Page 1

08

Cogolinois Les

BULLET I N MUNICIPAL - VILLE DE CO G OL IN

SEPTEMBRE

I

O C TO B R E 2 010

Les Journées Européennes du Patrimoine ........................................................ p. 8-9-10

Bientôt un city-stade...................... p. 3 2e Grand Prix de Karting............................p. 11


INFOS MAIRIE

« On ne travaille pas pour aujourd’hui, on prépare l’avenir tout en tenant compte du passé, de ce patrimoine qui a fait notre cité. »

ENFANCE JEUNESSE

Le mot du Maire

Ce numéro est axé sur le patrimoine. Depuis quelques années, il existe une journée du patrimoine initialement tournée vers le bâti, qui s’est progressivement ouverte aux jardins ainsi qu’aux musées. Effectivement, le PATRIMOINE peut se décliner sous bien des formes : architectural, environnemental, naturel, culturel, linguistique… mais aussi historique… dans le sens histoire de notre société ou de nos pays. Lorsque l’on réfléchit au temps, on se rend compte qu’il y a à peine 60 ans, nos grands-parents ont vécu un siècle de guerre sans merci contre un pays, l’Allemagne, qui est aujourd’hui notre meilleur allié européen… Pouvaient-ils l’imaginer à l’époque ? Comment ce siècle de guerre a-t-il pu aussi rapidement faire changer les « mentalités » pour qu’ils acceptent « l’inimaginable » d’alors ? Comment a-t-on pu sortir de ce conflit avec l’aide massive de combattants du continent africain alliés pour aujourd’hui se retrouver avec autant de problèmes d’intégrations ratées ? Comment nos « pays développés », à l’aire de la mondialisation, prônant l’ouverture, la paix entre les peuples peuvent-ils continuer à se déchirer pour des problèmes de communauté, de religion, d’habitude… Je me suis « accroché » dernièrement avec un représentant des « gens du voyage » qui soulignait que le mode de vie de sa communauté était l’itinérance… Oui, bien sûr était-elle justifiée lorsqu’elle suivait les récoltes et vivait de travaux agricoles saisonniers… Mais aujourd’hui, elle devrait accepter de faire évoluer son « patrimoine historique » en acceptant d’y intégrer aussi le nôtre. Nous ne pouvons pas tous nous revendiquer de notre patrimoine historique personnel dans notre quotidien : pour vivre ensemble nous sommes bien obligés de tous faire un effort d’intégration dans la société dans laquelle nous vivons. Et chaque peuple… Européen, Français, Provençal, Cogolinois a ses codes, ses règles, ses traditions… son patrimoine. Il faut prendre le temps de les découvrir, de chercher à les comprendre, de les assimiler pour mieux se projeter dans l’avenir. Non pas pour les copier et se coincer dans les « us et coutumes » mais pour les adapter, les faire évoluer, sans les trahir. Lorsque je parle de temps, prenons, par exemple, le patrimoine naturel que constitue la forêt des Maures. Aujourd’hui prioritairement couverte par des chênes-lièges, cette forêt était, il y a 100 ans, essentiellement faite de pins maritimes ainsi que de feuillus (frênaie)… Climat, incendies, main de l’homme, force est de constater qu’elle change et que ce patrimoine est donc bien « évolutif ». L’agriculture du XIXe siècle était vivrière, du blé, des olives, des légumes et un peu de vigne ; elle utilisait toutes les ressources naturelles locales : les cannes pour faire des claies, des paniers, des protections… la bruyère pour faire des balais, des lits pour faire éclore les cocons de vers à soie nourris avec les feuilles de mûriers cultivés dans la plaine… La bruyère pour fabriquer les pipes, le liège pour les bouchons, le bois pour le charbon, etc. Au XXe siècle, elle s’est spécialisée dans la culture de la vigne, avec la création des coopératives vinicoles dans chaque commune… au point d’en oublier qu’il faut aussi manger. Aujourd’hui la moindre tomate, pêche, cerise arrive d’ailleurs. Au XXIe siècle, on redécouvre le goût des choses. On revendique la façon de le cultiver et j’espère que les friches actuelles vont refaire place à des cultures vivrières, gage de qualité, de travail et d’indépendance. Tout cela, pour tenter de vous convaincre qu’il ne faut pas raisonner à courte échéance… Nos choix d’élus, pour le développement de Cogolin, se font et doivent se faire avec ce souci de temps. On ne travaille pas pour aujourd’hui, on prépare l’avenir tout en tenant compte du passé, de ce patrimoine qui a fait notre cité. C’est en tout cas ce qui guide nos réflexions… tant pour le village, que pour le projet de « Cogolin Plage ». La cave coopérative va certainement libérer l’emprise actuelle et permettre de nouvelles installations commerciales qui conforteront notre positionnement dans le Golfe de Saint-Tropez, comme centre de services, de commerces et d’artisanat, ouvert à l’année… Tout ceci est notre patrimoine commun… mais n’allons pas trop vite… « il faut laisser le temps au temps ». Jacques SÉNÉQUIER


SPORT

PATRIMOINE

ANIMATIONS

VIE DE LA CITÉ

INFOS DIVERSES

ANIMATIONS CULTURE

ACTUALITÉS

La video protection sera installée dans l’hiver L’été est pratiquement terminé. Il s’est passé, dans l’ensemble, pas trop mal me semble-t-il. Les scooters ont été moins bruyants, pour cause, la Police Municipale en a verbalisé bon nombre. Deux cambriolages sont cependant venus noircir le tableau, mais les statistiques de la gendarmerie montrent que Cogolin n’a pas plus souffert que ses voisines, si ce n’est moins, de la délinquance pendant cette période estivale. Sans minimiser les choses, il s’agit cependant d’avoir une vue réaliste de la situation. Le projet de vidéo protection, fruit d’une volonté commune entre les commerçants cogolinois et les élus atteindra sa phase opérationnelle cet hiver. L’objectif est bien entendu la prévention de la délinquance par son effet dissuasif, l’augmentation du sentiment de sécurité pour les Cogolinois et les visiteurs. Il ne se substitue en aucun cas aux actions de prévention et de sécurité menées par la ville. Si la vidéo protection ne peut tout régler, elle sera un outil de plus pour améliorer la qualité de vie. La technologie utilisée est évolutive et permettra l’ajout de points caméras supplémentaires en fonction des besoins. En effet, il s’agit d’une première phase qui, si elle s’avère être une réussite, sera élargie. Budgétées et votées en Conseil municipal, une dizaine de caméras seront donc réparties dans le centre-ville. Annoncée pour le printemps, leur installation a pris du retard. Les démarches légales sont lourdes et contraignantes ce qui explique ce délai entre le début de la démarche et la mise en route du système.

C’est la préfecture qui donne son aval avec un agrément de la CNIL (Commission Nationale de l’Information et des Libertés) puis viennent le cahier des charges, l’appel d’offres, le choix de l’installateur et enfin la mise en place. Renforcement des effectifs D’autre part, dès le mois de septembre, deux ASVP (Aide de Surveillance de la Voie Publique) seront placés sous l’autorité de Serge Fintzel, responsable de la Police Municipale. Ils sont recrutés pour le contrôle du stationnement, les sorties d’écoles… ASVP, Donia Saghir a signé un Contrat

La cellule de veille opérationnelle d'Accompagnement à l'Emploi (CAE) L’hiver dernier, nous avons connu un avec la mairie depuis le 14 juin certain nombre de troubles occasionnés par un groupe de jeunes adolescents. Nous avons réagi et choisi de créer une cellule de veille, suite à une réunion avec la souspréfète au mois de juin (voir Les Cogolinois 7). Privilégier une approche individualisée du jeune et de sa famille me parait tout à fait approprié à la situation de Cogolin. Cette cellule s’est d’ailleurs réunie par deux fois cet été, les 16 juillet et 23 août derniers, mais j’aurai l’occasion d’y revenir.

