Page 1

P. 4-7 : VUES D’ICI P. 8-15 : ACTUALITE - Paroisse de Wattrelos-Leers : bienvenue au Père Cartiaux - Ferme pédagogique : nouvelle équipe, nouveaux projets - Les services, ça s’échange ; W’Atout Commerce : Christophe Ricci président - Une nouvelle crêche au Sapin Vert - Entretien avec Dominique Baert - Michelet change de siècle - Des entreprises à l’hôtel au Beck P. 16-17 : SERVICE PUBLIC - L’action gérontologique - P. 18-20 : DANS LES QUARTIERS P.21 : SOUVENIRS D’ENFANCE P.22-26 : SPORTS P. 27 : SANTE P. 28 : CULTURE P. 29 : AGENDA P. 30-31 : EXPRESSION POLITIQUE

BIMESTRIEL D’INFORMATIONS DE LA VILLE DE WATTRELOS www.ville-wattrelos.fr N°103 - Octobre 2010 - 0.61€

C’EST L’ANNÉE DE L’ENFANCE !


...

INFOS PRATIQUES

DEPISTAGE

LISTES ELECTORALES

Le réseau Coeur en Santé organise un dépistage gratuit du diabète, de ses conséquences sur l’oeil (rétinopathie diabétique) et des facteurs de risque des maladies cardiovasculaires : - au centre social de la Mousserie, rue FrédéricChopin le jeudi 25 novembre de 14 h à 17 h 30, - au centre Stalingrad, 27, rue de Stalingrad le vendredi 26 novembre et le mercredi 15 décembre. Ce dépistage est ouvert à tout public de plus de 18 ans résidant ou non à Wattrelos. Des ateliers gratuits sur l’équilibre alimentaire, sur les complications du diabète et une activité physique encadrée sont aussi réalisés sous forme de groupes - au centre Stalingrad, 27, rue de Stalingrad les mardis 9, 16, 23 et 30 novembre. Inscription obligatoire. Rens. : 03 20 01 56 35 ou 06 84 98 83 86 coeurensante@orange.fr

S’inscrire par courrier, c’est possible. Les citoyens de nationalité française qui ont emménagé ou changé d'adresse à Wattrelos peuvent s'adresser : - en mairie ou à la Maison des Services (Sapin vert et Beaulieu). Se munir d'un justificatif d'identité, de nationalité (cni, passeport, certificat de nationalité) et de domicile (facture récente et personnelle : edf, gdf, loyer, etc.) - par courrier sur le site internet suivant : www.service-public.fr, télécharger, imprimer et compléter le formulaire " inscription électorale " (Cerfa n° 12 669* 01), puis l'adresser par voie postale ainsi que la photocopie de la carte nationale d'identité et une facture personnelle et récente. Les citoyens de nationalité européenne ont aussi le droit de voter aux élections municipales et / ou européennes, et donc s'inscrire sur les listes électorales complémentaires correspondantes. La procédure d'inscription est la même que pour les ressortissants français. Elle sera formulée soit en mairie soit transmise par voie postale à l'aide des imprimés Cerfa téléchargeables sur internet : - Imprimé Cerfa n° 12671*01 pour la liste complémentaire aux européennes - Imprimé Cerfa n° 12670*01 pour la liste complémentaire aux municipales. Ces démarches sont à effectuer avant le 31 décembre 2010 pour pouvoir voter en 2011. Rens. : 03 20 81 64 19 ou 03 20 81 64 12.

NOUVEAUX HABITANTS La réception d’accueil des nouveaux habitants wattrelosiens aura lieu à l’Hôtel de ville le vendredi 19 novembre à 18 h 30. Pour y participer, n’hésitez pas à vous rapprocher de l’Office de tourisme, 189, rue Carnot, 03 20 75 85 86, ou inscrivez-vous directement sur office-tourisme@ville-wattrelos.fr

ALLO, LA MAIRIE ? 03 20 81 66 66 www.ville-wattrelos.fr : - l’info - le service - l’actualité - le dialogue Pour signaler tout problème d’éclairage, de voirie, etc. : 0800 05 18 63 Ce numéro vert est également valable si vous souhaitez faire enlever une épave. Addiction, dépendance, drogue, alcool : association Clairière 03 20 75 66 99

APPELS URGENTS Police Secours : 17 Pompiers : 18 EDF : 0810 333 159 GDF : 0810 433 059 Hôpital de Wattrelos : 03 20 66 40 00 Animaux perdus/trouvés 03 20 70 69 20

CONCOURS DE NOEL : DECOREZ VOS FACADES Nom et Prénom : ................................................................................... Adresse : .................................................................... ................................................................................... N° de Tél : ................................................................... E-mail : .......................................................... Souhaite participer au concours des maisons et appartements décorés aux couleurs de Noël dans la catégorie (*) Appartement Maison sans jardin Maison avec jardin visible de l’extérieur J’autorise le jury à prendre une photographie des décorations et illuminations en vue de la cérémonie de remise des prix (*) : Oui Non (*) cocher la case concernée Coupon à remettre à l’Office de Tourisme - 189, rue Carnot (attention : pas d’envoi par courrier). Vous seront alors remis le réglement ainsi que l’affiche de participation.

Les inscriptions sont obligatoires et sont prises à l’Office de Tourisme, 189, rue Carnot, ou sur le site accueil@wattrelostourisme.com, ou 03 20 75 85 86 Le réglement ainsi qu’une affiche de participation vous seront alors remis. Clôture des inscriptions le 12 décembre à 13 h. Les décorations et illuminations doivent être visibles de l’extérieur de 18 h à 21 h du 13 au 17 décembre

LE JOURNAL DE WATTRELOS N°103 \ P.02


...

PATRIMOINE

N OT R E P AT R I M O I N E A L A F ET E ! On l'aime, notre patrimoine ! A en juger par l'affluence sur les différents sites que la Ville avait mis à disposition des associations participantes et du public le troisième week-end de septembre, les Journées nationales du patrimoine furent un véritable succès populaire cette année encore. Du patrimoine vivant avec du patois, de la musique, mais aussi des animations dans des lieux chargés d'histoire locale comme le musée ou la ferme pédagogique. On retiendra notamment de cette édition 2010 la fantastique exposition consacrée à La Lainière qui a accueilli des visiteurs de toute la région (ph. du bas).

Directeur de la publication : Dominique Baert Réalisation : Service Presse et Communication (03 20 81 64 25) Mairie de Wattrelos BP 109 59393 Wattrelos cedex Rédaction : Jacques Mary (03 20 81 64 23), Frédéric Hollebecque (03 20 81 64 26), Photos : Eric Demey Conception graphique : Atelier télescopique Mise en page : Sabine Rysman Photogravure-Impression : Roto-Aisne Distribution : Médiaposte Tirage : 19 000 exemplaires © Tous droits réservés 2010 Dépôt Légal à parution.

LE JOURNAL DE WATTRELOS N°103\ P.03


...

VUES D’ICI

SANTÉ JULIA, SANTÉ YVONNE ! En juillet et en septembre, Wattrelos a fêté deux nouvelles centenaires : Julia Salembier et Yvonne Klein. La première vit chez elle, au Laboureur, où elle coud et tricote à merveille, se passionnant pour le sport et la culture ; la seconde est pensionnaire de la résidence Saphir, située à deux pas de la maison où elle a passé pratiquement toute sa vie, rue François-Mériaux. Santé et félicitations Mesdames !

L’EMPLOI PUBLIC EN SALON MARDI 5 OCTOBRE - La Maison de l'Emploi Roubaix-Wattrelos-Leers a proposé son salon annuel, qui s’est tenu cette année à Wattrelos salle Salengro, sur le thème de l'emploi dans les services publics. Durant toute une journée, de stand en stand, les près de 1 100 visiteurs ont été amenés à rencontrer des professionnels des différentes fonctions publiques (d'Etat, territoriale et hospitalière), certains proposant même des offres d’emploi, s’informer sur les dates des concours administratifs et ont pu prendre part à des conférences.

HONNEUR A NOS BACHELIERS ! VENDREDI 24 SEPTEMBRE Depuis 2008, la Ville met à l'honneur ses lycéens qui ont obtenu le Bac, à Wattrelos ou ailleurs. Le député-maire et Amed Zafrane, conseiller municipal délégué à l'enseignement supérieur et à l'égalité des chances (... et également professeur à la cité scolaire Zola), entourés de nombreux autres élus, ont donc accueilli une bonne partie de la petite centaine d'inscrits pour les féliciter chaleureusement et leur offrir en cadeau une clé USB de 8 Go qu'ils espèrent être une clé vers un avenir prometteur ! Bonne chance aux bacheliers wattrelosiens.

LE JOURNAL DE WATTRELOS n°103\ P.04


MERCI GILBERT !

DIMANCHE 26 SEPTEMBRE Gilbert Charles, le plus Perpignanais des Wattrelosiens, à moins qu'il ne soit le plus Wattrelosien des Perpignanais, est connu pour être le grand organisateur du tournoi de blitz du damier club de l'amicale laïque du Centre, c'est-à-dire de parties de dames en temps limité (blitz = éclair en allemand), tournoi réunissant chaque année à Wattrelos des joueurs de niveau mondial. Mais Gilbert, par ailleurs entraîneur et formateur de jeunes dont certains ont atteint le très haut niveau, manque désormais d’un peu de temps. Il a donc dû se résoudre à annoncer que les blitz 2010, à Salengro, seraient les derniers. Dominique Baert l’a remercié pour son investissement et lui a remis la médaille de la Ville.

AVEC LES ALLUMOIRS, MÊME PAS PEUR DU NOIR SAMEDI 2 OCTOBRE - Devinette : on les allume quand il fait noir. Qui sont-ils ? Les allumoirs, bonne réponse ! Les petits lampions ont de nouveau illuminé les rues des quartiers wattrelosiens, avec de jeunes porteurs parfois joliment costumés, comme ici sur le thème de la Chine au Touquet Saint-Gérard.

NOUVEAUX ENSEIGNANTS, ON COMPTE SUR VOUS ! MARDI 28 SEPTEMBRE - Ils viennent de prendre leurs nouvelles fonctions dans la commune : les nouveaux enseignants wattrelosiens ont été reçus à l'Hôtel de ville par le député-maire, en présence de l'inspecteur de circonscription Jean-Pierre Mollière. Dominique Baert leur a présenté la ville, son histoire, ses traditions et affirmé que l'éducation est la première priorité de la Ville qui y consacre 7,5 millions de son budget, c’est-àdire deux fois plus que ce qu’elle devrait lui allouer dans le cadre de ses seules compétences obligatoires.

LE JOURNAL DE WATTRELOS N°103\ P.05


...

VUES D’ICI

LE TOUQUET A LA FÊTE SAMEDI 28 ET DIMANCHE 29 AOUT - Week-end d’animations réussi au Touquet Saint-Gérard, où vide-greniers et artistes ont égayé le dernier week-end d’août. La brocante du samedi, étendue à la rue Rabelais, a connu un succès fou et les rues du quartier étaient noires de monde pour un rendezvous qui annonce tous les ans une autre brocante, un chouya plus grande : les Berlouffes. De nombreuses animations de rue (notamment un défilé folklorique) ou sur podium étaient au menu de ce week-end que le comité des fêtes du quartier, présidé par Laurence Sueur, prépare toujours avec beaucoup de soin et d’énergie. Une bien belle fête de quartier !

LE PLOUYS S’EGAYE AU COEUR DE L’ÉTÉ SAMEDI 24 ET DIMANCHE 25 JUILLET - Non que le Plouys - pardon : les cinq quartiers - manque d’entrain le reste de l’année, bien au contraire grâce au dynamique comité des fêtes local présidé par Michèle Coquelle, mais les fêtes du Plouys, à la frontière des mois de juillet et août, sont une tradition plus que séculaire qui garantit toujours une effervescence particulière dans la cour de l’ancienne école et sur les terrains engazonnés attenants. On s’y retrouve en famille, entre amis, pour se restaurer, danser, jouer à la pétanque ou au foot, participer à un concours de vélos fleuris (photo)... Bref, une vraie belle partie de campagne qui fleure bon l’été !

