Issuu on Google+

SPÉCIAL

VACANCES 2014

© ISTOCKPHOTO

Un temps pour tout, un temps pour tous Marc Schaefer, secrétaire national jeunesse Église protestante unie de France, nous dit en quoi les vacances sont essentielles par les moments de pause et de rencontres qu’elles suscitent. À quoi servent les vacances ? Les vacances sont des temps de respiration dans nos vies qui permettent en premier lieu un changement de rythme dans nos habitudes. Comme chaque semaine nous avons besoin d’un jour mis à part, d’un temps de repos, il en est de même dans l’année où il est important de nous poser quelques jours voire quelques semaines en milieu d’année afin de retrouver ainsi du souffle pour le reste de l’année, les mois à venir, une nouvelle année scolaire, universitaire ou de travail. Ce temps est un temps de repos par la rupture du rythme, le changement parfois du cadre géographique habituel et une disponibilité particulière pour ses proches, sa famille et ses amis. C’est ainsi des temps

mis à part dans nos vies plus ou moins longs qui fortifient nos liens d’amitié, permettent de vivre de nouvelles expériences, de découvrir et se découvrir de nouvelles connaissances voire de nouvelles compétences dans le cadre d’une parenthèse estivale. Est-ce important d’avoir des temps en famille et d’autres avec ses pairs ? Quel que soit son âge, je crois qu’il est indispensable et constructif d’avoir des temps avec les siens comme la famille mais aussi avec ses pairs comme lors de camps, de séjours en centres de vacances ou en centres aérés. Ce temps mis à part avec la cellule familiale proche (parents, frères et sœurs) ou élargie (grands-parents, cousins, oncles et tantes) permet des rencontres inter-

générationnelles indispensables dans la mémoire collective qui construisent chaque individu. Il est aussi bon de pouvoir vivre sa propre expérience hors de ce noyau familial. Vivre un camp avec d’autres jeunes, construire un projet, vivre un temps communautaire avec la Ligue pour la Lecture de la Bible, les Baladins, les Éclaireuses et Éclaireurs Unionistes ou tout autre mouvement de jeunesse sont au final des temps qui nous appartiennent, nous construisent tout autant et sont complémentaires du vécu familial. Il est intéressant de constater que ce temps fort entre pairs se développe aussi depuis quelques années autour d’événements festifs comme les festivals et les rencontres qui permettent de se retrouver autour de certaines

L’aventure grandeur nature Carte et contacts des groupes locaux sur

www.eeudf.org

Pouvoir se rendre disponible auprès de ses proches

passions artistiques, sujets de convictions ou de réflexions comme nous avons pu le vivre l’été 2013 en Église avec les 15-25 ans au Grand Kiff. Que peuvent apporter des propositions en lien avec la foi ? Elles permettent de découvrir ou d’approfondir sa connaissance de l’Écriture, de faire sa propre rencontre avec une Parole de Vie, une Parole qui se vit et entre en dialogue avec d’autre. Ces propositions à vivre avec ses pairs ou aussi parfois en famille sont souvent des temps qui viennent au final fortifier notre foi même s’il nous arrive de nous en rendre compte que bien des années plus tard. • PROPOS RECUEILLIS PAR LAURE SALAMON

Le camp est le moment fort de l’activité scoute Une belle occasion pour vos enfants de découvrir la vie en groupe dans la nature et de se rassembler autour d’un projet spirituel. Aux Eclaireuses et Eclaireurs Unionistes de France, un camp dure entre 2 et 3 semaines et coûte entre 300 et 450 €. Des aides financières sont possibles.

Informations et contacts : EEUdF - Secrétariat National

6000 adhérents 4500 jeunes 1500 bénévoles

pub-reforme-mars_2013_3.indd 1

er engag

S’ Révéler se s talents

15, rue Klock 92110 Clichy Tél : 01 42 70 52 20 / Courriel : contact@eeudf.org Association reconnue d’utilité publique et membre du Scoutisme Français

