__MAIN_TEXT__

Page 1

Pont-de-Labeaume

Bulletin Municipal 2019


Sommaire Le Mot du Maire … ............................................................... 2

Les déchets verts ................................................................ 17

Compte Administratif 2018 .................................................. 3

Le commerce....................................................................... 18

Budget Primitif 2019 ............................................................ 4

La rentrée des classes en musique ..................................... 19

Compte Administratif Chaufferie 2018 ................................ 5

Ecole Classe maternelle ...................................................... 19

Budget Primitif Chaufferie 2019 ........................................... 5

Ecole Classes primaires ....................................................... 20

Délibérations du Conseil Municipal ...................................... 6

Une retraite bien méritée ................................................... 22

Le Ventadour : réaménagement du rez-de-chaussée ........ 13

Bibliothèque........................................................................ 22

Le logement ........................................................................ 13

L’Amicale laïque .................................................................. 23

L’assainissement de Nieigles .............................................. 14

Les Amis de Nieigles ............................................................ 23

Les voies communales ........................................................ 15

Le Club des Blés d’Or : Odette Issartel a 100 ans ................ 24

L’entretien du cimetière ..................................................... 15

Etat civil 2019 ...................................................................... 25

Le fauchage raisonné ......................................................... 16

Pont de Labeaume passionnément ................................................. 26

Les ordures ménagères et le recyclage .............................. 16

A votre service : .................................................................. 31

A l’aube de la nouvelle année qui se profile, Le Conseil municipal et moi-même serons heureux de vous accueillir au traditionnel

COCKTAIL DES VŒUX LE SAMEDI 11 JANVIER 2020 A 18H A LA SALLE DE LA MAISON DES SOEURS Le Maire, Yves VEYRENC

1


Le Mot du Maire …

Tous les sujets de la vie quotidienne ont été à l’ordre du jour, la qualité de vie de chacun, le logement, la vie sociale, le développement durable etc.… par diverses actions tout au long de ce mandat. L’équipe municipale a œuvré pour arriver à ces résultats qui font que nous pouvons afficher une certaine sérénité et surtout une véritable satisfaction commune et partagée.

En cette année 2019 qui se termine, le conseil municipal et moi-même sommes heureux de vous présenter la dernière parution du bulletin municipal d’informations de la mandature. Comme à l’accoutumée, ce bulletin se veut le reflet de l’année écoulée en termes de réalisations municipales, mais aussi en termes de vie communale au sens large. Dans ce cadre, vous trouverez dans les pages suivantes tous les éléments utiles à la compréhension de notre action riche à tous points de vue. Il n’aura échappé à personne que l’année qui arrive verra le renouvellement des conseils municipaux et que la commune de Pont-de-Labeaume n’échappera pas à cet exercice de démocratie locale. Vous trouverez donc, en deuxième partie de cet opuscule, un bilan exhaustif de ce mandat qui touche à sa fin, bilan riche s’il en est, et je vous laisse le soin de le découvrir au fil des pages. Tout au long de ces six années, l’équipe municipale a tenu le cap fixé en 2014, en matière de réalisations au service de tous les habitants, d’actions, du reste pas toujours faciles, mais toujours avec la même détermination et le même souhait de servir la collectivité toujours passionnément.

Cette mandature qui se termine, d’ici quelques mois, ouvre la perspective de 2026, et l’équipe qui se mettra en place au mois de mars aura à cœur, j’en suis convaincu, de mener à bien, dans la continuité et la détermination, les challenges à venir. Mais ne brulons pas les étapes, cette année 2019 aura vu son lot de réalisations ou en passe de l’être comme l’assainissement et la voie communale de Niéigles, le projet photovoltaïque, le rez-de-chaussée du Ventadour, la première tranche du cheminement doux du stade au quartier de Réjus et quelques autres de moindre importance. Au crépuscule de ce mandat, l’avenir de la commune se présente sous d’excellents auspices, excellent en matière financière, clé de voute de toute entreprise, excellent en matière de population qui est en croissance et rajeunissement permanent, excellent en matière d’effectif à l’école qui voit la concrétisation des gros efforts consentis pour un environnement éducatif irréprochable, excellent en matière de vie sociale menée en partenariat et soutien des quelques associations qui œuvrent pour un bien vivre au pays et, enfin, excellent par le nombre de nouveaux habitants qui cherchent et trouvent les moyens d’une intégration parfaite et harmonieuse. Toutefois, bien des actions restent encore à mener pour parfaire la

situation et donner à notre village une attractivité complémentaire. Je veux parler du commerce qui a bien du mal à se maintenir, de la présence d’un lieu de rencontre sociale qu’offre un bistrot digne de ce nom, le chantier est sur le feu mais pas facile, l’équipe suivante prendra, j’en suis sûr, le relais. L’action sur le logement devra être poursuivie et amplifiée, avec des nouvelles dispositions du futur Plan Local d’Urbanisme Intercommunal PLUI - c’est, entre autres, le moyen le plus approprié pour une évolution certaine de la commune. Je reste persuadé que la future équipe qui aura la charge de ces challenges, le fera avec autant de persévérance et de passion que l’équipe 2014-2020. Avec cette fin de mandat, je veux profiter de cette tribune pour, tout simplement, dire mille mercis à l’équipe qui m’a accompagné dans cette belle aventure municipale, les remercier pour leur dévouement jamais démenti, les remercier pour leur opiniâtreté dans les réalisations au service de tous, les remercier pour leur soutien permanent et sans faille au chef de file qu’est le maire dans une commune comme la nôtre, les remercier enfin pour cette entente cordiale et cet esprit de convivialité et de solidarité indispensable dans toute entreprise. Je ne terminerai pas ce petit mot sans m’adresser à vous, mes chers compatriotes, pour vous transmettre tous mes remerciements pour votre esprit de compréhension tout au long de ce mandat et pour vous souhaiter de passer d’excellentes fêtes de fin d’année, signes de rencontres familiales et amicales, que la bonne humeur et le bonheur soient votre guide nécessaire à une vie harmonieuse et pleine de bonnes choses. Bien cordialement. Yves Veyrenc

2


Compte Administratif 2018 DEPENSES DE FONCTIONNEMENT Chapitre 011 Chapitre 012 Chapitre 65 Chapitre 66 Chapitre 67 Chapitre 042

TOTAL Chapitre 013 Chapitre 70 Chapitre 72 Chapitre 73 Chapitre 74 Chapitre 75 Chapitre 76 Chapitre 77

Charges à caractère général Charges de personnel Autres charges de gestion courante Charges financières Charges exceptionnelles Opération d'ordre

124 062,65 223 024,97 36 068,67 5 321,28 390,72 15 987,55

404 855,84 RECETTES DE FONCTIONNEMENT Atténuation de charges Produits des services Travaux en régie Impôts et taxes Dotations Autres produits de gestion courante Produits financiers Produits exceptionnels

TOTAL

30,64% 55,09% 8,91% 1,31% 0,10% 3,95% 100,00%

15 579,89 22 449,69 20 047,11 228 980,49 182 008,60 82 524,59 20,91 5 103,72

2,80% 4,03% 3,60% 41,13% 32,69% 14,82% 0,00% 0,92%

556 715,00

100,00%

48 077,56 5 466,43 277 383,34 19 302,00 20 047,11

12,98% 1,48% 74,91% 5,21% 5,41%

370 276,44

100,00%

135 000,00 15 587,00 1 928,57 86 227,94 828,42 15 987,55

52,83% 6,10% 0,75% 33,74% 0,32% 6,26%

255 559,48

100,00%

EXCEDENT : 151 859,16 €

DEPENSES D'INVESTISSEMENT Chapitre 16 Chapitre 21 Chapitre 23 Chapitre 23 Chapitre 040

Capital empr.+ remb.cautions s/loc. Acquisition de matériels Travaux de bâtiments Travaux de voirie Opérations d'ordre

TOTAL RECETTES D'INVESTISSEMENT Chapitre 1068 Chapitre 10222 Chapitre 10223 Chapitre 13 Chapitre 16 Chapitre 040

Exc.fonctionnement-affectation résultat F.C.T.V.A. T.L.E. Subventions + Participations Emprunt+caution Opérations d'ordre sur biens cédés

TOTAL DEFICIT : 114 716,96 €

3


Budget Primitif 2019 DEPENSES DE FONCTIONNEMENT Chapitre 011

Charges à caractère général

139 070,00

26,00%

Chapitre 012 Chapitre 65

Charges de personnel Autres charges de gestion courante

223 245,00 38 304,00

41,73% 7,16%

Chapitre 66

Charges financières

5 000,00

0,93%

Chapitre 67 Chapitre 042

Charges exceptionnelles Opérations d'ordre

2 564,00 15 987,55

0,48% 2,99%

Chapitre 023

Virement S.Investissement

110 750,80

20,70%

534 921,35

100,00%

TOTAL

RECETTES DE FONCTIONNEMENT Chapitre 70

Produits des services

24 569,45

4,59%

Chapitre 72 Chapitre 73

Travaux en régie Impôts et taxes

41 500,00 214 556,00

7,76% 40,11%

Chapitre 74 Chapitre 75

Dotations Autres produits de gestion courante

139 706,00 82 700,00

26,12% 15,46%

Chapitre 77

Produits exceptionnels

8 220,00

1,54%

Chapitre 013 Chapitre 002

Atténuation de charges Excédent reporté

287,81 23 382,09

0,05% 4,37%

TOTAL

534 921,35

100,00%

DEPENSES D'INVESTISSEMENT Chapitre 001

Déficit reporté

78 664,82

11,56%

Chapitre 020

dépense imprévue

10 000,00

1,47%

Chapitre 16 Chapitre 20

Capital empr. + remb.cautions s/loc. Subventions d'équipement

44 400,00 12 920,00

6,52% 1,90%

Chapitre 21 Chapitre 23

Acq. Matériels et Bâtiments Travaux de bâtiments

41 000,00 434 044,40

6,02% 63,78%

Chapitre 23 Chapitre 040

Travaux de voirie Opérations d'ordre

18 000,00 41 500,00

2,65% 6,10%

TOTAL

680 529,22

100,00%

RECETTES D'INVESTISSEMENT Chapitre 021 Chapitre 1068

Virement S.Fonctionnement Exc.Fonctionnement-affectation résultat

110 750,80 152 000,00

16,27% 22,34%

Chapitre 10222 Chapitre 13

F.C.T.V.A. Subventions/participations

26 494,00 249 483,63

3,89% 36,66%

Chapitre 16

Emprunt

125 183,24

18,39%

Chapitre 165 Chapitre 040

Encaissement cautions s/locations Opérations d'ordre

630,00 15 987,55

0,09% 2,35%

TOTAL

680 529,22

4

100,00%


Compte Administratif Chaufferie 2018 Chapitre 011 Chapitre 66 Chapitre 042

DEPENSES DE FONCTIONNEMENT Charges à caractère général Charges financières Opération d'ordre