POUR LE PLAISIR DES YEUX SAMEDI 28 ET DIMANCHE 29 AOUT - Défilé de belles Françaises, Anglaises, Allemandes et Américaines, aux courbes sensuelles et prometteuses de sensations fortes sur la place de la République au Laboureur... Non, il ne s’agissait pas des plus beaux mannequins venus passer la fin de l’été à Wattrelos plutôt qu’à Saint-Tropez mais du rallye de voitures de collection ou de bolides plus récents (comme cette Chevrolet Corvette 2010) organisé par l’Automobile club d’Eschweiler. Pour la première fois cette année, il a fait étape à Wattrelos, où les amateurs de belles et nobles lignes ont pu se rincer l’oeil en tout bien tout honneur.

LE JOURNAL DE WATTRELOS N°103 P.06


BERLOUFFES (DIMANCHE 12 SEPTEMBRE) La petite pluie du début de matinée n’est pas parvenue à gâche LA fête wattrelosienne par excellence, vide-grenier géantissime mâtiné d’animations folkloriques et traditionnelles qui emportent mécaniquement chaque année l’adhésion de la population. Plus de défilé historique cette année ; l’événement a été rendu au groupe des Berlouffes qui a fort joyeusement animé l’arrivée des géants (et du mannequin Berlouffe, 33e du nom), puis le brûlage final. Une bien belle édition qui confirme qu’une fois par an, Wattrelos est bien la capitale des bonnes affaires... chinées !

LE JOURNAL DE WATTRELOS N°103\ P.07


...

ACTUALITE

VO U S B O I R E Z B I E N U N E B I E R E LO U F ? D'accord mais avec toute la modération qui s'impose ! Après avoir compté nombre de brasseries dans son histoire, Wattrelos s'est trouvée une bière. Le jeu de mot faisant référence à notre fameuse fête des Berlouffes était tentant. On s'est laissé tenter.

Alors, qu'a-t-elle sous la robe, cette belle blonde ? Des atouts prometteurs, assurément : bière de garde, la Bière Louf ne manque pas de caractère, même si celui-ci joue plutôt la carte de la douceur, de la pétillance discrète et des arômes aussi fins que le houblon utilisé pour sa fabrication. Une vraie bière de ch'ti de surcroît : conçue et produite par la Brasserie du Pays Flamand à Blaringhem (près d’Hazebrouck), et versée dans des verres frappés de son nom, également produits dans notre région. Ce qui différencie la Bière Louf de ses concurrentes, c'est le soin apporté à sa fabrication, par contenance de 10 hectolitres à chaque fois afin de garder l'oeil sur sa qualité. De quoi attirer, lors de son lancement officiel au CSE, deux personnalités régionales : l’actrice Jenny Clève et le restaurateur Pierrot, marraine et parrain de cette bière de Wattrelos dont le premier fût a été mis en perce l'avant-veille du jour des Berlouffes,

en compagnie de deux grands maîtres, le premier de la confrérie du Houblon d'Or, Jean-Louis Lezaire, qui vise à promouvoir les bières du Nord, et le deuxième du Duc d'Havré, bière chère à nos amis Tourquennois, Francis Catteau. La bière Louf est pour l'instant disponible dans de nombreux cafés wattrelosiens, ainsi qu'à l'office de tourisme de Wattrelos, 189 rue Carnot, en bouteilles de 33 et 75cl (coffrets disponibles : deux bouteilles de 75cl + 1 verre = 13 euros).

Pour commander la Bière Louf en ligne : http://www.c-drink.fr/

PAROISSE DE WATTRELOS-EST : BIENVENUE AU PERE CARTIAUX Depuis début septembre, la paroisse de WattrelosEst (Laboureur, centre-ville, Beaulieu, Plouys) dont dépendent les églises Saint-Maclou (centre-ville) et Sainte-Thérèse (Laboureur) compte un nouveau prêtre : Daniel-Marie Cartiaux succède en effet à Bernard-Pierre Catteau qui était en fonction depuis dix ans et qui a rejoint la paroisse de Cana à Villeneuve d'Ascq. Comme Daniel-Marie Cartiaux avait déjà la responsabilité de la paroisse Saint-Famille (Roubaix) dont dépendent les églises Saint-Vincent de Paul (Crétinier) et du Christ-Roi (Mousserie), responsabilité qu’il a conservée, ce n’est pas le boulot qui manque ! D'un naturel énergique, l'homme, qui compte quelque 26 années de prêtrise (il fut ordonné en 1984 à Coudekerque-Branche), n'a pas tardé à s'immerger dans l'ambiance wattrelosienne, n'hésitant pas à monter les marches du très long escalier menant au clocher de Saint-Maclou pour participer au jet de poupées Berlouffes le deuxième dimanche de septembre !

Dans sa nouvelle paroisse, il dit avoir trouvé des fidèles très investis, très concernés par la vie de leur commune et de leur quartier. “La messe de bienvenue s’est déroulée le dimanche 26 septembre, l’occasion de me présenter mais également de présenter toute l’équipe de bénévoles”, dit-il en précisant que, pour l’instant, rien n’a changé dans l’organisation des deux paroisses.

Daniel-Marie Cartiaux succède à Bernard-Pierre Catteau.

LE JOURNAL DE WATTRELOS N°103\ P.08


A LA FERME : NOUVELLE EQUIPE, NOUVEAU PROJET Comme le musée, la ferme pédagogique du parc du Lion peut s'appuyer sur une association, c'est-à-dire une équipe de bénévoles qui vise à promouvoir, animer, gérer l'équipement. Cette association a vécu un tournant dans son existence avant l'été, Guillaume Poissonnier, 30 ans, enseignant de son métier, succédant à Claude Rusquart. Entretien.

La fine équipe qui gère et “fait tourner” la ferme pédagogique du parc du Lion. Guillaume Poissonnier est au centre, chemise écrue, col ouvert.

Journal de Wattrelos : Guillaume Poissonnier pourquoi avoir choisi de reprendre la présidence de l'association ? Guillaume Poissonnier : “J'ai entendu dire que l'association de la ferme – dont je ne faisais pas partie – vivait un moment de transition ; comme tout Wattrelosien, je connaissais cet équipement sympathique et j'ai décidé de m'investir avec de nouveaux membres, de tous les âges, qui gravitaient (ou pas d'ailleurs) autour de son fonctionnement”. JdW : quel est le rôle de l'association ? G.P. : “Notre rôle consiste essentiellement à gérer financièrement l'équipement, mais aussi de promouvoir ses activités (notre trésorier, Eric Bavay, est aussi directeur de l'office de tourisme) et bien sûr de donner un coup de main aux employés, Didier, François, Vincent et Seb, dès que nécessaire. Par exemple, lors des festivités du 14 juillet ou pour les récentes Journées du Patrimoine.”

de l'animer durant les heures de promenade familiale, c'est-à-dire pendant le week-end. Nous avons d'ailleurs effectué un test durant un dimanche : le résultat a été plus que concluant ! Nous souhaitons également développer le côté pédagogique de la ferme, davantage l'ouvrir aux enfants des écoles, pour dispenser une forme d'enseignement afin qu'elle soit encore plus utile.” JdW : bref, la période est au renouveau... G.P. : “Oui et c'est très motivant ! D'ailleurs, j'ai été présent sur le site tout l'été !”

JdW : quel est l'avenir de la ferme pédagogique ? G.P. : “Justement, nous travaillons sur un tout nouveau projet, en lien avec la Municipalité bien sûr : l'idée est de pouvoir ouvrir la ferme aux visiteurs et

LE JOURNAL DE WATTRELOS N°103\ P.09


...

ACTUALITE

LES SERVICES, ÇA S’ECHANGE ; LES OBJETS, ÇA SE PRETE Forte de ce principe, l’association L’Union, créée en mai 2009, à Roubaix et Tourcoing se développe à Wattrelos depuis avril. Dix habitants l’ont rejointe, dont Edith, de Beaulieu et Blandine, institutrice à Lacordaire durant cinq ans, qui l’animent. Pour 2,50 € par an, chaque adhérent entre dans un réseau où il est à la fois prestataire et bénéficiaire. Exemple : je peux fournir des heures de repassage et en retour bénéficier de leçons de piano. C’est ce qu’on appelle un système d’échange local (SEL) et ceux qui y adhèrent sont dénommés sélistes. Ils reçoivent tous les deux mois un catalogue présentant les services de la période qu’ils ont contribué à alimenter par leurs offres. A eux de faire leur marché parmi les prestations. Pour les services : il peut s’agir de cuisine du monde, de bricolage, de garde (animaux, enfants), coiffure, esthétique, jardinage, cours de musique, soutien scolaire, aide à la création d’entreprises, à la déclaration d’impôts... Pour les prêts d’objets : vêtements bébés, vaisselle, instruments de cuisine, livres, machine à coudre, vélo... Figure aussi sur ce catalogue du matériel de camping, par exemple une tente pour un ado. Intéressant de pouvoir emprunter au lieu d’acheter, surtout quand ça ne sert qu’à l’occasion ! Ce catalogue n’est pas figé et peut être enrichi

dans le cadre de discussions entre adhérents. A défaut d’être payantes, les activités du SEL sont comptabilisées dans une monnaie unique, le trait d’union converti en heures de travail : 1 h de travail = 60 traits d’union. Celui qui fournit en gagne, celui qui reçoit en perd. Il existe un plafond à ne pas dépasser : 2 000. Tout cela est comptabilisé dans une feuille personnelle d’échange tenue par chaque adhérent avec les plus et les moins.

Blandine et Edith, deux animatrices du SEL qui tient des permanences le 1er lundi de chaque mois au local Acti’Jeunes, place Albert-Thomas, de 18 h à 19 h 30. Contact : Blandine Germigon, 09 54 04 12 14.

Des dérives à éviter Le système d’échange local est donc un coup de main mais ne doit en aucun cas devenir une activité répétitive réalisée au profit d’une seule et même personne ni se substituer aux entreprises. C’est un coup de main ponctuel de courte durée.

W’ATOUT COMMERCE : CHRISTOPHE RICCI A LA PRESIDENCE Une nouvelle page de l'histoire commerciale de Wattrelos, auréolée d'un titre de gloire en 1999 (prix national du commerce), s'est tournée fin juin avec le passage de témoin entre Marielle Wyts, présidente depuis de nombreuses années de W'atout Commerce, et Christophe Ricci qui lui succède. Simple adhérent de l'association jusqu'alors, Christophe Ricci, mobilisé pour sa ville (ses voitures Peugeot véhiculent Miss Wattrelos et ses dauphines lors du carnaval ; elles sont aussi exposées à Salengro lors du Salon du commerce à la Toussaint), a accepté de relever un challenge qu'on lui prédisait consommateur de temps... « mais je n'imaginais pas à ce point-là ! » témoigne-t-il dans un sourire. Et pour cause : prenant sa fonction très à coeur, il a entrepris de contacter un maximum de commerçants et artisans pour donner un nouvel élan à l'association et lui faire gagner en deux mois et demi... 37 adhérents ! “C'était l'objectif. Et d'ici l'année prochaine, j'aimerais que W'atout puisse compter

150 adhérents car plus on sera nombreux, plus nous aurons de poids vis-à-vis de nos partenaires, plus nous serons efficaces dans nos actions commerciales.” La preuve : l'opération Berlouffes Gourmandes a réuni 8 boulangers wattrelosiens (sur les 15 que compte la ville) contre 2 l'an dernier. Dans sa spirale dynamique, Christophe Ricci a également souhaité changer le logo (le kangourou a disparu au profit d'un sac à provisions), créé un site internet (www.watout-wattrelos.com) et une page facebook (Watout commerce), et acheté un encart publicitaire dans un journal gratuit. “D'ici la fin de l'année, W'atout relaiera à Wattrelos l'opération Journées de rêve mise en place par la Chambre de commerce et d'industrie ; j'aimerais également pouvoir proposer un chéquier de réductions permettant de faire ses achats chez les commerçants et artisans wattrelosiens à prix malins” conclut Christophe Ricci. Contact : Annie Declerq, référente W’atout commerce en mairie, 06 69 61 17 57 ou 03 20 81 65 46.

