Page 1

3eme trimestre 2010 Edité le 23 octobre 2010

Le magazine municipal d’informations www.vayrac.fr

Voie d’avenir ....???? Nous sommes le 22 octobre 2010 et ce matin, les Conseils Généraux du Lot et de la Corrèze devaient, par un vote solennel, décider de l’itinéraire qui serait retenu pour désenclaver le Nord du Lot et le Sud Corrézien. T2-1, T3…? Enfin on allait savoir ! Enfin on allait se rendre compte que cette « concertation exemplaire » lancée depuis plus d’un an allait déboucher sur un choix cohérent et courageux ! Enfin on allait entendre nos concitoyens parler avec optimisme de ce désenclavement ! Et enfin….RIEN ! On reporte, on ne décide pas, il faut faire des études environnementales complémentaires sur chacun des deux tracés...etc.! La priorité numéro 1 du département du Lot est tellement prioritaire qu’on se permet de la sacrifier sur je ne sais quel autel si ce n’est, peut-être, et donc malheureusement, celui de la politique. Cette décision tant attendue, déjà reportée, se transforme en pétard mouillé qui aura peut-être séché après les prochaines élections cantonales de 2011…! Comment passer d’une Voie d’Avenir économique à une Voie d’Avenir politique en une séance ? Le vieil adage se confirme, économie et politique ne font pas bon ménage.

Vive la rentrée !

Pour le Lot, il apparaît que seuls trois Conseillers généraux (Christian Delrieu, Pierre Destic et Aurélien Pradié) ont courageusement osé voter contre cette non-décision. Ne nous y trompons pas, tout le monde est perdant. Les tenants du T2-1 comme ceux du T3. Chaque jour de report fera augmenter la facture finale et chaque jour de report nous éloignera de l’objectif recherché. Qui sommes-nous, élus de ces territoires lotois et corréziens qui avons, en masse, exprimé notre volonté de voir ce dossier avancer ? Qui sont ces citoyens qui se sont mobilisés, au travers d’associations ou en participant à la concertation exprimant ainsi et majoritairement leur envie de voir ce territoire se développer ? Que sont ces entreprises (industrielles, artisanales, commerciales, libérales…) qui font la dynamique économique de nos bassins d’emploi ? Il faudra bien répondre à ces questions. Il faudra bien trouver des explications plausibles. Il faudra bien, il faudra bien… Mais ce ne sera pas facile…

Hugues du Pradel Maire de Vayrac


Le Conseil municipal a décidé - Le Conseil municipal a décidé - Le Conseil Le 22 septembre 2010 - d’autoriser le Maire à signer les avenants dans le cadre du déroulement du chantier des travaux de restructuration, sécurisation et rénovation thermique du groupe scolaire (école primaire), pour un montant de 22 340,37 €. - d’autoriser le Maire à signer le permis de construire pour l’aménagement de l’ancienne crèche en cabinet médical., suite au vote du 04 juin 2010. - d’autoriser le Maire à signer le permis de construire de la restructuration et modernisation des équipements sportifs du stade des Granges, suite au vote du 14 avril 2010. - de porter le prix du goûter distribué à l’école maternelle à 0,35 € à compter du 01 janvier 2011. - de rectifier sa délibération du 22 février 2008 par laquelle il autorisait l’échange de terrains entre la Commune de Vayrac et les époux Joubert. - de retenir la proposition de la SARL Brousse et Fils de Cavagnac pour la réalisation de l’extension du réseau d’assainissement nécessaire au raccordement de l’EHPAD construit par la Croix-Rouge . - d’acquérir la parcelle cadastrée AC388 sur la Commune de Vayrac moyennant le prix de 450 €. - de retenir la proposition de la SARL Hydrau Elect de Biars pour l’installation d’un nouveau poste de relevage sur le réseau d’assainissement au lieu-dit « Bournazel ».

Les séances du Conseil Municipal sont publiques. Un compte-rendu des délibérations est consultable à la Mairie .

Extrait de l’Arrêté du Maire du 08/10/2010

2


Voie d’Avenir - Voie d’Avenir - Voie d’Avenir - Voie d’Avenir - Voie d’Avenir 15 octobre : Soutenu par

un millier de manifestants réunis au Centre culturel Robert Doisneau à Biars, les quelque 200 élus de la Basse-Corrèze et du nord du Lot se sont prononcés massivement pour le fuseau Nord (tracé T2.1). Notre Maire a conclu « les Conseillers Généraux qui voteront vendredi ont un devoir moral : celui de ne pas

aller contre le choix des élus de tout un territoire. » Fuseau Nord

La décision finale des Conseils généraux du Lot et de la Corrèze était officiellement attendue pour le vendredi 22 octobre. L’édito du Maire vous en a dit plus long ...

Restons citoyen ! - Restons citoyen ! - Restons citoyen ! - Restons citoyen ! Collecte des ordures Ménagères : Mardi uniquement Recyclables : Mercredi La déchetterie est ouverte les lundis, jeudis, et samedis de 14 à 18 heures, et les mardis et vendredis de 9 à 12 heures. Pour tout renseignement, vous pouvez contacter le responsable au 05 65 32 66 21 aux heures d'ouverture.

