Page 1

Photo: Hofmann

Habiter Supplément automne 2010

Les murs revivent

Découvrir Une maison dans les vignes, habillée de pierres et de béton.

Repeindre Toniques, chauds, purs: vos murs n'attendent qu'un peu de couleur pour revivre .

Ne peut être vendu séparément


SION

VOTRE SPÉCIALISTE FENÊTRE

Fabrication

100%

valaisanne

– Bois – AnticLine – Bois-métal – PVC – PVC aspect bois

www.delezefenetres.ch

– Volets aluminium


Habiter

12

Sommaire

Un bijou à Charrat

L’ancienne grange de Charrat marie à merveille l’ancien et le moderne le plus audacieux…

Un Valais qui bouge JEAN BONNARD RESPONSABLE DES MAGAZINES

Volontiers dénoncé comme vendu aux promoteurs avides d’argent facile et sale gamin de l’architecture, le Valais regorge pourtant de belles réussites en matière de constructions et de transformations. L’ancienne grange de Charrat devenue villa aux lignes pures et audacieuses est un nouvel exemple mis en vitrine par Véronique Ribordy. Audace aussi avec cet immeuble de Fully répondant aux dernières exigences du label Minergie-P.-Eco. Parasismique, tout en bois et particulièrement économe en énergie grise, il remporte la palme de l’écologie! L’architecture suisse existe. Un livre superbe dresse l’inventaire des plus belles réalisations récentes. Ce doit être vrai: c’est un Italien qui l’a écrit. Les amateurs d’idées neuves ne seront pas déçus avec nos dossiers «Tendances», «Habiter feng shui» et «Maison high-tech». Les autres pourront changer de cadre de vie en faisant repeindre (c’est un métier...) leurs murs et en rêvant au coin d’un feu, version classique ou revisitée. Enfin, pour voir plus loin, suivons ces jeunes étudiants de l’EPFZ qui ambitionnent de changer notre vision du Rhône. Plus question de corseter ce fleuve qui inspira craintes et cauchemars aux ingénieurs et aux élus. Désormais le Rhône peut – et doit – devenir un espace de vie et un atout pour les villes. Sion-sur-Rhône et un lac de Géronde relié au fleuve, c’est peut-être pour demain... Bonne lecture!

DOSSIER Correction du Rhône 48-49 L’expo qui fait réfléchir et rêver 50-51 Sion-sur-Rhône 52-54 La solution sierroise

3

Tendances 4-11 ● Black is Back ● Ethique et esthétique ● Philippe Starck

20-27

Construire écolo

● Parasismique et tout en bois ● Minergie: le labyrinthe des labels ● Découvrir l’architecture suisse

28-45

Intérieur ● ● ● ●

Habiter feng shui Maison high-tech Repeindre son mur Cheminées

ÉDITEUR Editions Le Nouvelliste S.A., Sion. TIRAGE 47 000 exemplaires PUBLICITÉ Publicitas S.A., Sion. RÉDACTEURS Véronique Ribordy, Alexia Rey, Jean Bonnard GRAPHISME ET RÉALISATION Pascal Claivaz, Jean-Marie Gallay, Raphaël Bailo PHOTOS Christian Hofmann, Sacha Bittel, Le Nouvelliste IMPRESSION Centre d’Impression des Ronquoz S.A., CIR Sion.


4

Habiter

BLACK SUPERBEMENT VINTAGE Minimalistes, inspirées du Bauhaus les courbes de cette création du studio Jehs + Laub sont la promesse d'un plaisir voluptueux.

IS

LA TOUCHE GEEK Si après une journée de travail derrière votre ordinateur, vous supportez encore la vue de ce qui ressemble de près ou de loin à un clavier, ce siège est pour vous. A placer impérativement sous le bureau de votre iMac. ESC & ENTER – Pouf en 40x40x40 cm en MDF Prix : 64,90 euros l’unité Meuble ATLAS: 03 89 62 37 44

ENTIÈREMENT RECHAPPÉ Rendre un pneu glamour, voilà le pari gonflé qu'a relevé la jeune Italienne Adrianna Suri. Traité de façon écologique, souple et confortable, le fauteuil Pecoranera est réalisé à partir de pneumatiques recyclés. Très solide, cette assise permet un usage intérieur aussi bien qu'extérieur. Attention, édition très limitée: seulement dix pièces de ce fauteuil ont été éditées! Editeur: Uroboro Design Prix public conseillé: 2630 euros www.bbdme.com

FRUIT SOMBRE Entièrement conçue avec des matériaux biodégradables la pandanus lounge chair imaginée par Jessica Konawicz, est une véritable invitation à la détente.


Même s'il n'avait jamais vraiment quitté le devant de la scène, le noir fait un retour en force remarqué: rien de tel qu'une chaise ou un fauteuil couleur ébène pour contraster l'atmosphère trop sage de nos murs immaculés.

BACK

● PASCAL CLAIVAZ

MAGIE NOIRE En l'apercevant de profil, l'assise de cette chaise Magica imaginée par le designer italien Davide Conti paraît flotter dans l'air. Magique. De trois quarts, on s'aperçoit que ce sont les deux pieds latéraux constitués de plaques d’acrylique transparentes qui induisent cette impression de lévitation.

5

Relooker

Habiter

Plus d'info sur davideconti.it

LA CHAISE, DE A À Z Ces 26 assises uniques reprenant la forme des lettres de l'alphabet et fruit de l'imagination du designer hollandais Roeland Otten, n'existent pour l'instant qu'à l'état de prototypes.

SIMPLE IS BEAUTIFUL Jetez-vous sur cette chaise Paulistano, une merveille de simplicité et de confort signée par l’architecte brésilien Paulo Mendes da Rocha, qui vient juste d'être rééditée par Objekto. Prix: 1315 euros Plus d'info sur: madeindesign.com

CORNETTE DE BONNE SŒUR C'est la coiffe caractéristique de nos religieuses qui a inspiré Andrej Blazon pour ce fauteuil constitué d'une pièce unique de caoutchouc noir, présenté lors du one good chair design contest.


High-tech

6

Habiter

LE RÉFRIGÉRATEUR DU FUTUR AU «SLIM» Totalement révolutionnaire, ce Bio robot refrigerator utilise un gel biopolymère translucide, une technologie innovante pour réfrigérer les aliments. Il suffit d’y enfoncer les aliments pour qu’il se conservent grâce à un principe d’absorption de la chaleur qui s’en dégage. Les avantages de cette nouvelle technologie sont multiples: - Les aliments sont immédiatement accessibles (pas de porte) - Aucune odeur - Le gain de place (4 fois plus fin qu’un réfrigérateur standard) - Ce réfrigérateur est totalement silencieux. Plus d'info sur electroluxdesignlab.com

PLUS QU’UN VÉLO D’APPARTEMENT, UNE ŒUVRE D’ART Le Ciclotte faire tourner les têtes… et les jambes! Sa forme de cercle, symbole d’équilibre et d’harmonie, révolutionne ce matériel de sport. Plus qu’un bel objet design, cet hommage au monocycle du XIXe siècle, ce vélo d’appartement tout en carbone, acier et fibre de verre est également technologiquement innovant. Son système de transmission s’appuie sur un système épicycloïde sans chaîne totalement innovant dans le domaine du fitness. Plus d’infos sur www.ciclotte.com

Techno tendances LA MACHINE À LAVER QUI S'ACCROCHE AU MUR Ultracompacte elle se transporte facilement, comme une valise. Pour lancer une lessive, il suffit d’encastrer le réservoir à linge sur l’energy stick fixé au mur. Ce dernier alimente la machine en énergie et sert d’interface de commande. Il suffit de toucher son écran tactile pour lancer un cycle de lavage utilisant de la vapeur d’eau sous haute pression. Une machine à laver tout simplement révolutionnaire. Designer: Lichen Guo Prix: Non communiqué Plus d'info sur electroluxdesignlab.com

LE PREMIER TÉLÉVISEUR BABYSITTER Le Sony LX900 embarque un capteur de présence intelligent qui, grâce à une petite caméra intégrée, détecte le visage des enfants. Si vos bambins sont trop près de l’écran, l’image se coupe et affiche un message d’alerte.Fini la crise de nerfs pour la maman qui devait faire la police avec ses petits monstres. Il a également d'autres atouts pour plaire aux parents: • Un capteur de présence optimise le son et l’image en fonction de la position du téléspectateur. • L’image s’éteint lorsque ce téléviseur 3D ne détecte plus personne devant l’écran. Prix indicatif: à partir de 2299 euros pour le modèle 40 pouces.


De tout repos... IKEA PS MASKROS suspension

149.-

PAX TONNES armoire à portes coulissantes 300x66 cm. Haut. 236 cm Sans aménagement intérieur

1’399.-

TRONDHEIM structure de lit 160x200 cm Sans sommier ni matelas

349.-

Dans la limite des stocks disponibles

Pour pouvoir rêver, rendez-vous sur

www.fr.ikea.ch/chambresacoucher

B O N 100.-

IKEA SA Pré-Neuf 1170 Aubonne Lundi - mercredi 10h - 19h Jeudi - vendredi 10h - 21h Samedi 9h - 18h

à valoir sur un achat dès 500.- chez IKEA à Aubonne jusqu’au 31.12.2010. Un seul bon par personne. Non cumulable. Non remboursable.

Aubonne

Code Nouvelliste/Habitat

Vous avez le droit de vous tromper! Pour être remboursé, il vous suffit de ramener dans un délai de 90 jours votre achat, dans son emballage d’origine, avec le ticket de caisse.

www.IKEA.ch/aubonne


8

Habiter

Ethique et Esthét Le CADA (Comptoir des artisans d’ailleurs) a créé un réseau de distribution commercial équitable pour les artistes et artisans des pays du sud vers le nord. Où? A l’ancienne Tuilerie de Praroman-Le Mouret à Fribourg. ÉTHIQUE: le CADA rétribue les artisans partenaires à un prix équitable et s’assure qu’ils travaillent dans le respect des droits de l’homme (pas d’esclavage des enfants, etc.).

ESTHÉTIQUE: le CADA privilégie les créatifs et le design et propose des produits d’une qualité incontestable. Le CADA dispose d’une exposition permanente à la Tuilerie du Mouret (Praroman, Fribourg) et organise des expositions décentralisées dans différentes régions de Suisse. www.lecada.ch/contact

Chaise corne, Burkina Faso, Fr. 280.–

Couvre-lit Bogolan, Mali, Fr. 260.–

Meuble à tiroir, Burkina Faso, Fr. 560.–


finition.

Habiter

tique Burkina Faso

9

Tendances

Un soin particulie r est apporté à la

Burkina Faso, le Centre Lukaré Créé en 2006, le centre Lukaré forme des jeunes à la production et à la vente d’objets d’art utilitaires et décoratifs. Ce centre d’art contemporain groupe aussi des artistes ayant déjà une bonne expérience. Ils exposent en Afrique et en Europe et ont remporté plusieurs prix lors d’expositions internationales d’art.

Chaise Sougris, Burkina Faso, Fr. 250.– Savoir tout faire de la conception à la réalisation.

PUBLICITÉ

www.soldeco.ch

Voyages intérieurs. Le parquet, ça vous transporte!

Soldéco à Granges Votre référence pour parquets et rideaux


10

Habiter | LES GRANDS CLASSIQUES DU MEUBLE (3/5)

OÙ L’ACHETER? Showroom Dadriade Via Manzoni 30, Milan. Chez les représentants officiels de Driade en Valais, Lumi-R, Sion, et Emile Moret, Sierre, ainsi que les revendeurs Driade.

