Page 1

&

mesures

pour la

réunion éducation Réussite des jeunes Réunionnais emplois locaux logements trés haut débit pour tous écologie www.huguettebello.re

Élections Régionales 6 et 13 décembre 2015 - Région Réunion


édito

Madame, Monsieur,

Votre avenir nous rassemble …. Et c’est en toute responsabilité que nous avons décidé, le PLR, le PS, Europe Ecologie Les Verts, l’UDSA, le MCR, accompagnés de personnalités engagées, d’unir nos forces et de mettre nos convictions au service des Réunionnais. Nos propositions sont ambitieuses, inventives et réalistes. Elles ont été débattues dans les six ateliers-citoyens que nous avons organisés avec les Réunionnais, de tous les horizons et de toutes les générations.

Faire rayonner La Réunion.

LA

Ensemble, nous devons répondre aux nombreuses attentes d’aujourd’hui et prendre les meilleures orientations pour l’avenir. Créer 30 000 emplois. Construire 30 000 logements. Faciliter les déplacements dans l’île. Voyager moins cher. Offrir à chaque jeune les meilleures chances de réussite. Participer à la révolution numérique. Réussir la mutation vers un développement plus soucieux de l’avenir. Faire rayonner La Réunion. Ensemble, avec notre volonté et votre soutien, nous parviendrons à rendre la vie plus facile, à construire une société plus juste et plus solidaire, et à façonner La Réunion que nous voulons laisser aux générations futures. Je vous remercie de votre confiance,


priorités # 30 000 emplois de plus # 30 000 logements sociaux de plus # Carte Mobilité Jeunes : Transport à – 50% pour les 15-25 ans (100 000 jeunes concernés) # Poursuite de la continuité aérienne : des billets aller-retour à 500 € toute l’année, (dispositif ouvert aux Réunionnais de France hexagonale) # Nouveau dispositif pour lutter contre la solitude et l’isolement de nos aînés

ambitions

Canal du Mozambique

# La révolutionETHIOPIE numérique : Internet Très Haut Débit parmi les moins chers du monde et « chèque internet solidaire » # La transition énergétique : autonomie électrique et baisse des factures d’électricité pour les ménages # L’alternative pour les déchets : non à l’incinérateur, oui aux milliers d’emplois et pas de hausse de la taxe sur les ordures ménagères # L’avènement d’un transport moderne, évolutif et pas cher : vers le Réseau Rapide sur Rail et des solutions de transport sur tout le territoire # L’excellence réunionnaise : Pôle de recherche et d’expertise européen de l’océan Indien

OCEAN

I NNOUS D I E NAffirmer comme le pôle

européen du grand océan indien

Faire rayonner La Réunion et les Réunionnais dans le cadre d’un co-développement avec nos voisins et par notre ouverture sur la Chine, l’Inde, l’Afrique : tel est notre nouvel horizon. Au lieu d’imiter les autres, mettons en avant nos spécificités; mobilisons nos compétences, et développons les échanges dans le domaine sportif, culturel, éducatif et économique.

3

#


L’ÉDUCATION ET LA FORMATION

UNE PRIORITÉ POUR LES FAMILLES ET POUR LA RÉUNION L’accès à l’emploi dépend du niveau de qualification. De la maternelle à l’enseignement supérieur, les conditions d’études et les capacités d’accueil doivent encore être améliorées. POUR LA REUSSITE SCOLAIRE DES JEUNES REUNIONNAIS #

1 Lancer un Grand Plan Lycées.

• Trois nouveaux lycées : métiers de la mer, métiers du numérique, métiers du tourisme • De nouvelles filières professionnelles : énergies renouvelables, Bois et Forêt • Réhabilitation de l’ensemble des lycées notamment au niveau énergétique • Gratuité du transport et des manuels scolaires (papier et livre numérique) • Le POP devient le PO2P (Plan ordinateur portable et pédagogique) • Chèque « 1er équipement » pour les filières professionnelles et technologiques 3 Généraliser l’apprentissage des langues étrangères. • Enseignement de l’anglais dans toutes les écoles primaires • Création d’une école régionale des langues (mandarin, hindi, …) • Création d’une bourse « Séjour linguistique » pour les jeunes de 16 à 20 ans #

83

7

67

#

#

6

48

2 Accompagner les lycéens et apprentis.

#

4 Créer des Écoles Numériques : une par micro-région.

#

#

#

5

#

#

43

#

14

Propositions citoyennes.

