Issuu on Google+


Edito C

hacun l’aura sans doute remarqué, nous venons  de changer de saison. Pas pour n’importe laquelle  d’ailleurs, puisqu’il s’agit du printemps, symbole  d’éveil et de renouveau…

Nous vous accompagnerons sur cette belle saison, riche en jours fériés : Pâques, l’Ascension ou la Pentecôte sont des occasions idéales pour changer d’air en feuilletant votre magazine préféré. Le temps des bonnes résolutions de l’année nouvelle est passé ? Tant pis, nous aidons malgré tout les fumeurs à dire « Stop à la clope ». Les gourmands seront accompagnés pour entreprendre un régime dans notre dossier « Spécial Minceur ». Prendre soin de soi, c’est aussi prendre soin de sa peau avec des produits naturels, à repérer dans notre rubrique « Cosmétiques ». La mode ne vous oublie pas et vous présente des vêtements, chaussures et accessoires issus du bio dans notre section « Bien être ». Percez enfin le mystère des bienfaits de la mer morte. Vous découvrirez dans la chronique « Habitat » comment dormir au naturel dans un confort absolu en profitant d’une chaleur complètement bio. En bref, le magazine Santé Nat&Bio se montre curieux pour répondre à vos attentes et vous promet donc de belles découvertes, comme à son habitude. Des produits bien être (les plantes sous toutes leurs formes), des aliments bio (farines, huile de pavot…), des savoir-faire français (le saumon fumé, les vins d’Alsace) …Tout est pensé dans la tradition du développement durable, de l’écologie, de la biodiversité et bien entendu dans le respect de l’environnement. Voici un numéro dans lequel fleurissent de belles idées, en même temps que fleurissent nos jardins. Bonne lecture à toutes et à tous ! Audrey Volfart







Cosmétiques Soins capillaires au naturel

4

L’huile de pépins de figues de barbarie : un soin d’exception venu du désert

9

Sève de bouleau : découvrez les10 bienfaits de ce nectar naturel

SOMMAIRE

La Mer morte : source de bien-être

14

Bien-être et habitat 18

Spécial dossier minceur Dormir au naturel : confort et chaleur bio

26 32

Mode écologique : Vêtements, chaussures et accessoires

Piscines naturelles et biologiques : comment rendre sa place à la nature

Alimentaire L’huile de pavot Bio : un trésor en cuisine !

40

La « French touch » du saumon fumé bio Recettes

34

42

48

Les vins : la charte du vin bio d’Alsace, le fruit du travail 50 de producteur engagé Les céréales bio

58

La stévia : une plante aux vertus sucrantes

66

Santé Les douleurs articulaires : contractures musculaires ou l’arthrose ? 70

78

Sante nat & BIO - Magazine Trimestriel Édité par : Editions Nat et Bio Rédaction: Tél. : 01 79 85 00 60 Administratif : Tél. : 01 84 10 91 60 2 rue Dupont de L’Eure 75020 Paris Email : editions.nat.bio@gmail.com www.santebiomagazine.fr Administrateur : Attal Gary Directeur : Cangemi Fabrice Responsable Commerciale : Devaux Michel Responsable Technique : Madame Martinet Rédactrice en chef : Magali Poiret PAO : Eligraph Reportage : Audrey Volfart Reportage : Laura Bellalou Reportage : O. Nabet Reportage : Patricia Recrosio Infographe : Guillaume Lemaire Attaché de Press : Axiome Partenaire Presse Robert Tombakjan

J’arrête de fumer : tous nos conseils et aides pour s’en séparer

Imprimerie SP.E.I Imprimeur BP 21026 – PULNOY 54272 ESSEY Les Nancy Cedex Le papier est un produit renouvelable, biodégraddable et recyclable. Il contribue au développemment de la forêt. Faites-le savoir autour de vous. Diffusion M L P DHL Solutions ZAC des Brateaux Rue des quarante-quatre arpents - Bât. E 91100 VILLABE Diffusion – France – Belgique Par MLP La rédaction ne peut être tenue pour responsable des textes, documents et photos. Les prix ne sont donnes qu’à titre indicatif et n’engagent pas le magazine.


Des soins capillaires naturels pour des cheveux en pleine santé ! Les soins capillaires représentent un marché très conséquent dans notre société. Ils touchent tous les âges et tous les profils. Ainsi, les hommes et les femmes peuvent faire leur choix entre des centaines de produits différents. Parmi ces soins pour les cheveux, on trouve de plus en plus de soins capillaires dits naturels. Ces derniers ont des qualités notables qui séduisent de plus en plus de consommateurs. En effet, en plus de soigner les cheveux en profondeur, leur avantage est de respecter l’environnement et de ne pas avoir été testés sur les animaux.




Testez les vertus des plantes ! Lorsque que vous achetez votre shampoing habituel en grande surface, vous n’avez sans doute jamais le réflexe de vous attarder du côté de sa composition. Or, si vous accordiez un peu d’attention à son étiquette, vous auriez vite remarqué la présence de produits chimiques divers comme les agents moussants ou les conservateurs. Ces produits, bien que couramment présents dans les soins capillaires, ne sont ni bons pour les cheveux, ni bons pour le cuir chevelu. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’ils contiennent des agents très agressifs pour la peau et la fibre capillaire. Les soins capillaires naturels représentent alors une alternative pour ceux qui souhaitent vraiment soigner leur chevelure grâce aux plantes. Leurs composants sont plus sains, plus doux. Chaque plante peut répondre efficacement à un problème particulier. Vous découvrirez alors que si le romarin permet d’accentuer le volume des cheveux, il permet également, tout comme la lavande ou l’eucalyptus, d’assainir le cuir chevelu en profondeur. L’huile de patchouli permet de lutter contre les cheveux gras et l’ortie stimule le cuir chevelu pour des cheveux toujours plus éclatants de santé.

Le naturel au quotidien Aujourd’hui, on peut profiter des vertus des plantes au quotidien, grâce à des soins adaptés à tous les types de cheveux. En salon ou chez vous, vous pourrez profiter de leurs vertus et obtiendrez des résultats plus que satisfaisants. Vous pouvez tout d’abord vous concentrer sur le soin capillaire que vous utilisez le plus souvent : votre shampoing. Qu’il soit pour cheveux gras, pour cheveux secs ou anti-pelliculaire, il agit efficacement mais alourdi vos cheveux de par sa composition. En effet, à cause des résidus qu’il laisse, vos cheveux sont plus vite sales et vous devez vous les laver souvent ce qui finit par les fragiliser. Oubliez ce cercle vicieux grâce aux shampoings naturels ! Composés d’huiles essentielles et de produits essentiellement naturels, ces shampoings prennent soin de vos cheveux en douceur. Leurs principes actifs traitent les cheveux en profondeur et leur apportent tous les compléments qui sont importants pour leur fortification. Vos cheveux seront donc lavés et soignés en une seule application. À terme, vous allez sans aucun doute pouvoir espacer de plus en plus les lavages, vos cheveux restant sains plus longtemps.

Une cure de beauté au naturel Malgré tous les bons soins que vous pouvez leur accorder au quotidien, vos cheveux ont parfois besoin d’un coup de fouet. Un petit coup de pouce peut les aider à dévoiler tout leur potentiel. Vous pouvez dès lors vous offrir une petite cure de beauté avec des produits capillaires naturels. Les traitements et les lotions viendront compléter les actions de vos produits quotidiens. Lors de ces cures de beauté, vous apprendrez à accorder un soin particulier à votre cuir chevelu, souvent le grand délaissé des soins capillaires habituels. En effet, on a toujours tendance à penser en premier aux cheveux alors que c’est justement au niveau du cuir chevelu que tout se joue.




Les soins capillaires naturels permettent de traiter le mal à la racine. Ils sont généralement très riches en huiles essentielles. Ces dernières viennent protéger durablement les cheveux des multiples agressions du quotidien (températures, pollution, plaques chauffantes, sèche-cheveux). Par exemple, pour un cuir chevelu trop sec, on conseille les lotions au miel et à l’huile d’olive, deux agents hydratants qui lui apporteront une bonne nutrition et ce, en quelques applications et surtout, sans alourdir le cheveu. Si vous souffrez d’un cuir chevelu sensible, vous pouvez opter pour un traitement à base de romarin, de citron et d’arnica, une manière idéale de l’assainir et ce, sans le décaper et surtout sans l’agresser. Purifié, il pourra se régénérer en profondeur. Vos cheveux seront plus brillants, plus forts et ils pousseront sensiblement plus vite. Pensez également aux sérums qui viendront compléter et renforcer l’action des masques et des différents traitements !

Les soins colorants 100 % naturels

donc considérer que le taux des produits naturels est majoritaire dans ce type de coloration. En règle générale, les produits naturels permettent d’éviter les allergies et les irritations diverses. Si vous avez le cuir chevelu sensible, vous pouvez vous tourner vers eux sans angoisse. Vous pouvez également noter que les soins capillaires naturels respectent également l’environnement en plus de votre santé. Lors du rinçage de votre coloration, les eaux ne seront pas polluées. Après application, on ne peut que constater la différence. Les cheveux sont doux, soyeux, et surtout, leur nouvelle couleur est beaucoup plus naturelle, beaucoup moins artificielle que dans le cadre d’une coloration classique. Cependant, il faut tout de même garder à l’esprit que les soins colorants 100 % naturels ne sont pas permanents. Dès lors, ils ne font pas partie des soins les plus couvrants (même s’il est évidemment possible de les utiliser pour camoufler les cheveux blancs). Ils vont donc doucement s’atténuer, shampoing après shampoing sans vous soumettre à cet « effet racines » si peu seyant… En somme, ce type de coloration sera particulièrement conseillé aux personnes qui veulent dynamiser leur couleur naturelle et lui apporter quelques jolis reflets.

Les trucs et astuces pour des cheveux en pleine santé

Les soins colorants naturels permettent de se teindre les cheveux tout en respectant leur nature. En effet, les colorations naturelles ont l’avantage d’être beaucoup moins agressives car, contrairement aux soins colorants classiques, elles ne contiennent pas de produits chimiques comme l’eau oxygénée ou l’ammoniaque. De plus, les soins colorants naturels proviennent principalement des ingrédients issus de l’agriculture biologique. On peut



Outre les soins et shampoings naturels dont vous pourrez user et à abuser à l’avenir, il existe quelques astuces pour retrouver et conserver des cheveux éblouissants de santé. Cela vous intéresse ? Accordez tout d’abord plus d’attention à votre eau de rinçage. Une eau mélangée à du vinaigre blanc ou à un jus de citron fait briller les cheveux. Certaines d’entre vous feront même le choix de rincer leurs cheveux avec du thé de Ceylan très infusé pour une brillance et des reflets accentués. L’argile verte, l’argile blanche et l’argile rose peuvent également entrer dans le cadre des soins capillaires à effectuer de manière régulière. Il suffit de les appliquer en masque et le tour est joué ! Enfin, pensez également à ingérer des compléments alimentaires propices à la beauté de vos cheveux comme les germes de blé ou la levure de bière !





Bons plans : les soins naturels faits maison Il ne vous reste plus une goutte de shampoing et vous souhaitez vous laver les cheveux ou effectuer un soin ? Savez-vous qu’il existe quelques astuces pour réaliser des soins capillaires naturels avec des produits maison ? Les ingrédients sont généralement très courants et il y a de fortes chances pour qu’ils soient déjà présents dans les placards de votre cuisine. L’huile d’olive, le jaune d’œuf et les yaourts nature font partie des ingrédients que l’on retrouve très souvent dans les recettes de soins capillaires maison. Mais pour bien préparer vos propres recettes, vous pourrez également vous tourner du côté des huiles essentielles, un petit plus de taille à ajouter aux soins faits maison. À chaque type de cheveux correspond une huile essentielle particulière. Si les méthodes et les techniques varient, il est possible de faire un shampoing maison à base de paillettes de savons de Marseille (le plus naturel possible). On en pèsera une centaine de grammes auxquels il faudra rajouter 15 à 20 cl d’eau environ. Le tout sera mis au bain marie jusqu’à former une pâte épaisse. Là, il s’agit de rajouter une à deux cuillères à soupe de l’huile de son choix (huile d’olive, huile d’amande douce, huile d’argan…). Une fois que le mélange est bien homogène, sortir du feu et rajouter une vingtaine de gouttes d’huiles essentielles. C’est vous qui décidez en fonction

de vos besoins et de vos envies ! Ainsi, on pourra ajouter des huiles essentielles de pamplemousse, de cèdre et de sauge officinale pour un soin hydratant. Les huiles essentielles de lavande et de genièvre seront, quant à elles, très utiles pour traiter un cuir chevelu à tendance pelliculaire. Ensuite, il suffit de verser le tout dans un moule souple et d’attendre le séchage complet. Vous pourrez utiliser votre shampoing comme un savon, en le frottant sur vos cheveux mouillés mais attention ! Quelle que soit la méthode de fabrication choisie, votre shampoing fera très peu de mousse. Les agents moussants dans les shampoings industriels ne sont là que pour donner l’illusion du propre, mais ce n’est évidemment pas la mousse qui lave…Enfin, si vous trouvez vos cheveux particulièrement affaiblis, vous pouvez mélanger un ou deux jaunes d’œuf à environ 10 ml de l’huile de votre choix. Appliquez ce mélange sur vos cheveux tout en massant le cuir chevelu. Laissez reposer une dizaine de minutes, puis rincez ! Effet garanti ! Toutes ces recettes, à adapter selon ses besoins, ont l’avantage d’être très économiques et efficaces. Elles représentent donc une véritable alternative aux produits du commerce, si tant est qu’on ait un peu de patience et de temps pour les réaliser !

En définitive, ses soins capillaires naturels sont bien les alliés des hommes et des femmes d’aujourd’hui. Doux, mais non moins efficaces, ils permettent de prendre soin de ses cheveux mais également de son cuir chevelu. De plus en plus divers et spécialisés, ils permettent de couvrir autant de besoins que les produits plus ordinaires. Faites confiance au naturel, vos cheveux retrouveront leur vigueur mais également tout leur volume et leur éclat ! 





La Sève de Bouleau : drainage et cure de printemps

Les espèces de Bouleau les plus utilisés sont le Betula verrucosa ou Betula Pubescent. Elles sont répandues dans plusieurs régions froides d’Eurasie. Au cours de son passage dans l’arbre, la sève est stimulée et se charge de minéraux. La Sève de bouleau est recueillie uniquement au printemps. La méthode d’extraction est ancestrale et consiste à perforer l’arbre d’un trou de trois centimètres de profondeur sur 8 millimètres de diamètre. Le liquide qui en ressort est recueilli à l’aide d’une petite canule. La sève de bouleau est un liquide très clair et légèrement sucré. C’est une eau biologique vivante et pure qui doit être consommée fraîche, aussitôt après sa récolte et conditionnée artisanalement au réfrigérateur dans un contenant hermétique. Pour générer ses bienfaits, on ne doit lui ajouter aucun additif chimique de conservation.

SEVE DE BOULEAU Découvrez tous les bienfaits de ce nectar naturel !

10

Le bouleau est un arbre considéré depuis des millénaires pour ses nombreuses vertus aussi bien thérapeutique, que pour son bois et ses feuilles. On l'appelait l'arbre de la sagesse. La sève qui afflue au printemps est un véritable élixir. La Sève de Bouleau pure, fraîche et vivante, contient des éléments vitaux qui vont permettre à notre corps de se purifier et de se régénérer.

A la sortie de l’hiver et des périodes festives, le corps est fatigué, les aliments riches en sucres lents sont donc les bienvenus. Comme l’ensoleillement de l’épiderme a été minime, l’organisme manque sudation pour l’élimination des toxines. La sève de bouleau est préconisée depuis des siècles pour purifier le sang des déchets et toxines qui s’y sont accumulés en vue de préparer le corps aux changements de saisons. La cure de Sève de Bouleau représente la cure de printemps idéale car elle permet d’éliminer les toxines emmagasinées par le corps comme l’acide urique ou le cholestérol. De son action douce s’ensuit une impression de bien-être. C’est une méthode prodigieuse pour purifier en profondeur et redonner un coup de jeunesse.

Vertus thérapeutique et applications

La sève de bouleau est prisée comme dépuratif pour les surcharges diverses de l’organisme. Elle est donc efficace pour éliminer la cellulite et les œdèmes. La sève de bouleau est également employée, en usage externe pour les problèmes de peau. Utilisée en cosmétologie, elle est recommandée particulièrement aux personnes qui souffrent d’eczéma sec. L’usage de la sève de bouleau sur les cheveux en lotion capillaire convient à tous types de cheveux et ne se rince pas. Son action est également bénéfique pour les cuirs chevelus à problèmes. Sa propriété purifiante draine les toxines. Sur les reins, elle libère les rétentions cristallines et diminue la concentration de l'acide urique. Elle favorise l’amincissement en limitant les rétentions d'eau et en éliminant les cellulites les plus résistantes au niveau de la cuisse et des peaux d'orange. La sève de bouleau renferme une action fortifiante et minéralisante qui renforce l'organisme. Elle est riche en minéraux essentiels et en oligo-éléments et est souvent utilisée en complément alimentaire. La teneur en minéraux varie suivant la composition du sol sur lequel


l’arbre s’est développé, mais généralement elle contient du silicium pour combattre l’ostéoporose, du calcium et du phosphore contribuant à solidifier les os, du potassium pour rééquilibrer le rythme cardiaque et améliorer la circulation sanguine, du magnésium et du lithium pour traiter l’humeur des états dépressifs, de la vitamine C et du sélénium, des antioxydants efficaces contre le stress dû aux radicaux libres. Sa vertu reminéralisante est fortifiée par la présence d'acides aminés, d'enzymes, de flavonoïdes, et d'hormones végétales.

Conseils d'utilisation et conservation de la sève

La cure de Sève de Bouleau est préconisée pour une durée de trois semaines, ou 21 jours. Ses capacités dépuratives sont essentielles à chaque changement de saison ou en vue d’un régime minceur. La sève contribue à assainir de la peau. Il est conseillé de prendre au minimum 3 litres ou au mieux 5 à 6 litres de sève fraîche au cours de la cure pour bénéficier d’un effet réellement positif sur la santé. Les prises sont réparties à raison de 150 ml, 250 à 300 ml par jour le matin à jeun en gardant le liquide dans sa bouche pour une meilleure assimilation par l'organisme. Pensez à sortir votre flacon de sève de bouleau à l'avance du frigo, pour consommer le jus de bouleau à température ambiante. La sève de bouleau contient très peu de sucre, variant de 0,5 à 2%. Ce taux suffit néanmoins à provoquer une fermentation. La sève devient alors trouble, d’une blancheur laiteuse suite aux modifications biochimiques qu'elle subit conduisant à la formation naturelle de maléate de calcium et de phosphate calcique. Son état ne reste donc pas stable très longtemps. Pour ralentir ce phénomène, il faut conserver la sève au réfrigérateur pendant toute la durée de la cure. On peut aussi limiter la réaction chimique en ajoutant à la sève des clous de girofle ou de l’alcool pur. La congélation de la sève fraîche permet son utilisation tout au long de l'année, mais change son état physique. Durant l’hiver, les toxines s’accumulent et le corps s’encrasse. Avec l’arrivée du printemps se récolte la sève de bouleau, un liquide bienfaisant qui a la vertu de vous remettre le corps à neuf. En 3 semaines de cure, l’organisme va être purifiée et revivifiée. Attaquez les beaux jours en pleine forme avec la cure de sève de bouleau, votre meilleur allié santé et bien être!

11


12


13


Le sel de la

Mer Morte : une source de bien-être Cosmétiques bio

De plus en plus prisés, les cosmétiques à base de produits naturels sont très tendances.

Connue pour ses rituels de beauté, la Mer Morte réserve un vrai trésor de beauté.

14


Connaissez-vous les bienfaits de ses produits? Renommée depuis la haute antiquité pour sa grande concentration en sels minéraux et oligo éléments due à une forte évaporation l’eau de la Mer Morte a de précieuses vertus. Sa composition est unique en son genre. Ce lac d’eau salée de 810 km2 profite d’un micro climat : 330 jours d’ensoleillement par an. Située entre la Jordanie et l’Israël, cette eau se trouve au niveau le plus bas de la terre, à moins 416 mètres au-dessous des mers. La baisse de la pluviométrie, amorcée il y a 40 000 ans environ, a entraîné, en raison d'une très forte évaporation, une régression du lac et une augmentation constante de sa salinité. La salinité est si forte que les corps flottent, il y est même difficile de nager ! En effet cette eau compte 30% de minéraux contre 3% dans les autres mers et océans. Aucune vie marine de ne peut s’y développer ce qui explique son nom de « Mer Morte ». Elle contient 26 minéraux dont 12 sont uniques.

au Moyen Orient ! Il existe des gammes cosmétiques qu’il est facile d’utiliser régulièrement au cours de soins à domicile. De renommée internationale, ces soins cosmétiques sont une vraie richesse pour la peau et l’organisme. Les cosmétiques de la mer Morte s’adaptent à toutes les peaux : sèches, normales, mixtes, ou grasses, jeunes ou matures. Ses qualités sont nombreuses. Les substances régénérantes de cette eau purifient et nettoient la peau en profondeur. Simplement dans l’eau du bain, les sels de la Mer Morte ont de multiples pouvoirs : - Stimulation de la peau et de la circulation sanguine - Accélération de l’élimination des déchets - Détente musculaire - Régénérant

Des pouvoirs prodigieux sur la santé

- Hydratation et diminution de la rugosité

La réputation de la Mer Morte n’est plus à faire ! Riche en magnésium, calcium, sodium, potassium, brome, chlore, elle est un vrai trésor pour la santé et le bien-être.

