Issuu on Google+

PRÉSENCE2008 Périodique du Parti Socialiste

de l’entité de Pont-à-Celles

JANVIER

PS

Ça c’est fait ! Et le travail continue... > 2 Ça va bouger-bouger > 2

Quand un militant prend la plume > 3 Amélie et David, 2 chouettes prénoms > 4 Etes-vous prêts à partager vos idées ? > 4

Le progrès (vraiment) pour tous ! L’AUGMENTATION DU COÛT DE LA VIE, LA HAUSSE DU PRIX DES CARBURANTS, LES FINS DE MOIS DIFFICILES, LA PRÉCARITÉ GRANDISSANTE NOUS RAPPELLENT TOUS LES JOURS QUE NOTRE SOCIÉTÉ A ENCORE D’ÉNORMES PROGRÈS À FAIRE SUR LE CHEMIN QUI MÈNE À PLUS DE SOLIDARITÉ, PLUS D’ÉGALITÉ, PLUS DE JUSTICE. Notre engagement, en tant que socialiste, de vouloir construire une société plus juste et plus humaine pour chacun doit être fort. Il en va de notre avenir et de celui de nos enfants ! Nos élus socialistes pont-à-cellois œuvrent à cet engagement au quotidien en conjuguant défense des valeurs de Gauche, bonne gestion et bonne gouvernance. Un véritable défi en cette période où le budget des communes se rétrécit comme peau de chagrin… Souvent les politiques se contentent d’avoir raison sans expliquer leurs choix. Ils ne répondent pas toujours aux questions légitimes que se posent les citoyens. C’est ainsi que l’incompréhension s’installe entre des gens qui ont pourtant le même objectif : améliorer notre vie au quotidien.

Editeur Responsable : Stéphane Poulain, Rue des Ecoles 12 - 6320 Pont-à-Celles

Ce PréSence nouvelle formule et notre site internet www.ps-pac.be se veulent des outils de contacts entre les citoyens et nos élus. N’hésitez pas à nous contacter et à nous faire part de vos réflexions, de vos avis et suggestions. Car c’est tous ensemble que nous pourrons faire évoluer notre société et notre commune ! Stéphane Poulain Président du PS de Pont-à-Celles

Nous vous souhaitons une heureuse et agréable année 2008 !


Ça c’est fait! Et le travail continue... RÉSUMER UNE ANNÉE DE TRAVAIL DES MANDATAIRES PS EN QUELQUES MOTS ? GAGEURE IMPOSSIBLE ! DE MANIÈRE NON-EXHAUSTIVE ET EN STYLE TÉLÉGRAPHIQUE Y A P’TÊTRE MOYEN, QUOI QUE… En vrac, quelques réalisations concrètes made in PS : • Engagement de 2 agents de prévention • Sécurisation et mise aux normes des bâtiments du CPAS et de ses logements • Création d’un véritable Conseil consultatif culturel • Réaménagement de la voirie et des trottoirs de la rue d’Azebois à Thiméon entre la rue des vignobles et le chemin Plaquet • Poursuite de la dynamique « Pays de Geminiacum » au-delà du 31/12/2008 • Lancement d’un « Bus des Quartiers » destiné à aller à la rencontre des ados « là où ils sont » • Elaboration du nouveau bulletin communal « Pont-à-Celles et vous ! » • Relance et mise à jour régulière du site internet communal www.pontacelles.be • Organisation d’animations à l’occasion des journées pédagogiques • Renouvellement complet de l’éclairage public sur Thiméon et Viesville • Lancement d’un second programme communal de développement rural (PCDR) • Inclusion de clauses environnementales dans les cahiers des charges • Poursuite des synergies entre les écoles et les acteurs culturels et sportifs • Finition de la voirie et des trottoirs sur le site de l’Arsenal dans la partie « lotissement Sotraba » • Mise en place d’un nouveau Conseil consultatif des enfants •… Agir pour aider les citoyens ! Au-delà de ces quelques exemples concrets, les mandataires PS n’épargnent pas leurs efforts pour gérer au quotidien et de la meilleure des manières notre belle commune malgré un budget de plus en plus serré. Les objectifs de l’équipe PS n’ont pas changé : il s’agit toujours pour nous de préserver le caractère rural de l’entité tout en l’inscrivant dans la modernité et de garantir à tous les habitants une vie digne, épanouissante, un environnement de qualité par une gestion saine et transparente du bien public. Les mois et les années à venir seront eux aussi chargés de projets…

…C’est pourquoi, les élus socialistes continuent leur travail, plus motivés que jamais !

