Issuu on Google+

Juin 2014 • vol. 5 numéro 5

www.lechodecaprouge.ca

29e édition du Festival DécouvrArts

Marie-FranCe SiMard

un succès haut en couleurs !

Une année record avec Le Relais pour la vie

PAGES 2-3

PAGE 8

MaLOry LepaGe

StépHane Ledien

Interdit aux deux-roues, encore et toujours

PAGE 4

StépHane Ledien

485 000$ amassés

À quand une piscine extérieure publique à Cap-Rouge? PAGE 13

Cap-Rouge Gilles Dion, président et Michel Bédard, directeur général


2 | www.lechodecaprouge.ca |

JOURNAL L’ÉCHO DE CAP-ROUGE

| juin 2014 | volume 5 • numéro 5

ActuAlItÉ Par Malory Lepage malory@leseditionsprime.ca

29e édition du Festival DécouvrArts

p

lusieurs artistes d’ici étaient sur place afin d’exposer leurs créations. Mme Suzanne Lavigne, artiste peintre carougeoise, était présente pour la 24e année de suite. « J’adore

LE JOURNAL L’ÉCHO DU LAC

EST PUBLIÉ ET ÉDITÉ PAR LES ÉDITIONS PRIME INC. 940, boulevard du Lac, Québec (Québec) G2M 0C9 info@leseditionsprime.ca

cela ! L’emplacement est pittoresque et l’ambiance est festive. C’est très important pour moi d’être ici », déclare-t-elle. La joaillière Véronique LeBlanc était heureuse de pouvoir montrer ses

PUBLICITÉ :

ÉDITEUR : Alain Têtu

BRIGITTE LANDRY 418 580-2744

DIRECTRICE GÉNÉRALE : Myriam Guay

INFORMATION :

DIRECTEUR PRODUCTION ET CRÉATION : Éric Monette

MALORY LEPAGE 418 571-2776

MaLOry LepaGe

C’est sous un soleil éclatant que s’est déroulée la 29e édition du Festival DécouvrArts, les 7 et 8 juin derniers. À travers les six sites aménagés pour les 95 exposants, les visiteurs ont profité de la belle fin de semaine pour apprécier le travail d’artistes des quatre coins de la province. Au moment de la clôture de l’événement, la présidente de la Société Arts et Culture de Cap-Rouge (SACCR), Mme Louise Letarte, était tout sourire, et avec raison : « La température était avec nous, les gens sont heureux et ils ont découvert de nouvelles œuvres et leurs créateurs. » Après plusieurs éditions sous la pluie, Dame Nature était plus que bienvenue au rendez-vous 2014 !

MaLOry LepaGe

un succès haut en couleurs ! denise dumont peint ses inspirations sur le bois.

élise Genest se spécialise en peinture équine.

bijoux uniques à un public plus large : « Ça nous apporte une belle visibilité ! ». L’art ne s’adresse pas qu’aux adultes : plusieurs familles étaient d’ailleurs présentes sur le site. Il était tout à fait charmant d’observer les enfants s’émerveiller devant les tableaux. L’or-

ganisation avait également pensé aux tout-petits : le théâtre magique, un spectacle de magie présenté le samedi en après-midi, a connu un grand succès chez les jeunes et les moins jeunes ! De plus, clowns, maquillages, magie et sculpture de ballons étaient de la partie dimanche,

COORDONNATRICE AUX OPÉRATIONS ET CONSEILLÈRE PUBLICITAIRE : Julie Boissinot julie@leseditionsprime.ca

JOURNALISTES : Pierre Blais, Louis-Antoine Gagné, Malory Lepage, Marie-France Simard et Stéphane Ledien

JOURNALISTE EN CHEF : Malory Lepage malory@leseditionsprime.ca

COLLABORATEURS : André Juneau et Patricia Deguara

IMPRESSION : Transcontinental TIRAGE : 15 700 exemplaires DÉPÔT LÉGAL : Bibliothèque nationale du Québec

*Veuillez noter que pour être publiée, l’opinion du lecteur doit être signée.


on peut observer une inspiration orientale dans les tableaux de suzanne Lavigne.

magnifiques portraits de danseurs aux tons chaleureux. Il avoue être tombé sous le charme de Cap-Rouge : « C’est de toute beauté ! C’est la campagne en ville, avec le fleuve et le Tracel, on ressent vraiment le passé historique de l’endroit ! ». Il apprécie grandement les marques de reconnaissance du public et de l’organisation. Il se considère privilégié que les gens aient « ouvert leur cœur » à son art, sa passion. L’an prochain, le festival fêtera ses 30 ans. Pour ce qui est de la programmation de cette édition spéciale, Mme Letarte laisse planer le Le groupe sax-o-matic répandait la joie sur le site. mystère : « Nous voulons aller chercher quelque

sous le chapiteau, au grand plaisir de tous. Soulignons également les spectacles musicaux, toujours appréciés du public. Bruno Pelletier a offert une prestation riche en moments forts lors de l’ouverture, devant quelque 1 000 personnes. Le samedi soir, c’est la formation Illusion qui a fait vibrer la foule, avec son style rétro populaire. La piste de danse aménagée pour l’occasion a d’ailleurs fait sensation ! Le groupe vocal carougeois Les Loriots était fort attendu en fin de journée dimanche, afin de clore la fin de semaine en beauté. Vraiment, le festival met en valeur une explosion de talents !

LE PRÉSIDENT D’HONNEUR 2014, m. CLaude bonneau

véronique Leblanc nous montre fièrement ses Choisi pour son renom et sa personnalité, œuvres d’art à porter. M. Claude Bonneau est reconnu pour ses

chose de plus, afin que ce soit une grande célébration. » Paraitrait-il que les organisateurs aimeraient rendre hommage aux artistes ayant marqué Cap-Rouge… C’est à suivre !

Le président d’honneur m. Claude bonneau pose en compagnie de mme Louise Letarte, présidente de la saCCr.

23 succursales à Québec

5 juillet 2014

MaLOry LepaGe

| www.lechodecaprouge.ca | 3

MaLOry LepaGe

MaLOry LepaGe

olivier drolet profite du beau temps pour coucher un paysage sur toile.

JOURNAL L’ÉCHO DE CAP-ROUGE

MaLOry LepaGe

suzanne robitaille utilise l’huile et l’acrylique pour exprimer sa créativité.

MaLOry LepaGe

MaLOry LepaGe

volume 5 • numéro 5 | juin 2014 |


4 | www.lechodecaprouge.ca |

JOURNAL L’ÉCHO DE CAP-ROUGE

| juin 2014 | volume 5 • numéro 5

ActuAlItÉ Par Marie-France Simard mf@leseditionsprime.ca

Le Relais pour la vie de la Société canadienne du cancer

une année record avec 485 000 $ amassés Marie-FranCe SiMard

La 13e édition du Relais pour la vie de la Société canadienne du cancer a permis d’amasser 485 000 $ qui contribueront à sauver plus de vies. L’événement, présenté pour la première fois au  Campus Notre-Dame-de-Foy, a connu un vif succès avec près de 5000 personnes.

La marche des survivants a suscité beaucoup d’émotions.

d

d’un cancer. « Quand j’ai reçu le diagnostic, ç’a été un choc. Malgré tout, je suis restée hyper positive tout au long de mes 16 traitements » a souligné la mère de la petite Florence, quatre ans. « Si la recherche n’existait pas, je ne sais pas si je serais ici aujourd’hui », a souligné celle qui était entourée de son conjoint Bruno, de la famille et des amis pour l’événement. Plusieurs moments forts ont eu lieu durant cette nuit : les témoignages d’espoir et de persévérance d’Albert Ladouceur et Alex Harvey, la prestation enlevante de William Deslauriers, le tour des survivants qui comptait près de 200 marcheurs et, au son des cornemuses, la cérémonie des luminaires en hommage ou en l’honneur d’un proche.

ans la nuit du 14 au 15 juin, pendant 12 heures, familles, parents, amis et collègues ont marché et se sont relayés autour de la piste d’athlétisme afin d’amasser des fonds pour lutter contre tous les cancers (quelque 200 maladies différentes). Ce fut d’ailleurs le cas de Louise Lavoie qui était venue marcher notamment à la mémoire de son beaufrère. « C’est une cause tout à fait noble. Comme on ne sait jamais ce que demain nous réserve, j’ai décidé de m’impliquer », a-t-elle mentionné. C’était également le cas pour Sara Hamel, survivante d’un cancer des ganglions. En rémission depuis six ans, la jeune femme de 34 ans venait à la fois célébrer sa victoire et marcher en l’honneur de sa belle-mère décédée récemment

Marie-FranCe SiMard

À PROPOS DU RELAIS POUR LA VIE

sara hamel, survivante, en compagnie de son conjoint bruno et de leur petite Florence.

LA COLLECTION TEMARI MENU PRINTEMPS 2014

Inspirée de l’art japonais et traditionnel des Temari (te = main; mari = balle), Sushi Shop vous présente la collection TEMARI. Utilisant un procédé minutieux, les Temari sont préparés avec des ingrédients distinctifs, donnant à chacun des cinq Temari son caractère unique.

Le Relais pour la vie se déroule en trois grands volets : célébrer les survivants du cancer, rendre hommage aux êtres chers touchés par le cancer et lutter ensemble contre cette terrible maladie. La SCC est l’organisme québécois qui investit le plus en prévention, en recherche, en information et en soutien, et qui a la possibilité de sauver encore plus de vies en finançant des projets de recherche novateurs d’ici, en misant davantage sur la prévention et en fournissant chaque année de l’information, de l’aide et du soutien direct à des dizaines de milliers de Québécois. En 2013, 7,5 M $ ont été investis dans la recherche au Québec et plus de 1 M $ pour la région immédiate de Québec. Plus de 6 M $ ont été investis pour le soutien aux personnes touchées par le cancer.

SUSHI SHOP CAP ROUGE

1221, rue Charles-Albanel, G1X 4Y5 T. : 418.877.9494


volume 5 • numéro 5 | juin 2014 |

JOURNAL L’ÉCHO DE CAP-ROUGE

| www.lechodecaprouge.ca | 5

lA BOSSe DeS AFFAIreS Par Malory Lepage malory@leseditionsprime.ca

Pierre sévigny, un homme d’affaires, de hockey et de famille Après avoir évolué dans le monde du hockey professionnel pendant une douzaine d’années, Pierre Sévigny avait besoin de relever un nouveau défi lorsqu’il a rangé son uniforme, en 1999. Aujourd’hui, celui qu’on a pu voir en tant qu’assistant-coach des Remparts, la saison dernière, est également franchisé Tim Horton’s depuis maintenant une décennie. La famille, les affaires et le hockey sont pour lui le trio gagnant afin de se réaliser entièrement.

p

our cet ancien joueur des Canadiens de Montréal, se lancer en affaires était un bon moyen de découvrir de nouveaux horizons, tout en étant en mesure de se garder un pied dans son sport. « Mes parents, de grands mordus de Tim Horton’s, m’ont proposé de faire une demande afin d’obtenir une franchise », explique-t-il. La suite s’est déroulée rapidement, et M. Sévigny a

ainsi plongé dans le bain de la restauration : « Je n’avais jamais fait cela avant, j’ai donc appris sur le tas. » Sa femme s’est impliquée elle aussi à fond dans le projet, troquant sa profession initiale pour se consacrer à leur entreprise. Même les parents de l’homme se sont investis. En effet, ils partent de Trois-Rivières chaque semaine afin de venir faire un quart de travail de soir. « Ils le font pour le

une FamILLe bIen SOUDÉE Père de trois enfants, la famille représente évidemment un aspect fondamental de sa vie. Son ainé, Mathieu, travaille d’ailleurs pour l’entreprise. Récemment repêché par les Voltigeurs de Drummondville, il semble déjà parti sur les traces de son père ! Ses deux plus jeunes, Vincent et Olivier, m. sévigny aime se mêler à ses employés et socialiser avec les gens. n’en sont pas encore à l’âge de pouvoir s’impliplaisir, ils sont très sociables et ont tissé des quer dans l’entreprise familiale. Par contre, liens avec la clientèle régulière », explique- le cadet démontre déjà de l’intérêt en ce sens. t-il. Voilà d’où vient l’entregent de l’homme Et, comme vous le devinez, ils sont tous des d’affaires ! mordus de hockey ! M. Sévigny apprécie le côté Parlant d’entregent, le Carougeois connait paisible de Cap-Rouge : « Nous allons souvent l’importance d’être près de ses employés. nous promener au parc nautique, le soir. » Il « Pour moi, c’est important que tout le monde aime la nature qui borde son voisinage, « par soit bien, ici », déclare-t-il. C’est pourquoi il contre, c’est salissant pour la piscine ! », lancelaisse une certaine liberté à son équipe dans t-il à la blague. l’élaboration de l’horaire et des congés. « C’est Si « l’avenir appartient à ceux qui se lèvent comme au hockey : je mets les bons joueurs aux tôt », le ciel sera clair pour notre Carougeois. bonnes places afin de donner le meilleur service En effet, il arrive à son restaurant vers 5 h possible, tout en ayant du plaisir », ajoute-t-il. du matin, afin d’avoir la chance de voir ses Et il ne se contente pas de regarder passer la employés des trois quarts de travail quotiparade : si vous vous rendez à sa succursale sur diens. Il fait nul doute que l’amour des gens, la rue Bouvier, à Québec, il est fort probable la patience et la famille unie sont les trois éléque vous receviez votre commande à l’auto des ments qui contribuent, encore aujourd’hui, au mains du propriétaire ! succès entrepreneurial de M. Sévigny. MaLOry LepaGe

Franchisé Tim Horton’s depuis une décennie


6 | www.lechodecaprouge.ca |

JOURNAL L’ÉCHO DE CAP-ROUGE

| juin 2014 | volume 5 • numéro 5

À tOI De MOI Par Stéphane Ledien stephane@leseditionsprime.ca

Coup de cœur de nos entrepreneurs : Guylaine Lemay, Atelier Fleur du Monde

Et voici le nouvel épisode de notre saga « coups de cœur d’entrepreneurs » ! En mai, la copropriétaire du Canard Goulu nous parlait de la décoratrice de sa boutique. Partons ce mois-ci à la rencontre de l’intéressée : la fleuriste designer Guylaine Lemay, dans son Atelier Fleur du Monde.

