Page 1

RDEXPO aperรงu


INTRODUCTION

société : le désarmement, la confrontation Est-Ouest, la problématique Nord-Sud et le tiers La Triennale de l’Affiche Politique est un monde, la faim dans le monde, la chute concours international ouvert aux gra- du communisme, les minorités, la lutte phistes pour le droit professionnels et aux étudiants d’écoles des femmes, le racisme, le fascisme, les d’Arts Plastiques, développant le thème commémorations sociales et politiques, politique au l’environnement, la violence, … sens premier du terme à savoir la vie dans la cité… et dans la société. Les précieux documents récoltés depuis Confrontation d’affiches d’auteurs mettant en exergue les meilleures réalisations de divers pays, ces affiches sont des témoins de l’Histoire immédiate et traduisent l’état du monde. Au total ce sont 140 affiches qui dénoncent, accusent, en un mot, en un trait, parfois une phrase, traduisent les préoccupations des citoyens. Elles renvoient aux comportements, aux attitudes et aux pratiques politiques. En mettant sur pied en 1978 ce grand concours international, le Centre culturel de Mons, devenu l’actuel “manège.mons, scène transfrontalière de création et de diffusion asbl”, s’est intéressé à l’art graphique conçu comme un média ancré dans le quotidien. La production contemporaine de toutes ces affiches aborde les multiples thèmes de la vie en

plus de 25 ans permettent aujourd’hui de lire l’histoire et justifient pleinement tout l’intérêt de conserver et de diffuser pareilles archives. Dans cette perspective, plusieurs organismes dont le Mundaneum se sont mobilisés pour contribuer à la création d’un réseau permanent de l’affiche et du graphisme d’auteurs en Europe (R.E.A.G.A), favorisant la diffusion de la création graphique. Au fil des ans, cet événement a acquis une dimension internationale grâce à la participation de nombreux artistes émanant de presque cinquante pays. Démarche citoyenne, la Triennale internationale de l’affiche politique s’inscrit dans un créneau particulier : celui de l’expression et de la création graphique proche de l’histoire des gens. crédit texte : http://www.mundaneum.be


Du côté des RD... Nous souhaitons, au travers de cette exposition d’affiches culturelles thématiques, choquer, interpeller pour sensibiliser l’opinion aux dangers de l’anorexie. Cette maladie peut se déclarer à n’importe quel moment de la vie d’un enfant, d’un adolescent sans que personne ne s’en rende compte au moment le plus adéquat pour être soigné. C’est pourquoi nous souhaitons interpeller les jeunes avant tout sur ce que sont réellement les conséquences de l’anorexie faisant ainsi face aux mouvements “proana” qui remportent, malheureusement, un franc succès auprès des jeunes depuis quelques années. Actuellement, trop peu de campagnes de sensibilisation sont opérées auprès des jeunes et des parents.

Stop aux idées reçues ! Stop aux préjugés ! Nous ne nous arrêtons pas au stade de l’anorexie et des troubles mentaux. Les Responsible Designers sont conscients des stigmatisations de toute nature que peuvent subir tant les adolescents qui développeront in fine des troubles de l’alimentation pour satisfaire des critiques gratuites. Vivre ensemble en société signifie se respecter pour ce que nous sommes et la critique gratuite fait souvent office d’élément déclencheur, de gênes, de troubles, de culpabilités.


S’attaquer aux préjugés, aux idées préconçues...

Alizée FREUDENTHAL Audrey CULOT

« Cette série d’affiches s’attaque aux préjugés, aux idées préconçues transmises de générations en générations par le langage oral. L’idée générale est d’imprimer très lisiblement chaque « parole » telles que l’on peut les entendre partout, tout le temps, sur le quai d’une gare, au café, dans une réunion de famille, au bureau, etc…En effet, qui n’a jamais entendu ce genre de généralités? Elles se véhiculent dans le temps mais sont issues uniquement du langage parlé. Le fait de pouvoir les lire clairement en grand format associe ces phrases à des insultes mais remet le spectateur face à ses propres idées. N’ai-je jamais pensé cela? Les catégories de personnes sont diverses: nationalité, couleur, religion, profession, ce qui permet au spectateur de se retrouver lui aussi au centre de cette polémique (s’il est gros, si elle est blonde, s’il est arabe…) »


“Ce qui empêche les gens de vivre ensemble, c’est leur connerie, pas leurs différences...” Anna Gavalda


L’affiche comme arme 19/11/2007-G D uy

une

uplat lalibre.be

L’affiche politique internationale est à l’honneur à Mons et à Bruxelles. Dixième édition d’une triennale qui s’affirme comme un événement.. La collection des affiches est un reflet de 25 ans d’histoire et de luttes. L’affiche politique est un art de la concision et de la force graphique. Un poème visuel, un «haiku» qui est aussi une arme, un fusil pointé contre les intolérances et les injustices. Comment exprimer de manière frappante et brève les idées qu’on a ? Comment clamer le désir de libertés ? Ou la rage face à la guerre ? Ou la colère devant tant d’inégalités nord-sud ? Ou le combat contre les violences sexuelles ? Ou la mobilisation pour un meilleur environnement ? Ou comment exprimer la solidarité avec les sans-abri ? Comment faire passer ce cri dans un monde saturé déjà d’images et de textes ? Les meilleures affiches politiques sont celles qui évitent le pathos et la facilité, qui renouvellent le genre et privilégient la force du message. La dixième Triennale de l’affiche politique vient de s’ouvrir à Mons, au Mundaneum, et on y propose 140 affiches récentes venues des quatre coins du monde, et qui sont autant de témoins de l’Histoire immédiate et qui traduisent l’état du monde.


Présentation rapide expo  

Présentation rapide expo