Page 1

Belgique - België

Le journal des

Parrains

P.P. - P.B. B-07

N°20

Janvier - Février - Mars 2007 Dépôt Bruxelles X P 405105

Trimestriel de la Croix-Rouge de Belgique - Communauté francophone

Edition spéciale Hôpital pédiatrique de Kalembe Lembe


L’hôpital pédiatrique de

Edito Chères Marraines, Chers Parrains, Au fil des ans, nos programmes ont évolué pour répondre toujours mieux à la problématique des enfants vulnérables en Afrique. Et chaque année, au moment où nous faisons les bilans, nous nous réjouissons du nombre croissant d’enfants que nous avons aidés. Grâce à nos équipes locales des Croix-Rouge congolaise et belge, ils sont scolarisés, apprennent un métier, retournent dans leur famille et peuvent env isager un avenir au sein de leur communauté. Mais s’il est un projet dont nous pouvons tous, Parrains, Marraines et acteurs Croix-Rouge belges et congolais, être fiers, c’est celui de l’hôpital pédiatrique de Kalembe Lembe. Voilà presque 10 ans que nous collaborons, avec la Croix-Rouge de la République démocratique du Congo, pour en faire une unité chirurgicale d’excellence où les enfants pourront être pris en charge dans les meilleures conditions accessibles financièrement, grâce à la mise en place d’un fond de solidarité. Et, comme vous aurez l’occasion de le lire, les progrès réalisés sont spectaculaires, qu’ils soient purement matériels ou qu’ils aient trait à la méthodologie utilisée pour atteindre notre objectif. La Croix-Rouge est reconnue par de nombreux partenaires comme un acteur de référence dans la prise en charge de l’enfance vulnérable, la v isite du nouveau Secrétaire des Nations Unies à l’hôpital pédiatrique de Kalembe Lembe le confirme et salue notre travail. Pierre Hublet, Directeur du département International

Un plan stratégique en trois ans Suite à la mise en place d’un nouveau service de chirurgie infantile, tous les acteurs de l’hôpital ont engagé un processus de réorganisation de l’institution afin que cette dernière s’adapte aux critères rigoureux d’hygiène et de gestion qu’impose la chirurgie. Une réflexion stratégique a, dès lors, été menée pour déboucher sur la rédaction d’un plan stratégique pour les trois prochaines années (possibilité de le télécharger sur le site internet de la Croix-Rouge). Ce plan s’attache principalement : - à développer des stratégies qui favorisent l’accessibilité financière et culturelle de la population qui a recours à l’hôpital, - à améliorer la qualité des soins en consolidant l’offre de service, en augmentant les compétences du personnel par un programme de formation

L’enfant est l’être le plus vulnérable, le plus exposé aux maladies et aux infections. Dans les pays les plus pauvres, ses besoins fondamentaux sont souvent négligés faute de moyens. Nous avons souhaité consacrer cette édition à la problématique de la santé des enfants à Kinshasa et vous présenter les efforts entrepris dans ce domaine par la Croix-Rouge.

dans ce pays pour contribuer à ses efforts de développement. La santé : la Croix-Rouge est convaincue que la santé est un prérequis au développement économique et social d’un pays. C’est pourquoi, depuis 1998, dans un pays en pleine transition, elle a maintenu son objectif d’appui à l’unique

Projet d’appui à un hôpital pédiatrique Depuis 1998, la Croix-Rouge de la République démocratique du Congo (RDC), en partenariat avec la Croix-Rouge de Belgique, appuie la gestion et la réhabilitation de l’hôpital pédiatrique de Kalembe Lembe, suite à une convention de cession de gestion avec le Ministère de la Santé. Cet hôptial est l’unique hôpital spécialisé pour enfants de la RDC. Les enfants qui y sont soignés ne viennent pas uniquement de Kinshasa mais également des provinces avoisinantes et même de pays limitrophes.

