Page 1

DOSSIER COLLEGE

CENTRE CULTUREL

RAMONVILLE

2013 2014


Le Centre culturel de Ramonville vous propose de découvrir des spectacles sur le temps scolaire ou en soirée. Nous travaillons avec les compagnies artistiques afin de sensibiliser et accompagner les jeunes dans la découverte du spectacle vivant. Pour les collèges, nous vous proposons une sélection de 9 spectacles sur la saison 2013-2014 choisis pour leurs qualités artistiques et leur pertinence. En lien avec ces spectacles, chaque classe peut bénéficier d'un accompagnement artistique avant ou après le spectacle, au sein de son établissement ou en bord de scène. Ces actions se construisent ensemble sur mesure, à partir d’un projet pédagogique singulier et sur simple demande. Vous pouvez choisir plusieurs spectacles. TARIF : 4€ par élève – Entrée gratuite pour les professeurs accompagnateurs

Sommaire

14 & 15/11 MATERIAUX

1 4 - ENTRESORT THEATRE

pAGES

1

26/11 LE TESTAMENT DU VAMPIRE - EMETTEUR CIE

2

12/12 HULLU - BLICK THEATRE

CREATI3

14/02 VY - Michèle NGUYEN 4 21/02 FASTOCHE - CIE PIERRE TUAL 5 CREATION

6

04/04 PRECIS DE CAMOUFLAGE - SYLVAIN PRUNENEC

7

01/04 LA DYNAMIQUE DES EMOTIONS - Cie SAMUEL MATHIEU

11/04 ROLAND OU LA VERITE DU VAINQUEUR - CIE DE LA PIRE ESPECE 8 17 & 18/04 AUDIO THEATRE - CIE INTERIEUR NUIT

9

3 spectacles présentés en soirée «Comprend qui peut» - Boby Lapointe Repiqué

10

«L’autre» - Claudio Stellato 11 «le malade imaginaire» - Cie Vol Plané

contact Dominique RIVAL 05 61 73 71 01 dominique.rival@mairie-ramonville.fr

12


Jeudi 14 nov. à 14h30 Ven dredi 15 nov. à 10h30 et 20h30

Théâtre tout public +11 ans

« Matériau 14 » Entresort Théâtre Tout ça vient de nos grands-pères … L’ un racontait, l’autre pas. Mais chacun à leur manière, ils nous ont transmis la mémoire de cette Grande Guerre qui a volé leur jeunesse et hanté notre enfance. Et puis ils ont disparu. Alors, ne restent plus que ces boîtes qu’on découvre, pleines de lettres, de cartes, de photos… Et l’envie, un siècle plus tard, de transmettre nous aussi quelque chose de ce qu’ils ont laissé. D’essayer de comprendre pourquoi leurs souffrances et leurs espoirs nous sont encore si proches. Pourquoi, aujourd’hui comme hier, les mêmes forces obscures menacent les valeurs qui fondent notre humanité. Pour ne pas oublier. A PROPOS DU SPECTACLE Le projet de «Matériau 14» est d’essayer de comprendre pourquoi la Grande Guerre reste si présente dans nos mémoires qu’ elle continue, un siècle après, à nous hanter comme un cauchemar qu’on ne parvient pas à oublier tout à fait. Les ouvrages historiques, les fictions littéraires ou cinématographiques qui lui sont consacrés aujourd‘hui encore, sont bien la preuve que nous n’ en avons pas fini avec cet «héritage».

LA PRESSE Sur scène Roland Gigoi et Dominique Taillemite déposent chacun une malle. A l’intérieur, les archives familiales. S’ajoutent des vidéos d’époque, des marionnettes... Toutes les ressources du théâtre sont ici mises au service d’un propos authentique. Les comédiens interprètent leur propre histoire, celle de leur grand père. Une justesse de ton, toute naturelle, et qui fait toucher du doigt, avec une rare pertinence, les rouages conduisant à la barbarie. (L’Indépendant – mars 2012)

