Issuu on Google+

I TÀ I N T I TÀ LprA nt a I N es eA L nTta

L A V I L T L S A E O V F I Ñ ° 1166° FENSET ESPPAAÑOILCANNOO R I S E E A C À T C I E E M I N I N D R I A OO2L0A13ME LA TDELCATINNA I V o de 0 13 I r e T YY r T b A Fe L E de 2 ÑOL eS d o F r ° 6 e 1 r O T 168A-8-I1A6 dCeNCFIEeDUbIIUEAMSP N ANA A T E RIC N C I E A C C C M DEEASESPIPAAACEIDNIAOAM T 2013 A e L d Y16 de Febrero 8U T en p re s

FLYER 15X21:Mise en page 1

11/01/13

10:25

Page 1

L A V I T L S E O F Ñ 16° NE ESPA ICANO R I E C À T I E M IN D A A O T N I L T 013 L A 2 A e L d ro Y°1F6 dEeSFeTbrIeV L O Ñ AT O 168AIACNCIEDUIEASMP N AN A C I R I E C E C A DEESP INOAM ÀT de 201 3 I TA L I N A Y T r er o b e F L 8-16 de L A U V I I NT C A T C L S M A A I E O I F A D Ñ ° E 16ESPACNE ESPA ICANO R I E C E M D A O N I o de 2013 T A L Y e Febrer

nta pr e se

I MAN C C A AI CE D IA Page 1

11/01/13

10:25

Page 1

Page 1

I TÀ I N A L Tta

10:25

p r es e

CI IAMAN C A I A AC E D P ESP

6 de

L AN DI

L AN DI

nt a prese

FLYER 15X21:Mise en page 1

nt a p r es e

11/01/13 FLYER 15X21:Mise en page 1

I TÀ N I LAenTt a

11/01/13

10:25

L A V I T L S E O F Ñ ° 16 NE ESPA ICANO R I E C E M D A O N I T A 20 13 e L d Y16 de Febrero 8U T

n p re s e

LA N DI

C E SPA

FLYER 15X21:Mise en page 1


LE FESTIVAL DES AVANT-PREMIÈRES : 17 FILMS PROJETÉS, 8 AVANT-PREMIÈRES ! Côté latino, 8 films. Une histoire vraie, un film colombien magistralement interprété par Luis Tosar, Operación E, présenté à Ajaccio par son réalisateur Miguel Courtois Paternina. L’Argentine, avec Elefante blanco, le dernier opus de Pablo Trapero avec son acteur fétiche Ricardo Darín mais aussi, Infancia clandestina ou le regard d’un enfant durant le régime de la junte militaire… Sujet de société, non communication et harcèlement scolaire dans Después de Lucía, film mexicain récompensé par le prix Un certain Regard à Cannes en 2012. Pour réaliser 7 días en La Habana, sept personnalités de renommée internationale parmi lesquelles Benicio del Toro. Côté Espagne, coup de projecteur sur le cinéma andalou avec la comédie déjantée El mundo es nuestro, et sur le cinéma galicien avec l’inattendu et burlesque Crebinsky. Les autres longs-métrages produits en Espagne… À l’affiche de El artista y la modelo, dernier film de Fernando Trueba co-écrit avec Jean-Claude Carrière : Jean Rochefort et Claudia Cardinale. On retrouve l’actrice mexicaine Salma Hayek dans la comédie satirique Un jour de chance réalisée par le trublion du cinéma espagnol Álex de la Iglesia. Une histoire dramatique et de l’espoir dans N’aie pas peur. Le très poétique Eva, long-métrage récompensé au Festival du film fantastique de Gérardmer, est l’illustration même de la maestria de la production espagnole dans ce genre. Le film d’action policier Grupo 7 est en compétition pour les Goya 2013 avec El artista y la modelo et Blancanieves. Conte muet en noir et blanc, ce dernier représentera l’Espagne à la prochaine cérémonie des Oscars 2013 mais son réalisateur Pablo Berger –qui a déjà honoré de sa présence le festival du cinéma espagnol et latino-américain- a annoncé une surprise à Ajaccio pour cette XVIE édition du festival… Invités encore, les protagonistes du film argentin El estudiante, Romina Paula et Esteban Lamothe, vendredi 8 février à 18h30 ainsi que le producteur du film espagnol The Pelayos, mardi 12 février à 21h.

Et enfin, 40 ans après le putsch du général Pinochet, gros plan sur le Chili avec la projection du biopic sur l’artiste Violeta Parra et du film de Pablo Larraín No, en compétition pour l’Oscar du meilleur film étranger et récompensé par l’Art Cinema Award à la Quinzaine des réalisateurs de Cannes. La diffusion de ce film sera précédée par la conférence de Pablo Berchenko, professeur jusqu’en 1973 à l’Université du Chili à Temuco, aujourd’hui professeur à l’Université de Provence et directeur du Département d’Etudes latino-américaines. Il traitera de la transition entre la dictature et la démocratie au Chili. Les incontournables du festival. Le partenariat avec l’Université de Corse  : soustitrage du film The Pelayos, participation des étudiants au Festival, jury étudiant, réalisation de fiches d’information à destination des spectateurs. Le Jury professionnel, composé de Francis Aïqui homme de théâtre et directeur de l’Aghja, Lionel Giacomini directeur de la Bibliothèque Départementale de Prêt et Pascal Marti directeur de la photographie, sera présidé par Annick PeignéGiuly, journaliste, écrivain et présidente de Corsica. Doc. … sans oublier le Prix du public. ELEFANTE BLANCO EL ESTUDIANTE OPERACIÓN E EVA CREBINSKY EL ARTISTA Y LA MODELO LA CHISPA DE LA VIDA EL MUNDO ES NUESTRO VIOLETA NO DESPUÉS DE LUCÍA 7 DÍAS EN LA HABANA INFANCIA CLANDESTINA GRUPO 7 NO TENGAS MIEDO THE PELAYOS BLANCANIEVES

