Issuu on Google+

P. 4-9 : VUES D’ICI P. 10-14 : ACTUALITE - Bonne année 2011 à nos entreprises - La vidéoprotection se déploie - Carnaval 2011 : à vos costumes - Bienvenue à l’atelier de coupe et couture - Besoin d’un job cet été ? P. 15 : PORTRAITS - Jean-Mi, collectionneur de talents - Annyck Turpin : écrire pour mettre en garde P. 16-17 : SERVICE PUBLIC - Le conservatoire P. 18-20 : DANS LES QUARTIERS P.21 : SOUVENIRS D’ENFANCE P.22-26 : SPORTS P. 27-29 : CULTURE P. 30-31 : EXPRESSION POLITIQUE

BIMESTRIEL D’INFORMATIONS DE LA VILLE DE WATTRELOS www.ville-wattrelos.fr N°105- Février 2011 - 0.61€

BRAVO LES ASSOS !


.. . INFOS PR ATIQUES RENTREE SCOLAIRE Pour les enfants qui entrent pour la première fois

RETRAITE ITALIENNE Si vous percevez une retraite italienne INPS, l’or-

en école publique ou qui changent de groupe scolaire : inscriptions jusqu’au 21 mai à la direction des écoles, de 8 h 30 à 12 h et de 13 h 30 à 17 h. Le mardi pour les groupes : Anatole-France, JeanZay, Léo-Lagrange, Voltaire, Condorcet ; Le jeudi pour les groupes : Jacques-Brel, JeanMacé, Ferdinand-Buisson, Lakanal et Lavoisier ; Le vendredi pour les groupes : Camus, Curie, Brossolette, Michelet et Jean-Jaurès. Sur rendez-vous au 03 20 81 64 67. Se munir des pièces suivantes : - pièce d’identité du responsable - livret de famille ou acte de naissance de l’enfant - carnet de vaccinations ou de santé - justificatif de domicile de moins de 3 mois (EDF, loyer ou taxe d’habitation…). La pré-inscription des enfants ne sera possible qu’APRES la date de leur deuxième anniversaire.

ganisme italien INPS, dans son rôle d’assistance gratuite, a envoyé les formulaires de déclaration de revenus 2010 qui doivent être retournés dûment remplis dans un délai de 90 jours. L’ITAL se tient gratuitement à la disposition des ressortissants italiens pour compléter et transmettre à l’INPS ces formulaires. Infos sur www.italuil-france.com ou 06 17 66 32 64. Agence de WATTRELOS : 19, rue Magenta, les lundi et mardi de 10 h 30 à 13 h - mercredi de 14 h à 16 h 30 - vendredi de 13 h 30 à 16 h 3o

EN GITE OU EN COLO Des séjours en gîtes ruraux sont proposés par la Ville aux enfants de CE2, CM1 et CM2 à : - Audinghen (côte d’Opale) du 18 au 22 et du 25 au 29 avril ; - Steenwerck, dans les Flandres, du 18 au 22 et du 25 au 29 avril. Inscriptions du mardi 8 au samedi 19 mars inclus ; attention, nombre de places limité. Rens. : 03 20 81 65 71. Des séjours en colonies de vacances sont également programmés cet été, pour les 6/12 ans à : - Ramonchamp (Vosges) du 17 au 31 juillet et du 2 au 16 août ; - Le Pouliguen (Loire Atlantique) du 1er au 12 août ; - Le Reposoir (Haute-Savoie) du 3 au 16 juillet ; - Gerardmer (Vosges) du 2 au 15 juillet ; - Liévin (Pas-de-Calais) stage de football au stade Roger-Boli du 17 au 23 juillet et du 7 au 13 août ; Pour les 13/17 ans à - Entremont (Haute-Savoie) du 16 au 29 juillet ; - Bellevaux (Haute-Savoie) du 2 au 15 juillet ; - Cap Ferret (Gironde) du 15 au 28 juillet ; - Aiguines (Var) du 1er au 15 août. Le catalogue est disponible en mairie à partir du mardi 8 mars. Attention, nombre de places limité. Rens. : 03 20 81 65 71

LE JOURNAL DE WATTRELOS N°105 \ P.02

ELECTIONS En vue des élections cantonales (20 et 27 mars), seuls les électeurs wattrelosiens des bureaux de vote 23 à 36 sont concernés par le renouvellement du conseiller général de Roubaix-Est. En raison de la reconstruction de l’école maternelle Michelet, le 25e bureau est provisoirement transféré salle Roger-Salengro (rue Emile-Basly).

ALLO, LE GAZ ? Depuis début janvier, le numéro d’appel de l’accueil gaz naturel raccordement conseil (AGNRC) est devenu le 09 69 36 35 34 (appel non surtaxé via mobile ou box sans surtaxe). Une période de transition avec le précédent numéro est prévue pendant six mois ; le 0 810 224 000 restera donc en service momentanément.

RECTIFICATIF Les réunions des alcooliques anonymes ont lieu tous les jeudis de 20 h 30 à 22 h et non les mercredis comme annoncé dans le précédent numéro du Journal de Wattrelos. Elles se déroulent à l’hôpital de Wattrelos, bâtiment ESPAS 30, rue AlexanderFleming. Plus d’infos sur : http://asso.nordnet.fr/aanonymes5962/index. shtml

BENNES VERTES Les bennes vertes mises gratuitement à votre disposition pour évacuer herbes et branchages le samedi après-midi refont leur apparition début mai. Vous les retrouverez face au cimetière du Centre (rue de Leers), sur le parking de la rue Savary et rue Chopin (parking de la Maison pour tous de la Mousserie) le samedi de 14 h à 18 h.

ALLO, LA MAIRIE ? 03 20 81 66 66 www.ville-wattrelos.fr : - l’info - le service - l’actualité - le dialogue Pour signaler tout problème d’éclairage, de voirie, etc. : 0800 05 18 63 Ce numéro vert est également valable si vous souhaitez faire enlever une épave. Addiction, dépendance, drogue, alcool : association Clairière 03 20 75 66 99 APPELS URGENTS Police Secours : 17 Pompiers : 18 EDF : 0810 333 159 GDF : 0810 433 059 Hôpital de Wattrelos : 03 20 66 40 00 Animaux perdus/ trouvés 03 20 70 69 20


.. E D I T O R I A L . EN ROUTE POUR 2011 !

Directeur de la publication : Dominique Baert Réalisation : Service Presse et Communication (03 20 81 64 25) mairie de Wattrelos BP 109 59393 Wattrelos cedex Rédaction : Jacques Mary (03 20 81 64 23), Frédéric Hollebecque (03 20 81 64 26), Photos : Eric Demey Conception graphique : Atelier télescopique Mise en page : Sabine Rysman Photogravure-Impression : Roto-Aisne Distribution : Médiaposte Tirage : 19 000 exemplaires © Tous droits réservés 2011 Dépôt légal à parution.

SOMMAIRE SOMMAIRE VUES D’ICI P. 4-9 VUES D’ICI P. 4-8 ACTUALITE P. 10-14 ACTUALITE - Bonne P.année 9-14 2011 à nos entreprises ! - La vidéoprotection se déploie - ... - Carnaval : à vos costumes ! - Coupe PORTRAITS et couture : de l’école à l’atelier - BesoinP.d’un 15 job d’été ? - Benjamin - ... Dufour, artiste, dans les écoles SERVICE PUBLIC PORTRAITS P. 16-17 P. 15 - ... - Jean-Mi collectionneur de talents - AnnyckQUOI Turpin écrireDANS pour mettre en garde ? DE: NEUF VOS QUARTIERS P. 18-20 SERVICE PUBLIC P. 16-17 SOUVENIRS D’ENFANCE - Le conservatoire P. 21 QUOI DESPORT NEUF DANS VOS QUARTIERS ? P. 18-20 P. 22 à 25 SOUVENIRS D’ENFANCE L’ENFANCE DE L’ART EN IMAGES P. 21 P. 26-27 SPORT LES JOURNEES DU PATRIMOINE ET P. 22 à 26 L’AGENDA P. 28-29 CULTURE P. 27-29 EXPRESSION POLITIQUE, INFOS PRATIQUES EXPRESSION POLITIQUE P. 30-31 P. 30-31

Pour les villes comme pour bon nombre de familles wattrelosiennes, les temps sont durs : les dépenses augmentent, et dans la colonne d’à côté, les ressources plafonnent - elles baissent même souvent pour les communes, et continueront d’ailleurs de baisser compte tenu des réformes fiscales gouvernementales (suppression de la taxe professionnelle), et la décision de geler pour 3 ans les dotations d’Etat. Pas facile de gérer dans ces conditions ! Pourtant, après une année de crise en 2009, notre budget municipal 2010 est de retour à l’équilibre ! Sans supprimer aucune politique publique en faveur des Wattrelosiens, mais en demandant des efforts raisonnables et justes, et en réalisant des économies des gestion, la Municipalité a su rétablir les comptes de la ville. Aussi peut-on se tourner plus sereinement vers l’avenir. En 2011, tout en restant prudents, les mots d’ordre seront : priorités à l’humain, l’école et la proximité. Prudence car la Ville devra maintenir ses efforts sur les dépenses de fonctionnement en gardant à l’esprit que certaines de ses recettes sont fragiles, et qu’il faut chercher à les accroître... sans augmenter les impôts : c’est l’objectif de la Municipalité. Priorités à l’humain, l’école et la proximité car ce sont dans ces directions que nous concentrerons nos investissements : - lancement du programme sur 3 ans de modernisation des écoles de Beaulieu (que nous sommes en train de négocier avec l’Etat), mais aussi du renouvellement des matériels pédagogiques dans toutes les écoles de la ville ; - ouverture de la bibliothèque de Beaulieu ; - meilleur accueil des personnes handicapées dans nos établissements publics ; - aide renforcée à l’insertion des personnes éloignées du marché du travail ; - améliorer encore le relais des préoccupations de la population (à partir des comités de quartiers, des conseils d’école...) et notamment mettre l’accent sur le nettoiement de la ville. En attendant, très bonne année à tous et à toutes, pour celles et ceux que vous aimez. Aimez la vie et aimez notre bonne ville de Wattrelos ! Et qu’elle continue à bien se défendre, comme à préparer son avenir. Le député-maire Dominique Baert d.baert@ville-wattrelos.fr

LE JOURNAL DE WATTRELOS N°105 \ P.03


.. V U E S .

D’ICI

BONNE ANNEE 2011 A NOS ASSOS ! SAMEDI 8 JANVIER Elle est toujours impressionnante, cette cérémonie de voeux aux associations. Réunis dans la grande salle du CSE, les valeureux bénévoles wattrelosiens remplissaient de nouveau tout l’espace pour écouter les allocutions, en leur nom, de Romain Bombana, président d’Acti’Jeunes, et du député-maire Dominique Baert qui avait décidé de placer cette cérémonie sous le signe de la jeunesse. La jeunesse était en effet bien représentée avec des démonstrations de jeunes musiciens, sportifs (escrime, full contact) et de trois jeunes filles au parcours scolaire brillant. Jeunesse encore lorsque Dorothée Prouveur a reçu la médaille Jeunesse et Sport pour son implication

au sein de la section tir de l’amicale laïque du Centre. Bonne année à nos toujours jeunes «assos» !

MEILLEURS VOEUX AUX CORPS CO NSTITUÉS JEUDI 6 JANVIER - Il y a lieu de rappeler tous les ans ce que sont les corps constitués, tant la formule est peu parlante pour le grand public. Très simplement, il s’agit de tous les partenaires publics et privés de la Ville, ceux sans qui rien ne serait possible : policiers, instituteurs, représentants des différentes collectivités (préfecture, Conseils régional et général, LMCU...), des bailleurs, de la CAF... bref, de tous les interlocuteurs avec qui Wattrelos travaille tout au long de l’année. Tous ont reçu les bons voeux du député-maire qui en a profité, comme il le fait tous les ans, pour remettre une dotation de 12 000 euros, issue de sa réserve parlementaire, au commissariat de police de Roubaix (plus précisément au commandant Vermandel, qui assure l’intérim avant l’arrivée du remplaçant de J.P Torrano) afin qu’il puisse renouveler une partie de son équipement.

