Issuu on Google+

Dan

s l'Hé

Le 1 er mars dernier j’ai été nommée coordonnatrice départementale de sécurité routière en Préfecture, suite au décès brutal de Chantal RIEUSSET qui occupait cette fonction avec beaucoup de compétence et de passion depuis 10 ans. Plus qu’un travail, participer à la lutte contre l’insécurité routière représente pour moi un véritable engagement. Je m’y investis d’ailleurs depuis des années à titre personnel.

LA LETTRE

rau l t

des services de l'

Bien sûr au volant on pense rarement pouvoir représenter un danger pour soi-même ou pour les autres, mais il suffit de peu de chose pour que tout bascule : un moment d’inattention parce qu’on téléphone, un clignotant qu’on oublie de mettre, un petit verre de trop, un feu ou un stop qu’on grille allègrement, un petit coup de fatigue… et le mal est fait, c’est trop tard pour revenir en arrière. Hélas… ça n’arrive pas qu’aux autres. La sécurité routière est l’affaire de tous, alors mobilisons-nous ! Catherine Mallet Coordonnatrice départementale de sécurité routière Préfecture de l’Hérault 04 67 61 60 60 - catherine.mallet@herault.gouv.fr

N°7 - JUIN 2011

Des nouvelles mesures pour moins de tués sur nos routes

D

epuis le début de l’année, il y a une forte reprise du nombre de tués sur les routes due à un relâchement des comportements (+ 12,8% de tués sur les 4 premiers mois de l’année par rapport à la même période en 2010).

En 2010, il y a eu 104 tués sur les routes du département. C’est encore beaucoup trop ! Pour faire baisser ce chiffre dramatique, de nouvelles mesures vont être mises en œuvre dans l’Hérault. Je tiens toutefois à rappeler que tout un chacun est non seulement concerné mais peut et même doit être un acteur de la sécurité routière. Cela passe d’abord par notre façon de nous comporter sur la route. Nous y sommes rarement seuls, alors n’agissons pas comme si nous étions dans une bulle et que les autres n’existaient pas. La route se partage avec les autres usagers, en portant une attention particulière aux plus vulnérables, piétons et deux roues. Elle ne doit pas être régie par la loi du plus fort, mais par des règles de respect mutuel.

État

En réponse, le Comité Interministériel de la Sécurité Routière s’est réuni le 11 mai et a décidé la mise en œuvre de nouvelles mesures. Parmi elles : - la suppression des panneaux avertissant de la présence de radars fixes - l’interdiction des avertisseurs de radars

à la réglementation pour ce type de voie. Suivant ce principe, 6 radars fixes seulement seraient signalés sur les 29 installés en 2011 dans le département. Les critères d’installation des radars dits «pédagogiques» - qui informent de la vitesse atteinte mais ne sanctionnent pas – ont également été précisés : ils seront implantés principalement sur des zones accidentogènes et où des radars fixes n’ont pas pu être installés. 20 à 25 radars pédagogiques devraient entrer en fonction dans les prochains mois dans l’Hérault. Par ailleurs, les avertisseurs de radars ne seront plus interdits mais seront transformés en assistants d’aide à la conduite permettant de signaler les zones dangereuses. Enfin, il faut compter sur le sens civique des Héraultais, qui, associé à ces nouvelles mesures, permettra d’atteindre l’objectif de moins de 59 morts sur les routes du département en 2012 (contre 104 en 2010).

On a trop tendance à oublier que sur plus de 23 000 vies sauvées depuis 2002, 13 500 l’ont été grâce à l’amélioration du comportement des Français en matière de vitesse (une baisse de 1% de D’autres mesures ont été décidées le 11 mai , et la vitesse permet de notamment : diminution de 4% de - la requalification en délit des excès de vitesse de plus de 50 km/h dès la première infraction tués sur les routes). - le retrait de 8 points contre 6 actuellement pour Le 6 juin, lors toute conduite en état d’alcoolémie supérieure à d’une réunion de 0,80 g/l concertation avec - téléphoner en conduisant (téléphone tenu en les élus locaux, main) donnera lieu à un retrait de 3 points au lieu les représentants de 2 des usagers et des Ces points ne pourront être récupérés qu’au bout de associations de 3 ans et non plus de 2. victimes, l’enlèvement de la majorité des panneaux avertisseurs de radars a été acté pour l’Hérault. Seule exception : ils ne seront pas retirés lorsque sur un même secteur la vitesse est inférieure