● VÉRONIQUE RIBORDY

E

n voilà un qui agace et qui enthousiasme les foules, à mesure égale, depuis quarante ans. Philippe Starck estil un designer génial ou un habile metteur en scène de sa propre image? Designer surdoué, idéaliste et visionnaire, mais également excellent commercial, c’est ce qui ressort en tout cas d’un simple coup d’œil sur un parcours pour le moins impressionnant. Starck, né à Paris en 1949, se souvient d’avoir passé son enfance sous la table de dessin de son père, ingénieur en aéronautique. Pendant que son père dessinait des avions, lui collait, cousait et coupait pour créer un univers de jouets. Adolescent, il passe à la mécanique et aux moteurs, montant et démontant ce qui lui tombe sous la main. Il rêve de devenir astrophysicien, finit par entrer à l’école Nissim de Camondo, où il étudie le design pour «créer des objets poétiques». En 1968, il fonde une première société spécialisée dans les objets gonflables... c’est dans l’air du temps. Il est repéré par Pierre Cardin, avec lequel il collabore dès 1969. En l’espace de quelques années, Philippe Starck se spécialise en design industriel et en design d’intérieur et se propulse à la place d’architecte d’intérieur-designer-décorateur incontournable des établissements parisiens à la mode. En 1979, il crée la société Starck Product. En 1982, il est déjà connu quand François Mitterrand lui

Starck, l’ogre créateur De bricoleur de génie à designer planétaire.

demande de transformer ses appartements du palais de l’Elysée. C’est en 1984 qu’il décore un café mythique, le Café Costes, étape parisienne de toute une génération. Après les cafés viendront les hôtels de luxe, les yachts, les avions, la création de maisons sur plans... Côté design industriel, il cartonne avec des objets pas toujours pratiques (le presse-agrume Juicy Salif pour Alessi en 1987 est dans toutes les mémoires...) mais emblématiques. Difficile de trouver un objet qu’il ne passe pas à la moulinette de ses idées, du cendrier à la lampe, du presse-agrume au robinet. Il s’intéresse aux vêtements, aux lunettes, à la nourriture. Son credo: «Donner le meilleur, au maximum de gens.» Il reçoit tous les prix et awards en France, en Italie, aux EtatsUnis, les grands musées l’exposent en Europe,en Amérique,au Japon. Philippe Starck est un ogre. Un ogre joyeux et insatiable qui mâche le monde pour le rendre plus beau.


Presse-citron Alessi

Moto Ducato

LA CHAISE COSTES 1981 NAISSANCE D’UN CLASSIQUE A la fin des années 1980, difficile de concevoir un voyage à Paris sans une visite au Café Costes, place des Innocents. Les frères Costes avaient commandé le décor de leur premier café, tout de suite mythique, à Philippe Starck en 1983. Le café a été revendu, mais la chaise Costes est restée.Elle s’appelle chaise,mais elle a le confort d’un fauteuil avec son dossier cintré qui se termine en accoudoirs, son placet rembourré et revêtu de cuir. Pour Philippe Starck, la chaise Costes est «une étude de fonctionnement d’un fauteuil prenant la place d’une chaise». Bois lamellé avec feuille de placage en acajou, noyer ou cerisier, ou laqué noir, la chaise repose sur trois pieds en acier laqué noir. Superconfortable, à condition de ne pas se balancer. Adeptes du vautrage, passez votre chemin, cette chaise n’est pas pour vous, à moins d’accepter le slogan de Philippe Starck: «Se balancer sur un tripode, c’est plus dangereux, mais plus rigolo.» A tous les autres par contre,

on ne saurait trop recommander cette assise élégante et intemporelle. Les trois pieds ont été dessinés pour réduire l’encombrement au sol, favorisant une meilleure circulation des serveurs. Philippe Starck déclarait alors que «le quatrième pied est une redondance. Le tripode crée une tension. Un siège à trois pieds a évidemment un esprit différent. Il demande plus d’attention, une plus grande participation, plus d’exigence intellectuelle et sensuelle de la part de l’utilisateur.» La chaise Costes est éditée par la société italienne Driade depuis 1984.Elle est entrée dans les grandes collections des musées de design dans le monde. Pour l’anecdote, la version originale a été retravaillée pour créer la chaise King Costes, une version à quatre pieds. La King Costes a aussi deux finitions, noyer naturel ou rouvre finition ébène. Mais malgré une stabilité accrue, ce King à Chaise quatre pieds n’a pas réussi Super Impossible à supplanter la reine des Kartell chaises. VR PUBLICITÉ

Détendez-vous plus. Payez moins. OFFRE SPéCIALE du 1er novembre au 31 décembre 2010

www.jori.com

CONTHEY - Zone commerciale - SAINT-MAURICE - Bois-Noir - Tél. 027 766 40 40 - www.anthamatten.ch

MODEL

SYMPHONY

Design: JEAN-PIERRE AUDEBERT

à partir de

3782 FS

au lieu de 4450 FS pour relax en cuir celia


12

Habiter

La coq de Récit d’une transformation réussie à Charrat. Une ancienne grange devient une villa aux lignes pures et audacieuses, en harmonie avec le paysage.


quille neuve l’escargot

Habiter

13


14

Habiter L’entrée au rez-de-chaussée avec son escaliers ...

● VÉRONIQUE RIBORDY

I

mpossible de manquer la maison,sur le bord de la route de Charrat. Ce qui arrête le regard ce n’est pas le socle en pierres apparentes, encore qu’au deuxième regard il soit moins banal qu’il n’y paraît. Non, ce qui arrête le regard, ce sont bien ces étages décalés,d’un jaune très pâle,où de larges baies sont creusées en biais dans l’épaisseur du mur.Comme si la maison était munie de projecteurs cinématographiques, dardant leur œil de cyclope sur le paysage alentour. Cette ancienne maison-grange a récemment mué, «comme un escargot qui change de coquille», selon le mot des architectes Valéry Clavien et Nicolas Rossier. Ses nouveaux propriétaires y ont emménagé il y a à peine quatre mois. Située un peu à l’écart de Charrat, la maison comprenait un petit logement pour deux personnes et une grange. Un jeune couple de Charratains décide de la transformer, séduit par l’immense poutraison de la grange. Ils font appel à un tout jeune tandem d’architectes. Valéry Clavien et Nicolas Rossier ont grandi en Valais. Ils se sont rencontrés à l’école d’ingénieurs et d’architectes de Fribourg. Diplôme en poche, ils font montre d’ambition dans leurs choix professionnels. Valéry devient un des collaborateurs du bureau Devanthéry et Lamunière à Genève. Nicolas travaille à Berlin chez Daniel Libeskind. La commande de Charrat scelle le début de leur collaboration. Ce qu’ils promettent aux propriétaires? «Une maison sur mesure, ni Panaimmob ni maison de médecin. Notre job, c’est de faire des espaces que les gens puissent utiliser. Et terminer sans dépassement de budget!» Le plus grand défi des architectes est de gérer un volume trop

Entrée/rez

1er étage

2e étage


Habiter

15

... qui nous emmène dans les pièces à vivre du premier étage...

... là où se trouve cette bibliothèque-barrière dessinée par les architectes.

Vues extérieures.

PUBLICITÉ

le vôtre

Des technologies pour la vie

ARTS & CUISINES Sàrl Rte du Levant 102 - MARTIGNY Tél. 027 722 55 30

www.arts-cuisines.ch 600 m2 dʼEXPOSITION


16

Habiter

grand, dont la restauration excéderait le budget des propriétaires. Après des mois d’hésitations et de discussions, les architectes proposent leur solution: découper le volume, garder un espace qui convient à une famille de quatre personnes.

RASER LES MURS, QU’ON VOIE LA MER Faut-il renoncer à excaver le rez, sombre et bas? La famille vivra à l’étage. Les espaces de part et d’autre de l’entrée seront transformés plus tard par les propriétaires en salle de musique ou espaces de rangement. Le volume sous toit est-il excessivement sombre? Exit la charpente et cette poutraison qui avait fait rêver les propriétaires lors de l’achat de la maison. Les murs en galets du Rhône, avec leur ciment de mauvaise qualité, sont impossibles à percer proprement? On les rase pour des murs en béton, percés de larges baies. Les architectes justifient leurs choix: «Nous avons gardé ce qui était intéressant pour le projet, c'est-à-dire le volume d’habitation.» Sur le vieux socle de galets du Rhône, la bâtisse prend un visage nouveau, pierre et béton, larges baies et toit plat. Elle perd d’un seul coup sa rusticité campagnarde. «La transformation conventionnelle et tranquille» rêvée par les propriétaires prend un virage inattendu. Ils sont emballés. Il s’agit maintenant d’affiner le projet. Assez naturellement, les anciens murs sont décrépits. La maison aura ainsi un solide socle de pierre qui prolonge sans coupure les murs des vignes. Le bâtiment s’appuie visiblement au terrain, une terrasse est ménagée à l’arrière, un peu abritée du vent. Sur le socle solide et massif de la bâtisse, les nouveaux murs doivent se faire légers. Les architectes jouent sur les oppositions entre l’ancien et le nouveau. Le béton sera teint dans la masse par une entreprise de Saxon (Tonibat) dans un jaune très pâle, proche du tuf: «Mettre de la couleur, ça ne coûte rien et ça change complètement le regard qu’on porte sur le béton», affirment les architectes.

TRUCS ET ASTUCES Pour tirer le maximum de ce petit bâtiment, les architectes ont recours à plusieurs astuces. Ils décloisonnent les pièces «pour faire paraître la maison plus grande qu’elle n’est réellement». L’épaisseur du mur est gommée grâce à de larges biais taillés dans la façade. Ainsi le sentiment d’enferment derrière des murs épais disparaît. Des ouvertures sont placées dans tous les endroits stratégiques, dans toutes les perspectives, pour dilater l’espace et permettre au regard de s’évader. Enfin, les architectes ne gardent que deux matériaux de base, le bois et le béton, pour éviter une surcharge visuelle.

LE MUR, LA VRAIE STAR DE LA MAISON Le premier niveau contient un espace salon et salle à manger, une cuisine, une chambre et une salle de bains. Dans le salon, une barrière ajourée termine l’escalier et structure la pièce. La vraie vedette reste le mur de pierre, vestige de la maison d’origine. Il sépare le salon de la cuisine, toute blanche et lisse pour capter la lumière. Les architectes maximisent l’espace en imaginant des

Dans le salon, une barrière ajourée termine l’escalier et structure la pièce.


Habiter

17

Les architectes jouent sur les oppositions entre ancien et nouveau

PUBLICITÉ

Valimmobilier

®

Le réseau valaisan de l’immobilier®

®

Vous avez un bien immobilier à vendre ? N’hésitez pas à nous contacter, sans aucun engagement de votre part. Nos courtiers sont là pour répondre à vos questions. Vous recherchez l’objet de vos rêves ? Consultez notre base de donnée www.valimmobilier.ch, ou rendez-nous visite dans une de nos agences à Sion, Martigny ou Brigue.

Avec Valimmobilier®, achetez et vendez en toute confiance. Tél. 027 323 22 22

www.valimmobilier.ch


Habiter

La vraie vedette reste le mur de pierre, vestige de la maison d’origine. Il sépare le salon de la cuisine, toute blanche et lisse pour capter la lumière.

rangements dans les embrasures de fenêtres, ou en agençant des toilettes sous l’escalier qui mène au troisième niveau. Pour passer d’un étage à l’autre, il faut marcher. Les deux volées de marches, entre le rez et le salon, puis entre le premier et les chambres, ne sont pas dans la continuité l’une de l’autre. C’est un nouveau truc des architectes pour «donner l’impression que l’espace est plus vaste que ce qu’il est». C’est comme ça, plus on marche dans une maison, plus on aurait un sentiment d’espace… Al’étage des enfants,deux chambres sont séparées par une salle de bains. Quand les portes restent ouvertes, les points de vue sur le paysage sont omniprésents grâce aux fenêtres toujours placées dans les axes. Tout l’étage est baigné de lumière. Clavien et Rossier ne veulent pas entendre parler de rénovation. Pour eux, il s’agit bien d’une transformation. Ils s’expliquent: «Pour les tenants des rénovations dans les règles, c’est un non sens. On ne cherche pas à être respectueux de l’existant ou à faire référence à l’ancien. On travaille par opportunisme, en n’utilisant que ce qui convient au projet.» Creusée et sculptée comme un bloc de pâte à modeler, la maison de Charrat s’aligne avec élégance le long de la route. Il ne faudra pas longtemps pour qu’elle paraisse avoir été là de toute éternité.

