Page 1

216 - 218 BOULEVARD BALLANGER 93420 VILLEPINTE - MAIL : ps.villepinte@neuf.fr

PARTI SOCIALISTE DE VILLEPINTE

BESOIN DE GAUCHE À VILLEPINTE

Octobre 2009

Jaurès: La démocratie jusqu’au bout! Merci aux militants Villepintois qui ont participé à la consultation sur la rénovation de notre Parti. Plus de 90 000 participants en France ont fait de cette consultation une des plus grandes mobilisations militantes de l’histoire de notre Parti. C’est déjà une première victoire. Grâce à cette grande mobilisation des militants socialistes pour la consultation sur la rénovation de notre Parti, nous pouvons espérer aujourd’hui un nouveau Parti Socialiste dynamisé par ce nouveau projet et renforcé par de nouveaux militants qui nous rejoindront à travers toute la France et à Villepinte, nous l’espérons. Une majorité de socialistes se sont prononcés pour des primaires populaires ouvertes à tous ; ainsi le ou la Présidente élue en 2012 aura la légitimité d’une majorité de nos citoyens. Le non-cumul des mandats, la parité, la démocratie interne allégée vont faire de notre Parti un grand Parti démocratique où chacun pourra s’exprimer. Prochaine étape : la convention de rénovation en juin 2010. Ces changements que nous avons décidés pour nous-mêmes s’imposeront à toute la vie politique française et influencent nos adversaires. Déjà plusieurs ministres ont dû renoncer à être candidats aux régionales de peur qu’on leur applique le non-cumul des mandats. Oui, avec cette rénovation, nous sommes fidèles à notre mission d’avant-garde démocratique, pour mettre en place « la démocratie jusqu’au bout » comme le demandait Jaurès.

Grand Paris : dissensions au sommet Les élus franciliens ont été reçus sur le projet de loi du Grand Paris. En fait de « réunion de travail », le secrétaire d’Etat en charge du développement de la Région Capitale s’est contenté de vanter les mérites de son projet, cherchant manifestement une approbation que Matignon s’est refusé à lui donner. Sur la forme, cette réunion qui devait être une étape de la concertation avec les élus locaux n’était rien d’autre qu’une « tribune-cocktail » destinée à défendre les projets d’un ministre contre son Premier Ministre : les élus n’avaient pas besoin de cette mascarade ! Ce stratagème destiné à masquer les dissensions manifestes entre Matignon et Christian Blanc, je refuse d’en être l’arbitre ! Sur le fond, l’aménagement de la métropole francilienne appelle sérieux et responsabilité, au vu des enjeux en matière de transport, de logement et de développement économique. Cela implique au préalable : - le respect de la démocratie locale et de la dynamique de la décentralisation, - le déblocage de moyens immédiats pour accompagner les projets des départements et de la Région Île-de-France qui ont vocation à satisfaire les besoins de nos concitoyens. Il ne sert à rien de s’obstiner quand on se trompe. Le Premier Ministre doit retirer ce projet de loi et engager une véritable concertation avec les élus locaux dans le respect des aspirations de nos concitoyens.