Les cinq délégués du préfet dans les quartiers agissent

L

e ministre de la Ville a organisé, le 16 mai, à la Maison de la Culture de Bobigny, une journée de rencontre nationale des 300 délégués du préfet chargés depuis 2008 de coordonner l’action publique dans les quartiers défavorisés. L’Hérault était représenté par les 5 délégués du préfet qui œuvrent depuis 2009 dans les quartiers prioritaires du département. Cette journée a permis de dresser le bilan de trois années d’actions sur le terrain et d’échanger avec le Ministre sur les thématiques au cœur de leurs missions. L’utilité des délégués du préfet pour les habitants, associations et acteurs qu’ils côtoient au quotidien, ainsi que l’enthousiasme et la créativité dont ils font preuve pour mener à bien leurs missions ont ainsi été vivement soulignés.

Le Préfet de l’Hérault, qui a clôturé cette rencontre, n’a pas manqué de rappeler l’intérêt de ce dispositif

Les délégués du préfet : des acteurs de bonne volonté dans les quartiers ! A Montpellier Geneviève COMTE, quartier Mosson – Hauts de Massane (04 67 61 62 52 - genevieve.comte@herault.gouv.fr) Mise en place d’un groupe de travail pour améliorer la sécurité des habitants des Hauts de Massane et participation à un projet culturel associant les habitants du quartier conduit par le Centre Chorégraphique national. Isabelle DAVID-IGEL, quartiers Nord-Ecusson, Gambetta–Gély, Figuerolles (04 67 61 68 68 - isabelle.david-igel@herault.gouv.fr) Rencontres régulières avec les habitants, les adultes-relais et autres partenaires associatifs du quartier, organisation avec la ville d’une information sur le dispositif de réussite éducative et participation à un groupe de travail «emploi des jeunes». Fabrice REMY, quartier Petit Bard – Pergola – Cévennes (04 67 61 68 65 - fabrice.remy@herault.gouv.fr) Rôle décisif dans la mise en place d’un point écoute parents/adolescents sur le quartier des Cévennes en collaboration avec les services de l’État et les partenaires locaux.

A Béziers Sébastien HIGUET, quartier Faubourg (s.higuet-delegueduprefet-cv.beziers@orange.fr) Action dans le cadre de la lutte contre le décrochage scolaire avec les services de l’État et les collectivités afin de faciliter les dispositifs de prise en charge des jeunes (création de coordinateurs en besoins de santé...). Guilhem SOL-ARBIEU, quartier Les Arènes – La Devèze (04 67 94 06 71 - delegueduprefet.beziers@orange.fr) Mise en oeuvre de l’initiative « respect des règles sociales à travers le sport » en partenariat avec la ville et participation à la gestion urbaine de proximité sur le quartier de la Devèze, qui au vu des bons résultats sera élargie au quartier des arènes.

La préfecture de l’Hérault roule au vert !

L

e 19 mai, Claude Baland, préfet de la région LanguedocRoussillon et de l’Hérault, a présenté la nouvelle voiture de service de la préfecture au personnel et à la presse : la Citroën C-Zéro. Voiture électrique « dernière génération », celle-ci coûte moins de 2€ pour 100 km, et 6 heures de recharge permettent une autonomie de 140 Km.

La Citroën C-Zéro sous le regard curieux des agents qui ne cachent pas leur envie de l’essayer !

