Issuu on Google+

N°9 : février - mars 2012 GRATUIT


sommaireedito

P4

News

P6

High tech

P8

Interview : E.sy Kennenga

P 10

What’s Up

P 12

On Air : Roulez jeunesse!

P 15

So Fresh

P 17

Shopping

P 20

Fashion

P 25

My Life: Traducteur

P 28

Passion : Jiu-jitsu brésilien

P 30

Games

EN COUVERTURE: E.sy Kennenga Périodique gratuit Dépôt légal à parution. Directeur de publication : Morgane Gonidou P.A.O. / Régie publicitaire : Déclic Communication Guyane Commercialisation : Aline N’Guyen Van-Danh 4 rue du Fort Cépérou - 97300 Cayenne Tél. 0594 28 63 75 / 0694 05 03 52 infocom@declicguyane.fr Photographe : Salomon Hernandez 0694 22 13 23 www.shootinstars.fr Mannequins : Mooréa et Anthony Photo internet : fotolia Impression : Imprim Press Distribution : Cayenne / Kourou / St. Laurent.

Paré? masqué? rouléééé...!!! Nous aimons tous cette période, où la musique bat son plein, où la fête est omniprésente, où les touloulous font leur défilé, où les caisses rythment nos pas... Bref, quand le carnaval fait vibrer toute la Guyane. Mais n’oublie tout de même pas ton Valentin ou ta Valentine le 14 février! Fais tomber le masque et fais toi «So fresh».

Le voyage Pull Up commence par une escale «E.sy Kennenga» qui nous parle entre autre de son attachement pour la Guyane. Puis nous nous dirigerons vers une légère zone de turbulences «On air». Bien sûr nous survolerons l’espace «Fashion», en direction de «My Life» où nous retrouverons notre guide Yann pour nous parler du métier de traducteur. Enfin nous atterrirons à «Passion» où nous retrouverons Tyron qui nous présentera le Jiu-jitsu brésilien. Sors, amuse-toi, profite mais reste prudent car la route n’est pas toujours ton alliée...

Reproduction interdite sans autorisation. Les informations données à l’intérieur du magazine sont à titre rédactionnel et ne sauraient engager la responsabilité de l’éditeur, par erreurs ou omissions. Les documents rédactionnels ne sont pas renvoyés ; Tous les documents photographiques fournis sont libres de droits et publiés sous la responsabilité unique de celui qui les adresse à la rédaction. L’éditeur n’est pas responsable des éventuelles erreurs typographiques ou de photos. Les prix, photos, illustrations et descriptifs sont à la seule responsabilité des annonceurs. Les publicités sont protégées par des droits d’auteurs.Toutes éventuelles réclamations ne sauraient en aucun cas engager la responsabilité de l’éditeur. Ne pas jeter sur la voie publique gardons notre ville propre.


big up

top news

Big Up à la toute jeu ne association « A NOU MEM KE NOU MEM », qui oeuvre pour venir en aide au x jeunes en difficultés à s’insérer dans la vie par différentes actions : sorties cultu relles, voyages pédagogiques, soutien scolaire, cours de da nse et bien d’autres choses. Po ur plus de renseign ements ou pour y adhérer : 06 94 45 10 14 ou 0694 05 05 40

Le sais tu?

A l’occasion de la promotion de son album «1 and 1» Little Guerrier entame une tournée sur toute la Guyane du 3 février au 31 mars! 03/02/12: Apatou 08/02/12 : Iracoubo 11/02/12 : St-Georges / Roura 25/02/12 : Awala Yalimapo 03/03/12 : Kourou 07/03/12 : St-Laurent 09/03/12 : Sinnamary 10/03/12 : Montsinnery 14/03/12 : Macouria 16/03/12 : St-Laurent 23/03/12 : Matoury 24/03/12 : Cayenne 31/03/12 : Papatam Infoline : 0694 008 748 0694 382 090

L’association Kanelle organise la première édition de la Coupe InterQuartiers de football. Cette compétition sportive se déroulera du samedi 7 au lundi 9 Avril 2012 au stade scolaire de Cayenne. Fin des inscriptions : 1er mars ! Équipe de 15 joueurs... 2000  à gagner!!! Inscription gratuite au 0694 13 10 16 ou par mail : askanelle@gmail.com CONCERT : GRAND CORPS MALADE Venez nombreux découvrir ce poète des temps modernes le 15 février au P.R.O.G.T.. Grâce aux associations SCTO et SAS PROD nous allons découvrir en live «3ème temps», son dernier album. Il vient pour la toute première fois sur le sol guyanais, il faut lui faire un accueil digne de ce nom! Infoline : 0694 90 50 27 ou 0694 431 777


