Page 1

r u o p s n Voto ! s é t i r o i nos pr nt e m r o f i u q s e Des écol es u g n i l i b s t n a des enf plus r u o p s i o l p Plus d’em tion a l u p o p a l à de services

er liste, Axel Bernard 1 ede e liste Claire Geraets 2 d à Schaerbeek

Le 14 octobre, je vote pour mes priorités

E.r. Marie-Rose Eligius, 171 Bd. M. Lemonnier, 1000 Bruxelles

s c i l b u p s t n e m Plus de loge ers h c s n i o m s r pour des loye


Des loyers moins chers

Le PTB à Schaerbeek, un parti qui fait la différence

Se loger coûte trop cher. Schaerbeek est une des deux communes bruxelloises à compter le moins de logements sociaux par habitant. Seuls 6% des logements schaerbeekois sont gérés par le public. A Evere, c’est 14 %. A Watermael-Boistfort, 19,5%. La commune doit construire 3.500 nouveaux logements publics à loyer bon marché. C’est la seule manière de garantir des loyers abordables. C’est possible en ne laissant pas au privé les terrains vides pour des bureaux ou des logements de luxe. La commune peut aussi racheter les maisons à vendre. Avec l’aide de la Région, elle peut imposer à tout projet immobilier un minimum de 30 % de logements publics à loyer bon marché.

Le PTB (Parti du Travail de Belgique) est actif depuis 20 ans à Schaerbeek. En 1992, il a ouvert La Clé (Centre de Lutte pour l’Egalité), la première maison médicale à pratiquer la médecine gratuite dans la commune. Le PTB, c’est le parti qui lutte quotidiennement contre les discriminations qui ont tant marqué l’histoire de la commune. C’est aussi plus de 5.000 membres actifs en Belgique sur le terrain social. Diminution des prix des médicaments, baisse de la TVA sur l’énergie, instauration d’une taxe sur la fortune des millionnaires pour investir dans le social sont autant de campagnes que nous avons menées avec vous ces dernières années. Nous voulons continuer ces combats en entrant au Conseil communal. Notre programme, nous l’avons écrit après avoir consulté près de 1.000 Schaerbeekois. Les résultats sont éloquents : nous vivons une situation d’urgence sociale. Beaucoup ont les pires difficultés à payer leur loyer ou leur facture d’énergie et à trouver un emploi ou une école de qualité. Notre programme vise à répondre à ces priorités. Un élu PTB sera bien plus utile qu’un 14ème élu PS, un 7ème Ecolo ou un nouvel élu de la Liste du Bourgmestre. Le 14 octobre, votons pour nos priorités.

Une commune qui offre un avenir à sa jeunesse Plus de 37 % des jeunes de la commune sont sans emploi. Plus que tous les autres, les jeunes sont victimes de la crise. Cela est aggravé par les discriminations à l’embauche. La commune peut favoriser le travail des jeunes Schaerbeekois en les formant et en les embauchant dans les emplois qu’elle crée et qu’elle subsidie. Offrir un avenir à la jeunesse passe aussi par plus de moyens pour les activités de loisirs, de vacances et de sport. Le PTB plaide pour réinstaurer les chèques sport supprimés par la commune en 2009. Ils favorisent une pratique sportive à prix démocratique.

des écoles qui forment des enfants bilingues

Voter PTB peut seul faire la différence. A cause des accords préelectoraux, voter PS, c’est voter MR. Choisir Ecolo ou le Cdh, c’est voter FDF.

L’école est l’avenir de nos enfants. Une place dans une école de qualité doit leur être garantie. Nos enfants doivent aussi sortir de l’école en connaissant les deux langues du pays. Être bilingue leur offrira davantage d’opportunités. Cela contribuera aussi à l’entente entre Néerlandophones et Francophones. La commune de Schaerbeek doit organiser des classes d’immersion dans l’autre langue nationale. Et se battre pour généraliser l’enseignement bilingue partout.


Le PTB, une liste complète de 47 candidats

Plus d’emplois pour plus de services à la population à Schaerbeek, il est nécessaire d’engager plus d’enseignants, d’éducateurs de rue et de personnel pour les crèches et les maisons de repos. Construire de nouveaux logements publics bon marché et de nouvelles écoles créera aussi énormément d’emplois. Une occasion pour les Schaerbeekois d’avoir un travail. Leur garantir un emploi digne passe aussi par la lutte ferme contre les discriminations à l’embauche.

Schaerbeek, une commune ouverte sur le monde Le PTB, c’est aussi des projets de solidarité internationale. Notre maison médicale, La Clé, est jumelée avec le centre de santé de Battir, un village palestinien menacé par le mur et l’occupation israélienne. Nous voulons étendre ce jumelage entre Battir et Schaerbeek. La commune doit soutenir la campagne « Boycott, désinvestissement et sanctions » pour forcer Israël à respecter le droit international.