http://gare.art.free.fr

tarifs : 4 €

durée : 1h

page 1


Mardi 26 nov. à 14h30

Mercredi 27 nov. à 19h Théâtre Création 2013

« Le testament du vampire » L’Emetteur Cie

Ce spectacle sera accueilli en résidence au centre culturel en novembre 2013

Un jeune docteur ambitieux, dénommé Sigismond Frod parvient, après un long voyage, au chevet du Comte de Rac, vampire lassé des effets de sa malédiction éternelle. Découvrant l’étrange particularité de son hôte, Frod va bientôt se révéler très intéressé par l’immortalité et le pouvoir que celle-ci pourrait lui conférer... Jusqu’où ira-t-il pour l’obtenir ? A PROPOS DU SPECTACLE Le testament du vampire est une plongée dans le romantisme, les mots, le sensible et le fantastique.. C’est la rencontre entre 2 mondes : le moderne et l’ancien pour parler aux plus jeunes des valeurs morales de notre société, de ce que la modernité a apporté ou détruit, de l’humanité et de la monstruosité, de la vie et de la mort. Porté par une écriture littéraire, ce conte philosophique et moral s’attache à confronter des époques, des sensibilités et des aspirations pour finalement délivrer un message d’amour et de vie intemporel. «Ce que l’ancien monde, le vampire en l’occurrence, a peut-être d’essentiel à dire à ce nouveau monde, à nous dire donc, c’est qu’il n’ est de vraie intelligence que celle du coeur, et que la seule éternité qui vaille est celle de ces valeurs qu’il nous appartient de défendre et de transmettre.» Laurent Pérez

LA COMPAGNIE L’Emetteur Compagnie repose sur l’association des deux acteurs-metteurs en scène que sont Olivier Jeannelle et Laurent Pérez, et du chargé de production et de diffusion Olivier Leliège. A travers ses créations, l’Emetteur creuse le sillon d’un théâtre éminemment politique, où la scène est le lieu d’une parole en prise avec le réel. En regardant le monde depuis ses marges, le théâtre de la compagnie interroge la capacité réactive de l’individu dans son rapport à l’oppression systémique - qu’elle soit familiale, politique ou sociétale.

www.emetteurcompagnie.blogspot.com

tarifs : 4€

durée : 1h

page 2


Jeudi 12 déc. à 14h30 Ven 13 déc - 20h30 Sam 14 déc - 17h

Cirque Création 2013

tout public

Les artistes du Blick Théâtre sont en résidence à Ramonville pour 3 ans. La ville accompagne la création d’ «Hullu» et met à disposition de la compagnie un atelier.

« Hullu » Cie Blick Théâtre

[Hullu] parle sans mots de la folie : de la petite et de la grande folie, bref de l’extra-ordinaire. Ce huis-clos minimaliste montre le monde tel qu’il est perçu par trois personnages « hors-la-norme », de manière subjective, décalée. Le spectateur décidera de ce qui y est vrai ou faux, et si sa propre perception du monde peut être réduite à ces deux cases. Théâtre gestuel, marionnettes corporelles, cirque et magie nouvelle façonnent avec humour, poésie et philanthropie l’histoire de la pièce. A PROPOS DU SPECTACLE Après la guerre dans Court-Miracles, les artistes du Blick Théâtre s’ interrogent sur la folie et la différence de perception dans un monde emprunt de normocentrisme. Un monde dans lequel être en dehors de la norme devient une souffrance !

«Avec notre projet [hullu], nous souhaitons partir à la rencontre de ces gens que l’on appelle «les fous». Nous sommes curieux de savoir ce que nous pouvons nous apporter mutuellement. Notre spectacle sera sans parole. Ce sont les corps qui parlent. On quitte l’espace commun du langage parlé pour une nouvelle perception des choses. C’est par la manière dont nous exécutons nos mouvements que nous véhiculons une émotion, une intention, du sens. Nos parcours respectifs nous ont porté vers les disciplines du théâtre gestuel et du cirque, tels que la manipulation d’objets et la jonglerie, l’acrobatie, le jeu clownesque, la recherche de l’équilibre et du désé­quilibre. Nous cherchons à rendre le quotidien extraordinaire. Notre cirque raconte surtout des histoires. Il est un outil porteur de sens, plutôt qu’ une recherche de l’exploit technique» Loïc Apard, Johanna Ehlert et Matthieu Siefridt.

