Page 6

Le bras

Un bras-robot commandé à la force de l’esprit En Autriche, Christian Kandlbauer a été le premier utilisateur au monde d’une prothèse entièrement contrôlée par la pensée, jusqu’à son décès accidentel le 22 octobre 201 0. Pour actionner son bras robotisé, remplaçant son membre gauche amputé, Christian pensait simplement au mouvement correspondant, ouvrir la main, ou plier le coude par exemple. Les nerfs moteurs du bras et de la main, transmettant cette commande en provenance du cerveau, avaient été dérivés vers son muscle pectoral, qui se contractait alors… transmettant la commande motrice à la prothèse via des électrodes connectées sur sa peau. En contribuant à mettre au point la prothèse contrôlée par la pensée, Christian Kandlbauer va permettre à de nombreux patients dans le monde de bénéficier de cette technologie révolutionnaire. Portrait : Christian Kandlbauer Le coeur

Le coeur high-tech battra dès 201 1 Dès 201 1 , le chirurgien français Alain Carpentier implantera chez six insuffisants cardiaques un coeur artificiel high-tech, résultat de vingt années de recherches 900 grammes de matériaux biocompatibles dérivés de tissu bovin, de capteurs, de microprocesseurs et de micromoteurs capables de battre 230 millions de fois, pour une durée de vie de cinq ans minimum… Marché : 1 00 000 patients par an dans le monde, seules 3000 transplantations étant réalisées. Portrait : Alain Carpentier Membres inférieurs

“Je pense, donc j’avance” Les chercheurs de l’Ecole Polytechnique fédérale de Lausanne, en Suisse, ont mis au point une “I nterface cérébrale non-invasive” qui permet de piloter un appareil, fauteuil roulant, robot domestique ou ordinateur, sans réaliser le moindre geste. Des électrodes de surface, branchées sur le cuir chevelu de l’utilisateur, enregistrent les ondes cérébrales correspondant au mouvement voulu, et le transmettent à la machine via un microprocesseur. La technologie progresse à pas de géant Dans le domaine des prothèses intelligentes, la société spécialisée Otto Bock met sur le marché une jambe artificielle, le Genium, doté de capteurs et de microprocesseurs, qui enregistre le mouvement en cours et accompagne, en temps réel, le pas suivant de l’amputé… Lui permettant, par exemple, de faire du vélo, ou de monter et descendre des marches. Portrait : Gerhard Grundner, Autriche, amputé du membre inférieur, équipé d’une jambe Genium. Pedro Lima

Bionic Organs: A Medical Revolution  

With the advent of the Human-machine interfaces, the borders between the alive and the artificial become blurred... For the biggest profit o...

Bionic Organs: A Medical Revolution  

With the advent of the Human-machine interfaces, the borders between the alive and the artificial become blurred... For the biggest profit o...

Advertisement