Christophe Ricci, nouveau président de l’UCIW.

LE JOURNAL DE WATTRELOS N°103\ P.10


UNE NOUVELLE CRECHE AU COEUR DU SAPIN Ce n'est pas encore le sapin vert... de Noël, même s'il est question d'une crèche : les enfants accueillis depuis le 1er septembre dans la toute nouvelle crèche du Sapin Vert sont gâtés ! Nouvel environnement, tout en couleurs et en lumière ; nouveaux espaces, beaucoup plus fonctionnels et modernes... une vraie renaissance dont le petit Lisandro fut le tout premier à profiter, de bonne heure le premier jour de septembre, accueilli par la directrice Nadine Casiez et son équipe... mais aussi par le député-maire. Quel accueil !

Finalement, à l'automne dernier les travaux ont pu commencer ; moins d'un an aura donc suffi à concevoir un nouvel édifice s'appuyant, pour un quart de la surface, sur les anciens locaux ayant échappé aux flammes. Dans la partie incendiée, hormis les fondations, tout était à refaire : structure porteuse, murs, façades, menuiseries, peintures… Un bâtiment plus lumineux On peut donc considérer que cette crèche est presque neuve, puisqu'on en a profité pour retravailler les espaces afin de gagner en confort, en cohérence, en modernité, de s'adapter aux nouvelles normes aussi (l'ancienne crèche avait été construite en 1978). Désormais, les Bout'Choux côtoient les P'tits Princes, eux-mêmes voisins des P'tits Quinquins (selon les différentes tranches d'âge) dans une structure comprenant de multiples zones d'activités, une salle de psychomotricité, de jeux d'eau (sic – une salle où l'on se lave les mains en fait), des dortoirs pour les petites, moyennes et grandes sections, des terrasses extérieures de jeux devant et derrière... Tout a changé et les nombreuses améliorations techniques ne gâtent rien puisque le bâtiment est désormais beaucoup plus lumineux (donc moins gourmand en chauffage lorsque le soleil donne), mieux isolé aussi, grâce au choix de matériaux tels que l’ossature en bois (très esthétique, en façade notamment, mais surtout très isolante), un vitrage haute performance et une toiture limitant les déperditions de chaleur.

La nouvelle crèche du Sapin Vert accueille les enfants depuis le 1er septembre.

L'heure était à la joie car chacun garde en mémoire le douloureux épisode de l'incendie criminel, au mois de mai 2007, qui avait ravagé la structure et privé les familles d'un équipement essentiel à la vie du quartier (et même des quartiers environnants). La Ville avait réussi à organiser en quelques semaines une solution de repli en utilisant la Maison des Services toute proche : la bibliothèque avait été transférée dans les locaux de la mairie annexe... et la crèche provisoire dans les locaux de la bibliothèque. Puis il avait fallu laisser le temps aux experts de faire leur travail, à la Ville de toucher l'argent de l’assurance...

C’est l’année de l’enfance ! Bien sûr, la crèche a retrouvé sa capacité d’accueil initiale (50 enfants) ; elle proposera même mieux à partir de janvier puisque dix places supplémentaires seront proposées aux familles. On notera enfin que la conception et le suivi des travaux ont été entièrement assurés par les services techniques de la Ville, ce qui a permis de réduire la facture des travaux (1,5 million d'euros) de manière significative. Décidément, après l'ouverture de la crèche de Beaulieu au printemps et la reconstruction en cours de l’école maternelle Michelet (voir pages suivantes), c'est véritablement l'année de l'enfance à Wattrelos !

LE JOURNAL DE WATTRELOS N°103\ P.11


...

ENTRETIEN

DOMINIQUE BAERT : CONFORTER LE SERVICE PUBLIC MALGRE LA CRISE En ouvrant en 2010 deux crèches (Beaulieu, Sapin Vert), une bibliothèque (Beaulieu), une résidence pour personnes âgées (Beaulieu) et en reconstruisant une école maternelle (Michelet), tout cela en à peine 18 mois. Wattrelos continue en 2010 de conforter son service public et son attractivité malgré la crise qui impose d'adapter les dépenses à des recettes en baisse. L’objectif est avant tout de pouvoir continuer d’offrir un service public de qualité. Avec moins d’argent, cela devient parfois difficile. Mais c’est un devoir ! Dominique Baert fait le point sur les principaux dossiers en cours. Trois priorités – plus fortes que d'autres – se dégagent :

La sécurité La gestion municipale La Ville a connu des problèmes de délinquance sortant de l'ordinaire ces derniers mois (incendie du local d'Acti'Jeunes, section délibérée des câbles de l'Araignée au parc du Lion, dégradations à la Mousserie) et a, à chaque fois, déposé plainte. “Je ne décolère pas car ces actes auraient pu blesser, voire tuer !”, martèle Dominique Baert. L'enquête progresse. Mais au-delà de ces incidents graves, le députémaire peste en regardant les chiffres des effectifs policiers de la circonscription : “En 2002, le commissariat de Roubaix comptait plus de 600 policiers ; en 2010, ils sont 385... A Wattrelos, le bureau du Sapin Vert, ouvert en 2001, comptait à l'époque 11 policiers ; en septembre 2010, l'Etat le ferme, purement et simplement !” Pendant ce temps, si la délinquance générale globale est en baisse, les faits de délinquance de proximité sont en augmentation (+ 2 % en un an) à Wattrelos. “Ce qui me fait dire qu'il faut absolument retrouver cette police de proximité que N. Sarkozy a supprimée lorsqu'il était ministre de l'intérieur ! La police française manque cruellement de moyens humains et financiers, elle est exsangue et c'est pourtant la première des responsabilités de l'Etat ! Robert Badinter, peu habitué aux excès de langage, a résumé la politique de N. Sarkozy en ces termes : “C'est du charlatanisme sécuritaire !” Et Dominique Baert de proposer au maire de Leers (où l’on ferme le bureau local !) de déposer plainte contre l'Etat pour “abandon manifeste”, car “notre population est en droit de se sentir abandonnée !”

Dominique Baert le concède : “On a pris une claque ». Comprenez qu'en raison d'une chute brutale de ses recettes en 2009 dont elle n'est pas responsable, la Ville a dû batailler pour équilibrer son budget. “En raison du désengagement de l'Etat et des réformes entreprises, aucun maire de France n'est plus actuellement rassuré sur l’évolution de ses recettes.” Wattrelos est d'autant plus mal lotie qu'elle rend à la fois davantage de services à ses habitants que d'autres villes et que les réformes fiscales et les dotations d'Etat sont injustes envers elle ou plus défavorables qu’ailleurs. “Le Gouvernement veut manifestement que nous renoncions à un certain nombre de services publics ! Mais s’il veut faire de Wattrelos une ville sans fêtes, sans culture, sans sport, sans politique pour la jeunesse ou nos aînés, la Municipalité ne laissera pas faire !” La Ville a donc dû économiser encore plus fortement dans le fonctionnement des services municipaux, faire progresser la fiscalité à la marge et établir des tarifications pour les écoles municipales de loisirs ou les Berlouffes : en clair, la Ville n'a plus les moyens de la gratuité (encadré). “Avec le nouveau directeur général des services, nous travaillons activement à adapter nos dépenses, fixes dans une très large mesure, à nos recettes qui sont, elles, non seulement variables mais en baisse ! Sans remise en cause, bien sûr, d'aucuns droits du personnel, ni aucunes politiques sociales. Mais il faut se réorganiser en interne et dans la durée.”

Pour le député-maire, trois priorités en cette rentrée 2010 : sécurité, gestion municipale et développement économique.

LE JOURNAL DE WATTRELOS N°103\ P.12


Etre prudent n'empêche cependant pas de poursuivre le programme prévu pour le mandat en cours : cette année, deux crèches se sont ouvertes au Sapin Vert et à Beaulieu, une bibliothèque à Beaulieu, une école maternelle se construit actuellement (Michelet) et une nouvelle résidence pour personnes âgées (La Roselière, à Beaulieu) a été inaugurée en cette fin octobre !

Le développement économique La Ville continue de remodeler en profondeur son tissu économique, comme c'est le cas depuis dix ans, à travers trois dossiers majeurs en cet automne: 1. Le parc d'activités du Winhoute : il se complète ; la Chambre de commerce et d'industrie a présenté fin septembre à la Ville deux très gros projets d'investissement (dont une entreprise de prêt-à-porter) . La préférence de la Ville ira au projet qui sera le plus créateur d'emplois. 2. Le supermarché de Beaulieu : “Depuis la décision de Leclerc de ne pas poursuivre l'aventure commerciale au sein de nouveaux locaux, je n'ai pas ménagé mon temps ni mon énergie pour trouver un successeur et engagé la discussion avec quatre enseignes, dont deux se déclarent très, très intéressées” explique Dominique Baert. Maintenant il faut conclure ! Objectif : au printemps prochain (peut-être avant), il doit y avoir un nouveau supermarché à Beaulieu, si utile aux habitants du quartier. 3. Wattrelos a également déposé sa candidature pour la création d'un pôle de développement économique frontalier. “J'ai envoyé deux lettres aux ministres des affaires européennes et de l'aménagement du territoire, Pierre Lellouche et Michel Mercier, afin que Wattrelos et Leers (mais on aurait tort d'oublier Roubaix) puissent bénéficier de ce dispositif (auquel réfléchit le Gouvernement) visant à aménager les charges fiscales et sociales des entreprises s'engageant à s'implanter sur nos territoires” a indiqué le député-maire, pointant notamment le fléau du chômage, et notamment du chômage des jeunes.

Egalement dans l'actualité D'abord la première pierre de l'institut médico-éducatif Handas (pour polyhandicapés) qui sera posée cet automne, “une bonne nouvelle pour l'équipement et l'emploi dans notre ville” dit le députémaire.

Dossier auquel on peut associer, par proximité géographique, celui des 30 lits de soins de suite pour l'hôpital de Wattrelos, dont le bouclage financier se fait selon un partenariat public-privé : les travaux doivent débuter avant le printemps 2011. Le projet de ZAC pour le réaménagement d’ensemble du centre-ville pourrait être voté en décembre à la communauté urbaine (site Saint-Liévin, construction de logements, d'équipements et d'espaces publics). Derrière Saint-Liévin passera la voie du Centre : la Ville a obtenu l'engagement proche de sa construction et veille au début des travaux, début 2011, de la liaison Habitat-Travail (le dossier technique d'appels d'offres est en cours au Conseil général). Enfin, Wattrelos boucle avec l'Etat et la Région le dossier de la rénovation des écoles de Beaulieu (dans l'ordre Pierre-Curie, Brossolette, Camus et Marie-Curie) qui demain vont accueillir plus d'élèves ; l'école maternelle Brossolette sera alors transformée en maison des associations. Un investissement de 2,8 millions d’euros. “Wattrelos mérite qu’on travaille pour elle”.

La tarification : un choix juste Ce n'est pas de gaieté de coeur que la Ville a dû recourir à la tarification pour les écoles de musique, de sport, de coupe et couture et les Berlouffes (même si d'autres services publics restent gratuits - bibliothèque, musée... – et que d'autres sont devenus moins chers – garderies, activités du CSE pour les Wattrelosiens dont le quotient familial est le plus modeste). Pour la Municipalité, le choix qui s'offrait était le suivant : augmenter la fiscalité ou établir des tarifications. En résumé : faire payer tous les contribuables ou seulement demander une contribution à ceux bénéficiant de la prestation. “Il nous a paru plus juste d'opter pour la seconde solution, commente le député-maire, sur la base d'une grille de tarifs adaptés aux revenus de chacun. Ce n'est pas neutre : la tarification des emplacements à Berlouffes remplace une hausse de + 0,5 point de taxe d'habitation ; la tarification des cours du conservatoire de musique (que la Ville, à la différence d'autres communes, finance à 100 % !) représente + 1 point de T.H. Mais je veux aussi être clair et transparent sur ce point : toutes ces tarifications ne rapportent à la Ville que 75 000 euros. Une somme utile, bien sûr, mais qui ne représente qu'une toute petite part de l'effort budgétaire réalisé globalement par la Ville !” LE JOURNAL DE WATTRELOS N°103 \ P.13


...

