Page 28

E ve i l

Vive les pagaies ! Et si au lieu de nager on flottait dans l’eau ? Il y a certes les péniches et autres vedettes fluviales, mais les enfants craquent pour les embarcations où ils sont les capitaines : les kayaks. Rencontre avec un moniteur de canoë-kayak à Lille.

Grand soleil sur Lille, le jour de cette rencontre aux bords de la Deûle. Oui, vous avez bien lu, la Deûle, une des plus ancienne voie d’eau du Nord. Et dans ce canal de 68 km on peut notamment apprendre à faire du kayak ! Rendez-vous avec Jimmy Heurtevent à l’association La Deûle installée à deux pas du dit canal, à l’embranchement de la Citadelle. Souriant, cool, Jimmy a tout du mono passionné de notre jeunesse. Réunionnais, il s’est spécialisé au-delà du BAPA socioculturel avec un BAPAAT* Loisirs de pleine nature et prépare actuellement son BPJEPS APT**. Quand il ne

grimpe pas aux murs d’escalade (activité aussi proposée par l’association) il glisse au fil de l’eau dans un kayak. « C’est un sport vraiment super pour les enfants et les jeunes, raconte-t-il, le kayak leur apprend au fur et à mesure la confiance en eux, une maîtrise corporelle et le tout dans une grande proximité avec la nature. » Dans le cadre de l’école de pagaie l’association La Deûle propose des cours hebdomadaires selon le niveau des enfants, jeunes et adultes : de l’initiation au kayak de compétition en passant par le kayak-polo.

De la piscine à la rivière …en passant par la Deûle. C’est d’une certaine façon le parcours des kayakistes en herbe. Pour tous les motivés, sachez qu’il faut avoir au moins une attestation d’aisance aquatique voire un brevet de natation pour démarrer cette activité. « L’essentiel, souligne le moniteur, c’est de ne pas avoir peur de l’eau, de ne pas paniquer quand on tombe à l’eau, car cela arrive et n’est pas grave du tout, mais il faut être serein dans l’eau. » Avant d’entrer dans une embarcation, l’enfant va d’abord s’habiller en fonction : des chaussures (obligatoires !) qui peuvent être mouillées, une tenue de sport et dans son sac une tenue 28

Question de Parents - Juin/Juillet/Août 2012

Canoë - Kayak, qu’est-ce qui est quoi ? Tous les deux sont des embarcations similaires. Mais on peut tout de même les différencier. Le kayakiste est assis dans son bateau avec une pagaie double. Le canoéiste, lui a une pagaie simple et s’installe à genoux dans son bateau. Le canoë et le kayak peuvent se pratiquer seul, à deux voire à plusieurs. En France les deux sports font partie de la même fédération : la fédération française de canoë-kayak. Le canoë est d’origine canadienne alors que le kayak est d’origine inuit.

de rechange en cas de chute pour rentrer sec à la maison ! Bien équipé il va s’imprégner des bases : comment choisit-on son gilet et sa pagaie ? Puis, il découvre les différents styles de kayak (auto videur, kayak ponté…) pour apprendre à vérifier le matériel : installation des cales pieds et le kayak bien muni de poches d’air permettant sa flottaison. « Pour les plus jeunes et ceux qui utilisent le kayak pour la première fois, on propose un auto videur, qui comme son nom l’indique se vide automatiquement quand on tombe à l’eau. Ce kayak n’a pas d’hiloire ni de jupette***, on est assis dessus et on voit les jambes. » Pendant la période hivernale, l’association propose aux membres de s’initier à l’esquimautage à la piscine Max Dormoy qui est à deux pas.

Question de Parents no 22  

Le nouveau numéro est sorti! Faites le plein de bonnes idées pour les vacances!

Question de Parents no 22  

Le nouveau numéro est sorti! Faites le plein de bonnes idées pour les vacances!

Advertisement