Page 1

À L’AFFICHE

L’interview

Laurent

Brunas

Président de Regain Les sapeurspompiers, les gendarmes, les gardiens du musée du Louvre, les secouristes de haute-montagne, des agents de l’administration pénitentiaire… nombreux sont les professionnels qui portent les pulls confectionnés à Castres par Regain. Titulaire des certifications qualité, des labels RSE et Origine France Garantie, cette PME qui travaille à 70% pour les marchés publics, intervient aussi en soustraitance pour plusieurs donneurs d’ordres de la mode.

12

ans un souci de diversification, ce spécialiste de la maille a également lancé sa propre marque Pic de Nore, une déclinaison mode du savoir-faire acquis sur les vêtements de métiers. Dans un secteur difficile, celui de l’habillement, Laurent Brunas réussit à créer des emplois et à générer de la richesse locale en insufflant aux équipes l’envie de faire et de gagner, faisant prévaloir les valeurs du rugby dans son mode de management. Avec sa carrure d’ancien praticien du ballon ovale, il a placé sur son terrain de jeu les bonnes ressources pour continuer à marquer des points face à une concurrence des plus féroces.

D

Quel est votre parcours au sein de la société ? J’ai rejoint l’entreprise familiale en 1993, m’occupant du commercial, ce qui m’a amené à sillonner en profondeur tout le pays. Après bien de soubresauts qui ont marqué l’histoire de la manufacture, j’ai fait l’acquisition de Regain avec la volonté de changer de braquet. Ce qui a été fait avec la fabrication de produits à forte valeur ajoutée. Quelles sont les spécificités de votre gamme ? Nous utilisons des fibres techniques garantissant des normes feu, statique, arc électrique… Nos réalisations sont classées Entreprises Midi-Pyrénées

Mars 2016


À L’AFFICHE

Des pièces numérotées et signées par les ouvrières qui les fabriquent.

équipements de protection individuelle catégorie 3, prévenant les risques mortels. Nous élaborons aussi des pulls haute visibilité selon la norme européenne, ce qui sécurise les opérations sur la voie publique. Certains de nos articles sont doublés d’une membrane française Alpex coupe-vent, imperméable et respirante. En fait nous ajoutons toute une palette de fonctionnalités à nos pulls, répondant aux exigences du client. Vous ne fournissez que la partie tricotée ? Nous pouvons globaliser l’offre de maille via notre partenaire historique qui conçoit au Portugal des polos marquage CE et normes feu. Nous avons un riche catalogue avec des sweats, des chemises col zippé, des vestes Soft Shell aux propriétés thermiques, déperlantes…

IL A BAIgNÉ DANS LA MAILLE ! Laurent Brunas est tombé dans la maille pratiquement à sa naissance. Il avait tout juste 4 ans quand ses parents François et Jackie Brunas ont fondé l’entreprise en 1973. Son père était monteur de métiers à tisser quand il s’est décidé à tenter l’aventure entrepreneuriale. Il a travaillé pour l’univers du ski et du sportwear, fournissant dans les années 85-86 des maisons de haute couture comme Courrèges, Dior, Yves Saint-Laurent. Deux importants impayés ont conduit la société au dépôt de bilan. François Brunas, sur les conseils d’un collègue connaissant ce marché, a ensuite répondu à un appel d’offres pour équiper en pulls les écoles de la gendarmerie nationale. Ce premier contrat a marqué la naissance de Regain en 87. A 24 ans, Laurent Brunas intègre la PME familiale se chargeant de la fonction commerciale avant de racheter l’entreprise à ses parents en 2009. Entreprises Midi-Pyrénées