IPHONE 5 Un classique réinventé qui donne le ton ! Une fois de plus, de nouvelles rumeurs alimentent le buzz autour de la sortie de l'iPhone 5. Le futur smartphone d'Apple serait, à en croire l'opérateur américain AT&T, sur le point de voir le jour avec au programme, un processeur dual core A6, appareil photo numérique de 10 megapixels, le tout dans une coque légère en polycarbonate. En effet, l’iPhone 5 devrait être plus léger et plus fin que son prédécesseur. De plus, le prochain smartphone devrait être compatible sur le réseau 4G LTE grâce à une nouvelle puce réalisée par Qualcomm. Évidemment les secrets qui entourent l’iPhone 5 d’Apple,sont encore très denses. Pour l’heure, aucune date officielle mais la rumeur indique une sortie prévue au mois d'octobre.

Voilà donc un concept novateur et diablement prometteur, qui pourrait vous ouvrir la voie à de nouvelles façons de pratiquer votre loisir favori. La Wii U, se compose d'un contrôleur et d'une console. La console disposera de mémoire flash pour le stockage, elle permettra le branchement d'un disque dur externe et elle sera compatible avec tous les périphériques Wii actuels (Couple Wiimote/Nunchuk, Balance Board, manette classique...). Le contrôleur se présente sous la forme d'une tablette blanche munie d'un écran tactile de 6,2 pouces, de la croix directionnelle et des boutons A, B, X et Y typiques des machines de Nintendo, ainsi que de deux sticks analogiques, de deux gâchettes, d'une caméra, d'un accéléromètre, de deux haut-parleurs et d'un microphone. La particularité de ce contrôleur, c'est de pouvoir récupérer l'image qui s'affiche sur le téléviseur afin de pouvoir jouer directement dessus, même la TV éteinte! Le date de sortie est prévue courant 2012.

6


e;sy kennenga

Toujours accompagné de sa guitare, E.Sy Kennenga jeune prodige martiniquais qui a les pieds sur terre, nous transporte tout au long des quatorze morceaux que compte son album EK TRIP. D’histoires d’amour et de textes engagés, il nous prouve que la jeunesse sait ce qu’elle veut et qu’elle a encore son mot à dire. Tout d’abord, pourrais-tu présenter le véritable E.Sy Kennenga aux lecteurs qui ne le connaissent pas? Je suis un artiste Martiniquais. J’ai fait partie du groupe ONE DAY, et j’ai sorti mon premier album solo en août 2010. J’ai eu la chance de pouvoir le défendre dans les Antilles – Guyane, en France Métropolitaine, au Canada et à Londres. Comment as-tu découvert ta passion pour la musique? Je dirais que je suis né dedans, j’ai découvert la vie en musique. La musique a donc toujours fait partie de ton quotidien? Oui, j’écoute beaucoup de musique dans une journée et pas que du E.sy Kennenga (rires) J’aime bien savoir ce que les «Collègues» font. Surtout que j’ai l’impression que le mouvement est en ébullition. Quelle musique ou quels artistes ont influencé tes goûts en matière de musique? 8 En premier lieu je suis le plus grand

fan du groupe PAPA TANK. Sinon mes influences vont de Mona à Cabrel en passant par Sizzla, Kassav et j’en passe. En parlant d’Eugène Mona, tu es une des voix de l’album « Léritaj Mona – 20 ans après » qu’est ce que cela représente pour toi de rendre hommage à un grand de la musique traditionnelle martiniquaise? C’est un honneur de pouvoir chanter du «PAPA» MONA, à ma façon et puis si cela permet aux plus jeunes du pays mais aussi à l’extérieur de savoir qui était Mona, c’est tant mieux . Parlons un peu de ton album. Cela fera bientôt 2 ans que tu tournes avec l’album « EK Trip » quel est la clé de ton succès? Je ne saurais l’expliquer. Je travaille avec le cœur et je prends du plaisir, pour le reste il faudrait demander à mon public. Un public qui te suit à en croire tes concerts à guichet fermé ! Ça te fait quoi d’avoir autant de fans? C’est toujours gratifiant de voir que son travail est apprécié voir reconnu, quoi qu’il en soit