5 7 9 11 13 15 16 17 20 21 23 25 27 29 31 33 35

3333


v v


Pablo Trapero avec Ricardo Darín, Jérémie Renier, Martina Gusmán Drame Argentine, Espagne • 2013 2h

De nos jours en Argentine dans le «bidonville de la Vierge», dans la banlieue de Buenos Aires, Julian et Nicolas, deux prêtres et amis de longue date, œuvrent pour aider la population. Julian se sert de ses relations politiques pour superviser la construction d’un hôpital. Nicolas le rejoint après l’échec d’un projet qu’il menait dans la jungle où des VENDREDI 8 16 h forces paramilitaires ont assassiné les habitants. Profondément choqué, VENDREDI 15 21h il trouve un peu de réconfort auprès de Luciana, une jeune assistante sociale, athée et séduisante. Alors que la foi de Nicolas s’ébranle, les tensions et la violence entre les cartels dans le bidonville augmentent. Quand le ministère ordonne l’arrêt des travaux pour l’hôpital, c’est Pablo Trapero signe l’un des l’étincelle qui met le feu aux poudres… plus beaux films de l’année avec le portrait de deux prêtres engagés socialement dans Les « + » du film un bidonville de Buenos Aires. Présenté en Sélection Officielle Paris Match – Un Certain Regard, Elefante blanco est le quatrième long métrage de Pablo Trapero à avoir été sélectionné à Cannes. Comme tous les films de Pablo Trapero, Elefante blanco ne déroge pas à la règle et fait passer un message politique. Comme le précise le réalisateur «un film est une proposition qui permet au spectateur de découvrir un lieu et les gens qui y vivent afin que celui-ci continue à penser à ces gens et à leur vie après le film.» Fait amusant, lors de la 65e édition du festival de Cannes en 2012, Pablo Trapero était en compétition contre lui-même puisqu’il avait réalisé un segment du long métrage 7 días en La Habana, également présenté en sélection officielle - Un certain regard - et au cours de cette XVIE édition du festival du cinéma espagnol et latino-américain d’Ajaccio.

Toutes les bandes annonces sur www.latinita.fr

AVANT-PREMIÈRE

FESTIVAL DE CANNES  Sélection officielle-Un certain regard

5


www.maif.fr

La MAIF proche de chez vous

Avenue du Mont-Thabor BP 909 - 20700 Ajaccio cedex 9 Télephone : 04 95 23 59 00

666

MAIF - Société d’assurance mutuelle à cotisations variables - 79038 Niort cedex 9. Filia-MAIF - Société anonyme au capital de 114 337 500 € entièrement libéré RCS Niort : B 341 672 681 - 79076 Niort cedex 9. Entreprises régies par le Code des assurances.

La MAIF, partenaire du festival du cinéma espagnol et latino-américain d’Ajaccio. Vous pouvez aussi nous rejoindre. Contactez-nous.


Santiago Mitre avec Esteban Lamothe, Romina Paula, Ricardo Felix Drame Argentine • 2011 1h50 FESTIVAL DU FILM DE LOCARNO   Prix spécial du jury Cinéastes du présent

Roque, jeune provincial, commence des études à l’Université de Buenos Aires. Peu motivé, il passe son temps à séduire les filles et errer dans la fac. C’est en tombant amoureux de Paula, une jeune enseignante engagée, qu’il va rencontrer le militantisme et devenir proche du syndicat étudiant. Avec Alberto, ancien politique, il va apprendre les codes et devenir un leader pour enfin trouver sa voie…

VENDREDI 8 18 h30

en présence de Romina Paula et Esteban Lamothe

VENDREDI 15 14h

Si El estudiante est le premier long-métrage réalisé par Santiago Mitre, ce dernier Invités n’est cependant pas un débutant dans le monde Esteban Lamothe, pour se préparer au rôle de du cinéma puisqu’il a rédigé les scénarios de Leo- Roque et à l’évolution de son personnage dans le nera et de Carancho (diffusé lors du festival 2011), film, a visionné Un prophète de Jacques Audiard. deux longs métrages réalisés par Pablo Trapero. Il est actuellement en tournée en France avec «El Estudiante ou récit d’une jeunesse révoltée se veut l’actrice, auteur et metteur en scène Roaussi une réponse politique face à un certain cinéma. mina Paula dont la pièce El tiempo todo Le film n’est pas seulement politique par son sujet, entero est jouée à l’Espace Diamant il l’est aussi par le mode dans lequel il a été pro- d’Ajaccio jeudi 7 février, veille de duit» explique le réalisateur qui, sachant qu’il ne l’ouverture du XVIE festival du cinéma pourrait bénéficier de subventions publiques, espagnol et latino-américain d’Ajaccio. a écrit son film en tenant compte du budIls rencontrent le public lors de la projecget de 30 000 dollars dont il poution d’El estudiante. vait se prévaloir.

