Issuu on Google+

A R

L A U R E E N

B E A U F I L S

C H I

T E C T E


concevoir l’espace bâti en harmonie avec ses habitants,

Offrir une qualité spatiale, une architecture sensible, respectueuse de l’Homme et de son Environnement. Respect de l’Homme, au travers une démarche tenant compte du vécu, étudiant le contexte culturel,

historique, géographique... , pour une insertion comprise et choisie. Construire pour l’Homme et avec l’Homme, au travers de dialogues, observations... à l’écoute de ses besoins, ses envies et ses rêves, l’accompagnant dans le projet et recherchant les meilleures solutions à sa portée. Donner de pouvoir vivre ensemble, dans un espace partagé et partageable, au service du bien être du plus grand nombre. Intégrer les réflexions sociales et dimensions communautaires, où la rencontre de l’autre est possible. Un espace à l’image de l’homme, complexe et vivant, nous invitant à le parcourir, le voir, le toucher, le sentir et le ressentir. Respect de l’environnement, en ayant une démarche responsable dans les procédés de construction.

Réduire l’impact environnemental par un choix consciencieux des matériaux, une gestion des déchets et de l’énergie. Etre à l’écoute de la nature, avec une insertion paysagère gérée et une densification de l’espace bâti. Passant, en moyenne, 90% de notre temps à l’intérieur, préserver la santé des habitants par une sélection de matériaux non-toxiques. Un espace de vie comme notre deuxième peau : un habitant sain dans un environnement sain.

C’est à partir de ces deux convictions fortes, que ma vision de l’architecture s’est forgée. Les projets présentés ci-après, reflètent ces préoccupations.


INFORMATION Lieu : Fondamente, Aveyron Date : 2008-2012 Projet : rénovation centre village OBJECTIF Requalifier le cœur de village par un nouvel aménagement urbain

Patrimoine bâti Patrimoine naturel

INTENTION Améliorer le cadre de vie du village et lui conférer une nouvelle identité Après

Avant

Avant

Après Après

Avant

PRINCIPES GENERATEURS 1 - Réorganisation des espaces et valorisation du patrimoine 2 - Convivialité : aménagement de l’espace public, exemple de la place de la Fontaine


1 - Réorganisation des espaces et valorisation du patrimoine

Place du parking

Parvis de l’Eglise et Place de la Fontaine

Rue principale centre bourg

Aménagement autour de l’Eglise et parc

PRINCIPES GENERATEURS 1 - Réorganisation des espaces et valorisation du patrimoine 2 - Convivialité : aménagement de l’espace public, exemple de la place de la Fontaine

Le travail de requalification urbaine a consisté d’une part en la hiérarchisation et réorganisation des espaces publiques et lieux de services (parkings, poubelles…), et d’autre part en la valorisation du patrimoine bâti et naturel (forte présence de l’eau)

Plan général du projet urbain


Dans le projet du cœur de village, les espaces publics on été repensés de manière à favoriser rencontres et convivialité. 2 – Convivialité, ex. de la place de la Fontaine Avant: Toute bitumée, cette place publique avait d’avantage des allures de parking…

Coupe projet place

Plan de la place L’eau, élément présent

Après: Revalorisation de l’eau (fontaines et bassins), Convivialité par un principe de place ronde, de jeux de hauteur de murets servants d’assises ou de bacs à plantes

PRINCIPES GENERATEURS PRINCIPES GENERATEURS 11--Réorganisation Réorganisationdes desespaces espaceset etvalorisation valorisationdu dupatrimoine patrimoine aménagementdedeplace l’espace public, ex. de de la place de de la Fontaine 2 - Convivialité Convivialité : :aménagement publique, exemple la place la Fontaine

Murets, assises, bacs


INFORMATION Lieu : Villa Claude Cayeux, St Maurice en Trièves, 38530 Date : juillet - aout 2008 Projet : étude et proposition

Accueil de personnes cérébro-lésées de 18 à 60 ans

OBJECTIF Requalifier l’espace du 1er étage du centre : - Transformer les 5 chambres en 5 studios - Réorganiser les espaces de travail et de vie - Ouverture supplémentaire pour la sécurité incendie

Plan masse 1/2000ème

INTENTION Conjuguer dans un même espace intimité, convivialité et fonctionnalité dans le but d’une appropriation spatiale de la part des habitants. Travail mené à partir de l’espace de circulation comme lieu de rencontres.