Michèle Reynier Adjointe à la Police du Maire et à l’Urbanisme

Création d’un city-stade Une aire de jeu supplémentaire pour les jeunes Cet été le skate park a été supprimé et remplacé par un parking pour le collège (voir page 4). En outre, une convention entre le Conseil général et la commune a permis de financer la création d’un nouvel espace multisports. Ouvert à tous et libre d’accès, il sera réalisé sur un terrain d’environ 400 m2 appartenant à la commune et situé entre la route de la Môle et le parking du Centre Commercial Leclerc. Une structure multisports sécurisée Dès le mois de septembre des travaux seront entrepris pour préparer le terrain à recevoir une structure (voir photo) qui permettra la pratique du football, basketball, handball, volleyball, hockey, badminLes élus ont choisi de réaliser le city-stade sur un terrain situé derrière le parking du Leclerc

ton, tennis-ballon et du tennis. Cet espace de 250 m2 sera réalisé en bois et en aluminium et comportera des équipements sportifs tels que paniers de basket réglables, palissades, buts, panneaux, poteaux, filets… Du gazon synthétique lesté de sable siliceux recouvrira le sol sportif. Enfin, des pare-ballons de sécurité seront installés autour du citystade qui devrait voir le jour pour les vacances de la Toussaint. Le site sera également ouvert aux scolaires. « Une fois le city-stade installé, notre ambition est de recréer un terrain de type skate-park sur la partie restante du terrain » précise Dominique Faudon, adjoint au Sport et responsable du projet. Exemple de city-stade dans une autre commune

BUL L ET I N M UNI C I PA L - VI L L E DE COG OL I N

I

03


INFOS MAIRIE

Travaux > Réhabilitation du centre-ville : l'avenue Georges-Clemenceau en chantier cet hiver Le 3 mars dernier, au Centre Maurin des Maures, le maire présentait au public le projet de réfection de l'avenue Georges-Clemenceau. Il rappelait que ces travaux en sous-sol et en surface s'inscrivent dans la continuité de la réhabilitation et la mise aux normes des rues du centreville. La nouvelle avenue verra le jour en trois séquences réalisées sur trois hivers successifs. La première phase des travaux (depuis le carrefour des « Quatre Chemins » jusqu'au croisement avec la rue Sigismond Coulet), débutera le 13 septembre. Les marchés pour la réfection de la première tranche ont été attribués à deux entreprises de travaux publics : • L'entreprise Cardaillac est en charge de la réfection du réseau d'assainissement. Ces travaux sont orchestrés par le Syndicat Intercommunal d'Assainissement Cogolin-Gassin (SIA). Ils entrent dans le programme de réhabilitation des réseaux d'eaux usées dont la destination sera la nouvelle station d'épuration de Font-Mourier actuellement en construction. • L'entreprise Sottal met en œuvre le projet conçu par le bureau d'étude et d'aménagement urbain Cermi. Le nouvel aspect de la rue valorisera le centre-ville commerçant et sécurisera les espaces piétons. Les bordures des trottoirs seront supprimées. Ils seront réalisés en béton désactivé et mesureront 3 mètres de large. Le stationnement en épi sera

A titre indicatif, voici la perspective de l’avenue Georges-Clemenceau imaginée par l’architecte paysagiste Grégoire Girardin

supprimé au profit de places de parking longitudinales. Un emplacement sera réservé aux livraisons. Près du cinéma, un marquage au sol de matières différentes facilitera le passage du boulevard Louis Blanc vers la Galerie Raimu. Les représentants de l'entreprise de travaux publics et les élus rendront visite aux commerçants pour annoncer le calendrier et préciser le mode opératoire des travaux. Pour tout renseignement : Services techniques de la mairie : 04 94 54 10 73

> Travaux réalisés cet été

> Route de la mort du luc Les travaux de réfection de la route de la Mort du luc ont été interrompus cet été à la suite de la revendication d'un propriétaire riverain sur les limites de sa propriété avec celle de la commune. La problématique vient de la différence entre l’application cadastrale et la réalité sur le terrain. Les plus anciens documents démontrent que le chemin n’a pas changé d’assiette depuis ses origines. Les géomètres de chaque partie tentent de trouver un arrangement à l’amiable. La commune prévoit une reprise des travaux début septembre.

Parking réservé à l'utilisation du collège en cours d'aménagement

AVANT

Chemin de l’Hermitan : les travaux commencés en juillet reprendront à la rentrée avec le curage du pluvial, le renforcement des bas-cotés et l'application d'un enrobé sur une route légèrement élargie par endroits

APRÈS

Pour le confort et la sécurité des enfants, le bâtiment principal de l’école Fontvieille a été réhabilité et mis aux normes de l’accessibilité : amélioration de l’isolation, changement des baies vitrées, réfection des enduits extérieurs, création d’un monte handicapé et de toilettes adaptées à l’extérieur, tout a été réalisé cet été !

04

I

BUL L ET I N M UNI C I PA L - VI L L E DE COG OL I N


INFOS MAIRIE

Galerie Raimu : il reste encore deux locaux ! Il y a quelques mois, les services techniques de la ville réhabilitaient les locaux de la galerie Raimu qui se situe en face du cinéma, dans le passage qui relie le parking Mendès-France à l'avenue GeorgesClemenceau. Ils y ont notamment effectué des travaux d’électricité et de peinture et ont remplacé les volets roulants, pour permettre l’ouverture des locaux à la location. Redonner vie à cette galerie en donnant leur chance à des entrepreneurs de s’installer à moindre coût pour démarrer une activité (20 euros par mois et par m2) était l’idée de cette démarche. Au mois de mai 2010, la mairie a lancé un appel à candidatures pour recenser les différents projets qui pouvaient être susceptibles d’entrer dans le cadre de cette location. En effet, la galerie est vouée à accueillir des activités artisanales et commerciales essentiellement et les activités impliquant la fabrication de repas ne sont pas adaptées à la structure. Aujourd’hui, un cordonnier, un fabriquant de spartiates, une couturière, un sushi bar et une épicerie fine s’y sont installés mais deux locaux restent vacants. Alors si vous souhaitez franchir le pas et démarrer votre activité,

n’hésitez pas à venir vous renseigner en mairie sur les conditions requises*. A noter que dans le cadre des travaux de l’avenue Georges-Clemenceau, et notamment de la phase qui concerne le traitement du sol de cette partie de l’avenue, des aménagements pour améliorer la visibilité de la galerie seront effectués.

*Quelques conditions sont requises comme : la signature d’une convention d'occupation du domaine public par l'occupant, l’acceptation d’un règlement intérieur, le respect de certaines périodes et certains jours d’ouverture. Renseignements : mairie – 04 94 56 65 56 - Demander le service Occupation du Domaine Public qui reçoit les demandes et prend les rendez-vous.

Le guichet unique ouvrira ses portes à l’automne Un travail collégial et une transversalité des services Ce sont plusieurs équipes qui ont collaboré à la création de ce service : animateurs, agents administratifs, services techniques et informatique de la ville ont tout mis en œuvre pour voir la création du guichet unique se faire cette année. La date d’ouverture officielle au public sera communiquée par voie de presse et sur le site de la ville. Renseignements : Service Animation Jeunesse et Sports 04 94 54 76 30 - Quartier Fontvieille. Horaires du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 14h à 18h (sauf vendredi 17h30). Pour les démarches qui concernent les associations sportives, voir page 6.

Brèves Les services techniques de la mairie ont réhabilité le bâtiment cet été

Des démarches facilitées, un espace d’accueil optimisé, une localisation en centre-ville… Suite à une volonté municipale de faciliter les démarches des familles, le guichet unique ouvrira ses portes dans le courant de l’automne. Il sera situé dans les locaux de l’ancienne école de musique rue des mûriers derrière la poste. L’objectif est de faciliter les démarches administratives des parents en regroupant, dans une même structure, les différents services liés à l’enfance. Les familles pourront ainsi venir inscrire leurs enfants à l’école, à la cantine, aux activités périscolaires, au centre de loisirs (EAL), à l’Ecole Municipale des Sports ou encore au transport scolaire dans un seul et même lieu. Le paiement des prestations par carte bancaire pourra se faire sur place et il sera très prochainement possible de l’effectuer en ligne sur le site de la ville. Les parents peuvent déjà préinscrire leurs enfants au Centre de Loisirs sur www.cogolin.fr. 60% des familles ont d’ailleurs utilisé cette facilité pour les vacances d’été.

> Prochain Jeudi Du Maire La prochaine rencontre-débat aura lieu le 16 septembre et non le 30 comme nous l’avions annoncé. Le thème : et si on parlait de votre quartier ? Ouvert à tous ceux qui souhaitent venir s’exprimer sur leur quartier où qu’il se trouve à Cogolin.

> Prochain Conseil Municipal Il aura lieu le mardi 14 septembre à 18h15 à la Bastide Pisan. Les conseils municipaux sont ouverts au public.

> EAL Vacances de la Toussaint Les pré-inscriptions se dérouleront du 27 septembre au 1er octobre sur le site www.cogolin.fr. Les inscriptions et paiements au bureau Quartier Fontvieille du 4 au 15 octobre.

BUL L ET I N M UNI C I PA L - VI L L E DE COG OL I N

I

05


ENFANCE / JEUNESSE

Une rentrée scolaire riche en nouveautés • L’arrivée pour notre circonscription, d’un nouvel Inspecteur d’Académie Monsieur REVEST nommé après le départ en retraite de Monsieur LECOCQ.