- Apaisement…

Les oligo éléments, (le fer, zinc, cuivre, iode, chrome…) existent en petite quantité dans l’organisme. Pourtant leur rôle est essentiel dans la fabrication de protéines, dans le transport de l’oxygène et la régulation du taux de sucre. Cette eau riche en minéraux et oligo-éléments cumule de nombreuses vertus : le caractère anti-stress du magnésium, les propriétés apaisantes du brome, les effets anti cellulite et rhumatisme du potassium, les bénéfices du calcium sur la masse osseuse…Les qualités thérapeutiques, prouvées scientifiquement, attirent des milliers de curistes venant du monde entier ! Cette eau stimule le système circulatoire, soulage les douleurs rhumatismales et articulaires, traite les peaux à problèmes comme le psoriasis, l’acné, les rhumatismes, eczéma, et même les difficultés respiratoires, ophtalmiques, les cystites ou encore le vitiligo.

Des vertus miraculeuses vieilles de 2000 ans ! Une légende raconte que Cléopâtre se baignait dans la boue de la Mer Morte pour protéger sa peau délicate. On dit même qu’une fabrique de cosmétiques à base de sels de la Mer Morte existait déjà à cette époque. Aujourd’hui les qualités dermatologiques de la mer Morte sont prouvées scientifiquement et les thalassothérapies s’arrachent les produits de la Mer Morte. Faire peau neuve ! Il est désormais possible de profiter des bienfaits des sels et boues de la mer morte sans se rendre

Les produits de beauté formulés à base de boue de la Mer Morte augmentent le niveau d’hydratation et la perméabilité de la peau, permettant ainsi aux minéraux de nourrir en profondeur l’épiderme. Ce processus permet à son tour de remplacer les minéraux essentiels qui sont indispensables pour maintenir l’hydratation et la régénération tissulaire. Avec sa teneur en 21 minéraux dont le magnésium, le calcium, le brome et le potassium, la boue de la mer morte à la propriété de procurer une impression de détente immédiate. Cette boue adoucit la peau. On trouve sa présence, entre autre, dans certains masques de beauté ou gommages exfoliants.

Un Label « Made in Mer Morte » Dans une ère où la beauté et le bien-être prime, les marques utilisant ses vertus fleurissent. Aujourd’hui une grande variété de produits cosmétiques biologiques et 100% naturel se disent à base de sels de la Mer Morte. Mais comment être sûr de la provenance de ces cosmétiques ? Les fabricants de cosmétiques à base de sels de la Mer Morte veulent faire reconnaitre leur savoir-faire et mettre un terme aux copies à base de sel de table ! Les industriels d'Israël ont décidé de lancer leur label made in Mer Morte qui validera uniquement les produits incluant des concentrations maximales de sel et minéraux de la Mer Morte (jusqu'à 100 %). Vous l’aurez compris les produits de la Mer Morte sont un vrai cocktail de jouvence. Bénéfiques pour le corps et l’esprit, ils valent une vraie cure thermale ! En thalasso ou chez vous, en guise de traitements ou tout simplement de soins bien-être, n’attendez-plus avant de profiter des précieuses propriétés de ces produits naturels.

15


16


La Mer Morte est un lac d’eau salée situe au Moyen Orient d’une surface de1050 Km² environs. C’est le point le plus bas de terre, à moins cinq cents mètres en dessous du niveau de la mer. Une route sinueuse entre les montagnes désertiques nous fait découvrir cette mer, ou l’on retrouve sur ses rives d’Israël, l’autorité Palestinienne et la Jordanie. Elle a été secrètement gardée depuis le temps du Roi Salomon et de Cléopâtre. C’est la plus riche source naturelle de minéraux pour la beauté du monde. La baisse de la pluviométrie, amorcée il y a 40 000 ans environs, a entrainé, en raison d’une forte évaporation, une régression du lac, et une augmentation constante de la salinité. La dite « eau » est un cocktail de sels dont la concentration diffère grandement de la salinité normale d’un océan. On y retrouve du magnésium, du potassium, du calcium, des bromides et d’autres ingrédients essentiels pour une peau radieuse et en bonne santé. De nombreux hôtels s’y sont implantes pour y proposer des cures de remises en forme, et de traitement contre le psoriasis et l’eczéma. Lorsque l’on s’y baigne, la salinité est telle que l’on flotte sans aucun besoin de nager, porté par le sel. La ligne de produits de la Mer Morte unique en son genre et riche en minéraux naturels. Toutes ces richesses de beauté sont maintenant abordables pour vous.


L’arrivée des beaux jours et des premiers rayons de soleil qui réchauffent la peau nous font souvent regretter les raclettes, les potées et les ragouts d’hiver. Il faut donc se prendre en main pour se sentir bien dans son corps, éliminer les toxines pour se sentir plus légère. Pas de panique, il est encore de temps de vous plaire en vous regardant dans le miroir et d’être en harmonie avec vous même. Bientôt vous pourrez à nouveau porter cette jolie robe à bretelle achetée durant les soldes de l’été dernier ! Nous avons établi pour vous, un dossier complet sur le régime, les méthodes, quelqques idées de recettes, les partenaires asssociés, les trucs et astuces, les idées reçues, les mots clés…Tout pour réussir !

Une silhouette qui vous plait pour l’été

18

nce e d u r p , e c n e Pati tres î a m s e l t n so et réflexion  ! i s s u é r e m i g é mots d’un r ge… Bon coura

Chaque année se développent de nouveaux atouts minceurs, des produits miracles et des régimes en tout genre. Il vaut mieux donc être prudent lorsqu’on décide de prendre soin de son corps. Le faire c’est bien mais en respectant sa santé, c’est mieux ! Il est préférable pour tout régime, d’être conseillé par un médecin spécialiste (nuttritionniste, diététicien…) Il ne faut pas se contenter des multiples informations en vrac sur le web ou des conseils d’ami(e)s, ami(e)qui n’ont pas le même capital histtorique dans leur prise de poids. Un réggime n’est pas une décision à prendre sur un coup de tête. Pour qu’il soit efficace, il faut opter pour une méthode adaptée aux habitudes alimentaires. De plus, il faut surveiller régulièrement d’éventuelles carrences (fer, magnésium, vitamines…) et ne pas se laisser mourir de faim !


Des nutritionnistes à votre écoute :

Petit tour des régimes :

Le nutritionniste est un professionnel de la nutrition qui a pour vocation (entre autres) de proposer un régime adapté en fonction de certains paramètres (âge, sexe, poids, métier…). C’est un partenaire tout au long du réggime, car il aide ses patients à bien suivre l’évolution, la stabilisation, la motivation et le résultat final. Le consultter régulièrement augmente considérablement les chancces de réussite d’un régime. Il apprend à déculpabiliser face à une prise de poids trop importante, il cerne les raisons de cette prise de poids…Grace à votre histoire, il trouvera le régime qui vous correspond. Il n’existe aucun régime miracle qui fonctionne pour tous. Il faut simplemment trouver la bonne méthode.

Le régime ou cure « Détox » : Très en vogue chez les stars hollywoodiennes, la détoxification permet de faire d’une pierre deux coups, en éliminant à la fois les graisses et les toxines. En supprimant certaines substances (alcool, café, graisse, sucre raffiné…) et en intégrant des aliments naturels (eau, plantes, fruits, légumes) on permet à l’orgganisme de se purifier en rechargeant ses batteries en énergie, le tout en une dizaine de jours. Cette méthode est idéale après des excès continus en période de fêtes ou au sortir de l’hiver. Pourquoi ne pas faire un vrai break avec le rythme soutenu du quotidien ? L’idée est tenttante ! Une vraie cure de détoxification dans un centre spécialisé dure une huitaine de jours. Vous êtes pris en main et bichonné pour suivre un vrai régime alimentaire strict mais gastronomique, accompagné d’un coach, de Un peu de maths, l’IMC c’est quoi ?  conseiller et de tout un ensemble de personnel à votre La première étape pour évaluer la durée de son régime service dans le cadre de votre démarche. En France, les c’est calculé son IMC : Indice de Masse Corporelle. Il ne cures de détox se démocratisent et fleurissent dans nos s’agit pas là de rentrer dans un moule pour correspondre plus belles régions. à une silhouette parfaite, non ! Il est surtout question de Recette Jus de légumes Détox : prudence quant à la perte de poids envisagée. Préparation : IMC = Poids divisé par taille au carré Exemple de Brenda qui pèse 58 kg pour 1,60m donc IMC = 58/1,60² = 23

Mixez deux carottes, une branche de céleri, une vingttaine de feuilles d’épinards et un peu de coriandre,

Il faut maintenant savoir traduire le chiffre obtenu et en tenir compte pour adapter son régime, pour l’abandonnner ou pour peut-être le retarder.

Rapide, pas cher et efficace !

En dessous de 18,5 d’IMC, tout régime pour perdre du poids est fortement déconseillé. Il faudrait plutôt envissager de prendre quelques kilos. Entre 18,6 et 24,9 d’IMC on se situe dans la tranche qui peut se passer de régime car l’indice est dit normal. Entre 25 et 29,9, on est en surpoids. Il faudra être pruddent et éviter les régimes accélérés. Il peut suffire de veiller à une alimentation plus suivie. Entre 30 et 40 d’IMC, on parle d’obésité. Un entourage médical est important pour entreprendre un régime sur la durée qui soit efficace et adapté. Au delà de 40, on est en obésité massive. La situation est dangereuse pour la santé, et nécessite un cadrage médical sérieux et rigoureux.

Buvez bien frais ! Le régime hypocalorique : Il réduit les apports énerggétiques en contrôlant massivement les sucres et les graisses, afin que le corps puise dans ses réserves. Mais il impose une surveillance assidue des carences en tout genre.

Recette « poulet au citron » hypocalorique : Ingrédients : (pour 2 personnes ou 2 repas) 200g de poulet, 3 citrons verts, de la coriandre, du sel, du poivvre, et un peu d’huile d’olive. Préparation : Pressez le jus de deux citrons verts, verssez dans un plat avec 1cs d'huile, la coriandre et méllangez. Mettez le poulet en morceaux dans un plat, arrosez de marinade au citron vert, filmez le plat et réservez-le 30 min au réfrigérateur. Pelez les oignons et émincez-les. Préchauffez le four à th.7 (210°C). Faites chauffer 1cs d'huile dans une poêle et mettez-y les oignons à fondre à feu moyen. Quand ils sont translucides, étalez-les dans le fond d'un plat puis posez les morceaux de poulet par-dessus ; versez la marinade, salez et poivrez. Enfournez 20 minutes. 19


Le régime protéiné ou hyper protéiné : Son principe similaire au régime hypocalorique, est de puiser dans les réserves de graisses en ne se nourrissant que de protéines. La surveillance médicale est conseillée si l’on s’est fixé une perte de poids supérieure à 5kg.

Recette « flan » hyper protéiné : Ingrédients : 2 blancs d’œufs, 5cs de lait écrémé en poudre, 1cc de levure, 1 fromage blanc, 4cs d’édulcorrant. Préparation : Mettez tous les ingrédients (sauf blanc d'œuf) dans un bol puis bien les mélanger. Battez les blancs d'œufs en neige puis incorporez-les au méllange. Mettez le tout dans un moule et faites cuire 25 min à 170°C. Attendez que le flan refroidisse et le placer 4 h au frigo.

Recette « galette au romarin » riche en fibre : Ingrédients : 100 g de farine, 100 g de farine complètte, sel, poivre, 1cc de levure chimique, 2cc de romarin, 30 g de beurre mou, 10 cl de lait demi-écrémé Préparation : mélangez les deux farines avec le sel, du poivre, la levure et le romarin. Incorporez le beurre en mélangeant du bout des doigts jusqu'à obtenir une consistance sableuse. Creusez un puits au centre. Verssez-y 10 cl de lait, incorporez-le à la préparation pour obtenir une boule de pâte lisse. Etalez la pâte en une galette de 1 cm d'épaisseur sur 20 cm de diamètre que vous découpez en 6. Enfournez pour 15 minutes

Le régime dissocié : Il permet de manger de tout, Le régime soupes : Ce régime assez court (7 jours

mais en prenant soin de ne pas mélanger certains alimments. Il vise aussi à se nourrir exclusivement d’un seul et même aliment durant un temps donné, ce qui réduit l’appétit rapidement.

maximum) se suit en se nourrissant uniquement dans un premier temps (2 jours) d’une soupe dont il faut respecter le contenu (choux, carottes, tomates, céleris, poireaux). Quelques aliments viennent diversifier l’alimentation au bout de quelques jours de bols de soupe.

Recette « omelette » pour régime dissocié :

Le chrono-régime : Il faut ici consommer les alim-

Préparation : Battez 4 blancs d’œufs avec sel, poivvre, 4cs de ciboulette, 4cs de curry, 1cc de moutarde. Cuisez en casserole et attendez que le tout blanchisse avant de déguster.

ments au moment où ils sont le mieux assimilé par l’orgganisme, donc plus facilement digérés. L’alimentation est réglée sur l’horloge interne.

Le régime d’exclusion : Cette méthode consiste à

exclure une grande partie de l’alimentation habituelle et de réintroduire un à un les produits pour juger du compLe régime fibres : Il consiste à se nourrir massivem- portement de l’organisme face à l’aliment réintégré. On ment de fibres (légumes secs, fruits, céréales, pain…) en peut alors voir quels produits font plus ou moins grossir imaginant des repas faibles en colories, mais rassasiants. selon l’organisme. Il ne faut pas le faire durer dans le temps pour éviter les problèmes digestifs et intestinaux qu’engendre un excès Le régime substitut : Ce régime impose de remplacer un ou deux repas journaliers par une prise de substitut de consommation en fibres. (en poudre, liquide ou en barre). Ces substituts permetttent de réduire l’apport en calories sans avoir une sensattion de faim. Il ne faut pas prolonger dans la durée.

20


09 70 32 35 80

21


D’autres méthodes, sans passer par la case « régime » à proprement parler peuvent également porter leurs fruits sur certains sujets. Surprenant ? Pas tant que ça ! On retrouve d’ailleurs des techniques utilisées pour luttter contre la cigarette. L’hypnose peut être un bon moyen de modifier ses habbitudes alimentaires. Un petit dodo et l’hypno thérappeute modifie votre comportement face à vos (mauvvaises) habitudes alimentaires. Si vous êtes réceptive, cette méthode est peut être faite pour vous.

L’acupuncture : une pratique chinoise à éviter lorsqqu’on est « achmophobique » (peur des aiguilles), qui peut se révéler utile en complément d’un régime. Cette méthode ne fait pas disparaitre les graisses, mais aide à la diminution de l’appétit et de la gourmandise. Elle est destinée aux personnes qui prennent du poids parce qu’elles mangent beaucoup. Si vous avez 2kg à perdre, c’est inutile ! Le coaching minceur : ce sont des professionnels

formés en ce sens qui ne se préoccuperont que du bienêtre de leurs clients. Ils assurent un suivi quotidien sur plusieurs aspects du régime : la diététique, la psychollogie et la préparation physique. Un programme adapté à ces 3 approches complètement personnalisées se met en place sur un plus ou moins long terme.

Après ce petit tour d’horizon des méthodes pour arrriver à son poids idéal, c'est-à-dire avec lequel on se sent bien dans son corps, faites à présent la part belle aux idées reçues et profitez de quelques conseils prattiques !

Les FAUSSES idées reçues en matière de régime ! - Consommer de diurétiques en complément est bon pour mon régime. Faux ! Les médicaments diurétiques contribuent à dimminuer l’excès de liquide dans le corps, ils n’agissent pas sur les graisses. Ils sont prescrits dans le cadre de maladies bien déterminées. - Consommer des produits allégés facilite la perte de poids. Faux ! L’appellation « allégé » ne garantit pas au consommateur un produit moins calorique que son identique non allégé. Aucune étude scientifique n’a su prouver que ces produits font maigrir. - Sauter un repas permet d’accélérer un régime. Faux ! Se priver d’un repas ralentit le métabolisme, qui ne peut plus brûler les calories à son rythme normal.

Pour optimiser les résultats d’un régime, IL NE FAUT PAS : - Suivre un régime trop sévère et trop strict. Le régime draconien est nuisible à la santé, car déséquilibré. - Vouloir perdre trop de kilos trop rapidement (une fois le régime stoppé la prise de poids sera inévitable : Effet yoyo) - Surconsommer de sel, de graisses ou de pain - Rester avec une sensation de faim (il faut compenser par un verre d’eau, un thé, un café) - Se peser tous les jours, trois fois par jour. Il faut laisser du temps à l’organisme pour faire son chemin vers la perte de poids. Une pesée par semaine suffit.

Par contre, voici quelques gestes utiles pour aider au régime : - Boire au minimum 2 L d’eau par jour (en dehors des repas). L’eau est un diurétique naturel. - Consommer des fruits et légumes de saison et préférer les produits à l’état naturel - Monter les marches d’escaliers dés que c’est possible (ça l’est souvent) - Pratiquer une activité sportive de façon régulière, adaptée à ses capacittés (marche, jogging, natation, vélo…) - Bien préparer sa liste de courses et la respecter pour ne pas se laisser tenter ! - Ne jamais faire les courses le ventre vide !

22

- S’autoriser un écart hebdomadaire pour ne pas sombrer dans la déprime (une belle part de gâteau au chocolat, une petite assiette gourmande de fromages…)


www.afdiag.fr

A.F.D.I.A.G

SAVOIE

agriculture biologique


Le mot qui fâche : cellulite !

contre la cellulite : ananas, poireau, céleri, aubergine, thé vert, chou, poivron, persil. Avec tout ça il y a de quoi faire des variétés de repas ou d’accompagnements pour Un des facteurs les plus décisifs dans la vie d’une le déjeuner comme pour le diner. femme pour entreprendre un régime porte un nom : On nous parle de crème amincissante, de la cellulite. Ce n’est pas un gros mot et il est juste de nouvelles technologies, de résultats prouvés… rappeler que toutes les femmes peuvent être concernMais qu’est ce qu’une crème amincissante ? nées, les minces comme les rondes ! Une crème de cette catégorie est constituée de molécLa cellulite, c’est quoi ? cules qui agissent directement sur les récepteurs de nos Ce phénomène touche toutes les femmes ou presque cellules adipeuses (là où se stocke le surplus d’apport mais rarement les hommes. Ce sont des cellules graiss- calorique et graisseux). Ces crèmes sont donc pleines seuses qui trouvent une place confortable sous la peau. de bruleurs de graisses (eux on les aime !), comme par Les vaisseaux sanguins sont comprimés par cette masse exemple la caféine ou ses dérivés. A nos amis bruleurs de de graisse ce qui entraine une mauvaise élimination des graisses s’ajoutent, des agents drainants qui eux luttent toxines et des liquides pour apparaitre en surface sous contre la rétention d’eau (par des plantes ou extraits de forme de peau d’orange, sauf qu’on n’est pas des agrum- végétaux). On note aussi la présence d’actifs restructurmes ! rant (comme l’acide hyaluronique ou le rétinol) et enfin des actifs qui renforcent le métabolisme en permettant Comment lutter contre la cellulite ? une élimination plus rapide des surplus de graisses. Il existe trois sortes de cellulites, il faut savoir identifier la sienne (si l’on est concerné) pour mieux la combattre. Comment bien appliquer une crème Elles portent les jolis noms de : aqueuse, adipeuse et amincissante ? fibreuse. La gestuelle participe pour beaucoup à l’efficacité de la Cellulite aqueuse : souple au toucher, elle n’a pas de place préférée, elle s’installe partout. Pour y remédier, on conseille une activité physique, une alimentation pauvre en sel et des crèmes amincissantes.

Cellulite adipeuse : plus communément connue sous le nom charmant de « culotte de cheval ». On n’est pas des bêtes non plus ! Elle révèle un sérieux manque d’activité physique et une alimentation trop riche en graisses. On se met au sport et on arrête les plats trop riches pour lutter contre l’adipeuse. Cellulite fibreuse : c’est la moins facile à déloger, parce qu’elle a pris ses aises. La réaction est douloureuse au pincement. On se met au sport quotidiennement et on corrige ses habitudes alimentaires. On ne se prive surttout pas de massages ou de balnéothérapie.

crème choisie. Selon l’endroit ciblé par la crème ou pluttôt l’endroit atteint par l’ennemie cellulite, il faut adaptter son doigté ! Pour les fesses, les hanches et les cuisses, même techniqque : on pince la peau qu’on fait rouler sous les doigts, en suivant le mouvement des cuisses jusqu’aux hanches, durant quelques minutes. Pour le ventre : la paume de la main doit faire des mouvvements circulaires en pressant légèrement la peau, on fait durer le massage quelques minutes. Rien ne vaut bien sûr une séance de massage chez un professionnel, mais le coût est considérable et la fréqquence ne pourra être aussi régulière et soutenue que des soins à la maison. A force de palper rouler vous allez vous aussi devenir une experte en la matière.