1992 grange

extension (2000)

Projet (dans ancienne grange rénovée maintes fois)

2008 Centre actuel

PRINCIPES GENERATEURS 1 - Requalification de la circulation intérieure 2 - Réorganisation des espaces intérieurs 3 - Création d’un espace extérieur

2010 proposition


1 - Requalification de la circulation intérieure

Vues 3D du projet à l’intérieur

Une partie du couloir est composée par une succession de cloisons courbes permettant de redynamiser l’espace et d’offrir une fluidité dans la circulation. 3 couleurs viennent rythmer l’espace : le bleu, représentant la Villa Claude Cayeux, le blanc pour la diffusion de la lumière, et le bois, pour donner un aspect chaleureux

PRINCIPES GENERATEURS 1 - Requalification de la circulation intérieure 2 - Réorganisation des espaces intérieurs 3 - Création d’un espace extérieur

Plan niveau 1 Technique de construction : La cloison est composée d’une juxtaposition de 5 rayons de courbures (entreprise KNAUF)


2 - Réorganisation des espaces intérieurs Restructuration : Construction :

- d’un espace bureau pour le personnel - d’un espace commun pour les résidants - transformation des 5 chambres en 5 studios - d’une lingerie (sous la terrasse, niveau 0) - d’un local pour l’homme d’entretien (sous la terrasse, niveau 0)

Niveau 0 1/800ème

Niveau 1 1/800ème

PRINCIPES GENERATEURS 1 - Requalification de la circulation intérieure 2 - Réorganisation des espaces intérieurs 3 - Création d’un espace extérieur

Niveau 1 1/800ème

Légende: construction destruction


3 - Création d’un espace extérieur L’obligation d’une sortie de secours, a permis de créer une terrasse extérieure généreuse (voir le plan page d’avant) Des mobiliers en bois viennent structurer l’espace et permettent d’offrir des lieux de rencontre et détente.

PRINCIPES GENERATEURS 1 - Requalification de la circulation intérieure 2 - Réorganisation des espaces intérieurs 3 - Création d’un espace extérieur


INFORMATION Lieu : Grenoble, 38000 Date : 2007-2008 Projet : projet de Fin d’étude OBJECTIF Explorer les stratégies architecturales permettant l’intégration du handicap en architecture afin de concilier usage et esthétique INTENTION Considérer le handicap comme un changement de référentiel et renverser les contraintes en éléments d’ambiances.

vues 3D du cheminement

PRINCIPES GENERATEURS 1 – Compréhension de l’interaction Homme/Architecture 2 – Emplacement stratégique et organisation par stratification 3 – Cheminement piéton – Espace multisensoriel 4 – 3 items dans les Logements

Plan masse 1/2000ème Maquette du site


1 – Compréhension de l’interaction Homme/Architecture Les personnes handicapées peuvent devenir moteur à l’accès d’un meilleur confort de vie : ils nous apprennent à utiliser, percevoir, et comprendre l’environnement d’une autre manière. A partir de l’action se déplacer, verbe clé dans la question de l’accessibilité, comprendre ce que requiert chaque handicap pour atteindre cet objectif :

Schéma récapitulant la démarche

PRINCIPES GENERATEURS 1 – Compréhension de l’interaction Homme/Architecture 2 – Emplacement stratégique et organisation par stratification 3 – Cheminement piéton – Espace multisensoriel 4 – 3 items dans les Logements


