Page 1

- ÉDITION LYON/VILLEURBANNE - OCTOBRE 2016 - NUMÉRO 21 -

QUARTIER D’AFFAIRES - LE MAGAZINE DES ENTREPRENEURS -

EMMANUEL IMBERTON : LE DÉMARRAGE RÉUSSI DE LA CCI LYON MÉTROPOLE

ACTUECO I Forum EURAFRIC, classe Export, Pollutec 2016... P.4-5 ZOOM I Ville intelligente, 8ème édition du baromètre régional Randstad... P.8-9-10 VOYAGE I La Russie, une partie d’Europe au goût d’Asie... P.12


FLASH ACTU

Pollutec 2016

>>

Lors de ce véritable mondial des activités de l’environnement, qui se déroulera du 29 novembre au 2 décembre à Lyon Eurexpo, Pollutec 2016 présentera sur plus de 100 000 m2 et en avant-première les nouvelles solutions technologiques et les futures approches dans les divers secteurs du marché de l’environnement. Ce qui fait de Pollutec un rendez-vous incontournable à chacune de ses éditions.


Q U A R T I E R D’A F F A I R E S

MAGAZINE D’INFORMATIONS ÉCONOMIQUES NUMÉRO 21

4-5 I ACTUECO

Forum EURAFRIC, Classe Export, Pollutec 2016

6-7 I ZOOM

Emmanuel Imberton, Le démarrage réussi de la CCI Lyon métropole

8 I ZOOM

Lyon : Ville intelligente et développement économique, 8ème édition du baromètre régional Randstad 9-10 I ZOOM

Terres d’innovation de la CGPME, le fonds d’investissement lyonnais Solexia poursuit son développement, développement financier réussi pour la société NAVYA

11 I ZOOM

Pitch Promotion : construction d’un entrepôt à Dagneux, e-commerce, ITinSell primée à la « Nuit du commerce connecté »  

12 I VOYAGE

Directeur de la publication : Jérémy Piallat Diffusion : Julie Lagarde (dépôts, envois postaux, distributions par secteurs). Siège social : 36 boulevard Limbert 84000 Avignon. Bureau Rhône-Alpes : 4 rue de l’égalité Résidence Les Allées de l’Europe - 69008 Lyon. Téléphone : 09 51 30 85 44 - 06 80 64 77 29 www.quartierdaffaires.com contact@quartier-d-affaires.com Quartier d’affaires est édité par la SARL LDC. Dépôt légal : à parution. Crédit photo : Archives Q.A. ; Fotolia. N’ISSN : 2260-0744.. Imprimé dans l’Union européenne suivant la législation en vigueur.

La Russie, une partie d’Europe au goût d’Asie

13 I ZOOM

SERFIM TIC développe ses activités sur Paris, Les 20 ans du groupe Ninkasi Gerland

15 I PRESTATAIRES

Mercure - ATMP

ÉDITION LYON/VILLEURBANNE | N°21 | 3


ZOOM

ACTUECO

LYON

16ème édition du Forum EURAFRIC à la Cité internationale Dix pays africains représentés par des délégations officielles participeront à la manifestation économique organisée par l’ADEA du 8 au 10 novembre 2016. La volonté de ce forum soutenu par la Région et la Métropole lyonnaise est de développer des partenariats d’entreprises sur les problématiques de l’eau et de l’énergie.

C

omme il est désormais de tradition, le président de l’ADEA, Abdoulaye Kanté, propose un programme dense de conférences et de visites thématiques lors des trois journées du forum. La journée plénière sera consacrée aux « financements des projets en Afrique » qui constitue aujourd’hui le problème majeur dans les pays africains soucieux de mener des politiques économiques ambitieuses pour répondre aux enjeux démographiques et urbanistiques avec l’essor rapide des métropoles africaines. Les problématiques du financement des énergies renouvelables et de l’assainissement de l’eau seront traitées lors de tablesrondes spécifiques. Cette manifestation permettra la découverte de projets portés par plusieurs états africains dans les domaines de la construction aux normes HQE, de la production d’énergie renouvelable en sites isolés (solaire, éolien, biomasse), de la production d’eau potable. Il est à noter que le programme de ce forum comprend pour les délégations africaines des visites d’entreprises

et de sites de la région permettant de faire découvrir les compétences entrepreneuriales et les initiatives prises par les collectivités territoriales dans les domaines retenus par le forum (visite du Centre d’assainissement de la Communauté d’agglomération de Valence-Romans, visite de l’éco-quartier de Lyon Confluence avec trois thèmes les bâtiments à énergie positive, le Community energy management system (gestion globale de l’énergie au niveau du quartier) et le suivi énergétique résidentiel cœur de la démarche de l’éco rénovation).

