Page 1

EN RÉGION CENTRE-VAL DE LOIRE

COMMERCE

53 256

EURE-ET-LOIR

PROJETS DE RECRUTEMENT

AGRICULTURE & INDUSTRIE AGROALIMANTAIRE

ÉDITION 2015

CHER

#07

ENQUÊTE BESOINS EN MAIN D’ŒUVRE

INDRE CONSTRUCTION INDRE-ET-LOIRE SERVICES

LOIRET

www.pole-emploi-centre.fr

INDUSTRIE

secteurs porteurs, métiers en tension, emplois saisonniers…

LOIR-ET-CHER

Principaux résultats 2015 zoom sur les territoires


Jean-Marc Vermorel

COMMERCE

EURE-ET-LOIR

Directeur régional de Pôle emploi Centre-Val de Loire

AGRICULTURE & INDUSTRIE AGROALIMANTAIRE

CHER

Edito

INDRE INDUSTRIE

Nous les mettons à la disposition de toutes celles et ceux qui le souhaitent. Bonne lecture.

Dans le cadre de son nouveau projet Pôle emploi 2020, notre établissement a positionné 3

SERVICES

* affiliés à l’Assurance chômage

CONSTRUCTION

2

BMO compte parmi les sources d’information disponibles les plus essentielles pour nous aider à engager plus fortement ce mouvement d’appui aux transitions professionnelles.

LOIRET

Pour 2015, les résultats annoncent un maintien des projets de recrutement sur la région (plus de 53 200). 59% de ces projets concernent les services. Signes encourageants par ailleurs : une tendance à la hausse des employeurs potentiels et une diminution des difficultés de recrutement. Cette publication sera pour vous l’opportunité d’approfondir ces premiers éléments, notamment par bassin d’emploi et secteur professionnel.

Notre défi est immense : il s’agit de développer l’expertise collective sur la connaissance du marché du travail, les métiers porteurs, et surtout d’orienter les publics créateurs d’activités, porteurs de projets de formation ou en recherche d’emploi vers des secteurs en adéquation avec les besoins du marché du travail, au plus proche de leurs aspirations. Sachez que les équipes de Pôle emploi sont d’ores et déjà mobilisées.

l’accompagnement des transitions professionnelles comme un axe stratégique majeur. La loi du 5 mars 2014 relative à l’emploi, à la formation professionnelle et à la démocratie sociale reconnaît à Pôle emploi la responsabilité de délivrer le conseil en évolution professionnelle (CEP) et de mettre en œuvre le compte personnel de formation (CPF).

LOIR-ET-CHER

Je vous propose cette année de découvrir l’essentiel des projets de recrutement de notre région* au format « magazine », en permettant ainsi l’accès au plus grand nombre.

Au-delà des résultats, je souhaite ici souligner en quoi l’enquête BMO constitue cette année plus que jamais - une ressource précieuse pour Pôle emploi, et plus largement pour tous les acteurs accompagnant les dynamiques économiques de notre région.

INDRE-ET-LOIRE

A

vec plus de 15 900 employeurs sondés en région Centre-Val de Loire, la 14ème édition de l’enquête Besoins en Main d’Œuvre (BMO) dévoile ses résultats.


Jean-Marc Vermorel

COMMERCE

EURE-ET-LOIR

Directeur régional de Pôle emploi Centre-Val de Loire

AGRICULTURE & INDUSTRIE AGROALIMANTAIRE

CHER

Edito

INDRE INDUSTRIE

Nous les mettons à la disposition de toutes celles et ceux qui le souhaitent. Bonne lecture.

Dans le cadre de son nouveau projet Pôle emploi 2020, notre établissement a positionné 3

SERVICES

* affiliés à l’Assurance chômage

CONSTRUCTION

2

BMO compte parmi les sources d’information disponibles les plus essentielles pour nous aider à engager plus fortement ce mouvement d’appui aux transitions professionnelles.

LOIRET

Pour 2015, les résultats annoncent un maintien des projets de recrutement sur la région (plus de 53 200). 59% de ces projets concernent les services. Signes encourageants par ailleurs : une tendance à la hausse des employeurs potentiels et une diminution des difficultés de recrutement. Cette publication sera pour vous l’opportunité d’approfondir ces premiers éléments, notamment par bassin d’emploi et secteur professionnel.

Notre défi est immense : il s’agit de développer l’expertise collective sur la connaissance du marché du travail, les métiers porteurs, et surtout d’orienter les publics créateurs d’activités, porteurs de projets de formation ou en recherche d’emploi vers des secteurs en adéquation avec les besoins du marché du travail, au plus proche de leurs aspirations. Sachez que les équipes de Pôle emploi sont d’ores et déjà mobilisées.

l’accompagnement des transitions professionnelles comme un axe stratégique majeur. La loi du 5 mars 2014 relative à l’emploi, à la formation professionnelle et à la démocratie sociale reconnaît à Pôle emploi la responsabilité de délivrer le conseil en évolution professionnelle (CEP) et de mettre en œuvre le compte personnel de formation (CPF).

LOIR-ET-CHER

Je vous propose cette année de découvrir l’essentiel des projets de recrutement de notre région* au format « magazine », en permettant ainsi l’accès au plus grand nombre.

Au-delà des résultats, je souhaite ici souligner en quoi l’enquête BMO constitue cette année plus que jamais - une ressource précieuse pour Pôle emploi, et plus largement pour tous les acteurs accompagnant les dynamiques économiques de notre région.

INDRE-ET-LOIRE

A

vec plus de 15 900 employeurs sondés en région Centre-Val de Loire, la 14ème édition de l’enquête Besoins en Main d’Œuvre (BMO) dévoile ses résultats.


d’entre eux sont liés à une activité saisonnière

d’entre eux sont déclarés difficiles par les employeurs

“Dans les services, plus de 75% des établissements de plus de 200 salariés envisagent de recruter en 2015.” Des disparités s’observent également selon le secteur d’activité concerné : Cette proportion passe à moins de 61% dans les établissements industriels de plus de 200 salariés. 5

SERVICES

se retrouve sur l’ensemble des entreprises à l’exception de celles n’ayant pas de salarié.

recruteurs, suivis de près par le bassin de Tours avec 22,5% de recruteurs. D’une manière générale, la proportion d’établissements qui ont prévu de recruter en 2015 augmente avec la taille de l’établissement, cette proportion allant de 12,3% pour les établissements de 1 à 4 salariés à 71,5% pour les plus de 200 salariés.

LOIRET

La proportion d’établissements qui envisagent de recruter a progressé cette année de 1,6 point (19,2% contre 17,6% en 2014). Cette tendance à la hausse

EN MÉTROPOLE

En 2015, 19,2% des établissements de la région envisagent de recruter, contre 17,6% en 2014. Les bassins d’emploi de Tours et d’Orléans concentrent 35,8% des projets de recrutements. C’est encore dans les bassins d’emploi de Blois et d’Amboise que la part de recruteurs reste la plus élevée avec plus de 23% d’établissements potentiellement

INDUSTRIE

des établissements du territoire envisagent de recruter en 2015

EN RÉGION CENTRE-VAL DE LOIRE

4

d’entre eux sont liés à une activité saisonnière

20,7%

des établissements du territoire envisagent de recruter en 2015

L’ensemble des établissements de la région ont déclaré 53 256 projets de recrutement, soit un niveau similaire à celui de l’année précédente (+0,5% par rapport à 2014).

39,3%

LOIR-ET-CHER

19,2%

CONSTRUCTION

39,5%

32,4%

COMMERCE

d’entre eux sont déclarés difficiles par les employeurs

INDRE-ET-LOIRE

38,2%

Un axe ligérien toujours dynamique : 35,8% des projets de recrutement concentrés sur les bassins de Tours et Orléans

INDRE

projets de recrutement devraient se réaliser en 2015

projets de recrutement devraient se réaliser en 2015

EURE-ET-LOIR

1 739 277

53 256

CHER

en 2015 pour la région Centre-Val de Loire

AGRICULTURE & INDUSTRIE AGROALIMANTAIRE

53 256 projets de recrutement

Davantage d’employeurs potentiels pour 2015


d’entre eux sont liés à une activité saisonnière

d’entre eux sont déclarés difficiles par les employeurs

“Dans les services, plus de 75% des établissements de plus de 200 salariés envisagent de recruter en 2015.” Des disparités s’observent également selon le secteur d’activité concerné : Cette proportion passe à moins de 61% dans les établissements industriels de plus de 200 salariés. 5

SERVICES

se retrouve sur l’ensemble des entreprises à l’exception de celles n’ayant pas de salarié.

recruteurs, suivis de près par le bassin de Tours avec 22,5% de recruteurs. D’une manière générale, la proportion d’établissements qui ont prévu de recruter en 2015 augmente avec la taille de l’établissement, cette proportion allant de 12,3% pour les établissements de 1 à 4 salariés à 71,5% pour les plus de 200 salariés.

LOIRET

La proportion d’établissements qui envisagent de recruter a progressé cette année de 1,6 point (19,2% contre 17,6% en 2014). Cette tendance à la hausse

EN MÉTROPOLE

En 2015, 19,2% des établissements de la région envisagent de recruter, contre 17,6% en 2014. Les bassins d’emploi de Tours et d’Orléans concentrent 35,8% des projets de recrutements. C’est encore dans les bassins d’emploi de Blois et d’Amboise que la part de recruteurs reste la plus élevée avec plus de 23% d’établissements potentiellement

INDUSTRIE

des établissements du territoire envisagent de recruter en 2015

EN RÉGION CENTRE-VAL DE LOIRE

4

d’entre eux sont liés à une activité saisonnière

20,7%

des établissements du territoire envisagent de recruter en 2015

L’ensemble des établissements de la région ont déclaré 53 256 projets de recrutement, soit un niveau similaire à celui de l’année précédente (+0,5% par rapport à 2014).

39,3%

LOIR-ET-CHER

19,2%

CONSTRUCTION

39,5%

32,4%

COMMERCE

d’entre eux sont déclarés difficiles par les employeurs

INDRE-ET-LOIRE

38,2%

Un axe ligérien toujours dynamique : 35,8% des projets de recrutement concentrés sur les bassins de Tours et Orléans

INDRE

projets de recrutement devraient se réaliser en 2015

projets de recrutement devraient se réaliser en 2015

EURE-ET-LOIR

1 739 277

53 256

CHER

en 2015 pour la région Centre-Val de Loire

AGRICULTURE & INDUSTRIE AGROALIMANTAIRE

53 256 projets de recrutement

Davantage d’employeurs potentiels pour 2015


11% COMMERCE

4% CONSTRUCTION

514 053 57 639 1 834 970 55 621 479 639 135 834 314 1 233 970 053 578 639 152 514 1 233 970 55 479 1 433 621 5141 233 3 314 5 152 621 283 78 514 053 3141 433 750 513 621 5 479 053 705 37 314 283 479 785 053 152 1 157 750 5 4791 433 38 395 705 152 3721 433 283 8 152 157 375 1 7501 433 395 283 734 3 705 620 1 372 750 283 375 705 203 13 157 750 734 378 395 3 705 157 620 867 372 395 157 203 375 372 2 174 378 395 734 375 867 372 620

Commerce & et réparation auto. Autres activités de services Santé humaine action sociale Textile, habillement, cuir,Agriculture chaussure Commerce de gros Autres activités de services Industrie agroalimentaire Travail du bois, papier et imprimerie Commerce de détail Agriculture Industrie chim., pharma. & raffinage Industrie agroalimentaire Commerce & réparation auto. Textile, habillement, cuir,Agriculture chaussure Caoutchouc, plast., minéraux non métal. Commerce de gros Industrie agroalimentaire Travail du bois, papier etmétalliques imprimerie Métallurgie et produits Commerce & réparation auto. Commerce de détail Industrie chim., pharma. & raffinage Equip. électri-tronique, informat., machines etdeéquip. gros Commerce Commerce & réparation auto. Caoutchouc, plast.,Matériel minéraux non métal. Textile, habillement, cuir, chaussure de transport Commerce Commercedededétail gros Métallurgie et produits Autres manufacturières Travail duindustries bois, papier etmétalliques imprimerie Commerce de détail Textile, habillement, cuir, chaussure Equip. électri-tronique, informat., machines etdéchets équip. Industries extractives, gestion des Industrieénergie, chim., pharma. & raffinage Textile, habillement, cuir, chaussure Travail du bois,Matériel papier etdeimprimerie transport Caoutchouc, plast., minéraux non métal. Industrie chim., pharma. & raffinage Autres manufacturières Travail duindustries bois, papier etConstruction imprimerie Métallurgie et produits métalliques Caoutchouc, plast., minéraux non métal. Industries extractives, énergie, gestion des Industrie chim., pharma. & raffinage Equip. électri-tronique, informat., machines etdéchets équip. Métallurgie et minéraux produits métalliques Caoutchouc, plast., non métal. Matériel de transport Equip. électri-tronique, informat., machines et équip. Construction Métallurgie et produits métalliques Autres industries manufacturières Matériel de transport Equip. électri-tronique, informat., machines et équip. Industries extractives, énergie, gestion des déchets Autres industries manufacturières Matériel de transport Industries extractives, gestion des déchets Autresénergie, industries manufacturières Construction Industries extractives, énergie, gestion des déchets Construction Construction

734 375 203 2 174 620 734 378 203 620 867 378 203 867 2 174 378 867 2 174 2 174

Nombre de projets de recrutement par secteurs et sous-secteurs d’activité

Toutefois, les secteurs de la

construction et de l’industrie recherchent davantage à recruter des emplois non saisonniers contrairement au secteur agricole (près de 75% de projets saisonniers dans l’agriculture contre moins de 10% dans l’industrie).

Les projets de recrutement jugés difficiles sont les plus élevés dans les bassins d’emploi

“Ce sont dans les établissements de moins de dix salariés que la part de recrutements jugés difficiles enregistre la plus forte baisse, cette proportion passant de 46% à 40%.” 7

SERVICES

6

déclarant au moins un projet de recrutement est la plus importante (24,9%). A l’inverse, seulement 12,3% des établissements de la construction ont prévu au moins un recrutement en 2015.

d’Issoudun (63,4%), d’Amboise (61,2%), de Gien (54,6%) et d’Aubigny-sur-Nère (50,4%).

LOIRET

P

rès de 60% des projets de recrutement concernent les services. Vient ensuite le secteur de l’agriculture et de l’industrie agroalimentaire avec 18%. C’est dans ce dernier que la proportion d’établissements

P

our 2015, un peu plus de 20 000 projets de recrutement sont jugés difficiles pour les entreprises, soit une proportion de 38,2% de l’ensemble des recrutements. Par rapport à l’année 2014, cette proportion est en replis significatif de 5 points.

INDUSTRIE

8% INDUSTRIE MANUFACTURIÈRE

Activités immobilières Santé humaine etetaction sociale Hébergement restauration Transports adm. & entreprosage Serv. scientifiques, techniques, & soutien Information & communication Autres activités de services Hébergement restauration Administration publique,&etenseignement Transports entreprosage Activités financières & d’assurance Information Santé humaine&etcommunication sociale Hébergement etaction restauration Activités immobilières Agriculture Activités financières & d’assurance Information & communication Autres activités Serv. scientifiques, techniques, adm.de& services soutien Industrie agroalimentaire Activités&immobilières Activités financières d’assurance Administration publique, enseignement Serv. scientifiques, techniques, adm. & soutien Commerce réparation auto. Activités immobilières Agriculture Santé humaine& et action sociale Administration publique, enseignement Serv. scientifiques, techniques, adm. & soutien Commerce de gros Industrie agroalimentaire Autres activités de services Santé humaine et enseignement actiondesociale Commerce détail Administration publique,

CONSTRUCTION

18% IAA ET AGRICULTURE

970 5 621 3141 233 13 834

COMMERCE

SERVICES

5 639 514

LOIR-ET-CHER

2 174

Hébergement restauration Activitésetimmobilières Information & communication Serv. scientifiques, techniques, adm. & soutien ActivitésTransports financières &entreprosage d’assurance Administration publique,&enseignement

AGRICULTURE & INDUSTRIE AGROALIMANTAIRE

4 102

59%

970 1 8341 233

INDRE-ET-LOIRE

5 737

5 639

Information & communication ActivitésTransports financières&&entreprosage d’assurance

INDRE

9 585

1 834

EURE-ET-LOIR

31 657

Transports & entreprosage Hébergement et restauration

En 2015, baisse significative des difficultés de recrutement

CHER

Les services, un secteur pourvoyeur d’emploi en région Centre-Val de Loire


11% COMMERCE

4% CONSTRUCTION

514 053 57 639 1 834 970 55 621 479 639 135 834 314 1 233 970 053 578 639 152 514 1 233 970 55 479 1 433 621 5141 233 3 314 5 152 621 283 78 514 053 3141 433 750 513 621 5 479 053 705 37 314 283 479 785 053 152 1 157 750 5 4791 433 38 395 705 152 3721 433 283 8 152 157 375 1 7501 433 395 283 734 3 705 620 1 372 750 283 375 705 203 13 157 750 734 378 395 3 705 157 620 867 372 395 157 203 375 372 2 174 378 395 734 375 867 372 620

Commerce & et réparation auto. Autres activités de services Santé humaine action sociale Textile, habillement, cuir,Agriculture chaussure Commerce de gros Autres activités de services Industrie agroalimentaire Travail du bois, papier et imprimerie Commerce de détail Agriculture Industrie chim., pharma. & raffinage Industrie agroalimentaire Commerce & réparation auto. Textile, habillement, cuir,Agriculture chaussure Caoutchouc, plast., minéraux non métal. Commerce de gros Industrie agroalimentaire Travail du bois, papier etmétalliques imprimerie Métallurgie et produits Commerce & réparation auto. Commerce de détail Industrie chim., pharma. & raffinage Equip. électri-tronique, informat., machines etdeéquip. gros Commerce Commerce & réparation auto. Caoutchouc, plast.,Matériel minéraux non métal. Textile, habillement, cuir, chaussure de transport Commerce Commercedededétail gros Métallurgie et produits Autres manufacturières Travail duindustries bois, papier etmétalliques imprimerie Commerce de détail Textile, habillement, cuir, chaussure Equip. électri-tronique, informat., machines etdéchets équip. Industries extractives, gestion des Industrieénergie, chim., pharma. & raffinage Textile, habillement, cuir, chaussure Travail du bois,Matériel papier etdeimprimerie transport Caoutchouc, plast., minéraux non métal. Industrie chim., pharma. & raffinage Autres manufacturières Travail duindustries bois, papier etConstruction imprimerie Métallurgie et produits métalliques Caoutchouc, plast., minéraux non métal. Industries extractives, énergie, gestion des Industrie chim., pharma. & raffinage Equip. électri-tronique, informat., machines etdéchets équip. Métallurgie et minéraux produits métalliques Caoutchouc, plast., non métal. Matériel de transport Equip. électri-tronique, informat., machines et équip. Construction Métallurgie et produits métalliques Autres industries manufacturières Matériel de transport Equip. électri-tronique, informat., machines et équip. Industries extractives, énergie, gestion des déchets Autres industries manufacturières Matériel de transport Industries extractives, gestion des déchets Autresénergie, industries manufacturières Construction Industries extractives, énergie, gestion des déchets Construction Construction

734 375 203 2 174 620 734 378 203 620 867 378 203 867 2 174 378 867 2 174 2 174

Nombre de projets de recrutement par secteurs et sous-secteurs d’activité

Toutefois, les secteurs de la

construction et de l’industrie recherchent davantage à recruter des emplois non saisonniers contrairement au secteur agricole (près de 75% de projets saisonniers dans l’agriculture contre moins de 10% dans l’industrie).

