Issuu on Google+

RAPHAテ記 MILLETTE Designer / Artiste


RAPHAËL MILLETTE Designer de l’environnement / Artiste raphaelmillette1@gmail.com 4515 de Colonial/ app. 4/ Montréal (514) 267-8779

Éducation 2006-2009

DEC en Arts visuels (Cégep de Saint-Jérôme)

2011-2013

BAC Design de l’environnement (UQAM)

Prix / Distinctions 2013

* Premier prix ADIQ (Projet final de BAC, UQAM)

2013

Publicité Carlsberg

2009

Expériences 2013- à Aujourd’hui

Avenue Coloniale

Co-fondateur

AVENUECOLONIALE.COM

2013

UQÀM (Atelier)

Opérateur de découpeuse laser et prototypeuse 3d

Méga Bloks

2013-2014

Maquetiste d’emballages

F&Y Design

2012

Guidons en bois de vélos Assistant ébéniste http://fny.bigcartel.com

Été 2013

UQÀM(Carole Lévesque)

Été 2013

UQÀM (Pavillon de Design)

Ébéniste / Maquetiste Pour exposition: Détours

Design / ébénisterie

(Mario Baillargeon)

Foreign Diplomats (Indica Records)

Primtemps 2013

Graphisme / illustration

Pochette d’album

(Affiche artistisque)

Affiche publicitaire

(Association des jeunes agriculteurs du Québec)

Portfolio Académique/

Logiciels Adobe Illustrator Adobe Photoshop Adobe InDesign Revit Sketchup AutoCad

Professionnel

* Projet final de BAC

Artistique

issuu.com/raphaelmillette/docs/portfolio

issuu.com/raphaelmillette9/docs/marche_ta_ ville www.flickr.com/photos/raphaelmillette/ sets/72157622293914722/


Travaux Professionnels 2012 à aujourd’hui


AVENUE COLONIALE Co-fondation : Raphaël Millette Florence Julien-Gagnier

Wengé, cerisier, merisier, noyer, frêne, érable, acajou et hêtre sont soigneusement choisi et mit en forme pour créer les planches de services Avenue Coloniale. Celles-ci permettent de servir charcuteries et fromages avec finesse grâce à leur ergonomie et leur bande ardoise qui se démarquent des traditionnels plateaux de services. Conçu pour la maison, les pique-niques, le camping et la fin de semaine au chalet.

Travail professionnel 2013-2014 Avenue Coloniale (Raphaël Millette, Florence Julien G.), Montréal

AVENUECOLONIALE.COM


Les

CLASSIQUES F&Y

Le bois ; le choix des essences, la vapeur, le cintrage, le séchage, la patience. Le travail attentif de la forme à laquelle s’ajustera nos mains. Le bois, l’aluminium et le laiton s’allient avec clarté pour donner force et signature aux guidons Classiques de F&Y. Travaillé à la main, chacun des guidons porte les marques distinctes d’un savoir-faire traditionnel. Tel est le discours des deux designers-ébénistes qui m’ont donné la chance de mettre la main à la pâte.

Travail professionnel Été 2012 Durée de 6 mois Atelier F&Y, Montréal http://fny-mtl.tumblr.com/


Travaux

ARTISTIQUES

Un travail qui est sensible à l’exploration de la matière, de la couleur, des médiums, de la lumière, des proportions, de la perspective, des interprétations, du subconscient, de la provocation. Mes oeuvres son le résultat d’une recherche artistique me permettant d’exprimer l’inexprimable dans la vie tangible quotidienne.

Travail personnel 2009-2013 http://www.flickr.com/photos/ raphaelmillette


Travaux AcadĂŠmiques 2010 - 2013


Silicone /

fil d’acier galvanisé

Transferts technologiques d’une structure (armature d’acier) combinée aux propriétés d’un matériau (silicone) La conception assistée par ordinateur permet de pousser l’exploration en design vers des formes de plus en plus complexes, cependant celleci interfère grandement avec la spontanéité créative du travail manuel et l’expérience vécue que celui-ci permet. Les déformations contrôlées du projet font le pont entre ces deux univers. La conception rapide de formes complexes au bout des doigts permet une plus grande compréhension de la déformation de plan et amène un jeu instinctif. En combinant la flexibilité du silicone et la structure du fil d’acier, on obtient outil de mise en forme conceptuelle et pratique. Cet amalgame devient un instrument de visualisation topographique et/ou formel.

Atelier de matériaux Automne 2011, 3eme trimestret Durée de 15 semaines Coéquipier: Yannic Ryan Professeur: Koen De Winter


Campus Universitaire

Aucun plans, seulement des maquettes, c’est la formule de conceptualisation pour le pavillon du campus universitaire de l’UDEM. Au coin des rues Vincent d’Indy et Édouard Montpetit, le bâtiment s’adosse au CEPSUM. Connectant le quai de métro, il fait le lien jusqu’au terrain de football au flanc du Mont-Royal. Avec une cafétéria, un lounge, des salles d’études, un bar, une salle à manger et une billetterie, le pavillon offre enfin un campus universitaire aux étudiants. Les relations entre les nombreux paliers offre une compréhension et une découverte spatiale tout au long de la déambulation architecturale

Atelier d’architecture et design urbain Automne 2012, 5eme trimestre Durée de 5 semaines Coéquipier: Jean-Christophe Léger Pier-Alexandre Molaison-Houde Professeur: Randy Cohen


Campus Universitaire


Cuisines Collectives

HOMA Coopération, mise en commun, espaces partagés sont les élément génératifs de ce projet d’architecture portant sur les cuisines collectives. Utiliser ces éléments programmatiques pour créer un ensemble qui soit plus qu’une addition de logements individuels, mais qui forme réellement un tout, un univers en soi. Dans ce projet, la cuisine devient utopiquement le coeur des habitations et offre une un espace de rassemblement collectif de qualité. Tout près du stade olympique, le site est en lien direct avec le marché maisonneuve et des espaces de potagers collectifs.