Renseignements http://www.eurafric.org/fr/

CLASSE EXPORT

Classe Export : L’expertise de l’international

L

es PME régionales sont directement concernées par les journées d’études de Classe Export qui se dérouleront les 1 et 2 Décembre à l’Hôtel Marriot (Cité Internationale). Le programme de conférences traduit la démarche des organisateurs d’offrir un panorama précis des pays et des régions les plus ciblées par les entrepreneurs régionaux :   - Russie : quelles opportunités de business malgré l’embargo - Iran : libéralisation des paiements ? Résiduels des restrictions ?

4 | ÉDITION LYON/VILLEURBANNE | N°21

- Amérique du Nord / Canada - Accélérateur Export Direct : participez à la plus grande opération d’accélération de l’export pour les PME de Rhône-Alpes - Les techniques de l’export pour les nuls  Vietnam : Destination de choix pour les industriels soucieux de maîtriser leurs coûts - Afrique de l’Ouest : les marchés liés au développement des villes et infrastructures.


ACTUECO

ZOOM

LYON

La priorité de Pollutec 2016 : faire découvrir l’innovation environnementale Véritable mondial des activités de l’environnement, qui se déroulera du 29 novembre au 2 décembre à Lyon Eurexpo, Pollutec 2016 va présenter sur plus de 100 000 m2 tout les secteurs de l’environnement et de l’énergie : déchets, valorisation de la matière, de l’eau et des eaux usées, énergie, et toutes les dernières technologies.

L

a dynamique d’intérêt pour cette manifestation, qui se vérifie également dans ses éditions à l’international, devrait permettre au rendezvous 2016 de se situer au même plan que celui de 2014. Il avait témoigné d’un bilan remarquable avec plus de 2 250 exposants dont 600 entreprises internationales et une fréquentation de 62 000 visiteurs dont 12% de visiteurs internationaux venus de 120 pays. Cette dynamique s’explique par la raison d’être de ce salon et ce, depuis sa création, de présenter souvent en

avant-première les nouvelles solutions technologiques et les futures approches dans les divers secteurs du marché de l’environnement. En cela, Pollutec est un rendez-vous incontournable et son mérite est de l’affirmer à chacune de ses éditions. La manifestation 2016 confirme la priorité de mettre en évidence l’innovation de façon aisément identifiable par les visiteurs, par des animations et de nouveaux espaces : «  sont notamment proposés pour la première fois cette année des « Spots inno», espaces entièrement dédiés à l’innovation de chacun des secteurs, et une « Vitrine de l’innovation », opération inédite de soutien à l’intégration des innovations dans les activités ». Le salon tient à sa réputation de mondial de l’innovation environnementale. Les nouveautés de ce rendez-vous dévoilent plusieurs grandes tendances avec en premier lieu le développement du numérique « pour augmenter l’efficacité et le rendement des produits et services pour l’environnement », thématique qui sera évoquée lors des rencontres-débats mais également dans les présentations des exposants. Il n’est pas étonnant de voir aborder les questions les plus pointues comme les problèmes liés à la modélisation atmosphérique ou à la nanotechnologie dans les démarches smart water. Autre grande tendance de ce salon: la lutte contre la pollution liée aux déchets marins avec une présentation des solutions « pour prévenir les rejets dans les milieux aquatiques notamment via des traitements moins impactants ».

ÉDITION LYON/VILLEURBANNE | N°21 | 5


ZOOM

ACTUECO

Le démarrage réussi de la CCI Lyon métropole

Premier président de la nouvelle entité regroupant les chambres consulaires de Lyon, Saint-Etienne et Roanne, Emmanuel Imberton donne la priorité au dialogue pour conduire les dossiers difficiles de la coordination des initiatives à l’échelle du pôle métropolitain que constituent ces trois bassins économiques.

D

ans cette démarche, Emmanuel Imberton allie pragmatisme et sens de la diplomatie car il doit apporter des réponses efficaces sur l’ensemble de ce nouveau périmètre avec des ressources financières moindres tout en soutenant l’objectif de « favoriser une dynamique métropolitaine ». La mutualisation des moyens n’est pas la seule solution, il s’agit aussi de généraliser ce qui se fait de mieux chez l’un et le faire partager par les autres… 

La CCI Lyon métropole semblait difficile à lancer, elle a su s’imposer comme une évidence pour les acteurs économiques des bassins concernés Ainsi l’esprit de « Lyon ville de l’entrepreneuriat » logique fédératrice des actions de développement est proposé comme démarche pour conforter « l’écosystème stéphanois » tout en laissant à chacun son libre arbitre. S’il s’agit de faire «  profiter des services de Lyon à tous les territoires », la logique de la CCI métropolitaine est de promouvoir les démarches de développement comme celle menée à Roanne en faveur du numérique. La CCI Lyon métropole semblait difficile à lancer, elle a su s’imposer comme une évidence pour les acteurs économiques des trois bassins concernés dont les complémentarités d’activité confortent la démarche de développement de l’ensemble du territoire.

