Page 1

1


2


Chères amies, chers amis, La rédaction de cette édition est parfaitement illustrée ci-dessous ! C'est impressionnant comme des petits problèmes informatiques peuvent faire de gros dégâts. Des difficultés de mise en page par-ci, des soucis d'alignement de photos par-là, des réglages de couleurs qui ne fonctionnent pas, un logiciel trop lent à mon goût et… BOUMMM, voilà le résultat !!!

Ce n'est pas tellement différent à la plongée. Un incident non résolu peut vite conduire à un problème plus grave et au pire finir par un accident de plongée. Heureusement que la plupart des plongées se déroulent sans souci. Il est important de prendre au sérieux la sécurité et d'agir afin d'éviter l'accident. Cela fait très plaisir de voir que dans notre club la sécurité est un point fort. Nous avons organisé différentes mesures comme le cours BLS-AED avec l'installation d'un défibrillateur au local et la série de plongées exercices. Profitez-en, afin de pourvoir plonger dans de bonnes conditions et avec plaisir !

3


4


Agenda 2018 Date

Activité

24 mars

Nettoyage du local

21 avril

Assemblée de la FSSS

4-9 juillet

Montage et démontage des installations de la fête de la plongée

4-9 juillet

Fête de la plongée

22 août

Sortie plongée fondue

15-22 septembre

Vacances en Sardaigne

1er décembre

Plongée de Noël

Ustica

5


Le comité de Portasub Yves Bourdilloud Président Matériel Technique

079 886 03 26

Serge Cantin

instruction@portasub.ch

Vice-président Instruction, Formation, Matériel

079 429 38 51

Carine Dupuis Perriard

admin@portasub.ch

Secrétaire

079 354 19 66

Marie-Hélène Kaelin

caisse@portasub.ch

Trésorerie

079 5243561

Heinz Affolter

local@portasub.ch

Local

079 389 84 48

Manfred Gauch

bateau@portasub.ch

Bateaux

079 441 50 51

David Mathieu

bulletin@portasub.ch

Bulletin Internet

6

president@portasub.ch

079 676 21 66


7


8


Milos Diving Center depuis 1996

www.milosdiving.gr Yannis Havakis Instructeur M*** CMAS—MSDT PADI—IAHD info@milosdiving.gr

9


Mais où sont les bulles? Iván Cal

Avec ces belles températures estivales et ces beaux jours que constituent le mois d'août, notre nouveau responsable en formation, Serge, a réussis à nous dégoter un baptême de plongée avec les recycleurs. C'est, ainsi, que quelques membres du club se sont donnés rendez-vous à l'une des deux sessions au choix, afin de découvrir ce nouveau concept de plongée. Mais qu’est-ce donc le recycleur réellement? Tout d’abord, place à des explications quelques peu "techniques" afin de bien comprendre de quoi nous parlons. Afin d'appréhender la notion du recycleur de plongée, il faut d'abord comprendre le fonctionnement de la ventilation pulmonaire. Comme beaucoup de gens le savent, nous inspirons de l'air dans nos poumons avec un mélange composé de 21% d'oxygène (O2), et de 79% d'azote (N2). Pour les puristes en la matière, quelques traces de gaz rares et autres éléments chimiques réside encore dans l'air. À chaque expiration que nous rejetons, il n'y a pas moins de 16% d'oxygène qui sont rejetés et 4-5% de dioxyde de carbone (CO2, provenant de la respiration cellulaire). Un recycleur de plongée est un équipement qui nous permettra de recycler de l'air de notre respiration et ainsi de récupérer ce qui est réutilisable (environ les 16% d'oxygène) et de rajouter la part manquante afin d'arriver à nouveau à une concentration en oxygène de 21%. Me direz-vous, mais où est donc passé le dioxyde de carbone? Ce dernier se fait capturer peut après l'expiration, grâce à une cartouche de chaux vive (CaO) qui à la propriété de fixer le CO2 tout en produisant de la chaleur. De quoi nous réchauffer quelque peu… et pourtant, tout ce recyclage se réalise à l'intérieur d'un circuit fermé. Faire de la plongée en recycleur comporte pas mal d'avantages. L'un des points les plus marquant et sa grande autonomie à pouvoir rester en profondeur. Parfaitement préparé, un recycleur chargé en oxygène, diluant et chaux, à une autonomie de 3-4 heures, soit 4-5 fois plus importante qu'un plongeur qui serait équipé d'un bloc de 15 litres gonflé 200 bars. La consommation en oxygène étant uniquement métabolique, la profondeur n'est plus un des facteurs de surconsommation.

10


BAPTÊME RECYCLEUR L'autre point marquant est la décompression. Un recycleur, étant une machine relativement très performante avec une gestion électronique munis de sondes/ capteurs, vous garantira la fabrication du meilleur mélange en air à toutes les profondeurs. Pour faire plus simple, cela signifie qu'un recycleur est une machine qui fabrique, en temps réel, le meilleure nitrox à toutes les profondeurs. En plongée recycleur, vous optimisez ainsi votre saturation et désaturation automatiquement. Un point idéal pour les plongées profondes!!!!!! Et pour finir, ces engins sortis de nulle part, nous permettent d'admirer la faune et la flore aquatique dans un silence total. Fini les bulles assourdissantes, vous pouvez dès à présent découvrir le vrai Monde du Silence. La majeure partie des poissons et l'ensemble de la faune étant sensibles aux vibrations produite par les bulles, vous réussirez à les approcher nettement plus facilement dont certaine fois, à la limite de pouvoir les toucher. C’est grâce aux explications pertinentes et à la bonne surveillance de nos moniteurs externes pour les baptêmes qu'Yves, Pierre-Alain, Heinz, Olivier, David, Serge et moi-même avons pu s'adonner à notre sport favori avec deux recycleurs différents. Et ce, afin de pouvoir les tester et les comparer. Le spot très connu du club "la Vierge" a été notre terrain de jeu idéal afin de pouvoir réaliser ces baptêmes.

Passer de la plongée traditionnelle en bouteille à la plongée recycleur fut déstabilisant, au début, pour moi. Tout d'abord, intrigué par ces nouveaux équipements, je me suis senti instable du fait de la flottabilité (qui est différente vu que celle-ci ne change pas à cause du circuit fermé) mais on s'y habitue rapidement et on retrouve facilement ces repères. De l'autre coté, j'ai beaucoup apprécié respirer de l'air chaud donnant un coté agréable à la plongée qui s'accommode parfaitement au silence et à la découverte du lac. Avis aux amateurs, à essayer absolument!

11


12


Page vide pour publicitĂŠ imprimerie

13


Lavandou Olivier Clement

D’une main de maître, Jean-Jacques nous a concocté une semaine de 10 plongées sur les épaves du Sud de la France. Cette sortie était ouverte aux « Niveaux 3 » plongeant régulièrement et ayant la certification « Nitrox Confirmé ». Afin d’être prêts pour cette semaine intense, nous avons effectué quelques plongées profondes en lac : « Beatenburg » dans le lac de Thun, « Le Pacotille », « La Mondeuse » et « La porte des abysses » dans le lac de Neuchâtel avec les blocs de déco. Nous étions 10 plongeurs (Yves, Jacques, Serge, Patrice, Michel, Olivier, JeanJacques, Josiane, Marco et Nicole) et 5 accompagnants (Annick, Francoise, Joaquina, Marlène, Sylvio). Avec les valises et la quantité de matériel, 3 minibus ont été loués par Jean-Jacques chez Easyloc à Givisiez. Nous sommes partis depuis Portalban le dimanche 30.09.2017 vers 8h30 après avoir chargé tout le matériel, bagages et passagers : en route pour les vacances ! Direction le Lavandou ou plus précisément Bormes-les-Mimosas. Premier arrêt en milieu de matinée pour une pause-café croissant. Après un repas sur l’autoroute, on arrive enfin au relais du Baou à Bormes-lesMimosas. On prend possession de nos chambres et on se retrouve ensuite pour l’apéro.

14


LAVANDOU Le club de plongée est situé sur le port de la Favière et s’appelle « Bormes Plongée ». On y dépose notre matériel pour la semaine. Et le rendez-vous est pris pour le lendemain matin. Détail des plongées effectuées : Le lundi 25.09.2017 Matin Epave « L’Espingole » - 38 mètres Descente le long du boot. On voit parfaitement l’épave dans son ensemble à la descente. Puis on s’est dirigés vers l’avant. On a passé sous les structures de la coque. Puis on est remontés le long de l’épave vers l’arrière. On a vus un beau mérou dans la coque. On est ensuite allés toucher les deux hélices qui sont bien ensablées à l’arrière car il parait que cela porte bonheur ! Retour le long de la coque tribord ou l’on a vu un gros congre dans un tube à la verticale. On a ensuite croisé Jacques qui en nos saluant, s’est cogné par mégarde sur le fut du canon. Heureusement il ne s’est pas fait mal. Je n’ai pas pu m’empêcher d’éclater de rire dans mon détendeur.

