Page 1

Le Temps des Cerises

Numéro 8, 2010 Dans ce numéro Edito: Un voile intégral 1 sur nos préoccupations C‘était

hier: Nelson Mandela, « Nous sommes 1 les autres »

Témoignage: Le président 2 de la FCPE du lycée Rose au poing: Retour sur la victoire Régionales 2010

aux 2

Vos Elu(e)s du Groupe Socialiste, Radical & 3 Apparenté: Patrick BOYER

Réalisations: La zone 30 km/h investit notre centre 3 ville Un œil local : Le 1er mai, le PS se mobilise pour 4 les retraites Humeur: L’évaporation de 4 la taxe carbone !?

Vous informer, Vous écouter, Nous exprimer : Journal des Socialistes de Montataire

Édito :

Un Voile intégral sur les préoccupations des Français !

De quoi s’occupe le gouvernement, soutenu inlassablement par un Front de droite qui draine désormais un relent de politique sécuritaire. Le gouvernement travaille, pour ceux qui en doutaient encore, à nous faire oublier la crise, un chômage élevé, une précarité en hausse pour surfer sur la peur. La belle aubaine, cette question du voile intégral qui ne concerne que quelques unes quand c’est l’ensemble de la population qui souhaite des réponses plus justes en terme d’emploi, de revenus décents, d’encadrement de qualité dans le domaine de la santé ou de l’éducation. La retraite est un sujet autrement plus sensible qui intéresse tout le monde mais qui passe ces derniers temps au second plan d’une volonté ancrée de la part du gouvernement de répondre non pas aux préoccupations des Français mais à celles de son électorat, particulièrement après la victoire aux élections régionales de la Gauche, et notamment des socialistes. Médiatisation des faits de violence, suppression des allocations familiales pour

cause d’absentéisme scolaire, stigmatisation d’une communauté au travers de la question de la burqa, suppression de la taxe carbone sont autant de conséquences de la radicalisation gouvernementale depuis un mois et demi. Nous devons restés vigilants, solidaires et mobilisés face aux dispositions d’une droite qui se durcit, à l’exemple de la manifestation du 1er mai dernier à Chantilly (ville du ministre du travail). La retraite est le sujet sérieux actuel qui nécessite un climat serein et un vrai débat national et des réponses qui ne soient ni aléatoires ou fantaisistes, mais qui correspondent justement et équitablement aux différentes réalités professionnelles de nos concitoyens.

Eric Quiviger, Secrétaire de la section Berthe Fouchère

C’était hier: Nelson Mandela, « Nous sommes les autres » Citoyen d’honneur de notre ville, Nelson Mandela (dont le parvis du lycée porte le nom) incarne, à 92 ans, l’Afrique du Sud, « une nation arc en ciel en paix avec elle-même et avec le monde ». Vingt ans après sa libération, le 11 février 1990, et à la veille d’accueillir la coupe du monde de football, Nelson Mandela a contribué à redonner une légitimité à son pays, qui est donné en exemple en matière de réconciliation nationale, et ce même si des tensions restent d’actualité comme à l’occasion de l’assassinat en avril d’un responsable d’extrême droite. L’Afrique du Sud est toujours confrontée à des enjeux comme la lutte contre la pauvreté, la lutte contre le Sida, dont Nelson Mandela se fait

Numéro 8, 2010

l’ambassadeur, ou encore la vigilance contre les tensions communautaires encore vives. Nelson Mandela pour lequel le président Barak Obama déclare que « l’impossible peut se réaliser », s’inspire dans ses actions d’une philosophie que le proverbe zoulou résume ainsi : « un individu est individu à cause des autres individus ». L’occasion est donnée avec le Mondial, de mettre en valeur ce proverbe avec la venue de supporteurs du monde entier. Certains d’entre eux assisteront d’ailleurs à des matchs dans un stade de football baptisé du nom du premier président noir d’Afrique du Sud : le Nelson Mandela Bay Stadium. C’est bien l’esprit d’équipe et de cohésion de la nation sud africaine qui anime Nelson Mandela et qui doit inspirer le Mondial de football. Les équipes de football qui vont s’affronter peuvent méditer cette citation du père de la nation arc en ciel « Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès ».

Page 1


Témoignage : Le président de la FCPE du Lycée La rédaction a rencontré M. Jacky Van Den Brock, Président du conseil local FCPE du lycée général André Malraux, qui nous a retracé son parcours associatif et parlé de la situation de l’établissement scolaire. J’ai 49 ans. Je suis marié et père d’un adolescent de 17ans qui est scolarisé en première ES au lycée Malraux. J’habite à Thiverny depuis 23ans mais je suis natif de Montataire. Je travaille chez AKZO NOBEL depuis 1978 en tant que responsable d’équipe.