Toutes les bandes annonces sur www.latinita.fr

AVANT-PREMIÈRE

Les « + » du film

7


EN COMPÉTITION

Miguel Courtois Paternina avec Luis Tosar, Martina García, Gilberto Ramirez Action, drame Colombie, Espagne, France • 2012 1h49 FESTIVAL DE BIARRITZ   Prix d’interprétation masculine 2012 Luis Tosar

Colombie, décembre 2007 : le monde entier attend la libération de deux otages des FARC, Clara Rojas et son fils Emmanuel né en captivité. Or quelques années plus tôt, le bébé a été confié de force par la guérilla à un pauvre paysan, José Crisanto. Le film raconte l’incroyable et bouleversante histoire de cet homme et de sa famille dont la vie va se transformer en tragique périple.

Les « + » du film C’est le producteur français Ariel Zeitoun qui a contacté Miguel Courtois Paternina pour évoquer l’histoire de Clara Rojas et de son fils, Emmanuel. Le réalisateur s’est alors rapproché du scénariste Antonio Onetti pour écrire ce film inspiré de la vie de cette femme otage des FARC entre 2002 et 2007 dont la libération a été retardée car son fils, né durant sa détention dans la jungle en 2004, restait introuvable. Le film retrace la recherche de l’enfant par les Forces Armées Révolutionnaires de Colombie

VENDREDI 8 21 h

en présence du réalisateur

LUNDI 11 18h30 L’histoire est vraie. Le cinéma aime ces hommes ordinaires embarqués dans des situations extraordinaires. Tourné caméra à l’épaule dans une atmosphère moite, Operación E (comme Emmanuel) suit nerveusement les mésaventures de ce paysan qui, sans le savoir, s’est retrouvé avec un petit Moïse sur les bras. Plus on avance, plus on est pris dans son casse-tête tragi-comique. Le Point

Toutes les bandes annonces sur www.latinita.fr

9


10 1010


Kike Maíllo avec Daniel Brühl, Marta Etura, Alberto Ammann Fantastique Espagne, France • 2012 1h34 FESTIVAL DU FILM FANTASTIQUE DE GERARDMER Prix du Public 2012 GOYA 2012 DU MEILLEUR SECOND RÔLE MASCULIN LLUIS HOMAR PRIX DU MEILLEUR PREMIER FILM AU SANT JORDI DU CINÉMA

2041. Álex, un ingénieur de renom, est rappelé par la Faculté de Robotique, après dix ans d’absence, pour créer le premier robot libre : un enfant androïde. Il retrouve alors Lana, son amour de jeunesse, et son frère David, qui ont refait leur vie ensemble. Et il va surtout faire la connaissance d’Eva, sa nièce, une petite fille étonnante et charismatique. Entre Eva et Álex se dessine une relation particulière, et ce dernier décide alors, contre l’avis de sa mère Lana, de prendre Eva pour modèle de son futur androïde…

Les « + » du film « Lorsque j’ai commencé à considérer l’idée de faire un film de science-fiction portant sur la robotique, j’en suis arrivé à la conclusion que ce qui m’intéressait le plus étaient les relations entre les êtres humains et les robots. Serait-ce possible que nous puissions être attirés par ces machines, parfaites et très ressemblantes, de nous sentir proches d’elles, et d’établir des liens émotionnels aussi forts que ceux que l’on a avec d’autres êtres humains ? Sera-t-il possible, dans un avenir plus ou moins proche, de tomber amoureux et d’aimer une machine, même si nous sommes conscients que ce n’est qu’une « simulation » ? Comment ces nouvelles relations vont-elles affecter les anciennes, entre humains ? Toutes ces questions ont donné naissance à Eva », explique Kike Maíllo.

SAMEDI 9 10 h MERCREDI 13 14h PREMIER LONG MÉTRAGE Un film d’une poésie rare et d’une cruauté souterraine comme seuls des réalisateurs bien plus matures sont capables d’en faire. Avec une mise en scène déjà très mûre, une direction d’acteurs remarquable et un vrai sens du rythme, Eva est une fable d’anticipation inattendue, nourrie de nobles influences et qui marque la naissance d’un auteur à suivre de près. Excessif

Toutes les bandes annonces sur www.latinita.fr

11


12 1212


galicia

Enrique Otero avec Miguel de Lira, Sergio Zearreta, Luis Tosar Burlesque Espagne • 2011 1h30 MEILLEUR FILM AU FESTIVAL INTERNATIONAL D’OAXACA 2011 VIOLETTE D’OR AU FESTIVAL CINESPAÑA DE TOULOUSE 2011

Comment survivre dans le chaos ? Deux orphelins, Feodor et Mijail, isolés du monde et des évènements guerriers qui les entourent, réussissent cette prouesse, en compagnie de leur vache Muchka, sur la côte de la Mort en Galice, une côte déchiquetée, sauvage et rude. Ils se créent un univers imaginaire, un mode de vie plein d’inventivité, de fantaisie et d’humour.