Intercommunalité Le développement du Nord-Est parisien passe par l'axe des deux aéroports : du Bourget à Roissy. Le développement du Nord-Est parisien ne peut se faire sans les élus locaux, sans les habitants. C'est fort de cette double conviction qu'au mois de juin dernier, nous nous interrogions sur la nécessité de constituer en urgence une intercommunalité à trois. Je pense qu'il aurait été préférable de travailler à rassembler plus largement les villes concernées de Gonesse à Clichy sous Bois, de Drancy à Tremblay ; à l'instar de la grande intercommunalité qui se construit de Pantin à Montreuil aux portes de Paris. Au moment où l'état a choisi d'imposer sa vision de notre avenir avec la mission confiée M.Blanc, nous avons besoin que nos villes agissent ensemble pour peser dans ces débats essentiels pour notre avenir : le Grand Paris, les projets de transport, le développement économique et durable… Le 16 septembre, à l'initiative de Nelly Roland, conformément au vote du conseil municipal du mois de juin, plusieurs maires ont participé à ce qui devrait devenir "la Conférence de Promotion du Nord Est parisien". ( Aulnay, Le Blanc Mesnil, Clichy sous Bois, Gonesse, Montfermeil, Tremblay, Sevran, l'agglomération de Roissy Porte de France étaient présentes.) La volonté de coopération a été affirmée. La dimension de solidarité a été revendiquée. Cette rencontre est prometteuse pour l'avenir. Certes les villes n'en sont pas toutes au même point, certaines parlent d'intercommunalité, d'autres d'une coopération thématique, mais chacun à conscience que si l'on veut que notre territoire soit entendu, que les besoins de nos populations soient reconnues, il est essentiel d'avancer ensemble et nombreux. Sinon, il y a fort à parier que c'est l'état qui imposera ses vues. Il faut maintenant rendre public cette volonté d'avancer ensemble, proposer à d'autres de s'y associer. Cela n'empêche pas de travailler à l'interco à trois décidée en juin lors du conseil municipal, mais ma conviction c'est que les enjeux du développement de notre territoire commande d'avancer vite et en regroupant toutes les villes concernées.

Villepintois, exprimez-vous, les Socialistes et la Gauche sont à votre écoute

Quelle autonomie pour les jeunes? Le gouvernement est « un peu en dessous »avec le contrat d’autonomie du plan Espoir Banlieue. Ce dispositif lancé à l’automne 2008 destiné aux jeunes de 16 à 25 résidant dans les quartiers sensibles prévoyait un accompagnement renforcé au bénéficiaire pendant au maximum un an, afin de l’aider à trouver un emploi, une formation ou à créer son entreprise. En échange, le jeune peut Percevoir, pendant six mois au plus une bourse de 300 € mensuels. Cette mesure confiée à des structures privées rémunérées aux résultats (6000€ par jeune s’il retrouve du travail, une formation ou crée une entreprise) Résultat : peu de contrats signés à ce jour ont débouché sur un emploi. La faute en partie à la crise, mais pas seulement. Début septembre le gouvernement à signifié aux préfets que les efforts déployer pour piloter ce contrat étaient insuffisants. En outre, certains prestataires privés chargés de sa mise en œuvre empocheraient l’argent destiné à le financer sans réserver aux jeunes la bourse à laquelle ils ont droit, ni les accompagner réellement dans leur parcours d’insertion. De plus, certains jeunes voient leur contrat prolongé, ce qui signifie que l’accompagnement continue, mais que le jeune ne touche plus cette allocation. Plan jeunes ? Une coquille vide ! La mesure phare du gouvernement, l’extension du RSA aux 18-25 ans suscite un doute dans l’efficacité réelle de cette mesure. En effet, pour en bénéficier les concernés doivent être soit en emploi mais avec des revenus leur donnant droit ? Soit être au chômage en ayant travaillé au moins deux ans dans les trois années précédentes. Ceci est un exemple de discrimination selon l’âge. Au nom de quoi exige-t-on deux années d’activités pour les moins de 25 ans alors que rien de tel n’est demandé au reste de la population ?

ZAC de la Pépinière Depuis plusieurs années nous avions, au côté des voisins, combattu le projet de transformation des terrains Le Pechoux prévu par l’ancienne majorité. Pour nous, il ne pouvait y avoir une autre solution que son abandon. Aujourd’hui, alors que nous sommes dans la majorité municipale, nous continuerons à porter ce mandat! Le projet de la ZAC de la Pépinière doit être abandonné! Un autre doit voir le jour avec une véritable concertation. C’est une question de cohérence. Vous pouvez compter sur nous.


Vos élus Socialistes et apparentés au service des Villepintoises et des Villepintois

Christophe Borgel 1er Maire-Adjoint en charge de la vie des quartiers, du lien intergénérationnnel, de la démocratie locale et de la tranquillité publique.

Jehan-Camille Brou Adjointe au Maire en charge du développement économique, de l’Emploi et de la Formation.

Gonzalo Chacon Conseiller municipal Membre de la Commission des Finances et de la Commission des Anciens Combattants (devoir de mémoire, culture de Paix).

