Page 1

Communauté de Communes Sud Pays Basque / Euskal Herri Hegoaldeko Herri Elkargoa " Construire dans la solidarité l’avenir de son territoire " ● " Lurraldearen etorkizuna elkartasunean eraiki "

Ahetze/Ahetze Ainhoa/Ainhoa Arbonne/Arbona Ascain/Azkaine Biriatou/Biriatu Ciboure/Ziburu Guéthary/Getaria Hendaye/Hendaia Saint-Jean-de-Luz/Donibane Lohizune Saint-Pée-sur-Nivelle/Senpere Sare/Sara Urrugne/Urruña ●

Ê

tre au service de ses concitoyens, faire que la vie soit plus agréable sur le territoire, tel est le dessein d’une collectivité comme la nôtre.

Les travaux régulièrement engagés par notre Communauté de communes vont dans ce sens. Entre un soutien financier au développement d’actions économiques, un travail d’ampleur en faveur du respect de la nature, des aides dispensées pour que chacun puisse se loger sur notre territoire ou tout simplement un accès favorisé à la culture… les exemples sont nombreux. Pour aller aussi loin, notre Communauté de communes doit gérer rigoureusement son budget. Une capacité qui nous permet aujourd’hui de disposer d’un niveau d’investissement élevé, tout en conservant des taux de fiscalité locale stables.

2

PAGE

HABITAT

UNE AIDE FINANCIÈRE POUR DEVENIR PROPRIÉTAIRE

PAGE 6

Ce choix de bon sens nous permet de regarder sereinement vers de nouveaux horizons. Bonne lecture et bonnes vacances à toutes et à tous.

H

erritarren zerbitzuko izan, bizia atseginago izan dadin lurraldean ahalegindu, hau da gure bezalako kolektibitatearen xedea.

Herri Elkargoak erregularki bidean ematen dituen obrak zentzu honetan doaz. Ekimen ekonomikoen garapenerako diru laguntza, naturaren babesaren alde hedadura handiko lana, laguntzen banatzea bakotxak etxebizitza atxeman dezan gure lurraldean edo sinpleki kulturara heltzeko errextasuna… adibideak anitzak dira. Xede hauek betetzeko, gure Herri Elkargoak bere aurrekontua zorrozki kudeatu behar du. Gaitasun honek gaur egun ahalbidetzen digu, inbertsio maila handia ukatea, beti ere tokiko zerga tasa egonkorrak atxikiz. Zentzu oneko hautu honek zerumuga berri batzueri lasaiki so egitea ahalbidetzen digu. Irakurketa on eta bakantza on deneri.

LANGUE BASQUE

ECONOMIE

UN PROGRAMME AMBITIEUX

DES PROJETS MULTIPLES

PAGE 7

PAGE 2

SOMMAIRE // Page 2 UNE POLITIQUE ÉCONOMIQUE DYNAMIQUE // Page 3 AU COEUR DE NATURA 2000

Michel Hiriart Président de la Communauté de Communes Sud Pays basque Maire de Biriatou

Michel HIRIART Euskal Herri Hegoaldeko Herri Elkargoko Lehendakaria Biriatuko Auzapeza

// Pages 4 et 5 LE BUDGET À LA LOUPE // Page 6 HABITAT : PERMETTRE À TOUS DE SE LOGER // Page 7 ENTRE CULTURE ET LANGUE BASQUE // Page 8 LA VIE DE NOTRE INTERCOMMUNALITÉ

N°10

juillet 2012


CRÉATION ET EXTENSION DE ZONES D’ACTIVITÉS OBSERVATOIRE ÉCONOMIQUE ET SOCIAL

DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ACTIONS TOURISTIQUES

AC C O M PAG N E R VOS IDÉES ZUEN PROIEKTUAK LAGUNDU

APPUI AUX ACTEURS ÉCONOMIQUES

BOOSTER L’ÉCONOMIE LOCALE Dynamiser l’économie locale est l’une des priorités de notre intercommunalité. Des actions sont menées en faveur des filières agroculinaire ou nautisme, pour accompagner le développement des entreprises à l’export et pour doter les zones d’activités d’équipements modernes.

TOKIKO EKONOMIA BULTZATU

LE NAUTISME SUR LE BON CAP

Tokiko ekonomia dinamizatzea gure elkargoko lehentasunetako bat da. Laborantza-sukaldaritza eta ur-kiroletako sailen aldeko ekimenak bideratuak dira, esportaziorako enpresen garapena laguntzeko eta aktibitate eremuak ekipamendu modernoz hornitzeko helburuz. Ur-kiroletako saila lagundua izan da. Ekainaren 12an Hendaian, ur-jardueretako mugazgaindiko lehen foroak 60 profesional baino gehiago bildu ditu, 5 tailerren inguruan. Hauek, mugazgaindiko elkarlana laguntzea xede zuten aktibitate sektore honetan. Gure elkargoak, nazioartera garatzeko asmoa duten enpresak ere laguntzen ditu: laborantza-sukaldaritza saileko mugazgaindiko sei enpresa Madril, Londres eta Stockholmera lagundu ditugu esportaziorako merkatuak atxeman ditzaten. Azkenean, gure elkargoak finantzatzen dituen obra batzuk hedatu dira azken hilabeteetan, Donibane Lohizunen (Jaldai eremuan) eta Hendaian (Intzura eremuan), aktibitate eremu hauek zuntz optikoez hornitzeko.

