Page 1

PALAIS DE JUSTICE

173, avenue Paul Vaillant Couturier 93000 BOBIGNY Cedex Téléphone : 01.48.96.20.96 Télécopie : 01.48.30.02.48

MAISON DE L’AVOCAT ET DU DROIT

11/13, rue de l’Indépendance 93000 BOBIGNY Téléphone : 01.41.60.80.80 Télécopie : 01.41.60.80.89

Accès à la Maison de l’Avocat et du Droit En transports : -M° Ligne 5 jusqu’au terminus BOBIGNY-PABLO PICASSO -M° Ligne 7 jusqu’au terminus LA COURNEUVE-8 MAI 1945, puis Tramway Ligne T1 jusqu’au terminus BOBIGNY-PABLO PICASSO La Maison de l’Avocat et du Droit se situe à 400m, derrière l’avenue Paul Vaillant Couturier (RN 186) – voir le plan au dos En voiture : Porte de Bagnolet – Autoroute A3 direction ROISSY-LILLE, sortie Bobigny, puis RN 186 et au 2e rond-point, 2 fois à droite. Cette conférence sera décomptée des 20 heures de formation continue obligatoires dans l’année www.avocats-bobigny.com

Jeudi 30 janvier 2014 à 19h00 Les « Conférences Michel JOUET » sont organisées, par l’Ordre des Avocats du Barreau de la Seine-Saint-Denis, sous la direction de Me Josine BITTON, Avocate du Barreau de la Seine-Saint-Denis www.avocats-bobigny.com


Selon l’ONU, le crime organisé représente la principale menace mondiale. En Europe, et en France, en pleine crise économique, la grande criminalité financière, ma mafia, les règlements de compte, la fraude et la corruption sont au coeur de l’actualité.

Fabrice RIZZOLI, qui évoquera ces pistes et les moyens de mettre sur pied, en France une justice efficace contre ces puissants du crime organisé, est docteur en sciences politique et enseignant, auteur du «Petit dictionnaire énervé de la mafia» (ed de l’opportun), er représentant en France de FLARE (Freedom, legality and right in Europe) réseau européen contre le crime organisé et pour la réutilisation à des fins sociales des biens confisqués au crime organisé.

L’Union européenne doit faire face à une réalité, celle des mafias, notamment italiennes, qui infiltent son économie et parfois, les milieux politiques. Le choix de leur implantation et de leurs types d’activité est conditionné et facilité par les disparités entre les systèmes juridiques de chaque Etat membre. Face à un problème global, qui met en péril nos démocraties sociales, comment le citoyen, par son implacation et une justice audatieuse peuvent ils agir au niveau européen contre ce fléau qui attaque de plus en plus et en premier lieu les populations les plus fragiles? La commission spéciale sur la criminalité organisée, la corruption et le blanchiement de capitaux (C.R.I.M) au Parlement européen a adopté le 22 octobre 2013 un plan de lutte contre le crime organisé. Parmi les mesures proposées figurent l’exclusion ddes appels d’offre des personnes condamnées pour crime organisé, corruption.., la suppression du scret bancaire, la lutte contre les matchs et paris truqués ou contre les achats de votes. Une directive sur le gel et la confiscation des produits du crime est aussi en cours d’adoption, calquée sur la loi italienne et destinée, par une redistribution des biens mal acquis ou des revenus de la criminalité à des projets sociaux, a asphyxier les mafias.

www.avocats-bobigny.com

www.avocats-bobigny.com

Conférence Rabrice Rizzoli  

Bobigny maison du droit et des avoctas

Advertisement