ACTUALITE

MICHELET CHANGE DE SIECLE Non, on ne va pas réécrire l'Histoire : le fameux historien appartient bien au XIXe siècle dont il reste l'un des grands personnages français ; simplement, la vieille école maternelle (construite en 1955 !) qui porte son nom, en centre-ville, a été démolie cet été pour laisser place, à partir de février si tout va bien, à un bâtiment moderne de 1 600 m2 sur deux niveaux. C'était l'un des investissements majeurs prévus durant le mandat ; la Municipalité tiendra de nouveau son engagement en proposant aux enfants et aux parents, mais aussi à l'équipe pédagogique, tous attachés à cette école attenante et complémentaire de l'élémentaire Jean-Jaurès, un bâtiment à ossature bois qui tranchera nettement avec l'ancien. Comme il a fallu tout raser pour tout reconstruire, une école provisoire a été aménagée pour quelques mois à l'arrière de la salle Salengro, là où se trouve le stand de tir de l'amicale laïque du Centre : des portakabins ont été installés à cet endroit (coût : 100 000 euros), lesquels sont face à l'arrière du centre d'hébergement où une classe de l'école a également été installée. Entre les deux, un espace spécialement aménagé pour l'occasion : on y a coulé du bitume (pour 125 000 euros) afin de quasiment recréer une vraie cour d'école, avec un vieux tilleul en plein milieu ! Une rentrée bien préparée Le jour de la rentrée, il fallait donc que chacun trouve ses marques mais le directeur, Bernard Seghers, confiait au maire et à l'inspecteur de circonscription, Jean-Pierre Mollière, sa satisfaction en constatant les aménagements réalisés. On peut donc dire que cette période de transition - à quelques détails près – a été bien préparée et que les conditions d'enseignement et de vie scolaire sont les moins perturbées possibles. La patience sera d'autant plus payante qu'au final, la nouvelle école Michelet, reconstruite sur le site de l'ancienne, offrira une classe de plus, c'est-à-dire sept classes au total (trois au rez-de-chaussée pour les petits et quatre à l’étage pour les plus grands) pouvant accueillir 217 élèves.

dortoirs, et un préau / salle de jeux couvert et fermé, ouvrable sur la cour de récréation en lien avec l’accueil et la desserte des classes. En outre, l'établissement respectera la nouvelle réglementation sur l’accessibilité des handicapés (ascenseurs, etc.) et la réglementation thermique RT2012 (meilleure isolation et moins de consommation) grâce à l’emploi d’une technique performante de construction à ossature bois.

Les enfants et l’équipe pédagogique de l’école maternelle Michelet ont été installés dans des locaux provisoires (p. ci-dessous) ; cette situation ne devrait durer que quelques mois.

Six mois de travaux prévisionnels C'est d'ailleurs grâce à ce type de construction en bois, à base de modules pré-assemblés, que le chantier peut se dérouler si rapidement : un peu plus de six mois de travaux prévisionnels pour démolir et reconstruire une école, qui dit mieux ? Quant à la communication avec l’école élémentaire Jean-Jaurès (dont on a refait la cour cet été, profitant du chantier, pour 75 000 euros), elle se matérialisera par la création d’une cage d’escalier et d’un ascenseur de 20 personnes. Le coût estimé de cette nouvelle école est de 2,9 millions d’euros.

Plus grande, elle sera également beaucoup plus fonctionnelle, avec un accueil indépendant, une salle de psychomotricité et d’évolution, plusieurs

LE JOURNAL DE WATTRELOS N°103\ P.14


PARC DU BECK : LES ENTREPRISES ONT LEUR VILLAGE Wattrelos a inauguré le 8 octobre son tout premier village d'entreprises dans le parc d'activités du Beck. Quatre bâtiments de 1 200 à 1 500 m2 (divisibles à partir de 460 m2) à haute qualité environnementale accueilleront des PME à la recherche de locaux.

Le Villag e d’entreprises du Beck : un superbe ensemble de bâtiments économes en énergie.

Une première entreprise vient même de signer : elle sera la première occupante de ces locaux “nés d'un projet que jamais on n’aurait proposé à Wattrelos il y a encore 15 ans” a dit Dominique Baert lors de l'inauguration, en présence notamment de Bernard Derosier, président du Conseil général et de Michel-François Delannoy, maire de Tourcoing et président de la SEM Ville Renouvelée, promoteur de cette opération et aménageur du parc du Beck. « Ces dix dernières années ont permis d'accélérer considérablement l'implantation d'entreprises sur notre territoire » a précisé le député-maire, en rappelant que l'objectif de la Municipalité, en matière économique, est de constituer un tissu de PME de secteurs d'activités différents afin de pouvoir amortir les fluctuations de la conjoncture.

son d'un bouclage financier à élaborer à plusieurs (Batixia, Ademe, Conseils régional et général pour un investissement total de 6,3 millions d'euros) mais aussi de l'intégration d'un volet développement durable nécessitant études et réflexions : les quatre bâtiments de ce village se veulent en effet économes en énergie et respectueux de l'environnement. En fonction des bâtiments, le niveau d'équipements à visée de HQE (plafonds rayonnants, puits canadien, panneaux solaires photovoltaïques, panneaux de bois) ira croissant afin de mesurer concrètement les effets obtenus et bâtir une culture partagée d'optimisation des performances avec les entreprises installées.

Qualité environnementale croissante L’idée du village d’entreprises est née d'un contat : dans notre agglomération existent des ruches dans lesquelles naissent et grandissent les entreprises. Mais au sortir de la ruche, il faut trouver un local ; le village d’entreprises répond à cette demande. La réalisation de ce projet a pris du temps en rai-

LE JOURNAL DE WATTRELOS N°103\ P.15


...

SERVICE PUBLIC

L’ACTION GERONTOLOGIQUE Avec ses 136 agents, c'est l'un des plus gros services municipaux : la direction de l'action gérontologique, au sein du CCAS, agit au quotidien au plus près des personnes âgées de notre commune. Quatre pôles le composent : l'aide et les soins à domicile, l'hébergement, la restauration et les animations.

La prise en charge des personnes âgées est une priorité municipale ancienne, même s'il a fallu attendre 1966 pour voir apparaître un service d'aide-ménagère et 1973 pour l'inauguration d'un premier foyer-logement (la résidence de la Houzarde). L'année suivante, un service de repas à domicile était créé, suivi, un peu moins de dix ans plus tard, par un service de soins à domicile. Mais ce n'est qu'en 2002, à l'initiative de Dominique Baert, qu'est née l'idée de regrouper tous les agents concernés par la prise en charge des personnes âgées en une seule et même direction. Avantage : gagner en cohérence et pouvoir coordonner les actions. Nombreuses missions Dirigé par Sophie Liagre, en lien avec Marie José Dens, adjointe au maire chargée du Nouvel Age (délégation qui, elle non plus, n'existait pas auparavant), ce service de l'action gérontologique, au sein du centre communal d'action sociale, offre un service de prestations à l’usager : un intervenant est mis à disposition de la personne âgée qui paye la prestation auprès du service (l'employeur) Les missions de l'action gérontologique sont nombreuses (au nombre de 13 si on veut toutes les répertorier) mais on peut classer son action selon les quatre pôles qui définissent son organisation.

Une organisation en quatre pôles Le plus important d'entre eux – le service d'aide et de soins à domicile – regroupe quelque 75 aides à domicile, 8 aides-soignantes, 10 agents administratifs et 4 agents chargés de l'encadrement. Le second pôle – l'hébergement – concerne les quatre résidences (foyers-logements) de la commune que sont la résidence du Parc en centreville, celles du Touquet Saint-Gérard et de la Houzarde dans les quartiers éponymes, et La Roselière, toute nouvelle résidence de Beaulieu qui vient d'être inaugurée. Le troisième pôle – la restauration – concerne à la fois les restaurants des quatre résidences précitées, mais aussi le service portage de repas à domicile qui fonctionne tous les jours de l'année, sans exception. Enfin, le quatrième pôle – les animations – regroupe à la fois les ateliers (mémoire, gym...) dans les résidences et les divertissements proposés tout au long de l'année dans les différentes manifestations (fêtes, banquets...) avec bien sûr pour point d'orgue la Semaine Bleue qui vient de s'achever et dont nous vous rendrons compte dans le prochain numéro.

L’ELUE DELEGUEE

Marie-José Dens, adjointe au nouvel âge.

LA DIRECTRICE DU SERVICE

Sophie Liagre.

LE JOURNAL DE WATTRELOS N°103\ P.16


L’aide-ménagère et les soins à domicile L’objectif est de concourir au maintien à domicile des personnes âgées en leur dispensant : L’aide-ménagère, véritable auxiliaire de vie, accompagne dans les actes essentiels de la vie quotidienne (déplacements, habillage, aide à la toilette, au lever et au coucher), dans les actes ordinaires (courses, aide à l’entretien du linge et du logement), dans les activités de la vie sociale (stimulation des relations sociales, accompagnement dans les démarches adminsitratives), diagnostique aussi (signale tout état inhabituel de la personne aidée) et sait faire preuve d’écoute, de dialogue. Pour les personnes autonomes ou très peu dépendantes, la prise en charge des frais est subordonnée à l’accord de la Caisse de retraite (principalement la CRAM) ; pour celles légèrement à très dépendantes, il est possible de bénéficier d’une allocation personnalisée d’autonomie, par le Conseil général (en fonction des ressources et de la dépendance). Les soins à domicile regroupent les soins d’hygiène (nursing, toilettes, rasage, prise de médicaments) 7 jours sur 7, selon la prescription médicale et l’état de santé de la personne âgée (hors soins infirmiers). L’hébergement L’Action gérontologique gère 4 résidences pour fournir des appartements assurant une indépendance de vie, un encadrement qualifié et des services collectifs (restauration, aide à domicile, soins corporels, animations, etc.) pour les personnes seules ou en couple âgées d’au moins 60 ans et autonomes. Des aides financières au logement peuvent être attribuées selon les ressources. Voici ces résidences : - la Résidence du Touquet, 437 rue du Mont-àLeux. Tél : 03 20 26 29 27. - le Domaine de la Roselière (Beaulieu). Rens. : 03 20 81 65 56. - la Résidence du Parc, 101 rue Georges-Philippot. Tél : 03 20 82 87 74. - la Résidence de la Houzarde, 167 rue JulesGuesde, carrière André. Tél : 03 20 02 84 63. La restauration Chaque résidence possède son restaurant pour les pensionnaires et leur famille, et une prestation de portage de repas à domicile est proposée aux personnes âgées isolées et dépendantes. Le CCAS travaille avec la cuisine centrale : les repas sont livrés par liaison froide tous les jours de la semaine (jours fériés inclus). Les menus sont composés

d’une entrée, d’un plat avec son accompagnement, d’un fromage ou d’un dessert, accompagnés de pain, d’une boisson et d’une soupe pour le soir. Une diététicienne suit leur composition. Les tarifs de la prestation sont déterminés en fonction des ressources. Le service animation Au sein du CCAS, il existe un service animation qui propose diverses activités : culturelles, banquets, goûters, ateliers ludiques, atelier gym, d’écriture, patoisants, concerts/spectacles, carnaval, voyages, Semaine Bleue, semaine de la santé... Son objectif : concourir au maintien de la socialisation et de la vie culturelle. Les autres services L’action gérontologique, c’est aussi une foule de services quotidiens : - le service SOS dépannage : une équipe d’agents du CCAS assure des travaux d’entretien des jardins, tels que tailler les haies, tondre les pelouses... - la coordination hospitalière : une coordinatrice hospitalière aide au retour à domicile, gère les visites hospitalières et à domicile, les démarches CPAM, aides au placement, le partenariat avec les assistantes sociales, le CLIC (Centre Local d’Information et de Coordination), etc. - le suivi social : 3 enquêtrices effectuent un suivi social pour les demandes d’APA, d’aide à domicile, d’obligation alimentaire, les signalements sociaux et placements et délivrent les renseignements sociaux lors d’accueil au guichet. - les permanences gérontologiques : elles sont tenues dans les 4 résidences pour les aides administratives et les différentes prestations offertes par le CCAS. - l’accompagnement aux courses et au transport : elles concernent les visites chez les médecins spécialistes, à l’hôpital... - le lavage du linge : le CCAS est conventionné avec un pressing de la ville afin de proposer un lavage du linge avec ramassage à domicile (à raison de 6kg / mois) selon un tarif préférentiel. - le service télé-alarme : en partenariat avec le Conseil général, ce service a pour objectif la prévention des chutes et leurs lourdes conséquences. - la gratuité des transports : les personnes de plus de 65 ans non imposables bénéficient d’un accès gratuit au réseau de transport en commun de la Communauté urbaine de Lille.