PROJET EUROPÉEN

Innov Mugabe, moteur de l’échange

Afin d’améliorer la compétitivité des entreprises de part et d’autre de la frontière, le programme transfrontalier développé conjointement par notre intercommunalité et Bidasoa Activa est un succès. La plateforme électronique www.bidasoa-sudpaysbasque.com, où les entreprises sont référencées, favorise les échanges transfrontaliers. En outre, ces échanges sont renforcés au travers de rencontres entre professionnels, comme l’opération « 1er pas à l’export » ou le forum transfrontalier des activités aquatiques (cf articles ci-contre).

2

Voici quelques mois, les élus communautaires ont identifié la nécessité de mener des actions en faveur de plusieurs filières économiques, comme l’agroculinaire ou le nautisme. Des paroles aux actes, il n’y a qu’un pas que les élus ont rapidement franchi. La filière nautisme a bénéficié d’un coup de pouce. Le 1er forum transfrontalier des activités aquatiques organisé le

12 juin à Hendaye a réuni plus de 60 professionnels, autour de 5 ateliers. Ces derniers visaient à favoriser la coopération transfrontalière dans ce secteur d’activité. Michel Hiriart, président a ouvert le forum et Christine Bessonart, vice-présidente en charge du développement économique, a participé aux échanges. 6

PREMIERS PAS À L’EXPORT Fidèle à sa volonté d’aider les entreprises dans leurs projets de développement, notre intercommunalité accompagne aussi des entreprises qui envisagent de se développer à l’international. Que ce soit via des opérations transfrontalières avec nos voisins espagnols ou en soutenant des entreprises locales qui souhaitent assurer la promotion de leur savoir-faire sur des salons internationaux. De Madrid à Londres en passant par Stockholm, six entreprises transfrontalières du secteur agroculinaire ont été accompagnées afin de leur permettre de trouver des marchés à l’export. 6 Thierry Courcet.

LES ZONES D’ACTIVITÉS ONT LA FIBRE Des travaux, financés par notre intercommunalité, ont été déployés à Saint-Jean-de-Luz (zone Jalday) et à Hendaye (zone des Joncaux) au cours des derniers mois pour équiper ces zones d’activités de la fibre optique. Le Centre de Secours et d’Incendie d’Hendaye fait partie des bénéficiaires de cette avancée. « La fibre optique nous permet de disposer d’un lien de haute qualité et haute disponibilité tout au long de l’année. Elle sera particulièrement utile lors de phénomènes météorologiques d’ampleur, à l’image de ceux de la tempête Klaus de janvier 2009 » explique Thierry Courcet, directeur du sysytème d’information du SDIS64. Les prochaines zones d’activités qui seront équipées sont celles de Putillenea et Berrueta à Urrugne et Larre Lore à Ascain. 6


SERVICE PUBLIC D'ASSAINISSEMENT PRODUCTION ET DISTRIBUTION D'EAU

MILIEUX NATURELS

ASSAINISSEMENT

FÔRETS COLLECTE ET TRAITEMENT DES EAUX USÉES

EAU POTABLE EAUX DE BAIGNADE

RIVIÈRES

DE LA SOURCE À L'OCÉAN ITURRITIK OZEANORA

NATURA 2000 : AGIR PLUTÔT QUE SUBIR Notre Communauté de communes a gagné la confiance de l’Etat en matière de gestion de sites classés Natura 2000. Après la Rhune et le Xoldokogaina, six nouveaux sites vont être pris en charge. Vue du col de Lizarietta, à Sare.

P

lutôt que de subir cette directive européenne, mieux vaut en être acteur. C’est le choix qu’ont fait les élus de notre intercommunalité, préférant participer à la préservation de ces espaces, plutôt que de se voir imposer des règles contraignantes. Et force est de constater que le choix est des plus judicieux, à l’image des résultats obtenus pour le site Natura 2000 de la Rhune et du Xoldokogaina. « L’enjeu de Natura 2000 est de préserver la biodiversité, toutes les petites plantes et les petites bêtes qui sont essentielles à la vie sur terre. Cette biodiversité nous assure entre autre une alimentation et une médication pérennes. C’est cette diversité moléculaire qu’il faut préserver. » explique Caroline Huveteau, en charge du dossier au sein de notre intercommunalité. PILOTER, C’EST ORIENTER Cette première expérience a permis de mettre tout le monde autour de la table, tandis que des rencontres directes ont été engagées avec les exploitants pour adapter leurs pratiques, en échange de compensations financières. Ils ont réfléchi aux moyens à mettre en œuvre pour optimiser la gestion du massif et revaloriser la montagne au-delà du cadre imposé

par Natura 2000. Au final, le résultat s’apparente à une réouverture de l’espace montagnard. OPTIMISER LES ÉQUILIBRES Au-delà de la dimension environnementale proprement dite, cette démarche offre entre autre une analyse concrète du volet socio-économique, une meilleure gestion des usages et des espaces naturels en fédérant tous les acteurs impliqués (associations, usagers, collectivités, services de l’Etat, entreprises, citoyens…). « C’est donc tout naturellement qu’au regard de ses compétences, notre intercommunalité s’est portée candidate à l’élaboration des documents d’objectifs (DOCOB) de 6 nouveaux sites Natura 2000 » indique Jean-Louis Laduche, maire d’Ascain et vice-président en charge du développement durable. Les sites littoraux et marins seront animés en étroite collaboration avec l’Agglomération Côte Basque Adour, le périmètre s’étendant sur les deux territoires. Côté planning, l’ensemble des acteurs sera prochainement réuni pour commencer le travail de concertation et aboutir à la rédaction des DOCOB d’ici deux à trois ans. 6