1. Axel BERNARD 2. Claire GERAETS 3. Gérard MUGEMANGANGO 4. Naïma AHMITTACH 5. Cetin CAKIR 6. Jan BUSSELEN 7. Gloriose MUKANGANGO 8. Benjamin DEVOS 9. Mathilde EL BAKRI 10. Pierre OBOLENSKY 11. Emmylou BARRERE 12. Candidat d’ouverture 13. Antoine MOENS DE HASE 14. Philippe DUPRIEZ 15. Lieve FRANSSEN 16. Elisa GROPPI 17. Rani ZAILACHI 18. Liza LEBRUN 19. Joaquim DA FONSECA 20. Soufiane FRAJI 21. Elisabeth MERTENS 22. Candidat d’ouverture 23. Frédérique GILLES • Candidate d’ouverture • 24. Giovanni GUZZO 25. Maria KATMERIDOU 26. Hafsa LACHKAR 27. Charlie LE PAIGE 28. Aurélie MEUNIER 29. Pierre LEMPEREUR 30. Neal MICHIELS • Candidat d’ouverture • 31. Empongo MBOBOKO 32. Bahrija MOCEVIC 33. Benyounes MELLOUL 34. Fatiha AHCINI 35. Nathan GEHENOT 36. Fanny MOENS DE HASE 37. Jean-François STREEL 38. Linde MORIAU 39. Quentin VANBAELEN 40. Jacqueline OFOGBA 41. Jawad ZAILACHI 42. Hafida OULAD ABDESLAM 43. Jozefine DE PRINS 44. Shabani Kyanza 46. Jan FERMON 46. Dudu TOPAL 47. Selma BENKHELIFA • Candidate d’ouverture •


Qui doit payer la crise? A Schaerbeek, la commune a joué avec notre argent. En

Des candidats porteurs d’idéaux

Axel Bernard,

Claire Geraets,

président du PTB-Schaerbeek « Notre objectif : porter la voix des Schaerbeekois et construire ensemble une société à notre mesure, qui répond à nos besoins et non à la recherche de profit. »

médecin à La Clé « Je me suis toujours battue pour le droit aux soins de santé pour tous. Je constate que l’inégalité sociale rend malade. Il faut y mettre fin. ».

Gérard Mugemangango, comptable-fiscaliste « Mes clients se donnent à fond. Malgré cela, le pouvoir d’achat diminue. Pour répondre aux besoins sociaux et lutter contre le chômage, un impôt de 1% sur les plus grandes fortunes est juste et modéré. »

2009, malgré la crise de 2008, la commune a encore investi plus de 9 millions d’euros dans de nouvelles actions Dexia. La banque lui promettait de l’argent facile (13 % d’intérêt). C’était un placement « responsable » (Liste du Bourgmestre), « indispensable » (PS), « nécessaire » (Ecolo) et « raisonnable  » (CDH). Tous les membres du Conseil communal ont joué avec notre argent et ils ont... tout perdu. Au total, la commune a perdu un patrimoine de 100 millions d’euros. La moitié de son budget annuel ! Aujourd’hui, ce sont les Schaerbeekois qui continuent à rembourser les emprunts que la commune a contractés à cette occasion.

Nous ne payerons pas la crise. Obliger les aînés à travailler plus longtemps, exclure les chômeurs, modérer les salaires : les partis au pouvoir nous font payer la crise. A Schaerbeek, cela se traduit par de nouvelles taxes (impôt communal, taxe de stationnement...) et par des coupes dans les services communaux (culture, crèches...).

Un plan d’urgence sociale. Il est temps de s’intéresser aux

Cetin Cakir,

Jan Busselen,

conducteur de tram « Fils d’un ouvrier immigré, je me présente sur la liste ptb•pvda+ pour aider les gens et non pour le profit. J’aimerais en particulier aider les jeunes à étudier plus longtemps. Je suis également pour le multiculturalisme et l’interculturalisme. »

professeur de musique « En als we het eens over onze prioriteiten hebben ? Et si on parlait de nos priorités ? Le PTB est le seul parti national, présent au Nord comme au Sud. Il s’oppose à toute division du pays. »

Selma Benkhelifa, avocate, candidate d’ouverture « Citoyenne engagée, je lutte aux côtés des sans-papiers et porte des projets dans le Tiers Monde. La situation là-bas et l’aggravation de la pauvreté ici ont la même origine : le capitalisme. La construction d’un système fondamentalement différent est la seule solution. »

vrais responsables de la crise : les banques, les spéculateurs et les millionnaires. Le PTB a développé un plan d’urgence sociale avec notamment une mesure forte : une taxe des millionnaires qui rapporterait annuellement 8 milliards d’euros. Une grande partie de cet argent pourrait ainsi être investi dans

l’emploi public et dans l’enseignement. De quoi donner une fameuse bouffée d’oxygène aux communes du pays et à ses habitants ...

www.schaerbeek.ptb.be

Comment nous soutenir ? Vous pouvez aideR le PTB•PVDA+ de plusieurs façons : ❏ Je vote PTB•PVDA+ ❏ Je veux aider à élire Axel et Claire au Conseil communal ❏ Convaincre des personnes de voter PTB•PVDA+ ❏ Mettre une affiche à ma fenêtre ❏ Distribuer des prospectus dans mon quartier ❏ Je veux soutenir le PTB, je prends une carte de membre ❏ Vous pouvez me contacter pour participer à une activité ❏ Je veux recevoir des infos par SMS ❏ Axel et Claire au Conseil communal, c’est possible avec votre soutien ! BE05 0011 1514 8675 (communication : PTB+ Schaerbeek 2012)

Nom : Prénom : Adresse : numéro : Code postal :

Commune :

GSM/tél : E-mail :

à renvoyer à PTB•PVDA+ Scharbeek / Chaussée de Haecht 276. 1030 Bruxelles

Dépliant PTB Schaerbeek 2012  

Avec Axel Bernard et Claire Geraets

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you