Après-midi Rocher de « La Fourmigue » et Epave « Le Spahis » - 25 mètres Exploration de l’épave rapide car elle n’est pas très grande et elle est couchée sur le côté. A l’intérieur, il y a quelques anémones jaunes encroûtantes. Il y a pas mal de tôles et morceaux d’épaves tout autour du rocher de la Fourmigue. On a tourné autour de ce dernier avec la roche main gauche. Michel a perdu son plomb de

15


16


LAVANDOU cheville et j’ai dû lui remettre en me couchant sur lui. Nicole en observant la scène était jalouse de notre position scabreuse ;-) Le mardi 26.09.2017

Matin – Le Togo – 52 mètres Descente le long du boot très rapide. Les oreilles passent bien, c’est nickel. Ai attendu Michel à la bouée mi profondeur. On est arrivés sur la cassure de l’explosion. Très belle épave. On est allés à l’intérieur de l’épave puis on est ressortis côté tribord. Il y avait de très belles gorgones bleues. A l’avant, il y avait deux belles ancres à jas posées à plat sur la coque. Après-midi Tombant de la Gabinière Sud – 37 mètres Des mérous en pagaille dans de belles gorgones rouges. Une jolie flabelline violette au détour d’un rocher et des bancs de sardines avec de jolis reflets argentés. On a du faire un palier de treize minutes … c’était long mais il y avait de quoi voir Le mercredi 27.09.2017 Matin – Epave avion « Hell Cat » - 55 mètres Belle descente dans le bleu méditerranéen le long de la ficelle blanche. Au fur et à mesure de la descente qui est longue, on commence à distinguer la forme

17


18


LAVANDOU d’une croix sur le sable blanc. C’est l’avion, le Hell Cat qui est posé bien à plat sur 55 mètres. On en fait le tour assez rapidement. On largue la bouée fixée par la première palanquée car on est les derniers à passer. On visite le cockpit qui est ouvert puis on examine le moteur qui contient un congre et des petits chapons. Sous les ailes de l’avion, il a des écrevisses avec leurs petites pinces.

Après-midi – Epave « Le Grec » - 43 mètres Il y avait beaucoup de courant et le pilote nous a largués trop loin de la bouée. Descente le long de la bouée mais Michel n’a pas pu l’attraper. Il se dirige vers le fond en palmant vigoureusement pour moins subir l’effet du courant. Arrivée sur une sorte de carré métallique à côté de l’épave ou était posé un beau et gros mérou. On doit palmer encore un peu pour arriver à l’épave. Il y a de belles gorgones rouges et des éponges jaune. Je suis entré dans la cale par une sorte de trou carré sur le pont. Il y avait deux niveaux très sombres. En éclairant, on distingue les membrures de la coque toute rouillée. Puis on a longé la coque pour se protéger du courant sur le côté bâbord. Puis arrivé à la poupe, descente jusqu’à l’hélice qui est magnifiquement concrétionnée et envahie de belles gorgones rouges. Remontée sur le dessus de l’épave ou le courant me semble encore plus fort. Michel me fait signe qu’il ne lui reste plus que 80 bars et me semble lassé par ce courant : c’est décidé, on remonte ! Le jeudi 28.09.2017 Matin

19


Portalban

Restaurant du Bateau Tél. 026 677 11 22 / Fax 677 01 34 Spécialités de poissons

Motel-Restaurant St-Louis Tél. 026 677 11 22 / Fax 677 01 34 Spécialités sur ardoise

Venez nous visiter sur internet

http://www.le-bateau.ch

Famille Keusen & Fils 20


LAVANDOU Epave avion « Le Wild Cat » - 52 mètres Pas de courant ce matin et on passe les derniers, c’est nickel car on a le temps pour se préparer. Cette fois ci, l’avion n’est pas posé à plat mais à l’envers. Fixé sur la roulette arrière de l’avion, Michel a largué le parachute et il a fallu que je mette pas mal d’air dedans car il était percé ! Il y a pas mal de vie sur cette épave : petits et gros chapons, congre dans un trou de l’aile et dans le moteur. Ce dernier a été arraché de l’avant lors du choc et il se trouve désormais à l’arrière sous la queue de l’avion. Après-midi Epave de sous-marin « Le Rubis » - 40 mètres Descente avec un peu de courant de surface qui fait pencher le câble. Belle visibilité. On s’installe sur la tourelle centrale du commandant et on fait semblant de piloter le sous-marin. Ainsi positionné au milieu du sous-marin, on distingue bien l’avant et l’arrière du navire. Des bancs de poissons argentés tournent tout autour de l’épave. On part en direction de l’avant. Il y a une grosse ouverture ronde avec une échelle verticale qui descend dans les entrailles du sous-marin. Mais c’est un peu trop étroit pour s’y aventurer. Quelques murènes avec leur air peu sympathique. Il y a une grosse chaine avec d’énormes maillons posée sur la coque à l’avant. Puis direction vers l’arrière ou a eu l’explosion pour le faire couler volontairement. Il y a deux compartiments à torpilles fermés. On distingue bien les charnières et les poignées. Le vendredi 29.09.2017 Epave « Le Donator » - 48 mètres Sortie à la journée avec repas le midi sur l’île de Port Cros. Magnifique épave avec énormément de poissons en banc qui tournent autour du mat principal. Jolie roue de navigation à l’arrière. Michel tient bon la barre ! Puis on bascule la tête en avant vers l’hélice et la sable ou la profondeur est la plus grande : super sensation. Il y a une jolie lumière et de splendides contre-jours sur fond bleu. Malgré la profondeur de 48 mètres, on distingue bien le soleil à la surface. La luminosité et la visibilité sont excellentes et nous sommes chanceux car il n’y a pas de courant. En longeant la coque vers l’avant, on croise régulièrement de gros mérous. De très belles gorgones rouges ont envahi l’épave, ce qui lui donne un rendu magnifique dès que l’on éclaire avec la lampe de plongée. Descente dans la cale avant, je fais signe à Michel qu’il peut descendre car il y a un énorme trou pour ressortir vers l’arrière. On débouche sur un trou béant ou a eu lieu l’explosion. Puis retour vers le mat au centre de l’épave et remontée en tour-

21


22


LAVANDOU nant autour du mat avec les poissons : quelle épave magnifique ! Le midi on descend sur l’ile de Port Cros afin de gonfler les blocs pour l’aprèsmidi. On en profite également pour boire l’apéro et manger un bon plat de loup de mer frais et bien grillé. La plongée du matin sur la Donator était tellement bien qu’il est décidé à la majorité d’y retourner l’après-midi. La visibilité était un peu meilleure le matin mais cela reste d’excellentes conditions. Cette épave est immense et très intéressante à explorer. Je me suis aventuré dans les structures de l’épave ou les plafonds se sont effondrés et je découvre une salle de bains avec baignoire ensablée et WC. Dans l’autre pièce un peu plus grande, il y a une sorte de treuil monté sur un pied. De nouveau de belles gorgones rouges et des éponges jaunes. On a croisé un énorme mérou avec un gros hameçon coincé dans sa bouche. Encore une très belle plongée avec Michel pour finir en beauté cette semaine consacrée aux épaves ! Le samedi 30.09.2017 nous effectuons le trajet du retour vers la Suisse. Merci à tous les participants plongeurs et non plongeurs et plus particulièrement à Jean-Jacques pour l’organisation. Liens web : www.bormesplongee.fr www.hotel-bormes-relaisdubaou.com

23


24


SEYCHELLES

PLONGER AUX SEYCHELLES Carine Spielmann

Avec ses 115 îles dispersées dans l’Océan Indien, au large de Madagascar, l’archipel des Seychelles a des airs de paradis. Sur terre comme sur mer, il offre une multitude d’expériences : randonnées pédestres, plongée sous-marine, snorkeling, pêche au gros, vélo (il faut de bons mollets !), voile, … Lors du premier contact avec le centre de plongée de votre choix (17 en tout, répartis sur les îles majeures et les îles-hôtels), vous n’avez qu’à produire votre (vos) brevet(s) de plongée ainsi que votre carnet. On vous fera aussi remplir un questionnaire médical, afin de dégager le centre de toute responsabilité en cas d’accident. Que vous soyez plongeur CMAS, PADI ou autre, pas de problème, on vous accepte. Si vous ne plongez pas régulièrement, le centre effectuera une plongéetest pour évaluer votre niveau.

Les sorties se font le matin et l’après-midi. Il n’y a que peu de plongée de nuit. Le programme des sorties est adapté chaque jour en fonction de la météo, qui peut être capricieuse ! On peut plonger toute l’année aux Seychelles. La température de l’eau oscille entre 25 et 30°. Mais les inter-saisons (avril-mai, octobre-novembre) sont les périodes à privilégier. En effet, c’est durant celles-ci que la mer est la plus calme et la visibilité la meilleure. La visibilité, parlons-en ! Sur les cartes postales, l’eau paraît claire. Pourtant, ce n’est pas toujours le cas ! Vous pouvez, sur un même site, avoir une eau cristalline et 40 m de visibilité un jour, et le lendemain à peine 5m. La raison ? Des courants marins chargés de plancton, poussés par les alizées. L’avantage de ces eaux chargées en plancton, c’est que ça attire du « gros » selon les saisons : requins-baleines, raies mantas, … A peu de distance des rivages. Sinon, la faune est celle de l’Océan Indien, donc des poissons de toutes les couleurs, un aquarium. Mais si les Seychelles sortent du lot, c’est par la présence des tortues. A chaque sortie, plongée ou snorkeling, vous pouvez

25


26


SEYCHELLES être sûrs d’en croiser au moins une, qui évolue lentement, gracieusement … Et ça, ça vaut le détour ! Sous l’eau, on trouve ces « montagnes » de granit, qui font le charme des plages des Seychelles, à des profondeurs qui ne dépassent que rarement les 30 m. Pas de décompression donc ! Par-contre, il y a peu de massifs de corail. Et encore, celui-ci a souffert du passage d’El Nino en 1997. De plus, en 2016, un champignon s’est attaqué aux jeunes pousses de corail qui commençaient à se régénérer. La faune évolue donc entre des blocs de granit et des fonds de sable. Bref, une belle découverte !