2 – Emplacement stratégique et organisation par stratification • Emplacement du site stratégique : - quartier à la fois calme et dynamique dans l’hypercentre grenoblois - nombreuses activités de proximité permettant l’accès aux lieux essentiels à la vie quotidienne sans déplacement conséquent. - bien desservi par les transports en commun • Organisation de la parcelle : densité + confort + géométrie prononcée du site existant = organisation par stratification dans le sens nord-ouest sud-est L’accès aux logements uniquement piéton vient structurer l’espace, les parkings étant rejetés en sous-sols. Cet agencement permet d’avoir à la fois une rigueur du plan tout en amenant une diversité de logements. niveau 0

niveau 1

niveau 2

PRINCIPES GENERATEURS 1 – Compréhension de l’interaction Homme/Architecture 2 – Emplacement stratégique et organisation par stratification 3 – Cheminement piéton – Espace multisensoriel 4 – 3 items dans les Logements

niveau 3

Chaque bande correspond à une typologie d’habitat


3 – Cheminement piéton – Espace multisensoriel Autour de la notion du déplacement, le cheminement piéton est devenu moteur du projet : Espace multisensoriel, recherchant le confort du plus grand nombre. Coupe 3D du cheminement 3 espaces

murs

son

lumière

vues

mains courante

revêtements

PRINCIPES GENERATEURS 1 – Compréhension de l’interaction Homme/Architecture 2 – Emplacement stratégique et organisation par stratification 3 – Cheminement piéton – Espace multisensoriel 4 – 3 items dans les Logements

niveau 0

1/500ème


4 – 3 items dans les Logements Les logements découlent de la réflexion menée sur l’intégration des 3 items développés dans la partie recherche : Formes Spatiales Fluidité du mouvement Agencement des Espaces Ambiances en mouvement Parement et ouvertures comme éléments participant à l’espace Diversité architecturale

Matière et Corps Continuité du mouvement

Optimisation des surfaces de circulation par un travail des angles

Flexibilité des espaces de vie Maison à patio

Appartements T3

Maison individuelle

Niveau 0 et 1

1/400ème

Niveau 1

1/400ème

PRINCIPES GENERATEURS 1 – Compréhension de l’interaction Homme/Architecture 2 – Emplacement stratégique et organisation par stratification 3 – Cheminement piéton – Espace multisensoriel 4 – 3 items dans les Logements

Niveau 0 et 1

1/400ème


INFORMATION Lieu : 3516 avenue du Parc, Montréal, Canada Date : 2006 Projet : mission avec « Ecohabitation », entreprise qui a pour vocation de promouvoir l’autoconstruction écologique. OBJECTIF

Plan masse 1/2000ème

Extension-rénovation d’un ancien cottage en 2 appartements dont un en duplex. Une extension future est prévue afin de densifier la parcelle et d’offrir 4 nouveaux appartements.

Plan masse 1/2000ème

INTENTION Construire un modèle de développement urbain durable, écologique et sain.

PRINCIPES GENERATEURS 1 – Environnement viable 2 – Impact écologique minimal 3 – Santé et confort des habitants

simple

LEED : Leadership in Energy and Environmental Design) , label «écologique» décerné par l’US Green Building Council.

duplex

Étage construit

Extension future Cottage existant


1 – Environnement viable

Projet duplex

En plein coeur de Montréal, à proximité des services, d’un parc, bien desservie par les transports en commun, et pistes cyclables, sa localisation renforce le tissu urbain et réduit la dépendance à l’automobile.

