Page 1

PRÉVENTION ET INTÉRIM

2016 RAPPORT ANNUEL


2016 RAPPORT ANNUEL

TABLE DES MATIÈRES

1

Avant-propos

4

Fonctionnement interne

6

1.1 Gestion

8

1.2 Prévention et Intérim

9

1.3 Personnes de liaison

10

L’occupation dans le secteur intérimaire

12

14

2

2.1 L’occupation en 2016 dans l’ensemble du secteur intérimaire

2.2 L’occupation de jobistes intérimaires en 2016

2

Rapport Annuel 2016 |

15


3

Accidents du travail intérimaires

16

3.1 Chiffres nationaux des accidents du travail dans le secteur intérimaire en 2016

18

3.2 Aperçu des accidents du travail des intérimaires par région 26 3.3 Accidents du travail des jobistes intérimaires

27

3.4 Enquête au moyen de l’outil accidents du travail PI-A

29

3.5 Conclusion générale

29

4

La Base de Données Centralisée PI-M

30

5

Sensibilisation

36

5.1 Prévention et Intérim : 3 sites Internet

38

5.2 Autres supports d’informations

39

5.3 Formations

42

5.4 Journées d’étude

43

5.5 L’outil pour les accidents du travail PI-A

44

5.6 Articles de presse

45

Plan d’action 2017

46

6

7

Liste des membres

50

Table des matières

3


AVANT-PROPOS

Prévention et Intérim approche le cap de ses 20 ans en tant que Service Central de Prévention pour le secteur du travail intérimaire. Depuis sa création en 1998 le Service Central suit chaque année les accidents du travail des intérimaires. Aussi pour l’année passée 2016 Prévention et Intérim a reçu des entreprises intérimaires les chiffres des accidents du travail des intérimaires. Le succès de l’emploi des intérimaires auprès des utilisateurs tous secteurs confondus, se poursuit. En 2016 le cap de 214 millions d’heures de travail intérimaire prestées a été franchi. Pour la troisième année consécutive on note une hausse significative en termes d’heures prestées par les intérimaires, à savoir +10% en 2014, +7,5% en 2015 et +9,8% en 2016. Plus de 27 millions d’heures de travail intérimaire ont été prestées par des jobistes-intérimaires, une hausse de 11,9% par rapport à 2015. Le marché des jobistes-intérimaires s’élevait à 12,7% par rapport à la totalité du secteur intérimaire. Les entreprises intérimaires agréées pour la construction représentent 2,8% de la totalité du travail intérimaire. De concert avec la hausse de l’emploi, le nombre d’accidents du travail survenus à des intérimaires en 2016 est sous contrôle. Le taux de fréquence (Tf) s’élève à 39,9 ce qui est, comme les années précédentes, juste en-dessous de 40. La stabilisation du taux de fréquence porte tant sur le taux de fréquence global que sur le taux de fréquence du travail manuel et intellectuel pris séparément. Le nombre de jours perdus, exprimé par la gravité des accidents du travail (taux de gravité réel Tgr, mesure pour le nombre de journées perdues par rapport aux heures prestées) reste stable depuis déjà cinq ans. En 2016 le taux de gravité réel a baissé pour atteindre 0,83, le niveau le plus bas depuis le début de ce siècle. En comparaison avec l’année 2000, la gravité des accidents du travail a diminué de plus de 47%. On observe en 2016 une hausse plus importante des accidents du travail avec incapacité permanente (15,6%). En 2015 l’augmentation de ce type d’accident du travail s’élevait à 7,6%. Par contre, le nombre de jours d’incapacité suite à ces accidents du travail n’a pas augmenté en proportion en 2016. En 2015 il y avait en moyenne 100 jours d’incapacité par accident du travail avec incapacité permanente, tandis qu’en 2016 ce nombre est tombé à 86 jours. Pour l’ensemble des accidents du travail, normaux et avec incapacité permanente, le nombre de jours d’incapacité a augmenté de 2,55% en 2016, tandis qu’en 2015 on en était encore à 4,97%.

4

Rapport Annuel 2016 |


Fin 2016 Prévention et Intérim a lancé une campagne d’information à propos de l’écartement des utilisateurs dangereux quant à l’emploi des intérimaires. Depuis la création de Prévention et Intérim les conditions de travail des intérimaires auprès des employeurs se sont considérablement améliorées. Par rapport à 2000 le taux de fréquence a baissé de plus de 60%. On note une tendance similaire chez les jobistes. Depuis le début des enquêtes le nombre de jobistes a plus que doublé, tandis que le taux de fréquence a baissé de plus de 75%. Prévention et Intérim suit attentivement l’évolution des accidents du travail et anticipe avec des campagnes de sensibilisation ciblées sur le secteur intérimaire et les utilisateurs. Les chiffres prouvent que la prévention et la protection au lieu de travail fonctionnent. L’objectivation des statistiques des accidents du travail est un défi pour l’avenir. En effet, il y a de plus en plus d’accidents du travail, notamment des accidents du travail graves, qui sont comptabilisés dans les systèmes de sécurité sociale étrangers. Cela n’est certes pas le cas pour les accidents du travail dans le secteur intérimaire. Une campagne d’inspection européenne va tenter d’identifier les transferts internationaux par des équipes d’inspection internationales. La prévention des accidents du travail des intérimaires reste un aspect important dans le secteur du travail intérimaire. Prévention et Intérim continue de s’efforcer d’améliorer les chiffres d’accidents du travail auprès des intérimaires, avec le secteur intérimaire et tous les acteurs concernés. En 2016 la Base de Données Centralisée PI-M en ce qui concerne la surveillance de la santé des intérimaires a été mise en service. La base de données amène un gain de temps important et une réduction des coûts significative pour le secteur intérimaire. Des intérimaires qui sont médicalement aptes pour un certain poste de travail ne doivent plus subir des examens médicaux pour un poste de travail similaire.

Herwig Muyldermans Marijke Bruyninckx Président Prévention et Intérim Directeur Prévention et Intérim

Avant-propos

5


6

Rapport Annuel 2016 |


FONCTIONNEMENT INTERNE

1

Fonctionnement interne

7


1.1

GESTION

Les membres du Conseil d’Administration de Prévention et Intérim sont les suivants au 31/12/2016 Herwig MUYLDERMANS (Président)

FEDERGON

Virginie CAVERNEELS (Vice-présidente)

FGTB

Pascale WIRKEN

FGTB

Bergie VAN DEN BOSSCHE

CSC

Bram VAN BRAECKEVELT

CGSLB

Piet VAN DEN BERGH

CSC

Alain TERMOTE

ADECCO PERSONNEL SERVICES

Guy VAN LEEMPUT

SYNERGIE BELGIUM

Marie-José JANSSEN

GROUPEQUIP

Ann CATTELAIN

FEDERGON

Jürgen LEZY

KONVERT INTERIM

Erik PIETERS

MANPOWER BELGIUM

Glenn NUYTEMANS

RANDSTAD GROUP

Bea DE GREEF

START PEOPLE

Lies DUMAREY

ACCENT JOBS FOR PEOPLE

Fabrice HENRIOUL

TRACEGROUP

Els ROELS

T-GROEP

Wim VERMANDER

ADMB

1 8

Rapport Annuel 2016 |


1.2

PRÉVENTION ET INTÉRIM

Composition Marijke BRUYNINCKX

Directeur

Jonathan GUYOT

Collaborateur Prévention

Nico CANNIE

Collaborateur Prévention

Marleen TANS

Collaboratrice Communication

Nicolas KOZYREFF

Webmaster

Katie DE PAUW

Management Assistant

Carine GRYSPEERD

Collaboratrice administrative

Fonctionnement interne

9


1.3

PERSONNES DE LIAISON

1.3.1 Objectifs

Vingt personnes motivées du secteur intérimaire ont suivi cette formation étalée sur six jours en octobre

Comme prévu dans l’Arrêté Royal du 4 décembre

et novembre 2016. Les formateurs proviennent de

1997 visant à établir un Service Central de

diverses sociétés et sont des experts dans le domaine

Prévention pour le Secteur du Travail Intérimaire,

de la législation du bien-être sur le lieu du travail. Au

une personne de liaison est désignée dans chaque

cours de cette formation des thèmes tels que le rôle

entreprise de travail intérimaire. Ces personnes

de l’inspection, les analyses de risques, la législation,

de liaison ont suivi une formation de sécurité

la fiche de poste de travail, le contrôle de santé, les

(minimum niveau III) et forment en collaboration

accidents de travail, les risques psychosociaux et les

avec Prévention et Intérim le Service Central de

étudiants jobistes sont abordés d’une manière appro­

Prévention pour le Secteur du Travail Intérimaire.

fondie.

En 2016 l’équipe se composait de 160 personnes

L’objectif de cette formation est que les personnes de

de liaison. L’objectif du Service Central de

liaison acquièrent les connaissances nécessaires pour

Prévention est de surveiller la sécurité et la

informer utilement les entreprises et les intérimaires

santé des intérimaires durant l’excécution de ses

des risques auxquels les intérimaires peuvent être

missions.

exposés et pour formuler des recommandations adé­ quates en matière de prévention.

1.3.2 Accueil des nouvelles entreprises de travail intérimaire

La formation s’est clôturée par une visite d’une entre­ prise du secteur bois.

Les entreprises de travail intérimaire s’affilient obligatoirement au Service Central de Prévention pour le Secteur du Travail Intérimaire. Les nou­

1.3.4 Interactions avec les personnes de liaison

velles entre­prises de travail intérimaire sont

1

accueillies par Prévention et Intérim. Lors de cet

Prévention et Intérim organise annuellement

accueil, une explication est donnée quant au rôle

pour les personnes de liaison un évènement

de la personne de liaison. Simultanément une

intitulé « Journée des personnes de liaison ».

explication est donnée quant à la signification de Prévention et Intérim pour les entreprises de

Journée des Personnes de liaison à Bruxelles

travail intérimaire en matière de prévention et

Le jour de la Saint Nicolas, le 6 décembre 2016,

protection de l’intérimaire.

Préven­tion et Intérim a organisé la journée annu­elle des personnes de liaison. Le thème de

1.3.3 Formation de base en Prévention et Protection pour les personnes de liaison

cette année portait sur « La responsabilité des entreprises d’intérim en cas d’accident du travail d’un intérimaire ».

Comme chaque année, Prévention et Intérim a

10

organisé également en 2016 une formation de base

Jan Geysen (Auditeur du travail pour la région

relative à la « Prévention et la Protection au travail »

de Hal-Vilvorde au Ministère Public) et Luc Van

(conseiller en prévention niveau III) en néerlandais

Hamme (Conseiller général, Chef des directions

pour les personnes de liaison et leurs collaborateurs.

régionales Inspection du travail, Contrôle du

Rapport Annuel 2016 |


bien-être au travail) ont rappelé l’importance

du secteur du travail intérimaire en insistant

pour les agences d’intérim du thème « Refuser les

sur l’importance de la fiche de poste de travail,

utilisateurs dangereux dans le secteur intérimaire ».

le rôle de l’utilisateur et de l’agence d’intérim

L’objectif était surtout d’offrir une plate-forme

ainsi que l’examen de santé des travailleurs

aux entreprises d’intérim concernant le refus de

intérimaires.

ces utilisateurs et d’apporter une réponse quant

L’après-midi a été conclu par une mise en

à l’action future de l’inspection en 2017 et 2018.

pratique du Safety Advisor chez Delhaize

Un déjeuner de networking en présence de

Belgium.

