Page 1

JDW82.qxd

19/04/2006

17:55

Page 1

PAGES 4-5-6-7 : VUES D’ICI PAGES 8 À 12 : DOSSIER : UNE VILLE PROCHE DE VOUS PAGES 13 À 19 : ACTUALITE : BUDGET 2006, NOS COUREES RENOVEES, LA VILLE SE SEPARE DE KUHLMANN, ENTREPRENDRE, ZONES FRANCHES : ET BEAULIEU ?, LIAISON HABITAT-TRAVAIL : LE CALENDRIER PAGES 20-21 : DANS VOS QUARTIERS PAGES 22-23-24 : SPORT PAGE 25 DANS LE RETRO PAGES 26-27 : EVENEMENT : L’ENFANCE DE L’ART + MUSIQUE PAGES 28-29 : AGENDA PAGES 30-31 : EXPRESSION POLITIQUE

BIMESTRIEL D’INFORMATIONS DE LA VILLE DE WATTRELOS www.ville-wattrelos.fr N°82 - mai 2006 - 0.61€

V I E Q U OT I D I E N N E : CO N J U G U O N S N O S E F F O RT S !


19/04/2006

17:55

Page 2

INFOS PRATIQUES

...

JDW82.qxd

A L’ECOLE !

TRESOR PUBLIC

ALLO, LA MAIRIE ? 03.20.81.66.66.

Les inscriptions scolaires pour la rentrée 2006 des écoles publiques maternelles et élémentaires se dérouleront les 9, 10 et 11 mai salle Salengro (rue E.-Basly) de 8h30 à 12h00 et de 13h30 à 17h00 : mardi 9 mai pour les écoles J.-Zay, L.-Lagrange, Voltaire, A.-France, Condorcet, mercredi 10 mai pour les écoles J.-Brel, J.-Macé, F.-Buisson, Lakanal, Lavoisier, jeudi 11 mai pour les écoles Brossolette, Camus, Curie, Michelet, J.-Jaurès. Se munir du livret de famille, d'une pièce d'identité, du carnet de santé de l'enfant et d'un justificatif de domicile récent.

Depuis début avril, les bureaux de la Trésorerie principale sont ouverts au public du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 16h.

www.ville-wattrelos.fr : - l’info - le service - l’actualité - le dialogue Pour signaler tout problème d’éclairage, de voirie, etc. :

NOUVEAUX HABITANTS La Ville met en place une nouvelle manifestation qui manquait dans le calendrier wattrelosien : une réception d'accueil des nouveaux habitants. Si vous avez emménagé à Wattrelos ces derniers mois, vous êtes invités à vous rapprocher de l'Office de tourisme avant le 31 mai pour vous inscrire en vue de cette réception de bienvenue qui doit se tenir prochainement. Office de tourisme de Wattrelos, 189, rue Carnot, 03.20.75.85.86, officetourisme@ville-wattrelos.fr.

CROIX-ROUGE Les 20 et 21 mai auront lieu les journées nationales de la Croix-Rouge française. Soyez généreux et réservez bon accueil aux collecteurs !

GUIDE PRATIQUE Plusieurs erreurs ou omissions se sont glissées dans l’édition 2006 du guide pratique de la Ville de Wattrelos qui vient de paraître. Toutes nos excuses à M. Albert Arlon, président du Twirling Bâton, victime d’une omission (coordonnées : 48, rue Maxence-Van Der Meersch, 03.20.82.95.33 ou 06.82.35.36.19), M. Franck Duthoit, Grand Chambellan de la Confrérie du carnaval (tél. : 06.13.63.09.13, au Docteur Philippe Moncho (tél. : 03.20.75.46.92). A noter aussi que le Docteur Quief figure parmi les associés du cabinet Becquart, Demarcq, Moncho, Renard et Sylvain, auquel on a attribué par erreur un second numéro (le 03.20.75.38.39, non valable).

GRIPPE AVIAIRE Pour faire enlever un cadavre d’oiseau sur la voie publique, composer le 06.08.96.29.73 (astreinte municipale). Aucune intervention municipale dans le domaine privé (jardin, cour) n’est possible : pour ramasser un oiseau, se munir de gants et de sacs plastiques. Info Grippe Aviaire : 0825 302 302 ou www.grippeaviaire.gouv.fr

"

CONCOURS MUNICIPAL DES MAISONS FLEURIES Nom :............................................................................. Prénom :......................................................................... Adresse ; n° de voirie : ................................................... Nom de la voirie : ........................................................... Téléphone : ...............................................................................................................................................

0800.05.18.63 Ce numéro vert est également valable si vous souhaitez faire enlever une épave. Addiction, dépendance, drogue, alcool : association Clairière 03.20.75.66.99 APPELS URGENTS Police Secours : 17 Pompiers : 18 EDF : 0810 333 159 GDF : 0810 433 059 Hôpital de Wattrelos : 03.20.66.40.00

La ville se colore aussi grâce à vous : participez gratuitement au concours municipal des maisons fleuries. Des plantes seront offertes pour toute inscription. Déposez le coupon joint à l’accueil de la mairie ou au centre technique rue du Général de Gaulle avant le 10 juin.

Participera au concours communal des maisons fleuries 2006 dans la catégorie : Balcon

Façade

Jardin

Ferme

Commerce

LE JOURNAL DE WATTRELOS N°82 \ P.02


19/04/2006

17:55

Page 3

...

JDW82.qxd

EDITORIAL

MIEUX VIVRE ENSEMBLE : UNE COPRODUCTION !

SOMMAIRE VUES D’ICI P.4 à 7 DOSSIER : UNE VILLE PROCHE DE VOUS P.8 à 12 ACTUALITE - Budget 2006 : la vérité ! - Programme de rénovation des courées - Kuhlmann : fin de propriété - Entreprendre - Zones franches - Liaison habitat-travail P.13 à 19 Directeur de la publication : Dominique Baert Réalisation : Service Presse et Communication (03.20.81.64.25) Mairie de Wattrelos BP 109 59393 Wattrelos Cédex Rédaction : Jacques Mary (03.20.81.64.23), Frédéric Hollebecque (03.20.81.64.26) Photos : Eric Demey Conception graphique : Atelier télescopique Mise en page : Sabine Rysman Photogravure- Impression : Impression Directe - Roubaix Distribution : La Poste tirage : 19 000 exemplaires © Tous droits réservés 2006 Dépôt Légal à parution

DANS VOS QUARTIERS P.20, 21 SPORT P.22 à 24 DANS LE RETRO P.25 EVENEMENT P.26, 27 AGENDA P.28, 29 EXPRESSION POLITIQUE P.30, 31

Mieux vivre ensemble, c'est mieux se respecter et mieux respecter notre environnement, notre cadre de vie. Je lis ou j'entends parfois dire : “C'est sale au coin de ma rue. Ou au parc. Que fait la mairie ?” Eh bien la Ville fait ce qu'elle peut ! Et elle fait beaucoup plus que ce qui relève de sa compétence, notamment en matière de nettoiement et d'entretien dans le cadre de la propreté urbaine. Car, hélas, trop de nos concitoyens ne jouent pas le jeu et déposent, ici ou là, hors des périodes de collecte, des déchets ménagers, végétaux, des débris divers… en se disant qu'ils seront ramassés tôt ou tard. Heureusement - et malheureusement dans un certain sens ! - ils le sont effectivement. Cela se chiffre en dizaines de tonnes tous les mois ! Imaginez un instant que la Ville renonce à effectuer ce boulot supplémentaire… Wattrelos ressemblerait assez rapidement à un dépotoir géant, vraiment. Alors des équipes d'agents municipaux se relaient courageusement sept jours sur sept, collectent, trient, alimentent les déchetteries… C'est un boulot ingrat car l'ampleur de la tâche va croissant, hélas. Toutes les villes ne font pas cet effort. Quand je me rends dans d'autres communes, je me dis que, franchement, nous faisons mieux que soutenir la comparaison en matière de propreté urbaine. Une ville proche de vous, avec des services publics toujours plus utiles : tel est l'objectif de la Municipalité. Vous faciliter la vie en vous apportant davantage de sécurité, avec une police municipale renforcée, des agents qui font traverser les enfants à la sortie de l'école, un médiateur qui essaie de résoudre les conflits de voisinage, c'est un des volets de ce que l'on appelle la proximité. Cela recouvre d'autres domaines : la propreté urbaine, j’en ai parlé. Mais également les facilités de communication électronique avec les services municipaux, les élus, les possibilités de faire remonter les petites et les grandes infos en provenance des quartiers grâce aux comités de quartier. C'est ce que nous ambitionnons pour un mieux vivre, un mieux être ensemble à Wattrelos. Bien entendu, cela repose sur la participation des habitants. C'est une production commune d'efforts, une coproduction. Alors n’hésitons pas : avant de nous demander ce que la Ville peut faire pour nous, demandons-nous ce que l'on peut faire pour la Ville. C’est cela aussi la vie collective. Le maire, Dominique Baert d.baert@ville-wattrelos.fr

LE JOURNAL DE WATTRELOS N°82 \ P.03


19/04/2006

17:56

Page 4

...

JDW82.qxd

VUES D’ICI

Y A QUOI, AU PETIT DEJ' ? Idéalement : du pain, un produit laitier, un fruit et de l’eau. Petit conseil de la diététicienne de la Ville, Sylvie Bertrand : toujours commencer sa journée par un verre d’eau. On vous raconte ça parce qu’en mars, près de 1200 écoliers wattrelosiens se sont initiés aux joies de l’équilibre alimentaire dans leur réfectoire dès potron-minet, à la faveur d’une opération que la Municipalité organise depuis 1999 sur proposition de l’Education Nationale. Les élèves de grande section de maternelle, de CP et de CE1 ont bénéficié chaque matin durant trois semaines de ces exercices pratiques dont le but est d’éduquer les enfants, mais aussi de sensibiliser les parents à l’importance de l’hygiène alimentaire en général et d’un petit déjeuner équilibré en particulier. Une opération relayée dans divers autres endroits de Wattrelos où l’on cause également santé : le Point Information Jeunesse, les centres sociaux, le

centre hospitalier de Wattrelos, la Maison des Parents, et même dans quelques boulangeries wattrelosiennes qui ont accepté d’ouvrir les portes de l’arrière-boutique aux écoliers.

QUANT LES ARTISTES TIENNENT SALON Les artistes de la région ont tenu salon pour la... 36è année au centre socio-éducatif. 189 peintres, sculpteurs et dessinateurs y ont exposé leurs créations. Il y avait foule pour le vernissage de cette exposition hors-normes qui attire toujours nombre d'amateurs. Artistes et visiteurs se sont donné rendez-vous et, après le discours de Michel Couillet, président de l'Atelier des Arts de Wattrelos, ont pris connaissance du vote du jury composé d'Abel Leblanc, Alain Delsalle et Thérèse Seynhaeve : médaille d'or pour le peintre Henri Van Wynsberghe, d'argent pour la sculptrice Murielle Stanislawiak, et de bronze pour le peintre Jean Duponchel.

L’ECOLE CURIE A L’ASSEMBLEE Le jeune Steven Chanet, de l’école Curie à Beaulieu, participera au Parlement des Enfants le 10 juin. Sa classe, celle de la directrice Madame Bénassi, a rédigé une proposition de loi pour favoriser les relations entre les enfants et les personnes âgées. Pour voir au concret ce qu’est la démocratie parlementaire et se faire expliquer le fonctionnement de l’Assemblée Nationale, les élèves l’ont visitée le 10 avril, à l’invitation du député de la 7è circonscription, qui malheureusement n’a pu être présent. Les enfants ont néanmoins pu, deux heures durant, tout voir, y compris grâce à Dominique Baert qui a conservé ses entrées au Palais Bourbon, les salons et le bureau du Président de l’Assemblée. Cela valait bien une photo-souvenir ! LE JOURNAL DE WATTRELOS n°82 \ P.04


JDW82.qxd

19/04/2006

17:56

Page 5

LES 101 ANS D'ALINE Elle se prénomme Aline, et si elle n'est pas la doyenne des Wattrelosiens, elle totalise tout de même 101 ans, fêtés dignement à la résidence du Touquet Saint-Gérard, où elle a reçu fleurs et chocolats offerts par la Municipalité en présence de ses proches et de ses copains-copines de la résidence. “Touquettoise” (au sens wattrelosien du terme), Aline Depratere l'est à 100% : elle est née rue du Touquet, elle a travaillé à l'école du Touquet et a été l'une des premières pensionnaires de la résidence du Touquet en 1977 où elle coule désormais des jours heureux.

THEATRE EQUESTRE : LUCIEN GRUSS A LA DIRECTION D’ACTEURS

L'A.P.W. A FAIT SA FETE AU TIMBRE

Toute jeune association créée en septembre dernier et présidée par Christian Bonte, l'association philatélique wattrelosienne a organisé avec succès la Fête du Timbre 2006, fin février à la salle des fêtes du Centre. Spirou, thème de la manifestation, a fait bon ménage avec la mascotte de l'association, Timbrofix Philatounix qui a fait fureur au stand des jeunes. Les jeunes, parlons-en : Cathy, Céline et Damien représenteront leur société à Europhila 2006 en août en Finlande. Prochaine réunion de l'APW : dimanche 28 mai, 9h-12h au CSE.

A PAQUES, ON JUBILE !