j’essaie de rester à l’écoute de mes fans, d’échanger avec eux au maximum via les réseaux sociaux. La rédaction a eu un énorme coup de cœur pour plusieurs chansons de ton album et notamment « Pa pè ». D’où t’es venu l’inspiration ? J’ai remarqué que dans ma vie le plus gros obstacle que j’ai eu à surmonter c’est ma peur. Pour les plus petits défis comme pour les grosses batailles, la peur peut vous paralyser. La peur de l’échec et même la peur de la réussite ! Alors après mûre réflexion je me suis dit « pa pè pas la vi a two Kout » Tu as participé au « Drépa Hope Festival» festival de lutte contre la drépanocytose qui a eu lieu au P.R.O.G.T au mois de novembre 2011. Y a-t-il une cause particulière qui te tienne à cœur ? A vrai dire je suis parrain de l’association JaHair qui œuvre pour la reconstruction d’Haïti, mais dès que je peux joindre l’utile à l’agréable et que la cause me paraît bonne je le fais sans hésiter. Tu as eu l’occasion de venir deux fois en Guyane. Comment te sens-tu ici ? Un peu comme à la maison, avec des décors différents mais la « Vibe Krèyol » est bien présente. Pour faire court et «djeuns» (que je suis) je kiff la Guyane. Quelle est ton actualité ? Le 1er novembre 2011 j’ai fait La Cigale (salle parisienne, Ndlr) à guichet fermé, et pour la suite je repars en tournée à partir du 1er Février. Durant cette tournée le public pourra découvrir ou redécouvrir mon 1er Album EK TRIP mais aussi mes nouvelles compositions dans l’optique d’un second album. Un concert d’E.SY Kennenga en préparation pour la Guyane ? Oui cela fait un moment que je souhaite venir, mais il faut être patient, on n’a pas encore de date précise mais c’est prévu. On vous tiendra au courant bien assez tôt. Enfin, si tu avais un seul message à faire passer à toutes ces personnes qui écoutent tes chansons, quel serait-il ? J’espère que mes chansons vous apportent ne serait-ce que quelques minutes de bonheur. Je tiens à vous remercier pour tous les messages que vous m’envoyez, tous les échanges qu’on peut avoir après les concerts et parfois même au détour d’une rue. Mwen key fè tout’ pou toujou ni love adan tchè mwen, pa jen ladjé, pa jen dévié… mé san zot sa ké cho ; Source : DCG - Crédit photo :SIDNEYKWANONE


Jeux inter lycĂŠes Concours de Pompom Girls


roulez jeunesse!

Roulez... mais restez prudent! Les accidents de la circulation sont la première cause de décès chez les 10-24 ans, l’alcool étant impliqué dans 30% des accidents mortels. Les nuits de fin de semaine ou de jours fériés, ce taux augmente considérablement, passant à près de 60%. La période du carnaval, traditionnellement très arrosée, constitue donc un moment privilégié pour faire une piqûre de rappel sur les comportements à risques au volant. Les accidents et la gravité de leurs conséquences s’expliquent bien souvent par une combinaison de facteurs liés au conducteur, au véhicule, à la route, aux conditions de circulation, aux secours… Mais les facteurs humains apparaissent tout de même dans plus de 90 % des accidents corporels. Certains facteurs sont relevés systématiquement par les forces de l’ordre après un accident : alcoolémie, choc contre un obstacle fixe, conditions météorologiques etc... D’autres ne le sont pas car difficiles à déterminer avec précision : vitesse, fatigue, somnolence, distraction, téléphone au volant, non respect des distances de sécurité… Les excès de vitesse sont de loin les plus fréquentes parmi les infractions au code de la route commises par les jeunes conducteurs, le plus souvent de sexe

12

masculin et elles sont à l’origine de plus d’un tiers de tous les accidents de la circulation.

s Les jeunes de 18-24 an la de représentent 9 % population, mais 21 % s des tués et 22 % de blessés. Plus de la moitié des décès de jeunes dans un accident de la route se produit durant les week-ends et jours fériés. Autre fait très important, dans cette tranche d’âge, près de 4 jeunes tués sur 10 ont été victimes d’un accident avec alcool. Les deux roues: Les usagers de cyclomoteurs ou de scooters de moins de 50 cm3 constituent 6 % des tués et 14 % des blessés sur la route. Les adolescents sont particulièrement présents dans ces accidents, avec un

risque culminant vers 16-17 ans. Les garçons forment l’essentiel des victimes. L’alcool est l’un des premiers facteurs des accidents mortels de cyclomoteur. Le port du casque est le seul moyen vraiment efficace de réduire les traumatismes crâniens et les décès provoqués par des accidents de deux roues.