C’est un document qui définit les objectifs de gestion pour restaurer ou maintenir en bon état les habitats et espèces d’intérêt communautaire identifiés. Il doit, en outre, concilier préservation de la biodiversité et maintien des activités socio-économiques.

LES 6 NOUVEAUX SITES NATURA 2000 Le site du Col de Lizarrieta, celui de la Nivelle, celui de la Côte basque rocheuse et extension au large (site marin), les falaises de Saint-Jean-de-Luz à Biarritz (site marin), le Domaine d’Abbadia et la corniche basque (site littoral/habitat), les rochers de Biarritz-le Bouccalot et la Roche ronde (site littoral/oiseaux).

Gure Herri Elkargoak Estatuaren konfiantza lortu du Natura 2000 sailkatuak diren guneen kudeaketaren arloan. Europar zuzentarau hori jasan partez, hobe litzateke honen eragile izatea. « Natura 2000ren erronka bioaniztasuna babestea da, hau da, lurrean bizitzeko beharrezkoak diren landare ttiki eta animalia ttiki guziak. Bioaniztasun horrek, besteak beste elikadura eta medikazio iraunkorrak segurtatzen dizkigu ». Hunkituak diren eragileak laster bilduko dira; lanak dokumentu administratiboen idazketa ahalbidetuko du hemendik bi edo hiru urtera.

ZERUMUGA BERRIA LIZARRIETARENTZAT

à savoir LE DOCOB, DOCUMENT D’OBJECTIFS

NATURA 2000: JASAN PARTEZ EKIN DIEZAIOGUN

70 % C’est le pourcentage de sites Natura 2000 de la Côte Basque qui se trouvent sur notre territoire intercommunal. En France 1746 sites sont recensés, tandis que l’on en dénombre 155 en Aquitaine et qu’un tiers du département est classé en zone Natura 2000.

COL DE LIZARRIETA Nous portons actuellement le projet de création d’un espace destiné à répondre aux besoins recensés aujourd’hui sur le col en matière d’hébergement, de restauration mais également en matière de tourisme durable (actions de sensibilisation à l’environnement, classes de naturedécouverte, etc) pour des publics qui fréquentent le col (randonneurs, chasseurs, touristes, scolaires, etc). 6

PROJET EUROPÉEN

Guratrans, l’eau n’a pas de frontière

Avec le projet Guratrans, c’est la gestion de l’eau qui est au cœur des réflexions transfrontalières. L’objectif : contribuer à une vision d’ensemble des bassins versants sur la Nivelle et la Bidassoa. Tout en veillant à atteindre une qualité des eaux excellente, l’enjeu des échanges menés entre notre intercommunalité et les partenaires espagnols permettra aussi de mener des actions pour préserver la biodiversité, lutter contre les espèces invasives, voire organiser des rencontres avec tous les acteurs de l’eau. Débuté en juin 2012, ce projet transfrontalier prendra fin en 2014.

Gure elkargoak, gaur egun, Lizarrietako lepoan diren beharrei era egokian erantzuteko eremu baten sortzeko proiektu bat eramaten du, aterpe, ostalaritza baita turismo iraunkorraren arloetan.

GURATRANS, URAK EZ DU MUGARIK Guratrans proiektuarekin, uraren kudeaketa mugazgaindiko hausnarketen bihotzean da. Helburua; Urdazuri eta Bidasoako haran hidrologikoen ikuspundu orokor bat ukaten lagundu eta uren kalitate bikaina lortzeko lan egin, frantses eta espainiar kolektibitateen elkarren arteko lana lagunduz.

3


le budget

2012

BUDGET 2012 : LA DYNAMIQ

La bonne gestion financière de notre intercommunalité per ménages, tout en poursuivant une large politique d’investiss

Les grandes RECETTES 1% 6% 3% 4%

10 %

56 %

2% 18 %

éclairage

UNE POLITIQUE DE L’HABITAT TOUJOURS AUSSI DYNAMIQUE

ba al daki

À QUOI SERT LE BUDGET DE NOTRE INTERCOMMUNALITÉ ? Un budget est un document de référence par lequel sont prévues et autorisées les recettes et les dépenses. C’est donc un outil d’autorisation, de prévision, et de gestion indispensable au bon fonctionnement d’une collectivité, tout comme peut l’être le budget d’une famille. Au sein de notre intercommunalité, le budget est voté par le conseil communautaire après examen par les différentes commissions. Le budget peut être réajusté en cours d’année, par le biais de décisions modificatives adoptées, en conseil communautaire.

