Page 1

Sarah-Ăˆve Canuel

Portfolio 2013


Curriculum Vitae

Expériences de travail Auxiliaire en enseignement

Été 2012

Stagiaire en Architecture

Été 2012

Technologue junior en Architecture

Été 2011-10

Stage d’Architecture

Hiver 2010

Stage d’Architecture

Été 2009

Stage estimatrice junior

Été 2008

Arc 2340, Photographie en aménagement, UdeM Trame Architecture

Girard Côté Bérubé Dion Architectes Architectes Corriveau et Girard

Sarah-Ève Canuel c 438-884-5444 sarahevecanuel@gmail.com

Intérêts et connaissances

Luc Lefebvre Architecture,France, Larochelle

Entrepreneur Général en construction

Formations académiques

Volley-Ball, escalade, graphisme, informatique photographie, design, voyage.

Baccalauréat en Architecture

Hiver 2013

Suite Adobe, Suite Microsoft office, Suite Iwork Revit, Autocad, Sketchup, Cinéma 4D

Diplôme Technologie de l’Architecture

Hiver 2010

Diplôme d’Études Secondaires

Hiver 2007

Université de Montréal

Cégep de Saint-Laurent

Polyvalente de la Forêt d’Amos


Table des matières


Élévation latérale

Élévation longétudinale

Perspective

>

>

Cet exercice de pliage consistait de créer un espace tridimensionnel à partir d’un plan dimensionnel transformé à travers une série d’opérations. Le dispositif devait être une structure extérieure habitable qui devait s’intégrer à un jardin de relief en mettant en valeur le parcours. En plus d’être autoportante, la structure devait entretenir une relation significative avec le site d’implantation en offrant une variété de points de vue. À l’aide d’un carton carré (15 x 15 cm), les seules opérations permises étaient de plier, couper et coller. L’entièreté du matériel devait être conservé. L’utilisation de la trame fut nécessaire pour réguler de façon proportionnelle les espaces.


>

Photos du mobile

Maquette >

Université de Montréal Arc 1011 Année | 1e Session | Hiver 2011 Durée du projet | 4 semaines Nom du tuteur | Monica Nieto Type projet | Individuel


Conception d’une maison urbaine devant le Centre Canadien d’Architecture de Montréal. La maison est une commande d’un client qui collectionne des grands formats photographiques qui mettent en valeur l’urbanité des villes du monde. La prémice de conception est basée sur l’étirement. Le rez-de-chaussée de la résidence est conçu comme un grand hall d’esposition autonome. À l’étage, on retrouve les espaces de vie et les chambres. Le décalement des deux volumes qui composent la maison permet de créer une galerie privée extérieure offrant des belles vues sur le paysage construit de Montréal. Université de Montréal Arc 2011 Année | 2e Session | Automne 2011 Durée du projet | 2 semaines Nom du tuteur | Lea Zeppetelli Type projet | Individuel

>

Maquette de conception

>

Schéma de conception

Photo montage

>


Coupe longétudinale

Coupe latérale

>

< Rendus et maquette


Plan rez-de-chaussĂŠe, 1e et 2e ĂŠtages


Voici une architecture générique appliquée à l’ensemble d’un territoire indéfini. Rytmique, trame et organicité sont les mots clés qui organisent ce paysage vert qui conjugue à la fois nature et construction. Ce projet peut sembler utopique, mais il s’applique à une logique durable en y intégrant la continuité de l”espace végétal avec l’’utilisation des toits verts créant ainsi une topologie géographique dynnamique. Les dispositions des maisons à patio permettent de créer des réseaux qui alternent des cours intérieures et des circulations publiques. Dans cette vaste étendue verte, la banlieue devient un bien collectif. Université de Montréal Arc 1012 Année | 1e Session | Hiver 2011 Durée du projet | La session Nom du tuteur | Katherine Lapierre Type projet | Individuel Rendu