Les projets de recrutement jugés difficiles sont les plus élevés dans les bassins d’emploi

“Ce sont dans les établissements de moins de dix salariés que la part de recrutements jugés difficiles enregistre la plus forte baisse, cette proportion passant de 46% à 40%.” 7

SERVICES

6

déclarant au moins un projet de recrutement est la plus importante (24,9%). A l’inverse, seulement 12,3% des établissements de la construction ont prévu au moins un recrutement en 2015.

d’Issoudun (63,4%), d’Amboise (61,2%), de Gien (54,6%) et d’Aubigny-sur-Nère (50,4%).

LOIRET

P

rès de 60% des projets de recrutement concernent les services. Vient ensuite le secteur de l’agriculture et de l’industrie agroalimentaire avec 18%. C’est dans ce dernier que la proportion d’établissements

P

our 2015, un peu plus de 20 000 projets de recrutement sont jugés difficiles pour les entreprises, soit une proportion de 38,2% de l’ensemble des recrutements. Par rapport à l’année 2014, cette proportion est en replis significatif de 5 points.

INDUSTRIE

8% INDUSTRIE MANUFACTURIÈRE

Activités immobilières Santé humaine etetaction sociale Hébergement restauration Transports adm. & entreprosage Serv. scientifiques, techniques, & soutien Information & communication Autres activités de services Hébergement restauration Administration publique,&etenseignement Transports entreprosage Activités financières & d’assurance Information Santé humaine&etcommunication sociale Hébergement etaction restauration Activités immobilières Agriculture Activités financières & d’assurance Information & communication Autres activités Serv. scientifiques, techniques, adm.de& services soutien Industrie agroalimentaire Activités&immobilières Activités financières d’assurance Administration publique, enseignement Serv. scientifiques, techniques, adm. & soutien Commerce réparation auto. Activités immobilières Agriculture Santé humaine& et action sociale Administration publique, enseignement Serv. scientifiques, techniques, adm. & soutien Commerce de gros Industrie agroalimentaire Autres activités de services Santé humaine et enseignement actiondesociale Commerce détail Administration publique,

CONSTRUCTION

18% IAA ET AGRICULTURE

970 5 621 3141 233 13 834

COMMERCE

SERVICES

5 639 514

LOIR-ET-CHER

2 174

Hébergement restauration Activitésetimmobilières Information & communication Serv. scientifiques, techniques, adm. & soutien ActivitésTransports financières &entreprosage d’assurance Administration publique,&enseignement

AGRICULTURE & INDUSTRIE AGROALIMANTAIRE

4 102

59%

970 1 8341 233

INDRE-ET-LOIRE

5 737

5 639

Information & communication ActivitésTransports financières&&entreprosage d’assurance

INDRE

9 585

1 834

EURE-ET-LOIR

31 657

Transports & entreprosage Hébergement et restauration

En 2015, baisse significative des difficultés de recrutement

CHER

Les services, un secteur pourvoyeur d’emploi en région Centre-Val de Loire


2014

30

2015

20

% des projets de recrutement jugés difficiles

10

IAA & AGRICULTURE

INDUSTRIE CONSTRUCTION MANUFACTURIÈRE

Les recrutements dans les métiers d’aides à domicile et d’aides ménagères sont jugés difficiles dans 72,6% des cas contre 38,2% pour l’ensemble des projets au niveau régional. Ils sont par ailleurs les plus nombreux avec plus

504

SERVICES

de 1 600 recrutements en vue. Les intentions d’embauche assorties de difficultés sont également importantes dans des métiers tels que les télévendeurs (89,5%) ou encore les cuisiniers (65,5%).

488

485

72,6%

50%

52,2%

52,6%

65,5%

Aides à domiciles et aides ménagères, travailleuses familiales

Serveurs de cafés, de restaurants et commis

Employés de l’hôtellerie

Commerciaux (techniciens commerciaux en entreprise)

Cuisiniers

312

301

265

Télévendeurs

Sportifs et animateurs sportifs

Conducteurs routiers et grands routiers

Ingénieurs et cadres d’études, R et D en informatique, chefs de projets informatiques

Conducteurs d’engins agricoles ou forestiers

89,5%

51,3%

66,9%

70%

60,9%

Note : Seuls les métiers pour lesquels plus d’un recrutement sur deux est jugé difficile ont été retenus dans cette liste.

A dominante rurale, les bassins d’emploi d’Aubigny-sur-Nère et de Chinon enregistrent les taux les plus élevés avec plus de 68% de projets à caractère saisonnier.

9

SERVICES

322

D’autre part, plus d’1 projet de recrutement sur 2 est lié à une activité saisonnière dans les bassins de Chinon, d’Issoudun, de Vendôme, d’Amboise, de Gien, de Romorantin et d’Argentonsur-Creuse.

LOIRET

327

“En 2015, la proportion de projets de recrutement saisonniers atteint 39,5% dans la région Centre-Val de Loire.”

INDUSTRIE

1 634 749

COMMERCE

CONSTRUCTION

Les métiers en tension

2013

38

36,8

LOIR-ET-CHER

% de recrutements difficiles

35,3

40

40,9

INDRE-ET-LOIRE

projets de recrutement difficiles

51,5

50

COMMERCE

60

INDRE

8

% de recrutements difficiles

EURE-ET-LOIR

en % 70

Aides à domicile, aides ménagères, travailleuses familiales : des recrutements difficiles à mener

projets de recrutement difficiles

CHER

En 2015, la part des intentions d’embauche assorties de difficultés est la plus élevée dans le secteur de la construction avec plus d’un recrutement sur deux. Vient ensuite l’industrie manufacturière dans laquelle les projets de recrutement jugés difficiles atteignent 40,9%. Hormis le commerce, la situation s’améliore pour l’ensemble des secteurs d’activité entre 2014 et 2015.

Chinon et Aubigny-sur-Nère, chefs de file de l’emploi saisonnier

AGRICULTURE & INDUSTRIE AGROALIMANTAIRE

La construction fait face à de nombreux obstacles pour trouver de la main d’œuvre


2014

30

2015

20

% des projets de recrutement jugés difficiles

10

IAA & AGRICULTURE

INDUSTRIE CONSTRUCTION MANUFACTURIÈRE

Les recrutements dans les métiers d’aides à domicile et d’aides ménagères sont jugés difficiles dans 72,6% des cas contre 38,2% pour l’ensemble des projets au niveau régional. Ils sont par ailleurs les plus nombreux avec plus

504

SERVICES

de 1 600 recrutements en vue. Les intentions d’embauche assorties de difficultés sont également importantes dans des métiers tels que les télévendeurs (89,5%) ou encore les cuisiniers (65,5%).

488

485

72,6%

50%

52,2%

52,6%

65,5%

Aides à domiciles et aides ménagères, travailleuses familiales

Serveurs de cafés, de restaurants et commis

Employés de l’hôtellerie

Commerciaux (techniciens commerciaux en entreprise)

Cuisiniers

312

301

265

Télévendeurs

Sportifs et animateurs sportifs

Conducteurs routiers et grands routiers

Ingénieurs et cadres d’études, R et D en informatique, chefs de projets informatiques

Conducteurs d’engins agricoles ou forestiers

89,5%

51,3%

66,9%

70%

60,9%

Note : Seuls les métiers pour lesquels plus d’un recrutement sur deux est jugé difficile ont été retenus dans cette liste.

A dominante rurale, les bassins d’emploi d’Aubigny-sur-Nère et de Chinon enregistrent les taux les plus élevés avec plus de 68% de projets à caractère saisonnier.

9

SERVICES

322

D’autre part, plus d’1 projet de recrutement sur 2 est lié à une activité saisonnière dans les bassins de Chinon, d’Issoudun, de Vendôme, d’Amboise, de Gien, de Romorantin et d’Argentonsur-Creuse.

LOIRET

327

“En 2015, la proportion de projets de recrutement saisonniers atteint 39,5% dans la région Centre-Val de Loire.”

INDUSTRIE

1 634 749

COMMERCE

CONSTRUCTION

Les métiers en tension

2013

38

36,8

LOIR-ET-CHER

% de recrutements difficiles

35,3

40

40,9

INDRE-ET-LOIRE

projets de recrutement difficiles

51,5

50

COMMERCE

60

INDRE

8

% de recrutements difficiles

EURE-ET-LOIR

en % 70

Aides à domicile, aides ménagères, travailleuses familiales : des recrutements difficiles à mener

projets de recrutement difficiles

CHER

En 2015, la part des intentions d’embauche assorties de difficultés est la plus élevée dans le secteur de la construction avec plus d’un recrutement sur deux. Vient ensuite l’industrie manufacturière dans laquelle les projets de recrutement jugés difficiles atteignent 40,9%. Hormis le commerce, la situation s’améliore pour l’ensemble des secteurs d’activité entre 2014 et 2015.

Chinon et Aubigny-sur-Nère, chefs de file de l’emploi saisonnier

AGRICULTURE & INDUSTRIE AGROALIMANTAIRE

La construction fait face à de nombreux obstacles pour trouver de la main d’œuvre


TOP DES MÉTIERS SAISONNIERS*

2 941 2 636 2 540 1 027 819 85,7%

91,1%

Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles

Viticulteurs, arboriculteurs salariés, cueilleurs

68,5%

77,8%

Professionnels Serveurs de cafés, de l’animation de restaurants socioculturelle et commis (animateurs et directeurs)

Cette proportion dépasse les huit cas sur dix dans la plupart des métiers agricoles.

CONSTRUCTION

aides ménagères, serveurs) ont un caractère saisonnier dans plus de la moitié des projets de recrutements annoncés par les employeurs de la région.

Maraîchers, horticulteurs salariés

INDRE

Les métiers liés à l’agriculture (agriculteurs salariés, ouvriers agricoles, viticulteurs, maraîchers…) et aux services (animateurs, aides à domicile et

75,9%

ET NON SAISONNIERS**…

projets de recrutement non saisonniers

CONSTRUCTION

32%

1 421 1 257 1 042 1 005 951 Aides à domicile et aides ménagères

36%

75% projets de recrutement non saisonniers

COMMERCE IAA ET AGRICULTURE

ĝ



Ouvriers non qualifiés de l’emballage et manutentionnaires

872

601

574

558

546

Commerciaux (techniciens commerciaux en entreprise)

Employés de maison et personnels de ménage

Artistes (en musique, danse, spectacles, y compris professeurs d’art)

Techniciens de la banque, gestionnaire du patrimoine

Secrétaires bureautiques et assimilés (y compris secrétaires médicales)

LOIR-ET-CHER

INDUSTRIE MANUFACTURIÈRE

Agents Aides, apprentis, employés Aides-soignants d’entretien polyvalents de cuisine (médico-psycho, de locaux (y auxil. puériculture, compris ATSEM) assistants médicaux…)

INDUSTRIE

13%

INDRE-ET-LOIRE

SERVICES

COMMERCE

EURE-ET-LOIR

projets de recrutement saisonniers % de recrutements saisonniers

10%

AGRICULTURE & INDUSTRIE AGROALIMANTAIRE

CHER

L’agriculture confirme le caractère saisonnier de ses intentions d’embauche

% des projets de recrutement saisonniers par secteur

se retrouve également dans le secteur de l’hébergement et la restauration où plus de la moitié des intentions d’embauche sont de nature saisonnière.

“Les métiers d’aide à domicile ou d’aide ménagère sont les moins saisonniers. 1 421 projets de recrutement non saisonniers ont été recensés pour ces métiers.” *Seuls les métiers pour lesquels plus d’un recrutement sur deux est saisonnier ont été retenus dans cette liste. ** Seuls les métiers pour lesquels plus d’un recrutement sur deux est non saisonnier ont été retenus dans cette liste.

11

SERVICES

saisonniers (34,1%). Dans l’agriculture, la forte variation de l’activité liée aux productions agricoles explique en grande partie ce besoin saisonnier de main d’œuvre. Cette spécificité

LOIRET

10

Si l’agriculture et l’industrie agroalimentaire représentent 18% des projets de recrutement de la région, cette proportion s’accroît considérablement lorsqu’il s’agit de recrutements


TOP DES MÉTIERS SAISONNIERS*

2 941 2 636 2 540 1 027 819 85,7%

91,1%

Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles

Viticulteurs, arboriculteurs salariés, cueilleurs

68,5%

77,8%

Professionnels Serveurs de cafés, de l’animation de restaurants socioculturelle et commis (animateurs et directeurs)

Cette proportion dépasse les huit cas sur dix dans la plupart des métiers agricoles.

CONSTRUCTION

aides ménagères, serveurs) ont un caractère saisonnier dans plus de la moitié des projets de recrutements annoncés par les employeurs de la région.

Maraîchers, horticulteurs salariés

INDRE

Les métiers liés à l’agriculture (agriculteurs salariés, ouvriers agricoles, viticulteurs, maraîchers…) et aux services (animateurs, aides à domicile et

75,9%

ET NON SAISONNIERS**…

projets de recrutement non saisonniers

CONSTRUCTION

32%

1 421 1 257 1 042 1 005 951 Aides à domicile et aides ménagères

36%

75% projets de recrutement non saisonniers

COMMERCE IAA ET AGRICULTURE

ĝ



Ouvriers non qualifiés de l’emballage et manutentionnaires

872

601

574

558

546

Commerciaux (techniciens commerciaux en entreprise)

Employés de maison et personnels de ménage

Artistes (en musique, danse, spectacles, y compris professeurs d’art)

Techniciens de la banque, gestionnaire du patrimoine

Secrétaires bureautiques et assimilés (y compris secrétaires médicales)

LOIR-ET-CHER

INDUSTRIE MANUFACTURIÈRE

Agents Aides, apprentis, employés Aides-soignants d’entretien polyvalents de cuisine (médico-psycho, de locaux (y auxil. puériculture, compris ATSEM) assistants médicaux…)

INDUSTRIE

13%

INDRE-ET-LOIRE

SERVICES

COMMERCE

EURE-ET-LOIR

projets de recrutement saisonniers % de recrutements saisonniers

10%

AGRICULTURE & INDUSTRIE AGROALIMANTAIRE

CHER

L’agriculture confirme le caractère saisonnier de ses intentions d’embauche

% des projets de recrutement saisonniers par secteur

se retrouve également dans le secteur de l’hébergement et la restauration où plus de la moitié des intentions d’embauche sont de nature saisonnière.

“Les métiers d’aide à domicile ou d’aide ménagère sont les moins saisonniers. 1 421 projets de recrutement non saisonniers ont été recensés pour ces métiers.” *Seuls les métiers pour lesquels plus d’un recrutement sur deux est saisonnier ont été retenus dans cette liste. ** Seuls les métiers pour lesquels plus d’un recrutement sur deux est non saisonnier ont été retenus dans cette liste.

11

SERVICES

saisonniers (34,1%). Dans l’agriculture, la forte variation de l’activité liée aux productions agricoles explique en grande partie ce besoin saisonnier de main d’œuvre. Cette spécificité

LOIRET

10

Si l’agriculture et l’industrie agroalimentaire représentent 18% des projets de recrutement de la région, cette proportion s’accroît considérablement lorsqu’il s’agit de recrutements


COMMERCE

EURE-ET-LOIR INDRE

CONSTRUCTION INDRE-ET-LOIRE LOIR-ET-CHER

PROJETS DE RECRUTEMENT EN 2015

13

SERVICES

LOIRET

Dans le Cher, le nombre de projets de recrutement enregistre une hausse de +1,2% en 2015 (+2,6% en 2014). Avec 17,0% d’établissements envisageant de recruter du personnel en 2015, le Cher se place en dessous de la moyenne régionale (19,2%).