LAURENT GIROD

18

PHOTOS CHRISTIAN HOFMANN

Un bureau est né Valéry Clavien et Nicolas Rossier ont ouvert leur bureau aux Pâquis à Genève, à la rue de Neuchâtel en 2008. Ils se sont rencontrés à Fribourg où ils font une formation d’architectes HES dont ils sortent diplômés en 2000. Valéry Clavien est né à Zurich en 1974, il a grandi à Venthône et a fait un apprentissage de dessinateur en bâtiment dans le bureau Trautmann et Giorla. Après Fribourg, il travaille à Zurich chez Andrès Carosio, puis dans le bureau de Patrick Devanthéry et Inès Lamunière à Genève. Nicolas Rossier, né en 1974 à Grône, fait une première formation dans le bureau d’architecture André Darioly à Sion. Après sa formation HES, il travaille à New York puis à Berlin chez Daniel Libeskind. Il entre ensuite au CICR pour cinq ans, avant de devenir assistant de Nicolas Pham à l’Ecole d’architecture de Genève.


Habiter

19

C’EST QUOI? TRANSFORMATION À CHARRAT Bureau d’architectes clavienrossier, Genève, 2009 Surface de plancher: 364 m2 Surface habitable brute: 273 m2 Surface habitable nette: 237 m2 Volume brut rénové: 784 m3 Prix TTC du m3 rénové CFC 1-9: 767 fr./m3 Temps de chantier: 13 mois

PUBLICITÉ


20

Habiter

Haro sur l’énerg Construction et écologie Fully peut se targuer d’avoir un immeuble à la pointe de la construction écologique. Un locatif en bois, parasismique et livré en kit avec le label Minergie-P.-Eco... ● JEAN BONNARD

L

e premier immeuble locatif labellisé Minergie-P.-Eco, totalement en bois et parasismique,se dresse désormais à Fully. Seules les fondations de ce bloc de six appartements répartis sur trois niveaux et une étroite structure centrale – imposées par les normes anti-incendie – sont en béton, tout le reste, le toit évidemment, mais aussi les murs, les planchers et les parois intérieures, sont en bois indigène.

Aujourd’hui, la plupart des nouvelles constructions s’efforcent d’installer des systèmes de chauffage peu gourmands en énergie, mais très rares sont encore celles qui sont réalisées avec le souci d’abaisser la consommation d’énergie grise, soit celle de la construction elle-même. Ce souci d’abaisser la consommation d’énergie grise suppose une proximité entre le lieu de fabrication des éléments et la construction elle-même. «Aujourd’hui, un immeuble construit de façon traditionnelle pollue plus durant sa construction qu’il ne consomme d’énergie

PUITS CANADIEN Le puits canadien est un système géothermique de surface. Ce système sert surtout de climatisation naturelle. Il est basé sur le simple constat que la température du sol à 1 mètre 60 de profondeur est plus élevée que la température ambiante en hiver, et plus basse en été. Il utilise l’inertie thermique du sol pour prétraiter l’air ventilant les bâtiments. L’air ainsi obtenu est «meilleur», plus chaud en hiver et plus froid en été. La température du sol à 2 m de profondeur est d’environ 15° en été et 5° en hiver (elle peut sensiblement varier en fonction du climat).

Parois, planchers et toiture, tout a été construit en bois pour cette première réalisation Minergie-P.-Eco. Parasismique, en plus… PHOTO BITTEL


gie grise de chauffage durant toute sa vie», explique l’architecte de Fully Léonard Bender, auteur du projet. «J’avais donc envie de construire des logements collectifs en n’agissant pas seulement sur la consommation d’énergie, mais aussi sur la face cachée, l’énergie de construction. Chaque élément a été pensé en fonction de l’énergie grise consommée.»

LES ARBRES REPOUSSENT... Premier souci: utiliser des matériaux renouvelables. D’où le choix du bois, unique en son genre pour la construction d’un immeuble locatif. L’ossature principale, façonnée dans un atelier de charpente à Troistorrents, l’entreprise Morisod et Fils S.A., a été montée dans les anciens ateliers Giovanola de Monthey et ensuite assemblée sur place. «Ce choix a été opéré pour des questions de place et de rationalisation, explique Gilbert Morisod, mais, au final, il a également permis un gain en énergie grise puisque les ouvriers n’avaient pas à se rendre sur le chantier de Fully tous les jours, et pouvaient rester dans le Chablais.» Une astuce qui présente également l’avantage de supprimer le chômage saisonnier. De quoi donner des idées... «Lorsque le bâtiment aura 100 ans, explique Gilbert Morisod, maître charpentier et partenaire du projet, les arbres prélevés pour sa construction se seront renouvelés.»

CHAUFFAGE À PRIX CASSÉ L’immeuble est équipé de chaudière à pellets et de panneaux solaires et dispose d’accès handicapés dans chaque logement. Un soin particulier a été donné à l’apport de lumière naturelle et à la qualité de l’air, une qualité supérieure grâce à une ventilation et à un système de «climatisation» utilisant la fraîcheur du sol (puits canadien). Enfin, un soin tout particulier a été mis dans l’utilisation de matériaux exempts de toute substance cancérigène (formaldéhydes, solvants, etc.)...

21

Minergie

Habiter

Léonard Bender, l’architecte, Gilbert Morisod, maître charpentier et partenaire, en compagnie de M. Minergie Valais, Joël Fournier du Service de l’énergie.

Les exigences de construction labellisée font certes grimper les coûts de réalisation mais le propriétaire devrait s’y retrouver sur la durée de vie de l’immeuble: «Les charges seront extrêmement bon marché, 600 francs par année et par logement pour l’eau chaude sanitaire et le chauffage», assure Léonard Bender. L’immeuble de trois étages, situé à la rue de Provence, à Fully (VS), proposera six appartements – 3 de 3,5 pièces et 3 de 4,5 pièces – disponibles à la location dès le printemps 2011. L’Insarce, un mot tiré du patois local signifiant marécages, désignera bientôt un immeuble unique en Suisse, déjà salué par l’Agence Minergie et par le Service valaisan de l’énergie.

PILOTÉ PAR ORDINATEUR Accumulant les expériences et les techniques de construction, l’entreprise Morisod & Fils S.A. à Troistorrents est passée des mains de Séraphin Morisod, fondateur, à celles de son fils, Gilbert Morisod. Travaillant hier avec une poignée d’ouvriers, elle n’a cessé de croître au fil des ans, et aujourd’hui une quarantaine de collaborateurs (maîtres charpentiers, techniciens, contremaîtres, charpentiers et menuisiers) sont employés dans l’entreprise. La scie à ruban a laissé place à un centre d’usinage des plus sophistiqués d’Europe. Il se pilote entièrement par ordinateur. Les charpentes sont dessinées sur PC puis transférées directement dans le pupitre de commande de la machine. La taille des charpentes s’exécute désormais en un ou deux jours, occupant une personne, alors qu’auparavant une semaine et trois personnes étaient nécessaires pour le même travail.


22

Habiter

Le labyrinthe des Minergie comment s’y retrouver dans la jungle des labels? ÉNERGIES RENOUVELABLES recommandées nécessaires BESOINS DE CHALEUR POUR LE CHAUFFAGE 90% de la valeur limite

60% de la valeur limite

SIA 380/1:2009

SIA 380/1:2009

ÉTANCHEITÉ À L'AIR contrôlée Bonne ISOLATION THERMIQUE 20 à 25 cm 20 à 35 cm VITRAGES ISOLANTS Doubles Triples DISTRIBUTION DE CHALEUR Traditionnelle Chauffage à air possible ÉLECTROMÉNAGER DE CLASSE A Recommandé Exigé AÉRATION DOUCE ET AUTOMATIQUE Exigée Exigée BESOIN DE PUISSANCE THERMIQUE Max. 10 W/m2 Pas d'exigence

3 8 kWh/m2

INDICE ÉNERGÉTIQUE PONDÉRÉ

● JEAN BONNARD

Minergie est un label de qualité destiné aux bâtiments neufs et aux bâtiments anciens qui ont été modernisés. Le confort des utilisateurs est sa priorité.Le besoin en chaleur de chauffage est un facteur clé quand il s’agit d’évaluer la qualité d’une construction. Minergie fixe également une limite de consommation d’énergie finale. Aujourd’hui, le label Minergie est entré dans les mœurs au point d’être quasiment considéré comme le minimum: «On atteindra bientôt la millième certification du genre en Valais, dont 400 environ pour 2009 et 2010», explique Joël Fournier, ingénieur au Service valaisan de l’énergie.

MINERGIE-P ET ECO Pour l’essentiel, un bâtiment labellisé Minergie-P aura une plus importante et meilleure isolation qu’un simple Minergie et aura donc besoin de nettement moins d’énergie qu’un bâtiment conventionnel. Enfin, dernier né de la gamme Minergie, le label «Eco» est un

3 0 kWh/m2

complément pour des bâtiments sains et écologiques. Ce qui se traduit, notamment, par un maximum de lumière naturelle, pas de solvants ou d’autres substances chimiques nocives dans les matériaux choisis aussi pour leur faible impact sur l’environnement.

SITUATION EN VALAIS Explications avec Joël Fournier, ingénieur au Service de l’énergie et des forces hydrauliques: «Le Valais a commencé à soutenir les bâtiments Minergie en 1999 avec une subvention pour une maison individuelle de 7200 francs et de 10 000 francs dès 2001. En 2005, la subvention est descendue à 7000 francs, avant d’être supprimée pour les bâtiments neufs début 2010.» Vu le succès du label Minergie, ainsi que l’évolution des bases légales qui se rapprochent du standard Minergie, il était cohérent de supprimer l’aide financière pour les bâtiments répondant à ce stan-


L’INTÉGRISME, NON!

«

On ne peut plus construire comme dans les années 1960. C’est une évidence» Bernard Attinger

Volontiers critique, l’ancien architecte cantonal valaisan Bernard Attinger défend lui aussi le concept Minergie: «Tout ce qui peut freiner le réchauffement climatique, peu importe ses causes , est positif. Minergie encourage les économies d’énergie, surtout fossiles, prône des énergies renouvelables et lutte contre la pollution. Cela dit, il faut garder les pieds sur terre et savoir ne pas exagérer.» Ensuite, Minergie s’attaque au problème de l’énergie grise et encourage l’utilisation de matériaux renouvelables. «On redécouvre les qualités du bois dans la construction, c’est bien. Même si ce bois de construction ne vient pas de chez nous, le nôtre est bien trop tordu... Enfin, on ne peut plus construire comme dans les années 1960, c’est une évidence. Tout ce qui va vers une amélioration de la qualité de l’air et vers des économies d’énergie doit être encouragé. Mais c’est évident qu’il ne faut pas tomber dans l’intégrisme et qu’il faut avoir une réflexion globale en matière de construction...»

dard. Par contre, le standard Minergie-P, qui joue un rôle novateur est subventionné à hauteur de 14 000 francs. Pensez-vous que le label Minergie-P sera la norme dans cinq ans? Non, sans doute pas dans cinq ans. Sur la performance énergétique, la vitesse de la tendance vers Minergie-P dépendra de la survenance des crises énergétiques. Le standard Minergie a eu pour avantage de fixer une certaine qualité énergétique. L’octroi d’un label a permis aux maîtres d’ouvrage de faciliter la commande d’un bâtiment énergétique performant auprès d’un architecte. Certains architectes ont refusé d’apprendre à connaître ce que signifiait réellement le standard Minergie. D’autres se sont familiarisés avec ce standard et ont aujourd’hui un avantage sur le marché. En promouvant le standard Minergie, le but était de susciter l’innovation, de faire évoluer l’état de la technique dans le secteur du bâtiment, mais pas de labelliser un jour tous les bâtiments. L’objectif est aujourd’hui atteint. En outre, bien des banques octroient des conditions avantageuses lorsqu’un label Minergie est obtenu. Cela montre bien que ce label a une valeur sur le marché.

PUBLICITÉ

labels...

Département de l’économie, de l’énergie et du territoire Service de l’énergie et des forces hydrauliques CANTON DU VALAIS KANTON WALLIS

Améliorez l’efficacité et l’indépendance énergétique de votre bâtiment !