27


28


SANTE

NE PAS NÉGLIGER L’ŒDÈME PULMONAIRE D’IMMERSION Article aimablement mise à disposition par le magazine Planète Santé, paru dans le N° 29. www.planetesante.ch Adaptation: Stéphany Gardier

Mal connu, l’œdème pulmonaire d’immersion peut survenir lors d’une plongée avec bouteilles, en apnée, et même durant la natation. Une raison supplémentaire de ne pas négliger son bilan de santé avant de se remettre à l’eau. Les eaux européennes se réchauffent doucement mais sûrement, et pour les amateurs de sports nautiques, en particulier de plongée, il sera bientôt l’heure de se remettre à l’eau. Les plongées de réadaptation sont l’occasion de faire une vérification complète de son matériel et de revoir quelques fondamentaux afin d’assurer sa sécurité et celle des membres de sa palanquée. Si la plongée, en apnée ou avec bouteilles, s’est largement démocratisée ces vingt dernières années, notamment grâce à des évolutions majeures du matériel, elle demeure une activité à risques, et bien les connaître reste le meilleur moyen de les éviter. La formation des plongeurs loisir et des encadrants les sensibilise aux accidents de décompression (ADD) et aux barotraumatismes (provoqués par de brusques variations de pression dans les oreilles, les sinus ou les poumons). Mais un autre type d’accident de plongée, bien moins connu, peut survenir: l’œdème pulmonaire d’immersion (OPI). Il touche principalement les personnes de plus de 50 ans et hypertendues, mais il a aussi été décrit chez des plongeurs jeunes en bonne santé. Pris en charge rapidement, cet œdème évolue le plus souvent favorablement, mais des décès ont été rapportés.

Décrit pour la première fois en 1989, l’OPI est considéré comme rare, mais son incidence pourrait être sous-estimée. D’une part, lorsque les symptômes sont légers et que les plongeurs récupèrent rapidement, une consultation dans un service d’urgence n’est pas systématique. D’autre part, des erreurs diagnostiques sont fréquentes puisque l’OPI est encore mal connu des plongeurs comme des soignants, et les lésions peuvent régresser en quelques heures. Une étude réalisée en France par le centre hyperbare de Saint-Anne à Toulon, indique que 14% des accidents de plongée pris en charge entre 2005 et 2010 étaient des OPI, soit 99 cas sur 707.

29


30


SANTE L’OPI se manifeste le plus souvent par une difficulté respiratoire (dyspnée) qui peut survenir dès l’immersion mais débute le plus souvent en profondeur et s’aggrave à la remontée. Les autres symptômes sont une toux et la présence d’expectorations mousseuses voire de crachats sanguinolents, marqueurs de lésions pulmonaires. Une oppression thoracique sans véritable douleur et/ou une sensation de mort imminente ont également été rapportées. Des symptômes qui peuvent provoquer une panique chez le plongeur ou ses coéquipiers, précipiter la remontée et provoquer en plus un accident de décompression (voir encadré). Prédispositions et facteurs favorisants L’observation de cas d’OPI a permis d’identifier des facteurs pouvant favoriser la survenue de cet accident, parmi lesquels l’immersion dans de l’eau froide (< 19 ° C), l’effort physique et l’hypertension artérielle. L’âge semble jouer un rôle important chez les plongeurs en scaphandre autonome, la plupart des cas étant rapportés chez des individus de plus de 45 ans. L’obésité, le stress, une hyperhydratation ou encore la prise d’anti-inflammatoires non-stéroïdiens (AINS) pourraient être également impliqués, tout comme le matériel (détendeur mal réglé, combinaison serrée…). Mais ces associations restent incertaines et doivent être confirmées.

Accident sous-estimé Que faire en cas d’OPI? Les premières mesures consistent à extraire la victime de l’eau, lui retirer tout ce qui pourrait obstruer les voies aériennes ou entraver la respiration (masque, détendeur, combinaison…), et lui administrer de l’oxygène au masque à haute concentration (débit 12-15 litres/minute). Si l’état de conscience de la victime le permet, il est préférable de l’installer en position assise. Un transfert médicalisé vers un centre de soins possédant une chambre hyperbare est recommandé, notamment en raison du risque d’accident de décompression qui peut compliquer une remontée précipitée. En Suisse, seuls les Hôpitaux universitaires de Genève sont équipés d’une chambre hyperbare avec un médecin spécialisé joignable en permanence. À l’étranger, le DAN (Diver Alert Network) offre un support téléphonique 24h/24. Tout évènement suspect et inhabituel survenant dans les 24 heures après une plongée devrait faire l’objet d’une consultation médicale et l’OPI n’échappe pas à cette règle. En cas d’accident avéré ou hautement suspect, un bilan cardiologique

31


32


SANTE et pulmonaire devrait être pratiqué. La recherche d’une hypertension artérielle devra être effectuée dans tous les cas. À noter qu’une nouvelle consultation subaquatique et hyperbare a ouvert récemment au Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV). Elle reçoit des plongeurs loisir et professionnels. Mécanismes physiologiques L’œdème se caractérise par le passage de liquide de la circulation sanguine dans les poumons. Il est la conséquence d’une augmentation du gradient de pression de part et d’autre de la paroi des capillaires et d’une rupture de la barrière alvéolocapillaire. Plusieurs paramètres contribuent à cette situation, à commencer par une augmentation de la pression artérielle pulmonaire en amont des alvéoles. Celle-ci résulte notamment d’un transfert de sang de 250 à 700 ml (blood shift) de la périphérie du corps vers le thorax, en raison de l’augmentation de la pression qui s’exerce sur le corps du plongeur. La diminution de la pression intraalvéolaire, ainsi que la contraction des capillaires alvéolaires et des vaisseaux en périphérie jouent également un rôle dans l’apparition de l’OPI.

Adapté de «Œdème pulmonaire d’immersion», Dr B. Desgraz et al., Revue Médicale Suisse, 2017;13;1324-1328.

33


34


MALDIVES

En avril entre les îles : Maldives 2018 Anne Banateanu

A la fin d’un hiver long et froid, quoi de mieux qu’un voyage au soleil pour se refaire une santé ? Après trois ans d’absence, voici « Maldives II, le retour ». Anne, Dan, Geneviève et Pierre-Alain repartent à l’abordage de l’Horizon III. Lisa, Hervé et Zinah, entourés de toute l’équipe de Star Divers, sont prêts à accueillir les quatre amis pour une croisière de deux semaines à la découverte des merveilles de l’Océan Indien. En 2015, nous avions parcouru le circuit sud. Cette année, ce sont les atolls du nord que nous allons explorer. Moins de passes et de canaux, davantage de giris et de thilas – noms donnés aux récifs selon qu’ils affleurent ou non la surface – mais toujours autant de vie aquatique ! Dès les premières plongées, nous rencontrons déjà des bancs de raies aigles et plusieurs énormes murènes léopards. Les tortues et les poulpes sont également au rendez-vous ! Des milliers de poissons multicolores nous entourent. Nous croisons aussi des requins et un grand banc de barracudas ! Nous admirons le vol gracieux et impressionnant des raies mantas et le sourire permanent des poissons perroquets. Le courant est parfois assez fort et il faut s’accrocher. Mais c’est là que nous voyons le plus de poissons ! D’immenses bancs de vivaneaux jaunes et à bosse dansent un véritable ballet autour de nous. C’est féérique ! Des milliers d’anthias s’agitent dans le courant. Des requins défilent devant nos yeux ébahis. Des platax semblent vouloir picorer nos appareils. Nous admirons les formes et couleurs innombrables des coraux. On ne voit pas passer le temps ! Après une heure de plongée, il faut quand même remonter. Entre chaque plongée, nous profitons du soleil en nous reposant sur la terrasse. Quelques brèves ondées viennent parfois

35


36


MALDIVES légèrement rafraîchir l’atmosphère (dont la température reste quand même à 30°, de même que celle de l’eau !...). Certains jours, un massage complète agréablement ces moments de détente. Nous voyons souvent des dauphins nager autour du bateau et un matin, une tortue vient même nous dire bonjour ! Nous la reconnaissons aux concrétions sur sa carapace : c’est celle que nous avons rencontrée lors de la plongée de la veille au soir ! Après trois plongées quotidiennes, l’apéro est le bienvenu ! Il y a toujours quelque chose à fêter, que ce soit la millième plongée de Dan, la 900e d’Anne ou leur anniversaire de mariage !... Ou simplement la joie de vivre ensemble des moments privilégiés ! Les repas sont délicieux. Nous mangeons beaucoup de poisson, fraîchement pêché par les membres de l’équipage, accompagné de légumes, de currys et de fruits exotiques. Après toutes ces émotions, nous dormons profondément, bercés par les vagues et rêvant de créatures marines fantastiques. Le bateau est très fonctionnel et confortable. Les cabines et les espaces communs sont vastes et agréables. Toutes les affaires de plongée restent sur le dhoni, un autre bateau, plus petit, duquel nous plongeons. Les guides de plongée et les autres membres de l’équipage sont adorables et mettent tout en œuvre pour faire de notre croisière une période inoubliable ! C’est le cœur serré que nous les quittons, après ces quinze jours, pour repartir vers la Suisse, avec l’espoir de revenir bientôt dans ce paradis aquatique.