Le célébrissime dresseur de chevaux Lucien Gruss (fils d'Alexis Gruss) est passé par Wattrelos. Durant quatre jours, il a animé un stage au parc du Beck plus précisément au Théâtre Equestre de son ami Diego Cassaro. “De tous les animaux, le cheval est le plus difficile à manier” confie Lucien qui sait de quoi il cause ! “Chaque animal est différent, avec ses forces, ses humeurs. Il faut faire preuve de subtilité et engager le rapport de forces le plus tard possible... car quand on l'engage, il faut être sûr de le gagner !” Longtemps artiste de cirque, il anime à présent des stages partout dans le monde et s'occupe de sa cavalerie de 25 chevaux dans le Gard. A Wattrelos, il a transmis un peu de son savoir à des cavaliers de tous niveaux, réunis pour le plaisir de l'art équestre et ravis de pouvoir disposer d'un tel professeur !

C’est l’une des plus anciennes traditions dans le calendrier wattrelosien : la réception, à l’Hôtel de ville, des jubilaires de Pâques, c’est-à-dire des couples fêtant au minimum 50 années de mariage. Des noces d’or qui, cette année, étaient pourtant moins nombreuses que les noces de diamant (60 ans de mariage), signe que l’amour préserve assurément de plus en plus la santé ! 39 couples accompagnés de leur famille et de leurs proches ont participé à cette réception le lundi de Pâques, le maire ayant rendu visite deux jours plus tôt à quatre autres couples qui n’avaient pu se déplacer. Félicitations à tous !

LE JOURNAL DE WATTRELOS N°82 \ P.05


19/04/2006

17:57

Page 6

...

JDW82.qxd

VUES D’ICI CARNAVAL : DANS LE VENT ! Le carnaval de Wattrelos est toujours dans le vent, pas de doute. Dans tous les sens du terme d’ailleurs, en ce premier dimanche d’avril, mais peu importe : il a échappé à son seul ennemi, la pluie. Les participants n'ont jamais été aussi nombreux (39 groupes, dont 24 associations wattrelosiennes). Parmi ceux-ci, les Gilles et Marins de Wattrelos ont remporté le trophée Diana Barbe, récompensant le groupe ayant su le mieux animer le cortège. Mais les membres du jury ont eu fort à faire, entre deux poignées de confettis, pour départager les candidats !

LE JOURNAL DE WATTRELOS N°82\ P.06


JDW82.qxd

19/04/2006

17:57

Page 7

DES ARTISTES QUI SE LIVRENT

Quoi de mieux, pour un artiste, qu'un livre pour se livrer ? Oui, mais pas au sens où on l'entend généralement : il ne s'agit pas du contenu mais du contenant dont on cause, le livre devenant une oeuvre d'art à part entière en tant qu'objet et plus seulement en tant que texte. C'est ce que l'on appelle “des livres d'artistes” : la rencontre d'un écrivain et d'un typographe, d'un éditeur, d'un relieur, qui donne naissance à une oeuvre dont la conception de la forme ambitionne de compléter le fond... et réciproquement ! Exemple concret : un livre-serre, avec terre de jardin et feuilles de papier légumes... à dévorer dans tous les sens du terme. Pour faire découvrir cet art, Marie-Christine Dubois, qui dispose d'une galerie 28, rue de Gand à Lille, a exposé à la bibliothèque fin mars. En vitrine ou à manipuler avec de petits gants blancs, ces livres d'artistes valent entre 4 euros et... L'art n'a pas de prix !

LE SOLEIL S'ETAIT PARTIELLEMENT ECLIPSÉ Que le soleil s'éclipse, on a un peu l'habitude depuis le début de l'année... Mais pour le coup, ce n'était pas derrière les nuages, comme à son habitude, qu'il s'était caché, mais derrière la Lune. Ou plus exactement, c'est la Lune qui lui est passée devant, lui grillant la politesse partiellement ou totalement, selon l'endroit du monde où l'on se trouvait à l'heure de la pause déjeuner le 29 mars. A Wattrelos, l'éclipse fut de 33%, ainsi qu'a pu le constater Christian, président d'Astroamat, qui avait déployé le télescope place FrançoisMitterrand à l'attention de ceux qui voulaient observer ce phénomène qui ne se reproduira plus avant 2008 (éclipse partielle, de nouveau). Quant à la prochaine éclipse totale observable en France, il faudra patienter jusqu'en 2081. Ça n'a jamais été si proche...

L’UNION MUSICALE SOUS LES FEUX DE LA RAMPE ! Elle nous avait annoncé un prometteur “mi fa sol la ciné” et, comme de coutume, elle a tenu toutes ses promesses : l'Union musicale wattrelosienne a fait honneur à son rang et à son Grand Cabaret qu'elle organise depuis plus de 30 ans. Les petites tables disposées salle Salengro ont trouvé nombre de preneurs pour cette audition décontractée et costumée, pleine d'humour et de talent, et dont le décor avait été adapté pour la circonstance (silhouettes familières comme celle de Charlot au bord de la scène). En seconde partie, le tout aussi coloré et enjoué Fil à Couper le Beurre n'a pas déçu non plus, loin s'en faut : un bien bel aprèsmidi musical, vraiment ! LE JOURNAL DE WATTRELOS N°82 \ P.07


19/04/2006

17:57

Page 8

...

JDW82.qxd

DOSSIER

UNE VILLE PROCHE DE VOUS

VIE QUOTIDIENNE : CONJUGUONS NOS EFFORTS ! Elle semble accueillante cette déchetterie. D'autant qu'elle est gratuite et ouverte tous les jours. Pourtant, elle est sous-utilisée : la Ville, tous les jours, doit faire le ménage dans les rues de Wattrelos pour ramasser tout ce qui y traîne et n'a rien à y faire. C'est un service de proximité, comme on dit maintenant. En clair : un service qui vous faci-

lite la vie au quotidien. C'est le cas en matière de propreté urbaine, mais aussi de sécurité, de communication, de préoccupations diverses dans votre quartier. Pour autant, les efforts de la Ville seraient vains si chacun n'y mettait pas du sien. Et dans ce domaine, nous avons tous des progrès à faire. Jouons collectif ! LE JOURNAL DE WATTRELOS N°82 \ P.08


JDW82.qxd

19/04/2006

17:58

Page 9

SECURITE : rester au contact, malgré le retrait de l’Etat Pour mieux vivre ensemble... - il est interdit de se baigner dans les fontaines et les plans d'eau - il est interdit de promener son chien sans laisse dans la rue ou les parcs (de plus, les chiens dits dangereux doivent être déclarés en mairie > service élections) - il est interdit d’utiliser des appareils sonores (tondeuse, perceuse, scie, etc.) avant 7h et après 20h30 du lundi au samedi ; avant 9h et après 14h le dimanche. - il est interdit de claquer des pétards sur la voie publique.

Alors que la police nationale, faute d’effectifs et suite à la suppression de la police de proximité, désertait les quartiers de Wattrelos, la Municipalité a voulu développer sa politique de sécurité, notamment en embauchant des policiers municipaux : l’effectif est passé de 13 agents en 2002 à 26 en 2006. Rien d’étonnant si la police municipale est seule à faire encore de l’îlotage à raison d’une patrouille le matin et de deux l’après-midi. Et entre mai et septembre, une brigade VTT parcourt le parc du Lion. Le souci de se rapprocher des habitants se manifeste aussi sur d’autres plans : - les personnes absentes de leur domicile pendant leurs vacances ou un long week-end peuvent bénéficier de passages de la police municipale. C’est un service annuel gratuit ; - si elles sont âgées, elles peuvent aussi toujours gratuitement se faire accompagner à la banque pour des retraits d’argent. Pour cela : 03.20.81.64.41.

Ces arrêtés pris par le maire datent de mars 2006. Gare à l’amende !

Circulez ! La circulation des quads, patinettes à moteur ou pocket bikes fait l’objet d’une réglementation précise. Quad : cette moto à quatre roues doit être immatriculée pour pouvoir circuler sur la voie publique. Idem pour les moto de cross. Pocket bike : cette moto miniature n’est pas autorisée à circuler sur la voie publique. Patinette à moteur : pour circuler en ville, il faut être âgé de plus de 14 ans, détenir un livret de sécurité routière ou un permis de conduire, porter un casque, avoir souscrit une assurance responsabilité civile, l’avoir immatriculé si le véhicule a été acheté après le 1er juillet 2004.

Voisinage harmonieux Pour un oui ou un non, une querelle de voisinage peut s’envenimer au point de déboucher sur un conflit, en apparence, sans solution. Ces situations surviennent régulièrement. Voilà pourquoi, la Ville de Wattrelos a mis en place, un autre service de proximité avec l’affectation d’un médiateur municipal, M. Alain Mezrag (03.20.81.64.57). A lui d’essayer de renouer le contact, proposer un accord. “Mais il ne peut s’appliquer sans la bonne volonté des deux parties, ajoute Alain. Je suis un “faciliteur”, rien de plus !” Une centaine de dossiers lui sont soumis chaque année : pas seulement des disputes entre voisins, mais aussi des tensions entre des riverains et des groupes de jeunes ou des cafés fermant tard...

Sécuriser les déplacements Se déplacer sans risquer sa vie ni celle des autres est un long apprentissage. Pour les plus petits, la Ville s’emploie à protéger les entrées et les sorties d’écoles grâce à la présence d’agents de sécurité. La police municipale, chargée de leur formation, intervient directement lorsque l’on constate une recrudescence de divers excès devant un établissement. Le moment fort de cette initiation à la sécurité routière est l’opération junicode qui touche tous les CM2 de la ville, soit 600 enfants chaque année. Elle comprend une partie théorique et pratique, cette dernière sous la forme d’un circuit qu’ils parcourent à vélo ponctué par les panneaux de signalisation qu’ils rencontrent le plus souvent en ville : stop, sens interdit, feux tricolores... A tout âge Lorsqu’ils sont devenus collégiens et souvent usagers des deux roues, leur matériel fait l’objet d’un contrôle technique deux fois par an dans leur établissement, en début et fin d’année, toujours par la police municipale, avec cette fois-ci le concours de la “Nationale”. Et, de leur côté, leurs grands-parents peuvent assister aux conférences données régulièrement dans les foyers et les clubs de 3è âge sur les risques domestiques et la sécurité dans les rues. Mais, pour être pleinement efficaces, toutes ces actions supposent le respect par tous de la réglementation en vigueur (voir ci-contre plusieurs exemples). LE JOURNAL DE WATTRELOS N°82 \ P.09


19/04/2006

17:58

Page 10

...

JDW82.qxd

DOSSIER

PROPRETE DE LA VILLE : un défi ! Avec plus de 1300 hectares et 120 kilomètres de rues, on l'imagine aisément : les agents du service Propreté Urbaine de la Ville ne peuvent être présents partout tout le temps. Essayer de conserver la ville la plus propre possible est donc un défi. D'autant que s'ajoutent deux autres contraintes : 1) les nombreuses courées et rangées (une centaine !) qui imposent à leurs habitants de devoir déposer leurs ordures en entrée de ruelle, et 2) le caractère frontalier de la commune qui “hérite” régulièrement des ordures de nos voisins soumis à une taxe sur les poubelles obligatoire en Belgique. La Ville ne peut pas tout faire ! Mais avant d'aller plus loin, clarifions tout de suite les compétences : - le nettoiement des rues, c’est le boulot de la Ville - le nettoyage des trottoirs et caniveaux est du ressort des riverains - la collecte des ordures (poubelles et encombrants) est du ressort de la Communauté urbaine qui mandate la société Esterra pour le faire. La Ville ne peut pas faire les deux, nettoiement et collecte ! Or, elle est de plus en plus contrainte de compléter les opérations de collecte car, de plus en plus, on “balance” n'importe quoi n’importe quand dans nos poubelles et aux encombrants ! C’est pourquoi, fort malheureusement, la Ville a dû se doter d'une aire de tri où elle stocke tout ce qu'elle doit ramasser parce que les agents d’Esterra ont des consignes strictes et qu’ils n’enlèvent pas tout, ou parce qu'ici et là - c'est devenu une très mauvaise habitude - sont entreposés des sacs poubelles ainsi que toutes sortes de déchets

sur le mode du “pas vu, pas pris”, ou encore parce qu’un stationnement gênant les empêche d’entrer dans la rue ! La déchetterie, c’est gratuit ! Les chiffres sont malheureusement éloquents et en constante progression (voir ci-dessous) et nécessitent la mobilisation des services municipaux tous les jours de la semaine, même le dimanche. Il est grand temps d'inverser la tendance, en utilisant notamment les deux déchetteries du Sartel et de la Marlière, gratuites et ouvertes tous les jours de la semaine. Et si on s'y mettait tous ?

En mars, alors que ce n’est pas son boulot, la Ville a ramassé…

Quand les bennes sont pleines, inutiles de déposer les bouteilles et cartons à côté : direction la déchetterie !

Pour mieux vivre ensemble... - sortez vos poubelles et encombrants après 18h le jour précédant le passage des éboueurs

79 tonnes d'ordures ménagères (poubelles) 21 tonnes de déchets végétaux 95 tonnes de gravats, briques, tuiles, etc.

- faites faire ses besoins à votre chien dans le caniveau, ou ramassez ses déjections

Ces chiffres sont du même ordre tous les mois ; ils ont doublé ces trois dernières années.

Ces arrêtés pris par le maire datent de mars 2006. Gare à l’amende !

STOP !