www.acolytes.asso.fr

tarifs : 4€

durée : 1h

page 3


Ven 14 février à 19h30 et 14h30 Théâtre tout public + 9 ans

« Vy » Michèle Nguyen

En partenariat avec le Festival Made in Asia

«Réécrivant mon enfance, je recouds mot à mot mes ailes, la lumière coule à nouveau dans mes veines». Dans le spectacle VY, Michèle Nguyen ouvre grand le livre du passé et interprète, on ne peut plus librement, son enfance bercée par la féroce présence de sa grand- mère «qui n’aime pas les enfants jaunes». Elle nous parle de sa maladresse, de son besoin de silence, de sa passion des mots, de son secret amour qui la mènera vers ses origines. Vers la paix aussi. Vy a été récompensé en France du Molière meilleur spectacle jeune public 2011 en Belgique du Prix de la Critique (danse/théâtre), Meilleure seule en scène 2011

LA PRESSE «Les mots de Michèle Nguyen, auteur et interprète, s’ égrènent et le public écoute avec une attention rare. Elle sait, avec une admirable simplicité et une présence magnétique, rythmer son histoire, ménager ses effets, ciseler ses silences et doser l’émotion. Un conte sur l’enfance à vous faire pousser des ailes...» Françoise Sabatier-Morel - Télérama, avril 2011 «Le récit n’ occulte pas la cruauté des adultes, ni le vertige de l’abandon. Leur empreinte est palpable, mais la grâce de la conteuse et de sa marionnette, c’ est de restituer cette douleur avec justesse, sans pathos. Si cette histoire singulière touche au cœur, c’est aussi parce qu’ elle met des mots et pose des gestes sur l’indicible en chacun de nous.» Khadidja Sahli in le Temps, novembre 2011

www.michelenguyen.com

tarifs : 4€

durée : 1h

page 4


Ven 21 février à 20h30 et 14h30 Théâtre

Création 2014

tout public + 14 ans

Ceprojet est accompagné en résidence d’artistes au centre Odradek (pôle de création, recherche, formation, développement pour les Arts de la marionnette) et diffusé à Ramonville

« Fastoche » Cie Pierre Tual

A l’approche de son trentième anniversaire, un jeune homme est pris de vertiges face à la course du temps qui passe. Faire des choix, pour avancer dans la vie, grandir, devenir un adulte. Paralysé par sa peur, il décide littéralement de «mettre sa vie sur pause». Il se retire de son monde et trouve refuge loin de chez lui, dans un logement de passage qui lui servira d’aire de repos. Durant ce temps d’apparente immobilité - mais de grands mouvements intérieurs - il va trouver tout l’espace nécessaire à la libre divagation de ses pensées. Une sorte de rêve éveillé. Un véritable combat avec lui même et ceux qui peuplent sa tête, avant de reprendre son souffle et poursuivre sa route… Comme tout le monde, comme avant, mais avec le sourire en plus. A PROPOS DU SPECTACLE

«Fastoche» est un spectacle qui circule librement autour du thème de la «catastrophe intime», un regard tendre et amusé sur ceux qui, dans notre monde moderne occidental, perdent le sens de l’orientation et ne savent plus vers où continuer leur chemin. Une fable contemporaine mettant en scène grâce au jeu d’acteur et au théâtre de marionnettes l’épopée ordinaire d’un type qui se cherche. Un type comme vous, comme moi, banal peut-être, mais aussi héros de sa propre vie !

PARCOURS ARTISTIQUE

Pierre TUAL (France / Belgique) metteur en scène, comédien et marionnettiste, développe un goût particulier pour la rencontre entre les mots et la marionnette portant sur scène, avec sensibilité, des textes d’auteurs contemporains. Il se forme au métier de comédien lors de différents stages au Théâtre du Cercle à Rennes. En 2005, il intègre l’École Nationale Supérieure des Arts de marionnette de Charleville-Mézières. Puis en 2008, il démarre un compagnonnage auprès de Sylvie Baillon et du Tas de Sable – chez Panses Vertes à Amiens.

www.pierretual.tumblr.com

tarifs : 4€

durée : 1h

page 5


Mardi 1er avril à 19h et 10h30 Danse

Création 2014

« La dynamique des émotions » cie Samuel Mathieu En partenariat avec le Centre de Développement Chorégraphique de Toulouse

Un atelier du regard, un parcours au travers des œuvres de Pierre Soulages et d’Yves Klein. Une exploration des émotions, attisée par la couleur, aiguisée par la trace et les directions, dont le rythme et la vitesse composent l’ensemble qui fait l’œuvre. Pas d’histoire à priori, pas de conte, pas de narration, mais un fil tendu qui tient en haleine, qui récolte l’information, qui autorise l’absurde autant que le réel. Drôle de rôle, émouvant et charmant, cette pièce se veut dans son approche, simple et authentique. Une expédition, une exploration avec trois jeunes danseurs…