Jacky Van Den Brock, Président du conseil local FCPE du lycée général André Malraux.

J’ai des activités associatives au niveau du conseil d’administration de L’AMEM (association montatairienne pour l’enseignement musical) au sein de section politique et surtout des responsabilités de parent d’élève au sein de la FCPE (fédération des conseils de parents d’élèves). C’est une implication qui a débuté en étant conseiller municipal en charge des écoles dans ma commune. Par la suite, j’ai suivi le même parcours que mon fils lui en élève, moi en parent d ‘élève : collège Édouard Herriot à Nogent sur Oise, puis lycée Malraux en adhérant à la FCPE. (…) Je milite pour une école publique juste et solidaire à tous les degrés de l’éducation, une école juste est celle qui met tous les enfants à égalité devant les savoirs et qui s’adapte aux différences de chacun (…). Depuis le début d’année dans le bassin creillois nous avons eu des manifestations importantes notamment dans les collèges et lycées. Le lycée de Montataire est à son tour touché avec une Dotation Globale Horaire (moyens humains) qui n’est pas adaptée au LP et au LGT

avec des classes à 35 élèves, ce qui est ingérable dans certaines matières telle que l’EPS. La dégradation du bâtiment interpelle tous les acteurs du lycée.(….) La reforme du lycée notamment en seconde sera mise en place à la prochaine rentrée, mais est source de questionnement dans sa mise en place. Le lycée Malraux est classé zone sensible avec une gestion difficile des élèves mais avec un travail de fond accompli depuis des années par les équipes administratives et enseignantes. Les résultats aux examens sont positifs compte tenu des difficultés sociales d’un grand nombre des élèves. Les personnels ont toujours le souci d’aider les élèves à réussir efficacement dans leur scolarité. Pour conclure en tant que président, avec tous les parents nous soutenons les personnels administratifs et enseignants pour récupérer des moyens pour faire correctement leur métier, donner l’éducation et l’instruction que méritent les élèves.

Rose au poing : Retour sur la victoire aux Régionales 2010 ! Avec 48,28% au second tour sur toute la Picardie, la liste « Avec la Gauche et les Écologistes rassemblés pour la Picardie », conduite par le président sortant Claude GEWERC, a remporté la victoire aux élections régionales. Europe Écologie a donc rejoint au second tour la liste présentée par Initiative Démocratique de Gauche, le Mouvement Républicain et Citoyen, le Mouvement Unitaire et Progressiste, le Parti Radical de Gauche et le Parti Socialiste pour permettre le rass emblement nécess aire pour devancer largement la liste de la candidate UMP qui a réalisé un score de 32,43%. C’est une belle victoire de la Gauche et des Écologistes rassemblés! Néanmoins le score du Front National (19,3%) et le taux d’abstention (48,28%) sur toute la Picardie doivent nous interpeller. A Montataire, la liste de Claude GEWERC, avec notre candidat Azide

Numéro 8, 2010

RAZACK, maintenu sur la liste au second tour à la 19ème position, a réalisé l’un de ses meilleurs scores dans l’Oise avec 63,86%. Comme pour le reste de la Région, l’abstention et le score du Front National, qui arrive en seconde position devant l’UMP, sont alarmants dans notre ville. Il faut certainement voir dans l’augmentation de 170 voix des votes blancs et nuls, entre les deux tours, une forme de mécontentement suite à l’échec des négociations entre la liste du Front de Gauche et la liste conduite par Claude Gewerc. Il faudra prendre le recul nécessaire pour analyser et comprendre les raisons de cet échec. Toutefois, malgré l’absence d’accord, le rassemblement a bien eu lieu dans les urnes puisque la mobilisation au second tour des électeurs qui ne s’étaient pas déplacés au 1er tour et le très bon report des voix du 14 mars ont largement profité à notre liste et

compensé les votes blancs et nuls, confirmant à Montataire son statut de bastion de la Gauche.

Le soir du 21 mars, Claude GEWERC, fête la victoire, entouré des militants de la section qui se sont joints ensuite aux communistes du MUP.