#

# 5 Lutter contre le décrochage scolaire en créant un dispositif spécifique « Emplois-éducation »

#

6 Reconstituer un réseau d’éducation populaire avec les associations de proximité

#

7 Agir sur la restauration scolaire en privilégiant la production locale

LA FORMATION PROFESSIONNELLE AU SERVICE DE L’EMPLOI 8 Redynamiser l’apprentissage. • Création d’un Pôle d’apprentissage axé sur les nouveaux métiers (numérique, énergies renouvelables, environnement…) • Prise en charge à hauteur de 50% du contrat d’apprentissage des jeunes en BTS • Soutien à la mise en place d’un Erasmus des apprentis #

9 Permettre l’acquisition de nouvelles compétences grâce à des formations en phase avec le marché de l’emploi et faciliter l’accès des femmes à la formation professionnelle #

# 10 Lire, écrire, cliquer : stop à l’illettrisme en utilisant les méthodes les plus récentes (multimédia et numérique) et en prenant en compte la langue maternelle.


RELEVER LE DéFI DE L’ENSEIGNEMENT SUPéRIEUR #

11 Lancer le plan « Réussir après mon Bac »

• en doublant le nombre de places en BTS et IUT • en contribuant à un dispositif « Je réussis ma 1ère année » à l’Université de La Réunion

14 Faciliter la vie de l’étudiant. . Création d’une carte étudiant multiservices . Mise en place d’un guichet unique « Etudiant » #

15 Faire des campus universitaires des lieux d’études et de vie. • Favoriser la construction de résidences étudiantes • Connecter les campus : le réseau Renater doit être au standard national • Construire une crèche commune sur le pôle administratif de Moufia avec l’Université, le Conseil régional… #

Réussir après mon Bac 12 Formons nos cadres avec : • un IRA (Institut régional d’administration) à vocation internationale • une Ecole supérieure de commerce de l’océan Indien • des écoles d’ingénieurs notamment en informatique • l’adoption d’un plan ambitieux sur 10 ans pour les formations médicales et paramédicales • la formation des futurs enseignants et formateurs réunionnais • l’augmentation du nombre de bourses doctorales #

13 Faire de La Réunion le Centre de recherches européen de l’océan Indien en créant : • l’Institut des Énergies Renouvelables de l’océan Indien (IEROI) • le Centre d’excellence de la Mer et des Océans • le pôle de référence international spécialisé dans l’adaptation des petits territoires insulaires aux dérèglements climatiques • le Centre scientifique et technique de l’eau #

5

#


UN DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE QUI CRÉE DES EMPLOIS locaux UNE RÉGION ACTIVE SUR TOUS LES FRONTS

La Région a un impératif : lutter contre le chômage. Ce combat passe par un partenariat étroit avec les entreprises, l’Europe, l’état et toutes les collectivités. UNE RéGION, STRATèGE éCONOMIQUE #

16 Organiser une conférence économique et sociale annuelle avec tous les acteurs

locaux.

# 17 Aménager du foncier économique sur l’ensemble du territoire : création de zones d’activités modernes et à loyers compétitifs, de plateformes logistiques (notamment dans l’Est) et d’espaces de travail mutualisés (co-working)

24 Redynamiser le tourisme grâce à un nouveau projet axé sur l’authenticité et la convivialité, un premier programme de 2000 chambres supplémentaires et un plan d’équipement et de mise en valeur des sites touristiques. #

#

25 Relancer le BTP en liaison avec les besoins en logements et la commande publique.

26 Renforcer les filières agricoles et agroalimentaires. • Prise en charge par la Région de la compétence agricole • Canne-sucre-énergie : garantir l’après 2017 et développer l’innovation • Diversification et sécurité alimentaire : poursuivre la structuration et soutenir une agriculture raisonnée #

#

18 Créer un nouveau fonds régional d’investissement et de participations en faveur

des TPE-PME et de l’économie sociale, solidaire et circulaire.