Saint Nicolas a clôturé la journée qui a rassemblée 55 participants.

Un après-midi d’étude « Travailler ensemble sur le même lieu de travail »

En 2016 Prévention et Intérim, en collaboration

Le Comité Provinciale du Brabant-Flamand pour

avec Prebes, a aussi organisé deux journées

la protection du travail en collaboration avec

d’étude concernant la prévention et la

Prévention et Intérim a organisé le 13 décembre

protection au travail.

2016 un après-midi d’étude sur « Travailler en­ semble sur le même lieu de travail – Comment

Un après-midi d’étude « Travailler avec des

les entreprises peuvent-elles aligner leur

collaborateurs sous statut atypique »

politique sur le bien-être au travail ? »

Prévention et Intérim et Prebes ont organisé le 28 septembre 2016 à Tour & Taxis un après-

Pieter De Munck (Conseiller général et Chef

midi d’étude sur le thème « Travailler avec des

de Direction Limbourg – Brabant Flamand,

collaborateurs sous statut atypique ».

Contrôle du bien-être au travail) a clarifié la

Luc Van Hamme (Conseiller général, Chef des

réglementation relative à l’harmonisation des

directions régionales Inspection du travail,

politiques des entreprises sur le même lieu de

Contrôle du bien-être au travail) a ouvert la

travail, la coordination, la collaboration et la

session par une explication éloquente de la

responsabilité.

notion de « transfert d’autorité » dans le secteur intérimaire, suivie d’un exposé éclairant

L’après-midi a été conclu par deux mises en

sur « le travail avec des tiers, travailleurs

pratique à savoir « Brussels Airport Company »

détachés, et (faux) indépendants ».

et le site de Tour & Taxis.

Marijke Bruyninckx a ensuite précisé le cadre

Fonctionnement interne

11


12

Rapport Annuel 2016 |


L’OCCUPATION DANS LE SECTEUR INTÉRIMAIRE

2

L’occupation dans le secteur intérimaire

13


2.1 L’OCCUPATION EN 2016 DANS L’ENSEMBLE DU SECTEUR INTÉRIMAIRE Prévention et Intérim (PI) collecte chaque année

tous les secteurs. Ceci confirme qu’il y a une

les chiffres de toutes les entreprises de travail

augmentation de 9,8% par rapport à 2015.

intérimaire actives en Belgique. Ces chiffres donnent une image réelle de l’occupation de

Chez les entreprises de travail intérimaire

travailleurs intérimaires – jobistes intérimaires

actives dans le secteur de la construction,

compris – d’année en année.

5,96 millions d’heures ont été prestées. Ceci représente une augmentation de 14,9% par

Dans l’intérêt de l’analyse des accidents du

rapport à 2015. L’occupation dans ce créneau

travail, une distinction est également établie

représente environ 2,79% de l’occupation totale

entre l’occupation d’intérimaires en tant que

des intérimaires en Belgique.

travailleur « manuel » (avant « ouvriers ») et en tant que travailleur « intellectuel » (avant

En 2016, le secteur intérimaire a mis au travail

« employés »).

presque 110 000 équivalents temps plein (ETP)1 intérimaires dont 60,57% travailleurs « manuels »

214,46 millions d’heures ont été prestées en 2016

et 39,43% travailleurs « intellectuels ».

par des travailleurs intérimaires répartis dans

Graphique 1 : heures d’occupation intérimaires 220

Heures (en millions) 214,5

200 186,9 180

165,6 164,5

160,8 146,2 137,5

140 116,3

120

121,9

130,6 129,1

181,7

176,6

172,0

160

2

195,2 180,9

151,1 141,3

128,9

100 80 60 40 20 0

1

14

1998

1999

2000

2001

2002

2003

1 ETP correspond à 1 950 heures prestées par an.

Rapport Annuel 2016 |

2004

2005

2006

2007

2008

2009

2010

2011

2012

2013

2014

2015

2016


2.2 L’OCCUPATION DE JOBISTES INTÉRIMAIRES EN 2016 En 2012, le législateur a décidé que les jeunes

En 2016, la catégorie des jobistes intérimaires

pouvaient travailler un maximum de 50 jours par

équivalait à 12,7% de l’ensemble du secteur.

an à un taux réduit en matière de cotisations sociales. Depuis le 1er janvier 2017 cette limite a été portée à 475 heures par an. 27,19 millions d’heures ont été prestées en 2016 par des jobistes intérimaires2, ce qui représente une hausse de 11,9% par rapport à 2015. Exprimé en nombre de contrats il s’agit de plus de 224 507 jobistes intérimaires3.

Graphique 2 : heures d’occupation jobistes2 Heures (en millions) 30 27,2 25

24,3 22,5 20,8

21,1

20 16,6 15 12,8

13,2

14,0 11,9

11,8

12,6

12,5

10

5

0 ÉTÉ 2005

2 3

2006

2007

2008

ANNÉE COMPLÈTE 2009

2010

2011

2011

2012

2013

2014

2015

2016

Jusqu’à 2011, les heures prestées des jobistes n’étaient comptabilisées que pendant les mois d’été. Étude Federgon (2016): 624 851 intérimaires ont effectué au moins une mission en 2016. Il y avait 232 919 jobistes intérimaires en 2016.

L’occupation dans le secteur intérimaire

15


16

Rapport Annuel 2016 |


ACCIDENTS DU TRAVAIL INTÉRIMAIRES

3

Accidents du travail intérimaires

17


3.1 CHIFFRES NATIONAUX DES ACCIDENTS DU TRAVAIL DANS LE SECTEUR INTÉRIMAIRE EN 2016 3.1.1 Aperçu des accidents du travail des intérimaires en 2016

jour d’incapacité de travail. 1,53 intérimaires sur 1 000 ont été confrontés à une incapacité permanente suite à un accident du travail.

En 2016, il y a eu 8 570 accidents du travail avec au

Les intérimaires sont mis au travail de manière

moins un jour d’incapacité (le jour de l’accident non

flexible et, contrairement aux travailleurs fixes,

compris), dont :

ils ne travaillent pas, pour la plupart, une année complète en tant qu’intérimaire (la durée varie

è 6 accidents du travail mortels, et

entre un jour et une année entière).

è 959 accidents avec incapacité de travail permanente.

Pour une bonne interprétation des chiffres d’accidents du travail et pour les comparer d’une

Ces accidents représentent ensemble un total

manière uniforme avec les années précédentes,

de 177 058 jours d’incapacité de travail. Dans

le nombre absolu (nombre d’accidents du travail,

ce total, la part des jours d’incapacité liés aux

nombre de jours d’incapacité de travail,...) est

accidents avec lésion permanente est de

converti de manière à obtenir des coefficients

46,54%.

qui tiennent compte du nombre d’heures pendant lesquelles les travailleurs intérimaires

Avec 157 983 jours, les travailleurs manuels

sont exposés au risque d’un accident du

comptent le plus grand nombre de jours

travail (nombre d’heures prestées). Ces trois

d’incapacité. Cela représente 89,23% du total.

coefficients sont les suivants : le taux de fréquence Tf, le taux de gravité réel Tgr et le

13,72 intérimaires sur 1 000 ont été victimes en 2016 d’un accident du travail avec au moins un

3 18

Rapport Annuel 2016 |

taux de gravité global Tgg.


Tableau 1 : explication des coefficients des accidents du travail Coefficient

Définition

Signification

Tf = mesure du nombre d’accidents par million d’heures prestées

Tf Taux de fréquence

Le nombre d’accidents du travail (avec min. 1 jour d’incapacité) multiplié par 1 000 000, divisé par le nombre d’heures prestées durant l’année civile en question par tous les travailleurs intérimaires. Tf =

∑ accidents du travail x 1 000 000

Tf = 100 signifie : 1 travailleur à temps plein sur 6 est victime chaque année d’un accident du travail.

nombre d’heures prestées

Tgr = mesure des dommages corporels consécutifs à tous les accidents pour 1 000 heures prestées

Tgr Taux de gravité réel

Le nombre total de jours d’incapacité de travail (de tous les intérimaires réunis) multiplié par 1 000, divisé par le nombre d’heures prestées durant l’année civile en question par tous les travailleurs intérimaires. Tgr =

∑ jours d’incapacité de travail x 1 000 nombre d’heures prestées

Tgg = mesure de la totalité des dommages corporels consécutifs à tous les accidents pour 1 000 heures prestées

Tgg Taux de gravité global

Le nombre total de jours (calendrier) d’incapacité de travail PLUS le nombre de jours forfaitaires multiplié par 1 000, divisé par le nombre d’heures prestées durant l’année civile en question par tous les travailleurs intérimaires. Tgg =

Tgr = 1 signifie : 1,5 jour d’incapacité de travail sur une année pour chaque travailleur à temps plein.

( ∑ jours d’incapacité de travail + ∑ jours forfaitaires) x 1 000 nombre d’heures prestées

Nombre de jours forfaitaires1 pour : - perte d’une main : 4 450 jours ; - perte d’un œil : 2 800 jours ; - perte d’un doigt : 825 jours ; - accident du travail mortel2 : 7 500 jours.

Tableau 2 : taux de fréquence et taux de gravité 2016 pour le secteur intérimaire Pour 2016, les chiffres suivants ont été calculés pour le secteur complet du travail intérimaire Taux de fréquence Tf

39,96

Taux de gravité réel Tgr

0,83

Taux de gravité global Tgg

2,64

Remarque :

Dans le cas d’une incapacité permanente de par

Le taux de gravité global tient compte des acci­

exemple 1%, il s’agit de 75 jours forfaitaires (= 1% du

dents du travail mortels et des accidents du travail

nombre de jours forfaitaires maximal soit 7 500).

ayant entraîné une incapacité perma­nente (ou

Dans les chiffres du rapport annuel de PI, les jours

invalidité). Pour les accidents du travail mortels et

forfaitaires en cas d’incapacité permanente sont

ceux avec invalidité, un certain nombre de jours

pris en compte lors du pronostic de l’assureur

forfaitaires est ajouté afin de tenir compte de la

au moment de la demande de renseig­nements

gravité. Dans le cas le plus grave, à savoir un acci­de­ nt

concernant les accidents du travail par PI auprès

de travail mortel, il s’agit de 7 500 jours forfaitaires.

des entreprises de travailleurs intérimaires.