VERS LA CRÉATION D’UN OBSERVATOIRE FISCAL Notre intercommunalité a pour ambition de créer un observatoire fiscal territorial. Cette base de données, outil mutualisé entre l’intercommunalité et les communes, a plusieurs objectifs : mieux connaître la recette fiscale du territoire et si besoin, déceler les anomalies, rétablir l’équité fiscale, dégager des marges de manœuvre en travaillant sur les bases de calcul et non plus sur les taux. Enfin, éclairer une stratégie fiscale à moyen terme, au regard des investissements.

4

L’harmonisation du prix de l’eau est l’une des actions fortes de notre intercommunalité.

E

n conformité avec la stratégie qui préside à la gestion des finances de notre intercommunalité depuis sa création, en 2006, le budget 2012 est construit sur la base d’une stabilité des taux de la fiscalité locale, d’une maîtrise des frais de fonctionnement et de la poursuite des projets d’investissement. C’est donc dans le sillage d’un travail constructif et de discussions sereines entre élus que le budget primitif de notre intercommunalité a été voté à l’unanimité. Ce budget, qui s’élève à 103 millions d’euros, comprend une part d’investissements de 66 millions d’euros. La première orientation retenue est celle de la maîtrise des dépenses courantes. Il s’agit d’un axe plus facile à proclamer qu’à mettre en œuvre. Nous nous donnons les moyens d’atteindre cet objectif, notamment en regroupant nos achats (fournitures, travaux, etc.).

Le deuxième axe fort est de maintenir l’effort d’investissement à un haut niveau. L’environnement, le logement et le développement économique sont autant de volets indispensables à la dynamique de notre territoire. Depuis 2011, nos recettes fiscales se sont largement transformées : en raison de la réforme de la fiscalité locale et notamment de la suppression de la taxe professionnelle ; notre intercommunalité perçoit désormais la Taxe d’Habitation anciennement perçue par le département. Celle-ci représente aujourd’hui la ressource la plus importante de l’intercommunalité avec 11,5 M€ sur les 20,9 M€ d’impôts et taxes. Cette gestion rigoureuse des finances publiques nous permet de poursuivre la réalisation de projets favorisant le bien-vivre en Sud Pays basque, alors même que le contexte économique incertain conduit certains acteurs à réduire leurs projets. 6

La participation financière de la Communauté de communes permettra d’accompagner l’effort de production de logements locatifs sociaux engagé sur le territoire. En outre, l’attribution d’une aide de 1700€ favorisera l’accession à la propriété par les primo-accédants. Quant au projet de Foyer des Jeunes Travailleurs, à Ciboure, il sera arrêté dans le courant de l’année 2012. La Communauté de communes interviendra financièrement pour la construction de cet équipement ainsi que pour son fonctionnement.

UN EFFORT PARTICULIER POUR LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE Les élus communautaires ont choisi de soutenir plusieurs filières (nautisme, agroalimentaire, écoconstruction, tourisme de qualité, santé bien-être, biotechnologie) afin de favoriser le développement économique de notre territoire. Nous avons décidé de porter ces efforts sur la structuration de ces filières. Des réserves financières ont également été réalisées pour l’aménagement et la création de nouveaux parcs d’activités économiques, que ce soit à Ascain, à Hendaye et à Saint-Pée-sur-Nivelle. En outre, une enveloppe a été allouée à la création d’une pépinière d’entreprises dans la Zone d’activités Larre Lore à Ascain. Le démarrage des travaux est prévu au printemps 2012.


QUE EN FIL CONDUCTEUR

rmet de ne pas augmenter les taux d’imposition des sements.

lignes du budget 2012 DÉPENSES

56 % : Impôts et taxes

55 % : Reversements 10 % : Services généraux

18 % : Dotations 2 % : Produits des services,

2 % : Culture

7%

10 % : Excédents 2011 (F+I)

10 %

4 % : Autofinancement

11 %

6 % : Emprunt

5% 2%

3 % : Cessions d’immobilisation

5 % : Logement 55 %

11 % : Environnement 10 % : Action économique

10 %

7 % : Autres

1 % : Autres

LE PRIX DE L’EAU HARMONISÉ Lors du conseil communautaire du 15 décembre 2011, les élus ont unanimement décidé d’harmoniser le prix du m3 d’eau potable et d’eau assainie pour pouvoir proposer aux usagers de notre territoire le même service au même tarif. En effet, jusqu’à la fin 2011, les tarifs étaient différents d’une commune à l’autre (écart maximum d’1€ TTC par m3). C’est pourquoi, nous avons décidé que sur les 8 lignes qui figurent sur la facture d’eau, 6 d’entre elles soient unifiées comme indiqué ci-dessous :

1. Abonnement Communauté de Communes (production et distribution d’eau potable) = 24 € HT/an 2. Abonnement délégataire (production et distribution eau potable) = 36 € HT/an 3. Consommation Communauté de Communes au m3 (eau potable) = 0,22 € HT/m3 4. Abonnement communauté de communes (assainissement) = 66 € HT/an 5. Abonnement délégataire (assainissement) = 24 € HT/an 6. Collecte et traitement Communauté de Communes au m3 (assainissement) = 0,36 € HT/m3 Le territoire est encore couvert aujourd’hui par 13 contrats de délégation de service public qui se termineront en 2018. À cette échéance, l’harmonisation des prix pourra être également effective sur les parts délégataires. Pour en savoir plus : www.ccspb.fr ou voir plaquette de la page 8 de ce journal.