QUAN D LA BI B ’ SE MET A DA NSE R ... SAMEDI 8 JANVIER La bibliothèque centrale de Wattrelos peut être un endroit très surprenant... Les usagers qui en ont poussé les portes sur les coups de 16 heures ont en effet sans doute été surpris de trouver l’endroit, d’habitude si paisible, en proie à une effervescence inattendue : une chorégraphie de danseurs au milieu des rayons sur une musique tendance ! C’est que le personnel avait réservé une petite surprise à ses usagers pour la nouvelle année : un flash mob (traduisez : mobilisation éclair) mettant en action une vingtaine de personnes se mettant subitement à danser en harmonie sans que rien ne le laisse présager. Chacun porteur d’un carton sur lequel figurait une lettre, ils se sont rassemblés en final pour former LE JOURNAL DE WATTRELOS N°105 \ P.04

«Meilleurs voeux pour 2011» sous les applaudissements d’un public pour le moins surpris... mais ravi !


BONNE SANTE A NOTRE HÔPITAL ! VENDREDI 14 JANVIER Cérémonie de voeux un peu particulière au centre hospitalier wattrelosien puisqu’il s’agissait de la dernière du directeur, Jean-Pierre Marquillie, qui fera valoir ses droits à la retraite cette année après plus de dix ans passés à la tête de l’établissement wattrelosien. Le député-maire lui a rendu hommage et sorti de son veston des étrennes qui tombent à pic pour le renouvellement de l’ambulance vieillissante du CH : une subvention ministérielle de 10 000 euros. Il a aussi évoqué l’avenir : en 2011 doit se débloquer le financement, accordé par l’Etat, des lits de soins de suite ; et les premières pierres de la nouvelle résidence Saphir ainsi que de l’IME pour polyhandicapés doivent être successivement posées. Les médaillés et retraités du personnel ont été fêtés à la fin de la cérémonie.

KOSSUT H A DU CO EU R ! FEVRIER - L’association culturelle franco-hongroise Kossuth, présidée par Olivier Simoens, est épatante : elle vient de réunir de quoi acheminer, au mois de mai, 20 000 euros de matériel médical jusqu’à notre ville jumelle de Mohàcs pour les besoins de sa maison de retraite et de son hôpital... comme elle l’avait d’ailleurs fait l’an dernier, mais dans une moindre mesure. Le résultat d’une année de travail... et de générosité de la part de professionnels de santé, de particuliers, d’un transporteur qui prête gratuitement une camionnette, sans oublier les bénévoles. Chapeau !

M E D I AT E U R S A N E R U D A : D E U X I E M E P R O M OT I O N ! JEUDI 13 JANVIER - Ils sont 4 filles et 6 garçons à avoir prêté serment, comme l’avaient fait avant eux d’autres camarades, pour la première fois à Neruda, il y a un an. Ces 10 élèves du collège Neruda se sont engagés officiellement à essayer de régler les petits conflits entre élèves et à mettre les copains en souffrance en relation avec un adulte. Ils joueront donc le rôle de médiateurs au sein de leur établissement. Pour cela, ils ont reçu une formation de 12 heures par un formateur de l’association Concept Médiation, Jacques Leblanc, à l’issue de laquelle un diplôme leur a été remis avec les encouragements de leur principal, Anne Le Guern, et du député-maire qui les a félicités pour leur sens de l’engagement et de la citoyenneté.

LE JOURNAL DE WATTRELOS N°105 \ P.05


.. V U E S .

D’ICI

BRAVO NORDSUD ! DIMANCHE 16 JANVIER Le concert de l’association wattrelosienne Nordsud, couplé avec les sketches et chansons patoisants des Copés in Deux sont devenus un rendezvous très attendu du mois de janvier. Au CSE, nombreux étaient les amateurs de belles voix et de fous rires à venir applaudir ces artistes, parfois très jeunes, à l’image de ces chanteuses et chanteurs au talent prometteur !

U N E E X P O F O OT, F O OT, F O OT ! JUSQU’AU 30 MARS Il en fallait du courage pour s’attaquer à l’histoire du foot à Wattrelos ! C’est le défi qu’ont relevé avec succès Joël Nawrocki, secrétaire de l’association du musée, et Michel Depoortère, deux passionnés, en rassemblant des maillots, des fanions, des assiettes, des articles de journaux, des photos d’équipes sur de grands panneaux et sur les murs de la salle d’expo du musée des arts et traditions populaires, rue François-Mériaux. Depuis les pionniers (l’équipe de... la Croix de Malte !) jusqu’à la fin des années 90 en passant par la création du Sporting en 1923, celle de l’U.S. au début des années 50 (et ses exploits en coupe de France), la fusion entre le S.C.W. et l’A.C.W. en 1992 pour donner naissance à l’actuel Wattrelos football club, rien n’est oublié, même pas les équipes d’entreprises comme la GBM 2000. A découvrir absolument (entrée libre) !

D E C E M B R E E N F ET E S , J A N V I E R E N R E C O M P E N S E S ! JEUDI 20 JANVIER Cela fait partie des traditions de début d’année à Wattrelos : la réception des lauréats (au tirage) de l’opération Décembre en Fêtes qui a mobilisé, le mois dernier 95 commerçants et artisans wattrelosiens. Dans cette formule, on a deux chances : une chance au grattage (et le gain immédiat d’un lot : champagne, chocolats, panier garni...) et une au tirage, c’est-à-dire la chance de gagner des cuiseurs-vapeur, des baladeurs mp4... ou même un ordinateur portable ! Une réception qui a fait de sacrés heureux donc, et même plutôt deux fois qu’une puisque une galette géante d’1,20 m fourrée de 12 fèves était proposée à la dégustation par le centre européen de formation des métiers alimentaires. Quel succulent début d’année !

LE JOURNAL DE WATTRELOS N°105 \ P.06


LA R EG I O N AVA I T CH O IS I ZO LA JEUDI 20 JANVIER Le Conseil régional avait en effet choisi, dans le bassin de formation dont elle fait partie, la cité scolaire Emile-Zola pour présenter ses vœux aux personnels techniques des établissements d’enseignement (ex-ATOS), c’est-à-dire les concierges, les agents d’entretien, de restauration... C’est Assya Guettaf, première vice-présidente de la commission développement durable, démocratie participative et évaluation, qui a exprimé ces vœux, au nom du président Daniel Percheron, à quelque 200 agents qui avaient fait le déplacement, en présence du proviseur Michel Schuermans.

B I E N V E N U E D A N S N OT R E R E P U B L I Q U E SAMEDI 29 JANVIER Ils sont 16 Wattrelosiennes et Wattrelosiens à avoir obtenu la nationalité française au cours de l’année 2010. Originaires du Brésil, du Togo, du Portugal, d’Egypte ou de Tunisie, tous habitent notre ville depuis plus ou moins longtemps - certains même depuis 40 ans ! Alors, comme le veut la tradition depuis quelques années (avant même que la loi ne l’impose), les élus wattrelosiens ont reçu officiellement ces nouveaux enfants de la République pour leur souhaiter la bienvenue mais aussi pour rappeler les droits et devoirs attachés à cette naturalisation. Une cérémonie solennelle donc, mais aussi conviviale parce qu’à Wattrelos il ne peut en être autrement ! Ainsi, chaque invité a reçu un livre racontant l’histoire de Wattrelos et une poupée Berlouffe, le symbole de notre ville.

D R Ô LE D E MESSE AU CSE . . . DIMANCHE 23 JANVIER La messe était un peu particulière pour les Wattrelosiens ce dimanche-là... Non seulement elle se déroulait au CSE, mais en plus, elle était en patois... et franchement pas sérieuse pour un sou ! Bien évidemment, il ne s’agissait que de la représentation annuelle des fameux acteurs du Théâtre wallon mouscronnois, lesquels avaient pris la coiffe et revêtu les habits religieux pour les besoins de la pièce «Au paradis des nwartes glinnes»... hilarante, comme d’habitude !

LE JOURNAL DE WATTRELOS N°105 \ P.07


.. .V U E S

D’ICI

P O U R N O S A S S O S , W AT T R E LO S , C ’ E S T L ’ A M E R I Q U E ! SAMEDI 5 ET DIMANCHE 6 FEVRIER Elles étaient 69 à représenter le fantastique élan associatif wattrelosien, début février, salle Salengro : les associations s’étaient données rendezvous pour partir A l’asso des Amériques, selon le thème défini pour cette biennale. Cow-boys, indiens, joueurs de base-ball ou de foot américain ou jamaïquains, quasiment toutes avaient joué le jeu du déguisement et de la décoration du stand pour accueillir, durant deux aprèsmidi, des visiteurs sans aucun doute gagnés par la bonne humeur ambiante. Cerise sur le gâteau : cette année, la fête s’est enrichie de l’organisation du premier trophée des bénévoles wattrelosiens, le dimanche matin à la mezzanine de Salengro. Une idée originale mise en place par le réseau des acteurs de la vie associative, avec le soutien de la Ville et la complicité des dirigeants des associations de Wattrelos à qui il avait été demandé de proposer la mise à l’honneur de bénévoles de l’ombre, discrets mais tellement méritants. Plusieurs catégories avaient été définies et le jury a éprouvé bien des difficultés à dégager 7 lauréats parmi la trentaine de candidatures reçues.

LE JOURNAL DE WATTRELOS N°105 \ P.08

Ont ainsi été récompensés par une Marianne du bénévolat (oeuvre du président sculpteur de l’Atelier des Arts, Claude Sauvage) : - les sportifs Clément Duyck, jeune tireur et arbitre du club d’escrime (qui fêtait ses 16 ans !) et le sympathique Bernard Vandaele d’Amitié Motards ; - des jeunes de l’école d’arts martiaux wattrelosiens : Manon Leury, Loïc Vanmasart, Dylan Delplanque, Alicia Del Prato, Terence Francisco et Sarah Pierens-Dib, très impliqués dans l’organisation du barbecue de l’association ; - le précieux historien Daniel Delcroix ; - les solidaires Christiane Dubuis et Angélique Deffes, de l’asso Touscan qui aide le Nicaragua ; - le dévoué Georges Maertens, de l’association des centres sociaux, qui fait les courses à Beaulieu pour ceux qui n’ont pas de voiture ; - le passionné, et toujours jeune, abbé Tieghem. Quant à Aline Lesieu et Victoria Rosselle, deux bénévoles très dévouées et très investies dans le club du Nouvel Age de leur quartier, elles ont reçu la médaille d’honneur de l’Assemblée nationale.

Les 69 associations wattrelosiennes à la fête (page de droite)... et des bénévoles qui l’étaient tout autant à l’occasion du premier trophée du bénévolat wattrelosien (cidessous).


LE JOURNAL DE WATTRELOS N째105 \ P.09


.. . VUES

D’ICI

UNE ECHARPE D’OR POUR L’HIVER JANVIER 2011 - Si Wattrelos a déjà été primée ces dernières années (prix national du commerce 1999, prix national de la lecture 2004, ruban du patrimoine 2005), elle ne l’avait pas encore été dans le domaine de la prévention routière, pour laquelle elle est pourtant très active. C’est désormais chose faite puisqu’elle a été désignée écharpe d’or de la prévention routière ! Ce concours national, organisé depuis 1990 par l’association Prévention routière, distingue les collectivités locales qui veulent améliorer la sécurité sur nos routes et dans nos rues. Dans sa catégorie, Wattrelos est donc lauréate cette année ! Une belle récompense pour notre police municipale qui travaille en lien avec l’Education nationale pour la sécurité de nos écoliers de CE2, CM1 et CM2 (piste de junicode, permis piéton, passage du bus régional de la prévention routière dans les écoles...), mais aussi celle de nos collégiens (challenge des collégiens).

LES R ESTOS LE U R D ISE NT ME RCI ! MERCREDI 2 FEVRIER Ils ne sont pas moins généreux ni solidaires en 2011 qu’en 2010, nos conseillers municipaux juniors. A peine janvier était-il commencé qu’ils ont lancé une grande collecte de denrées alimentaires dans toutes les écoles, qu’ils sont venus remettre eux-mêmes aux Restos du Coeur à Beaulieu. Bravo les jeunes !

D ES CH I N O IS DA NS LA V I LLE MARDI 1er FEVRIER Si vous avez croisé des Chinois dans les rues de Wattrelos début février, vous n’avez pas rêvé. Une délégation de 12 élèves de l’Empire du Milieu, accompagnée de 2 professeurs, était en effet présente dans le cadre d’un échange scolaire avec la cité scolaire Emile-Zola où 46 élèves étudient la langue chinoise, de la seconde à la terminale. Elle a bien sûr été reçue à l’Hôtel de ville, l’une des étapes d’un programme chargé. En avril, ce sont 12 élèves de Zola qui se rendront en Chine, dans la ville de Chengdu d’où sont originaires leurs copains d’extrême-orient.