1 2

Le nombre de jours forfaitaires tient compte de l’incapacité permanente et des accidents du travail mortels. Ou 100% d’incapacité de travail.

Accidents du travail intérimaires

19


3.1.2 Évolution des chiffres des accidents du travail pour le secteur intérimaire de 2000 à 2016 Taux de fréquence (Tf) Graphique 1 : évolution taux de fréquence travailleurs manuels Tf 150

135,97 134,70 124,60 120

110,26 99,85

91,86

95,43

95,43

90

89,12 76,54

76,21

72,52 65,32

60

61,53

59,19

2013

2014

57,39

58,12

2015

2016

30

0

2000

2001

2002

2003

2004

2005

2006

2007

2008

2009

2010

2011

2012

Graphique 2 : évolution taux de fréquence travailleurs intellectuels Tf 20

15,77 15

17,42

16,73 15,42

15,00

17,48

16,31

17,32

17,18 14,54

13,77

13,50

14,09 12,47

12,18

2013

2014

11,96

12,07

10

5

3

0

2000

2001

2002

2003

2004

2005

2006

2007

2008

2009

2010

2011

2012

2016

Graphique 3 : évolution taux de fréquence travailleurs manuels et intellectuels Tf 120

99,60

94,29 87,80 79,58

80

71,40

65,90

68,52

67,77

61,78 51,86

53,40

50,50

44,86

40

0

20

2015

2000

Rapport Annuel 2016 |

2001

2002

2003

2004

2005

2006

2007

2008

2009

2010

2011

2012

41,29

40,21

39,30

39,96

2013

2014

2015

2016


Taux de gravité réel (Tgr) Graphique 4 : évolution taux de gravité réel travailleurs manuels Tgr 3,0

2,67 2,5

2,49

2,41 2,15 1,94

2,0

1,77

1,77

1,80

1,74 1,50

1,5

1,49

1,47

1,34

1,29

2012

2013

1,37

1,32

2014

2015

1,22

1,0

0,5

0,0

2000

2001

2002

2003

2004

2005

2006

2007

2008

2009

2010

2011

2016

Graphique 5 : évolution taux de gravité réel travailleurs intellectuels Tgr 0,4

0,34 0,3

0,25

0,25

0,27

0,22

0,25

0,26

0,28

0,32

0,30 0,26 0,23

0,20

0,2

0,22

0,22

0,22

2013

2014

2015

0,23

0,1

0,0

2000

2001

2002

2003

2004

2005

2006

2007

2008

2009

2010

2011

2012

2016

Graphique 6 : évolution taux de gravité réel travailleurs manuels et intellectuels Tgr 2,0

1,81

1,85 1,68 1,54

1,5

1,38 1,25

1,26

1,26

1,19 1,02

1,03

1,0

1,01 0,89

0,85

0,91

0,88

0,83

2015

2016

0,5

0,0

2000

2001

2002

2003

2004

2005

2006

2007

2008

2009

2010

2011

2012

2013

2014

Accidents du travail intérimaires

21


Taux de gravité global (Tgg) Graphique 7 : évolution taux de gravité global travailleurs manuels Tgg 8

6,78 6

6,48

5,77

5,45 4,94

5,25

5,12

4,72

4,75

4,54

4,54

4,51 3,85

4

4,11

4,07

4,09

3,99

2013

2014

2015

2016

2

0

2000

2001

2002

2003

2004

2005

2006

2007

2008

2009

2010

2011

2012

Graphique 8 : évolution taux de gravité global travailleurs intellectuels Tgg 1,0

0,86

0,83 0,8

0,74 0,67

0,6

0,57

0,61

0,66

0,69 0,61

0,65

0,64

0,61

0,61

0,55

0,59 0,52

0,55

0,4

0,2

3

0 2000

2001

2002

2003

2004

2005

2006

2007

2008

2009

2010

2011

2012

2013

2014

2015

2016

Graphique 9 : évolution taux de gravité global travailleurs manuels et intellectuels Tgg 5

4,70

4,53

4,19 4

3,86 3,56

3,70

3,59 3,27

3,25 2,96

3

3,12

3,04 2,56

2,67

2,64

2,70

2,64

2013

2014

2015

2016

2

1

0

22

2000

Rapport Annuel 2016 |

2001

2002

2003

2004

2005

2006

2007

2008

2009

2010

2011

2012


3.1.3 Aperçu des données des accidents du travail des intérimaires Chiffres des accidents du travail de 2000 à 2016 Tableau 3 : aperçu 2000 à 2016 2000

2005

2006

2007

2008

2009

2010

2011

2012

2013

2014

2015

2016

2016/ 2015

2016/ 2000

Travailleurs manuels Tf

135,97

91,92

95,47

95,48

89,12

76,54

76,20

72,50

65,32

61,53

59,19

57,39

58,12

1,3%

-57%

Tgr

2,49

1,77

1,77

1,80

1,74

1,50

1,49

1,47

1,34

1,29

1,37

1,32

1,22

-7,6%

-51%

Tgg

5,77

5,31

5,16

4,72

4,75

4,54

4,53

4,51

3,85

4,11

4,07

4,09

3,99

-2,4%

-31%

Travailleurs intellectuels Tf

15,77

15,39

16,29

17,44

17,48

17,32

17,17

14,54

14,09

12,47

12,18

11,96

12,07

0,9%

-23%

Tgr

0,25

0,25

0,26

0,28

0,30

0,34

0,32

0,26

0,23

0,22

0,22

0,22

0,23

4,5%

-8%

Tgg

0,57

0,69

0,62

0,64

0,83

0,74

0,86

0,65

0,61

0,61

0,52

0,59

0,55

-6,8%

-4%

Travailleurs manuels + intellectuels Tf

99,60

65,96

68,42

67,85

61,78

51,86

53,38

50,50

44,86

41,29

40,21

39,30

39,96

1,7%

-60%

Tgr

1,81

1,25

1,26

1,26

1,19

1,02

1,04

1,01

0,89

0,85

0,91

0,88

0,83

-5,7%

-54%

Tgg

4,19

3,74

3,61

3,27

3,25

2,96

3,11

3,04

2,56

2,67

2,64

2,70

2,64

-2,2%

-37%

Accidents du travail intérimaires

23


Accidents du travail des intérimaires 2000-2015-2016 Tableau 4 : aperçu 2000-2015-2016 2000

2015

2016

70

60,19

60,57

95 913 964

117 475 321

129 895 568

Nombre d’accidents

13 041

6 742

7 549

Nombre d’accidents avec incapacité temporaire

12 323

5 992

6 693

Nombre d’accidents avec incapacité permanente

715

746

850

Nombre d’accidents du travail mortels

3

4

6

Nombre de jours d’incapacité de travail

238 580

155 173

157 983

Nombre de jours forfaitaires

314 473

326 046

360 375

Taux de fréquence

135,97

57,39

58,12

Taux de gravité réel

2,49

1,32

1,22

Taux de gravité global

5,77

4,09

3,99

30

39,81

39,43

41 606 302

77 699 171

84 568 895

Nombre d’accidents

656

929

1 021

Nombre d’accidents avec incapacité temporaire

620

846

912

Nombre d’accidents avec incapacité permanente

36

83

109

Nombre d’accidents du travail mortels

0

0

0

Nombre de jours d’incapacité de travail

10 497

17 482

19 075

Nombre de jours forfaitaires

13 125

27 975

27 825

Taux de fréquence

15,77

11,96

12,07

Taux de gravité réel

0,25

0,22

0,23

Taux de gravité global

0,57

0,59

0,55

137 520 266

195 174 493

214 464 464

Nombre d’accidents

13 697

7 671

8 570

Nombre d’accidents avec incapacité temporaire

12 943

6 838

7 605

Nombre d’accidents avec incapacité permanente

751

829

959

Nombre d’accidents du travail mortels

3

4

6

Nombre de jours d’incapacité de travail

249 077

172 655

177 058

Nombre de jours forfaitaires

327 598

354 021

388 200

Taux de fréquence

99,60

39,30

39,96

Taux de gravité réel

1,81

0,88

0,83

Taux de gravité global

4,19

2,70

2,64

Travailleurs manuels Pourcentage de durée d’exposition Nombre d’heures d’exposition

Travailleurs intellectuels Pourcentage de durée d’exposition Nombre d’heures d’exposition

3 24

Travailleurs manuels + intellectuels Nombre d’heures prestées

Rapport Annuel 2016 |


Accidents du travail mortels

Les taux de gravité réel et global oscillent aussi autour des mêmes valeurs depuis 2012.

En 2016, six travailleurs intérimaires ont été victimes d’un accident du travail mortel. Les

En 2016, l’enquête sur les accidents du travail dans

raisons étaient les suivantes :

les entreprises d’intérim montre relativement

è collision avec un camion à l’arrêt ;

plus d’accidents avec incapacité permanente.

è écrasement par une machine de confection

En 2016, on remarque une hausse de 15,6% par

rapport à 2015. En 2015, le nombre d’accidents du

de palettes ;

è coincé avec le bras dans et entraîné par une

travail était en hausse de 7,6% par rapport à 2014

(de 770 à 829).

bande de transport ;

è coincé avec un vêtement dans et entraîné

par une bande de transport ;

Le nombre de journées d’incapacité n’a pas aug­

è enterré sous des tubes en PVC dans une

menté dans la même proportion, malgré une

hausse des accidents du travail avec incapacité

tranchée ;

è noyé dans un canal.

permanente en 2016. Tandis qu’en 2015, 82 993 journées d’incapacité ont été signalées, en 2016

3.1.4 Explications sur les accidents du travail dans le secteur intérimaire

ce chiffre s’élève à 82 411 journées. Autrement dit, en 2015 la moyenne de journées d’incapacité permanente par accident du travail s’élevait à 100

En 2016, l’occupation dans le secteur est encore

jours, en 2016 cette moyenne est tombée à 86

en augmentation, de 9,8%. C’est déjà la troisième

jours.

année consécutive pour laquelle on constate une augmentation significative des heures prestées

Le nombre total de journées d’incapacité en cas

par les travailleurs intérimaires : +10% en 2014,

d’accidents du travail avec incapacité temporaire

+7,5% en 2015 et +9,8% en 2016.

et permanente n’a pas augmenté dans la même proportion par rapport au nombre d’accidents du

Il y a eu 8 570 accidents du travail en 2016 pour

travail.

l’ensemble du secteur intérimaire. La hausse du

En 2016 le nombre total de journées d’incapacité

nombre d’accidents a suivi celle du nombre d’heures

était en hausse de 2,55%, alors qu’en 2015 il s’agis­

prestées. Ceci se reflète dans le taux de fréquence (Tf)

sait encore de 4,97%.

qui se maintient autour de 39 comme en 2015. Ce

En conclusion, en 2015 la moyenne de journées

taux semble se stabiliser à ce niveau ces dernières

d’incapacité par accident du travail s’élevait à 22,5

années.

jours, tandis qu’en 2016 celle-ci était en baisse à

Cette stabilisation du taux de fréquence se

une moyenne de 20,6 jours.

retrouve aussi bien globalement (travail manuel et intellectuel ensemble) que pour les taux

On déplore malheureusement six accidents

détaillés du travail manuel et intellectuel.

mortels dans le secteur intérimaire en 2016.