INDUSTRIE

5 503

12

AGRICULTURE & INDUSTRIE AGROALIMANTAIRE

CHER

Cher


COMMERCE

EURE-ET-LOIR INDRE

CONSTRUCTION INDRE-ET-LOIRE LOIR-ET-CHER

PROJETS DE RECRUTEMENT EN 2015

13

SERVICES

LOIRET

Dans le Cher, le nombre de projets de recrutement enregistre une hausse de +1,2% en 2015 (+2,6% en 2014). Avec 17,0% d’établissements envisageant de recruter du personnel en 2015, le Cher se place en dessous de la moyenne régionale (19,2%).

INDUSTRIE

5 503

12

AGRICULTURE & INDUSTRIE AGROALIMANTAIRE

CHER

Cher


CHER

CHER

Les services : un gisement d’emplois à la clé

COMMERCE

EURE-ET-LOIR

25% IAA ET AGRICULTURE

AGRICULTURE & INDUSTRIE AGROALIMANTAIRE

Les employeurs du Cher confirment leur volonté d’embaucher en 2015

9% COMMERCE

4% CONSTRUCTION

497

1 399

9% INDUSTRIE MANUFACTURIÈRE

2 922

CONSTRUCTION

c’est le taux des recruteurs sur le bassin d’Aubignysur-Nère

460

INDRE

19,3%

225

53%

Les secteurs d’activité de l’industrie manufacturière et du

commerce comptabilisent chacun 9% des projets de recrutement du département (au niveau régional, 8% pour l’industrie manufacturière et 11% pour le commerce). Avec 225 projets déclarés, la construction regroupe 4% de l’ensemble des projets de recrutement du Cher (4% également au niveau régional). 15

SERVICES

L’industrie agroalimentaire et l’agriculture regroupent 25% des intentions d’embauche du département avec près de 1 400 projets déclarés. L’agriculture

génère à elle seule 1 294 projets de recrutements dont 89,5% sont liés à une activité saisonnière. Au niveau régional, la part d’intentions d’embauches dans l’industrie agroalimentaire et l’agriculture est seulement de 18%, soit 7 points de moins que sur le Cher.

INDUSTRIE

des intentions d’embauche proviennent de l’IAA et de l’agriculture

P

armi les 5 503 projets de recrutement déclarés dans le département pour l’année 2015, 2 922 le sont dans les services, soit 53%, contre 59% au niveau régional.

LOIRET

14

25%

Près de 80% des intentions d’embauche du Cher sont concentrées dans deux secteurs d’activité : 53% proviennent des services et 25% de l’industrie agroalimentaire (IAA) et agriculture.

LOIR-ET-CHER

L

a part des établissements recruteurs dans les bassins d’emploi du département se décline de la façon suivante : 19,3% à Aubigny-sur-Nère, 17,5% à Bourges, 16,3% à Vierzon et 13,3% à Saint-AmandMontrond.

INDRE-ET-LOIRE

SERVICES


CHER

CHER

Les services : un gisement d’emplois à la clé

COMMERCE

EURE-ET-LOIR

25% IAA ET AGRICULTURE

AGRICULTURE & INDUSTRIE AGROALIMANTAIRE

Les employeurs du Cher confirment leur volonté d’embaucher en 2015

9% COMMERCE

4% CONSTRUCTION

497

1 399

9% INDUSTRIE MANUFACTURIÈRE

2 922

CONSTRUCTION

c’est le taux des recruteurs sur le bassin d’Aubignysur-Nère

460

INDRE

19,3%

225

53%

Les secteurs d’activité de l’industrie manufacturière et du

commerce comptabilisent chacun 9% des projets de recrutement du département (au niveau régional, 8% pour l’industrie manufacturière et 11% pour le commerce). Avec 225 projets déclarés, la construction regroupe 4% de l’ensemble des projets de recrutement du Cher (4% également au niveau régional). 15

SERVICES

L’industrie agroalimentaire et l’agriculture regroupent 25% des intentions d’embauche du département avec près de 1 400 projets déclarés. L’agriculture

génère à elle seule 1 294 projets de recrutements dont 89,5% sont liés à une activité saisonnière. Au niveau régional, la part d’intentions d’embauches dans l’industrie agroalimentaire et l’agriculture est seulement de 18%, soit 7 points de moins que sur le Cher.

INDUSTRIE

des intentions d’embauche proviennent de l’IAA et de l’agriculture

P

armi les 5 503 projets de recrutement déclarés dans le département pour l’année 2015, 2 922 le sont dans les services, soit 53%, contre 59% au niveau régional.

LOIRET

14

25%

Près de 80% des intentions d’embauche du Cher sont concentrées dans deux secteurs d’activité : 53% proviennent des services et 25% de l’industrie agroalimentaire (IAA) et agriculture.

LOIR-ET-CHER

L

a part des établissements recruteurs dans les bassins d’emploi du département se décline de la façon suivante : 19,3% à Aubigny-sur-Nère, 17,5% à Bourges, 16,3% à Vierzon et 13,3% à Saint-AmandMontrond.

INDRE-ET-LOIRE

SERVICES


recrutements difficiles recrutements saisonniers

CHER

125

87

87

86

1,8% 40,3%

59,3% 34%

39,3% 0%

4,5% 1,8%

56,8% 73%

Aides-soignants

Attachés commerciaux

Agents d’entretien de locaux (y compris

Serveurs de cafés, restaurants

(y compris commis)

Agents de services hospitaliers

recrutements difficiles recrutements saisonniers

420

250 213 203

42,8% 94%

40,2% 79,9%

28,6% 26,3%

54,1% 42,8%

60,4% 77%

Viticulteurs, arboriculteurs salariés, cueilleurs

Professionnels de l’animation socioculturelle

Aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine

Aides à domicile et aides ménagères

Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles

recrutements difficiles recrutements saisonniers

85

80

79

77

75

84,2% 0%

58,6% 9,9%

0% 87,4%

9,2% 70,5%

27,6% 62,2%

Conducteurs de transport en commun sur route

Vendeurs en habillement, accessoires et articles de luxe, sport, loisirs et culture

Maraîchers, horticulteurs salariés

Jardiniers salariés, paysagistes

Employés de l’hôtellerie

CONSTRUCTION

(animateurs et directeurs)

projets de recrutement

ATSEM)

INDRE

960

M

(techniciens commerciaux en entreprise)

INDRE-ET-LOIRE

… et au sein de chaque bassin d’emploi du Cher SAINT-AMAND-MONTROND

BOURGES

VIERZON

603

Professionnels de l'animation socioculturelle

81

Viticulteurs, arboriculteurs salariés, cueilleurs

325

Professionnels de l'animation socioculturelle

71

Professionnels de l’animation socioculturelle

136

Aides-soignants (Médico-psycho., auxiliaire puériculture…)

42

Aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine

199

Menuisiers et ouvriers qualifiés de l'agencement et de l'isolation

65

57

Agents de services hospitaliers

35

Aides à domicile et aides ménagères

148

Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles

61

Cadres administratifs, comptables et financiers

25

Maraîchers, horticulteurs salariés

34

133

29

Conducteurs de transport en commun sur route

43

Aides à domicile et aides ménagères

Professionnels de l'animation socioculturelle

Employés de maison et personnel de ménage

24

Aides à domicile et aides ménagères

36

Attachés commerciaux (en entreprise)

75

LOIRET

17

SERVICES

Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles

LOIR-ET-CHER

Viticulteurs, arboriculteurs salariés, cueilleurs

INDUSTRIE

AUBIGNY-SUR-NÈRE

16

COMMERCE

projets de recrutement

(médico-psycho, auxil. puériculture, assistants médicaux…)

EURE-ET-LOIR

132

AGRICULTURE & INDUSTRIE AGROALIMANTAIRE

projets de recrutement

CHER

Les métiers les plus recherchés dans le département


recrutements difficiles recrutements saisonniers

CHER

125

87

87

86

1,8% 40,3%

59,3% 34%

39,3% 0%

4,5% 1,8%

56,8% 73%

Aides-soignants

Attachés commerciaux

Agents d’entretien de locaux (y compris

Serveurs de cafés, restaurants

(y compris commis)

Agents de services hospitaliers

recrutements difficiles recrutements saisonniers

420

250 213 203

42,8% 94%

40,2% 79,9%

28,6% 26,3%

54,1% 42,8%

60,4% 77%

Viticulteurs, arboriculteurs salariés, cueilleurs

Professionnels de l’animation socioculturelle

Aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine

Aides à domicile et aides ménagères

Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles

recrutements difficiles recrutements saisonniers

85

80

79

77

75

84,2% 0%

58,6% 9,9%

0% 87,4%

9,2% 70,5%

27,6% 62,2%

Conducteurs de transport en commun sur route

Vendeurs en habillement, accessoires et articles de luxe, sport, loisirs et culture

Maraîchers, horticulteurs salariés

Jardiniers salariés, paysagistes

Employés de l’hôtellerie

CONSTRUCTION

(animateurs et directeurs)

projets de recrutement

ATSEM)

INDRE

960

M

(techniciens commerciaux en entreprise)

INDRE-ET-LOIRE

… et au sein de chaque bassin d’emploi du Cher SAINT-AMAND-MONTROND

BOURGES

VIERZON

603

Professionnels de l'animation socioculturelle

81

Viticulteurs, arboriculteurs salariés, cueilleurs

325

Professionnels de l'animation socioculturelle

71

Professionnels de l’animation socioculturelle

136

Aides-soignants (Médico-psycho., auxiliaire puériculture…)

42

Aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine

199

Menuisiers et ouvriers qualifiés de l'agencement et de l'isolation

65

57

Agents de services hospitaliers

35

Aides à domicile et aides ménagères

148

Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles

61

Cadres administratifs, comptables et financiers

25

Maraîchers, horticulteurs salariés

34

133

29

Conducteurs de transport en commun sur route

43

Aides à domicile et aides ménagères

Professionnels de l'animation socioculturelle

Employés de maison et personnel de ménage

24

Aides à domicile et aides ménagères

36

Attachés commerciaux (en entreprise)

75

LOIRET

17

SERVICES

Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles

LOIR-ET-CHER

Viticulteurs, arboriculteurs salariés, cueilleurs

INDUSTRIE

AUBIGNY-SUR-NÈRE

16

COMMERCE

projets de recrutement

(médico-psycho, auxil. puériculture, assistants médicaux…)

EURE-ET-LOIR

132

AGRICULTURE & INDUSTRIE AGROALIMANTAIRE

projets de recrutement

CHER

Les métiers les plus recherchés dans le département


12,3%

INDUSTRIE MANUFACTURIÈRE

70,3% CONSTRUCTION

En 2015, la part des intentions d’embauche assorties de difficultés est la plus élevée dans le secteur de la construction avec plus de 7 recrutements sur 10 (1 recrutement sur 2 au niveau régional). Vient ensuite le commerce dans lequel 51,1% des projets de recrutement sont jugés difficiles. C’est 14,3 points de plus qu’au niveau régional.

En 2015, la proportion d’embauches principalement liées à une activité saisonnière atteint 42,5% dans le département du Cher soit 3 points au-dessus de la moyenne régionale. A dominante rurale, le bassin d’emploi d’Aubigny-sur-Nère enregistre le taux le plus élevé : 73,3% de projets à caractère saisonnier. Saint-Amand-Montrond compte 45,3% d’intentions d’embauche liées à une activité saisonnière, le bassin de Bourges 32,9% et celui de Vierzon 29,3%.

19

SERVICES

18

51,1%

LOIRET

% de projets de recrutement jugés difficiles

projets de recrutement liés à une activité saisonnière

INDUSTRIE

SERVICES

46,6%

CONSTRUCTION

40,3%

2 336

COMMERCE

LOIR-ET-CHER

36,5%

IAA ET AGRICULTURE

INDRE-ET-LOIRE

Dans le département du Cher, 42,5% des projets de recrutement en 2015 ont un caractère saisonnier, caractéristique principalement marquée dans l’agriculture où 89,5% des intentions d’embauches sont saisonnières (84,9% pour la région, soit un écart de 4,6 points). Le caractère saisonnier est aussi significatif dans les services (34,9%) et plus particulièrement dans les autres activités de services (52,8%) et dans l’hébergement et la restauration (47,8%).

IAA ET AGRICULTURE

85,2%

CONSTRUCTION

% de projets de recrutement saisonniers

Le département du Cher est celui qui présente la part d’intentions d’embauches assorties de difficultés la plus forte des six départements de la région : 41%, soit 2,8 points au-dessus de la moyenne régionale. Le bassin d’Aubigny-sur-Nère présente 1 projet de recrutement sur 2 assorti de difficultés, celui de Saint-Amand-Montrond en compte 45,7%, le bassin de Vierzon 39,5% et celui de Bourges 36,7%.

34,9%

INDRE

INDUSTRIE MANUFACTURIÈRE

17,4%

COMMERCE

5,8%

EURE-ET-LOIR

SERVICES

COMMERCE

AGRICULTURE & INDUSTRIE AGROALIMANTAIRE

Emplois saisonniers : toujours des opportunités dans l’agriculture

CHER

CHER

Cher : des difficultés de recrutement importantes


12,3%

INDUSTRIE MANUFACTURIÈRE

70,3% CONSTRUCTION

En 2015, la part des intentions d’embauche assorties de difficultés est la plus élevée dans le secteur de la construction avec plus de 7 recrutements sur 10 (1 recrutement sur 2 au niveau régional). Vient ensuite le commerce dans lequel 51,1% des projets de recrutement sont jugés difficiles. C’est 14,3 points de plus qu’au niveau régional.

En 2015, la proportion d’embauches principalement liées à une activité saisonnière atteint 42,5% dans le département du Cher soit 3 points au-dessus de la moyenne régionale. A dominante rurale, le bassin d’emploi d’Aubigny-sur-Nère enregistre le taux le plus élevé : 73,3% de projets à caractère saisonnier. Saint-Amand-Montrond compte 45,3% d’intentions d’embauche liées à une activité saisonnière, le bassin de Bourges 32,9% et celui de Vierzon 29,3%.

19

SERVICES

18

51,1%

LOIRET

% de projets de recrutement jugés difficiles

projets de recrutement liés à une activité saisonnière

INDUSTRIE

SERVICES

46,6%

CONSTRUCTION

40,3%

2 336

COMMERCE

LOIR-ET-CHER

36,5%

IAA ET AGRICULTURE

INDRE-ET-LOIRE

Dans le département du Cher, 42,5% des projets de recrutement en 2015 ont un caractère saisonnier, caractéristique principalement marquée dans l’agriculture où 89,5% des intentions d’embauches sont saisonnières (84,9% pour la région, soit un écart de 4,6 points). Le caractère saisonnier est aussi significatif dans les services (34,9%) et plus particulièrement dans les autres activités de services (52,8%) et dans l’hébergement et la restauration (47,8%).

IAA ET AGRICULTURE

85,2%

CONSTRUCTION

% de projets de recrutement saisonniers

Le département du Cher est celui qui présente la part d’intentions d’embauches assorties de difficultés la plus forte des six départements de la région : 41%, soit 2,8 points au-dessus de la moyenne régionale. Le bassin d’Aubigny-sur-Nère présente 1 projet de recrutement sur 2 assorti de difficultés, celui de Saint-Amand-Montrond en compte 45,7%, le bassin de Vierzon 39,5% et celui de Bourges 36,7%.

34,9%

INDRE

INDUSTRIE MANUFACTURIÈRE

17,4%

COMMERCE

5,8%

EURE-ET-LOIR

SERVICES

COMMERCE

AGRICULTURE & INDUSTRIE AGROALIMANTAIRE

Emplois saisonniers : toujours des opportunités dans l’agriculture

CHER

CHER

Cher : des difficultés de recrutement importantes


Professionnels de l’animation socioculturelle (animateurs et directeurs)

CHER

sont liés à une activité saisonnière

Dans l’Eure-et-Loir, le nombre de projets de recrutement enregistre une hausse de +8,9% en 2015 (+5,3% en 2014). Avec 18,9% d’établissements envisageant de recruter du personnel en 2015, l’Eure-et-Loir se place en dessous de la moyenne régionale (19,2%). 21

SERVICES

20

PROJETS DE RECRUTEMENT EN 2015

LOIRET

des établissements prévoient de recruter en 2015

Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles

8 296

LOIR-ET-CHER

17%

Aides à domicile et aides ménagères

INDUSTRIE

42,5%

INDRE-ET-LOIRE

Aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine

CONSTRUCTION

sont déclarés difficiles par les employeurs

Eureet-Loir

INDRE

41%

Viticulteurs, arboriculteurs salariés, cueilleurs

COMMERCE

projets de recrutement

Top 5 des métiers EURE-ET-LOIR

5 503

AGRICULTURE & INDUSTRIE AGROALIMANTAIRE

L’essentiel…


Professionnels de l’animation socioculturelle (animateurs et directeurs)

CHER

sont liés à une activité saisonnière

Dans l’Eure-et-Loir, le nombre de projets de recrutement enregistre une hausse de +8,9% en 2015 (+5,3% en 2014). Avec 18,9% d’établissements envisageant de recruter du personnel en 2015, l’Eure-et-Loir se place en dessous de la moyenne régionale (19,2%). 21

SERVICES

20

PROJETS DE RECRUTEMENT EN 2015

LOIRET

des établissements prévoient de recruter en 2015

Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles

8 296

LOIR-ET-CHER

17%

Aides à domicile et aides ménagères

INDUSTRIE

42,5%

INDRE-ET-LOIRE

Aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine

CONSTRUCTION

sont déclarés difficiles par les employeurs

Eureet-Loir

INDRE

41%

Viticulteurs, arboriculteurs salariés, cueilleurs

COMMERCE

projets de recrutement

Top 5 des métiers EURE-ET-LOIR

5 503

AGRICULTURE & INDUSTRIE AGROALIMANTAIRE

L’essentiel…


Les services : un secteur porteur

721

4% CONSTRUCTION

1 467

4 366

17% COMMERCE

CONSTRUCTION

c’est la part des entreprises en quête de candidats sur les bassins de Dreux et Chartres

1 391

INDRE

20 %

351

18% IAA ET AGRICULTURE

COMMERCE

9% INDUSTRIE MANUFACTURIÈRE

EURE-ET-LOIR

EURE-ET-LOIR

AGRICULTURE & INDUSTRIE AGROALIMANTAIRE

Les employeurs de l’Eure-et-Loir réaffirment en 2015 leurs besoins de recrutement

52%

SERVICES INDRE-ET-LOIRE

d’intentions d’embauche dans l’industrie agroalimentaire et l’agriculture est la même que dans le département, soit 18%.