19 Faciliter l’accès à la commande publique pour soutenir la production locale en harmonisant les cahiers des charges, en améliorant la programmation des besoins et en introduisant des clauses sociales et environnementales. #

#

20 Redéfinir les missions de l’Agence de développement.

LE TRIPLE DéSENCLAVEMENT 21 Un billet d’avion moins cher : des billets Aller-Retour à 500 € toute l’année (également ouvert aux Réunionnais résidant en France hexagonale) • Sauver l’aéroport de Pierrefonds notamment en le spécialisant sur le low cost régional • Garantir le fret aérien pour l’exportation de nos productions (fruits, produits alimentaires…) #

Air Austral est la Compagnie des Réunionnais. Elle doit redevenir l’outil de notre désenclavement aérien. # 22 Investir massivement dans le numérique pour avoir un Très Haut Débit parmi les moins chers du monde • Supprimer la fracture numérique avec un chèque internet solidaire • Créer des espaces d’activités numériques (Fab lab/cantines numériques/centres d’appels…)

#

23 Participer à la création d’une Compagnie régionale maritime.

#

27 Exploiter toutes les énergies renouvelables pour contribuer à l’autonomie électrique.

28 Donner toute sa place à l’économie sociale, solidaire et circulaire en cofinançant 10 000 emplois aidés supplémentaires par an. • Création d’un dispositif « Premier Emploi » pour les jeunes • Création des « Emplois-Séniors » pour lutter contre la solitude de nos aînés • Fin du clientélisme et égalité devant le recrutement (intervention de Pôle Emploi) #

29 Structurer les filières de l’artisanat. • Création de zones d’activités artisanales à loyers modérés • Encourager les structures coopératives pour améliorer la compétitivité des artisans #

30 Redynamiser les économies de proximité grâce à des projets concertés de revitalisation des Centres-Villes, Bourgs et Villages et à un approvisionnement « bon marché » des petits commerces. #

31 Appliquer la charte de l’emploi local dans les recrutements du Conseil régional et de ses satellites. #


UNE RéGION TOURNéE VERS L’INTERNATIONAL : DEVENIR UNE RUP éCONOMIQUE 32 Développer sur notre territoire les activités exportatrices en valorisant le label « Made in Réunion», « Made in France » et « Made in Union Européenne » avec une montée en gamme de nos produits et services, la mise en œuvre des dérogations fiscales et douanières, et un dispositif global d’aides stable. #

# 33 Accompagner à l’export nos entreprises de production et de services avec une « diplomatie économique réunionnaise » dans les pays de notre Grand voisinage, la mobilisation des réseaux des Réunionnais à l’international et la présence renforcée de La Réunion au sein des diverses organisations régionales (COI, COMESA, SADC et l’IOR). # 34 Privilégier un co-développement créateur d’emplois fondé sur notre expertise et nos savoir-faire : Santé, Agriculture, Bâtiment, Énergies renouvelables, économie de la connaissance… # 35 Donner un nouvel élan à l’économie « bleue » en participant au développement de la flotte de pêche réunionnaise, par la mise en valeur des TAAF (pêche, industries de transformation…) et par la recherche en biotechnologie appliquée.

Impulser une politique de recrutement local qui intègre la réalité de notre marché du travail. • Interventions auprès des Autorités compétentes pour la : Régionalisation du recrutement des fonctionnaires d’État de catégorie B Généralisation pour les mutations du critère des « CIMM » (Centres d’intérêts matériels et moraux) • Signature d’une charte en faveur de l’emploi local avec les organisations syndicales patronales.

