Issuu on Google+

Force aspirante Pour comprendre le concept de force aspirante il est important de se rappeler la différence entre pression et dépression. C'est ainsi que deviennent clairement compréhensibles les caractéristiques et les avantages que l'aspirateur d'huile est en mesure d'offrir à l'utilisateur.

Pour cela, il est indispensable de faire référence à la structure de l'atmosphère qui nous entoure et, surtout, à sa stratification barométrique et à sa compressibilité. Ses couches inférieures, c'està-dire les plus proches de la surface terrestre, sont plus denses, plus comprimées par rapport à celles qui se trouvent à des altitudes supérieures, comme cela arrive pour une pile de sacs de matériaux compressibles. (voir Fig. 1) Fig. 1

La pression atmosphérique diminue avec l'altitude: au niveau de la mer, elle est de 1 atm, à 2.000 m d'altitude elle est d'environ 0,8 atm, à 10.000 m elle chute à environ 0,3 atm (voir Fig. 2).

A 10.000 mètres d'altitude, la pression atmosphérique est d'environ 0,3 atm

A 2.000 mètres d'altitude, la pression atmosphérique est d'environ 0,8 atm

Au niveau de la mer, la pression atmosphérique est d'environ 1 atm

Fig. 2

42


La pression en général est obtenue en comprimant des fluides en tout genre, à l'intérieur d'un récipient déterminé, jusqu'à atteindre les valeurs de pression souhaitées: 1 - 3 - 10 - 100 atm, sans aucune limite, sauf celles de la résistance structurelle du récipient du fluide et de la force de la pompe appliquée pour le pompage.

La dépression ou le vide, en revanche, est obtenue en enlevant tout l'air contenu dans un récipient ou un réservoir déterminé, et la valeur maximale que l'on peut obtenir (vide ou force aspirante) est indépendante du système de pompage ou d'aspiration utilisé. C'est-à-dire que l'on peut utiliser n'importe quelle pompe (pompe électrique, pompe pneumatique, principe Venturi ou autre), la dépression maximale (ou force aspirante) que l'on obtiendra est égale à la pression atmosphérique externe au système d'aspiration. En effet, il n'est pas possible de dépasser cette valeur car, bien entendu, on ne peut pas enlever plus d'air que ce qu'en contient le récipient.

Fonctionnement de la force aspirante à principe Venturi On branche un tuyau d'air comprimé (7 atm) au raccord de l'aspirateur prévu à cet effet. L’air, devant passer à travers un “GICLEUR MULTIPLICATEUR” prévu à cet effet, du groupe Venturi, augmente énormément sa vitesse en créant autour de soi des “tourbillons cyclone” en mesure d'aspirer et de “pomper” tout l'air présent dans le réservoir de l'aspirateur en créant le vide total. Voilà pourquoi le pouvoir aspirant engendré par le principe Venturi est égal à celui que l'on obtient avec n'importe quelle autre pompe pneumatique et/ou électrique.

Pour une dépression correcte, la pression de l'air introduit qui passe à travers le système Venturi doit être comprise entre 6,5 et 7 bars.

43


FRA2.1 - Force aspirante (42-43)