Une équipe unie face à l’immensité de la tâche du nettoyage de l’école après les travaux

• Madame ETILE à la direction de l’école maternelle PISAN succédant ainsi à Monsieur LEFOL. • Une école FONTVIEILLE en grande partie réhabilitée et rajeunie grâce à des travaux importants et un lifting d’été…

Faites du sport ! Club de Tennis de Table de Cogolin Président : Yves Serret Contacts : 04 94 54 14 21 06 11 70 29 71 avelim@aliceadsl.fr Gymnastique Volontaire de Cogolin Présidente : Sabine Meisch Contacts : 04 94 17 07 79 06 70 01 55 09 meisch-claude@wanadoo.fr

• Les services « scolaires, animation jeunesse » transférés à l’automne dans les locaux de l’ancienne école de musique derrière la poste, à la fois pour de meilleures conditions d’accueil du public (exit l’escalier étroit !) et pour répondre aux normes d’accessibilité handicapés. C’est ainsi que les conditions de travail des agents s’en trouveront optimisées, meilleure organisation de l’espace, climatisation, mise en place de logiciel performant etc., les familles en effet pourront à terme, régler leurs factures diverses par carte bancaire sur place ou par internet. Parmi les grands dossiers de l’année : - La fusion effective à la rentrée 2011 de la maternelle PISAN avec l’élémentaire MALASPINA. - La prise en compte de la baisse récurrente des effectifs scolaires et des conséquences de ce phénomène au niveau des structures de notre collectivité. - Une année de concertation principalement avec les parents d’élèves pour une éventuelle modification des horaires de fin de cours à Cogolin. Parents, vous serez d’ailleurs consultés

par les délégués que vous élirez en début d’année scolaire à ce sujet. C’est l’occasion de vous exprimer aussi sur tous les thèmes qui vous préoccupent et merci à vous de rester à l’écoute des informations que nous communiquons par voie d’affichage, dans la presse et par internet sur le site officiel de la mairie. Concertation également pour notre Ministre qui devra évaluer et mesurer toutes les conséquences d’une modification de la semaine scolaire, des congés d’été, etc. De grands sujets à débattre qui auront sans aucun doute, un effet de ricochet sur notre propre organisation. Ils viendront alimenter notre réflexion autour des horaires de cours par exemple, voire remettre en question certains dossiers comme la nécessité de mettre en place un accueil permanent le mercredi. Mais je suis confiante, nous ne manquons ni d’énergie, ni de compétences, pour agir, réagir, orienter et conduire notre mission.

La rentrée scolaire est souvent synonyme d’inscriptions sportives. Vous trouverez ci-dessous la liste des associations cogolinoises pour vous aider à faire votre choix !

Les Compagnons de l’Arc Président : Michel Audran Contacts : 06 10 63 75 80 micaudran@aol.com Loisirs Nature Président : Gérard Giuliano Contacts : 09 52 54 50 88 06 09 15 28 76 gerard.giuliano@gmail.com Club d’Haltérophilie Musculation de Cogolin Président : Paul Devroë Roy Contacts : 04 94 54 40 31 06 83 26 94 98 francis.alcayde@wanadoo.fr Taekwondo Sport et Loisir Contacts : Service des sports de Cogolin 04 94 54 13 47 taekwondocogolin@hotmail.fr Cogolin Volley-Ball Président : Eric Grimaud Contacts : 06 10 90 57 04 ou 06 72 38 79 10 karine.grosso@hotmail.fr

Escrime Club Cogolinois Présidente : Thérèse Moreau Contacts : 04 94 54 40 76 Cogolin Karaté Président : Frédéric Vanardois Contacts : 04 94 95 91 72 06 72 54 88 09 cogolinkarate@gmail.com Randonneurs Cogolinois Président : Gilbert Manent Contacts : 06 14 29 17 30 rando.cog@live.fr Boule Cogolinoise Président : Michel Dallari Contacts : 04 94 54 60 36 06 88 05 50 05 michel.dallari@au-bec-fin.com Club de Danse Cogolinois Présidente : Sonia Rouchon Danse classique, country, jazz, hip hop, orientale, rock, salsa, danses de salon Contacts : 06 11 50 87 83 vincent.monget@orange.fr

Tennis Club de Cogolin Président : Jean-Michel Rouquet Contacts : 04 94 54 61 16 06 18 41 41 57 scco.tennis@wanadoo.fr

Cogolin Judo Président : Laurent Mignard Contacts : 06 29 41 05 49 mignard.family@free.fr

Club de Badminton Cogolinois Président : Marc Cayrol Contacts : 06 07 42 06 30 badmintoncogolin@free.fr

Basket Club Cogolinois Président : Salim Mecibah Contacts : 06 19 38 65 15 06 81 06 78 71 brigitteabraham@orange.fr

Base de Voile de Cogolin Président : Thierry Fournier Contacts : 04 94 56 05 95 06 81 34 97 26 centre.nautique.cogolin@wanadoo.fr

Sporting Club Cogolinois Football Président : Erick Trougnac Contacts : 06 75 86 29 42 trougnac83@hotmail.fr

06

I

Dominique THOMAS Adjointe à l’Enfance et à la Petite Enfance

BUL L ET I N M UNI C I PA L - VI L L E DE COG OL I N

Aikidojo de Cogolin Président : Laurent Janin Contacts : 06 37 75 53 27 laurent.janin@wanadoo.fr Yoga à Cogolin Présidente : Maryvonne Oury Contacts : 04 94 64 41 3106 03 92 17 98 oury.maryvonne@neuf.fr Futsal Président : Hichem Bouchoukh Tel : 06 18 61 47 14 hichem.bouchoukh@live.fr GRS (Gymnastique Rythmique et Sportive) Présidente : Dominique Alvarez Tél : 06 30 75 49 10 dominique.alvarez3@wanadoo.fr Club Gymnique du Golfe Présidente : Mme Conte Tél : 06 31 67 90 35 laetitia897@aol.com

Informations : Service des Sports COSEC Marcel Coulony Tél : 04 94 54 13 47 Fax : 04 94 54 11 74 E-mail : kgrosso@cogolin.fr


SP ORT

Association à l'honneur : Tennis de Table de Cogolin > Petit rappel historique Jean-Claude Pontet, président d’honneur de tous les clubs du golfe de Saint-Tropez, acteur et témoin de l’histoire locale du tennis de table et membre actif du club de Cogolin explique : « Le club a été fondé en 1968. Sous la présidence de Pierre Bénichou et grâce aux qualités d’entraîneur de Patrick Zonneveld, en 1990, il monte en Nationale 1 devenant le huitième club français. Patrick a su former de nombreux champions tels Anthony Geminiani ou Greg Pitiot… Avec l’arrivée de Manassé, c’est l’esprit “club formateur” qui renaît. »

> Un club de passionnés qui prend un nouveau départ « La saison 2010-2011 marquera le début d'une nouvelle ère pour le club de tennis de table » prévient Nicolas Fournaux, vice-président, qui se réjouit d'annoncer les nouvelles ambitions du bureau. « Le club a décidé de partager avec celui de Saint-Tropez, les services d’un entraîneur hautement qualifié avec de grandes qualités humaines et sportives. Manassé Batix est déjà venu officier en fin de saison dernière. Dès la rentrée, il consacrera six heures par semaine aux jeunes de notre club. La très belle salle de la Cauquière peut recevoir jusqu'à douze tables » indique Nicolas Fournaux qui pratique le ping-pong depuis dix-huit ans avec son ami le président Yves Serret. « Le tennis est un sport d'adresse, ludique et complet. Et comme pour tous les sports individuels il faut se surpasser ! La saison dernière nous avions trois équipes en compétition dont une qui a terminé championne du Var et qui monte en Régionale 2. Nos objectifs ? Nous allons étoffer cette équipe pour la maintenir en Régionale et, surtout, créer un bon groupe de jeunes ! » expliquent ces deux passionnés qui pratiquent la compétition.

