Page 47

La valeur limite Dladm. peut être définie selon le type d’ascenseur et selon l’utilisation prévue. Ce critère de dimensionnement se réfère donc à l’état de «service» de la structure. Pour cette raison, on l’appelle critère de «l’état limite de service» (SLS, Serviceability Limit State).

Charges permanentes

gG = 1,35

Charges variables Poussée du vent

gQ = 1,5

Facteurs par lesquels les charges doivent être majorées

Comme nous l’avons vu, l’autre critère sert pour dimensionner la structure, de façon à éviter la rupture (dans notre cas celle du câble). Il s’agit d’un critère impératif, puisque la rupture doit être évitée à n’importe quel prix (en réalité à un prix raisonnable). Il faudra par exemple tenir compte de tous les cas possibles d’utilisation les plus défavorables (plus précisément jusqu’à une limite avec une probabilité raisonnablement petite). Bien que la charge admissible soit toujours clairement spécifiée (max. 8 personnes, ou bien max. 800 kg), nous savons que cette limite peut être parfois dépassée. La rupture doit clairement être évitée, même dans ce cas.

Le critère de l’état limite ultime

C’est pourquoi il faudra tenir compte dans le dimensionnement d’une charge majorée, obtenue en multipliant la charge prévue par un facteur appelé facteur de charge gQ. En réalité, l’ascenseur peut lui aussi être légèrement plus lourd que la charge prévue. C’est pourquoi il faudra considérer un poids propre obtenu en multipliant le poids nominal par un facteur gG. Les facteurs de charge sont définis par les normes techniques. Le tableau ci-contre reporte, de façon indicative, les valeurs prévues par les normes européennes pour les bâtiments et les ponts. D’autres normes fournissent des valeurs semblables.

Les facteurs de charge

Le dimensionnement de la structure s’effectuera donc en considérant la somme de toutes les charges majorées possibles. L’effort que l’on obtient sous l’effet de ces charges est appelé effort de dimensionnement:

Les charges majorées et l’effort de dimensionnement

Nd = gG · G + gQ · Q Pour être suffisamment prudents, nous devons d’autre part considérer que la résistance du matériau et l’aire de la section peuvent être légèrement inférieures par rapport aux prévisions. En effet, quand une structure est projetée, les caractéristiques exactes du matériau qui sera employé dans la construction ne sont pas encore parfaitement connues. C’est pourquoi la capacité portante de la structure doit être réduite par rapport à la capacité nominale, en divisant la résistance nominale du matériau par un autre coefficient de sécurité qui dépend du type de matériau choisi.

Les facteurs de résistance

EFFORTS, RÉSISTANCE, DÉFORMATIONS, RIGIDITÉ ET DIMENSIONNEMENT

27

Art structures 1  

Ce livre en ligne constitue le compagnon indispensable des cours en ligne (MOOCs) du même nom, que le lecteur pourra suivre au travers des...

Art structures 1  

Ce livre en ligne constitue le compagnon indispensable des cours en ligne (MOOCs) du même nom, que le lecteur pourra suivre au travers des...