6 | ÉDITION LYON/VILLEURBANNE | N°21


ACTUECO

Emmanuel Imberton espère que les CCI de Villefranche-Beaujolais-Val de Saône et de Vienne-Nord-Isère viendront rejoindre la dynamique commune mais il laissera du temps au temps car la participation doit s’appuyer sur une volonté d’adhésion non contrainte. Accueil favorable du groupe Vinci pour la reprise d’Aéroports Lyon.

ZOOM

Restent à suivre les dossiers épineux où il est un acteur concerné, ceux du devenir du Musée des Tissus et de la liaison autoroutière Lyon-Saint-Etienne.

Considérant que les actionnaires régionaux (CCI de Lyon et collectivités territoriales Région, Département, Métropole lyonnaise) se trouvait dans l’impossibilité de consulter les différents repreneurs à partir du moment où l’Etat, désireux de vendre ses parts majoritaires d’Aéroports Lyon, avait déjà retenu trois candidats sans attendre leurs avis, Emmanuel Imberton avait mis en garde Bercy (l’Agence des participations de l’Etat) de l’incompréhension soulevée par une telle attitude.

Ce pragmatisme permet à l’actionnaire CCI détenant 25% des parts d’être un partenaire actif dans le futur Il avait réaffirmé sa volonté d’avoir un repreneur soucieux de développer les sites de Lyon SaintExupéry et Lyon Bron pour conforter la vie économique de la deuxième région française. Il s’était abstenu de prendre partie dans la polémique politique opposant Bercy à la Région et au Département. Le choix du groupe Vinci a calmé la situation et Emmanuel Imberton est intervenu à plusieurs reprises cet été pour saluer « la qualité du projet présenté » par un groupe « ayant une expertise reconnue dans le domaine aéroportuaire ».

Ce pragmatisme permet à l’actionnaire CCI détenant 25% des parts d’être un partenaire actif dans le futur projet notamment « dans le développement de l’aéroport, et la contribution au développement économique, touristique, et social du territoire », critères avancés par Bercy. Restent à suivre les dossiers épineux où il est un acteur concerné, ceux du devenir du Musée des Tissus et de la liaison autoroutière Lyon-SaintEtienne. Yves Espaignet

POUR EN SAVOIR + Son style et sa volonté de travailler en équipe ont permis à Emmanuel Imberton de conserver la confiance de la CGPME et du MEDEF pour conduire une liste d’union lors des élections consulaires à peine moins d’un an après la fusion des Chambres de Commerce et d’Industrie de Lyon, de Saint-Étienne et de Roanne en une seule entité : la CCI Lyon Métropole. Sur un plan strictement lyonnais, il a cherché à rassembler les compétences avec C. Missirian (EDF), R. Bernard (groupe Axotel), C. Marguin (président des Toques Blanches), Pierre Chambon (àKgb) . Cela est d’autant plus nécessaire que la CCI métropolitaine regroupe 108.000 entreprises. Son ambition est développer les filières dites d’excellence sur l’ensemble des bassins économiques rassemblées tant dans l’aire lyonnaise que ceux du Ronnais ou de Loire-sud.

ÉDITION LYON/VILLEURBANNE | N°21 | 7


ZOOM

VIE ÉCONOMIQUE

LYON

Ville intelligente et développement économique

TubA Lyon et Knowledge Capital (KC Osaka) signent un partenariat de coopération

L

e Tube à expérimentations urbaines (TubA), lieu d’innovation dédié à la ville de demain a su en un peu moins de deux ans affirmer l’originalité de la démarche audacieuse d’épauler les projets numériques collaboratifs des entreprises de la startup au grand groupe et des collectivités (27 projets depuis 2014 et soutien à 18 startups). Sa plateforme de données tant publiques que privés devient un outil déterminant dans cette logique de préparation de la ville intelligente. KC Osaka est un centre de « création intellectuelle » alliant chercheurs et grand public afin de dégager des pistes de développement par l’innovation à partir du croisement des connaissances et des idées. Il a su rassembler 12 grandes entreprises pour lancer cette initiative d’intelligence collaborative.

Karine Dognin-Sauze (Vice-présidente de la Métropole de Lyon en charge de la ville intelligente et du numérique et Hideo Miyahara (directeur de KC) ont donc signé une convention de partenariat dont l’ambition est de voir les deux « écosystèmes entrepreneuriaux » conforter leur développement par une logique collaborative originale.

Il n’est donc pas étonnant de voir ces deux « boites à idées audacieuses » s’allier dans une logique de partenariats pour favoriser une approche prospective de la ville du futur « smart city).

RANDSTAD

8ème édition du baromètre régional Randstad En 2016, un salarié non-cadre gagne 1 574 euros en moyenne

A

u premier semestre 2016, un salarié non-cadre dans la région Auvergne-Rhône-Alpes touchait en moyenne 1 574 euros bruts mensuels : « soit une rémunération en hausse de 0,3 % (+ 4 euros) par rapport au premier semestre 2015 ». Telle est la conclusion du dernier baromètre Randstad (1). Il est à noter que la rémunération moyenne région Auvergne-Rhône-Alpes se situe au dessus de la moyenne nationale. L’étude a porté également sur les salaires par secteur d’activité : «  le BTP affiche en région le salaire moyen le plus élevé, avec 1 669 euros bruts mensuels, et bénéfice également de la plus forte revalorisation régionale, avec une hausse de 0,9% ».