DES TRAVAUX POUR L’ASSAINISSEMENT Dans le budget assainissement 2012, nous avons programmé 25 millions d’euros de travaux pour rénover les réseaux liés à la collecte des eaux usées ou des travaux pour le redimensionnement de stations d’épuration à Ainhoa et à Ascain. Egalement, d’importants travaux pour poursuivre la réduction des rejets dans la baie de Saint-Jean-de-Luz-Ciboure.

Le RENOUVELLEMENT DES CANALISATIONS En 2012, une enveloppe d’un montant de 2,9 millions d’euros a été votée pour principalement améliorer le rendement des réseaux (676 000€) et pour le sécuriser (490 000€).

UNE ANIMATION CULTURELLE QUI SE POURSUIT En matière d’animation du territoire, les spectacles Kultura Bidean tiendront toujours le devant de la scène. L’effort en faveur de l’usage de la langue basque est aussi maintenu, en partenariat avec l’Office Public de la Langue Basque, comme la sensibilisation et l’accompagnement des entreprises des zones d’activités, la coordination de la formation à la langue basque d’une quarantaine d’agents,…

LE TRANSFRONTALIER AUSSI L’année 2012 est une année charnière dans la mise en œuvre et la concrétisation d’un nouveau souffle transfrontalier au

sein de notre collectivité. Deux projets stratégiques pour notre territoire (Gestion des rivières transfrontalières et création d’un Territoire Socialement Responsable) font l’objet d’un soutien dans le cadre du financement des projets européens, à hauteur de 65% chacun.

D’AUTRES ACTIONS À SIGNALER Parmi les autres opérations inscrites au budget 2012, notons l’extension du siège de la Communauté de communes, avec une réception des travaux programmée pour le mois de juin 2013, l’achat de terrains en réserve foncière. 6

AURREKONTUA : DINAMIKA HARI NAGUSIA Gure elkargoaren finantza-kudeaketa onak familien zerga tasak ez emendatzea ahalbidetzen du, beti ere inbertsio politika zabal bat eramaten segituz. Lan eraikitzaile baten haritik eta hautetsien artean elkarrizketa lasaien bidetik, gure elkargoko aurrekontu proiektua aho batez bozkatua izan da. Aurrekontu hori, 103 milioi eurotara heltzen da eta 66 milioi euroko inbertsioak barne ditu.

ZERTARAKO BALIO DU AURREKONTUAK? Aurrekontu bat erreferentziazko dokumentu bat da; honek aurreikusten ditu eta baimentzen ditu diru-sarrerak eta gastuak. Baimenak emateko, aurreikuspenak egiteko eta kudeaketak zuzentzeko baitezpadako tresna da kolektibitate baten funtzionamendu onarentzat, familia baten aurrekontua izan daitekeen bezala.

URAREN PREZIOA HARMONIZATUA Gure elkargoak aho batez erabaki du m3 uraren prezioa harmonizatzea, erabiltzaileei zerbitzu berdina prezio berdinean proposatzeko xedez. Izan ere, 2012ko urtarrilaren 1.az geroztik, zure ur-fakturaren 6 lerro harmonizatuak izan dira. Delegatarienak diren beste bi lerroak 2018an harmonizatuak izanen dira, lurraldea estaltzen duten delegazioen 13 hitzarmenen epeak bururatuak izanen direlarik. Gehiago jakiteko : www.ccspb.fr edo aldizkariko 8. orrialdea.

5


HABITAT

URBANISME DÉPLACEMENTS

ACCESSIBILITÉ PERSONNES HANDICAPÉES

BIEN VIVRE SON TERRITOIRE ONTSA BIZI GURE LURRALDEAN

UNE AIDE DE 1700 € POUR SE LOGER Au sein de notre intercommunalité, l’habitat est l’un des meilleurs élèves. 800 000 € sont attribués chaque année à la politique habitat. Le point avec le vice-président, Guy Poulou.

LAGUNTZA BAT ETXEBIZITZA ATXEMATEKO Bizilekuaren Tokiko Plana onartua izan denetik (hots, finkatu helburuaren %70), alokatzeko 759 etxebizitza sozialekin, elkargoa jardun da gure lurraldean bakotxak etxebizitza atxemateko. Azken neurriak oraindik urrunago doaz ; adibidez 1 700 euroko saria emana izanen zaie etxebizitzaren jabegora lehen aldiz heltzen direnei.

GURE ELKARGOARENTZAT BIZITEGIA LEHENTASUN BAT DA Bere sorkuntzaz geroztik, Herri Elkargoak bizitegi sozialaren alde lan egiteko xedea du, alokatzeko etxebizitzen bidez edo etxe jabegorako heltzearen bidez edota etxebizitza zaharren berriztatzearen bidez. Etxebizitza sozialaren irudia aldatu da zerbitzu kalitatiboak bikainak direlarik. Oroitaraz dezagun etxebizitza sozialaren politika orokor hori gure biztanleen %80ei zuzentzen zaiela, horiek ezin dutelarik merkatuko prezioan etxebizitza atxeman.