Pourquoi soutenir un hôpital pédiatrique en RDC ?

hôpital spécialisé pour enfants de la RDC. Les enfants : à Kinshasa, 42% de la population vit avec moins de 1$ par jour et seulement 24% de la population a accès à des soins de santé de qualité. Par ailleurs, les enfants, (à Kinshasa,

Différents facteurs ont été déterminants dans notre choix de soutenir l’hôpital pédiatrique de Kalembe Lembe. La RDC : selon l’indice de développement humain (PNUD 2006), la RDC est à la 167e position sur les 177 pays répertoriés. C’est un des pays les plus pauvres de la planète. Pour la CroixRouge, outre les liens historiques forts que nous avons avec la RDC, il est primordial d’investir

ambitieux et par la mise en place d’une véritable politique d’hygiène hospitalière, - à accroître le nombre de partenaires et bailleurs de l’hôpital en intensifiant la transparence de gestion et en instaurant un dialogue permanent grâce à l’organisation d’une table des bailleurs.

hasa et d’accroître ainsi les compétences et l’expertise en matière de chirurgie pour enfants en RDC. L’ouverture de ce service est prévue pour août 2007.

Trois nouveaux projets

Néonatologie

La Croix-Rouge met, par ailleurs, les bouchées doubles pour pouvoir ouvrir deux nouveaux services dans les prochains mois : la chirurgie pédiatrique et la néonatologie.

Dans son rapport intermédiaire sur les objectifs du Millénaire, l’ONU fit remarquer que la mortalité infantile est plus que jamais préoccupante en Afrique subsaharienne. Selon ce rapport, la cause première de mortalité sont les maladies néonatales dont les raisons ont été négligées depuis 40 ans. Dans ce cadre, l’hôpital pédiatrique de Kalembe Lembe développe un nouveau service de néonatologie d’une capacité de 8 lits, dont 5 couveuses

Chirurgie pédiatrique En 2002, l’OMS estimait qu’en Afrique subsaharienne, les besoins chirurgicaux des enfants étaient négligés au regard du nombre de chirurgiens spécialisés pour enfants (39 pour toute l’Afrique subsaharienne). Dans ce contexte, la Croix-Rouge de Belgique et la Croix-Rouge luxembourgeoise ont décidé de mener un projet d’appui au développement d’une unité de chirurgie infantile à l’hôpital pédiatrique de Kalembe Lembe afin d’améliorer la prise en charge chirurgicale des enfants de Kins-


Kalembe Lembe, l’hôpital de tous les espoirs ville composée d’environ 7 millions d’habitants, ils représentent 50% de la population), s’avèrent être une population encore plus exposée à cette déficience d’accès aux soins de qualité. Il faut savoir que la RDC est le cinquième pays accusant le plus haut taux de mortalité infantile (484.000 enfants /an).

par mois et l’offre de services comprend les consultations et hospitalisations pédiatriques de base, un service de soins intensifs, un département de maladies infectieuses (enfants VIH et tuberculeux), un service nutritionnel thérapeutique (enfants mal nourris sévères) et bientôt une unité de chirurgie infantile (août 2007) et un service de néonatologie (mai 2007). Pour chaque nouveau service, après avoir trouvé les fonds, l’hôpital et la Croix-Rouge construisent et équipent le nouveau bâtiment, forment le personnel, mettent en place les nouvelles procédures médicales et de gestion. Ensuite, la Croix-Rouge appuie le fonctionnement du service pendant une à deux années afin de le rendre autonome et qu’il soit totalement géré par l’hôpital.

La gestion d’un hôpital de référence pédiatrique : dans la structure du système de santé congolais, un hôpital de référence pédiatrique devrait venir juste après l’hôpital universitaire. Il aurait pour fonction principale de prodiguer des soins spécialisés aux enfants et d’enrichir les compétences et la connaissance sur des pathologies compliquées. Pour atteindre ce statut, il faut doter l’hôpital d’un « outil de production » adéquat (infrastructure et équipement) et impulser des stratégies qui élèvent constamment la qualité des soins par le développement de la recherche, la formaKalembe Lembe : tion et la motivation un staff de 161 du personnel. Notre objectif : depuis 1998, la Croix-Rouge a œuvré pour accroître l’offre de soins, améliorer la qualité des soins, assurer une hygiène hospitalière suffisante et développer la transparence de gestion. L’hôpital pédiatrique de Kalembe Lembe est un