8 | ÉDITION LYON/VILLEURBANNE | N°21

(1)Une étude basée sur les salaires réels constatés, et donc non déclarative, réalisée sur le premier semestre 2016 et le premier semestre 2015 sur191 922 fiches de paie d’intérimaires analysées dans la région Auvergne-Rhône-Alpes.


VIE ÉCONOMIQUE

ZOOM

INNOVATION

Les terres d’innovation de la CGPME Si la rentrée de la CGPME régionale a été marquée par le souci, bien traditionnel, de faire connaître les problèmes des PME dans le contexte économique, il n’en demeure pas moins que l’organisation syndicale patronale a surpris par la diversité des initiatives prises pour conforter une logique d’ouverture et de partage d’expériences où les chefs d’entreprise dégagent des solutions mieux adaptées à leur situation.

F

rançois Turcas, président régional, tient à effectuer un mandat actif pour mieux répondre à ceux qui s’étonnent de sa longévité à la tête d’une organisation qu’il a su développer de façon unique à l’échelle de l’Hexagone. Pour lui les priorités des 3 i (innovation, international, investissement) sont à mettre en œuvre le plus rapidement possible ; il a déjà mené deux délégations à l’international en Russie et au Vietnam. Il est à retenir l’intérêt suscité par les entreprises régionales à Moscou même si le contexte actuel des relations entre

les deux pays est tendu. Trois autres suivront avant la fin de l’année. Le i de l’innovation est déjà affirmée dans toutes les actions prises par la CGPME dans la mise en relation pour créer des synergies entre ses mandats au travers de rencontres ou de son action « CGPME Startup » de soutien de 96 entreprises innovantes sans oublier de citer la logique collaborative du « CGPME for h’all ». La troisième édition de son campus collaboratif témoigne d’une prise en compte des évolutions professionnelles. Enfin, elle vient de rapprocher toutes ses instances au sein d’une nouvelle entité régionale Auvergne-Rhône-Alpes qui témoigne de son implantation.

CAPEB

L’appel à la vigilance de la CAPEB Rhône

L

a fédération du Rhône de l’organisation professionnelle des artisans du bâtiment aime ouvrir des nouveaux domaines d’intervention, toujours avec la logique de défense de ses mandats. Elle avait mené une action contre l’emploi dans des conditions illégales de travailleurs détachés en 2015, elle attire cette année l’attention du grand public et des professionnels sur la possible confusion de certains logos. Une démarche d’alerte pour distinguer le marquage CE de conformité européenne (à gauche sur la photo) et le sigle China Export. Le premier se veut un critère de qualité et de respect des normes, perçu comme tel par les consommateurs et les professionnels européens. Apposé par le fabricant, il traduit un respect du cahier des charges de la directive

européenne relative à la classe du produit concerné notamment dans les domaines de la sécurité et la santé. Le sigle CE plus étroit de China Export (à droite sur la photo) n’indique que l’origine chinoise du produit. Mais la ressemblance des deux marquages étonne la CAPEB qui précise que seul le logo européen montre des lettres espacées pouvant s’inscrire dans un cercle. ÉDITION LYON/VILLEURBANNE | N°21 | 9


ZOOM PRESTATAIRES

VIE ÉCONOMIQUE

NAVYA

Développement financier réussi pour la société NAVYA

L

yon a vu les projecteurs de l’actualité se porter sur l’expérience de circulation à la Confluence d’une navette « Navya Arma  » sans chauffeur.

Ce véhicule électrique de transport collectif autonome d’une capacité de 15 personnes est conçu par la société Navya, spécialisée dans la mobilité intelligente. Cette réussite technique lui a permis de conforter sa notoriété et elle vient de réaliser une augmentation de capital de 30 millions d’euros avec l’entrée au capital de plusieurs groupes français Kéolis, Valeo et du groupe qatari Group8. « Cette augmentation est destinée prioritairement au développement international de l’entreprise et à la poursuite des investissements en R&D afin de conserver notre avance dans le domaine du véhicule autonome » précise Christophe Sapet, Président du Directoire de Navya. Ces nouveaux actionnaire rejoignent les groupes Gravitation, Capdécisif management et l’actionnaire historique Robolu-

tion Capital (qui conserve le contrôle de l’entreprise). Bruno Bonnell est Président du Conseil de Surveillance.

Sa production de véhicules devrait atteindre le seuil des 30 unités opérationnelles à la fin de l’année. Désormais Navya a les moyens pour franchir une étape majeure de sa croissance. Sa production de véhicules devrait atteindre le seuil des 30 unités opérationnelles à la fin de l’année. 2017 verra le début de sa politique de développement à l’international.