LE JOURNAL DE WATTRELOS N°103\ P.17


...

INFOS QUARTIERS

QUOI DE NEUF DANS VOS QUARTIERS ? HOUZARDE EN EMPRUNTANT LE CHEMIN DES AUBEPINES... … on débouche immanquablement au clos de la Houzarde, juste derrière la résidence pour personnes âgées de la Houzarde, habile mariage de dominos pour personnes âgées (prolongeant le béguinage de la carrière André) et de maisons individuelles de qualité. Les dominos ont été inaugurés le jeudi 9 septembre en présence notamment du député-maire et de Bernard Carton, président du directoire d'Habitat du Nord, propriétaire-bailleur de ces logements construits par European Homes. En résumé : 24 logements supplémentaires (12 T2 et 12 T3) accroissent l'offre de logements pour personnes âgées dans le secteur, tandis qu'un ensemble de 16 maisons individuelles groupées complètent le lotissement, au gré de deux allées poétiquement baptisées chemin des Aubépines et chemin des Bruyères. Les bâtiments du béguinage (en rez-de-chaussée uniquement) sont groupés par deux, autour de

CRETINIER L’ESPRIT DE LA LAINIERE SURVIT ! C'est en effet le nom de l'emblématique filature du quartier que Lille Métropole Habitat a décidé d'attribuer à son ensemble de 53 logements, qui s'édifient actuellement entre les rues d’Oran, Watteau, Miribel et la cité Florin, c’est-à-dire entre les deux anciens énormes sites industriels du Crétinier (Peignage Amédée et Lainière), adossés à la Cité des Sports et au stade Amédée. Le programme est d'ailleurs situé sur le site de l'ancien garage à vélos de La Lainière. La première pierre a été posée début juillet par le député-maire et Alain Cacheux, président de LMH (ph. ci-contre) : 23 maisons y seront proposées en location (18 T4, 5 T5), ainsi qu’un immeuble collectif de faible hauteur (deux étages) de 20 logements (11 T2, 9 T3) et 10 maisons avec garages en accession à la propriété, selon la volonté de la Municipalité de pouvoir faire bénéficier aux habitants d’un projet mixte. Essentiellement implanté à Lille, Roubaix, Tourcoing et Villeneuve d’Ascq, LMH ne possédait

petits porches d’accès et comptent chacun une venelle piétonne. L’architecture est classique (briques et toitures de tuiles) et l'intérieur très lumineux, ainsi que l'ont laissé entrevoir Madame et Monsieur Navarro (photo). Les maisons individuelles offrent quant à elles des combles et un esprit de construction tout aussi traditionnel (briques et tuiles) par souci de cohérence et d’harmonie. Les volets et les portes d’entrées sont peints dans deux couleurs, différentes selon les habitations, afin d’éviter la monotonie de l’ensemble.

que deux résidences (32 logements) à Wattrelos ; il affirme ainsi sa volonté de mieux s’y implanter. Les travaux se poursuivront jusqu’en 2011 : une première tranche doit être livrée au 3e trimestre ; le reste au 4e.

LE JOURNAL DE WATTRELOS N°103 \ P.18


CENTRE ILS SONT FRAIS, SES POISSONS !

- rue Roosevelt, de la rue Carnot à la rue RogerSalengro, pour 12 000 euros ; - rue Jean-Casteur, de la rue Carnot à la rue RogerSalengro, pour 7 000 euros ; - rue Pasteur, de la rue Roger-Salengro à la rue Négrier, pour 5 000 euros PARKINGS PLUS PROPRES Egalement cet été, deux parkings ont bénéficié de liftings avantageux : - celui situé face au CSE (entre la rue de la Gare et la rue Delory) a reçu un revêtement d’attente (une émulsion, mélange de goudron et de cailloux, avant le lancement du réaménagement du centreville) afin d’éviter aux usagers la poussière et les trous en formation pour 10 000 euros ; - celui qui fait face au cimetière rue de Leers (ph. cidessous), à la demande du maire, a été complètement refait (il était en schiste) par les services de la Communauté urbaine, à l’instar de celui situé face à l’ancien crématorium (pour 100 000 euros).

Ils sont tellement frais qu'ils attirent les honneurs et les gourmets ! Christophe Cresson, qui a ouvert la poissonnerie Cap Nord au numéro 75 de la rue Pierre-Catteau il y a tout juste un an, vient en effet d'être distingué dans le cadre du concours annuel organisé par la Boutique de gestion Espace qui aide les créateurs d'entreprise : 1er prix catégorie commerce, s'il vous plaît ! Une distinction à l'échelle de l'agglomération qui prend encore davantage de relief si l'on ajoute le prix d'honneur régional qui l'accompagne. Arrivages de produits de la mer tous les jours, plateaux de fruits de mer, plats cuisinés et service traiteur font le succès de cette entreprise qui a désormais trouvé son rythme de croisière en s'adaptant aux demandes et aux besoins de sa clientèle, et qui a même reçu les honneurs de l'émission de M6 Un dîner presque parfait, diffusée récemment, l'un des concurrents (roubaisien) étant venu faire ses courses chez Cap Nord sous l'objectif des caméras! Cap Nord, du mardi au samedi de 8 h 30 à 19 h et le dimanche de 9 h à 12 h, 03 20 83 64 85. AVEC UN NOUVEAU TAPIS, C’EST MIEUX Cet été, plusieurs tapis (c'est-à-dire le revêtement de sol) de chaussées ont été refaits par les services de la Communauté urbaine à la demande de la Ville : - rue Delory (de la rue Jean-Jaurès à la rue GeorgesPhilippot) pour 27 000 euros ;

MARTINOIRE RENTREE SECURISEE A VOLTAIRE C’est une fierté pour la Municipalité qui, ces dernières années, n’a pas ménagé ses efforts pour obtenir de LMCU l'aménagement des abords de l'école Voltaire : afin de limiter la vitesse des automobilistes dans la rue Voltaire, des aménagements de sécurité ont été réalisés par LMCU. Un nouvel enrobé sur la chaussée complète la pose de plateaux surélevés de part et d’autre de l’école ; par ailleurs, la vitesse y est désormais limitée à 30 km/h, et les trottoirs ont été refaits des deux côtés de la chaussée pour d’un côté mieux délimiter les places de stationnement, de l’autre réserver des espaces à de futures plantations… Parents d’élèves, comité de quartier, associations, tous les soutiens à la demande municipale ont été les bienvenus dans la mobilisation qui a ainsi permis, outre le réaménagement de l’entrée de l’école (plus esthétique), une rentrée scolaire sécurisée !

LE JOURNAL DE WATTRELOS N°103 \ P.19


...

INFOS QUARTIERS

BEAULIEU LA PISCINE REJOINTOYÉE Inaugurée en 1973, la piscine municipale de Beaulieu a bénéficié de nombreux travaux ces dernières années (notamment la rénovation des carrelages des douches et l’adaptation des sanitaires pour les personnes à mobilité réduite, mais aussi la rénovation du système de ventilation et de chauffage afin d’améliorer la qualité de l’air). Cet été, l'équipement a été fermé du 16 août au 12 septembre car il fallait refaire les joints de carrelage en résine autour des bassins sur une surface de 600 m² et réaliser une fondation pour la pose d’un container. Coût de l’opération : 68 695 €.

AJIR.COM MIEUX LOGÉE Le local associatif d’Ajir.com, association qui a pour vocation l’accompagnement scolaire des jeunes, la sensibilisation vers une démarche citoyenne dans l’environnement et l’initiation à l’informatique, situé au 92 rue Léon-Blum avait bien besoin d’un coup de... jeune, précisément. En septembre, des travaux de remise en état (cloisonnement, carrelage, électricité, plomberie, ventilation...) ont donc été lancés pour qu’Ajir puisse encore mieux... agir ! Coût de l’opération : 80 700 € dont 53 360 € pris en charge par le Conseil régional (programme ANRU).

ESPACE TITRAN : ÇA PREND FORME ! L'espace Maurice-Titran, pôle de services famillepetite enfance construit à partir des bâtiments de l'ancien centre social et du centre culturel LéonBlum attenant, se termine. Ainsi, la halte-garderie est revenue dans ses (nouveaux) murs après avoir été provisoirement installée à l’école Albert-Camus. Gérée par le centre social, elle comporte 20 places (5 de plus que précédemment) pour une garde temporaire. La crèche municipale multi-accueil ouverte au printemps et la halte-garderie ont chacune un jardin et disposent d’une salle de psychomotricité commune partagée aussi avec le Relais d’assistantes maternelles. Le jardin Pirouette, géré par le centre social, accueille des parents et enfants de moins de 3 ans dans un espace détente pour découvrir et communiquer avec d’autres adultes, d’autres enfants. L’ESPLANADE SE DESSINE Après la démolition de la barre Coty (et celle récente de la résidence Beaulieu - nous y reviendrons dans le prochain numéro), l’esplanade centrale se dessine en cet automne 2010. On s’y promènera, on y jouera, le marché s’y installera... Vivement !

LE JOURNAL DE WATTRELOS N°103\ P.20


...

DANS LE RETRO

SOUVENIRS D’ENFANCE

Photo de classe de l’école de la Baillerie, transmise par Léopold Desmet. Quelques noms, en haut de gauche à droite : 1. G.Tiberghien, J. Volkart, Gomane, Desnoulet, Debrouvere, Flament, L. Desmet, Debloc... 2. Six, J. Guillot, Delcourt, R. Codron, Duponchel, Six, J. Rachez... 3. Decochies, Lemaire, Duflot, J.Tiberghien, R. Decock, Merlin, Bavay, Romens... 4. J. Lejeune, Doutreluigne, Dumoulin, Dujardin...

Photo de classe de maternelle de l’école de l’Enfant-Jésus, année scolaire 1954/1955, transmise par Martine Hennebel. Studieux, les petits !

LE JOURNAL DE WATTRELOS N°103\ P.21


...

SPORT

EN DIRECT DES CLUBS TWIRLING BÂTON Avec ses 30 licenciés (9 athlètes en individuel ; 3 duos dont un mixte), le twirling club wattrelosien est engagé en championnat de France de Nationale 2 et Nationale 3. Son objectif est de faire connaître le twirling bâton, sport méconnu du grand public, et faire participer un maximum d'athlètes aux compétitions nationales. Le loto du club (avec concours de déguisement pour les enfants à l'occasion d'Halloween) aura lieu le 6 novembre à la salle de la Concorde à Wattrelos. Nouveauté cette année : le premier calendrier du club sortira pour l'année 2011.