37


38


39


Petite histoire drôle en 3 actes : Le robinet de Jean-François Serge Cantin

Nous sommes le mercredi 5 juillet 2017. Les préparatifs pour la fête de la plongée ont commencé et vont bon train. Montage de la tonnelle, montage de la cuisine, jusque-là tout va bien. Le plancher et le bar de la cuisine sont montés. Les frigos sont mis en place. Jacqueline commence à organiser sa place de travail, quand tout à coup : Jacqueline : "Comment est-ce qu'on fait pour laver ? Ça serait bien si on avait de l'eau courante." Jean-François : "T'inquiète pas Jacqueline, tu auras ton eau courante. Demain, je mets un robinet."

Fin du 1er acte Jeudi 6 juillet 2017, les préparatifs continuent. Jacqueline n'a pas pu venir, mais à un moment donné, on entend quelques grands coups de masse dans la cantine. Chose promise, chose due, c'est Jean-François qui plante un robinet à l'arrière de la cuisine. Super, il y aura de l'eau courante. Fin du 2ème acte Vendredi 7 juillet 2017, un groupe de personnes (c'est drôle, mais c'est toujours les mêmes depuis mercredi) se retrouvent rapidement en début d'après-midi, car il y a encore beaucoup à faire. La fête commence dans quelques heures. Chacun s'agite pour tout mettre en place, à gauche, à droite et même en haut (les banderoles ne s'attachent pas toutes seules au sommet des mâts). Ça y est, c'est parti ! La fête commence. Les clients commencent à arriver et c'est le coup de feu comme on dit dans les cuisines. Lorsque les choses se calment un peu, Jean-François fait sa petite inspection pour voir si tout va bien.

40


LE ROBINET Moi : "Jean-François, il est beau ton robinet, mais si le tuyau arrivait au robinet, ça serait encore mieux." Jean-François : "Quoi, qu'est-ce que tu me chantes ? Il y a de l'eau courante." Moi : " Non, Jean-François, le tuyau n'est pas branché" Fin du 3ème acte A la décharge du malheureux, c'est qu'entretemps, Carine et Jacqueline ont tour à tour ouvert le robinet pour prendre de l'eau et constaté que rien ne coulait.

41


Cours BLS-AED Reto Brülhart

En fin d'année 2017, nous avons eu l'occasion de s'inscrire pour faire un cours de BLS-AED-SRC initié par Serge Cantin. Après un certain délai, il y avait 18 inscriptions. Nous avons donc été partagés en deux groupes de neuf participants et les dates de formation ont été fixées : le 09.12.2017 pour le premier groupe et le 16.12.2017 pour le deuxième (le mien). Mais commençons peut-être avec le début. C'est quoi un cours BLS-AED (Basic Live Support- Automatic Extern Defribilation) ? Durant ce cours, on apprend les gestes fondamentaux d'une prise en charge d'une personne inconsciente, soit :

donner correctement l'alarme

se protéger efficacement

procéder à une première évaluation correcte

appliquer efficacement les compétences de base

utiliser correctement le défibrillateur AED chez l'adulte et l'enfant

Oui ça à l'air d'être compliqué, mais je vous rassure tout de suite. Je vais tout vous expliquer et raconter comment j'ai vécu cette formation.

42


COURS BLS-AED J'étais donc dans le deuxième groupe. Nous avions rendez-vous à l'école primaire de Delley à 08h00 du matin. A mon arrivée un peu avant l'heure, je me posais pleins de questions sur le déroulement de cette formation. Serge était déjà là, en train de préparer la salle. En quelques minutes, tous les participants sont arrivés, ainsi que nos deux instructeurs, pour pouvoir débuter le cours à l'heure et dans la bonne humeur. Christophe Roulin et sa collègue nous ont présenté la fondation Fribourg Cœur et le but de cette instruction. Dans la foulée, nous nous sommes également présenter et avons donné nos motivations qui nous ont poussés à faire cette formation. Je reviendrais un petit peu plus tard sur mes motivations. Nous avons débuté avec un peu de théorie. Ne vous inquiétez pas, je ne vais pas vous faire le cours, mais seulement vous faire part de quelques chiffres et surtout de mon ressenti. Saviez-vous que toutes les 90 minutes une personne décède d'un arrêt cardiaque en Suisse. Et que plus de 70% des arrêts cardiaques se produisent à domicile. Parlons du taux de survie : seulement entre 3 et 5 % des victimes d'un arrêt cardiaque au niveau national et fribourgeois. Il faut savoir aussi que chaque minute passée sans soins diminue le taux de survie de 10% (une ambulance met environ 10 minutes pour arriver sur place, le calcul est vite fait). Par contre, il y a un canton ou le taux de survie est de 38% : c'est le Tessin !!! Vous allez me demander pourquoi ? Le Tessin a mis en place un plan de formation à grande échelle (écoles, apprentissage, cours premiers secours, etc.). Sachez aussi que sur ces 38%, 4 patients sur 5 ne gardent aucune séquelle. Ces chiffres ont fait leur effet sur les participants. En tout cas moi, j’étais encore plus motivé d'apprendre et d'approfondir mes connaissances. Après plusieurs explications sur la manière de procéder à une intervention, nous nous sommes mis à la pratique. Nous avons d'abord appris les rudiments du massage cardiaque. 100 compressions par minutes avec une profondeur de 5cm (oui les côtes vont casser dans le 90% des cas). C'est du sport de masser un mannequin et là, nous l'avons fait seulement pendant 2 minutes, tous à notre tour. Une fois le massage acquis, nos moniteurs nous ont montré la pose des élec-

43


44


COURS BLS-AED trodes de l'AED. C’était un moment assez amusant, car certains mannequins ne voulaient pas se laisser faire, les électrodes ayant été déjà utilisé à plusieurs reprises. Mais nous les avons domptés et nous avons réussi à coller des électrodes. C'est à ce moment-là que nous avons enclenché un AED pour la première fois. Nous étions tous très attentif aux consignes données par nos instructeurs. Car un défibrillateur mal utilisé peut s’avérer dangereux ou inefficace. Passons à la deuxième théorie. Là, nous avons appris les étapes d'une intervention et quoi faire.

Sécurité (danger pour le patient, pour les intervenants)

L’état de conscience du patient

Respiration efficace

Donner l'alarme correctement

Massage cardiaque

Défibrillation

Après une pause des 9 heures gracieusement offert par Serge, nous nous sommes remis à la pratique.

Nos instructeurs ont mis au point quelques scénarios. Je vous rassure aucun mannequin n'a souffert ou a été maltraité. Nous sommes passés par des membres de familles tétanisés ou par des médecins complètement dépassés par les événements. Chaque scénario a été débriefé et nous avons discuté des erreurs et des points qui ont bien fonctionné. A la fin, Christophe Roulin nous a présenté la fondation Fribourg-Cœur et l'application « First Responder Fribourg ». Car avec ce cours BLS-AED, nous pouvons nous inscrire sur cette application pour devenir First Responder.

C'est quoi un First Responder ?????? On a vu que chaque minute compte !!!!!! Prenons un exemple : Après une plongée, nous sommes tous en train de rétablir notre matériel au local à Portalban.

45


46


COURS BLS-AED Le 144 reçoit un appel pour un malaise sur un bateau dans le port de Portalban. Le 144 va déclencher une alarme sur l'application. Tous les First Responder inscrit vont recevoir cette alarme sur leur mobile. Donc moi, car je me suis inscrit à la sortie du cours, je peux intervenir dans une ou deux minutes étant déjà sur place. Même si je n'ai pas d'AED à disposition je peux faire un massage cardiaque. Car de toute façon une patrouille de police va arriver sur les lieux et eux ils ont un AED. L'ambulance va aussi arriver sur place, mais sans l'intervention du First Responder, il y a peut-être plus grand chose à faire. C'est ici que je voulais vous faire part de mes motivations.

J'ai vécu une situation dans ma vie ou je devais faire un massage cardiaque à une personne inconsciente. Heureusement, j'avais déjà bénéficié d'une formation en réanimation cardiaque, car sans cette formation cette personne serait sûrement décédée. Cette personne s'en est sorti sans aucune séquelle. J'ai pu lui donner la main quelques semaines plus tard, lors d'un rendez-vous. Si je peux vous donner un conseil : FAITES CETTE FORMATION Ça n'arrive pas qu'aux autres. Ça peut vous tomber dessus à tout moment. Dans votre famille, lors des courses le samedi matin ou lors des plongées. La vie n'a pas de prix. Je voulais encore remercier nos instructeurs, lesquels ont été formidable, Serge Cantin pour l'organisation et le club pour sa participation financière. Source: www.fribourgcoeur.ch

47


ZOLL AED PLUS SEMI-AUTOMATIQUE Le Zoll AED Plus est un défibrillateur semi-automatique externe utilisant des messages vocaux et visuels pour guider le secouriste dans les différentes étapes de la réanimation, pouvant inclure une défibrillation et/ou une réanimation cardio-pulmonaire. Après l'installation des électrodes sur l'appareil, le défibrillateur surveille le rythme électrocardiographique (ECG) du coeur de la victime, analyse ce rythme et détermine s'il peut faire l'objet d'un choc ou non. Si nécessaire, l'énergie de défibrillation est également délivrée par l'intermédiaire de ces électrodes. L'AED Plus est un défibrillateur et une assistance au massage cardiaque. C'est seul le Défibrillateur Automatisé Externe qui permet l'évaluation en temps réel du massage cardiaque. Descriptif AED Plus - Défibrillateur Automatisé Externe Plus :

48

Les défibrillateurs automatiques externes ne conseillent un choc que dans 40% des cas. Dans les 60% de cas où ils ne conseillent pas de choc, l'appareil devient muet et inutile pendant les deux minutes de RCP.

L'AED Plus, même en cas de choc non conseillé, guide le sauveteur par la voix pendant les deux minutes de RCP, en le renseignant sur le rythme et la qualité des compressions effectuées.