Qui est Manassé Batix ? A 47 ans, l’ancien volleyeur international du Cameroun, est entraîneur de tennis de table depuis plus de vingt ans. Titulaire d’un Brevet d’Etat deuxième degré, il est aussi expert de la Fédération Internationale de Tennis de Table. « Le club a envie de miser sur les jeunes mais pour qu’un club progresse, un entraîneur ne suffit pas. De gauche à droite : Nicolas Fournaux (Vice Président.), Didier, Claude, Yves Serret J’espère communiquer la (Président), Jean-Claude Pontet, Christophe, Véronique, Manassé Batix, Mickaël et passion du tennis de table Stéphane à Nabil, animateur diplômé d'état du service Jeunesse et Sport. Le projet à court et moyen terme est de fidéliser nos jeunes pongistes et, grâce à leurs résultats, de toucher leur entourage pour inciter d'autres à nous rejoindre. Je ne suis pas un faiseur de miracle ! Il faut un encadrement et une progression au quotidien, je vise un podium aux championnats de France dans trois ou quatre ans avec une équipe de jeunes minimes ou cadets. Le club démarchera bientôt les écoles pour organiser un tournoi avec les scolaires. »

> Infos pratiques Club de tennis de table de Cogolin - Salle de la Cauquière. Tarifs des cotisations : Catégorie compétition : 80 € jusqu'à 16 ans – 110 € au-delà. Catégorie Promo : 65 € jusqu'à 16 ans – 80 € au-delà. Réduction de 50 % pour la cotisation deuxième enfant. Tél. : 04 94 54 11 95 Démonstration par Manassé Batix au Forum des sports le 8 septembre

Brèves sportives > Forum du sport

> Semaine varoise de randonnée pédestre

Mercredi 8 septembre de 14h à 17h - Cosec Marcel Coulony. Ateliers sportifs, retrait des dossiers auprès des associations, possibilité d’inscription à l’Ecole Municipale des Sports – Ouvert à tous. Reprise des activités de l’Ecole Municipale des Sports le mercredi 15 septembre.

Dans le cadre de la semaine varoise de la randonnée pédestre organisée par l'Agence de Développement Touristique et le Comité Départemental de la Randonnée, les Randonneurs Cogolinois proposent deux sorties à la journée :

> Club de danse cogolinois Les cours de danse proposés par le Club de Danse Cogolinois reprendront dès le 12 septembre. Nouveauté : le succès de la danse orientale a incité l'association à créer un cours spécial pour enfants (5 à 11 ans) qui aura lieu les vendredis de 17h30 à 18h30. Les cours pour adultes auront lieu le même jour de 18h30 à 19h30 et de 19h30 à 21h. Renseignementsetinscriptions: C.D.C. Sonia Rouchon 06 11 50 87 83

ouverte à tous !

• dimanche 10 octobre : de Cogolin à l'oppidum du Montjean - 16 km aller-retour - point de vue sur le golfe de Saint-Tropez, le massif des Maures, l'Esterel et au loin le Mercantour - RDV 8h30 à l'Office de Tourisme • dimanche 17 octobre : de Cogolin au castrum de Sainte-Madeleine (ancienne église paroissiale - site du vieux village de la Môle) - 17 km aller-retour - point de vue sur la vallée de la Môle - RDV 8h30 à l'Office de Tourisme Ces sorties ont pour objectif de permettre à tous de découvrir la randonnée, les sites de la région et l'esprit du club. Elles sont gratuites et encadrées par des animateurs - Prévoir pique-nique, boisson pour la journée, chaussures adaptées. Renseignement et inscriptions OTACC : 04 94 55 01 10 Randonneurs Cogolinois : 04 94 17 07 79 meisch-claude@wanadoo.fr

BUL L ET I N M UNI C I PA L - VI L L E DE COG OL I N

I

07


PATRIMOINE PROGRAMME DU SAMEDI 18 ET DU DIMANCHE 19 SEPTEMBRE

Journées du Patrimoine : à la découverte de notre histoire

C

rées en 1984 par le ministère de la Culture, les Journées Européennes du Patrimoine auront lieu les 18 et 19 septembre. Pour la première fois cette année, à l'initiative de l'OTACC et avec la contribution de Bernard Romagnan, attaché de conservation du patrimoine au SIVU (Syndicat Intercommunal du Tourisme), le domaine des Garcinières ouvrira au public les portes de son histoire. « Ce principe devrait s’élargir d’année en année, permettant ainsi la découverte d’autres lieux du patrimoine bâti ou naturel de la commune et d’aller au-delà de la visite guidée du vieux village » explique Sébastien Lafon directeur de l’OTACC.

> Château des Garcinières

> Balade Contée du Vieux Village

Samedi et dimanche : 10h - visite guidée du Domaine par Bernard Romagnan - Durée 1h30 - Entrée par l’allée des platanes (voir photo de Une) Le domaine vinicole est issu d’une seigneurie médiévale attestée dès le milieu du XIIe siècle. La visite exceptionnelle permettra d’évoquer son histoire, la dévotion cogolinoise à la chapelle Saint-Jacques des Garcinières et les cultures pratiquées dans les siècles passés. Inscription obligatoire auprès de l’OTACC 04 94 55 01 10 (places limitées). Domaine des Garcinières – Route Nationale 98.

Samedi 16h et dimanche 16 h 30 : Stéphanie raconte les anecdotes, les métiers d’antan, les aspects économiques, architecturaux et géographiques de la cité. Rendez-vous à l’Office de Tourisme. Place de la République Tél. : 04 94 55 01 10 Gratuit.

La pose de carreaux de terre qui protègent la façade Est de la bâtisse principale du « Château des Garcinières » est une méthode ancienne d'isolation qu'on appelle l'essentage...

Stéphanie Gualbert, agent d’accueil à l’OTACC vient d’obtenir la carte de guide interprète régional délivrée par la Préfecture

> Musée Raimu Samedi et dimanche : 10h-12h30 et 14h30-19h. Le musée propose un petit retour dans le passé, à l'époque des débuts du cinéma parlant, et de la rencontre de l’acteur Raimu avec Marcel Pagnol…

> Musée du Coq Samedi et dimanche : 10h-13h-14h-18h. Le Musée du Coq recèle une jolie collection de coqs de toutes matières et de toutes origines (+ de 700 pièces). Ils sont présentés en fonction de leur provenance (Europe, Amérique, Asie), de leur histoire, de leurs matériaux de fabrication (cristal, bronze, terre cuite), de leur fonction. Samedi : 14h30 visite guidée du musée par son initiateur : Jean-Marc Soubiran (photo cicontre). Musée du Coq Château Sellier 46, rue Nationale Tél. : 04 94 54 63 28 Entrée gratuite.

08

I

BUL L ET I N M UNI C I PA L - VI L L E DE COG OL I N

Samedi : - 10h30 : projection du film l'Arlésienne de Marc Allegret - 14h30 : projection du film documentaire "Monsieur Raimu est un génie" d’Isabelle Nohain-Raimu et Jean-Louis Bompoint Dimanche : 14h30 conférence débat par Isabelle Nohain-Raimu et Jean-Jacques Jelot-Blanc, journaliste-écrivain, auteur de "Pagnol et Raimu, l'histoire vraie" (photo ci-dessous). Ils parleront des débuts de Raimu et de l’ambiance des tournages. La conférence sera suivie d'une séance de dédicaces. Musée Raimu 18, avenue GeorgesClemenceau 04 94 54 18 00 Entrée gratuite.


PATRIMOINE DÉFINITION D’un point de vue culturel, le patrimoine se définit comme l'ensemble des biens, matériels ou immatériels, ayant une importance artistique et/ou historique certaine, et qui appartiennent soit à une entité privé ou publique. Il est généralement préservé, restauré, sauvegardé et montré au public, soit de façon exceptionnelle comme dans le cadre des "Journées européennes du patrimoine" soit de façon régulière, gratuitement ou par l'intermédiaire d'un droit d'entrée et de visite payant.

L

e patrimoine dit "matériel" est surtout constitué des paysages construits, de l'architecture et de l'urbanisme, des sites archéologiques et géologiques ou encore de certains aménagements de l'espace agricole ou forestier. Le patrimoine fait appel à l'idée d'un héritage légué par les générations qui nous ont précédées, et que nous devons transmettre intact ou augmenté aux générations futures, ainsi qu'à la nécessité de constituer un patrimoine pour demain.

“On n’hérite pas de la terre des ses ancêtres, on l’emprunte à ses enfants” Antoine de Saint-Exupéry

> Notre patrimoine bâti

que l'on extrayait, notamment, près de La Môle) et en basalte (lave que l'on trouvait dans les environs de Cogolin) se succèdent. Un de nos plus beaux joyaux très apprécié des cogolinois qui y vivent et des touristes bien sûr.

La Chapelle Saint-Roch Elle date du XIXe siècle. La grange, située à sa droite, est l’ancienne chapelle Saint-Roch du XVIIe siècle, érigée par la Confrérie des Pénitents Blancs puis vendue comme bien national pendant la Révolution française. Elle a longtemps servi de bâtiment agricole. Aujourd’hui en réhabilitation, la Chapelle aura bientôt un nouveau visage.