SAMEDI 9 14 h MARDI 12 16h

Cet OVNI espagnol interpelle dès la vision de l’affiche, représentant une sorte de sous-marin croisé avec une vache ! Crebinsky ne se contente pas d’enchainer les scènes cocasses et les gags. Il dépeint avec tendresse et humour ces deux frères qui ont dû survivre par eux-mêmes… Bonne surprise venue d’Espagne, Crebinsky incarne un cinéma Les « + » du film ibérique très créatif, mais ne bénéficiant que trop Ce film, autoproduit par son réalisateur, rarement d’une sortie -cinéaste et pianiste dans le groupe Crebinsky qui a donné son nom au film- est un mélange française en salles. subtil d’humour burlesque et de gags poétiques, une Écran Large chronique poético-onirique. En 2002, Enrique Otero réalise d’abord un court métrage sur le même thème : les personnages des deux frères sont créés. Comme l’indique le cinéaste « Psychologiquement, ils sont très différents. Il y a un actif pragmatique qui veut plutôt aller de l’avant et l’autre qui est plus rêveur. Il y a trois éléments de narration. L’enfance en animation avec le déluge, le temps adulte avec le voyage, et les flash-backs qui introduisent des souvenirs-clés de l’enfance. Chacun recherche l’amour de sa vie, l’un recherche sa petite amie et l’autre sa vache !… »

Toutes les bandes annonces sur www.latinita.fr

13






   ���












Fernando Trueba avec Jean Rochefort, Claudia Cardinale, Aida Folch Drame Espagne, France • 2012 1h44 FESTIVAL DE SAN SEBASTIÁN 2012 COQUILLAGE D’ARGENT DU MEILLEUR RÉALISATEUR

Dans la France occupée de 1943, non loin de la frontière espagnole, vivent un vieux sculpteur et son épouse. Marc Cros a cessé de sculpter depuis longtemps. Sans illusion, il a vécu deux guerres et n’espère rien de la vie ni de l’espèce humaine. Un jour, sa femme Léa recueille une jeune paysanne espagnole, Mercè, qui fuit le régime franquiste. Le couple lui offre l’hospitalité et lui propose d’être, durant son séjour, le modèle du vieux sculpteur. Entre la jeune femme qui s’ouvre à la vie, et l’artiste au crépuscule de la sienne va naître une relation tendre et sensible…

SAMEDI 9 16h SAMEDI 16 21h

Filmé en noir et blanc et écrit en collaboration avec Jean-Claude Carrière – scénariste et dramaturge français – El artista y la modelo est dédié par Fernando Trueba à son frère Máximo, sculpteur décédé en 1996. Dans un entretien accordé au quotidien El País en septembre 2012, le réalisateur dit évoquer, dans son dernier film, le processus créatif et le rôle de l’art autant que sa survivance « on peut l’interdire, le punir, le persécuter, le déprécier, l’accabler de taxes, mais il sera toujours là ». El artista y la modelo est un film sur « La vie et la mort. La jeunesse et la vieillesse. La beauté dans des temps d’horreur – mais ne le sont-ils pas tous ? Un film sur le sens et la nécessité de l’art. Sur la recherche de la beauté », poursuit Fernando Trueba.

Toutes les bandes annonces sur www.latinita.fr

AVANT-PREMIÈRE

Les « + » du film

15


E Álex de la Iglesia avec José Mota, Salma Hayek, Blanca Portillo Comédie satirique Espagne, USA, France • 2012 1h35

SAMEDI 9 18h30 SAMEDI 16 14h Le film affiche une rage et une ironie brillamment servies par une mise en scène démente. Premiere

Ancien publicitaire à succès, Roberto ne supporte plus d’être au chômage. Déprimé, il décide de retourner avec sa femme dans l’hôtel qui fut le théâtre de leur lune de miel. Mais l’établissement a laissé place à un musée sur le point d’être inauguré. Au cours de sa visite, il fait une grave chute et se retrouve avec une barre de fer plantée dans la tête. Devenu l’attraction numéro 1 pour les médias présents, Roberto comprend que cet accident pourrait finalement lui être très profitable...

Les « + » du film Trublion du cinéma espagnol, Álex de la Iglesia, spécialiste de l’humour noir et grinçant, aime les farces décalées et dérangeantes. Cette fois, le réalisateur du Jour de la bête et du Crime farpait dresse un portrait acide de la société espagnole en pleine crise économique et critique l’hyper médiatisation. Une comédie caustique sur les aléas de la notoriété.

16

Toutes les bandes annonces sur www.latinita.fr


EL MUNDO ES NUESTRO Alfonso Sánchez avec Alberto López, Alfonso Sánchez, Joserra Leza, María Cabrera Comédie Espagne • 2012 1h27 FESTIVAL DE MÁLAGA PRIX DU MEILLEUR ACTEUR ALFONSO SÁNCHEZ

SAMEDI 9 21h MERCREDI 13 18h30 PREMIER LONG-MÉTRAGE

Les « + » du film A Málaga, Alfonso Sánchez étudie la Communication Audiovisuelle en même temps que l’Art Dramatique. En 1998, il commence sa carrière professionnelle en travaillant pour des productions nationales et internationales et devient un acteur habitué des séries espagnoles les plus connues. Parallèlement à l’interprétation, il développe des activités de scénariste et de réalisateur. Son premier courtmétrage comme réalisateur, La Gota (2005), a reçu 15 prix. Entre 2008 et 2012, ses derniers courts-métrages formant partie de ce qu’il appelle La Trilogía Sevillana sont diffusés sur Youtube et deviennent d’authentiques phénomènes sociaux avec plus de 10 millions de visites.