Accidents du travail intérimaires

25


3.2 APERÇU DES ACCIDENTS DU TRAVAIL DES INTÉRIMAIRES PAR RÉGION 3.2.1 Aperçu des accidents du travail 2015-2016 pour la Flandre, la Wallonie et Bruxelles Tableau 5 : aperçu Flandre-Wallonie-Bruxelles Flandre

Heures d’occupation

Wallonie

Bruxelles

National

2015

2016

2015

2016

2015

2016

2015

2016

69,53%

68,53%

20,81%

21,61%

9,66%

9,86%

100,00%

100,00%

TRAVAILLEURS MANUELS

Tf

2015

2016

2015

2016

2015

2016

2015

2016

55,53

58,23

67,60

63,32

38,24

35,14

57,39

58,12

Tgr

1,26

1,14

1,62

1,50

1,04

1,04

1,32

1,22

Tgg

3,68

3,80

4,60

4,52

3,10

4,20

4,09

3,99

2015

2016

2015

2016

2015

2016

2015

2016

Tf

11,72

12,20

16,06

13,62

7,36

9,82

11,96

12,17

Tgr

0,22

0,22

0,31

0,32

0,11

0,14

0,22

0,23

Tgg

0,59

0,55

0,82

0,77

0,21

0,32

0,59

0,55

TRAVAILLEURS INTELLECTUELS

TRAVAILLEURS MANUELS + INTELLECTUELS 2015

2016

2015

2016

2015

2016

2015

2016

Tf

39,53

40,95

48,49

46,54

16,22

18,67

39,30

39,96

Tgr

0,88

0,79

1,14

1,10

0,38

0,45

0,88

0,83

Tgg

2,66

2,58

3,38

3,25

1,04

1,68

2,70

2,64

3.2.2 Explications sur l’aperçu des accidents du travail par région

3 26

En 2016, la part de l’occupation dans la Région

Le taux de fréquence est également légèrement

flamande est légèrement en baisse par rapport

en hausse dans la Région bruxelloise par rapport

aux autres régions. Dans la Région flamande

à 2015. La Région bruxelloise se caractérise

le taux de fréquence pour les travailleurs

par la relative­ment grande part de travailleurs

manuels, pour les travailleurs intellectuels

intellectuels dans la totalité des travailleurs

et pour l'ensem­ble des intérimaires est en

intérimaires de la région. Il s’est produit un

hausse par rapport à 2015. Par contre, le taux

accident mortel dans cette région.

de gravité baisse légèrement, aussi bien pour les travailleurs manuels, que pour l’ensemble

Dans la Région wallonne en 2016, les taux de

des intérimaires. Pour la Flandre, le taux de

fréquence et de gravité sont en baisse, tant pour

fréquence et le taux de gravité global montrent

les travailleurs manuels, intellectuels que pour

la même tendance qu’au niveau national. Il s’est

l’ensemble des intérimaires. En Wallonie on a

produit quatre accidents mortels en Flandre.

enregistré un accident du travail mortel.

Rapport Annuel 2016 |


3.3 ACCIDENTS DU TRAVAIL DES JOBISTES INTÉRIMAIRES 3.3.1 Chiffres des accidents du travail des jobistes intérimaires 2014-2015-2016 Tableau 6 : aperçu 2014-2015-2016 2014

2015

2016

20,00

18,40

15,63

Taux de gravité réel Tgr

0,21

0,20

0,13

Taux de gravité global Tgg

0,92

0,57

0,47

209 616

225 928

224 507

22 545 218

24 296 857

27 196 460

107,55

107,54

121,14

451

447

425

4 809

4 768

3 503

2,15

1,98

1,89

Taux de fréquence Tf

Nombre de contrats d’étudiants jobistes Nombre d’heures prestées Nombre d’heures prestées par contrat Nombre total d’accidents du travail Nombre total de jours d’incapacité de travail Nombre de jobistes sur 1 000 victimes d’un accident du travail

3.3.2 Évolution des chiffres d’accidents du travail pour les jobistes intérimaires 2005 à 2016 Graphique 10 : évolution du taux de fréquence de 2005 à 2016 Tf 80

60

41,98 37,10

40

40,86 30,07

29,23

25,79

23,91

22,46

20

19,65

16,74

20,00

18,40 15,63

0 ÉTÉ

2005

2006

2007

2008

ANNÉE COMPLÈTE

2009

2010

2011

2011

2012

2013

2014

2015

2016

Accidents du travail intérimaires

27


Graphique 11 : évolution du taux de gravité réel de 2005 à 2016 Tgr 0,50

0,40

0,37 0,32

0,32

0,30

0,30

0,27

0,28 0,22

0,20

0,20

0,19

0,21

0,20

0,16

0,13

0,10

0,00 ÉTÉ

2005

2007

2006

2008

ANNÉE COMPLÈTE

2009

2010

2011

2011

2012

2013

2014

2015

2016

Tableau 7 : évolution des accidents du travail des jobistes intérimaires de 2005 à 2016 ÉTÉ

ANNÉE COMPLÈTE

2005

2006

2007

2008

2009

2010

2011

2011

2012

2013

2014

2015

2016

2016/ 2015

2016/ 2005

Tf

41,98

37,10

40,86

30,07

29,23

25,79

23,91

22,46

19,65

16,74

20,00

18,40

15,63

-15,1%

-62,8%

Tgr

0,32

0,37

0,32

0,27

0,30

0,28

0,22

0,20

0,19

0,16

0,21

0,20

0,13

-35,0%

-59,4%

3.3.3 Explications sur les chiffres d’accidents du travail 2016 des jobistes intérimaires

3 28

Le nombre de contrats des jobistes intérimaires

niveaux les plus bas depuis le début des mesures

reste très semblable en 2016 par rapport à 2015

par PI.

(224 507 en 2016 pour 225 928 en 2015). Le total

Aucun accident du travail mortel avec un jobiste

des heures prestées par les jobistes intérimaires

intérimaire ne s’est produit en 2016. Le nombre

a augmenté de 11,93%.

d’accidents du travail déclarés pour des jobistes intérimaires s’élève à 425, dont 51 avec une

Le taux de fréquence (Tf 15,63) et le taux de gravité réel (Tgr 0,13) atteignaient en 2016 leurs

Rapport Annuel 2016 |

incapacité permanente.


3.4 ENQUÊTE AU MOYEN DE L’OUTIL ACCIDENTS DU TRAVAIL PI-A Une des missions principales de Prévention et

première fois « on line » via l’outil PI-A (www.pi-a.be).

Intérim est de collecter et analyser les statistiques

Un formulaire d’enquête par agrément (général,

d’accidents du travail des intérimaires. Prévention

construction, artistique) a été attribué à chaque

et Intérim demande pour cela chaque année à

entreprise de travail intérimaire. Les personnes de

l’ensemble du secteur intérimaire de lui commu­

liaison des entreprises d’intérim ont reçu un accès

niquer les chiffres des heures prestées et des

sécurisé à PI-A avec un identifiant et un mot de

accidents du travail de l’année écoulée. En 2017

passe. L’enquête a eu lieu du 15 février au 15 mars

(chiffres de 2016), cette demande s’est faite pour la

2017 et s’est parfaitement déroulée.

3.5

CONCLUSION GÉNÉRALE

En 2016, l’occupation d’intérimaires dans le secteur

de jours d’incapacité de travail par accident du

était en hausse et a atteint son plus haut niveau.

travail est en baisse.

Le total de plus de 214 millions d’heures prestées dépasse largement le cap des 200 millions. Pour

Il s’est produit six accidents du travail mortels

un peu plus de 60%, il s’agit de « travail manuel ».

pour les intérimaires.

Un peu moins de 40% des intérimaires ont été actifs dans un « travail intellectuel ».

Le nombre d’heures prestées par les jobistes intérimaires a augmenté de près de 12%. Les

Les taux de fréquence et de gravité pour

taux de fréquence et de gravité enregistrés pour

l’ensemble des intérimaires se stabilisent autour

les jobistes intérimaires atteignent leurs niveaux

des mêmes valeurs que les années précédentes.

les plus bas depuis le début des mesures par PI.

En 2016 on dénombre plus d’accidents du travail

L’enquête 2017 sur les accidents du travail s’est

avec incapacité permanente. Cette tendance

faite pour la première fois au moyen de l’outil

observée les années précédentes se confirme

en ligne PI-A.

donc en 2016. Il est remarquable que le nombre

Accidents du travail intérimaires

29


30

Rapport Annuel 2016 |


LA BASE DE DONNÉES CENTRALISÉE PI-M

4

La Base de Données Centralisée PI-M

31


L’arrêté royal du 15 décembre 2010 « fixant certaines

l’aptitude médicale d’un intérimaire peut très vite

mesures concernant le bien-être au travail des

être vérifiée pour un poste de travail ou une fonction

travailleurs intérimaires » a prescrit la création d’une

similaire possédant les mêmes risques de santé.

Base de Données Centralisée où sont enregistrés au minimum les résultats de l’évaluation de la santé

La Base de Données Centralisée PI-M a été déve­

pour chaque travailleur intérimaire qui est soumis à

loppée par Prévention et Intérim à partir de 2013

la surveillance de santé. De plus, il est spécifié que

et contient les résultats des évaluations de santé

la base de données est gérée par Prévention et

des intérimaires. Les résultats de chaque examen

Intérim, le Service Central de Prévention pour le

médical des intérimaires réalisé sont transférés

secteur du travail intérimaire.

par le service médical concerné dans la base de

La base de données représente un gain de temps

données.

significatif pour le secteur car celle-ci permet un

Conformément à la législation belge, la base de don­

placement plus rapide et flexible des intérimaires

nées respecte les exigences de la « Commission de

compétents et aptes médicalement. Cette base de

la protection de la vie privée », l’organe de contrôle

données est un enjeu important pour le secteur car

indépendant chargé de veiller à la protection de la

elle permet d’éviter des répétitions inutiles d’examens

vie privée lors du traitement de données à caractère

médicaux et donc, les coûts qui y sont associés.

personnel.

Grâce à la Base de Données Centralisée PI-M, Quelques dates clés 15 décembre 2010 : l’Arrêté Royal « fixant certaines mesures concernant le bien-être au travail des travailleurs intérimaires » prescrit la création d’une Base de Données Centralisée.

2012 - 2013 : Développement de la base de données. Juin 2014 : Premier test contre le hacking. Novembre 2015 : Les entreprises d’intérim reçoivent leurs données d’accès.

1er janvier 2016 : La base de données entre en fonction pour une première année de test.

4 32

Juin 2016 : Deuxième test contre le hacking.