SOLEXIA

Le fonds d’investissement lyonnais Solexia poursuit son développement

L

’entreprise « Albert de Thiers » vient d’intégrer le fonds Solexia. Cette acquisition renforce le récent pôle « Solexia Arts de la table » lancé en 2014 par ce fonds présidé par Hervé Kradiroff ce qui lui permet d’atteindre le seuil de 53 millions d’euros de CA.

Cette acquisition renforce le récent pôle « Solexia Arts de la table » lancé en 2014 La société Albert Thiers (14 salariés, 2M€ de CA), fondée en 1947, détient plusieurs marques de renom dans le domaine de la coutellerie (Albert Thiers, la Table d’Albert et la Cuisine d’Albert). Pour Eric Versini, directeur général, ce choix s’explique par la notoriété de la maison notamment dans le domaine du design avec la volonté de faire évoluer ses collections pour répondre aux attentes des consommateurs. Le pôle « arts de la table » regroupe désormais deux entreprises de coutel10 | ÉDITION LYON/VILLEURBANNE | N°21

lerie (avec Jodas-Pradel Excellence reprise en 2010). Solexia a constitué un pôle « agro » comprenant 4 entreprises : Salaisons du Val d’Allier (13,6M€ de CA) : spécialisées dans la fabrication et la distribution de produits de salaison en Auvergne, Maison Chillet (8,1M€) : fabricant de saucissons dans les Monts du Lyonnais,Volailles Vey (7,5M€) : dont l’activité est l’élevage, l’abattage et la découpe de volailles, et Max Poulet (4,7MCHF): spécialisée dans la vente de poulets rôtis en Suisse.

POUR EN SAVOIR + Pour Hervé Kratiroff, la démarche de développement de Solexia s’appuie sur les équipes et une volonté de mener une progression à taille humaine portant des valeurs (respect, éthique et exemplarité).

Le groupe a encore 3 autres entreprises, notamment dans le domaine de la gastronomie avec le Burgundy Lounge (0,7M€) : restaurant gastronomique dédié aux vins de Bourgogne à Lyon. Mais aussi, Groupe Valorel (1,1M€) : spécialisé dans l’achat et la revente de biens immobiliers, et RMP Caraïbes (7,3M€): fret maritime entre St-Martin et St-Barthélemy.


VIE ÉCONOMIQUE

ZOOM

E-COMMERCE

E-commerce, ITinSell primée à la « Nuit du commerce connecté » 2016 

L

a jeune société lyonnaise ITinSell, développant des solutions informatisées à destination des professionnels de la logistique et du e-commerce, a remporté le premier prix de la catégorie « Supplychain la plus connectée » de la « Nuit du commerce connecté  » 2016, véritable forum national des acteurs du e-commerce. Son offre distinguée, « Btrust », est un service qui permet à l’e-commerçant de transformer le suivi de livraison en de multiples opportunités de fidélisation supplémentaire. « C’est un très beau prix qui vient récompenser des années d’innovations» souligne Florian Cimetière, CMO et co-fondateur d’ITinSell. Créée en 2008, ITinSell est une entreprise française éditant des solutions de pointe pour l’e-logistique. Leurs systèmes permettent de proposer une nouvelle expé-

rience de livraison centrée sur le consommateur, tout en centralisant et facilitant le management de la Supply Chain pour les e-commerçants. ITinSell est aussi éditrice du Baromètre « QS » des Transporteurs.

L’équipe de direction d’ITinSell, Julien Fiette (Directeur commercial), Sylvain Valette (Directeur des systèmes d’information), Florian Cimetière (Directeur marketing communication).

IMMOBILIER

Immobilier d’entreprise : Construction d’un entrepôt de 18 400 m2 par Pitch Promotion à Dagneux

L

e développement métropolitain a pour effet de favoriser l’essor rapide du secteur logistique en couronne rurbaine. Pitch Promotion va livrer en juin 2017 un entrepôt de plus de 18 400 m2 pour le groupe Rockspring à proximité de l’autoroute A42 sur la commune de Dagneux. Cette construction s’ajoute aux deux entrepôts (40 000 m2) déjà loués à Toray et Dachser.

équipements publics. Dans le marché résidentiel, Pitch Promotion a construit en 2016 près de 2000 logements. Il réalise 60% de son activité en Ile-de-France, et est également présent dans les grandes métropoles régionales.

La société membre du groupe Altarea Cogedim compte aujourd’hui près de 180 collaborateurs, et réalise un volume d’affaires annuel de plus de 350 M€ HT. Elle est un acteur reconnu sur les marchés tels que ceux des bureaux, du résidentiel, de la logistique-activités, du commerces en centre-ville, des hôtels et résidences services et des ÉDITION LYON/VILLEURBANNE | N°21 | 11


DECOUVERTE PRESTATAIRES

La Russie, une partie d’Europe au goût d’Asie La Russie, pour un quart européenne et aux trois quart asiatique, est le plus vaste pays du monde (une fois et demie l’Europe). Sur près de 10 000 km de la Baltique au Pacifique, elle est bordée par de nombreuses mers, deux océans et 16 pays.