C'est un défibrillateur automatique externe avec pictogrammes reprenant la chaîne de survie pour guider le sauveteur pendant toute la prise en charge.

Un seul et unique bouton de commande pour délivrer le choc si l'appareil le demande après analyse de l'ECG Technologie Real CPR Help exclusive ZOLL : l'électrode monobloc évalue en temps réel l'efficacité de la réanimation cardio pulmonaire effectuée. Le métronome intégré ainsi que les messages vocaux et visuels ("appuyer plus fort", "bonnes compressions") informent et guident le sauveteur pendant toute la durée de la RCP.

Norme IP 55 Protection IP55 (Norme NF EN 60529) la protection la plus élevée pour un DAE contre la poussière et les projections d'eau.

Pas de maintenance : autotest quotidien qui assure une disponibilité opérationnelle constante.


COURS BLS-AED

49


Etude de projets d’architecture selon vos désirs

Calculation de prix

Estimations - expertises

Rue de Lausanne 36 3280 MERIEZ Tél: 026 672 39 00 Pré de la Cour 25 1564 DOMDIDIER Tél: 026 675 38 38

www.pauchard-schouwey.ch

50


COURS COURS BLS-AED BLS-AED

Fonctionne avec des piles lithium pour une solution simple et économique.

Caractéristiques techniques AED Plus - Défibrillateur Automatisé Externe Plus : Défibrillateur :

▪ 

Dimensions : 13,3 cm x 24,1 cm x 29,2 cm.

Poids : 3,1 kg.

Alimentation : piles jetables. 10 Piles de type 123A Photo.

Flash lithium/dioxyde de manganèse.

Classification de l'appareil Classe IIB et alimentation interne conforme à EN60601-1.

Normes de conception : Conforme aux normes UL 2601, AAMI.DF-39, IEC 601-2-4, EN60601-1, IEC60601-1-2.

Autonomie des piles neuves (20°C) : 5 ans ou 300 chocs.

Autotest quotidien.

Extraction des données par port infrarouge. Environnement

▪ 

Température de fonctionnement : 0 à 50°C

Température de stockage : -30 à 70°C

Humidité : humidité relative de 10 à 95 %, sans condensation.

Vibrations : MIL Std. 810F, Test min. d'hélicoptère

Choc : CEI 68-2-27, 100G

Altitude : -91 m à 4573 m.

Infiltration de particules et deau : IP55.

Source : www.defibrillateurshop.ch

51


52


ASSEMBLEE GENERALE

PV de l‘Assemblée générale ordinaire du 16 mars 2018 Carine Dupuis Perriard

L’assemblée générale s’est déroulée de 19h00 à 20h30 au restaurant Les Carabiniers en présence de 41 personnes. Le Président salue l’assemblée composée de 41 membres actifs et de 14 personnes excusées. Excusés : Isabelle Contesse, Natalie Zatta, Cyrille Corpataux, Maria Rück, Arnaud et Nadia Muller, Martine Jeanbourquin, Cédric Blanc, Christophe Burri, Marcel Brulhart, Denis Chanez, Antoinette Isoz, Nicole Valli Bovet, Françoise Corminboeuf Le comité a fait parvenir un mail pour une modification de l’ordre du jour, il demande d’ajouter un point concernant une demande de crédit d’investissement pour un nouveau compresseur, en modifiant le point 7 (Budget, cotisations et tarifs 2018/2019) en 7.A et en ajoutant le point 7.B Demande de crédit pour un nouveau compresseur La modification de l’ordre du jour est acceptée à l’unanimité.

1. Appel et désignation des scrutateurs Christian Perrin et Ivan Cal sont désignés scrutateurs. Avant de passer au point 2, Yves propose de nous lever et de respecter une minute de silence en souvenir des proches parents ou amis de nos membres disparus. Une pensée particulière pour notre membre, mais surtout amie Antoinette qui nous a quittée au mois de mai 2017.

53


2. Approbation du procès–verbal AGO 2017 Le PV ayant paru dans le bulletin de 2017, personne n’en demande la lecture. Il est accepté à l’unanimité.

3. Rapport du président par Yves Bourdilloud Et encore une année de passée! Mais à quelle vitesse, 26 ans et vif comme le vent ou plutôt la bise je devrais dire. Le club se porte à merveille et on peut le confirmer avec toutes les activités qui ont ponctué cette année 2017. De nombreuses actions, évènements et animations qui ont permis à tous ses membres de pratiquer notre sport: la plongée. Cette plongée que nous avons la chance de pouvoir pratiquer dans de belles et bonnes conditions, tant du côté matériel que du côté amicale. Malgré une panne prolongée de la Bisquine, nous avons pu effectuer nos immersions dans ce beau lac de Neuchâtel, toujours en très bonne compagnie. C’est toujours un bon moment de convivialité lorsque l’on se retrouve au local pour se préparer et pour ensuite partager nos expériences, sous-marines ou autres, surtout les mercredis soirs en dégustant de succulentes découvertes. Merci à tous les cuistots. Nous nous sommes aussi retrouvés pour notre traditionnelle plongée de Noël, avec son nouvel horaire le samedi soir. La météo nous a joué des tours et c’est finalement autour d’un apéro et d’un repas prolongé que nous avons «festoyé». Un tout grand MERCI à nos cuisiniers du jour Jean-François et David. L’apéro style «Haut-Valais» fut fort apprécié, et les huîtres du Haut-Valais, une belle découverte! Nous avons malheureusement dû annuler la plongée fondue du mois d’août, météo capricieuse et Bisquine en panne. Quant à la sortie de ski, ce n’est que partie remise.

Deux séjours à l’étranger nous ont permis de découvrir d’autres cieux et d’autres eaux. La première sortie a eu lieu en Sicile, sur la petite île d’Ustica, au large de Palerme. Ce sont 11 membres, plongeurs et non-plongeurs qui ont déposé leurs valises sur les terres siciliennes. La mer recèle des trésors et les riches fonds marins d’Ustica furent de toute merveille! Les accompagnants non-plongeurs, ont également profité du climat et de cette sympathique petite île. La deuxième sortie s’est déroulée au Lavandou pour un stage épave. Direction plein sud à bord de trois bus, quinze personnes ont participé à ce magnifique séjour durant lequel la météo s’est montrée bienveillante. Les plongeurs ont pu

54


ASSEMBLEE GENERALE explorer toutes les épaves et plutôt deux fois qu’une pour le Donator, la grande classe! Côté non-plongeurs, c’est «shopping» et «plage» qui ont rythmé leurs journées. La grande classe aussi! Un grand merci aux deux organisateurs de ces sorties, Ivan et Jean-Jacques. Voilà pour les activités récréatives de notre club. Nous avons eu la visite de quelques groupes qui ont apprécié nos installations et nos différents sites de plongée. Je tiens à remercier toutes les personnes qui accompagnent ces plongeurs et plongeuses afin qu’ils puissent en profiter un max. C’est une bonne carte de visite de notre club. La fête de la plongée a déménagé sur la plage, mais nous reviendrons plus tard sur ce moment toujours très important pour notre club. Fidèle au poste, votre comité met tout en œuvre pour la bonne marche du club. Durant l’année, il s’est réuni six fois pour traiter des affaires courantes et sept autres fois pour l’organisation de la fête. Encore, nous avons été présents lors de l’assemblée des délégués de la FSSS à Ittingen afin de présenter notre fête et faire de la pub pour le bassin.

Quelle que soit leurs fonctions, je remercie tous mes collègues du comité pour le travail précieux accompli tout au long de l’année, et cela malgré mes convocations de dernière minute! Je remercie également tous les membres en renfort pour l’organisation de la fête: Jacqueline Cantin, Carine Spielmann, Heinz Altorfer et Olivier Clément. Le partage des tâches est toujours assuré dans la bonne humeur et tout le monde s’investi à fond. Je tiens également à vous remercier, «vous» les membres du club, pour la confiance que vous manifestez envers votre comité qui, comme évoqué auparavant, fait au mieux pour garantir les intérêts du club.

Je vous souhaite de belles plongées, de belles sorties, ainsi que de très belles tranches de rigolade et d’amitié au sein de Portasub. Je vous remercie de votre attention.

4. Admissions, démissions, exclusions par Josiane Collaud

55


Admissions: Andreas Beyeler, Reto Brülhart, Christian Perrin, Giacomo Petrini, Natalie Zatta Toutes ces personnes sont acceptées par acclamation. Démissions : Bernard Vonlanten A ce jour, notre club compte 52 membres actifs plongeurs, 25 membres actifs non -plongeurs, 5 membres honoraires, ce qui nous fait 87 membres.

5. Comptes 2017 par Josiane Collaud Les comptes 2017 dégagent un bénéfice de 1'700.10 francs, après amortissements et réserves. BILAN au 31.12.2017 Réserves Une réserve de 10'000 francs a été décidée pour le compresseur. Une réserve de 5'000 francs a été faite pour le bateau. Concernant la réserve bateau, ce n’est pas visible dans le Bilan (2016: 35'859.15 et 2017 35'400.30) puisque ont été payées avec ce compte les factures de Lirgg 2'181.05 francs et de Zylenderschleifwerg AG 3'294.70 francs, soit un total de 5475.- francs). Amortissements Un amortissement de 1’174.95 francs a été opéré pour le compresseur (bilan) Un amortissement de 1'600.- francs a été fait pour l’installation Nitrox (bilan) Un amortissement de 1'500.- francs a été réalisé pour le matériel. Durant l’année 2017, plus de 4'500.- francs a été investis pour du nouveau matériel. Actifs transitoires Dans les actifs transitoires se trouve la somme de 9’000 francs que la Loterie Romande doit nous verser ainsi que les divers versements dus par les membres concernant les factures EMPA et cours BSL.

