Page 12

Futurs parents

Dormir avec son bébé, oui, mais pas n’importe comment ! Souvent débattu, le co-dodo est un sujet épineux. Les deux professionnels de la santé rencontrés sont d’accord sur l’importance d’informer les parents sur les mesures de protection du bébé pour que le sommeil partagé se fasse en toute sécurité.

Marc Pilliot, vous êtes pédiatre libéral à Roubaix et aussi médecin attaché à la maternité de l’hôpital de Tourcoing, comment réagissezvous lorsqu’on vous parle du “co-dodo” ? Je réagis en souriant car il s’agit d’un comportement essentiellement culturel : en France, c’est considéré comme dangereux ; au Japon, c’est la coutume et, de ce fait, les accidents y sont rares. En effet, il y a quelques règles fondamentales à respecter quand on pratique le co-dodo.

une serviette qui protège l’enfant d’une chute du lit. Il est utile aussi de ne pas trop couvrir le bébé, un body suffit, puisqu’il a la chaleur de sa maman à proximité. Il faut éviter aussi que le drap ne remonte sur la tête de l’enfant. Et, il est primordial que la maman puisse être pleinement consciente : qu’elle n’ait pas bu d’alcool, ni pris des médicaments, ni fumé, ni son papa d’ailleurs s’il dort dans la même chambre. Enfin, dernière recommandation, il faut toujours éviter de s’endormir dans un fauteuil ou sur un canapé avec le bébé dans les bras.

(cf. extrait sur la page suivante) il est téléchargeable sur le web.

Quelles sont les recommandations ? En voici quelques-unes : en premier lieu, il est possible pour une maman de dormir avec son bébé dans le même lit seulement si elle l’allaite (les hormones de l’allaitement la rendent plus vigilante). Du coup, il faut éviter que le jeune nourrisson soit entre la maman et le papa qui, lui, n’a pas les hormones de l’allaitement. Côté “matériel” un matelas bien ferme est nécessaire ainsi qu’un coussin ou

Où trouver les conseils pour un co-dodo en toute sécurité ? En Grande Bretagne, l’Unicef et l’organisation FSID (Foundation for the Study of Infant Death) qui œuvrent pour la prévention de la mort subite du nourrisson et la promotion de la santé du bébé, ont publié un dépliant à l’intention des parents. Il s’agit d’informer sur les règles d’un partage du lit en sécurité. Traduit en français “Partager un lit avec votre bébé”

Quels sont les bienfaits du co-dodo ? Rappelons que le co-dodo n’est possible qu’en cas d’allaitement maternel. Dans ce cas, la proximité favorise la mise au sein dès les premiers signes d’éveil du bébé : l’allaitement en sera plus productif et mieux réussi. Cela facilite également le contact qui rassure. Par ailleurs, les rythmes de sommeil, mais aussi ceux de la respiration, vont se synchroniser plus facilement entre le bébé et sa maman.

12

Question de Parents - Juin/Juillet/Août 2012

Pourquoi le co-dodo est aussi une “histoire d’allaitement” ? Lorsqu’une maman allaite, les hormones de l’allaitement modifient son sommeil et la rendent beaucoup plus facilement vigilante. Il peut arriver qu’elle n’entende pas le réveil sonner, mais elle réagira dès le moindre couinement du bébé. En plus, intuitivement, elle va se positionner face à son enfant, avec une jambe repliée pour former une sorte de nid autour du bébé.

Question de Parents no 22  

Le nouveau numéro est sorti! Faites le plein de bonnes idées pour les vacances!

Question de Parents no 22  

Le nouveau numéro est sorti! Faites le plein de bonnes idées pour les vacances!

Advertisement