Page 2

Entretien avec Christophe LUBAC, maire de Ramonville Saint-Agne

« Les engagements pris en 2008 ont été tenus » Quel bilan faites-vous de ce mandat ? Les engagements pris en 2008 ont été tenus. Sur les 103 actions que nous avons présentées, 88 ont été réalisées en un peu plus de 5 ans, les autres se finaliseront dans les mois à venir. L’équipe « Ramonville pour tous » que j’ai l’honneur d’animer s’est donnée comme cadre « Agir responsable ». Cet engagement répondait à la nécessité de prendre en compte les nouveaux enjeux sociaux, environnementaux et économiques du pays au niveau communal.

Justement, sur la question environnementale, qu’en est-il à Ramonville ? Notre commune s’est pleinement lancée dans le défi environnemental. Nous ne disposions pas d’Agenda 21, c’est-à-dire un programme d’actions en faveur d’un développement durable du

territoire. Nous avons lancé en 2009 ce programme avec 72 actions à mettre en œuvre à l’horizon 2014, plus de 80 % sont réalisées. Cet engagement a été reconnu par

lien social s’imposent comme conditions essentielles du Vivre ensemble et d’un développement durable et harmonieux d’un territoire. Que ce soit, par le développement

« La modernisation de l’action publique doit privilégier la concertation et la médiation, favoriser la participation citoyenne. » l’État puisque notre Agenda 21 a obtenu en 2010 la reconnaissance du Ministère de l’Environnement, ce qui fait de notre programme un des premiers de Midi-Pyrénées.

Quelles sont pour vous les principales actions de ce programme ? Une action sociale forte : La solidarité, la mixité et le

de nouveaux services publics (crèches, maison de retraite, aide à domicile…), par la valorisation des dispositifs d’écoute et d’accompagnement des jeunes, ou encore, par la réduction de la précarité et l’aide directe à nos concitoyens (allocation de fin d’année, aide sociale…), notre équipe s’est employée à recréer et à renforcer le lien social.

Un urbanisme durable : La qualité de l’habitat, l’accès au logement pour tous, déterminent le cadre et la qualité de la vie de chacun. Les orientations que nous avons prises répondent à la demande de nos concitoyens, elles se fondent sur une vision prospective du territoire et notre Plan Local d’Urbanisme sera le 1er de l’agglomération issu des lois « Grenelle 2 ». Le plus bel exemple est l’Ecoquartier Maragon-Floralies. Celles et ceux qui connaissent Ramonville depuis les années 70 savent que nous devions impérativement agir et nous employer à ne pas reproduire les erreurs du passé. Ce quartier sera exemplaire : habitat à basse consommation, chaufferie collective bois, insertion dans l’environnement, orientation bioclimatique du bâti, respect de la biodiversité, desserte en transport en commun, salle de quartier, services publics, commerces

de proximité… Nous avons là un condensé d’une politique urbaine cohérente. Une nouvelle mobilité : L’équipe « Ramonville pour tous » s’est employée à proposer une alternative à la voiture, c’est un enjeu social, le prix de l’essence impacte fortement le pouvoir d’achat des Ramonvillois et les transports sont à l’origine de 26 % des gaz à effet de serre. Trois axes ont été développés : l’amélioration des

déplacements à modes doux (vélo, piétons…) ; une desserte communale avec une navette gratuite ; et le développement des transports en commun avec principalement un « Axe bus » qui permet de valoriser les espaces urbains et changer la physionomie de la ville.

Comment définiriez-vous la méthode de l’équipe municipale ? La modernisation de l’action publique doit privilégier la concertation et la médiation,

favoriser la participation citoyenne. L’équipe « Ramonville pour tous » a développé les outils de concertation sur les grands projets du mandat par de nombreux ateliers de coconstruction, d’information ou de concertation. Que ce soit en matière d’urbanisme, de transports, de développement économique, c’est une nouvelle gouvernance qui demande du temps, un investissement quotidien des élus. De nouvelles

structures sont apparues ou ont été renforcées : création d’un conseil économique communal, ateliers de construction du projet Axe Bus, conseil des jeunes et conseils de quartier. Je tiens par ailleurs à saluer l’engagement des Ramonvilloises et des Ramonvillois dans ces ateliers et ces conseils de quartier. Cet engagement bénévole présent fortement dans le tissu associatif de Ramonville est un atout qu’il nous faut préserver pour le Vivre ensemble.

Ramonville Pour Tous : Bilan de 6 ans d'actions municipales  

Christophe LUBAC et la Liste Ramonville pour tous présentent le bilan de 6 ans d’actions municipales Découvrez la méthode, les engagements...

Ramonville Pour Tous : Bilan de 6 ans d'actions municipales  

Christophe LUBAC et la Liste Ramonville pour tous présentent le bilan de 6 ans d’actions municipales Découvrez la méthode, les engagements...

Advertisement