Atelier d’architecture Automne 2012, 5eme trimestre Durée de 6 semaines Coéquipier: Yannic Ryan Professeur: Charles-Antoine Perreault


Production

Commercialisation S

Consommation

Coeur (Cuisines Marqueur public / Tour decollectives) cuisines communautaires modèles

Circulation verticale Circulation verticale

Dispersion / Fragmentation Dispersion de fragments de la tour de cuisines communautaires

Raphaël Millette / Yannic Ryan

Articulation des logements autour Articulation des logements autour du coeur de cuisines communautaires du coeur (cuisines communautaires)

Projet Vb / HOMA

Plan d’implantation 1:500


Cuisines Collectives

HOMA


Vue de la promenade

Coupe est ouest

Vue à vol d’oiseau

Coupe nord sud Vue d’une terrasse


EMOTION RESPONSIVE

ARCHITECTURE

Our city is now more human. Fluctuating to the rythm of its population’s emotional inputs. Montreal and it’s architecture are blank canvases to which we all post our moods. We redefine it constantly. Human interactions are guided by the ambiant emotional transparency. Together our merging moods give a feel to our streets & neighborhoods. The new emotion responsive architecture is immaterial. It lives through us and our desires. The designers and architects create the interface with which every individual will interact to modulate his own space. Managing our emotions will be the key to redefining the collective and private spaces we will live in.

Charette CCA 2013 Durée de 3 jours Coéquipiers : Yannic Ryan et Maxime LeBleu


Le camp

Pré

KANAWANA

Forêt Lac

Le YMCA Kanawana est pour ses visiteurs une porte sur la nature. Non pas une fenêtre de laquelle on observe passivement ce qui s’offre à nos yeux ; une porte que l’on franchit et qui nous plonge dans au coeur de la nature. L’expérience est immersive et déconnectera l’usagé des certitudes de son quotidien. Graduellement, le paysage agit comme une série de sas, introduisant Kanawana.

Colline

Marrais

Ruisseau

Le ruisseau nous accueille, son courant nous guide. La colline nous détourne, un boisé apparait. Une fois le sommet contourné, c’est un nouvel environnement qui nous envahit. Le pré, le marais, le lac, la forêt et les sommets au loin. Kanawana est un terrain de jeu, on y oublie, pour mieux s’instruire.

Relations naturelle / éléments naturels

Connexion/Déconnexion

Atelier d’architecture Automne 2011, 3eme trimestre Durée de 7 semaines Coéquipier: Yannic Ryan Professeur: Mark Poddubiuk

Le ruisseau

La promenade

Espaces intérieurs


Le camp

KANAWANA


Tentes Auxiliaires

Les tentes auxiliaires pour les futurs sites du Cirque du Soleil sont nées de la transformation du langage architectural de cirque (des chapiteaux). La modularité de celle-ci permet de créer un réseau de complexes pouvant servir à tous les besoins et évènement qu’engendre le cirque. Sa forme créant trois espaces, organise des lieux riches rehaussant l’expérience du regroupement humain. Le centre agit comme accueil, regroupement, passage et comme espace public. Les deux extrémités sont plus intimes et permettent d’y aménager une cuisine, une salle VIP, un bar, une salle de réunion ou tout autre espace utilitaire à la vie de cirque.

Atelier d’objet Automne 2011, 4eme trimestre Durée de 5 semaines Professeur: André Desrosiers


MA TÊTE, MES MAINS Ma tête, mes mains. L’amour de la conceptualisation et de la réalisation ; la commande idéale. L’amour du travail, le travail de l’amour. L’attirance des matériaux bruts, de leurs couleurs, leurs textures, leurs richesses visuelles. Explorer la déambulation architecturale à l’aide de maquettes. Prendre celle-ci dans ses mains et y observer les espaces, les pleins, les vides, l’ambiance et la lumière qui frappe les parois de celle-ci. Scénariser des comportements dans l’architecture conceptualisée. L’harmonie des pièces qui travaillent ensemble pour créer un tout. Réfléchir à un projet, y en sortir les idées les plus folles et les plus banales. Rêver. Puiser son énergie créative en s’inspirant de gens passionnés et l’être à son tour. L’harmonie fraternelle du travail d’équipe sain et les échanges constructifs. Travailler au bon endroit, au bon moment, avec les bonnes personnes. La chaleur des gens honnêtes transmit dans leur projet. L’art : qui me permet d’exprimer l’inexprimable tangible de la vie au quotidien. S’inspirer de l’architecture, des matériaux, de leur assemblage, de la couleur, des saisons, de la nuit, du jour, de la musique, de l’art, de la photographie des comportements, des gens, des expériences, de soimême. Observer, toucher, sentir, écouter, parler. S’ouvrir à tout, faire abstraction de tout. Aimer, haïr. Vivre et prendre le temps de vivre. Être ambitieux et avoir du plaisir. Rester curieux pour rester jeune. Maitriser pour vieillir. Penser, agir, penser, agir, penser... Avoir l’esprit vif et les mains usées. Utiliser sa tête, utiliser ses mains. Raphaël Millette


Raphaël Millette