La Tour de l'Horloge (voir photo de Une) Seul vestige du château fort édifié au XIIIe siècle, elle domine notre vieux village. On voit encore l'emplacement du pont-levis menant à l'enceinte fortifiée où se réfugiaient les habitants du village, avec leurs troupeaux, en cas de conflit.

Lors des journées du patrimoine, vous pourrez découvrir, guidés par Stéphanie, le patrimoine bâti du circuit touristique en commençant par :

La Demeure Musée Sellier Demeure bourgeoise du XVIIe siècle et ancienne résidence du Seigneur de Cogolin, elle abrite deux de nos musées : le musée du Coq et le musée Médiéval et des Templiers, ainsi qu’une salle d’expositions permanentes. Suite au départ de la bibliothèque qui occupait le rez-de-chaussée de la demeure, la réorganisation du bâtiment, aussi appelé le château Sellier, est en réflexion.

L’Hôtel de Ville construit en 1853 et son horloge en 1920. Il abrite de remarquables aquarelles d'un enfant du pays Héliodore Pisan (18221890) graveur de talent de Gustave Doré. Il a donné son nom à la Bastide Pisan, bâtie en 2000, salle de réunions etmaison des associations.

L’église Saint-Sauveur-Saint-Etienne : Édifiée au XIe siècle et remaniée au XVIe, sa façade principale est couronnée par un coq posé fièrement sur une croix et tenant dans son bec une brindille de lin. Elle abrite notamment : un triptyque de bois classé au titre de monument historique, un maître-autel en marbre incrusté et des statues en bois dorées du XVIIIe. Elle a été entièrement rénovée en 2006.

Place de l'Abbé Toti : elle évoque le souvenir de l'Abbé Toti, curé à Cogolin de 1966 à 1977 qui a marqué toute une génération de Cogolinois. Lorsque l’été arrive, le vieux village rendu piéton, nombreux sont ceux qui y apprécient les soirées à thème et les pauses déjeuners. Elle marque le début d’une jolie balade dans le vieux village où portails et portes en serpentine (roche vert sombre, veinée de blanc,

> En dehors du circuit… La Maison Moreau L’élégante « Maison Moreau », acquise par la mairie en 1998 fait aujourd’hui partie intégrante de l’Espace Rostropovitch qui accueille depuis un an le conservatoire intercommunal et la médiathèque. Une date gravée dans une pierre fait état de 1843. L’aspect général de la bâtisse réhabilitée a été respecté lors de sa restauration et certains très beaux détails architecturaux ou décoratifs ont été conservés, restaurés et mis en valeur comme la tourelle, la porte d’entrée et ses détails, les barreaux des fenêtres…

BUL L ET I N M UNI C I PA L - VI L L E DE COG OL I N

I

09


PATRIMOINE QU’EST-CE QUE LE PATRIMOINE NATUREL ?

Quand l’homme façonne les paysages Redécouvrons les richesses naturelles de la commune, inconnues, connues ou reconnues. Respectons-les et ne les regardons plus sans les voir…

Vignes et vignobles de grande qualité Les vignobles représentent 90% de la surface agricole utilisée. D’après les chiffres du Syndicat des Vignerons du Var, l’encèpagement total classé AOC (Appellation d’Origine Contrôlée) et Vin de Pays est de 422 hectares. Grenache, Cinsault, Syrah, Carignan, Mourvèdre, Ugni Blanc et Cabernet Sauvignon sont les principaux cépages qui composent notre vignoble.

Caves et domaines de Cogolin : Caves des Vignerons de Cogolin (80 exploitants) – Château des Garcinières – Château la Chêneraie – Château Saint-Maur – Château de Trémouriès – Domaine de la Giscle – Domaine des Caramagnols – Domaine du Val d’Astier – Domaine Saint-Marc

Le patrimoine naturel, est comme le patrimoine culturel et architectural, un bien commun, encore relativement épargné par l'empreinte de l'Homme, à gérer « en bon père de famille » et à léguer aux générations futures. Mais au lieu d'avoir été construit par l'Homme il résulte de l’évolution et parfois des interactions entre l'homme et la nature.

Nous l’exploitons sur une centaine d'hectares à travers le massif des Maures sur lesquels nous repérons les plus belles bruyères, celles qui ont plus de vingt ans et nous défrichons la forêt en même temps… » explique René Salvestrini, actuel exploitant.

La petite histoire de la source de Vaubelette La zone naturelle de la commune représente 84% des 2 793 ha de la surface communale. La Vallée de la Môle est un site remarquable

Petit tour d’horizon du patrimoine naturel de la commune. La forêt évolue La surface forestière de la commune est de 1 500 hectares appartenant à des propriétaires privés. La forêt est essentiellement composée de chênes-lièges, de pins maritimes, de pins parasols, de chênes verts et de châtaigniers. A partir des années soixante, la cochenille matsucoccus a décimé les pins maritimes rendant impossible leur exploitation par les forestiers. Depuis 2003 c’est au tour du chêne-liège d’être attaqué par un insecte nuisible : le platypus. Les spécialistes et le syndicat des propriétaires forestiers du Var recommandent de ne plus lever le liège des chênes sous peine de le vulnérabiliser.

Les cannes de Provence et la fabrication des anches Les roseaux du Var dont ceux de Cogolin sont les meilleurs du monde ! Cultivés par les exploitants locaux aux abords des rivières et ruisseaux, les roseaux représentent une surface non négligeable à entretenir tout au long de l’année. Ils sont coupés après deux ans de maturité à destination des fabricants de anches. Exploitants et fabricants cogolinois : Ruiz - Girodengo - Rigotti

Bruyère et fabrication des pipes Depuis deux-cents ans, la maison Courrieu exploite la bruyère des collines. « La bruyère arborescente à fleur blanche utilisée pour la fabrication de pipes, ne pousse qu'autour du bassin méditerranéen. Notre terrain acide et siliceux lui est très favorable.

10

I

BUL L ET I N M UNI C I PA L - VI L L E DE COG OL I N

Entrée de la source

En 1819, des fouilles sont engagées par la commune afin de trouver une nouvelle source permettant d’alimenter le village en eau. Ainsi, le « puits des belettes » est localisé à Vaubelette. En 1858, la création d’un ouvrage souterrain permet d’acheminer l’eau vers les fontaines édifiées sur la place de la Maire, place de l’abbé Toti, rue des Mines et, vraisemblablement place Victor Hugo. La galerie voutée d’environ 200 mètres de long et 1,60 de haut existe toujours. Elle part de la source et se poursuit sous terre pour desservir ces fontaines. La protection de ce précieux héritage est aujourd’hui une préoccupation pour la commune car elle est édifiée en sous-sol de différentes propriétés privées…


ANIMATIONS

Animations : les rendez-vous de la rentrée

V

oilà la fin de l’été et de ses festivités. Les diverses manifestations organisées dans le cadre du Festival de la Mer aux Marines de Cogolin ont attiré un public toujours nombreux. Que vous soyez Cogolinois ou vacanciers, vous étiez plus de 300 à vous déplacer à chaque soirée. Les activités nautiques, proposées sur la plage voisine, ont été tout autant fréquentées. La diversité des œuvres exposées au Salon Trans’arts s’est imposée aux visiteurs qui ont tous salué la qualité ascendante des expositions. Notons cette année la participation des enfants du Centre de Loisirs, qui, venus visiter le salon de peintures, se sont ensuite essayés à reproduire le tableau qu’ils avaient préféré. Mais tout a une fin et l’heure de la rentrée a sonné et avec elle la reprise des manifestations qui vous sont proposées tout au long de l’année. Bonne rentrée ! Laurent Daudé Adjoint à la Culture

Nous commencerons en accueillant avec grand plaisir pour la deuxième fois le Grand prix de Karting les 11 et 12 septembre. Succès considérable l’année dernière, il reprend de plus bel cette année avec une manifestation qui s’étalera sur deux jours. La nouveauté : une passerelle installée à hauteur de la Boucherie Dechaseaux reliera l’autre côté de la rue pour permettre aux piétons de profiter pleinement de la course des deux côtés ! Le centre-ville sera fermé à la circulation le samedi après-midi pour les essais puis le dimanche dès 8h00 pour laisser les 250 participants prendre le départ dès 9h. Le parcours est le même que celui de l’année dernière mais dans le sens inverse. Un week-end rythmé par le vrombissement des engins, des défilés de mode, des démonstrations, une exposition de véhicules et de voitures de collection et la possibilité pour les plus téméraires d’expérimenter de fortes sensations grâce à des simulateurs de Formule 1 !