- ne brûlez pas vos déchets à l'air libre

LE JOURNAL DE WATTRELOS N°82 \ P.10


JDW82.qxd

19/04/2006

17:58

Page 11

RESPECT DU CADRE DE VIE : à vous le premier rôle ! Les efforts de la Ville pour garantir la propreté de nos rues et de nos espaces publics méritent notre participation active : nous sommes tous des acteurs de premier plan en la matière ! POUBELLES : elles doivent être rentrées après le passage des éboueurs. Elles évolueront ces prochains mois dans le cadre de la mise en place du tri sélectif : elles seront munies de roulettes, de compartiments… ou seront remplacées par de grands sachets si le lieu rend leur utilisation impossible. BENNES A VERRE / A PAPIERS : Wattrelos compte 24 bennes pour le verre et 14 pour les papiers et cartons. Elles vont souvent par deux ou par quatre. - Où ? . verre : Vieille Place, rues des Basanos, du Beck, magasin Leclerc rue de Stalingrad, place Salengro, magasin Match rue de l'Abattoir, contour SaintLiévin, ancienne douane, magasin Match bd des Couteaux, place de la République au Laboureur, square de l'Enfance, place Thomas, Renault Martinoire, rues du Bon Genièvre, du Sapin Vert, rues Blum, de la Baillerie, avenue Coubertin, camping de la Carluyère . papiers : rue des Basanos, contour Saint-Liévin, magasin Match rue de l'Abattoir, ancienne douane, place de la République au Laboureur, square de l'Enfance, Renault Martinoire, rues du Bon Genièvre, du Sapin Vert ENCOMBRANTS : pas de déchets ménagers aux encombrants ! Sont acceptés : déchets végétaux de votre jardin (dans des sacs ou attachés), meubles, vélos, emballages volumineux, literie, fauteuils, portes, fenêtres, équipements de cuisine, de salles de bain, revêtements de sol, de mur, de plafond. Par ailleurs, les objets doivent être entreposés devant les maisons (pas au coin de la rue !). Allo, Esterra ? 03.20.78.52.52. DATES DES ENCOMBRANTS 2006 : - zone 1 : Touquet, Sapin Vert, Tilleul, Mousserie, Martinoire, Crétinier, Ballon, la partie du Laboureur située à l'ouest de la rue Carnot (coté église SainteThérèse) et une partie du Centre les mercredis 24 mai, 28 juin, 26 juillet, 23 août, 27 septembre, 25 octobre, 22 novembre, 27 décembre 2006 - zone 2 : Saint-Liévin, Houzarde, Baillerie, Beaulieu, Plouys, Sartel, l'autre partie du Laboureur et du Centre les vendredis 26 mai, 23 juin, 28 juillet, 25 août, 22 septembre, 27 octobre, 24 novembre, 22 décembre 2006.

DECHETTERIES : à privilégier plutôt qu’attendre le passage des encombrants ! On y dépose gratuitement tous les appareils électroménagers, électriques et électroniques (ordinateurs, télés, lavelinge, fers à repasser, etc.), les papiers, cartons, gravats, vêtements, déchets végétaux, les gros objets en plastique, la moquette, la ferraille, le bois et les bouteilles (sauf flacons médicaux). Sont également acceptés des produits et objets plus spécifiques : huiles ménagères et moteur, médicaments, aérosols, peintures, solvants, vernis, désherbants, néons, pneus et batteries automobiles. - Où ? A la Marlière (Tourcoing), rue du Docteur Carrel, ainsi qu’au Sartel (Roubaix), rue de Leers - Quand ? Tous les jours : lundi 10h30-18h, du mardi au vendredi 7h30-18h, dimanche 9h-13h (pour les jours fériés : 08 25 12 59 62). AUTRES COLLECTES : les réfrigérateurs et congélateurs sont ramassés sur rendez-vous par Multicyclages Industries (03.20.70.20.20). Les médicaments sont à ramener à la pharmacie. Quant aux appareils électroménagers, électriques et électroniques, ils peuvent parfois être repris par votre fournisseur. LE JOURNAL DE WATTRELOS N°82 \ P.11


19/04/2006

17:58

Page 12

...

JDW82.qxd

COMMUNICATION : DES OUTILS A VOTRE SERVICE Les nouvelles technologies de l'information et de la communication renforcent les outils de proximité et favorisent les échanges entre les habitants et la Ville, ou permettent aux habitants d'entrer en contact entre eux : - le numéro vert 0800.05.18.63 (appel gratuit) : il permet de signaler tout problème de voirie (plaque d'égout, défaut d'éclairage public) ou d'environnement au sens large (encombrants non ramassés par exemple), ou de faire enlever une épave. Il s'agit d'un répondeur : il faut donc laisser un message en n'omettant pas de donner ses coordonnées. - les demandes en ligne : sur le site internet www.ville-wattrelos.fr, vous pouvez demander un acte de naissance, de mariage, de décès, une intervention relative à l'éclairage public, la voirie, l'assainissement ou le passage de la machine antitags. A partir de la page d'accueil (navigation verticale) : Services en ligne > Demandes en ligne - le courrier électronique aux élus : toujours sur le site www.ville-wattrelos.fr, vous pouvez écrire au maire, à chacun de ses douze adjoints, aux conseillers municipaux délégués, ou aux conseillers communautaires.

DOSSIER Accueil (navigation verticale) > Le conseil municipal > Le maire et ses adjoints. Vous pouvez également prendre rendez-vous avec un élu : Le conseil municipal > Demander un RDV. - le courrier électronique aux services municipaux : 15 adresses mail à votre disposition sur www.ville-wattrelos.fr (sports, action culturelle, SAVA, webmaster, Boîte à musiques, Ecole municipale de musique, musée, bibliothèque, archives, état civil, office de tourisme, documentation, services techniques, marchés publics, service presse et communication). Accueil > Contacts (navigation horizontale). - l'agenda en ligne : vous pouvez ajouter votre événement (si vous organisez une expo, par exemple) à l'agenda des manifestations municipales sur www.ville-wattrelos.fr. Il suffit de cliquer sur le jour et le mois de votre choix dans l'agenda (sous la webcam), puis sur Ajouter un événement. Après validation par le webmaster, votre événement est mis en ligne. - les bornes de la citoyenneté : dans les mairies annexes du Sapin Vert et de Beaulieu, dans le hall de l'Hôtel de ville et dans celui du centre hospitalier, des bornes de consultation internet sont mises gratuitement à votre disposition. Une sélection de sites (notamment ceux des différents services publics) vous est accessible à volonté.

DES COMITES POUR VOUS FAIRE ENTENDRE DANS VOTRE QUARTIER Soucieux de mieux prendre en considération les attentes des Wattrelosiens par rapport à leur environnement, la Municipalité a installé en 2002 sept comités de quartier. Composés d’habitants, de membres d’associations et des services publics du quartier, ils sont le lieu privilégié d’information et d’écoute sur les projets d’aménagement et sur ce qui doit être amélioré autour de chez soi. Un interlocuteur unique Le fonctionnement du comité de quartier s’appuie sur un agent communal, Patrice Marti, chargé du compte-rendu des réunions (deux par an par quartier) et du suivi des demandes. Mais Patrice est aussi l’interlocuteur des membres des comités qui peuvent le saisir dès qu’un problème de vie quotidienne survient sans attendre la prochaine réunion. Le dialogue, le déplacement pour prendre connaissance des problèmes font partie de ses missions. “Certains problèmes peuvent être traités rapidement (tags, dépôts sauvages), d’autres demandent plus de temps et de patience, explique-t-il, surtout lorsque l’autorité compétente n’est pas la Ville

mais LMCU ou le Conseil général. Il faut pouvoir expliquer les lenteurs”. Exemple : l’aménagement d’une aire de stationnement. Ça à l’air tout bête mais il faut au préalable adresser une demande à la Communauté urbaine (c’est de sa compétence), qui doit lancer une étude de faisabilité... pour s’assurer que le sol peut supporter durablement le poids d’un véhicule à l’arrêt. Construire des relations de proximité permet d’être mieux informé, et de chercher à trouver des solutions. Cela n’implique pas que tout va être résolu immédiatement et tout de suite ! Mais cela veut dire que le souhait des habitants a bien été identifié, et qu’on travaille à le satisfaire... dans la recherche bien sûr de l’intérêt général. Reste aujourd’hui à développer la communication entre les comités et les habitants. Et c’est vrai qu’au-delà de l’élu en charge des comités de quartier, Bernard Vanmarcke, et de l’agent communal, Patrice Marti, si des “animateurs” (comme cela se passe à la Marlière avec M. Poissonnier) pouvaient aider à collecter et diffuser les informations, ce serait encore plus efficace.

LE JOURNAL DE WATTRELOS N°82 \ P.12


19/04/2006

17:58

Page 13

...

JDW82.qxd

ACTUALITE

SECURITE A BEAULIEU : LE MAIRE SAISIT LE PREFET

Le magasin Leclerc à Beaulieu a été braqué deux fois en quinze jours. Le maire a écrit au Préfet de police pour réclamer un bureau de police à Beaulieu. Une vieille revendication, hélas...

Ces derniers mois, le quartier de Beaulieu, en pleine transformation, a subi une succession malheureuse d'événements rappelant qu'il ne sert à rien de vouloir améliorer le cadre de vie sans pouvoir développer le premier des services publics aux yeux des Français - et donc des Wattrelosiens : la sécurité. La sécurité, on ne parlait que de ça avant les élections présidentielles en 2002. Résultat : dissolu-

tion de la police de proximité, disparition des policiers nationaux dans nos rues, du poste de police du Sapin Vert aussi (il reste 1 fonctionnaire… sur 11). C'est-à-dire exactement le contraire de l'effort attendu ! La Ville a donc recruté beaucoup de policiers municipaux, mais ceux-ci n'ont pas vocation à se substituer à la “Nationale” dont l'absence à Wattrelos est apparue d'autant plus insupportable qu'en quelques jours, à Beaulieu, le centre Leclerc a été braqué deux fois, la nouvelle maison médicale Curie a été cambriolée, et une tentative d'incendie a été commise à l'entreprise Griltex ! Dominique Baert a donc écrit à Roger Marion, Préfet de Police, pour le dire et rappeler que la Municipalité réclame depuis des années un poste de police nationale à Beaulieu (avec des policiers dedans, il vaut mieux le préciser). Le préfet n'a pas répondu sur ce point mais indique en retour qu'il a demandé l'intensification des patrouilles dans le quartier et la présence ponctuelle des CRS. La Ville continuera donc à réclamer son poste de police à Beaulieu !

ZONES FRANCHES : UN OUBLI INJUSTIFIABLE Le dispositif “zones franches” est applicable dans les villes en difficulté. Il consiste à susciter l’implantation d’entreprises et donc d’emplois par des réductions de charges fiscales et sociales. De nombreux quartiers de Roubaix et de Tourcoing en bénéficient déjà. Des quartiers de Wattrelos présentant les mêmes caractéristiques peuvent aussi y prétendre. Ainsi, mi-2003, lorsqu’il fut question de créer de nouvelles zones franches, avec les autres maires de Roubaix, Tourcoing et Hem, Dominique Baert a proposé que les sites de Pennel Industries et de l’ex peignage Amédée-Prouvost soient retenus. Sans réponse. Récemment, après les émeutes du mois de novembre 2005 dans les banlieues, la question est revenue sur le tapis et, selon le Premier ministre, les zones urbaines sensibles devaient être des lieux prioritaires d’implantation de zones franches. Beaulieu en est une. Une demande est donc aussitôt déposée auprès des services compétents. Pourquoi Hem et pas Wattrelos ? Début mars, le couperet tombe : Beaulieu ne figure pas sur la liste. Dans un courrier adressé à JeanLouis Borloo, ministre de la cohésion sociale, Dominique Baert ne cache pas sa colère : “Vous connaissez ma ville, vous connaissez Beaulieu.

Vous avez approuvé et soutenu notre dossier auprès de l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine. A quel titre ma commune n’est pas prise en considération ?” Dominique Baert est d’autant plus indigné qu’une autre ville de l’agglomération a été sélectionnée... A situations équivalentes, une ville a été retenue, l’autre pas : “Je crois que l’on vient d’assister à un tripatouillage entre amis” poursuit le maire. Cependant, il existe encore des perspectives. Le Gouvernement serait en train d’examiner le site du Virolois, au Touquet. Il s’agit, pour l’essentiel, du domaine ferroviaire dépendant de la gare de Tourcoing. Mais ce site présente un inconvénient majeur : il est la propriété de Réseau Ferré de France. Ce site pourrait présenter un intérêt s’il s’étendait au-delà de la rue du Mont-à-Leux vers la zone industrielle de la Martinoire et le futur parc d’entreprises du Winhoute. Mais d’après les services de l’Etat, rien n’est moins sûr ! Dans ces circonstances, il n’est pas certain que l’objectif poursuivi par une zone franche (aider à maintenir ou à créer des emplois) soit vraiment le critère de décision. Affaire à suivre. LE JOURNAL DE WATTRELOS N°82 \ P.13


19/04/2006

17:58

Page 14

...