Page 2


Les Elu(e)s du Groupe Socialiste, Radical & Apparenté Dans le cadre de cette rubrique destinée aux Elus du Groupe Socialiste, Radical et Apparenté, la rédaction a rencontré Patrick BOYER, Maire-adjoint aux sports, qui nous a donné un aperçu de la tâche importante qu’offre sa délégation. Vous pouvez retrouver cet entretien sur le blog de la section à l’adresse suivante : http://montataire.parti-socialiste.fr Ne connaissant ni sexe, ni âge, ni classe, le sport, véritable illustration de la vitesse, de la perfection, du constant dépassement de soi, de l’aspiration au succès et de l’esprit de compétition, a une portée universelle. Mon rôle de vice-président de la commission sport et la municipalité toute entière se veulent attentifs au développement de notre politique sportive Patrick Boyer, Maire-Adjoint aux besoins de la population. Les aux sports activités physiques et sportives constituent un facteur important d’équilibre, de santé et d’épanouissement des citoyens. Elles sont un élément fondamental d’éducation, de la culture et de la vie sociale. De ma délégation municipale, j’engage mes réflexions sur plusieurs axes en matière de politique sportive. • Favoriser la pratique sportive pour le plus grand nombre. (…). • Développer les animations sportives de proximité dans les quartiers, la pratique de loisirs, détente ainsi que la pratique d’entretien sont vivement encouragées. • Faciliter l’accès des équipements locaux performants pour optimiser le niveau des prestations de tous les utilisateurs valides ou à mobilité réduite. • Aider le service des sports dans la gestion des équipements qui se dote des moyens nécessaires pour répondre au mieux dans l’organisation d’un service publique de qualité.

Réalisations Depuis le 13 mars, la vitesse maximum autorisée sur les rues République, Jean Jaurès, Lénine, Abel Lancelot et la place Auguste Génie est désormais limitée à 30km/h. Cela peut paraître peu à certains mais rappelons que la largeur de la chaussée a été rétrécie sur cet axe historique de la ville après les derniers travaux de réfection de la voirie. A l’heure du développement durable, il s’agit de modifier nos habitudes de déplacements et d’encourager les circulations douces. A partir de l’automne, le double sens sera autorisé sur toute la zone 30 pour les cyclistes . Cette zone 30 va donc permettre de sécuriser le centreville qui deviendra notamment plus sûr pour les déplacements des piétons et

Numéro 8, 2010

• Intégrer le sport dans le temps scolaire permet à un jeune de vivre sa pratique sportive au quotidien, essentiel dans la dimension éducative à laquelle il est en droit de prétendre. • La pratique sportive s’inscrit dans les objectifs d’hygiène et de préventions. (…). • Promouvoir le sport de haut niveau, vecteur promotionnel de la ville pour son image et par sa valeur d’exemple. Le sportif de haut niveau joue un rôle socioéducatif et culturel de première importance. • soutenir les associations sportives et locales. Avec près de 2900 licenciés dans 24 clubs et plus de 29 disciplines, la ville de Montataire prouve sa vitalité et sa volonté de développer avec l’ensemble des partenaires, l’optimisation de leur prestations pour le bien être de tous. Ces prestations passent par la qualité et l’encadrement proposé . La ville et la commission sport sont soucieuses de satisfaire la vie associative par le biais de l’assistance permanente des personnels du service des sports tant par l’appui logistique, que par celui du soutien administratif inhérent aux montages des dossiers et demandes de subventions. Ce soutien s’inscrit dans le cadre d’actions répondant à l’intérêt général dont l’équipe municipale assure la garantie. Cette délégation s’organise dans un esprit de concertation élargi avec l’ensemble des partenaires institutionnels, sportifs et scolaires. Je tiens personnellement à ce que cette concertation continue pour l’ensemble des projets de ville inhérents au développement de la politique sportive de notre ville.

: La zone 30 Km / h investit notre ville

des cyclistes. Il faudrait aussi adapter la vitesse dans les secteurs de Montataire les plus exposés et particulièrement à proximité des écoles (30km/h). D’ailleurs, l’entrée principale de l’école J. Jaurès se trouve sur la zone 30 mais pas sa seconde entrée rue J. D. Faure. Une extension de la zone 30 aux rues J. Duclos et J. D. Faure permettraient de sécuriser d’autres écoles de notre ville (E. Leveillé et J. Macé) et répondre à certaines attentes des parents d’élèves. D’autres aménagements sont certainement possibles dans le reste de la ville et il faudra les réaliser, comme pour cette première expérimentation, en concertation avec les habitants et les associations. Il reste cependant à résoudre le

problème des voitures stationnées n’importe où (trottoirs, passage piéton, sortie de garage, etc.) pour profiter pleinement de cette zone 30 km/h : des contrôles de police seront nécessaires.