A cette occasion, les agents ont pu découvrir et essayer ce nouveau véhicule propre, le premier dans la région, ainsi que des vélos électriques dont un équipe déjà la préfecture. Le préfet conquit par l’utilisation du vélo électrique La lettre des services de l’État dans l’Hérault

Le préfet a enfin profité de cet événement convivial pour rappeler les bonnes pratiques déjà mises en œuvre par ses services, comme le recyclage du papier, ou la dématérialisation de procédures administratives. page 2


Emploi des personnes handicapées : la préfecture de l’Hérault exemplaire

L

a journée du handicap dans la fonction publique qui s’est tenue le 12 mai a été l’occasion de valoriser les réalisations effectuées dans la région, d’échanger sur les pratiques et de faire le point sur les actions à mener encore. En la matière, la préfecture de l’Hérault donne l’exemple avec 7,98% d’agents en situation de handicap (objectif national 6 %) et 13 projets d’accessibilité et d’adaptations diverses déjà réalisés en 2011 pour un montant de 129 442 €.

Exemple d’intégration professionnelle réussie : Chantal Gérémias, webmestre du site internet de la préfecture et infographiste (la Lettre des services de l’État c’est elle !)

Prix armées-jeunesse : le groupement de gendarmerie de l’Hérault récompensé

L

undi 23 mai, le jury du prix armées-jeunesse se réunissait à Paris sous la présidence du général d’armée aérienne Patrick de Rousiers, président de la Commission armées-jeunesse, pour examiner les 35 dossiers présentés au concours 2011.

par la brigade de prévention de la délinquance juvénile de Lunel est prolongé par l’organisation d’un concours consistant, sous l’égide des enseignants, à imaginer des saynètes ou des ateliers d’écriture élaborés par les élèves rendus acteurs du projet.

C’est ainsi que la Palme du partenariat avec l’éducation nationale a été attribuée au colonel François Agostini commandant le groupement de gendarmerie de l’Hérault pour ses actions de prévention et d’information auprès des 7 000 élèves - soit 275 classes - du département. Au-delà des instructions pour sensibiliser directement les collégiens sur les conséquences des comportements à risque, des conférences-débat avec les enseignants et les parents avaient pour thème la prévention des violences, les dangers liés à l’usage d’internet et les conduites addictives.

Le Prix armées-jeunesse, créé en 2003, est destiné à récompenser toute formation militaire qui a initié et mené, hors de ses missions habituelles, en partenariat avec des jeunes ou une organisation civile chargée de la jeunesse, une action originale visant à développer les liens entre la jeunesse et les armées, pouvant être citée en exemple et facilement reproduite dans d’autres circonstances.

Le travail de prévention effectué

Gérard Longuet, ministre de la Défense et des anciens combattants, remettra les prix lors d’une cérémonie organisée dans le cadre prestigieux de l’amphithéâtre Foch à l’école militaire, à Paris, le 15 juin prochain.

Les agriculteurs pris par la toile : 70% de télé-déclarations en 2011 !

C

haque année, le nombre d’agriculteurs déclarant par internet le «dossier PAC» (politique agricole commune) ne cesse d’augmenter. En 2011, 70% des agriculteurs l’ont fait alors qu’ils étaient 25% en 2008 et 60% en 2010 et ceci grâce à l’outil TéléPAC. C’est la direction départementale des territoires et de la mer (DDTM) de l’Hérault, qui instruit maintenant les 4 000 dossiers « PAC » (papier et internet) reçus cette année. La lettre des services de l’État dans l’Hérault

Action de la brigade de prévention de la délinquance juvénile de Lunel dans une classe de 6ème du collège d’Ambrussum. page 3


Lutte contre les fraudes : l’État de plus en plus efficace !

S

ous l’autorité conjointe du Préfet et du Procureur de la République, le Comité Opérationnel Départemental Anti-Fraude de l’Hérault coordonne les actions de lutte contre les fraudes sociales et fiscales et contre le travail illégal avec l’ensemble des administrations d’Etat et organismes partenaires. Il s’est réuni le 7 juin afin de faire le point sur les actions engagées cette année.  La lutte contre le travail illégal est une priorité permanente dans l’Hérault considéré comme un département à risque : hausse de la population avec une croissance continue des chantiers de BTP, activité touristique saisonnière importante.