Mars 2016

13


À L’AFFICHE

Quelle est la place du made in france face à des acheteurs pressurisant les prix ? Il ne faut pas se leurrer, les gros volumes sont partis en zone low cost. En prenant la direction de Regain, j’ai renforcé le positionnement technique de nos produits pour être compétitifs et performants. En parallèle, je me suis investi dans la RSE et l’ISO 26 000, obtenant le label Lucie en 2011. Avec l’amélioration continue des processus et une très grande implication du personnel, nous avons un des meilleurs rapports qualité/prix/service, ce qui nous permet de remporter des appels d’offres. Mais, comme rien n’est joué d’avance, nous sommes tous conscients que les matchs on les gagne ou on les perd ensemble ! D’où notre culture de la satisfaction clients. Etre réactifs, traiter les moutons à cinq pattes, gérer du stock sur certaines commandes…font partie des ingrédients de la réussite. Vos priorités en 2016 ? Nous avons recentré notre marque Pic de Nore axée désormais sur les pulls de métier emblématiques. Nous créons des pièces numérotées, signées par les ouvrières qui les fabriquent, racontant une histoire et arborant fièrement le pavillon tricolore. Dans nos collections iconiques, inspirées du vêtement professionnel et d’image, nous introduisons une touche créative, alliant classicisme et fantaisie. Devenue plus lisible, notre ligne a été répartie en trois segments  thématiques  : Héritage, Sport et Arty. Chacun coiffe différents looks tels le pompier, l’aviateur, le guide de montagne,

EN CHIffRES CA 2015 : 5 M€ Effectif : 30 personnes La collection Pic de Nore qui comprend des pulls, gilets, bonnets, écharpes pour hommes est vendue en boutiques en France et à l’étranger et sur le site de la marque www.pic-denore.com La griffe est un hommage au Pic de Nore, sommet culminant de la Montagne Noire. Parmi les clients de Regain : l’armée de terre, les sapeurs-pompiers, le Conseil Départemental du 31, des marchés hospitaliers, les Voies Navigables de France, le CEA, des sociétés de gardiennage, des sociétés de transport, la Fédération française de sauvetage et secourisme, des sociétés de gardeschasse…

14

La ligne sport.

l’intellectuel, l’artiste, le navigateur…Parmi nos créations, nous avons un gilet aussi chic que fun, avec ses fibres photoluminescentes ! Passer du statut de fabricant à celui de créateur de mode, est-ce un glissement naturel ? L’aventure lancée il y a trois ans a été vécue comme un véritable challenge par nos équipes qui s’y sont associées avec enthousiasme et générosité. La présentation de notre marque a retenu l’intérêt de certaines griffes et stylistes qui nous sollicitent en sous-traitance pour leurs collections. Historiquement, nous étions habitués à travailler à partir de cahiers de charges très précis, certains pouvant atteindre 40 pages pour un pull ! En adressant l’univers de la mode, nos équipes disposent parfois d’une simple esquisse pour donner corps à une pièce. J’ai toujours privilégié la formation et la polyvalence des collaborateurs afin de développer des compétences et des expertises pour être en phase avec les designers et donneurs d’ordres de l’habillement. Etes-vous présents à l’international ? Nous souhaitons conforter l’exportation qui

représente 5% de notre CA. Nous sommes allés au salon Capsule de New York et avons participé à l’édition de Paris. Un concept store-bar à champagne de Miami a d’ailleurs opté pour nos pulls. Au Japon, nous avons noué un courant d’affaires, les acheteurs ayant été séduits par notre style mais aussi nos reconnaissances qualité, développement durable et Origine France Garantie mentionnées sur chaque vêtement vendu. Nous exportons depuis l’an dernier en UK. Nous avons de très bons retours commerciaux quant au dernier salon du Made In France. Quels sont vos investissements en cours ? Nous avons acquis une paire de machines à tricoter plus performantes et rapides. Nous continuons à optimiser nos équipements pour répondre à la tendance. Le pull a retrouvé une bonne cote et les matières naturelles comme la soie et le mérinos sont de plus en plus plébiscitées. Qualitatifs et durables, nos produits reflètent le talent et l’histoire d’un territoire, Castres, bastion textile. Propos recueillis par Emma BAO Entreprises Midi-Pyrénées

Mars 2016

Profile for Pic de Nore

Entreprises Midi-Pyrénées Mars 2016  

Entreprises Midi-Pyrénées Mars 2016  

Profile for regain
Advertisement