TU AS ENTRE 6 ET 15 ANS ET TU VEUX RENCONTRER D’AUTRES JEUNES ? TU NE VEUX PAS RESTER COLLÉ DEVANT LA TV MAIS PLUTÔT PARTICIPER À DES JEUX D’INTÉRIEUR ET D’EXTÉRIEUR, DES BRICOLAGES, DES ACTIVITÉS SPORTIVES ET THÉMATIQUES… ? ALORS REJOINS-NOUS ! LES FAUCONS ROUGES SONT FAITS POUR TOI ! Oui mais c’est quoi les Faucons rouges ? C’est un mouvement de jeunesse pluraliste ouvert à tous et reconnu par le Ministère de la Communauté française. Son but est de permettre l’épanouissement des jeunes tout en tentant de développer les potentialités de chacun au sein du groupe et ce sans distinction. Quand ont lieu les activités ? Tu peux nous rejoindre dès le samedi 19 janvier de 14 à 18 heures. Les activités se dérouleront 3 samedis par mois. Combien ça coûte ? 1 euro par enfant et par samedi, les activités et la collation sont comprises.

Mais nous t’invitons d’ores et déjà à notre soirée inaugurale ce samedi 12 janvier 2008 à partir de 19 heures au Phare (rue des Écoles, 12 à Pont-à-Celles) ! Intéressé ? Plus d’infos ? N’hésite pas, demande à tes parents de nous appeler ! Chantal Debruel : 071/84.64.07 – 0473/727489 Chantal Hubin : 0477/23.00.63 Stéphane Poulain : 0493/08.59.45


Quand un militant prend la plume Une récente feuille d’information communale éditée par un parti de l’opposition a réservé une volée de bois vert à la majorité. Tout d’abord, je tiens à préciser qu’il est normal et sain que l’opposition critique. Outre le fait de maintenir la majorité en état d’alerte permanente, cela renforce le débat citoyen. Mais, émettre des propositions, c’est super ! Réfléchir aux modalités de leurs réalisations, à leurs réelles plus-values et à leurs coûts en ces temps de disette budgétaire propres à l’ensemble des communes… c’est encore mieux ! Pour votre parfaite information, voici donc quelques précisions : • Le budget du CPAS aurait subi des coupes sombres ? Curieux comme affirmation lorsque l’on sait qu’avec une augmentation de 28% il est celui qui a le plus augmenté de tous les départements communaux. Notre CPAS, qui offre une gamme importante de services (repas, lavoir, titres-services, taxi), vient de se doter d’une crèche qui renforce le service d’accueillantes d’enfants. Sont-ce là les signes d’une institution qui ne va pas de l’avant ? • La jeunesse laissée pour compte ? Un « Bus des quartiers » circulera très prochainement dans nos villages en vue de prévenir la violence, lutter contre l’exclusion sociale et favoriser l’intégration et la formation des jeunes. De plus, un travail considérable est fourni chaque jour par les clubs sportifs et leurs éducateurs soutenus par la commune au service des jeunes de l’entité. On le dit trop peu. Certains ne le voient pas, normal me direz-vous vu leur manque de présence autour des terrains de sport. Dommage, le sport est aussi une politique de proximité et on y apprend des valeurs durables. • Un secret, la future affectation de l’atelier central de l’Arsenal ? Etrange affirmation elle aussi puisqu’elle a déjà fait l’objet de trois réunions de commissions du Conseil communal dans lesquelles sont représentés tous les partis. • Les responsables communaux ne s’intéresseraient pas à la question du climat ? La commission développement durable sera mise en place dans les prochains mois. Entre-temps, la majorité n’est pas restée inactive. Un audit énergétique des bâtiments communaux a été réalisé pour diminuer les différentes consommations. La majorité mène un projet pilote dans certaines écoles de l’entité afin de réduire la consommation d’énergie. De plus, l’entité accueillera bientôt un des plus grands parcs d’éoliennes en Région Wallonne permettant l’alimentation de 5000 ménages. • Enfin, une dernière petite précision au niveau de la sécurité qui nous préoccupe tous. Suite à l’intervention de notre Bourgmestre f.f., nous avons obtenu 2 agents de prévention. Cela reste insuffisant mais c’est un progrès. Les contrôles de vitesse, d’alcoolémie et anti-drogue sont maintenant effectués de manière régulière sur notre entité. Une revendication souvent exprimée par nos concitoyens est ainsi mieux entendue. Voilà quelques infos et précisions que je tenais à apporter au débat. Elles m’ont toutes été confirmées par nos élus locaux que j’ai pris la peine d’interroger après avoir lu et entendu un certain nombre de choses que je trouvais étonnantes et qu’il me semblait donc devoir rectifier. Voilà pourquoi j’ai pris la plume.