Quelques conseils pratiques pour chasser Pour entreprendre un régime sérieusement en privilégcette intruse : giant sa santé, il faut absolument adapter ce régime à - Pratiquer une activité sportive régulière. Facile à dire oui, et pas tellement plus à faire. Trente minutes de marcche, un jogging quotidien de 15 minutes, des cours de Zumba hebdomadaires…

son poids, son âge, sa constitution hormonale (ménoppause ou non) et son activité professionnelle. Tous ces critères sont à prendre en considération pour se fixer des limites acceptables et réalisables.

Beaucoup de femmes trop impatientes de perdre beauccoup de poids rapidement, abandonnent finalement au - Eviter l’alcool bout de quelques jours leur bonne résolution. Déçues de - Boire suffisamment d’eau (au moins 2L/jour) ne pas voir les kilos disparaitre à chaque pesée quotiddienne, elles finissent par reprendre une alimentation - Tester les crèmes amincissantes et/ou drainantes - Manger certains aliments : n’oublions pas que certains moins bien équilibrée qu’avant leur régime. La prise de aliments doivent devenir nos meilleurs alliés pour lutter poids est incontournable. - Ne pas manger trop riche en sucre et en graisse

24


BANQUETTE LIT EXTENSIBLE EN LARGEUR


Dormir au naturel

les bienfaits de la literie bio

Quel que soient son âge ou son mode de vie, bien choisir sa literie est une chose essentielle. En effet, nous passons, en moyenne, près d’un tiers de notre vie à dormir. Afin de profiter d’un sommeil réparateur et bénéfique pour la santé, il semble donc plus indiqué de choisir une literie de qualité.

26


Pourquoi une literie bio ? De nos jours, la question de l’environnement et du respect de la planète sont dans tous les esprits. À l’heure où la consommation dite « intelligente » est de plus en plus mise en avant, le choix d’une literie bio semble être la meilleure manière de joindre l’utile à l’agréable. En effet, la literie bio est respectueuse des normes écologiques en vigueur et ce, de la première à la dernière étape de sa fabrication. Choisir une literie naturelle, c’est donc penser à la planète mais c’est également penser à soi et à ses proches. Au quotidien, les agressions extérieures dues à la pollution sont déjà bien trop nombreuses pour être également présentes dans nos lits. Pour éviter d’être exposé à cette contamination constante, il est donc possible d’opter pour des matériaux et des tissus sans substances chimiques qui permettent de dormir dans une atmosphère des plus saines. Hypoallergénique, antibactérienne, antiacarienne, une literie bio conviendra très bien aux personnes sensibles, souvent sujettes aux allergies. Saine et confortable, elle permet de préserver l’environnement tout en prenant soin de sa propre santé.

Le sommier, un élément indispensable Quand on parle de literie bio, on a souvent tendance à penser à des éléments comme le matelas, l’oreiller, voire la couette et à oublier le sommier. C’est pourtant une erreur car le sommier est absolument indispensable lorsque l’on cherche à acquérir une bonne literie. En effet, même s’il est couplé à un bon matelas, un mauvais sommier ne permettra pas de bénéficier de bonnes conditions de sommeil. Bien entendu, la première fonction d’un sommier est de soutenir le matelas mais il permet également d’aérer ce dernier et donc, de permettre une bonne évacuation de l’humidité. Il est donc également important d’un point de vue hygiène. Pour une approche plus écologique, on préférera les sommiers à lattes plutôt que les sommiers à ressorts. Ces derniers, en plus d’être plus polluants, abîment plus rapidement les matelas bio. Notons surtout que pour être totalement bio, un sommier doit être conçu avec des matériaux naturels. Le bois doit être issu de forêts durables et les substances chimiques, comme les colles et les solvants, sont utilisés avec parcimonie pour éviter que trop de produits nocifs pénètrent dans l’atmosphère confinée d’une chambre.

27


Pour que matelas rime avec hygiène Il est important de bien choisir son matelas car, contrairement à du linge de lit ou à un simple oreiller, par exemple, un matelas ne se change que tous les dix ans et représente un investissement financier beaucoup plus conséquent. Sa durabilité est donc directement liée à ses qualités intrinsèques, voilà pourquoi il ne faut pas faire de concessions. L’hygiène représente la raison principale d’acheter un matelas bio. En effet, des matières comme la laine vierge, le latex 100 % naturel ou le coton bio font partie des solutions idéales. Antibactériennes et antiacariennes, ces matières ne retiennent pas l’humidité et permettent de dormir dans des conditions très saines. Parmi les matelas bio les plus agréables et les plus complets, on compte les matelas en latex 100 % naturel. Il faut savoir que le latex 100 % naturel est fabriqué à partir de la sève d'hévéa. Cette substance, 100 % naturelle, ne peut être comparée au latex synthétique qui est fabriqué à partir de composants chimiques. Ces composants visent justement à copier la nature mais ils n’ont évidement pas les vertus de cette dernière. D’un point de vue confort, les matelas en latex 100 % naturel sont réputés pour être particulièrement souples et fermes à la fois. Durant la nuit, ces matelas soutiennent le corps avec efficacité mais sans casser les cambrures naturelles de ce dernier. Au réveil, le corps est reposé, sans courbatures et toutes les tensions musculaires semblent avoir disparu pendant la nuit. De plus, grâce à sa très bonne densité, le latex 100 % naturel permet aux couples de dormir sans être gênés par les mouvements de l’autre au cours de la nuit. En résumé, si les matelas bio sont à conseiller pour tous les âges, ils conviendront tout particulièrement aux plus petits, qui passent généralement beaucoup

plus de temps au lit. Un matelas bio, tout en leur assurant un confort maximal, leur offrira également des conditions de sommeil très saines, adaptées à leur jeune âge mais surtout à leur fragilité et à leur vulnérabilité.

Stop aux allergies avec un oreiller bio L’asthme ou les allergies sont des maux dont beaucoup de personnes souffrent et ce, quels que soient leur âge ou leurs antécédents médicaux. S’ils peuvent avoir plusieurs origines, ces maux peuvent également être liés aux matières et aux substances qui nous entourent au quotidien, jusque dans la chambre. Les oreillers bio répondent efficacement à ce problème car ils permettent d’éliminer tous les produits chimiques qui peuvent être néfastes pour l’organisme. Bien entendu, ces oreillers peuvent être disponibles dans différentes formes et différentes épaisseurs afin de respecter les habitudes et les préférences de chacun. L’idéal est de trouver un oreiller bio qui soit à la fois confortable, ergonomique, qui assure un minimum de maintien et qui soit facile d’entretien au quotidien. Plusieurs matières bio s’offrent aux consommateurs. Les oreillers en bambou font, sans aucun doute, partie des choix les plus courants et pour cause ! Le bambou absorbe les odeurs et l’humidité et de ce fait, permet de dormir sur une matière très saine. De plus, le bambou a des vertus pour la peau, la circulation sanguine et permet de se détendre. Hypoallergénique, un oreiller en épeautre, de par sa densité et sa matière, est conseillé aux personnes qui souffrent de douleurs aux cervicales mais qui ne peuvent se passer d’oreillers. Envie d’opter pour un oreiller particulièrement résistant ? Un oreiller en sarrasin dure une dizaine d’années contre seulement trois pour un oreiller classique !

28


FABRICATION ARTISANALE FRANÇAISE

www.matelas-latex-naturel.fr MATELAS 100% LATEX NATUREL ZI Les Chaux 42450 Sury-le-Comtal Tél : 04 77 30 66 35 Fax : 04 77 30 07 29

E-mail : matelas.escot@gmail.com

SOMMIER BIO PIN MARITIME DES LANDES Fabriqués entièrement dans nos ateliers de façon artisanale à l’unité, à partir de matières premières soigneusement sélectionnées.

MATELAS BIO COTON CHANVRE LES BIENFAITS DU CHANVRE SUR VOTRE SOMMEIL !!

MATELAS BEBE BIO 100% LATEX NATUREL 100% CRIN ANIMAL 100% COCO VEGETAL «Traitement hypoallergénique anti-punaises de lit»

Bénéficiant de vertus thermiques de premiers ordres, le chanvre permet de réchauffer lorsqu’il fait froid et de refroidir lorsqu’il fait chaud. Particulièrement recommandé pour les personnes ayant des problèmes de peau ou d’allergies. Les propriétés naturelles du chanvre lui permettent d’agir contre la prolifération des champions et autres acariens. Retrouvez un sommeil de qualité grâce à un matelas hypoallergenique, non irritant, respirant resistant et surtout bénéficiant de grandes propriétés relaxantes. • Coutil BIO COTON CHANVRE : 55 % COTON ORGANIC + 45% CHANVRE • LAINE DE FRANCE 500g m2 TRAITEE « GREENWOOL » traitement pour textile élaboré à base d’extraits d’huiles essentielles de citron, lavande et eucalyptus. Ce traitement permet de lutter efficacement contre les nuisibles tels que les acariens, les mites, les punaises de lit et les moustiques en particulier. • COTON BIOLOGIQUE 500g m2 • LATEX 100 % LATEX VEGETAL NATURELLEMENT ANTIACARIENS ET ANTIBACTERIEN. 18 cm (75 kg / 85 kg / 95 kg)


Confort et chaleur avec une couette naturelle Les alternatives aux couettes synthétiques sont nombreuses. En effet, si l’on peut opter pour une couette en bambou, les couettes en soie et les couettes en laine répondent également aux exigences des consommateurs soucieux de leur santé et de l’environnement. Les couettes en soie seront sans aucun doute les couettes les plus douces de toutes. De plus, la soie a un avantage non négligeable : elle est thermorégulatrice. De ce fait, elle permet de rester au chaud en hiver alors qu’en été, elle permettra d’évacuer au maximum la chaleur et de conserver des températures fraîches dans le lit. Souple, très résistante mais également anallergique de manière naturelle, la soie permet de confectionner des couettes aériennes, qui restent légères tout en étant parmi les plus confortables. Les couettes en laine sont, quant à elles, des antiacariens naturels. Elles sont particulièrement douillettes, confortables et ont l’avantage d’être légèrement plus plates que les autres types de couettes et donc, sont moins volumineuses. Pour terminer, les couettes en bambou témoignent d’une bonne capacité d’absorption et présentent, elles aussi, des qualités antibactériennes et antiodeurs. Dans tous les cas, il est conseillé de choisir une couette 100 % bambou pour bénéficier de toutes les qualités de cette plante car bon nombre de couettes ne proposent qu’une enveloppe de bambou et restent faites de polyester.

Draps et protection literie Le linge de lit bio est également une alternative idéale pour allier confort et hygiène. Là encore, plusieurs perspectives s’offrent aux consommateurs, le coton bio en tête. Ce dernier a pour particularités d’avoir été cultivé et transformé dans un total respect de la nature, donc sans adjonction de produits chimiques et sans pesticides. Le coton bio étant beaucoup plus doux que le coton ordinaire, ce linge de lit bio sera d’autant plus agréable pour les dormeurs. Que l’on soit à la recherche d’une housse de couette, d’un drap plat ou même d’un couvre lit ou d’une alèse, des matières écologiques comme le chanvre (résistant, thermorégulateur), le lin (isolant, antibactérien) ou la fibre de soja sont à la disposition de chacun. Le linge de lit écologique peut également être teint avec des colorants naturels et apporter autant de gaîté et de fantaisie que le linge de lit classique.

Le bio jusque dans les moindres accessoires  Les jeunes parents peuvent faire le choix de se tourner vers la literie bio afin d’accueillir leur nouveau-né dans les meilleures conditions possibles. En effet, dans ses premières semaines, voire ses premiers mois, un jeune enfant est constamment en contact avec sa literie et donc, avec les matières dont celle-ci est conçue. Il est donc important de penser à tous les éléments afin de lui procurer un confort optimal. De ce fait, on peut accorder un soin particulier au tour de lit, à l’alèse ou même au matelas pour le berceau qui font, eux aussi, partie des produits bio les plus appréciés. Loin de ces literies synthétiques où les produits chimiques sont aussi bien nocifs pour la santé que pour l’environnement, la literie bio est une alternative écologique qui a déjà fait ses preuves. Et comme tous les goûts sont dans la nature, il y en aura pour tous les âges et tous les profils ! 30


« Le sommeil au Naturel » Literie

BRUNO HAESE

Tous nos articles sont conçus avec des composants naturels (aucun produit dérivvant de la pétrochimie); Nos produits sont certifiés par notre fournnisseur 100 % naturel. • Aucun produit nocif à la santé • Enveloppe des matelas en 100 % coton issu de la culture biologique respect pour l’environnement. • Traitement naturellement anti acariens, anti punaises de lit, anti bactérie, anti fonggicide. • Pour nos sommiers, ils proviennent d’un fournisseur ayant la certification PEFC. Le bois provient de la gestion durable de la forêt • Nos fabricants de matières premières sont à 50 km de notre lieu de fabrication : moins d’énergie dépensée pour l’environnnement

212 Rue du Tilleul 59200 Tourcoing Tél. 03 20 27 86 44

www.couffinmatelasbebe.fr/5-matelas-bebe-bio www.matelasnostress.fr/8-matelas-latex-naturel-bio

31


Vêtements, chaussures et accessoires issus de la mode écologique et équitable De plus en plus de boutiques se tournent aujourd’hui vers la mode à la fois écologique et équitable. Cela n’a rien d’étonnant vu que les préoccupations éthiques et écologiques se sont considérablement développées chez les hommes depuis quelques années déjà et ce, dans divers pays du monde. Vêtements, chaussures et divers accessoires issus de la mode écologique et équitable font ainsi leur apparition dans les vitrines comme sur de nombreux sites e-commerce. Ils sont d’une part fabriqués avec des matières écologiques, de manière respectueuse de l’environnement, et d’autre part, réalisés par de petits fabricants.

La fabrication des vêtements, des chaussures et des accessoires de mode équitables écologiques

Il faut savoir que les vêtements, les chaussures et les accessoires bios et équitables peuvent être fabriqués avec de la laine d’Alpaga de la Bolivie ou du Pérou. Filée de manière artisanale, cette fibre est à la fois plus légère, plus chaude, plus douce et plus résistante que la laine de mouton. Elle permet ainsi de confectionner, entre autres, des bottes, des écharpes et des foulards ainsi que toutes sortes de vêtements écologiques qui sont non seulement confortables mais aussi durables. Le raphia provenant de Madagascar constitue aussi une des matières premières qui peuvent servir à fabriquer divers types de vêtements écologiques comme des polos ou des T-shirts. Cette matière peut même être utilisée pour fabriquer divers accessoires de mode tels que les sacs, les lamba, les rabanes, les bracelets et bien d’autres encore. Le coton biologique fait également partie de ces matières premières les plus utilisées

32

dans la fabrication de vêtements, de chaussures et d’accessoires de mode écologiques et équitables. Tout droit venu de l’Inde, du Brésil, de Pérou, de Bolivie ou encore de certaines régions d’Afrique, il est très répandu. Ce type de coton est certifié une fois que les labels Ecocert et EKO de Control Union, par exemple, aient vérifié le respect d’un cahier des charges bien précis. Les vêtements tout comme les chaussures confectionnés avec du coton biologique procurent à ceux qui les portent un confort incontestable. Aucune réaction allergique cutanée n’est à craindre vu que les fibres de tels habits sont dépourvues de produits chimiques. Celles-ci sont d’ailleurs plus douces et plus solides que les fibres du coton habituel. En outre, le coton biologique est moins nocif pour ceux qui les cultivent et pour la planète entière. Il existe aussi d’autres matières premières qui commencent désormais à être travaillé afin de produire des vêtements et des accessoires de mode biologiques pour ne citer que les orties et les bambous. Du côté des chaussures en particulier, il est également possible de trouver des modèles qui sont réalisés avec du lin, du cuir végétal et du chanvre. En fait, quelle que soit la matière première écologique utilisée dans la fabrication de vêtements, de chaussures et d’accessoires de mode qui se veulent faire partie de la mode écologique et équitable, plusieurs chaînes de fabrication doivent être

montées ensemble. Il n’y a rien de tel pour une confection solidaire, écologique, équitable et durable à la fois. Et c’est seulement de cette manière que les textiles, les accessoires et les chaussures produits soient plus compatibles avec l’environnement et l’équité. Les points positifs des vêtements, chaussures et accessoires de mode biologiques et équitables Moins coûteuse, la main d’œuvre pour la fabrication de ces produits est souvent faite de manière artisanale. D’ailleurs, les produits réalisés de cette manière ont la réputation d’être plus élaborés d’un côté, voire même uniques, et d’un autre côté d’être de très bonne qualité. Tous les consommateurs et tous les producteurs peuvent ainsi être satisfaits sur plusieurs points, à commencer par la santé de tout un chacun ainsi que la préservation de celle de la planète. C’est ainsi que de grandes entreprises de confection n’ont pas hésité à se consacrer à ce type de production, afin de mieux répondre aux besoins des consommateurs mais aussi car ils sont conscients que ce marché rapporte.


Accessoires écologiques et éthiques pour femme et enfant

www. zazazou.com

Nous avons imaginé pour vous des accessoires et des vêtements très tendances. Un style unique pour vous qui êtes unique ! Zazazou a pensé à vous et à tous les rôles que vous jouez dans votre vie de femme : maman, sportive, working-girl, en balade, femme tout simplement ! Zazazou n’oublie pas non plus les enfants, petits et grands (sacs, trousses, body…) Un « Paris » écolo ça ne passe pas que par le Vélib’ ! Ca passe aussi par Zazazou ! Et Zou ! On se laisse tenter par le T-shirt en coton Bio, une matière douce et agréable à porter à même la peau quand il fait chaud ou en superposition quand les températures baissent ! Petit détail qui a son importance : la fabrication est française ! On craque aussi pour le sac bandoulière lui aussi en coton bio, décliné en plusieurs teintes. On adore les encres non toxiques, toujours dans le respect de l’environnement. Avec Zazazou, on est fier de consommer équitable ! Même si la collection 2012 ne se mange pas, elle est à croquer ! La grande trousse en coton Bio est indispensable pour ranger ses petites affaires : maquillage, nécessaire d’écriture, et autres outils indispensables à nous les femmes ! N’attendez plus et filez sur www.zazazou.com ! Zazazou est aussi à La Fausse Boutique, 32 rue Pierre Fontaine - 75009 Paris. Vous y trouverez également de quoi habiller vos portables, vos appareils photos…Chez Zazazou, un coup de cœur est si vite arrivé !

Carte d’identité

Nom : ZAZAZOU (« coup de cœur ») Créatrices : Sandra MAESTRINI et Amaia ARANA Date de naissance : Janvier 2010 Lieu de naissance : Sous le ciel de Paris Signes particuliers : Ecologique, Ethique, Equitable en plus d’être Fashion, Tendance et Girly Devenir client : www.zazazou.com (large choix et livraison en deux jours !) La Fausse boutique : 32 rue Pierre Fontaine 75009 Paris


Piscine naturelle et biologique ou comment rendre sa place à la nature…

Qui n’a jamais eu envie de se baigner dans une piscine qui ne contient aucun produit chimique ? 34

Avoir sa propre piscine tout en respectant l’environnement, c’est désormais réalisable avec les piscines biologiques et naturelles. Nager dans une eau pure et saine, entouré d’un paysage aquatique fabuleux est désormais un souhait accessible aux particuliers. Vous avez déjà une piscine conventionnelle, dite « chimique » en comparaison avec la piscine bio, elle est sûrement transformable en piscine naturelle. Après quelques aménagements, il est tout à fait possible de passer d’une filtration au chlore à une filtration biologique. Vous passerez alors d’une eau désinfectée à une eau revivifiée.

Vous avez un étang, une grande mare, pourquoi ne pas en faire une piscine biologique dans laquelle vous pourriez vous baigner ? Vous hésitez à investir dans une piscine, mais laquelle choisir? Voici quelques explications sommaires pour mieux comprendre et cerner les divers intérêts d’un bassin naturel et paysager, et pour vous aider à faire le bon choix. Une piscine est un investissement certes coûteux, mais durable. Une baignade naturelle rassemble la famille, les amis, permet des découvertes incroyables et des spectacles inoubliables lorsque la faune et la flore se rencontrent autour de vous…


A quoi ressemble l’aménagement d’une piscine naturelle et biologique ? Ce bassin paysagé est composé de trois espaces différents. La zone qui nous intéresse en période de canicule, c’est bien sûr la zone de baignade. La zone périphérique permet ensuite aux plantes de régénérer l’eau et de la réchauffer. Enfin une dernière zone dite d’oxygénation et de désinfection permet une filtration définitive. L’eau circule alors lentement entre ces 3 espaces grâce à une petite pompe, puis naturellement par gravité. Evidemment, ces espaces sont toujours réalisés en accord avec la nature.