C

oup de cœur, vous avez dit coup de cœur ? Guylaine Lemay a ouvert son atelier en 2009, la veille de la Saint-Valentin ! Passionnée par les arts depuis longtemps, la commerçante, qui s’est aussi formée au dessin publicitaire et à la décoration intérieure, explique qu’elle a trouvé sa vocation « lentement mais sûrement » : après avoir animé un atelier d’art plastique auprès de personnes handicapées puis enseigné la fleuristerie, elle a décidé d’avoir pignon sur rue. De quoi relever « un beau défi d’affaires », avec le soutien de sa famille ! Aujourd’hui propriétaire de l’Atelier Fleur du Monde rue Provancher, Guylaine

Lemay offre des compositions florales et des décorations, notamment à partir de produits naturels permanents (comme le bois et la pierre). « Mon métier est une fusion de la nature et de la modernité », résume-t-elle. Mariages, funérailles, événements corporatifs : toutes les occasions spéciales font l’objet d’un service personnalisé, y compris la simple envie d’acheter un « petit bouquet de tous les jours ». En discutant avec le client, Guylaine Lemay cerne mieux ses envies, ses émotions, et propose, après une recherche souvent approfondie, des projets très créatifs, par exemple à base de plantes épiphytes. « Je prends le temps de créer », renchérit-elle. « Je suis toujours

StépHane Ledien

éclosion d’idées dans son atelier situé au 1437 rue Provancher, Guylaine Lemay propose un service personnalisé de décoration florale. La gamme de ses produits s’étend du simple bouquet aux accessoires en matière naturelle, en passant par les fleurs les plus exotiques. ouverte et je m’émerveille même des choses les plus simples. » Pas étonnant, dès lors, qu’elle se prête au petit jeu du « questionnaire de Proust » réinventé pour cette rubrique !

■ Votre endroit préféré à Cap-Rouge?

■ Votre fleur préférée?

■ Qu’avez-vous envie de lui souhaiter?

■ La principale qualité de votre commerce?

« Vers le fleuve. Le Cap, les marées, les bateaux qui passent, les oies… » ■ Votre «coup de cœur d’entrepreneur»?

« La Maison Léon-Provancher. » « Le service personnalisé, pour des projets ■ Ce que vous appréciez le plus chez elle? stimulants. » « Sa connexion avec la nature. Il y a peu d’établissements comme celui-là dans les environs. ■ Votre rêve de bonheur? « Je le vis à plein ici ! Mon rêve, c’est que cela Je suis vraiment heureuse d’être sa voisine. Et de partager ses connaissances ! » dure très longtemps. » « Elles ont toutes quelque chose. C’est comme « Que ses projets et activités soient de plus en dans un groupe d’enfants : on ne peut pas n’en plus connus. » choisir qu’un ! » www.atelierfleurdumonde.ca


volume 5 • numéro 5 | juin 2014 |

JOURNAL L’ÉCHO DE CAP-ROUGE

| www.lechodecaprouge.ca | 7

Un prix international de peinture pour l’artiste de Cap-Rouge LO

En vogue

art, il ne nie pas que ce n’est pas toujours facile. Il Par Stéphane Ledien sait de quoi il parle, puisqu’il a fallu qu’il reparte stephane@leseditionsprime.ca de zéro lorsqu’il est arrivé au Québec, en 2000 ! rtiste franco-canadien, LO, de son vrai Quatorze ans plus tard, le voilà heureux comme nom Laurent Torregrossa, est bien jamais. « J’aime peindre, seul, dans mon atelier ». connu des amateurs pour ses marines Quand on lui demande s’il retrouve à Cap-Rouge plus vraies que nature et pour l’utilisation du nombre d’or dans la composition de ses peintures. Installé à Cap-Rouge depuis 2006, ce natif de Lorraine devenu à sa majorité marin d’adoption sur la Côte d’Azur célébrait récemment ses 25 ans de carrière. Objet de plus de 500 expositions à travers le monde, son œuvre au style prisé s’inspire du Saint-Laurent, de la Baie-des-Chaleurs et des nombreux lacs de la province.

A

La beauté des bateaux Diplômé des beaux-arts de Toulon, LO a vite fait de la vie d’artiste sa vocation première. « Je venais d’une région sinistrée, dans l’est de la France », témoigne-t-il. « Un coin où tout le monde allait travailler à l’usine en attendant le week-end, puis les vacances, puis la retraite, sans jamais profiter du moment présent ! » Quant à lui, il a décidé de vivre chaque jour à plein. Parti pour la Côte d’Azur où il a commencé comme animateur dans des camps de vacances, il a fini par s’y installer: « Je suis tombé amoureux de la mer ». Une muse de tous les instants pour ses tableaux hyperréalistes de bateaux et de paysages maritimes. Entre 1985 et 1993, il a d’ailleurs vécu sur l’eau: « Un endroit où l’on a juste à savourer le temps qui passe. » Aujourd’hui, peindre lui permet de se « retrouver en mer ».

Flots de bonheur LO peint depuis toujours à l’acrylique. « J’aime

quand ça sèche vite », dit-il. Au préalable, il réalise ses croquis à l’aquarelle ou à la gouache. Et s’il reconnaît avoir la chance de pouvoir vivre de son

Offre d’emploi  Concepteur infographiste

Journaux L’Écho de Cap-Rouge et L’Écho du Lac

Responsabilités : Mise en page de journaux • Conception publicitaire • Préparer matériel prêt à l’impression • Mise à jour de sites web • Monter documents de ventes • Prise de photos Compétences : Expérience 3 ans et + en montage publicitaire et édition de journaux • Formation collégiale infographie ou graphisme • Travailler sous pression • Maîtrise de Suite CS 6.0 : InDesign, Illustrator, Photoshop, Acrobat Dreamweaver • Connaissance des feuilles de style, librairies InDesign et « trapping » • Rigueur, autonomie, souci du détail et ouverture face à la critique • Travaille d’équipe Conditions : Salaire selon expérience • Banque de

temps • Assurances • Temps plein semaine/horaire

variable • Lieu : Lac-Beauport CV et portfolio à info@leseditionsprime.ca.

Hélène-Caroline Fournier

Connaissez-vous LO ? Véritable référence mondiale en matière de peinture hyperréaliste, cet artiste de Cap-Rouge a reçu le 28 mai dernier le Premier Prix du 18e Salon International de Peinture et Sculpture d’Audun-le-Tiche, en France. L’œuvre primée, pour la catégorie huile et acrylique, représentait la Marina de Roberval. Un sujet de prédilection pour cet amoureux de la mer qui a longtemps navigué et vécu sur la presqu’île de Giens, entre Nice et Saint-Tropez. Artiste peintre installé à Cap-Rouge depuis 8 ans, LO a reçu fin mai le Premier Prix du 18e Salon International de Peinture et Sculpture d’Audun-le-Tiche, en France, ainsi que le Prix Internation’ART 2014 à Roberval. un peu de cette mer qu’il a tant chérie, il sourit: LO reçoit dans son atelier « C’est la campagne à la ville. Je me vois comme sur rendez-vous au 418 653-7030. un touriste, un type toujours étonné d’être ici ! » www.lographiste.com


8 | www.lechodecaprouge.ca |

JOURNAL L’ÉCHO DE CAP-ROUGE

| juin 2014 | volume 5 • numéro 5

Piste cyclable le long de la Plage-Jacques-Cartier

Interdite aux deux-roues, encore et toujours ! Qui n’a jamais rêvé, à la faveur de l’été, d’aller se promener à bicyclette le long de la Plage-Jacques-Cartier ? Problème : une fois sortis du secteur Cap-Rouge et entrés dans la partie Sainte-Foy du parc, les vélos sont interdits. Une « frontière » qui a bien du mal à passer auprès des amoureux des deux-roues, qui se verraient bien rejoindre par le chemin côtier la piste cyclable de la Promenade Samuel-De-Champlain.

à ceux qui tenteraient de passer outre : des gardiens auront tôt fait de leur demander de descendre de leur vélo et de le garer à l’entrée de cette zone uniquement réservée aux marcheurs. Maintenant que les vieilles chicanes locales sont enterrées, pourquoi la Ville ne complèterait-elle pas ce bout de piste cyclable ? À l’heure où des campagnes de santé publique vantent à tout va l’activité physique, voilà qui serait cohérent.

Par Stéphane Ledien stephane@leseditionsprime.ca

A

vec les beaux jours, l’envie de longer le fleuve à vélo n’en est que plus forte. Surtout depuis la concrétisation du premier tronçon du sentier des Grèves. Un projet consistant à réunir, par un lien piétonnier sur le bord du Saint-Laurent ou surplombant la falaise, le quai des Cageux de la promenade Samuel-De-Champlain et le parc de la Plage-Jacques-Cartier. Seul souci : sur la promenade de la plage les cyclistes n’ont jamais eu la cote et ne risquent pas de l’avoir cet été encore.

La séCurIté avant tout

En 1991, la plage Jacques-Cartier a été divisée entre Cap-Rouge et Sainte-Foy. Occupant la partie la plus réduite, Cap-Rouge y a aménagé une piste cyclable ainsi qu’une voie piétonne. Une disposition que la mairesse de SainteFoy de l’époque, Andrée Boucher, a refusé À partir de cette zone, les vélos ne sont plus admis sur la promenade de la Plage-Jacques-Cartier. une de prendre de son côté. Aujourd’hui encore, décision remontant au temps de la mairesse de sainte-Foy andrée boucher, et que la ville de québec a même après la fusion, une barrière empêche maintenue « pour des raisons de sécurité, au grand dam des cyclistes. les cyclistes de poursuivre leur route. Et gare

StépHane Ledien

raPPeL des FaIts

Questionnée à ce sujet, la Ville fait preuve de prudence et fournit une réponse somme toute très administrative. « Il en va de la sécurité des gens qui fréquentent le parc », explique Suzanne Audet, conseillère en communication de l’arrondissement de Sainte-Foy-Sillery-Cap-Rouge. « La piste située dans la partie ouest du secteur est en bonne partie large et asphaltée. Ce n’est pas le cas dans la zone est. Étant donné le nombre important de marcheurs qui l’utilisent, la cohabitation entre les marcheurs et les cyclistes ne serait pas sécuritaire. » De son côté, Laurent Proulx, le conseiller municipal de Cap-Rouge-Laurentien, se dit attentif à la revendication des citoyens cyclistes : « j’ai demandé à la direction générale des loisirs de voir ce qu’on pouvait faire ». L’élu déclare rester « ouvert », mais précise que la sécurité aura toujours « le dernier mot ». L’espoir fait vivre, dit le proverbe.

PEINTURE + POTENTIEL Une vraie différence. Maintenant.

Avec Collège Pro, vous ob�endrez un travail de peinture extraordinaire, et beaucoup plus. Nous planifions maintenant les rendez-vous pour un été bien occupé. *Tout type de travaux intérieurs et extérieurs *Excellent rapport qualité prix *Es�ma�on gratuite *Garan�e de 2 ans

Contactez-nous aujourd'hui pour votre es�ma�on gratuite.

collegepro.com 1-800-465-2839

100$

VOUS MÉRITEZ UN SOIR DE RELÂCHE ! CHOIX DE PLATS SANTÉ PRÊTS EN 5 MINUTES.

Rouleaux impériaux ou de printemps, won ton frit ou aux arachides, soupes, poulet général tao, crevettes basilic, poulet gingembre, saumon citronnelle, porc caramel, pad thaï, sauté de légumes et bien plus!

de rabais

Ce coupon doit être présenté lors de l'es�ma�on. Achat minimum de 1,000$ requis. Ne peut être jumelée avec aucune autre offre ni ne peut être appliquée sur un contrat déjà signé. Limite d'un coupon par adresse. Offre sous réserve de la par�cipa�on des franchisés locaux.