Toutes les bandes annonces sur www.latinita.fr

AVANT-PREMIÈRE

Séville 2012. El Culebra et El Cabesa, deux gangsters de quartier, vont tenter un gros coup : braquer la succursale d’une banque et s’enfuir au Brésil avec le butin pour commencer une nouvelle vie. Mais ce qui promettait d’être un travail facile se complique en raison de l’arrivée inattendue de Fermín, un patron quinquagénaire chargé d’explosifs qui menace de se faire exploser et exige la présence de la télévision afin d’attirer l’attention sur la précarité de sa situation économique. Deux voyous, un père de famille désespéré, un entrepreneur corrompu de Los Cortijos, une caissière excitée, une fonctionnaire aigrie et féministe, un ingénieur qui travaille dans un fast food, un chômeur en salopette … vont-ils réussir à s’entendre ?

17


10h

EVA 1h34

JOURNÉE LATINO

18 18 18

VIOLETA 1h50

14h

CINÉMA GALICIEN

CREBINSKY 1h30 DESPUÉS DE LUCÍA

1h43

INTERDIT-12 ANS

SÉANCE SCOLAIRE

SÉANCE SCOLAIRE

SÉANCE SCOLAIRE

SÉANCE SCOLAIRE

SÉANCE SCOLAIRE

EVA 1h34

SÉANCE SCOLAIRE

SÉANCE SCOLAIRE

SÉANCE SCOLAIRE

EL ESTUDIANTE 1h50

REDIFFUSION DU PRIX DU PUBLIC

LA CHISPA DE LA VIDA 1h35

WWW.LATINITA.FR


PLEIN TARIF : TARIF RÉDUIT* : CARTE PASS 4 FILMS

6,50 € 4,50 € 22 €

PARTENAIRE DU

C’est Trop Mac...

* -16 ans, allocataires RSA, demandeurs d’emploi, carte Activ,personnes handicapées, adhérents Latinità. Sur justificatif.

16h

18h30

21h

AVANT-PREMIÈRE

AVANT-PREMIÈRE EN PRÉSENCE DES ACTEURS

EN COMPÉTITION EN PRÉSENCE DU RÉALISATEUR

ELEFANTE BLANCO 2h AVANT-PREMIÈRE

EL ARTISTA Y LA MODELO 1h44 7 DÍAS EN LA HABANA 2h09 AVANT-PREMIÈRE

GRUPO 7 1h35 CINÉMA GALICIEN

CREBINSKY 1h30 EN COMPÉTITION

INFANCIA CLANDESTINA 1h50 EN COMPÉTITION

THE PELAYOS 1h40

EN COMPÉTITION

NO TENGAS MIEDO 1h30 INTERDIT-12 ANS

VIOLETA 1h50

EL ESTUDIANTE 1h50 LA CHISPA DE LA VIDA 1h35 AVANT-PREMIÈRE EN COMPÉTITION

NO 1h55

EN COMPÉTITION

OPERACIÓN E 1h49

DESPUÉS DE LUCÍA

1h43

OPERACIÓN E 1h49 CINÉMA ANDALOU AVANT-PREMIÈRE

EL MUNDO ES NUESTRO 1h27 EN COMPÉTITION AVANT-PREMIÈRE

INFANCIA CLANDESTINA 1h50 EN COMPÉTITION

NO TENGAS MIEDO 1h30 INTERDIT-12 ANS

EN COMPÉTITION EN PRÉSENCE DU PRODUCTEUR AVANT-PREMIÈRE

INTERDIT-12 ANS

THE PELAYOS 1h40

CINÉMA ANDALOU

20 h CONFÉRENCE DU Pr PABLO BERCHENKO De la démocratie à la dictature au Chili EN COMPÉTITION

EL MUNDO ES NUESTRO 1h27 GRUPO 7 1h35 EN COMPÉTITION

NO 1h55

EN COMPÉTITION

BLANCANIEVES 1h44

REMISE DES PRIX

BLANCANIEVES 1h44

ELEFANTE BLANCO 2h

7 DÍAS EN LA HABANA 2h09

EL ARTISTA Y LA MODELO 1h44 19


Andrés Wood avec Francisca Gavilán, Christian Quevedo, Thomas Durand Biopic Chili, Argentine, Brésil • 2012 1h50 SUNDANCE FILM FESTIVAL 2012 GRAND PRIX DU JURY - FICTION ÉTRANGÈRE

Violeta Parra, chanteuse, poète et peintre, est une véritable icône de la chilienne. Violeta retrace le destin d’une femme hors du commun, DIMANCHE 10 10h culture ses succès et sa déchéance. De son enfance aux côtés d’un père alcoolique en passant par son apprentissage de la guitare, son rapport brutal SAMEDI 16 16h et déterminé à la maternité et au monde, ses engagements esthétiques et politiques jusqu’à sa fin tragique. Âpre et poignant, rigoureux et ly- Rythmé par ses chants poignants et construit avec une grande liberté, rique quand il le faut, interprété le portrait de cette artiste tourmentée et passionnée est porté avec une avec une rare intensité par Fran- grâce magnétique par Francisca Gavilán. cisca Gavilán, le résultat braque un captivant projecteur sur une femme, une artiste et un Les « + » du film pays que les soubresauts de l’histoire n’ont jaC’est à partir de la biographie écrite mais épargnés. par son fils Ángel Parra qu’Andrès Wood a Nouvel Obs écrit son film. Chanteuse, poétesse et peintre chilienne, Violeta Parra a révolutionné la musique traditionnelle de son pays. Comme Frida Kahlo, c’est une figure emblématique de la créativité latino-américaine engagée et, pour l’une comme pour l’autre, l’existence fut cruelle. Amoureuse malheureuse, elle mit fin à ses jours en 1967, à 50 ans. Quelque temps auparavant, elle avait écrit et composé un hymne solaire mondialement connu, repris par U2 et Joan Baez : Gracias a la vida. Merci à la vie.