23

SERVICES

Le commerce représente 17% des projets de recrutement du département contre 11% dans la région Centre-Val de Loire.

L’industrie manufacturière déclare 721 intentions d’embauche, soit 9% des projets de recrutement du département, tandis que le secteur de la construction ne regroupe que 4% de l’ensemble des projets de recrutement de l’Eure-et-Loir.

INDUSTRIE

projets de recrutement concernent les services

L

’industrie agroalimentaire et l’agriculture regroupent 18% des intentions d’embauche du département avec plus de 1 450 projets déclarés. L’agriculture génère à elle seule 1 205 projets de recrutement dont 82,8% sont liés à une activité saisonnière. Au niveau régional, la part

LOIRET

22

4 366

70% des intentions d’embauche de l’Eure-et-Loir sont concentrées dans deux secteurs d’activités : 52% proviennent des services (contre 59% au niveau régional) et 18% de l’industrie agroalimentaire et agriculture.

LOIR-ET-CHER

L

a part des établissements recruteurs dans les bassins d’emploi du département se décline de la façon suivante : 20,3% à Dreux, 20,1% à Chartres, 18,4% à Châteaudun et 10,7% à Nogent-le-Rotrou.


Les services : un secteur porteur

721

4% CONSTRUCTION

1 467

4 366

17% COMMERCE

CONSTRUCTION

c’est la part des entreprises en quête de candidats sur les bassins de Dreux et Chartres

1 391

INDRE

20 %

351

18% IAA ET AGRICULTURE

COMMERCE

9% INDUSTRIE MANUFACTURIÈRE

EURE-ET-LOIR

EURE-ET-LOIR

AGRICULTURE & INDUSTRIE AGROALIMANTAIRE

Les employeurs de l’Eure-et-Loir réaffirment en 2015 leurs besoins de recrutement

52%

SERVICES INDRE-ET-LOIRE

d’intentions d’embauche dans l’industrie agroalimentaire et l’agriculture est la même que dans le département, soit 18%.

23

SERVICES

Le commerce représente 17% des projets de recrutement du département contre 11% dans la région Centre-Val de Loire.

L’industrie manufacturière déclare 721 intentions d’embauche, soit 9% des projets de recrutement du département, tandis que le secteur de la construction ne regroupe que 4% de l’ensemble des projets de recrutement de l’Eure-et-Loir.

INDUSTRIE

projets de recrutement concernent les services

L

’industrie agroalimentaire et l’agriculture regroupent 18% des intentions d’embauche du département avec plus de 1 450 projets déclarés. L’agriculture génère à elle seule 1 205 projets de recrutement dont 82,8% sont liés à une activité saisonnière. Au niveau régional, la part

LOIRET

22

4 366

70% des intentions d’embauche de l’Eure-et-Loir sont concentrées dans deux secteurs d’activités : 52% proviennent des services (contre 59% au niveau régional) et 18% de l’industrie agroalimentaire et agriculture.

LOIR-ET-CHER

L

a part des établissements recruteurs dans les bassins d’emploi du département se décline de la façon suivante : 20,3% à Dreux, 20,1% à Chartres, 18,4% à Châteaudun et 10,7% à Nogent-le-Rotrou.


40,4% 12,2%

12% 45,7%

52% 45%

69,2% 2,6%

77,3% 30,8%

Agents d’entretien de locaux (y compris

Employés de libre-service

Sportifs et animateurs sportifs

Attachés commerciaux

Serveurs de cafés, restaurants

181

151

124

123 118

36,6% 33,9%

62,7% 23,8%

43% 27,7%

17,6% 62,3%

22,8% 6,8%

Aides-soignants

Aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine

Apprentis et ouvriers non qualifiés de l’alimentation

Vendeurs en produits alimentaires

Secrétaires bureautiques et assimilés (y compris

EURE-ET-LOIR

recrutements saisonniers

recrutements difficiles recrutements saisonniers

490

356 327 284

29,7% 87,1%

80,5% 65,1%

52,1% 61%

28,5% 73,7%

8,1% 50,6%

Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles

Aides à domicile et aides ménagères

Ouvriers non qualifiés de l’emballage et manutentionnaires

Professionnels de l’animation socioculturelle

(y compris pompistes…)

Caissiers

recrutements difficiles recrutements saisonniers

(médico-psycho, auxiliaire puériculture, assistants médicaux…)

(hors IAA)

(techniciens commerciaux en entreprise)

(y compris commis)

secrétaires médicales) CONSTRUCTION

(animateurs et directeurs)

projets de recrutement

(encadrants)

INDRE-ET-LOIRE

… et au sein de chaque bassin d’emploi de l’Eure-et-Loir 284

397

Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles

NOGENT-LE-ROTROU 243

80

Caissiers (y compris pompistes…)

163

Ouvriers non qualifiés électricité et électronique

46

Aides à domicile et aides ménagères

334

Attachés commerciaux (en entreprise)

136

270

41

Aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine

101

Caissiers (y compris pompistes…)

Ouvriers non qualifiés emballage et manutention

Ouvriers de l'assainissement et du traitement des déchets

38

Professionnels de l'animation socioculturelle

195

Sportifs et animateurs sportifs (encadrants)

162

Employés de libre-service

99

Professionnels de l'animation socioculturelle

132

Agents d'entretien de locaux (y compris ATSEM)

70

Ouvriers qualifiés des industries chimiques et plastiques

55

Employés de libre-service

45

Aides à domicile et aides ménagères

20 LOIRET

24

25

SERVICES

Aides à domicile et aides ménagères

Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles

LOIR-ET-CHER

Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles

DREUX

CHARTRES

INDUSTRIE

CHÂTEAUDUN

INDRE

938

252 214 199

COMMERCE

255

recrutements difficiles

EURE-ET-LOIR

277

projets de recrutement

ATSEM)

projets de recrutement

AGRICULTURE & INDUSTRIE AGROALIMANTAIRE

Les métiers les plus recherchés dans le département


40,4% 12,2%

12% 45,7%

52% 45%

69,2% 2,6%

77,3% 30,8%

Agents d’entretien de locaux (y compris

Employés de libre-service

Sportifs et animateurs sportifs

Attachés commerciaux

Serveurs de cafés, restaurants

181

151

124

123 118

36,6% 33,9%

62,7% 23,8%

43% 27,7%

17,6% 62,3%

22,8% 6,8%

Aides-soignants

Aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine

Apprentis et ouvriers non qualifiés de l’alimentation

Vendeurs en produits alimentaires

Secrétaires bureautiques et assimilés (y compris

EURE-ET-LOIR

recrutements saisonniers

recrutements difficiles recrutements saisonniers

490

356 327 284

29,7% 87,1%

80,5% 65,1%

52,1% 61%

28,5% 73,7%

8,1% 50,6%

Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles

Aides à domicile et aides ménagères

Ouvriers non qualifiés de l’emballage et manutentionnaires

Professionnels de l’animation socioculturelle

(y compris pompistes…)

Caissiers

recrutements difficiles recrutements saisonniers

(médico-psycho, auxiliaire puériculture, assistants médicaux…)

(hors IAA)

(techniciens commerciaux en entreprise)

(y compris commis)

secrétaires médicales) CONSTRUCTION

(animateurs et directeurs)

projets de recrutement

(encadrants)

INDRE-ET-LOIRE

… et au sein de chaque bassin d’emploi de l’Eure-et-Loir 284

397

Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles

NOGENT-LE-ROTROU 243

80

Caissiers (y compris pompistes…)

163

Ouvriers non qualifiés électricité et électronique

46

Aides à domicile et aides ménagères

334

Attachés commerciaux (en entreprise)

136

270

41

Aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine

101

Caissiers (y compris pompistes…)

Ouvriers non qualifiés emballage et manutention

Ouvriers de l'assainissement et du traitement des déchets

38

Professionnels de l'animation socioculturelle

195

Sportifs et animateurs sportifs (encadrants)

162

Employés de libre-service

99

Professionnels de l'animation socioculturelle

132

Agents d'entretien de locaux (y compris ATSEM)

70

Ouvriers qualifiés des industries chimiques et plastiques

55

Employés de libre-service

45

Aides à domicile et aides ménagères

20 LOIRET

24

25

SERVICES

Aides à domicile et aides ménagères

Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles

LOIR-ET-CHER

Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles

DREUX

CHARTRES

INDUSTRIE

CHÂTEAUDUN

INDRE

938

252 214 199

COMMERCE

255

recrutements difficiles

EURE-ET-LOIR

277

projets de recrutement

ATSEM)

projets de recrutement

AGRICULTURE & INDUSTRIE AGROALIMANTAIRE

Les métiers les plus recherchés dans le département


SERVICES

En 2015, la part des intentions d’embauche assorties de difficultés est la plus élevée dans le secteur des services avec plus de 44,7% des recrutements concernés (38% au niveau régional, soit un écart de 6,7 points). Vient ensuite l’industrie manufacturière dans laquelle 44,2% des projets de recrutement sont jugés difficiles. C’est 3,3 points de plus qu’au niveau régional.

7 recrutements sur 10 ont un caractère saisonnier dans l’IAA et Agriculture

En 2015, la proportion d’intentions d’embauche principalement liées à une activité saisonnière est de 36,6% dans le département de l’Eure-et-Loir soit 2,9 points au-dessous de la moyenne régionale. Trois bassins d’emploi sur quatre présentent des taux supérieurs à la moyenne départementale : 43,7% à Nogent-le-Rotrou, 41,1% à Châteaudun et 41% à Chartres. Le bassin d’emploi de Dreux se situe 13,7 points en dessous du niveau départemental (22,9% contre 36,6%).

LOIRET

EURE-ET-LOIR

26

CONSTRUCTION

44,7%

7 sur 10

27

SERVICES

% de projets de recrutement jugés difficiles

44,2%

IAA ET AGRICULTURE

INDUSTRIE

IAA ET AGRICULTURE

37,3%

73,1%

COMMERCE

% de projets de recrutement saisonniers

Dans le département de l’Eure-et-Loir, 36,6% des projets de recrutement en 2015 ont un caractère saisonnier. Cette caractéristique est principalement marquée dans l’industrie agroalimentaire et l’agriculture où plus de 7 recrutements sur 10 ont un caractère saisonnier. Dans l’industrie manufacturière, seulement 7,9% des projets de recrutement sont saisonniers.

INDUSTRIE MANUFACTURIÈRE

34%

CONSTRUCTION

34,3%

INDUSTRIE MANUFACTURIÈRE

26,7%

LOIR-ET-CHER

30,3%

13,9%

INDRE-ET-LOIRE

Le département de l’Eureet-Loir présente une part d’intentions d’embauche assorties de difficultés de 40%, soit 1,8 point au-dessus de la moyenne régionale. Le bassin de Dreux enregistre 43% de projets de recrutement assortis de difficultés, celui de Chartres en compte 42,8% et celui de Châteaudun 35,8%. Le bassin d’emploi de Nogent-le-Rotrou se distingue par un faible taux de difficultés (13,6%), avec 26,4 points de moins que la moyenne départementale.

7,9%

INDRE

4 recrutements sur 10 seraient jugés difficiles par les entreprises euréliennes

SERVICES

COMMERCE

CONSTRUCTION

COMMERCE

AGRICULTURE & INDUSTRIE AGROALIMANTAIRE

Bassin d’emploi de Nogent-le-Rotrou : fort potentiel d’embauches en contrats saisonniers

EURE-ET-LOIR

Des profils difficiles à dénicher pour les employeurs des bassins de Chartres et Dreux


SERVICES

En 2015, la part des intentions d’embauche assorties de difficultés est la plus élevée dans le secteur des services avec plus de 44,7% des recrutements concernés (38% au niveau régional, soit un écart de 6,7 points). Vient ensuite l’industrie manufacturière dans laquelle 44,2% des projets de recrutement sont jugés difficiles. C’est 3,3 points de plus qu’au niveau régional.

7 recrutements sur 10 ont un caractère saisonnier dans l’IAA et Agriculture

En 2015, la proportion d’intentions d’embauche principalement liées à une activité saisonnière est de 36,6% dans le département de l’Eure-et-Loir soit 2,9 points au-dessous de la moyenne régionale. Trois bassins d’emploi sur quatre présentent des taux supérieurs à la moyenne départementale : 43,7% à Nogent-le-Rotrou, 41,1% à Châteaudun et 41% à Chartres. Le bassin d’emploi de Dreux se situe 13,7 points en dessous du niveau départemental (22,9% contre 36,6%).

LOIRET

EURE-ET-LOIR

26

CONSTRUCTION

44,7%

7 sur 10

27

SERVICES

% de projets de recrutement jugés difficiles

44,2%

IAA ET AGRICULTURE

INDUSTRIE

IAA ET AGRICULTURE

37,3%

73,1%

COMMERCE

% de projets de recrutement saisonniers

Dans le département de l’Eure-et-Loir, 36,6% des projets de recrutement en 2015 ont un caractère saisonnier. Cette caractéristique est principalement marquée dans l’industrie agroalimentaire et l’agriculture où plus de 7 recrutements sur 10 ont un caractère saisonnier. Dans l’industrie manufacturière, seulement 7,9% des projets de recrutement sont saisonniers.

INDUSTRIE MANUFACTURIÈRE

34%

CONSTRUCTION

34,3%

INDUSTRIE MANUFACTURIÈRE

26,7%

LOIR-ET-CHER

30,3%

13,9%

INDRE-ET-LOIRE

Le département de l’Eureet-Loir présente une part d’intentions d’embauche assorties de difficultés de 40%, soit 1,8 point au-dessus de la moyenne régionale. Le bassin de Dreux enregistre 43% de projets de recrutement assortis de difficultés, celui de Chartres en compte 42,8% et celui de Châteaudun 35,8%. Le bassin d’emploi de Nogent-le-Rotrou se distingue par un faible taux de difficultés (13,6%), avec 26,4 points de moins que la moyenne départementale.

7,9%

INDRE

4 recrutements sur 10 seraient jugés difficiles par les entreprises euréliennes

SERVICES

COMMERCE

CONSTRUCTION

COMMERCE

AGRICULTURE & INDUSTRIE AGROALIMANTAIRE

Bassin d’emploi de Nogent-le-Rotrou : fort potentiel d’embauches en contrats saisonniers

EURE-ET-LOIR

Des profils difficiles à dénicher pour les employeurs des bassins de Chartres et Dreux


EURE-ET-LOIR

projets de recrutement

Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles

Aides à domicile et aides ménagères

sont liés à une activité saisonnière

Dans l’Indre, le nombre de projets de recrutement enregistre une hausse de +7,9% en 2015 alors qu’il avait reculé de -4% en 2014. Avec 14,4% d’établissements envisageant de recruter du personnel en 2015, l’Indre se place 4,8 points en dessous de la moyenne régionale (19,2%). 29

SERVICES

28

PROJETS DE RECRUTEMENT EN 2015

LOIRET

des établissements prévoient de recruter en 2015

Caissiers (y compris pompistes…)

3 809

LOIR-ET-CHER

18,9%

Professionnels de l’animation socioculturelle (animateurs et directeurs)

INDUSTRIE

36,6%

Indre

INDRE-ET-LOIRE

Ouvriers non qualifiés de l’emballage et manutentionnaires

CONSTRUCTION

sont déclarés difficiles par les employeurs

INDRE

40%

Top 5 des métiers

COMMERCE

8 296

AGRICULTURE & INDUSTRIE AGROALIMANTAIRE

L’essentiel…


EURE-ET-LOIR

projets de recrutement

Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles

Aides à domicile et aides ménagères

sont liés à une activité saisonnière

Dans l’Indre, le nombre de projets de recrutement enregistre une hausse de +7,9% en 2015 alors qu’il avait reculé de -4% en 2014. Avec 14,4% d’établissements envisageant de recruter du personnel en 2015, l’Indre se place 4,8 points en dessous de la moyenne régionale (19,2%). 29

SERVICES

28

PROJETS DE RECRUTEMENT EN 2015

LOIRET

des établissements prévoient de recruter en 2015

Caissiers (y compris pompistes…)

3 809

LOIR-ET-CHER

18,9%

Professionnels de l’animation socioculturelle (animateurs et directeurs)

INDUSTRIE

36,6%

Indre

INDRE-ET-LOIRE

Ouvriers non qualifiés de l’emballage et manutentionnaires

CONSTRUCTION

sont déclarés difficiles par les employeurs

INDRE

40%

Top 5 des métiers

COMMERCE

8 296

AGRICULTURE & INDUSTRIE AGROALIMANTAIRE

L’essentiel…


2 042 projets de recrutement à saisir dans le secteur des services

INDRE

314

449

937

12% COMMERCE 54%

c’est la proportion d’entreprises qui envisagent de recruter sur le bassin de Châteauroux

31

SERVICES

Le commerce représente 12% des projets de recrutement du département contre 11% dans la région Centre-Val de Loire.

L’industrie manufacturière déclare 314 intentions d’embauche, soit 8% tandis que le secteur de la construction ne regroupe que 2% de l’ensemble des projets de recrutement de l’Indre.