Chaque semaine en France, 23 jeunes entre 15 et 24 ans meurent sur la route. Vitesse, alcool, cannabis, fatigue sont les principales causes d’accident.


La vitesse : Les limitations de vitesse sont fixées en fonction des capacités du corps humain (perception visuelle, temps de réaction, résistance du corps) et des lois de la physique (distance d’arrêt, vitesse et énergie des chocs etc.). Ce n’est en aucun cas pour t’embêter. En bref, rouler vite, c’est : - réduire son champ de vision; - risquer de perdre le contrôle de son véhicule; - prendre le risque d’être responsable d’un drame. L’alcool : L’alcool est la première cause de mortalité sur la route. Il est présent dans plus d’un accident sur quatre. En France le taux légal est de 0,5g d'alcool par litre de sang, ce qui correspond approximativement à deux verres standard de vin. Biensur ce taux varie selon le sexe, le poids, la durée d’absorption… Infractions Sanctions (maximum)

Prison Amende Retrait de points Suspension de permis

Cependant l’alcool agit directement sur le cerveau sur tout le monde, et même à faible dose. Les premières perturbations apparaissent dès 0,3g/l de sang. Le risque existe donc bien avant l’état d’ébriété. Le cannabis : Conduire sous l’effet du cannabis entraîne des risques majeurs : moindre capacité à contrôler la trajectoire de son véhicule, temps de décision allongé, mécanisme d’attention et de vigilance en déficit, fausse sensation de sécurité. Cannabis + alcool = 15 fois plus de risques d’accident mortels. La fatigue : Au volant, la fatigue a les mêmes effets que l’alcool en terme de perte d’attention, de concentration et de capacité de réaction. Alors pourquoi ne pas se reposer un peu avant de partir?

Être responsable c’est : ne pas prendre le volant quand tu as bu ; refuser de monter dans un véhicule dont le chauffeur n’est pas en état de conduire ; ne pas monter dans une voiture dont le chauffeur accepte plus de passagers qu’il n’a de places ; ne pas laisser ses amis prendre le volant quand ils ne sont pas en état de conduire ; respecter les limitations de vitesse ; demander au conducteur de ralentir quand il va trop vite ; savoir s’arrêter quand on est fatigué...

Conduite sans permis

Conduite en état d’ivresse

Blessure involontaire par le conducteur

Homicide involontaire par le conducteur

Homicide involontaire avec circontance agravante

1 an

2 ans

3 ans

5 ans

7 ans

15 000

4 500

45 000

75 000

100 000

6 points

6 points

6 points

6 points

3 ans

5 ans

5 ans

10 ans

Sources : securiteroutiere.gouv.fr / Organisation mondiale de la santé / Association prévention routière / ckisam.com


Massage à 2ux! massage heure

Certains disent que le jour de la Saint Valentin est un jour purement commercial, d’autres pensent que c’est un jour comme un autre. Ce 14 février pourrait être l’occasion de se retrouver et de se concentrer sur « Nous ». Et si nous commencions par un massage…

Le visage

Le visage comporte d'importantes zones de tensions : le front, la bouche, les yeux… Soignez-les toutes lors de votre massage qui détendra en toute sensualité votre partenaire. Détente : A l'aide de petits mouvements circulaires, détends le front en ramenant les pouces jusqu'aux sourcils. Pose ensuite les mains sur les pommettes en étirant le visage jusqu'au menton. Entame ensuite le massage du bas du visage. Lisse les joues puis le menton : la mâchoire se décontractera sous l'effet de larges mouvements.

Le cou

De nombreuses tensions se logent dans le cou qui constitue une zone particulièrement vulnérable. A vous de le détendre, à l'aide de gestes tendres. La mise en situation : Ton partenaire est allongé, le cou ne supporte plus le poids de la tête, ce qui lui permet de s'abandonner. Pour commencer, étire le cou pour l'allonger. Il sera envahi par un sentiment de détente qui se répercutera dans le dos. L’étirement sensuel : Verse un peu d'huile dans le creux d'une main puis masse dans un mouvement de balayage, une main après l'autre - le cou, les épaules et les cheveux.