4307, rue Saint-Félix, Cap-Rouge | 418 659-2332 CAP-ROUGE n CHARNY n QUÉBEC

www.maisonthailandaise.com


volume 5 • numéro 5 | juin 2014 |

JOURNAL L’ÉCHO DE CAP-ROUGE

| www.lechodecaprouge.ca | 9

QuI eSt-ce ? Par Malory Lepage malory@leseditionsprime.ca

Ancien joueur de la Ligue nationale de hockey

un homme qui carbure à l’action ! Ancien joueur de hockey professionnel, notre personnalité mystère du mois est un visage bien connu du public. Il est entre autres réputé pour avoir réalisé un tour du chapeau en un temps record, soit deux minutes et dix-sept secondes. Carougeois depuis maintenant 27 ans, notre invité apprécie la quiétude et la beauté de l’endroit.

i

dans la LNH. Toutefois, les épreuves ne découragent pas notre invité énigmatique. Lorsqu’il a eu la chance de montrer à son club ce qu’il savait faire, il n’a pas ménagé les efforts ! « Je me donnais à fond, je grafignais les bandes ! ». Et ça a payé : il reprit les rangs de l’équipe et y resta jusqu’à sa retraite.

l a attrapé la fièvre du hockey tout jeune, dès le moment où il a enfilé ses patins pour jouer avec sa toute première équipe. Il était alors âgé de neuf ans. Passionné, il a toujours su qu’il en ferait sa carrière. « Lorsque j’ai été repêché dans le junior majeur, j’ai concentré toutes mes énergies sur mon rêve », affirme-t-il. Cet homme de défis dit avoir beaucoup apprécié la fraternité existant au sein de l’équipe, citant notamment « la vie de la chambre de hockey, les repas ensemble, les différentes épreuves et les après-matchs ». Lorsqu’il a accroché ses patins, c’est d’ailleurs cette camaraderie qui

COurtOiSie

? sympathique, généreux et terre-à-terre sont des qualificatifs qui décrivent bien notre mystérieux invité du mois ! lui a manqué le plus. Pas étonnant, puisqu’ils se côtoyaient tous quotidiennement durant les trois quarts de l’année ! Ayant évolué pour le même club durant toute sa carrière dans la Ligue nationale, ses coéquipiers étaient bien plus que ses compagnons de jeu : ils étaient comme sa famille. Notre personnage sait tirer le meilleur des situations difficiles. S’il a connu une certaine stabilité pendant sa carrière dans la LNH, les débuts sont rarement faciles dans le métier. Il a effectivement dû être séparé de sa femme durant le temps où il est allé jouer aux ÉtatsUnis, juste avant son repêchage dans la ligue la plus convoitée au monde. De plus, il a dû déménager sa famille lorsqu’il a été recalé dans la Ligue américaine, après avoir joué deux ans

qui est-ce ? Découvrez notre personnalité mystère en p. 21

Ce sympathique père de deux enfants reste un mordu de sport, même dans son après-carrière. Il s’entraine régulièrement et joue au hockey toutes les semaines. Sa deuxième profession prend beaucoup de place dans sa vie. Propriétaire de concessions NAPA AUTOPRO depuis 1994, il possède aujourd’hui

trois succursales de la franchise, avec son fils cadet Mathieu. Son ainé, Jean-Philippe, joue toujours au hockey; on l’a notamment vu dans l’uniforme du Lightning de Tampa Bay cette année. Notre invité mystère n’hésite jamais à s’impliquer dans diverses causes : il participe à plusieurs tournois de golf et parraine la fondation du CHU de Québec pour lutter contre le cancer de la prostate, entre autres. On peut également le voir à la télévision, dans une toute nouvelle publicité de Réno-Dépôt. Chose certaine : notre personnalité mystère est un homme très occupé !


10 | www.lechodecaprouge.ca |

JOURNAL L’ÉCHO DE CAP-ROUGE

| juin 2014 | volume 5 • numéro 5

ÉDItOrIAl Par André Juneau

québécois, deux fois plutôt qu’une ! Dans le numéro d’avril de l’Écho de Cap-Rouge, on vous a passé un poisson d’avril en suggérant que Cap-Rouge pourrait changer de nom pour Cap-Vert. Aujourd’hui, je ne vous propose rien de moins que de changer le nom de la province de Québec. Je profite de l’occasion où notre maire est lui-même à la recherche d’un nouveau slogan pour notre ville et que plusieurs lecteurs partiront en vacances pour avancer ma suggestion.

N

e croyez surtout pas que cette suggestion ait un lien avec les récentes élections provinciales; il n’en est rien. La présente est basée essentiellement sur une expérience personnelle que je partage sans doute avec de multiples lecteurs. Une expérience qui m’a fait réaliser que nous sommes les seuls au pays à devoir partager la similitude toponymique de notre ville et de notre province, une fait qui amène parfois des situations plutôt cocasses. Que fait-on chaque fois que nous devons écrire notre adresse sur un formulaire, une enveloppe, ou sur le net ? Québec (Québec). Non! Nous ne sommes pas bègues. Les politiciens québécois de tous les partis mettent beaucoup d’efforts à souligner que le Québec est différent ; mais si tu vis dans la ville de Québec tu es plus que différent, tu es unique, tu es Québécois/Québécois. En vacances à l’extérieur de la province de Québec, ne vous est-il jamais arrivé d’avoir à répondre : « D’où venez-vous ? » de Québec, « Ha! De Montréal ? » Non, tab…… de la Ville de Québec. Cette anecdote illustre toute l’importance d’utiliser le mot « ville ». Paradoxalement, c’est souvent en France que la réaction est la pire. Un parmi les exemples vécus : « Vous venez de quel endroit ? De Québec. Ah oui! Je connais bien, ma fille a étudié à Montréal. Mais je viens de la Ville de Québec, pas de Montréal. Ah oui ! Vous êtes Canadien, Américain en fait. Brrrrrr ! » Cette dualité d’identité pourrait générer encore plus de confusion. Par exemple, les Nordiques de Québec pourraient ainsi devenir les représentants de tout le Québec et faire ombrage aux Canadiens de Montréal. Hi hi ! Belle revanche pour les résidents de notre ville face à tous ceux et celles qui osent nous identifier à Montréal. Imaginez l’impact de la confusion si notre maire, Régis Labeaume, représentant « de »

Québec, était invité par erreur à l’Élysée à la place du premier ministre, Philippe Couillard, représentant « du » Québec. Jamais toponyme n’aurait eu autant d’impact diplomatique. Récemment, je citais une étude sur les fusions municipales qui indiquait que les résidents des villes fusionnées de la région avaient, plus que nulle part ailleurs au Québec, conservé l’habitude de s’identifier à leur ancienne ville. Sur ce point, la dualité toponymique pourrait être l’explication ultime. Nous avons certainement l’impression d’être plus précis en mentionnant que l’on vient de Cap-Rouge, de Sainte-Foy ou de Saint-Augustin que « de Québec », surtout si l’on omet de mentionner le mot ville. En fait, je crois que la dualité Québec province et Québec ville est omniprésente en nous, et qu’en mentionnant uniquement « de Québec » nous somme conscient, d’ouvrir une porte à l’incertitude chez notre interlocuteur. Au moment où l’identité de la Ville de Québec devient une préoccupation importante pour notre maire, la similitude des patronymes ville/province méritait d’être soulevée, car c’est un élément qui fait ombrage à l’identité de Québec comme ville, particulièrement à l’étranger. Alors, monsieur le maire, pour faire rayonner notre ville, pour bien l’identifier Ville de Québec, particulièrement au niveau international, faudrait-il changer le nom de la province, revenir aux sources, l’appeler Province du Bas-Canada, peut-être ? Bien sûr, cette suggestion ne tient pas la route. Mais la dualité toponymique est bien réelle et devrait faire partie des éléments de réflexion de ceux et celles à qui on a confié le mandat de réfléchir sur l’identité de la Ville de Québec. Chers lecteurs de l’Écho de Cap-Rouge, au moment où vous amorcez les préparatifs des vacances, prenons tous la résolution de mentionner le mot « ville » si on s’identifie « de Québec », ou utilisons le nom de notre ancienne ville avec les explications qui s’imposent face à la nouvelle réalité. Bonnes vacances à tous nos fidèles lecteurs et lectrices !


volume 5 • numéro 5 | juin 2014 |

leS ÉcHOS De l’ÉcHO

JOURNAL L’ÉCHO DE CAP-ROUGE

TABLEAU D’HONNEUR de votre député de Louis-Hébert,

Par Malory Lepage

SAM HAMAD

malory@leseditionsprime.ca

le passeport local 2014  vous invite à économiser chez nos commerçants ! 

Appréciation de la Jeunesse

uge a honoré Le Club Optimiste de Cap-Ro accomplissets ren diffé s leur 10 jeunes pour ch annuelle ments, lors de l’activité-brun Le Club mise . “Appréciation de la Jeunesse” jeunes et les des e ssit réu la et sme sur l’optimi activités. Bravo! encourage à travers diverses

COurtOiSie

Distribué dans le dernier Écho de Cap-Rouge, le passeport local 2014 réunissait dans un même livret une foule d’entreprises d’ici pour vous offrir des coupons-rabais exclusifs. Ces coupons sont valides pendant différentes périodes de l’été, soit en juin, juillet et août. À la maison ou dans l’auto, conservez-le bien en vue afin de ne pas rater les meilleures offres de la saison estivale !

sushIbox « surfe sur

une nouvelle vague » !

Fraichement déménagé dans ses nouveaux locaux du 955, route Jean-Gauvin, le comptoir à sushis a fait peau neuve, tout en augmentant son espace en salle à manger. Comptant désormais une vingtaine de places assises, l’équipe de SUSHIBOX est fière d’accueillir ses clients dans son décor dernier cri, tout en conservant son atmosphère chaleureuse.

PASSEPORT LOCAL 2014

b Optimiste; Mme Rita Veilleux, du Clu d’un certificat, e Alexie Braün, récipiendair de mon bureau et Joël Godin, responsable . tion crip de circons

La perfection pour l’excellence CCMRC Cap-Rouge

Sous la présidence d’honneur du Lieutenant-gouverneur du Québec, l’honorable Pierre Duchesne, les membres du Corps de Cadets de la Marine royale canadienne 287 CapRouge ont présenté leur 31e revue annuelle lors de laquelle différents prix de mérite ont été remis aux récipiendaires pour souligner leur bon travail, leurs talents et leur détermination.

Économisez tout l’été chez vos commerçants locaux préférés!

45 offres exclusives et plusieurs rabais à l’intérieur

Tournoi de golf de Jumelage St-félix

Jumelage St-Félix invite la population à son tournoi de golf, visant à amasser 10 000 $ au profit du programme « Jóvenes en acción », au Honduras. L’évènement se tiendra le 21 août prochain au Club de golf Grand Portneuf. Information : 418 822-3842.

bandeauEstivale5x1,75 copy.pdf

1

2014-05-09

Appuyant la cause de la fibrose kystique depuis plusieurs années, le Carougeois Jean-François Bégin (à gauche sur la photo) relèvera un défi de taille, l’automne prochain. Avec son frère Claude (à droite), il prendra le départ en solo de six marathons en sept jours en autonomie dans le désert Atacama, pour soutenir la recherche sur cette maladie génétique mortelle. Nous surveillerons cette grande initiative de près ! Afin de les suivre dans leur aventure, visitez leur page Facebook : www.facebook.com/ traverseedelatacama2014.

Le Trophée du meilleur tireur de class e junior et senior a été remis au Matelot de première classe Keven Brassard par Ihssane El Ghernati, conseillère politique à mon bureau de circonscription.

12:00

Encourager la performance et la persévérance

C

M

Y

CM

MY

CY

1/4 page 418 651-5487 1111, boul. de la Chaudière

Cap-Rouge

caissedecaprouge.com /caissedecaprouge

laire, j’ai eu En cette fin d’année sco bourses de des e ettr le plaisir de rem nce aux Persévérance et Performa François ntSai ire ina Sém du élèves smaures. de Saint-Augustin-de-De arc n-M Jea e Pèr En mémoire du l’été Boulé qui nous a quittés de son ir ven sou se r pou et sé, pas nes du jeu des rès aup implication à partir qu’ é onc ann Séminaire, j’ai in la bourse portera le cha pro l’an de arc Boulé”. agne et Corinne Baron, Sophie Champ nom de “Bourse Jean-M Maxime Dion, Jérémie e!

Gilles Dion, Président et Michel Bédard, directeur général

CMY

K

1405_PasseportLocal2014-CR.indd 1

2014-05-12 14:39

l’équipe de l’année du hockey mineur de Cap-rouge/Saint-Augustin

traversée du désert atacama

| www.lechodecaprouge.ca | 11

re réussite scolair

patriCe audet

Dumais. Bravo pour vot

FACEBooK

de gauche à droite: rené martineau, richard Cayouette, Jean-François bienvenue, stéphane bernard et stéphane Picard. Lors de la soirée de reconnaissance des bénévoles du 8 mai dernier, l’Association du hockey mineur de Cap-Rouge/Saint-Augustin remettait à l’équipe de Jean-François Bienvenue, les Novice B Royaux 3, le trophée Denis-Légaré pour l’équipe s’étant le plus distinguée au cours de la saison 2013-2014. Le club s’est hissé en tête du classement de la saison régulière, a remporté un tournoi et s’est rendu en finale des séries éliminatoires, en plus d’avoir participé aux championnats régionaux. Félicitations à toute l’équipe!