Niveau 2 Vue de la maison

Plan du quartier

Niveau 1

PRINCIPES GENERATEURS 1 – Environnement viable 2 – Impact écologique minimal 3 – Santé et confort des habitants

Niveau 0


2 – Impact écologique minimal • Enveloppe ultraperformante • Solaire passif : inertie thermique des matériaux (briques de terre crue, béton) • Géothermie : chauffage, ventilation, climatisation • Appareils électroménagers à très faible consommation • Gestion de l’eau : - réduction de la consommation - récupération de l’eau de pluie - recyclage des eaux grises

• Choix des matériaux en fonction de l’énergie grise : - matériaux récupérés - matériaux recyclés - matériaux neufs de provenance régionale, certifiés

• Optimisation de l’éclairage naturel et basse consommation : - fluo compacte DEL - solatubes

• Gestion des déchets lors du chantier : 75% de la matière résiduelle du chantier a été recyclé

• Toit végétal : permettant d’atténuer la chaleur urbaine en été Photos chantier

PRINCIPES GENERATEURS 1 – Environnement viable 2 – Impact écologique minimal 3 – Santé et confort des habitants

Schéma de principe pour la gestion de l’eau


3 – Santé et confort des habitants • Bonne ventilation de l’air, • Eclairage naturel optimal, • Eau propre par système de filtration à osmose inversée • Niveau d’isolation acoustique élevé • Chauffage au sol • Matériaux sains sans composés chimiques • Bien être avec un aménagement chaleureux • Toit végétal utilisé comme potager

PRINCIPES GENERATEURS 1 – Environnement viable 2 – Impact écologique minimal 3 – Santé et confort des habitants


INFORMATION Lieu : Quartier St Michel, Montréal, Canada Date: 2006 Projet : école, master 1 OBJECTIF Restructurer un quartier de la ville de Montréal en s’inscrivant dans le cadre d’un exemple de développement durable. INTENTION Intégrer les 3 dimensions du développement durable Site de 100 m X 1500 m, à proximité de l’ancienne carrière Mirron, restructurée en parc urbain d’ici 2020.

Coupe 1/1 000ème PRINCIPES GENERATEURS 1 - « Recoudre » le tissu urbain : requalification du boulevard Papineau 2 - Créer une dynamique de quartier avec des espaces mixtes 3 - Principes LEED* générateurs de formes architecturales

Plan masse 1/10 000ème


1 - « Recoudre » le tissu urbain : requalification du boulevard Papineau • Création d’une contre - allée, avec voie de stationnement • Réduction du boulevard de 2X4 à 2X2 voies, limitant ainsi la vitesse par congestion du traffic • Voies réservées aux bus et taxis • Terre-pleins plantés • Aménagement de trottoirs généreux • Création de traversées avec feu

parking

voitures

contre allée

bus

voitures

voitures

bus

boulevard

PRINCIPES GENERATEURS 1 - « Recoudre » le tissu urbain : requalification de la rue Papineau 2 - Créer une dynamique de quartier avec des espaces mixtes 3 - Principes LEED* générateurs de formes architecturales

voitures parking contre allée

Piste cyclable espace tampon

Coupe sur le Boulevard Papineau 1/300ème


2 - Créer une dynamique de quartier avec des espaces mixtes Le complexe est constitué de plusieurs zones avec un mélange d’activités : commerces bureaux habitations loisirs et sports services et locaux associatifs parking jardin

Coupe aa 1/1000ème

Coupe cc Coupe bb

Coupe aa

PRINCIPES GENERATEURS 1 - « Recoudre » le tissu urbain : requalification de la rue Papineau 2 - Créer une dynamique de quartier avec des espaces mixtes 3 - Principes LEED* générateurs de formes architecturales

Coupe bb 1/1000ème

Coupe cc 1/1000ème


• Appartements traversants croisés : ventilation, lumière, intimité

3 - Principes LEED* générateurs de formes architecturales • Récupération d’eau de pluie dans l’agora : Colonnes d’eau visibles et filtration par des plantes aquatiques

• Système de chauffage passif des logements avec la « terrasse-véranda » Été jour

Volets fermés

Été nuit

Fenêtres ouvertes

Hiver jour

Fenêtres fermées

Niveau 5

Hiver nuit

Volets fermés

PRINCIPES GENERATEURS 1 - « Recoudre » le tissu urbain : requalification de la rue Papineau 2 - Créer une dynamique de quartier avec des espaces mixtes 3 - Principes LEED* générateurs de formes architecturales

Niveau 4


INFORMATION Lieu : quartier Berriat, entre la rue Nicolas Chorier et la rue Boucher de Perthes, Grenoble Date : 2005 Projet : école, licence 3 OBJECTIF Concevoir une bibliothèque de quartier dans un lieu populaire de la ville de Grenoble INTENTION Tirer le meilleur parti du site (parcelle angulaire dans un carrefour, entourée de haut bâtiment) : travail de l’espace par évidement créant un espace public supplémentaire et dégageant la vue sur les montagnes alentours.