«Regard sur l’Hérault» Une publication de la DDTM pour mieux comprendre les enjeux et les aspects territoriaux de notre département dans un esprit thématique, synthétique et transversal : aménagement du territoire, logement, eau, risques, transports et déplacement, espace maritime, biodiversité, forêt, agriculture… En téléchargement sur : www.herault.equipement-agriculture.gouv.fr

Quelques chiffres en 2010 : - 372 procès verbaux ont été établis (+ 55,6% par rapport à 2010) - 4,7 M€ de redressements fiscaux - le BTP représente 36 % des faits de travail illégal constatés - les HCR (hôtels, cafés, restaurants) représentent 26% des faits constatés.

Les priorités 2011 de la lutte contre les fraudes • Intensification de la lutte contre le travail illégal dans les secteurs à risque : BTP et hôtels, cafés et restaurants, commerces de détails, travaux en agriculture • Contrôles des allocataires sans ressources disposant d’un patrimoine important • Contrôles des professionnels de santé : ambulances • Croisement des allocations logement versées par la CAF et déclarations de revenus : la fraude aux allocations familiales représente environ 1 % du montant des prestations versées soit près de 600 M€ en 2010 • Lutte contre la fraude fiscale internationale : signature d’une convention de coopération et d’échange d’information entre la Catalogne et la Direction Régionale des Finances Publiques  Les fraudes sociales et fiscales : les redressements fiscaux s’élèvent à 50 M€ en 2010. Les fraudes aux prestations sociales représentent 2,7 M€ des redressements. La Préfecture est également engagée dans la lutte contre les fraudes documentaires et les fraudes à l’identité étrangère par la mise en place depuis fin 2010 de contrôles mensuels sur les dossiers cartes grises, cartes d’identité, passeports, permis de conduire, titres de séjour étrangers et dossiers de naturalisation. Le référent fraudes de la préfecture est associé à cette démarche qui a permis, avec la collaboration des services de la police aérienne aux frontières et de la sécurité départementale de démanteler un trafic de cartes grises pour des véhicules importés et des fraudes à l’identité (faux actes de naissance, fausses Jacqueline Courtois, cartes d’identité...). référent fraudes de la

Elus attention ! La fiscalité de l’aménagement change… L’objectif de cette réforme «SIMPLIFIER» et «CLARIFIER» tout en préservant les recettes des collectivités territoriales qui auront alors une plus grande marge de manœuvre. A partir du 1er mars 2012, deux outils seront à leur disposition : la taxe d’aménagement et le versement pour sous-densité. Toutes les informations sur : www.herault.equipement-agriculture.gouv.fr

préfecture de l’Hérault La lettre des services de l’État dans l’Hérault

page 4


Les journées de la mer 2011 Autre thème abordé à cette occasion : «le sentier du littoral, la reconquête est lancée !». Ainsi, emprunter par un dimanche ensoleillé le sentier balisé du littoral héraultais, traverser des espaces naturels remarquables… Ce sera possible dès octobre 2011 sur la commune de Vendres.

L’été arrive... les activités de plaisance et de loisirs nautiques aussi ! Les journées de la mer furent le moment de sensibiliser les plaisanciers sur les règles de navigation (signalisation de bouées, vitesse...) et de sécurité en mer (permis, gilets, radio…).

En effet, après un diagnostic sur les premiers 24 km de sentier à aménager traversant 6 communes (Agde, Vias, Portiragnes, Sérignan, Valras, Vendres), l’Etat lance les travaux du 1er secteur : 3,2 km de sentiers balisés, préservant faune et flore, le long du littoral de Vendres. Un second secteur correspondant à la traversée de Valras et de la zone des Orpelières est actuellement à l’étude.

Prévention et lutte contre les incendies aux abords des voies ferrées

D

e janvier à août 2010, en raison de conditions météorologiques exceptionnelles, 60 incendies ont fortement perturbé le trafic ferroviaire dans l’Hérault, impactant plus de 1500 trains avec des retards de plusieurs heures. Des milliers de voyageurs sont restés bloqués sur les voies ou en gare.

Afin de mieux prévenir et limiter la survenue de tels incendies, dès cette année, un important travail préparatoire a été effectué entre les services de l’Etat,

La lettre des services de l’État dans l’Hérault

le SDIS, la SNCF et RFF, aboutissant à la signature d’une convention le 19 mai 2011. Ce travail a permis d’engager des actions dès le 1er semestre 2011 : élaboration d’une cartographie des feux et mobilisation systématique de la cellule spécialisée de recherche des causes, mise en place d’actions préventives (brûlages dirigés, tournées de reconnaissances communes) et organisation de sessions d’information aux sapeurs-pompiers par la SNCF pour sensibiliser sur les contraintes d’intervention en milieu ferroviaire.