La Gratiféria : un marché 100 % gratuit

« Pas de troc, pas d’échange, on donne et on prend » : tel est le crédo de la première Gratiféria de la région, qui s’est tenue le 15 juin dernier, sur le terrain de la Ferme Estivale à Saint-Augustin. Afin d’en apprendre davantage sur cette foire gratuite axée sur l’entraide locale, rendez-vous au www.facebook.com/gratiferiaquebec.

Ihssane El Ghernati, Catherine Giroux, Suzanne Thibeault, Lise Beauregard, Rita Veilleux, Nicole Chouinard, Sylvie Desja rdins, Gilles Marcoux.

Un service à la communauté très app

récié

Au Centre communautaire de Cap-Roug e s’est tenue l’assemblée générale annuelle du Mouvement des services à la communauté du Cap-Rouge. Lors de cette rencontre, des membres du cons eil d’administration ont terminé leur mandat et ont été remplacés par d’autres mem remercier les anciens et les nouveaux mem bres bénévoles. Je tiens à bres pour leur dévouement, leur disponibilité et l’aide qu’ils apportent à la communauté. Pour plus d’information sur l’aide apportée, veuillez visiter leur site internet : http://www.msccr.com/

Vous pourrez toujours compter sur moi !

Sam Hamad Député de Louis-Hébert

Ministre du travail Ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale

Bureau de circonscription 810, route Jean-Gauvin, Bureau 202, Québec (Québec) G1X 0B6 Tél. : 418 528-0483 Téléc. : 418 644-1253 shamad-lohe@travail.gouv.qc.ca


12 | www.lechodecaprouge.ca |

JOURNAL L’ÉCHO DE CAP-ROUGE

| juin 2014 | volume 5 • numéro 5

Nouveau cours d’initiation sur le lac Saint-Augustin

Le bateau-dragon, un sport accessible à tous ! Le bateau-dragon, vous connaissez ? L’été étant à nos portes, il y a de fortes chances que vous ayez aperçu ces embarcations sur le lac Saint-Augustin. Même si son nom peut sembler quelque peu ésotérique pour les non-initiés, c’est un sport beaucoup plus accessible qu’il en a l’air. Qui plus est, le Club de bateau-dragon de la Capitale (CBDC) offre désormais des cours pour les débutants en la matière. Par Malory Lepage malory@leseditionsprime.ca

C

omptant une vingtaine de rameurs à bord, le bateau-dragon repose sur la coordination et la synchronisation de son équipe. « C’est comme du canoë de vitesse, mais à plus grande échelle », explique Jean-Philippe Hudon, président du CBDC. S’il évoque un peu l’époque des Vikings par son nom, il faut savoir que le sport comporte quelques traditions. Lors des compétitions, une personne, à l’avant du bateau, s’occupe de donner le rythme au tambour. De plus, une tête et une queue de dragon ornent l’embarcation, rendant hommage aux origines chinoises de la discipline. En effet, celle-ci date de plus de 2 000 ans ! À l’époque, le bateau-dragon était un rite pratiqué en début de saison de sécheresse et d’épidémies, afin de « C’est un sport très amical, même en compétition. Les gens sont de bonne humeur et ils ont du plaisir », se protéger contre ces menaces. Aujourd’hui, c’est un sport international soutient Jean-Philippe hudon. moderne et fédéré, qui connait une grande

MaLOry LepaGe

DES ORIGINES SURPRENANTES

popularité. Arrivé au Canada il y a une trentaine d’années, sa notoriété s’est accrue lorsqu’un médecin de Vancouver a découvert ses bienfaits pour la réhabilitation des femmes ayant subi une ablation du sein en raison d’un cancer. On a donc assisté à la création d’équipes féminines, puis, peu à peu, le nombre d’adeptes – avec ou sans cancer – a connu une croissance fulgurante. Si le sport est assez mixte aujourd’hui, les équipes de femmes se font très nombreuses. « Il est rare de rencontrer un tel engouement pour un sport de sprint, donc de puissance musculaire, chez les femmes », note M. Hudon. Les valeurs associées à celui-ci sont le respect, la camaraderie, l’engagement et l’appartenance. Le CBDC compte cinq équipes de femmes et quatre équipes mixtes, en plus du groupe d’initiation. Ce sont trois formations de plus que l’an passé. Au total, le Club dénombre quelque 200 membres à son actif. Cette croissance d’effectifs a été rendue possible grâce à l’achat d’un nouveau bateau, une commandite de Procter & Gamble. Vous désirez essayer cette discipline hors du commun ? Rendez-vous au www.bateaudragonquebec.com pour plus d’informations. Curieux de les voir à l’œuvre ? Vous pouvez observer les équipes s’entrainer tout l’été, en allant vous promener en bordure du lac Saint-Augustin du lundi au jeudi, en début de soirée, à partir du Parc Riverain.


volume 5 • numéro 5 | juin 2014 |

JOURNAL L’ÉCHO DE CAP-ROUGE

| www.lechodecaprouge.ca | 13

Équipements d’été

StépHane Ledien

À quand une piscine extérieure publique à Cap-rouge ? Il fait beau, il fait chaud, et vous n’avez pas envie de prendre l’auto pour aller vous rafraîchir. Comme on vous comprend ! Mais comment faire ? Il y a bien dans notre arrondissement pas moins d’une quinzaine de piscines et pataugeoires extérieures, mais Cap-Rouge est le seul secteur à ne pas disposer d’un bassin public. Alors pourquoi n’y a-t-il pas de piscine tout près de chez nous ? L’Écho revient sur la question. Par Stéphane Ledien stephane@leseditionsprime.ca

O

d’abord à « équilibrer le compte de taxes ». Et le service à la population dans tout ça ? De fait, comme aucun résident ne semble l’avoir posée au Conseil du quartier du Cap-Rouge, la question d’un tel équipement n’a jamais été traitée, ni même envisagée. Laurent Proulx invite donc comme Sillery ou Sainte-Foy. Une piscine hensif. « Je ne suis pas fermé à l’idée » dit-il, en la population à le rencontrer pour en parler. extérieure dans le secteur ferait en tout cas rappelant néanmoins que son mandat consiste Citoyens, à vous de jouer ! bien des heureux l’été. Il est encore permis de rêver ! Un rêve que la Ville n’a pas en projet de concrétiser, si l’on en croit l’information que nous a transmise Suzanne Audet, conseillère en communication de l’arrondissement de Sainte-Foy-Sillery-Cap-Rouge : « Le besoin d’une nouvelle piscine extérieure municipale de la part de la population du secteur de Cap-Rouge ne s’est pas fait sentir auprès de l’arrondissement ». Et l’employée municipale de préciser : « Il faut dire qu’à ce chapitre, l’arrondissement est très bien servi. » L’arrondissement, oui. Mais Cap-Rouge ?

n ne compte plus les effets bénéfiques de la natation : ce sport réputé complet sollicite tous les muscles et, de façon harmonieuse, l’appareil respiratoire et pulmonaire. Nager développe ainsi l’endurance, en plus d’apaiser et de décontracter... Et puis, par temps chaud, l’eau a du bon ! Entre juin et septembre, les résidents de Québec ont la chance de pouvoir accéder librement et gratuitement aux jeux d’eau, piscines et pataugeoires extérieurs répartis dans tous les quartiers de la Ville. Bien doté pour sa part, l’arrondissement de Sainte-Foy-Sillery-Cap-Rouge compte une quinzaine de ces équipements aquatiques. Mais un ConseILLer « Pas Fermé À L’Idée » le secteur Cap-Rouge fait figure de parent La piscine extérieure chauffée la plus proche pauvre : aucune piscine n’y a été construite. pour les Carougeois se trouve au parc Saint-Benoît à Sainte-Foy. Pas si loin, mais sans voiture, difficile de s’y rendre ; et en autobus, il faut Le bIen de tous Il n’est pas rare d’entendre quelques-uns de s’armer de patience... Quand on mentionne ces nos concitoyens se plaindre d’un manque d’in- aléas, Laurent Proulx, conseiller municipal frastructures en comparaison de quartiers de Cap-Rouge-Laurentien, se montre compré-

Gilles Dion, président

Cap-Rouge

Michel Bédard, directeur général

418 651-5487 caissedecaprouge.com


14 | www.lechodecaprouge.ca |

JOURNAL L’ÉCHO DE CAP-ROUGE

| juin 2014 | volume 5 • numéro 5

Quelques conseils de prévention pour nos chiens et nos chats cet été

des vacances au poil ! Par Stéphane Ledien stephane@leseditionsprime.ca

l’

été est la période idéale pour profiter pleinement de nos compagnons à quatre pattes. Mais c’est aussi le moment qu’ont choisi les vers, puces et autres nuisibles pour venir gâcher ces moments privilégiés « Lors de la saison chaude, chiens et chats sont plus à risque d’être infestés par différents parasites internes et externes », explique le docteur Andrée-Anne Blanchet. Notamment les vers intestinaux, dont les œufs sont présents dans l’herbe, la terre et les selles d’autres animaux non traités. Attention aussi aux piqûres de moustiques, qui transmettent le ver du cœur, une maladie affectant gravement la santé de nos compagnons.

Promenons-nous dans Les boIs… Autre grand classique de la saison : les tiques. Particulièrement nombreux dans les endroits boisés et les broussailles, ces acariens de

malheur sont des vecteurs de transmission, aussi bien aux animaux qu’aux humains, de la maladie de Lyme, laquelle, rappelons-le, peut entraîner de la fièvre ou des troubles du système nerveux. Alors, quoi faire ? D’abord, demander au vétérinaire de vous prescrire des produits antiparasitaires à appliquer chaque mois entre juin et début novembre. Vers intestinaux et puces seront aussi éradiqués, et les insectes piqueurs repoussés. Et si votre animal Il n’y a pas meilleur moment que l’été pour profiter de nos amis à quatre pattes. Le docteur est déjà infesté de tiques : les retirer, lentement, avec des pinces « tire-tiques » (en vente andrée-anne blanchet de la clinique Globalvet rappelle cependant qu’il convient de prendre quelques en pharmacie), puis appliquer une solution précautions face aux risques parasitaires et aux fortes chaleurs. désinfectante sécuritaire. les symptômes : en cas de halètement, de vomis- près du barbecue, évitez d’offrir les restes à sements, de léthargie ou de gencives rouges, votre fidèle compagnon : épis de maïs et os de soLeIL et Zones d’ombre Par temps très chaud, le docteur Blanchet n’hésitez pas à mettre votre animal à l’ombre, grillades sont dangereux ! Derniers conseils conseille de promener votre animal tôt le à l’arroser avec de l’eau fraîche et à le ventiler. pour la route : habituez graduellement votre matin ou en fin d’après-midi. Le tout en Une consultation s’imposera dans la foulée. animal à la voiture et ne l’y laissez jamais en privilégiant les espaces gazonnés, l’asphalte Quant aux chiens et chats ayant la peau pâle plein soleil ! brûlant pouvant causer des risques pour les ou le pelage clairsemé, il est préférable de ne coussinets. Côté coups de chaleur, les races au pas les tondre à cette période : les poils longs Globalvet, 4755, rue de la Promenade des Sœurs. museau court sont le plus à risque. Surveillez protègent contre les rayons U.V. Côté repas Tél. : 418 656-6217

StépHane Ledien

Les beaux jours sont enfin là ! Chiens, chats et leurs heureux propriétaires peuvent reprendre possession de la nature, sur le bord de la rivière ou près du fleuve. Mais gare aux parasites et aux coups de chaleur ! L’Écho fait le point sur la question avec le docteur Andrée-Anne Blanchet, propriétaire et directrice générale de la clinique vétérinaire Globalvet, à Cap-Rouge.


volume 5 • numéro 5 | juin 2014 |

JOURNAL L’ÉCHO DE CAP-ROUGE

| www.lechodecaprouge.ca | 15

Babillard Jeunesse ACADÉMIQUE

SPORT

LOISIRS

COMMUNAUTÉ

SCIENCE

Par Malory Lepage malory@leseditionsprime.ca

Champions de taekwondo des studios unis sainte-Foy

jACquES DELISLE

Sept taekwondoins d’ici, s’entrainant aux Studios unis Sainte-Foy, ont raflé les honneurs lors du Tournoi Studio unis Val-Bélair, du Championnat Est du Canada et de la grande compétition québec open de cet art martial coréen. De gauche à droite, rangée du haut : Charles Edward Hall, Camille Rhéaume Tremblay, Charles Rochette, Dimitri Spychka, Carolle-Anne Turmel. En bas : jacques Delisle (propriétaire et instructeur-chef), Laurie Bergeron, et Wendy Lapierre. Mention spéciale aux nouveaux gradés Charles Rochette, ceinture noire 1er dan et Carolle-Ann Turmel, ceinture noire 3e dan. Toutes nos félicitations !