Pourquoi dit-on d’une piscine naturelle qu’elle est biologique ? C’est avant tout un jardin de baignade qui respecte l’environnement. imagination quant à l’agencement et l’aménagement du bassin naturel, en ayant recours aux nombreuses plantes recommandées pour cette réalisation et aux nombreux C’est une construction qui respecte l’écosystème. matériaux qui peuvent constituer la terrasse. Un ponton Malheureusement, dans certains milieux aquatiques de bois, des escaliers d’eau ou des gargouilles peuvent naturels (rivières, étangs, mares…) l’écosystème tend à parfaire le décor. disparaître progressivement. Cette construction ne demande que très peu d’entretien. Une piscine naturelle, c’est également un endroit qui On recommande un grand nettoyage une fois par an favorise la conservation de la biodiversité : chaque en profondeur du bassin. Les UV solaires, les plantes plante, chaque minéral, chaque végétal joue son propre et autres végétaux suffisent la plupart du temps à une rôle dans une piscine biologique. Les uns ont besoin des désinfection naturelle. autres, et dans ce milieu totalement naturel s’opère la Le nettoyage se fait par autoépuration. Tous les processus magie de la biodiversité. biologiques de à cet écosystème aquatique qu'est la C’est aussi une piscine qui intègre un système naturel de piscine naturelle, permettent d'éliminer les pollutions filtration et d’oxygénation de l’eau, grâce en partie à des qui lui sont apportées. plantes épuratrices et à d’autres plantes oxygénantes. Pas besoin de chauffer votre piscine naturelle, le soleil s’en On parle de lagunage. charge. En comparaison avec une piscine « chimique » C’est un endroit qui respecte la faune et la flore. La non chauffée, la piscine naturelle est à 2 ou 3° plus piscine naturelle est un lieu vivant, qui invite la nature à chaude. reprendre ses droits et sa place. A noter également que les bassins de baignade naturelle ne nécessitent pas de permis de construire dans la plupart Pourquoi préférer une piscine naturelle à une des communes, une simple déclaration de travaux suffit et cela ne s’ajoute pas non plus aux taxes foncières. piscine conventionnelle ? Ce lieu de vie n’utilise aucun produit chimique, jamais de chlore, ni de bactéricide, ni d’algicide.

Trois principales raisons motivent ce choix : les aspects Contrairement aux piscines conventionnelles, les piscines biologiques voient leur risque de gel très limité, car le écologiques, économiques et esthétiques. fluide est sans cesse en mouvement. C’est avant tout un choix personnel qui répond à une volonté de s’investir d’avantage dans le respect de Une piscine naturelle ne se vidange pas. Elle a le sérieux l’environnement. La piscine naturelle s’intègre au avantage de ne se remplir qu’une fois, c'est-à-dire lors maximum dans l’environnement qu’il soit champêtre, de sa première mise en eau. Cet élément est à prendre contemporain ou urbain. On peut en effet vivre en en compte lors des périodes de grandes sécheresse, ville et disposer d’un jardin suffisamment spacieux lorsque les restrictions d’usage en eaux interdisent aux pour accueillir un bassin naturel. On peut aussi profiter propriétaires de piscine en dur de les remplir. d’un grand espace libre à la campagne pour envisager cette construction. Chacun laissera libre cours à son 35


Quelles sont les étapes d’aménagement d’une -La mise en eau : C’est évidemment en fin de parcours qu’intervient alors l’élément principal de la piscine piscine biologique ?

naturelle, la matière première indispensable : l’eau ! Le choix est fait après grande réflexion, vous optez pour Enfin le bassin prend tout son sens. une piscine naturelle, biologique et paysagère. Il reste alors les étapes de mise en place et de pause de ce bassin -Les finitions : une fois toutes les étapes précédentes accomplies, il faut faire un dernier petit tour d’observation avant de pouvoir profiter de la baignade. et régler les derniers détails esthétiques autour du bassin. -L’emplacement : il faut choisir le lieu idéal dans le jardin Mais quand on arrive au bout de ce chemin, on peut d’ors pour implanter ce décor naturel. et déjà être fier du résultat et l’admirer. -Le terrassement : un terrassement et une structure en dur sont préférables (mais non obligatoires) pour garantir une meilleure durabilité dans le temps du bassin et pour Qui sont les acteurs de cet écosystème aussi optimiser la surface et le volume d’eau que contient respecté en piscine biologique ? le bassin au terme de son installation. La flore : -L’étanchéité du bassin : plusieurs solutions se présentent. Aux alentours du bassin, on préfère surtout des plantes On privilégie le plus souvent une bâche dite membrane, indigènes, que l’on trouve sur le bord des champs, en dans une matière ultra résistante, non toxique pour forêt ou qui poussent spontanément dans nos jardins. la faune et la flore. Cette membrane ne craint ni les rayons du soleil, ni les variations de températures. Selon Les plantes de régénérations dans le bassin : Les la région d’habitation, c’est ici une notion importante. nymphéas ou nénuphars s’épanouissent dans les bassins On peut également utiliser de l’argile, en briques ou en naturels et offrent un décor plein de grâce et d’élégance, poudre (la poudre gonfle et durcit au contact de l’eau et en feuille ou en fleur. Elles font bon ménage avec certaines espèces d’Iris ou d’Ibiscus. On croisera aussi rend le bassin étanche). des variétés de joncs ou de chanvres. Toutes ces plantes -Le mur de maintien ou de soutènement : indispensable, vont vivre au rythme que la nature leur impose. Il existe ce mur de pierres sert à renforcer les berges du bassin. Il des plantes régénératives de toutes les couleurs, après ce est monté sur tout le contour du bassin. n’est qu’une affaire de goût et surtout de couleurs ! -Le dallage du fond du bassin : il est impératif que ce La faune : dallage soit soigneusement effectué afin de garantir une Libellule, papillon, et autres insectes, mais aussi grenouille, longue durée de vie à la piscine paysagée. tortue et oiseau viennent spontanément observer ces -L’accès paysager : cet accès est nécessaire pour jardins d’eau que sont les piscines biologiques. Des l’utilisation ultérieure de la piscine. On peut imaginer rencontres impossibles dans l’eau chlorée d’une piscine des escaliers en pierre ou en bois. Il permet d’accéder au conventionnelle qui au contraire crée une rupture avec bassin selon la profondeur souhaitée. l’écosystème. -La terrasse : le bassin est prêt mais il faut penser à Quoi qu’il en soit, il faut demander l’avis d’un spécialiste pouvoir circuler autour de lui. Une terrasse en bois se et expert en aménagement de piscine naturelle. Pour marie parfaitement avec la nature et résiste aux allers une piscine biologique, certains choix sont à faire selon retours entre jardin et bassin. La pierre peut également les conditions climatiques du lieu d’implantation désiré. faire l’affaire. Il en existe des tas de variétés naturellement L’altitude, les températures maximales et minimales, résistantes.

36


La piscine naturelle Comment avez-vous rencontré la Piscine naturelle ? Consommateurs en « bio » depuis plus de 20 ans, j’ai moi-même tenu plusieurs magasins de produits biologiques et la qualité environnementale est pour nous un choix primordial que nous recherchons dans notre entreprise d’aménagements paysagés : des fertilisants bios, pas de pesticide de synthèse, un choix de plantes adaptées... Lorsque nous avons eu connaissance en 2004, par une revue professionnelle, de l’existence de ces bassins écologiques en Europe, nous nous sommes passionnés pour l’eau et les systèmes aquatiques. Après une formation à la Piscine naturelle en Autriche puis en Suisse et en Allemagne, En 2005, nous construisons notre première réalisation dans le Var. Aujourd’hui, notre 26ème piscine naturelle voit le jour sous l’effet des améliorations techniques intervenues au fil des années, fruits d’expérience et d’observation, ce qui a permis de développer notre propre système adapté au climat méditerranéen.

Pourquoi choisir une piscine naturelle ? Je tiens à spécifier que la piscine naturelle n’a rien de commun avec la piscine traditionnelle si ce n’est l’usage principal que l’on peut en faire, il s’agit d’un véritable choix. Pas question pour nous d’influencer le client. Question santé : Plusieurs clients nous contactent car ils ont des problèmes de santé, le plus souvent des allergies pouvant aller parfois jusqu’à des crises d’asthme constatés après des bains dans une piscine chlorée, sans parler des nombreuses personnes qui retrouvent une peau et des cheveux secs, même avec d’autres systèmes de filtration. L’eau d’une piscine naturelle est vivante, elle contient le plancton végétal et animal microscopique, comparable à l’eau d’un torrent ou d’un lac. Les clients ayant fait le choix de la piscine naturelle après avoir eu une piscine classique font bien la différence : • Exemple : La Villa Les Hespérides à Grimaud dans le Var accueille en gîte et chambres d’hôtes : « Les clients habitués qui ont connu notre ancienne piscine ont maintenant le plaisir de pouvoir nager dans une eau non traitée, qui ne pique pas les yeux et n'agresse ni le nez, ni les poumons, ni la peau ».

AVANT

APRÈS

Intégration environnementale : La piscine naturelle s’intègre visuellement sur le terrain de façon très naturelle avec son décor végétal : une trentaine de variétés de plantes aquatiques, graviers et galets constituent la zone de régénération. Nous créons un véritable biotope dans votre jardin sans rejets nocifs pour l’environnement. De plus, le décor change selon les saisons en gardant une eau belle toute l’année. Un plaisir au delà du bain : La baignade s’accompagne de la découverte dans la partie régénération de la flore et de la faune qui y vivent, captivant et pédagogique pour les enfants comme pour les adultes, c’est un nouvel espace ludique et de détente chez vous.

L’eau reste cristalline en toute saison

Un nouvel espace de détente dans votre jardin

Dans notre entreprise, afin d’accompagner au mieux les clients dans leur choix, nous proposons systématiquement la visite d’une ou de plusieurs piscines naturelles, ainsi qu’une baignade quand le temps le permet. Après visite sur le site et échange avec les clients sur leurs besoins, leurs désirs ou les sensations recherchées, l’étude gratuite comporte d’abord un plan paysager et son intégration sur le terrain auxquels d’éventuelles modifications peuvent être apportées puis nous procédons au chiffrage. Après la réalisation, un suivi de clientèle est mis en place.

Découverte de la PN sur simple demande : visite et baignade. Contact : Mary Burbaud – Entreprise Couleur Nature – 83680 La Garde Freinet (VAR) Tél : 04 94 43 06 68 – 06 32 82 65 86 www.couleur-nature-piscine.com


la localisation, l’exposition au soleil, au vent et d’autres critères encore sont à étudier avant d’entreprendre toute installation. Ces experts spécialisés dans ce type d’agencement sont tout à fait disposés à établir un devis avec chaque client. Ils se déplacent sur le lieu d’implantation et sont force de propositions pour une piscine naturelle réussie et durable chez leur client.

Qu’est ce que l’écosystème d’une piscine biologique? De manière générale, c'est un groupe de communautés biologiques qui se partagent un même milieu physique. L’air, la terre, l’eau et les organismes vivants, y compris les êtres humains, interagissent pour former un écosystème. L'écosystème est une unité fonctionnelle de base en écologie qui évolue en permanence de manière autonome au travers des flux d'énergie. L'écosystème aquatique existe grâce aux êtres vivants qui le composent comme la nature du fond du bassin, des berges, ses caractéristiques en général, le régime hydraulique, la physico-chimie de l'eau et les interrelations entre tous ces éléments.

L’un des principaux atouts d’une piscine paysagère est le phénomène de filtration naturelle. Quel est son principe de fonctionnement ?

Filtration 1 : Une première filtration fait passer l’eau au travers des couches de pierres, puis par les racines des plantes. C’est à cet endroit même que sont éliminées toutes les bactéries pathogènes (c'est-à-dire qui rendent malade). Filtration 2 : Lors de cette dernière étape de filtration naturelle, l’eau passe par la pompe, ce qui la purifie à son maximum. L’eau peut ensuite être redistribuée dans la piscine naturelle. Le cycle se répète sans fin, pour assurer une eau pure et saine. On parle d’autoépuration.

Qui dit piscine naturelle dit évidemment aménagement extérieur et terrasse ! Toutes les tailles de piscines sont envisageables, donc toutes les dimensions de terrasses aussi. Chacun fait avec ses moyens, ses espaces et ses projets. L’aménagement extérieur a son degré d’importance et mérite d’être en parfaite adéquation avec la piscine biologique. On peut opter pour une terrasse en bois. Cette matière reste harmonieuse et complètement dans l’esprit de la nature. On choisit des bois européens, qui sont non traités chimiquement. De plus, ils sont naturellement résistants aux conditions climatiques extérieures et aux variations de températures. On peut également poser des pierres naturelles. Elles peuvent donner un cachet authentique et permettre une durabilité de l’espace terrassé extérieur.

Avec ces quelques éléments, vous êtes désormais incollable sur le sujet ! Evidemment plusieurs professionnels sont à l’écoute et à la disposition du consommateur pour le guider dans ce projet. Envisager un aménagement et un montage soi même sans les précieuses recommandations des experts en la matière serait une erreur. Un bassin naturel bio est un engagement avec la nature pour de Le débordement : l’eau de la piscine suit naturellement nombreuses années. son chemin hors de la zone de baignade emmenant avec elle toutes les impuretés contenues à la surface. Pas besoin d’une installation hydraulique compliquée à mettre en œuvre pour filtrer sa piscine naturelle. Pas non plus besoin d’un local technique. Toutes les installations sont dissimulées dans le jardin (puits technique, pompe, filtre…) Cette filtration se déroule en trois étapes la plupart du temps. Les voici brièvement expliquées :

Et surtout, dernière recommandation : 38 ne jamais laisser un enfant, seul sans la surveillance d’un adulte, au bord ou dans une piscine !


Plantes et Jardins aquatiques Le mot de l’horticultrice : C'est pour vivre ma passion et la faire partager que j'ai créé en 2001 ma pépinière, dédiée exclusivement au jardinage en milieu humide à aquatique. Dès l’éclosion de cette entreprise l’amateur comme le passionné pouvait trouver, sur place, la réponse à toutes ses attentes sous 3 aspects: la pépinière, la boutique, les services. Passionnée par ma région, la Provence, soucieuse de l’état de la terre que nous laisserons à nos enfants, j’ai eu à cœur, dès la 1ère année, de ne produire que des plantes vigoureuses, élevées en plein air, sans excès d’engrais, de ne proposer que des articles de la meilleure qualité alliant performance et économie d’énergie, que des produits élaborés dans le respect de la nature ou même 100% biologiques. Début 2011, la pépinière située jusqu’alors en Camargue, s’est installée sur un nouveau site, plus grand, plus accueillant, dans le Val de Durance, au pied du Lubéron.

Notre éthique : des végétaux de qualité - Rusticité : nous n’avons pas de serre, toutes nos plantes sont cultivées dans nos bassins, en plein-air, hiver comme été. - Respect de l’environnement : nous utilisons très peu d’engrais; nous n’employons pas de pesticide

Spécificité et diversité Nous ne cultivons que des plantes aquatiques. Ainsi, la pépinière est divisée en 2 espaces : Nénuphars et Lotus : A installer dans les bassins d’agrément, pour le plaisir des sens, nos 60 variétés de Nénuphars et 20 variétés de Lotus jouent également un rôle d’oxygénation, d’ombrage, d’épuration… Végétaux pour lagunage, phytoépuration, filtration par les plantes, autres plantes de berge... Reproduction photos interdite

Utilisés pour la filtration et l’équilibre biologique des bassins, étangs, piscines naturelles, fosses septiques, stations d’épuration, etc…, ces plantes « utiles » ont aussi un aspect esthétique évident. Parmi cette biodiversité (nous vous proposons plus de 150 variétés), se distinguent les roseaux (Phragmites), les Joncs, les Carex, les Papyrus, Elodée, Iris aquatiques, Caltha, Thalia, Jacinthe d’eau etc… Les Bourgarelles 13350 Charleval de Provence 06 84 48 72 01 www. Fleursdeau.net fleursdeau@orange.fr


L’huile de pavot Bio, un trésor en cuisine !

L’huile de pavot se démocratise timidement dans nos assiettes depuis plusieurs années maintenant. Connue pour sa richesse en acides gras polyinsaturés et mono-insaturés (autrement dit les graisses à privilégier) l’huile de pavot permet aujourd’hui de vraies créations dans le monde culinaire. Pour répondre aux attentes des consommateurs exigeants que nous sommes (et nous avons bien raison), il est désormais possible d’acheter et de consommer une huile de pavot dont la production exclusive se fait dans un total respect de l’environnement, on appelle cette huile tout simplement une huile de pavot « Bio ». 40


Ce printemps, deux jeunes pousses ont éclos dans le jardin de Bio Planète pour faire souffler un vent de fantaisie dans nos assiettes. Profitez de ce bouquet de nouvelles saveurs pour faire le plein de plaisir et de vitalité.

Pour votre santé, évitez de grignoter entre les repas.

www.mangerbouger.fr

41


Comment une huile de pavot est classée huile nappé d’un filet d’huile de Pavot). Mais elle vous promet également d’être à la hauteur face à des produits nobles de pavot Bio ? Nous ne sommes plus dans un effet de mode concernant le « Bio », mais plutôt dans une vraie prise de conscience sur ce que nous mangeons. Le « Bio » est une appellation contrôlée incontournable pour toutes les marques qui s’investissent dans le souci de l’authenticité et de la traçabilité de leurs produits, dans la rigueur de leur mode de production et de fabrication et dans le respect de notre environnement. Une huile de pavot est dite Bio parce qu’elle est faite avec des graines de pavot, certifiées en provenance de l’agriculture biologique. Elles sont alors soigneusement triées et sélectionnées, pour ensuite être pressées à froid. Cette étape de fabrication est importante, car elle garantit le maintien de toutes les saveurs présentes naturellement dans l’huile. Les huileries ont désormais compris le pouvoir de séduction de cette huile de pavot si particulière. L’huile de pavot bio se veut sans additif et sans colorant. Le produit fini est le résultat d’un savoir faire qui prend tout son sens dans nos assiettes et sur nos papilles gourmandes.

Quelle place dans nos cuisines pour l’huile de pavot Bio : L’huile de pavot Bio est très largement recommandée par les meilleurs Chefs cuisiniers, toujours soucieux d’épater et de ravir leurs clients. En effet, il n’est pas rare aujourd’hui de lire sur une carte de restaurant, des intitulés de plats qui offrent une place à l’huile de pavot. Pour exemple « Pavé de Bœuf et son gratin de pommes de terre du Chef, sublimé à l’huile de pavot »… C’est alors qu’intervient la magie de cette huile. En un simple geste, l’huile de pavot ajoute sa propre identité au plat, avec délicatesse et subtilité. Elle apporte à chacun des mets auxquels elle s’associe, une originalité et une saveur nouvelle, surprenante, emprunte de sa signature légère de noisette et d’anis. Il faut de temps en temps savoir mettre au placard les autres huiles et matières grasses plus couramment utilisées ! Même s’il demeure important de varier ou de mélanger les huiles entre elles, il est important aussi de détenir le nec plus ultra en matière de saveur pour les fins gourmets : l’huile de pavot Bio ! L’huile de pavot suffira à nombre de vos préparations. Cuisiner un produit si original et si fin que cette huile, développe inconsciemment le sens de l’imagination en matière de création culinaire. Cette huile va pouvoir sublimer une simple assiette de crudités (tomates, carottes, poireaux…) Elle remplace avec classe l’huile contenue dans une vinaigrette ordinaire. . Elle permet de rehausser une préparation ordinaire (citons le fameux gratin de pommes de terre, 42

et raffinés, comme des poissons, des crustacés, des viandes goûteuses, des légumes de saison… En pâtisserie aussi l’huile de pavot permet de savoureuses recettes. Elle remplace alors les matières grasses habituellement utilisées et les recettes n’ont plus qu’à être réécrites ! A présent que vous en avez l’eau à la bouche, il est temps de découvrir une petite recette dans laquelle l’huile de pavot peut s’exprimer. Le printemps s’installe et pour l’accompagner, certains produits sont remis à l’honneur. Voyons plutôt…

Ballotins de saumon au chèvre frais sur lit de verdure à l’huile de Pavot : Il vous faut : 4 tranches de saumon fumé, 100 g de pousses de roquette, 120 g de chèvre frais, 1 botte de coriandre, 10 g de baies roses, 8 cl d’huile de pavot bio, fleur de sel, poivre Comment faire ? Dans un saladier, mélangez les 120g de chèvre frais, les 8g de baies roses et la moitié de la coriandre que vous aurez ciselée. Préparez la marinade d’herbe en mélangeant l’huile de pavot bio, le reste de coriandre, la fleur de sel et le poivre. Placez les tranches de saumon sur un film alimentaire. Assaisonnez-les sur les deux faces avec la marinade puis déposez la préparation à base de chèvre dessus et roulez-les avec le film alimentaire. Réservez 2 heures au frais. Déroulez le rouleau de saumon et posez le sur un lit de jeunes pousses de roquette, agrémentez du reste des dés de pamplemousse. Arrosez de marinade d’herbe et saupoudrez de quelques baies roses avant de servir. Dégustez !