Passez à l’action dès aujourd’hui et profitez d’aides financières de 10 à 30 % sur vos investissements : Programmes de promotion énergétiques du Canton du Valais Pour les bâtiments existants et les nouvelles constructions : • MINERGIE-P® • CAPTEURS SOLAIRES THERMIQUES • CHAUDIÈRES À BOIS • RACCORDEMENT À UN RÉSEAU DE CHAUFFAGE À DISTANCE alimenté par des énergies renouvelables ou des rejets de chaleur Pour les bâtiments existants : • MODERNISATION DE L’ENVELOPPE DU BÂTIMENT (ISOLATION, FENÊTRES) • RÉNOVATION MINERGIE® • REMPLACEMENT DES CHAUFFAGES ÉLECTRIQUES Pour les industries : • ASSAINISSEMENT ENERGÉTIQUE DES PROCESSUS INDUSTRIELS

!

Les demandes doivent être déposées avant le début des travaux ! Conditions d’octroi / Renseignements / Inscriptions : - www.vs.ch/energie - 027 606 31 00 ; - www.leprogrammebatiments.ch - 058 680 41 08 ; - www.minergie.ch - 026 309 20 95.

Vous pouvez également bénéficier de déductions fiscales pour les mesures prises en faveur de l’utilisation rationnelle de l’énergie et du recours aux agents renouvelables. Renseignez-vous auprès du Service cantonal des contributions !

- Met à disposition de ses membres des formulaires (baux à loyer, résiliation, hausse de loyer, petit guide du propriétaire, etc...). - Offre à ses membres des consultations juridiques gratuites auprès de ses bureaux conseils. - Représente les intérêts des propriétaires fonciers tant au niveau cantonal que fédéral.

Secrétariat permanent Av. du Gd-St-Bernard 35 1920 Martigny Tél. 027/722.99.39 - Fax 027/723.22.26 info@civ.ch - www.civ.ch


A R CH ITE C T U RES C O NT EM P O RA INE S

Gianluca Gelmini, «Architectures contemporaines. Suisse» Editions Actes Sud, 2010

A C TE S S UD

Comprendre

l’architecture suisse

Un beau livre des éditions Actes Sud rassemble l’essentiel de l’architecture suisse.

● VÉRONIQUE RIBORDY

I

l fallait qu’un Italien l’écrive. Le recueil des plus belles et extraordinaires architectures suisses de ces dernières années a été écrit par Gianluca Gelmini. Choix forcément subjectif, forcément partial et forcément incomplet.

Comment en effet faire le tour de ce qui fait le génie suisse entre 1960 et 2010? Dans le domaine de l’architecture, la Suisse peut sans rougir parler de son génie: rôle de premier plan dans le débat international, architectes invités dans les concours les plus importants, travaux primés et reconnus dans le monde entier. Après avoir exporté Mario Botta, Aurelio Galfetti, Luigi Snozzi, Livio Vacchini et les architectes tessinois

dans les années 70 et 80, les décennies suivantes ont assis la renommée internationale de quelques agences. Le courant tessinois a ouvert la voie, en reliant la rigueur technologique du nord et le classicisme méditerranéen. Pas moins de deux bureaux suisses, Herzog et de Meuron en 2001, puis Peter Zumthor en 2009, ont reçu le prix Pritzker, le Nobel de l’architecture mondiale.


Habiter

25

LA SINGULARITÉ HELVÉTIQUE «Architectures contemporaines» ne focalise pas sur les stars. L’auteur a choisi de parler des architectures bâties sur le sol suisse par des architectes suisses. Il divise le pays en cinq zones, le Tessin, les Grisons, la Suisse romande, une région qui englobe Berne et Bâle, et enfin la région de Zurich. Son introduction tente de résumer ce qui fait la singularité architecturale de la Suisse: le respect des règles de l’art, une pensée claire et rigoureuse,une emprise mesurée sur l’espace, des constructions soignées, une réflexion sur les matériaux. La Suisse, entre rigueur et innovation, enfermement dans ses frontières et mondialisation, occupe une place singulière sur la carte de l’architecture internationale. Le panorama débute dans les années 60, en montrant l’héritage du Corbusier sur les logements populaires de Halen (Berne) ou le soin apporté au paysage par le Tessinois Rino Tami lors de la construction de l’autoroute Chiasso-Saint-Gothard.Cette magnifique balade architecturale pose des jalons pour l’amateur qui veut aborder la richesse de l’architecture suisse de ces cinquante dernières années.

La Maladière, un stade dans la ville Bureau Geninasca Delefortrie, Neuchâtel, 2002-2007 Le complexe de la Maladière construit par le bureau Geninasca et Delefortrie (2002-2007) à Neuchâtel fait entrer le stade dans le centre- ville. Cette révolution s’accompagne d’un mariage a priori contre nature en réunissant les équipements sportifs et un centre commercial de 30 000 mètres carrés. Tout est réuni au même endroit pour assurer une vie en continu à ce mégacomplexe: parking, bars, restaurants, salles de gymnastique, en plus d’une tribune de 12 000 places. PUBLICITÉ


3RXUUpQRYHUDPpOLRUHUWUDQVIRUPHUYRWUHKDELWDWHQWUH]GDQVOÂśXQLYHUV

=RQHFRPPHUFLDOH&RQWKH\ 7pO 0DUGLYHQGUHGLKKKKÂą6DPHGLKKKK

ZZZODSH\UHFK

THERMOGRAPHIE INFRAROUGE Outils de diagnostic incontournable de la maintenance prÊdictive et de recherche de fuites d’eau

Photo numÊrique de l’extÊrieur d’un mur.

Photo Infrarouge du mĂŞme mur. Constat: perte de chaleur

Bâtiment

Isolation - pont thermique - alimentation eau chaude dÊtection de fuite sur chauffage au sol - etc‌

ElectricitĂŠ

Inspection d’installation - connexion dÊsÊquilibre de vase - oxydation dÊfaut de serrage, sertissage - câble sous dimensionnÊ - etc‌

MĂŠcanique

Moteur - palier - pompe - compresseur - poulie de convoyeur dĂŠfaut de lubriďŹ cation ou d’alignement - etc‌

Pluri-interventions - Rte de Riddes 21 - CP 4203 - 1950 Sion 4 TĂŠl. 027 205 74 00 - info@pluri-interventions.ch

Keller Treppenbau AG 1202 Genève 1260 Nyon 3322 SchÜnbßhl 5405 Baden-Dättwil 8552 Felben-Wellhausen treppenbau@keller-treppen.ch www.keller-treppen.ch

CHAUFFEZ NATURELLEMENT VALAISAN

Vous cherchez une alternative au mazout pour votre habitation? Optez pour le chauffage aux granulÊs de bois. • 100% valaisans • Une source d’Ênergie propre et respectueuse de l’environnement • Livrable en vrac ou en sac de 15 kg Site industriel de l'UTO – 1958 Uvrier – 027 203 00 52

Commandez vos pellets de bois par notre shop online

www.valpellets.ch


Habiter Une église suspendue entre ciel et terre Smarch (Beat Mathys, Ursula Stücheli), Zuchwil 2005 La Suisse continue de bâtir des églises. Dans les années 60, l’architecte Walter Maria Förderer construit l’ensemble paroissial de Coire, puis l’église d’Hérémence en Valais (1967-1971), chef-d’œuvre de l’architecture brutaliste, mais aussi «expérience hors norme dans une architecture suisse contemporaine beaucoup plus pragmatique et austère». Le travail de Förderer sur les possibilités constructives et plastiques du béton, son goût de l’expérimentation tentent de donner forme aux recommandations émises par le concile Vatican II, visant à adapter les espaces sacrés à la liturgie. En 2005, l’agence Smarch des architectes Beat Mathys et Ursula Stücheli donne une version contemporaine d’une architecture sacrée. L’église néoapostolique de Zuchwil, «suspendue entre terre et ciel», mêle le béton au gravier coloré tiré de l’Aar voisine. Comme Förderer avant eux, comme Le Corbusier à la chapelle Notre-Dame du Haut de Ronchamp (1955), les architectes bernois utilisent la symbolique de la lumière à l’intérieur de leur édifice pour marquer le sacré. La lumière suit un cheminement horizontal, puis vertical après avoir rejoint l’autel: «Inondé de lumière, il semble alors mener vers le ciel.»

Un chalet neuf, là-haut sur la montagne Andreas Fuhrimann et Gabrielle Hächler architectes, Rigi Scheidegg, 2004 Gianluca Gelmini, l’auteur de cette sélection d’architectures suisses, est lui-même un architecte bergamasque, spécialiste de l’architecture de montagne. La petite maison de vacances (2004) des architectes zurichois Andreas Fuhrimann et Gabrielle Hächler, à Rigi Scheidegg sur les bords du lac de Constance, a retenu son attention. Située à 1650 m d’altitude, la maison évoque un «vaisseau spatial échoué à flanc de montagne». Elle semble typique de ces réalisations helvétiques qui soignent la relation entre le projet architectural et la topographie du terrain. Tout a été pris en compte ici, les courbes de niveau, l’orientation de la parcelle, sa position par rapport à la route, etc. En amont, le mur est légèrement incurvé pour contrer la poussée du terrain; la maison est largement ouverte sur le sud, vis-à-vis du lac et des montagnes. Hormis le béton sur le niveau le plus bas, le bois est le matériau dominant. Salles de bains et cuisine jouent les contrastes avec des matériaux lisses et brillants.

27


28

Habiter

Habiter feng sh Effet de mode ou héritage de la sagesse chinoise, le feng shui est censé favoriser la santé, le bien-être et la prospérité des occupants d’un immeuble. Un intérieur rangé favorise la circulation des énergies.

Extérieur: l’eau, la verdure et le petit pont de bois. ● ALEXIA REY

U

n appartement feng shui, n’en déplaise à notre imaginaire,n’est pas forcément épuré,de style asiatique ou accessoirisé de bambou. En effet, le feng shui, art ancestral chinois, se révèle être une discipline complexe dont la finalité, le bien-être, est bien plus qu’un outil décoratif.

POUR LA PETITE HISTOIRE Le feng shui est un art asiatique qui trouve son origine dans la Chine antique. Cet art signifie littéralement «vent» et «eau», deux éléments que les chamans de l’époque étaient censés comprendre. Ceux-ci leur indiquaient notamment les emplacements idéaux pour bâtir des sépultures. Les siècles avançant, l’art du feng shui s’est complexifié, par exemple avec l’utilisation de la boussole. Il a alors été utilisé pour déterminer comment construire palais, maisons et autres lieux de vie ou de travail. De nos jours encore les maîtres feng shui ont la cote et participent activement à la construction de certaines villes, comme Singapour, Hong Kong ou encore Taiwan. Dans nos contrées aussi, certains décident de confier leur habitat à un spécialiste.

Intérieur: l’eau et l’arbre en dessus.


RENCONTRE AVEC UNE SPÉCIALISTE UNE MAÎTRE CONSULTANTE EN FENG SHUI CHEZ LES VALAISANS! Elisabeth Kowalczyk a étudié à l’Académie de médecine chinoise de Paris où elle a débuté comme bio-énergéticienne, puis a étudié la géobiologie. Mais, sentant que la géobiologie était incapable à elle seule de «soigner une maison et ses habitants», comme elle le dit joliment, elle s’est lancée dans l’étude du feng shui.Actuellement domiciliée dans le canton de Fribourg, elle travaille en Suisse et à l’étranger, de Londres à Buenos Aires. Soucieuse de transmettre son savoir, elle organise également des stages de formation à Fribourg. Dans nos contrées, elle est connue pour avoir partagé ses connaissances sur les ondes de Radio Chablais et Rhône FM pendant plus de deux ans. «J’ai beaucoup de travail avec les Valaisans et c’est un réel bonheur», explique-telle. Il est vrai que les allers-retours ne sont pas rares pour cette femme qui multiplie dans notre canton comme ailleurs des projets de constructions et d’aménagements.

L’eau, à la place d’honneur, et les bougies pour l’ambiance.

«J’ai beaucoup de travail avec les Valaisans et c’est un réel bonheur»

29

Feng shui

ui

Habiter


30

Habiter

Table basse, verdure et ouvertures généreuses.