LE JOURNAL DE WATTRELOS N°105 \ P.10


.. A C T U A L I T E . BONNE ANNEE 2011 A NOS ENTREPRISES ! En recevant les entreprises wattrelosiennes à l’Hôtel de ville pour la traditionnelle cérémonie de vœux, Dominique Baert a cité René Charles en indiquant qu’il faut parfois « souffler sur les lueurs pour faire de la bonne lumière ».Ces lueurs, ce sont, malgré la crise, les projets en cours et les implantations d’entreprises prévues en 2011.

- Spie Batignolles qui y construira 4 bâtiments industriels ou logistiques ; - sans oublier la fin de la rénovation de la ferme Truffaut avec l’implantation de deux mini-crèches (16 enfants) et une perspective de 12 salariés. A l’Avelin, une parcelle reste à commercialiser pour laquelle une opportunité sérieuse d’entreprises de spectacles est examinée. Au Winhoute, deux projets sont en concurrence.

Le maire a remis symboliquement une poupée Berlouffe à Nathalie Balla, PDG de La Redoute, pour marquer l’attachement de la Municipalité à la première entreprise de la ville.

Ainsi, dans le parc du Beck s’implanteront : - l’agence Pôle Emploi Wattrelos-Leers (29 salariés) ; - Somatec (traitement et de nettoyage de surfaces industrielles, 3 salariés) ; - Fox Truccking (transports spécialisés) avec 10 salariés + 1 société de négoce en poids lourds avec 3 salariés + 1 location de cellules de 400 m² à des artisans, le tout sur 7 520 m² ; - CMP Bâtiment ; - CTL (chaudronnerie tuyauterie lyssoise, 8 salariés) ;

A la Martinoire, le projet d’implantation d’une entreprise de restauration rapide renaît, tandis que DSV termine la construction (prévue pour le printemps) de son 2e bâtiment et que Thiriez Literie va doubler son bâtiment et sa capacité de production. « A mes yeux, 2011 sera marquée par quatre urgences économiques, a dit Dominique Baert : 1) l’aboutissement du dossier du nouveau supermarché de Beaulieu : les négociations se poursuivent et se concluront dans un futur très proche ; 2) l’attente de la confirmation du début de la réalisation de la liaison Habitat-Travail avec ce premier barreau routier très attendu à la Martinoire pour les camions de La Redoute et de DSV, mais aussi pour la régulation du trafic en général ; 3) l’avancée du dossier de nos friches industrielles ; 4) la reconfiguration de nos instruments pour l’emploi, notamment pour nos jeunes qui sont les premières victimes de la crise. Je pense, pour citer un proverbe, « qu’on ne subit pas l’avenir ; on le fait ». Mon obsession est de bâtir des conditions d’accueil pour les entreprises ou d’accroître leurs capacités de production... au bénéfice de l’emploi des Wattrelosiens ! »

La Redoute leader de la vente en ligne ! Lors de cette cérémonie de vœux, l’invitée d’honneur du député-maire était Nathalie Balla, PDG de La Redoute, qui n’est ni plus ni moins que la première entreprise de la ville avec plus de 2 000 employés. Et la bonne nouvelle économique de ce début d’année, c’est que La Redoute se porte correctement, ainsi que l’a expliqué Nathalie Balla : au 3e trimestre 2010, La Redoute est carrément devenue le premier site en France de vente à distance avec 11 millions de visiteurs uniques (devant des géants comme Amazon ou eBay !). C’est d’ailleurs la première fois qu’une entreprise française est leader. Le Redoute a en effet entrepris, ces dernières années, de négocier le virage important de l’e-commerce, passant de la vente par correspondance (la fameuse VPC) à la vente à distance : en 2003, le e-commerce représentait 7 % de ses ventes ; en 2010... 73 % ! Quand on sait que la vente en ligne progresse de 19 % par an, l’avenir est incontestablement prometteur. D’ailleurs, La Redoute a notamment créé un site internet de ventes privées pour écouler des collections démultipliées (10 au lieu de 2 par saison !) . « Quand on est leader, on ne subit pas le marché ; on fait le marché » a indiqué Nathalie Balla, annonçant également le développement de ses investissements logistiques à la Martinoire de... 50 % !

LE JOURNAL DE WATTRELOS N°105 \ P.11


.. A C T U A L I T E . CARNAVAL 2011 : A VOS COSTUMES ! Le nouveau parcours essayé l’an dernier (prestation des groupes devant la mairie dès le départ) ayant donné satisfaction, on ne changera rien cette année. Préparez les confettis et les costumes : le carnaval revient avec les beaux jours ! C’est signe que le printemps est de retour : le carnaval pointe le bout de ses masques et le vent commence à souffler ses premiers confettis. Après un hiver si rigoureux et si gris, ça réchauffe le moral ! Rendez-vous est donc pris pour la grande parade annuelle – précédée dans la semaine, comme il se doit, par les cortèges des écoles dans les rues de leurs quartiers – riche, comme tous les ans, d’une cinquantaine de groupes parmi lesquels on trouvera de nouveau une forte proportion d’associations wattrelosiennes qui continuent de s’approprier l’événement et d’en faire un moment fort de leur année. Du reste, le prince du carnaval sera élu cette année (au CSE le 27 mars à 15 h) parmi toutes les associations de la commune ayant souhaité proposer un candidat, pas seulement les groupes folkloriques. Bienvenue à Marguerite ! Affirmons-le tout net : en 2011, le carnaval de Wattrelos sera... géant. D’abord parce que la sœur de Jeanne de Wattrelos, Marguerite de Flandre, sera présente, aux côtés de sa sœur et de ses beaux-frères Ferrand de Portugal et Thomas de Savoie (maris successifs de Jeanne, donc), dès le dimanche matin à 11 h 11 précises sur le perron de

l’Hôtel de ville. La raison : Jean-Luc Doyen, adjoint à la ville festive, et Michèle Coquelle, conseillère municipale, sont les parrains et marraines de Marguerite, géant de Seclin. Pour elle, il s’agira donc de rendre visite à la famille. Ensuite parce que cette édition du carnaval de Wattrelos pourrait accueillir quelques géants de la région... Affaire à suivre ! Objectif : éviter les bouchons S’agissant du parcours, on vous le disait plus haut, pas de changement par rapport à l’an dernier : les groupes débuteront le trajet en passant devant la mairie où ils se produiront illico, ce qui permettra d’assurer la fluidité du cortège et d’éviter les bouchons par la suite dans les quartiers : rue de la Gare, Vieille Place, rue Faidherbe, virage à la charrue et remontée de la rue Carnot. Alors à vos déguisements, à vos confettis et bonne fête à tous ! Carnaval de Wattrelos le dimanche 3 avril, démarrage du cortège du centre-ville à 14 h 30.

LES AMOUREUX DES PLANTES ONT RENDEZ-VOUS Ils ont rendez-vous à la deuxième bourse aux plantes organisée par les Amis du Jardin à la ferme pédagogique, comme cela avait déjà été le cas il y a un an, au printemps. A la faveur d’une belle journée ensoleillée, la manifestation avait rencontré le succès et encouragé sa réédition : les amoureux des plantes seront donc certainement présents pour trouver un plant, un sachet de graines, le rhizome de ses rêves... mais à petit prix ou contre échange (c’est le principe de la bourse). Cette année, on pourra même y trouver des outils de jardinage. Pour agrémenter le tout, une petite restauration est prévue, ainsi que des tours à dos d’ânes ou de poneys.

LE JOURNAL DE WATTRELOS N°105 \ P.12

Rendez-vous le dimanche 10 avril de 10 h à 18 h ; inscriptions jusqu’au 25 mars au 06 89 45 07 14 (Cathy Spriet).

Envie de chocolat ? La fête du chocolat, organisée depuis 2004 par le comité des fêtes belge Les amis du Crétinier, se déroulera à Herseaux Ballons, les 9 et 10 avril à partir de 14 h (les deux jours) au 127, rue du Crétinier à Herseaux (B). Au programme : visite d’une chocolaterie, d’une animalerie, chasse aux oeufs, jeux pour enfants, château gonflable, crêperie... Le samedi : route du cacao ; le dimanche : la magic chocolade parade. Entrée gratuite.


COUPE ET COUTURE : DE L’ECOLE A L’ATELIER

Pour s’inscrire à l’atelier de coupe et couture, rien de plus simple : il suffit de se présenter au centre Stalingrad (bâtiment de gauche, à l’étage au milieu de l’aile) ou de téléphoner au 03 20 02 63 83.

L’école municipale de coupe et couture s’est muée en atelier depuis le début de l’année : trois professeurs vous y attendent pour apprendre à couper, à coudre, à broder, à maîtriser le patchwork, que l’on ait 7 ans... ou 89 ans ! C’est un grand local situé à l’étage du centre Stalingrad où l’on apprend des gestes parfois oubliés. Savoir couper un tissu, coudre un vêtement n’est plus donné à tout le monde aujourd’hui, surtout dans notre société moderne où l’on jette aussi vite qu’on achète, et pourtant, cette compétence est toujours recherchée.

« Nous accueillons de plus en plus de jeunes de 17 à 25 ans, explique Arlette Picavet : des lycéennes préparant un bac pro, des étudiantes en BTS mode... La possibilité d’apprendre à pouvoir customiser (personnaliser) ses vêtements est également une motivation forte. » Une motivation pour les quelque 200 adhérentes (mais aussi adhérents, comme cet étudiant styliste), enfants et adultes, encadrés par Arlette, Anna-Maria Pugliese et Stéphanie Coulon dans des cours de deux heures, du mardi au samedi matin. «Les adhérents viennent avec leur modèle de vêtement et les professeurs réalisent le patron, sauf en cours de coupe où, précisément, nous apprenons à faire un patron... Les enfants fabriquent aussi de petits objets, pour diversifier.» Bref, chacun s’y retrouve et c’est assez rare dans la métropole pour être souligné. De l’école à l’atelier, c’est assurément une page qui se tourne mais Arlette Picavet veut y voir une opportunité de proposer aux adhérents des services supplémentaires : « Nous permettons à ceux qui le souhaitent de venir piquer à la machine, ou de relever un patron en libre accès, lorsqu’ils le souhaitent en dehors des cours. » Alors plus d’hésitation !

BESOIN D’UN JOB CET ETE ? Alors ce rendez-vous est fait pour vous : la Mission locale Wattrelos-Leers et l’association Acti’Jeunes, avec le soutien de la Ville, vous proposent de rencontrer les professionnels qui vous permettront peut-être de décrocher un job pour l’été... ou même pour plus longtemps ! «Nous avons aussi voulu concevoir l’événement comme une première démarche d’insertion», explique Anne Richard, directrice de la Mission locale, présidée par Robert Bédart et impliquée pour la première fois dans ce projet qu’Acti’Jeunes avait piloté l’an dernier. Mais ensemble, on est plus efficace et nul doute que l’association dirigée par Rachid Boussad et Romain Bombana a trouvé là un partenaire très complémentaire. Jobs d’Eté, c’est donc l’occasion d’entrer en contact avec des entreprises de logistique, de manutention, de restauration rapide, de grande distribution ou de devenir animateur, travailleur saisonnier... L’éventail des possibilités est large ! Seront également proposés des services sur le même thème : ateliers d’aide à la rédaction de CV, simulations d’entretien, information sur le droit

du travail, débats matin et après-midi sur le service civique et volontaire européen (présence de l’association Adice, Leonardo, Unicité, tous trois spécialisés dans la mobilité internationale), présence de Pôle Emploi évidemment... Bref, un rendez-vous complet qu’il sera très utile de noter sur son agenda à la date du vendredi 4 mars, de 9 h à 17 h salle Salengro (rue EmileBasly).

LE JOURNAL DE WATTRELOS N°105 \ P.13


.. A C T U A L I T E . SECURITE : LA VIDEOPROTECTION SE DEPLOIE On le sait : la Municipalité est confrontée au retrait de la police nationale dans ses rues. Alors, apprenant que l’installation de caméras de vidéoprotection pourrait être financée à 50 % (en fait à 40 %), elle n’a pas laissé passer l’occasion de renforcer les moyens affectés à la sécurité des Wattrelosiens. Le projet, approuvé par la Préfecture, prévoit l’installation de 26 caméras à proximité d’équipements publics dans différents quartiers. Ce dispositif, qui a pu être utile là où il a été expérimenté, ne peut cependant remplacer totalement la police de proximité telle qu’elle a commencé à fonctionner au début des années 2000. En fonctionnement 24h/24 en juillet L’objectif est de mettre en route l’ensemble du dispositif qui est conçu pour fonctionner 24h/24 au mois de juillet. Les images sont transmises au centre de supervision urbain de l’Hôtel de ville où, pendant les horaires d’ouverture de la Police, deux agents surveilleront ce qui se passe. 24h/24, les images seront acheminées vers l’Hôtel de Police nationale de Lille. De toute façon, les images sont enregistrées automatiquement et s’effacent aussi automatiquement au bout de 15 jours.