Vous ne connaissiez pas l’huile de pavot ? Vous ne soupçonniez pas son existence en Bio ? Il n’est jamais trop tard pour découvrir de belles choses. Souvent conditionnée dans des bouteilles de 25 ou 50 cl, l’huile de pavot bio peut également s’offrir. La fête des mères (le 3 juin prochain) ou la fête des pères (le 17 juin) peuvent être d’excellentes occasions s’il en faut, pour offrir et transmettre à votre maman ou votre papa, cet ingrédient encore tenu secret dans la cuisine d’aujourd’hui.


Courela Do Zambujeiro Lda*

produit en mode biologique une huile d’olive vierge extra, monovariété (Galega) à partir d’oliveraies anciennes sans arrosage, l’acidité est de 0,2% , première extraction à froid, sans filtration, seulement une décantation en fûts inox de plusieurs mois. Les olives sont transformées dans notre moulin le soir même après avoir été cueillies. L’examen gustatif révèle une huile douce, avec un léger fruité d’olives mûres, avec des notes marquées de pomme, de note légère de feuilles vertes, d’amertume et de piquant. L’huile est commercialisée en bouteilles de 75cl et 50cl en verre foncé, pour garder les saveurs intactes. Nous produisons également toujours en mode biologique des olives de table vertes et mûres seulement conservées dans l’eau, le sel, les herbes aromatiques locales. Les olives sont commercialisées en emballages sous vide de 250g et en fûts de 5kg. Notre propriété est située en Alentejo (Portugal) dans une réserve écologique ou nous pouvons accueillir nos clients et leur faire vivre des senteurs que l’on croyait oubliées. Courela do Zambujeiro Apartado 110 7170-107 Redondo (Portugal) T +351266999096 Michel Rumiz mob :0688038124 www.coureladozambujeiro.com geral@coureladozambujeiro.com

Courela do Zambujeiro signifie en français « l’Arpent du vieil olivier »


La "french touch" du saumon fumé bio !

par Audrey VOLFART

« Fabriquons français, achetons français, produisons français ! » entend-on de toutes parts. Les sociétés françaises de fumaison traditionnelle n’ont pas attendu les directives politiques actuelles pour se lancer dans cette aventure. La fumaison française est bien installée dans plusieurs régions de France (Auvergne, Ile de France, Bretagne,…) et ce depuis plusieurs années. Le savoir-faire existe, et continue d’être transmis de génération en génération, et ce ne sont pas les consommateurs exigeants que nous sommes, qui allons-nous en plaindre.

44


Le Saumon fumĂŠ BIO


Avant toute chose, il est indispensable de savoir ce qui définit un poisson bio. Pour être bio, le poisson, ici le saumon, doit impérativement être issu d’un élevage qui répond à tous les critères demandés et imposés dans un cahier des charges mis en place par le Ministère Public. Ce cahier des charges n’est d’ailleurs en vigueur que depuis l’année 2000, mais le progrès se fait doucement mais sûrement… Qui dit saumon bio dit alors aquaculture biologique.

français spécialisés dans cette technique de fumage que revient l’engagement de perpétuer la « bio attitude » dans la transformation du produit en saumon fumé.

L’aquaculture biologique impose donc quelques rudiments essentiels afin d’obtenir un produit de grande qualité. Voici quelquesunes des mesures imposée dans ce cahier des charges : sachez que lorsque vous achetez ou consommez un saumon bio, l’éleveur (norvégien ou écossais pour la plupart) a respecté l’écosystème, mais aussi le bien-être de l’animal (pas d’accélérateur de croissance), n’a fait aucune manipulation génétique et a également respecté l’alimentation du saumon (30% au minimum de céréales bio constituent son alimentation). Une fois que le saumon atteint l’âge de 2 voire 3 ans en aquaculture biologique, il est paré à rejoindre la France.

Pour mieux apprécier la délicatesse du saumon fumé bio (notre produit fini), il n’est pas inutile de connaître les étapes de transformation de ce mets délicieux qui ravie tant nos papilles gustatives.

Quel noble produit que le saumon ! Quelle gourmandise que le saumon fumé, qui plus est quand il est bio !

Le saumon fumé bio transformé en France respecte les règles de l’art. Qui dit artisanat dit art. Tout d’abord, notre saumon bio est fileté, c'est-à-dire que le poisson qui peut peser entre 4 et 10 kg est transformé en filets assez épais. La deuxième étape consiste à saler puis dessaler chacun de ces filets. Mais attention ! On utilise un sel de mer lui aussi issu d’un mode de production biologique, donc non traité. Le salage peut durer de 6 à 12 heures selon le poids du filet de saumon. Intervient ensuite l’étape déterminante Maintenant que notre saumon bio de Norvège de transformation du saumon : le fumage ! Pour ce ou d’Ecosse entre dans nos sociétés de fumage faire, on dispose les filets à plats sur des grilles ou françaises, avec bien sûr son certificat biologique à la verticale tenus par des ficelles. On ne fait pas en guise de preuve de traçabilité, c’est à nos de fumée sans feu, et pas de feu sans bois dans 46


la tradition de fumaison artisanale. Les artisans français utilisent du bois de hêtre ou de chêne, de préférence issu lui aussi de la région de la société de transformation. On parle bien de bois et non de fumée liquide, qui ne respecterait pas les engagements bio annoncés. Et lentement la magie opère. La fumaison se fait naturellement, à froid, à moins de 28°C pour une pratique traditionnelle. Le fumage dure alors plusieurs heures pour une pénétration lente de la fumée dans la chaire du poisson. Ensuite le saumon bio qui maintenant est un saumon fumé bio reposera pas moins de 24 heures en salle dite de maturation. Et enfin, il sera tranché ou non, à la demande du client, pour bientôt finir dans nos assiettes. Il aura donc fallu presque 3 jours que notre saumon devient un saumon fumé digne de ce nom !

des saveurs différentes, des textures particulières pour aujourd’hui nous offrir un produit presque de luxe comme ce fameux saumon fumé bio, et l’on ne parle pas du savoir faire des pays nordiques, mais bien d’un savoir faire français. Cocorico ! Il ne faut jamais se priver de faire référence à ces français qui s’engagent, corps et âmes, dans le Ces quelques lignes pour retracer la transformation respect du produit qu’ils fabriquent, traitent ou du saumon en saumon fumé, nous montrent bien transforment. Ce respect du produit est à son tour l’importance de l’existence de ces entreprises une marque de respect envers les consommateurs françaises spécialisées dans le fumage bio du que nous sommes. Le saumon fumé bio dont l’éloge est fait dans cet article, est un exemple de saumon. réussite française parmi tant d’autres. Si la France avait de quoi rougir dans C’est grâce à toutes ces la production, la fabrication ou la techniques que le saumon transformation purement française, ce fumé bio français garde ne serait que de son succès !

alors sa couleur rosée, son goût délicat et sa texture moelleuse.

Qu’avons-nous donc à envier aux pays nordiques dans cette transformation culinaire du saumon bio ? Rien, c’est bien ça qui est rassurant. Le fumage est une technique utilisée en Europe depuis le 2ème millénaire avant JC. Mais fort heureusement, cette technique de conservation des aliments, a été revisitée et améliorée non plus dans le seul but de prolonger la durée de vie des aliments, mais dans le but également de nous faire découvrir

Pour ne pas perdre une miette de cette saveur qu’est le saumon fumé bio, laissez libre cours à votre imagination, et accompagnez ces fines tranches de saumon fumé d’une petite sauce à l’aneth en entrée, ou bien d’un zest de citron sur un toast pour l’apéritif, ou encore sur une bonne tranche de pain frais avec du beurre salé bio bien évidemment ! Et à déguster avec modération, un petit verre de vin blanc frais issu de nos régions viticoles accompagnera divinement bien ce mets de qualité. Bon appétit !

47


Verrine de saumon fumé, avocat et tomates Pour 10 verrines, préparation 35 min : 3 tomates 2 avocats mûrs 1 échalote Sel, poivre Huile d'olive Vinaigre 2 c.à.s de crème fraîche épaisse 250g de ricotta 4 tranches de saumon fumé Jus de citron Mélangez la ricotta avec la crème, sel, poivre et le jus de citron dans un bol. Portez à ébullition de l'eau afin de peler plus facilement les tomates. Éplucchez et émincez finement l'échalote. Coupez en dés les tomates, ajoutez-y l'échalote, l'huile d'olive, le vinaigre sel et poivre afin d'obtenir une vinaiggrette relevée. Dénoyautez les avocats et prélevez la chair pour l'écraser et obtenir une purrée avec du jus de citron afin d'éviter qu'il ne noircisse. Disposez dans chaque verrine une couche de tomates, les avocats, le mélange ricotta/crème, les tomates, le mélange ricotta/crème de nouveau et des dés de saumon fumé préalablement coupés. Variez les couches selon vos envies et vos inspirations ! Réservez au frais puis dégustez en apéritif.

Verrine de rillettes de saumon aux pommes acidulées Pour 8 verrines, préparation 25 min, cuisson 15 min, 3h au frais : 300g de filet de saumon , 40g de beurre, 3 c.à.s de crème épaisse 3 citrons, 1 pomme verte type Granny Smith, 3 échalotes, 1 pot d'œuf de lympe orange, 3 c.à.s de ciboulette hachée Quelques feuilles de cresson Retirez la peau du saumon et ses arêtes, découpez-le deux. Déposez le saumon dans une casserole remplie d'eau froide à hauteur, le jus de 2 citrons et du gros sel. Démarrez doucement la cuisson, une fois que l'eau frémit poursuivez la cuisson de 2 minutes. Égouttez puis laissez refroidir. Pendant ce temps, travaillez le beurre en pommade dans un bol avec une cuillère. Épluchez et émincez finement les échalotes. Épluchez la pomme, taillez-la en petits dés puis arrosez du jus de citron restant pour éviter qu'ils ne noircissent. Émiettez le saumon froid du bout des doigts dans un saladier puis ajoutez-y le beurre bien mou et la crème. Mélangez bien à l'aide d'une spatule. Ajoutez ensuite le pomme, les échalotes et la ciboulette, salez poivrez. Remplir les verrines de cette préparation puis recouvrir les rillettes d'une fine couche d'œuf de lympe. Termminez la décoration avec une feuille de cresson (ou mâche, roquette ...) Réservez au frais pendant 3h. Les sortir du réfrigérateur 30 min avant de les déguster. 48


La viticulture biologique en Alsace « Nous n’héritons pas de la terre de nos ancêtres, nous l’empruntons à nos enfants » - Antoine de Saint-Exupéry -

50


Les origines du vignoble alsacien :

La tradition viticole en Alsace remonte à l’Antiquité, à partir du premier siècle. A cette époque étaient implantées de part et d’autre du Rhin des garnisons de légionnaires romains, grands amateurs de vin. Mais ça n’est véritablement qu’au Moyen-âge que le vin d’Alsace acquiert une réputation telle qu’il encouragera des exportations vers les pays Nordiques. La Guerre de Cent Ans et son lot de fléaux, pillages, famines, peste et autres maladies de tous genres portèrent un coup fatal au vignoble. Il faudra attendre le dix-neuvième siècle pour retrouver des superficies de production avoisinant les 30 000 hectares. La défaite de la France de 1870 fait basculer l’Alsace dans l’Empire Allemand. La quantité sera alors privilégiée par rapport à la qualité. En 1918 l’Alsace redevient française, mais son vignoble est alors attaqué par un mal d’une nouvelle nature.

Les grandes affections de la vigne :

Les échanges commerciaux se multiplièrent à partir du dix-neuvième siècle en couvrant des zones géographiques de plus en plus vastes, devenant des facteurs de transmissions de maladies affectant les vignes, comme le mildiou. Il faudra alors trouver tout au long du vingtième siècle des remèdes pour lutter contre ces nouvelles maladies. Jusqu’à peu, ces découvertes étaient assimilées à un certain progrès de l’agriculture. La recherche phytopharmaceutique s’est imposée comme une nécessité pour assurer une productivité optimale. L’utilisation des produits phytosanitaires comme les pesticides ont pour vocation de protéger les plantes contre tous types de bactéries, attaques virales ou ravageurs ainsi que de détruire les végétaux indésirables et assurer à la fois une forte croissance et une bonne conservation. Mais l’utilisation de ces biocides pose un problème de taille : des traces, appelées résidus, sont présentes dans les biens consommables et ne sont pas sans conséquence pour la santé des consommateurs et de l’écosystème. Aussi il est avéré qu’en plus de ces risques les saveurs des aliments en deviennent progressivement altérées.

De la viticulture conventionnelle à la viticulture biologique :

Les réflexions autour d’une agriculture différente, plus respectueuse de la nature et par conséquent du consommateur, ne sont pas récentes et datent de la période d’après la seconde guerre mondiale. Il faudra cependant attendre plusieurs décennies pour constater une véritable évolution des modes de production. La viticulture est au coeur de ces préoccupations car il s’agit d’une part d’un patrimoine français reconnu à travers le monde pour son excellence et d’autre part car il s’agit d’une culture fragile et délicate qui nécessite bien des soins pour obtenir un bon résultat. L’Alsace, à l’instar des autres grands vignobles français, s’illustre dans cette démarche.

51


Si la culture du bio s’est vulgarisée ces dernières années, elle n’est pas l’unique alternative à une agriculture conventionnelle qui utilise divers produits phytosanitaires. Il existe diverses approches qui prennent en compte les problématiques environnementales et gustatives. Ces différentes méthodes donnent lieu à des qualifications des exploitations selon des critères définis par le ministère de l’agriculture selon des normes européennes : - La viticulture raisonnée : Formalisée par un décret de 2002, la viticulture raisonnée incite les producteurs à optimiser leurs utilisations de pesticides et de fertilisants pour éviter les excès. Pour ce faire l’agriculteur bénéficie de conseils des services de la Protection des Végétaux. Pour obtenir la qualification de viticulture raisonnée l’exploitation doit être certifiée par un organisme spécialisé.

La Charte du Vin bio d’Alsace :

- La viticulture intégrée : A mi-chemin entre la viticulture raisonnée et la viticulture biologique, la viticulture intégrée vise à une production de raisins de grande qualité dans un souci de respect des sols et des modes de productions à la fois économiquement viables et le plus écologiques possibles. La viticulture intégrée tolère toutefois, dans des proportions raisonnables, l’utilisation de produits chimiques. Cette dynamique est largement soutenue en Alsace par l’association TYFLO qui encadre et promeut le développement de la viticulture intégrée. - La viticulture biologique : Dans l’esprit de la viticulture intégrée, la viticulture biologique va encore plus loin et propose de repenser notre rapport à la culture de la nature. Elle établit l’équilibre de l’écosystème au coeur de ses préoccupations. Elle suggère notamment de renforcer la résistance naturelle des végétaux par des moyens eux-mêmes naturels et de contenir les ennemis de la vigne plutôt que de chercher à les exterminer. La viticulture biologique s’interdit toute utilisation de produits chimiques.

le fruit du travail de producteurs engagés.

52

Il existe dans le vignoble d’Alsace, qui s’étend sur une centaine de kilomètres, un groupement assez important de producteurs bio. Ces derniers ont décidé d’élaborer en 2011 leur propre Chartre du Vin Bio d’Alsace qui établit une liste de normes de la production de vin bio dans cette région. Cette charte met notamment en exergue la nécessité du travail manuel afin de respecter la maturité et l’intégrité du raisin et interdit, lors de la vinification, l’utilisation d’autres intrants que le SO2, à raison de 120 milligrammes par litre pour les vins blanc secs, soit un dosage réduit à la moitié de celui prescrit par les normes en vigueur. Lors de son élaboration en 2011 la Charte à été approuvée par quarante producteurs alsaciens signataires. Ce soin rigoureux apporté à la production de vins biologiques d’Alsace peut se mesurer à la qualité gustative du produit fini et contribue à faire de ces vins une valeur sûre à grande renommée qui défend l’authenticité d’un terroir.


VINS ET CREMANT D’ALSACE Voici en quelques mots, les caractéristiques de notre exploitation familiale de 7 hectares de vignes, nous sommes Vigneron-indépendant et produisons des vins portants notre empreinte, gardant toute fois la typicité et les caractères de chaque cépages alsaciens. Depuis plusieurs décennies, nous cultivons notre vignoble en harmonie avec la nature. Afin d’obtenir des vins de qualité, notre vignoble est en culture biologique, nous travaillons nos vignes suivant des pratiques plus naturelles, en respectant un cahier des charges strictes et sommes contrôlés par ECOCERT. Ceci vous garantit un suivi et une recherche permanente, du pied de vigne jusque dans votre verre. Depuis peu, nous faisons des essais de culture en Bio-Dynamie qui est un extrême, sophistiqué, en quelque sorte disons, une homéopathie.

ij VINS ET CREMANT D’ALSACE Philippe HEITZ EARL 4, rue Ettore BUGATTI 67120 MOLSHEIM Tél : 03.88.38.25.38 Fax : 03.88.38.82.53 E-mail : contact@vins-heitz.com Site: www.vins-heitz.com

C’est, la conduite de la vigne (ou autre culture) d’une manière encore plus naturelle mais surtout avec un petit plus (qui ne s'explique pas toujours, mais ça marche!). C’est un retour en arrière, puisque comme nos anciens nous observons la nature, nos pieds de vignes, le sol, la météo, le ciel mais aussi les influences cosmiques (exemple : la pleine lune, lune croissante et décroissante, la position des différentes planètes, les constellations, etc.) Beaucoup de facteurs sont pris en compte et après les avoir étudiés nous adaptons notre travail, de façon à obtenir l’équilibre entre la nature et nos plantes. Nous pouvons agir avec des plantes ou des préparations naturelles soit sur le sol pour dynamiser son activité, soit sur nos pieds de vignes pour traiter les maladies cryptogamiques (ex : purin d’orties) mais il faut prendre sont temps pour observer et vivre avec la nature. Nous vivons aussi avec le progrès, nos derniers investissements (ex : cuves réfrigérées, pressoir pneumatique…) se sont faits dans un souci permanent de qualité. Nous aimerions vous faire partager toutes ces sensations en dégustant nos vins et ainsi pouvoir dire : Les Vins Heitz, c'est la Nature dans votre verre ! Philippe HEITZ EARL

Attention, l'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

ij


54


Le Domaine de LA Boissonneuse Terre de Biodynamie Le vignoble de Chablis est  une mosaïque de climats dont il est difficile de percer les mystères. C’est en 1998 que son fils Julien, commence à travailler une parcelle de 11 hectares de Chablis en agriculture biodynamique, motivé par la volonté de respecter l’harmonie naturelle. En 2005 le domaine de la Boissonneuse vignoble est certifié AB et DEMETER et c’est au constat de l’équilibre lié à la richesse du sol, que Julien persiste dans cette belle aventure. Aujourd’hui, 100 hectares de vignes sont conduits ou en conversion biodynamique, ce qui fait du domaine Jean-Marc Brocard, l’un des plus importants vignobles de Bourgogne en biodynamie. L’aspiration du domaine est qu’à terme, l’intégralité des vignes soient converties.

La biodynamie en quelques mots :

La culture en biodynamie est avant tout une philosophie dont les premiers préceptes ont été énoncés en 1924 par Rudolph Steiner. Le terme biodynamie provient du grec « bios » la vie et « dynamis » l’énergie. La biodynamie vise à redonner à la plante le contrôle de sa propre vie, capable de réagir par elle-même dans son environnement, de s’immuniser contre les agressions et de s’autoréguler. Le choix de la culture en biodynamie, relève d’une quête de la culture ancestrale, du désir du retour aux traditions d’autrefois, de la volonté de préserver la terre.

Comment s’applique-t-elle ?

On utilise des préparations naturelles et le calendrier biodynamique. Les préparations sont composées de matières minérales, végétales et ou animales spécifiques. Utilisées en dilution, elles sont pour la terre et les cultures un baume homéopathique. Cette culture biodynamique apporte au vin son ampleur où le goût du raisin se réveille.

Le Chablis, entre ciel et terre

Le chablis qui coule des vignes du domaine de la Boissonneuse, 100% Chardonnay, révèle une harmonie entre ciel et terre, dans le respect des cycles. La pureté et la singularité des terroirs sont renforcées. Ce domaine est d’ailleurs à ce jour l’un des plus importants de Bourgogne en culture biodynamique.w

Chablis 2010, que nous évoque-t-il ?