Plan masse 1/2000ème

façade 1/400ème

PRINCIPES GENERATEURS 1 – Le vide générateur d’espace 2 – « Signal » : bâtiment apparent

Image 3d du projet


1 – Le vide générateur d’espace Le bâtiment se structure en 2 parties : l’une visible, sur 2 niveaux, et la seconde, enterrée, au niveau -1. • Patio intérieur Les espaces dédiés aux livres prennent corps au niveau -1. Sa forme épousant la géométrie de la parcelle est organisée autour d’un patio carré, permettant un apport de lumière et une évasion visuelle pour les lecteurs. Ce retrait dans le sol permet un éloignement physique et sonore de l’espace urbain, et crée une ambiance propice à la lecture, où le ciel est apparent. • Espace public Au niveau de la rue, un large espace public est dégagé permettant d’offrir aux habitants un parvis généreux, propice à la détente ou animations ponctuelles. Espace interne 140m² Salle d’animation et exposition100m²

Niveau 1 Accueil 40m²

Lecture communes 120m²

Niveau 0 patio

Lecture adultes 120m²

Niveau -1 Lecture enfants 100m²

PRINCIPES GENERATEURS 1 – Le vide générateur d’espace 2 – « Signal » : bâtiment apparent


2 – « Signal » : bâtiment apparent Depuis la rue, le bâtiment apparent est rejeté en bout de parcelle, signal de la bibliothèque. Au niveau 0, visible depuis le parvis par les grandes baies vitrées, un hall accueille les visiteurs, ainsi qu’un espace d’exposition temporaire. L’étage, en ossature et bardage bois, reposant sur la structure béton du rdc, abrite les espaces internes, avec l’administration.

Coupe 1/200ème PRINCIPES GENERATEURS 1 – Le vide générateur d’espace 2 – « Signal » : bâtiment apparent


INFORMATION Lieu : quartier Berriat, entre la rue Alembert et la rue Daguerre et Niepce, Grenoble Date : 2005 Projet : école, licence 3

OBJECTIF Réaliser des logements (de type T2 à T4) afin de densifier un quartier populaire grenoblois. INTENTION L’ensemble est travaillé de manière à répondre aux exigences de l’habitat individuel dense à savoir concilier densité et intimité.

PRINCIPES GENERATEURS 1 – Densité – Espaces collectifs autour d’un espace vert 2 – Intimité – Espace privé

Plan masse 1/2000ème

Façade rue Alembert 1/300ème


1 – Densité – Espaces collectifs autour d’un espace vert 3 groupes de maisons s’organisent autour d’un cœur d’îlot vert, lieu de rencontre accessible depuis les jardins privés. • depuis la rue d’Alembert : rue plus urbaine, logements en R+2, avec façade plus “opaque” - 4 unités de 2 logements superposés. • dans la rue Daguerre et Niepce : rue plus étroite et plus calme, 2 maisons en R+1 • en fond de parcelle : 2 maisons en R+1 viennent fermer l’espace. Parking collectif au niveau -1 permettant de dégager la parcelle de toute voiture

1/600ème

Niveau 0 1/600ème

Niveau 1 1/600ème PRINCIPES GENERATEURS

1 – Densité – Espaces collectifs autour d’un espace vert 2 – Intimité – Espace privé

Niveau 2 1/600ème


2 – Intimité – Espace privé Bien qu’accolés, les logements sont travaillés de manière à offrir les mêmes qualités qu’une maison individuelle : - accès privé, pouvant se faire depuis la rue ou par le jardin. - logements sur 2 niveaux, avec séparation des espaces nuits et jour - logements traversant, avec jardin ou terrasse exposé(e) sud et est. - minimisation des vis-à-vis : bac à fleurs et murs de séparation à 1m80. - forte présence du végétal : bac à fleur et jardin privé

Maquette d’unité d’habitation donnant sur la rue d’Alembert : L’unité est composée de 2 logements superposés : un T4 et un T2.