Les sacs doivent être sortis au plus tôt la veille au soir sur le lieu de passage. En dehors de ces jours tout dépôt est interdit (arrêté municipal du 25/08/2008).

3


La rentrée scolaire dans la commune - La rentrée scolaire dans la commune Les premiers pas des « petits » à l’école maternelle.

e vit r s r a leu p p es s lqu o l é de. e Qu n s lau c o rie-C Ma

… découverte du tableau blanc interactif...

Corinne donne les consignes de vie en communauté...

Les « grands » connaissent déjà les coutumes scolaires...

Les « moyens » reprennent les habitudes de début de journée...

Colette DELPY et Roger MIALET sont en retraite mais ils ont tenu à accueillir Marlène RISSO et Sandrine MAURY, qui enseigneront dans la classe des grands.

Photos : J.Pagnoul

4


- La rentrée scolaire dans la commune - La rentrée scolaire dans la commune Quoi de neuf à l’école primaire ? Septembre 2010 : c’est le temps de la rentrée ! C’est le temps des retrouvailles avec les copains et copines d’école. Il y a toujours un petit stress ce jour-là, même si ce n’est pas la première rentrée des classes. A Vayrac, la rentrée était placée sous le signe du renouveau. En effet, le Conseil municipal avait décidé de procéder à d’imposants travaux de « rajeunissement » de l’école : quelle ne fut pas la surprise des enfants de rentrer dans une école propre, rafraîchie à grands coups de pinceaux, avec une cour de récréation remise à neuf, une nouvelle classe de langues, un préau couvert, un local pour l’accueil périscolaire, un nouveau mode de chauffage, une nouvelle isolation thermique, de nouvelles plantations, … L’année scolaire démarre donc sous le signe du confort, de la propreté et de la sécurité. Ainsi donc, les adultes ont tout mis en œuvre pour placer les enfants et les enseignants dans les meilleures conditions pour rendre la vie scolaire agréable et propice aux bonnes résolutions… Elle est donc bien loin l’école de nos arrière-grands-parents où il faisait froid l’hiver malgré le vieux poële à bois qui ronronnait au milieu de la classe et où les enfants se lavaient les mains dans un seau d’eau froide prélevée dans un puits ! Pour ceux qui en douteraient encore, le livre de Christian Signol « Une si belle école» mérite d’être lu.

jp

Les effectifs 2010-2011 des écoles

Ecole Maternelle :

Ecole Primaire :

Direction Corinne PASQUIE

Direction Michel BERNIER

PS : Corinne Pasquié 21

CP : Magali Gibert 22

MS : Anne Campagne 17

CE1 : Magali Deremy 20 (dont 5CP)

GS : Marlène Risso et Sandrine Maury 25

CE2 : Marie-Françoise Dalmazane 24

Soit un total de 63 élèves

CM1 : Laetitia Ayral 19 CM2 : Michel Bernier 26 Soit un total de 111 élèves

Cette année est une année de consolidation des réformes pour le collège. Aucun changement concernant le personnel administratif et le personnel du Conseil Général. Stabilité du personnel en vie scolaire. Au niveau des enseignants les changements se situent en lettres modernes avec un professeur qui assure un service de 4h sur le niveau 5è et l’arrivée d’un professeur à temps complet en lettres classiques. Il est à noter que la moitié des professeurs du collège sont en service partagé avec d’autres établissements du second degré du Lot. Le collège accueille 203 élèves à cette rentrée dont 111 filles. L’effectif total est en légère augmentation cette année + 16 élèves. L’effectif moyen par classe est 25.37 avec des classes à 30 élèves en 6è. Les élèves sont répartis sur 8 classes (2 par niveau d’enseignement). 178 élèves mangent à la cantine (87.6% demi-pensionnaires) et 70% sont transportés par les bus affrétés par le Conseil Général. En classe de 6e le collège propose l’anglais pour tous les élèves et nous accueillons 23 élèves qui ont démarré l’espagnol à l’école primaire. Dans le cadre du défi lecture les élèves travaillent sur la mythologie et découvriront le musée Saint Raimond à Toulouse. En 5e dans le cadre des itinéraires de découverte les élèves travailleront sur les Jeux olympiques de Londres, un thème consacré à l’histoire de l’art et un autre concernant le jeu des métiers en lien avec l’orientation. En 4e un projet liant les langues vivantes (anglais et espagnol) et la culture scientifique sur le thème de l’astronomie avec une visite prévue à la cité de l’espace au troisième trimestre. En 3e un voyage est prévu à Barcelone cette année. Le livret personnel de compétences entre en vigueur dans tous les établissements scolaires à cette rentrée scolaire 2010. Il atteste la maîtrise des sept compétences du socle commun en fin de scolarité. L’aide aux devoirs organisée au collège démarrera en octobre. L’accès aux notes par Internet pour les parents des élèves sera disponible courant octobre (code d’accès personnel sécurisé sera remis aux familles). La salle de technologie va être complètement rénovée. Le câblage informatique sera achevé cette année ce qui facilitera l’entrée du collège dans l’ Environnement numérique de Travail (ENT) prévue en 2011-2012. L’ENT est un portail de services sur Internet qui permettra l’accès à distance de divers documents ou informations concernant la vie du collège. Hervé MIRA, Principal du Collège 5


Jacqueline LAINEL présente les enfants au Directeur du périscolaire.