Avec la rentrée, le retour également des 4 saisons du rire et un premier spectacle d’Eric Bouvron le vendredi 10 septembre à 20h30 au Centre Maurin des Maures. Forte d’un bilan 2009 positif, Véronique Barbe, présidente de l’association « Les arts du rire », renouvelle la convention avec l’OTACC avec sept dates prévues. Eclats de rire et bonne humeur garantis !

2010 • 10 sept. : Eric Bouvron dans "Afrika" • 26 nov. : Angel Ramos Sanchez dans "En attendant Julio" 2011 • 4 fév. : Zeu Dogz dans "Parental Advisory" • 4 mars : Isabelle Parsy dans "La Belle-Mère" • 1er avril : Patrick Cottet-Moine dans "Mime de Rien" • 3 juin : Topick dans "Fou Normal" • 19 juin au COSEC : Eric Ramage "Le Mentaliste" spectacle mêlant Humour & Mentalisme

La rentrée des soirées Jazz Club ravira également tous les aficionados qui se déplacent à chaque fois en nombre et de loin. Ces soirées se déroulent tous les derniers samedis du mois au Centre Maurin des Maures à 21h. Le partenariat qui lie l’association du Jazz à Ramatuelle et la ville de Cogolin existe depuis 11 ans et prolonge ainsi le Festival toute l’année. En projet : l’organisation de week-ends Jazz en partenariat avec les structures hôtelières de la ville. Entrée adultes 15€ - Étudiants/lycéens 10€ 25 sept. - Jean-Benoît Culot Quintet 30 oct. - Kristin Marion Quartet – guest Daniel Huck 27 nov. - Karim Maurice Quintet 29 janv. - Thierry Olle Trio 26 fév. - Cristo Fontecilla Quartet

Reprise des thés dansants le 26 septembre Tous les derniers dimanches du mois, le Centre Maurin des Maures accueille les thés dansants dont le nombre de participants a doublé depuis leur création. Danses de salon, musique moderne, antillaise… il y en a pour tous les goûts. L’occasion pour les adeptes de se mettre « sur leurs 31 » pour partager un moment musical agréable et convivial. Prochaines dates les dimanches 26 septembre, 31 octobre, 28 novembre, 30 janvier, 27 février – à partir de 15h – Entrée 8€

Pour tout renseignement sur ces manifestations : OTACC - 04 94 55 01 10 - www.cogolin-provence.com

Mais aussi … Un récital classique Musiques latines le 9 octobre organisé par l’OTACC Programme mêlant musiques sud-américaines et espagnoles, instrumentales et vocales, notamment avec des extraits de Zarzuela (équivalent espagnol de l’Opéra-Comique), arrangés pour piano et quatuor à cordes. Soprano : Garance Castanié - Tenor : Marc Terrazzoni Pianiste : Brigitte Grosse - Quatuor à Cordes : “Quatuor du Parvis” Sylvie Niverd, Marie-Judith de Bucy, Cécile Florentin, Véronique Gueirard 21h : réservations OTACC Tarifs : 15 € adultes et 10 € étudiants, demandeurs d’emploi, enfants moins de 12 ans.

La balade du coq le dimanche 3 octobre Randonnée VTT dans les Maures organisée au départ du centre-ville de Cogolin par l’association Loisirs et Nature. Quatre parcours de 10-20-35 et 50 km - Départ des courses à partir de 7h. Tarifs moins de 14 ans 6€ - Plus de 14 ans 10€. Manifestation ouverte à tout possesseur de VTT homme, femme, enfant licencié ou non. Inscriptions avant le 28 septembre auprès du COSEC Marcel Coulony 04 94 54 13 47 sport-cogolin@wanadoo.fr Pour + d’infos : http://loisirsnature.vtt.free.fr Un rendez-vous sportif et familial

BUL L ET I N M UNI C I PA L - VI L L E DE COG OL I N

I

11


VIE DE LA CITÉ

Festival de la Mer : spectacle flamenco avec le guitariste Antonio El Titi

Rétrospective en images juillet

Laurent Daudé prononce le discours d’inauguration de l’exposition Trans’arts peinture

Les 3-10 ans de l’Etablissement d’Accueil et de Loisirs ont profité de la base nautique tout l’été

Cérémonie du 14 juillet : Jacques Sénéquier et le capitaine Serge Deneubourg

Le footballer Jean-Marc Ferreri parraine le terrain de Football-golf à la Foux

12

I

L’Association des Plaisanciers remet un chèque à la Société Nationale des Sauveteurs en Mer

Ouverture du Festival de la Mer avec Sweet Dixie Quintet

Bal de quartier place de l’abbé Toti avec le groupe Tamus

BUL L ET I N M UNI C I PA L - VI L L E DE COG OL I N

La jeune équipe en charge des journées portes ouvertes de la Base Nautique Municipale

Lara, six ans découvre l’art plastique à l’E.A.L.


Rétrospective en images août

VIE DE LA CITÉ

Les membres de l’Amicale de Cogolin-Plage avant leur grand bal annuel

Les balades contées de Stéphanie remportent un franc succès

Un été sportif pour les 10-17 ans de l’E.A.L.

Les petits de l’E.A.L apprécient les notes de jazz de Christopher Mason

Sardinade du Festival de la Mer

L’auteur parisien David Foenkinos, parrain des Nocturnes Littéraires

Le peintre Yvon Bonnaffoux exposait au Musée Sellier

Lectures de ses textes par l’acteur Richard Bohringer aux Marines

Beaucoup de monde à l’inauguration de Trans’arts sculpture

BUL L ET I N M UNI C I PA L - VI L L E DE COG OL I N

I

13


VIE DE LA CITÉ

La Mission Locale : une association au service des jeunes de 16 à 25 ans De gauche à droite : Françoise Marin (directrice), Catherine Lucas, Bruno Rambert, Clotilde Duchêne et France Duval

Mission locale - 14, rue Carnot - 04 94 54 62 52 email : missionlocale.cogolin@wanadoo.fr Horaires : le lundi de 13h à 17h et du mardi au vendredi de 9h à 17h « La Mission Locale du Golfe de Saint-Tropez et du Pays-des-Maures aide les jeunes de 16 à 25 ans à trouver leur place dans la société en construisant avec eux des parcours sensés résoudre tout ce qui fait obstacle à leur insertion » explique Françoise Marin, directrice de l'association depuis sa création. « Ces parcours sont personnalisés et individualisés. Ils répondent aux freins diagnostiqués lors d'un premier entretien avec un de nos conseillers. Les freins peuvent être d'ordre social (liés à la santé, au logement, à l’accès aux droits,…) mais peuvent également provenir d’une absence de projet professionnel, d’un besoin de formation (qualifiante ou non), ou encore d’une difficulté à trouver un emploi. L’utilisation des services de la Mission Locale peut varier de quelques jours à plusieurs mois, selon la situation de départ du jeune ! » A la rentrée : priorité à l'alternance et à la formation professionnelle ! « En septembre et octobre, nous sommes à flux tendu » poursuit Françoise Marin. « Les jeunes reviennent de vacances ou sortent de contrats saisonniers divers… C’est le moment où ils se préoccupent de leur avenir. Notre priorité, c’est l'alternance (les contrats d'apprentissage et de professionnalisation) qui répond à une demande très forte des jeunes de même qu'à celle du tissu économique local fait essentiellement de petites entreprises de type artisanal. Chaque année, environ cent cinquante contrats en alternance sont signés entres les jeunes et les entreprises. La formation professionnelle est également pour nous un axe prioritaire car 40% des jeunes qui poussent la porte de la Mission Locale n’ont aucune qualification ! » Si un jeune rencontre des difficultés de quelque nature que ce soit, quelque soit son niveau, quelques soient les obstacles qui freinent son avancée dans la vie, qu'il n'hésite pas à venir nous rencontrer. Nos services sont gratuits. »

L

’équipe est composée d'une directrice, quatre conseillers, un assistant social, une psychologue clinicienne, une assistante de direction, une assistante administrative, une chargée d'accueil et une animatrice du Bureau Information Jeunesse (BIJ). La Mission Locale a reçu son agrément en 1996. Aujourd’hui, elle suit en moyenne 1 500 jeunes par an, issus des douze communes des deux cantons (Grimaud et Saint-Tropez). Un réel succès intercommunal : La Mission Locale est un outil important de l’intercommunalité qui donne pleinement satisfaction aux collectivités locales, ainsi qu’aux jeunes qui l’utilisent. Une récente enquête de satisfaction menée auprès de 70 jeunes suivis par la Mission Locale a révélé un taux de satisfaction des utilisateurs très élevé.