L

a grande majorité de sa population d’environ 150 millions d’habitants réside en ville. La capitale, Moscou, est le reflet de l’histoire du pays, avec ses clochers aux bulbes en forme de flamme, ses avenues démesurées bordées d’immeubles staliniens, la place Rouge et le Kremlin. A l’opposé, Saint-Pétersbourg, créée par Pierre le Grand, oeuvre d’architectes italiens et d’ingénieurs allemands, s’ouvre sur l’Europe et tourne le dos à la rude simplicité de la Russie intérieure.

débits. Ses massifs montagneux battent également des records. Le Caucase, au sud, possède le sommet le plus élevé d’Europe, le mont Elbrouz qui culmine à 5 642 mètres. À l’est la chaîne de volcans de la presqu’île du Kamtchatka est dominée par le Klioutchevskoï, à 4 835 mètres. Sur l’immensité de son territoire, la Russie dispose de ressources minières (houille, fer, nickel, diamant, etc.) et énergétiques (pétrole, gaz naturel, hydroélectricité) en abondance. Elle a également conservé de l’Union soviétique une industrie métallurgique lourde, puissante et concurrentielle,et un savoirfaire dans les domaines de l’aéronautique, de l’armement et de l’énergie. Mais son économie reste peu diversifiée et sa croissance trop sensible aux évolutions du prix des matières premières.

Pour son malheur, la transition vers le libéralisme a été imposée par le FMI et la BERD, l’économie et le niveau de vie des Russes se sont totalement effondrés. Seule gagnante, une infime minorité de nouveaux riches s’est empressée de sortir ses capitaux hors du pays, s’affichant sans La Russie est le pays des extrêmes et de la diversité, que vergogne avec un luxe tapageur. Heureusement, cette période ce soit d’un point de vue géographique, climatique, ou trouble semble s’éloigner et une nouvelle génération, plus population. Plus de la moitié du pays est située au nord du responsable, envisage l’avenir avec moins d’immoralité. 60° parallèle et, en hiver, la température peut s’échelonner Aujourd’hui, dixième puissance mondiale en termes de PIB de −8 °C à Saint-Pétersbourg à -70 °C à Verkhoïansk. à valeur nominale et sixième en parité de pouvoir d’achat, la Heureusement, en été, elle peut monter jusqu’à 38 °C au Russie se considère comme le pont entre l’Europe et l’Asie. sud. Couvertes de steppes au sud, de forêt au nord, et de Et pourquoi ne le serait-elle pas, elle dont les Pouchkine, toundra au bord de l’océan Arctique, ses vastes plaines Dostoïevski,Tolstoï,Tchekhov, et plus près de nous Pasternak sont parcourues de fleuves géants, comme la Volga, long de et Soljenitsyne ont su si bien comprendre la nature humaine. 3 350 km, et la Ienisseï, l’Ob, la Léna, l’Amour aux énormes

12 | ÉDITION LYON/VILLEURBANNE | N°21


VIE ÉCONOMIQUE

ZOOM

SERFIMTIC

SERFIM TIC développe ses activités sur Paris

S

ERFIM, le groupe indépendant lyonnais, spécialisé dans les travaux publics, témoigne de la réussite de sa politique de diversification avec l’aménagement numérique par sa filiale SERFIM TIC de la station de métro « Assemblée nationale ».

tion, de l’installation et de la maintenance de systèmes. Elle s’est vue confier la maintenance des installations pour une durée de quatre ans. Les équipements réalisés assurent la diffusion des informations de la chaine LCP/AN, d’un programme établi et mis à disposition par l’Assemblée nationale et la retransmission en direct des séances de travail de l’Assemblée nationale.

Le nouvel aménagement « culturel et numérique » de la station de métro parisienne “Assemblée nationale” a vu lors de son inauguration la participation de Claude Bartolone, Président de l’Assemblée nationale et d’Elisabeth Borne, Présidente Directrice Générale de la RATP. En effet la régie des transports procède depuis plusieurs années à la réhabilitation de ses stations en associant la création artistique (œuvres de Jean-Charles Blais). SERFIM T.I.C. a été retenue pour la «réalisation de ce projet en concevant et en installant 20 écrans 42” (TFT technologie de rétro éclairage diffusion en Présentation lors de l’inauguration de la station de métro des continue »  en raison de sa maîtrise dans équipements numériques installés par SERFIM TIC. les domaines de l’ingénierie, de la concep-