TOTAL Chapitre 70 Chapitre 042

9 335,50 1 110,55 7 959,58 18 405,63

RECETTES DE FONCTIONNEMENT Produits des services Opération d'ordre

TOTAL

18 819,47 4 595,22 23 414,69

50,72% 6,03% 43,25% 100,00% 80,37% 19,63% 100,00%

EXCEDENT : 5 009,06 € Chapitre 16 Chapitre 040

DEPENSES D'INVESTISSEMENT Capital emprunt Opérations d'ordre

TOTAL Chapitre 040

2 920,00 4 595,22 7 515,22

RECETTES D'INVESTISSEMENT Opérations d'ordre

TOTAL

7 959,58 7 959,58

38,85% 61,15% 100,00% 100,00% 100,00%

EXCEDENT : 444,36 €

Budget Primitif Chaufferie 2019 Chapitre 011 Chapitre 012 Chapitre 66 Chapitre 042 Chapitre 022 Chapitre 023

DEPENSES DE FONCTIONNEMENT Charges à caractère général Charges de personnel Charges financières Opérations d'ordre Dépenses imprévues Virement S.Investissement

TOTAL Chapitre 70 Chapitre 042 Chapitre 002

42 883,28 RECETTES DE FONCTIONNEMENT Produits des services Opérations d'ordre Excédent reporté

TOTAL Chapitre 16 Chapitre 21 Chapitre 040

26 500,00 4 595,22 11 788,06 42 883,28

DEPENSES D'INVESTISSEMENT Capital emprunt Acq. Matériels Opérations d'ordre

TOTAL Chapitre 001 Chapitre 021 Chapitre 1068

23 800,00 1 500,00 1 250,00 7 959,58 1 500,00 6 873,70

2 950,00 15 389,97 4 595,22 22 935,19

RECETTES D'INVESTISSEMENT Excédent reporté Virement Section Fonctionnement Exc.Fonctionnement-affectation résultat

TOTAL

7 959,58 6 873,70 8 101,91 22 935,19

5

55,50% 3,50% 2,91% 18,56% 3,50% 16,03% 100,00% 61,80% 10,72% 27,49% 100,00% 12,86% 67,10% 20,04% 100,00% 34,70% 29,97% 35,33% 100,00%


Délibérations du Conseil Municipal 

SEANCE DU 11 FEVRIER 2019

Vote du compte administratif 2018 : Monsieur le Maire ouvre la séance et cède la présidence à Monsieur THEVENON Alain, Deuxième Adjoint, pour l’examen du Compte Administratif 2018. Repris en pages finances. Après en avoir délibéré, le Conseil Municipal approuve le Compte Administratif 2018. Vote du compte administratif 2018 Chaufferie : L’examen du Compte Administratif 2018. Repris en pages finances Après en avoir délibéré, le Conseil Municipal approuve le Compte Administratif 2018. Délibération autorisant le Maire à engager, liquider et mandater les dépenses d’investissement (dans la limite du quart des crédits ouverts au budget de l’exercice précédent) Budget M14 : Monsieur le Maire rappelle les dispositions du Code Général des Collectivités Territoriales : Dans le cas où le budget d’une collectivité territoriale n’a pas été adopté avant le 1er janvier de l’exercice auquel il s’applique, l’exécutif de la collectivité est en droit de liquider et de mandater les dépenses de la section d’investissement dans la limite de 25%de celles inscrites au budget de l’année précédente. Conformément aux textes applicables, il est proposé au Conseil Municipal de faire application de cet article à hauteur de 183 783,50 € (25% de 735 134,00 €). Les dépenses à retenir sont celles des chapitres 20, 21 et 23, à hauteur de 183 783,50 €. Après en avoir délibéré, le Conseil Municipal, à l’unanimité des présents, autorise l’engagement de dépenses d’investissements avant le vote du BP 2019. Création d’un emploi d’adjoint administratif principal de 1ère classe : Monsieur le Maire expose au Conseil Municipal que, considérant le changement de grade de l’agent administratif, il serait souhaitable de procéder à la création d’un emploi d’adjoint administratif principal de 1ère classe à temps complet pour une durée hebdomadaire de 35 heures, en application des lois et règlements de la fonction publique territoriale. Après en avoir délibéré, le Conseil municipal décide d’accéder à la proposition de Monsieur le Maire. Création de deux emplois d’adjoint technique principal de 2ème classe : Monsieur le Maire expose au Conseil Municipal que, considérant la réussite à l’examen professionnel des 2 agents techniques, il serait souhaitable de procéder à la création de 2 emplois d’adjoint technique principal de 2ème classe à temps complet pour une durée hebdomadaire de 35 heures, en application des lois et règlements de la fonction publique territoriale régissant le statut particulier du présent emploi. Après en avoir délibéré, le Conseil municipal décide d’accéder à la proposition de Monsieur le Maire. Travaux de voirie et aménagement du village : Montant de l’enveloppe communautaire : Monsieur le Maire rappelle que la voirie communale est prévue dans les compétences optionnelles des statuts de la Communauté de communes. La commune dispose d’une enveloppe de 82 721€ HT pour l’aménagement de la voirie. Cette enveloppe arrive à échéance au 31/12/2019. La commune doit donc utiliser cette enveloppe cette année. Selon les prévisions en termes de voirie, nous aurions un besoin de 42721€ correspondant à l’aménagement de la route de Nieigles et de 40000€ pour l’opération aménagement de village rez-de-chaussée du Ventadour. Le Conseil Municipal, après en avoir délibéré, accepte à l’unanimité des présents cette proposition. 

SEANCE DU 16 AVRIL 2019

Approbation du Compte de Gestion 2018 : Monsieur le Maire indique au Conseil Municipal qu’au cours de la séance du 11 février 2019, a été approuvé le Compte Administratif 2018. Après comparaison des résultats du Compte de Gestion du receveur et du Compte Administratif de la commune, le Conseil Municipal, constatant leur conformité, approuve à l’unanimité le Compte de Gestion du Receveur Municipal. Approbation du Compte de Gestion 2018 - Chaufferie bois : Monsieur le Maire indique au Conseil Municipal qu’au cours de la séance du 11 février 2019, a été approuvé le Compte Administratif 2018, Après comparaison des résultats du Compte de Gestion du receveur et du Compte Administratif de la commune, le Conseil Municipal, constatant leur conformité, approuve à l’unanimité le Compte de Gestion du Receveur Municipal.

6


Vote des taux d’imposition des taxes directes locales pour 2019 : Monsieur le Maire propose au Conseil Municipal le vote pour 2019, des taux d’imposition des taxes directes locales. Après avoir pris connaissance des bases prévisionnelles 2019 et tous les éléments utiles au vote considéré. Le Conseil Municipal décide, à l’unanimité des membres présents, de ne pas appliquer le coefficient de variation pour les taux 2019. Vote du Budget Primitif 2019 : Monsieur le Maire porte à la connaissance du Conseil Municipal les choix de la commission finances pour l’établissement du Budget Primitif 2019, tant en recettes qu’en dépenses tous les éléments propres et nécessaires à justifier ses propositions. Le Conseil Municipal, après débats, accède à la proposition de Monsieur le Maire (cf. page finances). Vote du Budget Primitif Chaufferie bois 2019 : Monsieur le Maire porte à la connaissance du Conseil Municipal les choix de la commission des finances pour l’établissement du Budget Primitif 2019, tant en recettes qu’en dépenses tous les éléments propres et nécessaires à justifier ses propositions. Le Conseil Municipal, après débats, accède à la proposition de Monsieur le Maire (cf. page finances). Eveil musical 2019-2020 : Monsieur le Maire propose au Conseil Municipal pour l’année 2019-2020 le partenariat avec l’association Déambull pour l’éveil musical de l’école de Pont-de-Labeaume. Monsieur le Maire précise que ce partenariat fait suite à une décision avec l’équipe enseignante pour l’année scolaire 2019/2020. Ce partenariat s’inscrit dans la logique d’apporter aux élèves l’initiative et la connaissance de la musique. Le coût global de la prestation s’élève à 1500,00€ Le Conseil Municipal, après en avoir délibéré, à l’unanimité des membres présents, autorise Monsieur le Maire à signer tous les documents se rapportant à cette décision. Adhésion au groupement de commandes assurances : Le Maire informe le Conseil Municipal que la communauté de communes « Ardèche des sources et volcans » va lancer une consultation pour ses assurances. Pour ce faire, la communauté de communes fait appel au cabinet AFC consultants pour une mission de conseil et assistance à la passation des marchés d’assurance. Le but étant d’optimiser les contrats tant sur le plan qualitatif que sur le plan économique. Il précise que proposition a été faite aux communes intéressées de se joindre en groupement de commandes à la consultation. Pour les communes, les modalités financières du cabinet AFC consultants sont les suivantes : - la première phase de la mission (Audit et définition des besoins) sera réalisée moyennant un forfait fixe de 800.00 € HT. - la seconde phase de la mission (rédaction cahier des charges, assistance à la procédure de consultation, analyse des offres, attribution du ou des marchés, assistance à la mise en place des contrats) sera réalisée sur un forfait intégrant l’ensemble des honoraires et frais de déplacement du cabinet AFC Consultants, égale à 90% des économies éventuelles réalisées par chaque commune. Le Maire propose l’adhésion de la commune à ce groupement de commandes à intervenir avec la Communauté de communes. Après en avoir délibéré, le Conseil Municipal, à l’unanimité, autorise le Maire à signer les marchés issus du groupement de commande pour le compte de la commune de PONT-DE-LABEAUME ainsi que tous documents nécessaires à l’exécution de ce groupement de commandes. Autorisation de signature du contrat CEJ : Monsieur le Maire indique au Conseil Municipal, que le centre de loisirs a été agréé par les services de jeunesse et sports et par la CAF (Caisse d’Allocations Familiales). Ceci implique pour la CAF des financements aux profits de la commune et pour la commune quelques règles de fonctionnement assez précises. Dans ce cadre, la CAF fonctionne par contrat de 4 années et 2019 est l’année de renouvellement du contrat Le conseil municipal, après en avoir délibéré à l’unanimité, approuve la signature du contrat CEJ avec la CAF et charge le Maire de signer tous les documents relatifs au contrat enfance jeunesse. Convention armoire FREE : Monsieur le Maire indique au Conseil Municipal, que dans le cadre de son activité de dégroupage la Sté Free envisage l’installation d’une armoire technique destinée à recevoir les équipements actifs Free sur la commune. Pour cela la Sté Free nous propose une convention d’occupation du domaine public sur la « route de Chaussadis » à hauteur de la parcelle n°B357. Durée de la convention 12 ans reconductible, travaux : pose d’une armoire et traversée de voie Après en avoir délibéré, le Conseil municipal autorise le maire à signer la convention correspondante à ce dossier.