LANGILE GAZTEEN BIZILEKU BATERANTZ Gure Herri Elkargoak, Langile Gazteen Bizileku baten eraikitzea Ziburun diruz laguntzen du. Hau, 2013an idekiko da, eraikitze baimena jadanik emana izan delarik. Hamahiru etxebizitzak, estudiotik T2a arte, formakuntzan diren gazteak errezibitzea ahalbidetuko dute.

RESOT PROIEKTUAREKIN, LURRALDE ARDURATSU BAT RESOT mugazgaindiko proiektuarekin, zeinean gure elkargoak parte hartzen duen, lurralde arduratsu baten alde jardutea da erronka, batez ere gazteentzat, etxebizitza eskuratzeko aukerak landuz. Hastapeneko helburua diagnostiko baten eratzea da. Honek identifikatu beharko ditu gazteen beharrak etxebizitzaren arloan, Irunen, Hondarribin nahiz Hego Lapurdin, bai formakuntzan diren gazteenak baita sasoilarienak ere.

6

Cette politique de logement social s’adresse à 80 % de notre population.

vec 759 logements locatifs sociaux enregistrés depuis le lancement du Programme Local de l’Habitat en octobre 2009 (soit 70 % de l’objectif fixé par le Programme), notre intercommunalité s’engage pour que chacun trouve à se loger sur le territoire. Mais les dernières mesures vont encore plus loin, avec une prime de 1 700 € qui sera accordée aux primo-accédants d’un logement construit par un office HLM (Office64, le Col, Habitat Sud Atlantique, Coligny...).

A

Permettre à chacun de se loger sur le territoire est l’une des priorités de l’intercommunalité. Pourquoi ? Depuis toujours nous avons la volonté, à travers notre politique, d’œuvrer en faveur de l’habitat social via le logement locatif ou l’accession à la propriété, ainsi que par la réhabilitation d’appartements anciens. L’image du logement social a évolué, tandis que les prestations qualitatives y sont excellentes. Rappelons que toute cette politique de logement social s’adresse à 80 % de notre population, qui n’a pas les moyens de se loger au prix du marché !

Où en êtes-vous des objectifs du PLH ? Un Programme Local de l’Habitat a été voté en 2009 afin de fixer des objectifs en matière de construction de logements sociaux. La majorité est destinée à être louée. Pour encourager les communes à tenir les objectifs, notre intercommunalité participe financièrement au surcoût foncier (étude des sol, foncier, raccordement aux réseaux...), subventionne 30 % de la participation financière au 3 % construction et participe financièrement à la réalisation des logements très sociaux financés en Prêt Locatif Aidés d’Insertion (PLAI). Cette politique connaît un écho positif puisque nous avons déjà atteint 70 % de nos objectifs programmés jusqu’en 2015.

Votre politique habitat est aussi à destination des jeunes et des saisonniers… Notre intercommunalité subventionne la construction d’un Foyer des Jeunes Travailleurs à Ciboure, dont le permis de construire a déjà été délivré. Treize logements, du studio au T2, permettront d’accueillir des jeunes en formation. En parallèle, nous avons lancé une enquête afin de trouver des solutions pour le logement des saisonniers. 6

PROJET EUROPÉEN

En 2012, vous avez choisi de favoriser l’accession sociale à la propriété. Qu’est ce que cela signifie ? Rien de tel que d’être propriétaire de son logement, notamment pour des mensualités quasi identiques à celles d’un loyer ! Pour favoriser l’accession sociale à la propriété, notre intercommunalité versera une prime de 1 700 € (majorée de 500 € pour un logement labellisé Basse Consommation Énergétique). La condition, pour obtenir cette aide, est de bénéficier du taux PTZ+ et d’être primoaccédant.

Avec RESOT, un territoire responsable

Avec le projet transfrontalier RESOT, auquel participe notre intercommunalité, l’enjeu est d’œuvrer pour un territoire responsable, en dynamisant notamment le logement des jeunes. L’objectif initial est d’élaborer un diagnostic afin d’identifier les besoins, tant sur Irun et Fontarrabie que sur le Sud Pays basque, concernant le logement des jeunes en formation en alternance ou des saisonniers. Une réponse au logement de ces personnes qui sera regardée attentivement, tant par les entreprises que par les collectivités, susceptibles de les accueillir à fin professionnelle.


ANIMATION DU TERRITOIRE RÉSIDENCES D'ARTISTES

AMATEURS DU TERRITOIRE

KULTURA BIDEAN

OCÉAN DE PASSION POUR CETTE SAISON

SUR LES CHEMINS D E L A C U LT U R E K U LT U R A B I D E A N

Avec le spectacle « La Petite Sirène », la prochaine saison culturelle imaginée par notre intercommunalité sera encore une fois source d’évasion pour les élèves des classes du territoire. Un très bon moyen de les sensibiliser à la culture. témoigne la marionnettiste Laurie Cannac de la compagnie Graine de vie. Au-delà de cette immersion imaginative et ludique, ce spectacle trouvera une suite logique dans les classes du territoire, avec la mise en route d’un projet pédagogique, nommé le Chant des Sirènes. Celui-ci s’étalera sur deux ans et aura la particularité de prendre une dimension européenne.