LES ÉTAPES DE L’ANALYSE FENG SHUI D’UNE MAISON Comme madame Kowalczyk l’explique, le feng shui est à la croisée de deux formes d’analyses: la pensée globale, à savoir une intuition et la pensée analytique. Il ne suffit pas de ressentir un lieu pour pouvoir le réaménager de même qu’il est insuffisant d’utiliser boussoles et autres instruments sans une écoute intérieure. Durant l’analyse feng shui d’une maison, l’esprit navigue constamment entre ces deux zones.

PRINCIPES ET OBJECTIFS DU FENG SHUI L’analyse feng shui d’une maison part du principe qu’une énergie vitale appelée Ch’i est présente en toute chose. Cette énergie circule plus ou moins bien dans nos intérieurs. Le but d’un aménagement feng shui est de permettre une harmonie et un équilibre entre les différentes lignes énergétiques qui traversent un espace. Les principes feng shui se basent sur trois lois de l’univers: l’unité (tout découle d’une seule et unique source), la dualité (le yin et le yang) et finalement la loi des cycles et ses multiples manifestations. Un aménagement feng shui est censé pouvoir répondre à huit objectifs allant de la renommée au bien-être conjugal. Tout un programme donc, mais il faut bien noter que les outils feng shui s’acquièrent grâce à des études spécifiques.


LE FENG SHUI À TOUTES LES SAUCES! Depuis quelques années déjà les arts, philosophies et autres sciences asiatiques séduisent l’Occident, que l’on pense aux courants New Age,aux cours de Yoga ou encore aux charmantes statues bouddhistes qui ornent nos appartements. Le feng shui n’échappe pas à cette mode et il suffit de flâner dans le rayon bien-être d’une librairie pour le constater. En effet, on y trouve toutes sortes de livres «feng shuisants»: des ouvrages dits historiques, des livres sur l’aménagement idéal de son salon et même, comble de la vulgarisation, des guides pour les Nuls et les Paresseuses, avis aux personnes concernées! Si le grand public se laisse séduire par ce feng shui populaire, il n’est pas le seul... Les stars aussi s’y sont mises. Johnny Depp et Madonna seraient des adeptes. Le monde des affaires quant à lui n’est pas en reste: quelques banques, bureaux et cabinets aménagent leurs infrastructures selon les principes feng shui (dit dans ce cas feng shui de la domination).Il paraît même que Bill Clinton, lors de sa présidence aurait fait réaménager le bureau ovale selon ces principes ancestraux. Quant à savoir si toute cette énergie lui a inspiré «trop» d’idées…

31

Feng shui

Habiter

Style épuré et couleur verte face à la nature.

Cet art signifie littéralement «vent» et «eau» PUBLICITÉ

AUSSI VARIÉ QUE VOTRE VIE LE NOUVEAU CANAPÉ SUITA. Les éléments individuels de la large gamme de canapés Suita - conçue par le designer italien Antonio Citterio se prêtent aux combinaisons les plus variées. Grâce à la vaste gamme de matières et de coloris proposés, vous disposez d’innombrables possibilités de configurer Suita selon votre intérieur. Nous nous réjouissons de votre visite.

MOBILIER & DESIGN D'INTERIEUR

Avenue de Tourbillon 5, CH-1950 Sion Tél. 027 324 80 25, info@intemporel.ch, www.intemporel.ch

www.vitra.com


32

Habiter

Le feng shui en cinq étapes

Le Bouddha fait partie d’une déco feng shui branchée.

PREMIÈRE ÉTAPE La première étape pourrait être celle de l’observation. L’expert observe les lieux et son environnement.

DEUXIÈME ÉTAPE Le maître feng shui utilise la boussole pour connaître l’orientation réelle du lieu et en déterminer les cardinales et subcardinales, opération parfois périlleuse au milieu d’appareils électroniques et autres wifi. Il recherche de cette manière le centre, point stratégique du Ba Gua (grille énergétique faite de secteurs liés aux orientations réelles) puisque mal utilisé, le centre peut bloquer toutes les énergies de la maison.

TROISIÈME ÉTAPE Yoga et feng shui font souvent bon ménage…

L’orientation de chaque élément est calculée pour bien orienter les lits dans les chambres, les bureaux et tables et assurer l’harmonie entre le lieu traité et ses habitants.


33

Feng shui

Habiter QUATRIÈME ÉTAPE Le maître effectue des calculs complexes appelés «faire voler les étoiles» qui révèlent les énergies en action dans la maison afin de les rééquilibrer. Les lignes énergétiques sont tracées sur un plan qui sera utilisé pour déterminer comment les exploiter au mieux en aménageant les lieux.

CINQUIÈME ÉTAPE Commence alors pour l’expert un travail de synthèse complexe, notamment sur la base de la roue des cinq éléments, dont la finalité est de déterminer comment doit être, en définitive, aménagé le lieu étudié. Cette étape est la plus longue. Chaque aménagement devient un dossier dont l’épaisseur fait parfois pâlir!

DÉCO FENG SHUI? La décoration feng shui n’existe pas en tant que telle pour la simple et bonne raison que le design d’un intérieur ne concerne pas cet art. Un réaménagement feng shui peut très bien se faire simplement en modifiant la disposition de nos meubles, quels que soient leur style, leur âge, leur couleur. L’harmonie entre les éléments prime sur leur intérêt purement esthétique. Cela n’empêche toutefois pas les experts en feng shui comme Elisabeth Kowalczyk de travailler avec des architectes, architectes d’intérieur, paysagistes et décorateurs. On peut donc joindre l’utile à l’agréable, selon les goûts et les bourses de chacun. Un slogan feng shui pourrait sobrement s’exprimer par «Etre bien chez soi». Le message est bien clair, les modes bougent, les goûts varient et peu importe! Il semble bien que les énergies s’en fichent de circuler entre des fauteuils Louis XVI, des chaises conçues par un designer réputé, des meubles mal montés achetés chez IKEA ou encore des bibelots douteusement estampillés «feng shui».

LES CONSEILS DE LA SPÉCIALISTE A défaut d’être capable d’aménager seul notre appartement de façon idéale, quatre règles simples peuvent être suivies qui sont déjà un véritable plus:

● Se choisir un lieu de vie qui plaît, dans la mesure du possible.

● Maintenir sa maison propre et ordrée (ainsi on ne bloque pas les énergies).

● Se débarrasser des objets inutiles accumulés au fil du temps.

● Se souvenir du dicton: «une place pour chaque chose et chaque chose à sa place». L’eau et la couleur verte, indissociable de la déco feng shui.


34

Habiter

Une maison high-tech La domotique ou le pouvoir au bout des doigts. S’asseoir sur son canapé, «cliquer» et voir instantanément la pièce s’assombrir pour faire place à une ambiance cinéma alors que le petit écran s’allume, c’est possible grâce à la magie de la domotique, qui a plus d’un tour dans son sac.

● ALEXIA REY

C’EST QUOI? La domotique, c’est l’ensemble des techniques et technologies qui permettent d’automatiser, de programmer et d’optimiser les tâches de confort, de sécurité ou encore de gestion d’énergie d’un habitat privé ou collectif.Le but est de rendre communicants les différents appareils techniques d’une maison. Cette centralisation permet ensuite de nombreuses utilisations: d’un simple système de sécurité on peut aller jusqu’à une installation complexe qui permet de régler tout à la fois l’ambiance de votre maison, sa sécurité grâce à des portes automatisées ou autre, tout en maîtrisant les dépenses énergétiques du lieu, par exemple en diminuant le chauffage à des heures clés. Ce ne sont là que quelques exemples d’un principe qui peut avoir des applications extrêmement larges. Si c’est par un système complexe que toute la technologie d’une maison peut se retrouver dans un élément central programmé selon les désirs des propriétaires, l’utilisation de la domotique reste simple et cherche, en définitive, à rendre la vie plus facile.

L’iPad: La domotique à distance.


Stores et ombrages Commande manuelle ou automatique couplée avec la station météo.

Sécurité Surveillance vidéo, enregistrement sur événement.

Economie d’énergie Extinction de tous les appareils en veille.

Eclairage Tout ou rien, variation, commandes générales, simulation de présence, scénarios d’ambiances lumineuses.

Sécurité Baby vidéophone.

Sécurité Contrôle d’accès, digicode, lecteur biométrique.

Multimédia Distribution de la musique et/ou de la TV dans toutes les pièces de la maison.

Chauffage Réglage des boucles du chauffage de sol.

UN LUXE... Un grand pan de la domotique est fait pour améliorer le confort des habitants. Il y a les petits coups de pouce quotidiens comme la fermeture automatique des portes, l’arrosage automatique (réglé selon les conditions météorologiques extérieures, s’il vous plaît) ou encore la possibilité de mettre votre maison en mode «nuit»: tout s’éteindra alors, même cette fichue lampe de bureau d’habitude oubliée. Il y a aussi des petits luxes quotidiens qui rendent la vie plus agréable. Qui n’aimerait pas mettre sa maison en mode relaxation: une musique douce, un éclairage tamisé, il ne reste plus qu’à se détendre. Si tous ne peuvent pas se permettre le «total luxe», il est bien sûr possible de s’en offrir l’un ou l’autre aspect, selon ses moyens et ses besoins. Mais il faut toutefois noter qu’un équipement professionnel est un véritable investissement (12 000 à 15 000 francs de départ au moins).

... MAIS PAS SEULEMENT La domotique ne se contente pas d’offrir des petits plaisirs quotidiens. En effet, la

Ecran de commande IPad, PC, écran tactile permet de commander et surveiller la maison. Gestion du mulimédia.

régulation énergétique d’une maison offre de sérieux avantages, même si un système domotique ne peut pas faire de miracle, en termes d’économie d’énergie, pour les bâtiments âgés ou très mal isolés, comme l’explique le spécialiste JeanMarie Rossier, fondateur de Domotech Systems à Sion. La régulation peut être bien plus performante si l’on intègre la domotique au bâtiment dès sa construction. Les possibilités de réduire sa consommation d’énergie sont nombreuses. En vrac: le réglage du chauffage pièce par pièce, heure par heure, un chauffage également coordonné au temps extérieur grâce à un système de stores qui s’inclinent pour laisser entrer ou combattre le soleil, des stores automatiques qui laissent entrer la lumière, des détecteurs de présence pour que la lumière s’éteigne quand plus personne n’en a besoin et bien plus encore. Ces installations ont un prix, bien sûr, et le choix d’un tel système mérite réflexion.D’un point de vue écologique par contre, la réflexion est toute faite, la domotique est un plus. Les systèmes domotiques dits intelligents

Sécurité Verrouillage de la porte de garage, mettre sa maison sous alarme.

Arrosage Manuel ou automatique sur programme horaire. Possibilité d’arroser depuis son lieu de vacances via Internet.

ADMINISTRATION PIONNIÈRE Les bâtiments administratifs et les bâtiments d’Etat, eux, sont en quelque sorte les pionniers de cette technologie. Certaines normes doivent même être respectées pour optimiser la dépense d’énergie. En ce sens, ces nouveaux bâtiments donnent l’exemple d’un nouveau mode de construction alliant haute technologie et respect de l’environnement. «En Suisse, on construit pour plusieurs générations», souligne Jean-Marie Rossier. Vu sous cet angle, confort, écologie et sécurité peuvent devenir un investissement plus qu’utile.

35

Domotique

Habiter


Habiter

domotique

36

Une installation bien pensée dès le départ, permet de cacher tous les câbles. DR

peuvent également rendre d’immenses services pour les personnes dont la mobilité est réduite. Parfois, ce «luxe» est une nécessité. On peut relever aussi l’intérêt de tels systèmes du point de vue de la sécurité. Entre les traditionnelles caméras de surveillance et les plus surprenants scenarii programmés pour faire croire à une présence dans une maison vide, tout est fait pour rassurer.