Les cahiers communautaires

La

Les cahiers communautaires

Les enfants préparent le carnaval avec Johanne BONNESSET et Valérie LAVAL.

Préparation de la tarte à la citrouille avec Valérie

« L’accueil périscolaire

est un temps d’accueil collectif éducatif, ouvert aux enfants des écoles primaires et maternelles avant et après la classe, situé à l’articulation des différents temps de vie de l’enfant (matin-midi-soir). La Communauté de Communes a formé cette année 4 animatrices supplémentaires au brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur (BAFA) ainsi que 19 animatrices qui se sont vu remettre l’attestation de formation aux premiers secours (AFPS). Les animateurs d’accueil périscolaire sont des médiateurs dans le sens où ils ont le rôle précieux de faire le lien entre la famille – premier éducateur – et l’institution scolaire. » Laurent MATEOS, Directeur du Périscolaire

Johanne met la main à la pâte.

La chasse au trésor menée par Chantal et Jacqueline

Les pirates à la manœuvre avec Chantal et Jacqueline

A la veille des vacances de la Toussaint les sorcières ont quitté leur balai pour servir le repas.

Photos : J. Lainel, M. Bernier, C. Pasquié 6


Manifestations patriotiques - Manifestations patriotiques - Manifestations...

18 juin 2010 : Hommage de Vayrac au 70eme anniversaire de l’appel du Général de Gaulle Texte intégral de l’appel du 18 juin 1940 tel qu’il a été entendu ce jour-là. "Les chefs qui, depuis de nombreuses années, sont à la tête des armées françaises, ont formé un gouvernement. Ce gouvernement, alléguant la défaite de nos armées, s'est mis en rapport avec l'ennemi pour cesser le combat. Certes, nous avons été, nous sommes, submergés par la force mécanique, terrestre et aérienne, de l'ennemi. Infiniment plus que leur nombre, ce sont les chars, les avions, la tactique des Allemands qui nous font reculer. Ce sont les chars, les avions, la tactique des Allemands qui ont surpris nos chefs au point de les amener là où ils en sont aujourd'hui. Mais le dernier mot est-il dit ? L'espérance doit-elle disparaître ? La défaite est-elle définitive ? Non ! Croyez-moi, moi qui vous parle en connaissance de cause et vous dis que rien n'est perdu pour la France. Les mêmes moyens qui nous ont vaincus peuvent faire venir un jour la victoire. Car la France n'est pas seule ! Elle n'est pas seule ! Elle n'est pas seule ! Elle a un vaste Empire derrière elle. Elle peut faire bloc avec l'Empire britannique qui tient la mer et continue la lutte. Elle peut, comme l'Angleterre, utiliser sans limites l'immense industrie des Etats-Unis. Cette guerre n'est pas limitée au territoire malheureux de notre pays. Cette guerre n'est pas tranchée par la bataille de France. Cette guerre est une guerre mondiale. Toutes les fautes, tous les retards, toutes les souffrances, n'empêchent pas qu'il y a, dans l'univers, tous les moyens nécessaires pour écraser un jour nos ennemis. Foudroyés aujourd'hui par la force mécanique, nous pourrons vaincre dans l'avenir par une force mécanique supérieure. Le destin du monde est là. Moi, Général de Gaulle, actuellement à Londres, j'invite les officiers et les soldats français qui se trouvent en territoire britannique ou qui viendraient à s'y trouver, avec leurs armes ou sans leurs armes, j'invite les ingénieurs et les ouvriers spécialistes des industries d'armement qui se trouvent en territoire britannique ou qui viendraient à s'y trouver, à se mettre en rapport avec moi. Quoi qu'il arrive, la flamme de la résistance française ne doit pas s'éteindre et ne s'éteindra pas. Demain, comme aujourd'hui, je parlerai à la Radio de Londres." Charles de Gaulle

7


La vie associative - Vayrac bouge - La vie associative - Vayrac bouge - La vie ass Les associations ont repris leurs activités...

Les Caminols Vayracois

1er Forum des Associations, dimanche 10 octobre à Carennac… Elles y étaient!!!

Entr’aide

La première activité des « Amitiés vayracoises » commence par un bon repas!

La chorale des « Galets d’or » prépare le grand concert de Noël du 5 décembre à l’Eglise St Martin

Les joueurs de belote du mardi. 8


sociative - Vayrac bouge - La vie associative - Vayrac bouge - La vie associative « L’EBLOUI » – Bilan d’une année d’activité