INDUSTRIE

Dans ce département, la part d’intentions d’embauche dans l’industrie agroalimentaire et l’agriculture est de 24%, soit 6 points au-dessus du niveau régional (18%).

LOIRET

projets de recrutement concernent l’IAA et l’agriculture

L

’industrie agroalimentaire et l’agriculture regroupent 24% des intentions d’embauche du département avec 937 projets déclarés. L’agriculture génère à elle seule 726 projets de recrutement dont 65,6% sont liés à une activité saisonnière.

LOIR-ET-CHER

30

937

La part des établissements recruteurs dans les bassins d’emploi d’Issoudun et d’Argenton-sur-Creuse est faible, respectivement de 12,2% et de 11,7%. 78% des intentions d’embauche de l’Indre sont concentrées dans deux secteurs d’activités : 54% proviennent des services (contre 59% au niveau régional) et 24% de l’industrie agroalimentaire et agriculture.

SERVICES

INDRE-ET-LOIRE

L

es établissements sont peu recruteurs dans les trois bassins d’emploi du département. Châteauroux compte 16,9% d’établissements recruteurs, c’est 2,5 points au-dessus de la moyenne départementale mais cela reste en dessous de la moyenne régionale.

2 042

CONSTRUCTION

2% CONSTRUCTION

24% IAA ET AGRICULTURE

INDRE

66

COMMERCE

8% INDUSTRIE MANUFACTURIÈRE

16,9%

AGRICULTURE & INDUSTRIE AGROALIMANTAIRE

Dans l’Indre, les opportunités de recrutement repartent à la hausse en 2015


2 042 projets de recrutement à saisir dans le secteur des services

INDRE

314

449

937

12% COMMERCE 54%

c’est la proportion d’entreprises qui envisagent de recruter sur le bassin de Châteauroux

31

SERVICES

Le commerce représente 12% des projets de recrutement du département contre 11% dans la région Centre-Val de Loire.

L’industrie manufacturière déclare 314 intentions d’embauche, soit 8% tandis que le secteur de la construction ne regroupe que 2% de l’ensemble des projets de recrutement de l’Indre.

INDUSTRIE

Dans ce département, la part d’intentions d’embauche dans l’industrie agroalimentaire et l’agriculture est de 24%, soit 6 points au-dessus du niveau régional (18%).

LOIRET

projets de recrutement concernent l’IAA et l’agriculture

L

’industrie agroalimentaire et l’agriculture regroupent 24% des intentions d’embauche du département avec 937 projets déclarés. L’agriculture génère à elle seule 726 projets de recrutement dont 65,6% sont liés à une activité saisonnière.

LOIR-ET-CHER

30

937

La part des établissements recruteurs dans les bassins d’emploi d’Issoudun et d’Argenton-sur-Creuse est faible, respectivement de 12,2% et de 11,7%. 78% des intentions d’embauche de l’Indre sont concentrées dans deux secteurs d’activités : 54% proviennent des services (contre 59% au niveau régional) et 24% de l’industrie agroalimentaire et agriculture.

SERVICES

INDRE-ET-LOIRE

L

es établissements sont peu recruteurs dans les trois bassins d’emploi du département. Châteauroux compte 16,9% d’établissements recruteurs, c’est 2,5 points au-dessus de la moyenne départementale mais cela reste en dessous de la moyenne régionale.

2 042

CONSTRUCTION

2% CONSTRUCTION

24% IAA ET AGRICULTURE

INDRE

66

COMMERCE

8% INDUSTRIE MANUFACTURIÈRE

16,9%

AGRICULTURE & INDUSTRIE AGROALIMANTAIRE

Dans l’Indre, les opportunités de recrutement repartent à la hausse en 2015


projets de recrutement recrutements difficiles recrutements saisonniers

141

135

6,1% 16,4%

0% 64,3%

19% 76,6%

13,9% 40,8%

3,3% 48,7%

Artistes

Aides-soignants

Employés de libre-service

Ouvriers non qualifiés de l’emballage et manutentionnaires

Agents d’entretien de locaux (y compris ATSEM)

recrutements difficiles

213

213 196 184

67% 92,1%

24% 30,8%

13% 77,8%

68% 32%

27,7% 29,4%

Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles

Aides à domicile et aides ménagères

Professionnels de l’animation socioculturelle

Viticulteurs, arboriculteurs salariés, cueilleurs

Aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine

recrutements difficiles recrutements saisonniers

(médico-psycho, auxiliaire puériculture, assistants médicaux…)

M

97

79

78

69

64

1,9% 26,5%

7,5% 45,5%

56,8% 67,1%

15,1% 59,3%

0% 0%

Ouvriers non qualifiés des industries agroalimentaires

(y compris pompistes…)

Caissiers

Vendeurs en habillement, accessoires et articles de luxe, sport, loisirs et culture

Employés services divers (jeux de

Autres ouvriers qualif. de type industriel

hasard, parcs de loisirs, services funéraires)

(préparation matières & prod. industriels)

CONSTRUCTION

(animateurs et directeurs)

projets de recrutement

(en musique, danse, spectacles, y compris professeurs d’art)

INDRE-ET-LOIRE

… et au sein de chaque bassin d’emploi de l’Indre ISSOUDUN

CHÂTEAUROUX Professionnels de l'animation socioculturelle

163

Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles

314

69

156

Viticulteurs, arboriculteurs salariés, cueilleurs

56

Aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine

Aides-soignants (médico-psycho., auxil. Puériculture…)

39

Aides à domicile et aides ménagères

145

Professionnels de l'animation socioculturelle

22

Aides à domicile et aides ménagères

Caissiers (y compris pompistes…)

46

140

38

Ouvriers non qualifiés enlèvement ou formage de métal

19

Ouvriers non qualifiés des industries agroalimentaires

Viticulteurs, arboriculteurs salariés, cueilleurs Agents d'entretien de locaux (y compris ATSEM)

125

Ingénieurs, cadres études & R&D (industrie)

17 LOIRET

32

33

SERVICES

87

LOIR-ET-CHER

Artistes (en musique, danse, spectacles, y compris professeurs d'art)

INDUSTRIE

ARGENTON-SUR-CREUSE

INDRE

INDRE

recrutements saisonniers

400

109 103 101

COMMERCE

projets de recrutement



AGRICULTURE & INDUSTRIE AGROALIMANTAIRE

Les métiers les plus recherchés dans le département


projets de recrutement recrutements difficiles recrutements saisonniers

141

135

6,1% 16,4%

0% 64,3%

19% 76,6%

13,9% 40,8%

3,3% 48,7%

Artistes

Aides-soignants

Employés de libre-service

Ouvriers non qualifiés de l’emballage et manutentionnaires

Agents d’entretien de locaux (y compris ATSEM)

recrutements difficiles

213

213 196 184

67% 92,1%

24% 30,8%

13% 77,8%

68% 32%

27,7% 29,4%

Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles

Aides à domicile et aides ménagères

Professionnels de l’animation socioculturelle

Viticulteurs, arboriculteurs salariés, cueilleurs

Aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine

recrutements difficiles recrutements saisonniers

(médico-psycho, auxiliaire puériculture, assistants médicaux…)

M

97

79

78

69

64

1,9% 26,5%

7,5% 45,5%

56,8% 67,1%

15,1% 59,3%

0% 0%

Ouvriers non qualifiés des industries agroalimentaires

(y compris pompistes…)

Caissiers

Vendeurs en habillement, accessoires et articles de luxe, sport, loisirs et culture

Employés services divers (jeux de

Autres ouvriers qualif. de type industriel

hasard, parcs de loisirs, services funéraires)

(préparation matières & prod. industriels)

CONSTRUCTION

(animateurs et directeurs)

projets de recrutement

(en musique, danse, spectacles, y compris professeurs d’art)

INDRE-ET-LOIRE

… et au sein de chaque bassin d’emploi de l’Indre ISSOUDUN

CHÂTEAUROUX Professionnels de l'animation socioculturelle

163

Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles

314

69

156

Viticulteurs, arboriculteurs salariés, cueilleurs

56

Aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine

Aides-soignants (médico-psycho., auxil. Puériculture…)

39

Aides à domicile et aides ménagères

145

Professionnels de l'animation socioculturelle

22

Aides à domicile et aides ménagères

Caissiers (y compris pompistes…)

46

140

38

Ouvriers non qualifiés enlèvement ou formage de métal

19

Ouvriers non qualifiés des industries agroalimentaires

Viticulteurs, arboriculteurs salariés, cueilleurs Agents d'entretien de locaux (y compris ATSEM)

125

Ingénieurs, cadres études & R&D (industrie)

17 LOIRET

32

33

SERVICES

87

LOIR-ET-CHER

Artistes (en musique, danse, spectacles, y compris professeurs d'art)

INDUSTRIE

ARGENTON-SUR-CREUSE

INDRE

INDRE

recrutements saisonniers

400

109 103 101

COMMERCE

projets de recrutement



AGRICULTURE & INDUSTRIE AGROALIMANTAIRE

Les métiers les plus recherchés dans le département


CONSTRUCTION

14,3%

INDUSTRIE MANUFACTURIÈRE

SERVICES

% de projets de recrutement saisonniers

Le bassin d’Issoudun se distingue par un fort taux de projets de recrutement assortis de difficultés : 63,4%, soit 27,4 points au-dessus de la moyenne du département. Le bassin d’emploi de Châteauroux enregistre une part de 31,2% et celui d’Argenton-sur-Creuse de 29,1%.

1 608

LOIR-ET-CHER

INDUSTRIE MANUFACTURIÈRE

IAA ET AGRICULTURE

projets de recrutement liés à une activité saisonnière

24,1%

32,8%

SERVICES

56,1% IAA ET AGRICULTURE

En 2015, la part des intentions d’embauche assorties de difficultés est la plus élevée dans le secteur de l’industrie agroalimentaire et l’agriculture avec plus de 56% des recrutements concernés (35,3% au niveau régional dans le même secteur). Vient ensuite l’industrie manufacturière dans laquelle 47,5% des projets de recrutement dans le département de l’Indre sont jugés difficiles. C’est 6,6 points de plus qu’au niveau régional.

En 2015, la proportion d’intentions d’embauche principalement liées à une activité saisonnière est de 42,2% dans le département de l’Indre soit 2,7 points au-dessus de la moyenne régionale. Deux bassins d’emploi sur trois présentent des taux supérieurs à la moyenne départementale : 64% à Issoudun et 50,5% à Argenton-sur-Creuse. Le bassin d’emploi de Châteauroux se situe 8,2 points en dessous du niveau départemental (34% contre 42,2%).

LOIRET

34

COMMERCE

47,5%

35

SERVICES

% de projets de recrutement jugés difficiles

40,5%

INDUSTRIE

CONSTRUCTION

53,6%

INDRE-ET-LOIRE

Dans le département de l’Indre, 42,2% des projets de recrutement en 2015 ont un caractère saisonnier. Cette caractéristique est principalement marquée dans l’industrie agroalimentaire et l’agriculture où 53,6% des embauches potentielles ont un caractère saisonnier, taux cependant très inférieur à celui de la région (74,9%) dans le même secteur. Les intentions d’embauche déclarées dans les secteurs du commerce et des s ervices affichent un caractère saisonnier significatif avec des taux de respectivement 42,7% et 41,7%.

42,7%

CONSTRUCTION

Le département de l’Indre présente une part d’intentions d’embauche assorties de difficultés de 36,0%, soit 2,2 points au-dessous de la moyenne régionale.

41,7%

25,2%

COMMERCE

INDRE

INDRE

Commerce et services : deux secteurs d’activité marqués par une forte saisonnalité

COMMERCE

Plus d’1/3 des projets de recrutement sont jugés difficiles par les employeurs de l’Indre

AGRICULTURE & INDUSTRIE AGROALIMANTAIRE

Les employeurs du bassin d’Issoudun expriment des difficultés à pourvoir leurs postes


CONSTRUCTION

14,3%

INDUSTRIE MANUFACTURIÈRE

SERVICES

% de projets de recrutement saisonniers

Le bassin d’Issoudun se distingue par un fort taux de projets de recrutement assortis de difficultés : 63,4%, soit 27,4 points au-dessus de la moyenne du département. Le bassin d’emploi de Châteauroux enregistre une part de 31,2% et celui d’Argenton-sur-Creuse de 29,1%.

1 608

LOIR-ET-CHER

INDUSTRIE MANUFACTURIÈRE

IAA ET AGRICULTURE

projets de recrutement liés à une activité saisonnière

24,1%

32,8%

SERVICES

56,1% IAA ET AGRICULTURE

En 2015, la part des intentions d’embauche assorties de difficultés est la plus élevée dans le secteur de l’industrie agroalimentaire et l’agriculture avec plus de 56% des recrutements concernés (35,3% au niveau régional dans le même secteur). Vient ensuite l’industrie manufacturière dans laquelle 47,5% des projets de recrutement dans le département de l’Indre sont jugés difficiles. C’est 6,6 points de plus qu’au niveau régional.

En 2015, la proportion d’intentions d’embauche principalement liées à une activité saisonnière est de 42,2% dans le département de l’Indre soit 2,7 points au-dessus de la moyenne régionale. Deux bassins d’emploi sur trois présentent des taux supérieurs à la moyenne départementale : 64% à Issoudun et 50,5% à Argenton-sur-Creuse. Le bassin d’emploi de Châteauroux se situe 8,2 points en dessous du niveau départemental (34% contre 42,2%).

LOIRET

34

COMMERCE

47,5%

35

SERVICES

% de projets de recrutement jugés difficiles

40,5%

INDUSTRIE

CONSTRUCTION

53,6%

INDRE-ET-LOIRE

Dans le département de l’Indre, 42,2% des projets de recrutement en 2015 ont un caractère saisonnier. Cette caractéristique est principalement marquée dans l’industrie agroalimentaire et l’agriculture où 53,6% des embauches potentielles ont un caractère saisonnier, taux cependant très inférieur à celui de la région (74,9%) dans le même secteur. Les intentions d’embauche déclarées dans les secteurs du commerce et des s ervices affichent un caractère saisonnier significatif avec des taux de respectivement 42,7% et 41,7%.

42,7%

CONSTRUCTION

Le département de l’Indre présente une part d’intentions d’embauche assorties de difficultés de 36,0%, soit 2,2 points au-dessous de la moyenne régionale.

41,7%

25,2%

COMMERCE

INDRE

INDRE

Commerce et services : deux secteurs d’activité marqués par une forte saisonnalité

COMMERCE

Plus d’1/3 des projets de recrutement sont jugés difficiles par les employeurs de l’Indre

AGRICULTURE & INDUSTRIE AGROALIMANTAIRE

Les employeurs du bassin d’Issoudun expriment des difficultés à pourvoir leurs postes


INDRE

projets de recrutement

Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles

Aides à domicile et aides ménagères

sont déclarés difficiles par les employeurs

sont liés à une activité saisonnière

Dans l’Indre-et-Loire, le nombre de projets de recrutement enregistre une baisse de -6,2% en 2015 (+2,8% en 2014). Avec 21,5% d’établissements envisageant de recruter du personnel en 2015, l’Indre-et-Loire se place au dessus de la moyenne régionale (19,2%). 37

SERVICES

36

PROJETS DE RECRUTEMENT EN 2015

LOIRET

des établissements prévoient de recruter en 2015

Aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine

14 941

LOIR-ET-CHER

14,4%

Viticulteurs, arboriculteurs salariés, cueilleurs

INDUSTRIE

42,2%

INDRE-ET-LOIRE

Professionnels de l’animation socioculturelle (animateurs et directeurs)

Indreet-Loire

CONSTRUCTION

36%

Top 5 des métiers

COMMERCE

3 809

AGRICULTURE & INDUSTRIE AGROALIMANTAIRE

L’essentiel…


INDRE

projets de recrutement

Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles

Aides à domicile et aides ménagères

sont déclarés difficiles par les employeurs

sont liés à une activité saisonnière

Dans l’Indre-et-Loire, le nombre de projets de recrutement enregistre une baisse de -6,2% en 2015 (+2,8% en 2014). Avec 21,5% d’établissements envisageant de recruter du personnel en 2015, l’Indre-et-Loire se place au dessus de la moyenne régionale (19,2%). 37

SERVICES

36

PROJETS DE RECRUTEMENT EN 2015

LOIRET

des établissements prévoient de recruter en 2015

Aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine

14 941

LOIR-ET-CHER

14,4%

Viticulteurs, arboriculteurs salariés, cueilleurs

INDUSTRIE

42,2%

INDRE-ET-LOIRE

Professionnels de l’animation socioculturelle (animateurs et directeurs)

Indreet-Loire

CONSTRUCTION

36%

Top 5 des métiers

COMMERCE

3 809

AGRICULTURE & INDUSTRIE AGROALIMANTAIRE

L’essentiel…


AGRICULTURE & INDUSTRIE AGROALIMANTAIRE

En 2015, des intentions d’embauche plus timides en Indre-et-Loire

Les services : un secteur pourvoyeur d’emplois

608

929

2 276

9 764

9% COMMERCE

CONSTRUCTION

4% CONSTRUCTION

1 364

COMMERCE

Un peu plus de 2 entreprises sur 10 envisagent de recruter en 2015

6% INDUSTRIE MANUFACTURIÈRE

15% IAA ET AGRICULTURE

66% INDRE-ET-LOIRE

Le commerce représente 9% des projets de recrutement du département contre 11% dans la région Centre-Val de Loire.

L’industrie manufacturière déclare 929 intentions d’embauche, soit 6% tandis que le secteur de la construction ne regroupe que 4% de l’ensemble des projets de recrutement de l’Indre-et-Loire.

39

SERVICES

38

Au niveau régional, la part d’intentions d’embauche dans l’industrie agroalimentaire et l’agriculture est de 3 points supérieure à celle enregistrée dans le département, soit 18%.