Dans le cadre du lancement du bloc chirurgical, un nouveau bâtiment spécialement dédié à la chirurgie a été construit. Il comprend principalement deux grandes salles de chirurgie, une salle de réanimation et une salle de stérilisation. L’équipement et l’intégration fonctionnelle sont en cours. des projets modèles en matière de santé, nous en voulons pour preuve la visite du Secrétaire général des Nations Unies, le 27 janvier 2007 (lire en page 4). Toutefois, la Croix-Rouge veut aller plus loin et développer le premier hôpital spécialisé pour enfants de la RDC. Une série de projets globaux et spécifiques sont en cours d’élaboration et nous vous proposons dans ce numéro spécial de vous en divulguer quelques-uns d’entre eux.

personnes

Médecins

18

Infirmiers

56

Administratifs

65

Biotechnique

14

Pharmacie Nbre de lits Nbre de lits potentiels

8 87 150

Une avancée spectaculaire En 1997, soit une année avant notre partenariat avec la Croix-Rouge de RDC, l’hôpital pédiatrique de Kalembe Lembe comptait cinq patients, ce qui pouvait laisser penser qu’il était dans une situation assez préoccupante. Aujourd’hui, l’hôpital dispense 1820 consultations

modernes, afin de prendre en charge les nouveaunés malades. Hygiène hospitalière Il est difficile d’estimer, en Afrique, le taux des maladies nosocomiales (maladies contractées à l’hôpital). Si en Europe, il se situe entre 4 et 7%, il doit être au moins deux fois supérieur en RDC. La Croix-Rouge est convaincue, qu’avec des mesures efficaces et peu coûteuses, il est possible d’agir sur les infections contractées à l’hôpital et par conséquent de réduire la mortalité. C’est pourquoi une véritable politique d’hygiène sera mise en place d’ici fin 2007 avec comme pierre angulaire la formation des professionnels de santé, l’aménagement des espaces de l’hôpital (construction d’une cuisine des malades, buanderie,…), la sensibilisation des gardes-malades et la mise sur pied d’un comité et de protocoles d’hygiène.

Tendre vers un centre hospitalier d’excellence L’appui de nos Parrains nous est plus que jamais nécessaire sachant que nous allons être confrontés à trois défis majeurs de taille : l’accroissement

Statistiques mensuelles (moyenne 2006) Consultations

1370

Hospitalisations

360

Enfants VIH suivis

600

Enfants VIH suivis sous ARV

392

Enfants mal nourris sévères

12

Taux de mortalité infantile

11%

Transfusions

150

Examens de laboratoire

4700

Examens de radiologie

250

constant des compétences du personnel, l’amélioration des services pilotes (radiologie, laboratoire, banque de sang,…) et l’accessibilité financière la plus large possible. Kalembe Lembe constitue un formidable défi humanitaire qui est loin d’être relevé, en continuant de nous soutenir, les Parrains de la Croix-Rouge vont nous permettre de progresser et d’atteindre nos objectifs.

Soutenir l’accessibilité des soins de santé Le nombre d’enfants admis à l’hôpital qui décèdent endéans les 24 heures est trop élevé. Deux raisons principales expliquent cette situation catastrophique. Premièrement, il faut considérer la barrière culturelle au recours aux hôpitaux. Deuxièmement, aucun système de mutualisation et d’assurance des coûts de soins de santé n’existe. Chaque famille doit supporter le coût total des soins. Elles attendent souvent le dernier moment. Ces deux facteurs entraînent qu’environ 90 % des enfants meurent à domicile tous les ans. La CroixRouge a mis en place une caisse d’indigence qui permet aux familles les plus pauvres de recourir à des services hospitaliers de qualité.


pour couvrir ses besoins d’investissements et même de fonctionnement. De plus, les dépenses publiques sont trop faibles pour investir dans les besoins criants des hôpitaux. C’est pourquoi l’aide internationale reste le seul moyen pour doter les professionnels de santé d’un outil de travail performant et de permettre à la population de disposer de structures de santé de qualité. Nous voulons donc profiter de cette édition spéciale pour remercier tous les « Parrains » de l’hôpital de Kalembe Lembe qui contribuent à développer le premier hôpital d’excellence pour ENFANTS en RDC. Nous remercions tout particulièrement les Parrains de la Croix-Rouge de Belgique, la section locale de Malmedy, la Croix-Rouge du Luxembourg, le Ministère des Affaires étrangères luxembourgeois, la Loterie Nationale de Belgique, la Coopération belge par le biais de l’Ambassade de Belgique, l’Université de Caroline du Nord, l’UNICEF et le PAM. Nous espérons que ces collaborations pourront encore s’intensifier dans le futur.