7


Ecole Numérique Rurale : Monsieur le Maire indique au Conseil Municipal, qu’un appel à projets Ecole Numérique Rurale a été mis en place par les services de l’AM07 et de l’Education Nationale. La commune a été sélectionnée pour ce projet le 9 avril 2019. Le fait d’être sélectionné amène un financement de 50% pour une dépense maximum de 14000€. Il est nécessaire, pour valider ce projet, de signer une convention avec les services de l’état. Après en avoir délibéré, le Conseil Municipal autorise le maire à signer la convention correspondante à ce dossier. Reconduction « opération façades » : Par délibération du 02 avril 2003, le Conseil Municipal a fixé les conditions d’attribution de la subvention communale allouée aux propriétaires qui investissent dans un projet de réhabilitation de leurs habitations (rénovation des façades). Le Maire propose au conseil de reconduire à nouveau cette opération pour les trois années suivantes, dans les mêmes conditions, à savoir :  5,00 € le m² de surface traitée  subvention plafonnée à 750,00 € par opération  maximum de trois opérations par an  engagement pour trois ans = 2019-2020-2021  sur présentation de factures acquittées Après délibération, le Conseil Municipal approuve les propositions ci-dessus. Appel d’offres « Photovoltaïques » : Monsieur le Maire rappelle au Conseil Municipal que la Commission d’Appel d’Offres s’est réunie le mercredi 27 mars 2019. De cette commission et après contrôles des offres, il en ressort que la société Vivarais Energie a fait la meilleure offre d’un montant de 85989.78€ HT Après en avoir délibéré, le Conseil Municipal approuve l’offre retenue par la Commission d’Appel d’Offres. Prêt « Photovoltaïques » : Monsieur le Maire fait part au conseil municipal que pour financer le projet photovoltaïque il est nécessaire de contracter un emprunt de 50.000€, plusieurs établissements bancaires ont été contacté et le Crédit mutuel nous propose la meilleure offre. A cet effet, le Conseil Municipal autorise le Maire à signer le Contrat de Prêt avec le Crédit Mutuel réglant les conditions de celuici à savoir sur 15 années au taux de 1,18%. 

SEANCE DU 20 JUIN 2019

Répartition des sièges des communes membres de la Communauté de Communes « Ardèche des Sources et Volcans » à compter de 2020 : Le Maire rappelle que la communauté de communes a actuellement 27 conseillers communautaires, ce nombre inscrit dans les statuts de la communauté de communes est issu d’un accord amiable entre les communes en 2013 conformément à l’article L5211-6-1 du code général des collectivités territoriales (CGCT). Les différentes simulations ont été faites sur le simulateur de l’AMF, il s’avère que la possibilité est de 32 sièges. Le Maire informe le Conseil Municipal que cette répartition a été discutée en bureau communautaire et que les membres conseil communautaire ont opté pour un accord local à 32 sièges. En effet cette représentation à 32 sièges permettrait d’avoir un équilibre territorial quasi parfait : • 5 communes avec 3 sièges, 6 communes avec 2 sièges. 5 communes avec 1 siège. Le conseil municipal après débat autorise Monsieur le Maire à accomplir tout acte nécessaire à cette décision. Aide forfaitaire visant à couvrir les frais inhérents aux contrats d’apprentissage :

Monsieur le Maire expose au Conseil Municipal que le FIPHDP verse à l’apprenti, via l’employeur public, une aide visant à couvrir les frais inhérents à l’entrée en apprentissage. Cette aide est de 1525,00 € et est versée à l’employeur qui doit le rétribuer au personnel concerné. Le Conseil Municipal, après en avoir délibéré, à l’unanimité des membres présents :  Autorise Monsieur le Maire à verser la somme de 1525,00 € à l’apprentie de la commune qui sera ensuite remboursée par le FIPHDP. Servitude de passage de canalisation d’assainissement sur les parcelles A1858 et A478 à Nieigles : Le Maire informe le Conseil Municipal que le réseau d’assainissement de Nieigles est situé sur les parcelles A1858 et A478 à Nieigles appartenant à la commune de Pont-de-Labeaume. Il est donc nécessaire d’autoriser la servitude de passage des canalisations d’assainissement sous les dites parcelles communales afin de régulariser la situation existante.

8


Ces servitudes de passage consenties à titre gratuit ont fait l’objet d’une convention qui est conclue pour toute la durée de la canalisation ou de toute autre canalisation de même usage qui pourrait lui être substituée sans modification de l’emprise existante. La convention sera reprise dans un acte authentique qui sera publié au fichier immobilier du service de publicité foncière de PRIVAS et sera opposable à tous propriétaires actuels et futurs. Après en avoir délibéré, le Conseil municipal autorise la servitude de passage sous le domaine communal, autorise le maire à signer tous les documents relatifs à ce dossier. Appel d’offres « rez-de-chaussée Ventadour » : Monsieur le Maire rappelle au Conseil Municipal que la Commission d’Appel d’Offres s’est réunie le 30 janvier 2019. De cette commission et après contrôles des offres, il en ressort un choix des entreprises les plus avantageuses financièrement pour un montant de 168028,76€ HT. Après en avoir délibéré, le Conseil Municipal approuve les offres proposées par la Commission d’Appel d’Offres. Location d’un meublé de tourisme - Institution de la procédure d’enregistrement : Monsieur le maire fait part au conseil municipal que la commune a la faculté de subordonner, au dépôt d’une déclaration préalable soumise à enregistrement, toute location pour de courtes durées d'un local meublé en faveur d'une clientèle de passage qui n'y élit pas domicile, Considérant l’intérêt public qui s’attache à préserver la fonction résidentielle dans la commune, qu’au regard de la nécessité de ne pas aggraver la pénurie de logements, la commune se doit de mieux réguler l’activité de location de meublés de tourisme. Après en avoir délibéré, le Conseil Municipal décide : • Que la location pour de courtes durées d'un local meublé en faveur d'une clientèle de passage qui n'y élit pas domicile est soumise à une déclaration préalable soumise à enregistrement auprès de la commune. • Que la déclaration comprend les informations exigées, y compris le numéro invariant identifiant le logement tel qu’il ressort de l’avis de taxe d’habitation du déclarant. • Qu’un télé-service est mis en œuvre afin de permettre d’effectuer la déclaration. Ces dispositions sont applicables sur tout le territoire de la commune. Engagement dans le dispositif de service civique et demande d’agrément : Monsieur le Maire fait part au conseil municipal que le service civique s’adresse aux jeunes âgés de 16 à 25 ans sans condition de diplôme qui souhaitent s'engager pour une période de 6 à 12 mois auprès d’un organisme à but non lucratif. Il s'inscrit dans le cadre du Service National. Un agrément est délivré par la Direction Départementale Interministérielle chargée de la cohésion sociale pour deux ans. Le service civique donne lieu à une indemnité versée directement par l'Etat au volontaire, ainsi qu’à la prise en charge des coûts afférents à la protection sociale de ce dernier. Un tuteur doit être désigné au sein de la structure d'accueil. Il sera chargé de préparer et d'accompagner le volontaire dans la réalisation de ses missions. La mission aura une durée de 9 mois, à compter du 01 septembre 2019, après agrément de l’Etat. Le temps hebdomadaire sera de 36 heures. A l’unanimité, le conseil municipal : • Autorise le Maire à introduire un dossier de demande d'agrément, • Donne son accord de principe à l’accueil d’un jeune en service civique et • Autorise le Maire à signer tout acte, convention et contrat afférent à ce dossier. Vente Caserne des Pompiers : Monsieur le Maire expose au Conseil Municipal que l’ancienne caserne des sapeurs-pompiers est, à ce jour, louée à un artisan moyennant la somme de 200,00€ par mois. Il indique qu’un bail à titre précaire a été signé avec Mr Chaudouard en date du 01 mars 2009. Il indique qu’une proposition de vente à Mr Chaudouard et, à sa demande, a été faite en date du 01 septembre 2016. Cette vente n’ayant pas aboutie le contrat de location précaire a été prorogé tacitement. A ce jour, la commune n’ayant pas de projet à court terme et à la suite de deux demandes d’achat de ce bâtiment, Mr Le Maire propose au Conseil Municipal la vente de ce bâtiment pour la somme de 70 000,00€. Le Conseil Municipal, après en avoir délibéré, décide : • Que les candidats potentiels puissent effectuer une visite des locaux. • Que le locataire actuel puisse se positionner sur cette vente aux conditions fixées • Qu’à défaut de proposition du locataire actuel, le bail soit repris par la commune dans les conditions légales en vigueur. • Qu’un courrier soit expédié au locataire actuel pour décision et afin de prendre ses dispositions pour libérer le local. • Fixer le prix de cette vente à 70 000,00€. • Charger le Maire de signer tous documents relatifs à cette vente.

9


Décision Modificative n°1 : Monsieur le Maire expose au Conseil Municipal, qu’il est nécessaire de s’équiper de mobilier divers. Le coût de cet investissement n’a pas été budgétisé et il est nécessaire de procéder à celui-ci. Investissement : • Dépense : chapitre 020 : - 2 100,00€ • Dépense : article 2184-45 : + 2 100,00€ Le Conseil Municipal, après en avoir délibéré, accepte à l’unanimité des présents cette proposition. Réhabilitation 3 logements : Monsieur le Maire fait part au Conseil Municipal d’un appel à projets émanant de la Région avec pour sujet la protection des femmes victimes de violences conjugales et en grandes difficultés sociales. Il précise que les dossiers de candidatures doivent être remis avant le 15 septembre 2019. L’objectif de cet appel à projets a pour objectifs de faire émerger des projets permettant à des publics en grandes difficultés sociales d’accéder rapidement à un logement digne, le public vise des femmes seules ou avec des enfants. Les critères de sélections des projets prendront compte de la rapidité de mise à disposition du logement, des modalités d’attribution, et de la procédure de suivi et d’évaluation du projet. Le Maire précise que la région « AURA » attribue une subvention de 14 000,00€ par logement. Le Maire fait part au Conseil Municipal que 3 logements pourraient entrer dans le dispositif Région AURA. Deux logements de 38m² et 39m² meublés de façon à être occupés le plus rapidement possible et de façon urgente pour les publics visés dans l’appel à projets. 1 logement de 110m² pouvant être occupé par une famille de plusieurs enfants. Ce logement se situerait plus dans une demande de logement longue durée nécessaire à la reconstruction et à la réinsertion de ces publics fragiles. Les services du CIDFF de l’AMAV 07 ont été approchés par la commune et sont dans la capacité d’apporter à la commune l’expertise et la connaissance de ces problématiques. Apres débat le conseil décide : • d’être solidaire à la lutte contre les violences faites aux femmes, • de charger le Maire de présenter le dossier à la Région AURA, • de prendre contact avec tous les organismes publics ou associatifs afin d’avoir une vision claire sur les modalités d’attribution des logements • de charger le Maire de signer tous documents relatifs à ce dossier 