7

#


1

BELLO Huguette Saint-Paul

13

BOUCHER Suzelle Saint-Paul

#

#

#

#

2

14

ANNETTE Gilbert Saint-Denis

AJAGUIN-SOLEYEN Serge Saint-Paul

#

#

3

15

NATIVEL Lorraine Rivière Saint-Louis

DIJOUX Ruth Saint-Benoît

4

CADET Jean-Alain Le Tampon

16

MOUNIATA Armand Le Port

#

#

#

#

5

17

LEVENEUR Carole La Saline

ODAYEN Danone-Lutchmee Le Tampon

#

#

6

18

BEDIER Joé Saint-André

ANNETTE Christian Sainte-Marie

Liste de Rassemble

Huguette

#

25

LOUGNON Laurence Saint-Paul

#

26

FIDJI Jean-Claude Saint-Denis

#

27

marimoutou-TACOUN Monique Saint-Benoît

#

28

LECHAT Emmanuel Saint-Louis

#

29

LAURET Kérina Saint-Pierre

#

30

SAINT-LAMBERT Jean-Luc La Plaine des Palmistes

#

37

ASSIBAT Emmanuelle Le Tampon

#

38

AIT AARAB Mohamed Saint-Denis

#

39

TINCRES Stéphanie Saint-André

#

40

CLAIN François Paul Gérard L’Entre-Deux

#

41

ROBERT Anne Audrey Le Tampon

#

42

CHOPINET Gérard Saint-Denis


#

#

7

19

GOBALOU Virginie Saint-Pierre

RAHERIMANANTSOA Anna Saint-Paul

8

HOARAU Olivier Le Port

20

FERRERE Frédo Les Avirons

#

#

#

#

9

21

PROFIL Patricia Bras-Panon

#

10

LE CONSTANT Philippe Saint-Benoît

#

11

MUSSO Isabelle Le Tampon

#

12

SERAPHIN Emmanuel Saint-Paul

MINIENPOULLE Colette Sainte-Clotilde

#

22

SALVA Bernard Saint-Denis

#

23

RIVIERE Sylviane La Possession

#

24

MARCHAU Jean-Pierre Saint-Denis

#

36

PIOT Jean Saint-Louis

ement conduite par

e Bello #

31

HOARAU Brigitte La Montagne

#

32

SARPEDON Jean-François Saint-Pierre

#

33

CHANE HONG Régine Saint-Paul

#

34

VIRASSAMY Dominique Saint-Pierre

#

35

SITOUZE Céline Sainte-Marie

#

43

GUIMARD Magalie Saint-Philippe

#

44

ETALE Claude Bernard Saint-Leu

#

45

ALCINOUS Fabiola Saint-Paul

#

46

BERTILE Wilfrid Saint-Philippe

#

47

PAUSE Yolande Sainte-Suzanne

9

#


AMÉNAGER RAISONNABLEMENT NOTRE TERRITOIRE

POUR AUJOURD’HUI ET POUR DEMAIN Compétence régionale majeure, l’aménagement conditionne la qualité de vie et le développement, surtout lorsqu’il s’agit d’une île densément peuplée, où le foncier est rare et les équilibres fragiles. UN TERRITOIRE ENFIN EQUILIBRé 36 Redonner au Schéma d’aménagement du territoire (SAR) sa vocation d’outil de planification et le réviser pour tenir compte des engagements politiques forts (transports collectifs, triple désenclavement) et des besoins des Réunionnais d’ici 2030. #

37 Assurer les grands équilibres de La Réunion. • Maîtrise du foncier urbain, économique et agricole • Protection et valorisation du littoral et des espaces naturels en maintenant toutes les activités traditionnelles. #

# 38 Préparer l’avenir par une gestion raisonnable des ressources (foncier, eau, matériaux, carrières), la protection des populations contre les risques, la sécurisation des radiers (notamment du Ouaki) et la prise en compte des changements climatiques.

Les Hauts, le Sud, l’Est, l’Ouest, le Nord : chacune des 5 micro régions sera dotée d’un projet spécifique.

DE NOUVEAUX MODES DE TRANSPORT POUR SE DÉPLACER MIEUX, POUR SE DÉPLACER MOINS CHER Le « tout automobile » est en train de devenir un piège pour les Réunionnais : en termes de circulation, de pouvoir d’achat, de pollution. Il faut rompre avec la tendance actuelle et mettre à la disposition des Réunionnais un réseau de transport collectif, moderne, évolutif et pas cher.