Romuald Militant PS


Amélie et David, 2 chouettes prénoms C’EST EN 2006, QU’AMÉLIE ET DAVID, ORIGINAIRES D’ARLON, ONT EMMÉNAGÉ À PONT-À-CELLES. DEPUIS LA FAMILLE S’EST AGRANDIE AVEC L’ARRIVÉE DE THÉO. MILITANTS SOCIALISTES ET NOUVEAUX «ARRIVANTS», DEUX EXCELLENTES RAISONS POUR QUE LE PRÉSENCE RENCONTRE CE CHARMANT COUPLE !

Comment avez-vous découvert Pont-à-Celles et pourquoi avoir choisi d’y habiter ? David : Je dois bien l’avouer, c’est un peu par hasard que nous nous sommes installés à Pont-à-Celles. Nous étions à la recherche d’une maison à mi-chemin entre Bruxelles et Charleroi parce qu’Amélie qui termine sa spécialisation en pédiatrie peut être amenée à changer d’hôpital tous les 6 mois. C’est en consultant les annonces sur le net que nous avons trouvé notre maison. Outre la maison qui nous plaisait beaucoup, les avantages de la commune sont nombreux : proximité des grands axes routiers, de la gare de Luttre, des commerces… Et surtout, on retrouvait une vie à la campagne. Au niveau de l’accueil, tout s’est très bien déroulé, surtout grâce à Gudule, notre chien, qui nous a permis de très rapidement rencontrer nos voisins. Blague à part, on s’est très rapidement rendu compte que les gens sont très chaleureux ici. David, tu as décidé de t’affilier au PS local, signe d’engagement, c’est quoi pour toi être socialiste aujourd’hui ? David : La politique, je suis tombé dedans quand j’étais petit. A la maison, mon père ne parlait que de ça, les repas familiaux tournaient souvent en véritable débat politique. Cela fait des années que je suis affilié au PS, d’abord dans le village où j’ai grandi et maintenant ici à Pont-à-Celles. Pour moi, être socialiste, c’est avant tout être solidaire. La solidarité, surtout à l’heure actuelle, est primordiale à mes yeux. Et puis, ce que j’apprécie au PS, c’est l’ouverture d’esprit des camarades. C’est grâce à cette capacité que le PS a pu faire voter des textes de loi réellement avant-gardistes par rapport à nos voisins européens. Pour toi, la rénovation du PS est une nécessité ? David : Les militants et les citoyens avaient besoin d’un geste fort après les affaires de Charleroi même si à un moment on peut se demander si ça ne revenait pas à de l’acharnement contre le premier parti de Wallonie à l’époque. Mais je suis persuadé qu’on va se relever. L’important maintenant est de bien préparer les prochaines échéances électorales et d’effectuer un gros travail de terrain, en mettant peut-être, davantage le travail de nos députés et élus communaux en avant afin que les citoyens se rendent compte que de nombreuses personnes valables travaillent pour eux au sein du PS.

Êtes-vous prêts à partager vos idées ? Vous trouvez que notre société ne va pas nécessairement bien ? Vous êtes plutôt de gauche mais vous n’avez pas envie d’entrer dans un parti politique ? Vous trouvez, comme nous, que certains au PS ont eu un comportement inacceptable? Vous ne vous retrouvez finalement dans les idées d’aucun parti ? Vous avez envie de parler, d’échanger vos idées ? Nous ouvrons pour vous un espace de dialogue ! Juste pour vous permettre de vous exprimer librement. Pour vous entendre. Pour vous permettre d’entendre d’autres qui comme vous s’inquiètent de l’évolution de notre monde et veulent l’exprimer. Si cette démarche vous intéresse, contactez Florian De Blaere au 0494/167 823 ou par mail : florian_deblaere@hotmail.com


Présence