ESCRIME La saison sportive s'est achevée de belle manière pour le club de Wattrelos qui a présenté trois jeunes tireurs aux masters, en juin, chargés de désigner le champion de région. Au sabre, chez les pupilles, Romain Allouis s'est classé 3e et Romain Lemaire 8e ; chez les benjamins, Donatien Marez s'est classé 6e, sous les encouragements du maître d'armes Laureen Dreveton et des nombreux parents et enfants accompagnateurs. Bravo ! Signalons également que le club a formé avec succès à l'arbitrage 4 tireurs (sur 6 présentés au difficile examen), lesquels ont donc débuté une formation départementale et une en probatoire au niveau régional. Début septembre, le club, sous la présidence de Denis Lejeune, a repris ses activités après une saison record (63 licenciés). Les tireurs seront accueillis à partir de 8 ans, sans limite d'âge, pour apprendre le sabre, le fleuret et bien entendu l'épée dans des conditions d'accueil et de travail idéales à la Cité des Sports. D'ailleurs, devant le nombre croissant de pratiquants au fleuret et le développement de l'escrime loisir adulte en épée, un cours supplémentaire a lieu le lundi soir de 19 h à 20 h 15 : une séance technique pour ces deux armes en plus des entrainements des autres jours de la semaine. Pour une première adhésion, prêt de matériel compris, le montant de la cotisation annuelle est

compris entre 90 € et 135 € : tarif sans surprise puisqu'il comprend la licence, l'assurance et les cours… alors qui a dit que l'escrime était un sport onéreux ? Seul le gant par mesure d'hygiène est à acquérir séparément pour une vingtaine d'euros. Rens. : Cité des Sports, rue Amédée-Prouvost, mardi et vendredi de 19 h à 20 h 30, 03 62 28 59 07, club@escrime-wattrelos.fr, http://www.escrimewattrelos.fr.

L’équipe sabre pupilles du club de Wattrelos : Romain Allouis, Donatien Marez, Romain Lemaire et Laureen Devreton, leur maître d’armes.

LE JOURNAL DE WATTRELOS N°103 \ P.22


GYMNASTIQUE Jean-Zay Gym

Le club accueille les enfants dès 2 ans, ainsi que les enfants handicapés pour de la baby gym et de l’éveil gymnique, mais propose aussi des cours spécialisé pour les plus de 50 ans et les personnes handicapées (sauf celles se déplaçant en fauteuil). Des cours sont également proposés aux adultes. Essais et inscriptions possibles jusqu’en décembre pour les adultes et débutants, et en fonction des places encore disponibles pour la petite enfance qui a démarré fort la saison. Horaires pour les enfants de moins de 6 ans : samedi matin ; de plus de 6 ans le mercredi aprèsmidi (filles) et le lundi soir et mercredi après-midi (garçons) ; adultes : lundi, mardi, jeudi et vendredi soir (vendredi matin pour les cours seniors). Nouveau : un cours de basic step (aérobic) pour les + de 15 ans est proposé un mardi et un mercredi soir sur deux. A venir : la fête départementale à Salengro dimanche 28 novembre, en collaboration avec La Gauloise. Venez nombreux ! Rens. : 34, rue A. Delecourt, 03 20 11 04 52 de 18 h à 20 h, ou Christine Parisseaux, 06 27 17 38 82.

Amigym L'association propose, au CSE, de la gym d'entretien pour adultes afin d'être bien dans son corps et de garder la forme (renforcement musculaire, cardio, gym douce, LIA) dans une ambiance conviviale pour tout(e) adhérent(e) de 18 à 80 ans. Les cours se déroulent le lundi (cardio attack de 14 h à 14 h 45 et body sculpt de 14 h 45 à 15 h 30), le mardi (gym douce de 9 h à 10 h 30), le jeudi (cardio, body sculpt, stretching de 18 h 30 à 19 h 30), le vendredi (gym d'entretien de 14 h à 14 h 45 et gym danse et relaxation de 14 h 45 à 15 h 30) et le samedi (taille abdos fessiers de 9 h 30 à 10 h 15 et stretching de 10 h 15 à 11 h). Contact : Sylvie Gillon, 03 20 82 83 85 ou 06 58 91 99 13. amigym@hotmail.fr ou titili@hotmail.fr

Wattrelos GRS Depuis la mi-octobre, Wattrelos GRS a engagé 22 gymnastes dans les compétitions individuelles Ufolep GRS, en district, qui seront suivies en novembre par le Départemental, et le 5 décembre, par le Régional. Les activités des catégories écoles GRS, Coupe Jeunesse néo et zone ont repris dès le 16 septembre et le club a en ligne de mire la préparation de la fête de Noël programmée le samedi 18 décembre à la halle de sport du Crétinier. La fête sera aussi pour les parents qui pourront venir apprécier la prestation de leurs enfants.

White & Blue Gym Les cours de fitness ont repris du lundi au vendredi, matin et soir. Au menu : step, LIA, renforcement musculaire, mise en forme et, nouveauté, gym douce, Pilates, body barre. Le club propose également des cours de danse moderne / funk pour adultes mercredi et vendredi soir ; mercredi et samedi après-midi pour les enfants. Deux nouveautés : de la danse classique mercredi matin et du baby éveil (2-4 ans) le mercredi de 10 h à 11 h (cours d'essai gratuit), et prochainement un stage de self-défense ouvert à toutes. White & Blue vous accueille dans sa salle entièrement refaite cet été au 68, rue Pierre-Catteau. Rens. : 03 20 81 14 25 ou whiteandbluegym@hotmail.fr ; site internet : www.whiteandbluegym.keosite.com LE JOURNAL DE WATTRELOS N°103 \ P.23


...

SPORT

TAEKWONDO Avec ses 80 licenciés, le Lane-Xang, où l'on apprend le taekwondo, l'hapkido et le body taekwondo, a repris l'entraînement dont les horaires s'organisent comme suit : pour le taekwondo, les enfants ont cours le lundi et mercredi de 18 h à 19 h et les adultes le lundi et mercredi de 19 h 30 à 21 h 30 ; pour le hapkido, les entraînements ont lieu le mardi de 20 h à 21 h 30 et le vendredi de 19 h à 21 h 30 ; le body-taekwondo se déroule quant à lui le jeudi de 18 h à 19 h et le samedi de 9 h à 10 h. Les inscriptions pour chacune des disciplines ont lieu au lieux et heures d'entraînement. Le club a engagé cette saison une équipe dans les catégories suivantes : vétérans, seniors, juniors, cadets, minimes, benjamins, pupilles et poussins, l'objectif étant que chacune de ces catégories puisse obtenir dans les compétitions une médaille d'or, d'argent ou de bronze pour le club et pour la Ville. En projet : l'organisation du championnat régional benjamins et minimes. Contact : Cité des Sports, 22 rue Amédée-Prouvost, 06 63 65 79 73 (Maître Phanithavong).

AUTOMOBILE PERFECT RALLYE

La dernière boucle, de nuit et sous la pluie, redevenait très glissante : il fallait assurer pour rentrer au parc et décrocher une 16e place au general (5e de classe 2 litres), un résultat plus que satisfaisant ! En ligne de mire de Perfect Rallye cet automne : le rallye LRT de Comines dont nous vous rendrons compte dans le prochain numéro.

FOOTBALL

L'association Perfect Rallye a participé au rallye national du Ternois les 24 et 25 septembre. Après une spéciale show sur le circuit de Croix-enTernois, l'équipage Deconinck-Dewzelle a décroché un 28e temps lors de la première journée sur 140 partants. Le samedi, sur un terrain trempé et pluvieux, l'équipage faisait le choix de partir équipé de pneus pluie sur des routes très glissantes et piégeuses. Pour la deuxième boucle, le terrain s'asséchait et le parcours devenait rapide, permettant une conduite à allure élevée et de prendre beaucoup de plaisir.

Wattrelos Football Club Avec ses 369 licenciés, le WFC compte cette saison 15 équipes (4 de seniors, 1 de -19 ans, 1 de 17 ans, 2 de -15 ans, 3 de benjamins, 4 de poussins) ainsi que 50 débutants. Les seniors A, forts de leur titre de champion de district, jouent cette saison en Promotion d'excellence ; les seniors B en 1ère division ; les seniors C et D en réserve ; les -19 ans (vice-champion l'an dernier) jouent en Promotion d'excellence ; les -17 ans (champion l'an dernier) sont montés en Promotion ; les -15 ans A évoluent au niveau 1 (3esl'an dernier) et les B au niveau 3 (4es l'an dernier). Objectifs de la saison pour le club qui prévoit une soirée familiale le 13 novembre salle AmédéeProuvost : faire aussi bien que la saison dernière.

LE JOURNAL DE WATTRELOS N°103 P.24


BOXE FRANCAISE

JUDO Un second professeur a rejoint le judo club wattrelosien : il s'agit d'Alexandre Ghesquière, filleul de Jean-Marc, et comme son parrain, est aussi diplômé d'Etat (BEES 2e degré). Il est ceinture noire 4e dan et connaît très bien Wattrelos pour y avoir obtenu sa ceinture noire avec, comme professeur... Jean-Marc bien sûr, mais aussi son père Patrick, lui aussi diplômé d'Etat et 4e dan. La lignée des Ghesquière au service du judo club wattrelosien, fondé en 1953 par Henri Ghesquière, n'est pas là de s'éteindre !

La saison débute fort à la Savate wattrelosienne puisque le club compte déjà 90 licenciés, petits et grands. Une compétition vient déjà de se dérouler à Calais où la Savate avait inscrit beaucoup de tireurs ; les résultats seront communiqués lors de la prochaine édition du journal municipal.

TENNIS DE TABLE L'USWSACL présente cette saison une équipe seniors en FFTT (départementale 1) et deux équipes seniors + une équipe de jeunes en Ufolep jouant en honneur, et division 1 et 2. Avec sa trentaine d'adhérents pour le moment (de nombreuses arrivées sont en cours), la vocation du club est de fournir aux pongistes une offre pour les compétitions mais aussi pour le loisir. Les objectifs sont de maintenir l'équipe 1 en départementale 1, de figurer au mieux dans chaque division Ufolep, et bien sûr d'assurer un entraînement régulier et attractif pour les jeunes afin de les fidéliser. En projet : l'organisation des finales régionales des coupes Ufolep par équipes (coupe de l'amitié) le dimanche 13 février, mais aussi celle des finales interdistricts le 28 mai.

LE JOURNAL DE WATTRELOS N°103\ P.25


...

SPORT

WATER POLO : L’UNION FAIT LA FORCE ! Cette saison, l'équipe première du club de waterpolo de Wattrelos est montée en Nationale 1 de façon un peu particulière : en fusionnant avec celle de Tourcoing et de Lille, qui forment désormais les Enfants de Neptune de Lille Métropole. L'entraîneur est wattrelosien : David Verbestel. Il est vrai que notre métropole comptait jusqu'à présent trois équipes premières de haut niveau : Wattrelos en Nationale 2, Tourcoing en Nationale 1 (mais qui descendait en N2) et Lille en Nationale 2 (qui montait en N1). Les maires de Wattrelos et de Tourcoing, Dominique Baert et Michel-François Delannoy, ainsi que Michelle Demessine, adjointe au maire de Lille chargée des sports, se sont donc rencontrés pour étudier le projet d'une équipephare métropolitaine, sans pour autant toucher à l'identité des trois clubs qui conservent ainsi leurs structures, leur encadrement et leurs licenciés. Pour faire simple, on a rassemblé les meilleurs joueurs des trois équipes pour former l'ENLM dont font partie cinq Wattrelosiens : l'entraîneur, David Verbestel (qui travaille en collaboration avec Jérôme Desrumaux, le coach lillois), et quatre joueurs, Maxime Lionne, Jérôme Desmettre, Maxime Zelinsko et Karim Taleb. Mais ce regroupement de talents – parmi lesquels trois joueurs hongrois – ne doit pas faire oublier qu'une équipe a besoin de temps pour se trouver une cohésion et des automatismes.