juillet 2009-août 2010

La galerie « L’Ebloui » association loi 1901 a été créée pour montrer l’œuvre de René MOREU sur une année, à la veille des 90 ans du peintre. En même temps, disposant d’un local de deux pièces au centre bourg de Vayrac, elle pouvait inviter d’autres artistes à participer au projet. Quelque 400 œuvres ont été exposées dont la moitié dans la première salle entièrement consacrée à René Moreu. 11 artistes ont présenté leurs œuvres dans la deuxième salle. Cinq régionaux : Sandrine BRILLAUD (Dordogne), Sylvie CHRISTOPHE (Tulle), Gérard COLLAS (Carennac), Lucien GHOMRI (Vayrac), Anneli HANSEN-JARRIGE (Meyssac). Les six autres artistes ont longtemps vécu et travaillé à Paris et demeurent maintenant en province : Philippe AMBROIX , Philippe DELESSERT, Andrée et Jean MOIZIARD, Louise-Marie CUMONT et Roland ROURE. C’est un public amateur d’art assurément. Mais on peut distinguer : . Des habitués de galeries ou de musées tout étonnés, voire ravis, de trouver à Vayrac un tel lieu . Des curieux de l’art qui ont spontanément adhéré à l’initiative et fréquenté régulièrement la galerie . Des amateurs d’art en général, venus souvent en famille, en vacances dans la région. Il y a eu aussi la visite de groupes parmi lesquels des personnes âgées et/ou handicapées, bien accompagnées par des animateurs amateurs d’art…, des petits groupes d’enfants de la crèche à la maternelle sous la houlette de leurs animateurs et maîtres d’écoles ! Ces visites ont souvent fait l’objet de comptes-rendus dans des bulletins associatifs locaux. Pour conclure et remercier, la galerie de « l’Ebloui» s’est trouvée être un lieu de rencontres, d’échanges, dans une ambiance amicale dont nous gardons le souvenir ému. Que toutes les personnes qui ont contribué à la réalisation de l’objectif de l’association soient ici remerciées ; nous ne les nommerons pas, elles se reconnaitront dans ces lignes : celui qui a installé les cimaises, tel qui a prêté du mobilier de présentation, celle qui a sillonné causses et vallées pour coller les affiches et distribué les documents, la petite main qui a préparé tous les cartels de présentation des œuvres, l’as des clics informatiques et photographiques qui a permis de réaliser les invitations depuis la salle multimédia de la mairie et la prise de vue des œuvres pour en garder la mémoire… celles qui ont passé les plateaux et servi le verre de l’amitié, sans oublier ceux qui les ont préparés ! Et bien sûr toutes les personnes qui ont spontanément adhéré à l’association. Que ceux qui ont « boutique sur rue » ou cabinet/officine ouvert au public soient L’aventure ne se termine pas là ! En novembre aussi remerciés d’avoir accepté d’afficher et de réserver une petite place à nos l’association « L’Ebloui » fêtera les documents ! 90 ans de René Moreu. Elle souhaite à cette Dire enfin que le fonctionnement de la galerie n’a été possible que par le occasion montrer des toiles de grand format qui bénévolat de toutes les personnes qui ont participé à l’aventure et à l’appui de exigent des hauteurs de plafond… Carennac quelques généreux donateurs. accueillera l’exposition au Prieuré et le vernisCatherine MOREU sage aura lieu le jeudi 11 novembre 2010 à 18h. Qu’on se le dise !

Vayrac 2000 Au cours de son assemblée générale du 24 septembre dernier, Vayrac 2000 a élu son nouveau bureau Présidente : Jacqueline LAINEL Secrétaire : Cathy BOURDONCLE Trésorière : Chantal LAGRIFFOL Photo : Vayrac 2000

Vayrac 2000 souhaite la bienvenue à Sandrine – nouvelle recrue – et invite ceux et celles qui souhaiteraient partager les objectifs de l’association à les rejoindre. Toujours aussi motivé, le groupe prépare activement sa « Potibonbons » du 23 octobre et met déjà en chantier « Noël » du 12 décembre et « Carnaval » de février. Contact : Jacqueline LAINEL

05.65.32.50.61 9


La vie associative - Vayrac bouge - La vie associative - Vayrac bouge - La vie ass Les « Journées du Patrimoine » et l’Association Saint Martin Les visites guidées de l’église et le concert organisés lors des journées du patrimoine ont attiré un grand nombre de visiteurs et d’auditeurs. Près de 100 personnes se sont succédé le samedi et le dimanche pour visiter l’église. Des guides que nous avions édités en français, occitan, espagnol, anglais et néerlandais étaient à leur disposition ; les visiteurs ont été accompagnés durant ces deux journées par des membres de l’association qui ont fourni explications, commentaires et réponses aux questions posées. 170 personnes ont assisté au concert gratuit donné dans l’église par « La corde à Mi », ensemble toulousain à cordes orgue et trompette qui nous fait depuis plus de trois ans l’honneur et l’amitié de soutenir notre action. Le concert a été suivi dans la salle des fêtes de la mairie du traditionnel « verre de l’amitié » donné en musique par Jean-Louis et Pierre Fonvieille. C’est dans une ambiance amicale et joyeuse que des contacts et des liens se sont établis entre les membres de l’association, les auditeurs et les musiciens ravis d’avoir trouvé un auditoire nombreux sachant apprécier leur talent. Un représentant des artistes-peintres-restaurateurs des peintures murales assistait à ces rencontres, il a été chaleureusement remercié et félicité pour leur travail réalisé durant l’été 2009. Les « Journées du Patrimoine » avaient pour thème cette année « Les grands hommes : quand femmes et hommes construisent l’histoire »… ….il devait permettre d’illustrer les lieux patrimoniaux par le souvenir des hommes et des femmes dont l’image, la vie où l’œuvre y sont attachées…. » Notre attention s’était portée sur deux enfants de Vayrac, aujourd’hui méconnus ou ignorés, que rien apparemment dans leur enfance ordinaire ne prédisposait à être les auteurs d’œuvres qui ont marqué leur époque. Sur un poster placé à l’entrée de l’église nous avons brièvement rappelé leur vie. Nous souhaitons le faire plus complètement lors de prochaines causeries. L’un, Antoine Soulié, naquit à Vayrac en 1800. Son père était tisserand. Il devint frère Gilbert, « frère convers » de Picpus. Envoyé en 1835 en Océanie il construisit aux îles Gambier archipel perdu au milieu du Pacifique, à 1700kilomètres de Tahiti, une cathédrale aujourd’hui classée Monument Historique. Elle est la fierté des habitants de ces îles. Jean Paul Delbos a fait une longue recherche historique sur l’arrivée des missionnaires en Océanie et raconté cette vie remarquable dans le livre « la fantastique aventure des bâtisseurs de cathédrales dans l’archipel des Gambiers », ce qui nous a permis de le découvrir, et à l’occasion des journées du patrimoine de le mettre à l’honneur dans son village natal. L’autre, Françoise Ursule Barrot, Sœur Louise, naquit à Vayrac en 1864. Son père était cultivateur. Elle passa à Vayrac les premières années de sa vie avant de s’installer à Paris avec sa famille. Entrée dans les ordres elle prit une part prépondérante à la création et au développement des hospices civils de Nancy. C’est la guerre de 14-18 qui va en faire une figure nationale de courage et de dévouement : croix de guerre avec palmes remise par le Président de la République le 7 janvier 1916, croix de Chevalier de la Légion d’honneur remise le 29 décembre 1918 par le maréchal Foch. Son attachement à son village s’est manifesté durant la première guerre notamment par l’attention particulière accordée aux jeunes soldats de Vayrac, d’émouvantes lettres en témoignent….lors de la dernière guerre par l’envoi des novices venues se réfugier à Vayrac….