Toutes les informations sur : www.herault.equipement-agriculture. gouv.fr

Natura 2000, les chasseurs s’engagent

L

e 24 juin 2011, les 8 associations de chasseurs des sites natura 2000 des Etangs Palavasiens et de l’Estagnol signent avec l’Etat, une charte Natura 2000. Ainsi les chasseurs s’engagent pour la pratique d’une chasse raisonnée et durable et pour la préservation de leur milieu naturel remarquable.

Prévention encore ! Du 16 juin au 30 septembre, les feux sont interdits à proximité et dans les zones exposées aux incendies de forêt Plus d’informations sur : www.herault. pref.gouv.fr (rubrique sécurité sécurité civile) Contact DDTM 34 : 04 34 46 60 83 page 5


Renouvellement de carte d’identité ou de passeport : N’attendez pas l’été ! C’est pour éviter que l’afflux de demandes ne conduise à des délais d’attente incompatibles avec les dates de voyage ou d’examen des personnes concernées que le ministère de l’intérieur leur recommande de prendre dès à présent les dispositions nécessaires. Il est recommandé de toujours déposer la demande au moins un mois avant la date du voyage ou de l’examen pour lequel ce titre est nécessaire.

Lutte contre les vol de bijoux en centre-ville : l’État renforce sa présence sur le terrain

L

a ville de Montpellier connaît en 2011 une hausse préoccupante des vols avec violences, en particulier des vols de bijoux en or. En effet, les vols avec violences ont été multipliés par 2 depuis l’an dernier. Parmi eux, la grande majorité sont des vols à l’arraché. En cas d’agression, faites immédiatement le 17 et donnez le maximum de précisions sur la description des auteurs et leur direction de fuite. Nous vous conseillons également de prendre vos bijoux en photos : elles peuvent servir à les identifier en cas de vol et facilitent leur restitution.

Toutes les informations sur le site internet : www.herault.gouv.fr

Directeur de publication : Claude BALAND, préfet de la région Languedoc-Roussillon et de l’Hérault Rédacteur en chef : Florian JENNY, chef du bureau de la communication interministérielle Rédaction : Catherine MALLET (préfecture), Vincent DESOUTTER (préfecture), Isabelle DAVIDIGEL (préfecture), Marie-Josée GILLY (préfecture), Jacqueline COURTOIS (préfecture), Sophie BONNET (DDSP), François AGOSTINI (Gendarmerie), Magali MIGEON (DDTM) Infographie : Chantal GEREMIAS (préfecture) Nous contacter : 04.67.61.61.25 : communication@herault.pref.gouv.fr

La lettre des services de l’État dans l’Hérault

Pour lutter contre ce phénomène, la police nationale - est plus présente sur le terrain grâce aux patrouilleurs (15 policiers parcourent le centre-ville chaque jour depuis le début du mois) - fait la traque aux recéleurs Les premiers résultats : une diminution importante des vols à l’arraché, avec 35 vols pour le mois de juin contre 150 en mai.

Vacances d’été : protégez-vous des cambriolages

L

e département de l’Hérault est le quatrième de la métropole pour le taux de cambriolages ! Des dispositifs de prévention efficaces existent mais sont souvent trop peu utilisés.

dans l’un des commissariats de police du département afin de signaler leur absence au moins 48 heures avant leur départ (munies d’une pièce d’identité et d’un justificatif de domicile).

C’est le cas de l’opération tranquillité vacances renouvelée cet été et qui sera particulièrement renforcée du 27 juin au 4 septembre dans le département.

Ce recueil de données, mis à jour quotidiennement, permettra de prévoir des itinéraires de patrouilles adaptés et ciblés. Pour toute question : 04 99 13 50 00

Les personnes souhaitant bénéficier de ce dispositif peuvent se présenter

page 6


Lettre des services de l'Etat de l'Hérault - juin