Soutenir le développement de l’outil de production Le rôle de la Croix-Rouge dans la rénovation et l’équipement des infrastructures de l’hôpital est toujours primordial. Pour que l’hôpital se rapproche d’un centre d’excellence, de nombreux efforts devront encore être fournis comme la construction d’une buanderie, d’une cuisine des

Schéma de l’offre de soins

malades, la pose de moustiquaires sur toutes les fenêtres de l’hôpital, la rénovation totale du laboratoire, l’acquisition d’une ambulance,…

Visite du Secrétaire général des Nations Unies

Soutenir l’amélioration de la qualité des soins

Dans le cadre général de la réorganisation de l’hôpital, un signal fort a été transmis à la Croix-Rouge attestant que ces efforts passés et à venir sont reconnus des plus grands de ce monde.

Un défi majeur que nous devrons relever est la formation permanente des agents médicaux de l’hôpital afin que ce dernier devienne une véritable référence médicale pour enfants en RDC. Nous espérons créer des collaborations avec des hôpitaux belges afin d’impulser un transfert de connaissance entre le Nord et le Sud. Dans ce cadre, le Médecindirecteur de l’hôpital, la pédiatre Catherine Akele, fera une visite en Belgique, mi-avril, afin de rencontrer les directions d’hôpitaux qui seraient intéressés par de tels jumelages.

Merci à nos partenaires Aujourd’hui, tous les experts s’entendent pour dire qu’un hôpital africain ne génère pas de recettes suffisantes

Tentés par le Dialogue Direct... Nos projets vous intéressent… vous êtes jeunes, dynamiques, souriants et tenaces… en quête d’un job enrichissant et humain : rejoignez nos équipes DD. Pour tout renseignement, contactez-nous : • par mail : service.parrainage@redcross-fr.be ; • par téléphone : 02 371 32 07 ; • par courrier : Croix-Rouge de Belgique, Cellule parrainage : rue de Stalle 96 – 1180 Bruxelles. Retrouvez également nos autres activités sur notre site : www.croix-rouge.be

Le journal des Parrains Publication trimestrielle de la Croix-Rouge de Belgique, Communauté francophone - 10e année - n°20 Janvier - Février - Mars 2007 rue de Stalle 96 - 1180 Bruxelles - Tél. 02 371 32 12 www.croix-rouge.be Directeur de la Communication : Etienne Vandercruyssen Coordination : Stéphane Visentini Secrétaire de rédaction : Anne-Marie Huygens Rédaction : Anne-Marie Huygens et Sébastien Dibbling Photos et illustrations : Croix-Rouge de Belgique Réalisation : Sébastien Jacqmin [TellThem.be] Impression : Curium Ce numéro a été tiré à 12.000 exemplaires. Editeur responsable : Danièle Sondag – rue de Stalle 96 – 1180 Bruxelles

En effet, pendant le week-end du 27 janvier, le nouveau Secrétaire général des Nations Unies, Monsieur Ban Ki-moon, visitait la RDC où le plus grand contingent de la MONUC (Mission des Nations Unies au Congo) a été déployé. Outre ses visites politiques, sa curiosité l’a poussé à visiter l’hôpital pédiatrique de Kalembe Lembe. Il a qualifié sa visite d’émouvante.

Les projets Parrainage sont développés avec le soutien de :

N° de compte réservé au parrainage

096-9999999-96 N.B. Pour bénéficier d’une attestation fiscale, le montant de votre ordre permanent doit atteindre, au minimum, 2.50 € par mois. Les dons cumulés à partir de 30 € sur l’année 2007 vous donnent droit à une attestation fiscale qui vous sera délivrée en mars 2008. Imprimé sur papier recyclé

JDP20  

N°20 Edition spéciale Hôpital pédiatrique de Kalembe Lembe Belgique - België P.P. - P.B. B-07 Dépôt Bruxelles X P 405105 Janvier - Février -...