Page 56

LES MUTATIONS DANS LE MONDE

LES SECTEURS D’ACTIVITÉ

En 1995, l’agriculture regroupait 41,8 % de l’emploi mondial contre 36,9 % dans les services. En 2010, la proportion est inverse : 41,5 % dans les services, 33,1 % dans l’agriculture. L’industrie, elle, se maintient à 20 % grâce à l’expansion des pays émergents. Les agriculteurs représentent 3,3 % des emplois dans les pays de développement humain très élevé, contre 45,9 % en Asie méridionale et 59 % en Afrique subsaharienne. L’Asie méridionale et l’Afrique comptent 30 % d’emplois dans les services, contre 74 % dans les pays les plus riches.

EMPLOI PRÉCAIRE ET VULNÉRABLE

Le travail indépendant et le travail familial non rémunéré sont le lot de 1,5 milliard de personnes, soit plus de 46 % de l’emploi total mondial. En Asie du Sud et en Afrique subsaharienne, plus de 70 % des travailleurs occupent un emploi vulnérable, alors qu’ils ne sont que 15 % dans les pays de l’OCDE. Les femmes ont plus de risques (25 à 35 %) que les hommes d’occuper un emploi vulnérable dans certains pays arabes, de l’Afrique du Nord et de l’Afrique subsaharienne.

56 REGARDS PRINTEMPS 2016

MONDIA LISATION

En 2013, 453 millions de travailleurs (296 millions en 1995) participaient aux réseaux de production mondialisés. « Ce système crée des gagnants et des perdants, à l’intérieur des pays et des secteurs d’activité, tout comme d’un pays et d’un secteur à l’autre. Il peut diminuer la sécurité de l’emploi et accroître la pression à la baisse des coûts exercée sur les gouvernements et les soustraitants. » (Rapport du PNUD, 2015)

Profile for Regards Regards

Trimestriel Printemps 2016  

Trimestriel Printemps 2016  

Advertisement