56


ASSEMBLEE GENERALE Compte de Pertes et Profits au 31.12.2017 La fête de la plongée a rapporté 13'961.20 francs. Le bassin a dégagé durant l’année 2017 un bénéfice de 6'105.50 francs. Les bateaux nous ont coûté 12'125.20 francs. Questions: Comment se fait-il qu’on ait autant de bénéfice après la fête?

Il y a des infrastructures en moins comme les WC.

La location de la cantine avec la cuisine par la commune est de 2'500.beaucoup moins que lorsque nous louions les cantines chez Event. Et en plus l’électricité est comprise dans le prix de la location.

Notre bassin est un coût en moins.

Les sponsors ont bien rapporté.

Tous les postes ont bien fonctionné. Si nous ne recevons pas les 9'000.- de la Loterie Romande que se passera-t -il?

▪ 

La Loterie Romande nous a promis cet argent afin de réaliser notre projet du bassin. Nous avions 2 ans pour réaliser les travaux, comme vous pouvez le constater le bassin est là et en plus il remplit bien sa fonction. Le décompte final sera transmis au plus vite, il manquait encore des factures.

Budget 2018 Il est budgétisé un bénéfice de 10'000 francs pour la fête de la plongée 2018 et un coût de 6'000 francs pour l’entretien des bateaux.

Il est également prévu une réserve de 5'000 francs pour les bateaux et pour le compresseur.

6. Rapport des vérificateurs de compte par David Cal et Denis Chanez Ils ont vérifié les comptes, certifient qu’ils sont bien tenus et remercient la caissi-

57


ère de son travail. Ils proposent à l’assemblée de les accepter et d’en donner décharge à la caissière et au comité. Le rapport des vérificateurs et les comptes sont acceptés à l’unanimité.

7a Budget, cotisations et tarifs 2018/ 2019 par Josiane Collaud Le comité a décidé de garder les mêmes tarifs. Les cotisations 2019 et les tarifs de locations 2018 ne changent pas et sont acceptés à l’unanimité.

7b Demande de crédit pour un nouveau compresseur par Yves Bourdilloud Le compresseur date de 1993 avec 5000 heures de fonctionnement et a peu de frais dessus. Cependant sa capacité de gonflage accuse une perte de 15% et il consomme de l’huile. Il faudrait le changer avec une version un peu plus grande, mais le local est actuellement trop petit pour son installation. La commune a prévu de modifier le local de la police cela nous permettrait de récupérer un local pour installer ce nouveau compresseur. Le comité propose un compresseur de 300 bars et d’environ 450 l/min. qui selon les premières estimations devrait coûter environ 30’000.- sans les accessoires. Le comité demande à l’assemblée un crédit d’investissement de 40'000.-, chiffre qui correspondant au montant de la réserve.

Questions: L’installation nitrox restera-t-elle en fonction?

▪ 

Est-ce qu’un comité de projet sera mis en place?

▪  ▪ 58

Oui, l’installation est compatible avec le nouveau matériel mais pendant le transfert elle sera désactivée.

Non, Yves a déjà fait d’énormes recherches approfondies. Ce compresseur gonflera à 300 bars, pourra-t-on gonfler à 200 bars?


ASSEMBLEE GENERALE 

Oui. Les 40'000.- vont-ils être utilisés?

▪ 

Le compresseur Bauer coûte entre 25'000.- et 30'000.- sans les accessoires, les 40'000.- seront utilisés.

L’Assemblée accepte à l’unanimité un crédit d’investissement de 40'000.- et donne le mandat au comité de faire l’acquisition d’un nouveau compresseur.

8. Rapport du responsable de la formation par Serge Cantin Sans attendre, je vais vous nommer les lauréats 2017 qui ont suivi une formation et passé un brevet de plongée : P* Charlotte Oesch Advanced Open Water Diver

Reto Brülhart Plongeur Nitrox Matthieu Aebischer, Geneviève Gaillard, Reto Brulhart Plongeur Nitrox Avancé Pierre-Alain Loup Chez les plongeurs de la police, le rajeunissement du groupe fait qu'ils sont au taquet pour la formation puisque pas moins de 8 plongeurs ont suivi un cours. P* Steve Berger et Samuel Urwyler P**, Plongeur Nitrox, Blender Nitrox Andreas Beyeler

59


P***, Plongeur Nitrox Avancé, Plongeur d'intervention de police Nicolas Cuennet et Christophe Grether Trimix Recreational Manfred Bruelhart et Olivier Pharisa Moniteur de plongée sous-glace Bernard Vonlanthen Je relève encore que Manfred Brülhart et Christophe Grether ont suivi une formation de sauvetage en eaux vives et obtenu le brevet Rescue 3. Félicitations à toutes ces personnes qui ont obtenu un brevet et un grand merci aux moniteurs qui consacrent du temps à la formation. Si d'autres membres du club ont suivi une formation et passé un brevet, je les invite à s'annoncer pour qu'ils soient connus et reconnus. Baptêmes recycleur Suite à plusieurs discussions, des membres du club se sont montrés intéressés à faire un baptême de plongée en recycleur. Un contact a été pris avec le magasin Plongée.ch qui m'a aiguillé chez Jean-Luc Morier, moniteur recycleur. Mis sur pied, ces baptêmes se sont déroulés les samedis 19 et 26 août 2017, à Portalban. Après avoir chargé le matériel sur le bateau, nous nous sommes rendus à La Vierge. Chacun à son tour, nous avons pu tester ces machines. Si pour moi, c'était un plaisir de refaire une plongée avec un recycleur, pour Jacques Isoz, Pierre-Alain Loup, Yvan Cal, Olivier Clément, Heinz Altorfer et David Mathieu, c'était une découverte. Ils ont ainsi fait connaissance avec le monde du silence sans bulle. De retour au local, Jean-Luc Morier nous a montré et expliqué l’intérieur de l’appareil. Après ces deux journées découvertes, à voir les sourires et entendre les commentaires, je qualifierais cette expérience de réussie et qui peut être renouvelée s’il y a de la demande. Cours massage cardiaque avec défibrillateur Suite au refresh du cours BLS-AED (massage cardiaque avec défibrillateur) donné par la Fondation Fribourg-Cœur et que j'ai suivi au mois de juin 2017 dans le cadre professionnel, je me suis dit qu'il fallait faire quelque chose au niveau "premiers-secours" pour les plongeurs du club. Après une période d'inscription

60


ASSEMBLEE GENERALE où 18 membres se sont annoncés, j'ai pris contact avec la Fondation FribourgCœur. Le cours s'est déroulé sur deux samedis matin soit le 2 et 16 décembre 2017. Durant les 4 heures qu'a duré la formation, les bases du massage cardiaque et de l'utilisation d'un défibrillateur ont été abordés tant théoriquement que pratiquement. En ayant suivi cette formation, il est possible, sur inscription, de devenir First Responder. Pour de plus amples informations, je vous renvoie sur le site internet www.fribourgcoeur.ch. Je vous rappelle que le cours est valable pour une durée de deux ans et qu’il doit être renouvelé pour continuer à être reconnu. Je vous encourage à faire ou à refaire ce cours qui peut être utile n’importe quand et n’importe où.

Passons maintenant au futur. Je désire mettre sur pied des plongées exercices. Le but est de passer en revue tous les exercices qui sont demandés pour le passage de brevet, ainsi que d'autres qui permettent d'améliorer l'aisance sous l'eau. Je sais qu'il y a de la demande. Pour cela, je prévois, dans la mesure du possible, un samedi matin par mois. Ces plongées sont ouvertes à tous les niveaux de plongeurs, car il n’y a pas besoin de plonger profond pour s’entraîner. Le rendez-vous serait fixé à 08h30 au local au plus tard. Trente minutes ne sera pas de trop pour charger le matériel, se préparer et expliquer l’exercice à faire sous l’eau. Il n’y a aucune obligation d'être présent à chaque fois. Tout ce que je demande, c’est juste de vous annoncer pour que je ne fasse pas le déplacement et me retrouver seul à Portalban. Reste plus qu’à fixer la première date et se sera le 21 avril 2018. Les moniteurs sont aussi les bienvenus pour donner un coup de main et également s'entraîner.

9. Rapport du responsable du local par Jacques Isoz Et si le local n’était pas là! Et si l’on devait se changer dehors, dans le froid et sous la pluie. Et si le local n’était pas un local commun, mais seulement la maison du responsable du local, ça serait une drôle d’affaire… Donc, trêve de plaisanteries!!! Le local va bien, l’aspirateur va bien, il n’y a que le four qui aimerait avoir une minuterie, mais ça c’est une autre histoire.

61


L’enthousiasme de presque tous les membres pour venir faire le grand nettoyage de printemps est quasiment parfait, même si certains gardent à la main leur téléphone portable tout en nettoyant les armoires de l’autre… On ne doit pas oublier que l’on a une sacrée chance d’avoir un local comme ça avec des coins de rangement, un coin salle à manger avec un frigo, presque toujours plein, où il ne manque que des glaces de temps en temps. Pour les boissons, pas de changement c’est toujours 1fr. sauf pour les bières APENZELLER qui ont un bouchon qui se referme c’est 2 fr. et le verre est consigné, ne pas le jeter. Et comme d’habitude, le dernier qui part n’oublie pas d’enlever la prise du chauffage ainsi que les plaques de cuisson et d’éteindre toutes les lumières, y compris, celles de l’extérieur. Nettoyage du local et des bateaux Samedi 24 mars à 13h00 Un grand MERCI à tous et bonnes bulles.