SAINT-DENIS

SAINT-PAUL SAINT-BENOIT

# 39 Programmer, à l’échelle régionale, un transport ferré, fiable, régulier, écologique. 1ère étape dans l’Est : une liaison Saint-Benoît /Saint-Denis.

40 Faciliter, dans l’immédiat, pour tous les Réunionnais l’accès au transport collectif avec un Transport en commun en site propre (TCSP) en commençant par Saint-Benoît et par Saint Joseph, de multiples solutions complémentaires (navettes-bus, taxis, téléphériques urbains, parking-relais surveillés) et une nette amélioration de la qualité des services (tarification unique, sécurité, abonnement, régularité, confort : places assises). 41 Expertiser le projet Nouvelle Route du Littoral : volet financier (surcoût annoncé par les spécialistes), environnemental (matériaux, eau, espèces protégées…), sanitaire, sécurité, liaison avec l’entrée Ouest de Saint-Denis.

#

7

67

6

48

#

83

#

#

SAINT-JOSEPH

42 Accompagner et sécuriser le développement des pistes cyclables.

#

#

#

5

#

#

43

#

14

Propositions citoyennes.

#

43 Améliorer et sécuriser les conditions de déplacement dans les Hauts (Route de Cilaos, Route des Plaines). #

Réseau Rapide s u r

r a i l


LE LOGEMENT

UN vaste plan de construction et de rénovation Les besoins en logements resteront importants durant ces quinze prochaines années. Construire des logements sociaux, faciliter l’accès à la propriété, réhabiliter le parc ancien : la mobilisation de tous les acteurs est nécessaire. C’est à la fois une obligation sociale et un enjeu économique. 44 Aider à la construction, durant cette mandature, de 30 000 logements sociaux dont 9000 en accession à la propriété en aménageant le foncier nécessaire soit plus de 150 ha/an. #

#

45 Permettre la rénovation, chaque année, de 3000 logements grâce à la mise en

place d’une aide régionale en faveur de la réhabilitation des logements.

FAIRE DU LOGEMENT UN MOTEUR POUR L’EMPLOI LOCAL ET UN FACTEUR DE COHéSION SOCIALE # 46 Privilégier dans la commande (publique et privée) les petites entreprises et les entreprises artisanales en généralisant la Stratégie du Bon Achat (SBA).

47 Adopter des mesures incitatives pour développer une architecture locale contribuant à l’efficacité énergétique des constructions. #

# 48 Construire des lieux de vie et non des ghettos, des logements durables adaptés à notre mode de vie, comprenant des espaces verts et accessibles à nos aînés et aux personnes à mobilité réduite.

Notre action portera une attention particulière aux seniors et aux personnes en situation de handicap. Les transports en commun leur seront progressivement accessibles. Les établissements médico-sociaux seront rénovés.

11

#


LA TRANSITION ÉNERGETIQUE

UN CHANTIER CITOYEN, UNE NOUVELLE ÉCONOMIE, LE MODÈLE RÉUNIONNAIS La transition énergétique est l’affaire de chacun d’entre nous. C’est un important gisement d’emplois. C’est une source d’économies. ÉCONOMISONS L’éNERGIE ! 49 Mettre en œuvre un plan d’envergure de rénovation énergétique des lycées (près de 50 établissements). #

# 50 Soutenir l’économie et l’auto-consommation d’énergie dans les administrations et les entreprises.

51 Initier un programme régional partagé avec la population : La Réunion, « Territoire énergétique exemplaire ». #

DéVELOPPONS LES éNERGIES RENOUVELABLES # 52 Pour une autonomie électrique de chaque Réunionnais : • Le « Chèque Energie renouvelable » sera revalorisé et étendu aux classes moyennes pour l’installation d’équipements permettant l’autoconsommation. • L’installation de chauffe-eau solaires individuels sera relancée grâce à l’augmentation de l’aide incitative pour tous les foyers. # 53 Pour une autonomie électrique de La Réunion avec la construction d’une centrale photovoltaïque et d’une centrale de stockage hydraulique.