LA DOMOTIQUE, LA TECHNOLOGIE DE DEMAIN? «C’est inéluctable!» dit Jean-Marie Rossier, la domotique se fera petit à petit une place dans les foyers. «On sent une poussée du grand public qui découvre dans les grandes surfaces une base domotique, et cet intérêt grandissant se reflète aussi dans le moyen et haut de gamme», explique-t-il. On peut s’étonner du peu de foyers et d’entreprises équipés au vu des années d’existence de la domotique qui, somme toute, n’est pas née hier. Le problème, selon M. Rossier, c’est que la domotique est une option qui n’est souvent pas proposée aux futurs propriétaires lors de la construction. «En ce sens, la filière du bâtiment doit évoluer», affirme-t-il. Ce qui retient également les privés, c’est «le sentiment de dépendance vis-à-vis de quelqu’un». La fiabilité toujours plus grande des technologies actuelles tend toutefois à diminuer ce problème.


Habiter

37

La domotique peine à démarrer...

Design et discrète, la commande tactile s’intègre à votre intérieur. DR

Les premiers ouvrages techniques traitant de domotique remontent à la fin des années 80. Ils prédisaient qu’elle allait changer de fond en comble nos foyers et nous faciliter la vie. Trente ans plus tard, il n’est pas rare que votre prochaine maison choisie sur plan n’évoque même pas cette révolution technologique annoncée comme incontournable. Pourquoi la domotique peine-t-elle à s’imposer aux architectes et aux particuliers? Tout simplement parce qu’elle est peu accessible. Si vous surfez sur les sites spécialisés, vous remarquerez très vite un vocabulaire très spécifique et technique. Les néophytes intéressés auront intérêt à consulter un professionnel avant de se lancer dans l’aventure. D’autre part, le prix des équipements reste assez élevé. La domotique est donc plutôt envisagée comme un luxe. Pourtant elle peut permettre aussi de grandes économies d’énergie grâce aux programmations heures creuses, au chauffage déclenché dans certaines pièces seulement lorsqu’elles sont visitées. Les grandes marques commencent à développer des produits en ce sens, comme le réfrigérateur connecté à l’internet d’Electrolux. Mais ces équipements ingénieux sont très chers. Espérons que ces produits se diversifient et que leurs prix se démocratisent. JB

Pour en savoir plus: www.linternaute.com/acheter/dossier/domotique/definition.shtml Si vous souhaitez savoir ce que la domotique peut changer dans votre vie quotidienne et que vous avez quelques moyens financiers à investir... allez sur le site suivant: www.maison-domotique.com/dossiers/journee.php

PUBLICITÉ

Technique sous vide possible dans les panneaux solaires plats Energies Systèmes à St-Léonard commercialise pour la Suisse les panneaux solaires plats sous vacuum et krypton avec des rendements inégalés à ce jour. Le vacuum étant la meilleure des isolations, il est en permanence sous contrôle et la gestion de la surtempérature n’y est pas nécessaire. Plus d’informations :

Energies Systèmes Rue du Stand 22 1958 St Léonard

027 203 60 16 www.delalay.ch info@delalay.ch


38

Habiter

Repeindre ses

murs

Un peu de couleurs peut redonner vie à toute une pièce.

● ALEXIA REY Stéphanie Joris, peintre en bâtiment mais aussi coloriste en architecture, dirige aux côtés de son mari Alain Joris l’entreprise de peinture Nuance à Sion. Elle a accepté de livrer quelques astuces pour rafraîchir un mur en crépi (structure de la plupart des murs en Valais) mais aussi quelques idées pour relooker totalement les parois de sa maison.

«Vert bambou», une couleur dynamique et appétissante pour les espaces de convivialité.

MATÉRIEL NÉCESSAIRE ■ Des plastiques, pour protéger les sols ■ Des bandes adhésives de 5 cm pour les angles ■ Du film à masquer de 55 cm, pour protéger les parois ■ Un bidon, une grille, un rouleau aux poils suffisamment longs (20 mm) pour peindre sur du crépi ■ Une rallonge télescopique, prolongation du manchon du rouleau ■ Une échelle ■ Un tube de mastic acrylique avec pistolet, pour combler les fissures ■ Du mastic en cartouche avec pistolet, pour les finitions dans les angles ■ De la peinture, à ne pas choisir trop bon marché. Une mauvaise qualité de peinture veut dire une couche en plus à poser, une lavabilité insuffisante et un rendu moins bon.

Une paroi en rouge Pompéi, travaillé à la chaux, en harmonie avec le bois des escaliers et de la charpente.

Temps estimé pour une paroi d’environ 3 m sur 2 m 50: ■ Il vous faudra compter deux bonnes heures pour installer une protection efficace et une heure et demie pour passer la première couche. Il faut compter deux passages pour une couleur pastel et trois pour les couleurs vives.


Habiter

Relooker

Comment s’y prendre?

39

ÉTAPE 1 CHOISIR LA COULEUR ■ choisir un ton en dessous (plus clair) de celui repéré sur un nuancier. ■ N’en commander qu’un kilo ■ Commencer par peindre un «échantillon», par exemple un carton que l’on pourra déplacer dans les différents coins de la paroi pour s’assurer de son choix

ÉTAPE 2 AVANT DE PEINDRE ■ Protéger les alentours (et être généreux, une rangée de papiers journaux sur le sol ne suffit pas) ■ Si le mur est fissuré, combler avec du mastic acrylique pour fissure au moyen d’un pistolet

ASTUCE ■ Pour la finition des angles entrants (la peinture se glissant sournoisement sous les scotchs), appliquer du mastic en tube (non acrylique!) avec pistolet à l’angle le long du scotch.

ÉTAPE 3: PEINDRE ■ Appliquer la peinture sur le mur à l’aide du rouleau et du pinceau pour les bords

ASTUCE ■ L’utilisation d’une rallonge télescopique (canne) peut faciliter l’opération

Une paroi accentuée en rouge accroche le regard et attire l’attention.

PUBLICITÉ


40

Habiter

Une pensée qui nous est chère gravée dans les murs.

RÉINVENTER SON MUR

Le «Stucco Cristallis»: Un revêtement venant des grands palais de Vénice, ici interprété très contemporain en couleur «anthracite profond» dans une salle de bain.

Si les bricoleurs du dimanche pourront donner une seconde jeunesse à leur mur, il leur sera difficile de les réinventer. Eh oui, peintre, c’est un métier! L’amateur, malgré sa salopette et sa bonne volonté, ne peut que s’émerveiller face aux multiples possibilités qu’offre la peinture professionnelle d’une maison. En effet, les professionnels bouleversent tout en lissant vos murs et travaillent avec différentes techniques (comme celle de la chaux) pour produire des effets bluffants. Texture, nuances, profondeur, design, tout y passe. On peut même graver dans son mur une pensée qui nous est chère. Bref, les murs deviennent œuvre d’art. Comme l’explique Stéphanie Joris, «les murs d’une maison sont ce qui nous enveloppe, ils peuvent totalement modifier l’ambiance d’une maison». Et se sentir bien chez soi, c’est essentiel. En plus, magie de l’informatique, un programme professionnel permet de visualiser son intérieur virtuellement repeint, de quoi combler les plus peureux! www.nuance-joris.ch


PUBLICITÉ

Importateur exclusif

e i p a r é h corps t e n le

U pour ire américain e n, un savoir-fa l a t ée totyle europ

s Un

CONSTRUIT POUR ÊTRE LE MEILLEUR  haute technologie: filtration 24H avec pompe 50 watts, l’eau est filtrée 150 fois par jour

 Coque de qualité supérieure avec une durée de vie pratiquement éternelle  Finitions durables  Chauffage au titane pour une très grande durabilité

«Hot magenta» c’est le nom de cette couleur ultra branchée. En lumière rasante les arabesques se mettent à danser sur la paroi.

PRIX ATTRACTIFS défiant toute concurrence car prix nets, voyez plutôt: Calypso 3 places Xanadu 4 places Sirrus 5 places Triton 6 places

Fr. Fr. Fr. Fr.

13’900.– 14’900.– 15’900.– 16’900.–

VÉRANDAS / FENÊTRES PVC / SPAS

6, Route d’Aproz 1951 Sion Tél. 027 323 67 00 Fax 027 323 67 02

www.btasion.ch info@btasion.ch Une ambiance épurée grâce aux murs travaillés à la chaux ferrée et des pigments naturels.

LEADER en Suisse romande de la véranda TECHNAL menuiserie aluminium pour menuiserie PVC Partenaire


42

Habiter

Les cheminées Chauffantes, écolos, tendances: what else? Centenaires ou ultramodernes, les cheminées se déclinent sous des formes infinies et peuvent devenir le véritable plus d’un salon.

LE BON VIEUX FEU DE BOIS Un feu qui refuse obstinément de prendre, un membre de la famille qui s’énerve accroché à son souffleur et finalement une petite flamme qui pointe le bout de son nez. Voici les petits bonheurs du feu de cheminée...

● ALEXIA REY

LES +

C’

’est une fatalité, l’hiver finit toujours par arriver avec son lot de misère: froid, nuages, rhumes. Qu’on le veuille ou non, nous passerons de plus en plus de temps à l’intérieur. Alors pourquoi pas au coin du feu? Si le design des cheminées se modernise, certaines techniques demeurent. Petit tour d’horizon des divers types de cheminées.

La cheminée à bois reste le moyen le meilleur marché et le plus écologique de se chauffer, sans compter le charme quasi mythique qui entoure les soirées au coin du feu.

LES Le principal défaut du «classique» de la cheminée, c’est qu’il demande une véritable infrastructure et un entretien attentif.


Habiter

43

LA CHEMINÉE À GAZ Avec les cheminées à gaz le folklore disparaît: il suffit d’appuyer sur un bouton pour qu’une flamme fasse rougir une fausse bûche en céramique.

LES + C’est un chauffage efficace qui nécessite peu d’entretien.

LES Le gros défaut des cheminée à gaz, c’est qu’il n’existe pas de véritable marché en Suisse, le gaz de ville étant, chez nous, pratiquement inexistant. Design: Si ce type de cheminée est traditionnel et fonctionnel, il n’en est pas pour autant vieux jeu. De nombreux modèles design existent et certaines entreprises créent même des modèles sur mesure, selon les goûts de chacun. Le choix du lieu où sera posée la cheminée est primordial et peut donner un style résolument contemporain à une pièce, à l’image des cheminées centrales suspendues,par exemple.Il est aussi possible de rafraîchir sa vieille cheminée française en posant un insert qui augmentera nettement la capacité chauffante de la cheminée tout en lui donnant un coup de jeune.

conception et fourniture de conduits de fumée

PUBLICITÉ

Alpha 60 - EI30

nouveauté ! un conduit de fumée au design soigné Finition extérieure selon vos désirs : Inox brillant, inox mat, inox brossé ou en couleur selon votre choix.

CHEMITUBE SA

1890 ST-MAURICE

tél. 024 486 23 00

www.chemitube.ch


PUBLICITÉ

Vous chauffer, vous émerveiller !

les cou leu rs

Z.I. le Chablé Rue du Moulin 19 3977 GRANGES Tél. 027 459 22 44 - Fax 027 458 16 13

www.magiedufeu.ch

SYSTÈME DE CHAUFFAGE PAR PLINTHES

BEST BOARD.CH Importateur officiel Suisse Romande 11, rue de l’Avenir - 1950 SION Info@bitz-dominique.ch Tél. +41 (0)27 329 09 60 Mobile +41 (0)79 629 14 04

LA CHEMINÉE ÉLECTRIQUE

‹ Economie d’énergie ‹ Economie d’argent ‹ Hydraulique ou électrique ‹ Sain

1 thermostat par pièce. Température constante grâce à son système de CHALEUR RAYONNANTE

Il y a deux types de cheminées électriques: celles que l’on pose comme un foyer traditionnel et celles que l’on peut transporter. Visuellement, de petites lampes produiront les couleurs rouges et orangées de la braise, mais pas de véritable flamme. Ce type de cheminée crée une ambiance,mais ne peut servir que de chauffage d’appoint.

LES +

Eléments de radiateurs

Visitez dès maintenant notre site internet pour plus d’informations!

www.bestboard.ch Vous offre une technique de chauffage d’AVENIR et d’excellente QUALITÉ!

La possibilité de transporter une ambiance dans sa maison et au dehors est un véritable atout.

LES On est loin de l’efficacité d’une cheminée à bois, sans oublier que cet engin consomme beaucoup d’électricité.