20

Toutes les bandes annonces sur www.latinita.fr


EN COMPÉTITION Pablo Larraín avec Gael García Bernal, Alfredo Castro, Antonia Zegers Historique Chili, France, USA • 2012 1h55 FESTIVAL DE CANNES 2012 QUINZAINE DES RÉALISATEURS 2012 ART CINEMA AWARD NOMINATION À L’OSCAR 2013 DU MEILLEUR FILM EN LANGUE ÉTRANGÈRE

Chili, 1988. Lorsque le dictateur chilien Augusto Pinochet consent à organiser un référendum sur sa présidence, les dirigeants de l’opposition persuadent un jeune et brillant publicitaire, René Saavedra, de concevoir leur campagne. Avec peu de moyens mais des méthodes innovantes, Saavedra et son équipe construisent un plan audacieux pour libérer le pays de l’oppression, malgré la surveillance constante des hommes de Pinochet.

DIMANCHE 10 18h30 MERCREDI 13 21h

AVANT-PREMIÈRE

Un film galvanisant, en surface du moins, sur le renversement en 1988, à l’issue d’un plébiscite, du régime d’Augusto Pinochet. Sous la surface, c’est autre chose. Troisième Mercredi 13 20h volet d’une trilogie sur la La diffusion du film No est dictature chilienne, No précédée par la conférence de Pablo n’est pas moins déBerchenko qui intervient sur le thème de la transition entre la dictature et la démocratie au rangeant que les Chili. Professeur jusqu’en 1973 à l’Université du Chili deux précédents. à Temuco, il est Professeur à l’Université de Provence, N o t a m m e n t directeur du Département d’Études Latino-américaines, parce que, aumembre de l’Équipe d’Accueil d’Études Romanes et delà de sa spécimembre associé du Centre de Recherches sur l’Amé- ficité historique, le sujet, qui pose des quesrique Latine et les Caraïbes. tions infiniment plus complexes On lui doit Les fondements idéologiques des discours éducatifs au Chili de 1964 à 1977, Populismos y que l’alternative entre dictature et démocratie, c’est la campagne. autoritarismo. Alternativas escolares en Chile : La campagne présentée depuis le 1964-1977, Éducation et politique. Mutapoint de vue des communicants, et tions de l’École au Chili et en Amédont on comprend qu’elle ne s’est firique latine … nalement jouée que sur ce terrain. Le oui ne l’a pas emporté parce que le peuple demandait plus de justice, mais parce que l’équipe qui le défendait était nulle en communication. Le Monde

Toutes les bandes annonces sur www.latinita.fr

21


CYRNÉA AUTO Cervoni Route de Mezzavia, Le Stiletto, Ajaccio Tél. 04 95 23 40 15 22 2222


INTERDIT AUX MOINS DE 12 ANS Michel Franco avec Tessa Ia, Hernán Mendoza, Gonzalo Vega Sisto Drame Mexique, France • 2012 1h43 FESTIVAL DE CANNES 2012 PRIX UN CERTAIN REGARD CHICAGO FILM FESTIVAL 2012 PRIX SPÉCIAL DU JURY

Lucia est morte dans un accident de voiture il y a six mois. Depuis, son mari Roberto et sa fille Alejandra tentent de surmonter ce deuil. Afin de prendre un nouveau départ, Roberto décide de s’installer à Mexico. Alejandra se retrouve, nouvelle, dans une classe. Plus jolie, plus brillante, elle est rapidement la cible d’envie et de jalousie de la part de ses camarades. Refusant d’en parler à son père, elle devient une proie, un bouc émissaire.

Les « + » du film Dans Después de Lucía, son second film, Michel Franco, cinéaste mexicain de 33 ans, signe un film d’une grande sobriété où il analyse les ravages de la non communication et les dérives d’une certaine violence. « J’ai voulu bâtir un scénario avec plusieurs couches de récit. Un scénario que l’on ne peut pas résumer en quelques mots, ce qui, à mon sens, est toujours mauvais signe. Le point de départ, c’est le deuil d’un homme et sa cohabitation silencieuse avec sa fille. Ensuite, sont apparus les thèmes du « bullying* » et de la violence» explique le réalisateur. «  Ce qui m’intéresse en premier lieu dans Después de Lucía, ce n’est pas tant le harcèlement dont est victime Alejandra que le fait qu’elle choisisse de ne pas se défendre. L’acceptation et jusqu’où l’acceptation : telles sont les questions centrales posées par le film. »

DIMANCHE 10 14h MARDI 12 18h30 Après avoir remporté le prix Un certain regard, Después de Lucía représentera le Mexique aux Oscars. Ces honneurs sont mérités, tant ce film de Michel Franco saisit par son sujet aussi bien que par sa mise en forme. Les Inrockuptibles

*Harcèlement scolaire

Toutes les bandes annonces sur www.latinita.fr

23


24 2424


Benicio del Toro, Pablo Trapero, Julio Medem, Elia Suleiman, Gaspar Noé, Juan Carlos Tabío,Laurent Cantet avec Josh Hutcherson, Vladimir Cruz, Emir Kusturica, Daniel Brühl, Melvis Estévez, Elia Suleiman Film à sketches Espagne, France • 2012 2h09 FESTIVAL DE CANNES 2012 SÉLECTION UN CERTAIN REGARD

Portrait contemporain de la capitale cubaine dressé en sept chapitres réalisés par sept réalisateurs internationaux, le film fait résonner l’âme de la ville au fil des quartiers, des ambiances, des générations et des cultures. À travers leurs différentes sensibilités, origines et styles cinématographiques, les réalisateurs ont saisi l’énergie et la vitalité de cette ville unique en croisant la réalité cubaine en prise avec son quotidien avec le regard d’étrangers loin de leurs repères ou en s’inspirant de la vie de la population locale.