Les bras

Les bras détiennent de nombreuses zones sensibles : les coudes, les poignets et les mains peuvent provoquer les sensations les plus voluptueuses… Mise en situation : Place-toi derrière la tête de ton partenaire et penche-toi pour étirer ses bras, l'une de tes mains est posée sur son coude : tu libères ainsi toutes les tensions. Utilise le poids de ton corps et pas seulement tes bras. L'effleurage extrême : Place-toi à présent face à ton partenaire qui a les bras allongés parallèlement à son corps. Effleure puis presse chaque bras de l'épaule jusqu'au poignet. Les poignets délivrés : Soulève ensuite le bras au niveau du poignet, ta main forme un V (position obtenue avec le pouce et l'index) et remonte le long des muscles tout en les serrant. Les mains enivrées : Termine en beauté en agissant sur les mains de ton compagnon. Ouvre ses mains et fais des mouvements circulaires du bout des doigts et à l'aide de tes ongles. Suivant les lignes de sa main en effleurant chaque pli. N’oublie pas la partie charnue de la paume et le pouls qui sont des zones extrêmement sensibles.

Le dos

Le dos est une zone pleine de muscles et de nerfs qui vibrent à la moindre onde de plaisir. Commence par quelques gestes de relaxation, puis passe au toucher sensuel… La mise en situation : Pour mettre ton partenaire en situation, commence par l'effleurage du cou vers les fesses en détendant tes doigts. Pétris le sommet de l'épaule en partant du bras et en allant jusqu'au cou. Le geste pour détendre : Entame ensuite le toucher sensuel en t’allongeant sur le dos de ton partenaire tout en étirant ses bras. Le souffle léger : Effleure le dos dans toute sa longueur en soufflant légèrement sur la peau de 15 ton partenaire.


1 -Chapeau 15

2 - Sac Hello Kity 75 3 - Ceinture 70

5 - String Tong 37 4 - Bijoux de sac - 40 Porte carte - 50

6 - Top 22

7 - BD Lé Zitata Luko Edition Ibis Rouge 15

8 - B.O. Cuir et cauri 7

9 - Bracelet barbelet 3

10 - Collier 14

Adresses : Les copines, 43 rue Justin Catayée à Cayenne - 0594306993 (1, 2, 3, 4, 5) Muzéduninportkoi, 23 rue Lieutenant Goinet à Cayenne - 0694453745 (6, 7, 8, 9, 10)


1 - Lunettes GIVENCHY 239

2 - Lunettes Christian LACROIX 199 3 - Brûleur de graisse 65

4 - Booster 65

6 - Bustier 30

5 - Brûleur de graisse 65 7 - Polo Madras 30

8 - Filtre anti-espion iphone 4 et Galaxy s2 10 9 - Lunettes GUCCI 267

10 - Lunettes CAZAL 266

Adresses : Point Solaire, 39 rue Dr. Barrat à Cayenne - 0594291173 (1, 2) X-Trem Body, 2 bis avenue Pasteur à Cayenne - 0694212616 - 0694214633(3, 4, 5) Riga Print, 1 rue du 14 juillet à Cayenne - 0594 28 58 10 (6,7) Nouvelle Tech, 3 rue Maillard Dumesle à Cayenne - 0594284804 (8) Line Kong Optique, 41 avenue de la Liberté à Cayenne - 0594303310 (9, 10)


Lui T-shirt, jean et accessoires : Satisfashion Chaussures : Apache Elle Marinière : Lourdy / Jean : Satisfashion Sac et chaussures : Tango


Pantalon, t-shirt, gilet, chaussures et accessoires : Satisfashion


Robe : Lady’s Paradise Chaussures : Tango


Lui : Jean, t-shirt, chaussures et accessoires : Satisfashion Elle : Robe : Satisfashion Chaussures : Tango

Photographe : Salomon Hernandez Assistant Technique : Axel Make Up : Sabine Donznac – S’Tétik Club Coiffure : Mélany Charles Merci à Mod Amazon et àl’hôtel Montjoyeux les vagues pour le cadre


traducteur Profil du traducteur Avec, en général, deux langues de travail en plus de sa langue maternelle, le traducteur s’illustre par sa curiosité intellectuelle, son adaptabilité, ses compétences rédactionnelles et un sens rare de la précision. Il aime jouer avec les mots, se passionne pour les cultures et s'en imprègne en séjournant dans divers pays. Traduire ne signifie pas remplacer un mot par un autre, mais plutôt adapter un texte, un discours à son public ou à son environnement. Intégrer le marché du travail Ingénierie, médecine, biologie, droit, finance, informatique, communication, ressources humaines... Toutes les spécialités sont autant de créneaux porteurs pour le traducteur. À lui de suivre l'actualité (développement durable, énergies alternatives, etc.) et d'observer l'évolution des relations internationales pour se positionner sur les langues de demain : chinois, japonais, arabe, estonien... De nouveaux métiers sont en train de se développer avec l'explosion des nouvelles technologies de l'information et de la communication (NTIC) : sous-titrage, doublage, traduction de SMS