UNE GESTION DURABLE

DE L’EAU

La politique de l’eau relève du Conseil départemental. Mais les enjeux liés à cette ressource vitale font que la collectivité régionale doit aussi contribuer à : • Mettre à disposition de tous une eau potable de qualité • Augmenter les rendements des réseaux de distribution • Sécuriser l’approvisionnement en favorisant l’interconnexion des réseaux, en protégeant les captages, en développant les retenues collinaires et en engageant des recherches pour détecter de nouveaux gisements en eaux

LE TRAITEMENT DES DÉCHETS :

Non aux incinérateurs Oui à la valorisation

LA VALORISATION DES DéCHETS, UNE VéRITABLE SOURCE D’EMPLOIS #

54 Investir dans le développement de centres de tri performants et modernes.

# 55 Soutenir la création, sur l’ensemble du territoire, de ressourceries et de recycleries dans le cadre de l’économie sociale, solidaire et circulaire.

#

56 Participer à la mise en œuvre d’une filière de valorisation de déchets alimentaires.

57 Mobiliser l’ensemble de la population par des mesures incitatives, inventives, et ludiques. #

LA VALORISATION DES DéCHETS, UNE VéRITABLE SOURCE D’éNERGIES RENOUVELABLES 58 Mettre en place une unité de traitement de déchets organiques pour produire du bio-gaz, un combustible renouvelable qui peut alimenter les turbines des usines ou encore, après traitement, être utilisé par un réseau de bus, des véhicules agricoles… #

13

#


LA CULTURE POUR TOUS, PAR TOUS, AVEC TOUS

UNE RÉUNION PROFONDÉMENT CRÉOLE

ET GÉNÉREUSEMENT OUVERTE SUR LES CULTURES DU MONDE Multiplier les occasions de découvrir, d’apprendre, de créer, de s’exprimer. # 59 Favoriser la démocratie culturelle avec gratuité dans les musées pour les scolaires et étudiants, mise en place d’un Pass-culture, décentralisation de l’offre (arts vivants, danse, cinéma…), répartition équilibrée des équipements. # 60 Créer un orchestre de jeunes Réunionnais et intégrer le « Réseau mondial des orchestres et des chœurs pour la jeunesse ». #

61 Lancer le Grand Kabar on-line, espace numérique d’expression, de dialogue, de

formation et d’éducation populaire. #

62 Renouer avec une politique de coopération culturelle foisonnante et créatrice.

ENTRE TRADITION ET MODERNITé, FAIRE VIVRE LE PATRIMOINE ET S’APPROPRIER NOTRE HISTOIRE 63 Réaliser l’inventaire participatif du patrimoine : culturel et naturel, matériel et immatériel, urbain et rural, profane et sacré, mobilier et immobilier… #

# 64 Impulser des programmes de recherches et des chantiers « patrimoine » inter-générationnels : archéologie, généalogie, étude des noms de lieux… #

65 Créer un Club de Mécènes pour le financement de projets de sauvegarde du patrimoine.

#

66 Rétablir la mission patrimoine du Pôle régional des musiques actuelles.

AUX CôTéS DE TOUS LES ACTEURS DE LA CULTURE 67 Accompagner la jeune création réunionnaise (des bourses de création, Prix Jeune créateur, support d’information et de promotion régionale). #

# 68 Des résidences d’artistes décentralisées « longue durée » : objectif de 50 résidences dans les 24 communes. #

69 Renouer avec le « 1% » culturel sur les chantiers régionaux d’envergure.

70 Accompagner toutes les formes d’écriture (littérature, théâtre, cinéma, BD, cultures urbaines…) et la diversité éditoriale à travers le soutien aux éditions locales. #

#

71 Soutenir la création audio-visuelle et faciliter l’émergence d’une véritable filière.

DYNAMISER L’EMPLOI CULTUREL ET L’éCONOMIE DE LA CULTURE #

72 Créer un fonds d’aide à la circulation des artistes et des œuvres.

# 73 Élaborer un plan de formation intégrant la diversité des métiers de la culture (métiers d’art, du spectacle, du patrimoine, du cinéma, du livre, du management, médiation, animation…). # 74 Affirmer la culture comme un atout pour le tourisme avec une structure de référence consacrée à la « Gastronomie réunionnaise », des guides spécialisés, des circuits autour du patrimoine, la création d’espaces d’exposition-vente pour l’artisanat d’art local et bien sûr la mise en valeur de notre patrimoine mondial.