JDW82.qxd

ACTUALITE

BUDGET 2006 : RESISTER ! Selon Eliane Rusquart, adjointe au maire, rapporteur de ce budget, “il s’agit bien de résister, surtout pour maintenir et améliorer autant que possible des services publics à une population wattrelosienne attachée à sa ville. Cela dans une conjoncture médiocre, marquée par une croissance décevante, un Etat plus avare que jamais pour les recettes qu’il nous donne, et très généreux pour les charges qu’il nous impose”. DES DEPENSES TRES ENCADREES Le budget est donc serré et contraint. On le remarque à l’examen des dépenses de fonctionnement qui, comparées à ce qui a été effectivement dépensé en 2006, n’augmentent que de + 0,08 % (47,96 millions d’euros pour 47,92 en 2005). Malgré cela, pour équilibrer dépenses et recettes, la Municipalité n’a pas pu faire autrement que relever, fut-ce de façon très modérée, les taux d’imposition : + 0,9 point pour la taxe d’habitation, + 1,3 point pour le foncier bâti. Il est vrai, cependant, que les bases sur lesquelles ces taux s’appliquent restent parmi les plus faibles de la communauté urbaine (363,1 euros par habitant à Wattrelos ; 726 euros par habitant à Lambersart et 613 à Wasquehal). De même, parmi les villes grandes et moyennes de la communauté urbaine, Wattrelos est la commune où, de 1997 à 2005, la hausse de la taxe d’habitation a été la plus faible : + 2,6 % (à Wasquehal, c’est + 5,5 %, Lambersart + 13,5 %, Tourcoing + 7,8 %, Croix + 7,0 %, Roubaix + 17,5 %). INVESTISSEMENT : BEAULIEU ET AMELIORATION DES SERVICES Le début de la rénovation de Beaulieu et la poursuite de l’amélioration des services de la ville sont les deux chapitres essentiels de la section d'investissement qui atteint le montant de 10 802 259 euros. BEAULIEU Le premier chantier d’envergure portera sur l’ensemble formé par l’ex-centre culturel Léon-Blum et le centre social. Le bâtiment va être agrandi et réhabilité pour accueillir d’une part une bibliothèque de quartier, d’autre part, un pôle famille-petite enfance compo-

sé de services existants (halte-garderie, Jardin Pirouette), et nouveaux, en particulier une crèche. Les travaux se poursuivront en 2007 et 2008. Coût : 1 331 447 euros. A retenir aussi : l’aménagement, à titre provisoire 23, rue du Président Coty, puis, dès 2008, dans la barre Auriol, d’un espace-projet, lieu d’accueil et d’information des habitants pendant toute la durée du chantier (105 000 euros). Des travaux d’éclairage public, surtout dans le lotissement Ilot Kennedy en cours de construction (220 000 euros), l'aménagement d’espaces publics également à Kennedy (448 500 euros), la démolition du blockhaus (84 000 euros). Des subventions à hauteur d’1,56 million d’euros sont attendues pour ces chantiers en provenance de l’Etat, de la Région, du Département et, espérons-le, de la CAF.

D’importants travaux d’éclairage et d’aménagement d’espaces publics vont accompagner la construction de l’îlot Kennedy.

AMELIORATION DES SERVICES PUBLICS - Aménagement du point d’accès au droit rue Carnot (100 000 euros) : il regroupe les services juridiques (délégué du Procureur, avocat, médiateur, association d’aide aux victimes, etc.) dont la population a besoin. Dans un souci de cohérence, - regroupement à la Maison de l’Education permanente des structures pour l’insertion et l’emploi : Mission locale, Plan wattrelosien d’insertion, Office municipal d’éducation permanente (650 000 euros), - réfection du sol de la crèche du Sapin Vert (40 000 euros), - achat d’un nouveau colombarium (20 000 euros). EDUCATION ET CULTURE - nouveaux revêtements de sols dans les écoles Ferdinand-Buisson, Jean-Jaurès, Anatole-France (186 000 euros),

LE JOURNAL DE WATTRELOS N°82\ P.14


JDW82.qxd

19/04/2006

17:58

Page 15

- équipements de scène pour le centre socio-éducatif et la Boîte à Musiques (48 500 euros), - achat d’instruments de musique (33 000 euros), - mobilier pour les écoles (10 000 euros). SPORT - lancement, si les subventions sont confirmées, de la construction d’une cité des sports, comprenant un terrain de foot (déjà réalisé) et un bâtiment dédié aux sports de combat (boxe française, escrime, karaté, taekwondo) à l’emplacement du stade Amédée-Prouvost (1 250 000 euros), - aménagements (surtout chauffage) à la piscine de Beaulieu (765 000 euros), - matériels et équipements pour les salles (57 800 euros).

Dans un souci de cohérence, l’ensemble des structures d’insertion et d’emploi de la Ville vont être regroupées à la Maison de l’Education Permanente.

AMELIORATION DU CADRE DE VIE - mise aux normes des offices de restauration des trois foyers logements (59 000 euros), - poursuite du programme d’éclairage public, notamment dans les rues de la Baillerie, Lecomte, Lefebvre et Mériaux (360 000 euros). En cinq ans, 1 700 000 euros auront été consacrés à l’éclairage public. - rénovation des courées 100-104 rue des Poilus, rangée Renard, cour Bouckaert, et Stiernet (290 000 euros), - équipements et matériels supplémentaires pour l’entretien et le nettoiement de la voirie (136 000 euros).

3 questions à l’Adjointe aux Finances

Eliane RusquartCeuvelier, adjointe au budget et à la fiscalité

Journal de Wattrelos : dans quel contexte le budget a-t-il été préparé ? Eliane Rusquart-Ceuvelier : “Très défavorable ! Alors que l’Etat décide du montant de plus de 50% des recettes, il les freine, voire les diminue... tout en nous imposant des dépenses supplémentaires. Cette année, les recettes attribuées à notre ville n’augmentent pas : + 0 %. Elles baissent de fait en raison de la hausse des prix (+ 2 %). Sur le plan des dépenses, par exemple, la hausse des cotisations sociales que la Ville paie en tant qu’employeur, alourdit encore la facture : elle nous coûte 1,6 million de plus en cinq ans ! Cette politique de l’Etat nous a fait perdre au total 3,5 millions d’euros depuis 2002.” JdW : comment êtes-vous, malgré tout, parvenue à équilibrer le budget ? E.R.-C. : “Par une stricte maîtrise des dépenses de fonctionnement, y compris de personnel. Les services municipaux devront faire avec autant, voire moins de moyens, sans affecter la qualité du service rendu à la population. Mais aussi par : - une gestion active de la dette pour réduire le montant des intérêts à rembourser, - le renoncement à certains projets , - une revalorisation très modérée de la fiscalité impossible de faire autrement. Finalement, depuis 2000, nous aurons pu baisser deux fois les impôts, et dû les augmenter deux fois.” JdW : n’y avait-il pas d’autres solutions ? E.R.-C. : “Le maintien des taux de 2005 nous aurait conduit à supprimer 3 à 400 000 euros de crédits, soit 4 fois la participation de la Ville aux repas servis dans les restaurants scolaires aux enfants des familles en difficulté, 4 fois le montant des bourses qu’elle verse aux élèves de l’enseignement supérieur, et/ou 4 fois la totalité du coût des classes de neige, et/ou la totalité du budget de la police municipale. Oui aux économies de gestion, non à l’amputation du service rendu : tel est notre choix.

LE JOURNAL DE WATTRELOS N°82\ P.15


19/04/2006

17:59

Page 16

...

JDW82.qxd

ENTREPRENDRE

SUR MESURE, A DOMICILE Vendeur dans des magasins de prêt-à-porter, Etienne Verhote rêvait, depuis toujours, de s’installer à son compte. C’est chose faite depuis le 1er mars avec les encouragements de Versant Nord Est Initiative (prêt d’honneur de 5 000 euros), du Comité local d’aide aux projets ( 1 500 euros de subventions) et de son banquier (prêt complémentaire de 4 000 euros). Ces trois soutiens valident un projet original qui consiste à se rendre sur votre lieu de travail ou chez vous, s’il le faut, le week-end ou en soirée, pour vous proposer costumes et chemises sur mesure. Il suffit de lui téléphoner et Etienne Verhote est sur place sous 48 heures. Avec ses liasses d’échantillons, il vous conseille sur le tissu qui vous convient le mieux, en fonction de l’usage que vous en ferez, votre style, votre goût, etc. Etienne Verhote s’engage à fournir les costumes dans les quinze jours qui suivent. “Mes prix sont inférieurs de 150 euros environ à l’équivalent en prêt-à-porter haut de gamme” affirme-t-il. Les mariés sont la cible privilégiée d’Etienne

Verhote, mais il prospecte aussi les professions où l’apparence est essentielle : avocats, notaires... La clientèle féminine est un autre aspect de ses talentueuses prestations avec des tailleurs, pantalons et jupes. Apparence, 40, rue Jeanne d’Arc, 06.16.25.24.41.

EUROGRAPHIE CARTONNE Installée sur le parc de l’Avelin depuis juillet 2005, cette société fut longtemps tourquennoise, mais son rachat par Trehout, une entreprise belge de publicité sur le lieu de vente en carton, lui a donné un autre avenir - les effectifs ont été multipliés par trois : de 8 à 25 salariés - et entraîné son déménagement sur le parc d'activités wattrelosien. L’ouverture de l’Antenne sud vers la Belgique a été un facteur déterminant dans la nouvelle localisation de la société : “Cela nous permet d’adresser les cartonnages façonnés chez Trehout et à imprimer chez Eurographie en quelques minutes”, explique l’un de ses responsables, Jean-Guy Scuflaire. Pour Trehout, le rachat d’Eurographie lui donne une maîtrise complète de la fabrication par l'impression en interne de produits qui étaient auparavant sous-traités.

tiques et un produit breveté : l’europhanie, affiches en PVC faciles à poser et à ôter des vitres, sans oublier des articles plus traditionnels : panneaux de signalisation, affiches d’abribus... Tout cela explique qu’Eurographie a su gagner la confiance des grandes enseignes telles que Carrefour, Nestlé, Coca-Cola, Nocibé, Inbev (brasseur). Actuellement, la société recherche quatre à cinq sérigraphes performants, capables de travailler sur des machines automatiques. Eurographie, rue des Bonnetiers, Parc de l’Avelin. Tél. : 03.20.25.24.23

Des produits mis en scène Jean-Guy Scuflaire et son associé Jean-François Hoste (photo ci-contre) ont une vision très ambitieuse de la publicité sur le lieu de vente qui ne se limite pas à la suspension d’affichettes au-dessus des gondoles. Leur prestation s’apparente à un décor de théâtre : ils ont ainsi conçu un stand de 150 m² pour la société Nestlé d’après le film : “Charlie et la chocolaterie”. Parmi les autres supports utilisés figurent aussi les totems, les por-

LE JOURNAL DE WATTRELOS N°82\ P.16


JDW82.qxd

19/04/2006

17:59

Page 17

ALAIN GRIMBERT : L’EQUILIBRE RETROUVE On sait que Wattrelos manque cruellement de spécialistes de santé. Mais notre ville peut tout de même s'enorgueillir de compter depuis peu un kiné d'un genre très particulier : Alain Grimbert est spécialiste de la rééducation des troubles de l'équilibre et des vertiges.

AMCG : deux jeunes au courant Ils ont 25 ans et, depuis le 1er février, forment le duo d'AMCG Electricité : Alexis Massé et Guillaume Charlie (leurs initiales forment AMCG) ont créé leur entreprise d'électricité générale à l'attention des particuliers et des professionnels. Du neuf ou de la rénovation, ils savent tout faire, et ce, du lundi au samedi. Contact : 6 bis, rue Royale, 06.68.12.44.23 ou 03.20.57.75.18 ou amcg.electricite@neuf.fr

Olivier Vuillemin, infirmier

Alain Grimbert est l’un des sept spécialistes en France à pratiquer cette kiné spécialisée dans les troubles de l’équilibre.

Ils ne sont que sept spécialistes en France à pratiquer cet art qui consiste à redonner l'équilibre à celles et ceux qui l'ont perdu momentanément ou plus profondément. Et les résultats le prouvent : il s'agit d'une thérapie très efficace. “Les troubles de l'équilibre émanent de trois “entrées” corporelles, explique Alain Grimbert : l'oreille interne, les yeux ou les pieds.” Dans tous les cas, des séances de kiné menées avec un matériel adapté s'avèrent indispensables. Et Alain Grimbert dispose précisément d'une batterie d'outils permettant de corriger les troubles à plus ou moins long terme : fauteuil pivotant, tapis de marche ou machine très perfectionnée sollicitant à la fois l'équilibre en position statique et dynamique dans une semi-obscurité avec des repères visuels mobiles (une boule à facettes, comme en discothèque !). Installé à Roubaix depuis 1979 et travaillant à mitemps en Belgique, Alain Grimbert a fait le choix de relocaliser son cabinet à Wattrelos où il exerce depuis la mi-janvier les lundis, mercredis et vendredis. Son agenda de consultations est déjà bien fourni en rendez-vous pour des patients de tous âges : du gamin de sept ou huit ans à la personne âgée. Contact : 2, rue Magenta (Vieille Place), 03.20.02.65.15, grimbertalain@wanadoo.fr.

Depuis le 1er mars, Wattrelos compte un infirmier libéral supplémentaire : après avoir travaillé au service des urgences à l'hôpital de Tourcoing, Olivier Vuillemin s'est installé à son compte et travaille tous les jours, même le dimanche. Contact : 138, rue Jules-Guesde, 03.28.33.8054 ou 06.75.88.43.81.

MC Finances, spécialiste du prêt immobilier

Depuis le mois de février, MC Finances propose au 298, rue Carnot de nombreux services en matière de montage financier pour particuliers et professionnels, tout spécialement s'agissant des prêts immobiliers. “MC” pour Merolle Carlo, intermédiaire en opérations bancaires : prêts personnels, professionnels, réaménagements de crédits, de nombreuses études sont possibles en composant le 03.20.98.38.94 les lundis, mardis, jeudis de 9h à 12h et de 13h à 17h, ainsi que le vendredi de 9h à 13h.