Robe Or vert aux reflets gris argentés Nez mêlant fraîcheur, densité et complexité. Il révèle des notes anisées, aux arômes de citron confit, qui après aération évolue sur des notes d’amandes grillées, légèrement vanillées. En Bouche, une forte personnalité, alliant énergie, minéralité, belle salinité et tension, avec des arômes de zestes d’orange confite. La finale superbe est raffinée.


57


Céréales bio

Riz, blé, quinoa, seigle, millet, avoine et sorgho, tout le monde a sans doute déjà goûté à ces céréales bio. De nos jours, bon nombre d’entre eux sont transformés, ou du moins conditionnés, de manière à pouvoir les consommer plus facilement une fois à la maison, d’où les nombreuses céréales vendues sous emballage dans les grandes surfaces. Céréales bio, excellents pour le petit-déjeuner

58

Pour mieux commencer la journée, rien n’est meilleur qu’un petit déjeuner complet et équilibré. Non seulement, l’on évite ainsi la fatigue en fin de matinée, mais en plus, l’on échappe aussi aux petites faims et donc aux grignotages et aux en-cas. Depuis de nombreuses années déjà, les céréales bio figurent parmi les indispensables du petit-déjeuner de tous les âges. Elles sont riches en nutriments et sont devenues très prisées partout dans le monde. Elles ont été cultivées selon des cahiers de charge précis. D’ailleurs, plusieurs pays du monde entier se mettent actuellement aux produits bio pour ses bienfaits. Produits sains, bruts et naturels, les céréales bio sont


Minoterie DUPUY COUTURIER : Le spécialiste des farines biologiques ! La Minoterie Dupuy Couturier, entreprise familiale (famille DUPUY - 6 générations) et indépendante installée à L’Etrat (Loire – 42), est le spécialiste des farines biologiques issues de différentes céréales, pour diverses applications (panification, pâtisserie, viennoiserie, biscuiterie, biscotterie, demandes spécifiques). La Minoterie Dupuy Couturier, leader français de la farine biologique, dispose de près de 50 ans d’expérience en production de farines issues de céréales de l’Agriculture Biologique et attache une importance particulière à: -

la traçabilité : La minoterie dispose d’un système de suivi constant des produits depuis leur entrée jusqu'à leur commercialisation et d’une gestion de production entièrement informatisée. En amont, elle travaille en étroite collaboration avec ses producteurs et les organismes stockeurs pour garantir une traçabilité totale.

-

la qualité et la sécurité alimentaire : Pour faire face aux normes de sécurité alimentaire, l’entreprise a construit en 2000 un nouvel outil de production doté des dernières technologies, qui permet d’accentuer encore la politique Qualité.

-

l’adaptabilité : L’outil de production est adapté pour répondre à la diversité de la demande et satisfaire les besoins spécifiques, selon un souci de personnalisation des produits.

BORSA® : La référence des farines bio ! La Minoterie a par ailleurs développé un procédé de mouture exclusif : BORSAKOVSKY qui permet de conserver le germe et de séparer l’assise protéique (couche merveilleuse du grain) des sons indigestes. La finesse des farines BORSA obtenues facilite l’assimilation des éléments vitaux (acides aminés nobles, éléments minéraux et vitamines) par l’organisme. Les farines BORSA sont issues de céréales biologiques uniquement cultivées en France (blé, seigle, petit épeautre et grand épeautre). BORSA® ce sont donc des farines aux richesses nutritionnelles incomparables, issues de différentes céréales et graines biologiques sélectionnées pour offrir des saveurs uniques.


aussi délicieuses. Comme les céréales classiques, elles peuvent se présenter sous différentes formes à savoir en pétales, soufflées, en flocons et extrudées. Quoi qu’il en soit, ce sont des céréales non raffinées car elles ont gardé l’enveloppe de leurs grains ainsi que les germes. Contrairement aux céréales industrielles et classiques, les céréales bio ne sont pas riches en sucres ajoutés. Certaines sont moins sucrées, d’autres sont même non sucrées pour diminuer les risques d obésités et pour éviter d’habituer les petits au goût sucré. Elles sont plutôt riches en vitamines, en oligoéléments et en minéraux tels que le magnésium et le fer. Ces produits contiennent également des fibres alimentaires indispensables pour prévenir certaines maladies du côlon et pour favoriser un bon transit intestinal. Idéales après une nuit de jeûne, elles permettent aussi de tenir jusqu’au repas de midi. Les céréales biologiques sont aussi constituées de glucides complexes et bénéficient d’un index glycémique bas. Ainsi, afin de mieux recharger les batteries et de prévenir les baisses d’énergies, les céréales biologiques et complètes sont parfaites. Elles diminuent même les risques de maladies cardio-vasculaires.

Céréales bio, des produits dont on ne se lasse pas Les céréales bio, malgré les préjugés et les idées conçues, ont très bon goût. Accompagnés d’une bonne boisson chaude ou froide, d’un laitage, d’un fruit frais, de beurre ou de la margarine ainsi que d’une poignée de jambons, d’œufs ou de fruits secs, ils peuvent constituer un petit déjeuner idéal, à la fois complet et énergétique. Déjà, ce type de céréale apporte des vitamines B, du fer, du zinc et des fibres comme évoqué précédemment. Ensuite, tous ces éléments qui sont censés l’accompagner sur la table apportent chacun des nutriments essentiels à leur tour pour une santé de fer, autant pour les petits que pour les plus grands. En outre, les céréales bio peuvent constituer une base pour d’autres produits, recettes et menus biologiques. L’inventivité peut venir de tout un chacun mais en principe, les emballages de certaines marques de céréale bio proposent déjà des recettes faciles à suivre et à réaliser. Les céréales bio constituent donc une source incontestable de multitude de bienfaits sur la santé et sur l’organisme humain si bien qu’elles peuvent faire partie de l’alimentation des tout-petits. Plusieurs marques proposent actuellement des céréales bio comme Celnat, Markal, Ensemble pour plus de sens de Biocoop et bien d’autres encore. Toutes les céréales bio proposées sur le marché sont pratiques à préparer et faciles à déguster. Le problème actuellement c’est que

60

l’offre en céréales bio n’arrive pas à suivre la demande. Cela est essentiellement dû au rendement quantitatif, lequel est inférieur au rendement normal pour une agriculture classique. Cependant, la culture des céréales est moins coûteuse vu qu’elle ne nécessite pas de se procurer différents produits de traitements. En effet, les céréales bio ne contiennent pas de pesticides comme les céréales classiques et conventionnelles. Elles ne renferment pas non plus de colorants ni de conservateurs.

Céréales sans gluten, idéales pour ceux qui ne supportent pas le gluten En cas d’intolérances ou d’allergies au gluten, il existe des céréales sans gluten. Ce sont des céréales bios qui sont plutôt à base de quinoa, de riz, de maïs, d’amarante ou sarrasin. Contrairement aux céréales classiques, elles ne contiennent pas de produits plus allergisants tels que le blé, l’avoine, le seigle, ou l’orge. Toutefois, elles ne s’adressent pas uniquement à ceux qui ne tolèrent pas le gluten. Produits diététiques, les céréales bio sans gluten sont également parfaits pour ceux qui veulent adopter de nouvelles habitudes alimentaires et ceux qui veulent prendre soin de leur santé. Facilement assimilable par l’organisme, elles sont non seulement sources de vitalité, mais elles sont également parfaites pour une alimentation équilibrée. En plus d’être des céréales complètes et de bénéficier de tous les bienfaits de ces dernières, les céréales sans gluten sont plus digestes. Elles peuvent également aider, entre autre, à résoudre les ballonnements ou les problèmes de rétention d’eau. Ces céréales nourrissent à la fois le corps et l’esprit. Les céréales sans gluten à base d’amarantes sont, par exemple, parfaites pour ceux qui ont des besoins nutritionnels accrus, tandis que celles à base de quinoa conviennent plutôt aux végétariens. Comme toutes les céréales bios, elles se consomment aussi quotidiennement au petitdéjeuner. Cependant, avec ou sans gluten, les céréales bio sont aussi succulentes. D’ailleurs, les papilles des petits et des grands seront sûrement ravis par une palette de saveurs. De plus, tous les rayons de petit-déjeuner bio proposent une large gamme de céréales bios avec ou sans gluten. Celles sans gluten sont facilement identifiables grâce à leurs étiquettes. Comme la quantité de gluten et ses effets diffèrent d’une céréale à une autre, l’idéal serait d’essayer chaque céréale afin de trouver celle qui est la plus adaptée à ses besoins et celle qui est la mieux digérée. Mais pour varier les plaisirs, il est conseillé de varier aussi les céréales.


Le Moulin de Colagne... Encré dans l’Histoire de France depuis le 13ème siècle, le Moulin de Colagne se situe au cœur des causses de la Lozère, bordé par son cours d’eau qui fut un temps la force nécessaire au fonctionnement du moulin : la Colagne. Ce moulin n’a pour cesse de proposer des produits de terroir raffinés, authentiques et nobles. Depuis 1917, la famille Constans devenue alors propriétaire des lieux, perpétue les traditions de pères en fils. Les farines fabriquées au Moulin de Colagne sont toutes issues de production artisanale transmise dans les règles de l’art. Le savoir-faire d’antan est alors associé à la technologie d’aujourd’hui dans le but, toujours, de livrer des farines inimitables. Depuis plus de 20 ans, la famille Constans est engagée dans une démarche de protection et de respect de l’environnement et propose des gammes de farines biologiques en plus des gammes plus conventionnelles et des gammes dites de mix biologiques. La priorité du Moulin de Colagne demeure la qualité. Afin de garantir celle-ci, une traçabilité des produits est assurée, en même temps que des contrôles réguliers et permanents sur les approvisionnements et les produits finis. Toujours dans le souci de préserver les qualités naturelles des farines, le travail à la meule se fait à la pierre de Silex, et l’affinage respecte une méthode ancestrale, le SODER pour permettre de conserver toutes les qualités nutritives des germes de blé. Un pain réalisé avec une farine produite au Moulin de Colagne n’est pas un pain comme les autres. En effet, ce pain sera riche en goût à la dégustation et en odeur lors de sa cuisson. Il sera également plus riche en matières nutritives et enfin il se conservera plus longtemps qu’un pain réalisé avec une farine ordinaire. Tous ces bénéfices sont permis grâce au travail artisanal réalisé au Moulin de Colagne, et au soin porté aux germes de blés tout au long de leur transformation en farine. Les produits du Moulin de Colagne sont la plupart du temps destinés à une clientèle de boulangers, mais aussi à des industriels et enfin à des distributeurs biologiques. Les farines sont distribuées dans toute la France. Fort de sa réussite, le Moulin de Colagne doit aujourd’hui agrandir ses murs pour assurer ses commandes en expansion et satisfaire sa clientèle sur tous les points. Manger sain reste donc malgré tout une priorité dans notre pays en crise, et c’est tant mieux !

Plus d’info sur www.moulindecolagne.fr ; nous contacter : contact@moulindecolagne.fr Moulin de Colagne 48100 CHIRAC Tél : 0033(0)4 66 32 70 03 Fax : 0033(0)4 66 32 73 30

Le Versapers Emotion 2G est un extracteur de jus de nouvelle génération. Un appareil haut de gamme séparant le jus et fibres de tout type de fruits et légumes. Il ne s’agit pas seulement d’un appareil gourmm mand, mais principalement santé. Destiné à vous donner le maximum des fruits et légumm mes, des jus riches en goût, en enzyme. L’importance de presser à moins de 70 tours minute et le premier des avantages. Une alimentation verticale des aliments, un apparm reil silencieux, facile à utiliser et à nettoyer. Faire des jus et s’occuper de sa santé n’a jamais été aussi agréable. Une utilisation journalière, faites-en profiter toute la famille. Pour découvrir nos différents modèles, faites un tour sur notre site internet www.versapers.fr

www.versapers.fr Versapers Info@versapers.fr Tél: 09 70 44 45 67

70 E !!

ITESS V E S S A B

Contrairement aux centrifugeuses, pouvant dépasser les 13,000 tours minute, le Versapers broie à 70 tours minute, pour éviter au maximum l’oxydation des vitamines et autres nutriments.


62


63


La Stévia,

une plante aux vertus sucrantes…

La Stévia, ce petit arbuste originaire du Nord de l’Amérique du Sud a du attendre le 20ème siècle pour qu’on s’intéresse réellement à son pouvoir sucrant (de 200 à 300 fois plus élevé que le sucre traditionnel). Bien qu’utilisée et consommée depuis près de 2 000 ans par les Indiens Guarani d’Amériques du Sud, son chemin vers la reconnaissance aura été long. On parle de la Stévia comme d’un nouvel « or vert ». Les Indiens l’utilisaient en effet comme un sucre pour adoucir leurs tisanes ou encore comme une plante médicinale, tandis qu’en Amérique Latine, la Stévia était employée en phytothérapie pour soigner divers maux.

mis au point une méthode toute particulière d’extraction du glucose de cette plante. Le but final étant bien sûr de la commercialiser au titre d’un édulcorant alimentaire. Le japon est d’ailleurs depuis ce temps, l’un des plus gros consommateurs de Stévia au monde. Ils utilisent en effet autant de sucre que de Stévia, ce qui reste un ratio très élevé.

La Stévia est avant tout un édulcorant intense et naturel, contrairement à l’aspartame, qui est un édulcorant intense artificiel. De nos jours, les produits alimentaires tendent plus vers des compositions chimiques, il est donc important de souligner ce fort atout que présente la Stévia, une plante naturellement sucrée. Encore méconnue en France, cette plante devrait pourtant rapidement Il semblerait pourtant que les séduire les consommateurs qui vont japonais soient les premiers à avoir apprendre à la connaitre. 64


La Stévia, comment passe-t-on de la plante à l’édulcorent ?

Ce sont donc toutes les feuilles de la plante qui sont utilisées pour cette fabrication. De ces feuilles sont ensuite extraites deux molécules qui détiennent un pouvoir particulièrement sucrant : le stevioside et le rebaudioside A. Une fois les feuilles de Stévia soigneusement récoltées et séchées, elles sont alors largement infusées dans une eau bouillante. Cette même eau sera ensuite filtrée et cristallisée puis enfin déshydratée, pour ensuite être conditionnée et commercialisée, en parallèle avec d’autres édulcorants et toujours aux côtés de l’indétrônable saccharose.

Le sucre est-il un ennemi pour notre santé?

Le sucre n’est pas à considérer comme un ennemi. Au contraire, nous avons tous, petits et grands, de réels besoins en sucre. Le sucre représente un apport énergétique essentiel et indispensable à notre organisme, surtout en cas d’effort. Seulement à ce jour, les français sont de grands consommateurs de sucre. Chaque seconde en France, ce ne sont pas moins de 70 kg de sucre qui sont engloutis. Barres chocolatées, soda, boissons aromatisées, céréales, biscuits, desserts en tout genre… Il est impossible de ne pas consommer de sucre, mais il est important d’en consommer raisonnablement pour préserver notre santé ou l’améliorer.

- Pour les personnes souffrant d’hyper tension artérielle légère ou modérée, elle peut participer à la baisse de cette hyper tension. (Il reste là aussi conseillé de contrôler son hyper tension pour adapter son traitement médical.) Pour l’ensemble des consommateurs, cette plante peut également intervenir sur plusieurs points non négligeables de notre santé en général: - La Stévia se veut sans calorie une fois raffinée, donc une fois commercialisée. Elle accompagnera très simplement les régimes hypocaloriques. Elle se présentera aussi comme une arme sérieuse de lutte contre l’obésité, phénomène facilement engendré et accentué par une surconsommation de sucre véritable.

Trop de saccharose peut rapidement nuire à notre organisme. Il est donc primordial de bien considérer sa consommation de sucre pour mieux la gérer. - Sans sucre, cet édulcorant participe également à la Les édulcorants peuvent souvent permettre une préservation de notre santé bucco dentaire. La Stévia peut réellement aider à la prévention des caries. consommation plus équilibrée de sucre.

La Stévia, est-elle un vrai atout pour notre santé ?

Une consommation régulière de Stévia peut agir sur plusieurs points non négligeables de notre santé. Dans plusieurs cas de maladies avérées et en complément bien sûr d’un traitement médical suivi, la Stévia peut être un allié de taille :

- Avec cette plante, il n’a été démontré aucune allergie alimentaire. - Et enfin, des recherches « in vitro » (en laboratoire et sur animaux), tendent à prouver que la Stévia pourrait également avoir des effets anti inflammatoires et anti cancers. La science parlera bientôt pour les hommes.

La consommation de Stévia présente-t-

- En cas de diabète, elle permet de baisser le taux de glycémie contenu dans le sang. (Il reste conseillé elle des risques ? évidemment de surveiller son diabète pour adapter son Ce que l’on peut affirmer sans controverse, c’est qu’après diverses études, il s’avère que la Stévia ne présente traitement médical.) aucun doute sur son innocuité. Fin 2011, la Commission Européenne de Bruxelles a d’ailleurs statué et autorisé - Elle facilite la tolérance au glucose dans l’organisme. l’utilisation de la Stévia dans toute l’Europe. Ceci mit fin 65


à de longs débats sur cette plante qui occupe désormais une vraie place sur le marché des édulcorants. Ce produit n’est pas nocif pour notre santé. Cependant, comme tous les édulcorants, il convient de ne pas en consommer de manière abusive et de ne pas éliminer toute prise de vrai sucre dans une journée.

dans les sucreries, les confitures, les sorbets et même dans certaines conserves au vinaigre.

En parallèle, dans les rayons de vos supermarchés ou hypermarchés, vous avez peut-être déjà observé la présence de produits élaborés à base de Stévia, en remplacement du sucre : boissons dites « light », yaourts, biscuits… La Stévia prend sa place doucement mais Quelle est l’équivalence en sucre ? Il est préférable de ne pas consommer plus de 4 mg de sûrement, toujours en forte concurrence avec l’aspartame, Stévia par kilo de poids par jour ce qui signifie pas plus dont le principe et procédé n’a plus de secret. de 26 g de Stévia par jour pour une personne de 65 kg. Cette quantité s’avère démesurée ! Vous allez sûrement La Stévia, comment est-elle proposée mieux comprendre avec un peu de mathématiques ! dans les rayons ? Cet édulcorant peut être vendu en poudre. Il sera alors Sachant que 1g de Stévia = 100 grammes de sucre, si conditionné soit en sachet individuel ou bien encore en vous consommez 26 g de Stévia (c'est-à-dire la dose pot. La Stévia se vend également en flacon, présentée sous maximale autorisée), cela représente alors pas moins forme liquide, avec des embouts doseurs. Elle se trouve de 2,6 kilos de sucre ordinaire. On sait qu’un carré de aussi sous une forme plus conventionnelle autrement dit sucre normal pèse près de 6 g, alors vous auriez mangé en « sucrettes » ou pastilles, dans des boites d’au moins l’équivalent de 400 morceaux de sucres…dans une seule 100 comprimés. et même journée ! Autant dire que cette situation ne se présentera jamais, du moins c’est plutôt souhaitable Son dosage doit se faire avec parcimonie, pour ne pas pour votre bonne santé. trop dénaturaliser le produit d’origine que vous sucrez. Il faut compter également que de la forme du produit La Stévia, comment s’utilise t-elle ? dépend le pouvoir sucrant. Chaque produit contient une Vous ne vous poseriez pas cette question sur le sucre indication sur l’équivalence exacte avec le sucre. classique, qui est un aliment totalement familier et fait partie intégrante de notre quotidien. Seulement la Stévia La Stévia, quel goût a-t-elle ? s’installe petit à petit dans les habitudes alimentaires Cette plante n’a maintenant plus de secret pour vous si françaises et il faut bien avouer que cette plante relève n’est peut-être son goût. Elle existe sous deux formes du mystère quand on ne sait pas de quoi il s’agit. Effet différentes, la verte et la blanche. Seulement en France, de mode ou de société, la Stévia suscite en tous les cas la Stévia blanche est la plus commercialisée et la plus la curiosité et l’intérêt. agréable en goût. La Stévia blanche sucre bien sûr vos aliments, ne dénature pas le produit d’origine, et suggère La Stévia s’utilise un très léger goût de parfaitement à la place du réglisse, bien plus subtil sucre dans votre thé ou qu’avec la Stévia verte, café. Elle peut également qui elle laisse un goût jouer le rôle de saccharose plein d’amertume. dans vos pâtisseries Ce qui est certain, c’est maison qui n’en seront que que rien ne remplace le meilleures. C’est un aliment goût du sucre auquel qui résiste parfaitement à nous sommes tant la chaleur dans la cuisine habitués. Mais quand quotidienne, ce qui permet il en va de notre santé, donc une utilisation sous ne sommes nous pas toutes les coutures, ou prêts à faire quelques presque. Cet édulcorant efforts ? peut s’utiliser également

66


Notre stévia est cultivée au Paraguay dans la région de San Pédro sous le nom de Ka’a he’ê (l’herbe sucrée, en langue Guarani). Les feuilles sont sécc chées, puis distillées avec de l’eau pure du bassin aquifère Guarani. Cette transformation est réalisée en milieu stérile dit zone blanche, garant de la qualité de notre produit. Avec son flacon compte-goutte au bouchon parfaitement hermétiqc que, Stevia se glisse facilement dans votre sac, votre poche. Elle garde ses bien faits en milieu humide, chaud ou froid.