13/03/2013 16:18:11


Spécial vacances 2014

RÉFORME NO 3558 • 24 AVRIL 2014

7

Une expérience qui transforme

L

’été approche à grands pas, et avec lui les séjours de volontaires. Certaines fondations protestantes sont en plein recrutement de ces bonnes volontés qui apporteront un vent de fraîcheur très attendu par le personnel et les patients. La fondation John-Bost, basée à La Force (Dordogne), recevra encore cette année une soixantaine de jeunes entre 18 et 35 ans pour son fameux camp international. « Ils aideront les personnes handicapées dans leur quotidien, proposeront des animations, les accompagneront lors des sorties chez le coiffeur ou dans leur famille », précise Arnaud Bigex, chargé de communication. Changer le regard sur le handicap physique ou mental, les troubles psychiques, les personnes dépendantes, c’est tout l’enjeu. Pas de critères, tous les talents, toutes les créativités sont les bienvenus. « Un élément seulement, insiste-til, les jeunes doivent être prêts à accompagner les patients au culte ou à des activités spirituelles auxquelles ils veulent participer. » Consciente de l’investissement fourni par ces volontaires, tous bénévoles, la fondation fait en sorte de rendre leur séjour agréable : repas et blanchisserie assurés, vélos et Internet mis à disposition, excursions ou sorties à la plage... Un cadre alliant travail, surtout, et détente, un peu, qui fait le succès de la formule. Maria, venue l’an passé, garde un souvenir impérissable des « petites fêtes entre jeunes », mais surtout de la prise en charge : « Ici, on considère les handicapés comme des gens normaux, c’est ce qui m’a convaincu. Si on les traite d’égal à égal, ils ont beaucoup à nous apprendre. » Cette expérience l’a transformée. Étudiante en lettres de 21 ans, elle travaille maintenant pour une œuvre de bienfaisance venant en aide aux enfants souffrant de maladies incurables. Elle veut retourner à La Force cet été, refaire « du dessin, des crêpes ou des promenades avec les résidents ». La jeune femme attend d’obtenir son visa. Car Maria est russe, originaire de Sibérie. Les jeunes volontaires viennent de France, mais aussi et surtout depuis quelques

BÉNÉVOLAT

Camp d’été

années de l’Europe entière (Allemagne, Europe de l’Est, Russie...). À la fondation Arc-en-ciel, c’est même l’essentiel de la petite équipe que « recrute » chaque année l’Ehpad de la Maison Blanche, à Beaucourt (Territoire de Belfort). Un choix délibéré pour cette institution qui accueille depuis une dizaine d’années six jeunes entre 18 et 25 ans durant un mois pour le « chantier du bénévolat ». « Nous voulons une hétérogénéité et une mixité des jeunes afin de rendre le séjour inoubliable pour tous », explique Clare Jamet, responsable de la communication. De fait, l’institution n’accueille quasiment que des Européens, beaucoup d’Allemands, mais aussi des Russes, des Italiens, des Espagnols... Des notions minimales de français leur sont demandées. Affectés aux mêmes tâches qu’à John-Bost – aider au petit déjeuner, proposer des animations, bavarder avec les résidents –, les jeunes « apportent une plus-value intergénérationelle et une ouverture d’esprit plus que nécessaire au creux de l’été », vante Clare Jamet. « Leur présence est excellemment géniale ! », renchérit Christine Girardot, une animatrice permanente.

Des moments inoubliables Ces jeunes qui donnent de leur temps dans ces institutions suivent souvent des études dans le domaine médico-social. C’est le cas de Jimmy Waguet. Ce Lillois de 24 ans, maintenant engagé dans un Service civique international, a passé un mois à Beaucourt en août dernier. L’occasion de se faire une expérience dans le cadre de sa formation d’aide médico-psychologique. Ça lui a beaucoup plu, même si ça n’a pas été simple au départ : « J’avais un solide bagage avec les personnes âgées, c’est ma spécialité, et plutôt un bon contact avec les résidents. Mais je ne connaissais pas bien la maladie d’Alzheimer, et ça a été compliqué au début », se souvient-il. Le temps passant, les conseils aidant, les choses se sont améliorées et l’expérience reste pour lui inoubliable. Jimmy aimerait y travailler à nouveau cet été, d’autant qu’il veut obtenir son BPJEPS, un brevet d’animateur sportif polyvalent. Mais une formation médico-sociale n’est en rien obligatoire. « Rien de rédhibitoire à travailler ou suivre des études scientifiques ! », insiste Clare Jamet. Alors, tenté(e) ? • PHILIPPE SCHALLER

Vous avez plus de 18 ans ? Vous êtes disponible pendant 1 mois cet été pour une activité bénévole ? Partagez une expérience enrichissante dans un groupe aux cultures et nationalités différentes

international

Renseignements et inscriptions sur www.johnbost.org Email : volontariat@johnbost.fr

Une immersion unique pour favoriser le changement de regard sur le handicap, la maladie mentale et les personnes âgées dépendantes Rejoignez-nous sur facebook.com/fondationjohnbost

SE S

Jeunes Français ou Européens, de nombreux bénévoles viennent chaque été en « renfort » pour animer et encadrer les résidents de fondations protestantes.