INDUSTRIE

des intentions d’embauche proviennent des services

L

’industrie agroalimentaire et l’agriculture regroupent 15% des intentions d’embauche du département avec plus de 2 270 projets déclarés. L’agriculture génère à elle seule 2 078 projets de recrutement dont 91,9% sont liés à une activité saisonnière.

LOIRET

66%

81% des intentions d’embauche de l’Indre-et-Loire sont concentrées dans deux secteurs d’activités : 66% proviennent des services et 15% de l’industrie agroalimentaire et agriculture.

LOIR-ET-CHER

L

a part des établissements recruteurs dans les bassins d’emploi du département se décline de la façon suivante : 23,2% à Amboise, 22,5% à Tours, 19,1% à Chinon et 16,7% à Loches.

INDRE-ET-LOIRE

SERVICES


AGRICULTURE & INDUSTRIE AGROALIMANTAIRE

En 2015, des intentions d’embauche plus timides en Indre-et-Loire

Les services : un secteur pourvoyeur d’emplois

608

929

2 276

9 764

9% COMMERCE

CONSTRUCTION

4% CONSTRUCTION

1 364

COMMERCE

Un peu plus de 2 entreprises sur 10 envisagent de recruter en 2015

6% INDUSTRIE MANUFACTURIÈRE

15% IAA ET AGRICULTURE

66% INDRE-ET-LOIRE

Le commerce représente 9% des projets de recrutement du département contre 11% dans la région Centre-Val de Loire.

L’industrie manufacturière déclare 929 intentions d’embauche, soit 6% tandis que le secteur de la construction ne regroupe que 4% de l’ensemble des projets de recrutement de l’Indre-et-Loire.

39

SERVICES

38

Au niveau régional, la part d’intentions d’embauche dans l’industrie agroalimentaire et l’agriculture est de 3 points supérieure à celle enregistrée dans le département, soit 18%.

INDUSTRIE

des intentions d’embauche proviennent des services

L

’industrie agroalimentaire et l’agriculture regroupent 15% des intentions d’embauche du département avec plus de 2 270 projets déclarés. L’agriculture génère à elle seule 2 078 projets de recrutement dont 91,9% sont liés à une activité saisonnière.

LOIRET

66%

81% des intentions d’embauche de l’Indre-et-Loire sont concentrées dans deux secteurs d’activités : 66% proviennent des services et 15% de l’industrie agroalimentaire et agriculture.

LOIR-ET-CHER

L

a part des établissements recruteurs dans les bassins d’emploi du département se décline de la façon suivante : 23,2% à Amboise, 22,5% à Tours, 19,1% à Chinon et 16,7% à Loches.

INDRE-ET-LOIRE

SERVICES


26,3% 74,3%

30,2% 95,8%

41,7% 83,6%

47,5% 82,2%

12,9% 19,5%

Professionnels de l’animation socioculturelle

Viticulteurs, arboriculteurs salariés, cueilleurs

Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles

Serveurs de cafés, de restaurants

Agents d’entretien de locaux

recrutements saisonniers

56% 71,5%

80% 25,5%

25,1% 10%

26% 36%

Aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine

Employés de l’hôtellerie

Aides à domicile et aides ménagères

Aides-soignants

Ouvriers non qualifiés de l’emballage et manutentionnaires

(y compris commis)

projets de recrutement

262

239

236

34,5% 25,3%

16,5% 62,4%

54,2% 20,1%

60,2% 0%

64,8% 70,6%

Employés de maison et personnels de ménage

Employés de libre-service

Conducteurs et livreurs sur courte distance

Ingénieurs, cadres études & R&D informatique, responsables informatiques

Cuisiniers

recrutements difficiles recrutements saisonniers

(y compris ATSEM)

(médico-psycho, auxil. puériculture, assistants médicaux…)

235 234

INDRE-ET-LOIRE

INDRE-ET-LOIRE

37,6% 71,4%

ĝ

407 354 328

CONSTRUCTION

(animateurs et directeurs)

473

recrutements saisonniers

1 434 1 108 619 543 502

recrutements difficiles

483

recrutements difficiles

COMMERCE

projets de recrutement

projets de recrutement

AGRICULTURE & INDUSTRIE AGROALIMANTAIRE

Les métiers les plus recherchés dans le département

… et au sein de chaque bassin d’emploi de l’Indre-et-Loire LOCHES

CHINON

100

919

54

Agents d'entretien de locaux (y compris ATSEM)

467

Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles

37

378

Serveurs de cafés, de restaurants (y compris commis)

37

Viticulteurs, arboriculteurs salariés, cueilleurs Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles

356

Aides à domicile et aides ménagères

312

230

Viticulteurs, arboriculteurs salariés, cueilleurs

502

Educateurs spécialisés (y compris EJE)

67

Employés de l'hôtellerie

215

399

Viticulteurs, arboriculteurs salariés, cueilleurs

197

Professionnels de l'animation socioculturelle

Professionnels de l'animation socioculturelle

225

Cuisiniers

149

Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles

Aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine

115

Serveurs de cafés, de restaurants (y compris commis)

87

Maraîchers, horticulteurs salariés

80 LOIRET

40

41

SERVICES

Professionnels de l'animation socioculturelle

Serveurs de cafés, de restaurants (y compris commis)

LOIR-ET-CHER

Maraîchers, horticulteurs salariés

TOURS

INDUSTRIE

AMBOISE


26,3% 74,3%

30,2% 95,8%

41,7% 83,6%

47,5% 82,2%

12,9% 19,5%

Professionnels de l’animation socioculturelle

Viticulteurs, arboriculteurs salariés, cueilleurs

Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles

Serveurs de cafés, de restaurants

Agents d’entretien de locaux

recrutements saisonniers

56% 71,5%

80% 25,5%

25,1% 10%

26% 36%

Aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine

Employés de l’hôtellerie

Aides à domicile et aides ménagères

Aides-soignants

Ouvriers non qualifiés de l’emballage et manutentionnaires

(y compris commis)

projets de recrutement

262

239

236

34,5% 25,3%

16,5% 62,4%

54,2% 20,1%

60,2% 0%

64,8% 70,6%

Employés de maison et personnels de ménage

Employés de libre-service

Conducteurs et livreurs sur courte distance

Ingénieurs, cadres études & R&D informatique, responsables informatiques

Cuisiniers

recrutements difficiles recrutements saisonniers

(y compris ATSEM)

(médico-psycho, auxil. puériculture, assistants médicaux…)

235 234

INDRE-ET-LOIRE

INDRE-ET-LOIRE

37,6% 71,4%

ĝ

407 354 328

CONSTRUCTION

(animateurs et directeurs)

473

recrutements saisonniers

1 434 1 108 619 543 502

recrutements difficiles

483

recrutements difficiles

COMMERCE

projets de recrutement

projets de recrutement

AGRICULTURE & INDUSTRIE AGROALIMANTAIRE

Les métiers les plus recherchés dans le département

… et au sein de chaque bassin d’emploi de l’Indre-et-Loire LOCHES

CHINON

100

919

54

Agents d'entretien de locaux (y compris ATSEM)

467

Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles

37

378

Serveurs de cafés, de restaurants (y compris commis)

37

Viticulteurs, arboriculteurs salariés, cueilleurs Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles

356

Aides à domicile et aides ménagères

312

230

Viticulteurs, arboriculteurs salariés, cueilleurs

502

Educateurs spécialisés (y compris EJE)

67

Employés de l'hôtellerie

215

399

Viticulteurs, arboriculteurs salariés, cueilleurs

197

Professionnels de l'animation socioculturelle

Professionnels de l'animation socioculturelle

225

Cuisiniers

149

Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles

Aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine

115

Serveurs de cafés, de restaurants (y compris commis)

87

Maraîchers, horticulteurs salariés

80 LOIRET

40

41

SERVICES

Professionnels de l'animation socioculturelle

Serveurs de cafés, de restaurants (y compris commis)

LOIR-ET-CHER

Maraîchers, horticulteurs salariés

TOURS

INDUSTRIE

AMBOISE


des projets de recrutement jugés difficiles par les établissements de l’Indre-et-Loire soit 5 547 projets de recrutement

9 intentions sur 10 dans l’agriculture ont un caractère saisonnier CONSTRUCTION

5,2%

10,4%

INDUSTRIE MANUFACTURIÈRE

38,4% COMMERCE

% de projets de recrutement saisonniers

38,9%

CONSTRUCTION

En 2015, la part des intentions d’embauche assorties de difficultés est la plus élevée dans le secteur de la construction avec 42% des recrutements concernés (51,5% au niveau régional, soit un écart de 9,5 points). Viennent ensuite les services dans lesquels 38,9% des projets de recrutement sont jugés difficiles. C’est 0,9 point de plus qu’au niveau régional dans ce secteur.

En 2015, la proportion d’intentions d’embauche principalement liées à une activité saisonnière est de 42,5% dans le département de l’Indre-et-Loire soit 3 points au-dessus de la moyenne régionale. Deux bassins d’emploi sur quatre présentent des taux supérieurs à la moyenne départementale : Chinon avec 68,2% et Amboise avec 60,2%. Loches et Tours se situent en dessous du niveau départemental (36,4% et 34,4%).

43

SERVICES

INDUSTRIE MANUFACTURIÈRE

42%

Le bassin de Chinon concentre le plus fort taux de recrutement saisonnier du département

LOIRET

INDRE-ET-LOIRE

42

35,5%

68,2%

SERVICES

INDUSTRIE

% de projets de recrutement jugés difficiles

IAA ET AGRICULTURE

LOIR-ET-CHER

COMMERCE

85,9%

INDRE-ET-LOIRE

34,2%

38,4%

Dans le département de l’Indre-et-Loire, 42,5% des projets de recrutement en 2015 ont un caractère saisonnier. Cette caractéristique est très prononcée dans l’industrie agroalimentaire et l’agriculture (85,9%) et plus précisément dans l’agriculture où plus de 9 intentions d’embauche sur 10 ont un caractère saisonnier. Les secteurs du commerce et des services affichent le même taux significatif de 38,4%.

IAA ET AGRICULTURE

28,2%

SERVICES

CONSTRUCTION

Le département de l’Indreet-Loire présente une part d’intentions d’embauche assorties de difficultés de 37,1%, soit 1,1 point au-dessous de la moyenne régionale. Le bassin d’Amboise se distingue par un fort taux de projets de recrutement assortis de difficultés : 61,2%, soit 24,1 points au-dessus de la moyenne du département. Le bassin d’emploi de Loches en compte 43,9%, celui de Tours 34,2% et celui de Chinon 28,6%.

COMMERCE

37,1%

AGRICULTURE & INDUSTRIE AGROALIMANTAIRE

Les employeurs du bassin d’Amboise rencontrent des difficultés à pourvoir leurs postes


des projets de recrutement jugés difficiles par les établissements de l’Indre-et-Loire soit 5 547 projets de recrutement

9 intentions sur 10 dans l’agriculture ont un caractère saisonnier CONSTRUCTION

5,2%

10,4%

INDUSTRIE MANUFACTURIÈRE

38,4% COMMERCE

% de projets de recrutement saisonniers

38,9%

CONSTRUCTION

En 2015, la part des intentions d’embauche assorties de difficultés est la plus élevée dans le secteur de la construction avec 42% des recrutements concernés (51,5% au niveau régional, soit un écart de 9,5 points). Viennent ensuite les services dans lesquels 38,9% des projets de recrutement sont jugés difficiles. C’est 0,9 point de plus qu’au niveau régional dans ce secteur.

En 2015, la proportion d’intentions d’embauche principalement liées à une activité saisonnière est de 42,5% dans le département de l’Indre-et-Loire soit 3 points au-dessus de la moyenne régionale. Deux bassins d’emploi sur quatre présentent des taux supérieurs à la moyenne départementale : Chinon avec 68,2% et Amboise avec 60,2%. Loches et Tours se situent en dessous du niveau départemental (36,4% et 34,4%).

43

SERVICES

INDUSTRIE MANUFACTURIÈRE

42%

Le bassin de Chinon concentre le plus fort taux de recrutement saisonnier du département

LOIRET

INDRE-ET-LOIRE

42

35,5%

68,2%

SERVICES

INDUSTRIE

% de projets de recrutement jugés difficiles

IAA ET AGRICULTURE

LOIR-ET-CHER

COMMERCE

85,9%

INDRE-ET-LOIRE

34,2%

38,4%

Dans le département de l’Indre-et-Loire, 42,5% des projets de recrutement en 2015 ont un caractère saisonnier. Cette caractéristique est très prononcée dans l’industrie agroalimentaire et l’agriculture (85,9%) et plus précisément dans l’agriculture où plus de 9 intentions d’embauche sur 10 ont un caractère saisonnier. Les secteurs du commerce et des services affichent le même taux significatif de 38,4%.

IAA ET AGRICULTURE

28,2%

SERVICES

CONSTRUCTION

Le département de l’Indreet-Loire présente une part d’intentions d’embauche assorties de difficultés de 37,1%, soit 1,1 point au-dessous de la moyenne régionale. Le bassin d’Amboise se distingue par un fort taux de projets de recrutement assortis de difficultés : 61,2%, soit 24,1 points au-dessus de la moyenne du département. Le bassin d’emploi de Loches en compte 43,9%, celui de Tours 34,2% et celui de Chinon 28,6%.

COMMERCE

37,1%

AGRICULTURE & INDUSTRIE AGROALIMANTAIRE

Les employeurs du bassin d’Amboise rencontrent des difficultés à pourvoir leurs postes


projets de recrutement

Professionnels de l’animation socioculturelle (animateurs et directeurs)

Viticulteurs, arboriculteurs salariés, cueilleurs

INDRE-ET-LOIRE

sont déclarés difficiles par les employeurs

Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles

44

Dans le Loir-et-Cher, le nombre de projets de recrutement enregistre une baisse de -4,5% en 2015 (+10,7% en 2014). Avec 21,3% d’établissements envisageant de recruter du personnel en 2015, le Loir-et-Cher se place au-dessus de la moyenne régionale (19,2%). 45

SERVICES

des établissements prévoient de recruter en 2015

PROJETS DE RECRUTEMENT EN 2015

LOIRET

21,5%

Agents d’entretien de locaux (y compris ATSEM)

7 767 LOIR-ET-CHER

sont liés à une activité saisonnière

Serveurs de cafés, de restaurants (y compris commis)

INDUSTRIE

42,5%

Loiret-Cher

CONSTRUCTION

37,1%

Top 5 des métiers

COMMERCE

14 941

AGRICULTURE & INDUSTRIE AGROALIMANTAIRE

L’essentiel…


projets de recrutement

Professionnels de l’animation socioculturelle (animateurs et directeurs)

Viticulteurs, arboriculteurs salariés, cueilleurs

INDRE-ET-LOIRE

sont déclarés difficiles par les employeurs

Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles

44

Dans le Loir-et-Cher, le nombre de projets de recrutement enregistre une baisse de -4,5% en 2015 (+10,7% en 2014). Avec 21,3% d’établissements envisageant de recruter du personnel en 2015, le Loir-et-Cher se place au-dessus de la moyenne régionale (19,2%). 45

SERVICES

des établissements prévoient de recruter en 2015

PROJETS DE RECRUTEMENT EN 2015

LOIRET

21,5%

Agents d’entretien de locaux (y compris ATSEM)

7 767 LOIR-ET-CHER

sont liés à une activité saisonnière

Serveurs de cafés, de restaurants (y compris commis)

INDUSTRIE

42,5%

Loiret-Cher

CONSTRUCTION

37,1%

Top 5 des métiers

COMMERCE

14 941

AGRICULTURE & INDUSTRIE AGROALIMANTAIRE

L’essentiel…


AGRICULTURE & INDUSTRIE AGROALIMANTAIRE

Les employeurs du Loir-et-Cher plus prudents pour embaucher en 2015

Le secteur des services : 1er recruteur

COMMERCE

23% IAA ET AGRICULTURE

21,3%

279

643

4% CONSTRUCTION

666

1 760

8% INDUSTRIE MANUFACTURIÈRE

4 420 CONSTRUCTION

c’est le taux des établissements qui envisagent de recruter en 2015

8% COMMERCE

57%

46

Au niveau régional, la part d’intentions d’embauche dans l’industrie agroalimentaire et l’agriculture est de 18%, soit 5 points de moins que dans le département (23%). Le commerce et l’industrie manufacturière représentent chacun 8% des projets de

recrutement du département contre respectivement 11% et 8% dans la région CentreVal de Loire. Le secteur de la construction ne regroupe que 4% de l’ensemble des projets de recrutement du Loir-et-Cher.

47

SERVICES

des intentions d’embauche proviennent de l’IAA et de l’agriculture

L

’industrie agroalimentaire et l’agriculture regroupent 23% des intentions d’embauche du département avec 1 760 projets déclarés. L’agriculture génère à elle seule 1 560 projets de recrutement dont 91,5% sont liés à une activité saisonnière.

LOIRET

23%

80% des intentions d’embauche du Loir-et-Cher sont concentrées dans deux secteurs d’activités : 57% proviennent des services contre 59% au niveau régional et 23% de l’industrie agroalimentaire et agriculture.

INDUSTRIE

L

a part des établissements recruteurs dans les bassins d’emploi du département se décline de la façon suivante : 23,1% à Blois, 20,4% à Vendôme et 17,4% à Romorantin.