Plan rez-de-chaussée et étages typiques

>

La faille - Ce projet s’inspire de l’aspect primordial du plateau Mont-Royal ou se trouve le site d’implantation. La scission qui sépare le bâtiment en deux parties reprend le même tracé nonorthogonal que forme la rue Gilford qui se situe à proximité du site. La variété programmatique favorisait une séparation des espaces. La faille résultante permet une intégration complète du bâtiment en favorisant une circulation intérieure semblable aux ruelles qui se trouvent encore dans le quartier. Pour apporter le maximum de lumière naturelle dans les logements, la forme a subi une modulation géométrique. La forme atypique qui en résulte permet à ce bâtiment de s’ouvrir vers le sud et de profiter des multiples vues qui sont offertes. Université de Montréal Arc 2011 Année | 2e Session | Automne 2011 Durée du projet | 2 mois Nom du tuteur | Lea Zeppetelli Type projet | Équipe, Valérie Provencher-Leduc

>

>

Élévations façades intérieures de la failles

Rendu

>


>

Perspectives

>

Coupe tranversale et longitudinale

Rendu

>


En construction notamment, on utilise le bois pour ces caractéristiques structurales et statiques mais on peut oublier parfois à quel point ce matériau peut être flexible, légé et souple. Avec les techniques de lamellé-collé, il est possible de donner un autre aspect au bois qui ne semblait pas possible. L’artéfact représente bien la possibilité d’innovation en intégrant un système structurale hybride pour maintenir toute la composition en suspension. Université de Montréal Arc 3017-E Année | 3e Session | Automne 2012 Durée du projet | 2 semaines Nom du tuteur | S. Chevalier S. Morales Type projet | Individuel

<

Photos

>


Le projet concernait le concours de la bibliotèque de Saul-Bellow située à Lachine. Le bâtiment est composé de deux volumes formant un ‘‘Y’’. Chaque volume représente l’état d’une activité; la stabilité et le dynamisme. La partie centrale agit comme noyau de l’ensemble en acceuillant tous les éléments de circulation de la bibliothèque. Pour ce projet, une grande partie du travail fut investie dans la conception et la réalisation de détails techniques qui contenaient comme enjeux l’intégration d’une résille solaire. Cette composante matérielle a permis de travailler sur l’exposition de la lumière naturelle à l’intérieur de la construction. Pour l’intégration la plus réussite au site, le bâtiment utilise les notions bioclimatiques pour améliorer son efficacité énergétique et son empreinte sur le site.

Rendu

Coupe de système

>

<

Université de Montréal Arc 2012 Année | 2e Session | Hiver 2011 Durée du projet | 3 mois Nom du tuteur | Sébastien Saint-Laurent Type projet | Équipe, Maude Rossignol


>

Rendu

DĂŠtail en plan

>


>

Coupe longitudinale

>

Tableau des rĂŠsistances thermiques


Le détail ce voulait une prémice conceptuelle dans la recherche matériel pour le centre de diffusion de l’architecture. Composée entièrement de bois, le détail voulait exprimer le potentiel structural et esthétique de cette matière. Il représente aussi l’utilisation possible d’une ressource locale comme élément de composition global qui caractérise à la fois l’intérieur et l’extérieur du bâtiment. Le détail réalisé à l’échelle 1:2, démontre la jonction entre la struture, qui est fait de lamellé-collé assemblé en enfourchement, et le mur qui comprend une fenêtre encastrée.

>

Université de Montréal Arc 3017-E Année | 3e Session | Automne 2012 Durée du projet | 2 semaines Nom du tuteur | S. Chevalier S. Morales Type projet | Individuel

Axonométrie éclatiée

Photos

>


an t-Je ain S e Ru

>

>

Plan de situation

>

>

Coupe tranversale et longitudinale

lais Pa du te Cô

Le nouveau centre de diffusion de l’architecture, implanté dans le Vieux-Québec à côté de l’Hôtel-Dieu, propose l’utilisation d’un des archétypes populaires du passé architectural québécois qui évoque à la fois un sentiment d’appartenance culturelle. Le projet est entièrement formel. Il est composé de deux bâtiments distincts dont la jonction est faite à l’aide d’une passerelle. L’un de ces deux volumes se veut un rappel historique tandis l’autre est de facture plus contemporaine. Dans les deux volumes, le minimalisme formel règne pour mettre en valeur linéarité des formes et la structure des bâtiments.


