Page 44

L

La révolution numérique provoque une nouvelle grande mutation de l’ère moderne. Elle menace des millions d’emplois, bouleverse la forme des autres et remet en cause le salariat en même temps que la sécurité qui lui était associée. État des lieux (p. 45). Au fait, que recouvre le terme travail, qui semble avoir aujourd’hui autant de définitions qu’il en a eu au cours de l’histoire ? (p. 49). Tous ubérisés ? Les travailleurs du tertiaire sont désormais dans la ligne de mire (p. 48). Visite au cœur du cyclone, au sein de la Scop Alpha Taxis qui entend opposer la coopération à l’ubérisation (p. 52). Mondialisation, tertiairisation, numérisation et libéralisme se conjuguent et déstructurent en profondeur les cadres du travail : des transformations à l’échelle planétaire (p. 56). Face à ces mutations qui sont autant de défis, des réflexions, propositions, revendications s’esquissent ou s’affirment. Ce qu’en disent intellectuels (p. 58) et syndicalistes (p. 62). Dans la tourmente, deux idées très discutées émergent : le revenu de base (p. 65) et le salaire à vie (p. 67). Pour écrire l’avenir du travail plutôt que le subir.

44 REGARDS PRINTEMPS 2016

Profile for Regards Regards

Trimestriel Printemps 2016  

Trimestriel Printemps 2016  

Advertisement