LE SPORT

DANS LES QUARTIERS, DANS LES CLUBS et JUSQU’AU PLUS HAUT NIVEAU MONDIAL La Réunion est sportive. Nous aurons à cœur de répondre aux attentes des différents publics. La Réunion est une pépinière de champions. Notre devoir est de valoriser ce potentiel qui porte haut les couleurs de notre île sur les podiums mondiaux. LE SPORT POUR TOUS #

75 Généraliser le « Savoir nager » chez les enfants : Objectif 100% d’enfants nageurs.

#

76 Développer, dans tous les lieux de sport, les actions « Sport-santé ».

77 Renforcer la mobilité des sportifs dans le cadre des compétitions nationales et internationales.

DES éQUIPEMENTS SPORTIFS BIEN RéPARTIS ET PERFORMANTS #

80 Participer à la construction de piscines dans l’Est et dans l’Ouest.

81 Permettre la couverture en panneaux photovoltaïques de plateaux sportifs pour faire du sport toute l’année dans de bonnes conditions. #

#

#

82 Contribuer, aux côtés des communes, à la réalisation de parcours de santé.

# 78 Accompagner la pratique du sport des publics spécifiques : sport et handicap, formation des éducateurs sportifs spécialisés, sport au féminin…

# 83 Mettre à disposition des jeunes des équipements pour la pratique de nouveaux sports : skatepark, parkour, street workout.

79 Maintenir le soutien aux ligues, comités et autres organismes régionaux avec

84 Aider les collectivités à construire des équipements sportifs de compétition performants.

#

une attention particulière pour le sport scolaire (actions sur le transport et les licences).

#

# 85 Aménager des sites pour encourager la pratique des sports de pleine nature y compris des circuits vélo.

86 LE CREPS :

#

VERS UN OUTIL DE HAUT NIVEAU à VOCATION INTERNATIONALE Augmenter ses capacités d’hébergement et de restauration. Doter les disciplines sportives d’équipements de haut niveau. Rendre les formations du CREPS accessibles à tous en contribuant à la baisse des tarifs. Intégrer, dans tous les niveaux de formation, des modules de sensibilisation à l’accueil et à la pratique sportive des personnes en situation de handicap. Faire du CREPS une référence de la formation sportive dans l’océan Indien et un outil de coopération avec les pays voisins.

15

#


UN dialogue permanent AVEC vous, UNE GESTION RIGOUREUSE DES FONDS PUBLICS, LE RESPECT DE L’ADMINISTRATION RÉGIONALE # 87 Entretenir un dialogue permanent avec les citoyens grâce aux Ateliers-citoyens sur toute la durée du mandat, à un site internet qui favorise la participation des citoyens et à une communication institutionnelle qui donne une information objective sur la Région. # 88 Réaliser un plan d’économies portant prioritairement sur le train de vie du Conseil régional et de ses satellites. • Diminuer les dépenses « Fêtes et cérémonies » / « Voitures de fonction » / « Voyages » • Réaliser et rendre publics des audits financiers et organisationnels sur le mandat 2010-2015.

#

89 Instituer la transparence dans l’attribution des aides et dans les recrutements.

# 90 Respecter les conditions de travail et le dialogue social pour assurer les missions de service public au sein du Conseil régional.

5

#

43

#

6

#

48

#

#

7

#

67

#

#

14 83

Propositions citoyennes.

Les 6 et 13 décembre Votez et faites voter pour la Liste de Rassemblement conduite par Huguette Bello

Alon, Alon ! www.huguettebello.re

Votre avenir nous rassemble !  

#EnModeBello

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you