LE JOURNAL DE WATTRELOS N°82 \ P.17


19/04/2006

17:59

Page 18

...

JDW82.qxd

ACTUALITE

CHERES COUREES ET RANGEES... Eléments typiques de notre agglomération, les rangées et courées sont le témoignage d'un passé pas si éloigné : les rangées ont poussé en bordure des champs, construites par les plus riches fermiers afin de pouvoir faire travailler les familles sur des métiers à tisser à la morte saison (voire toute l'année pour certains), tandis que les courées sont apparues avec le développement de l'industrie et la multiplication des usines, manière bien pratique de loger beaucoup d'ouvriers dans un espace réduit. Même si l'on n'y vit plus tout à fait comme avant, ces rangées, ces courées conservent une âme, une vie propre faite de proximité et de solidarité aujourd'hui encore. C'est donc fort logiquement que la Municipalité a décidé, il y a quelques années, de préserver ces lieux patrimoniaux uniques en leur apportant un surcroît de modernité indispensable. Progressivement, dans le cadre du programme d'accompagnement de la rénovation du logement ancien cofinancé par Lille métropole communauté urbaine, l'Etat et la Ville de Wattrelos, elles sont donc réhabilitées : après diagnostic, l'intervention de la Ville consiste à amener le réseau d'assainissement, auquel les habitants ont la possibilité de

faire raccorder leurs canalisations (toilettes, salle de bain, etc.), mais également à refaire les trottoirs, le caniveau, le revêtement de sol et l'éclairage public. Pour chaque courée, chaque rangée, cela suppose à chaque fois plusieurs mois de travaux et un investissement pour la Ville, mais le résultat est aussi appréciable qu'apprécié. Treize d'entre elles ont ainsi été réhabilitées et modernisées ces quatre dernières années. En cette année 2006, le chantier de la rangée 100-104 rue des Poilus se termine (coût : 44 500 euros). S'en suivront la rangée Renard (26 600 euros), la cour Bouckaert (55 000 euros) et la cour Stiernet (70 000 euros).

Cette année, quatre courées typiques de notre commune seront rénovées.

KULHMANN : LA VILLE DIT OUF ! La Ville dit “ouf”, parce que désormais, Kuhlmann c'est comme Capri : c'est (presque) fini ! Cela signifie que Wattrelos n'est plus propriétaire d'une partie du site dont elle avait héritée dans les années 80 : le grand terril de phosphogypse de trois millions de tonnes (qui ne présente pas de danger immédiat pour l'environnement mais qui ne permet pas non plus d’être utilisé en l’état), et les bassins de décantation. Par décision du Conseil municipal réuni le 9 mars dernier à l’occasion du débat d’orientations budgétaires, la Ville a transmis gratuitement la propriété du terril et des bassins à l'Etablissement Public Foncier (qui intervient sous mandat de Lille Métropole Communauté Urbaine), organisme public spécialiste en requalification de friches industrielles. Cette petite délibération du Conseil municipal est, mine de rien, l'une des plus importantes de ces dernières années, car elle correspond à la levée d'une énorme épée de Damoclès, la plus grosse menace qui pesait au-dessus de la Ville… et donc de sa population.

Pourquoi ? Parce que si la Ville avait été, pour une raison ou pour une autre (modification de normes ou directive européenne imposant une requalification immédiate, par exemple), mise en demeure de traiter ce terril et ces bassins, il lui en aurait coûté l'équivalent de dix années complètes de budget d'investissement ! En clair : elle n'aurait pu mener aucun nouveau projet, et aurait été dans l'incapacité totale d'entretenir son patrimoine (les écoles notamment) durant au moins dix ans… tout ça pour un terril qui ne sert à rien et à personne ! Fin du cauchemar : l'Etablissement Public Foncier s'est donc engagé à requalifier le site dans le cadre de la remise en navigation du canal de Roubaix qui, cela tombe bien, longe le site. Les projets sont de toute façon interconnectés puisque le site Kuhlmann accueillera une partie des sédiments du canal résultant de son indispensable curage, sédiments qui seront dépollués, séchés et recouverts de milliers de mètres cubes de terre végétale dans le but de boiser les terrils.

Ça y est, la Ville n’est plus propriétaire d’une partie du site Kuhlmann. Belle affaire de faite !

LE JOURNAL DE WATTRELOS N°82 \ P.18


JDW82.qxd

19/04/2006

17:59

Page 19

NADAUD, NERUDA : LE COMBAT CONTINUE

des moyens. Solidarité wattrelosienne oblige, Dominique Baert a rencontré l’Inspecteur d’académie pour défendre le dossier Nadaud-Neruda et a restitué le contenu de cette entrevue aux parents et aux enseignants. Si l’Inspection refuse de rétablir les postes supprimés, elle a consenti à 1) revaloriser la dotation d’heures supplémentaires, 2) assurer une présence adulte et des contrats aidés pris en charge par l’Etat pour les deux collèges, et 3) maintenir les moyens “relève“ à la rentrée. Bref, des (petites) avancées qui ne satisfont ni le maire ni les enseignants ni les parents.

Les enseignants et les parents d’élèves des collèges Nadaud et Neruda ne décolèrent pas, et pour cause : ils ont le sentiment que l’Education nationale sanctionne le bon travail effectué dans les deux établissements ! On s’explique : Nadaud comme Neruda font partie du Réseau d’éducation prioritaire et bénéficient pour cela de moyens adaptés. Hélas, hier prioritaires, ils ne le sont plus aujourd’hui pour le Ministère qui les a superbement “oubliés” de son nouveau dispositif Ambition Réussite et qui va donc leur supprimer

Liaison Tourcoing-Beaulieu : donnez votre avis jusqu’au 23 mai L’enquête publique sur la réalisation de la voie Tourcoing-Beaulieu est ouverte depuis le vendredi 21 avril. Si vous ne l’avez pas déjà fait, vous pouvez consulter le dossier, faire vos remarques, sur cette route et son tracé jusqu’au mardi 23 mai. Où ? Tout simplement à la mairie, aux horaires habituels de 8h à 12h et de 14h à 18h du mardi au vendredi et le samedi matin, sur le registre approprié. M. Claude Huart, commissaire enquêteur se tiendra à la disposition du public pour répondre à vos questions de 9h à 12h le vendredi 5 et le mardi 23 mai. Après, c’est terminé !

Après avoir examiné les observations figurant sur le registre et éventuellement consulté toute personne dont l’avis lui semble utile, il donnera son avis favorable ou non, la décision finale étant prise par le Préfet. Le but de cette liaison est d’attirer la circulation de transit Wattrelos-Tourcoing, cela afin d’amener plus de calme et de tranquillité dans les quartiers. Concrètement, elle reliera le boulevard Marcellin-Berthelot à Tourcoing au rondpoint du boulevard Mendès-France à Wattrelos. Son passage dans le quartier du Touquet SaintGérard a été corrigé à la demande des riverains. Un tracé plus conforme à leurs intérêts prévoit de faire passer la voie sur le domaine ferroviaire et non plus derrière les habitations de la rue de la Potente. La décision du Préfet devrait intervenir fin 2006. Si elle est positive, les travaux commenceront en 2007-2008 par la liaison entre la rue Corneille et le rond-point du boulevard de l’Egalité (voie Wattrelos-Mouscron).

LE JOURNAL DE WATTRELOS N°82 \ P.19


19/04/2006

18:00

Page 20

...

JDW82.qxd

QUOI DE NEUF DANS VOS QUARTIERS ?

DANS LES QUARTIERS SAPIN VERT, TILLEUL FOOT PASSION “AUX CHEMINOTS”

CENTRE LOUCHEUR RENOVATION... ET CONCEPTION

Chez Loucheur Rénovation, on ne se contente pas de rénover et d'être compétent dans tous les corps de métiers (hors toiture et grosse maçonnerie) : on conseille également. C'est la force de cette société créée par Sébastien Mesa et Franck Tassous, respectivement ébéniste-sculpteur et électricienélectronicien de formation, mais qui savent en fait tout faire. Contact : 15, rue de France, 03.20.98.35.61, 06.60.95.78.78, ou 06.88.87.42.01.

Tonio, le président, en compagnie de Béa et Pascal : la fièvre de la Coupe de France aux Cheminots !

Ca fait 71 ans que ça dure et ça n'est pas prêt de s'arrêter. Au bout de la rue du Tilleul, au café " Au Cheminots ", on en pince pour le foot à tel point que l'établissement est le siège depuis près de trois-quarts de siècle du club des Cheminots de Tourcoing. Lesquels Cheminots ont atteint cette année la demi-finale de la Coupe de France Ufolep (qui se jouera le 7 mai). C'est dire l'effervescence qui régne en ce moment dans le bistrot de Béa et Pascal Belline, les plus tourquennois des Wattrelosiens, complètement investis dans la vie du club que préside Tonio Da Silva. Bonne chance aux Cheminots ! CRECHE DU SAPIN VERT : VIVA CARNAVAL !

BEAULIEU TOUS POUR UN BEAULIEU

Le programme de rénovation du quartier de Beaulieu dont il a été, à plusieurs reprises, question dans ces pages, dispose désormais d’un journal d’information appelé “Tous pour un Beaulieu”. Un premier numéro a été distribué début avril à tous les habitants du quartier. Il présente le programme de rénovation dans sa globalité. 3 numéros sont prévus par an dont le second à l’automne. Les principales rubriques en seront : le point sur les chantiers en cours, un dossier thématique (petite enfance, jeunesse), le portrait d’habitants impliqués dans la vie du quartier, une rubrique ; “La parole aux habitants”. Si vous souhaitez le recevoir, contactez le service Presse et Communication, Hôtel de Ville, 03.20.81.64.25.

L'esprit du carnaval a vécu avec un peu d’avance grâce fin mars grâce aux bambins de la crèche du Sapin Vert. A l'occasion de la fête des grandsmères, ils ont convié des pensionnaires de la résidence du Touquet Saint-Gérard à venir déguster quelques crêpes de saison, ou presque. Et cerise sur la crêpe, les enfants s'étaient costumés en princesses, cow-boys et autres Batman pour que la fête soit encore plus folle et leurs mamies d'adoption (qui n'en avaient de toute façon pas besoin) absolument conquises ! De “l'intergénérations” comme on dit maintenant ; un bon moment très convivial, tout simplement. LE JOURNAL DE WATTRELOS N°82 \ P.20


JDW82.qxd

19/04/2006

18:00

Page 21

MOUSSERIE, MARTINOIRE, VILLAS

CENTRE SOCIAL DE LA MOUSSERIE : IL FAIT BON Y JOUER ! Ça se passe à l'étage du centre social, salle Berlioz. Un espace de jeu (livres, jeux, tapis, fauteuils, etc.) pour parents et tout-petits, faisant écho à celui existant depuis 10 ans au centre social de l'Avenir (Le Jardin Pirouette), a été créé. Il fonctionne avec deux accueillantes les 1er, 3è et 5è jeudis du mois de 14h à 16h15. Inaugurée le 10 mars par Bernard Derosier, le Président du Conseil général du Nord, La Parenthèse est “un espace de détente et de loisirs pour les parents et leurs enfants, a dit Messaoud Chayani, président de l'association des centres sociaux de Wattrelos, mais aussi un lieu de décou-verte de la vie en collectivité. C’est un projet vieux de deux ans. Et nous restons dans une spirale dynamique malgré la baisse annoncée des subventions aux associations du secteur social dont la mission reste de faire vivre le développement social au quotidien !”

VIEILLE PLACE, CRETINIER, BALLON COLLEGE NADAUD : UN SESAME POUR LE LYCEE Au collège Nadaud, on n'est jamais en mal d'initiatives lorsqu'il s'agit d'aider les élèves. Aussi a-t-on imaginé l'opération Cap Sésame : une matinée d'échanges entre les élèves et les responsables des lycées de Wattrelos et des environs, par petits groupes, dans les salles de classe du collège (photo ci-dessous : un échange avec JeanDominique Daux, proviseur de la cité scolaire Emile-Zola). Cap Sésame s'est tenu le 8 mars dernier. L'occasion pour la principale Catherine Petit, en cette Journée de la Femme, de délivrer un encouragement spécial pour les filles : “Soyez ambitieuses !”

N-D DE LOURDES : MERCI MADAME LA DIRECTRICE

De l'avis de tous, elles les méritait amplement. C'est donc très légitimement que Catherine Diagre, directrice de l'école Notre-Dame de Lourdes (Crétinier), a reçu les insignes de Chevalier dans l'ordre des Palmes académiques. Très énergique et persuasive, Catherine Diagre a permis à son établissement, en seize années de présence, d'obtenir une nouvelle cantine, de nouvelles classes (notamment de motricité et d'informatique), et surtout, un climat propice au travail en toute sérénité particulièrement apprécié des enseignants et des élèves. Au reste, nombreux étaient celles et ceux venus assister à l'honneur qui lui était fait samedi 11 mars et partager son émotion : un signe qui ne trompe pas !

LE JOURNAL DE WATTRELOS N°82 \ P.21


19/04/2006

18:00

Page 22

...

