Page 219

ADRESS BOOK RIVIERA

hotel metropole

MONACO, WHERE EVERY DAY IS SOMETHING DIFFERENT The principality has made an international reputation for itself and always lives up to it. Unlike other cities that dot the Mediterranean, Monaco seems to only have establishments that merit high praise. Those that are part of the Société des Bains de Mer are the leaders, what with the Hôtel de Paris being the dream that it is with its new paint job and its incredible presidential suite, the discreet yet luxurious Hermitage with its new design by Pierre Yves Rochon, and the Monte Carlo Bay, gleaming on its artificial lagoon. All these make for a place where hospitality is truly at its best. And we’d be remiss not to mention the updated Fairmont and the oh-so-refined Metropole. What’s more is that each of these places doubles as a haven for incredible cuisine. The three-Michelin star Louis XV is the only restaurant on the Riviera that can boast such an honour. With cuisine by Alain Ducasse and the gilded room of the Louis XV at the Hôtel de Paris, one can scarcely find a drawback here. Then there’s the Hermitage’s Vistamar with its exquisite cuisine by Joel Garault; the Joel Robuchon restaurant, which enjoys a rating of two stars from Michelin with chef Christophe Cussac, as well as the nearby exotic Japanese cuisine at the Yoshi, which is also highly praised. Marcel Ravin’s Blue Bay is worth a trip as is Meilleur Ouvrier de France Philippe Joannes’ Horizon, which sits on the rooftop terrace of the Fairmont.

MONACO. L’EXCEPTION EST QUOTIDIENNE. Depuis longtemps la principauté s’est faite une réputation internationale et elle ne faillit pas. Contrairement aux autres cités qui jalonnent le pourtour méditerranéen, il n’y a ici que des établissements méritant l’attention. Bien sûr, ceux de la Société des Bains de Mer tiennent le haut du rocher et si l’Hôtel de Paris, majestueux dans ses nouvelles peintures, avec sa suite présidentielle, l’Hermitage, discret dans son luxe tranquille et ses nouveaux atours sous la signature de Pierre Yves Rochon sous la coupole signée Gustave Eiffel, le Monte Carlo Bay, rutilant sur son lagon artificiel, font les beaux jours d’une hôtellerie hors du commun, ne pas évoquer le Fairmont et ses travaux remarquables, le Métropole et son empreinte raffinée, serait oublieux de références aussi prestigieuses. Et comme l’exception ne peut pas être unique, toutes les enseignes se doublent de signatures gastronomiques à l’image. Le Louis XV, seul trois étoiles Michelin de la Riviera, expose ses produits uniques sous la signature d’Alain Ducasse et les ors de la salle du Louis XV au nom explicite, dans l’Hôtel de Paris ; Joël Garault délivre des leçons de simplicité culinaire en donnant des cours de gourmandise autour du poisson dans le décor entièrement refait du Vistamar à l’Hermitage ; Joël Robuchon fait coup double en cumulant les étoiles dans des univers différents au Métropole : d’un côté la vivacité exemplaire d’une cuisine ouverte confiée à Christophe Cussac pour deux étoiles Michelin, de l’autre l’exotisme d’une cuisine japonaise également étoilée, dans un décor évocateur, au Yoshi. Les autres chefs ne sont pas en reste quand Marcel Ravin épice la cuisine du Blue Bay dans l’hôtel éponyme et que Philippe Joannès, Meilleur Ouvrier de France, apporte depuis quelques semaines son talent aux différents restaurants du Fairmont, déjà sur les traces de ses pairs en investissant le toit terrasse de l’hôtel et son fameux restaurant : l’Horizon.

-217-

PRESTIGE INTERNATIONAL Magazine  

LUXURY FASHION AND LIFESTYLE MAGAZINE

PRESTIGE INTERNATIONAL Magazine  

LUXURY FASHION AND LIFESTYLE MAGAZINE