Page 1

Mulhouse

Q SAMEDI 16 NOVEMBRE 2013

MUNICIPALES 2014 La tête de liste UMP/UDI officialise sa candidature

Le docteur Rottner brigue un second mandat Entouré de quelque 200 Mulhousiens triés sur le volet, le maire sortant UMP Jean Rottner a officialisé jeudi soir sa candidature dans les prestigieux locaux de la Société Industrielle de Mulhouse. Il y a reçu un soutien appuyé de son allié et prédécesseur Jean-Marie Bockel (UDI) et invité les Mulhousiens à prolonger l’action entreprise.

A

près des semaines de t e m p o r i s at i o n , l a campagne à droite est entrée jeudi soir dans une phase active. Dans la foulée de Pierre Freyburger (PS) et Martine Binder (FN), le maire sortant Jean Rottner a été le dernier des trois principaux candidats en lice à se déclarer. « J’ai décidé d’être candidat à ma succession de maire de Mulhouse », a-t-il annoncé jeudi soir, tuant un suspense qui n’a jamais existé.

des ruptures. On se sent en confiance avec vous. Nous allons être à vos côtés dans cette campagne ». « Je serai candidat à la tête d’une équipe renouvelée et ouverte à des horizons socioprofessionnels et politiques très divers », a promis Jean Rottner. Une équipe renouvelée et ouverte à la société civile dont l’ossature, le fondement, reste l’alliance politique municipale UMP/UDI, Union des Démocrates & Indépendants à laquelle appartient La Gauche Moderne de JMB. L’actuel premier adjoint Denis Rambaud (UDI) figurera sur la liste. Cela en attendant que la question du soutien du Modem au ticket Rottner/Bockel ou au ticket Freyburger/Stoessel soit tranchée. Vraisemblablement par le leader national du MoDem François Bayrou, qui a entrepris en perspective des Présidentielles un rapprochement avec l’UDI. Si tout n’est donc pas encore parfaitement limpide sur les contours de la future liste, l’équipe de campagne de Jean Rottner est, elle, d’ores et déjà au complet et en ordre de bataille autour de son candidat.

« Prendre la bonne décision au bon moment » Jean Rottner a choisi d’effectuer l’annonce dans une salle emblématique de l’histoire industrielle et politique de Mulhouse. L’annonce a été suivie d’une bronca de vivats et d’applaudissements venant du parterre compact d’invités. Il faut dire que l’opération de lancement, la communication – à l’américaine ou à la mulhousienne, comme on voudra – a été soigneusement mise en scène. Et tant pis pour ceux qui étaient restés à l’heure d’été. Prenez quelque 200 personnes de toutes générations et de toutes origines ; saupoudrez de quatre petits ateliers thématiques en guise d’apéritif pour montrer qu’on associe les habitants ; ajoutez un compte twitter, une page Facebook, rehaussez le tout d’un soutien du monde économique via le concessionnaire automobile Christian Andreani, mélangez-y un zeste de diversité et de jeunesse incarnée par une jeune femme, liez le tout par un slogan de campagne fédérateur et volontariste : « En avant Mulhouse », et vous avez la recette d’un lancement de campagne plutôt pugnace et probant.

L’arrivée à l’hôtel de ville de Jean Rottner et de Jean-Marie Bockel en mai 2010 lors de la transmission du pouvoir entre les deux hommes. Désormais tête de liste, Jean Rottner espère voir son action directement confirmée par le suffrage universel. PHOTO –

« Nous sommes prêts »

ARCHIVES DNA

« Beaucoup a déjà été fait mais il reste tant à faire ensemble », a commencé Jean Rottner pour justifier sa candidature. « Exercer une fonction politique, c’est consacrer ses journées à être utile pour ses concitoyens. Être maire, c’est se préoccuper avant tout de leur quotidien », Suggestion de ses spins doctor ou ADN médical, le docteur Rottner a opportunément rappelé sa profession d’origine : médecin urgentiste, soulignant sa capacité « à écouter, à

protéger, et à prendre la bonne décision au bon moment ».

« La sécurité et la volonté permanente que Mulhouse soit une ville qui ose » Il a ensuite dévoilé les axes généraux d’une campagne qu’il veut non démagogique

mais inscrite dans le parler vrai avec les habitants. « Les priorités de mon projet seront la sécurité, la maîtrise de la fiscalité, la protection de chacun, le renforcement de la place de la nature et de l’eau en ville, et la volonté permanente que Mulhouse soit une ville qui ose ». Le maire sortant a également brièvement égratigné Pierre Freyburger et le FN, ses adversaires. Jean-Marie Bockel, qui avait offert en mai 2010 le siège de

maire à son premier adjoint d’alors, a ensuite pris la parole pour tresser des lauriers à « Jean ».

Vers une équipe renouvelée « Il fait le job, il représente un saut générationnel. Dans un monde qui change à toute vitesse, il faut des changements,

Cette équipe a emménagé dans un local de campagne baptisé « La Fabrique du projet de Mulhouse », 50, avenue Kennedy, à quelques dizaines de mètres… de la mairie gardée en ligne de mire. « J’aspire à incarner l’avenir de notre ville. […] Avec mon équipe nous voulons donner envie de Mulhouse. Car c’est une ville passionnante et ambitieuse. Nous sommes prêts ! », a conclu Jean Rottner G. GAUCHET

R

LMU 05


161113 mulhouse jean rottner candidat  
Advertisement
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you