10. Rapport du responsable des bateaux par Manfred Gauch Cela fait déjà une année que j’ai repris la responsabilité des bateaux au sein du club. L’année commençait calmement au mois d’avril par le nettoyage des bateaux, rien à signaler. La saison est prête.

Au mois de juin, les bateaux sortent pour le service et deux jours après sont remis à l’eau. Malheureusement début juillet, la Bisquine tombe en panne, quelle galère, à la veille de la fête de la plongée. Heureusement, notre président Yves Bourdilloud trouve vite une solution. L’armée nous prête «La Nacelle» pour la fête. En tant que responsable, je suis soulagé. Mais quelques jours plus tard, notre Portasub fait ses caprices. En naviguant, le moteur s’arrête. Pour y remédier, il faut régulièrement pomper l’arrivée d’essen-

62


ASSEMBLEE GENERALE ce. Malgré l’intervention rapide d’Alex, le problème persiste. Début août, un problème électrique vient s’ajouter à la liste des soucis déjà trop longue, c’est au tour de la batterie de rendre l’âme. Rien de grave mais que de sueurs froides !! Car, c’est le seul bateau qui nous reste, vue que la Bisquine, malgré son nouveau moteur, est toujours en cale sèche. Le mécano Markus Lirgg, me confirme que le Portasub est en ordre. Il y avait juste un problème de conduite d’essence. Le 23 septembre, la Bisquine est de retour. Quel bonheur…mais de courte durée!!! De la fumée s’échappe en grande quantité, on pourrait croire qu’un bateau à vapeur navigue sur le lac de Neuchâtel. J’avise le mécanicien Lirgg qui constate qu’une pièce de la pompe de refroidissement avait lâchée. Quelle chance, pas de graves dégâts. Par la même occasion, nous profitons de changer les voyants lumineux du tableau de bord. La Bisquine est comme neuve! Depuis le 21 novembre la Bisquine est réparée et le rodage du moteur est terminé. Les bateaux fonctionnent parfaitement. J’aimerai souligner que les mécaniciens nous ont complimenté pour le bon entretien des bateaux. Pour cela, je vous en remercie. Je vous demande de continuer à prendre bien soin d’eux et de respecter les règles de bon fonctionnement. En ce qui concerne le Portasub, chaque utilisateur doit remplir le cahier de bord après l’utilisation. Je vous remercie de votre confiance et de votre attention. Je me réjouis de ma 2ème année au comité de Portasub entant que responsable des bateaux.

11. Rapport du responsable du matériel/nitrox/bassin par Yves Bourdilloud Pour notre compresseur, ce fut une année comparable aux précédentes: il a fonctionné un peu plus de 200 heures, ce qui, correspond à l’année écoulée. Tout cela s’est passé sans incidents ou problèmes techniques, à part l’entretien courant, soit 4 changements de filtres et quelques décilitres d’huile. Grâce à l’achat de trois lyres, le gonflage nécessite moins de présence, ce qui, permet au technicien de participer au repas avec les autres. Je remercie toutes les personnes qui gonflent les blocs dès le retour de plongée

63


ou le lendemain. Pas de souci ou d’accident, ce qui prouve que tout le monde respecte bien les consignes de sécurité. Cela doit continuer ainsi. L’installation de Nitrox a travaillé plus de temps que l’année dernière, soit plus de 75 gonflages entre octobre 2016 et octobre 2017. Pour cela, plus de 32’000 litres d’oxygène ont été utilisés. Là aussi, l’équipe de Blender a travaillé avec concentration et sécurité, un grand merci à eux. Je vous rappelle encore une fois de bien respecter les consignes d’utilisation du compresseur, consignes qui sont affichées dans le local et que l’utilisation des installations avec de l’oxygène est strictement réservée aux personnes qui ont une formation de Blender et qui ont suivi une instruction sur ces installations. Concernant ce local, je demande aux personnes qui ont des blocs non utilisés, de bien vouloir les prendre à la maison. En effet, malgré l’étagère, il est difficile de circuler autour du compresseur. Merci pour le mécano. En novembre, nous avons fait tester 33 blocs pour le contrôle EMPA/ASIT. C’est notre chauffeur attitré qui a acheminé ces bouteilles à Wallisellen pour qu’elles passent ce contrôle. Un grand merci à Sylvio pour ce travail. Concernant l’équipement, le club possède une liste des bouteilles de ces membres, mais je vous rappelle que vous êtes responsables pour que les examens soient effectués dans les délais prescrits par la loi. Je tiens également à relever qu’il ne faut pas laisser une bouteille vide et sans robinetterie, car cette dernière risque rapidement de rouiller et perdre de sa résistance. Suite à une forte usure d’une des cordes supportant la barre de levage des combinaisons étanches, nous avons dû les changer ainsi que les poulies. Là aussi, il y a pas mal de matériel, soit les combinaisons étanches et les stabs. Merci d’enlever le matériel que vous n’utilisez pas, car il n’y a pas beaucoup de place. Je vous rappelle aussi que la penderie sur roulettes est réservée pour le matériel du club. Donc, il ne faut pas y mettre du matériel privé, au risque qu’il soit utilisé par le club. D’avance, je remercie les personnes qui me signalent les éventuelles pannes. Cela nous permet de réagir rapidement et de remettre en état les installations sans tarder. Encore un mot sur le bassin pour les baptêmes. Après quelques soucis de fuite d’eau, toutes les fenêtres ont été démontées, nettoyées et remises en place avec, cette fois, plus de produit pour les joints et plus de temps pour le séchage. Cette fois c’est ok, il aura fallu une semaine de travail pour réparer ce problème et c’est avec Jean-François et Jacques que nous avons pu venir à bout de ces fuites. Un

64


ASSEMBLEE GENERALE grand merci à eux. Le bassin a bien voyagé en 2017: à Berne, à Bâle, à Ascona, à Zoug et à DelleyPortalban, pour des baptêmes de plongée, mais aussi à Martigny en « giga aquarium» dans le cadre du salon international de la pêche et de la chasse. Il était surprenant d’apercevoir d’autres animaux dans le bassin, d’autant plus qu’il était magnifiquement aménagé. Pour cette année, il a été installé dans une expo à Berne au mois de janvier. Six autres locations sont prévues à ce jour, plus une demande en attente.

N’hésitez pas à faire de la pub pour cet outil de promotion et de formation pour la plongée. Je vous remercie de votre attention.

12. Rapport du responsable du matériel de plongée par Serge Cantin L'année passée, le club a remplacé une partie du matériel vieillissant. Pour commencer, un nouvel équipement oxygène à la place de la valise Wenol. Ce nouvel équipement comprend une bouteille de 5 litres, un masque avec détendeur pour donner de l'O2 à la demande et un masque pour un débit continu. Le tout est dans une boîte cylindrique verte facile à porter. Ce matériel O2 est à disposition et peut être utilisé si un groupe va plonger ailleurs. Seule contrainte, il faut aviser le responsable ou un membre du comité avant de le prendre. Ensuite, quatre détendeurs dont deux avec console, deux ordinateurs de plongée Scubapro, masques, tubas ont été achetés spécialement pour les cours de plongée. Ce matériel est entreposé dans un casier fermé. Pour le moment, les responsables de la formation et du local possèdent une clé. Exceptionnellement, ce matériel peut être utilisé pour des plongées si quelqu’un à un matériel défaillant au dernier moment. Nous avons fait un tri dans les combinaisons de plongée du club. Les plus abimées, vieilles, dures ont été éliminées. Certaines étaient là depuis plus de dix ans, voire davantage. Pour les remplacer, nous n’avions pas forcément besoin de combinaisons neuves, vu qu’elles ne sont pas utilisées souvent. Manfred nous a informé que nous pouvions acheter des combinaisons qui ont été utilisées une saison dans des bases de plongée, chez Tauchsport Kaeser. Pour l’instant, nous en avons sept, trois pour femme et quatre pour homme, mais pas de toutes les

65


tailles. C’est pourquoi, nous allons encore en acheter quelques-unes pour compléter ce qui manque. Pour finir et pour donner une suite au cours sur le massage cardiaque, il a été décidé d’acheter un défibrillateur. Suite aux offres reçues, le choix s’est porté sur le modèle Zoll AED Plus semi-automatique. Il est garanti 7 ans. La batterie doit être remplacé tous les 5 ans. Les électrodes également s’ils ne sont pas utilisés. Il s’autoteste quotidiennement. Lors de l’utilisation, il donne des indications sur la marche à suivre et la qualité du massage. Le peu d’entretien et l’aide qu’il apporte dans la pratique du massage ont été des arguments importants dans le choix. L’appareil sera entreposé à l'intérieur du local. On le prendra sur le bateau lors des sorties «plongées». C'est un appareil qui a un certain prix, mais c'est un appareil qu'il ne faut pas hésiter à utiliser en cas de nécessité, même en dehors du club. Dans ce cas et dans la mesure du possible, on demanderait de se faire rembourser les électrodes.

13. Bulletin 2017 et site internet par David Mathieu Pour mon premier bulletin, je remercie les personnes qui m’ont fourni les articles. J’ai gardé le même modèle qu’Ivan avait mis en place il y a trois ans et qui en l’occurrence est une très bonne base pour travailler, je l’en remercie. Par la même occasion, je vous rappelle qu’il me faut toujours des annonces, des jeux, des articles ou des photos, veuillez me transmettre jusqu’à mi-avril à l’adresse mail suivante bulletin@portasub.ch . Je vous remercie par avance. J’espère que l’édition 2017 vous a bien plu, en tous les cas elle a eu beaucoup de réactions très positives et cela m’a réjoui.