Prévention et Intérim a informé les parties

Au cours de l’année 2016, environ 1 000 comptes

prenantes en novembre 2015 de l’ouverture de la

ont été créés par les agences d’intérim pour la

Base de Données Centralisée PI-M à partir du 1

consultation des données.

er

janvier 2016 pour une utilisation pour le secteur du travail intérimaire.

Rapport Annuel 2016 |


Tests de sécurité

Attentia, Mensura, Spmt arista, Securex et Provikmo sont les services externes qui colla­

Durant cette première année de fonction­­

borent pleinement avec la base de données

nement, un nouveau test de sécurité a été

et transfèrent les résultats d’aptitudes des

mené pour éva­luer la sécurité de la base

examens médicaux des intérimaires vers la Base

de données et sa résistance aux tentatives

de Données Centralisée. Pour l’année 2016,

éventuelles de piratage. Ce test a eu lieu en juin

ils ont transféré 59 816 résultats d’examens

2016 suivant les protocoles « ISO27001:27005,

médicaux d’intérimaires vers la base de

COBIT security baseline et OWASP ». Un

données, soit environ 75% de tous les examens

premier test avait déjà été effectué en juin 2014.

du secteur. Ces services externes ont continué tout au long de l’année 2016 à améliorer la

L’evolution des examens de santé dans le secteur de l’intérim

qualité des données transmises.

Chaque année, Prévention et Intérim suit l’évolution annuelle des examens médicaux demandés par les agences d’intérim.

Évolution du nombre d’examens en 2016 70000 60000 50000 40000 30000 20000 10000 0 14/01

14/02

14/03

SPMT ARISTA

14/04

ATTENTIA

14/05

14/06

MENSURA

14/07

14/08

SECUREX

14/09

14/10

PROVIKMO

14/11

14/12

TOTAL

La Base de Données Centralisée PI-M

33


Les examens médicaux sont définis en fonction du

mini­stériel du 9 juin 2010 relatif au rapport annuel

ou des codes de risque repris dans la fiche de poste

des Services Externes.

de travail. Ces codes ont été fixés par l’arrêté Types de risques fréquemment évalués dans la Banque de Données Centralisée

17,51 %

37,66 % 9,76 %

9,06 %

6,84 %

5,83 % 6,62 %

Manutention des charges Bruit Poste de sécurité Travail posté

4

6,73 %

Clostridium tetani / Tétanos Travail de nuit Activité liée aux denrées alimentaires Reste*

La répartition des risques les plus fréquemment

week-end (2,94%), Contraintes ergonomiques (2,81%),

examinés chez les intérimaires montre sept

Savons - détergents (2,41%), Vibrations corps (2,25%),

risques qui reviennent dans plus de 5% des cas.

Écrans de visualisation (1,94%), Températures en-

Le reste, soit 37,66%, est réparti sur environ 280

dessous de 10°C (1,81%), Poste de vigilance (1,29%),

risques divers dont certains n’ont été examinés

Chaleur industrielle (1,27%), Pulmonaire (1,19%),

qu’une seule fois.

Travail monotone et répétitif (0,95%), Charge psychosociale (0,93%), Agents chimiques non

34

* Les 15 risques suivants par importance sont :

spécifiés (0,79%), Hépatites B, C (0,69%), Vibrations

Toxique pour la reproduction (3,73%), Travail de

manubrachiales (0,53%).

Rapport Annuel 2016 |


La Base de Données Centralisée PI-M

35


36

Rapport Annuel 2016 |


SENSIBILISATION

5

Sensibilisation

37


5.1

PRÉVENTION ET INTÉRIM : 3 SITES INTERNET

5.1.1 Site Internet PI

En plus de l’amélioration de ce site, d’autres supports d’informations ont été développés tels

En automne 2016, Prévention et Intérim a établi

que des fardes de contrats pour les jobistes et

un nouveau cadre pour son site internet actuel.

des affiches en format A2 et A3.

Ce site est une source importante d’information et est le premier point de contact pour les membres. Un élément essentiel sont les « Circulaires ». Ces dernières sont régulièrement mises à jour et sont la traduction de la législation vers la pratique dans le secteur intérimaire. Les Arrêtés Royaux du Code du bien-être au travail sont exprimés dans une circulaire d’une manière lisible et transparente. Afin de pouvoir retrouver chaque thème facilement, les titres du Code ont été repris sur notre site Internet. Les circulaires suivantes ont été mises à jour en 2016 : CIF 2016 04 Permis de conduire et CIF 2016 03 Tarification Services Externes PPT.

5.1.2 Le site Internet Jesuisjobiste.be Après la campagne en 2015 avec comme image le mannequin de crash-test dessiné, Prévention et Intérim continue à améliorer son site internet jesuisjobiste.be. Sur la page d’accueil du site, le

5

jobiste doit choisir avant tout le secteur dans

L’actualisation du site jesuisjobiste.be a été

lequel il est actif. Après, une liste apparaît

remarquée par SocialWeb. Prévention et Intérim

reprenant tous les risques de sécurité dans

a reçu des compliments quant à l’élaboration

certaines fonctions. Le nombre de secteurs

et la convivialité de ce site. Afin d’attirer encore

dans lequel un choix peut être fait a été doublé

plus l’attention des jeunes sur ce site internet,

et est porté à 10 secteurs. De cette façon, les

des messages sont régulièrement postés sur la

jeunes travailleurs peuvent sélectionner dans

page Facebook « PI Jobistes ».

quelle branche ils souhaiteraient travailler et reçoivent un aperçu des risques dans leur travail.

Le site Internet ne s’adresse pas uniquement aux jeunes, mais également aux écoles et agences d’intérim. Un volet distinct a été développé pour ces derniers avec des renseignements et la possibilité de commander gratuitement les produits de sensibilisation.

38

Rapport Annuel 2016 |


5.1.3 Le site Fichepostedetravail.be

langues pour divers secteurs. En 2016, des informations ont été diffusées en ce qui concerne

Le site www.fichepostedetravail.be reste un outil

le projet OiRA sous la rubrique « outils ». Un outil

utile à l’usage des agences d’intérim afin de fournir

national a déjà été établi en Belgique pour les

des explications sur la législation relative à la

secteurs suivants: la construction, l’horeca, le

fiche de poste de travail aux clients-utilisateurs.

secteur du bois et les coiffeurs.

Le formulaire standard est disponible en différentes

5.2 AUTRES SUPPORTS D’INFORMATIONS 5.2.1 PI News et PI Mail

de photos d’une manière ludique et de conseils pertinents. Non seulement cet agenda donne aux

Comme chaque année, le PI News a paru trois fois

intérimaires la possibilité de comptabiliser leurs

(janvier, mai et septembre). Cette lettre d’informa­

heures de travail, mais consiste en quatre parties.

tions gratuite s’adresse en premier lieu aux agences

Dans le premier chapitre « Général » se trouve une

d’intérim, mais également aux conseillers en préven­

description succincte de Prévention et Intérim. Le

tion, aux assureurs des accidents de travail, aux

deuxième chapitre « Finances » donne des conseils

services publics, aux Services Externes de

concernant des questions financières. Le troisième

Prévention et de Protection au Travail et aux plus

chapitre contient un bref aperçu de la législation

grandes entreprises de Belgique. Le PI News est

principale. Finalement, le dernier chapitre donne de

distribué à environ 3 000 exemplaires. Deux thèmes

nombreux conseils de prévention et de sécurité.

en rapport avec la prévention et la sécurité ont été abordés, notamment dans le secteur du bois et

En 2016, 148 000 agendas ont été distribués aux

dans le secteur de l’horeca.

agences d’intérim, écoles et entreprises intéressées en Belgique. L’agenda est également distribué au

Prévention et Intérim envoie sur une base régulière

cours de réunions et formations.

un PI Mail aux personnes de liaison. Par ce moyen,

2017

les personnes de liaison sont informées de l’actualité concernant les événements, les formations, les

AGENDA

changements en ce qui concerne la législation ou

5.2.2 Agenda 2017

AGENDA 2017

de nouvelles publications mises à disposition.

Comme chaque année, Prévention et Intérim a

développé un agenda dans l’optique de fournir aux travailleurs intérimaires et les jobistes un calendrier www.p-i.be

pratique pour comptabiliser leurs heures de

e.r. : Marijke Bruyninckx - Avenue du Port 86C bte 302 - 1000 Bruxelles

PRÉVENTION ET INTÉRIM

prestations. En 2017, le format de l’agenda a été

renouvelé par rapport à l’édition 2016 et a bénéficié

Sensibilisation

39


5.2.3 Fiches informatives

d’informer les utilisateurs sur l’importance de la fiche de poste de travail. L’accent a été mis sur

Fiche d’accueil

le processus de l’analyse des risques menant à

L’accueil des nouveaux travailleurs dans une

la rédaction de la fiche de poste de travail. Cette

entreprise est crucial. Il est à la fois obligatoire pour

fiche contient également une checklist très utile

les travailleurs fixes ainsi que pour les travailleurs

pour ne rien oublier lors de la rédaction de la

intérimaires. Dans ce contexte, Prévention et

fiche de poste de travail.

Intérim a créé une fiche informative qui décrit brièvement les éléments principaux, à savoir: « Un

FICHE DE POSTE DE TRAVAIL pour intérimaires

accueil, c’est quoi? Qui fait l’accueil? Un accueil, mais quand? » Cette fiche d’accueil a été envoyée avec le PI News du mois de mai et dans le colis d’été aux bureaux d’intérim.

Besoin d’un intérimaire à ce poste ?

Une fiche de poste de travail est bien pratique !

Risques pour la santé liés à ce poste ?

La fiche de poste de travail est obligatoire !

Mais comment s’y prendre ?

Important : en tant qu’employeur vous savez tout sur chaque poste de travail ! Décrivez le poste et attribuez-lui un identifiant. Demandez à vos conseillers en prévention d’identifier les risques présents au poste de travail.

L’accueil des nouveaux travailleurs en entreprise Un accueil, c’est quoi ?

Qui fait l’accueil ?

Un accueil, mais quand ?

Une communication de l’utilisateur au nouveau collaborateur engagé concernant le poste de travail, les mesures de prévention et l’entreprise. L’accueil est obligatoire, tant pour les intérimaires que le personnel fixe.

L’employeur, le chef d’équipe ou tout autre membre de la ligne hiérarchique doit être la personne qui effectue l’accueil. Veillez à ce que la personne désignée soit expérimentée et qu’elle possède les connaissances nécessaires pour effectuer cette tâche.

L’accueil doit avoir lieu avant que le nouveau collaborateur ne commence à son poste de travail. Il doit avoir reçu toutes les informations, les instructions et l’accompagnement indispensables pour effectuer un travail en toute sécurité au sein de l’entreprise.