Métier parfois méconnu, la traduction est une appréciation de la communication interculturelle : les compétences de très haut niveau du traducteur sont indispensables pour réussir la diffusion efficace d’un message dans un monde globalisé.

pour les télécommunications, de sites web...

maths financières, le tourisme, la logistique, etc...

Formation : La licence Langues Étrangères Appliquées (LEA) est habituellement une mention d'une licence de langues ou de langues et lettres. Elle ne doit pas être confondue avec la formation classique en "langues vivantes". C'est une filière à finalité professionnelle qui forme en trois ans de futurs cadres trilingues spécialisés en économie, commerce international, ou dans une des spécialités LEA.

Salaire Le salaire du débutant est d’environ 1 900 brut par mois.

Le cursus comporte principalement :  Deux langues étrangères au même niveau (sauf en cas de langue rare). L'étude des langues porte sur la langue actuelle (traduction, rédaction de documents économiques et commerciaux), compréhension et expression orales et écrites.  Des matières d'application et les outils indispensables pour entrer dans la vie active, par exemple: l’informatique, le droit général et commercial, le marketing, la gestion, la comptabilité, les

Des besoins en hausse Avec l'internationalisation des échanges, les besoins sont en hausse et touchent la majorité des entreprises (exportatrices, internationales), des grands organismes scientifiques, des laboratoires médicaux, des compagnies d'assurances, des cabinets d'avocats... Petit bémol : la fonction de traducteur est souvent en indépendant et les postes salariés plus rares. Où se former ? en Guyane Institut d’Enseignement Superieur de la Guyane (IESG) Tél :05 94 29 99 10 LEA : Anglais – Portugais en Guadeloupe Département Pluridisciplianaire des lettres et des Sciences Humaines (DPLSH) Tél :05 90 48 32 00 LEA : Anglais – Espagnol Sources : Onisep


est indispensable. Les apprendre, c’est bien, mais les parler c’est mieux. Il ne faut pas hésiter à se jeter à l’eau, même si on a souvent l’air idiot avec notre accent «frenchie» naturel (rires).

Yann est un jeune guyanais qui travaille à HongKong. Il nous parle d’un autre aspect du métier de traducteur. En quoi consiste ton métier ? Je suis Manager en Localisation. La localisation est un concept un peu barbare car assez récent. En bon français, on dit « régionalisation », mais ça sonne bizarre. Dans mon cas, je dirige une quarantaine de traducteurs répartis dans le monde entier pour adapter des applications (des jeux) sur des réseaux sociaux comme Facebook et sur téléphones mobiles. Pourquoi l’avoir choisi ? Les langues m’ont toujours passionné. Quant à l’opportunité, cela tient plus du hasard qu’autre chose. Quelle formation as-tu reçue ? Dès le Bac, je voulais étudier les langues, mais tout sauf du littéraire ! Je me suis donc retrouvé dans une filiale toute récente à l’époque : les LEA pour Langues Étrangères Appliquées. Je me suis spécialisé en Anglais et Espagnol… Classique ! Quelles sont les compétences nécessaires pour faire ce métier? 26 L’amour des langues

Quelles doivent être tes qualités ? Il faut être très organisé. Si je ne prépare pas un planning pour les deux semaines à venir, cela risque de devenir compliqué. Il faut avoir un sens du détail développé car je passe beaucoup de temps à corriger les fautes d’orthographe, de vocabulaire ou de style qui se sont glissées dans les textes de mes traducteurs. Il faut être rapide et capable de traiter plusieurs sujets en même temps. Enfin, il faut être capable de travailler en équipe, même quand ces coéquipiers se trouvent à de milliers de kilomètres. Ce que tu aimes le plus dans ta profession? La liberté. Je suis libre de travailler avec qui je veux, et ça, c’est un vrai luxe. De plus, je travail dans un environnement international. Je voyage tous les jours entre Hong-Kong, Sao Paulo, en passant par Istanbul, Varsovie, etc. (Il me faudrait trop de temps pour citer tous les pays !) Quelle est ta journée type ? Le matin, dès que j’arrive au bureau, je commence par consulter les emails qui sont arrivés la nuit précédente, soit de la part de collègues qui veulent que je m’occupe d’un projet, ou de traducteurs

