Issuu on Google+

Tgv / Durovray

13/01/11

18:14

Page 1

Le 17 janvier 2011

TROP C’EST TROP ! Chères Montgeronnaises, chers Montgeronnais, C’est avec gravité que j’ai décidé de m’adresser à vous. Depuis trois ans que M. Durovray s’est installé à Montgeron pour tenter de s’y tailler un fief électoral, je n’ai pas pris l’habitude de répondre systématiquement aux mensonges et autres insinuations que celui-ci diffuse. Cette fois-ci, c’en est trop. Il est temps de vous mettre en garde sur des procédés qui relèvent du populisme : ceux de la peur, de la désinformation et de la remise en cause de mon intégrité, et de rétablir la vérité. Depuis quelques jours, je suis interpellé par des Montgeronnais sur la création éventuelle d’une ligne TGV sur le territoire de Montgeron. Ces interrogations légitimes font suite à un article du Parisien daté du 13 décembre mais surtout d’un tract distribué dans Montgeron par M. Durovray.

Populisme et mensonges ne sont pas les bienvenus à Montgeron

M. Durovray, pour des questions électoralistes, a distribué ce tract faisant état d’une “menace pour Montgeron” il y a quelques jours. En publiant un tel document, il a fait le choix du populisme car il choisit, pour tenter de s’assurer un avenir politique dans notre commune, de vous faire peur et espère apparaître comme un sauveur. Ce ne sont pas mes méthodes ni celle de la majorité à laquelle j’appartiens. Alors oui la possibilité d’une telle ligne existe parmi d’autres scénarios. Oui nous devrons être vigilants sur le sujet. Oui l’argent serait mieux employé à rénover immédiatement le RER D mais non, la méthode utilisée n’est pas la bonne. Car en plus de jouer avec les peurs avec un titre digne des pires tabloïds anglo-saxons, il utilise sans hésitation le mensonge : “pourquoi le Maire de Montgeron, qui participe depuis plusieurs mois à des réunions à ce sujet, n’a-t-il pas jugé utile de vous informer ?”.

J’affirme solennellement n’avoir assisté, à ce jour, à aucune réunion sur le sujet, pour la simple et bonne raison qu’il n’y a pas eu de réunion. Les premières réunions de concertation, de débat public, ont lieu depuis le 13 décembre. Le Conseil Général, dont je fais partie, a été saisi très récemment et commencera à étudier le sujet dans les jours qui viennent. Il est peu probable que Montgeron soit touchée par ce projet, car si cette version était choisie, il faudrait traverser en souterrain toute la forêt de Sénart. De plus, nous sommes à l’horizon de 2030... Cependant, nous serons bien évidemment extrêmement vigilants et je vous tiendrai informés de la suite de ce dossier, surtout que l’ami UMP de M. Durovray, le député Gonzales du Val de Marne, défend cette version qui pénaliserait notre ville. Chères Montgeronnaises, chers Montgeronnais, notre ville mérite mieux que ces polémiques politiciennes. Sachez que je reste mobilisé avec la majorité municipale pour travailler à l’amélioration et à la défense de votre qualité de vie.

Gérald Hérault, Maire de Montgeron, Vice-président du Conseil général de l’Essonne

... / ...


13/01/11 18:14

Plus d’infos : www.montgeron.fr ou www.debatpublic-interconnexionsudlgv.org

Voici les 3 scénarios actuellement à l’étude :

Tgv / Durovray Page 2


Lettre du maire reponse TGV