Inventoriez et regroupez les risques en catégories comme : risques pour la santé : poste de sécurité, agents chimiques, bruit... risques pour la sécurité : coupures, membres coincés, électrocution... risques psychosociaux : poste de vigilance… risques ergonomiques : manutention de charges, commandes difficilement accessibles... Pour chaque risque des mesures peuvent être prises, comme : examens de santé ; équipements de protection (gants...) ; connaissances : instructions, formations, parrain/marraine lors de l’accueil... L’équipe des conseillers en prévention établit la liste des mesures avec l’employeur. Présentez le résultat de l’analyse de poste à votre comité pour la prévention et la protection au travail (CPPT), s’il en existe un dans l’entreprise. L’étape finale consiste à transcrire toute votre connaissance du poste de travail sur la f iche de poste de travail. À l’aide de celle-ci, l’agence d’intérim sélectionnera l’intérimaire le plus qualifié ! Exemples de fiches de poste de travail : www.f ichepostedetravail.be.

L’analyse de risques mène à la fiche de poste de travail

CHECKLIST fiche de poste de travail

Service Central de Prévention pour le Secteur du Travail Intérimaire asbl

Enregistrer l’accueil ? Un registre d’accueil doit être établi dans l’entreprise. Dans celui-ci, vous trouverez les documents qui attestent de la bonne tenue de l’accueil. Dans ce document on retrouve :

è è è è

Si en tant qu’employeur vous ne disposez pas d’un formulaire standard pour rédiger la f iche de poste de travail, téléchargez un modèle sur www.fichepostedetravail.be et commencez sans délai. Parcourez aussi la checklist ci-dessous pour ne rien oublier lors de la rédaction.

le nom et le prénom de la personne chargée de l’accueil ;

Coordonnées de l’entreprise

le nom et le prénom du travailleur qui a reçu l’accueil ; la date de l’accueil ;

Remplissez au minimum le N° BCE d’entreprise.

la signature du responsable de l’accueil.

Poste de travail/Fonction Remplissez le numéro interne du poste et la date d’émission. Un intérimaire ne peut effectuer que les tâches inscrites sur la f iche de poste de travail. Décrivez donc les tâches et les qualifications exigées le plus complètement possible.

CONSEIL

La fiche de poste de travail peut servir de document d’accueil via le Volet C. La personne responsable de l’accueil complète et signe le volet C de la fiche de poste de travail. Cette fiche devra être conservée dans le registre d’accueil.

Vêtements de travail et équipements de protection individuelle (EPI) Détaillez les types et caractéristiques des équipements exigés. L’employeur est et reste responsable pour la mise à disposition des EPI. Un accord commercial avec l’agence d’intérim est autorisé.

Quel est le contenu de l’accueil ?

Surveillance de santé Indiquez les vaccinations obligatoires. Remplissez les codes des risques pour la santé.

L’entreprise

Si un code de risque est indiqué, l’examen de santé est obligatoire. Celui-ci est organisé par l’agence d’intérim.

• Règlement de travail. • L’entreprise et ses lieux de vie (réfectoire, sanitaires, locaux interdits à une certaine partie

Protection de la maternité

du personnel,…).

Un aménagement du poste est-il nécessaire pour les femmes enceintes ou allaitantes ? Doivent-elles être écartées ?

• Les mesures en cas d’incendie (sorties de secours, alarme,…). • Qui sont les conseillers en prévention (interne/ externe, médecin du travail, aspects psychosociaux) ?

5

Dates de l’avis du CPPT

• Qui est la personne de confiance ?

Remplissez toutes les dates demandées.

Celles-ci prouvent que toutes les parties concernées ont joué leur rôle dans l’analyse de risques et la rédaction de la fiche de poste de travail : CPPT, médecin du travail et conseiller en prévention du service interne ou externe PPT.

• Présentation du nouvel arrivant aux collègues. • Les premiers secours et la personne compétente pour administrer ceux-ci. • Organisation des consultations spontanées à la médecine du travail ? • Qui va être désigné comme futur Parrain/Marraine du nouveau collaborateur ?

Encore des questions ? Contactez Prévention et Intérim (PI) via

info@p-i.be

Loi sur le bien-être de 1996 • AR Politique du bien-être de 1998 • AR Travail intérimaire de 2010

Le poste de travail • Le poste de travail et les tâches à accomplir (bonnes pratiques et mesures de prévention). • Les formations préalables à fournir telles que le BA4-BA5, le plan de circulation interne, etc. • La localisation des manuels d’utilisation. • Que faire en cas d’accident de travail (qui prévenir, que faire,…) ? • Que faire en cas de panne de la machine ?

Pensez-y ! • Un bon accueil doit permettre au nouvel arrivant de se sentir bien et en sécurité. • La personne qui fait l’accueil doit être formée et consciente des enjeux de celui-ci. • Une brochure d’accueil peut être un support utile pour introduire l’accueil. • Contrôler que le travailleur a bien compris et qu’il applique ce qui a été dit.

Loi Bien-être au travail de 1996 • AR Politique du bien-être au travail de 1998 • AR Bien-être des intérimaires de 2010

Pour plus d’information : voir notre circulaire « Accueil » sur notre site www.p-i.be dans la rubrique Législation.

La carte de signalisation de sécurité La carte de signalisation de sécurité a été actua­ lisée. Elle indique uniquement les nouveaux symboles de danger qui ont remplacé les anciens depuis un moment et ceci sur une petite carte au format A6.

La fiche de poste de travail pour les travailleurs

40

intérimaires

Au verso les signaux d’obligation, les signaux

Une fiche d’informations « Fiche de poste de

d’interdiction, les signaux de sauvetage, la lutte

travail pour intérimaires » a été développée afin

contre l’incendie et les signaux d’avertissement

Rapport Annuel 2016 |


sont présentés. Le format pratique de cette

5.2.4 Colis d’hiver 2016

carte est facile à distribuer à tous les intéri­maires. L’année fut clôturée par la Journée des Personnes de liaison qui a eu lieu le 6 décembre dernier. À

EN SÉCURITÉ AU TRAVAIL ! SIGNALISATION DE SÉCURITÉ

cette occasion, chaque personne de liaison a reçu

SIGNALISATION DE SÉCURITÉ INDICATIONS DE DANGERS

Protection obligatoire du visage Corrosif

Irritant / Nocif

Dangereux pour l’environnement

Toxique

Comburant

Explosif

Inflammable

Récipient sous pression

Protection obligatoire de la tête

Protection obligatoire des voies respiratoires

Protection obligatoire de la vue

Protection individuelle obligatoire contre les chutes

Ne pas toucher

Interdit aux piétons

Passage obligatoire pour piétons

Protection obligatoire de l’ouïe

Entrée interdite aux personnes non autorisées

Défense de fumer

Protection obligatoire des pieds

Feu, flamme nue interdite et défense de fumer

Douche de sécurité

Service Central de Prévention pour le Secteur du Travail Intérimaire

un colis d’hiver qui, outre les fiches informatives et l’agenda, contenait les gadgets suivants :

Interdit aux véhicules de manutention

LUTTE CONTRE L’INCENDIE

SIGNAUX DE SAUVETAGE

PRÉVENTION ET INTÉRIM Tour & Taxis • Avenue du Port 86c Bte 302 info@p-i.be • www.p-i.be

Protection obligatoire des mains

Dangereux à long terme

Lire l’étiquette est indispensable ! Au travail, appliquez les règles de sécurité !

Poste de premiers secours

Direction d’une sortie de secours

Emplacement ou direction d’une sortie

Extincteur

Lance à incendie

Direction à suivre

Emplacement d’une sortie de secours

Lieu de rassemblement

Téléphone pour la lutte contre l’incendie

Direction vers un matériel de lutte contre l’incendie

è Écharpe & Gants

ASBL

• 1000 Bruxelles

0800 23 999 Rinçage

des yeux

Centre Antipoisons

SIGNAUX D’INTERDICTION

SIGNAUX D’OBLIGATION

070 245 245

SIGNAUX D’AVERTISSEMENT e.r.: Marijke Bruyninckx | Prévention et Intérim

Danger général

Chute avec dénivellation

Matières corrosives

Basse température

Danger électrique

Champ magnétique important

Charges suspendues

Matières explosives

Matières comburantes

Trébuchement

Matières inflammables

Matières toxiques

Véhicules de manutention

Risque d’explosion

La fiche d’information concernant PI-A Suite au développement de l’outil en ligne PI-A pour les accidents du travail, une fiche informative repre­nant

è Veste fluo PI-A

les informations nécessaires sur l’utilisation et l’emploi concernant cette enquête annuelle a été envoyée à toutes les agences d’intérim dans le colis d’hiver.

CHIFFRES D’ACCIDENTS DU TRAVAIL des intérimaires

Prévention et Intérim (PI), le Service Central de Prévention pour le secteur intérimaire, a pour mission de collecter et d’analyser les chiffres d’accidents du travail des intérimaires. PI demande chaque année aux entreprises d’intérim actives en Belgique de lui commu­ niquer les nombres d’heures prestées et d’accidents du travail des intérimaires qu’elles ont envoyé en mission. À partir de 2017 PI dispose pour cela de l’outil en ligne PI­A.

NOUVEAU EN 2017

Gain de temps grâce à :

è Porte-clés en forme de casque de chantier PI-A

• données pré­remplies À partir de 2017, cette enquête se fera avec l’outil en ligne PI­A. Les informations demandées restent les mêmes, et cet outil est plus convivial.

www.pi-a.be

DATES IMPORTANTES • 7 février : vous recevez comme personne de liaison un identifiant

• calcul automatique des taux de fréquence et de gravité

Rapports • Toutes les statistiques sont reprises dans le Rapport Annuel de PI.

LISTE MÉMO pour PI-A

• Chaque entreprise d’intérim reçoit un aperçu des statistiques d’accidents • 15 mars : clôture de l’enquête de ses intérimaires comparées à celles Toujours une enquête par agrément ! d’accidents du du secteur de l’intérim en Belgique et Les chiffres travail de l’année écoulée (Général, construction ou artistique). à celles de tout le secteur privé. Tous les chiffres d’accidents sont introduits par type d’agrément. Votre assureur­loi pour les accidents du travail vous fournit les chiffres d’accidents pour vos intérimaires. • 15 février : début de l’enquête

De quels chiffres avez-vous besoin précisément ?

Ces gadgets faisaient partie du thème d’hiver et l’outil PI-A a été placé sous les feux de la rampe.

Pour tous les intérimaires (étudiants inclus) Introduire séparément par région (Flandre, Wallonie, Bruxelles) :

• Nombre d’heures prestées comme travail manuel • Nombre d’heures prestées comme travail intellectuel • Les chiffres d’accidents sont détaillés en : Nombre d’accidents mortels et nombre réel de jours calendrier perdus. Nombre d’accidents avec incapacité permanente, nombre réel de jours calendrier perdus et la somme de tous les pourcentages d’incapacité permanente. Nombre d’accidents avec incapacité temporaire et nombre réel de jours calendrier perdus.