LOIR-ET-CHER

LOIR-ET-CHER

SERVICES


AGRICULTURE & INDUSTRIE AGROALIMANTAIRE

Les employeurs du Loir-et-Cher plus prudents pour embaucher en 2015

Le secteur des services : 1er recruteur

COMMERCE

23% IAA ET AGRICULTURE

21,3%

279

643

4% CONSTRUCTION

666

1 760

8% INDUSTRIE MANUFACTURIÈRE

4 420 CONSTRUCTION

c’est le taux des établissements qui envisagent de recruter en 2015

8% COMMERCE

57%

46

Au niveau régional, la part d’intentions d’embauche dans l’industrie agroalimentaire et l’agriculture est de 18%, soit 5 points de moins que dans le département (23%). Le commerce et l’industrie manufacturière représentent chacun 8% des projets de

recrutement du département contre respectivement 11% et 8% dans la région CentreVal de Loire. Le secteur de la construction ne regroupe que 4% de l’ensemble des projets de recrutement du Loir-et-Cher.

47

SERVICES

des intentions d’embauche proviennent de l’IAA et de l’agriculture

L

’industrie agroalimentaire et l’agriculture regroupent 23% des intentions d’embauche du département avec 1 760 projets déclarés. L’agriculture génère à elle seule 1 560 projets de recrutement dont 91,5% sont liés à une activité saisonnière.

LOIRET

23%

80% des intentions d’embauche du Loir-et-Cher sont concentrées dans deux secteurs d’activités : 57% proviennent des services contre 59% au niveau régional et 23% de l’industrie agroalimentaire et agriculture.

INDUSTRIE

L

a part des établissements recruteurs dans les bassins d’emploi du département se décline de la façon suivante : 23,1% à Blois, 20,4% à Vendôme et 17,4% à Romorantin.

LOIR-ET-CHER

LOIR-ET-CHER

SERVICES


projets de recrutement recrutements difficiles recrutements saisonniers

318

313

48,4% 77,1%

2,8% 73,3%

Serveurs de cafés, restaurants

(y compris commis)

523

15,7% 84,3%

22,2% 96,1%

15,5% 69,9%

11,9% 100%

54,2% 1%

Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles

Viticulteurs, arboriculteurs salariés, cueilleurs

Professionnels de l’animation socioculturelle

Maraîchers, horticulteurs salariés

Aides à domicile et aides ménagères

recrutements difficiles recrutements saisonniers

508 335 331

recrutements difficiles recrutements saisonniers

36,3% 26,9%

Ouvriers non qualifiés Aides, apprentis, de l’emballage et employés polyvalents manutentionnaires de cuisine

ĝ

26% 33,9%

62,9% 31,1%

Agents de Aides-soignants (médico-psycho, sécurité et de auxiliaire puériculture, surveillance, enquêteurs privés assistants médicaux…) et assimilés

189

163

156

139 133

48,5% 98,4%

73,4% 74,8%

46,6% 25%

0% 83,7%

33% 0%

Employés de l’hôtellerie

Cuisiniers

Employés de maison et personnels de ménage

Agents de services hospitaliers

Attachés commerciaux

(techniciens commerciaux en entreprise)

CONSTRUCTION

(animateurs et directeurs)

projets de recrutement

258 226 199

COMMERCE

614

projets de recrutement

AGRICULTURE & INDUSTRIE AGROALIMANTAIRE

Les métiers les plus recherchés dans le département

… et au sein de chaque bassin d’emploi du Loir-et-Cher 372

Agents de sécurité et de surveillance, enquêteurs privés et assimilés

161

Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles

388

279

131

Maraîchers, horticulteurs salariés

240

Professionnels de l'animation socioculturelle

Ouvriers non qualifiés emballage et manutention

249

Aides à domicile et aides ménagères Viticulteurs, arboriculteurs salariés, cueilleurs

230

117

Viticulteurs, arboriculteurs salariés, cueilleurs

203

Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles

89

212

Aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine

80

Serveurs de cafés, de restaurants (y compris commis)

Viticulteurs, arboriculteurs salariés, cueilleurs Maraîchers, horticulteurs salariés

85

Agents de services hospitaliers

75 LOIRET

48

49

SERVICES

Professionnels de l'animation socioculturelle

LOIR-ET-CHER

LOIR-ET-CHER

VENDÔME

ROMORANTIN

INDUSTRIE

BLOIS


projets de recrutement recrutements difficiles recrutements saisonniers

318

313

48,4% 77,1%

2,8% 73,3%

Serveurs de cafés, restaurants

(y compris commis)

523

15,7% 84,3%

22,2% 96,1%

15,5% 69,9%

11,9% 100%

54,2% 1%

Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles

Viticulteurs, arboriculteurs salariés, cueilleurs

Professionnels de l’animation socioculturelle

Maraîchers, horticulteurs salariés

Aides à domicile et aides ménagères

recrutements difficiles recrutements saisonniers

508 335 331

recrutements difficiles recrutements saisonniers

36,3% 26,9%

Ouvriers non qualifiés Aides, apprentis, de l’emballage et employés polyvalents manutentionnaires de cuisine

ĝ

26% 33,9%

62,9% 31,1%

Agents de Aides-soignants (médico-psycho, sécurité et de auxiliaire puériculture, surveillance, enquêteurs privés assistants médicaux…) et assimilés

189

163

156

139 133

48,5% 98,4%

73,4% 74,8%

46,6% 25%

0% 83,7%

33% 0%

Employés de l’hôtellerie

Cuisiniers

Employés de maison et personnels de ménage

Agents de services hospitaliers

Attachés commerciaux

(techniciens commerciaux en entreprise)

CONSTRUCTION

(animateurs et directeurs)

projets de recrutement

258 226 199

COMMERCE

614

projets de recrutement

AGRICULTURE & INDUSTRIE AGROALIMANTAIRE

Les métiers les plus recherchés dans le département

… et au sein de chaque bassin d’emploi du Loir-et-Cher 372

Agents de sécurité et de surveillance, enquêteurs privés et assimilés

161

Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles

388

279

131

Maraîchers, horticulteurs salariés

240

Professionnels de l'animation socioculturelle

Ouvriers non qualifiés emballage et manutention

249

Aides à domicile et aides ménagères Viticulteurs, arboriculteurs salariés, cueilleurs

230

117

Viticulteurs, arboriculteurs salariés, cueilleurs

203

Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles

89

212

Aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine

80

Serveurs de cafés, de restaurants (y compris commis)

Viticulteurs, arboriculteurs salariés, cueilleurs Maraîchers, horticulteurs salariés

85

Agents de services hospitaliers

75 LOIRET

48

49

SERVICES

Professionnels de l'animation socioculturelle

LOIR-ET-CHER

LOIR-ET-CHER

VENDÔME

ROMORANTIN

INDUSTRIE

BLOIS


Agriculture : un secteur qui recrute majoritairement des saisonniers Construction : 6 recrutements sur 10 jugés difficiles

17,3%

22,2%

CONSTRUCTION % de projets de recrutement saisonniers

Le département du Loir-et-Cher présente une part d’intentions d’embauche assorties de difficultés de 35,6%, soit 2,6 points au-dessous de la moyenne régionale.

33,5%

LOIR-ET-CHER

38%

INDUSTRIE MANUFACTURIÈRE

60,2% CONSTRUCTION

50

En 2015, la part des intentions d’embauche assorties de difficultés est la plus élevée dans le secteur de la construction avec 60,2% des recrutements concernés (51,5% au niveau régional, soit un écart de 8,7 points). Vient ensuite le secteur des services où, comme au niveau régional, 38% des projets de recrutement sont jugés difficiles.

Près de la moitié des projets de recrutement sont liés à une activité saisonnière En 2015, la proportion d’intentions d’embauche principalement liées à une activité saisonnière est de 49,3% dans le département du Loiret-Cher soit 9,8 points au-dessus de la moyenne régionale. Le bassin d’emploi de Vendôme enregistre le taux le plus élevé : 60,4% des projets sont à caractère saisonnier. Le bassin de Romorantin en compte 52,6% et celui de Blois, 43,5%.

LOIRET

% de projets de recrutement jugés difficiles

IAA ET AGRICULTURE

51

SERVICES

IAA ET AGRICULTURE

34,3%

SERVICES

LOIR-ET-CHER

27,1%

SERVICES

82,2%

INDUSTRIE

Le bassin de Blois enregistre 40,7% de projets de recrutement assortis de difficultés, soit 5,1 points de plus que la moyenne départementale. Les bassins d’emploi de Romorantin et de Vendôme en comptent respectivement 29,5% et 28,2%.

43,9%

CONSTRUCTION

Dans le département du Loiret-Cher, 49,3% des projets de recrutement en 2015 ont un caractère saisonnier. Cette caractéristique est très prononcée dans l’industrie agroalimentaire et l’agriculture (82,2%) et plus précisément dans l’agriculture où elle concerne 91,5% des intentions d’embauche. Les projets de recrutement sont saisonniers à 43,9% dans le commerce et à 43,1% dans les services.

43,1%

COMMERCE COMMERCE

INDUSTRIE MANUFACTURIÈRE

COMMERCE

AGRICULTURE & INDUSTRIE AGROALIMANTAIRE

Bassin de Blois : des recrutements jugés difficiles


Agriculture : un secteur qui recrute majoritairement des saisonniers Construction : 6 recrutements sur 10 jugés difficiles

17,3%

22,2%

CONSTRUCTION % de projets de recrutement saisonniers

Le département du Loir-et-Cher présente une part d’intentions d’embauche assorties de difficultés de 35,6%, soit 2,6 points au-dessous de la moyenne régionale.

33,5%

LOIR-ET-CHER

38%

INDUSTRIE MANUFACTURIÈRE

60,2% CONSTRUCTION

50

En 2015, la part des intentions d’embauche assorties de difficultés est la plus élevée dans le secteur de la construction avec 60,2% des recrutements concernés (51,5% au niveau régional, soit un écart de 8,7 points). Vient ensuite le secteur des services où, comme au niveau régional, 38% des projets de recrutement sont jugés difficiles.

Près de la moitié des projets de recrutement sont liés à une activité saisonnière En 2015, la proportion d’intentions d’embauche principalement liées à une activité saisonnière est de 49,3% dans le département du Loiret-Cher soit 9,8 points au-dessus de la moyenne régionale. Le bassin d’emploi de Vendôme enregistre le taux le plus élevé : 60,4% des projets sont à caractère saisonnier. Le bassin de Romorantin en compte 52,6% et celui de Blois, 43,5%.

LOIRET

% de projets de recrutement jugés difficiles

IAA ET AGRICULTURE

51

SERVICES

IAA ET AGRICULTURE

34,3%

SERVICES

LOIR-ET-CHER

27,1%

SERVICES

82,2%

INDUSTRIE

Le bassin de Blois enregistre 40,7% de projets de recrutement assortis de difficultés, soit 5,1 points de plus que la moyenne départementale. Les bassins d’emploi de Romorantin et de Vendôme en comptent respectivement 29,5% et 28,2%.

43,9%

CONSTRUCTION

Dans le département du Loiret-Cher, 49,3% des projets de recrutement en 2015 ont un caractère saisonnier. Cette caractéristique est très prononcée dans l’industrie agroalimentaire et l’agriculture (82,2%) et plus précisément dans l’agriculture où elle concerne 91,5% des intentions d’embauche. Les projets de recrutement sont saisonniers à 43,9% dans le commerce et à 43,1% dans les services.

43,1%

COMMERCE COMMERCE

INDUSTRIE MANUFACTURIÈRE

COMMERCE

AGRICULTURE & INDUSTRIE AGROALIMANTAIRE

Bassin de Blois : des recrutements jugés difficiles


projets de recrutement

Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles

Viticulteurs, arboriculteurs salariés, cueilleurs

sont déclarés difficiles par les employeurs

Professionnels de l’animation socioculturelle (animateurs et directeurs)

LOIR-ET-CHER

sont liés à une activité saisonnière

52

PROJETS DE RECRUTEMENT EN 2015

Dans le Loiret, le nombre de projets de recrutement enregistre une hausse de +4,7% en 2015 (-9,7% en 2014). Avec 19,2% d’établissements envisageant de recruter du personnel en 2015, le Loiret se place au même niveau que la moyenne régionale. 53

SERVICES

des établissements prévoient de recruter en 2015

Aides à domicile et aides ménagères

12 940

LOIRET

21,3%

Maraîchers, horticulteurs salariés

INDUSTRIE

49,3%

Loiret

CONSTRUCTION

35,6%

Top 5 des métiers

COMMERCE

7 767

AGRICULTURE & INDUSTRIE AGROALIMANTAIRE

L’essentiel…


projets de recrutement

Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles

Viticulteurs, arboriculteurs salariés, cueilleurs

sont déclarés difficiles par les employeurs

Professionnels de l’animation socioculturelle (animateurs et directeurs)

LOIR-ET-CHER

sont liés à une activité saisonnière

52

PROJETS DE RECRUTEMENT EN 2015

Dans le Loiret, le nombre de projets de recrutement enregistre une hausse de +4,7% en 2015 (-9,7% en 2014). Avec 19,2% d’établissements envisageant de recruter du personnel en 2015, le Loiret se place au même niveau que la moyenne régionale. 53

SERVICES

des établissements prévoient de recruter en 2015

Aides à domicile et aides ménagères

12 940

LOIRET

21,3%

Maraîchers, horticulteurs salariés

INDUSTRIE

49,3%

Loiret

CONSTRUCTION

35,6%

Top 5 des métiers

COMMERCE

7 767

AGRICULTURE & INDUSTRIE AGROALIMANTAIRE

L’essentiel…


Les entreprises de services devraient recruter massivement

8% INDUSTRIE MANUFACTURIÈRE

645

976

13% IAA ET AGRICULTURE

1 430

1 746

11% COMMERCE

8 143 CONSTRUCTION

5% CONSTRUCTION

COMMERCE

Moins de 2 entreprises sur 10 comptent embaucher dans le Loiret

AGRICULTURE & INDUSTRIE AGROALIMANTAIRE

Après une année 2014 en berne, les intentions d’embauche repartent à la hausse

63%

SERVICES

INDUSTRIE

L LOIRET

projets de recrutement concernent les services

54

L

’industrie agroalimentaire et l’agriculture regroupent 13% des intentions d’embauche du département avec près de 1 750 projets déclarés. L’agriculture génère à elle seule 1 290 projets de recrutement dont 73,7% sont liés à une activité saisonnière.

Au niveau régional, la part d’intentions d’embauche dans l’industrie agroalimentaire et l’agriculture est de 18%, soit 5 points de plus que dans le département (13%). Le commerce représente, comme dans la région CentreVal de Loire, 11% des projets de recrutement.

L’industrie manufacturière déclare 976 intentions d’embauche, soit 8% tandis que le secteur de la construction ne regroupe que 5% de l’ensemble des projets de recrutement du Loiret. LOIRET

8143

76% des intentions d’embauche du Loiret sont concentrées dans deux secteurs d’activités : 63% proviennent des services (contre 59% au niveau régional) et 13% de l’industrie agroalimentaire et agriculture.

55

SERVICES

a part des établissements recruteurs dans les bassins d’emploi du département se décline de la façon suivante : 20,9% à Orléans, 18,6% à Gien, 16,1% à Montargis et 14,7% à Pithiviers.


Les entreprises de services devraient recruter massivement

8% INDUSTRIE MANUFACTURIÈRE

645

976

13% IAA ET AGRICULTURE

1 430

1 746

11% COMMERCE

8 143 CONSTRUCTION

5% CONSTRUCTION

COMMERCE

Moins de 2 entreprises sur 10 comptent embaucher dans le Loiret

AGRICULTURE & INDUSTRIE AGROALIMANTAIRE

Après une année 2014 en berne, les intentions d’embauche repartent à la hausse

63%

SERVICES

INDUSTRIE

L LOIRET

projets de recrutement concernent les services

54

L

’industrie agroalimentaire et l’agriculture regroupent 13% des intentions d’embauche du département avec près de 1 750 projets déclarés. L’agriculture génère à elle seule 1 290 projets de recrutement dont 73,7% sont liés à une activité saisonnière.

Au niveau régional, la part d’intentions d’embauche dans l’industrie agroalimentaire et l’agriculture est de 18%, soit 5 points de plus que dans le département (13%). Le commerce représente, comme dans la région CentreVal de Loire, 11% des projets de recrutement.

L’industrie manufacturière déclare 976 intentions d’embauche, soit 8% tandis que le secteur de la construction ne regroupe que 5% de l’ensemble des projets de recrutement du Loiret. LOIRET

8143

76% des intentions d’embauche du Loiret sont concentrées dans deux secteurs d’activités : 63% proviennent des services (contre 59% au niveau régional) et 13% de l’industrie agroalimentaire et agriculture.