Voici quartier par quartier les lieux d’implantation des caméras : - au Centre, pas moins de 7 caméras vont être posées sur l’Hôtel de ville, à la salle Salengro près du CSE, sur le parking des Basanos ; - au Crétinier, une sur la place de l’Humanité, trois sur la Cité des sports et le stade Amédée-Prouvost, trois autour du complexe Savary ; - au Laboureur, une proche du stade Debergue ; - au Ballon, une à l’entrée du parc du Lion, rue Jean-Castel et peut être trois autres dans l’enceinte du parc ; - au Sapin Vert, 4 caméras notamment sur les écoles Jean-Zay, Léo-Lagrange et la crèche ; - à Beaulieu, 4 caméras sur le lycée Emile-Zola, l’école Camus, la piscine et la salle de sport Coubertin.

AVEC LE CLEA : DES SONS PLEIN LA BOITE ! Depuis la mi-janvier et jusqu’au mois de juin, La Boîte à Musiques accueille et accueillera régulièrement le collectif Nouvel R, venu d’Angers, dans le cadre du C.L.E.A. (contrat local d’éducation artistique). Le C.L.E.A., contrat co-signé par les villes de Roubaix (c’est d’ailleurs Roubaix qui coordonne l’action dont il est question dans cet article), Tourcoing et Villeneuve d’Ascq, a notamment pour but de sensibiliser les enfants aux musiques actuelles ou savantes. Ainsi, à la Boîte à Musiques, plusieurs gestes artistiques sont et seront proposés à une centaine d’enfants de Lakanal, Condorcet et du centre social du Laboureur, après que Nouvel R a donné, en novembre dernier, des concerts pour le jeune public. Le collectif angevin, des musiciens de hip hop professionnels, propose à la fois de la sensibilisation musicale, des ateliers de human beat box (percussions avec la bouche et les cordes vocales), et des initiations à l’écriture de textes et à l’enregistrement. LE JOURNAL DE WATTRELOS N°105 \ P.14

C’est pédagogique, c’est aussi ludique et les enfants passent à la BAM de chouettes moments : la preuve par l’image !


.. P O R T R A I T S . JEAN-MI, COLLECTIONNEUR DE TALENTS

Vous connaissez peut-être Jean-Mi en tant que sculpteur de l’Atelier des Arts. Ou en tant que fantaisiste et ventriloque, notamment avec sa marionnette Charly. Mais ce que l’on sait moins, c’est que notre homme est aussi chanteur, et même auteur, et même mélodiste ! Il vient d’ailleurs de sortir un premier CD. «Chanter n’est pas ma vocation première mais comme j’ai écrit 250 chansons, déposées à la SACEM, c’était en quelque sorte une suite logique » sourit-il. Ainsi est paru Le colporteur de rêves, al-

bum de 14 titres dont il a bien sûr écrit toutes les paroles et 70 % des mélodies. De la chanson française à texte, tendre ou drôle, pour cet artiste qui se définit comme un enfant de Brel, de Brassens... « Je propose des spectacles tout au long de l’année, une cinquantaine de contrats par an, explique Jean-Mi (ndlr : Jean-Michel Leleu pour l’état civil). Des shows de type cabaret, notamment un tour de chant avec mon orgue de barbarie intitulé Entre ma Flandre et Paris pour les adultes, ou avec mes poupées de ventriloquie pour les plus jeunes : Charly, le petit garçon espiègle ; Mamie Fernande qui se raconte et chante en ch’ti ; ou encore Pan Pan le lapin, Astroy l’extra-terrestre, Suzette et Fricotin... » Quand on vous disait qu’il sait tout faire, le sympathique Jean-Mi ! Et non content d’éditer son premier disque (après avoir écrit et composé pour des chanteurs luxembourgeois, belges ou régionaux), il caresse également l’ambition de monter une exposition de sculptures personnelles, une série de personnages style Gavroche qui cadrent merveilleusement avec son univers et son esprit de Titi. Le colporteur de rêves, 10 euros, disponible au 41/1 rue Négrier (impasse Liagre), 06 15 24 92 93, http://jeanmichansons.e-monsite.com/

ANNYCK TURPIN : ECRIRE POUR METTRE EN GARDE Avec Dunes noires, Annyck Turpin publie aux éditions Saint-Martin, son cinquième roman. Elle écrit depuis 1990, date de la cessation de son activité professionnelle. Mais cette passion de l’écriture l’habitait depuis fort longtemps. « J’ai toujours été la première en rédaction à l’école, j’avais quelque chose en moi qui s’est déclenché à 41 ans. Un jour, j’ai pris un crayon, un cahier et je m’y suis mis » explique-t-elle.

Annyck Turpin et son 5e roman, Dunes noires.

Aujourd’hui, elle écrit 10 heures par jour. Son oeuvre comporte des romans mais aussi des poésies, des contes pour enfants. Dunes noires relate la tragédie de toute une vie. Une jeune fille, partie effectuer un stage au Liban de 6 mois sur le conseil de son professeur, revient 30 ans plus tard pour l’assassiner. Plus qu’une enquête criminelle, Dunes noires est un conte moral dans lequel Annyck Turpin veut mettre en garde les jeunes filles trop confiantes contre les risques qui les guettent. Nous n’en dirons pas plus ; à vous de découvrir cette histoire très prenante. A peine Dunes noires publié, Annyck Turpin poursuit son oeuvre tambour battant. Elle reprend Atlantica qui se déroule au Mexique, du temps des Mayas, et prépare aussi un roman policier. Annyck Turpin dont les oeuvres sont disponibles sur www.aventure-litteraire.fr fait des dédicaces et des conférences. Pour cela, il faut contacter les éditions Saint-Martin. Editions Saint-Martin - 32, place de la Liberté 59 100 ROUBAIX LE JOURNAL DE WATTRELOS N°105 \ P.15


.. SERVICE PUBLIC . LE CO NSE RVATOIRE A VOTRE SERVICE !

Une partie des professeurs du conservatoire de Wattrelos et le directeur, Jean-Michel Legrand.

Drôle de cheminement pour le conservatoire de Wattrelos qui fut longtemps une gare, puis une annexe de lycée, puis une école élémentaire... avant de devenir, dans les années 80, école de musique puis conservatoire. L’un des plus importants de la région.

Au conservatoire, on peut aussi faire partie d’un orchestre, d’un ensemble instrumental. Chaque élève s’y produit, comme il se produit aussi lors d’auditions (plus de 20 chaque année) de novembre à juin, ce qui permet aux débutants de mieux choisir leur instrument.

Etablissement agréé d’Etat, il propose évidemment des cours de musique, individuels et collectifs, et de faire partie de nombreux orchestres et ensembles dès la première année.

Dans le détail, on trouve : - un atelier de pratique instrumentale (1ère année) avec Samuel Carpentier - un orchestre à cordes pour débutants (2 à 4 ans de pratique) dirigé par Caroline Lekeux, professeur de contrebasse - un orchestre à cordes pour les plus grands (5 à 10 ans de pratique) dirigé par Pascale Vandenouc, professeur de violoncelle - un orchestre à vents (2 à 5 ans de pratique) - la fameuse Union musicale wattrelosienne dirigée par Guénael Catteloin pour les plus grands le jeudi soir - un ensemble de saxophones, de trombones - l’ensemble Eclypse dirigé par Alain Devoldre, professeur d’accordéon, ensemble composé d’un violon, d’une flûte traversière, d’une trompette, d’une batterie, d’un synthétiseur, d’une guitare basse, d’une guitare rythmique, d’un piano, d’un accordéon et d’une chanteuse - divers ensembles de musique de chambre - une chorale adultes qui répète le mercredi soir avec Alvina Langlais

Premier stade : l’éveil musical, dès 5 ans, encadré par un professeur diplômé, pour découvrir la musique par des jeux, des petites percussions, tubes sonores, xylophones, instruments à cordes, etc. Ensuite vient la formation musicale pour maîtriser la lecture et la compréhension d’une partition. Le conservatoire propose aussi aux adultes une formation en trois ans. S’agissant de la formation instrumentale et vocale, un choix important est proposé dès la 1ère année pour apprendre à chanter, à jouer de la flûte traversière, du hautbois, de la clarinette, du basson, du saxophone, de la trompette, du trombone, du cor, du tuba, du violon (alto), du violoncelle, de la contrebasse à cordes, du piano, de la guitare, de la harpe, de l’accordéon, des percussions. LE JOURNAL DE WATTRELOS N°105 \ P.16


Le conservatoire emploie également deux intervenants en musique (DUMistes) qui y travaillent mais qui interviennent aussi dans les classes maternelles et primaires des écoles de Wattrelos : ils assurent un relais indispensable avec le milieu scolaire.

Enfin, loin d’être replié sur lui-même, le conservatoire a su s’ouvrir aux musiques actuelles. Depuis deux ans en effet, des cours de guitare électrique et de guitare basse sont proposés à toutes celles et ceux qui le souhaitent dans les locaux de la Boîte à Musiques.

D’ailleurs, tous les ans, les écoliers de Wattrelos viennent au conservatoire dans le cadre du festival L’Enfance de l’Art pour y entendre un conte musical interprété par les professeurs.

Conservatoire à rayonnement communal de Wattrelos, rue Denis Pollet, 03 20 81 65 49, ecole.musique@ville-wattrelos.fr.

JEAN-MICHEL LEGRAND A LA BAGUETTE musique de Dunkerque et de Sin-le-Noble qu’il a dirigées de 1984 jusqu’à son départ dans le Vaucluse, ainsi que l’orchestre d’harmonie. Jean-Michel Legrand est également connu pour trois actions régionales : le rassemblement de la Volière du Millénaire, créé en 2000 pour le passage du millénaire (ensemble de flûtistes qui a rassemblé jusqu’à 300 musicien(ne)s) ; la création du seul orchestre de flûtes professionnel au Nord de Paris, qu’il a dirigé jusqu’en 2007 et, en 2005 et 2007, la mise en place d’une convention... autour de la flûte bien sûr (expos, concerts, master-class...) !

Jean-Michel Legrand, nouveau directeur du conservatoire à rayonnement communal.

Depuis le 1er décembre, le conservatoire compte un nouveau directeur : Jean-Michel Legrand. Qu’on ne s’y trompe pas : s’il nous vient de Carpentras, c’est un nordiste d’origine qui connaît Wattrelos ! Et pour cause : Jean-Michel Legrand est un ami de longue date de Jean-Jacques Broucke, ancien directeur bien connu. En prenant ses fonctions à Wattrelos, il a donc retrouvé un lieu connu et beaucoup de professeurs, parmi la trentaine qui exerce et forme tout au long de l’année les quelque 600 élèves de la structure. Ancien directeur, durant 4 ans, de l’école agréée d’Etat de musique et de danse de Carpentras, son choix de rejoindre Wattrelos correspond à la volonté de la Municipalité d’adosser l’école de danse du CSE au conservatoire. Ce flûtiste de talent (il est diplômé de l’école normale de musique de Paris et titulaire d’une licence de virtuosité !) a aussi connu le conservatoire à rayonnement régional de Douai où il a enseigné la flûte traversière jusqu’en 2007 et les écoles de

Un lieu ouvert à tous « J’ai pour principal souci d’ouvrir le conservatoire sur l’extérieur, d’en faire un lieu accessible à tous les amateurs de musique(s), explique-t-il. Je veux le mettre au service de la population, jeunes et moins jeunes, avec l’aide d’une excellente équipe pédagogique que je souhaite mettre en avant. » Et d’évoquer, par exemple, la possibilité de développer un atelier à la maison de retraite afin de faire chanter les résidants, travailler la mémoire... apporter de la vie, quoi. Autre idée de décloisonnement : relancer le projet orchestre à l’école en septembre, plus précisément à Camus afin de constituer, à terme, un ensemble de cuivres. « Je compte aussi lancer une nuit de la Saint-Patrick axée sur la musique irlandaise, avec la participation du conservatoire et une partie festive. Je songe également à des rencontres régionales autour des instruments enseignés au conservatoire, développer un concept de théâtre musical (musique et cinéma ou vidéo, ou danse, ou improvisation...), mettre en place des concerts scolaires... ». Bref, à 57 ans, notre nouveau directeur ne manque ni d’imagination ni d’expérience pour faire prendre au conservatoire de Wattrelos un nouveau virage ! LE JOURNAL DE WATTRELOS N°105 \ P.17


.. INFOS QUARTIERS . QUOI DE NEUF DA NS VOS QUA R T IER S ? CENTRE Reynald rénove et répare

Vos événements clés en main ! Vincenzo Mezzina, 20 ans, s’est lancé dans un métier connu aux Etats-Unis, moins chez nous : celui de décorateur-organisateur d’événements familiaux – mariage, baptême, communion, anniversaires, fêtes diverses... – en totalité ou en partie, que vous soyez professionnel ou particulier. « Je peux m’occuper de tout : rétro-planning, recherche du traiteur, du DJ, des costumes, séances d’essayage, décoration de la salle et des tables... Les grands événements ne se produisent pas souvent dans une vie, alors autant les soigner : tout le monde mérite la réussite ! » Vincenzo a déjà tout un listing de coordonnées professionnelles, avec qui il peut d’ailleurs négocier les prix. Tout bénéf’ ! Contact : www.vincenzodeco.com 06 25 60 55 74.