PARCOURS ARTISTIQUE Formé en danse classique et contemporaine, Samuel Mathieu traverse les univers de Régine Chopinot au CCN de la Rochelle et de Karin Waehner dans le cadre de sa formation à l’Ecole Nationale de Musique et de Danse. Interprète depuis 1989, il danse avec Joseph Russillo au Centre Chorégraphique National de Toulouse, avec Jean-Claude Gallotta avec lequel il travaille durant cinq ans, Robert Seyfried de 1995 à 2002. Il fonde sa compagnie en 2001 et l’implante à Toulouse. Répertoire : 2012 Les Identités Remarquables / 2012 Performance # 2 ou le Déclin / 2011 La Performante / 2011 L’Homme Qui Plonge / 2010 Boutès / 2009 Généric-X / 2008 Game / 2008 Yan / 2008 Nord-Reich-Nord / 2007 Ouvert 2007 Go On ! / 2006 Duo3 / 2006 Duo2 ou la stratégie du KO / 2006 Duo1 / 2005 Us-Band / 2004 Est-ce.O.elle.O.solo

www.ciesamuelmathieu.com

tarifs : 4€

durée : 40 min

page 6


Ven 4 avril à 19h30 et 14h30 Danse

Création 2013

« Précis de camouflage » Sylvain Prunenec

En partenariat avec le Centre de Développement Chorégraphique de Toulouse

Dans cette pièce, le chorégraphe met en jeu l’art du camouflage en offrant un terrain d’expérimentation entre les arts, la danse mais aussi la musique et les arts visuels. «Précis de camouflage» ou cacher ce que l’autre voudrait voir et dénicher ce qui se cache… Pour concevoir le spectacle, l’artiste s’ est inspiré de l’univers de Nikolaus Heidelbach, célèbre illustrateur d’albums pour la jeunesse mais aussi du cryptisme – cette capacité qu’ ont certains animaux à se fondre dans leur environnement ! Alors, ouvrez grand vos mirettes… A PROPOS DU SPECTACLE « Dans la nature, le camouflage est d’abord une question de survie. Le prédateur et la proie rivalisent d’ingéniosité pour ne pas être repérés. Les couleurs et les formes, mais aussi les subterfuges plus ou moins astucieux concourent au mouvement infiniment répété de la mort et de la vie. L’ enfant lui aussi aime à se cacher, se rendre invisible, pour observer à distance le monde réel afin peut-être de mieux le comprendre et d’ y mieux trouver sa place. Il se calfeutre parfois également pour inventer des mondes. Dissimuler à l’autre ce qu’il voudrait voir, dénicher ce qui se cache, laisser voir en fait juste assez pour aiguiser le désir, alimenter le fantasme, imaginer. «Précis de camouflage» tend à fondre dans une même réalité le monde tangible et des mondes imaginaires, cocasses et déroutants. »

PARCOURS ARTISTIQUE Issu du Conservatoire national supérieur de Paris, interprète depuis 1985, Sylvain Prunenec a commencé à développer ses propres projets en 1995, au sein de sa compagnie, l’Association du 48. Ses collaborations avec des artistes d’autres champs, notamment des musiciens (Françoise Rivalland, Fred Bigot alias Electronicat, Manuel Coursin, Sébastien Roux) ou des écrivains (Célia Houdart, Mathieu Riboulet), sont pour lui des occasions de questionner et de reconsidérer sa propre pratique de la danse et la place de l’interprète dans les processus de création et de représentation.