JDW82.qxd

SPORT

EN DIRECT DES CLUBS HANDBALL Printemps chargé au C.O.W. qui fête cette année ses 35 ans ! Comme il en a pris la bonne habitude, le club a mis en place, mi-avril, une magnifique soirée de gala et de grand spectacle, avec deux matches au programme : les filles de Lomme contre le pôle espoir, puis en vedette, un match très disputé entre Dunkerque et la sélection nationale des Pays-Bas qui s'est conclu par la victoire des Dunkerquois 3422 (photo ci-dessous : une attaque dunkerquoise). Le C.O.W. organisait également dans la foulée le premier tournoi-challenge Edouard Leclerc mettant aux prises les juniors de Wattrelos, Villeneuve d'Ascq, Billy Montigny, Dunkerque, Créteil et Toulouse.

Mais les handballeurs wattrelosiens sont aussi des handballeuses : une équipe hand-loisir a été constituée pour développer la convivialité et des rencontres amicales avec d'autres villes. Baptisée “Les Amazones”, la section recherche d'anciennes joueuses ou filles intéressées par le hand pour se faire plaisir. Contact : Betty (06.68.04.95.09) ou Rosi (06.15.88.17.03).

En compagnie du président Robert (à gauche), les Amazones, équipe de hand-loisir sympa qui invite toutes les amatrices de hand à venir la rejoindre.

LE JOURNAL DE WATTRELOS N°82 \ P.22


JDW82.qxd

19/04/2006

18:00

Page 23

GYMNASTIQUE Jean-Zay Gym

White& Blue Gym Créée il y a presque 20 ans, l'association compte aujourd'hui 200 membres… exclusivement féminines depuis septembre dernier, moment où Laetitia Maraldi a succédé à Manuela Capitta. Elle prépare activement son prochain spectacle, le 6 mai salle Salengro à 20h30 (ouvert à tous) sur le thème : “Voyage dans le temps, musique d'hier, d'aujourd'hui et de demain”. Au quotidien, W&B Gym propose des cours de danse moderne le mercredi et le samedi aprèsmidi pour enfants et ados ; de mise en forme, step, LIA, abdos-fessiers et danse du lundi au vendredi (matin, après-midi et soir) pour les adultes.

NATATION Le club vient d'organiser avec succès sa démonstration annuelle du 1er mai au complexe polyvalent. Tous les niveaux étaient là, de la baby-gym aux compétiteurs FFG. Reprise des inscriptions en juin : possibilité d'essais gratuits en juin ou début septembre (dès l’âge de 2 ans acquis au plus tard le 31/12/06). Contacter Christine Parisseaux (06.27.17.38.82), christine.parisseaux@laposte.net

Les jeunes filles de La Patriote préfèrent la plus haute marche du podium : elles ont bien raison !

La Patriote Superbes, les résultats obtenus mi-mars en finale interrégionale Ufolep ! 1ères places pour les filles niveau 2 (9-12 ans) et garçons niveau 1 (9-12 ans) et 2è place pour les filles niveau 1 (9-14 ans). En individuel, Tiffany Manie et Alexia Elayyadi se classent 1ère et 2è (sur 86 gyms), Bryan Vanpraet, Lucas Hamdane et Vincent Simon trustent les 1ères places, et Auphélie Vamour gagne chez les 9-14 ans. Les filles niveau 2 toutes catégories ont remporté une compétition à Cysoing (Neige Samaille se place, 2è), tandis que les 9-14 ans terminaient 3è sur 8. Enfin, la division Critérium s'est classée 2è en finale régionale masculine FFG à Valenciennes.

Fin mars, les Dauphins recevaient Lomme et Lille pour la 2è journée des Avenirs (11 ans et moins). Résultat : 23 podium, dont 8 premières places ! Citons les meilleurs : Alexia Swiatek (3 victoires), Baptiste Droulez, Quentin Vandemoortèle (2) et Aymeric Vanootegem (1). Et ce n'est pas tout ! Lors de la 2è journée des Médailles des Jeunes (10-13 ans), parmi 100 compétiteurs, les Dauphins ont surnagé grâce notamment à Florian Verfaillie (4 victoires), Valentin Roussel (3), Aneslie Sadsaoud et Quentin Vandemoortèle (2) et Emilie Zarouri (1).

TIR SPORTIF L'ACW a encore mené de main de maître son concours annuel au mois de mars regroupant de très nombreux clubs de la région : 124 tireurs au total, dont 53 Wattrelosiens qui ont excellé. Félicitations notamment : - en carabine plomb, à Dylan Bostoen, Astrid Depreytere, Edouard Lecluse, Mathieu Duquesne, Anne-Sophie Bendhamane ; - en pistolet plomb, à Romain Prouveur et Vincent Plouvier, Julien et Hugues Depreytere, Romain Bouquet, Catherine Brabant ; - en combiné, à Julien Vinck et Romain Bouquet, Bernard Bassimon, Catherine Brabant, Amandine Vercleven, Magali Deronne et Germania Pype. Lors des championnats de France par équipe des écoles de tir, Wattrelos s'est classé 1er à la carabine et au pistolet lors des départementaux, puis 3è et 4è lors des régionaux. Au tournoi Nord, Catherine Brabant a gagné en pistolet dame 1. Enfin, au championnat de France adultes par équipe 10 mètres, Wattrelos s'est placé 4è à la carabine et 3è au pistolet. Ultimes félicitations à Sébastien Prouveur, nouvel arbitre national !

LE JOURNAL DE WATTRELOS N°82 \ P.23


19/04/2006

18:00

Page 24

...

JDW82.qxd

SPORT

JUDO

TIR A L'ARC

Mars fut profitable aux judokas wattrelosiens à plus d'un titre. D'abord, au challenge de l'Entraide sportive, ils furent 21 à obtenir la 1ère place, et 14 la 2è ! Un véritable carton qui s'est prolongé au challenge de Toufflers, avec une première place par équipe pour les poussins-benjamins et minimes (succès individuels de Florian et Valentin Rucquois, Victor Sory, Rémy Barbat, Victor Delhaye, Manon Deraed, Mohamed Aziez et Nabil Azzi), puis au challenge de Hem (quatre premières places pour Nabil Azzi, Thomas Marescaux, Maurad Tibèche et Julien Scrite). Enfin, au championnat régional benjamins, Mohamed Aziez et Valentin Rucquois se sont classés 3è, et Julien Scrite 7è.

L'ATAW, après avoir pris part au Parcours du Cœur le 2 avril, organise au terrain de tir extérieur du parc du Lion une compétition pour les jeunes archers de la métropole le samedi 13 mai. Autre rendez-vous : le tir de clôture de la saison, au même endroit, avec initiation ouverte à tous le dimanche 25 juin.

BOXE Les représentants de la Savate wattrelosienne ont brillé au championnat de Belgique. Bravo à Christopher Cauchy, Gianni Randazzo, Kévin Lestienne, Kamen Hadjaz, Yanis Boussart, Maxime Tondu, Mahfoudi Abid, Bousba Farid, Vincent Dervaux, Ibrahim Bouachera, Steven Craeymeersch et Clara Henneuse.

KARATE Le Shotokan s'est illustré dernièrement au championnat régional grâce à Yoni Bracco, 4è en - de 75 kg. Mais d'autres karatékas ont obtenu d'honorables résultats cette saison : Aurélie Lebrun, Eugénie Dujardin, Benjamin Lemoine et Mehdi Bouhi. Pour la saison prochaine, le club présentera une équipe féminine et une équipe masculine en compétition. Signalons également que le Shotokan a invité, comme chaque année, un illustre karatéka : maître Sawada, 7è dan, arbitre international qui donne des stages dans le monde entier. Plus d'infos ? http://skcw.free.fr.

FOOTBALL Ces dernières semaines, les seniors A du Wattrelos FC, après avoir gagné le derby 6-0 contre l'USW, ont battu le leader du championnat, Lille Sud (1-0), puis Pérenchies (6-1), remontant à la 5è place du classement. Les B continuent sur leur lancée : ils sont 2è. Bien sûr, le grand événement du club, c'était récemment le tournoi de Pâques du WFC auquel ont pris part 32 équipes de poussins et benjamins venus de la région parisienne, de Belgique et des environs. Prochain rendez-vous : le tournoi des 13 et 15 ans les 17 et 18 juin.

TWIRLING Fin mars s'est tenue salle Coubertin la finale régionale de twirling, laquelle a permis au club wattrelosien de prendre trois 1ères places, trois 2è et deux 3è places. En championnat, les minimes Benjamin Deryckx et Camille Renaut se classent 1er et 2è. En Coupe de France, la benjamine Camille Boidin est 1ère, tout comme l'équipe junior, tandis qu'Elodie Fermont (minime) accède à la 2è place, et Juliette Deryckx (junior) et Séréna Titeux (senior) à la 3è place. Signalons aussi les portes ouvertes du club prévues du 9 au 12 mai à la salle Coubertin (rue du Beau Saule), ainsi que le gala du club programmé le 18 juin. Renseignements les lundis, mardis et vendredis de 18h à 19h45, et le mercredi de 16h à 18h à la salle Coubertin.

Les jeunes twirleurs wattrelosiens sont tout simplement parmi les meilleurs de la région.

MOTO STMW La section tourisme se rit du mauvais temps et continue de tailler la route : Enduropale, Pecquencourt (cascades et brocante moto) puis sortie pour Ludopital car la solidarité n'est pas un vain mot chez les motards. D'autres sorties ont eu lieu en avril : les 24 heures du Mans et Lezennes où les adhérents ont retrouvé avec émotion quelques “mamies” : les Terrot, Monet-Goyon, Triumph, Laverda et autres Peugeot. Site du club : http://membres.lycos.fr/stmw/ WMA Le Wattrelos Moto Action ne s'est pas privé d'aller bavarder avec le vainqueur de l'Enduropale, Timotei Potitsek, au salon de Pecquencourt, avant d'ouvrir le cortège du carnaval de Wattrelos (photo ci-contre). Et cela, tenez-vous bien, après avoir été visiter les résidants de la résidence de la Houzarde avec déguisements et confettis (quelle santé !), puis de filer à Ludopital où ce club au grand cœur a remis un chèque aux organisateurs. Solidaires les motards, on vous dit…

LE JOURNAL DE WATTRELOS N°82 \ P.24


19/04/2006

18:01

Page 25

...

JDW82.qxd

DANS LE RETRO

SOUVENIRS D’ENFANCE De g. à dr. : N. Droulez, C. Balcaen, D. Martin, R. Clarisse, M.-L. Vanthournout, V. Deldalle, H. Thiberghien, N. Arcelon, J. Janssens, J. Lameyse, M.-C. Valembert, N. Verbrugghe, M. Dhollander, J. Kubiak, C. Kubiak, M. Vandendriessche, D. Pluquet, R. Quatannens, M.-J. Biron, R. Salembier.

Ecole de Beaulieu, 1953 (photo appartenant à L. Bocquet). Institutrice : Melle Farvacque.

Ecole Jean-Jaurès, année scolaire 1982-1983. Classe de CE2 de Monsieur Rey.

C’ETAIT IL Y A 60 ANS : AH, LE TILLEUL DE MON ENFANCE... Madame Ledoux, qui a habité 40 ans rue Nungesser et Coli, puis allée Vinci, nous a fait parvenir une lettre dans laquelle elle évoque son quartier de toujours : le Tilleul. “ Côté pair, rue Nungesser, il y avait “nos jardins” puis “les jardins ouvriers” allant jusqu’au pied de la briquetterie Delecourt. Le boulevard des Couteaux prolongé (devenu boulevard Jouhaux) s’arrêtait aux dernières maisons.

Pour accéder au pont du Tilleul, il y avait un large sentier sillonnant les jardins ouvriers. De la briquetterie, par un grand sentier pavé, on accédait à la rue de l’Union. Idem pour aller à l’église du Christ Roi, à travers les champs, la rangée de la rue de l’Union, sur le coin il y avait un café. De la briquetterie partait un petit train traversant la rue de l’Union pour aller au “séchoir” devant l’église pour y faire sécher les briques”. LE JOURNAL DE WATTRELOS N°82\ P.25


19/04/2006

18:01

Page 26

...

JDW82.qxd

EVENEMENT

MUSIQUE : SACRÉ PRINTEMPS ! BERTIGNAC A WATTRELOS ! Difficile à croire mais Louis Bertignac posera bel et bien ses grattes et ses amplis à Wattrelos. Le guitariste de Téléphone, en tournée, jouera au centre socio-éducatif la veille de l'Ascension : sacré rendez-vous pour les 20 ans de “Cendrillon” ! Longtemps qu'on l'attendait, dans les platines ou sur scène. Après “96”, sorti la même année, “Longtemps” est le dernier album de Louis, sorti il y a un peu plus d'un an. La version masculine de l'album à succès de Carla Bruni que Bertignac avait produit : à elle les textes, à lui la musique. Résultat : un disque tendre, intimiste, qui pose notre “papy” de 50 ans, épanoui tant dans sa vie privée que sur le plan artistique. Il semble loin, à présent, le temps de Téléphone, séparé en 1985. Ces vingt dernières années, il y eut deux albums avec Les Visiteurs (souvenez-vous : “Ces idées-là”, “Rêves”…), l'album “Elle et Louis” (1994) suivi d'un live la même année, l'album “96” suivi d'un double live deux ans plus tard, puis “Longtemps” (2005).