INNOVATION

Un nouveau Ninkasi Gerland pour les 20 ans du groupe

L

e parcours du groupe « Ninkasi  », présentant ses propres bières artisanales dans ses établissements est marqué par des coups d’audace réussis. La transformation du site historique du Ninkasi Gerland doit permettre de saluer les 20 ans de la société, cofondée par Christophe Fargier. L’aventure a démarré à Gerland et le projet doit affirmer l’esprit de la « maison » alliant la bière, la restauration et la musique. Le site repensé, qui ouvrira ses portes à la rentrée 2017, s’attachera à « renforcer la modularité des multiples espaces. Il illustrera le nouvel élan du concept avec une offre de restauration enrichie et l’intensification du projet artistique et culturel ». Le coût de l’opération est de 3,8 millions d’euros. Cet effort d’investissement ne freinera par la logique de croissance du groupe qui recherche actuellement des emplacements dans les secteurs du Carré de Soie (Vaulx en Velin), Lyon Vaise et Lyon Part-Dieu pour installer de nouveaux établissements. « L’innovation est un réflexe permanent. Au-

jourd’hui, Ninkasi s’enracine dans son territoire, joue la carte de la proximité et s’inscrit dans la durée en étant respectueux de son environnement, afin de créer une richesse durable » rappelle Christophe Fargier.

POUR EN SAVOIR + Le groupe dégage un CA de 17,3 millions d’euros, compte douze restaurants. Il emploie 200 personnes et produit 8 bières dont 7 sont primées (Beer Awards 2016). Son bilan d’activité montre 500 000 repas servis et 900 concerts avec 110 000 spectateurs.

Le futur site de Gerland, berceau du groupe spécialiste des micro-brasseries. ÉDITION LYON/VILLEURBANNE | N°21 | 13


PRESTATAIRES

COMMUNIQUÉ

HÔTELLERIE

Hôtel Mercure Lyon Charpennes, à la croisée des centres d’intérêt lyonnais L’hôtel Mercure Lyon Charpennes marie avec succès les avantages d’une bonne adresse à l’agrément d’une résidence confortable, et se positionne en valeur sûre autant pour la clientèle d’affaires que pour les particuliers ou les groupes en tourisme.

A

5 minutes du Parc de la Tête d’Or pour courir et de la place des Brotteaux pour se divertir, il offre de nombreuses possibilités à qui veut découvrir la Capitale des Gaules. Ceux que Lyon attire pour des raisons professionnelles bénéficient en plus de la proximité de grands centres d’affaires comme le centre de la Part-Dieu et d’un accès rapide (5mn) à la Cité Internationale des Congrès. Proche de la gare de la Part-Dieu, l’hôtel est édifié sur un véritable carrefour des transports en commun lyonnais. Les métros A et B, les Tramways T1, T4, C2, de nombreux bus et une station de taxi, ou, pour ceux qui préfèrent la voiture, son parking couvert et fermé de 80 places et son parking pour les bus, font de l’hôtel un lieu idéal pour organiser des évènements.

Son centre d’affaires « Apogée », de 400 m2, est divisible en 6 salles amovibles, toutes à la lumière du jour en rez-de-chaussée, équipées des dernières technologies (vidéoprojecteur, écran et sonorisation dans toutes les salles et une pieuvre pour conférence téléphonique). 200 personnes y sont accueillies en séminaire avec repas et jusqu’à 350 personnes pour des événements privés, des vins d’honneur pour mariages, des AG, des conférences, des défilés de mode, des lancements de produits, des présentations de voitures ou de matériels, etc.

Les 98 chambres de l’hôtel Mercure Lyon Charpennes, dont certaines sont aménagées pour les personnes à mobilité réduite, ont entièrement été rénovées début 2016. Spacieuses et équipées de toutes les commodités, elles bénéficient, en catégorie « Confort  » ou «  Privilège  », de la climatisation-chauffage, d’un téléviseur 107 cm HD avec 40 chaines et Canal+, et du wifi offert. Les chambres « Privilège » sont agrémentées de peignoir, machine Nespresso, station Ihome, et … d’un lit plus douillet avec surmatelas.

Et puisqu’à Lyon, tout finit par un bon repas, le Chef du restaurant-bar à vins « la Bascule » propose une carte qui fait la part belle aux produits régionaux dans la tradition lyonnaise. Alors, à l’hôtel Mercure Lyon Charpennes, on peut se dire qu’il fait bon vivre.

Pour plus d’informations : Mercure Lyon Charpennes - 7 Place Charles Hernu - 69100 LYON CHARPENNES VILLEURBANNE - 04 72 44 46 46

14 | ÉDITION LYON/VILLEURBANNE | N°21


ATMP

COMMUNIQUÉ

PRESTATAIRES

ATMP : conception et fabrication de pièces plastiques ATMP est une entreprise de taille nationale située à DAGNEUX dans la région de L’AIN. Spécialisée dans le secteur d’activité de la fabrication de pièces techniques à base de matières plastiques, elle crée et fabrique de nombreux produits à partir de celles-ci.