PRINCIPES GENERATEURS 1 – Densité – Espaces collectifs autour d’un espace vert 2 – Intimité – Espace privé

Coupes 1/400ème


INFORMATION Lieu : Abbaye de Hautecombe, rive ouest du lac du Bourget, Savoie Date : 2004 Projet : école, licence 2 OBJECTIF Implanter un nouvel embarcadère, avec une billetterie, et réhabiliter une grange batelière datant du 12ème siècle, dans un site remarquable, articulant 3 dimensions : patrimoine historique, naturelle et religieuse. INTENTION Intervention minimaliste afin de préserver la qualité des lieux

PRINCIPES GENERATEURS 1 - Revalorisation de la grange batelière 2 - Eléments de transition

Plan masse 1/2000ème


1 - Revalorisation de la grange batelière Le projet s’articule autour de la grange batelière, transition entre l’eau et la terre, élément historique et repère dans le paysage. Le ponton vient pénétrer au cœur de la grange, permettant aux visiteurs un contact plus « direct ». 2 - Eléments de transition 3 plateaux successifs viennent constituer les abords de la grange et se raccorder au chemin conduisant à l’abbaye. Lieu d’ouverture horizontal sur le paysage et d’aspect minéral, leur remplissage évolue au grès de la montée : dallage de plus en plus déconstruit au fur et à mesure que l’on gagne la montagne. Les éléments de liaisons, (escaliers et ponton), sont en acier CorTen, contrastant avec l’aspect minéral des plateaux et identifiant leur fonction abbaye de passage.

Projection de l’aménagement

grange

PRINCIPES GENERATEURS 1 - Revalorisation de la grange batelière 2 - Eléments de transition

Schéma de principe embarcadère


INFORMATION Lieu : Mèze, Festival de Thau Date : juillet 2010 Projet : chantier participatif OBJECTIF Construire un chapiteau s’intégrant dans une démarche de Développement Durable pour un festival, engagé écologiquement et citoyennement INTENTION Utiliser et valoriser le bambou pour la construction du chapiteau: matériau sain, écologique (énergie grise minime) , léger, solide, élégant…

PRINCIPES GENERATEURS 1 – Le bambou : structurel et élégant 2 – Défi du travail collectif: bénévoles novices et timing à respecter


1 - Le bambou : structurel et élégant Liaisons boulonnées

Poteaux intérieurs

Contreventements

Structurel: remplace l’habituel structure métallique - Poteaux simples + contreventement (croix de St André) - Sous chapiteaux: 4 Poteaux fait de 6 bambous liaisonnés avec du cordage marin - Liaisons poteaux: plaques métalliques + boulonnage

Accrochage des « yeux de lynx »

Elégance: Pour les 20 ans du festival création de 20 « bougies » de 10m environ: grand mats constitués de 8 bambous tenus au sol par des bidons remplis d’eau et en hauteur par un système « d’ œil de lynx » (3 bambous) Les Bougies

PRINCIPES GENERATEURS 1 – Le bambou : structurel et élégant 2 – Défi du travail collectif: bénévoles novices et timing à respecter


2 - Défi du travail collectif : bénévoles novices et timing à respecter Il faut être prêt à temps pour le festival ! 7 jours de préparation et 3 jours de montage avec une équipe de bénévoles, (étudiants ou professionnels) novices avec le bambou! Un vrai défi…