Sans oublier la production des albums de Corinne (2002) et Carla Bruni (2003). Bref, un emploi du temps du genre chargé. Et si le vôtre le permet, réservez-lui le triomphe que notre guitar-hero national mérite ! Concert au CSE le 24 mai à 20h30. Réservations : office de tourisme

FETE DE LA MUSIQUE : KINO + CLARIKA Jef Kino en première partie ; Clarika en seconde : la fête de la musique ne s'annonce pas mal du tout ! Comme à son habitude, la programmation musicale vous permettra de découvrir à la fois un groupe régional de très grande qualité, et une artiste qui monte, qui monte… et qu'on retrouvera à coup sûr parmi les valeurs non moins sûres de la scène française ces prochaines années. Jef Kino d'abord : un chanteur-accordéoniste qui donne son nom à un groupe de quatre garçons dans le vent, créé il y a presque dix ans. Des pirouettes verbales, des références aux géants de la chanson française, un sens de l'interprétation et du spectacle vivant hors du commun… A décou-

vrir pour ceux qui auraient manqué la tournée mondiale des bars à Lille ! Clarika ensuite : des duos avec Jonasz (“L'océan des possibles” pour Sol En Si), avec Lavilliers (“Non, ça s'peut pas”) et une renommée qui ne cesse de s'étoffer. Cette jeune femme d'une trentaine d'année en impose. Une forte personnalité, un univers tantôt drôle tantôt mélancolique mais toujours décalé : son album “Joker” (2005) en est un fabuleux reflet, du reste récompensé par le Grand prix de l'Académie Charles Cros. Fête de la musique : mercredi 21 juin, 20h30, CSE. Réservations : office de tourisme

Clarika, une artiste en pleine ascension. A découvrir gratuitement au CSE lors de la Fête de la Musique... le 21 juin bien sûr !

En Sortant de l'Ecole : aux chants ! Le talentueux groupe choral En Sortant de l'Ecole, dirigé par Christine Ruetschmann et Bernard Debliqui, cœur mixte regroupant une trentaine d'enseignants, donnera son concert annuel au CSE le 20 mai (et non le 27, comme indiqué par erreur sur le calendrier de la Ville) à 20h30 en compagnie d'une chorale invitée : Les Maîtres Chanteurs (Saint-Amand). Répertoire : du classique à la chanson contemporaine en passant par le jazz ou le negro-spiritual.

LE JOURNAL DE WATTRELOS N°82\ P.26


JDW82.qxd

19/04/2006

18:01

Page 27

FESTIVAL JEUNE PUBLIC L’ENFANCE DE L’ART : EN SCENE ! Du 9 mai au 9 juin, arts visuels, chansons, conte musical, danse et théâtre pour les enfants.

L’Enfance de l’Art revient pour la 11è fois. Des spectacles par et pour les enfants... et leurs parents !

Expositions : entrée libre. Spectacles : billetterie et/ou rens. à l’Office de Tourisme 189, rue Carnot Tél. : 03.20.75.85.86 Tarifs : - de 18 ans gratuit ; + de 18 ans : 2 euros

Expositions : - du 9 mai au 3 juin à la salle Jean-Jaurès, “Traces” exposition d’arts visuels des écoles maternelles et élémentaires publiques en collaboration avec Marie-France Matterne, conseillère pédagogique en arts visuels, et avec la complicité, durant l’année scolaire, des artistes plasticiens : David Bouquet, Samantha Daniel, Arnaud Feret, Gaby, Xavier Genau, Vincent Herlemont, Sylvie Krystofek, Valérie Robbe. Vernissage le vendredi 5 mai à 18h30. Entrée libre. Ouvert les lundis, mardis, jeudis, vendredis de 9h à 11h et de 14h à 18h. Les mercredis de 14h à 18h. Fermé le week-end et les jours fériés. - du 16 mai au 3 juin à la bibliothèque, exposition, vidéo “Sur les pavés, la glisse”. Rencontre avec les skateurs le samedi 20 mai à 14h. Discussion sur leur sport, leurs pratiques. Vidéo : Dogtown and Z Boys/Stacy Peralta (2001) à 16h - 90 mn. Vidéo, le samedi 27 mai à 14h30 : les seigneurs de Dogtown/Catherine Hardwicke (2004) 107 mn. Entrée libre. Rens et réservations : 03.20.81.66.38.

- “Atterrissage” théâtre à partir de 10 ans par le Théâtre Musical Possible. Au CSE le mardi 30 mai à 18h30. - “Avanti” théâtre à partir de 6 ans par la Compagnie De la Casquette. Au CSE le vendredi 2 juin à 18h30. - “L’histoire est sur la palissade” théâtre d’objets à partir de 3 ans par la Compagnie Arts et Couleurs. A la Boîte à Musiques, le mercredi 7 juin à 15h.

Théâtre : - “ Du bout des doigts” théâtre musical à partir de 3 ans par la Manivelle Théâtre. Au CSE le mardi 16 mai à 18h30. - “P’tit Jojo” théâtre de marionnettes visuel et musical de 2 à 5 ans par la Compagnie La Mauvaise Herbe. A la Boîte à Musiques le mercredi 17 mai à 15h.

Musique et chanson : - “Bourgarabou, l’arbre tambour” à partir de 7 ans par la Compagnie Pulse Percussions. Au CSE le vendredi 19 mai à 18h30. - “Ecoute ta mère et mange ton short” concert à partir de 6 ans par le Ministère de la Jeunesse et de la Magouille. Au CSE le vendredi 9 juin à 18h30.

Conte musical : - “Comment va Monsieur le canari ?” à partir de 8 ans par l’Ecole de musique. A l’auditorium de l’Ecole de musique le vendredi 12 mai à 18h30. Danse : - “Hé Eau” à partir de 7 ans par la Compagnie Myriam Dooge. Au CSE le samedi 13 mai à 15h. - “3x4 (les quatre saisons)” à partir de 5 ans par la Compagnie Lota. Au CSE le mardi 23 mai à 18h30.

LE JOURNAL DE WATTRELOS N°82\ P.27


19/04/2006

18:01

Page 28

...

JDW82.qxd

AGENDA

Du 2 au 31 mai

Jeudi 18 mai

Au musée des arts et traditions populaires, exposition “Flandre, terre de briques”. Du mardi au samedi de 9h à 12h et de 14h à 18h. Le dimanche de 10h30 à 12h30 et de 15h à 18h. Entrée libre. Rens. au 03.20.45.19.09.

Atelier patoisant : “Nou’Parlach” à 15h à la Maison de l’Education Permanente Entrée libre. Rens. et réservation : 03.20.75.85.86

Vendredi 5 mai

Vendred 19 mai : fête des voisins à Beaulieu de 16h30 à 22h

Concert El Boeuf de l’ARA à la Boîte à Musiques à 20h30 Entrée libre. Rens. : 03.20.02.24.71. - de 18h à 22h : “Star Day”, à l’école de l’Enfant Jésus, exposition d’étoiles, exposition sur l’astronomie, et dans la cour de récréation, un spectacle de son et lumière avec la participation des sapeurs pompiers. Rens. : François-Joseph Laverze : www.lepetitgrimoireceleste.com Samedi 6 mai - de 14h à 20h : braderie du Laboureur - à 20h30 à la Boîte à Musiques, concert des adhérents. Rens. : 03.20.02.24.71 - à 20h30 au CSE, spectacle de hip hop. Rens. : 03.20.75.89.50 dimanche 7 mai - de 8h à 19h : brocante des Gilles (rue HenriBriffaut) - à 16h : visite guidée gratuite de l’église SaintMaclou organisée par l’Office de Tourisme. Réservation obligatoire au 03.20.75.85.86 - du 7 au 12 mai : à la Boîte à Musiques, résidence du groupe “Bazar à Nanas”. Entrée libre. Rens. et inscriptions au 03.20.02.24.71 Mercredi 10 mai - à 14h30 à la bibliothèque municipale : VidéoMômes : Saga Rougemuraille, “le royaume de sparra”. Gratuit. Rens. et réservation: 03.20.81.66.38. Samedi 13 mai - de 8h à 12h30, don du sang salle Roger-Salengro - à 15h : visite guidée du cimetière du Centre, organisée par l’Office de Tourisme. Gratuit. Réservation obligatoire au 03.20.75.85.86 Dimanche 14 mai - de 8h à 18h, brocante de printemps rue PierreCatteau. Rens. et inscriptions au 03.20.75.63.07 - à 10h au CSE, conférence des Amis du Jardin

Samedi 20 mai “Atout choeur” : concert du GIWE (chorale “En sortant de l’école”) à 20h30 au CSE, en compagnie de la chorale “Les maîtres chanteurs” de Saint-Amand. Dimanche 21 mai - de 8h à 18h, brocante des Paysans et Arlequins (rue Gabriel-Péri) - à 10h : flânerie en campagne proposée par l’Office de Tourisme. Rendez-vous devant l’église Notre Dame du Bon Conseil, rue Leruste à Beaulieu. Réservation obligatoire au 03.20.75.85.86. Gratuit. Concert Jazz, “Accrosax” à la Boîte à Musiques à 18h. Tarifs : 7/5 euros. Rens. et billetterie au 03.20.75.85.86 Mercredi 24 mai Concert Bertignac au CSE à 21h Tarifs : 12/7 euros. Rens. et billetterie au 03.20.75.85.86 Samedi 27 mai Concert classique de printemps de l’Union musicale au CSE à 20h Tarif unique : 2 euros. Rens. au 03.20.98.84.79 www.harmonie-umw.net - de 12h à 19h, braderie brocante du Crétinier - les 27 et 28, marché aux fleurs place JeanDelvainquière Samedi 3 juin Théâtre : “L’autobus n’est juste à l’heure que quand il ne passe pas” par la Compagnie Jean-Marc Chotteau au CSE à 20h30 Tarifs : 12/8 euros. Rens. et billetterie au03.20.75.85.86 LE JOURNAL DE WATTRELOS N°82\ P.28


JDW82.qxd

19/04/2006

Expositions : entrée libre. Spectacles : billetterie et/ou rens. à l’Office de Tourisme 189, rue Carnot Tél : 03.20.75.85.86 Tous les détails sur www.villewattrelos.fr Concerts : http://bamwattrelos. online.fr

18:01

Page 29

Dimanche 4 juin - de 8h à 19h, brocante du Saint-Liévin - brocante du Ballon Samedi 10 juin : EVENEMENT : “LA FETE A SAN ANTONIO” - 2 expositions : du 9 au 24 à la Bibliothèque municipale : “La vie privée de San-Antonio”et vingt-cinq originaux de couvertures de François Boucq, le célèbre auteur de BD - de 9h à 13h à la MEP, bourse aux polars. Patrice Dard dédicacera ses livres de 10h à 12h. - à partir de 14h30 au CSE, rencontre avec les amis de San Antonio. - le 24 juin : vidéo à la Bibliothèque municipale : Le convoyeur de Nicolas Boukhrief (2004), 93mn. Rens. et réservation d’emplacements : Office de Tourisme : 03.20.75.85.86. - samedi 10 juin à 20h30 à la Boîte à Musiques, Plateau Métal Fusion : No Flag + Tronckh Dimanche 11 juin Concert : Akli D, une fusion folk-kabyle, en partenariat avec l’association Convergences, à la Boîte à Musiques, 19h Tarifs : 7/5euros. Rens. billetterie au03.20.75.85.86

Du 14 juin au 2 juillet au CSE : représentation des pratiques culturelles : exposition, spectacles amateurs : - “De fibre en fil” exposition. Les élèves de l’atelier des arts plastiques du CSE, encadrés par Brigitte Danhieux présenteront les travaux réalisés tout au long de l’année. Entrée gratuite. - Dimanche 11 juin à 16h au CSE, représentation de l’Atelier Théâtre du CSE : “L’histoire des indiens d’Amérique à travers les âges” - les galas de danse du CSE : vendredi 16 juin à 19h30 : éveil à la danse, samedi 17 juin à 20h30 : danse classique, dimanche 18 juin à 15h30 : éveil à la danse, samedi 24 à 20h30 et dimanche 25 juin à 15h30 : danse moderne et contemporaine, samedi 1er à 19h30 et dimanche 2 juillet à 14h30 : “L’échelle de verre”, danse jeune public suivi de “Transbordeur”, danse moderne, le samedi à 21h et le dimanche à 16h. Rens. au 03.20.75.89.50. Tarifs : 6/5 euros.

Samedi 17 juin - à 14h30 à la Bibliothèque municipale : club Lecture adulte. Rens. et réservation : 03.20.81.66.38 - les 17 et 18 : ducasse de l’Eté du Beaulieu Dimanche 18 juin - de 8h à 16h : brocante de Beaulieu - à 10h au CSE, conférence des Amis du Jardin - à 11h30, église Notre Dame du Bon Conseil à Beaulieu : gospel par la classe de chant de l’Ecole de Musique. Rens. : 03.20.75.11.45 - à 19h, dans le cadre de la Fête de la Musique, Franz Lehar “La Veuve Joyeuse”, par la classe de chant de l’Ecole de musique. Rens : 03.20.75.11.45 Mercredi 21 juin : FETE DE LA MUSIQUE Concert évenement : Clarika, avec en 1ère partie Jef kino à 20h30 au CSE Concert gratuit. Réservation au 03.20.75.85.86 - à 19h à l’école de musique, Franz Lehar “La Veuve Joyeuse” par la classe de chant. Samedi 24 juin Concert jazz : Quartet Déblocage d’Emergence à 20h30 à la Boîte à Musiques Tarifs : 6/4,50 euros. Rens. et réservations au 03.20.75.85.86 Dimanche 25 juin - à 10h à la salle de jeux de tradition, matinée jeux traditionnels. Entrée gratuite. Réservation obligatoire au 03.20.75.85.86. Mercredi 28 juin - à 14h30 à la bibliothèque municipale : VidéoMômes : Saga Rougemuraille, “Capitaine neige”. Gratuit. Rens. et réservation: 03.20.81.66.38. Du 28 juin au 2 juillet : spectacles des ateliers, Théâtr’Eux la Compagnie, salle Roger-Salengro - Les Théâtr’Eux en herbe : mercredi 28 juin à 17h, samedi 1er juillet à 16h30, - Les apprentis Théâtr’Eux : mercredi 28 juin à 18h30, dimanche 2 juillet à 16h30, - Les adultes du mardi : jeudi 29 juin à 20h30, samedi 1er juillet à 20h30, - Les adultes du mercredi : mercredi 28 juin à 20h30, vendredi 30 juin à 20h30, - Les Théâtrelles : jeudi 29 juin à 16h30, dimanche 2 juillet à 18h. Rens. et réservations : 03.20.99.91.19. Tarifs : 3/5 euros. LE JOURNAL DE WATTRELOS N°82\ P.29


19/04/2006

18:01

Page 30

...