l’association St Martin.

Pour compléter la recherche entreprise sur Sœur Louise Barrot et sa famille nous demandons aux Vayracois qui auraient des souvenirs, des écrits, des photographies ou autres d’en faire part à Président, Jean GARIGUE

Les articles pour le prochain bulletin doivent être transmis avant le 23 novembre 2010 (parution fin décembre). Contact : 05 65 32 40 26 ou josee.pagnoul@orange.fr

10


sociative - Vayrac bouge - La vie associative - Vayrac bouge - La vie associative L’Association Sports et Loisirs de Vayrac a repris ses activités. Venez nous rejoindre afin de profiter des techniques diverses et variées de gymnastique dispensées par Evelyne, notre animatrice diplômée de l’UFOLEP. Exceptionnellement cette année en raison des travaux d’agrandissement et de rénovation du gymnase, les séances de gymnastique ont lieu dans la Salle des Fêtes de la Mairie de Vayrac tous les mercredis de 20h à 21h30. Venez aussi, au gré des randonnées pédestres organisées par Jean-Jacques, découvrir notre région (son patrimoine, sa faune et sa flore) au départ de la place de la Mairie de Vayrac, un samedi sur deux. Tous les trimestres, des pauses gourmandes et conviviales sont organisées afin de nous réunir pour mieux faire connaissance. Pour tous renseignements, vous pouvez contacter Nathalie au 06 80 51 78 31 ou Catherine au 05 65 32 47 73.

RUGBY CLUB du HAUT-QUERCY Le Rugby Club du Haut-Quercy reste toujours présent sous le ciel vayracois, même s’il ne prend pas toujours la parole dans le journal municipal . Fort, à ce jour , de ses 144 adhérents qui proviennent des cantons de Vayrac, Martel et même au-delà des cantons de Meyssac et Beaulieu, il reste présent et très actif en ce qui concerne l’animation de ce territoire. Sportivement, il se maintient en 2ème série et veut avec l’encadrement technique : F. Bua, O. Aïache, G. Guidez renforcé par un éducateur de qualité, Cyril Bravo et par J.Pecheur spécialisé sur la préparation physique assurer un classement plus en rapport avec ses qualités à l’aube d’une refonte des divers championnats. Mais, l’avenir fait partie de ses gènes et l’Ecole de Rugby, gérée par G.Delbeau et son équipe d’éducateurs et dirigeants bénévoles dévoués a donné naissance à une équipe cadette presqu’intégralement vayracoise et une équipe junior en entente avec Meyssac . Quelques « aoûtats » démangent encore le club, mais on espère que l’automne étant là, ils disparaîtront. Le Président JP Condat a effectué avec son équipe du bon « boulot » ! Jean Paul COUDERC, Secrétaire du R.C.H.Q « Les Copains d’abord » en Belgique Pour la 3ème fois depuis 1997, les Vétérans vayracois ont répondu à l’invitation de leurs amis belges, comme quelques Questembertois invités eux aussi aux festivités du 50ème anniversaire de Seraing Athlétique F.C. Après la chope de bienvenue, Belges et Français, confondus dans l’ambiance des retrouvailles, partagèrent un repas fraternel arrosé comme il se doit de « blondes à collier blanc ». Le vendredi 14 mai fut réservé aux compétitions programmées – matches de sixtes entre les équipes présentes – sur un magnifique terrain en fibres synthétiques, dernière acquisition du club « vert et blanc ». (un vrai régal de l’avis de tous) Le samedi 15, la mairie de Seraing reçut organisateurs et invités au cours d’une cérémonie à la fois officielle et amicale. Après les discours d’usage, notre 1ère adjointe, Michèle Barcelo-Ignace remit à l’échevin Jacques Vandebosch un très bel ouvrage sur la Dordogne et le Quercy, tandis que la mairie de Seraing offrait à la mairie de Vayrac une œuvre des cristalleries du Val Saint Lambert Un moment fort de découverte : la descente dans une ancienne mine de charbon avec visite guidée par un ancien mineur de fond des installations d’extraction. Ce week end de retrouvailles a permis une fois de plus de se retrouver entre Gaulois authentiques autour d’une grande et sympathique table de banquet où la cervoise était très à l’honneur… NDLR : si ce banquet clôture la petite histoire belgo-vayracoise de mai 2010, en 51 avant J.C, César attaquait Uxellodunum après avoir écrasé les dernières tribus gauloises de Belgique … ! Et cela, c’est la Grande Histoire des peuples de la Gaule, d’il y a 2000 ans !... Le monde est décidément bien petit … ! Photos : R. Viguerard