A

vec une parfaite connaissance du secteur depuis 1992, ATMP est spécialiste dans la conception et la fabrication de tout article de présentation, de protection, de signalisation, dans de nombreux domaines d’activité. Leurs produits sont déjà utilisés dans divers secteurs : banque, industrie, nautisme, professions libérales, grande distribution, agences de communication, parfumerie, menuiserie d’agencement, bijouterie, hôtels, restaurants… L’équipement d’ATMP leur permet de faire de la découpe sur mesure mais surtout de répondre à vos demandes dans de très brefs

délais en vous proposant les produits les plus adaptés à vos besoins. Nouveau ! Depuis Novembre 2015 l’entreprise bénéficie d’un nouvel équipement : une machine de découpe Laser pour PMMA (Plexiglas). Puissante et fiable elle est capable de découper le PMMA jusqu’à 30 mm d’épaisseur et augmente considérablement le champ des possibilités de réalisations.

LE SERVICE + Vous pouvez consulter leur site internet pour y retrouver de nombreuses réalisations qui mettent en avant les différents services proposés : www.atmp-industrieplv.fr

Pour plus d’informations : ATMP INDUSTRIE - 259 Rue des Chartinières - 01120 DAGNEUX - 04 72 09 96 14 atmp.industrie@yahoo.fr -

ÉDITION LYON/VILLEURBANNE | N°21 | 15


PRESTATAIRES

L

yon a vu les projecteurs de l’actualité se porter sur l’expérience de circulation à la Confluence d’une navette « Navya Arma  » sans chauffeur.

Ce véhicule électrique de transport collectif autonome d’une capacité de 15 personnes est conçu par la société Navya, spécialisée dans la mobilité intelligente. Cette réussite technique lui a permis de conforter sa notoriété et elle vient de réaliser une augmentation de capital de 30 millions d’euros avec l’entrée au capital de plusieurs groupes français Kéolis, Valeo et du groupe qatari Group8. « Cette augmentation est destinée prioritairement au développement international de l’entreprise et à la poursuite des investissements en R&D afin de conserver notre avance dans le domaine du véhicule autonome » précise Christophe Sapet, Président du Directoire de Navya. Ces nouveaux actionnaire rejoignent les groupes Gravitation, Capdécisif management et l’actionnaire historique Robolu-

L

’entreprise « Albert de Thiers » vient d’intégrer le fonds Solexia. Cette acquisition renforce le récent pôle « Solexia Arts de la table » lancé en 2014 par ce fonds présidé par Hervé Kradiroff ce qui lui permet d’atteindre le seuil de 53 millions d’euros de CA.

Cette acquisition renforce le récent pôle « Solexia Arts de la table » lancé en 2014 La société Albert Thiers (14 salariés, 2M€ de CA), fondée en 1947, détient plusieurs marques de renom dans le domaine de la coutellerie (Albert Thiers, la Table d’Albert et la Cuisine d’Albert). Pour Eric Versini, directeur général, ce choix s’explique par la notoriété de la maison notamment dans le domaine du design avec la volonté de faire évoluer ses collections pour répondre aux attentes des consommateurs. Le pôle « arts de la table » regroupe désormais deux entreprises de coutel16 | ÉDITION LYON/VILLEURBANNE | N°21

tion Capital (qui conserve le contrôle de l’entreprise). Bruno Bonnell est Président du Conseil de Surveillance.

Sa production de véhicules devrait atteindre le seuil des 30 unités opérationnelles à la fin de l’année. Désormais Navya a les moyens pour franchir une étape majeure de sa croissance. Sa production de véhicules devrait atteindre le seuil des 30 unités opérationnelles à la fin de l’année. 2017 verra le début de sa politique de développement à l’international.

lerie (avec Jodas-Pradel Excellence reprise en 2010). Solexia a constitué un pôle « agro » comprenant 4 entreprises : Salaisons du Val d’Allier (13,6M€ de CA) : spécialisées dans la fabrication et la distribution de produits de salaison en Auvergne, Maison Chillet (8,1M€) : fabricant de saucissons dans les Monts du Lyonnais,Volailles Vey (7,5M€) : dont l’activité est l’élevage, l’abattage et la découpe de volailles, et Max Poulet (4,7MCHF): spécialisée dans la vente de poulets rôtis en Suisse.

POUR EN SAVOIR + Pour Hervé Kratiroff, la démarche de développement de Solexia s’appuie sur les équipes et une volonté de mener une progression à taille humaine portant des valeurs (respect, éthique et exemplarité).

Le groupe a encore 3 autres entreprises, notamment dans le domaine de la gastronomie avec le Burgundy Lounge (0,7M€) : restaurant gastronomique dédié aux vins de Bourgogne à Lyon. Mais aussi, Groupe Valorel (1,1M€): spécialisé dans l’achat et la revente de biens immobiliers, et RMP Caraïbes (7,3M€): fret maritime entre St-Martin et St-Barthélemy.

Quartier d'Affaires Lyon/Villeurbanne  

Magazine métropolitain d'informations économiques

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you