Laurie Cannac, compagnie Graine de vie.

L

a Petite Sirène est contée à même son étal de marché par une poissonnière fantasque. Tour à tour sorcière, grandmère, sirène, princesse, marin et même plusieurs fois, elle parle de passion en pleine mer, d’amour en eaux troubles… »

«

« Nous mènerons sur ce projet un travail avec des élèves de pays différents, qui communiqueront sur une même création. Le projet consiste à les convier à une véritable course au trésor sur les traces des sirènes, et à les embarquer dans une histoire imaginaire et collective. Les enfants échangeront sur leurs contes de sirènes et pourront découvrir les particularités de chaque territoire » explique Odile de Coral, vice présidente en charge de la culture à la Communauté de Communes. Le point d’orgue de ce projet pédagogique aura lieu en 2013, avec la mise en scène du spectacle, accompagné

par Ilka Schönbein, artiste allemande connue et reconnue dans le monde de la marionnette. Ce spectacle sera donc accueilli en résidence de création en octobre 2012 en collaboration avec le CPIE Littoral Basque puis en avril 2013 en partenariat avec le service culturel de la ville d’Hendaye. A suivre ! 6 Tout savoir sur l’actualité culturelle de la Communauté de Communes : www.kultura.ccspb.fr

PROJET EUROPÉEN

Du Pays basque au Danemark

Le projet ci-dessus, mené avec les scolaires, présente la particularité de disposer d’une dimension européenne. Des correspondances auront lieu avec d’autres élèves participant à ce projet, qu’ils soient en Franche-Comté, en Ile de France ou au Danemark ! Chaque région pourra ainsi mieux faire connaître ses propres particularités.

KULTUR-PASIOZKO OZEANOA « La Petite Sirène » (itsaslamin ttikia) ikusgarriarekin, gure elkargoak asmatu duen heldu den kultur denboraldia, beste behin ere, lurraldeko ikasleentzat ihesaldirako iturri izanen da. Kulturari sentsibilizatzeko oso molde on bat. Bi urte iraunen duen proiektu pedagogiko batez aberastua, ikusgarri hau sorkuntza egonaldian errezibitua izanen da, 2012ko urrian.

TRADUCTION PROMOTION DE L'USAGE DE L’EUSKARA SENSIBILISATION

TRANSMISSION ET FORMATION

COMMUNICATION BILINGUE

EUSKARA : ENCOURAGER L’USAGE DE LA LANGUE Notre intercommunalité fait partie des entités les plus dynamiques pour encourager l’usage de la langue basque. En témoigne la politique linguistique qui sera conduite lors des deux prochaines années. Si les aînés ont baigné dès leur plus jeune âge dans l’euskara, étant à même de tenir des conversations entière en langue basque, force est de constater que les jeunes générations n’ont pas la même chance. Pour encourager l’usage de l’euskara, notre intercommunalité mène de nombreuses actions, en partenariat avec l’Office Public de la Langue Basque. Ainsi, depuis plusieurs années, des conventions ont été signées avec toutes les collectivités du territoire pour qu’elles s’engagent dans une pratique soutenue de la langue basque. Les communes et autres syndicats sont ainsi accompagnés pour les traductions, notamment de bulletins municipaux.

Cet effort sera poursuivi au travers du programme de politique linguistique élaboré par les élus communautaires pour la période 2012/2014. Celui-ci vise tout d’abord à développer l’usage de la langue basque au sein de l’intercommunalité, des communes, les structures liées aux communes et de la société civile. Avec une volonté d’encourager les agents municipaux et toutes les structures liées à la commune (école, maison de retraite, bibliothèque, syndicats intercommunaux) à développer l’usage de l’euskara. Les entreprises situées dans les Zones Artisanales du Sud Pays basque seront aussi encouragées, via par exemple un soutien technique pour tout ce qui concerne la traduction ou

encore par la mise à jour des signalétiques et autres outils de communication extérieure. Le second enjeu est d’adapter et de mettre en place les dispositifs développés par l’Office Public de la Langue Basque : campagne de sensibilisation à destination des jeunes parents, labellisation des crèches, développement de l’usage de la langue basque dans les centres de loisirs sont autant de thèmes qui seront soutenus par notre intercommunalité. Pour atteindre cet objectif, le programme prévoit bien entendu des sessions de formation des agents à la langue basque ou encore la structuration du service de traductions de notre intercommunalité. 6

TOUS EN BASQUE DENEK D E N E N T Z AT

EUSKARAREN ERABILERA SUSTATU Gure elkargoak eragile dinamikoenetako bat da euskararen erabilpena sustatzeko. Horren lekuko, heldu diren bi urteetan eramana izanen den hizkuntza politika. Gaur egun, ekimen ainitz eramanak dira Euskararen Erakunde Publikoarekin partaidetzan: itzulpenak eginak dira herriko etxeentzat, euskarazko formakuntzak antolatuak dira haien langileentzat, proiektuak bideratzen dira eskoletan eta haurtzaindegiak lagunduak dira labelizazio sistemaren baitan. Pundu horiek indartzeaz gain, beste zenbait lan ardatz garatuak izanen dira: aisialdi zentroak, aktibitate eremuetako enpresak eta mugazgaindiko harremanak Nafarroa eta Gipuzkoako euskara zerbitzuekin besteak beste.