Pour les étudiants Encoder séparément pour les < 18 ans et ≥ 18 ans :

• Nombre d’étudiants • Nombre d’heures prestées • Les chiffres d’accidents sont détaillés en : Nombre d’accidents mortels et nombre réel de jours calendrier perdus. Nombre d’accidents avec incapacité permanente, nombre réel de jours calendrier perdus et la somme de tous les pourcentages d’incapacité permanente. Nombre d’accidents avec incapacité temporaire et nombre réel de jours calendrier perdus.

Gardez aussi à votre disposition • Le nombre d’examens médicaux réalisés pour vos intérimaires par le service externe PPT auquel vous êtes affilié. • Une liste d’adresses actualisée de toutes les agences liées à votre entreprise d’intérim. L’enquête se déroule du 15 février jusqu’au 15 mars sur www.pi-a.be. Vous avez des questions concernant ce nouvel outil ? Consultez les instructions disponibles sur www.pi-a.be ou contactez­nous à l’adresse info@p-i.be.

Sensibilisation

41


5.3 FORMATIONS 5.3.1 Formation de base en Prévention et Protection pour les personnes de liaison et leurs collaborateurs Comme chaque année, Prévention et Intérim a organisé également en 2016 une formation de

La formation s’est clôturée par une visite d’une entreprise dans le secteur du bois.

5.3.2 Séance pratique « Mieux comprendre et utiliser la Base de Données Centralisée PI-M »

base relative à la « Prévention et la Protection au travail » (conseiller en prévention niveau III) pour

Suite à l’ouverture de la Base de Données

les personnes de liaison et leurs collaborateurs.

Centralisée, Prévention et Intérim a organisé en juin

Vingt personnes motivées du secteur intérimaire

2016 une séance pratique pour les personnes de

ont suivi cette formation étalée sur six jours en

liaison et leurs collaborateurs des agences d’intérim.

octobre et novembre derniers. Les enseignants

Lors de cette séance, la Base de Données a été

proviennent de diverses sociétés et sont des

expliquée. Cette formation interactive donnait la

experts dans le domaine de la législation du

possibilité aux participants de faire des recherches

bien-être sur le lieu du travail. Au cours de

dans la Base de Données Centralisée et de poser

cette formation des thèmes tels que le rôle de

des questions la concernant.

l’inspection, les analyses de risques, la législation, la fiche de poste de travail, le contrôle de santé,

5.3.3 Cours Federgon

les accidents de travail, les risques psychosociaux et les étudiants jobistes sont abordés d’une

Le cours sur « la politique de prévention pour

manière approfondie.

le travail intérimaire » dédié aux consultants du secteur de l’intérim est assuré par Prévention et

L’objectif de cette formation est que les personnes

Intérim. Il fait partie du cours fourni par Federgon

de liaison acquièrent les connaissances néces­

pour les consultants des agences d’intérim.

saires pour informer utilement les utilisateurs et

5

les intérimaires des risques auxquels les intéri­

L’objectif principal de Prévention et Intérim est

maires peuvent être exposés et pour formuler

de conscientiser les consultants qui suivent le

des recommandations adéquates en matière de

cours. La sécurité et la prévention sont les thèmes

prévention.

centraux, et ce en les incorporant dans les mis­­ sions journalières des consultants des agences d’intérims. La législation sur le bien-être au travail, les examens de santé, la fiche de poste de travail, la répartition des tâches entre l’utilisateur et l’agen­ce constituent une partie des points abordés.

42

Rapport Annuel 2016 |


5.4 JOURNÉES D’ÉTUDE En 2016, Prévention et Intérim en collaboration

les entreprises peuvent-elles aligner leur

avec Prebes a organisé deux journées d’étude

politique sur le bien-être au travail ».

concernant la prévention et la protection au

Pieter De Munck (Conseiller général et Chef de

travail.

Direction Limbourg – Brabant Flamand, Contrôle du bien-être au travail) a clarifié la réglementation

5.4.1 Après-midi d’étude « Travailler avec des collaborateurs sous statut atypique »

relative à l’harmonisation des politiques des entre­­

Prévention et Intérim et Prebes ont organisé le

L’après-midi a été conclu par deux mises en

28 septembre 2016 à Tour & Taxis un après-midi

pratique à savoir « Brussels Airport Company » et

d’étude sur le thème « Travailler avec des collabo­

le site de « Tour & Taxis ».

prises sur le même lieu de travail, la coordination, la collaboration et la responsabilité.

rateurs sous statut atypique ». Luc Van Hamme (Conseiller général, Chef des directions régionales Inspection du travail,

5.4.3 Journée des Personnes de liaison à Bruxelles

Contrôle du bien-être au travail) a ouvert la session par une explication éloquente de la

Le jour de Saint Nicolas, le 6 décembre 2016,

notion de « transfert d’autorité » dans le secteur

Prévention et Intérim a organisé la journée

intérimaire, suivie d’un exposé éclairant sur « le

annuelle des personnes de liaison. Le thème de

travail avec des tiers, travailleurs détachés, et

cette année portait sur « La responsabilité des

(faux) indépendants ».

entreprises d’intérim en cas d’accident du travail d’un intérimaire ».

Marijke Bruyninckx a ensuite précisé le cadre du secteur du travail intérimaire en insistant sur

Jan Geysen (Auditeur du travail pour la région de

l’importance de la fiche de poste de travail, le

Hal-Vilvorde au Ministère Publique) et

rôle de l’utilisateur et de l’agence d’intérim ainsi

Luc Van Hamme, (Conseiller général, Chef des

que l’examen de santé des travailleurs intérimaires.

directions régionales Inspection du travail, Contrôle du bien-être au travail) ont rappelé

L’après-midi a été conclu par une mise en pra­

l’importance pour les agences d’intérim du

tique du Safety Advisor chez Delhaize Belgium.

thème « Refuser les utilisateurs dangereux dans le secteur intérimaire ». L’objectif était surtout

5.4.2 Après-midi d’étude « Travailler en­sem­ble sur le même lieu de travail »

d’offrir une plate-forme aux entreprises d’intérim concernant le refus de ces utilisateurs et d’apporter une réponse quant à l’action future de

Le Comité Provincial du Brabant-Flamand pour

l’inspection en 2017 et 2018.

la protection du travail en collaboration avec Prévention et Intérim a organisé le 13 décembre

Un déjeuner de networking en présence de Saint

2016 un après-midi d’étude sur « Travailler

Nicolas a clôturé la journée qui a rassemblée 55

ensemble sur le même lieu de travail – Comment

participants.

Sensibilisation

43


5.5 L’OUTIL POUR LES ACCIDENTS DU TRAVAIL PI-A Jusqu’à l’enquête de 2016 (accidents du travail 2015)

des personnes de liaison, PI a pu optimiser cet outil

PI a demandé à toutes les entreprises d’intérim

PI-A .

belges de communiquer leurs statistiques d’accid­

Le lancement a été accompagné par une campagne

ents du travail soit par e-mail soit par la poste.

d’informations afin d’informer au mieux les person­

Prévention et Intérim a développé dans la seconde

nes de liaison quant à l’utilisation de cet outil.

moitié de 2015 l’outil « online » PI-A. La façon dont les informations sont introduites est nettement

Les avantages de l’outil on line PI-A

plus conviviale tant pour les entreprises d’intérim

è Diminuer la charge de travail tant pour les entre­

que pour PI. En 2017 (accidents du travail 2016)

prises d’intérim que pour PI. Les calculs et les

l’enquête se faisait pour la première fois « on line »

paramètres sont compilés par PI-A chaque fois

via l’outil www.pi-a.be.

que c’est possible. è Minimisation des erreurs tant par les entreprises

En 2016, l’outil PI-A a été mis au point. Grâce aux informations utiles fournies par le groupe de travail

5 44

Rapport Annuel 2016 |

d’intérim que par PI.


5.6 ARTICLES DE PRESSE Prévention et intérim a publié les articles suivants en 2016

Décembre 2016

Intérimaires : d’abord analyser les risques de leur futur poste de travail Auteur : Marijke Bruyninckx

Preventactua 2016-22 (p.4)

Juin 2016

L’alphabet du Bien-être (article en néerlandais uniquement) Auteur : Marijke Bruyninckx

Prebes n° 190 (p.35)

Mai 2016

Communiqué de presse : « Chiffres des accidents du travail survenus aux intérimaires en 2015 »

Belga

Sensibilisation

45


46

Rapport Annuel 2016 |


PLAN D’ACTION 2017

6

Plan d’action 2017

47


Base de Données Centralisée PI-M (BDC)

décompose en fonction des agréments des agences d’intérim (Général, Construction et

L’enquête de satisfaction concernant l’utilisation

Artistique). Le but est de démarrer en 2017

de la Base de Données Centralisée PI-M s’est

une action ciblée vis-à-vis des consultants et

terminée en décembre 2016. Les résultats et les

des utilisateurs. Le but est de sensibiliser les

actions adéquates ont été communiqués aux

consultants lors de leurs contacts à reconnaître

parties concernées en 2017. Le traitement des

les utilisateurs négligents concernant le bien-

données statistiques dans la Base de Données

être au travail vis-à-vis de leurs propres travail­

sera raffiné dans le courant de l’année 2017. Un

leurs et leurs travailleurs intérimaires.

module de statistiques, basé sur les résultats obtenus de Spmt arista, Attentia, Mensura,

Produits de sensibilisation

Provikmo et Securex, sera créé. Les principaux produits sont : PI News (trois fois

Sites web Prévention et Intérim

par an), Rapport annuel PI, Agenda de l’intérimaire, PI Mail aux personnes de liaison et les aides

Les années dernières, le site internet PI a été

techniques telles que la « Fiche d’accueil pour les

construit comme bibliothèque de connaissances

intérimaires », une fiche d’information sur « Les

autour du bien-être au travail pour le secteur intéri­

vaccinations obligatoires sur le lieu du travail »,

maire. Afin que cette matière reste à jour, correcte

une fiche sur « L’analyse de risque d’un poste de

et qu’elle puisse être facilement adaptée, un nouveau

travail » ou la carte bien connue de « Signalisation

cadre a été récemment établi pour ce site. En 2017,

de sécurité ». Le « package d’accueil » pour les

tous les textes et thèmes seront relus, revus et

nouvelles agences d’intérim sera étoffé avec le

mis à jour par différents conseillers en prévention.

matériel de sensibilisation existant et une nouvelle

Le site des jobistes www.jesuisjobiste.be et le site

brochure concernant le fonctionnement du service

www.fichepostedetravail.be seront intégrés dans

central de prévention PI.

ce nouveau site internet.

