Page 33

adaptée, ou bien augmenter la rigidité de la dalle au moyen d’une précontrainte. Les considérations faites jusqu’ici valent uniquement pour les charges uniformément réparties qui peuvent être transmises dans une seule direction vers les appuis situés sur les deux côtés opposés d’une dalle rectangulaire. Il faut encore noter que dans ces cas, quand on parle de portée, il faut comprendre évidemment la distance entre les appuis.

Villa Savoye à Poissy, 1930, arch. Le Corbusier et P. Jeanneret, maquette du système porteur

Dalle rectangulaire appuyée sur deux côtés et soumise à une charge concentrée

Dans les bâtiments, on rencontre souvent des dalles appuyées sur des parois et des poutres, dans lesquelles les charges uniformes sont transmises par plusieurs systèmes porteurs qui se croisent. La figure ci-contre montre un exemple dans lequel nous découvrons des situations fort diverses du point de vue de la géométrie et de la statique (cf. p. 206). Là où il y a une continuité entre des dalles avec des portées comparables, nous pouvons faire l’hypothèse d’un encastrement, alors que là où la dalle est appuyée au bord des murs ou sur des poutres, nous avons un comportement semblable à celui d’un appui libre de tourner. Pour comprendre le fonctionnement de cette structure, il est utile d’isoler les divers éléments, de schématiser le type d’appui et d’interpréter dans quelles directions les charges peuvent être transmises aux appuis.

Dalles continues

Appliquons maintenant sur la même dalle une force concentrée au centre. Si nous découpons la dalle en bandes, comme dans le cas précédent, nous obtenons une poutre chargée qui tend donc à s’abaisser, alors que toutes les autres restent à l’état original, sans se déformer. Ceci ne correspond certainement pas au comportement réel de la dalle. En effet, il s’établit une grille de poutres, dans laquelle les poutres transversales, à proximité de la charge concentrée, la répartissent sur plusieurs poutres dans l’autre sens. Ceci signifie qu’en réalité une charge concentrée se propage dans toutes les directions.

Le fonctionnement avec des charges concentrées

Dans une dalle rectangulaire appuyée sur quatre côtés, des poutres dans plusieurs directions peuvent également s’établir, même sous l’effet d’une charge uniformément répartie. La différence avec la grille de poutres réside simplement dans le fait que dans les dalles les directions des poutres que nous imaginons pour décrire le fonctionnement, ne sont pas prédéterminées, mais suivent le chemin le plus efficace pour transmettre les charges aux appuis.

La transmission des charges dans plusieurs directions

Dalle rectangulaire appuyée sur quatre côtés

LES PLANCHERS NERVURÉS, LES GRILLES DE POUTRES ET LES DALLES

209

Art structures 6  

Ce livre en ligne constitue le compagnon indispensable des cours en ligne (MOOCs) du même nom, que le lecteur pourra suivre au travers des...

Art structures 6  

Ce livre en ligne constitue le compagnon indispensable des cours en ligne (MOOCs) du même nom, que le lecteur pourra suivre au travers des...