TRIBUNE DE L’OPPOSITION

« Cogolin n’est pas Chicago ! » C’est par ces mots que Monsieur le Maire nous répond quand nous l’interpellons sur le manque de moyens de la Police Municipale. Al Capone est mort depuis longtemps mais le sentiment d’insécurité est toujours au cœur de nos cités. Cogolin n’a pas la chance d’être un cheflieu de canton ou une station balnéaire huppée. Mais Cogolin, ville de 12000 habitants, pôle économique et urbain au cœur du golfe de St-Tropez, mérite plus de sécurité. Sans tomber dans la surenchère « médiatico-sécuritaire » du moment, est-il normal, qu’à certaines heures et certains jours la protection des citoyens et des biens ne soit pas assurée ? Qu’en période estivale, les effectifs ne soient pas renforcés ? Les faits de ces dernières semaines sont là pour nous le rappeler. Monsieur le Maire, malgré ses réticences du début, envisage la vidéo protection depuis un an. On nous l’annonce pour l’automne ! Mais dans quel cadre ? Au sein d’un Conseil Communal de Prévention de la Délinquance qui n’existe pas ? En tout cas, sans concertation ni commission avec notre groupe d’opposition pourtant favorable à son implantation. La sécurité est en dehors des clivages partisans. Elle est le droit de tous, un droit républicain, n’en déplaise à Monsieur le Maire, pour qui, la République n’a pas les honneurs du fronton de la Mairie ! La vidéo protection, c’est un peu comme l’arbitrage vidéo au football : pourquoi s’en passer alors que ça existe ? C’est un outil dissuasif, un plus technologique, et comme tel, il ne remplacera jamais l’homme sur le terrain. Monsieur le Maire, ne faites pas comme l’Etat, qui en participant à hauteur de 20 à 50% du coût total du développement de la vidéo protection sur la voie publique par l’intermédiaire du FIPD(1) finance à moindre coût notre sécurité en réduisant les effectifs ! L’Etat se désengage de son droit régalien. A nous, municipalités d’en prendre conscience et d’en assumer la charge. 80% de la protection des biens et des personnes est assurée par la police municipale, police de proximité par excellence ! Mais qu’en est-il à Cogolin ? Malgré un travail reconnu par tous, elle souffre d’un manque d’effectif et de volonté politique devant l’accroissement de ses multiples missions.

Groupe Beretta (1) : Fonds Interministériel de Prévention de la Délinquance

14

I

BUL L ET I N M UNI C I PA L - VI L L E DE COG OL I N


INFOS DIVERSES

Nos joies, nos peines e

Une 3 étoile pour l’OTACC L’Office de Tourisme et d’Animation Culturelle de Cogolin s’est vu décerner une 3e étoile (sur une échelle de 1 à 4) par arrêté Préfectoral en date du 26 juillet 2010. Après le recrutement d’un directeur en 2009, l’élargissement des plages d’ouverture le week-end* et la traduction en deux langues des brochures en 2010, l’Office de Tourisme répond aujourd’hui aux trentre-trois critères exigés par ce classement. Reconnaissance pour l’équipe du travail accompli depuis plusieurs années, cette 3e étoile présente plusieurs avantages : - une identification claire et en plusieurs langues des services proposés aux usagers et une garantie de disponibilité tout au long de l’année

Mariages

Brèves

21/06/2010

> Une nouvelle association :

Luc CLAPIÉ Christiane KERVELLA

23/06/2010

Sébastien BARANSKI Audrey FURMAN

25/06/2010

Philippe LEFEBVRE Jacqueline SAUVAGE

26/06/2010

Christophe MOREAU Amélie MANTELLO

26/06/2010

Florent FRAICHER Christelle FORATO

26/06/2010

Jean-Paul BOURGON Carole BATREL

26/06/2010

Frédéric OCCASO Virginie MERCAN

26/06/2010

Guillaume GINOUX Marie CONNAULTE

01/07/2010

Nicolas HALLE Jennifer REINNEIS

03/07/2010

Gaël ORMIERE Virginie SéRIèRE

10/07/2010

Olivier ANELLO Magali SANTI

17/07/2010

Cyril HUET Stéphanie BIGALION

13/08/2010

Mario MARCHETTO Françoise HOFFALT

"L'amicale des scrapeuses" Elle organise des ateliers de scrapbooking européen, concept qui permet de réaliser de véritables albums photos par des techniques faciles et astucieuses. Pour tout renseignement contacter Laurence au 06 77 08 75 42 - L'amicale des scrapeuses 12 rue des myrtes

> Comment vont nos arbres ? Les platanes et l’oïdium Cette année les conditions climatiques ont contribué au développement de l’oïdium (champignon parasite) sur les feuilles des platanes qui ont revêtu un aspect blanc et froissé. Les arbres ont été traités deux fois dans la saison. La période de retour de sève arrive avec l’automne et verra la disparition des feuilles abîmées par le champignon. Les palmiers vont bien mais restons vigilants ! L’objectif d’éradication du charançon des palmiers sur la place de la République est atteint. Les assainissements ont également réussi sur tous les autres. Cependant, comme les platanes, les palmiers ont été atteints par des maladies fongiques qui ont ralenti, pour certains, la repousse des palmes.

Naissances 02/06/2010 02/06/2010 03/06/2010 05/06/2010 06/06/2010 07/06/2010 09/06/2010 11/06/2010 14/06/2010 14/06/2010 19/06/2010 21/06/2010 22/06/2010 23/06/2010 24/06/2010

Andréa FERNANDEZ-SAVALL Marco MORELLI Lola VIOT Layna FAHFAH Amélie GARCIA Arthur CAILLIER Matéo BARALE Sonia MESSIID Miriam HASSANI Ranim HASSOUNE Alexa ORTUNO Lina MAOUDJI Noah ABRAMSKI Sofia QESMI Léo COUSTENOBLE

Practice de Golf, Port Cogolin, ouvert de 9h à 20h 7/7 Moniteur diplômé - François Vallet - 06 03 74 71 05

04/07/2010 06/07/2010 17/07/2010 19/07/2010 26/07/2010 27/07/2010 29/07/2010 30/07/2010

Serena XALLE Aya EL MASOUDI Luna SEBIRE Anis ABARDI Célia COQ Youmna MOHAMED Zayra ABID Milo WILLIOT-DUPUY

Bar à pâtes – rue Jean-Jaurès – sur place et à emporter – tél 06 24 51 84 65

01/08/2010

Adem DARDAK

- un service professionnalisé en matière de traitement et de diffusion de l’information pour les prestataires, reconnu par un classement officiel. - l’affirmation de la volonté municipale de proposer un outil d’accueil, d’information et de promotion compétent, pour accompagner l’action touristique et économique de la ville. *depuis cette année, l’Office de Tourisme est ouvert le samedi toute la journée d’avril à octobre ainsi que le dimanche toute la journée en juillet et août.

> Le club d’échecs a 25 ans Reprise à la Bastide Pisan le mardi 5 octobre à 17h45 pour les jeunes et adultes et vendredi 8 octobre à 21h pour l’entraînement adultes. Renseignements 04 94 54 03 25.

NOUVEAU A COGOLIN Chambres d'hôtes au centre-ville, place de la Mairie " La cosy House " - 10 rue du 8 Mai 1945 - 06 81 67 30 93

Si vous êtes professionnel nouvellement installé sur la commune et que vous souhaitez paraître dans cette rubrique, merci de contacter le service communication au 04 94 56 65 56 ou par email communication@cogolin.fr

Où trouver votre journal ? > Votre journal est disponible : Dans les lieux publics : A l’accueil de la mairie, l’Office de tourisme, au Centre Maurin des Maures, aux services de l’Etat civil, de l’ Enfance (Cosec), à la médiathèque Espace Rostropovitch, au cinéma Raimu, à la DemeureMusée Sellier, dans les locaux de la Police municipale, au bureau des crèches (av. Clemenceau), au CCAS, à la maison de retraite Peirin Dans la plupart des commerces du centre-ville. Dans les commerces de La Foux : Station Total de la Foux, Tabac de la Foux, Capitainerie des Marines de Cogolin L’équipe du Bec Fin - ZAC de Valensole

Chez les docteurs : Debailleul, Labardin, Lafaurie, Dauzet, Cottard, Juvet, Berthelot, Roche, Thiriez, Audibert

Décès 24/05/2010 Georges TRIANTAFYLLIDES 29/05/2010 Odette BOTELLA 04/06/2010 07/06/2010 09/06/2010 09/06/2010 10/06/2010 14/06/2010 19/06/2010 19/06/2010 20/06/2010 28/06/2010 30/06/2010