>

Photo montage

Université de Montréal Arc 3017-E Année | 3e Session | Automne 2012 Durée du projet | 2 mois Nom du tuteur | S. Chevalier S. Morales Type projet | Individuel


toir service)

ale

n temporaire ente

ultimedia - assemblage - bois - metal - plastique - peinture

E-01 E-02 E-03 E-04 E-05 E-06 E-07 E-08 E-09 E-10 E-11 E-12 E-13 E-14 E-15 E-16 E-17

Reception Bureau organisme 1 Bureau organisme 2 Bureau organisme 3 Bureau direction Bureau administration Bureau personnel Bureau personnel Bureau personnel Bureau personnel Salle de reunion Salle des employes Rangement - papeterie Rangement - archives Coin cafe - Photocopie Toilette employe homme Toilette employe femme

F-01

Appartement prive

G-01 G-02 G-03

Salle electrique Salle des serveurs Salle mecanique

La tectonique est au service de ce concept afin d’optimiser l’aspect formel. Le revêtement extérieur permet de faire une façade PLAN REZ-DE-CHAUSSEE écran le jour. La forme du bâtiment se voit ainsi valorisée. Le soir l’inverse se produit. Plan de sous-sol et de rez-de-chaussée Echelle 1:100

>

hommes femmes eduite mixte

t artefacts (acces libre) t artefacts (acces lrestreint) xpositions

service technique)

al rchandises

D-04 D-04

D-04.2

D-05 D-02

D-03

D-02.2

D-01.1 D-06

A-05.1

A-05.2

A-05.3

D-02

A-08 A-04

B-01

D-01.2

A-03

G-03

A-02.1 A-07

G-01

A-06

G-02

A-01


<

Élévation latérale et principale Rendu >


La résille peut jouer deux rôles importants au sein d’un bâtiment. En premier lieu, elle permet de contrôler les rayons directs selon les saisons comme le démontrent les deux schémas. Les ouvertues articulées de la résille gèrent la quantité et la qualité de la lumière naturelle. Elle permet aussi de créer une ambiance particulière à l’intérieur du bâtiment en agissant comme chambre de rayonnement indirect. Cette chambre peut être éclairée la nuit par une lumière artificielle de couleur qui donne l’impression que l’enveloppe du bâtiment est grande lanterne urbaine. La chambre lumineuse agit aussi comme un double peau qui permet d’obtenir une efficacité énergétique.

Filtration du soleil d’été

Université de Montréal Arc 2012 Année | 2e Session | Hiver 2012 Durée du projet | 2 semaines et demie Nom du tuteur | Sébastien Saint-Laurent Type projet | Équipe, Maude Rossignol, Sara Doyon Lefebvre, Audrée Perrault-Mercier, Didier Beaudoin, Marc-Antoine Bourbeau

<

Photo

Filtration du soleil d’hiver


SchĂŠma explicatif

>

<

Photo


La photographie est une discipline qui exprime sans l’utilisation de mots un moment capté dans l’espace et le temps. La photo est un des meilleurs moyens de représenation qui sert à la communication. De plus, elle peut-être un outil favorable dans le travail d’architecte. Dans le candre de ma formation académmique. Le suivi de cours en photographie m’a permis de développer un expérience dans les traitements des photos, ce qui améliore fortement mes rendus photos. Le dernier cour de photo que j’ai suivi avait pour mandat de prendre des prises de vues extérieures et intérieures du Monastère Saint-Albert-le-Grand


Université de Montréal Ame 2340 Année | 3e Session | Automne 2012 Durée du projet | La session Nom du tuteur | Alain Laforest Type projet | Individuel


Portfolio Sarah-Ève Canuel  

portefolio 2013, demande à la maitrise