SI

O NS

Du 1er au 30 juin Du 1er au 31 juillet Du 1er au 31 août


8

Spécial vacances 2014

RÉFORME NO 3558 • 24 AVRIL 2014

SPORT DE 6 À 17 ANS

BP 30, 47901 AGEN Cedex 9 Tél. : 05 62 24 26 90 Fax : 05 31 60 18 58 www.agape-village.com agape-village@wanadoo.fr Demandez le catalogue juniors enfants/ados et la brochure Château de Peyreguilhot. Agrément JS de l’association 0470CV0232 Agrément Chèques Vacances ANCV

apté

nces Ad

de Vaca Centre

od re Mon

o Théod Laeger emin du

ILLER 9 Ch ARTSW K C R E 10 67290 88 01 47 of .org Tél : 03 n e onn h ances-s c a .v w ww

Des vacances en pleine nature avec des activités variées. Sur place : piscine et terrain de tennis. Équitation, canoë-kayak, escalade, spéléologie, VTT, tennis. Départs collectifs de Paris, Bordeaux, Toulouse. Partages autour de la Bible. Dates : du 6 au 13 juillet (8 jrs), du 6 au 20 juillet (15 jrs), du 13 au 27 juillet (8 jrs) Âges : 6/12 ans, 12/15 ans, 15/18 ans Lieu : vallée de l’Aveyron, Saint-Antonin-Noble-Val (82) Tarifs : séjours à partir de 372 € (8 jrs) et 567 € (15 jrs)

VACANCES EN FAMILLE Domaine de vacances de Peyreguilhot : une propriété de 26 ha de bois et de prairie. Chambres d’hôte, gîtes, mobil home, bungalow, camping ****. Piscine, espace aquatique. Temps de partage chaque matin. Dates : juillet et août Lieu : château de Peyreguilhot, vallée du Lot, 47260 Laparade Tarifs : en fonction de la formule choisie

VACANCES SOLO Des séjours adaptés au rythme et aux attentes des ceux qui souhaitent se retrouver dans une ambiance conviviale et décontractée. Partages bibliques quotidiens. Plusieurs formules d’hébergement : pension, location, camping. Dates : juillet et août Âges : 25/40 ans, 40/55 ans, plus de 55 ans Lieu : château de Peyreguilhot, vallée du Lot, 47260 Laparade Tarifs : en fonction de la formule choisie

détente découvertes rencontres En Alsace, au coeur du Parc Naturel des Vosges du Nord Ouvert toute l’année, notre Centre de vacances accueille prioritairement des personnes handicapées avec leur famille ou leur accompagnateurs, mais aussi toute personne désireuse de se ressourcer dans un cadre exceptionnel

La différence est notre richesse !

Danielle Party : 0041 32 / 836 26 45 Laurence Berlot : 01 64 12 24 56 (France) www.cbov.ch Date : du 6 au 12 juillet 2014 Destinataires : dès 4 ans (en dessous de 17 ans, venir accompagné(e), si ce n’est pas possible, merci de nous contacter Tarifs : de 230 à 400 €, selon votre âge (si le prix vous pose problème, vous pouvez nous en parler)

JE SUIS… QUI ? Jésus dit JE SUIS dans l‘évangile de Jean Le Camp Biblique Œcuménique de Vaumarcus vous accueille dans un site enchanteur, jeunes et moins jeunes, en famille ou seul. Les textes de cette année se trouvent dans l’évangile de Jean : « JE SUIS le chemin, la vérité et la vie », dit Jésus. Et aussi « JE SUIS le pain de vie », « JE SUIS la lumière du monde ». Et moi, quel est mon « JE SUIS » ? Qu‘est-ce qui me fait vivre et éclaire chacun de mes pas ? Bienvenue à toute personne curieuse de la Bible ! Ouverture, partage intergénérationnel et interconfessionnel (protestants et catholiques), réflexion, rires, délire et détente… Une recette qui fonctionne depuis 70 ans, grâce notamment à un système d’ateliers variés. Croyez-en de nombreux témoignages, ce séjour ne comporte qu’un risque : ne plus pouvoir s’en passer les années suivantes !


Spécial vacances 2014