SEANCE DU 03 SEPTEMBRE 2019

Débat sur les orientations générales du projet d’aménagement et de développement durable (PADD) sur le PLUI : Le Maire rappelle que, par délibération en date du 15 décembre 2015, le conseil communautaire a prescrit l’élaboration d’un Plan Local d’Urbanisme Intercommunal (PLUi) sur son territoire. Le code de l’urbanisme dispose que le PLUi doit comporter un projet d’aménagement et de développement durables (PADD). Le Maire ajoute que le débat au sein du conseil communautaire a eu lieu le 25 juin 2019 et qu’il est désormais nécessaire de mener un débat sur les orientations générales au sein des conseils municipaux. Il précise que les orientations générales du PADD sont le fruit d’un travail participatif avec la commission PLUi, que le document a été adressé à l’ensemble des conseillers municipaux en amont de la conférence des élus locaux qui s’est réunie le 19 juin 2019 lors de laquelle ces orientations ont été présentées à la réunion publique du 17 juin 2019. Les orientations générales du PADD, adressées avec la convocation à la présente séance, sont déclinées autour de quatre axes qui s’appuient sur les éléments caractéristiques du territoire suivants : • Un nécessaire retour vers les pentes comme une alternative à la consommation du plat desservi non renouvelable, • La présence de l’eau comme élément structurant du territoire, • Le paysage comme une ressource : l’ouverture des paysages comme condition essentielle pour habiter le territoire et le rendre attractif, • L’optimisation du bâti existant (habitat, équipements, activités économiques) comme un préalable à tout aménagement Le conseil municipal prend acte de la tenue d’un débat sur les orientations générales du PADD. Tarif et gestion restaurant scolaire et centre de loisirs : Monsieur le Maire indique au Conseil Municipal, qu’il convient de réviser le prix des repas du restaurant scolaire et de mettre en place un système de ticket pour la restauration scolaire et le centre de loisirs à partir du 1er septembre 2019. Après en avoir délibéré, le Conseil Municipal fixe le prix du repas à 3,80 € et accepte à l’unanimité la mise en place de tickets.

10


Décision Modificative n°2 : Monsieur le Maire expose au Conseil Municipal, qu’il est nécessaire d’acheter des volets pour l’école et 4 panneaux école dont 2 avec un flash. Le coût de cet investissement n’a pas été budgétisé et il est nécessaire de procéder à celui-ci. Investissement : • Dépense : chapitre 020 : - 5 000,00€ • Dépense : article 2184-45 : + 5 000,00€ Le Conseil Municipal, après en avoir délibéré, accepte à l’unanimité des présents cette proposition. Vente de 100 m² sur la parcelle B1323 : Monsieur le Maire expose au Conseil Municipal, que TDF souhaite optimiser le relais de télévision sur le cimetière, une demande de Free entre dans cette optimisation pour l’installation d’une antenne téléphonie mobile. Pour ce faire, TDF demande l’acquisition de 100 m² de la parcelle B1323 située Chemin de Chaussadis, terrain qui sera destiné à accueillir le pylône et les armoires électriques. TDF propose un achat au prix de 15000€. Le Conseil Municipal, après en avoir délibéré à l’unanimité, approuve la vente d’une partie de la parcelle B1323 avec TDF et charge le Maire de signer tous les documents relatifs à cette vente. 

SEANCE DU 18 NOVEMBRE 2019

Chemin de Leyronnac : Monsieur le Maire expose au Conseil Municipal que, depuis plusieurs années, le chemin de Leyronnac a été classé en voie communale dans le tableau de classement des voies. En 2009, certains ajustements étaient devenus nécessaires par rapport au tracé initial de la voie : cession de terrain des propriétaires riverains au profit de la commune et, par ailleurs, 4 cheminements servant des habitations dans le hameau sont devenus obsolètes de par l’assemblage de propriétés au profit de Mr et Mme Mouyon Jean-Marie. Monsieur le Maire précise que ces 4 parcelles font partie du domaine privée de la commune et qu’il convient que le conseil se prononce sur cette cession à titre gracieux de 4 parcelles 58, 18, 21 et 12 ca (voir plan cadastral) au profit de Mr et Mme Mouyon Jean-Marie par la commune. Charge à Mr et Mme Mouyon de contacter le notaire de leur choix pour cette cession à titre gracieux Le Conseil Municipal, après en avoir délibéré, approuve ces cessions et charge le Maire de signer tous les documents relatifs à ces cessions. Déclassement de l’immeuble sis 3 Impasse du champ de Cabias cadastré B934 : Monsieur le Maire rappelle aux membres du Conseil Municipal le projet de mise à la vente de l’immeuble situé 3 Impasse du Champs de Cabias cadastré B934 et ayant accueilli l’ancienne caserne des pompiers. Considérant que le bâtiment fait partie du domaine public de la commune comme ayant abrité les locaux de la caserne pendant de nombreuses années et considérant qu’il n’est plus affecté aujourd’hui à ce service public, il convient aujourd’hui de désaffecter ce bâtiment et de prononcer son déclassement et son incorporation dans le domaine privé de la commune pour permettre la réalisation du projet de vente de ce bâtiment. Le Conseil Municipal, après en avoir délibéré, décide la désaffectation de l’immeuble cadastré B934 abritant auparavant les locaux de la Caserne des Pompiers et prononce le déclassement de cet immeuble désaffecté, Le bâtiment fait désormais partie du Domaine Privé de la commune et il peut être envisagé sa vente. Concours du receveur municipal attribution d’indemnité : Monsieur le maire fait part au conseil municipal de la demande du trésorier public au sujet de l’indemnité de fonction applicable en vertu de la loi. Apres en avoir délibérer le conseil municipal décide de demander le concours de Receveur municipal pour assurer des prestations de conseil et d’assistance en matière budgétaire, économique, financière et comptable définies à l’article 1 de l’arrêté du 16 décembre 1983 et d’accorder l’indemnité de conseil au taux de 100% par an. Cette indemnité sera calculée selon les bases définies à l’article 4 de l’arrêté interministériel précité. Demande d’admission en non-valeur et créance éteinte : Madame la Trésorière de Thueyts informe la commune que des créances sont irrécouvrables. Les redevables sont insolvables ou introuvables malgré les recherches. Ainsi, elle demande l’admission en non-valeur de titres datant de 2012 à 2018 pour un montant de 2751,05€ € qui se décompose ainsi : Budget Chaufferie : 1044,54€ et Budget Commune : 1706,51€ Par ailleurs, d’autres créances sont réputées éteintes suite à une procédure de surendettement avec effacement de la dette ou pour clôture avec insuffisant d’actif, pour un montant global 7605,79 €, qui se décompose ainsi : Budget Chaufferie : 919,79€ et Budget Commune : 6686,00€ La créance éteinte s’impose à la commune et au trésorier et plus aucune action de recouvrement n’est possible. En conséquence, il est proposé au Conseil Municipal :

11


D’admettre en non-valeur les sommes de 1044,54€ et 1706,51€, un mandat sera émis à l’article 6541 du Budget Chaufferie et un autre au Budget Commune et D’admettre en créances éteintes les sommes de 919,79€ et 6686,00€, un mandat sera émis à l’article 6542 duBudget Chaufferie et un autre au Budget Commune. Transfert de l’exercice de la compétence « Infrastructure(s) de Recharge pour Véhicules Electriques (IRVE) » au Syndicat Départemental d’Energies de l’Ardèche (SDE07) : Vu les dispositions du Code Général des Collectivités Territoriales permettant le transfert de la compétence IRVE, Vu les statuts du SDE 07 à mettre en place un service coordonné comprenant la création, l’entretien ou l’exploitation des infrastructures de charges nécessaires à l’usage des véhicules électriques, Vu la délibération du comité syndical du SDE07 en date du 19 décembre 2014 approuvant la demande de financement mis en place par l’Etat dans l’appel à manifestation d’intérêt confié à l’ADEME, Vu la délibération du comité syndical du SDE07 en date du 21 janvier 2019 approuvant le principe d’une gestion déléguée du service public et, après en avoir délibéré, le Conseil Municipal : • Approuve le transfert de la compétence « IRVE : mise en place et organisation d’un service comprenant la création, l’entretien et l’exploitation des infrastructures de charge pour véhicules électriques» au SDE 07 pour la mise en place d’un service, dont l’exploitation comprend l’achat d’électricité nécessaire à l’alimentation des infrastructures de charge. • Autorise Monsieur le Maire à signer tous les actes nécessaires au transfert de compétence IRVE. Adhésion à la convention de participation en matière de protection sociale complémentaire souscrite par le cdg07 pour le risque prévoyance : Monsieur le maire fait part au conseil municipal que les collectivités territoriales peuvent contribuer au financement des garanties de protection sociale complémentaire auxquelles souscrivent les agents qu’elles emploient. Cette participation est réservée aux contrats ou règlements garantissant la mise en œuvre de dispositifs de solidarité entre les bénéficiaires actifs et retraités. En outre, l’organe délibérant doit fixer le montant de la participation versée aux agents et se prononcer sur les modalités de son versement, il est proposé au conseil municipal : • D’approuver et d’adhérer à la convention d’adhésion avec le CDG07, • De fixer le pourcentage de la participation financière de la commune à 0,50% par agent pour le risque « prévoyance », • De verser la participation financière aux agents titulaires et stagiaires de la commune, en position d’activité travaillant à temps complet ou non complet, qui adhéreront au contrat conclu dans le cadre de la convention de participation du CDG07, • D’approuver le taux de cotisation fixé à 1,22% pour le risque prévoyance et d’accepter que ce taux soit contractuellement garanti sur les trois premières années de la convention et qu’à partir de la quatrième année, celui-ci pourra, en cas de déséquilibre financier, augmenter avec un plafonnement à 3%. Après en avoir délibéré, le conseil municipal charge le maire de signer tous documents relatifs à cette convention. Contrôle des points d’eau incendie : Monsieur le Maire expose au Conseil Municipal que lors du montage du dossier DECI pour l’installation de deux bâches à eau sur les quartiers du Coulet et de Leyronnac, la commune a prévu le contrôle obligatoire des poteaux incendie. Dans ce cadre, nous avions intégré dans le dossier l’achat d’un compteur spécifique à ces contrôles pour la commune mais également pour les communes adhérentes à la Communauté de Communes Ardèche des Sources et Volcans. Le bureau communautaire a entériné cette demande en date du 23/10/2018. Un décompte a été fait afin que la commune puisse effectuer ces contrôles par le biais d’un employé communal et facturer la prestation à la Communauté de Communes Ardèche des Sources et Volcans pour le compte de ses communes adhérentes et qui le souhaitent. Le conseil devra donc se prononcer pour la signature d’une convention avec la Communauté de Communes Ardèche des Sources et Volcans. Le Conseil Municipal, après en avoir délibéré, charge le Maire de signer cette convention.