Page 3


: 1er Mai, Le PS se mobilise pour les retraites

pensions qui se dégrade, ni permis de prendre en compte pleinement la situation des carrières longues, la pénibilité et les différences d’espérance de vie. Pour Le PS : pas question de relever l'âge légal de départ en retraite (60 ans), ni de toucher au Fond de réserve des retraites, que le gouvernement Jospin avait mis en place pour être utilisé à compter de Les socialistes de Montataire à Chantilly le 1er mai 2020. L’avenir du système de retraites La retraite par répartition, c'est à et les réformes nécessaires dire la solidarité entre les dépendront fortement de l’évolution générations, est au cœur du modèle de la démographie, de la croissance, social de notre pays. Les réformes du de l’emploi et de la masse salariale. système de retraite de 1993 et 2003 Le Parti socialiste rappelle d’ores et n’ont pas réglé le problème du déjà les grandes orientations qu’il financement, ni celui du niveau des défendra : la sauvegarde du système

Humeur « Je l’ai signé, je le fais, c’est une question d’honnêteté » tels étaient les propos de Nicolas Sarkozy en septembre 2009 sur la taxe carbone, devant les députés UMP, répétant qu’il avait signé le pacte écologique de Nicolas Hulot et qu’il ne pouvait « renier sa parole ». La Taxe carbone était alors qualifiée par le locataire de l’Élysée de «choix historique», de «grande réforme comme la décolonisation, l'élection du président de la République au suffrage universel, l'abolition de la peine de mort et la lég alis a ti o n d e l' a v or te m en t » . Politiquement Sarkozy voulait après les élections européennes attirer vers l’UMP les voix écologistes en vue des Régionales 2010. Après une saisine par les parlementaires socialistes, le Conseil

par répartition, un niveau de pension permettant aux retraités de vivre correctement, l’introduction de nouvelles ressources dans le système comme le prélèvement de cotisations sur les stock-options , le maintien de l’âge légal du départ à la retraite à 60 ans et la possibilité offerte aux salariés ayant occupé des emplois pénibles de bénéficier d’une retraite anticipée. L’accroissement de l’espérance de vie, allié à une arrivée plus tardive sur le marché du travail, entraîne un départ réel à la retraite à 61, 62 ans. Se pose la question inéluctable de la durée de cotisation sur lequel il faut trancher. Les salariés qui ont cotisé le nombre de trimestres requis doivent pouvoir prendre leur retraite.

: L’évaporation de la taxe carbone !? Constitutionnel censurait la taxe carbone, confirmant l’analyse du parti socialiste. Le dispositif proposé était inefficace écologiquement et injuste socialement. Malgré ce camouflet, le chef de l’État répétait qu’il ne «lâcherait rien». «J'ai été élu pour m'attaquer aux sujets difficiles. L'écologie est l'un d'eux car elle bouscule les habitudes». Après les élections régionales, sans plus d’explications et s’en remettant à une hypothétique décision européenne, la taxe carbone était enterrée par le Premier Ministre pour ne pas nuire à la compétitivité des entrepris es françaises. Cette annonce prolongeait tout naturellement les propos du Président qui, au salon de l’Agriculture, avait lâché que «toutes ces histoires d’environnement, ça

commençait à bien faire». Si l’abandon de la taxe carbone, qui était injuste et inefficace, est une bonne nouvelle pour les ménages , en rev a nche le gouvernement vient ainsi de renoncer à toute réorientation de la fiscalité en faveur de l’environnement. L ‘échec de l’UMP aux régionales a eu raison de la «prétendue convers ion» à l’écologie de Nicolas Sarkozy.

Vous Informer, Vous écouter, Nous exprimer Retrouvez-nous sur notre blog : http://montataire.parti-socialiste.fr http://facebook.fr/psmontataire Ecrivez-nous à : psmontataire@yahoo.fr Permanence des élu(e)s du groupe Socialiste, Radical et Apparenté le Samedi entre 11h00 et 12h00 sans rendez-vous en Mairie. Venez nous rencontrer ou contactez-nous au 03 44 64 44 44.

Numéro 8, 2010

Page 4

Fédération de l’Oise du Parti Socialiste, Section de Montataire. Directeur de la Publication : Eric QUIVIGER. Imprimé par le Parti Socialiste, Ne pas jeter sur la voie publique.

Question de société

Le Temps des Cerises n°8  

8ème numéro du journal de la section Berthe Fouchère de Montataire