Page 27

Porté par le souffle génial de Maurice Béjart, le Béjart Ballet Lausanne parcourt le monde pour y montrer l’œuvre laissée en héritage à la danse contemporaine par l’un des plus grands créateurs de son temps. Après déjà vingt années d’activités et malgré la disparition de son fondateur voilà deux ans, le Béjart Ballet Lausanne poursuit son objectif en mettant ses 35 danseurs au service de l’un des chorégraphes parmi les plus fertiles. Ce sont donc trois ballets qui seront donnés à Odyssud : L’Oiseau de feu, un classique de Béjart inspiré de la musique d’Igor Stravinsky, Sonate à Trois, d’après Huis Clos de Jean-Paul Sartre et Ce que l’amour me dit, série de pas de deux sur une musique de Gustav Mahler. Une leçon de danse.  VP Du 15 au 18 octobre, Odyssud, Blagnac.

L’héritage Béjart

© F. Padini.

© D.R.

danse

Autoportrait

Pionnier de la danse hip hop en France et à Toulouse Abdul Djouri investit à la rentrée la scène d’Odyssud dont il est un habitué : non pas pour ses désormais très attendus Battle hip hop, rendez-vous annuels de la culture urbaine, mais en tant que chorégraphe pour y présenter sa dernière création, Portrait de Zulu King, autoportrait dansé et filmé, et une reprise de La Répétition, créée en 2002 dans cette même salle. 25 et 26 septembre, Odyssud, Blagnac.

Bal(l)ade unique

Associant deux danseurs - Yann Lheureux et Sonia Rodriguez - à deux musiciens Didier Labbé et Didier Dulieux, Bal(l)ade, à la croisée des disciplines, s’est promis de rester un spectacle inédit. Création in situ à chaque fois spécialement réinventée en fonction du lieu dans lequel elle évolue, voilà une flânerie, à la fois géographique et artistique, qui se régénère à chaque représentation. L’occasion d’un voyage poétique dans l’espace public à la rencontre d’une ville, Figeac en l’occurrence, puisque Bal(l)ade ouvre la saison de Derrière le hublot.  VP 19 septembre, Figeac.

la compagnie Vendaval, compagnie de danse contemporaine créée Raconte-moi C’est par quatre danseuses originaires d’Andalousie, qui ouvre la saison du

Centre culturel de Ramonville avec l’évocation d’un voyage du Sud de l’Espagne au Sud de la France. Une pièce qui à l’image de la compagnie se nourrit à la fois de la nostalgie des racines et de l’enthousiasme des rencontres et fidèle à cette idée d’une identité en construction, utilise un échafaudage en guise de scène. 6 octobre, centre culturel, Ramonville.

27

Ramdam 80  

Ramdam, le magazine culturel régional en Midi Pyrénées.

Ramdam 80  

Ramdam, le magazine culturel régional en Midi Pyrénées.

Advertisement