A Wattrelos, des effectifs en hausse “L'objectif est le maintien direct sans barrage, explique David Verbestel. En clair : terminer le championnat au pire à la 7e place (sur 12 équipes engagées), sachant que les premières places ne devraient pas échapper, si la logique sportive est respectée, à Noisy-le-Sec, Senlis et Saint-Jean d'Angély.” Pour cela, nos poloïstes s'entraînent dur toute la semaine, parfois deux fois par jour, dans les bassins des trois villes. Le championnat vient à peine de débuter (contre Noisy) et doit permettre de confirmer les signaux encourageants du tour préliminaire de Coupe de France durant lequel l'ENLM a manqué de peu la qualification ; un match vient d'ailleurs d'avoir lieu à la piscine municipale de Beaulieu contre La Rochelle. “Cette mutualisation des compétences, des joueurs et de l'encadrement a aussi eu pour vertu de renforcer les bases de nos clubs respectifs, de pouvoir travailler plus sereinement en se dégageant l'énergie et le temps qui étaient auparavant consacrés à l'équipe première, ajoute David Verbestel. A Wattrelos, le nombre de licenciés est en augmentation et la formation des jeunes, sans laquelle rien n'est possible, est privilégiée dans toutes les catégories.” De quoi réjouir le président wattrelosien Thibaut Mercier !

David Verbestel, entraîneur wattrelosien devenu... entraîneur métropolitain !

L’équipe des Enfants de Neptune de Lille Métropole lors du premier match de championnat. (ph. : E. Ducoulombier)

LE JOURNAL DE WATTRELOS N°103\ P.26


...

SANTE

OCTOBRE ROSE : L’AFFAIRE EST DANS LE SAC ! Vous savez, Octobre Rose, c'est cette campagne de prévention du cancer du sein partie des EtatsUnis, à l'initiative d'un grand laboratoire producteur de produits cosmétiques, et parvenue jusqu'à nous, en France... et à Wattrelos ! A l’initiative d’Anne Duquesnois, adjointe à la santé, notre ville avait en effet relayée cette campagne pour la première fois il y a deux ans : on se souvient notamment du thème 2009 Sensibilisons notre entourage, et des petits bracelets de la même couleur, symboles de l'opération, distribués en mairie ou confectionnés par des Wattrelosiennes. C’est le cas de nouveau jusqu'au samedi 30 octobre grâce à l'atelier santé ville que coordonne Elodie Gérard. “L'idée de départ est que le message se transmet plus facilement, plus spontanément quand il est transmis par un ami, par un membre de la famille que par un professionnel ou par le biais des médias, explique Elodie. Octobre Rose est donc un événement participatif durant lequel les femmes sont invitées à s'informer, à échanger, à encourager leur entourage féminin – particulièrement les dames âgées de 50 à 74 ans – à faire une mammographie et même à se retrouver entre elles dans le cadre d'une activité créative.”

Le résultat de leur travail est visible en cette dernière semaine d'octobre dans la galerie du CSE (jusqu'au samedi 30 à midi) ; une exposition visant à conclure par un temps fort la campagne 2010 dont le thème est Voyons la vie en rose et permettant de se rendre compte que l'imagination et l'inventivité, voire le talent artistique n'ont pas manqué durant ces ateliers ! En attendant Mars Bleu On notera également, dans cette galerie du CSE, la présence concomitante à cette exposition de deux étudiants infirmiers qui proposent tous les jours aux visiteurs des questionnaires, ainsi que de l'association pour le dépistage des cancers dans le département du Nord (ADCN) et de la CPAM qui a prévu de remettre une rose le samedi à toutes les dames qui auront la bonne idée de venir y faire un tour, ainsi qu'aux participantes à cette campagne. “Une campagne rendue possible grâce à une subvention obtenue par la Ville auprès de la Région dans le cadre des programmes régionaux de santé”, ajoute Elodie, qui précise également qu'Octobre Rose fait écho à un autre événement coloré : Mars Bleu, destiné à dépister le cancer colorectal cette fois.

Un sac pour engager la conversation Cette activité a consisté cette année à personnaliser la décoration de sacs en tissu destinés à faire les courses en jouant sur les couleurs (rose, de préférence !), les motifs mais aussi sur les textes inscrits dessus qui pouvaient afficher des messages forts relatifs au dépistage du cancer du sein. Pourquoi ? Parce qu'un sac, cela se voit et cela permet d'engager la conversation sur le sujet. Pour cela, des sacs blancs étaient disponibles en mairie et des ateliers de confection ont été organisés dans les trois centres sociaux de la ville (Laboureur, Avenir, Mousserie) durant le mois d'octobre par les usagers mais aussi par toutes les femmes volontaires en compagnie de référentes santé (formées en octobre 2009 par le CIRMCRIPS pour devenir adultes relais cancer) et d'étudiants de l'IFSI (institut de formation aux soins infirmiers) pour appuyer la démarche.

LE JOURNAL DE WATTRELOS N°102\ P.27


...

CULTURE

MANGE-MOI ET OOORIGINES : AUX SPECTACLES, LES ENFANTS ! Mange-moi

Alia, petite fille boulimique, se sauve de l'école pour ne plus entendre qu'elle est trop grosse. Elle rencontre un ogre squelettique rejeté par les siens car il a décidé de ne plus manger d'enfants. Pour combler le vide qu'il a au-dedans, l'anogrexique gobe les paysages, dévore les levers de soleil, les déserts et les nuits étoilées… Mais malgré cela il risque de disparaître. Pour aider son nouvel ami, Alia doit aller chez les dévorants chercher de quoi le nourrir. Elle part à l'aventure, en marchant sur le fil de l'horizon… Par le Théâtre de l’Embellie de Nathalie Papin. Texte édité à l'Ecole des loisirs. Spectacle pour tous à partir de 7 ans.

Mardi 16 novembre À 18 h 30 - C.S.E. - 10 rue G.-Delory Tarifs : 1€ pour les enfants - 3€ pour les adultes Billetterie : Office de Tourisme - 189, rue Carnot

Ooorigines Il était une fois un œuf. Ou comment deux comédiennes s'emparent de la question des origines… Accompagnées de valises et d'objets elles vont investir le plateau vide pour raconter la création du monde à leur manière, avec leurs questionnements et leurs fantaisies. Il sera question de chiffres qui font tourner la tête, de météorites qui tombent mal, de jardinage paradisiaque, de nos nombreux arrières-pépés et arrières-mémés, mais aussi du curieux hasard de la vie et de notre terre qui continue à tourner tant bien que mal ! Une petite fable philosophique, poétique et drôle, qui emmène en voyage à travers les grandes questions de la vie. Par la compagnie Tourneboulé Fable philosophique pour deux comédiennes, objets et marionnettes Pour tous à partir de 7 ans (même si on ne comprend pas tout !) Mardi 7 décembre À 18 h 30 - C.S.E. - 10 rue G.-Delory Tarifs : 1€ pour les enfants - 3€ pour les adultes Billetterie : Office de Tourisme - 189, rue Carnot LE JOURNAL DE WATTRELOS N°103\ P.28


... Exposition : entrée libre. Spectacles : billetterie et/ou rens. à l’office de tourisme 189, rue Carnot, tél : 03 20 75 85 86 Tous les détails sur www.villewattrelos.fr > rubrique agenda Concerts : http://bamwattrelos. online.fr

AGENDA

Les rendez-vous du Musée des arts et traditions populaires Rens. : 03 20 81 59 50 - Expositions : - du 9 novembre au 9 janvier 2011 Chapeau Catherinette ! Les élèves de la classe d’arts plastiques de Madame Bretonnier, du lycée Emile-Zola, vous étonneront avec des chapeaux inouis nés de leur imagination dignes du XXIe siècle ! Entrée gratuite.

Les rendez-vous de l’Office de Tourisme Rens. et réservations au 03 20 75 85 86 - Visite du musée des arts et traditions populaires, à 15 h le dimanche 14 novembre.

Rendez-vous patoisants Rens. et réservations au 03 20 81 59 03 - Atelier patoisant Nou’parlach jeudi 18 novembre, jeudi 16 décembre,à 15 h au CSE. Entrée 2 €.

Rendez-vous théâtre et jeune public Rens. et billetteries au 03 20 75 85 86 - Mange-moi par le Théâtre de l’Embellie, à partir de 7 ans au CSE le mardi 16 novembre à 18 h 30 - Ooorigines par la compagnie Tourneboulé, à partir de 7 ans au CSE le mardi 7 décembre à 18 h 30. Tarifs : 3 € / 1€ pour les moins de 18 ans.

Les rendez-vous de la Boîte à Musiques Rens. et billetteries au 03 20 02 24 71 03 20 75 85 86 - Concert (chanson), festival Roubaix à l’accordéon : Barcella (Fr) + La Goutte (Fr) le vendredi 22 octobre à 20 h 30. Tarifs : 6 / 8 / 10 €. - Concert hip hop / rap, plateau 100 % hip hop new yorkais avec Danny Diabolo & Shot Blokers + Skam Dust le dimanche 24 octobre à 20 h. Tarif : 8 €. - Concert chanson / électro : Chamots (Fr) le vendredi 29 octobre à 20 h 30. Gratuit. - Concert (chanson) Les Mauvaises langues + La Goutte le mercredi 10 novembre à 20 h 30. Tarif : 10 €. - Concert rock : plateau Sleaze Rock Us avec LA Guns (USA) avec le guitariste Tracci Guns, membre fondateur du groupe Guns N’ Roses + Pretty Boy Floys (USA) + Guest. le mercredi 8 décembre à 20 h 30. Tarif : 17 €.

Les rendez-vous de la bibliothèque Rens. 03 20 81 66 38 ou 03 20 28 44 45 (bibliothèque du Sapin Vert) - Cric Crac voilà des histoires, mercredis 3 et 17 novembre, 1er et 15 décembre à 10 h 30 à la bibliothèque annexe - Vidéo Mômes, mercredi 3 novembre à 14 h 30 : Pierre et le loup - Délices de livres mardi 16 novembre à 14 h 30 à la bibliothèque annexe - Atelier d’initiation à la recherche documentaire sur Internet, mardi 30 novembre à 9 h 30 - Exposition du 7 au 31 décembre, Anne-Marie Vin, installatrice de mots. Mots à lire, monomots, belles-lettres, mots’Art-mots, contre-écriture, dicoslégos, papivres... - Club lecture, samedi 11 décembre à 14 h 30 - En novembre, mise en valeur du travail des élèves du lycée Savary qui ont réalisé une exposition sur Haiti. Histoire, géographie, civilisation, religion vaudou... pour comprendre le drame qui a touché ce pays. Et de nombreux ouvrages sur ce thème.

Les autres rendez-vous Samedi 30 octobre de 14 h à 17 h, visite du nouveau crématorium, rue de Leers Les 30, 31 octobre et 1er novembre, salon du Commerce Lundi 8 novembre, conférence du club Ensemble Volcans sacrés et sacrés volcans à la MEP à 14 h 30. Rens. : 03 20 75 14 97 Dimanche 21 novembre : salle Roger-Salengro, concert de la Sainte-Cécile par l’Union musicale à 10 h 30 Samedi 27 et dimanche 28 novembre : journées portes ouvertes aux ateliers du Lion, centre Stalingrad le samedi de 10 h à 12 h et de 14 h à 18 h et le dimanche de 10 h à 18 h Samedi 27 novembre : élection de Miss Wattrelos 2011 au CSE à partir de 20 h Samedi 4 décembre : salle Roger-Salengro de 8 h à 12 h 15, don du sang Lundi 6 décembre, club Ensemble, sketches en patois à la MEP à 14 h 30. Rens. : 03 20 75 14 97 Lundi 20 décembre, club Ensemble La cuisine bio à la MEP à 14 h 30. Rens. : 03 20 75 14 97 Du 17 au 24 décembre : Noël festif Dimanche 19 décembre : salle Roger-Salengro, spectacle de White & Blue Gym.