LouISE LEBLAnC

un jeune escrimeur d’ici taille sa place

La violoniste émérite émilie auclair, accompagnée de mme nathalie Ferland, présidente du conseil du Concours de musique de la Capitale.

Le jeune augustinois Francis Bouchard, membre du club-école d’escrime l’Esquadra, a remporté la médaille d’argent au Championnat Canadien d’escrime, au fleuret masculin chez les moins de 15 ans. L’évènement se déroulait du 16 au 18 mai dernier à l’université York, à Toronto. Félicitations Francis !

lauréats du Concours de musique de la Capitale 2014

COurtOiSie

Cinq jeunes musiciens de chez nous se sont illustrés à la finale du Concours de musique de la Capitale, qui s’est tenue le 10 mai dernier. Dans la catégorie violon défi, soulignons la performance d’Émilie Auclair, gagnante de la Coupe Hydro-Québec et du prix de la Fondation des Violons du Roy. Au piano, Jean-Philippe Cauchon, Sophie Major et Laurie-Anne Voyer ont remporté des honneurs, tout comme Lisa Duprez-Goulet, qui s’est démarquée au chant. Bravo à tous !

COurtOiSie

deux médailles d’or pour  renaud bégin

de gauche à droite: Cindy Lavoie (médaillée d’argent), l’entraineur chef Georges Cauchon, renaud bégin et l’entraineur Jasmin therrien.

Le boxeur augustinois Renaud Bégin a récolté sa deuxième médaille d’or de l’année aux Gants de bronze 2014, présentés à Trois-Rivières, les 11, 12 et 13 avril derniers. Félicitations !

1021, BOUL. DU LAC, LAC-BEAUPORT / 1240, AUT. DUPLESSIS, QUÉBEC

errATUmS

dans l’article que devient la Maison Blanchette? place à l’art (sise au 4187, Côte de Cap-Rouge) paru dans l’écho de Cap-rouge de mai dernier, il aurait dû être écrit qu’on y retrouve maintenant un « massothérapeute professionnel membre de l’AMq » ou « bureau de massages professionnel ». nos excuses à M. Pierre Sansfaçon, massothérapeute. COurtOiSie

COurtOiSie

Lors de la remise de prix du Cocktail Osez le Rouge de la Symbiose, le 8 mai dernier, veuillez noter que la bourse de Mélodie Spear a été offerte par le Groupe prOVenCHer d’aMOurS PAquET, gestionnaires de patrimoine de la Financière Banque nationale, et remise par Mme Maryse Fortier, représentante de l’organisation.

archibaldmicrobrasserie.ca


16 | www.lechodecaprouge.ca |

JOURNAL L’ÉCHO DE CAP-ROUGE

| juin 2014 | volume 5 • numéro 5

DANS MA cOur Par Louis-Antoine Gagné louis.antoine.gagne@gmail.com

Compost, paillis et amendement, que désirent vraiment vos platebandes ?

Le bois raméal fragmenté, l’avenir de vos platebandes LOuiS-antOine GaGné

Vous avez dégagé vos platebandes, vous y avez planté quelques fleurs annuelles et quelques vivaces. Le résultat est de toute beauté, seulement, vous remarquez depuis quelques années que vos plantes manquent d’envergure. Pire encore, certaines semblent même en déclin. Votre sol est peut-être en cause : vos plantes sont sans doute en carence d’éléments nutritifs. Sans nécessairement faire une analyse exhaustive de votre sol, vous pouvez tout de même agir et poser des gestes qui assureront une santé durable à vos plantes et vos aménagements. découvrez le bois raméal fragmenté (brF).

B

ien sûr, afin d’obtenir un résultat rapide, vous pourriez mettre de l’engrais chimique. Par contre, la préservation de votre environnement vous préoccupe et vous préférerez privilégier une approche plus naturelle et plus durable. Vous devriez donc vous tourner vers des amendements organiques. Il existe plusieurs types de compost que vous pouvez appliquer sur vos platebandes chaque année. L’utilisation du compost est intéressante pour différentes raisons : celui-ci aura un effet important sur la structure de votre sol, sur ses caractéristiques physicochimiques et sur sa biologie, car il favorisera la présence de microorganismes bénéfiques. Par contre, si vous désirez appliquer une couche de compost chaque année, il vous sera difficile de contrôler les mauvaises herbes, à moins de déposer une couche de paillis par-dessus la couche de compost. Malheureusement, cette opération s’avère plutôt onéreuse, puisqu’elle devra être répétée annuellement. Une solution s’offre à vous : il existe un paillis qui jouera en même temps le rôle de couvre-sol et de compost. Contrairement au paillis de cèdre qui exercera un bon contrôle des mauvaises herbes, mais qui ne contribuera pas à la santé de votre sol, le bois raméal fragmenté (BRF) se chargera des deux fonctions à la perfection. Le bois raméal fragmenté est le nom donné à un mélange non composté de résidus de broyage (fragmentation) de rameaux de bois (branches). Il doit être composé de branches, mais pas de troncs. Il doit aussi être constitué uniquement d’espèces nobles telles que l’érable ou le hêtre. La présence de lignine jeune dans les branches favorise le développement rapide des champignons (basidiomycètes) qui dégradent le bois. Associé à une présence élevée de carbone, l’azote présent dans les rameaux est rapidement consommé. La prolifération des champignons entrainera une réorientation et une stabilisation de l’azote vers l’humification. Ajouter du BRF permet de reconstruire durablement un écosystème au niveau du sol. Cette technique est utilisable pour toutes les formes de culture, potagers, agriculture, nouvelles plantations et établissements de haies. Vous pouvez donc vous renseigner auprès de votre centre jardinier préféré afin de vous procurer ce précieux ingrédient qui vous assurera des platebandes durables et en santé.


volume 5 • numéro 5 | juin 2014 |

JOURNAL L’ÉCHO DE CAP-ROUGE

| www.lechodecaprouge.ca | 17

DANS MA cOur Par Louis-Antoine Gagné louis.antoine.gagne@gmail.com

Pour un été sans piqures

mouches et moustiques, comment s’en protéger ? i

l faut savoir que les bibittes auront besoin d’un temps chaud pour éclore. Elles se pointeront donc le bout du nez dès que la température se sera montrée clémente. Généralement, la période infernale dure environ 40 jours, soit du 15 mai au 25 juin, en fonction du secteur. Si vous prévoyez une sortie à l’extérieur pendant cette période, voici quelques conseils qui pourront vous être fort utiles. Tout d’abord, surveillez votre habillement. L’été nous pousse à nous dénuder et les moustiques en profiteront. Portez donc des vêtements longs, n’oubliez pas de mettre des bas et favorisez les couleurs pâles. Il n’y a rien de pire qu’un gilet

à manches courtes bleu foncé et une paire de sandales pour vous gâcher une balade au parc. Ensuite, une fois bien vêtu, il vous restera à choisir parmi la panoplie de produits contre les mouches. Vous aurez le choix entre les produits naturels, souvent à base de citronnelle, ou les produits chimiques. Tout dépendant de la densité de population à laquelle vous ferez face, les produits naturels pourront vous convenir. Si, par contre, vous désirez une protection accrue, il vous faudra regarder la concentration de DEET. Le DEET est l’ingrédient actif que l’on trouve dans les insectifuges les plus efficaces et les plus utilisés. Chaque insectifuge a une

LOuiS-antOine GaGné

L’arrivée de l’été coïncide bien malheureusement avec l’éclosion de milliers de mouches, de moustiques et de multiples bestioles qui semblent être sur la terre pour une seule raison : nous rendre la vie dure. En plus de nous tourner autour de la tête lors de nos activités extérieures, ces petites créatures désagréables ne nous laissent trop souvent que des piqures qui nous rappellent pendant plusieurs jours notre sortie près de la forêt. Fort heureusement, il existe plusieurs solutions pouvant nous préserver de l’enfer des mouches.   L’utilisation d’insecticide, bien que non souhaité, est parfois incontournable. quantité différente de DEET. Des produits pour enfants existent aussi avec des concentrations plus faibles de cet ingrédient actif. Si vous craignez pour la peau de vos enfants, vous pouvez en mettre uniquement sur leurs vêtements. Pour terminer, un moyen simple de se prémunir contre les moustiques est de limiter leur prolifération là où vous le pouvez. Bien sûr, près de votre chalet au bord du lac, vous n’aurez que très peu d’impact. Par contre, sur votre terrain en ville, vous pouvez faire la différence.

Les moustiques pondent leurs œufs à la surface de l’eau. Dans l’eau, les œufs pondus isolés ou groupés par paquet de 50 à 200 vont flotter le temps que l’embryon se développe, environ une semaine en été. On trouve des larves dans tous les trous d’eau où elles peuvent se nourrir : marécages, égouts, creux d’arbres, vieux pneus, bassins divers, mais pas dans les eaux courantes, ni dans les piscines. C’est pourquoi un peu de vigilance pour éliminer les eaux mortes de votre terrain vous donnera la quiétude tant souhaitée sur votre belle terrasse. Bon été !

Ne payez plus jamais pour vos prochaines réparations de pare-brise*. Jamais. Obtenez

25% de rabais

sur un support à vélos à l'achat d'une attache-remorque**

Obtenez

15 $ de rabais

à l'achat d'un lavage extérieur et aspirateur**

Vitres d’autos Électronique

Esthétique Accessoires

Antirouille Vitres Teintées

*Détails en magasin ou sur vitroplus.com. **Détails en magasin. Offre valide jusqu'au 15 juillet 2014. Seulement au VitroPlus St-Augustin.

St-Augustin

3587, rue de l'Hêtrière

418 877-5532

VITROPLUS.COM


18 | www.lechodecaprouge.ca |

JOURNAL L’ÉCHO DE CAP-ROUGE

| juin 2014 | volume 5 • numéro 5

DANS MA cOur Par Louis-Antoine Gagné louis.antoine.gagne@gmail.com

Ce que vous devez savoir pour épater vos amis

trucs et conseils pour fumer sur le bbq U

ne tendance de plus en plus à la mode est sans aucun doute le fumage. Réussir un fumage parfait est somme toute assez simple. Voici une méthode éprouvée pour les BBQ au gaz et qui s’adapte aussi très bien au BBQ au charbon de bois. Procurez-vous une pièce de viande, idéalement du porc, pour débuter. Lorsque vous maitriserez la technique, vous pourrez passer au bœuf. Des côtes levées ou encore une épaule, qui est une pièce plus abordable, se prêtent très bien à l’exercice. Il vous faudra aussi du gros sel et des copeaux de bois, disponibles chez BBQ Québec. En premier lieu, déposez une bonne quantité de copeaux dans une assiette en aluminium, déposez ensuite l’assiette dans votre BBQ et faites chauffer le tout jusqu’à ce que les copeaux

commencent à fumer. Pendant ce temps, frottez votre pièce de viande avec du gros sel. Éteignez ensuite un ou deux bruleurs, afin que la température de votre BBQ se maintienne en bas de 300 °C. Déposez votre viande sur la grille d’en haut, pour qu’elle se fasse fumer. Ajoutez aussi un plat d’eau sur les grilles afin de conserver une bonne humidité pendant le fumage. Vous laisserez la pièce sous la fumée pendant 2 h 30, en vérifiant à l’occasion la température du BBQ. Une fois le fumage terminé, emballez la pièce dans du papier d’aluminium et continuez la cuisson pendant encore 2 h 30, tout en vous assurant que la température se maintienne sous 300 °C. La dernière étape de cette longue cuisson est la plus plaisante : il s’agit du badigeonnage. Il existe une multitude de sauces à badigeonner sur

LOuiS-antOine GaGné

Un BBQ est un outil de cuisson indispensable pour des étés bien agrémentés de bon repas. Autrefois confiné au rôle de machine pour hamburgers et pour hot dogs, il gagne aujourd’hui ses lettres de noblesse, car c’est toute une industrie culinaire qui se développe et se démocratise autour de ce roi des terrasses. Les experts de BBQ Québec nous livrent aujourd’hui quelques trucs et conseils afin de bien réussir vos BBQ et vous permettre de diversifier vos techniques.

Le trio parfait : porc, sel et fumée. le marché; vous pourrez aussi vous en procurer chez BBQ Québec. Pour terminer la cuisson de votre pièce, sortez-la du papier d’aluminium et badigeonnez lentement la viande à feu doux ou sous cuisson indirecte pendant une trentaine de minutes, jusqu’à l’obtention d’une laque gouteuse et appétissante. Prenez garde aux sauces sucrées qui peuvent carboniser la viande rapi-

dement si votre feu est trop élevé. En terminant, voici une recette maison de sauce à badigeonner facile à réaliser. Il vous faut ½ tasse de ketchup, ½ tasse de moutarde de Dijon, ¼ de tasse de sauce soya, 2 c. à soupe de cassonade, ainsi que du poivre et du whisky au gout. Mélangez le tout, badigeonnez lentement et savourez ! Il ne vous reste plus maintenant qu’à vous régaler et à remercier BBQ Québec !

Les Maîtres du BBQ vous invitent à apprendre leurs secrets.