45

Se chauffer

Habiter

LA CHEMINÉE À L’ÉTHANOL La cheminée à l’éthanol est la petite dernière au rayon cheminée. L’éthanol est produit en Suisse à base de déchets de végétaux. Dans certains pays, la production d’éthanol est de moins bonne qualité. Il faut donc se méfier car de la qualité du carburant dépend également l’odeur qui se répandra dans votre appartement. L’intérêt de ce produit est uniquement décoratif et inspire les designs les plus fous.

RÉFLEXIONS AVANT L’ACHAT D’après Mickael Crettaz (la magie du feu à Granges)

LES + Une vraie flamme est toujours appréciable et cette cheminée en offre la possibilité sans infrastructure.

LES L’éthanol est cher et dégage du CO2, l’aération du lieu est donc primordiale. Design: Le design est le véritable intérêt de ces modèles sur lesquels les créateurs se lâchent: des cheminées aux lignes pures en passant par les cheminées fantaisistes ou murales, toutes les formes, grandeurs et couleurs y passent. Ces cheminées sont un accessoire déco original qui peut épater, habiller, amuser, et ce dans tous les types de maisons ou d’appartements, ce qui n’est pas négligeable.

Au niveau du chauffage, se demander quels sont ses besoins: chauffage principal ou chauffage d’appoint? Penser au volume de la pièce dans laquelle on souhaite installer une cheminée, point déterminant tant pour le chauffage que la décoration. Choisir sa priorité: l’utilité ou l’esthétique? Bien que de nombreux aménagements existent, impossible de chauffer un séjour avec une cheminée ultramoderne à l’éthanol.


PUBLICITÉ

PROTEC CUISINES & BAINS SHOW-ROOM SIERRE Rte de Sion 75

LE CONSEIL DU SPÉCIALISTE

«Je conseille de choisir le fourneau en stéatite (dit en pierre ollaire chez nous)» Electroménager – Siemens – Bosch – Zug – Granit – Sanitaire

AU MEILLEUR PRIX

A découvir

x modèles

10 nouveau

Marque de satisfaction Votre projet de A à Z

André Mosoni La magie du feu à Granges

«En allemand on parle de «Speckstein», pierre grasse, elle résiste à la chaleur, elle ne casse pas... La stéatite emmagasine la température pour la redistribuer pendant des heures. Ensuite, la pierre fait rayonner la chaleur qui est bien mieux distribuée dans la pièce, alors que les fourneaux en métal ont tendance à dégager une forte chaleur qui s’en va vers le haut. Un client qui avait acheté un fourneau en pierre m’a dit récemment: «J’ai désormais un soleil dans la maison.» On ne peut pas dire mieux. Vous pouvez vous installer près d’un fourneau en pierre, sa température est agréable et guère plus élevée qu’à quelques mètres de la source de chaleur. Tandis que la fonte chauffe très fort, mais la distribution de chaleur est moindre...»


Habiter

Se chauffer

La magie du poêle Comme un soleil dans la maison... Une douce chaleur rayonnante lternative à la cheminée, le poêle en fonte ou en pierre connaît un regain d’intérêt. Les constructeurs rivalisent d’imagination avec des modèles originaux, souvent modulables. Mais le poêle doit surtout son succès à sa douce et agréable chaleur rayonnante. Le spécialiste (trois générations) Mosoni-Vuissoz propose notamment des poêles et foyers Altech en stéatite, pierre naturelle extraite au Brésil, ou en fonte. La stéatite semble avoir été créée par dame Nature pour être mariée au feu. Elle renferme beaucoup de magnésite, un minerai contenant du métal. Ce qui explique sa résistance au feu lui permettant d’emmagasiner une énorme quantité de chaleur.

A

CONSOMMATION RÉDUITE Altech a mis sur le marché un poêle à bois sans pareil quant à la technique de combustion et son rendement. Et ceci grâce à l’utilisation d’un système unique de conduits de fumée dans le poêle, où le chemin parcouru par les gaz de fumée dans le modèle de base mesure plus de 2 mètres. Durant ce long parcours, les gaz de fumée transmettent leur chaleur à la pierre stéatite. Par conséquent, et grâce à l’utilisation d’un réglage par bimétal de l’air primaire et secondaire, un rendement très élevé de 87% (et 89% à mipuissance) est obtenu pour une consommation de bois étonnamment basse. Stéatite brute.

47

Les parois intérieures et extérieures des poêles sont constituées de pierre stéatite, ce qui est un avantage important. Cette masse de pierre stéatite assure une accumulation optimale de la chaleur, si bien qu’après avoir été éteint, le poêle continue à dégager de la chaleur pendant encore six à douze heures (suivant le modèle, la pièce à chauffer et la température extérieure).

LA DANSE DU FEU Ce nouveau concept de poêle offre la possibilité de le poser le long d’un mur ou en angle en prenant un minimum de place. Le raccordement sur le conduit de fumée peut se faire aussi bien au-dessus qu’à l’arrière.Ils sont tous pourvus de verre céramique de haute qualité nettoyé à l’air, ce qui vous permet d’avoir une parfaite vision des flammes dansantes. JB


48

Habiter

Le Rhône, nouvel ami des Valaisans! Correction du Rhône. Il se passe quelque chose d’historique en Valais... ● JEAN BONNARD Pour la première fois, l’idée que le Rhône n’est peut-être pas l’enfant terrible qu’il faut corriger et endiguer à tout prix fait place à des projets séduisants. Sion pourrait même devenir Sion-sur-Rhône – son président Marcel Maurer aime bien l’idée – et Sierre, côté Chippis, nous prépare déjà des berges d’un fleuve réaménagé et diablement sympathique. Cette prise de conscience doit beaucoup à la recherche projectuelle développée à l’EPFZ, à la chaire du professeur Christophe Girot, pour générer simultanément un cadre de vie plus sûr mais aussi valorisant pour les habitants. Le site de Sion a été choisi comme projet pilote. Un ouvrage et une exposition font germer l’idée que le Rhône peut être l’ami des Valaisans.

Sion

Aérodrome

L’EXPOSITION Faisant suite à trois ateliers de projet menés à l’EPFZ depuis 2009, l’exposition «Sion-sur-Rhône» présente le résultat d’une recherche projectuelle sur la troisième correction du Rhône dans le secteur de Sion. La stratégie développée par les étudiants associe les aspects hydrographiques et urbains dans un projet de paysage qui fait du fleuve le nouvel espace public majeur de la ville et un moteur de développement urbain. Il démontre que la reconfiguration du fleuve, plus qu’un seul enjeu de sécurisation, peut générer un cadre de vie plus sûr et un espace public structurant pour l’ensemble de l’aire urbaine. Elle est accompagnée de la publication de l’ouvrage «Sionsur-Rhône, Un nouveau paysage pour la vallée du Rhône à Sion». La publication comprend une description détaillée de la stratégie et du projet.


Habiter LE TOURNANT PSYCHOLOGIQUE Cette étude tombe à pic pour l’ingénieur Tony Arborino: «C’est un tournant dans l’image de la correction du Rhône, même si nous avions l’idée de faire du Rhône un fleuve vivant depuis le début. Quand on parle correction, les concernés perçoivent tout de suite les pertes, alors que les gains sont difficilement perceptibles. Aujourd’hui, on voit poindre la phase suivante, celle des opportunités et l’idée de Sion-sur-Rhône est emblématique car elle dessine ces opportunités, éveille l’intérêt des gens et les séduit.»

Golf de Sion

«Le Rhône peut être un élément structurant du développement de Sion et contribuer positivement à l’animation de la ville» TONY ARBORINO

Qui va décider de la traversée de Sion? L’Etat du Valais ou la commune? Nous travaillons en partenariat. Nous devons trouver la forme du cours d’eau pour assurer la sécurité de la population et si la ville de Sion s’accroche à l’idée d’un Rhône à vocation urbaine, elle va injecter sa vision des choses, c’est du mélange des deux que sortira la solution. La mise à l’enquête pour Sion englobera tout le tronçon de la Borgne aux Iles (environ 10 km), avec différents secteurs, certains plutôt loisirs nature (en amont), urbains ensuite et enfin compatibles avec le secteur des Iles. Nous allons travailler avec la commune pour lancer un concours d’architectes et analyser la fiabilité des solutions avant la mise à l’enquête. Nous pensons qu’il faut environ trois ans pour cette phase. Les travaux pourraient ainsi débuter dans cinq ans. La traversée de Sion sera traitée de façon urbaine; à la question de savoir si ensuite il y aura un bras secondaire dans une zone d’habitation, nous n’avons pas encore de réponse.

DIRECTION DU PROJET 3E CORRECTION DU RHÔNE

UNE OCCASION UNIQUE «Peu de projets offrent en Suisse l’occasion d’intervenir sur un paysage à grande échelle comme celui de la troisième correction du Rhône. Sion se situe à mi-chemin entre le glacier de Gletsch et l’embouchure du Rhône sur le Léman. Pour l’instant, ce cours d’eau demeure presque insignifiant dans le paysage de la ville...» constate le professeur Christophe Girot. La sécurisation des rives du Rhône peut devenir l’occasion de permettre à Sion de valoriser certains quartiers en postulant une urbanité dense et forte au bord d’un fleuve apaisé. Bref, profitons des investissements de centaines de millions en prévision d’une crue centennale pour aménager le lit du fleuve de façon à pouvoir aussi en profiter entre deux crues. Et ces étudiants ont rêvé

un Rhône à deux bras coulant paisiblement à travers la ville en temps normal tout en prévoyant de laisser passer des flots en furie dans ces nouveaux espaces conçus et aménagés pour. «Le Rhône peut être un élément structurant du développement de Sion et contribuer positivement à l’animation de la ville», explique l’ingénieur Tony Arborino (direction du projet 3e correction du Rhône). On parle beaucoup de la correction du Rhône dans les milieux académiques suisses et étrangers. L’EPFZ a pris contact avec les responsables du projet et le courant a rapidement passé. L’idée ambitieuse de faire circuler une partie du Rhône dans la ville émane des étudiants: «Ils ont apporté un vent de fraîcheur qu’il faudra analyser, mais cela nous a plu: il y a longtemps que nous pensons que le Valais doit se réappro-

prier le fleuve. En l’aménageant de façon sûre avec des pentes accessibles et plus douces, on peut en faire un lieu de vie. C’est un lieu public, autant l’aménager de façon à ce que chacun puisse en profiter. Sion est emblématique, c’est, avec Sierre, un des rares endroits où le Rhône coupe une agglomération en deux. Jouons le rapprochement plutôt que la séparation.» Avec 800 millions de dégâts potentiels, Sion après Viège (2 milliards) et Sierre (1 milliard) se situe en troisième position au niveau des priorités. Les premiers projets pour renforcer les berges à Sion interviendront cet hiver: «Nous réfléchissons déjà à ce stade pour permettre d’aménager le fleuve de manière urbaine. Si l’on doit installer une paroi en métal, on pense déjà à la mettre là où l’on pourrait ensuite en faire un quai...»

49


50

Habiter

Rêver Sion-sur-

Rhône Marcel Maurer aime l’eau. Le président de la capitale valaisanne se verrait bien présider Sion-sur-Rhône...

● JEAN BONNARD Le pv de la première séance du Conseil municipal de la ville de Sion le 9 mars 1848 ne contient qu’un point (hormis les questions d’organisation interne): «M. le bourgmestre Pierre-Louis de Riedmatten étale les travaux de diguement commencés et non achevés et dont la continuation est indispensable pour ne pas s’exposer à des grands dangers pendant l’été.» Le décor était planté: le Rhône et les rivières sont dangereux. Un siècle et demi plus tard, le successeur du bourgmestre, le président Marcel Maurer, se prend pourtant à rêver... L’idée d’un bras du Rhône apaisé traversant la capitale et créant une île et des espaces de vie idylliques, visiblement ça l’inspire: «On a toujours vu un Rhône dangereux. Voilà enfin une autre vision: comment faire de cet obstacle un atout? Culturellement, c’est important et nous disposons aujourd’hui d’outils modernes de modélisation qui permettent de vérifier que sur le plan des débits un projet de Rhône convivial est réalisable. Cette image (l’île imaginée par les étudiants) me donne envie: l’architecte, l’ingénieur et l’urbaniste ont mis ensemble leurs réflexions pour nous offrir du Rhône une convivialité qu’il n’avait pas. Je suis persuadé qu’il y a un bout de territoire entre

Uvrier et Pont-de-la-Morge sur lequel on pourra réaliser quelque chose dans cet esprit. Sur cette image, on voit que l’eau a pris la place de la rue et qu’elle ajoute une qualité de vie incontestable...»