LE JOURNAL DE WATTRELOS N°103\ P.29


... GROUPE SOCIALISTE, DEMOCRATE ET REPUBLICAIN : 2010, L’ANNEE DE L’ENFANCE A WATTRELOS ! Cette année 2010 aura été marquée par le lancement ou l'aboutissement de projets majeurs pour l'enfance à Wattrelos. Dans un contexte financier que l'on sait pourtant tendu, la Ville veut continuer d'investir. Car Wattrelos poursuit sa marche en avant et l'équipe municipale garde le cap, avec le souci constant de respecter sa feuille de route et de tenir les engagements pour lesquels elle a été élue. Ainsi, les trois premières propositions de son programme pour le mandat 2008-2014 ont été réalisées (ou commencé de l'être) en cette année 2010 : reconstruire l'école maternelle Michelet, reconstruire la crèche du Sapin Vert et ouvrir une crèche à Beaulieu au sein d'un pôle famille-enfance. On peut même ajouter à cette liste la rénovationtransformation, l'an dernier, de la crèche du Centre, ainsi qu'un autre engagement tenu cette année au bénéfice des enfants mais dans un cadre plus ludique : le remplacement des jeux au parc du Lion (pour 250 000 euros) – même si un acte criminel, à la fois lâche et odieux, nous a privés de l'Araignée, dont les câbles ont été sectionnés cet été. La crèche du Sapin Vert, incendiée en 2007 suite à un acte criminel tout aussi inqualifiable, a ainsi ouvert ses portes le 1er septembre. Plus moderne, plus spacieuse, plus fonctionnelle, plus lumineuse et plus économe en énergie, elle accueille autant d'enfants que l'ancienne ; elle en accueillera même davantage à la rentrée de janvier. Pendant ce temps, la Maison des Services du quartier retrouvera sa configuration d'origine. Cette ouverture au Sapin Vert fait écho à celle d'une autre crèche, à l'autre bout de la ville celle-là, au printemps dernier : Beaulieu dispose désormais (enfin !) d'un lieu d'accueil du même type pour les tout-petits, avec une capacité d'accueil de 15 places, complétée par l'intégration de la halte-garderie (20 places) au sein du pôle famille-enfance Maurice-Titran qui, rappelons-le, n'est ni plus ni moins que le plus gros investissement du mandat (5,2 millions d'euros). Enfin, installés dans des locaux provisoires derrière la salle Salengro le temps des travaux, les élèves et l'équipe pédagogique de Michelet intégrent leur nouvelle école avant le printemps prochain. La reconstruction de l'école maternelle Michelet, en cours, marque la volonté forte de la Municipalité d'apporter tout son soutien au monde de l'éducation : toutes les écoles publiques de la commune ont été rénovées ou reconstruites ces vingt dernières années, et dotées de plates-formes informatiques pour promouvoir l'égalité des chances, y compris dans le domaine numérique. Au reste, Wattrelos consacre 7,5 millions de son budget annuel à l'éducation au sens large, c'est-à-dire deux fois plus que ce qu'elle est tenue d'y consacrer de par ses compétences obligatoires ! C’est dire si l’enfance, vos enfants sont une priorité forte de la Municipalité. Pourquoi ? Parce que vos enfants sont l’avenir de Wattrelos.

TRIBUNE LIBRE GROUPE COMMUNISTE ET CITOYEN : WATTRELOS DANS LA TOURMENTE ? Ce n'est pas d'hier que les Elu(e)s Communistes et Citoyens de Wattrelos alertent la population de notre ville et souhaitent les mobiliser afin de mettre en échec le projet du Président de la République, de dynamiter la Liberté Constitutionnelle des collectivités locales et territoriales (ville - Conseil Général - Conseil Régional - Communauté Urbaine). Le but est simple : le Président et le Gouvernement veulent mettre en œuvre les politiques qu'ils jugent indispensables pour asphyxier financièrement les communes. Le désengagement de l'Etat sera donc encore plus massif en 2011. Réduire les moyens des collectivités (donc de Wattrelos) est un nonsens absolu ! Celles-ci réalisent 73 % de l'investissement public. Elles font vivre une activité économique génératrice d'emplois pour des projets utiles. Les investissements wattrelosiens -en ce moment et entre autre- la reconstruction de l'Ecole Maternelle Michelet permettent cette activité économique et de consolider l'emploi. Les Collectivités apportent aussi un soutien irremplaçable à la vie associative. Elle sont le lieu où la démocratie de proximité PEUT et DOIT se développer. A Wattrelos -nul n'est parfait- des situations conflictuelles ont eu lieu, des difficultés financières nous obligent à faire payer des activités qui, hier, étaient gratuites. Le désengagement de l'Etat est en cause mais il n'est pas le seul, car nous travaillons depuis 2003 sur des budgets difficiles. Notre groupe prend ses responsabilités (5 Elu(e)s sur 39) dans la Majorité Municipale, mais ces derniers prendront leur part et contribueront à mettre en œuvre un budget " VERITE ". Il faut que notre ville conserve un haut niveau de services publics, sinon à quoi servirait une Majorité de Gauche ! Le groupe Communiste et Citoyen Guy DUEL, Sylvie ZAÏDI, Daniel LEFEVRE, Thérèse JACQUOT, Annie CHANTRIE. http://guyduelover.blog.com E-mail : g.duel@ville-wattrelos.fr

GROUPE RADICAL DE GAUCHE ET REPUBLICAIN : L’ECONOMIE SOCIALE & SOLIDAIRE Wattrelos vient de se doter d'une bière à son image : simple mais de caractère. Cette opération ne vise pas à promouvoir une boisson alcoolisée mais à permettre d'associer les commerces de bouches et l'histoire de notre ville. En effet, beaucoup à Wattrelos se rappellent d'un temps pas si ancien où la ville possédait pas moins de quatre brasseries : la Wattrelosienne au Sartel, l'Union, la Joinville et Pollet au centre-ville, sans compter la GBM qui avait de vraies attaches avec notre commune. Le choix de la municipalité s'est portée sur une brasserie artisanale des Flandres. Issue de l'économie solidaire, elle fait le pari d'une production de qualité à base de produits locaux. Ce projet est à l'image de la vision des radicaux : une gauche décomplexée sur les questions économiques. L'initiative privée doit être clairement encouragée lorsqu'elle promeut la convergence des critères économiques, sociaux, environnementaux et civiques. C'est vers l'Artisanat et le Commerce de proximité qu'existent ces solutions innovantes. La gauche moderne doit placer l'entreprise au coeur de sa réflexion en se rappelant de la voie tracée par l'économie sociale. En France avec les mutuelles et les coopératives, elles représentent une part importante du secteur marchand tout en sachant refonder les relations entre les différents acteurs de l'entreprise. C'est tout le sens de ce projet. Marc ZARCONE, conseiller municipal délégué au Commerce & à l'Artisanat, Président du groupe mèl : wattrelos@nord-radical.org

LE JOURNAL DE WATTRELOS N°103\ P.30


Groupe UMP Les feuilles d’impôts locaux sont tombées avec la très désagréable surprise faite aux Wattrelosiens de la forte hausse de la taxe foncière. Alors que son taux était déjà le plus élevé de toutes les villes du Nord-Pas de Calais, le voila de nouveau augmenté par un vote de M Le maire de 4%, hausse qui s’ajoute à celle de 1.5% pour inflation soit 5.5% pour les Wattrelosiens propriétaires, déjà durement frappés par la crise. Pourquoi ce mauvais coup ? La ville, suite à la très mauvaise gestion socialiste, est au bord de la faillite. M Le Maire n’a plus d’autre solution que de ponctionner dans le portefeuille de nos concitoyens et de battre une nouvelle fois un record régional de taux. Quand donc ce scandale, dans une ville où la population a déjà du mal à boucler son budget, s’arrêtera t- il ? Par Martine D et Sandrine DEBLOCK du groupe UMP Sandrine.deblock@hotmail.fr blog: Sandrine Deblock ump Wattrelos Groupe MODEM : La parole est une aile du silence (Pablo Neruda) Pablo Neruda, est le dernier collège de notre département à ne pas être en reconstruction… Serait-ce un luxe ? Le conseil général du Nord investit pourtant massivement depuis quelques années dans la rénovation (ou réhabilitation) des établissements vétustes. Mais à Wattrelos on cogite, on attend, on tergiverse… Pourtant l’urgence est là. D'abord, il en va de la sécurité et du confort de nos enfants, ensuite le risque est de voir ce collège perdre ses élèves, car depuis la réforme de 2007 les parents peuvent (presque) choisir l’établissement scolaire de leur enfant. Le dossier du conseil général est pourtant sur la table de notre maire depuis de nombreuses années… Après un premier site pollué, la Majorité propose aujourd’hui une installation excentrée. Pourtant le bons sens exige la construction d’un collège proche du centre ville afin d’établir cette mixité sociale si propice à la réussite de nos enfants. En attendant Pablo, on espère surtout un miracle place de l’hôtel de ville. Guillaume CASTRE Conseiller municipal Wattrelos

POUR WATTRELOS ET LES FRANCAIS D’ABORD : WATTRELOS PREND L'EAU Wattrelos est devenu un véritable foutoir: entre un maire quasi inexistant dès que les caméras disparaissent et un premier adjoint incapable d'assumer les fonctions qui lui sont confiées, tout va mal ! L'organisation d'une réunion des élus du conseil est devenu un défi insurmontable ! Dans une ville de 43 000 habitants, cet amateurisme est inacceptable et coûteux ! Alors que les contribuables wattrelosiens reçoivent leurs feuilles d'impôts, comment peut-on imaginer qu'ils admettent que la fiscalité augmente une fois de plus alors que le service public rendu est à la limite de la médiocrité ! A quand le respect de la promesse électorale donnée ? Où sont les emplois promis ? Où est la lutte contre l'insécurité croissante ? Les Wattrelosiens déchantent, Dominique Baert s'en rendra bientôt compte ! Michel Hubaut et Sylvie Langlois, conseillers municipaux

Ancien adjoint au maire, Jacques Bossut nous a quittés Dans le dernier numéro de ce journal, nous vous présentions l'ouvrage que Jacques Bossut, longtemps élu à Wattrelos (36 ans de mandat), venait de consacrer à notre ville au temps du Moyen Age. Hélas, Jacques Bossut s'est éteint mi-septembre, plongeant ses proches et ses nombreux amis dans la consternation et la tristesse. Entré au conseil municipal de Wattrelos en 1953, il avait notamment été l'adjoint de Jean Delvainquière, d'abord à la culture (1959-1965), puis en qualité de 1er adjoint supplémentaire (1965-1971). A sa mort le 13 mai 1971, il fit fonction de maire jusqu'à l'élection d'Alain Faugaret dont il resta le 1er adjoint, chargé notamment des finances, des affaires culturelles et des élections, étant également élu à la Communauté urbaine de Lille. Réélu en 1983, il redevint adjoint au maire (2e adjoint) de 1989 à 1995, chargé des relations euro-

péennes et du tiers monde. Passionné de culture, de patrimoine et d'Histoire, Jacques Bossut avait également été à l'origine de la création de notre musée des arts et traditions populaires dont il était le vice-président honoraire. Très engagé dans la vie associative, il fut de nombreuses fois distingué : chevalier dans l'ordre de la légion d'honneur, dans l'ordre national du mérite, dans l'ordre des palmes académiques, et officier dans l'ordre du mérite du Sénégal. Jacques Bossut était le père de Véronique Bossut, actuelle adjointe au maire chargée de l'urbanisme et des travaux à qui notre journal adresse toutes ses condoléances, ainsi qu’à sa famille. L’ouvrage de Jacques Bossut “De l’abbaye de Saint-Bavon à Waterlos” est en vente à l’Office de tourisme, 189, rue Carnot (10 €) au profit de l’association des recherches historiques de Wattrelos.

LE JOURNAL DE WATTRELOS N°103\ P.31


JDW 103 - Octobre 2010  

le journal de wattrelos n° 103

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you