BBQ

ACCESSOIRES

SAUCES & ÉPICES

COURS DE BBQ

CONSEILS

STE-FOY

VISITEZ BBQQUEBEC.COM

2661 BLVD du Versant-Nord T. 1 844-227-1333

pour trouver nos boutiques 100% BBQ et différents endroits où retrouver nos produits partout au Québec.


volume 5 • numéro 5 | juin 2014 |

DANS MA cOur Par Louis-Antoine Gagné louis.antoine.gagne@gmail.com

Un panier de légumes biologiques chaque semaine, ca vous intéresse ?

L’agriculture soutenue par la communauté, un monde à découvrir

LOuiS-antOine GaGné

L’Agriculture soutenue par la communauté (ASC) est un concept qui relie des citoyens et des citoyennes à des fermes biologiques locales. On devient ainsi partenaire d’une ferme en achetant une part de récolte à l’avance. Le consommateur paie à l’avance, soit en début de saison, pour des paniers de légumes et de fruits qu’il ira chercher chaque semaine, à la même heure, à un point de chute situé près de chez lui.

appétissant, n’est-ce pas ?

C

ontrairement à un marché ou à une épicerie standard, le client ne choisira pas le contenu de son panier, car la production dépend de la période de l’année et des conditions climatiques. Le client devient donc le partenaire du producteur et se reconnait la responsabilité de le soutenir pour s’approvisionner à bon compte en produits frais et biologiques. Au Québec, c’est le groupe Équiterre qui a popularisé et structuré le concept de l’ASC. L’organisme a mis sur pied ce réseau en lien avec ses valeurs et sa mission. Son rôle et ses engagements auprès des fermes et du public sont nombreux. Plus qu’un simple promoteur, il contribue au soutien et à l’essor de l’agriculture écologique au Québec. En plus de l’appellation ASC, Équiterre a aussi développé l’appellation « fermiers de famille », illustrant ainsi la proximité que l’on désire établir entre le producteur agricole et le consommateur. En croissance continuelle depuis 1995, le réseau regroupe plus d’une centaine de fermes à dimension humaine, nourrissant plus de 35 000 abonnés québécois annuellement. Certaines fermes proposent également des paniers d’hiver, généralement livrés aux

deux semaines, de novembre à mars, et composés principalement de légumes racines et de conservation. Il est aussi possible d’effectuer des commandes de viande certifiée biologique, disponible à l’année auprès des fermiers de famille le proposant, et ce, sans engagement au préalable. Les fermes maraichères et d’élevage participantes sont certifiées biologiques, ou en voie de l’être, et mettent de l’avant un circuit court de mise en marché. En achetant à l’avance des paniers de légumes d’ici, la formule permet de soutenir les fermes locales, en garantissant un revenu et en facilitant grandement la mise en marché. À Cap-Rouge, quelques points de chute existent; il est donc possible dès maintenant d’obtenir votre panier de légumes hebdomadaire en adoptant un fermier de famille. En effet, les Jardins Bio Campanipol, la Production Maraichère Clément Roy ainsi que la Ferme Labonté et fille ont chacun un point de chute tout près de Cap-Rouge. Nous vous invitons donc à communiquer avec ces entreprises, si vous souhaitez vivre dans un environnement plus sain, avoir une meilleure santé et favoriser une agriculture équitable.

JOURNAL L’ÉCHO DE CAP-ROUGE

| www.lechodecaprouge.ca | 19


20 | www.lechodecaprouge.ca |

JOURNAL L’ÉCHO DE CAP-ROUGE

| juin 2014 | volume 5 • numéro 5

culture Par Malory Lepage malory@leseditionsprime.ca

Laser Quest, Arbraska, BBQ et plus au menu

La programmation estivale de la maison des jeunes la Symbiose de Cap-Rouge s’amorce dès le 23 juin prochain. Les valeurs de la MDJ comprenant, entre autres, l’autonomie, la responsabilité et le développement des compétences personnelles et sociales, celle-ci accompagne les jeunes dans une transition positive vers le monde adulte. Elle s’assure de le faire d’une façon stimulante, comme le prouve son calendrier d’été 2014. Loin d’être banales, les activités variées, allant du Laser Quest aux sorties au restaurant, sauront plaire à tous les gouts !

un été unique à la symbiose !

Par Malory Lepage malory@leseditionsprime.ca

Le CŒur À La FÊte Saison du plein air par excellence, les activités de BBQ, de camping et de beach party sont des incontournables en été. La MDJ vous invite donc à venir profiter du beau temps ! De plus, des visites à l’Expo Québec et aux Fêtes de la Nouvelle-France sont également à l’horaire ,question d’assister à ces deux évènements d’envergure dans la Capitale.

LE SPORT AU MENU L’Arbraska comblera le besoin d’aventures de l’intrépide qui sommeille en vous. Les journées de pédalo, de kayak, d’escalade, de Bubble Football et de glissades au Village Vacances Valcartier sauront plaire à tous ceux qui ont

de l’énergie à revendre ! Bouger cet été, c’est facile avec la Symbiose ! De plus, les amateurs de baseball seront ravis d’apprendre qu’une soirée à une partie des Capitales de Québec est également à l’horaire.

À ne Pas manquer ! Une sortie au Restaurant Ô 6e SENS est prévue, afin d’aiguiser ses papilles en dégustant son repas dans l’obscurité totale. Une journée au Laser Quest fera revivre l’époque des jeux de cachette et de tague en version 2.0, avec une touche high-tech ! Les classiques miniputt et ciné-parc forment également une combinaison gagnante pour une soirée divertissante. La programmation d’été de la MDJ la Symbiose affiche des activités gratuites et payantes. Pour plus d’informations et pour s’inscrire, rendez-vous au www.lasymbiose.com.

VIVEZ LE MOIS DE L’ARCHÉOLOGIE AU

DANS LE CADRE DE L’EXPOSITION

site archéologique Cartier-Roberval! En 1540, le roi François 1er décide d’étendre son royaume jusqu’au Nouveau Monde. C’est au cap Rouge que sera établie la première colonie française d’Amérique.

AU MUSÉE DE L’AMÉRIQUE FRANCOPHONE

GRATUIT

Sur le site, en compagnie de guides-archéologues, découvrez l’épopée méconnue de ces centaines d’hommes et de femmes qui ont fait battre le cœur de la France de ce côté-ci de l’Atlantique, entre 1541 et 1543.

Circuits guidés offerts du jeudi au dimanche de 10 h à 15 h 30 QUAND : DU 1er AOÛT AU 1er SEPTEMBRE 2014 LIEU : 4079, CHEMIN SAINT-LOUIS, QUÉBEC DURÉE : 45 MINUTES Site aménagé sommairement et non-accessible aux personnes à mobilité réduite. Compte tenu de l’extrême fragilité des vestiges archéologiques, les visites sont annulées en cas de pluie.

Pour information, contactez le 418 254-5052

Envie d’un sourire éclatant pour cet été ? Profitez du blanchiment en 1 heure offert à notre clinique.

Une collaboration

ccnq.org Pub CR 2014 visite-vf.indd 1

Dre N-Thanh Tran

La santé de vos dents dépend de la qualité des soins et de la confiance en celui ou celle qui vous les procure.

418.871.4545 14-06-11 08:37

839, route Jean Gauvin, bureau 200 www.tranassocie.ca


volume 5 • numéro 5 | juin 2014 |

JOURNAL L’ÉCHO DE CAP-ROUGE

| www.lechodecaprouge.ca | 21

culture Par Malory Lepage malory@leseditionsprime.ca

Spectacle bénéfice de la Fabrique

Expo du Mouvement artistique de Cap-Rouge

Le chanteur Sylvain Cossette a charmé le public lors de son spectacle-bénéfice, le 26 avril dernier, à l’église de Saint-Augustin. Présenté par le Comité de conservation de l’ilot paroissial, l’évènement a permis de contribuer à l’entretien des biens patrimoniaux de la Fabrique de Saint-Augustin. 

exposition Courtepeintres 2014, réunissant le talent de huit artistes et professeurs du Mouvement artistique de Cap-Rouge, bat son plein tout le mois à la Bibliothèque Roger-Lemelin, dans la salle de la Pente-Douce. Si vous n’êtes pas encore allés apprécier la variété d’œuvres s’y trouvant, sachez que vous avez jusqu’au 29 juin pour le faire. Peinture, aquarelle, portrait, dessin d’observation, pastel et bande dessinée vous attendent : tout pour le plaisir des yeux ! De plus, les dimanches, certains artistes font des démonstrations sur place et sont disponibles nous apercevons les œuvres de roxanne st-Cyr, qui pour échanger avec le public. C’est un ren- enseigne la peinture aux enfants, et de michèle Lefebvre, dez-vous ! Information : 418 641-6143, poste qui se spécialise en peinture, mandala et pastel. 7327, du lundi au vendredi de 9 h à 12 h.

sylvain Cossette et sa fille charment le public !

T

Courtepeintres 2014, à voir !

Le duo père-fille a offert des moments de grande intensité aux spectateurs.

out en assurant une interaction constante avec les spectateurs, le chanteur a interprété ses plus grands succès, au plaisir de tous. La foule a également apprécié les anecdotes reliées à ses pièces musicales et à sa vie, qu’il partagea avec générosité. En deuxième partie de sa prestation, il a fait découvrir aux Augustinois le talent de sa fille Élizabeth avec qui il a présenté quatre chansons en duo, dont la populaire Pour toujours, tirée de son dernier album francophone Le jour d’après (2012). Au cours de la soirée, Me Laurie Blais, notaire à Saint-Augustin et présidente d’honneur de l’évènement, a remis une bourse à Mme Micheline Bertrand, présidente de l’Assemblée de la Fabrique de Saint-Augustin, permettant d’assurer l’entretien des biens patrimoniaux de l’endroit. Marie-Ève Janvier et Jean-François Breau seront les têtes d’affiche du prochain spectacle-bénéfice présenté par le Comité. Ensemble, ils présenteront leur spectacle La vie à deux, le 25 octobre prochain, au Centre communautaire Jean-Marie Roy. Les billets sont présentement en prévente au presbytère de Saint-Augustin, au coût de 50 $. Pour plus d’informations : 418 878-4469 ou ilot.paroissial@gmail.com.

QuI eSt-ce ? La réponse à notre chronique Qui est-ce en p. 9 :

Qui a dit qu’une familiale devait

ÊTRE SAGE? VOICI LA TOUTE NOUVELLE F MILIALE SPORT VOLV FA L O V60 2015 LV Que vous rouliez en pleine ville ou en pleine campagne, ce véhicule métamorphose complètement le concept de la familiale. Avec son profil aérodynamique, un moteur qui vous transportera et les caractéristiques de sécurité primées de Volvo qui voient aussi bien au bien-être du véhicule qu’à celui de ses passagers, la nouvelle V60 vous permettra de laisser la routine loin derrière.

F ITES-EN L’ FA L ESSAI DÈS AUJOURD’HUI. VOLVO DE QUÉBEC 2230, rue Cyrille-Duquet Québec 418 682-1112 www.volvodequebec.com

m. alain Côté ©2014 La Compagnie des Automobiles Volvo du Canada. Pensez toujours à boucler votre ceinture de sécurité. Visitez le site volvocars.ca.

COurtOiSie

COurtOiSie

l’


22 | www.lechodecaprouge.ca |

JOURNAL L’ÉCHO DE CAP-ROUGE

| juin 2014 | volume 5 • numéro 5

culture Par Stéphane Ledien stephane@leseditionsprime.ca

31e revue annuelle du Corps de cadets de la Marine royale canadienne de Cap-Rouge

Marqué par de belles prestations musicales et des démonstrations d’exercices militaires, le défilé du CCMRC 287 Cap-Rouge a permis de découvrir quel véritable esprit de corps anime ses recrues, toutes âgées de 12 à 18 ans.

mentation de ses effectifs : il est passé de 22 à 54 cadets en trois ans ! Un succès dû à la qualité des e activités proposées, mais aussi à une meilleure le 25 mai dernier, l’équipage n’était pas peu fier est en 1983 qu’a été fondé le 287 Corps de cadets de la marine royale de célébrer, en plus des qualités de civisme et de perception du programme dont les instructeurs, canadienne. Pour sa revue annuelle leadership développées en son sein, une aug- même s’ils sont membres des Forces armées

C’

canadiennes, poursuivent une carrière civile. « Le temps du garde-à-vous est révolu ! » précise en riant la commandante du CCMRC CapRouge, le Lieutenant de vaisseau Audrey-Anne Morel-Girard. « La différence avec les scouts, c’est que c’est moins “chansons et feux de camp” et plus “défis sportifs” ». Avis aux amateurs !

Alain Roy

Dimanche 25 mai, le plus beau des soleils brillait sur la ville tandis qu’au centre communautaire Jean-Marie-Roy avait lieu la 31e revue annuelle du CCMRC 287 Cap-Rouge. De belles démonstrations « d’esprit de corps citoyen » placées sous la présidence d’honneur du Lieutenant-gouverneur du Québec Pierre Duchêne.

Stéphane Ledien

Ralliement et fierté !

