Page 63

de neige & de glace

5 questions à

63

fabriquée, alors que dans d’autres contrées lointaines c'est une matière naturelle. La couleur, la densité du matériau, son homogénéité, sa finesse et son aspect ne sont pas les mêmes. Avec ces différences nous avons une autre perception et une autre approche de l’élaboration de la sculpture. Ces variations impactent le choix des outils utilisés pour travailler.

[ AM ] Lors de nos deux participations, en 2013 et 2014, nous avons réalisé des sculptures dont une majeure partie formait une sorte de voûte. Durant la construction, plusieurs piliers servaient de support à ces réalisations, afin que les éléments en suspens ne s'effondrent pas. À l'approche de la fin du concours, ces piliers devaient être sciés pour donner a u x

Dans le processus de création, qu’est-ce qui différencie les sculptures réalisées en équipe, des réalisations individuelles ?

sculptures leur aspect final. Lorsque j'ai scié l'un des piliers, ce fut un moment très intense. Ce suspense était partagé par toute l'équipe, mais aussi par les autres sculpteurs et visiteurs venus assister avec nous à cet "accouchement". Ce fut une explosion de joie ainsi qu'une fierté immense lorsqu'on s'est rendu compte que tout tenait à merveille !

[ pv ] Si l’on se met à la place d’un observateur pas grand-chose. En revanche, si je regarde en tant que capitaine d’équipe, les différences sont importantes. La gestion des équipiers est indispensable, tant en termes de suivi de la construction, qu'en termes de soutien et de motivation des troupes. Il est nécessaire d'avoir une vision d'ensemble pour que l'équipe vive et construise le projet retenu. Au niveau de l'organisation, chacun travaille des formes différentes de part et d’autre du bloc de neige, mais ces formes sculptées se rejoignent, se complètent et élaborent la sculpture finale. [ AM ] Dans les réalisations en équipe, on ne ressent pas du tout que c'est la sculpture de l'un plus que de l'autre. Il y a certes un capitaine, mais chacun est acteur et responsable. Il y a une véritable homogénéité qui permet à tout le monde de trouver sa place. De plus, nous sommes réunis par la passion et les difficultés nous rapprochent. Nous savons qu'il va falloir donner le meilleur de nous-mêmes et qu'en cas de coup dur, la solidarité et l'amitié nous sortiront de là. Nous faisons ces concours pour l'ambiance, ce qui importe ce n'est pas la récompense, mais de vivre une expérience incroyable, où se mêlent convivialité, entraide et mélange de culture ! Je remercie d'ailleurs Pascal de m'avoir entraîné dans cette merveilleuse aventure. La place sur le podium c'est vraiment la cerise sur le gâteau.

Votre plus beau moment sur le Carnaval de Québec, plus grand carnaval d'hiver au monde qui accueille " l'International de sculpture sur neige " ? [ pv ] Ils sont nombreux ! Déjà la satisfaction que le projet soit retenu. C’est toujours une grande joie et une responsabilité de représenter son pays à l’étranger. Le suivant tient à la finition de la sculpture. Ce moment-là est très particulier. La pression décroît et instinctivement s’échangent des accolades, des regards complices et des gestes d’amitié. C'est une très grande satisfaction que d’avoir vécu et réalisé en commun une belle œuvre qui s’épanouiet sous la lumière québécoise. Enfin, la cérémonie de clôture est toujours un moment intense, riche en émotions.

[BONUS] Pouvez-vous donner un conseil à nos lecteurs pour sculpter un joli bonhomme de neige et tenter de remporter le concours proposé à la fin du magazine ? [ AM ] Commencez par former une boule ou un bloc avec la neige que vous avez à disposition. Une fois la taille souhaitée atteinte, vous pouvez sculpter votre bonhomme de neige et lui donner sa forme finale. De nombreux outils peuvent vous aider, il suffit de faire preuve d'un peu d'imagination. Par exemple, vous pouvez utiliser un couteau à pain ou encore une râpe à fromage ! [ pv ] Soyez originaux, prenez du plaisir à élever ce bonhomme de neige avec les accessoires qui vous plairont. N’oubliez pas que plus votre neige est tassée, plus vous pourrez aisément faire des ajouts de neige pour orner votre réalisation de jolis détails.

photos : André Marastoni Bernard Grange / Office de Tourisme de Valloire

Hiking on the Moon #10 - De neige et de glace - By Quechua  

Cet hiver, le magazine montagne fait par Quechua vous emmène dans un monde de neige et de glace. Prêt pour un voyage féerique ?

Hiking on the Moon #10 - De neige et de glace - By Quechua  

Cet hiver, le magazine montagne fait par Quechua vous emmène dans un monde de neige et de glace. Prêt pour un voyage féerique ?

Advertisement