DIMANCHE 10 16h SAMEDI 16 18h30 À travers le regard d’une belle palette de réalisateurs internationaux, 7 días en La Habana prend la température de la capitale cubaine et en dépeint, sur un ton léger, la réalité sociale. Les Fiches du Cinéma

Les « + » du film Comme le titre l’indique, chaque jour de la semaine de 7 días en La Habana est associé à une histoire. Chacun des sept réalisateurs a écrit son propre scénario, le tout ayant été revu et réécrit par le journaliste et écrivain cubain, Leonardo Padura Fuentes. C’est à lui que tous les scénarios ont été confiés, dans le but d’assurer la cohérence du long métrage et de veiller à la fluidité des transitions entre les différents chapitres.

Toutes les bandes annonces sur www.latinita.fr

25


26 2626


EN COMPÉTITION Benjamín Ávila avec Ernesto Alterio,Natalia Oreiro, César Troncoso, Christina Banegas Historique Argentine, Espagne, Brésil • 2012 1h50 Argentine, 1979. Juan, 12 ans, et sa famille reviennent à Buenos Aires sous une fausse identité après des années d’exil. Les parents de Juan et son oncle Beto sont membres de l’organisation Montoneros, en lutte contre la junte militaire au pouvoir qui les traque sans relâche. Pour tous ses amis à l’école et pour María dont il est amoureux, Juan se prénomme Ernesto. Il ne doit pas l’oublier, le moindre écart peut être fatal à toute sa famille. C’est une histoire de militantisme, de clandestinité et d’amour. L’histoire d’une enfance clandestine.

Les « + » du film

À la fois simple, touchant et très fort sur le plan politique, Infancia clandestina fait preuve d’une maestria formelle et narrative qui force d’autant plus le respect et l’admiration qu’il s’agit là du premier long-métrage de Benjamín Ávila. Un film brillant à tout point de vue : scénario, mise en scène, interprétation... ecranlarge.com

AVANT-PREMIÈRE

Bien qu’inspiré de sa propre enfance, Benjamín Ávila « ne voulait pas d’un film autobiographique ». Il souhaitait « se servir de ce qu’il avait vécu pour revisiter l’histoire de la dernière dictature en Argentine entre 1976 et 1983 de son point de vue d’enfant et raconter une histoire d’amour entre gamins et parler ainsi du militantisme de cette époque où la peur côtoyait la joie, l’amour et la passion ».

DIMANCHE 10 21h MERCREDI 13 16h

Toutes les bandes annonces sur www.latinita.fr

27


28 2828


Alberto Rodríguez avec Antonio de la Torre, Mario Casas, Joaquín Núñez, José Manuel Poga Action, Policier Espagne • 2012 1h35 Séville, la ville prépare l’exposition universelle qui doit avoir lieu en 1992. Pour devenir une cité accueillante, sûre et moderne, il est indispensable de débarrasser la ville d’une criminalité rampante. C’est l’objectif fixé au Grupo 7, l’Unité 7, un groupe de policiers d’élite spécialistes de la lutte antidrogue…

Les « + » du film

LES GOYA 2013 Dimanche 17 février, à Madrid, seront décernés les Goya. En compétition cette année, et favoris, trois films programmés dans le cadre de cette XVIe édition du festival du cinéma espagnol et latino-américain : Blancanieves le film de Pablo Berger, El artista y la modelo de Fernando Trueba et enfin Grupo 7…

AVANT-PREMIÈRE

Inspiré de faits réels, le quatrième long métrage du réalisateur Alberto Rodríguez mélange scènes d’action et d’émotion, violence et moments intimistes. Le tout servi par une distribution exceptionnelle.

LUNDI 11 16h JEUDI 14 18H30

Toutes les bandes annonces sur www.latinita.fr

29


FLYER 15X21:Mise en page 1

11/01/13

10:25

Page 1

Vous souhaitez participer

I N I TÀ LA Tta

TIVAL Ñ OL S F E 16° NE ESPA ICANO ER DE CI TINOA01M 3 Y16LdeAFebrero de 2 8U T

à l’organisation du festival?

n p r e se

Vous souhaitez soutenir l’association Latinità?