Pour avoir atteint son objectif « de croissance et de rétention » au 31 mars dernier, l’équipe du Cap-Rouge, commandée par le Lieutenant de vaisseau Audrey-Anne Morel-Girard (à gauche), s’est vu décerner le trophée de reconnaissance de l’Unité Régionale de Soutien aux Cadets. À ses côtés, nous apercevons, dans l’ordre, Xavier RamirezDrolet, Saileth Ramirez et Christian Côté.

Gratuit et pour tous Au 287, les cadets se familiarisent avec l’environnement maritime. Il n’y a aucun frais d’inscription. Les nouveaux membres de l’équipage reçoivent gratuitement leur uniforme, l’équipement pour faire du sport et même les instruments de musique ! Seule condition : être résident permanent du Canada. La formation se fait par l’entremise de jeux et d’activités pratiques : voile (sur des simulateurs, puis lors de fins de semaine nautiques), matelotage, musique... À l’arrivée, les recrues acquièrent des principes de responsabilité éthique et sociale tout en élargissant leur cercle d’amis. «  Nous favorisons l’épanouissement des jeunes », explique Audrey-Anne Morel-Girard.

De bons citoyens de demain Le public convié à la revue annuelle a pu en tout cas mesurer l’ampleur de cet esprit d’équipe : entre l’hymne national et l’inspection de la cohorte d’élite, les recrues ont fait revivre à l’assistance les moments les plus marquants de leur année d’instruction. Défilé, démonstration d’exercices militaires, remise de récompenses : rien n’a été laissé au hasard. Pas même l’originalité, puisque, en collaboration avec les musiciens du Corps de Cadets de l’Armée 2 846 Richelieu L’Ancienne-Lorette, nos jeunes matelots ont interprété la chanson thème de la série animée « Spider-Man », ainsi que « What a Wonderful World » et… « In the Navy » !


volume 5 • numéro 5 | juin 2014 |

JOURNAL L’ÉCHO DE CAP-ROUGE

| www.lechodecaprouge.ca | 23

culture Par Stéphane Ledien stephane@leseditionsprime.ca

Rencontre avec le jeune essayiste carougeois Jérôme Blanchet-Gravel

La république des idées J

érôme Blanchet-Gravel qualifie volontiers son essai polémique, intitulé Le nouveau triangle amoureux : gauche, islam et multiculturalisme, de « pamphlet ». Pas certain que la subjectivité de sa démarche soit très appréciée ; mais après tout, souvenons-nous des « Provinciales » de Pascal… D’une façon générale, l’écrivain de 25 ans, qui poursuit une maîtrise en sciences des religions à l’Université Laval, s’intéresse aux imbrications entre religion et politique, et à « l’intransigeance du monothéisme ». Un mal dont souffriraient toutes les sociétés occidentales, partagées entre conceptions millénaristes quasi apocalyptiques, pensée chrétienne et crise environnementale. La fin de l’histoire, en somme !

Stéphane Ledien

Le saviez-vous ? Cap-Rouge ne compte pas seulement des artistes peintres, des musiciens et des artisans. Il s’y trouve aussi un jeune essayiste, genre d’écrivain plutôt rare dans nos contrées : Jérôme Blanchet-Gravel. Il a publié en décembre dernier un ouvrage qui ne fera pas l’unanimité, mais qui a le mérite d’inciter au débat d’idées. Rencontre avec un « universaliste » convaincu.

Briser le politiquement correct Pour Jérôme Blanchet-Gravel, la liberté religieuse « prend trop de place », au point d’étouffer ce qu’il appelle le « républicanisme », au sens français du terme, à savoir partisan de la laïcité. Et le jeune auteur de préciser : « Mon livre est une charge contre une société aseptisée. On assiste à un dégoût de l’Occident en parallèle de la montée de l’antisémitisme et de théories conspirationnistes. » Ses modèles de pensée ? Mathieu Bock-Côté et le Français Pascal Bruckner, à qui il fait ouvertement référence avec le titre de son livre. Selon lui, notre société doit retrouver une conscience historique dans un monde en perte de repères. « Mais il n’y a pas de solutions miracles », ajoute-t-il. « Il faut que la politique influence davantage la sphère

Carougeois d’origine, Jérôme Blanchet-Gravel effectue actuellement une maîtrise en sciences des religions à l’Université Laval. Il est l’auteur d’un premier essai polémique publié en décembre dernier aux éditions Accent grave, et travaille également sur un second ouvrage. publique. » Une mission que l’écriture d’essais pop-rock francophone. Amoureux de la langue peut noblement servir. française et de Victor Hugo, il voit Cap-Rouge comme une « belle communauté enracinée ». Quand il ne met pas toute son « énergie créaÉnergie créative Jérôme Blanchet-Gravel sait qu’il appartient à tive » dans sa plume, il profite du plaisir d’aller une espèce d’écrivains plutôt rare au Québec. « Il se chercher une bière au Dépanneur de la Rive. doit y avoir 1 000 essais politiques qui paraissent Et au-delà de nos contrées ? Il a visité l’Europe chaque année dans la province. » Peu nombreux, (surtout l’Espagne et la France) et prévoit de en effet, mais la tâche ne lui fait pas peur. C’est découvrir Israël, mais il ne se dit pas convaincu qu’il aime l’écriture, sous toutes ses formes. Il que « les voyages forment la jeunesse ». Un autre composait et jouait autrefois dans un groupe de débat est ouvert…

Ouvert 7/7 jours

jusqu’à 20h en semaine


24 | www.lechodecaprouge.ca |

JOURNAL L’ÉCHO DE CAP-ROUGE

| juin 2014 | volume 5 • numéro 5

IMMOBIlIer Patricia Deguara

Comment survivre à un déménagement ? Êtes-vous de ceux qui auront goûté à la frénésie d’un déménagement cette année? Pour bon nombre de Québécois, la date du 1er juillet rime avec le stress et les précipitations d’un changement de logis. Si cette date représente effectivement le grand chamboulement des locataires, les changements de propriétés, eux, surviennent en tout temps dans l’année avec une plus forte concentration au printemps.

l’

envie de nouveauté vous donne le goût d’orchestrer un changement de demeure, mais vous n’avez nullement l’intention de le faire en plein froid sibérien ? Pourquoi ne pas planifier votre déménagement et rendre cet événement stimulant et énergisant pour vous et tous les membres de votre famille ? Selon de récentes statistiques, vous n’êtes pas les seuls à vouloir déménager : l’envie de déménager touche effectivement 18 % des ménages québécois. Histoire de le vivre en beauté, choisissez le moment opportun à ce changement. Certaines personnes sont facilement disposées à la nouveauté. Par exemple, des couples sans enfant ont définitivement beaucoup de latitude pour procéder à l’emménagement d’un nouveau logis, peu importe le temps de l’année. Avec des enfants, la situation se corse davantage : en plus de planifier les changements de garderie et d’école, il faut faciliter leur intégration à une nouvelle vie de quartier ou à un nouveau mode de vie. La question des angoisses des tout-petits fait partie intégrante du processus de démé-

nagement. Pour amoindrir cette insécurité, les faire participer au choix de votre nouveau coup de cœur est une option à considérer. Le déménagement avec une famille est une double responsabilité, et c’est pourquoi j’ai à cœur de faciliter cette tâche. Des événements personnels tels qu’une séparation, le départ des enfants ou la venue d’un nouveau-né nous poussent à effectuer des modifications de vie et, par le fait même, entrevoir un déménagement. L’important est de trouver des solutions pour rendre son environnement meilleur. Car à la base, un déménagement résulte d’une situation d’inconfort. Il va de soi que ce processus est souvent émotif et c’est avec fébrilité que l’on entame une introspection liée à un changement de vie. Mon rôle est d’accompagner, de guider et conseiller mes clients pour cibler les besoins réels et les priorités de chacun. Je carbure à trouver un nouveau chez-soi qui contribuera à votre bonheur. Si vous voulez emménager dans votre coup de cœur immobilier pour le printemps 2015,

il est grand temps de préparer votre projet. Dans un marché plus lent, le temps de vente est à prendre en considération. Une mise en marché de votre propriété actuelle vers la mi-août est à prévoir pour concrétiser votre projet. De plus, certains vendeurs veulent procéder à quelques travaux avant de mettre leur demeure en vente. Saviez-vous que le gouvernement du Québec a récemment instauré le crédit d’impôt remboursable LogiRéno, pour la réalisation de travaux résidentiels ? Pour en profiter, il faut faire vite : cette mesure est disponible pour un temps limité. En effet, vous avez jusqu’au 1er juillet 2015 pour faire signer une entente avec un entrepreneur qualifié et jusqu’au 1er janvier 2016 pour faire exécuter les travaux. C’est l’occasion de planifier des rénovations que vous vouliez apporter à votre résidence principale depuis longtemps. Selon les informations publiées, l’aide financière octroyée correspondra à 20 % des dépenses

IMMOBILIER

CAP-ROUGE

Courtiers immobiliers

Aubaine à ce prix! Nouvelle cuisine stylisée ouverte sur salle à manger, grand vivoir lumineux, 4 chambres, superbe salle de bains contemporaine, sous-sol aménagé. Jolie cour intime orientée sud-ouest, piscine hors-terre, aucun voisin arrière. 344 000$

Vous voulez vendre ou acheter,

contactez-nous!

UM

RE

ND

I AR

L

SO

admissibles dépassant les 3 000 $. Ainsi, un remboursement maximal de 2 500 $ sera accordé pour des travaux dont les coûts s’élèvent à 15 500 $ ou plus. Avec cette aide, vous verrez votre projet prendre forme. N’hésitez pas à me contacter pour des conseils avisés en matière de retour sur vos investissements immobiliers projetés. La clé d’un déménagement réussi est assurément la planification ! Pour bien vivre cette évolution, ayez recours à un spécialiste. Votre propriété est souvent votre avoir le plus précieux, en plus d’être votre cocon familial. Tout passage amène son lot de questionnements. Je suis là pour vous libérer de ce fardeau et vous aider à profiter de cette belle étape de vie avec allégresse. Bon été à vous ! E TV

U FA

CAP-ROUGE

Exceptionnel bungalow de 5 chambres, 2 salles de bains, impeccable d’entretien, foyer au salon, armoires en bois, revêtement toit permanent. Ajout d’un solarium 4 saisons 14X12, plancher chauffant. 345 000$

CAP-ROUGE

Quelle rareté! Impressionnant cottage familial. Découvrez le cachet du bois, la chaleur du foyer, armoires en merisier, 4 chambres, sous-sol invitant avec entrée indépendante. Terrain intime, chute d’eau, piscine hors-terre. 439 000$

CAP-ROUGE

Surement la plus coquette moderne du secteur. 80 000$ de rénovations. 4 chambres, 2 salles de bains, cuisine conviviale, spacieuse salle familiale. Terrain clôturé, terrasse orientée soleil, près du parc et garderie. 309 000$

RE

LIB

653.5353

418

deguara.com

Plus encore à

CAP-ROUGE

FORTIN DELAGE D.R.D. DENISE ROY-DEGUARA FORTIN DELAGE P.D. PATRICIA DEGUARA FORTIN DELAGE INC. JEAN-MICHEL DEGUARA

CAP-ROUGE

DU

CAP-ROUGE

DU

N VE

Coup de coeur assuré! Moderne avec garage, toit cathédrale, foyer au salon, verrière, 3 chambres, sous-sol invitant, 2e salle de bains, entretenue à la perfection. Magnifique terrain 24 154 p.c, sans voisin arrière. Vue sur la ville! 474 900$

N VE

4412-504 St-Félix

Près du Bois-de-Coulonge! Rénovée à grand frais, puits de lumière, foyer au gaz central, magnifique cuisine, CP avec sublime salle de bains, 2 saunas, extravagante cave à vin. Vaste garage double, aménagement paysager digne d’une revue,spa couvert.

4969, Tsse St-Félix

SILLERY

Incroyable cottage avec garage complètement revampé! Cuisine avec comptoir lunch, foyer au salon, 3 chambres + 2 salles de bains à l’étage, sous-sol invitant. Piscine creusée, abri parfait pour l’apéro. Libre pour vous!

0$

US

RE

E RG

27

STE-FOY

Coup de coeur! Bungalow rénové à grands frais, garage, luxueuse cuisine, foyer éthanol, 5 chambres dont 4 au RC, sous-sol invitant. Cour orientée soleil, piscine semi-creusée en bois, terrasse, arbres matures, 2 thermopompes. 489 000$

ST-AUGUSTIN

Les Bocages! Pièces de vie à aires ouvertes, ultra lumineuse, décor au goût du jour, cuisine conviviale avec îlot central, 3 chambres + salle de bains luxueuse et salle d’eau. Impeccable en tout point! Jolie cour orientée soleil. Près des services.

STE-FOY

Vue époustouflante sur le fleuve! Magnifique contemporaine complètement rénovée, garage double excavé, luxueuse cuisine, boudoir vitré avec foyer. Terrain à couper le souffle, piscine creusée chauffée. Une beauté!