Lucien TEISSEIRE Marco MORELLI Joseph SALVESTRINI Philippe AGUERA Patrick REVIS Mounir BADACHE Christiane SEYTRE Maryse GIRAUD Georges CAGLIARI Orosia MARTY Pierre CABO

01/07/2010 03/07/2010 04/07/2010 13/07/2010 14/07/2010 19/07/2010 20/07/2010 22/07/2010 30/07/2010

Valérie TURC Vincent PINTO Paulette GAL Claudette LECLAIR Emile ELBHAR Roger LATTRON Marguerite DI GENNARO Eugénie TAÏS Pierre POUPION

02/08/2010 03/08/2010 10/08/2010 11/08/2010

Jean GRIFFON Mario MAGNETTO Marguerite OLIVA Annie BATTISTI

BUL L ET I N M UNI C I PA L - VI L L E DE COG OL I N

I

15


De septembre à octobre

A N I M AT I O N S / C U LT U R E

sous réserve de modifications

Agenda des animations Informations OTACC : 04 94 55 01 10 - www.cogolin-provence.com

SEPTEMBRE • VENDREDI 10

LES ARTS DU RIRE : Eric Bouvron “AFRIKA” 20h30 : Centre Maurin des Maures. Entrée adulte 20€, adhérent 15€, gratuit moins de 13 ans. Réservations au 04 94 55 01 10 ou 06 14 80 92 91 • SAMEDI 11 ET DIMANCHE 12

HOP HOP HOP RACING CUP 2e Grand Prix de Karting (voir page 11) • SAMEDI 11 : 15h30 : parade – 16h : essais libres 19h : qualifications • DIMANCHE 12 : course de karting dans le centre ville à partir de 9h Défilé de voitures de collection et de « mythiques des années 80 », exposition de véhicules de concessionnaires, simulateur de pilotage de Formule 1, démonstration de « Show Dance », défilé de mode des boutiques Adepte et Taratata

>

• SAMEDI 9 : ZARZUELLA Récital classique de Musiques Latines (voir page 11) 21h : Centre Maurin des Maures Entrée adultes 15€, enfants, lycéens et demandeurs d’emploi 10€

• JEUDI 16 LES JEUDIS DU MAIRE Thème : « Et si on parlait de vos quartiers ? » 18h30 : Centre Maurin des Maures • SAMEDI 18 ET DIMANCHE 19

LES JOURNEES DU PATRIMOINE

• DIMANCHE 10

Programme détaillé à l’Office de Tourisme et page 8

RANDONNEE : DE COGOLIN A L’OPPIDUM DE MONTJEAN

• SAMEDI 25 SOIREE JAZZ CLUB Jean-Benoît Culot, quintet (voir page 11) 21h : Centre Maurin des Maures. Entrée 15€, étudiants et lycéens 10€

15h : Centre Maurin des Maures Entrée : 8€

OCTOBRE • DIMANCHE 3

10e BALADE DU COQ

Exposition permanente de l'artiste Mason. En septembre et octobre : présentation de ses dernières sculptures collection “Masques africains” Visite libre de l'atelier de l'artiste “Le Matador” bois et pied métal : hauteur : 135 cm Galerie Mason-Noirez 4, rue Edgar Quinet - Place de la mairie Tél./Fax : 04 94 51 49 67 - 06 72 20 96 26 alissia.noirez@9business.fr www.galeriemasonnoirez.com

16

I

SOIREE JAZZ CLUB Kristin Marion Quartet guest Daniel Huck 21h : Centre Maurin des Maures. Entrée adultes 15€, étudiants et lycéens 10€ • DIMANCHE 31

• JEUDI 14

THE DANSANT

DON DU SANG

15h : Centre Maurin des Maures. Entrée : 8€

Exposition de peinture du 2 au 30 octobre 2010 Antje Friedt Vernissage : le jeudi 7 octobre à 18h30 L’ocre du Roussillon « La découverte des carrières d'ocre du Lubéron et du Roussillon furent pour moi une révélation, je travaille ces pigments avec un liant acrylique en y rajoutant différentes matières, végétales, minérales ou synthétiques, pour créer des compositions proches de l'abstraction, telles une vision symboliste du futur, en insistant sur les zones d'ombre et de lumière. »

Tél. 04 94 54 63 28 - En septembre : ouvert du mardi au samedi de 10h à 13h et 15h à 18h30 En octobre : ouvert du mardi au samedi de 10h à 12h30 et de 14h30 à 17h30 La visite des expositions temporaires est gratuite. Contact : museecogolin@live.fr

> GALERIE MASON-NOIREZ

• SAMEDI 30

• DIMANCHE 10

DEMEURE MUSEE SELLIER

Touaregs « Retrouvant en 1993 la Bretagne et ses dernières coiffes portées par les Bigoudènes, je les dessine dans l'environnement des années 60 et réalise une collection éditée en cartes postales. Après avoir peint la Bretagne, ma source d'inspiration est le désert et ses nomades. Tous mes sujets sont brossés dans le mouvement, les ambiances sont d'ombres et de lumières, de fondus et d'évanescence, donnés par une succession de glacis et de balayages à la brosse »

De 9h à 17h : Centre Maurin des Maures Inscriptions 5€ au 06 82 90 01 73

De 8h à 12h30 : Centre Maurin des Maures

Course de VTT dans le village (voir page 11)

Exposition de peinture Jusqu'au 1er octobre : Yves Agaisse

BOURSE AUX VETEMENTS & SPORTS D’HIVER

Semaine varoise de la randonnée pédestre (voir page 7) Rendez-vous à 8h30 devant l’Office de Tourisme Inscriptions au 04 94 55 01 10

Troupe de Catherine Perez Opération brioches 15 h : Centre Maurin des Maures Réservation au 06 10 03 51 59 15€

THE DANSANT

> GALERIE SENS INTERIEUR Jusqu’au 16 septembre : Mayke Sassen (peintre) et Thierry Chassagnac (plasticien) Mayke Sassen «Nioulargue », 100 x 100 cm huile et pastel d’huile sur toiles

Du 17 septembre au 9 octobre Olivier Grolleau (peintre) Du mardi au samedi de 10h à 12h30 et de 15h à 19h30 D’une exposition sur l’autre, d’un artiste à l’autre, certaines œuvres demeurent exposées. Ouvert du mardi au samedi de 10h à 12h30 - 15h à 19h30 www.sensinterieur.com - sensinterieur@me.com Tél. : 09 71 53 43 45 - 06 45 14 47 92

BUL L ET I N M UNI C I PA L - VI L L E DE COG OL I N

Semaine varoise de la randonnée pédestre Rendez-vous à 8h30 devant l’Office de Tourisme. Inscriptions au 04 94 55 01 10 • DIMANCHE 24

REVUE CABARET

• DIMANCHE 26

• DIMANCHE 17

RANDONNEE : DE COGOLIN AU CASTRUM DE STE MADELEINE

MAIRIE : 04 94 56 65 45 Horaires : • Du lundi au jeudi de 8h30 à 12h et de 14h à 18h • Le vendredi de 8h30 à 12h et de 14h à 17h30 MÉDIATHÈQUE (ESPACE ROSTROPOVITCH) : Horaires : • Le lundi et le jeudi : 15h-18h • Le mardi et le vendredi : 9h30-12h-15h-18h • Le mercredi : 9h30-12h-14h-18h • Le samedi : 9h30-12h-14h-17h SERVICE URBANISME / CADASTRE : Horaires : • Le lundi et le jeudi de 8h30 à 12h et de 14h à 18h • Le mardi de 8h30 à 12h • Le vendredi de 14h à 17h30 • Ou sur rendez-vous en dehors de ces horaires DÉCHETTERIE MUNICIPALE : Horaires : • Du lundi au samedi de 9h à 12h30 et de 14h30 à 18h • Le dimanche matin de 10h à 12h COLLECTE DES ENCOMBRANTS : tous les premiers mardis de chaque mois. ATTENTION : Il faut s’inscrire au préalable au 04 94 56 65 45 PERMANENCES DU MÉDIATEUR : mardi après-midi de 14 h à 18h

www.cogolin.fr

Bulletin municipal édité par la Mairie de Cogolin, place de la République, 83310 COGOLIN • Directeur de la publication : Jacques Sénéquier • Responsable de la rédaction : Karine Raybaud • Collaboration textes et photos : Françoise Balet Crédits photos : DR, E. Bertrand• Création graphique, réalisation et impression : GROUPE FORUM Technoparc Epsilon, 61, rue I.-Newton - 83700 St-Raphaël - 04 98 11 33 33 Ne pas jeter sur la voie publique • Dépôt légal : à parution


Le Cogolinois  

septembre / octobre

Advertisement
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you