qui me posent des questions bien spécifiques. Cela me prend une bonne matinée. Ensuite, l’après-midi, je traduis certains projets que je suis personnellement. Pour être un bon manager, il faut savoir soi-même mettre les mains dans le cambouis. Ce que tu aimes le moins ? J’adore mon job. Mais si je dois citer un aspect que j’aime le moins, c’est le rush permanent. Mon travail ne s’arrête jamais ! Au final, on ne voit pas le temps passer, et la fatigue se fait sentir. Cela fera presque un an et demi que je n’ai pas pris de vacances ! Un message à adresser à ceux qui souhaitent faire ce métier ? Ce métier est vraiment passionnant. A l’heure où l’on propose des outils pour faire de la Traduction Assistée par Ordinateur (TAO), on recherche de plus en plus de professionnels sachant les utiliser. Certes, il y a beaucoup de choses à faire en même temps, et il y a parfois de bons coups de stress, mais le jeu en vaut vraiment la chandelle. J’encourage vraiment les jeunes à se diriger vers ce secteur qui est très porteur. Aujourd’hui où tout est informatisé, on aura toujours besoin de personnes compétentes pour «régionaliser» des logiciels, professionnels ou des jeux, ou encore tout simplement parce qu’une machine ne remplacera jamais un homme dans ce domaine. Source:DCG


jiu jibtrseusilien

Le jiu-jitsu brésilien, est un art martial brésilien dérivé de techniques de Judo et de Jiu-jitsu importés du Japon au Brésil par Mitsuyo Maéda vers 1920, puis développé par la famille Gracie. C'est un art martial jeune et en permanente évolution. Bien que peu médiatisé en France, il est réputé au Brésil, aux États-Unis et au Japon. Le Jiu-jitsu brésilien est une lutte au sol se pratiquant traditionnellement avec un keikogi (kimono) il est à ce jour l’art martial du travail au sol le plus complet. Aujourd'hui nous avons l'honneur d'avoir avec nous Tyron, qui figure parmi les meilleurs mondiaux pour nous parler de cette discipline. Une belle année 2012 s'annonce pour ce petit génie qui n'a que 4 ans d'expérience...

Nom : Gonsalves Prénom : Tyron Age : 23 ans Discipline : Jiu-jitsu Brésilien Club : Etienne Claude Brazilian Jiu-jitsu Coach : Maître Etienne Claude Catégorie: -94kg : poids lourd Objectifs : Devenir champion du monde et champion olympique lorsque ce sera une discipline olympique 28

Bonjour Tyron, comment as-tu découvert ce sport? Bonjour, j’ai découvert cette discipline grâce à mon frère qui habitait à Manaus, l’un des pôles de Jiu-jitsu brésilien (JJB), et aussi grâce à un ami qui m’a fait découvrir le club de Guyane, que je dirige maintenant. Parles nous des règles de base de ce sport? Est ce que tout est permis? Les règles de bases sont très simples, on commence debout avec pour but d’emmener l’adversaire au sol soit par une projection dans le style judo ou en allant directement au sol tout en y emmenant son adversaire. C’est là que commence réellement le travail du Jiu jiteiro, les combattants doivent gérer le combat avec

de multiples panoplies techniques de renversement, de contrôles, de clés d’articulations, d’étranglements pour soit au final arriver à l’abandon de l’adversaire soit gagner par point, le tout jugé par un arbitre dans l’aire de combats et 2 arbitres de coin. Il y a bien sûr des coups interdits comme les doigts dans les yeux, les torsions sur les doigts de mains et de pieds, les coups de poing de pied etc…


Quel est ton parcours sportif? Je domine actuellement toute la région nord du Brésil, j’y ai remporté les plus grands championnats internationaux comme la COPA AMERICA, le championnat Amazonie, l’Amazon Super Cup etc… Je suis aussi champion de Guyane dans ma catégorie depuis le début de ma carrière sportive, j’ai terminé 4 ème au championnat du monde en 2011 à Sao Paulo au Brésil. En quatre ans tu as donc remporté énormément de récompenses et pas des moindres... Tu es désormais reconnu internationalement, comment arrive t-on à un tel niveau? Pour un tel parcours en si peu de temps, j’ai du faire énormément de sacrifices pendant 3 ans. Pour partir en compétition j’ai dû démissionner de différents emplois, partir loin de ma famille, il m’est même arrivé de dormir dans des dojos, sur les tatamis, parce qu’il n’y avait pas d’hébergement prévu... Peut-on dire que tu es un génie du Jiu-jitsu? Je ne me considère pas comme cela mais plutôt comme une personne qui croît et qui garde confiance en ce qu’elle fait. Beaucoup de travail, beaucoup de sacrifices et une réelle passion du sport ont fait de moi ce