14. Démissions et élections du comité par Yves Bourdilloud Bien que 2018 ne soit pas une année d’élection, le comité a reçu deux démissions pour cette fin d’exercice. Il s’agit de Madame Josiane Collaud et de Monsieur Jacques Isoz. Josiane est entrée au comité lors de l’Assemblée générale 2007. Elle a repris la responsabilité de la trésorerie de notre club, tâche très importante et qui se pratique un peu dans l’ombre. Elle a su gérer tous ces comptes avec soin et avec

66


ASSEMBLEE GENERALE une grande qualité de comptable. Preuve en est avec les différents rapports des vérificateurs, qu’elle savait recevoir, avec son fameux tartare. Josiane s’est aussi occupée de plusieurs organisations de sortie, dont les sorties à ski. Pour la fête, elle gérait les caisses et aussi le sponsoring. Elle a aussi mis son talent de photographe à disposition afin d’immortaliser certains événements du club. Au nom du club et de son comité, je te remercie pour tout ce temps consacré à la bonne marche de Portasub. Voici un présent qui te permettra de profiter d’un bon moment de calme et de repos bien mérité. Notre ami Jacques, alias la Machine, est entré au comité en 2008. Il s’occupait de notre local. Il est nommé Vice-Président en 2017. Roi de l’aspi et spécialiste du remplissage du frigo, il a géré son petit domaine de main de maître. Après un cours passage au matériel, il est vite retourné dans son local, j’ai bien dit SON local. Mais c’est par sa gentillesse et sa grande disponibilité qu’il a marquées la vie de Portasub. Toujours souriant et toujours le premier à être disponible malgré toutes les demandes de son Président. Que de bons moments passés avec Jacques lors des Assemblées de la FSSS ou de la Romandie. Il s’est investi dans les chantiers de la tonnelle et du bassin où ses talents de peintre ont été sollicités. Toujours prêt à mettre en place un petit truc, un petit machin et à préparer ses pizzas certains mercredis soirs. Lors de la fête de la plongée, il est le grand spécialiste de la friture mais aussi une paire de bras importante pour le montage et le démontage. Cher Jacques, au nom du club et de son comité, je te remets un présent en gage de remerciement pour tout ce que tu as fait pour la bonne marche du club. Afin de remplacer ces démissions, le comité a le plaisir de vous proposer:

Madame Marie-Hélène Kaelin et Monsieur Heinz Altorfer. Je vous propose de voter en bloc ces nominations. L’Assemblée accepte à l’unanimité ces deux nouvelles personnes.

15. Election des vérificateurs des comptes Selon les statuts, les vérificateurs sont au nombre de deux, plus un suppléant qui

67


ASSEMBLEE GENERALE remplacera un titulaire après deux ans. Ils vérifient les comptes du club, examinent le budget et dressent un rapport. Nadia Sautaux a terminé plus vite son mandat à la suite de sa démission du club et Denis Chanez a fonctionné comme premier vérificateur avec David Cal comme second. Denis et David sont d’accord pour faire une année de plus et Christian Perrin est nommé suppléant.

16. Fête de la plongée 2017-2018 La fête de la plongée 2017 fut une réussite. Je sais, je me répète, mais lorsque je vois les résultats, c’est une grande satisfaction et un large sourire qui m’animent! Pourtant le défi de cette année était de taille, je veux parler du déplacement de la manifestation sur la plage. Comme déjà annoncé, c’est suite à une décision de la Commune, mais avec le soutien des sociétés locales, dont notre club, que ce changement a eu lieu. La cantine installée par la Commune a nécessité une réorganisation des installations de notre fête. A part quelque petit détails, tout s’est bien déroulé. A une large majorité, la nouvelle situation de la cantine fut appréciée, autant par les gens de passage que par les plongeurs, même si pour ces derniers, il fallait passer d’un site à l’autre. En effet, il n’est pas possible de déplacer la partie bateaux et plongées vers la plage. Côté chiffres, ce sont 70 plongées qui ont été réalisées, ce qui est en légère baisse. Par-contre, le nombre de baptêmes est resté stable, soit plus de 60 baptêmes. Après un débriefing avec le comité, nous avons établi une petite liste des modifications à apporter. Mais, en conclusion, tout le monde s’est montré satisfait de cette nouvelle situation. Comme déjà annoncé dans mon rapport, ce sont Jacqueline Cantin, Carine Spielmann, Heinz Altorfer et Olivier Clément qui ont participé à sept séances. Ils ont prêté mains fortes à votre comité pour mettre tout cela sur pied. Je remercie ces membres pour leur travail et leur dévouement à cette tâche. Carine a demandé à être libérée de sa fonction de responsable de la décoration et je lance un appel aux membres pour trouver une ou un remplaçant. Nous avons participé à une séance avec la Commune, en compagnie des sociétés locales, pour un compte rendu de cette première année de mise à disposition de la cantine. Tout le monde a validé le système et il sera relancé pour 2018, avec quelques adaptations. Donc, la fête de la plongée 2018 aura lieu sur le nouvel emplacement et la cantine

68


ASSEMBLEE GENERALE sera installée par la Commune. Encore une fois, nous aurons besoin de vous tous pour que cela se passe dans les meilleures conditions. Il faudra vous inscrire sur plusieurs plages de travail, car si tout le monde s’y met, la fête sera belle pour tous. Alors, dès que le planning est ouvert, je compte sur vous pour qu’il soit rempli en très peu de temps. Vous recevrez ces informations au plus vite. Je vous rappelle que cette fête est nécessaire pour notre club. Elle est garante d’une saine situation financière et également du maintien d’installations au top. Notre matériel est très coûteux… bateaux et compresseurs en tête. Conserver ce matériel dans les meilleures conditions, demande beaucoup d’attention et de soins. Il est important également de prévoir des réserves financières pour parer aux problèmes et imprévus. Je vous demande de réserver les dates du 6, 7 et 8 juillet 2018. Aussi, et je ne le répète pas assez, les deux jours avant ces dates, soit les 4 et 5 pour le montage, sont à cocher dans votre calendrier 2018, tout comme le lundi 9, et j’insiste sur cette date du 9 pour le démontage. Nous avons besoin de bras, de têtes et de mains…à 5 ou 6 personnes, ce n’est pas possible ! Je vous remercie de votre attention.

17. Activités 2018 et Agenda par Yves Bourdilloud Agenda 2018:

24 mars 2018: Nettoyage du local

21 avril 2018: Assemblée de la FSSS

Du 4 au 9 juillet 2018: Montage et démontage des installations de la fête de la plongée

Du 6 au 8 juillet 2018: Fête de la plongée

22 août 2018: Sortie plongée fondue

Du 15 au 22 septembre 2018: Vacances en Sardaigne

1 décembre 2018: Plongée de Noël

69


ASSEMBLEE GENERALE

18. Divers ▪

Prochaine Assemblée le 15 mars 2019.

Serge nous informe que le 28 avril à St-Prex aura une conférence sur les assurances liées à la plongée.

Le 16 septembre 2018, une rencontre de plongeurs recycleurs et non recycleurs aux Iles à Sion.

Une demande de baptême de plongée pour le passeport vacances plusieurs personnes sont intéressées soit pour les jeudis 12 juillet ou 16 août.

Henri organise volontiers une sortie sur une épave de moins de 300 av J-C., suivi d’une visite au Laténium.

Qui serait intéressé?

Plusieurs personnes sont intéressées. Henri se mettra en contact avec le comité afin d’organiser cette sortie. Marie Hélène propose de réduire les plages horaires de travail lors de la fête de 4 à 2 h.

▪  ▪

Le temps est trop court pour se mettre dans le bain. On garde les 4 heures. Patrice remercie le comité.

La parole n’étant plus demandée, Yves remercie l’assemblée de sa participation et de sa présence. Il clôt la 27ème Assemblée générale. Il invite, au nom du club, les personnes présentes à partager la collation et le verre de l’amitié qui est offert par le club.

Carine Dupuis Perriard Secrétaire

70


71


TARIFS 2018

Cotisations Membre actif + FSSS Assurance

Fr. 100.- + Fr. 75.-

Junior < 20 ans + FSSS Assurance Membre actif non plongeur Membre de soutien Membre de soutien avec recherche gratuite

Fr. 60.- + Fr. 75.Fr. 30.Fr. 25.- (minimum) Fr. 50.- (minimum)

Gonflage Tarif unique / gonflage Abonnement 1 an Non-membre

Fr. 10.Fr. 150.Fr. 15.-

Bateaux Par personne (Membre) Par personne (Non-membre) Abonnement annuel

Fr. 20.Fr. 30.Fr. 150.-

Location des bateaux pour les groupes extérieurs au club Forfait jusqu'à 8 personnes Supplément par personne dès la 9ème personne

Fr. 200.Fr. 25.-

Location de matériel Bouteille gonflée Détendeur Instruments, ceinture, gilet Combi, gants, chaussons, PMT Equipement complet Abonnement location 10 plongées Baptême

Fr. 15.Fr. 4.Fr. 10.Fr. 8.Fr. 30.Fr. 250.Fr. 50.-

Forfait combiné et parts bateau Cotisation + gonflage + bateaux + FSSS Assurance Juniors jusqu'à 20 ans + FSSS

72

Fr. 350.- + Fr. 75.Fr. 160.- + Fr. 75.-

Profile for Club de plongée Portasub

Bulletin 2018  

Bulletin 2018  

Profile for portasub
Advertisement