BAILLERIE Saveurs turques

Il s’agit de Reynald Stelandre, qui a donné le titre de cet article à son entreprise... à moins que ce ne soit le contraire. Oui, c’est le contraire en fait. Reynald intervient chez vous pour effectuer différents types de travaux, petits et grands : électricité, sanitaire, maçonnerie, carrelage, peinture, jardinage, réparations diverses... Une reconversion réussie pour cet ancien routier de 40 ans qui vient d’embaucher un ouvrier pour faire face aux nombreuses demandes (réactivité et devis gratuit assurés). Contact : 17/7 rue de Stalingrad, 06 72 92 36 30, reynaldrenove@orange.fr

Depuis le 12 février, la famille Yigiter vous propose son savoir-faire en matière de cuisine turque (galettes, kebabs, sandwiches chauds et froids, mais aussi frites et assiettes diverses... sans oublier, le samedi sur commande : raviolis et calzones turques, et aubergines farcies) à emporter ou à déguster sur place dans un superbe local sur deux niveaux proposant entre 30 et 40 places. Miam ! Snack 66, 119 rue de la Baillerie, 03 62 10 00 05, ouvert 7 j/7 (sauf dimanche midi) de 11 h 30 à 14 h 30 et de 18 h à 22 h.

Liaison Tourcoing-Beaulieu : ça bouge ! En prévision de la réalisation de la liaison Tourcoing Beaulieu (dite Habitat-Travail Habitat-Travail), ), tronçon rue de Mouscron-boulevard Mendès-France, des travaux de réseaux préparatoires doivent être réalisés dans le courant de l’année 2011 par Lille métropole communauté urbaine. Ils concernent les rues Jules-Guesde (de la rue de Mouscron à la carrière Wattiez), Vallon, de Mouscron (du sentier Delbart à l’impasse du 11 novembre), du Beau Chêne (de la rue Vallon à la rue du Beau Saule), et des Fossés (du square des Platanes à la rue Vallon). Il faudra en profiter pour faire raccorder, si ce n’est déjà fait, son habitation au réseau public d’assainissement (les égouts) afin que les eaux usées urbaines puissent être collectées (la loi impose en effet le branchement au réseau dès que l’environnement technique le permet – il est obligatoire de se raccorder dans les 2 ans à compter de la pose d’une canalisation). Après la réalisation des travaux de voirie par LMCU en 2012, aucune ouverture en chaussée ou trottoir ne sera autorisée pendant un délai de 5 ans. Attention : vous devez vous mettre en conformité en faisant la demande auprès de LMCU avant le 11 mars (secrétariat de l’unité territoriale de Roubaix-Villeneuve d’Ascq, 03 20 21 39 60). Vos travaux intérieurs peuvent être en partie subventionnés par l’Agence de l’eau (dossier de demande et conditions d’obtention auprès du même service). Profitez-en également pour contacter vos opérateurs pour les autres réseaux (gaz, électricité, téléphone, internet...).

LE JOURNAL DE WATTRELOS N°105 \ P.18


LABOUREUR La paroisse en deuil : Gaston Dudicq n’est plus Il était titulaire des orgues de Sainte-Thérèse et figure de la paroisse, du quartier aussi. Gaston Dudicq, éminent acteur musical de notre ville et promoteur actif, en lien avec l’Office de tourisme, de la mise en valeur de cette église Sainte-Thérèse qu’il connaissait si bien, nous a quittés en fin d’année dernière. Ancien employé de Nord Eclair, où ses parents avaient tous deux travaillé (plus précisément au Journal de Roubaix), sa maman exerçant par la suite une activité commerçante rue Sainte-Thérèse, Gaston Dudicq était un organiste de premier plan. Il avait suivi les cours de Louis Desmullier, titulaire des orgues de Saint-Maclou, puis avait pris la suite de Pierre Fourez à Sainte-Thérèse au début des années 60, paroisse dont il était l’âme la plus ancienne, mais exerçait également dans quasiment toutes les paroisses de la métropole en qualité d’organiste mandaté ou remplaçant. A ses nombreux amis et ses proches, le Journal de Wattrelos adresse ses plus sincères condoléances.

SARTEL L’alu, il connaît ! En fin d’année dernière, Ahmet Yergin, habitant de la rue Berthelot, a décidé de créer son entreprise de construction inox, aluminium et acier, secteur dans lequel il était jusque là ouvrier. Résultat : Alunox Construction vous propose, que vous soyez particulier ou professionnel, de nombreuses réalisations de type garde-corps, escaliers, cuisines industrielles... Le carnet de commandes se remplit déjà, et si vous avez un projet de réalisation inox, alu ou acier, vous pouvez contacter Ahmet Yergin au 03 59 22 18 22 ou au 06 16 05 94 55, ou encore en écrivant à alunoxconstruction@sfr.fr.

MARTINOIRE Petit-déjeuner mais vrai repas ! Notre petit-déjeuner, contraitement à d’autres pays, est trop souvent bâclé alors qu’il devrait s’agir d’un vrai repas. Les clés pour le réussir, selon Sylvie Bertrand, diététicienne de la Ville : 1) boire un verre d’eau avant toute chose, 2) associer féculents (pain, biscotte, crêpe) + fruit (ou vrai jus de fruit) + produit laitier

(lait, yaourt, fromage...). Et cela vaut pour les enfants comme pour les adultes ! On peut aussi y ajouter des protéines (oeuf, poisson, charcuterie) et un produit sucré (chocolat, confiture, céréales industrielles). Tout cela, les enfants de CE2, CM1 et CM2 de l’école Voltaire l’ont appris dernièrement afin qu’ils soient sensibilisés à l’importance d’un bon petit-déjeuner, qu’ils puissent être capables de faire le tri entre les aliments (et notamment repérer les sucres cachés) et bien sûr, découvrir des habitudes, des saveurs en insistant sur la notion de plaisir. Pour Sylvie Bertrand, nul besoin de consommer des produits allégés : il vaut mieux privilégier la qualité que la quantité et trouver le juste équilibre pour éviter les excès... ou les carences ! De la théorie à la pratique, il n’y avait qu’un buffet, lequel a été dressé dans les locaux de l’école, mardi 15 février, sous le regard attentif de la directrice Juliette Keraudy : les enfants étaient invités à constituer leur petit-déjeuner avec des aliments qu’ils avaient classés par groupes. Les grandes sections de maternelle et les CP-CE1 suivront le mouvement ; la pédagogie sera orientée sur la découverte et le plaisir de déguster. LE JOURNAL DE WATTRELOS N°105 \ P.19


.. INFOS QUARTIERS . BEAULIEU Rénovation des 3 groupes scolaires L’annulation de deux projets prévus initialement dans la convention de rénovation du quartier, à savoir la pose d’une pelouse synthétique au stade (1 million d’euros) et la construction d’une maison des associations (2,7 millions d’euros) dégage des moyens financiers non négligeables que l’on pourra réemployer pour d’autres projets non programmés à l’origine : la rénovation des écoles. C’est en effet nécessaire, ne serait ce que pour accueillir bientôt 60 à 80 enfants de plus, et plus tard, d’autres enfants habitant les futurs programmes de logements. Aussi pour améliorer le fonctionnement d’écoles vieillissantes, pas toujours adaptées. Le réemploi des crédits n’étant pas automatique, il reste à obtenir le feu vert du ministre de la ville Maurice Leroy. En visite à Beaulieu, début février, ce dernier a donné son accord de principe à hauteur de 3,2 millions d’euros (voir par ailleurs).

nouveaux enfants, et des travaux d’isolation. Côté élémentaire, il faut noter la réhabilitation des accès et l’installation d‘un préau.

Voici, école par école, la situation et les projets : - Pierre-Brossolette : ce groupe scolaire de 3 classes maternelles, 4 classes élémentaires plus une classe d’intégration se caractérise par une sous occupation des locaux, notamment dans le bâtiment affecté à l’école élémentaire où 5 des 7 salles sont effectivement occupées. Autre défaut : l’absence de liaison couverte entre les deux écoles : il faut traverser la cour. En toute logique, le projet de rénovation regroupe les deux écoles dans le bâtiment élémentaire, les maternelles prenant possession du rez-dechaussée et du 1er étage. Dès lors, la rotonde devient disponible pour un autre usage : l’installation d’une maison des associations (laquelle pourra ainsi exister, pour un coût moindre). Le programme comprend aussi la mise aux normes handicapées avec l’installation d ‘un ascenseur, la création de deux cours séparées, la construction d’un préau. - Pierre et Marie-Curie : (5 classes maternelles, 7 classes élémentaires et une classe d’intégration). L’école maternelle de ce groupe est signalée comme une véritable passoire à énergie. Trop petite, elle a transféré une de ses classes dans l’école élémentaire. Globalement, ce groupe est très demandé par les parents. Les travaux vont donc consister dans l’extension de l’école maternelle - au moins deux salles, et deux dortoirs de plus - de façon à rapatrier la classe transférée dans l’élémentaire et accueillir de LE JOURNAL DE WATTRELOS N°105 \ P.20

- Albert-Camus : (5 classes maternelles + 7 classes élémentaires + 1 classe d’intégration). Sont notamment prévus : le réaménagement de l’espace et des travaux de mise aux normes avec l’installation d’un ascenseur.

Courte visite, grandes espérances Maurice Leroy, ministre de la ville a effectué lundi 8 février une visite-éclair en début d’après-midi dans le quartier de Beaulieu. Il n’est pas resté plus d’une demi-heure sur place, mais cela a suffi à Dominique Baert pour lui présenter ses attentes. Elles sont au nombre de trois : - prolonger l’application de la convention pour la rénovation du quartier signée entre la Ville, l’Etat, Vilogia, la Région, le Département, Lille Métropole Communauté Urbaine... jusqu’en 2013 ; - obtenir pour la rénovation des écoles de Beaulieu (voir article ci-contre) le redéploiement de crédits affectés à d’autres actions à hauteur de 3,2 millions d’euros ; - après le désistement de Leclerc, obtenir l’implantation d’une grande enseigne commerciale pour relancer la supérette. Le besoin de réaffectation des crédits, là aussi, s’élève à 0,8 million d’euros. Sur ces trois points le ministre s’est clairement prononcé en faveur de nos demandes ; reste à les inscrire dans les faits, dans une convention à négocier.

Maurice Leroy, ministre de la ville, Dominique Baert, député-maire, et Sébastien Mittenaere, directeur de l’école Brossolette.


.. DANS LE RE TRO . SOUVENIRS D’ENFANCE

Photo de classe de l’école Notre-Dame de Lourdes, année scolaire 1947-1948 transmise par Thérèse Dubos-Harel. Quelques noms : Francine Vilin, Reine et Thérèse Dubos, Thérèse Carette, Yvette Devos, Josette Derachinois, Béatrice Durinque, Geneviève Delos, Nicole Dubos, Christiane Dubos, Yvette Goens, Clairette Olivier, Françoise Rapsat, Thérèse Godar, Lucienne Verchuere, Marie-Agnès Carlier...