ENTRE MONT-D’ORGE ET RHÔNE Rechercher le contact avec l’eau dans un pays sec, Sion l’a déjà testé avec le lac de Mont-d’Orge: «Il y a quelques décennies, nous avions tendance à vouloir en faire une réserve protégée et inaccessible alors que la bonne attitude est de chercher le contact avec l’eau et la nature et d’apprendre à les respecter. Pour le Rhône, c’est la même chose, cherchons le contact et maîtrisons les dangers...» Au plan urbanistique, Marcel Maurer est convaincu de la valeur apportée par l’eau en ville: «L’idée d’amener l’eau du Rhône au cœur de la cité est très séduisante. A l’heure d’attaquer un grand chantier il était important de ne pas se limiter aux seules questions de sécurité ou d’emprise du fleuve sur les terres mais de se poser la question de la qualité de vie et de la qualité de ville. Ce travail de l’EPFZ ne sera sans doute pas réalisé comme sur les images proposées, mais il nous ouvre l’esprit. Fera-t-on un bras du fleuve en ville ou va-t-on vers un canal dans la plaine? Je

«On a toujours vu un Rhône dangereux. Voilà enfin une autre vision: comment faire de cet obstacle un atout?»


Habiter

Sion vu par les jeunes étudiants de l’EPFZ.

ne le sais pas, mais on le réalisera avec un souci de qualité de ville...» Au moment de cette interview, l’exposition «Sion-sur-Rhône» était dans la cour d’école à Châteauneuf: «Les enfants la regardent et découvrent un Rhône différent. Gamins, on nous disait: ne va surtout pas jouer au bord du Rhône. Cette idée de ramener le fleuve dans la ville est provocante mais elle va laisser des traces importantes et quelque chose va se passer à Sion. Elle change l’approche de la ville face à son fleuve.» L’idée d’être président de Sion-sur-Rhône, ça vous plairait? Oui, bien sûr. Je pense à Saint-Pétersbourg, où la présence de l’eau en ville a demandé de gros efforts aux ingénieurs et aux architectes, mais elle a donné une ville d’une qualité exceptionnelle. Oser ouvrir cette fenêtre et rêver un peu pour changer notre approche du Rhône, c’est un rêve fort. Un Rhône décliné sur le plan urbanistique, agricole, sécuritaire, nous serons tous gagnants...»

PUBLICITÉ

Les Heliades Votre “Chez vous” est peut-être chez nous

Découvrez nos 4 1/2 et 5 1/2 encore disponibles

• • • •

Tel + 41(0)27 322 40 05

• •

www.bitschnau.ch Ch. St-Hubert 9 1950 SION

Votre résidence de charme au cœur du Valais

Clodevis 35

Bramois / Sion

51


52

Habiter

Reliés par le Pascal Varone, architecte EPF.

Rhône

● JEAN BONNARD Le projet Correction du Rhône est plus avancé à Sierre - Chippis: «Nous avons travaillé avec un bureau d’architectes - urbanistes choisi par la commune et membre du groupement d’étude R3. Pour ce qui est de l’aménagement du fleuve, le projet a déjà été mis à l’enquête et nous mettrons à l’enquête prochainement le projet d’aménagement des ponts. Si tout se passe normalement, les travaux pourront commencer dans trois ans et durer environ six ans», précise l’ingénieur Tony Arborino.

GÉRONDE RELIÉ AU RHÔNE Explications de l’architecte EPFsédunois Pascal Varone,du bureau ALPA(chargé de placer dans son contexte le projet de correction du fleuve dans la région): «Nous avions comme base une variante de projet élaborée par les ingénieurs et nous devions réfléchir à comment l’intégrer au mieux dans la vie quotidienne et dans l’environnement à la fois longitudinal, «au fil de l’eau», et transversal, soit les nouveaux rapports urbains

AVANT

SIERRE - CHIPPIS L’ambition des architectes: un grand parc urbain reliant Géronde au Rhône... que pouvait générer le fleuve. Avec un but indiscutable: souligner l’existence du Rhône et donner envie au public de le pratiquer. En effet, actuellement et suite à la deuxième correction, le fleuve est canalisé à l’extrême empêchant à maints endroits d’en profiter. C’est pourquoi nous avons étudié diverses solutions pour pallier ces manques dans le secteur de Sierre-Chippis, en particulier une proposition de type «quai» pour la rive urbaine de Chippis, un type «grève», pour la détente, en face (côté Techno-Pôle), à l’endroit prévu pour l’élargissement du lit qui implique notamment la suppression des villas Alcan (8 immeubles) et encore un type «nature» en aval. Tous ces espaces libérés permettront une appropriation accrue et une meilleure accessibilité au Rhône revisité et à ses nouveaux alentours.» ALPAa aussi étudié la mise en liaison du secteur du lac de Géronde avec le Rhône et l’urbanisation de la zone. «Du lac de Géronde, en longeant la base de la colline, on pourra ainsi gagner le fleuve et ses rives réaménagées en terrasses, nous aurons ainsi un grand parc urbain réservé à la mobilité douce et à une nature appri-

APRÈS

Liaison Géronde-le Rhône.

voisée», explique Pascal Varone. «Autre avantage du projet, via une urbanisation contrôlée, il devrait aussi revitaliser l’axe principal de Chippis, au-delà du Rhône, pour le connecter définitivement à Sierre.»

LES OBJECTIFS Parmi les objectifs prioritaires citons la valorisation de la mobilité douce le long du Rhône et la mise en scène des atouts naturels (colline et lac de Géronde). Cette idée de rendre le fleuve au public vise à donner une plus-value urbaine et paysagère à tout le secteur. L’objectif est ambitieux,les contraintes sont réelles: maintien de la zone agricole,conservation de l’important site industriel, valorisation du site Techno-Pôle, favoriser le tourisme et les loisirs par des liaisons piétonnes, cyclistes ou motorisées avec le parc naturel de Finges et aussi maintien de la pêche en liaison avec la Navizence. Ce projet et ces idées, actuellement en cours d’étude dans la région de Sierre, pourraient également être discutés dans d’autre zones urbaines similaires dans le canton.


Habiter

53

Projet: Chippis vu du Techno-Pôle.

PUBLICITÉ

Venez découvrir notre sélection et à un

Prix Pack !

Tél. 027 459 22 00 3977 Granges www.mosoni-vuissoz.ch


54

Habiter

Au fil du temps... Assurer la sécurité, sans grand souci d’aménager un espace de vie, telle était la priorité de la première correction du Rhône au XIXe siècle. Des vestiges des épis de maçonnerie censés casser la fougue du fleuve existent encore en aval de Chippis et pourraient être conservés comme témoignage des corrections antérieures du fleuve. JB

Le Rhône actuel à Chippis

Trois types d’aménagements possibles Pour la prochaine correction, le bureau ALPA (chargé de placer dans son contexte le projet de correction du fleuve dans la région de Sierre) préconise plusieurs types d’aménagements en fonction des activités riveraines

Les épis de maçonnerie de la première correctio n du Rhône en aval de Chippis.

2. LE TYPE GRÈVE Au fil de l’eau se développe une aire de sable envahie par les variations saisonnières du Rhône.La partie supérieure est aménagée pour les piétons.

1. LE TYPE QUAI La partie inférieure proche de l’eau permet à la cité de «toucher» physiquement le fleuve. La partie supérieure en liaison directe avec la cité accueille le trafic.

3. LE TYPE TERRASSES La partie inférieure est constituée d’une bande sablonneuse assurant la continuité de la rive. La berge elle-même est constituée de petites terrasses végétalisées de formes et de vocations différenciées.


www.mazout.ch

RÉNOVER VOTRE CHAUFFAGE ET ÉCONOMISER DE L’ÉNERGIE

Un investissement rentable et qui préserve l’environnement Un nouveau chauffage avec une chaudière à mazout à condensation moderne est une excellente solution de rénovation. Une rénovation qui ferait appel à un autre agent énergétique ne se justifie que très rarement car les investissements sont nettement plus élevés et le changement d’énergie n’apporte aucune baisse de consommation. La durée de vie des composants d’un chauffage comme le brûleur, la chaudière ou la régulation est située entre 15 à 25 ans. Une rénovation ne devrait être envisagée que dans le cadre d’une amélioration globale du bâtiment et non pas dans l’urgence en cas de panne.

Le chauffage au mazout moderne – des nouveaux équipements performants Les chaudières à mazout à condensation modernes transforment presque 100 % du contenu énergétique du combustible en chaleur, car elles récupèrent une partie de la chaleur contenue dans la vapeur d’eau rejetée avec les fumées. Le remplacement d’une ancienne chaudière par une nouvelle chaudière à condensation permet généralement de réduire d’environ 35 % la consommation de combustible.

Le mazout Eco pauvre en soufre, un nouveau combustible aux nombreux avantages Les qualités de mazout sont aussi régulièrement améliorées. La combustion du nouveau mazout Eco pauvre en soufre ne produit pratiquement plus aucun résidu permettant à la chambre de combustion de la chaudière de rester propre et de garantir un rendement plus élevé. Cette nouvelle qualité est particulièrement adaptée aux chaudières à mazout à condensation. Avec une teneur en soufre comparable à celle du gaz naturel, à savoir moins de 50 mg/kg (0,005% ou 50 ppm), les émissions de dioxydes de soufre ne sont plus d’actualité.

Un approvisionnement assuré pour le futur Malgré la hausse des prix, le mazout reste avantageux compara-

Les anciennes chaudières sont encombrantes et peu efficaces.

tivement aux autres agents énergétiques. Ceci est conrmé par les statistiques publiées par l’Ofce fédéral de la statistique. L’approvisionnement en mazout est assuré pour de nombreuses décennies encore. En effet, les réserves mondiales sont largement sufsantes pour approvisionner plusieurs générations, malgré la hausse de la demande mondiale.

Rénover son chauffage et assainir le bâtiment Tout propriétaire confronté à une rénovation de son installation de chauffage envisage souvent de changer d’énergie. Toutefois l’investissement nancier pour le changement d’énergie ne se justie que très rarement car il est en général nettement plus élevé que le seul remplacement de l’ancien-

Les chaudières au mazout modernes et murales nécessitent moins de place et ont un excellent rendement.

ne chaudière à mazout. La priorité doit plutôt être de baisser la consommation globale du bâtiment. Ceci ne peut se faire que par l’amélioration de l’isolation extérieure. Le seul remplacement à moindre frais de la chaudière à mazout permettra au propriétaire de dégager des moyens nanciers qu’il pourra investir de façon intelligente dans l’assainissement de l’isolation de son bâtiment.

Rénover son chauffage – en quelques jours seulement Une simple rénovation de chauffage bien planiée ne dure en général que quelques jours. Le remplacement peut même être entrepris lors de la saison froide car il est généralement possible de remettre le chauffage en service après un jour seulement. Celui qui

prépare donc à temps la rénovation de son installation de chauffage peut s’économiser les soucis et le stress de travaux effectués dans l’urgence et avoir la garantie de s’engager dans l’avenir avec une nouvelle installation moderne et économique qui contribuera à protéger l’environnement et le climat.

POUR DES CONSEILS GRATUITS, CONTACTEZ NOTRE BUREAU RÉGIONAL Centre Information Mazout Suisse romande Jean-Pierre Castella Tél. 0800 84 80 84 info@petrole.ch


VENEZ DÉCOUVRIR NOTRE ESPACE

MOBILIER DE CHALET ET DÉCORATION Une collection de prestige réalisée exclusivement à partir de parquets centenaires. EN SAPIN MASSIF 100%

www.descartes.ch 027 743 43 43

Habiter automne 2010  

Habiter automne 2010

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you