Groupes de travail Accidents du travail (AT) En 2016, le groupe de travail AT était impliqué dans

6 48

En 2016, le nouvel outil en ligne PI-A a été déve­

la finalisation de l’application pour les accidents

loppé. En mars 2017 les chiffres des accidents

du travail, l’outil en ligne PI-A.

du travail des travailleurs intérimaires ont été demandés via cet outil en ligne PI-A. Cet outil

En 2016 une enquête a été lancée en collabo­ration

simplifie l’enquête pour les agences d’intérim

avec une agence externe et un groupe de travail

et identifiera plus facilement les calculs éven­

VCU dans le secteur intérimaire concernant VCU.

tuellement erronés. En 2017, dans le groupe de

L’enquête est menée simultanément par le parte­-

travail AT, la procédure existante autour du refus

­naire Néerlandais VCU. Dans le courant de 2017,

des utilisateurs en cas de répétition d’accidents

les conclusions de cette enquête seront communi­

du travail graves sera rafraîchie et testée en

quées aux parties concernées et des décisions

ce qui concerne la faisabilité dans le secteur.

seront prises concernant une approche simplifiée

L’enquête sur la prévention des accidents du

éventuelle de VCU. Il ressort des premiers résultats

travail graves des travailleurs intérimaires se

dans le secteur intérimaire que la formation VIL,

Rapport Annuel 2016 |


pour les consultants dans les agences d’intérim

En 2017, Prévention et Intérim veut obtenir une

devrait certainement être maintenue.

licence de l’état en ce qui concerne la formation dans les deux langues nationales.

Formation La possibilité d’organiser des formations supplémen­­ L’objectif initial pour la formation de base conseiller

taires pour les personnes de liaison et les consultants

de prévention niveau III est étendu des personnes

sur la fiche de poste de travail, les accidents de travail,

de liaison vers des consultants, des managers de

la Base de Données Centralisée, etc. à la demande des

bureaux et autres parties intéressées.

agences d’intérim reste en 2017 également d’actualité.

Plan d’action 2017

49


50

Rapport Annuel 2016 |


LISTE DES MEMBRES

7

Liste des membres

51


Membres Prévention et Intérim au 31/12/2016

7 52

@COR INTERIM

8900

YPRES

A CONCEPT INTERIM

2060

ANVERS

ABALONE TT BELGIUM

4000

LIÈGE

ABSOLUTE@CONSTRUCT

8470

GISTEL

ABSOLUTE@WORK

8470

GISTEL

ACCENT CONSTRUCT

8800

ROESELARE

ACCENT JOBS FOR PEOPLE

8800

ROESELARE

ACTA INTERIM

4800

VERVIERS

ACTIEF CONSTRUCT

3560

LUMMEN

ACTIEF INTERIM

3560

LUMMEN

ADECCO CONSTRUCT

1702

GRAND-BIGARD

ADECCO PERSONNEL SERVICES

1702

GRAND-BIGARD

ADEQUAT BELGIUM

1050

BRUXELLES

ADMB HR SERVICES

8200

BRUGES

AGO CONSTRUCT

8500

COURTRAI

AGO JOBS & HR

8500

COURTRAI

AGRO-SERVICES

3000

LOUVAIN

ALLO INTERIM

1060

BRUXELLES

APPRO

2830

WILLEBROEK

ASAP CONSTRUCT

3600

GENK

ASAP.BE

3600

GENK

AVANCE HASSELT

3500

HASSELT

AXIS

2000

ANVERS

AXXICOM

2000

ANVERS

BAKKER & PARTNERS

2600

BERCHEM

BELGIUM TECHNICAL SUPPORT

9120

BEVEREN

CARE TALENTS

8500

COURTRAI

CONSELLT

8800

ROESELARE

CONSTRUCT INTERIM - ADMB

1000

BRUXELLES

DAOUST INTERIM

1050

BRUXELLES

DELTAWORX

2060

ANVERS

DIAMANT-A-GO//OPUS INTERIM

8700

COURTRAI

D-JOB

2000

ANVERS

ELITE INTERIM

1020

LAEKEN

EQUIP'

1000

BRUXELLES

ERGOFLEX

2800

MALINES

EUROP INTERIM

1060

BRUXELLES

EUROSTAR 25 BELGIUM

2321

MEER

EXARIS INTERIM

1050

IXELLES

EXCEL INTERIM

1050

BRUXELLES

EXPERZA

8700

TIELT

FLEXIBILITY BELGIE

2000

ANVERS

Rapport Annuel 2016 |


FLEXPOINT

3500

HASSELT

FLEXTRA INTERIM

8400

OSTENDE

FORUM JOBS

8800

ROESELARE

FRIDAY EUROTECH CONSTRUCT

2970

SCHILDE

GO TEMP

8500

COURTRAI

GO4JOBS

2000

ANVERS

H&L PEOPLE

2000

ANVERS

HARVEY NASH

1702

GRAND-BIGARD

HAYS

8500

COURTRAI

HUMAN SUPPORTS

8400

OSTENDE

IMPACT

3500

HASSELT

IMPACT CONSTRUCTION

3500

HASSELT

INC-MEDICAL

4000

LIÈGE

INFINITY JOBS

8870

IZEGEM

INTELECT

2630

AARTSELAAR

INTERIM PARTNER

1332

GENVAL

IPS POWERFUL PEOPLE

3630

MAASMECHELEN

JOB EXPERT

3550

HEUSDEN-ZOLDER

JOB TALENT

3000

LOUVAIN

JOBCONNECTION

3000

LOUVAIN

JOBMATCH

1070

ANDERLECHT

JOBS CONSTRUCT

3620

LANAKEN

KELLY SERVICES INTERIM

1160

BRUXELLES

KEYWORKS

3300

TIRLEMONT

KONVERT

8500

COURTRAI

KONVERT CONSTRUCT

8500

COURTRAI

KONVERT INTERIM BRUSSEL

8500

COURTRAI

KONVERT INTERIM VLAANDEREN

8500

COURTRAI

KONVERT INTERIM WALLONIE

7500

TOURNAI

KONVERT OFFICE

8500

COURTRAI

LAB SUPPORT

2018

ANVERS

LEM INTERIM

4030

GRIVEGNÉE

LET's WORK

8500

COURTRAI

LINK2EUROPE

2860

SINT-KATELIJNE-WAVER

LINK4JOBS

9000

GAND

LOSFELD CONSULT

7500

TOURNAI

M INTERIM

1070

ANDERLECHT

MANPOWERGROUP BELGIUM

1200

BRUXELLES

MERVEILLE PLUS INTERIM

7950

CHIÈVRES

METISELECT

9470

DENDERLEEUW

MISE EN PLACE BELGIE

3000

LOUVAIN

MON INTERIM

1160

AUDERGHEM

Liste des membres

53


7 54

MOVE INTERIM

8790

WAREGEM

MUNDO INTERIM

3620

LANAKEN

NESTOR

9000

GAND

NOVA ENGINEERING

3500

HASSELT

NURSE & CO

7000

MONS

PACK INTERIM

7100

LA LOUVIÃ&#x2C6;RE

PAGE INTERIM

1050

BRUXELLES

PASSION WORKS

3540

HERK-DE-STAD

PAYROLL PROFFESSIONALS BELGIUM

2000

ANVERS

PEPS INTERIM

7000

MONS

Q JOBS

3900

OVERPELT

Q JOBS CONSTRUCT

3900

OVERPELT

QUALITY

8790

WAREGEM

RAINBOW RESOURCES GROUP

1200

BRUXELLES

RANDSTAD CONSTRUCT

1082

BERCHEM-SAINT-AGATHE

RANDSTAD GROUP

1082

BERCHEM-SAINT-AGATHE

REAL INTERIM / AXINTOR

8630

FURNES

RECREWTMENT

2000

ANVERS

REFLEX HEALTHCARE PEOPLE

1050

BRUXELLES

RIALTO RECRUITMENT

2845

NIEL

ROBERT HALF

1702

GRAND-BIGARD

ROBERT WALTERS PEOPLE SOLUTIONS

1050

IXELLES

RUNTIME

2221

BOOISCHOT

SAFETEC INTERIM

2940

STABROEK

SAMENWERKING TECHNIEK ORGANISATIE BELGIE

8630

FURNES

SEAL RECRUITMENT

2000

ANVERS

SECRETARY PLUS MANAGEMENT SUPPORT

2000

ANVERS

SEGERS SELECT

3500

HASSELT

SELECT HUMAN RESOURCES

8500

COURTRAI

SKILLFLEX

2800

MALINES

SMART - INTERIMPALEIS

1060

SAINT-GILLES

STAFFABLE BELGIUM

9000

GAND

STAFFING

3583

PAAL-BERINGEN

START PEOPLE

2000

ANVERS

START PEOPLE CONSTRUCT

2000

ANVERS

STEGMANN BELGIUM

2000

ANVERS

SYNERGIE BELGIUM

2018

ANVERS

SYNERGIE SERVICES - CONSTRUCT

2018

ANVERS

TALENT4WORK

2800

MALINES

TALENTUS

2610

WILRIJK

TCP BELGIUM

2000

ANVERS

TEAM-ONE

4040

HERSTAL

Rapport Annuel 2016 |


TEMPO-TEAM

1082

BERCHEM-SAINT-AGATHE

TEMPO-TEAM CONSTRUCT

1082

BERCHEM-SAINT-AGATHE

TENTOO PAYROLL SERVICES

1930

ZAVENTEM

T-GROEP

2800

MALINES

THE CREW FLEX

2000

ANVERS

TOBASCO

3500

HASSELT

TOPANGELS

1020

BRUXELLES

TRACE

6000

CHARLEROI

TRACE CONSTRUCTION

6000

CHARLEROI

TRIXXO

3730

HOESELT

USG PROFESSIONALS TEMPING

2000

ANVERS

UNIQUE

2000

ANVERS

UNIQUE / EXPRESS MEDICAL / UGC

2000

ANVERS

UPDATE-PRO

2018

ANVERS

VALESTA

2800

MALINES

VCARRE AND PARTNERS

1090

JETTE

VDET

3500

HASSELT

VIAVERA

3000

LOUVAIN

VIND!

8800

ROESELARE

VIO INTERIM

9080

BEERVELDE

VISION POINT

3520

ZONHOVEN

VIVALDIS CONSTRUCT

2000

ANVERS

VIVALDIS INTERIM

2000

ANVERS

WE AND WORK

2970

's GRAVENWEZEL

WHOOHOO BELGIUM

2140

BORGERHOUT

XTRA INTERIM

2110

WIJNEGEM

XTRA INTERIM KONTICH

2110

WIJNEGEM

YES!TALENTS

2940

STABROEK

YOUR OXYGEN

2550

KONTICH

Liste des membres

55


2016 RAPPORT ANNUEL

Service Central de Prévention pour le Secteur du Travail Intérimaire asbl · 02 204 56 80 · info@p-i.be · www.p-i.be E.R. : Marijke Bruyninckx | Prévention et Intérim | Tour & Taxis, av. du Port 86C, Bte 302, 1000 Bruxelles | Design : www.cdncommunication.be

Rapport annuel Prévention et Intérim 2016  

Le Service Central de Prévention pour le Secteur Intérimaire

Rapport annuel Prévention et Intérim 2016  

Le Service Central de Prévention pour le Secteur Intérimaire

Advertisement