Photo de classe du collège Saint-Joseph, classe de 4e A, année scolaire 1989-1990 transmise par Marjorie De Poortère. Quelques élèves : Emmanuel Calafiore, Ségolène Loucheur, Dorothée Deloor, Dorothée David, David Diallo, Nicolas Codron, Emilie Roussel, Marie Leman, Samia Zoüri... LE JOURNAL DE WATTRELOS N°105 \ P.21


.. SPORT . EN DIRECT DES CLUBS BOXE FRANCAISE Fin janvier avait lieu au Portel la coupe JoëlFeucher, pour laquelle 13 tireurs de la Savate wattrelosienne du président Contrino étaient engagés. Citons, en assaut : Enzo et Tiffany Contrino, Manon et Axel Sannier, Charlotte Dekens-Thieffry, Philippe Dumoulin, Okba Taleb, Gokan Usanmaz et Frédéric Prévost. En combat : Issam Mbarek, Gaëtan Le Rolland, Michel Germonprez et Raoul Ammed. Wattrelos a totalisé 11 victoires, une très belle performance et une grande fierté pour le président

mais aussi pour les entraîneurs Vincent Contrino et Cédric Addou !

FU LL CO NTACT La foule pour le full ! Quelle clameur pendant tous les combats ! Le gala du team Thierry Tavernier a de nouveau connu un sacré succès populaire, salle Salengro début janvier, et permis au public de vivre de beaux combats, masculins comme féminins (ph. ci-contre). Cerise sur le gâteau : le Wattrelosien Yannick Debisschop en a profité pour décrocher la ceinture européenne en catégorie - 81 kg !

K A R AT E Le dimanche 06 février se déroulait à Paris la Coupe de France de body karaté organisée par le FF Karaté. Pour la deuxième année consécutive, le shotokan karate club wattrelosien est sorti victorieux ! En effet, Eugénie Dujardin est revenue gagnante de sa catégorie juniors féminines après avoir présenté au jury et public d’excellentes prestations. Il faut également noter le très bon résultat de Karine Vanhamme qui termine parmi les dix premières de sa catégorie seniors 3. Toutes nos félicitations à la section de body karaté du SKCW ! Renseignements : le mercredi à partir de 18 h 30, Cité des Sports, rue Amédée-Prouvost, 03 20 80 97 60. LE JOURNAL DE WATTRELOS N°105 \ P.22


GYMNASTIQUE Jean-Zay Gymnastique

Une partie de l’encadrement de Jean-Zay : Barbara, aide-animatrice Petite Enfance ; Marie, aideanimatrice débutantes (avec Laurie, Mélanie et Perrine) ; Séverine, animatrice Petite Enfance ; Christine, monitrice et juge diplômée, entraîneur individuelles toutes catégories et débutantes ; Céline, diplômée monitrice et juge, entraîneur benjamines et responsable technique du club ; Cathy, diplômée monitrice et juge, entraîneur cadettes et junior, secrétaire ; Christian, animateur diplômé Petite Enfance ; Kelly, diplômée initiatrice et juge, entraîneur poussines ; Mélissa, initiatrice et juge diplômée, encadrante minimes.

Les poussins-poussines ont démarré la saison à Grande Synthe (leur première compétition pour la plupart !) avec d’excellents résultats : chez les garçons, Joshua s’est classé 1er départemental et 2e régional ; Arthur, 6e et 3e ; Cyril 1er et 3e ; Amaury, 2e et 1er. Chez les filles, bravo à Clémence, Louise et Cassandra ! Jean-Zay Gym compte 170 licenciés et 17 bénévoles (10 diplômés et 7 aides) pour encadrer les gymnastes de tous âges, un encadrement majoritairement jeune (cf. photo). Nouveauté cette saison : le club participe aux compétitions basic step, et Jean-Zay a également accueilli la fête départementale FFG en équipe avec La Gauloise. Enfin, Jean-Zay a renouvelé sa participation à la fête des associations en proposant un accueil des enfants de moins de 6 ans en plus de la tenue du stand... en attendant de participer au carnaval ! Contact : 34, rue Alfred-Delecourt, www. jeanzaygym.new.fr ; 03 20 11 04 52 (pendant les heures d’entraînement) ou 06 27 17 38 82.

White & Blue Gym Les cours ont repris à W&B : fitness, step, lia, pilates, gym douce, mise en forme, body barre (barre à charges) du lundi au vendredi, matin et soir, mais aussi cours de danse moderne enfants (dès 3 ans) et classique (dès 5 ans) mercredi et samedi matin et après-midi, cours de danse adultes mercredi et vendredi soir, et enfin de baby gym (2-4 ans) le samedi matin. Possibilité de cours d’essai gratuit ; portes ouvertes du 21 au 26 mars (tous les cours seront gratuits !). Informations au 03 20 81 14 25, www. whiteandbluegym.keosite.com 68 rue PierreCatteau.

NATATION Les Dauphins ont encore satisfait leur encadrement lors du meeting départemental des jeunes en remportant 7 médailles : 4 en bronze pour Chloé Moyse, Julia Lepers, Lina Guerrouche et Aymeric Blondeau, 3 en argent pour Charlotte Jouhanneau ! Par clubs, Wattrelos se classe à une excellente 6e place départementale. Quant à la 2e journée avenirs (11 ans et moins), les Wattrelosiens dirigés par Sandrine Aspeel et Mickaël Dussart ont collectionné les places d’honneur : 28 podiums dont 15 premières places parmi 70 nageurs de clubs de l’agglomération !

LE JOURNAL DE WATTRELOS N°105 \ P.23


.. SPORT . TENNIS DE TABLE Joli parcours pour l’USWSACL : en championnat FFTT, à l’issue de la 1ère journée de la 2e phase, l’équipe 1 est 6e ex aequo, tandis qu’en championnat UFOLEP, l’équipe 1 est 2e en division d’honneur ; l’équipe 2 est 2e en 1ère division ; l’équipe 3 est 2e en deuxième division. Lors des individuels régionaux A, le 16 janvier à Béthune, en série messieurs de moins de 1 200 points, Tony Cunha a pris la 2e place et Yves Vangheluwe la 5e. Quant aux individuels départementaux B, le 30 janvier à Bollezeele, en série minimes : Mattéo et Lorenzo Sauro se sont classés 2e et 4e ; en série cadets, Zéid Hamadouche 3e ; en série vétérans 2, Gilles Vannoye 3e. Enfin, pour leur 1ère participation en série jeunes en coupe UFOLEP B, lors des finales départementales organisées à Wattrelos le 12 décembre, l’équipe Wattrelos 1 est devenue championne du Nord et l’équipe 2, 5e ! Les deux équipes se sont qualifiées pour la finale régionale qui s’est déroulée le 13 février à Bollezeele. Le club compte également 8 qualifiés pour les finales individuelles régionales B le 20 mars à Salomé.

ARTS MARTIAUX A l’école d’arts martiaux wattrelosienne, pour sa première participation de la saison, le karatéka Ayoub Kenba a obtenu la 2e place dans la catégorie pupilles lors du tournoi des Flandres, début décembre. Une sacrée performance parmi plusieurs clubs de la région (plus de 600 participants !). Une rencontre intervilles (coupe Dominique Baert) est prévue le 27 mars 2011 : Villeneuve d’Ascq, Croix, Comines, Tourcoing et Neuville-en-Ferrain seront présents à Wattrelos dans le but de mieux se connaître et de repartir, quelle que soit la place obtenue, avec une petite récompense pour les uns, et une coupe ou une médaille pour les 3 premiers de leur catégorie. Signalons que l’école d’arts martiaux a également participé au Téléthon avec enthousiasme malgré la météo enneigée. L’école, outre la section Karaté, propose également des cours d’aïkido, de jeet kune do ou d’aïto self défense, section qui peut encore accueillir du monde et qui permet aux femmes de pouvoir se défendre contre les agressions et les tentatives de vol de portable ou de sac. Cette activité se pratique le vendredi de 18 h à 19 h 30 dans le dojo n°2 de la Cité des Sports. Pour tous renseignements : 03 20 26 31 05 ou eamw@orange.fr. LE JOURNAL DE WATTRELOS N°105 \ P.24

L’équipe 1 des jeunes pongistes wattrelosiens est devenu championne du Nord en coupe Ufolep B !

JUDO Une nouvelle championne du Nord pour le judo club wattrelosien : Céline Marie, junior (- de 44 kg) a été sacrée à Lallaing mi-janvier. Autre fierté pour le club : la 242e ceinture noire obtenue au même endroit par Henry Depoortère ! Mais le JCW ne s’est pas contenté de ces deux bonheurs car le 23 janvier, au district 2 benjamins à Neuville, Nour Ghetai et Kelly Philips se sont classés 1ers, Nicolas Prevost et Elena Pertequin Brousse 2es et Sofia Omari 3e, tandis qu’au championnat de région Ugsel, Mohamed Aziez obtenait la 1ère place en juniors moins de 55 kg ! Enfin, le 13 mars aura lieu la finale du 59e challenge des écoles Henri-Ghesquière salle Coubertin de 14 h à 18 h : il reste 102 judokas en compétition sur les 200 des éliminatoires du mois de janvier à Salengro (l’entrée de la finale sera au profit de l’Entraide sportive wattrelosienne). A l’école d’arts martiaux, Ayoub Kenba s’est classé 2e pupille lors du tournoi des Flandres.


MOTO SECTION TOURISME DES MOTARDS DE WATTRELOS

Les motards de l’association se sont retrouvés un dimanche après-midi de janvier pour fêter l’Epiphanie, l’occasion d’échanger des vœux de bonne année aux amis n’ayant malheureusement pas pu participer au repas de la Saint-Sylvestre. Quelques semaines plus tard, les motards ont pris la route du salon de Bruxelles pour y admirer les dernières nouveautés mécaniques à 2, 3 ou 4 roues, avant de mettre le cap sur l’Enduropale du Touquet. Début février, l’association était bien sûr présente salle Salengro pour la fête des associations, avant deux sorties à Wieze et Roeselaere les semaines suivantes. Contact : STMW, BP 10054, rue de la Martelotte, 59392 WATTRELOS cedex, sectiontourismedesmotards@voilà.fr http:// membres.lycos.fr/stmw/

AMITIE MOTARDS WATTRELOSIENS Grosse actualité de fin d’année pour les amis de la moto avec, en décembre, un concours de cartes avec sandwicherie au profit d’une œuvre caritative et la tenue d’un chalet de Noël à Salengro du 17 au 24. L’occasion de jeter un coup d’œil dans le rétro et de totaliser les kilomètres en 2010 : près de 9 800 km en moyenne par membre (hors balade du dimanche matin) ; un voyage en Hongrie dans notre ville jumelle de Mohàcs ; développement d’activités avec d’autres associations (club M.E.R. pour Super Mec, concours de pétanque et sortie au bowling avec Jean-Zay, découverte de Lapugnoy avec un club moto de la région, allumoirs avec l’amicale Jean-Zay, soirée avec l’association tourquennoise Le Petits Lutins) ; diverses sorties à Berck, Bruxelles, Jours-en-Vaux (Côte d’or), Wambrechies, Maubeuge, Vimy... ; déplacements à la bourse aux armes de Croix, à l’expo voitures rétro au vélodrome de Roubaix, journée du patrimoine au club, escorte du rallye de voitures anciennes venues d’Eschweiler... L’association a vécu deux moments forts avec le jumelage, en octobre, avec le club moto de Jours-en-Vaux, près de Beaune : Amitié motards jersenvaliens (les couleurs du club et le logo sont les mêmes que celui de Wattrelos), mais aussi la création du titre honorifique de Super Motard qui récompense les membres les plus méritants de l’association (le titre 2010 a été décerné à Bernard Vandaele, par ailleurs récent lauréat du trophée des bénévoles wattrelosiens). En projet pour 2011 : une balade au Portugal cet été... sans oublier de partager de grands moments de convivialité, se distraire en se faisant plaisir et en rendant service dès que possible... et rouler en moto encore et encore !

LE JOURNAL DE WATTRELOS N°105 \ P.25


.. . SPORT T I R SPO RT I F L’amicale laïque du Centre section tir a bien terminé l’année 2010 avec une 6e place lors du tour départemental des clubs (en vue du championnat de France) prise par l’équipe carabine (Astrid Depreytere, Adrien Vincart, Vincart Aurélien, Giovanni Alonge, Debaque M.)... et a bien débuté 2011 en participant aux championnats régionaux adultes (1ères places par équipes en pistolet 10m, standard et vitesse pour Catherine Brabant, Dorothée Place, Isabelle Bossus, Floriane Morival, Amandine Vercleven et Dorothée Place), au premier tour du challenge de l’avenir (pour les jeunes), et en envoyant au championnat de France, à Albi, AnneCharlotte Reyntjens, Catherine Brabant, Dorothée Place, Hugues Depreytère et Amandine Vercleven... sans oublier la finale du tournoi Nord pour lesquels Anne-Charlotte Reyntjens, Astrid et Hugues Depreytère, Adrien Vincart, Giovanni Allonge, Floriane Morival, Catherine Brabant, Dorothée Place et Isabelle Bossus étaient sélectionnés. Fin janvier avaient lieu les championnats régionaux par équipes des clubs pour les écoles de tir durant lesquels les Wattrelosiens obtinrent la

1ère place avant finale et la 3e après finale (7e place pour les carabiniers), avant le championnat de France régional des clubs à l’occasion duquel les carabiniers et les pistolets se classèrent tous deux 9es. Enfin, il convient de féliciter Francis Debaque et Thierry Tirloit qui ont obtenu leur examen d’animateurs et donc rejoint l’équipe encadrante.