PRINCIPES GENERATEURS 1 – Le bambou : structurel et élégant 2 – Défi du travail collectif: bénévoles novices et timing à respecter


INFORMATION Lieu : Cantercel, 34 Date : juillet 2011 Projet : chantier participatif OBJECTIF Construire 2 fours à pain, 1petit de 70cm de diamètre et 1grand de 150cm de diamètre ainsi qu’un plan de travail-bar INTENTION Etre le plus économique et écologique possible tout en intégrant une pédagogie de chantier propre aux chantiers participatifs

Schéma implantation

PRINCIPES GENERATEURS 1 – Matériaux du site: terre et pierres


1 – Matériaux du site: terre et pierres

Pose de la sole

Lissage du coffrage

Pose terre-paille Paille - argile - sable

Pose de la sole

PRINCIPES GENERATEURS 1 – Matériaux du site: terre et pierres

Lissage du coffrage Murs en pierre sèches


INFORMATION Lieu : Montréal Date : 2005 Projet : école, master 1 OBJECTIF Améliorer le design du panneau d’arrêt des brigadiers scolaires de Montréal afin de réduire les problèmes de douleurs liés à son utilisation. INTENTION S’inscrire dans une logique de développement durable: - design simple - matériaux durables pour une longévité du produit - agréabilité et fonctionnalité du produit, permettant de valoriser l’emploi. Analyse de l’existant – problèmes répertoriés

Pr. 1 - Forme du manche uniformément cylindrique : ne permet pas de prendre conscience de l’orientation du panneau tactilement Pr. 2 - Aucun système d’appui : risque pour la brigadière de glisser sur la chaussée lorsque le sol est humide ou verglacé Pr. 3 - Manche glissant : risque de perte, peu de maîtrise Pr.4 - Panneau trop court : oblige les brigadières à lever le bras haut, fatigue précoce Pr. 5 - Trop grande résistance au vent : diminution de sa maîtrise. Pr. 6 - Fragilité de l’assemblage : panneau qui se déforme, usure prématurée

PRINCIPES GENERATEURS 1 - Panneau ergonomique 2 – Bâton télescopique amovible


1 - Panneau ergonomique • Manche profilé en cône aplati sur panneau - empêche la poignée de descendre (prob.3) - prise rapprochée de l’octogone donnant une meilleure maîtrise (prob.5) - forme informant de l’orientation du panneau (prob.1) • Corde élastique avec accroche pour poignée (prob.3)

2 - Bâton télescopique amovible (se visse au panneau) - facilite son transport - choix ou non de son utilisation - s’adapte à la taille du brigadier - permet un appui au sol pour reposer le bras (prob.4) - offre une meilleure stabilité en cas de pluie (prob.2) - Permet d’adopter de nouvelles postures pour faciliter l’arrêt des automobiliste (prob.4)

Mousse de maintien

Embout caoutchouc (prob.2) PRINCIPES GENERATEURS

1 - Panneau ergonomique 2 - Bâton télescopique amovible

Panneau initial

Panneau projeté (sans le bâton)

225 gr.

Poids

190 gr.

41 cm

Taille

19 cm

panneau en plastique et manche en bois.

matériaux

monopièce en plastique moulé (solidité de l’ensemble) (prob.6)


Place de la bourse, Paris

Ecole d’Art, Berlin

Mario Botta, Bibliothèque de Villeurbanne

Prieuré St Michel de Grandmont

Miroir d’eau, Bordeaux

Ecole d’architecture, Grenoble

Chapelle Ronchamp

Photos

Craie blanche Stylo

Caramel

Plâtre

Tête d’argile Crayon à papier

Argile

Sculptures

Extension du corps

Croquis

Pastel

Fusain Encre de chine


Maquette concept en plexiglas Donjon Faverges

Maquette concept papier

Maquette structure en carton ondulĂŠ

Maquette concept en papier

Maquette concept plexiglas

Maquette coupe projet en balsa

Maquette projet en carton gris

Fusain Maquette projet en carton plume


portfolio