N CI AIPAACC E D IAMA

Contactez-nous :

ESP

Association Latinità Lotissement la Pietra Route du Salario 20000 Ajaccio

L A N DI

Tél. 04 95 21 50 63 e-mail : association.latinita @laposte.net Site : www.latinita.fr L’ASSOCIATION LATINITÀ Composition du Bureau Présidente : Marie-Claire Lucena Secrétaire : Marie-Thérèse Alijarde Trésorière : Denise Cuicci Secrétaire de séance : Jean-Baptiste Rotily-Forcioli Membres actifs: Simone Beau, Béatrice Colonna, Béatrice Eyssautier Manette Ferrandini, Maurice Renucci. Communication DOMINIQUE PEDUZZI MARIANI COMMUNICATION GLOBALE d.peduzzi.mariani@orange.fr Graphisme, maquette, mise en page : Eric Patris ericpatris@yahoo.fr Création du visuel : Michel Landi

30 3030


EN COMPÉTITION INTERDIT AUX MOINS DE 12 ANS Montxo Armendáriz avec LluÍs Homar, Michelle Jenner, Belén Rueda Drame Espagne • 2012 1h30 FESTIVAL DE SAINT JORDI DE BARCELONE PRIX DE LA MEILLEURE ACTRICE

LUNDI 11 21h

Sylvia porte en elle un lourd secret qui a brisé son enfance. Ses proches VENDREDI 15 16h n’ont pas vu sa détresse ou peut-être ont-ils préféré ne pas la voir… À 25 ans, elle décide d’affronter son douloureux passé et les êtres qui y sont liés. Sur le chemin de cette reconstruction, elle va apprendre à dominer ses émotions, ses peurs et accéder enfin à l’estime de soi. L’approche, à la fois frontale et hypnotique, secouante et porteuse d’espoir, permet à ce film superbe d’échapper à l’abîme du mauvais goût, de la compassion manipulatrice et du didactisme bon marché. TéléCinéObs Les « + » du film Pour son réalisateur, No tengas miedo est «un film qui parle de la détermination nécessaire pour faire face à un douloureux destin et de la volonté de se reconstruire un avenir. C’est aussi la nécessité de montrer à l’écran une sombre réalité que notre société s’obstine à ignorer.»

Toutes les bandes annonces sur www.latinita.fr

31


32 3232


EN COMPÉTITION Eduard Cortés avec Daniel Brühl, Lluís Homar, Miguel Ángel Silvestre, Oriol Vila Comédie, Action Espagne • 2012 1h40 Film inspiré du livre «  La fabuleuse histoire des Pelayo  », famille qui, dans les années 90, fit « sauter la banque » des plus grands casinos du monde… au point de gagner jusqu’à 200 millions de pesetas !

MARDI 12 21h

en présence du producteur

JEUDI 14 16h Les « + » du film Une mise en scène élégante, une distribution soignée, un rythme qui ne faiblit pas… Tout pour nous séduire ! La Vanguardia

Le sous-titrage du film a été effectué par les étudiants de l’Université de Corse sous la direction de Michel Rizo.

Toutes les bandes annonces sur www.latinita.fr

AVANT-PREMIÈRE

A Torrelodones, après avoir été producteur de disques, directeur de cinéma et présentateur radio, Gonzalo García-Pelayo a écumé les tables de roulette des casinos jusqu’à ce qu’il mette au point une martingale basée sur les propriétés physiques de la roulette… Son fils Iván, puis sa fille, et quelques neveux, entrèrent tour à tour dans la combine, qui s’étendit des casinos européens à ceux de Las Vegas…

33


34 3434


EN COMPÉTITION Pablo Berger avec Macarena García, Maribel Verdú, Daniel Giménez-Cacho, Ángela Molina Conte muet en noir et blanc Espagne • 23 janvier 2013 1h44 FESTIVAL DE SAN SEBASTIÁN 2012 COQUILLAGE D’ARGENT DE LA MEILLEURE ACTRICE MACARENA GARCÍA NOMINATION À L’OSCAR 2013 DU MEILLEUR FILM EN LANGUE ÉTRANGÈRE

Sud de l’Espagne, dans les années 20. Carmen est une belle jeune fille JEUDI 14 21h dont l’enfance a été hantée par une belle-mère acariâtre. Fuyant un pasVENDREDI 15 18h30 sé dont elle n’a plus mémoire, Carmen va faire une rencontre insolite : une troupe ambulante de nains toreros qui va l’adopter et lui donner le surnom de «Blancanieves»: Blanche Neige. C’est le début d’une aventure qui va conduire Carmen/Blancanieves vers elle-même, vers son passé, et Le film de Pablo Berger propose surtout vers un destin à nul autre semblable… une relecture brillante et gothique d’un mythe auquel il redonne vie de façon magique. El País

Les « + » du film Cela fait sept ans que le projet de Blancanieves a germé dans l’esprit de Pablo Berger. Sept ans pour le développer et trouver les financements nécessaires. Au début, l’idée d’un film muet en noir et blanc ne soulevait pas l’enthousiasme. Et puis, il y a eu The Artist, et le succès que l’on sait. Blancanieves n’est que le deuxième long-métrage de Pablo Berger -après Torremolinos 73- mais le réalisateur a su tirer l’intemporel de ce mythe, pour le transposer dans un univers réaliste, modernisant ainsi les personnages et les thèmes abordés dans le conte. Blancanieves a les yeux enfantins et émerveillés de ceux qui n’ont pas grandi. La beauté que désire la marâtre se transforme en soif de célébrité, de jeunesse éternelle figée sur des photos et des couvertures de magazines. Esthétiquement, le film déploie toute une palette de nuances de gris, de blancs et de noirs, obtenue grâce aux techniques les plus modernes au terme d’un long processus : les images ont été tournées en couleurs, et chaque teinte des costumes, chaque nuance des maquillages a été pensée, testée, pour son rendu futur en noir et blanc. Tourné en pellicule, le film a ensuite été étalonné en numérique, avant de repasser en film.

Toutes les bandes annonces sur www.latinita.fr

35



programme-du-festival-cine-latino-ajaccio