que je suis aujourd’hui. Quels sont tes prochains combats? Ma saison 2012 a commencé fin janvier par le championnat d’Europe à Lisbonne au Portugal. Ensuite viendront la COPA AMERICA et le championnat d’Amazonie où je défendrai mon titre, la Copa Nord du Brésil, le championnat national brésilien et bien sur je serais au championnat du monde pour décrocher le titre mondial. Cet été tu vas représenter la Guyane lors des mondiaux à Sao Paulo, es-tu confiant? Oui bien sûr je suis confiant, j’ai fini, en 2011, à la 4ème place pour un petit détail (combat perdu par 1 avantage) et depuis je me suis entraîné plus dur pour être sur le haut du podium. Va t-on te retrouver dans l'octogone de l'UFC (Ultimate fighting championship)? Oui, si tout se passe bien dans ma carrière d’athlète. Dans 3 ans ce sera un nouvel objectif. Les filles ont-elles leur place dans cette discipline? Nous avons des filles au sein du club qui se battent avec des hommes et ce n’est pas forcément celui qu’on croit qui domine le combat. Les filles sont très bien représentées au niveau international, il y a des profession-

nelles comme KYRA GRACIE, GABI GARCIA, LAETICIA RIBEIRO qui sont la force féminine du Jiu-jitsu brésilien et qui ont même des académies à leur nom dans différent pays du monde. Quel conseil donnerais-tu à ceux qui souhaitent commencer le Jiu-jitsu? Pour ceux qui veulent commencer le Jiu-jitsu, je leur dirais de venir essayer, il y a une bonne entente au sein du club, on est une famille. Le JJB est un art qui peut-être adapté à toutes les morphologies, il peut faire de vous un redoutable combattant même face à un adversaire d’un plus gros gabarit et avec plus de force que vous. Un conseil que je donne souvent à mes élèves : «Investis toi maintenant et plus tard tu auras la récompense de ton travail, j’en suis une preuve vivante».

Source: DCG

« Il faut savoir que le Jiujitsu Brésilien est un sport en constante évolution et qui à une ampleur phénoménale dans le monde entier dû à sa totale efficacité.»

29


Final Fantasy 13-2 Disponible sur: PS3 et XBox 360 Prévu le: 3 février 2012 C’est ici la suite directe de Final Fantasy 13. Beaucoup d’améliorations ont été apportées à ce jeu de rôle en se basant sur les différentes critiques des fans. Il y aura beaucoup moins de couloirs mais plus de zones d’explorations, beaucoup plus de quêtes annexes. Le reste du jeu restera fidèle à son prédécesseur avec des phases de combat survoltés et une bande son toujours aussi bonne. Les graphismes ont été encore plus poussés et sont très agréables à l’œil. Pour les sceptiques, une démo jouable du jeu est disponible depuis quelques temps sur le PS Store. Les fans et convertis eux, y trouveront leur compte sans aucun doute.

+

Des graphismes toujours plus poussés, en particulier lors des cinématiques Gameplay amélioré avec l’apparition des «Quick Time Event» Les attentes des fans respectées

Soul Calibur 5 Disponible sur : PS3 et XBox 360 Prévu le: 3 février 2012 Soul Calibur 5 est le dernier épisode de la série des jeux de combat de Namco Bandai. Entièrement en 3D, il est très attendu par les fans depuis quelques années. L’histoire reprend 17 ans après les actions de Soul 4 et nous pourrons découvrir beaucoup de nouveaux personnages. Le gameplay du jeu a été entièrement revu et corrigé pour être non seulement amélioré, mais accessible aux débutants comme aux joueurs confirmés. Les furies font leur grand retour (comme les anciens critical edges), le système de contres à été retravaillé également. La création de personnage est toujours présente, et a même été boostée. Il ne fait aucun doute que Soul Calibur 5 sera un des meilleurs jeux de combat de l’année, incontournable lors de tous les tournois mondiaux.

+

Un Gameplay entièrement revu et amélioré Les graphismes époustouflants Le renouveau de la série



Pull Up 9