Où nous trouver ? En magasin de produit naturels. Sur Amazon.fr (6,90 €) et Priceminister.com (6.90 €) Pour nous contacter : Distributeurs et export, particuliers sur steviabuisness@hotmail.fr

67


Ce sont les contractures musculaires, et non l’arthrose, qui sont la cause des douleurs articulaires

Dr Jan Polak

On dit souvent : « j’ai de l’arthrose » pour dire « j’ai mal à telle ou telle articulation ». Mais est-ce bien justifié ? Est-ce que ce point de vue, répété par l’ensemble du corps médical, ne constitue pas plutôt un obstacle à la possibilité d’une véritable guérison des douleurs articulaires ? Comme disait Gandhi, « Parfois l’erreur commune finit par tenir lieu de vérité… » Connait-on la cause de l’arthrose ? Et est-il bien certain que les symptômes qu’on lui attribue, douleurs et limitations de mouvement, lui sont véritablement dus ?

68


En fait la médecine classique ne connaît ni la cause de l’arthrose, ni la cause des douleurs articulaires ; elle ne peut donc pas vraiment guérir celles-ci. Elle peut simplement les masquer de façon plus ou moins efficace par des médicaments antalgiques ou anti-inflammatoires purement symptomatiques et pas toujours dénués d’effets secondaires.

souvent oublié, ou bien on ne fait pas le lien avec les symptômes.

Le muscle, acteur principal mais oublié Les muscles représentent près de la moitié de la masse du corps humain ; pourtant ils sont les grands oubliés de la médecine moderne.

Si l’on écrit tant de livres et d’articles intitulés ou suggérant de ‘Vivre avec l’Arthrose’, c’est parce que l’on Sans muscles, pas de station debout possible, et, bien sûr, a officiellement aucun espoir de guérir cette maladie et pas de mouvements. A quoi serviraient les articulations les symptômes qu’on lui attribue. sans leur animation par le système musculaire ? Et ceci parce qu’on n’en connaît pas la cause première, Et comme tout ce qui constitue notre corps, les muscles et aussi, et surtout, parce rien ne prouve finalement que peuvent être malades, leur fonctionnement peut être les symptômes qu’on lui attribue un peu vite lui soient perturbé. vraiment dus. Les muscles squelettiques (c’est-à-dire ceux qui s’insèrent sur les os, par opposition aux muscles des viscères) sont Qu’est-ce que l’arthrose ? ceux qui traversent les articulations et les font bouger. L’arthrose est une modification de la structure de Ils ont plusieurs rôles : ils créent les mouvements, ils l’articulation, qui ne peut être décelée que par une maintiennent les positions et les postures, et ils protègent l’articulation en cas de choc radiographie. A un moment donné, pour une raison inconnue de la Ce sont en effet les muscles qui, par leur contraction médecine classique, il se fait une destruction du cartilage, réflexe, protègent l’articulation de la dislocation en cas provoquant une réaction de l’os sous-chondral (celui qui de traumatisme, ou d’un mouvement déséquilibré forcé est normalement protégé par le cartilage). Ainsi la notion comme quand on se tord la cheville. assez imprécise d’ « usure du cartilage », qui date du XIXe L’intensité de la contraction musculaire est siècle (Cruveilhier) est l’idée qui reste dans les esprits. proportionnelle à l’intensité du choc. Une fois celui-ci Or le cartilage n’étant pas innervé, il ne peut pas être passé, la contraction de protection cesse. Elle a donc été cause de douleurs. Il doit donc y a voir une autre cause assez brève. aux douleurs et limitations de mouvement un peu Mais si ce choc a été violent, on constate en pratique hâtivement attribuées à l’arthrose. que la contraction réflexe aura tendance à ne plus cesser, même après le traumatisme : le muscle reste contracté Qu’est-ce qui cause les douleurs articulaires ? involontairement en permanence, et il va rester ainsi pendant des mois et des années, comme si l'étirement Ne pourrait-on pas envisager qu’il existe un 3e élément, initial persistait. On parle alors de contracture et non plus qui provoquerait à la fois les douleurs et les limitations de contraction. En fait cette contracture, si elle s'installe, va durer toute la vie, tant que l'on ne la traitera pas ! de mouvement d’une part, et l’arthrose d’autre part ? Ce 3e facteur existe : en cas de douleurs articulaires ou de limitations de mouvement, on constate toujours, si on veut bien les chercher, la présence de contractures, spasmes musculaires persistants, qu’il y ait arthrose ou pas. Et si on traite ces contractures, douleurs et raideur disparaissent. Mais l’arthrose, elle, est toujours là: elle n’est donc pas la cause des douleurs.

Quelle est la cause de ces contractures ?

Cependant cette contracture persistante ne sera pas sans conséquences, on s'en doute.

Il s’agit toujours d’un traumatisme, récent ou ancien, parfois très ancien même. Comme ce choc physique a souvent eu lieu bien avant l’apparition des symptômes attribués à tort à l’arthrose, et que ce traumatisme causal a souvent touché une autre partie du corps que celle où se situent les douleurs actuelles, ce choc est

1) Le muscle contracturé, c'est-à-dire anormalement contracté de façon réflexe pendant beaucoup trop longtemps, va tôt ou tard devenir douloureux. Or ce muscle, par définition, traverse une articulation. C’est à ce niveau que sa douleur va en général être ressentie. 69


Essentiel Silicium par mieux vivre la vie Ne pas confondre Silice et Silicium organique. Le silicium organique peut-être obtenu à partir du quartz ou des végétaux. A partir du quartz : LE MONOMETHYLSILANETRIOL, produit que nous fabriquons depuis 13 ans. Suite à la nouvelle règlementation Européenne du 1/01/2010, le Monométhylsilanetriol n’est plus autorisé en tant que complément alimentaire. Notre laboratoire continue à le fabriquer en tant qu’eau vitalisante, gel, crème, shampoing à usage externe. A partir de végétaux : L’ACIDE ORTHOSILICIQUE NATUREL. Présent en dose infime dans certains végétaux, nous avons choisi de l’extraire de la seve de l’ulva méditerranée, et du bambou Tabashir (les plus riches en silicium organique) pour nos DYNASIL NATUREL. Pour le Dynasil Bio nous utilisons la sève de la prêle fraîche Bio. Notre service recherche et développement a mis au point le D.A.C. (Concentré Actifs DYNASIL), garanti en silicium organique pour chacun de nos siliciums organiques. - Le plus : (30 ml = 60 mg de silicium organique naturel) - L’articulaire : (30 ml = 48 mg de silicium organique naturel) - L’anti âge : (30 ml = 30 mg de silicium organique naturel) - L’anti stress : (30 ml = 30 mg de silicium organique naturel) - Le Bio : (30 ml = 30 mg de silicium organique naturel bio) Des tests in vivo et in vitro nous permettent d’affirmer que notre silicium organique a : - une action apaisante sur les articulations, les muscles et les tendons. - montré une augmentation de la synthèse du collagène et des fibroblastes. Les différentes vertus du Silicium organique au sein de notre corps… Le silicium organique joue en effet un rôle prépondérant dans la conservation de l’intégralité des tissus conjonctifs qui constituent notre organisme. Il faut savoir que les tissus conjonctifs sont omniprésents et qu’ils entourent chaque vaisseau, chaque organe et chaque muscle. Le silicium organique va donc contribuer à la protection et au soutien permanent de certains tissus conjonctifs qui subissent les effets de l’âge : les cartilages. Ce sont eux qui assurent la mobilité de vos articulations et selon certaines études le silicium organique permettrait une réparation régulière des cartilages qui ont tendance à s’user trop vite au cours des année, diminuant ainsi les douleurs et améliorant de ce fait la mobilité générale Notre laboratoire a élaboré un complexe exclusif le D.A.C*, un véritable concentré d’actif garanti en silicium organique naturel :   l’exsudat de bambou  récolté sur les nœuds des tiges femelles, la plus riche des sources en silicium (plus de 45%) absorbable par l’organisme, intervient dans la formation des os, les fortifie et accroit la vitesse de consolidation des fractures, favorise la fixation du calcium, ralentit le vieillissement des articulations et du tissu conjonctif - l’extrait d’ulva (algue méditerranéenne), contient du silicium organique bio disponible : cet extrait spécifique permet de concentrer le silicium organique. - Test in vitro (AAI07.1149) : a montré son action apaisante sur les douleurs et in vivo au niveau des muscles, des tendons et des articulations. - Test in vitro (SCOL07.1149) : a montré une augmentation de la synthèse du collagène et des synthèses des fibroblastes. Le silicium est un protecteur de l’élastine, aide à la restructuration des cartilages, à la souplesse et mobilité des muscles et tendons. Aide à soulager la douleur. Laboratoire Mieux Vivre la Vie 438 chemin du Cèdre 84140 Montfavet Tel : 09 63 43 98 52 Fax : 04 90 22 48 43

Pour plus de renseignements et points de vente retrouvez-nous sur notre site

www.mieux-vivre.fr

FABRICATION FRANCAISE


71


4) En fait le signe radiologique le plus fréquent, la diminution de l’espace entre les deux os qui forment l’articulation, ne montre pas encore la destruction du cartilage, mais sa simple compression par la contracture (comme sur la radiographie reproduite ici). Car ce cordage qu’est la contracture va bien sûr comprimer anormalement la partie de l'articulation située de son côté. Ce qui ne devrait pas être confondu avec de l’arthrose, comme on le fait en général.

Il s’ensuit que les douleurs articulaires sont en fait des douleurs des muscles entourant et traversant l'articulation. Elles ne sont pas dues à l'os, encore moins au cartilage, mais aux muscles. Ce qui permet fort heureusement de les faire cesser en supprimant cette contracture musculaire. Ce qui ne peut se faire que de façon manuelle, et non médicamenteuse : à cause mécanique, traitement mécanique. La BrachyMyothérapie est l’approche spécifique du traitement des contractures persistantes. 2) Les mouvements de l’articulation sont limités par la contracture. La contraction volontaire des muscles contracturés va en effet déclencher ou accentuer leur douleur, ce qui empêche le mouvement. Et la contracture raccourcissant le muscle, elle s’oppose également aux mouvements qui l’étireraient. 3) Pour la même raison le muscle contracturé va tirer les deux os de l'articulation sur lesquels il s'insère l'un vers l'autre. Ce qui peut aller jusqu'à la déformer.

Douleurs ancienne du côté interne du genou gauche. Léger pincement interne du genou gauche, dû à la compression provoquée par la contracture du muscle Vaste Médial du Quadriceps, cause de la douleur. Pas de destruction du cartilage : les 2 os se toucheraient. Donc pas d’arthrose. La déformation du genou en varus est due à la même cause.

5) A la palpation un muscle contracturé est dur et douloureux. C’est ainsi qu’on en fait facilement le diagnostic. Le lecteur aura remarqué que nous venons de décrire, certes de façon plus détaillée que cela n’est fait habituellement, les symptômes habituellement attribuées à l’arthrose…

72


Les compensations

Conséquences de l’immobilisation d’une articulation L’observation permet de constater qu’il faut de plus distinguer des contractures primaires, et des contractures secondaires qui compensent les premières : seuls des muscles déjà très sollicités en temps normal peuvent se contracturer de façon primaire, suite à un choc violent. En pratique il s’agit de ceux du cou et de ceux des chevilles, de par la grande sollicitation et l’instabilité de ces deux régions.

Il est une loi qui gère toutes les structures du corps : la fonction entretient l’organe. Quand une structure est moins sollicitée que la normale, elle dégénère : un muscle qui n’est plus sollicité perd du volume et de la force, un ligament se calcifie, un os se décalcifie, etc.

Au niveau articulaire ceci est confirmé par plusieurs études : l’immobilisation expérimentale d’une articulation Cependant les contractures se diffusent par réaction provoque des altérations du cartilage et de l’os identiques en chaîne, ce qui répartit les tensions anormales sur à celles constatées au début du processus de l’arthrose. l’ensemble du système musculaire. Les contractures Et ce d’autant plus rapidement qu’une compression dues au premier choc peuvent alors très bien passer est associée. Ces résultats ont été confirmés chez des inaperçues pendant longtemps. êtres humains qui avaient nécessité une immobilisation thérapeutique prolongée. Ce n’est que lors de la survenue d’un facteur déclenchant que les choses vont se manifester, à un ou plusieurs Les fonctions de glissement et d’amortissement du endroits. C’est souvent un nouveau choc qui fait cartilage n’étant plus sollicitées, il se décompose, se s’écrouler tout le système de compensations en place détruit, et l’os qui n’est plus protégé se modifie : ce sont depuis des années. les signes de l’arthrose. C’est alors que s’installent, souvent à distance de la Au vu de ce que nous avons décrit plus haut sur les contracture primaire, douleurs articulaires et limitations conséquences des contractures musculaires, que de mouvement, dues cette fois aux contractures de pouvons-nous en déduire ? compensation. La contracture post-traumatique persistante, en plus On comprendra donc que pour faire cesser les contractures de provoquer une douleur, limite les mouvements de de compensation, il faut traiter les contractures l’articulation que le muscle traverse, et la comprime. primaires. Les conditions expérimentales que nous venons de citer, à savoir immobilisation et compression articulaire durable, sont donc réunies, de façon moins intense, certes, mais aussi de façon beaucoup plus prolongée, puisque permanente. Les mêmes causes produisent les mêmes effets, simplement moins rapidement. Après plusieurs mois ou années de contracture, selon l’intensité de celle-ci, le même processus de dégradation du cartilage et ses conséquences au niveau de l’os sous-chondral va devenir visible sur une radiographie : c’est l’arthrose.

Les contractures compensant les conséquences d’un choc cervical

Cependant l’arthrose en tant que dégradation du cartilage et de l’os sous-chondral existe bel et bien, et même si elle est loin d’être systématiquement associée à des douleurs, c’est tout de même fréquent. Il nous faut donc tenter d’expliquer de façon rationnelle cette association < contracture – douleurs – modifications structurelle –arthrose >.

Ce n’est donc pas une arthrose d’origine mystérieuse qui provoque tout aussi mystérieusement des douleurs, ce sont les contractures post-traumatiques qui provoquent aussi bien les douleurs que l’arthrose, qui elle est cause de … rien.

73


La contracture musculaire est l’explication la plus plausible à la fois de l’arthrose, et des symptômes qu’on lui attribue sans preuve.

Traitement des douleurs articulaires par Myothérapie Même si elle semble logique, encore faut-il que notre théorie soit confirmée par un traitement efficace des douleurs et limitations articulaires – même en cas de signes d’arthrose. Pour cela nous préconisons une méthode manuelle spécifique du traitement des contractures, la Myothérapie – ou plus exactement la Brachy-Myothérapie, dont le nom Effets de la Brachy-Myothérapie dans le traitement des douleurs attribuées à l’arthrose signifie « traitement du muscle par raccourcissement », brachy venant du mot grec qui veut dire ‘court’. En effet cette méthode traite les muscles contracturés en mettant pendant quelques secondes les articulations qu’ils traversent dans une position qui permet leur 348 patients sur les 507 ont été guéris, soit les raccourcissement passif, selon un protocole précis. deux tiers ; 127 patients Différentes études ont été faites pour mesurer les ont été notablement effets de la Myothérapie. Si nous ne retenons que les améliorés, soit encore localisations les plus fréquentes de l’arthrose qui ont été un quart de plus (seuls étudiées, à savoir : cervicalgies, rhizarthrose du pouce, 32 sur les 507, soit moins dorsalgies, douleurs de hanche, et douleurs des genoux, de 7 %, n’ont tiré aucun bénéfice significatif du il y a un total de 507 cas. traitement). Le nombre de séances, tous résultats confondus, a varié entre 1 et 14. La seule difficulté, en général toute relative, était de trouver les muscles contrac-turés à la suite du traumatisme primaire, souvent très ancien, à la base des contractures de compensation qui sont souvent celles qui gênent le plus le malade. Idéalement le traitement est fait une fois par semaine au début, puis espacé au fur et à mesure de l’amélioration. Le fait qu’habituellement plusieurs muscles antagonistes sont contracturés à la fois et s’opposent au début à leur raccourcissement mutuel, oblige en effet à répéter les séances. La plupart des douleurs, même anciennes, qu’il y ait de l’arthrose ou pas, sont cependant résolues en moins de 10 séances.

Le Dr Jan Polak, président de la Société Internationale de Myothérapie, enseigne depuis vingt ans aux médecins, aux kinésithérapeutes, et aux ostéopathes, cette méthode thérapeutique qu’il a créée. Le Dr Polak est l’auteur de plusieurs ouvrages. Son activité est basée dans le Gers. 74

Pour en savoir plus :

www.brachy-myotherapie.com


Yac’hus, aux racines de votre santé Cultiver, améliorer et préserver votre bien être sont pour vous, pour nous des priorités. Yac’hus répond à toutes vos exigences. Le mélange des savoirs faire et des connaissances de chacun des créateurs de Yac’hus offre une subtile gamme de produits naturels de santé, adaptés aux besoins de chacun. Yac'hus en breton veut dire : c'est bon pour la santé.

Yac’hus, une marque affirmée :

Yac’hus sait mettre au profit de tous, l’ensemble de la richesse proposée par la nature, confirmée d’ailleurs par l’obtention d’un brevet national et international en 2009. Ce brevet protège les « Rosamels » issue de la réactivation d’anciens savoirs botaniques bretons.

Yac’hus et les Rosamels :

De la famille des Rosacées, l'Alchémille, la Potentille quintefeuille et la Potentille ansérine étaient utilisées traditionnellement pour soigner et prévenir de diverses maladies. L’un à l’extrait hydroalcoolique d’Alchémille sera d’une aide précieuse dans l'accompagnement du traitement des tumeurs et cancers. Le second Rosamel composé de Potentille Quintefeuille, aide le corps à s’équilibrer et à diminuer les excès internes. Il agit entre autres sur l’amélioration du bien être physique des personnes atteintes de maladies auto immunes. Enfin, le troisième Rosamel à l’extrait hydroalcoolique de Potentille Ansérine, soutient le corps dans ses facultés de réparation et augmente l’énergie générale des personnes affaiblies par des troubles dégénératifs liés au vieillissement. Cette méthode innovante des Rosamels a su faire ses preuves depuis de nombreuses années et devrait se répandre rapidement sur l’ensemble du territoire.

Yac’hus, des produits agréés et contrôlés :

Les plantes sont au cœur de la philosophie de Yac’hus et sont l’essence même des produits que propose la marque. La force énergétique des plantes est travaillée avec des plantes sauvages, ramassées par des cueilleurs professionnels, dans un milieu totalement naturel.

w w w. y a c h u s - s a n t e . c o m

Les formules et les dosages des produits Yac’hus sont soigneusement étudiés et sont le fruit de longues années d’observations et d’expérimentations. La gamme complète bénéficie donc d’une totale conformité avec la législation française et européenne.

Yac’hus, une inspiration « nature » :

Largement inspirée de la naturopathie et des courants hygiénistes, Yac’hus s’engage dans la volonté de développer une nouvelle manière de soin la plus naturelle possible, capable d’accompagner quiconque dans une quête de bien être physique et psychique.

Yac’hus, un engagement auprès de ses partenaires :

Les produits Yac’hus connaissent aujourd’hui une belle avancée, et si Yac’hus séduit, c’est aussi pour son engagement sérieux et continu auprès de ses différents partenaires, distributeurs et thérapeutes.

Yac’hus, des plantes et des compléments alimentaires pour tous les maux:

Les magasins Yac’hus proposent bien sûr des accompagnements pour toutes les quêtes de bien être : vitalité, articulations, détente, digestion, équilibre hormonal, amincissement, soin de la peau…Voici autant de sujets sérieux abordés par Yac’hus au travers des bienfaits des plantes si soigneusement sélectionnées d'une centaines de références.

Yac’hus, une marque incontournable :

La marque Yac’hus se vend dans deux boutiques du même nom à Douarnenez (5, rue le Breton) ou encore à Saint Brieuc (38, rue du Pré Chesnay - tél. : 02 96 94 26 68). Les différents points de vente qui proposent les produits de la marque sont consultables sur le site internet www.yachus-sante.com. Sur ce site, il vous est possible de commander les produits de votre choix, en bénéficiant des conseils précieux de l’équipe Yac’hus qui se tient à votre disposition.

75


J’arrête la cigarette !