12


Le Ventadour : réaménagement du rez-de-chaussée Ca y est, ce dossier en gestation depuis plusieurs mois pour ne pas dire plusieurs années, est enfin bouclé. Bouclé de façon technique, mais également de façon financière, clé de tout projet. Il en aura fallu du temps et de la persévérance pour arriver au commencement de ce chantier qui a débuté en octobre et qui va se poursuivre jusqu’en juillet 2020. Du temps avec les différents dossiers de demandes de financements avec des délais à faire reculer les meilleures intentions. La ténacité finissant toujours par l’emporter, c’est avec l’appui de la communauté de communes, 1er financeur après la commune, la région Auvergne Rhône Alpes, le département de l’Ardèche ainsi que le SDE Syndicat Des Energies 07 que le bouclage de ce dossier a pu être d’actualité cet automne. Il ne reste plus qu’aux entreprises sélectionnées pour ce chantier de quelques 200 000€, à passer à la phase réalisation. Ce sont majoritairement des entreprises locales qui vont se succéder sur ce chantier pour la réhabilitation de cette première étape de rénovation de ce bâtiment acquis par la commune en 2013. Concrètement, il s’agit de reprendre la grande salle voutée pour améliorer la surface de 70 m 2 environ, de pratiquer des ouvertures supplémentaires pour un meilleur éclairement et une meilleure sécurité, de changer toutes les huisseries par des matériaux isolants, de reprendre tous les circuits électriques à ce jour centralisés et obsolètes, de travailler sur l’acoustique de cette salle qui en manque cruellement, de revoir les toilettes dans leur ensemble, et enfin de lui adjoindre un espace extérieur de quelques 150m2 supplémentaires pour parfaire une utilisation plus conforme à la demande d’aujourd’hui pour ce lieu qui devient un lieu de vie sociale. Le plan de financement final s’établi donc ainsi : • • • • • •

Commune CDC Région AURA SDE Département Total

75 000€ 65 000€ 23 500€ 10 000€ 10 000€ 180 000€

A la suite de ce gros chantier, il ne restera plus qu’à la commune de revoir les étages de ce bâtiment et de ses quelques 700m2 disponibles pour la production de 4 à 5 logements qui viendront compléter le parc existant et amener de la population supplémentaire dans le village. Mais ceci est une autre histoire à écrire…

Le logement Les dossiers communaux se profilent et se succèdent parfois à un rythme effréné ; à la suite du dossier sur les travaux de réhabilitation du Ventadour, un dossier plus particulier sur le logement a été initié par la commune pour deux logements de 40m2 environ et un troisième de 110m2. Ce dossier de trois logements faisait déjà partie de notre réflexion pour une réalisation prochaine, et c’est à la suite d’un appel à projets de la région AURA pour le logement des femmes victimes de violences et en grandes difficultés sociales que la municipalité a dû très rapidement mettre ce sujet sur la table et s’immerger dans cette problématique qui a fait l’actualité à plusieurs reprises. Après un montage de dossier marathon et en pleine période estivale, la commune a pu déposer ce dossier dans les délais impartis, gageure s’il en est. La région Auvergne Rhône Alpes doit maintenant se prononcer sur ce dossier qualifié d’exemplaire et, dès le retour que nous espérons favorable de la région, les travaux pourront commencer après sélection des entreprises. Au final, c’est un financement de quelques 50 000€ attendu, sur un coût global de 120 000€, qui fera le plus grand bien aux finances de la commune.

13


L’assainissement de Nieigles Depuis plusieurs années, le projet d’assainissement du hameau de Nieigles était sur les rails ; pour que ce projet devienne réalité, que de temps et de patience pour qu’enfin les habitants, permanents ou non, puissent profiter pleinement de cet équipement aux normes actuelles. Dès les premiers mois de cette année, les deux entreprises sélectionnées pour ce chantier se mettaient au travail pour reprendre et agrandir, dans un premier temps, le parking cédé à titre gracieux par l’association les amis de Niéigles pour, d’une part, devenir le futur champ d’écoulement des eaux usées et, d’autre part, garder cette fonction d’aire de stationnement. Dans un deuxième temps, ce n’est pas moins de quelques centaines de mètres de canalisation qu’il a fallu poser le long du cheminement et jusqu’à la station d’épuration. Ce chantier mené de main de maitre par les entreprises Moreno de Bayzan et Vernet de Vals-Les-Bains a pu être mis à disposition des gens du lieu avant la période estivale. Après quelques réglages inhérents à tout nouveau système, cet équipement donne satisfaction à tous pour un environnement protégé et de meilleure qualité. Au-delà de la réalisation de ce projet, c’est l’état d’esprit qui a régné tout au long de ces trois longues années pour arriver à concilier l’intérêt privé et l’intérêt public qu’il faut saluer. Dès le départ, c’est le principe de l’égalité entre toutes les parties qui a été de mise et surtout la confiance mutuelle qui a été à l’ordre du jour. Et voilà comment on arrive à faire quelques prouesses, et c’est ce que nous avons fait. Un grand merci donc à tous les intervenants dans cette réalisation qui ont investi du temps personnel pour que ce projet devienne réalité, un merci appuyé également à Jean Ried qui a été sans aucun douter la cheville ouvrière de ce dossier complexe à plus d’un titre.

14


Les voies communales Chaque année, la commune entreprend des travaux de réfection des voies communales sur les 16 Km de réseau. Cette année, la voie qui dessert le hameau de Nieigles a fait l’objet de toute notre attention. Au printemps, une portion de voie qui menaçait de s’effondrer a été à l’ordre du jour ; une reprise totale sur cent mètres a dû être effectuée et l’entreprise Moreno de Bayzan a eu la charge de ces travaux. A la suite du chantier d’assainissement de Nieigles, c’est tout le linéaire sur 1 Km qui a été repris ; l’entreprise SATP a relevé le challenge et une application un peu nouvelle a été choisie : à savoir, un procédé de graves émulsion posé en premier lieu et quelques semaines après un revêtement bicouche classique est venu parfaire la bande de roulement. Nous avons profité de ces travaux pour élargir la voie où cela était possible et créer des aires de croisement de meilleure qualité. Le rendu final se passe de commentaire et chacun a pu constater la qualité de ce chantier. Il est à noter en outre que c’est la Communauté de communes qui a supervisé ce chantier tant techniquement que financièrement par une enveloppe de 40 000€.

L’entretien du cimetière

Les communes ont la charge d’entretien de leur cimetière, ceci est de fait, la compétence communale. Depuis plusieurs années maintenant, les employés municipaux faisaient un entretien général, une fois par an, de façon mécanique ainsi que, plusieurs fois par an, de façon chimique. C’était environ 25 L de désherbant que la commune utilisait pour cet entretien. Depuis 2 années, la loi interdit aux communes d’utiliser ces produits pour l’entretien des espaces. Depuis 3 années, la commune avait anticipé cette interdiction et, comme l’on pouvait l’imaginer, c’est la méthode mécanique qui a été privilégiée. Il a donc fallu adapter les fréquences de nettoyage du cimetière et nous sommes passés de un désherbage par an à trois, voire quatre cette année. Malgré ces plusieurs passages et notamment l’été, ou paradoxalement c’est le moment où les herbes folles ont le plus de vigueur et où l’effectif communal est le moins nombreux, que quelques personnes s’étonnent de ce que le cimetière soit mal entretenu et le font savoir avec parfois un peu de vigueur. La nature, toujours généreuse, ne manque pas de se réapproprier les lieux entre deux séances de fauchage de quelques mois. Ce fait ne manque pas de laisser à penser, à certaines personnes, que la commune abandonne ce lieu de recueillement, ce qui n’est absolument pas le cas bien entendu. C’est bien le choix et l’obligation de ne plus utiliser de produits chimiques pour le désherbage, par ailleurs nocifs pour la santé de chacun, qui fait que nous ne pouvons pas être en permanence dans ce lieu pour désherber. Eh bien non, nous n’abandonnons pas ce lieu et il faut, à l’avenir, comme pour les voies communales, se résoudre à laisser, les herbes en particulier et la nature en général, faire leurs cycles de végétation.

15


Le fauchage raisonné Comme à chaque printemps, la nature reprend ses droits, les arbres, les taillis, les herbes reprennent vie avec leurs lots de fleurs et feuilles de couleurs et de senteurs particulières pour chaque espèce. Comme chaque année, les bords des routes communales prennent une tendance naturelle à s’enherber généreusement et parfois devenir problématique. Depuis bien longtemps, les employés de la commune passent et repassent la débroussailleuse sans laisser parfois le temps nécessaire à la nature de s’exprimer, nature généreuse s’il en est, c’est ce que l’on appelle couramment le fauchage intempestif. Cette année, et chacun a pu le constater, les bords de routes communales sont restés en l’état naturel malgré la saison avancée. Cet état en a interrogé plus d’un, et c’est naturellement que nous devons à tous une explication rationnelle et une réponse factuelle. Cette année donc nous avons fait le choix de pratiquer le fauchage raisonné. Qu’es à quo me direz-vous ? Le fauchage raisonné peut se résumer à trois grandes fonctions ; il permet aux plantes de mener à terme leur cycle végétatif, de grainer pour se reproduire, de pouvoir faciliter l’implantation de plantes nouvelles et accessoirement de préserver les niches écologiques. Cette façon de procéder amène, sans aucun doute, les insectes butineurs de pouvoir profiter pleinement de la floraison abondante, de pouvoir faciliter la pollinisation naturelle, de favoriser des refuges pour de petits animaux, papillons, insectes… et de faire interagir les différentes variétés de plantes qui ne manquent pas de renaitre, c’est ce que l’on appelle couramment favoriser la biodiversité. Voilà donc le premier objectif de cette expérience que nous avons souhaité mener pour 2019 et plus si cette manière de procéder est concluante. Un deuxième objectif, accessoire celui-là, est qu’après avoir fait le constat que les agents de la commune passent environ trois mois à débroussailler et à recommencer sans cesse, le temps économisé, par ce fauchage intempestif, peut être passé sur des taches un peu plus nobles dans le cadre de travaux en régie que nous ne faisions peu jusque-là. La municipalité a bien conscience que ce concept, que nous ne sommes pas seul à adopter, peut amener quelques désagréments, pour les automobilistes ou piétons que nous sommes, et notamment un sentiment d’insécurité du à cette nature qui déborde de toute part sur la chaussée. Malgré cela, cette expérimentation est devenue nécessaire, il est venu le temps de ne plus agir comme par le passé et nous devons nous tourner résolument vers l’avenir de la planète et ce chacun à son niveau de compétence. Ceci dit, nous ferons en sorte de traiter tel ou tel endroit problématique qui mérite une attention particulière. Vous aurez donc l’occasion, ce printemps prochain, de voir fleurir, le mot est adapté, des panneaux indiquant ce fauchage raisonné. Nous restons persuadés pour notre part que ce changement se fera dans l’harmonie générale et nous amènera à penser autrement pour l’entretien des routes communales.