7


la vie

de la Communauté de Communes Sud Pays Basque

ÉQUIPEMENT

NOUVELLE DESTINÉE POUR LE FORT DE SOCOA ZOKOAKO GOTORLEKUA, HELBURU BERRIEZ INDARTURIK 2012ko maiatzaren 4ean Zokoako Gotorlekuaz jabetu gara (700000 €). Xedea eraikin hau eremu publikoan atxikitzea da baita leku honi helburu berri batzuen emateari buruz gogoetatzea ere.

URARI BURUZ DENA JAKIN Eskuorri elebidun bat « Dena jakiteko (edo kasik) uraren kudeaketari buruz » gutunontzietan banatua izan da. Deskarga dezakezu ere ccspb.fr webgunean edo Herri Elkargoko egoitzaren harreran eskatuz.

N

otre communauté de communes est propriétaire du Fort de SOCOA depuis le 4 mai 2012. Michel HIRIART a signé l’acte d’achat du monument emblématique de la baie de Saint-Jean-de-Luz-Ciboure, propriété de l’Etat, au prix de 700 000 €. L’objectif est de conserver à ce lieu son caractère public. La collectivité va maintenant s’attacher à imaginer une nouvelle vocation au Fort dans le cadre de ses compétences économiques, touristiques et culturelles. 6

Le Fort de Socoa.

Nouveau

NOUVELLE PUBLICATION : TOUT SAVOIR (OU PRESQUE) SUR LA GESTION DE L’EAU DU SUD PAYS BASQUE

Cette plaquette bilingue a été conçue pour expliquer aux habitants du territoire qui pilote les services de l’eau, et quelle est notre politique de l’eau ? Au cas où vous n’auriez pas été destinataire de cette brochure dans votre boîte aux lettres, prenez contact avec le standard de la communauté de communes (05-59-48-30-85) qui vous la fera parvenir à votre domicile. Vous pouvez aussi la télécharger sur le site ccspb.fr. 6

Directeur de la publication : Michel Hiriart Conception-réalisation : Valeurs du Sud Impression : Zeroa Multimedia S.A. Photos : CCSPB, Raphaël CauhépéFrançois, Henri Dutournier, Le JPB, CDT64, Fotolia. La Communauté de Communes Sud Pays basque a fait le choix d'une communication éco-responsable. Ce document a été réalisé avec des encres végétales, sur du papier 100 % recyclé, imprimé sous l’éco-label européen « Imprim'Vert ». Après l'avoir lu, si vous ne souhaitez pas conserver ce journal, merci de le déposer dans un conteneur à papier d'un point tri ou d'une déchetterie.

CCSPB : 5-7 rue Putillenea, 64122 Urrugne - Tél. 05 59 48 30 85 contact@ccspb.fr Ce journal peut être téléchargé sur www.ccspb.fr

8

PROJET EUROPÉEN

LE TRANSFRONTALIER AU CŒUR DES COMPÉTENCES COMMUNAUTAIRES

C’est à l’initiative de la commission transfrontalière, présidée par Jean-Baptiste Laborde, maire de Sare que nous avons adhéré en début d’année à la Mission Opérationnelle Transfrontalière (MOT). Cette structure interministérielle a pour objectif principal de faciliter la réalisation des projets transfrontaliers. Assistance opérationnelle, mise en réseau avec d’autres collectivités frontalières confrontées à des problématiques similaires, mise à disposition d’experts spécialisés sont autant de plus-values apportées par la MOT pour soutenir et dynamiser les nombreux projets en cours et à venir tant avec la Navarre que le Guipuzcoa. Voir les encadrés projet européen. 6

Sentiers de

randonnées 12 COMMUNES, AUTANT DE BALADES En collaboration avec le CPIE Littoral Basque, notre Communauté de communes propose, tout au long de l’année 2012, des balades naturalistes accompagnées et gratuites qui vous permettront de découvrir les richesses et les particularités de quelques-uns des sites naturels de notre territoire. Le 13 juillet, c’est à Arbonne, sur le sentier Perukain, avec un itinéraire entre prairie et bois humide, que le guide vous mènera pour une balade d’une heure. Le 10 août, le sentier Sainte-Barbe, à Saint-Pée-sur-Nivelle, vous fera découvrir un itinéraire paysager, entre montagne et littoral basque. Enfin, le 14 septembre, le sentier littoral Lafitenia s’offrira à vous pendant 1h30. Retrouvez l’ensemble du programme de l’année sur ccspb.fr et pensez à réserver votre sortie auprès du CPIE Littoral Basque au 0559203720. 6

Journal de la CCSPB n°10 - Juillet 2012  

le journal de la Communauté de Communes Sud Pays Basque

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you