www.sylvainprunenec.fr

tarifs : 4€

durée : 40 min

page 7


Ven 11 avril à 19h30 et 14h30 Théâtre tout public + 9 ans

« Roland ou la vérité du vainqueur » cie de la Pire Espèce Sur la scène, un conteur vient livrer au public l’histoire de son héros d’enfance, Roland. Avec son ami «engagé pour jouer les personnages secondaires», il relate les meilleurs épisodes de la chansons de Roland, en proclamant leur véracité puisque «c’est écrit dans le livre». Les personnages sont des petites marionnettes d’ombre en papier, manipulées à vue par les deux acteurs. Mais peu à peu, captivé par son histoire, notre conteur se substitue à sa figurine de chevalier, il se transforme en Roland, lui donne corps. Il entre dans l’histoire, il passe derrière l’écran, devient une ombre parmi les ombres et perd définitivement toute distance critique. Il s’est pris au jeu, pris au piège. Le duo de conteurs se transforme alors en duel, chacun défendant sa lecture de La Chanson de Roland, chacun cherchant à imposer sa vérité au public. Entrain, spontanéité, vitalité, c’est superbe ! Un théâtre d’ombres et d’objets plastiquement magnifiques, fabriqués devant nous bruts de décoffrage. Une grande réussite ! A PROPOS DU SPECTACLE Roland est un vrai « héros français » et la bataille de Roncevaux, en 778, n’a malheureusement pas mis un terme aux affrontements entre chrétiens et musulmans, l’actualité se charge de nous le rappeler tous les jours. Autant dire qu’il s’agit d’un spectacle politique, au sens le plus noble du terme ! Le Théâtre de la Pire Espèce nous conte donc à sa manière déjantée l’épique texte de la Chanson de Roland : « ce livre est une véritable arme de destruction massive » car il est fascinant et chaque lecteur, comme chaque spectateur voudra s’identifier au héros. Mais attention à ne pas nous laisser entraîner par le mirage des images qui content une épopée si haineuse mais si bien écrite… car ce sont toujours les vainqueurs qui écrivent l’Histoire…

www.pire-espece.com

tarifs : 4€

durée : 50 min

page 8


17 & 18 avril Horaires à la demande Audio Théâtre tout public + 8 ans

« L’ Audio Théâtre » cie Intérieur Nuit La compagnie Intérieur Nuit propose une parenthèse théâtrale essentiellement sonore, reprenant la maxime de Rousseau «Parce qu’en voyant moins, on imagine davantage... ». Déjà accueilli dans la saison avec l’Igloo, cette fois-ci l’Audiothéâtre vous accueille en groupe sous une grande bulle enveloppante, installé dans des chaises longues dotées de haut-parleurs. L’ aventure peut commencer. Au programme plusieurs œuvres littéraires comme vous ne les avez jamais entendues. L’ Audiothéâtre ouvre grand la porte de l’imaginaire et vous projette hors du temps. LES SEANCES (Tout public) • 20 000 lieues sous les mers, d’après Jules Verne Mercredi à 15h30 & 19h / jeudi à 20h30 / vendredi à 20h30

• Les anneaux magiques, librement inspiré des mondes de C.S. Lewis (Les Chroniques de Narmia) Mercredi à 10h & 14h / jeudi à 17h30 / vendredi à 17h30

• La Marque Jaune, adaptation de la bande dessinée d’Edgar-P. Jacobs Mardi à 17h30 / mercredi à 17h / jeudi à 19h / vendredi à 19h

Ce programme de séances peut-être adapté pour des séances scolaires. D’autres oeuvres sonores peuvent vous être proposées. (liste complète sur : www.interieurnuit.fr) www.interieurnuit.fr

tarif unique : 3€

page 9


Ven 6 décembre à 20h30

Musique tout public

« Comprend qui peut » Boby Lapointe Repiqué A l’occasion du 90ème anniversaire de sa naissance, 6 artistes atypiques et singuliers rendent un hommage tendre et décalé à Boby Lapointe. Evelyne Gallet, Yeti, Roland Bourbon, Dimoné, Imbert Imbert et Presque Oui, revisitent au poil à gratter les refrains fantaisistes et lunaires dans une ambiance de cirque intime et débridé, de cuisine foutraque et raffinée... Croisés au fil des années dans nos salles, ces artistes illustrent la création actuelle en chanson francophone, et ont bien voulu s’unir et mixer leurs idées, marier leurs voix, bouturer un projet commun, et réinvestir un Boby Lapointe inédit en s’appropriant son répertoire à leur sauce. Ca ne peut qu ’être explosif !!!! A PROPOS DU SPECTACLE Quarante ans après sa mort et avec seulement douze années de carrière, Boby Lapointe reste une icône de la chanson française décalée. Créé à l’origine pour trois festivals seulement, ce spectacle est finalement parti en tournée, diffusant derrière l’allure déjantée de ces 6 artistes, toute la poésie et la tendresse de Boby Lapointe.