Les ordures ménagères et le recyclage Lors de l’édition 2018 du café citoyen, le dossier sur les ordures ménagères était à l’ordre du jour. En début d’année, la commune en partenariat avec la communauté de communes a mis en place 10 nouveaux points d’apports volontaires. A ce jour donc, tout le territoire communal est maillé de 28 points d’apports volontaires et, de ce fait, la collecte des ordures ménagères au porte à porte a été réduite au maximum. Cette façon de travailler assure à la collectivité intercommunale la maitrise totale de ses coûts de collecte, ce qui va dans le sens d’économies recherchées pour ce service. Dès 2009, la commune a souhaité s’engager dans cette démarche d’apports volontaires et, par ce dernier programme communal, la communauté de communes s’est engagée dans une formule donnant donnant en faisant baisser le taux de prélèvements de la taxe ordures ménagères pour les habitants de la commune. Le conseil communautaire de septembre 2019 a entériné et validé cette option pour les communes exemplaires dans ce domaine. Au final, c’est un allégement de 8% de la taxe qui apparaitra sur les prochaines factures de chacun d’entre nous. A chacun d’effectuer un tri sélectif optimum de façon à garder également la maîtrise des coûts de traitement des déchets de tous ordres.

16


Les déchets verts Dans le courant de l’année, le Préfet de l’Ardèche a envoyé, à tous les maires du département, une circulaire sur l’emploi du feu. L’objectif de cette circulaire vise au respect de la réglementation en matière d’emploi du feu et notamment à l’application de celle-ci. En effet depuis 2015, les brûlages de déchets verts par les particuliers sont formellement interdits et les dérogations autorisées ont pris fin cette même année. Si au niveau départemental, et les recensements le prouvent, une baisse constante de ces brûlages est constatée ; il n’en demeure pas moins qu’il reste, ici ou là, quelques irréductibles du brûlage des déchets, pas toujours verts parfois. Le SIDOMSA a mis à disposition de tous des déchetteries gratuites à cet effet, à Labegude et à Fabras, afin que les particuliers puissent amener leurs déchets au plus proche de leur production. Inutile de dire qu’il est vivement conseillé d’utiliser ces équipements. Les brûlages sauvages génèrent, tout d’abord, une pollution atmosphérique, sans parler de la gêne pour les proches voisins qui ne manquent pas de venir en mairie pour signalement, mais aussi des problèmes de santé publique auxquels s’ajoutent des risques potentiels d’incendie en période propice. Les dispositions réglementaires peuvent se résumer en deux points :  Les brûlages de déchets verts sont interdits toute l’année pour les particuliers, les collectivités locales et les entreprises.  Une dérogation particulière peut être accordée pour les agriculteurs ou forestiers lorsqu’il s’agit de très grandes quantités de végétaux non transportables. Il est donc évident que chacun d’entre nous a le devoir de faire en sorte que les déchets verts soient évacués sur les points d’apports gratuits. Ces méthodes alternatives d’élimination des déchets verts permettent, de plus, au syndicat de produire un compost de très bonne qualité tout en recyclant ces déchets. Les heures d’ouverture de ces déchetteries sont :  Labégude : DU LUNDI au SAMEDI de 9H à 11H45 et de 13H30 à 17H15  Fabras : tous les mercredis et samedis après-midi de 15 h à 18 h (du 1er avril au 31 octobre) ou de 14h à 17h (du 1er novembre au 31 mars). Nous comptons sur chacun pour adopter ces quelques mesures de bon sens pour un meilleur environnement quotidien.

Déchets bien triés

Traitements optimisés

Coûts maîtrisés

17


Le commerce Le commerce est et reste de l’initiative privée, cependant dans les communes rurales comme la nôtre, l’initiative publique peut prendre le relais. Lorsque ce relais est pris par la collectivité, il faut en premier lieu s’assurer que la demande d’ouverture d’un commerce est viable. Pour cela, l’aide précieuse de la chambre de commerce est un atout incontournable afin de guider les élus dans leur choix. Pour ce qui concerne le village, en fin 2018, la municipalité, devant la fermeture du bar/tabacs pour cause de retraite, s’est penché sur le devenir d’un tel commerce et de son utilité pour l’intérêt général. Dès lors la municipalité s’est engagée dans une démarche de reprise ou d’ouverture de ce commerce vital pour le lien social et le service aux habitants. Une adjonction petite restauration était également dans le viseur, dès le mois de janvier plusieurs contacts ont été établis avec le cabinet spécialisé en charge de la vente des locaux exploités jusqu’alors dans le village. Devant la non réponse, suite à une offre de la commune, il a fallu se rendre à l’évidence que nous ne pouvions aller plus loin dans cette démarche. Nous nous sommes donc tournés dans la démarche d’ouverture d’un commerce de ce type, celui-ci étant anticipé depuis plusieurs mois au rez-de-chaussée de la maison Vert à côté de la boulangerie. Première étape : le débit de tabacs pour lequel il faut une autorisation des douanes régionales, après de nombreux contacts auprès des services compétents, plusieurs contacts auprès de cabinets ministériels qui auraient pu influencer cette ouverture, il a fallu se rendre à l’évidence que, la commune était bien seule devant son problème, malgré le discours ambiant sur le sauvetage du commerce en milieu rural. Retour donc à la case départ pour une recherche active et alternative de repreneur potentiel d’un tel commerce, avec l’aide de la commune tant au niveau financier que technique, pour que notre village ne devienne pas un désert commercial et pour que puisse vivre un véritable lien social inhérent à ce commerce. A ce jour, force est de constater que l’objectif visé s’éloigne de jour en jour. Ouvrir un commerce de ce type implique de notre part plusieurs volets : 1) Le volet investissement financier qui peut être résolu assez simplement. 2) Le volet matériel pour lequel nous sommes dans la capacité à répondre également. 3) Et enfin, l’assurance que ce futur projet de commerce soit en capacité d’être viable sur le long terme à l’instar de la boulangerie ; il serait parfaitement illusoire de vouloir mettre « la charrue avant les bœufs » sans s’assurer au minimum que l’entreprise soit judicieuse et viable. Ce troisième volet reste pour la municipalité un incontournable ; sans cette vision, nous n’irons pas plus loin dans la démarche, nous n’avons pas vocation à monter un dossier avec une déficience certaine à terme. Ces derniers temps, nous avons été témoins de quelques initiatives privées, qui semblent refléter plus d’une aventure que le fruit d’une démarche avec une réflexion globale sur la viabilité d’une telle entreprise. Pour finir sur une note positive, nous sommes à l’écoute de tous projets susceptibles de répondre aux enjeux du commerce en milieu rural, nous sommes prêts à écouter tel ou tel projet qui peut se faire jour sur ce dossier. Si seul on va vite c’est bien ensemble que l’on va plus loin. Ce dossier de commerce reste une préoccupation majeure de la municipalité, nous mettrons tout notre cœur pour pallier à cette carence. Et c’est par l’écoute, la concertation, et l’assurance que nous sommes sur les mêmes rails pour que le train puisse avancer sans embuche, et, que nous avançons, vers le même objectif. Malgré cela, le commerce se développe sous des aspects inattendus. C’est ainsi que Jessica vous accueille dans son espace où les choses de la vie courante reprennent vie sous une forme artistique pour le plaisir des yeux. Au moment des fêtes de fin d’année, n’hésitez pas à lui rendre une petite visite pour vos cadeaux. Vous y trouverez des objets de décoration uniques en leur genre et, également, des bijoux de sa propre création.

18


La rentrée des classes en musique « Lundi 4 septembre, c'était la rentrée des classes. Le papy de Manon nous a accueillis avec son accordéon. Nous avons chanté: « le tour du monde en 80 jours. » On était content de retrouver les copains. L'Amicale Laïque a offert le café, les jus de fruits et de la brioche. On a fait une photo et ensuite nous sommes rentrés en classe et nous avons commencé à travailler »

Ecole Classe maternelle A la ferme aux crocodiles : Nous sommes allés à la ferme aux crocodiles, à Pierrelatte. On a vu plein de reptiles et des oiseaux. On a préparé le repas pour les tortues géantes. On a plongé nos mains dans un bassin où il y avait plein de petits poissons qui venaient manger nos peaux mortes. On a vu des serpents : des pythons et même des anacondas.

Il y avait des alligators blancs (albinos) : ils sont rares et très chers. Dans la nurserie, on pouvait voir des œufs et des bébés crocodiles. On a fait des ateliers dans la « croc école ».

19


Ecole Classes primaires Sortie à VOGÜÉ pour la classe des CP/CE1 Le matin, les enfants ont découvert le village à travers un jeu de piste. L'après-midi était consacrée à la visite de l'exposition « lignes et lumière ». Trois artistes exposaient leurs œuvres autour de cette thématique dans les salles du château : Florence Barbéris, Sylvie Deparis et Paule Riché. Un atelier de création a ensuite permis aux élèves de réinvestir des techniques et les observations faites durant la visite. Nos petits artistes se mettent maintenant au travail en classe afin de créer à leur tour une œuvre qui sera exposée au château en mars 2020.

Intervention de la LPO sur les chauves-souris : 2 intervenantes de la LPO sont venues réaliser des ateliers avec les élèves de CP/CE1 afin d'approfondir leurs connaissances sur les chauves-souris.

Les élèves des classes du primaire sont allés au festival de la BD de Burzet

Christophe Bataillon, auteur illustrateur de bandes dessinées jeunesse les a accueillis autour d'une animation. Les enfants sont ensuite allés admirer l'exposition des bandes dessinées créées par les élèves participant au concours.

Les conseils de classe : qu’est-ce que c’est ? Les conseils de classe ont lieu tous les vendredis. Ils servent à poser des questions, à féliciter ses camarades, à faire des propositions et à dire ses problèmes. A chaque conseil, il y a un(e) président(e) et un(e) secrétaire. Il y a un bâton de parole qui permet au président de gérer les prises de parole. Ces conseils de classe sont de véritables lieux d’éducation à la citoyenneté.

20


Chut…C’est le quart d’heure de lecture

Tous les jours, de 13H45 à14H, les élèves et les adultes de l’école lisent un livre de leur choix : une BD, un roman, un album ou encore un journal. C’est un temps calme. On choisit un livre de la bibliothèque ou on en emmène un de la maison. L’objectif étant de donner goût et intérêt pour la lecture. Le quart d’heure de lecture marche très bien dans notre classe, tout le monde est silencieux car plongé dans son livre. Parfois, on voudrait que cela dure plus longtemps.