JDW82.qxd

UNION DES ELUS SOCIALISTES, DEMOCRATES ET RADICAUX : REPONDRE AUX ATTENTES DE LA JEUNESSE Jour après jour, semaine après semaine, les lycéens, les étudiants, les syndicats de salariés ont maintenu la pression pour obtenir le retrait du CPE. Les jeunes que l'on disait inertes et résignés à leur sort ont démontré le contraire. Des gens qui, par lassitude, avaient déserté les manifestations ont retrouvé le goût de se battre et de l'action collective. A Wattrelos, élus, syndicalistes, lycéens, nous fûmes nombreux à participer aux cortèges lillois avec responsabilité. Il en a été aussi ainsi à Zola où les lycéens, quoique déterminés, ont su faire preuve de calme. Tous ensemble, nous avons eu raison de la surdité et de l'entêtement d'un Premier Ministre qui ne supporte pas que l'on conteste ses décisions. Au final, le CPE disparaît avec le printemps ! Tant mieux. Car personne n'envisage l'avenir dans la précarité. Personne ne veut vivre dans l'incertitude. Voilà pourquoi, au-delà du combat de ces dernières semaines, l’essentiel est de préparer l'avenir des jeunes de cette ville. En dépit des circonstances défavorables et des obstacles que nous rencontrons sur notre route, notamment aux collèges Nadaud et Neruda, nous nous attelons à cette tâche primordiale car elle est LA priorité. Voilà pourquoi nous mettrons en œuvre dès cette année le programme pluriannuel (2006-2009) Réussite éducative axé sur la prise en charge et le soutien individuel des élèves des écoles maternelles et élémentaires publiques en Réseau d'éducation prioritaire. Il s'ajoute aux autres dispositifs existant. L'inégalité dans l'accès au savoir est la pire des inégalités : de toutes nos forces, nous nous battons pour la réduire. Mais tous nos efforts seront freinés tant que l'Etat ne reviendra pas sur sa politique de réduction des effectifs et des moyens : ce n’est pas en interdisant la scolarisation avant 3 ans ou en favorisant l’apprentissage dès 14 ans qu’on améliore l’éducation de nos jeunes ! L'emploi est un autre enjeu directement lié à celui de l'éducation : il faut mettre fin à l'abus des CDD ou des stages à répétition pour inscrire chaque jeune de moins de 26 ans soit dans un emploi durable sous la forme d'un CDI, soit en parcours de formation. Sur ce plan, dans un souci d'efficacité, la Ville de Wattrelos va concentrer ses moyens de formation et d'insertion dans une Maison de l’Emploi à la MEP. Mais là aussi cette action pour l'emploi et la formation ne sera pleinement productive que si chaque jeune, quel que soit son origine, quel que soit le quartier où il demeure, a le même accès à l'emploi. Les discriminations sont une véritable plaie dans la France d'aujourd'hui.

EXPRESSION POLITIQUE Le logement est une autre question cruciale qui intéresse les jeunes de cette ville. Notre position est connue : à chaque âge sa formule. Les jeunes lorsqu’ils démarrent dans la vie, les familles quand elles s’agrandissent, les personnes âgées lorsqu’elles recherchent l’habitat adapté à leur situation. Ainsi, de nouveaux programmes ont vu le jour au Saint-Liévin et à Beaulieu dans le cadre de la rénovation du quartier. Relevons que si, en matière de logement social, Wattrelos a fait son devoir depuis des décennies, il n’en va pas de même dans d’autres communes qui doivent se mettre impérativement à la mixité sociale. Voilà qui rend nécessaire l’augmentation des pénalités des villes qui ne respectent pas les 20% de logements sociaux ! Préparer l’avenir des jeunes ne se fera pas à coup de mesurette. C’est une politique globale à mener, inspirée et soutenue vraiment par l’Etat, que peut accentuer alors sur le terrain la collectivité. Plus que jamais, c’est notre volonté, notre combat, pour aujourd’hui et pour demain. GROUPE COMMUNISTE ET CITOYEN : LE GOUVERNEMENT DE DROITE AUGMENTE LES IMPOTS DE WATTRELOS Le jeudi 30 mars dernier, au Conseil municipal de Wattrelos, les Elus Communistes et Citoyens ont dénoncé le désengagement de l’Etat, les choix gouvernementaux qui ouvrent la voie de l’austérité budgétaire. Le budget de Wattrelos pour 2006 s’illustre donc par la volonté de faire participer notre ville, ses habitants à ces choix qui avantagent exclusivement les plus hauts revenus et permet ce montage qui consiste à augmenter l’impôt des ménages (taxes d’habitation et foncière). Si l’impôt augmente à Wattrelos, c’est au gouvernement qu’il faut s’en prendre et non pas à la Majorité de Gauche du Conseil municipal. L’Opposition municipale dénonce “la mauvaise gestion de la Municipalité”. Ce n’est que pur mensonge puisque toutes les villes sont dans la tourmente. La vérité, il faut avoir le courage de la dire, la répéter : les finances locales doivent être réformées, modernisées, sinon la Ville de Wattrelos et ses citoyens en feront les frais : - moins de services publics - moins de sports, de culture, de loisirs - moins d’aides pour le 3è et 4è âge - moins d’aides pour les plus démunis Le débat sur les finances locales n’est pas séparable de la situation actuelle de régressions sociales, d’atteintes aux services publics, la précarisation généralisée, de diminution des dépenses de l’Etat sous prétexte fallacieux de réduction du déficit public, alors que le privé pille plus que jamais les recettes publiques. Ne faut-il pas engager à partir de nos villes une immense campagne de résistances et de luttes pour qu’enfin nos populations, les Wattrelosiens aient les finances à la mesure de leurs besoins ? Guy DUEL, président LE JOURNAL DE WATTRELOS N°82\ P.30


JDW82.qxd

19/04/2006

18:01

Page 31

UE UNION POUR WATTRELOS : A QUAND LA CESSATION DE PAIEMENT ? Le 30 mars dernier, le Budget 2006 a été voté par les seuls conseillers municipaux de la majorité municipale. Dans un contexte économique dégradé qui se traduit encore et toujours à Wattrelos plus qu’ailleurs, par un chômage élevé et par une précarité sans cesse accrue, le Budget décidé va accentuer les difficultés des Wattrelosiens. Il va, aussi, restreindre l’attractivité communautaire de notre ville. Alors que les recettes qui viennent de l’Etat sont stables, à l'inverse de ce que déplore le Maire, sa simple politique de bon sens aurait conduit à limiter les dépenses, à cantonner les investissements à l’essentiel, à maîtriser les frais municipaux de fonctionnement... Mais pour le Maire, il en est tout autrement ! Après avoir soutiré 200.000 u ros au Centre Social pour le paiement des salaires de décembre dernier, aujourd’hui, la majorité municipale préfère faire supporter leurs erreurs de gestion par les contribuables, particuliers et entreprises. En décidant une 3ème hausse des impôts en 4 ans, par une augmentation des taxes municipales de 2.8%, à laquelle s’ajoute celle départementale de 5.4%, l’addition socialiste sera salée à l’automne... Cette politique du “toujours plus” ne peut plus continuer. En utilisant massivement l’emprunt pour les charges de fonctionnement, (4.2 millions d ’ u ros en 2005), sans changer les « vieilles » habitudes, en continuant d’appeler aux crédits sans autofinancement dégagé, le risque d’une cessation de paiement en cours d’année est réel. En cet état, toute entreprise privée ne recevrait plus l’aide et l’accompagnement de son partenaire financier. Il est temps, Wattrelosiens, d’envisager autrement votre avenir et celui de votre ville. Ce qui est possible ailleurs, croissance économique, ambition solidaire, politique participative, pourquoi n’arrivons-nous pas à le réaliser sur Wattrelos ! Jean-François BUYCK Jean-Luc DELOMMEZ Michèle PLATTEAU - Non inscrite Le monde change et nos acquis d’hier doivent s’adapter aux besoins d’aujourd’hui. L’engagement politique de tout bord dépasse la réalité économique et il faut apprendre à compter sur nous-mêmes, plus que sur l’Etat. Notre ville doit faire des choix et privilégier le social pour aider nos anciens et ceux qui subissent les aléas de l’économie, et les associations de jeunes pour aider à se construire et comprendre les règles de vie en société. Ce sont les choix que j’ai retrouvés dans le Budget 2006, d’où mon vote positif. “Bon sens, flexibilité et effort commun nous feront progresser”. FRONT NATIONAL A Wattrelos, les promesses n'engagent que ceux qui les reçoivent ! Le budget 2006 de Wattrelos va à l'encontre de l'intérêt général puisqu'il ne vise qu'à prendre à ceux qui ont encore un peu pour donner à ceux qui n'ont déjà plus rien. Malgré les engagements électoraux pris, le rythme des investissements wattrelosiens se ralentit, certaines opérations sont reportées faute de subventions. D'autres subventions pourtant obtenues risquent d'être retirées, la municipalité ne

disposant plus de moyens financiers complémentaires pour réaliser les travaux. Pourtant, depuis des années, les Wattrelosiens se serrent la ceinture, par exemple quand la mairie est contrainte de mettre fin à la gratuité des centres aérés. Aujourd'hui, c'est aux associations qu'un effort est demandé. Nous avions plusieurs fois demandé un contrôle de ces subventions versées sans aucun résultat. Longtemps présenté comme matériellement (et surtout politiquement) irréalisable, le maire n'a rencontré aucune opposition de la part des associations, ce qui nous laisse à pense que cet effort aurait pu être réalisé avant, au bénéfice des contribuables de la commune. Malgré ce ralentissement des frais de fonctionnement et des projets d'investissement, les socialo-communistes wattrelosiens augmentent une fois de plus les impôts locaux de près de 3% ! Dans le même temps, la gauche et l'UDF réduisent le pouvoir d'achat de nos concitoyens en augmentant également leur taux au conseil régional et au conseil général ! L'argument utilisé est toujours le même : l'Etat ne nous donne pas assez ! Chirac ne comprend pas les Français qui en ont marre et qui sont obligés de manifester leur mécontentement dans la rue que ce soit lors des émeutes de 2005 ou dans les actuelles manifestations anti-CPE. Faut-il encore rappeler au maire de Wattrelos et à ses amis, qu'en 2002, alors qu'un véritable changement était possible, ils ont TOUS appelé à voter pour Jacques Chirac et pour sa politique qualifiée aujourd'hui d'anti-sociale ? Qu'ils assument leurs responsabilités ! Ce choix désastreux pour notre ville mène Wattrelos droit dans le mur ! Sylvie LANGLOIS, Gilles MORICE et Yvonne CHAUSSOIS, 03.20 51.69.78, sylvie.langlois@wanadoo.fr LUTTE OUVRIERE : RETRAIT DES CPE, CNE ! Au début de l'année, les députés de droite ont voté l’apprentissage dès 14 ans. Ils prétendent offrir ainsi une issue aux jeunes en échec scolaire. En réalité, la scolarité obligatoire jusqu’à 16 ans est remise en cause, et des jeunes travailleraient de nuit dès 15 ans. C’est le retour au 19ème siècle ! Donner une main-d’œuvre fraîche et sous-payée aux patrons, sortir des élèves de l’école pour faire des économies de profs, voilà les motifs de cette loi. Après la mise en place du CNE dans les petites entreprises en 2005, le gouvernement voulait faire passer en force en même temps le CPE pour les jeunes de moins de 26 ans. C'était la généralisation de la précarité… Et ces contrats ne peuvent créer aucun emploi supplémentaire, les patrons n’embauchent que lorsque leur production l’exige. Devant les manifestations de plus en plus importantes, le gouvernement a commencé à reculer. Mais ce sont les grèves et la mobilisation des travailleurs dans les entreprises qui pourront vraiment imposer le retrait du CPE et du CNE, des embauches sans précarité ainsi que l'augmentation des salaires. Et ces mouvements sont un avertissement au futur gouvernement de 2007, qu'il soit de droite ou de gauche, s'il veut lui aussi développer la précarité. Contact : Marc Dubrul, Anne-Claire Lescouffe (03.62.52.97.10) marcdubrul@numericable.fr LE JOURNAL DE WATTRELOS N°82\ P.31


JDW82.qxd

19/04/2006

18:01

Page 32

Jdw82