jp

11


La vie associative - Vayrac bouge - La vie associative - Vayrac bouge LA SAISON EST LANCEE POUR LE DYNAMIC BASKET La mise en route d’une association sportive semble toujours être un éternel recommencement. Cependant, chaque début de saison amène son lot d’incertitudes et d’obstacles plus ou moins importants à surmonter. Cette année, l’indisponibilité du gymnase de Vayrac ne nous a pas facilité la tache. En effet, il n’est pas simple de se priver d’un site d’entraînement qui est le point central de notre organisation d’un point de vue géographique. Il a fallu s’adapter et réorganiser les plannings sur les autres sites (Biars, Meyssac, Martel et St Sozy). Ceci afin de pouvoir proposer un lieu de pratique à chacun de nos licenciés. Nous savons malgré tout que nos efforts seront récompensés puisque la commune sera bientôt dotée d’un équipement moderne après un rafraîchissement bien mérité. Sportivement, le DYBA démarre sur les chapeaux de roues puisque sur les 35 rencontres disputées lors des 4 premières journées, 21 se sont soldées par une victoire. A noter, cette année, le très bon début de saison de nos équipes premières, filles et garçons, qui avaient connu une saison 2009-2010 un peu difficile. Ces résultats sportifs flatteurs sont le fruit de la politique sportive du club. Depuis de nombreuses années, les dirigeants du Dynamic Basket ont placé la formation au centre de leurs préoccupations. Dès les petites catégories (à partir de 6 ans) un encadrement structuré est mis en place pour permettre aux jeunes joueurs de s’épanouir et de progresser. Au-delà des résultats, nos différentes équipes doivent être reconnues pour leur état d’esprit irréprochable et pour leur maîtrise des fondamentaux. Il s’agit là de l’objectif sportif principal voulu par les dirigeants. En dehors de l’engagement de ses équipes dans les différents championnats, le club propose aussi de nombreux évènements dans l’année. La 4ème édition du « Challenge International de la Vallée de la Dordogne » aura lieu les 3 et 4 Juin 2011. Il s’agit d’un tournoi s’adressant aux catégories Minimes et cadet(te)s de niveau national et régional. Nous attendons également quelques équipes étrangères. Le volet extra-sportif n’est bien entendu pas négligé. La commission festivité nous a une nouvelle fois concocté un programme alléchant pour cette saison sportive. Avec notamment une nouvelle manifestation majeure dont nous gardons le secret pour le moment. Nous vous en dirons bientôt davantage... Toute l’équipe du Dynamic Basket Lot Corrèze vous souhaite une bonne saison sportive 2010-2011 ! Pour plus d’informations sur le club contacter : Jérôme Guillermin, 06 37 97 99 91, jerome@dynamicbasket.fr

Tourisme - Tourisme - Tourisme - Tourisme - Tourisme - Tourisme FREQUENTATION DU CAMPING MUNICIPAL « LA PALANQUIERE » Année

2008

Camping %

1285

1726

Chalet %

1674

1486

Total nuitées

%

%

2009

%

2010

34,3

(-)33 1107

12,6 2959

%

1297

3212

(-)34,2 2404

9

(-)33,6

Nuitée = 3 personnes restent 3 nuits = 9 nuitées

La saison 2010 est identique à celle de 2008 en fréquentation. Très nettement inférieure à 2009. Le locatif baisse depuis 3 ans. Le camping pur reste égal à 2008, mais bien en dessous de la saison 2009. Ces chiffres sont à rapprocher de la fréquentation (1737 visites) de l’antenne de l’Office de Tourisme sous le Fort, tenue encore pendant l’été, par Conchita Chassaing, qui enregistre une baisse également de 206 personnes (- 12 %). 740 personnes en juillet. (– 80). 997 en août (- 126). Les points à améliorer pour satisfaire la curiosité des touristes : · Site de l’ Uxellodunum. · Augmentation de l’amplitude des horaires de visite de l’église St Martin. Satisfaction : · Beaucoup de personnes ont apprécié « L’espace de Loisirs des Granges ». Robert VIGUERARD, adjoint au tourisme 12


L’été à Vayrac - L’été à Vayrac - L’été à Vayrac - L’été à Vayrac - L’été à Vayrac vis s ser a p e au r tion 2100 a p i c arti de p l’été!!! d r o Rec cours de

Cinéma en plein air avec l’Uxello 1400 personnes

Repas des Sapeurs pompiers Plus de 600 convives ont dévoré le bœuf aligot !

ort

te sous le F

Une brocan

14 juillet

Photos : J. Pagnoul, B. Colonna

Embrasement de l’église

160 repas au bord de l’eau organisation du Comité des fêtes

Contact : Victime de son succès l’ACAPL n’a pas pu honorer toutes les demandes Valérie OLIVIER, présidente de réservations pour les jeudis de 05 65 32 46 76 l’été. Mais déjà elle fait appel à toutes les bonnes volontés pour l’été 2011.