Quand on est arrivé, nous avons été accueillis par un monsieur qui nous a fait faire une balade autour de Balazuc. En chemin, on s’est arrêté à un endroit pour rechercher des fossiles et des dents. Puis on est revenu pour pique-niquer. Après, on est allé dans le musée, on a fait des groupes. On devait répondre à des questions sur une fiche. Dans ce musée il y avait plein de fossiles, il y avait même un squelette de dinosaure.

21


Une retraite bien méritée

Vendredi 11 octobre, la salle polyvalente prenait des airs de fête. Françoise Clément avait prévu une belle réception à l’occasion de son départ à la retraite. Ses anciens collègues de travail, ses amis, la municipalité étaient de la fête pour ses trente-six années passées au service de la commune. Le maire dans son allocution, empreinte de quelques émotions fortes, retraçait le parcours de Françoise durant cette longue période passée au service du public et notamment aux nombreuses générations de têtes blondes qui ont été accueillis dans la classe maternelle. Ils étaient tous là pour saluer le sens du service, le sens du dévouement et l’attachement de Françoise à l’école de la république pour qui elle a tant donné tout au long de ses 36 années. Il est donc venu le moment de prendre du temps pour soi, pour les enfants et petits-enfants dans cette nouvelle vie qui s’ouvre. A l’issue de la cérémonie officielle, Françoise prenait la parole, non sans émotion, pour remercier les nombreux présents à son invitation et inviter les participants au pot de l’amitié préparé à leur intention.

Bibliothèque Peu de personnes le savent mais il y a, dans l'enceinte de la Mairie, un espace bibliothèque. Cet espace n'est pas réservé qu’aux élèves de l'école, on peut s'y rendre aux horaires d'ouverture de la Mairie. Les ouvrages disponibles concernent autant les adultes que les enfants : romans, livres documentaires, bandesdessinées, revues...... L'emprunt d'un ou plusieurs livres est gratuit, ils proviennent tous de la bibliothèque départementale de prêt de l'Ardèche. Située à Veyras, la bibliothèque départementale accompagne le développement des 228 bibliothèques ardéchoises. Elle met en place des dispositifs comme par exemple « culture bleue » qui a été lancé en partenariat avec les 59 maisons de retraite du département ou encore ce programme en direction de la petite enfance avec les structures d'accueil qui sont partenaires. Le bibliobus de la bibliothèque départementale passe deux fois par an dans notre commune, nous effectuons alors un choix d'une grande variété d'ouvrages.

22

Ces ouvrages sont ensuite rangés dans des bacs ou des étagères dans l’espace lecture situé à côté de la salle du Conseil. Après vous être présenté à la secrétaire de mairie, vous pourrez consulter et choisir des documents en toute tranquillité. A noter qu'il vous est possible de réserver auprès de la secrétaire, un ou plusieurs livres que vous souhaiteriez découvrir. Tous les 2 mois la navette de la bibliothèque départementale dépose dans les communes, qui en ont fait la démarche, les livres réservés. Nous vous en parlions dans le bulletin municipal de l'année dernière, il y a aussi la boîte à livres située à l'agence postale. Victime de son succès, la boîte devenue trop petite a laissé la place à un meuble plus adapté où se rangent de nombreux ouvrages divers et variés déposés par des personnes qui ne les lisent plus. Plutôt que de jeter, permettez à d’autres lecteurs de découvrir des livres, des revues que vous avez appréciez. N'hésitez pas à venir en déposer ou en en emprunter pour vous ou vos enfants aux horaires d’ouverture de l’agence postale.


L’Amicale laïque Comme chaque début d'année scolaire, l'Amicale Laïque balmipontaine a tenu son assemblée générale. Le nouveau bureau a été élu et le calendrier des manifestations validé. A la présidence : Marie-Charlotte BARBIER / Céliane JOURDAN, à la trésorerie Coralie JOUFFRE / Marie-Laure SOUTRENON, au secrétariat Claire DANSET / Floriane CARLIG-ECHALLIER.

Diverses manifestations seront organisées en 2019-2020. Et c'est reparti pour cette année ! La castagnade (9 novembre) et la belote (prévue le 22 novembre), auront lieu dans la salle intergénérationnelle (ancienne maison des sœurs), nous vous attendons aussi le dimanche 12 janvier pour le Loto de l'école. Suivra ensuite le Carnaval sur le thème des Contes le 4 avril. La traditionnelle vente de pognes se tiendra le 1 er week-end de juin et la fête de l'école le 13 juin. Le nouveau bureau tient à remercier tous les parents qui s’investissent au sein de l’association pour aider l’école publique et tous les enfants qui la fréquentent. Nous tenons également à remercier la municipalité pour la mise à disposition de toutes ses ressources (locaux, impressions des affiches, etc.) pour le bon déroulement des manifestations. Nous vous souhaitons une excellente année scolaire et une bonne heureuse année 2020.

Les Amis de Nieigles Fidèle à sa tradition culturelle, l’Association des Amis de Nieigles a présenté cet été deux concerts dans l’église de Nieigles. Le 4 juillet, Sandra Bessis, chanteuse, et ses deux musiciens nous ont fait parcourir la Méditerranée sur les traces des peuples en exil comme le titre « D’amour et d’exil » nous y invitait. Le 20 août, ce fut le récital de guitare classique donné par Dominique Dumont qui remporta un immense succès. Cette année, il faut aussi noter dans notre programme culturel, une nouveauté : la visite guidée de l’église, dont l’association des Amis d’Issarlés, en visite à Nieigles, a profité après un repas rapide sous les pins. Cette visite guidée était aussi au programme de la journée du patrimoine, avec un public restreint mais intéressé. Nul doute qu’il faut développer pour 2020 cette offre qui apporte à la fois un regard sur l’histoire de l’église mais aussi une approche explicative de son bâti architectural qui remonte au XIIème siècle pour sa partie la plus ancienne. Et notons aussi la démarche de Mr Henri Klinz qui continue à écrire, dans la revue Ma Bastide, l’histoire de quelques églises romanes remarquables. Il s’agissait cette fois-ci de Nieigles où il passa plus de deux heures à écouter Jean Ried, en prenant des notes, pour réaliser deux articles publiés en septembre et octobre. Merci à lui pour sa performance. Notons dernièrement le décès de Germain Leynaud qui a beaucoup œuvré pour notre association et pour la vie de Nieigles.

23


Le Club des Blés d’Or : Odette Issartel a 100 ans Le 5 aout 1919, c’est la naissance d’Odette dans le foyer de Raymond et Louise Dabonneville, naissance dans le département de l’Oise à Giverny plus précisément. Le hasard de la vie fera qu’Odette rencontrera François, buraliste Receveur à Pont-de-Labeaume où ils se marieront le 11 septembre 1956. Odette et François tiendront le bureau de tabac pendant de nombreuses années, Par ailleurs, Odette travaillait également au restaurant La truite enchantée qui, à ce momentlà, tournait à plein régime. A la retraite, Odette a fait preuve d’une ardente présence au club des Blés d’Or pour les diverses activités. Chaque année, elle était fidèle parmi les fidèles au repas des anciens de la commune. Tout au long de sa vie, elle a traversé bien des joies et surement bien des peines. Ce qui reste certain pour Odette, c’est qu’elle a traversé les années avec un dynamisme, un entrain et une vivacité d’esprit peu commun et qui force le respect. Odette, au cours de ce siècle de vie, a été le témoin de l’évolution de notre société, elle a connu l’arrivée de l’eau au robinet, la fée électricité, le vote des femmes, la libération de la femme, … Odette a fêté ses 100 ans entourée de sa famille et de ses amis du club des Blés d’Or.

Après un été festif, les ainés de la commune ont fait leur rentrée. C’est une cinquantaine d'adhérents qui se retrouvent régulièrement pour des journées de convivialité, pour des voyages et, chaque mercredi après-midi à 14H à la salle des associations, pour des jeux de société (cartes, scrabble, etc…). En début d’année, un programme des animations est disponible, demandezle et venez passer un moment avec nous. En attendant de se rencontrer, nous vous souhaitons une bonne et heureuse année 2020.

24


Etat civil 2019 Naissances Le 18 janvier

Léopold MARTIN - Bayzan

Le 05 avril

Noah CARROT - Nieigles

Le 18 septembre

Tommy CHOQUART - Le village

Le 14 octobre

Sonam ROVALETTO - Le village

Mariages Le 14 janvier, Dominique BOISSEAU et José MORENO - Bayzan

Le 12 février Sabrina BOUHIOUR et Steve SANTELLI - Le village

Décès Le 12 janvier

Mme GIBERT Jeanne née MAURIN - Le village

Le 18 mars

Mr Jacques CALVAT - Bayzan

Le 11 mai

Mr René CHAREYRE - Le village

Le 09 juin

Mr Roger MERLE - Pourtalou

Le 28 juin

Mr Jean JODAR - Le village

Le 20 octobre

Mr Guy MEJEAN - Romégier

Le 30 octobre

Mr Germain LEYNAUD - Le Serret

Le 30 octobre

Mr Jacques BAYONI - Le village

Le 18 novembre

Mme Marthe MALOSSE - Le village

25


Pont de Labeaume passionnément 2014/2020 Le bilan Depuis 2014, la municipalité s’est efforcée et a œuvré pour améliorer la vie quotidienne de chacun, elle s’est investie sans relâche pour faire de ce village, une commune attractive où il fait bon vivre. Tout n’a pas été simple dans la gestion quotidienne, nous traversons une époque incertaine où la facilité n’est plus d’actualité et, ce, à tous les niveaux de décision, qu’il soit départemental, régional ou national ; la vie des petites communes est parfois chahutée, ce qui génère par moment des situations particulièrement difficiles à gérer, le point de vue de la fiscalité en est un exemple probant. Cependant, notre pugnacité quotidienne a fait que des investissements ont pu être menés à bien, pour le village et pour les habitants ; il n’est pas un domaine qui n’est pas été à l’ordre du jour, pour améliorer ce que nous avions planifié. Il reste encore beaucoup à faire, mais ceci est une autre histoire à écrire…. Madame, Monsieur, mes chers compatriotes vous trouverez ci-après, toutes nos actions en rapport avec nos engagements de 2014, vous trouverez tout ce qui a été accompli avec cette équipe qui m’a accompagné et qui n’a eu de cesse de travailler pour l’intérêt général, le tout dans une ambiance et un esprit constructif et cette volonté de bien faire pour le village ainsi que ses habitants. Alors bonne lecture à tous….