Pour nous Socialistes, notre désir de Réussir Villepinte ensemble est intense. Nous voulons jouer pleinement nos rôles d’Elus. Vous nous avez fait confiance et nous vous représenterons en

Philippe Palomo Adjoint au Maire en charge des Affaires scolaires et du Personnel communal.

Danièle Illouz Conseillère municipale Membre de la Commission de la Culture, vie associative et sport et de la Commission d’Ouverture des Plis.

Lydia Suzan-Cyprien Conseillère municipale Membre de la Commission de l’Action économique, emploi formation et de la Commission des Affaires scolaires, en charge de la Prévention Routière.

Alain Couratier Conseiller municipal Membre de la Commission des Finances, de la Commission des Travaux (cimetière) et de la Commission de l’Urbanisme. Mélissa Youssouf Conseillère municipale Membre de la Commission de l’Action sociale et de la Commission de l’Action économique, Emploi – Formation.

agissant dans l’intérêt de tous les Villepintoises et les Villepintois.. Nous défendrons les valeurs socialistes de démocratie et de progrès. Notre vision de la Gauche est

celle d’une Gauche en mouvement, réformiste, ouverte, déterminée et juste. Nous sommes à votre service et à votre écoute à notre Permanence.

Insécurité : demandons des moyens policiers Depuis plusieurs semaines de nombreux véhicules ont brulées aux Mousseaux ou Marie Laurencin.

élus du département, toutes tendances politiques confondues, se sont réunis sous l'égide de Claude Bartolone, président du CG 93, La fusillade de Saint-Ouen a mis en pour changer sur les mesures de lumière la dégradation des condi- court et moyen terme solliciter autions de sécurité en Seine-Saintprès de l'Etat pour nos collectivités Denis. Chaque semaine les actes de et nos concitoyens. Etait invité Midélinquance se succèdent et aucune chel Gaudin, Préfet de Police de de nos villes n'est épargnée. Paris. Cette progression de l'insécurité, tous nos concitoyens la subissent au A Villepinte, le quartier Les Mousquotidien et tous les élus du dépar- seaux fait partie de ces situations tement la connaissent. Faisant fi des préoccupantes. Nelly Roland et éternelles querelles partisanes, les Christophe Borgel ont écrit au

ministre de l'Intérieur. Brice Hortefeux est venu en juin au commissariat de Villepinte, c'était sa première sortie de terrain après sa nomination comme ministre de l'intérieur. Depuis des mois, nous attendons la nomination d'un commissaire, nous attendons des moyens en particulier pour conduire les enquêtes sans les quelles les actes de délinquance restent impunis. Monsieur le Ministre il faut passer des discours aux actes.


Succès massif de la votation citoyenne sur la Poste La mobilisation a été massive sur les 10 000 points de votation sur l’ensemble du territoire, comme à Villepinte. Ce succès citoyen doit aboutir au référendum sur l’avenir de la Poste que nous demandons. Le président de la République n’a pas le droit de privatiser la Poste contre la volonté des citoyens.

Les Socialistes de Villepinte vous invitent à participer

Le 16 octobre 2009

À 19h30 Salle Joséphine Baker Espaces V Roger LEFORT VILLEPINTE

À LA FÊTE DE LA ROSE

Rejoignez le PS . Je souhaite rencontrer le Pati Socialiste de Villepinte. . Je souhaite adhérer au Parti Socialiste Villepinte. . Je verse un don de ……. €* pour soutenir l’action du Parti Socialiste (chèque à l’ordre de ADFPS).

Nom : …………………………… Prénom : …………………………… Adresse : ……………………………………………………………………… ……………………………………………………………………... Mel : …………………………………………………. Téléphone : ……………………………. Signature

ADHÉRER, C’EST DÉCIDER. Bon à renvoyer à PS Villepinte 218 - 220, bd Ballanger 93420 Villepinte

Bulletin Octobre 2009 de la Section PS de Villepinte  

Bulletin Octobre 2009 de la Section PS de Villepinte

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you