TIR A L’ARC L’association de tir à l’arc wattrelosien (ATAW) a organisé son tir de Noël le dimanche 19 décembre pour clore l’année avec les 36 archers du club dans une bonne ambiance. Pas de quoi déconcentrer nos archers toutefois, puisque le samedi 29 janvier, à CoudekerqueBranche, Quentin Delbar se classait 1er dans la catégorie minimes au championnat du Nord, gagnant sa qualification au championnat de la ligue régionale à Liévin.

Parcours du coeur : rendez-vous le dimanche 3 avril Si la santé est indissociable de l’équilibre alimentaire, elle l’est aussi de l’exercice physique ! Parcours du coeur le dimanche 3 avril. Départ du parc du Lion, près de la ferme pédagogique, rue Jean-Castel à partir de 9 h (inscription gratuite). Activités proposées : - 1 parcours de marche : 10 km avec départ groupé - 2 parcours de marche de 2 et 5 km avec départs multiples - 1 parcours en roller : départ 10 h 30 (équipement de sécurité obligatoire), initiation au tir à l’arc. En fin de parcours, retour au stand d’inscription pour une distribution de boissons (au choix : eau, potage, chocolat chaud). Vous y trouverez aussi un stand pour apprendre à utiliser un défibrillateur et les gestes qui sauvent et un stand de dépistage des risques cardiovasculaires (prises de tension, conseils nutritionnels...). N’hésitez pas à participer nombreux !

LE JOURNAL DE WATTRELOS N°105 \ P.26


.. . CULTURE LISA DOBY : UNE VOIX AMERICAINE POUR LES FEMMES L’interprète de ces dames, à l’occasion de la journée internationale de la femme, sera cette année la belle artiste américaine Lisa Doby : concert soul, blues et rock à la Boîte à Musiques.

Belle invitée, dans tous les sens du terme, que cette artiste qui n’est peut-être pas très connue du grand public mais qui compte déjà des premières parties de concert de personnalités prestigieuses (Ray Charles, Joe Cocker, Percy Sledge, Willy DeVille, Solomon Burke, Gary Moore...), mais aussi des collaborations qui vous fixent le niveau d’une carte de visite : Dee Dee Bridgewater, Bernard Allison, Patricia Kaas... Bref, Lisa a déjà un vécu et c’est avec sa rock’n roll attitude, sa puissance, son âme et surtout sa voix magnifique qu’elle se présentera, en ambassadrice du monde féminin, sur la scène de la Boîte à Musiques, juste après la sortie de son nouveau DVD en live, enregistré à la fin de sa tournée 2010. A l’école du gospel Née en Caroline du Sud, Lisa a été formée à l’école des chants gospel de l’église baptiste, avant de

se découvrir une passion pour Bob Marley, Jimmy Hendrix et... la poésie. Depuis 1996, elle vit en France et a ajouté à ses influences Led Zeppelin, Genesis, mais aussi Django, Piaf, Barbara... De 2000 à 2004, elle a composé et auto-produit deux albums, tournant avec ses musiciens français dans les clubs et les festivals partout en Europe, partageant la scène avec Paul Young, Lucky Peterson, Véronique Sanson, Dee Dee Bridgewater, Solomon Burke, Joe Cocker… mais surtout Ray Charles dont elle garde un souvenir marquant. Allo, la Maison Blanche ? 2006 fut l’année de la sortie de son album Free to be (avec le soutien du producteur de Genesis notamment), lui permettant de tourner intensivement en Allemagne, Autriche, Suisse et Portugal jusqu’en 2008, année durant laquelle elle apparut dans le documentaire consacré à Nina Simone The Love Sorceress, présenté au festival de Cannes 2008. En mars 2009 alors qu’elle finit tout juste de mixer son nouvel album, un message sur le répondeur lui demande de rappeler d’urgence la Maison Blanche ! On la retrouve donc début avril à chanter au sommet de l’Otan en ouverture du discours que Barack Obama adresse aux quelques 5 000 étudiants européens réunis à Strasbourg pour l’occasion... 2009 et 2010 furent consacrées à la scène, en électrique comme en acoustique... jusqu’à celle de la Boîte à Musiques ! Lisa et son band, c’est un vrai show soul/rock d’une énergie incroyablement palpable, que l’on retrouve sur un DVD : Lisa Doby - live @the WYB7. Lisa Doby à la Boîte à Musiques mardi 8 mars à 20 h 30. Tarif : 3 / 6 / 9 €. Billetterie : office de tourisme de Wattrelos : 03 20 75 85 86.

CRUELLES SORNETTES : MÊME PAS PEUR ! Mais non, ils ne sont pas méchants. Ils ont juste une allure de croque-morts avec leurs redingotes noires et leurs chapeaux haut-de-forme mais c’est pour mieux nous faire rire. Les trois acteurs de Cruelles sornettes, de la compagnie Balles & Pattes, sont en effet de sacrés artistes : magiciens, acteurs, danseurs, jongleurs, rien ne leur est impossible pour nous entraîner

dans leur univers déroutant mais poétique, bizarre mais drôle, étrange mais fascinant. Les enfants, qui adorent transformer leurs inquiétudes en rires, vont adorer ! Au CSE le mardi 29 mars à 18 h 30. Tarifs : 1 euro pour les moins de 18 ans, 3 euros pour les plus de 18 ans. Billetterie : 03 20 75 85 86. LE JOURNAL DE WATTRELOS N°105 \ P.27


.. . CULTURE LE SALON DES ARTISTES DEVIENT PARTICIPATIF ! Cette année, pour sa 41e édition (du 5 au 13 mars au CSE), le salon des artistes devient participatif : non seulement, vous pourrez y admirer quelques 400 oeuvres, peintures et sculptures, produites par des artistes wattrelosiens et régionaux (deux oeuvres par artiste), mais en plus, vous pourrez participer à l’élaboration d’un tableau ! En effet, tous les jours, en visitant le salon, vous pourrez apporter votre touche personnelle et faire vibrer votre âme d’artiste en complétant une toile collective qui sera remise par tirage au sort le dernier jour de l’exposition. Une exposition d’ailleurs un peu raccourcie, comme l’explique Claude Sauvage, président de l’Atelier des Arts qui organise l’événement : « Afin de gagner en densité, nous avons contracté la manifestation sur une semaine et deux weekends. Mais nous avons aussi développé la partie animations puisque, outre le tableau collectif, nous proposerons également des initiations au dessin, au pastel, à la sculpture, à l’aquarelle et au travail d’après modèle vivant». Nul doute que ce salon créera des vocations !

Vernissage le 5 mars à 15 h. Horaires d’ouverture : samedis et mercredis de 15 h à 19 h, les dimanches de 10 h à 12 h et de 15 h à 19 h, les mardis, jeudis et vendredis de 17 h à 19 h. Entrée libre.

Les autres rendez-vous Lundi 7 mars : conférence du club Ensemble, Les joyaux de l’opérette de 1900 à nos jours, à 14 h 30. Rens. : 03 20 75 14 97 Les 12 et 19 mars à 17 h 30 et les 13 et 20 mars à 15 h 30 : cercle Saint-Marcel, théâtre par les 3/5 de Beaulieu Premier de corvée. Tarifs : 7/5 €. Rens. : 03 20 80 63 21 Mardi 15 mars à 20 h : maison de l’éducation permanente, rue Jean-Castel, Ciné Soupe, rencontres audiovisuelles. Soupe offerte. Entrée gratuite. Rens. : 03 20 75 85 86 Samedi 19 mars : commémoration du cessez-le-feu en Algérie Dimanche 20 mars : élections cantonales (1er tour) Samedi 26 mars : salle Jean-Jaurès, assemblée générale de la Fraternelle des Combattants Dimanche 27 mars : élections cantonales (2e tour) 2 et 3 avril : foire aux manèges du carnaval Dimanche 3 avril : défilé du carnaval à 14 h 30 (voir programme p. 12) Lundi 4 avril : conférence du club Ensemble, Ambroise-Paré et la chirurgie sous la Renaissance à 14 h 30. Rens. : 03 20 75 14 97 Dimanche 10 avril : 2e bourse aux plantes à la ferme pédagogique organisée par les Amis du Jardin de 10 h à 18 h. Samedi 16 avril : CSE, concert de printemps de l’Union musicale 16 et 17 avril : salle Roger-Salengro, 18e édition Eurobadminton Lundi 18 avril : conférence du club Ensemble, Charité ou solidarité, à 14 h 30. Rens. : 03 20 75 14 97 Du 23 au 25 avril : ducasse de printemps du Laboureur Samedi 23 avril : journée de la Déportation Dimanche 24 avril : vide-grenier de la Vieille Place. Rens. : 03 20 02 81 55 Lundi 25 avril : Hôtel de ville, réception des Jubilaires Dimanche 1er mai : CSE, réception des médaillés du travail Lundi 2 mai : conférence du club Ensemble, Ecrire ses mémoires, à 14 h 30. Rens. : 03 20 75 14 97

LE JOURNAL DE WATTRELOS N°105 \ P.28


Exposition : entrée libre. Spectacles : billetterie et/ou rens. à l’office de tourisme 189, rue Carnot, tél : 03 20 75 85 86. Tous les détails sur www.ville-wattrelos.fr > agenda Concerts : http://bamwattrelos. online.fr

Les rendez-vous du musée des arts et traditions populaires

Les rendez-vous de la Boîte à Musiques

Rens. 03 20 81 59 50 - Exposition jusqu’au 30 mars : Le football à Wattrelos réalisée par MM. Michel Depoorter et Joël Nawrocki, de l’association du musée. - du 2 au 30 avril : Le Nord festif, photographies d’Augustin Boutique. Entrée gratuite.

Rens. et réservations au 03 20 81 59 03 - atelier patoisant Nou’parlach les jeudis 24 mars, 7 avril et 5 mai à 15 h au CSE. Entrée 2 €.

Rens. et billetterie au 03 20 75 85 86 - Samedi 5 mars à 20 h 30, concert world music / Kabyle + Allaoua (ALG) + guest en partenariat avec l’association Convergences, salle Roger-Salengro. Tarif : 15/12 €. - Mardi 8 mars à 20 h 30, concert soul/rock, Lisa Doby (USA) + guest (journée internationale de la femme). Tarifs : 3 / 6 / 9 €. - Vendredi 11 mars à 20 h 30, concert hip-hop Seth Gueko (FR) + guest. Tarif : 12 €. Rens. concerts : 03 20 02 24 71 + www.myspace. com/bamwattrelos

Les rendez-vous de la bibliothèque

Les rendez-vous du conservatoire

Rens. 03 20 81 66 38 ou 03 20 28 44 45 (bibliothèque du Sapin Vert) - Cric Crac voilà des histoires, mercredis 9 et 23 mars à 10 h 30 à la bibliothèque annexe - Dvd Mômes à 14 h 30 mercredi 23 mars Kérity, la maison des contes (également le mercredi 2 mars à 14 h 30). - Délices de livres le vendredi 11 mars à 14 h 30 à la bibliothèque. - Atelier d’initiation à la recherche documentaire sur Internet de 9 h 30 à 11 h 30 : le mardi 29 mars. - Vidéo clap à 14 h 30, le samedi 26 mars, Rien de personnel, un fllm de Mathias Gokalp.

Rens. au 03 20 81 65 49 - Vendredi 18 mars à 18 h 30, audition de la classe de violon. - Dimanche 20 mars à 11 h, Occhus Trio , concert flûte (David Roussel), violoncelle (Pascale Vandenouc) et piano (Valérie Serwatka). - Vendredi 25 mars à 18 h 30, audition Autour de l’Opéra. - Samedi 26 mars à 15 h, audition des classes de harpe et d’alto. - Dimanche 27 mars à 18 h 30, concert jazz. Ensemble de saxophones du conservatoire sous la direction de Fabrice Siesse, département jazz du conservatoire de Tourcoing et Hugues Rouse. - Les 1er et 2 avril à 20 h, concert du groupe Eclypse sous la direction d’Alain Devoldre. - Vendredi 8 avril à 18 h 30, audition de la classe de violoncelle. - Dimanche 10 avril à 11 h, Les grands standards du jazz (trompette : Claude Beaucarne, piano : Christophe Gras, contrebasse : Caroline Lekeux). Entrée libre sous réserve des places disponibles.