La Mairie tient à remercier l’ensemble des associations qui ont animé avec efficacité l’été vayracois . 13


Les gros travaux - Les gros travaux - Les gros travaux - Les gros travaux

Rénovation du gymnase et des cours de tennis (Communauté de Communes).

Installation d’un nouveau poste de transformation électrique rue Gaillard Bournazel. Photos : B.Colonna, M.Barcelo

Plein feu sur… Plein feu sur… Plein feu sur… Plein feu sur… Plein feu sur… Lucien Ghomri, artiste sculpteur à Vayrac. Installé à Vayrac depuis quelques années maintenant, Lucien est un artiste connu de nombreux vayracois et reconnu des amateurs de sculpture bien au-delà du département, puisque certaines de ses expositions le conduisent vers d’autres contrées européennes. Né à Oran en 1949, et après de nombreuses années passées dans le midi, c’est dans le Lot où il est installé depuis 1997 qu’il trouve son inspiration. Il consacre l’essentiel de son œuvre aux animaux dont il est passionné. Cet amour lui permet, grâce à une vision contemporaine, de ne retenir que les lignes, les caractères et les volumes essentiels de chacun afin de les exacerber dans un hymne au dépouillement et à la pureté. La sensualité, la sérénité et l’esthétique sont omniprésentes dans sa sculpture, soulignées par la noblesse des matériaux choisis : bronze, marbre et pierre fine qu’il déniche au gré de ses voyages. Il travaille aussi la pierre de Carennac comme en témoigne sa dernière pièce consacrée à une oursonne. Dans un souci permanent de « La Belle Ouvrage » et de finition irréprochable, Lucien cisèle lui-même ses bronzes et les patine dans une recherche méticuleuse de perfection. C’est à juste titre d’ailleurs qu’il a été à plusieurs reprises lauréat de prix de sculpture Photo: L.Ghomri 1er Prix Edouard Sandoz en 2001. Salon des Artistes Animaliers de Bry sur Marne. 1er Prix à la National des Beaux Arts. Carrousel du Louvre Paris en 2003. 1er Prix au Symposium de Sculptures sur Pierre de Julienne en 2004 Lucien expose en permanence à la Galerie Villa Bellartea à Anglet/Biarritz, mais il est aussi présent dans les galeries et expositions locales et participe activement avec d’autres sculpteurs au mois de la pierre à Carennac . Lucien est un artiste modeste mais dont l’œuvre est d’ores et déjà exceptionnelle. Marielle ALARY, Conseillère municipale 14