Je suis décidé, j’arrête de fumer. La cigarette, ma meilleure ennemie, ne va plus faire partie de mon quotidien. Je la mets dehors avec sa petite valise cartonnée, je nettoie et range les cendriers et je me lance dans cette lutte sans merci contre cette simple tige de tabac enrobée de papier ! 76


Mais la cigarette, c’est quoi au juste ? C’est 4 000 produits chimiques qui partent en fumée, dont 50 cancérogènes. S’ils partent en fumée, le fumeur les respire, son entourage également, ce qu’on appelle le tabagisme passif. A travers cette fumée toxique, on montre du doigt le monoxyde de carbone et le goudron (entre autres produits chimiques et nocifs pour la santé de tous) mais surtout la nicotine. Parlons-en ! C’est elle l’ennemi numéro 1 du fumeur. Cette drogue contenue dans le tabac à son état naturel engendre comme toutes les drogues, de fortes dépendances physiques et psychologiques. Il faut donc traiter les deux dépendances pour un sevrage réussi sans reprise ultérieure. Vous pensez être un fumeur moins en danger parce que vous fumez des légères ? FAUX ! Vous modifiez sans vous en rendre compte votre façon de fumer en inspirant plus longuement, donc vous respirez autant de poisons qu’en fumant une cigarette ordinaire. Fumeur, Votre Santé est réellement en jeu ! Avant de penser au pire (cancer, infarctus), pensez tout simplement aux effets immédiats du tabac sur votre peau, vos dents, votre système immunitaire, votre bouche, votre fertilité pour vous les femmes, votre système digestif, etc.… Voici autant de partie de votre corps abimées par le tabac, aucune n’est négligeable !

Arrêter de fumer, une décision à ne pas prendre à la légère ! La cigarette aux oubliettes ! Voilà une résolution exemplaire et admirable qu’il va falloir tenir jusqu’au bout et plus loin encore. Certains diront que la volonté suffit. OUI, mais pas pour tous les fumeurs. C’est pourtant l’une des premières étapes pour envisager un sevrage, mais la volonté ne fait pas tout ! Désormais, vous êtes acteur de votre course contre la cigarette. Stopper le tabac est un sport qui demande de l’endurance et de la préparation. Pas une course de vitesse, mais plutôt une course de fond. Chaque minute, chaque heure, chaque jour sans fumer est une petite victoire.

Arrêter oui, mais quels vont être les effets secondaires ? Vous allez être irritable, fatigué, stressé, déprimé et peut-être prendrez vous quelques kilos. Mais ces effets ne sont que passagers et ne durent que le temps du sevrage, jusqu’à ce que votre dépendance à la nicotine disparaisse.

77


Comment choisir la meilleure façon pour dire stop à la clope ? Il existe aujourd’hui grand nombre de méthodes pour arrêter le tabac. Certaines sont reconnues scientifiquement, d’autres non. C’est à chacun de trouver ce qui lui correspond le mieux. Si vous avez peur des piqûres, oubliez certaines techniques, si vous avez un petit budget il existe des solutions.

Si vous avez la volonté : Alors vous n’aurez besoin d’aucun substitut ou méthode ci-dessous. Mais sachez que plusieurs portes sont ouvertes en cas de doute ou de baisse de motivation.

Les patchs ou les timbres à la nicotine : 

Ils délivrent de la nicotine à travers la peau pour soulager les symptômes physiques résultant du manque de nicotine. • Les plus : pas besoin de prescription médicale ; doses adaptables à la consommation en nicotine de chacun. • Les moins : démangeaisons et brûlures si mal supportées par la peau ; n’agissent que sur la dépendance physique.

Les gommes à mâcher à la nicotine :

En prise buccale, les gommes apportent une dose de nicotine. • Les plus : s’utilisent en combinaison avec les timbres, dosage variable. • Les moins : imposent une mastication lente pour éviter les brûlures gastriques. 

Les comprimés sublinguaux ou à sucer :

Ils apportent de la nicotine en prise buccale. • Les plus : les mêmes que les patchs, mais plus discrets et plus faciles à utiliser. • Les moins : maux de tête et problèmes gastriques parfois.

Les cigarettes aux plantes sans tabac :

Elles ont le nom et l’aspect d’une vraie cigarette. • Les plus : aucun. • Les moins : l’ensemble des tabacologues s’opposent à cette méthode (interdite dans plusieurs pays européens), car les substances inhalées sont aussi nocives pour la santé qu’une cigarette classique. 78


Le Zyban :

C’est un médicament qui agit davantage sur le coté psychique du sevrage. • Les plus : prise en compte des difficultés psychiques liées à l’arrêt du tabac • Les moins : prescription médicale obligatoire ; non remboursé, impose un respect rigoureux des doses prescrites. 

L’inhalateur :

L’hypnose :

Cette pratique consiste à déconditionner les convictions encrées chez le fumeur durant une phase de sommeil. • Les plus : s’associe aux autres méthodes, très efficace chez certains fumeurs. • Les moins : effets de réussite souvent brefs dans la durée. 

La luxopuncture :

Il délivre de la nicotine sous forme d’inhalation buccale.

C’est une méthode traditionnelle chinoise qui agit sur les points reflexes du corps par faisceau infrarouge.

• Les plus : soulage le manque de nicotine ; agit aussi sur la gestuelle. • Les moins : la nicotine arrive plus lentement dans l’organisme qu’avec une cigarette, donc l’effet n’est pas immédiat.

• Les plus : indolore ; pas de prise de poids • Les moins : méthode onéreuse ; non scientifique ; déconseillée lors d’une grossesse ou d’épilepsie.

La psychothérapie comportementale et cognitive :

C’est un médicament qui agit sur les récepteurs de la nicotine.

Cette méthode permet de gérer son comportement face à la cigarette pour éviter la reprise. • Les plus : aide à la prise de conscience des problèmes relatifs au tabac ; aide à choisir le bon moment pour dire stop. • Les moins : en groupe souvent, implique donc d’être assez en confiance pour oser s’exprimer ; résultats assez longs à venir ; pratique peu répandue 

L’acupuncture :

C’est une pratique chinoise de réflexothérapie qui grâce à de fines aiguilles bien placées, atténue l’envie de fumer.

Le Champix :

• Les plus : donne la même sensation de plaisir qu’une cigarette, efficace dans la durée. • Les moins : non remboursé, controversé depuis quelques années sur la tolérance psychiatrique de ce médicament chez l’homme. 

L’auriculothérapie :

Cette méthode utilise des points précis du pavillon de l'oreille pour stimuler à distance les différents organes du corps. • Les plus : très efficace chez certains patients • Les moins : déconseillé pour les personnes fragiles du cœur, les femmes enceintes, ou les personnes âgées.

• Les plus : s’associe à d’autres techniques de sevrage • Les moins : être convaincu de la méthode pour qu’elle fonctionne (surtout pour les fumeurs intensifs) 

L’homéopathie :

C’est une technique non conventionnelle qui consiste à prendre des doses homéopathiques de tabac pour lutter contre l’envie de fumer. • Les plus : remboursé. • Les moins : manque d’efficacité chez la majorité des fumeurs.

79


Le laser :

Cette technique agit sur les terminaisons nerveuses et libère de l’endorphine • Les plus : indolore ; sans effet secondaire ; agit au bout de 3 jours • Les moins : méthode onéreuse ; parfois mensongère car loin d’être efficace sur tout le monde contrairement à la publicité qui en est faite

Qui consulter pour faire le bon choix ?

Les cigarettes électroniques :

C’est un dispositif qui simule l’acte de fumer en inspirant comme sur une vraie cigarette et en expirant de la vapeur. • Les plus : pas de fumée ; pas d’odeur ; variété dans les goûts. • Les moins : pas d’études sérieuses qui prouvent son innocuité

Lorsqu’on décide d’arrêter de fumer, il est important d’en parler autour de soi. Cela doit être une fierté. D’ailleurs l’entourage contribue pour beaucoup aux encouragements indispensables dans cette démarche difficile. Une consultation médicale est importante pour se lancer dans la course avec les bonnes chaussures ! Le nombre de méthodes ou techniques proposées pour lutter contre la cigarette sont nombreuses et ne doivent pas être choisies au hasard. Le médecin généraliste connait bien ses patients et peut divulguer les premiers bons conseils et donner les orientations utiles à prendre. Il peut par exemple adresser son patient vers un confrère spécialisé dans le tabac, un tabacologue. Le tabacologue est un médecin spécialiste du tabac dont les consultations sont prises en charge par la Sécurité Sociale. Il connait parfaitement les risques liés à la consommation de tabac et les moyens de sortir de cette dépendance. Il analyse avec son patient son niveau de dépendance, ses habitudes, son comportement en général pour définir le traitement le mieux adapté. Il aide, conseille et oriente son patient vers d’autres spécialistes aux besoins (nutritionniste par exemple). En général, les médecins tabacologues consultent dans les hôpitaux ou dans des cabinets privés, partout en France. Les institutions et associations de luttes contre le tabac sont très présentes et pleines de bons conseils également. On les trouve sur Internet, via des forums ou en relation directe.

NE L'OUBLIONS PAS, FUMER TUE ! 80


Quelques trucs et astuces : Pour lutter contre les pulsions (qui ne durent pas plus de 5 minutes) : Boire un verre d’eau, manger un fruit, écouter de la musique, lire (pourquoi pas l’un des nombreux ouvrages aidant à l’arrêt du tabac)

Les bienfaits après la dernière cigarette : 8H après, le sang voit sa quantité de monoxyde de carbone diminuée par deux ! 24H après, le corps ne contient plus de nicotine.

Pour limiter les tentations : Jeter toutes les cigarettes de la maison, vider les cendriers, ne pas laisser les invités fumer à l’intérieur, éviter les moments qui rappellent les cigarettes dont on ne peut se passer, remplacer le café par le thé ou inversement…

48H après, les terminaisons gustatives repoussent, à vous les saveurs retrouvées !

Pour être moins irritable : Prendre des notes de ses états et les coucher sur papier pour mieux les maîtriser et moins les infliger aux autres.

Au fil des semaines et des mois, la fatigue s’estompe, la toux disparait, la récupération du souffle est plus facile.

Pour ne pas grossir : Eviter de remplacer chaque cigarette par un gâteau ou une tablette de chocolat, préférer les choses sans sucre.

Au fil des années (10 ans), les risques d’infarctus et de cancer des poumons diminuent très significativement. L’espérance de vie devient semblable à celle d’un non fumeur n’ayant jamais fumé.

Pour entretenir son physique : Pratiquer un sport, à son rythme, adapté à ses moyens et envies (marche à pied, tennis, natation).

Arrêter de fumer, un geste pour l’environnement ! Le fumeur qui devient ancien fumeur peut être fier ! Il a réussi à se préserver luimême ainsi que son entourage des méfaits du tabac. Sans le savoir, il a aussi agit pour l’environnement ! La cigarette est un polluant reconnu : la fumée, rappelons-le, est remplie de produits chimiques. Vous ne le saviez peut-être pas, mais pour produire un hectare de tabac séché (contenu dans les cigarettes) il faut couper un hectare de bois ! Rappelez-vous aussi qu’un paquet de cigarette, c’est un film plastique, une feuille d’aluminium, du carton et des mégots ! Autant de choses que l’on retrouve lors de nos balades en nature ou sur les trottoirs des villes. Un mégot peut mettre jusqu’à 10 ans pour se désagréger ! Nos plages, nos océans, nos montagnes, nos campagnes et nos villes regorgent de ses déchets polluants qui détruisent à petits feux les décors qui nous entourent.

72H après, la respiration se fait plus facilement car les bronches ne sont plus contractées.

La victoire contre la cigarette n’est pas seulement favorable à votre santé mais aussi à votre bien-être : quelle belle réussite et quel accomplissement que ce combat gagné ! Arrêter de fumer, c’est un geste qui sauve des vies, un geste qui préserve la planète !

81


Fumer tue… la planète ! Matthieu Combe, Natura Sciences

Beaucoup d'écologistes fument. Dans certains groupes, cette habitude est systématique et peu de milieux de vie alternatifs échappent à ce fléau. Quelle logique y a-t-il à lutter contre l’usage des pesticides, la déforestation, la pollution de l’eau, des sols et de l’air ou prôner l’alimentation biologique, quand même on empoisonne son corps et l’environnement avec ses cigarettes ? Réflexions… Description de Natura Sciences

82

« Natura Sciences est un site présentant des dossiers et des articles sur différentes thématiques liées à l’agriculture, à la biodiversité, à l’énergie, aux déchets, à l’eau et au développement durable. Il est développé depuis mai 2009. Natura Sciences cherche à transmettre simplement les bases pour comprendre les problématiques environnementales actuelles en faisant un point sur les grandes connaissances scientifiques. L’angle d’attaque repose sur l’expérimentation scientifique plutôt que sur les supputations diverses et variées.Pour son créateur, Matthieu Combe, « les problématiques environnementales et scientifiques sont souvent trop simplifiées pour le grand public ». « Les débats sont réducteurs : tout doit être soit noir soit blanc, mais la réalité n’est jamais si simple  », pense-t-il. Selon lui, la question est plutôt de savoir si les avantages priment sur les inconvénients. Il estime que les médias et les scientifiques ont un devoir de transparence et d’informations sur ces questions. Le changement climatique n’est, par exemple, pas dû qu’au CO2 et aux transports. C’est le méthane, le protoxyde d’azote et bien d’autres gaz à effet de serre. C’est la fabrication de votre Smartphone, de votre télévision, de votre machine à laver et le fait qu’aujourd’hui un produit de haute technologie est obsolète au bout de deux ans maximum. Matthieu Combe travaille actuellement sur un livre qui fera un récapitulatif des grandes problématiques environnementales, expliquera « leur simplicité dans leur complexité » et apportera des solutions pour « vivre durable » au quotidien et protéger sa santé facilement. En attendant, parcourez tous les articles et dossiers de Natura Sciences sur http://www. natura-sciences.com »


Paris, 14h10, Place de la République – Il pleut. Un passant jette nonchalamment son mégot dans le caniveau, avant de s'engouffrer dans les couloirs du métro. Ce mégot contient nicotine, phénols et métaux lourds. Quelques minutes suffiront à la pluie pour l’emporter dans les profondeurs des égouts parisiens où il relarguera ses produits chimiques dans l'eau et le sol. Dans le meilleur des cas, il sera capté par les opérations de dégrillage en station d'épuration et incinéré. Dans le pire des cas, il rejoindra la mer où il polluera l'eau et son écosystème. Il pourra également s’additionner aux mégots enterrés par les touristes sur les plages du littoral.

Le mégot, pollueur invisible de tous les jours Cette scène de vie est devenue banale. Depuis le 1er janvier 2008, la France interdit de fumer dans les espaces publics fermés. Les fumeurs se retrouvent donc souvent à l’extérieur. Il leur semble alors naturel de jeter leurs cigarettes un peu n'importe où. Ceuxci sont emportés par les eaux pluviales ou le vent. Ils finissent leur vie au pied des arbres, ancrés dans la terre, dans les égouts ou les rivières. Par respect, peu de gens jettent encore leurs détritus dans la rue ou la nature. Alors pourquoi les fumeurs continuent-ils à disséminer leurs mégots partout ? « Parce qu'un mégot, ça pue », répondront-ils, ou encore « ce n'est pas de ma faute s'il n'y a pas de poubelle! ».

Un filtre est formé d’acétate de cellulose non biodégradable mais photodégradable. Sous l’action des ultraviolets, il se décomposera en petits morceaux. Mais les polluants qu’il contient ne disparaissent pas toujours, ils sont essentiellement dilués dans l’eau et les sols. Un mégot fait tache pendant longtemps : une cigarette avec filtre met 1 à 3 ans pour se décomposer. Un paquet de cigarette jeté négligemment mettra quant à lui 6 mois pour disparaître.

La réalité est bien là : un mégot contient tellement de saletés qu'il ne peut être que répugnant. Le plus polluant dans un mégot provient des produits issus de la combustion de la cigarette et qui restent dans le filtre. Lorsque l'on sait que la fumée de cigarette constitue un mélange de gaz et de particules contenant plus de 4000 substances chimiques, dont au moins 250 sont nocives et plus de 50 sont cancérigènes, il est facile d’imaginer la pollution microscopique relâchée par un mégot. Ne pariez pas sur le tabac bio pour diminuer ces substances nocives. Celles-ci sont principalement ajoutées comme agents de texture et de saveur. Elles peuvent également être formées lors de la combustion.

Les cigarettes mal éteintes sont à l'origine de plusieurs feux de forêts chaque année. Selon les statistiques incendie dans les Bouches du Rhône, 16 % des départs d'incendies sont dus aux mégots jetés par les conducteurs de voitures et près de 14 % par les promeneurs qui éteignent mal leurs mégots. Mais le principal problème reste la déforestation.

Un danger pour la forêt

Selon une étude réalisée en 1999, 200 000 hectares de forêts et de terrains boisés sont coupés chaque année à cause de la culture du tabac. Cela représente près de 5 % de la déforestation totale dans les pays en développement où existent des plantations de tabac. (1) Et encore, c'est sans compter les autres

83


utilisations du bois liées au tabac. En effet, il faut ajouter à ces 200 000 hectares les quantités considérables de bois nécessaires au séchage. Dans beaucoup de pays en développement, le bois sert de combustible pour sécher les feuilles de tabac et construire des séchoirs à l’air chaud ou à l'air naturel. Le séchage à l'air chaud dure une semaine et nécessite environ 20 kg de bois pour sécher 1 kg de tabac. Il constitue le principal mode de séchage du tabac avec environ 6 tonnes traitées sur 10. Dans la partie septentrionale de l’Afrique, c'est plus de 140 000 hectares de terrains boisés indigènes qui disparaissent chaque année pour servir de combustible pour le séchage du tabac, ce qui correspond à 12 % de la déforestation annuelle totale dans la région.(2)

Où fume-t-on le plus ? Selon l'OMS, 5 500 milliards de cigarettes sont produites dans le monde chaque année pour une consommation d'environ 11 milliards de cigarettes chaque jour. On compte plus d’un milliard de fumeurs dont 20 % environ sont des femmes. Plus de 80 % de ce milliard de fumeurs vivent dans des pays à revenu faible ou intermédiaire. L’Asie, l’Australie et l’Extrême Orient sont de loin les premiers consommateurs grillant chaque année 2 715 milliards de cigarettes. Viennent ensuite les Amériques avec 754 milliards, l’Europe orientale et les anciennes économies soviétiques avec leurs 631 milliards. Suit l’Europe occidentale brûlant annuellement 606 milliards de cigarettes. En France, le tabagisme actif stagne depuis quelques années à environ 30 % de la population. La Chine fabrique environ un tiers de toutes les cigarettes du monde. Elle est également un consommateur majeur, puisque près de 60% des hommes adultes y fument. L'OMS estime aujourd’hui qu’une cigarette sur trois dans le monde est fumée en Chine.)

Une culture peu regardante de l'environnement La culture du tabac est pratiquée dans plus de 125 pays. Environ trois quart de la production provient de pays en développement. En plus des pesticides, le traitement du tabac implique des dangers pour les travailleurs souspayés. Les chercheurs commencent à s’intéresser à la question. Outre la recherche visant à trouver des solutions de rechange à la culture du tabac, le programme de Recherche pour la lutte mondiale contre le tabac (RMCT) s’intéresse aux conditions de travail et aux effets de la culture du tabac sur la santé des ouvriers qui travaillent sur les grandes exploitations agricoles.

Des déchets considérables, au royaume du suremballage D’après une étude parue dans l’International Journal of Environmental Research and Public Health, (3) les mégots représentent 845 000 tonnes de déchets chaque année, soit le poids de plus de 140 000 éléphants ! En 1995, l’industrie mondiale du tabac a généré environ 2,3 millions de tonnes de déchets industriels et 209 000 tonnes de déchets chimiques d'après une étude menée par les chercheurs Novotny et Zhao. (4) Ce chiffre ne comprend pas les emballages de cigarettes, les briquets, les allumettes et autres produits dérivés. Si la fabrication des cigarettes nécessite beaucoup de papier, son emballage réclame également le sien! Il y a plus. Le paquet contient du papier d'aluminium autour des cigarettes. Et le tout est enrobé d'un film plastique. Bienvenue au royaume du suremballage ! Un geste bientôt réellement sanctionné ? Dès cet été, jeter un mégot sur les trottoirs parisien sera passible d’une amende de 35 euros. Cette sanction a été développée dans le cadre de la campagne «Paris met les pollueurs à l'amende». La capitale mettra en place sur les poubelles de 15 000 à 20 000 cendriers supplémentaires. A terme, l’objectif est d’équiper chaque poubelle d'un tel éteignoir. Espérons alors que notre scène de vie banale en devienne un peu plus exceptionnelle ! Références : [1] Geist HJ. Global assessment of deforestation related to tobacco farming. Tobacco Control, 1999, 8:18–28. [2] Geist HJ. How tobacco farming contributes to tropical deforestation. In: ,Abedian et al. eds. The Economics of Tobacco Control: Towards an Optimal Policy Mix. Cape Town, Applied Fiscal Research Centre, 1998. [3] Novotny TE, Zhao F. Consumption and production waste: another externality of tobacco use. Tobacco Control, 1999, 8:75–80. [4] T.E. Novotny & al., 2009. Cigarettes Butts and the Case for an Environmental Policy on Hazardous Cigarette Waste. Int. J. Environ. Res. Public Health, 6(5).

84



Sante Nat & Bio - Avril 2012