Rendez-vous patoisant

Rendez-vous jeune public Rens. et billetterie 03 20 75 85 86 - Cruelles sornettes, par la compagnie Balles et Pattes. Spectacle de cirque et faussetés magiques, dès 6 ans. Mardi 29 mars à 18 h 30 au CSE. Tarifs : 3 €/1€ pour les moins de 18 ans

Les rendez-vous de l’office de tourisme Rens. et réservations au 03 20 75 85 86 - Atelier découverte spectacle équestre, dimanche 10 avril à 15 h, pour les enfants à partir de 7 ans. Rendez-vous au théâtre équestre, 4 rue des Lainiers. Tarif : 8 € (atelier + goûter). - Petite leçon de botanique au parc du Lion, dimanche 22 mai à 10 h. Rendez-vous à la ferme pédagogique, rue Jean-Castel. Gratuit. - Circuit des fraudeurs, dimanche 26 juin à 10 h. Rendez-vous au 265 rue Jules-Guesde (ancienne douane). Tarif : 4 €.

Les animations du site PCUK Rens. 03 20 63 11 23 - Dimanche 27 mars à 15 h, La friche aux oiseaux. L’ancienne friche industrielle PCUK, réhabilitée en zone naturelle, fait aujourd’hui le bonheur de nombreuses espèces d’oiseaux. Entrée rue Berthelot. Durée : 2 h. Rens. : syndicat des pêcheurs au 03 20 99 00 22. - Dimanche 29 mai à 15 h, Reconquête de la nature. Vaste friche industrielle, le site PCUK entame aujourd’hui sa reconversion en site naturel. La biodiversité a rapidement repris ses droits. Entrée rue Berthelot. Durée 2 h. Rens. : association Angle 349 : 03 20 83 26 17. LE JOURNAL DE WATTRELOS N°105 \ P.29


.. TRIBUNE LIBRE . GROUPE SOCIALISTE, DEMOCRATE ET REPUBLICAIN : PARLONS VRAI : LA VILLE EST BIEN GEREE Un magazine économique national a fait état d’un classement des villes françaises selon leur gestion financière. Wattrelos y figurait en bas de tableau, aux côtés de Tours, Saint-Etienne, Nice, Nantes, Marseille... Allons bon ! Ces grandes villes seraient-elles toutes mauvaises gestionnaires ? Inadmissible caricature, évidemment ! Caricature car l’étude est imparfaite : le choix des ratios est arbitraire et juger la gestion d’une ville sur une seule année n’est pas sérieux. Caricature aussi car l’étude est incomplète : elle ne tient absolument pas compte des services rendus à la population. Wattrelos est aussi mal «notée» que Nantes... qui est la ville de France où l’on vit le mieux ! Caricature enfin car l’année 2009, sur laquelle porte le classement, fut celle d’une chute brutale et imprévisible de nos recettes... et donc d’un déficit momentané d’1,1 million. De plus, le classement se base principalement sur le poids des dépenses de personnel, historiquement élevé à Wattrelos par choix politique... précisément parce que la Ville tient au haut niveau de service public rendu à sa population ! Eh oui : pour rendre beaucoup de services, il faut des agents – beaucoup de Wattrelosiens en contrats aidés issus des grands plans sociaux de nos industries locales d’hier ont d’ailleurs été intégrés pour amortir les effets de la crise – et une politique ambitieuse : des crèches, des bibliothèques, des écoles modernes, des quartiers qui se transforment... Tout cela, c’est notre fierté et tant pis pour les puristes des ratios ! Mais que les analystes de l’étude se rassurent : Wattrelos est gérée, et bien gérée. L’exercice budgétaire 2010 a en effet permis de gommer le déficit... et même de dégager un léger excédent sans faire flamber les impôts ! Pour la Municipalité, l’argent public ne doit pas être placé (contrairement à d’autres villes) mais être utilisé pour nos services publics et nos équipements. N’est-ce pas cela, une bonne gestion publique ? C’est cela la vraie vie, celle du quotidien, celle des habitants, celle d’une équipe municipale qui ne veut que le plus et le mieux possible pour les Wattrelosiens ! GROUPE COMMUNISTE ET CITOYEN : ENSEIGNEMENT : LA COLERE & LE CŒUR L’enseignement, comme l’ensemble des services publics, est en danger… Le chef de l’Etat et son gouvernement ont prévu en 2011, la suppression de milliers de postes dans l’Education Nationale ; l’Enseignement public va donc subir des conséquences désastreuses. Des Etablissements scolaires (écoles, collèges, lycées) sont donc dans le collimateur des majorités de Droite de l’Assemblée Nationale et du Sénat. Cette situation gravissime se vit avec inquiétude pour le monde de l’Education Nationale. Le blocage de l’ascenseur social qui fonctionnait grâce à l’école publique porte en lui de graves périls pour l’avenir du pays et de notre ville. Nos classes seront surchargées et des enseignants supprimés. A Wattrelos, au Lycée Professionnel A. SAVARY, la fermeture de la filière «maintenance» est programmée malgré la mobilisation des élèves et professeurs mais aussi «au grand dam» de l’union des industries et des métiers de la métallurgie. 8 postes d’enseignant sont supprimés. Toutes ces scandaleuses décisions sont

LE JOURNAL DE WATTRELOS N°105 \ P.30

nos coups de colère ! Même si d’autres menaces peuvent avoir lieu sur Wattrelos, notre ville peut se prévaloir de quelques lueurs d’espoir… La maternelle MICHELET est en phase de reconstruction, les Elu(e)s Communistes & Citoyens, les parents d’élèves, les différents conseils d’école, les enseignants peuvent être satisfaits. Les écoles de Beaulieu (Camus, Curie, Brossolette) seront réhabilitées. Le remplacement du collège NERUDA est prévu dans le secteur «St Liévin», ce collège est mal placé et il a fait son temps ! Un collège de haute qualité environnementale est prévu afin de «booster» l’enseignement public dans notre ville. Ces propositions sont nos coups de cœur ! Le groupe Communiste et Citoyen http://guyduelover.blog.com E-mail : g.duel@ville-wattrelos.fr

GROUPE RADICAL DE GAUCHE ET REPUBLICAIN « L’AVENIR N’EST INTERDIT À PERSONNE » : LÉON GAMBETTA Promoteur du radical-socialisme et restaurateur de la République en France, Léon Gambetta affirmait en ces termes que force doit rester à la Politique. Les « réformes » entreprises par le gouvernement Fillon sapent chaque jour un peu plus l’autonomie de gestion des collectivités locales. A Wattrelos plus encore qu’ailleurs, les libertés locales sont réduites par les deux bouts ! Du côté des recettes, les dotations servent de variables d’ajustement du budget gouvernemental. Du côté des dépenses où le gouvernement tente de limiter le champs d’action des collectivités locales en revenant par exemple sur la clause de « compétence générale ». Le gouvernement essaie de contraindre pas à pas les collectivités locales à devenir des mandataires et non plus des acteurs de leur politique c’est d’autant plus vrai pour la politique sociale et culturelle. Néanmoins, la majorité municipale ne se fera pas dicter sa politique. Nous entendons par exemple rester partie prenante dans la gestion des dossiers logement. Pour notre politique sociale nous voulons mettre l’accent sur les associations à but humanitaire. Nous entendons investir dans nos écoles publiques comme à Michelet en reconstruction ; au moment même où l’Etat met à mal le pacte républicain : notre ville pourtant en théorie inscrite au Réseau de Réussite Scolaire voit ses effectifs du corps enseignant revus à la baisse. Marc ZARCONE, Président du groupe contact: wattrelos@nord-radical.org site : http://www.planeteradicale.org


GROUPE UMP A l’analyse des journaux municipaux de l’année écoulée, on pourrait croire que Wattrelos évolue dans un conte de fée ; mais le réveil est brutal suite à la parution d’une étude nationale indépendante sur les finances communales, toutes tendances politiques confondues : 869 villes étudiées dont 55 dans le Nord. Wattrelos est lanterne rouge parmi ce palmarès ! Notre maire n’a pas su adapter nos ressources aux besoins de notre commune ! Les mauvaises décisions, votées par un conseil municipal anesthésié par le maire, qualifié maintenant de « cancre régional » (terme que je ne cautionne pas), risquent d’amener la ville à la faillite. Le poids de la dette est gigantesque, la gestion est déplorable et un manque d’efficacité générale est constaté. QUI va payer le manquement de sérieux, de compétence des élus ? …VOUS, les Wattrelosiens et ensuite vos enfants, si rien ne change. Il n’y a pas de fumée sans feu, Wattrelos souffre de sa gestion municipale ! Et malgré ce bilan désastreux, je souhaite aux Wattrelosiens de passer une bonne année au sein de leurs familles et une année de réflexions devant leur feuille d’impôts locaux et sur la façon dont ils sont administrés par la majorité socialiste actuelle. Sandrine Deblock sandrine.deblock@hotmail.fr

GROUPE CONSTRUIRE ENSEMBLE WATTRELOS Nous n’avions pas eu à attendre le classement de «Challenges» pour comprendre que la municipalité avait des problèmes de gestion et nous le confirmions d’ailleurs par nos votes. Une bonne gestion commence par une bonne maîtrise des dépenses. Nous nous posons la question de savoir si les moyens nécessaires à cet effet sont employés : analyses préalables, projections réalistes, surveillance et contrôle à chaque niveau, réactivité, concertation sur la recherche de nouvelles sources d’économie. Nous en doutons aujourd’hui et pourtant cela aurait pu éviter de devoir combler, dans l’urgence, les déficits, par des mesures arbitraires, discriminatoires et injustes pénalisant, entre autres, certaines associations et aussi les Wattrelosiens. Il existe pourtant beaucoup de pistes d’économies possibles, à commencer par celle de l’énergie : Y a-t-il un projet de développement durable et de sensibilisation à l’environnement à Wattrelos ? Dans certaines communes proches, les habitants ont

droit à des primes les incitant à l’acquisition de récupérateurs d’eau, pompes à chaleur, panneaux solaires. On peut voir une école se reconstruire sur le modèle de la maison passive, alors qu’ici nous en sommes encore à essayer de régler, en vain, le problème des décharges sauvages qui polluent la ville. Plus directement, qu’est-il envisagé, à court terme pour réduire les dépenses d’énergie de la Commune ? Cela ferait certainement beaucoup de bien aux finances Wattrelosiennes et à la Planète ! Groupe Construire Ensemble Wattrelos

POUR WATTRELOS ET LES FRANCAIS D’ABORD AVIS DE GRAND FROID SUR WATTRELOS L’écologie est l’une des préoccupations majeures des Wattrelosiens, soucieux de laisser à leurs enfants et leurs petits-enfants un monde plus sain et meilleur. Quant aux scientifiques, ils s’interrogent sur les modifications du climat : l’homme est-il responsable des variations climatiques ? Actuellement, la seule chose qui soit certaine à l’heure actuelle, c’est qu’il existe un microclimat à Wattrelos où l’on constate depuis quelques mois un sérieux refroidissement dans les relations : - entre les élus : les désaccords entre les élus de la majorité municipale sont flagrants, résultats du manque total de considération du maire pour ses propres amis ! - avec le personnel municipal : le fossé se creuse entre les déclarations officielles à la réalité. Allégeance et soumission sont aujourd’hui les seules garanties de promotion ! - avec les associations confrontées à la fin de la gratuité, tolérée par l’opposition pour garantir la survie de la richesse du tissu associatif en cette période de vaches maigres - avec la population enfin, totalement humiliée par un magazine économique qui classe Wattrelos bonne dernière en matière de gestion municipale ! Le député-maire de Wattrelos (qui cumule évidemment les fonctions et les rémunérations), semble bien éloigné des réalités vécues par les Wattrelosiens ! Elue depuis 1995, je dois reconnaître à Alain Faugaret, qui a intronisé le maire actuel, une qualité : il n’a jamais manqué de respect, ni envers les élus, ni envers la population de Wattrelos, quelles que soient les opinions politiques ! Dominique Baert, quant à lui, pratique le mépris… y compris dans son propre camp ! A quand la révolution et le changement à Wattrelos ? Sylvie LANGLOIS, Conseillère municipale, sylvie.langlois@wanadoo.fr

LE JOURNAL DE WATTRELOS N°105 \ P.31



JDW 105 - Février 2011