Il etait une fois… dans le HautQuercy, un village nomme VAYRAC... Dénommée ainsi depuis 1912, appelée auparavant avenue de la gare, cette voie commence à la place du 11 novembre 1918, descend le long et derrière la mairie, et se termine au carrefour, avec feux tricolores, de Vayrac bas. Elle est continuée par l’avenue de la gare, en direction de la Dordogne. Une petite impasse, perpendiculaire à l’avenue, entre la rue de la fontaine et la rue Drappès, porte également le nom de Charles de Verninac. C’est encore une décision du Conseil municipal du 8 septembre 1912, qui accepte la proposition du maire d’honorer la mémoire des ancêtres de la commune et celle d’autres personnages illustres qui ont marqué la commune en donnant leurs noms aux rues et places du village : « … Enfin l’avenue de la gare s’appellera avenue Charles de Verninac, en souvenir de l’homme éminent dont la mémoire est restée si populaire au milieu de nous. Vayrac fut son berceau politique ; pendant 30 ans il représenta le canton au Conseil général ; nous avons eu l’honneur de le voir Vice-président du sénat et sa vie toute entière fut faite de dévouement à la démocratie et à la République ». Cette décision intervint très rapidement – onze ans - après la mort de C. de Verninac. Charles de VERNINAC (1841-1901) Buste de Charles de Verninac, en marbre blanc, placé dans la salle Henri-François-Charles de Verninac Saint-Maur, né à Rochechouart (Haute-Vienne) le 18 mai 1841 et mort à Baladou (Lot) le 12 mai 1901, est issu d’une ancienne famille du conseil municipal. du Quercy, qui compte plusieurs personnages célèbres depuis le XVIIIe siècle. On peut citer notamment : Raymond de Verninac Saint-Maur (1762-1822), écrivain, ambassadeur, préfet, mari d’Henriette Delacroix, sœur du célèbre peintre Eugène Delacroix 1798-1863) ; François de Verninac Saint-Maur (1753-1839), magistrat, maire de Souillac, conseiller général du Lot ; Raymond de Verninac Saint-Maur (1794-1873), officier de marine, ministre de la marine de la IIe République en 1848, député du Lot en 1849, conseiller général du Lot de 1848 à 1852, et connu pour avoir commandé en 1831 l’expédition qui rapporta d’Egypte l’obélisque de Louqsor (érigé place de la Concorde à Paris). Fils de François-Honoré de Verninac Saint-Maur (1803-1871), magistrat, député de Corrèze de 1846 à 1848, Charles de Verninac, docteur en droit en 1864, commence sa carrière politique dans le Lot en se faisant élire conseiller général de Vayrac. Il le reste 30 ans. Il sera également président du Conseil général de 1892 à sa mort. Candidat républicain à la députation, pour représenter le Lot, il échoue à plusieurs reprises, à l’Assemblée nationale en 1871, puis à la chambre des députés, dans l’arrondissement de Gourdon, en 1876, en 1877 et en 1881, face aux candidats ou élus sortants conservateurs. Il est finalement élu sénateur du Lot le 4 février 1883. Réélu en 1888 et 1897, il le reste jusqu’à sa mort. Républicain de gouvernement, il siège à gauche. D’abord membre de l’Union républicaine, il est l’un des fondateurs, en 1892, d’un groupe plus à gauche, tendance radicale, la Gauche démocratique, dont il est le président en 1894-1895. Très actif dans le Lot, Verninac mène également une activité parlementaire fort importante. Membre successivement des grandes commissions du Sénat, secrétaire un moment de celle des finances, rapporteur de nombreux textes, secrétaire du Sénat en 1885-1887, il est élu membre suppléant de la commission de la Haute cour de justice en 1893, et le reste jusqu’en 1901. Verninac devient vice-président du Sénat en 1898, réélu chaque année à ce poste jusqu’à sa mort. Il présidera une dernière fois cette assemblée le 26 mars 1901. Spécialiste des finances publiques, partisan du divorce dès 1888, partisan de la procédure de la haute cour contre le général Boulanger en 1889, il intervient, souvent avec succès, sur de nombreux sujets : finances des collectivités territoriales, réforme de la magistrature, organisation du crédit agricole, voies ferrées, régime des sucres, police rurale et administrative, questions militaires, législation sur les boissons, etc. Sa famille a continué et continue de s’illustrer en politique. Citons principalement : Son gendre, Louis-Jean Malvy (1875-1949), député du Lot de 1906 à 1919, puis de 1924 à 1940, ministre à plusieurs reprises, principalement de l’intérieur, de 1911 à 1917, puis en 1926. Son arrière petit-fils, M. Martin Malvy, président de la région Midi-Pyrénées depuis 1998, conseiller général de Vayrac de 1970 à 2001, plusieurs fois député et ministre, petit-fils du précédent. Michel Yvon, conservateur à la Bibliothèque nationale de France

15


Et la Vie Continue - Et la Vie Continue - Et la Vie Continue - Et la Vie Continue VAYRAC PRATIQUE

ETAT CIVIL

Sapeurs Pompiers : 18 ou 112 SMUR : 15 Gendarmerie : 05 65 27 01 64 ou 17 Dépannage électricité : 0810 333 046

Ils nous ont quittés… Pierre Poulhes le 26/06

Urgence sociale : 115

Marie-Thérèse Brousse Veuve Goudeaux le 05/07

Enfance maltraitée : 119

Pierre Morel le 10/07

Fil Santé Jeunes : 0800 235 236

Lucienne Poujade Veuve Szmyt le 20/07

SIDA Info service : 0 800 840 800

Jack Moret le 25/07

Alcooliques Anonymes : 05 65 22 31 43 Centre Hospitalier de St Céré : 05 65 10 40 00

Paul Boustie le 29/09

Centre hospitalier de Brive : 05 55 92 60 00

Henriette Gouygou Veuve Bosc le 29/09

Centre antipoison : 05 61 77 74 47

Suzanne Dal Veuve Acquette le 30/09

Dentistes de garde : 15

Renée Pillault Veuve Vercheval le 12/10

Croix-Rouge Antenne Vayrac : 05 65 38 03 85

Georges Collignon le 17/10

Croix-Rouge SAAD : 05 65 32 46 57 Entraide : 05 65 32 06 20 Cars Quercy Corrèze : 05 65 38 71 90 Gare de St Denis : 05 65 32 42 08 Office du tourisme : 05 65 10 97 01 Communauté de Communes : 05 65 32 03 07

Ils se sont mariés… Anne-Laure Gouygou et Grégory Jouanne le 12/06 Imprimé et édité par nos soins - Ne pas jeter sur la voie publique

Catherine Poupeau et Michel Gay le 19/06

Mairie : 05 65 32 40 26

Du nouveau à Vayrac

Conception et rédaction: Josée PAGNOUL Brice COLONNA Marielle ALARY

Editeur responsable pour la Mairie : Josée PAGNOUL, Adjointe

Le Maire et les adjoints sont à votre disposition. Vous pouvez prendre rendez-vous à la Mairie: du lundi au vendredi de 09h à 12h et de 14h à 16h et le samedi de 09h à 12h

16

Vayrac Information N°12, 3eme trimestre 2010  

Magazine d'information de la commune de Vayrac