tarifs : 4€

durée : 1h30

page 10


Jeu 16 janvier à 20h30

Cirque tout public + 9 ans

« L’Autre » Claudio Stellato « L’autre » où l’histoire entre un homme et un meuble, la rencontre entre un être naïf, une petite commode accommodante et une armoire récalcitrante. Il est seul en scène mais des objets animés l’entourent et s’ en viennent. Une caisse, une armoire, un carton, un tapis. Ils surgissent dans son univers, tour à tour comparses, complices ou menaçants. Ils se défient et s’entrelacent. Il en joue, il les évite, les transporte, il s’y dissimule. Il se prend les pieds dans l’armoire, se cogne sur le tapis avant de l’emporter en coulisses. Les portes s’ouvrent comme on respire. Il est seul en scène mais l’Autre est là. Les images sont belles. La poésie est de chaque instant. Création entre cirque, danse et magie, « l’Autre » invite les spectateurs à un voyage sensoriel troublant. Danseur, acrobate et contorsionniste, Claudio Stellato défie les lois de la physique et se joue et de la pesanteur et des perceptions des spectateurs. Et « L’Autre » nous emporte ailleurs...

A PROPOS DU SPECTACLE

Cette création, centrée sur le mouvement et la relation corps-objet est une quête incessante sur la façon de donner vie par le mouvement. Cette recherche se compose de 20 étapes de travail où chaque étape se conclue par un évènement public différent (atelier, vidéo, contact avec le public). Entre manipulation d’objets et contorsions, « L ’Autre » nous emmène dans un jeu de force et d’illusion où ce qui devrait être inerte, prend vie.

CLAUDIO STELLATO

Né à Milan en 1977, Claudio Stellato vit et travaille à Bruxelles. A l’âge de 17 ans, il entreprend sa formation artistique en musique Jazz puis se dirige vers le théâtre. Pendant plusieurs années, il s’aventure aussi dans les arts de la rue et décide d’entamer une formation d’acrobate de cirque au Centre des Arts du Cirque de Toulouse. Depuis mai 2008, il travaille sur un projet personnel de recherche corporelle « L’Autre».

www.plataforma.fr

tarifs : 4€

durée : 50 min

page 11


Jeu 30 janvier à 20h30

Théâtre tout public + 12 ans

« Le malade imaginaire » Cie Vol Plané Le Malade Imaginaire, comédie-ballet en trois actes. La dernière pièce de Molière. Il y dénonce l’imposture de la médecine à travers un personnage principal paradoxal, un malade en bonne santé, qui tyrannise les siens en s’enfermant dans son obsession La mort est présente partout. Il n’ est pas un personnage qui ne l’évoque à un moment ou à un autre. Le Malade Imaginaire, pièce noire certainement, est surtout une pièce folle. Écrivant vite, dans l’urgence, Molière pille allègrement dans ses propres œuvres : on trouve du Scapin, du Tartuffe, du Médecin volant… Dramaturgie imparfaite, libre, ouverte, comme un brouillon, collision de scènes de farce et de débat d’idées, d’intermèdes chantés et dansés, l’ écriture offre, en toute virtuosité, une grande puissance de vie. Un sursaut du poète devant le scandale de la maladie, devant le scandale de la mort. Comme si le théâtre avait ici un pouvoir d’exorcisme. Dans le dispositif, quatre acteurs, pas de décor, pas de costumes, pas d’effets lumières : pas d’artifices. Le spectateur au plus proche. Une langue physique, musicale, rapide. Des changements brusques, des passages sans transition de la violence au rire franc, de la farce au tragique, du trivial au philosophique. La compagnie Vol Plané adresse la parole de Molière à l’homme d’ aujourd’hui. LA PRESSE

Un bel hommage, drôle et intelligent. Ce «Malade 2.0» est un véritable régal de spectacle, qui mérite plus que jamais son qualificatif de «vivant». Avec un héros qui se croit toujours aux portes de la mort, c’ est une véritable prouesse... Denis Bonneville (La Marseillaise des arts de la rue)

www.vol-plane.com

tarifs : 4€

durée : 1h35

page 12


CEN C U LT U TR RE LE

20134 201

RAMON VILLE

Centre Culturel - Mairie de Ramonville Saint Agne Place Jean Jaures 31520 Ramonville / 05 61 73 00 48 / www.mairie-ramonville.fr

Dossier college1314  

Présentation des spectacles accueillis durant la saison pour les collèges

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you