26


L’assainissement : L’assainissement reste du domaine du SEBA. Nous avons été force de proposition, auprès du syndicat, pour arriver à insérer quelques actions prioritaires en matière d’assainissement. Le quartier du pont, dont les travaux sont actés, devraient se dérouler prochainement. Pour ce qui concerne la commune, nous avons mené à bien l’assainissement du quartier de Niéigles qui, à ce jour, est opérationnel. Ces deux actions importantes pour le quotidien de chacun, se montent à la somme de 120 000€.

L’eau potable : Plusieurs chantiers avaient été décelés en 2014, le hameau de Lagarde a été finalisé par une conduite totalement refaite pour les deux à trois habitations, le quartier de Réjus a été revu dans ses circuits d’alimentation à partir du réservoir en haut du quartier, les quartiers de la Roumégouse et de Leyronnac ont été également traités par une refonte totale du réseau à partir du réservoir d’Oubreyts. Le réservoir de Réjus a été réétanché pour une meilleure desserte. Par ces actions, d’un montant total de 450000€ dont 30000€ à charge de la commune, notre réseau d’eau affiche une belle santé pour les futures décennies.

L’électricité : Le réseau électrique aura vu son lot d’amélioration au service de tous. En 2015, c’est le renforcement du poste basaltes, poste qui alimente les quartiers de Réjus et de Poudes. Le réseau éclairage public a également été revu par un changement de 80% des 230 points lumineux de la commune, pour des lampes moins énergivores et dans le but d’économie des énergies. Au total, c’est 140 000€ qui auront été investi sur les réseaux pour plus d’efficacité.

L’école communale : L’école communale aura été au centre de nos préoccupations tout au long de ces six années. C’est ainsi que le carrelage de la cantine scolaire, des locaux du centre de loisirs ont été à l’ordre du jour, de la réfection en peinture des trois classes avec une peinture spécifique pour l’amélioration de la qualité de l’air, le dossier école numérique rurale qui va permettre aux élèves de manier l’outil informatique dans de bonnes conditions, la mise en place des rythmes scolaires qui a demandé beaucoup d’énergie, pour un abandon après trois années de fonctionnement, et, en ce moment, une application obligatoire sur la qualité de l’air intérieur que nous menons. Le réaménagement de la cantine dans des locaux plus spacieux de l’ex salle polyvalente. Là également, c’est un peu plus de 40 000€ qui ont été investis pour mener à bien ce programme de rénovation.

27


Le patrimoine communal : L’église du village et notamment sa toiture a été totalement reprise ainsi qu’une révision générale de la toiture de l’église de Niéigles. C’est 50 000€ qui ont été nécessaires pour ces rénovations. La finalisation des travaux dans la nouvelle place des cocons, mise en place des circuits VRD, revêtement en cisa, fontaine, plantations, etc… Pour un montant de 160 000€, cette place nouvelle devient, peu à peu, le centre vital de la vie sociale communale.

Le logement : Le chantier de la maison des sœurs a été mené à bien par la création de deux logements ainsi que la salle au rez-de-chaussée qui a vocation à remplacer la salle sous la mairie pour un coût total de 350 000€. La maison Vert ainsi que deux logements dans le Ventadour sont en train d’être réhabilités pour un cout global de 120 000€.

L’achat de la maison Belin au quartier de Poudes pour la production future de trois logements, coût 40 000€. Le logement est très surement l’avenir de notre village qui a peu de possibilité d’extension, cette politique volontariste est et doit rester prioritaire pour notre développement futur. Les routes communales : L’entretien des voies communales est un travail quotidien effectué par les employés municipaux, le revêtement est aussi l’apanage de la commune, c’est ainsi que la route du Coulet, de Nieigles et de Leyronnac ont été traité par diverses techniques pour apporter plus de confort aux usagers.

Des enrochements sur les routes du cimetière, de Bayzan, du Fez et de Niéigles ont été posés suite à divers éboulements dus aux intempéries et au vieillissement de notre réseau.

Deux éboulements de grande importance se sont produits sur la commune, ces problèmes ne sont pas encore finalisés pour cause d’actions juridiques qui commencent à coûter cher au budget communal. Les routes ont mobilisé, au total, un peu plus de 100 000€ sur toute la mandature.

28


L’environnement : La deuxième chaufferie bois biomasse a été installée, pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire, de la piscine, des logements maison des sœurs ainsi que des futurs logements du Ventadour. A terme, c’est la totalité du parc de logements et tous les bâtiments communaux qui seront alimentés par les deux chaufferies. Un diagnostic général de tous les bâtiments communaux a été effectué par les services du SDE, afin de prévoir les futurs investissements pour une isolation thermique avec la finalité des économies d’énergies. Le programme photovoltaïque sur les toitures école, mairie et Ventadour, avec revente de l’énergie produite à EDF, amènera quelques revenus supplémentaires à la commune à terme, et surtout la production locale en énergie renouvelable, d’environ 74% de la consommation communale. La reprise de dix points d’apports volontaires des ordures ménagères sur la commune, ce qui porte à plus de 28 points d’apports différents sur tout le territoire, ceci en partenariat avec la communauté de communes, qui au vu de nos efforts en ce sens et d’un dossier exemplaire, a voté une baisse de la fiscalité Ordures Ménagères de 8% pour 2020. La propreté du village a été à l’ordre du jour par la création de 3 points « canisette » pour nos amis les chiens et, là, la municipalité ne peut pas tout, c’est bien à chacun d’entre nous d’agir pour la propreté quotidienne. L’information des habitants : Chaque année, les habitants sont informés par le biais du bulletin municipal qui reprend notre action passée et à venir, par la mise en place des cafés citoyen une fois par an, avec un succès jamais démenti, par la création du site internet de la commune qui reste à améliorer.

La sécurité au quotidien : Les abords de l’école ont été sécurisés pour les élèves et les parents, par la pose de 30 barrières ludiques, par la pose de 4 panneaux dont deux flashes aux heures d’entrées et de sorties, par les passages piétons renforcés pour une meilleure lisibilité de l’endroit. La sécurité incendie va être améliorée par l’apport de deux citernes de 60m3 sur les quartiers de Leyronnac et du Coulet ; ces deux chantiers verront le jour début 2020. Des barrières de sécurité pour les automobilistes ou piétons ont été posées à Bayzan, sur la route du Fez, de Nieigles, du cimetière et de Réjus au niveau de l’ancienne voie romaine ; au total, c’est plus de 150 mètres linéaires de barrières posées pour la sécurité de chacun.

29


L’embellissement de la commune : Les ruelles du Chareyrou, de Champredon, et de Réjus ont été reprises, soit par des pavés, soit par l’apport de béton désactivé qui donne à celles-ci le visuel dont elles méritaient.

Les services à la population La façade du cabinet de santé a été rénovée, le deuxième étage du bâtiment a été aménagé pour le renforcement de l’équipe de professionnels de santé, actuellement de 8 personnes.

L’agence postale communale a fait l’objet de toute notre attention par l’apport de plusieurs services en partenariat avec la Poste ainsi que des services annexes gérés par l’hôtesse d’accueil comme tablette en accès libre, boite à livre, pain et journal pour les congés de notre boulanger. Il est à noter que cette année l’agence postale communale a présenté un bilan en augmentation de 16% d’activité. La vie sociale La vie sociale dans un village rural est d’une importance capitale. Dans ce cadre, la municipalité apporte son soutien actif aux associations du village lors de leurs différentes animations tout au long de l’année. Elle organise également par le biais du CCAS des journées de convivialité et de rencontres avec les habitants de la commune.

Voilà donc brossé, sur ces quelques lignes, notre action au cours de ces six années passées au service des habitants. La tâche a été belle pour l’équipe municipale ; chaque jour qui passe est un nouveau challenge, la tâche a été aussi et parfois rude, tant il n’est pas toujours facile de concilier l’intérêt particulier avec l’intérêt général qui, au final, doit primer. Cependant, la satisfaction du travail accompli et des réalisations effectives prime sur les écueils parfois rencontrés. Notre action commune est et reste toujours l’amélioration permanente de notre cadre de vie, c’était du moins notre objectif de 2014. Au vu des nombreuses réalisations dans le cadre de cet objectif, nous laissons le soin à chacun d’apprécier le travail inlassable que nous avons mené avec force et détermination pour tous les Balmipontain-e-s et surtout toujours passionnément.

30


A votre service : MAIRIE : Secrétariat et Bibliothèque -

Tél. 04.75.38.05.25

Du Lundi au Vendredi de 08h30 à 12h00 Lundi et jeudi de 12h30 à 16h00 Permanence du maire : Lundi -Mercredi - Vendredi de 10h00 à 12h00 E-mail : mairie.pontdelabeaume@orange.fr Site Internet : www.pontdelabeaume.fr/ ASSISTANTE SOCIALE :

-

-

Sur rendez-vous

Tél. 04.75.87.83.00

POSTE :

Tél. 04.75.38.63.62

Du Lundi au Vendredi : 9h00/11h45 - Mercredi : 9h00/12 h 00 Départ du courrier : 12h00 du lundi au vendredi - 9h00 le samedi ECOLE :

Tél. 04.75.38.64.26

EAU : SEBA

Tél. 04.75.89.96.96

CABINET DE SANTE : -

Infirmières : Inès VIALLE et Isabelle COSTES Ostéopathe : Samuel FONTANILLE Magnétiseur : David LE MEUR Naturopathe/Réflexologue : Apolline ASTIER Massages manuels et énergétiques : C. GIBAUD

Tél. 04.75.94.12.08 Tél. 06.82.94.34.79 Tél. 06.01.74.63.26 Tél. 07.66.02.62.22 Tél. 06.07.06.11.95

AMBULANCES/POMPES FUNEBRES : Ets CHAREYRE

Tél. 04.75.94.16.00

GENDARMERIE : THUEYTS

Tél. 04.75.36.40.80

COMMERCES - ARTISANAT : -

Boulangerie - Multiservices Couderc Salon de coiffure Maïlisse Matériaux Ets Cayreyre Ets Beaume Bois et dérivés Jourdan Rénovation Tech Isol Plaq Electricité Générale Pat Paëlla Menuiserie de la Bourges Mila Pizza (vendredi soir) L’Ardéchose Artisanat - Bijoux

Tél. 04.75.37.92.16 Tél. 04.75.94.10.27 Tél. 04.75.38.05.10 Tél. 04.75.38.05.12 Tél. 06.50.71.93.79 Tél. 06.01.86.09.54 Tél. 06.12.73.47.21 Tél. 07.70.84.04.63 Tél. 04.75.94.41.80 Tél. 06.46.56.46.98 Tél. 06.10.24.01.11

31

Profile for pontdelabeaume

BULLETIN MUNICIPAL PONT DE LABEAUME 2019  

BULLETIN MUNICIPAL PONT DE LABEAUME 2019  

Advertisement