U

ST-AUGUSTIN Humania! Irrésistible 2 chambres avec garage intérieur, superbe cuisine merisier laqué, comptoir quartz, douche en céramique, immense terrasse, vue dégagée. Qualité de vie exceptionnelle! 299 000$

ST-AUGUSTIN

Le rêve pour une jeune famille! Chaleureux cottage de 3 chambres aménagé sur 3 niveaux, sous-sol nouvellement aménagé. Terrain intime, cour à l’est, bel aménagement paysager. À pied de l’école, bibliothèque et services. 308 000$

Suivez les chroniques immobilières à Patricia

STE-FOY

Campanile! Cottage contemporain avec garage, aménagé sur 3 niveaux, bel escalier ouvert en bois, planchers bois et céramique, 3 chambres. Voisin d’un parc et des services. Secteur recherché! 419 000$

ES

NT

0 45

N VE

STE-FOY

CAP-ROUGE Serez séduits par sa belle luminosité! Spacieuse 5 chambres, 2 salles familiales, foyer, 2 salles de bain, thermopompe. Terrain boisé, haie de cèdres, sans voisin arrière, spa. Secteur recherché! 385 000$

VE LEU F E VU

ST-AUGUSTIN

SILLERY

Pour travailleur autonome ou proprio désirant revenus locatifs (poss. 3 chambres au SS, entrée ext. ind.). Très joli bungalow, 3 chambres au RC, thermopompe, abri d’auto, solarium 3 saisons ensoleillé. Belle cour arrière, tous les services à pied! 329 000$

CAP-ROUGE

Splendide! Propriété sur 3 niveaux, poss. de garage, rénovée de façon contemporaine, pièces de vie ouvertes sur cour arrière à faire rêver, foyer, 4 chambres, sous-sol aménagé. Terrasse intime, piscine creusée/chauffée.

DU

N VE

4841, Escoffier

CAP-ROUGE

Ravissant cottage actualisé, 4 chambres à l’étage, 2 salles de bains, boudoir, foyer au salon, magnifique solarium, planchers chauffants. Exceptionnel terrain 10 985 p.c, clôturé, piscine creusée au sel, spa.

2

AG ÉT

CHARLESBOURG Rare sur 2 niveaux, 1800 p.c, ultra contemporain, splendides pièces de vie à aires ouvertes, cuisine coup de cœur, 4 chambres, superbe salle de bains avec douche indépendante, rangement, 2 stationnements. Véritable aubaine! 249 900$


volume 5 • numéro 5 | juin 2014 |

JOURNAL L’ÉCHO DE CAP-ROUGE

| www.lechodecaprouge.ca | 25

Confiez votre vélo à des spécialistes

L’entretien estival de votre vélo L’été est enfin à nos portes ! C’est le temps de sortir nos bicyclettes du cabanon et de reprendre la route. Vous avez rangé le vélo l’automne dernier, après une saison bien remplie. Par contre, vous l’avez fait un peu à la course et aujourd’hui vous réalisez que votre petit bijou aurait peut-être besoin d’entretien. Vous ne savez pas trop quoi faire et par où commencer ? Fort heureusement, il y a près de chez vous des passionnés du vélo qui n’attendent que votre visite. L’Écho s’est rendu chez Performance Bégin pour rencontrer les spécialistes qui répondront à nos questions. Par Louis-Antoine Gagné louis.antoine.gagne@gmail.com

S

endommager les pignons (engrenage). On devrait normalement changer notre chaine à chaque 2 500 km d’utilisation. On doit aussi vérifier la tension des rayons, susceptible de causer un désalignement des roues. Un graissage des roulements à billes doit aussi être fait aux deux ans, afin d’éviter une usure prématurée. Performance Bégin offre des programmes de mise au point en fonction de vos besoins : soit un premier entretien complet, d’une quarantaine de dollars, ou un autre adapté à une haute performance, pour 130 $. L’entretien complet comprend : le nettoyage du cadre, la vérification générale du vélo (freins, guidon, potence, selle, pédales, roues, pneus), l’ajustement des vitesses et des freins, ainsi que la lubrification de la chaine. L’entretien haute

LOuiS-antOine GaGné

ylvain Desbiens, expert en vélos chez Performance Bégin, nous explique : « L’entretien du vélo dépend de l’utilisation de celui-ci à chaque cycliste. Pour certains, après une seule randonnée il s’avèrera nécessaire. Pour d’autres, une révision annuelle suffira. Il est certain qu’entretenir son vélo chaque année nous assurera qu’il soit en bonne condition pour toutes nos sorties. Cela préservera sa durée de vie et évitera une usure prématurée de certaines pièces. » Ce qui use en premier sur un vélo, c’est la chaine. En fait, après plusieurs heures d’utilisation, les mailles de la chaine finissent par s’user et la chaine peut prendre de l’expansion, pouvant

performance comprend, en plus, la vérification et le nettoyage du système d’engrenage et de freinage, le démontage complet du vélo, le graissage des moyeux, de la direction et du pédalier et l’alignement des roues. Performance Bégin met aussi à votre disposition une multitude d’accessoires pour mieux amorcer votre saison estivale. L’impact de motivateurs connus, comme Pierre Lavoie, est sans équivoque : le vélo

un spécialiste à l’œuvre sur un vélo.

et la mise en forme gagnent en popularité et conquièrent de nouveaux adeptes chaque semaine. L’industrie s’est adaptée à cette augmentation de sa clientèle et offre maintenant une gamme de produits beaucoup plus large, adaptée à vos besoins. Devant ce constat, il apparait d’autant plus important de consulter des professionnels du vélo, afin de vous procurer votre nouveau bolide et d’ainsi suivre la vague. Bonne route !


26 | www.lechodecaprouge.ca |

JOURNAL L’ÉCHO DE CAP-ROUGE

| juin 2014 | volume 5 • numéro 5

SPORTS Par Pierre Blais pierre_blais@icloud.com

Un Carougeois dépisteur dans le baseball majeur Le baseball a connu une baisse importante d’inscriptions au cours des années 2 000 au Québec, notamment à cause du départ des Expos de Montréal. Dans la région de Québec, toutefois, les effets se sont moins fait ressentir. Les Capitales de Québec y sont certainement pour quelque chose, tout comme la présence d’hommes de baseball de qualité. Le Carougeois Jean-Philippe Roy fut l’un de ces ingrédients à succès, si bien que des organisations du baseball majeur lui ont tendu la main afin de devenir dépisteur dans la province. Avez-vous bien dit «un Carougeois dépisteur dans le baseball majeur»?

S

i cette dernière affirmation vous semble irréaliste, sachez qu’elle est tout à fait vraie. Quelque part en 2004, un des dépisteurs des Rays de Tampa Bay (Devil Rays à l’époque) a obtenu le nom de Roy auprès de Baseball Canada, lorsqu’il leur a demandé s’ils connaissaient un bon candidat pour évaluer les jeunes talents du Québec. «J’ai évidemment accepté ! Ce n’était pas rémunéré, mais d’avoir

mon nom associé à une équipe du baseball majeur, c’était excitant», se rappelle celui qui dirige aussi le programme sport-études baseball de l’École secondaire Cardinal-Roy. Passent ensuite deux saisons avec les Rays en tant qu’aide au dépisteur canadien de l’équipe. Par la suite, Dale Taleman, le dépisteur en question, est approché par les Brewers de Milwaukee. Il accepte de se joindre à eux

et amène Jean-Philippe Roy avec lui. Il est depuis à l’emploi de cette organisation, qui a repêché plus de joueurs du Canada que n’importe quelle autre formation, mis à part les Jays de Toronto. Sachez de ce fait que le directeur général et son adjoint sont des… Canadiens!

Connaitre ses joueurs Le Québec n’étant pas un territoire tout à fait naturel pour les joueurs de baseball - du moins pour le moment - le job de Jean-Philippe Roy consiste surtout à très bien connaitre chaque année les trois, quatre ou cinq joueurs de la province susceptibles de faire un bout de chemin dans le baseball organisé. « Le but est que personne ne nous échappe au Québec. Je vais dans les évènements spéciaux de Baseball Québec ainsi que dans les Championnats canadiens, les camps des équipes de la province, etc. », résume Roy. « Dans les dernières années,

LE NAPA GRILL...

REMARQUABLE. TOUT COMME VOUS.

Découvrez la plus californienne des terrasses au cœur des Jardins du Bonne Entente. Stationnement sans frais.

PROFITEZ D’UN COCKTAIL GRATUIT EN PRÉSENTANT CETTE PUBLICITÉ! * RÉSERVEZ 418 650 4550 ı LeBonneEntente.com

* À l’achat d’un repas au Napa Grill

jacqueslanciault.com

Jean-Philippe Roy travaille pour les Brewers de Milwaukee

Jean-Philippe Roy est une figure incontournable du baseball à Québec. nous avons repêché trois joueurs du Québec ! », ajoute-t-il avec un brin de fierté.

Pas que les pros Le Carougeois n’a pas que le baseball majeur et les Brewers de Milwaukee en tête. En plus du sport-études de l’École secondaire Cardinal-Roy, un deuxième volet de baseball scolaire fut inauguré dans la dernière année, au Séminaire Saint-François. Roy a auparavant été l’entraineur des Diamants de Québec dans le baseball junior élite, des Condors de Charlesbourg dans le baseball Midget AAA et entraineur adjoint des Capitales de Québec. Aujourd’hui, il se contente du volet scolaire, auquel il ajoute un volet médiatique, car il analyse une quinzaine de matchs des Capitales de Québec pendant l’été, à la radio. Assez occupé le monsieur!


volume 5 • numéro 5 | juin 2014 |

JOURNAL L’ÉCHO DE CAP-ROUGE

| www.lechodecaprouge.ca | 27

SPOrtS Par Pierre Blais pierre_blais@icloud.com

Le Club du Tracel regroupe plus de 300 membres

COurtOiSie

du tennis tous les soirs sur les terrains de Cap-rouge

notamment à Saint-Augustin-de-Desmaures », renchérit-il. Disons que nos jeunes et moins jeunes qui suivent les cours de printemps ou d’été ont une très bonne personne pour les faire progresser pendant les huit semaines que durent les formations.

d

Bien que plusieurs joueurs de haut calibre croisent le fer et se font un devoir de battre leurs adversaires, les ligues organisées par le Club de tennis du Tracel sont plutôt amicales. « On classe les joueurs selon leurs habiletés, afin de s’assurer que tous peuvent jouer contre des adversaires d’égale force. Ensuite, la compétition vient des joueurs entre eux, pendant les matchs. Il n’y a pas de prix pour une victoire en fin de saison, ni même de classement compétitif. C’est tout juste si on compile les victoires et les défaites », explique M. Lachance. Et pas d’inquiétude si vous intégrez la ligue : après les cinq premières semaines, vous pourriez être reclassés si le classement initial était erroné. Franchement, la place pour jouer du tennis dans l’ouest de la ville, c’est Cap-Rouge ! Bonne saison !

Le Club permet à tous ses membres de jouer contre un adversaire de sa pointure.

Vous êtes un joueur de tennis ordinaire qui a de la difficulté à compléter de longs échanges ? Ou encore vous étiez une bête de la raquette lorsque vous étiez jeune ? Peu importe, le Club de tennis du Tracel a quelque chose pour vous permettre de jouer ! Cet organisme sans but lucratif s’occupe des terrains de tennis de Cap-Rouge et des ligues qui y jouent, et pourrait vous trouver des adversaires, à votre mesure, peu importe votre mesure. epuis 12 ans, le Club de tennis du Tracel gère les quatre terrains du Parc du Plateau, ceux du Parc Provancher et bénéficie des installations des terrains de Sainte-Foy (Les Sources et Primevert). Pour profiter des avantages offerts par le club, il suffit d’être membre, à un cout très raisonnable. « Les membres peuvent réserver trois jours à

une LIGue amICaLe

l’avance, alors que monsieur ou madame Toutle-Monde doivent attendre la journée même pour geler un bloc dans l’horaire. On a des ligues de simple et de double, des matchs interparcs, des cliniques et des cours », résume Éric Lachance, qui chapeaute le groupe. Il y a environ 300 membres au Club de tennis du Tracel, un chiffre stable année après

année. À partir de là, il ne revient qu’à eux de participer ou non aux activités organisées. Tous les membres reçoivent la même information par courriel, notamment au sujet des cours et cliniques.

UN PRO DÉDIÉ Depuis quelques années, la personne responsable de prodiguer les conseils aux membres qui se rendent aux cliniques et aux cours privés est Pierre Samson. « Pierre est une figure bien connue dans le monde du tennis à Québec. Il est l’ancien pro du Club de tennis Montcalm », explique Éric Lachance. « Il donne des cliniques au Parc du Plateau, les cours privés au Parc Provancher, en plus d’être d’office dans d’autres clubs de la région,

Nos entreprises d’ici MA fierté locale !

Des boutiques réputées pour vos tenues estivales Depuis 1998

BOUTIQUE

Diane St * Pierre

Pensez également à: Boutique Viky Rodrigue, Globus Une gracieuseté de votre Écho ! ainsi qu’à toutes les autres boutiques de votre quartier.

Bonne Fête de la Saint-Jean! Bonne fête du Canada!



L’Écho de Cap-Rouge • Juin 2014 • Vol. 5 • No 5