55

SERVICES

a part des établissements recruteurs dans les bassins d’emploi du département se décline de la façon suivante : 20,9% à Orléans, 18,6% à Gien, 16,1% à Montargis et 14,7% à Pithiviers.


projets de recrutement recrutements difficiles recrutements saisonniers

444

409

12,2% 84,9%

60,9% 30%

391 380 335 28,2% 18%

Professionnels de Aides, apprentis, Aides-soignants l’animation socioemployés polyvalents (médico-psycho, auxil. culturelle (animateurs de cuisine puériculture, assistants et directeurs)

660

611

14,9% 85,7%

21,4% 42,6%

95,3% 41,3%

Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles

Agents d’entretien de locaux

Aides à domicile et aides ménagères

projets de recrutement recrutements difficiles recrutements saisonniers

595 505 487

(y compris ATSEM)

12,2% 33,9%

26,9% 13,5%

Artistes

Ouvriers non qualifiés de l’emballage et manutentionnaires

recrutements difficiles recrutements saisonniers

ĝ

4,8% 11,3%

Maraîchers, horticulteurs salariés

Jardiniers salariés, paysagistes

M

313

299

291

32,9% 40,6%

41,6% 57,2%

43,4% 42,2%

50% 2,4%

22,1% 28%

Employés de libreservice

Serveurs de cafés, restaurants

Employés de maison et personnels de ménage

Attachés commerciaux

Vendeurs en habillement, accessoires et articles de luxe, sport, loisirs et culture

(y compris commis)

271 199 (techniciens commerciaux en entreprise)

CONSTRUCTION

(en musique, danse, spectacles, y compris professeurs d’art)

projets de recrutement

médicaux…)

50% 50%

COMMERCE



AGRICULTURE & INDUSTRIE AGROALIMANTAIRE

Les métiers les plus recherchés dans le département

… et au sein de chaque bassin d’emploi du Loiret ORLÉANS

MONTARGIS

Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles

211

Maraîchers, horticulteurs salariés

130

INDUSTRIE

GIEN

PITHIVIERS

Agents d'entretien de locaux (y compris ATSEM)

533

Ouvriers qualifiés magasinage et manutention

Jardiniers salariés, paysagistes

131

Aides à domicile et aides ménagères

80

123

Artistes (musique, danse, spectacles, y compris professeurs)

495

Employés de libre-service

62

111

Ouvriers non qualifiés emballage et manutention

385

Aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine

375

Ouvriers non qualifiés emballage et manutention

61

Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles Aides à domicile et aides ménagères

368

Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles

46

Ouvriers qualifiés maintenance en électricité et électronique

64

Employés de l'hôtellerie

64

Aides à domicile et aides ménagères

Professionnels de l'animation socioculturelle

62

Vendeurs habillement, articles de luxe, sport, loisirs, culture

83

88

LOIRET

LOIRET

56

57

SERVICES

173

Aides-soignants (médico-psycho., auxil. Puériculture…)


projets de recrutement recrutements difficiles recrutements saisonniers

444

409

12,2% 84,9%

60,9% 30%

391 380 335 28,2% 18%

Professionnels de Aides, apprentis, Aides-soignants l’animation socioemployés polyvalents (médico-psycho, auxil. culturelle (animateurs de cuisine puériculture, assistants et directeurs)

660

611

14,9% 85,7%

21,4% 42,6%

95,3% 41,3%

Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles

Agents d’entretien de locaux

Aides à domicile et aides ménagères

projets de recrutement recrutements difficiles recrutements saisonniers

595 505 487

(y compris ATSEM)

12,2% 33,9%

26,9% 13,5%

Artistes

Ouvriers non qualifiés de l’emballage et manutentionnaires

recrutements difficiles recrutements saisonniers

ĝ

4,8% 11,3%

Maraîchers, horticulteurs salariés

Jardiniers salariés, paysagistes

M

313

299

291

32,9% 40,6%

41,6% 57,2%

43,4% 42,2%

50% 2,4%

22,1% 28%

Employés de libreservice

Serveurs de cafés, restaurants

Employés de maison et personnels de ménage

Attachés commerciaux

Vendeurs en habillement, accessoires et articles de luxe, sport, loisirs et culture

(y compris commis)

271 199 (techniciens commerciaux en entreprise)

CONSTRUCTION

(en musique, danse, spectacles, y compris professeurs d’art)

projets de recrutement

médicaux…)

50% 50%

COMMERCE



AGRICULTURE & INDUSTRIE AGROALIMANTAIRE

Les métiers les plus recherchés dans le département

… et au sein de chaque bassin d’emploi du Loiret ORLÉANS

MONTARGIS

Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles

211

Maraîchers, horticulteurs salariés

130

INDUSTRIE

GIEN

PITHIVIERS

Agents d'entretien de locaux (y compris ATSEM)

533

Ouvriers qualifiés magasinage et manutention

Jardiniers salariés, paysagistes

131

Aides à domicile et aides ménagères

80

123

Artistes (musique, danse, spectacles, y compris professeurs)

495

Employés de libre-service

62

111

Ouvriers non qualifiés emballage et manutention

385

Aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine

375

Ouvriers non qualifiés emballage et manutention

61

Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles Aides à domicile et aides ménagères

368

Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles

46

Ouvriers qualifiés maintenance en électricité et électronique

64

Employés de l'hôtellerie

64

Aides à domicile et aides ménagères

Professionnels de l'animation socioculturelle

62

Vendeurs habillement, articles de luxe, sport, loisirs, culture

83

88

LOIRET

LOIRET

56

57

SERVICES

173

Aides-soignants (médico-psycho., auxil. Puériculture…)


Emplois saisonniers : le bassin de Gien 1er sur le département CONSTRUCTION

7,1%

10,9%

INDUSTRIE MANUFACTURIÈRE

27,3%

Le département du Loiret présente une part d’intentions d’embauche assorties de difficultés de 39,1%, soit 0,9 point au-dessus de la moyenne régionale. Le bassin de Gien enregistre 54,6% de projets de recrutement assortis de difficultés et celui de Montargis en compte 45,2%. Les bassins d’emploi de Pithiviers et d’Orléans se distinguent par des taux inférieurs à la moyenne départementale (respectivement 37,3% et 35,7%).

COMMERCE

43,1%

59,8% CONSTRUCTION

En 2015, la part des intentions d’embauche assorties de difficultés est la plus élevée dans le secteur de la construction avec 59,8% des recrutements concernés (51,5% au niveau régional, soit un écart de 8,3 points). Vient ensuite l’industrie manufacturière dans laquelle 43,3% des projets de recrutement sont jugés difficiles. C’est 6,5 points de plus qu’au niveau régional (36,8%).

59

SERVICES

COMMERCE

43,3%

En 2015, la proportion d’intentions d’embauche principalement liées à une activité saisonnière est de 30% dans le département du Loiret soit 9,5 points en-dessous de la moyenne régionale. Deux bassins d’emploi sur quatre présentent des taux supérieurs à la moyenne départementale : Gien avec 58,7% et Pithiviers avec 38,2% de projets saisonniers. Le bassin d’Orléans et de Montargis se situent en dessous du niveau départemental avec respectivement 26% et 25,5% de projets de recrutement à caractère saisonnier.

INDUSTRIE

INDUSTRIE MANUFACTURIÈRE

Près d’1/3 des projets de recrutement sont saisonniers dans le Loiret

LOIRET

LOIRET

IAA ET AGRICULTURE

Cette caractéristique est principalement marquée dans l’industrie agroalimentaire et l’agriculture où plus d’ 1 recrutement sur 2 a un caractère saisonnier. Cette proportion est cependant de 17,3 points inférieure à celle de la région (74,9%).

% de projets de recrutement jugés difficiles

58

57,6%

CONSTRUCTION

IAA ET AGRICULTURE

28,8%

Dans le département du Loiret, 30% des projets de recrutement en 2015 ont un caractère saisonnier.

SERVICES

37,3%

SERVICES COMMERCE

Près de 4 recrutements sur 10 sont jugés difficiles par les entreprises loirétaines

% de projets de recrutement saisonniers

34%

AGRICULTURE & INDUSTRIE AGROALIMANTAIRE

La construction, un secteur qui souffre d’un manque de main d’œuvre


Emplois saisonniers : le bassin de Gien 1er sur le département CONSTRUCTION

7,1%

10,9%

INDUSTRIE MANUFACTURIÈRE

27,3%

Le département du Loiret présente une part d’intentions d’embauche assorties de difficultés de 39,1%, soit 0,9 point au-dessus de la moyenne régionale. Le bassin de Gien enregistre 54,6% de projets de recrutement assortis de difficultés et celui de Montargis en compte 45,2%. Les bassins d’emploi de Pithiviers et d’Orléans se distinguent par des taux inférieurs à la moyenne départementale (respectivement 37,3% et 35,7%).

COMMERCE

43,1%

59,8% CONSTRUCTION

En 2015, la part des intentions d’embauche assorties de difficultés est la plus élevée dans le secteur de la construction avec 59,8% des recrutements concernés (51,5% au niveau régional, soit un écart de 8,3 points). Vient ensuite l’industrie manufacturière dans laquelle 43,3% des projets de recrutement sont jugés difficiles. C’est 6,5 points de plus qu’au niveau régional (36,8%).

59

SERVICES

COMMERCE

43,3%

En 2015, la proportion d’intentions d’embauche principalement liées à une activité saisonnière est de 30% dans le département du Loiret soit 9,5 points en-dessous de la moyenne régionale. Deux bassins d’emploi sur quatre présentent des taux supérieurs à la moyenne départementale : Gien avec 58,7% et Pithiviers avec 38,2% de projets saisonniers. Le bassin d’Orléans et de Montargis se situent en dessous du niveau départemental avec respectivement 26% et 25,5% de projets de recrutement à caractère saisonnier.

INDUSTRIE

INDUSTRIE MANUFACTURIÈRE

Près d’1/3 des projets de recrutement sont saisonniers dans le Loiret

LOIRET

LOIRET

IAA ET AGRICULTURE

Cette caractéristique est principalement marquée dans l’industrie agroalimentaire et l’agriculture où plus d’ 1 recrutement sur 2 a un caractère saisonnier. Cette proportion est cependant de 17,3 points inférieure à celle de la région (74,9%).

% de projets de recrutement jugés difficiles

58

57,6%

CONSTRUCTION

IAA ET AGRICULTURE

28,8%

Dans le département du Loiret, 30% des projets de recrutement en 2015 ont un caractère saisonnier.

SERVICES

37,3%

SERVICES COMMERCE

Près de 4 recrutements sur 10 sont jugés difficiles par les entreprises loirétaines

% de projets de recrutement saisonniers

34%

AGRICULTURE & INDUSTRIE AGROALIMANTAIRE

La construction, un secteur qui souffre d’un manque de main d’œuvre


projets de recrutement

Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles

Agents d’entretien de locaux (y compris ATSEM)

sont déclarés difficiles par les employeurs

Aides à domicile et aides ménagères

PLUS DE

9 500

CONSTRUCTION

39,1%

Agriculture et Industrie Agroalimentaire (IAA)

COMMERCE

12 940

Top 5 des métiers

AGRICULTURE & INDUSTRIE AGROALIMANTAIRE

L’essentiel…

PROJETS DE RECRUTEMENT ENVISAGÉS EN RÉGION CENTRE-VAL DE LOIRE

sont liés à une activité saisonnière

LOIRET LOIRET

des établissements prévoient de recruter en 2015

60

Artistes (en musique, danse, spectacles, y compris professeurs d’art)

Ouvriers non qualifiés de l’emballage et manutentionnaires

Plus de 9 500 recrutements sont envisagés en 2015 soit 18% du total des recrutements. En France, s’il y a une plus grande proportion d’établissements recruteurs dans ce secteur (28,1%), la proportion des recrutements est cependant moindre (13,8%).

SERVICES

19,2%

INDUSTRIE

30%



Sur l’ensemble de la région, les trois quarts de ces recrutements concernent des activités saisonnières, cette proportion allant jusqu’à 85% dans le Cher et l’Indre-et-Loire. 61


projets de recrutement

Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles

Agents d’entretien de locaux (y compris ATSEM)

sont déclarés difficiles par les employeurs

Aides à domicile et aides ménagères

PLUS DE

9 500

CONSTRUCTION

39,1%

Agriculture et Industrie Agroalimentaire (IAA)

COMMERCE

12 940

Top 5 des métiers

AGRICULTURE & INDUSTRIE AGROALIMANTAIRE

L’essentiel…

PROJETS DE RECRUTEMENT ENVISAGÉS EN RÉGION CENTRE-VAL DE LOIRE

sont liés à une activité saisonnière

LOIRET LOIRET

des établissements prévoient de recruter en 2015

60

Artistes (en musique, danse, spectacles, y compris professeurs d’art)

Ouvriers non qualifiés de l’emballage et manutentionnaires

Plus de 9 500 recrutements sont envisagés en 2015 soit 18% du total des recrutements. En France, s’il y a une plus grande proportion d’établissements recruteurs dans ce secteur (28,1%), la proportion des recrutements est cependant moindre (13,8%).

SERVICES

19,2%

INDUSTRIE

30%



Sur l’ensemble de la région, les trois quarts de ces recrutements concernent des activités saisonnières, cette proportion allant jusqu’à 85% dans le Cher et l’Indre-et-Loire. 61


AGRICULTURE & INDUSTRIE AGROALIMANTAIRE

AGRICULTURE & INDUSTRIE AGROALIMANTAIRE

Près du quart des entreprises agricoles et de l’IAA prévoient de recruter en 2015

Top 10 des métiers recherchés

26,7% 323

795

26

26,7%

nombre de recrutements prévus

323

26,6%

30,3%

11,5%

182 32,6%

323

32,6%

15%

23,2%

26,6%

145

27,4%

1 014

20,2% 350

341

20,2% 350

21% 341

16%

347

24,5% 537

17%

537

347

20%

20% 431

431

16,7%

16,7%

82

16,7%

82

16,7%

62

Maraîchers, horticulteurs salariés

Conducteurs d’engins agricoles ou forestiers

259

138

200

175

109

Ouvriers non qualifiés de l’emballage et manutentionnaires

Ouvriers non qualifiés des industries agroalimentaires

Ouvriers qualifiés des industries agroalimentaires

Éleveurs salariés

nombre de recrutements prévus

172

162

Dont non saisonniers

148

162

Vendeurs en produits alimentaires

Apprentis et ouvriers non qualifiés de l’alimentation

214 210 (hors viandes)

Ensemble des recrutements

Centre-Val de Loire

24,9%

Cher

21,7%

1 399

Eure-et-Loir

26,4%

1 467

9 585

Indre

18,1%

937

INDRE-ET-LOIRE

24,9%

2 276

Loir-et-Cher

29,2%

1 760

Loiret

28,1%

1 746

SERVICES

L’Indre-et-Loire : 1er département recruteur

Viticulteurs, arboriculteurs salariés, cueilleurs

(hors industries agroalimentaires)

158

% établissements recruteurs dans ce secteur

Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles

INDUSTRIE

158

93

287

95

233

194

Dont non saisonniers

7%

16% 24,5%

258

nombre de recrutements prévus

686

95

17%

233

25,2%

25,2%

7%

813

813

405

686

28,7%

28,7%

405

368

CONSTRUCTION

880

30,5% 28,1% 764 880 21%

30,5% 764

3 182 2 859 942 430

1 014

15%

27,4% 28,1%

145

36,4%

655

36,4%

655

Dont non saisonniers

182

323

795

26

23,2%

COMMERCE

30,3%

11,5%

63


AGRICULTURE & INDUSTRIE AGROALIMANTAIRE

AGRICULTURE & INDUSTRIE AGROALIMANTAIRE

Près du quart des entreprises agricoles et de l’IAA prévoient de recruter en 2015

Top 10 des métiers recherchés

26,7% 323

795

26

26,7%

nombre de recrutements prévus

323

26,6%

30,3%

11,5%

182 32,6%

323

32,6%

15%

23,2%

26,6%

145

27,4%

1 014

20,2% 350

341

20,2% 350

21% 341

16%

347

24,5% 537

17%

537

347

20%

20% 431

431

16,7%

16,7%

82

16,7%

82

16,7%

62

Maraîchers, horticulteurs salariés

Conducteurs d’engins agricoles ou forestiers

259

138

200

175

109

Ouvriers non qualifiés de l’emballage et manutentionnaires

Ouvriers non qualifiés des industries agroalimentaires

Ouvriers qualifiés des industries agroalimentaires

Éleveurs salariés

nombre de recrutements prévus

172

162

Dont non saisonniers

148

162

Vendeurs en produits alimentaires

Apprentis et ouvriers non qualifiés de l’alimentation

214 210 (hors viandes)

Ensemble des recrutements

Centre-Val de Loire

24,9%

Cher

21,7%

1 399

Eure-et-Loir

26,4%

1 467

9 585

Indre

18,1%

937

INDRE-ET-LOIRE

24,9%

2 276

Loir-et-Cher

29,2%

1 760

Loiret

28,1%

1 746

SERVICES

L’Indre-et-Loire : 1er département recruteur

Viticulteurs, arboriculteurs salariés, cueilleurs

(hors industries agroalimentaires)

158

% établissements recruteurs dans ce secteur

Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles

INDUSTRIE

158

93

287

95

233

194

Dont non saisonniers

7%

16% 24,5%

258

nombre de recrutements prévus

686

95

17%

233

25,2%

25,2%

7%

813

813

405

686

28,7%

28,7%

405

368

CONSTRUCTION

880

30,5% 28,1% 764 880 21%

30,5% 764

3 182 2 859 942 430

1 014

15%

27,4% 28,1%

145

36,4%

655

36,4%

655

Dont non saisonniers

182

323

795

26

23,2%

COMMERCE

30,3%

11,5%

63


AGRICULTURE & INDUSTRIE AGROALIMANTAIRE

AGRICULTURE & INDUSTRIE AGROALIMANTAIRE

Les métiers en tension

Les métiers saisonniers

parmi les métiers représentatifs*

parmi les métiers représentatifs*

COMMERCE CONSTRUCTION

recrutements envisagés % de recrutements jugés difficiles

104 430 210 162 214 942 61,5%

58,9%

39,6%

38,3%

36,9%

Bûcherons, élagueurs, sylviculteurs salariés et agents forestiers

Conducteurs d’engins agricoles ou forestiers

Éleveurs salariés

Apprentis et ouvriers non qualifiés de l’alimentation

Ouvriers qualifiés des industries agroalimentaires

Maraîchers, horticulteurs salariés

D 64

“l’Indre est le département qui enregistre la plus forte proportion de recrutements difficiles dans ce secteur.”

Au contraire, les recrutements sont jugés moins difficiles dans le Loir-etCher puisqu’ils représentent 27,1% des besoins en main d’œuvre. Plus de trois quarts des projets de recrutement liés aux métiers de la sylviculture sont jugés difficiles par les recruteurs. Par ailleurs, plus de 250 conducteurs d’engins agricoles ou forestiers seront difficiles à recruter sur l’année 2015.

3 182

942

430

91%

88,4%

79,4%

78,4%

Viticulteurs, arboriculteurs salariés, cueilleurs

Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles

Maraîchers, horticulteurs salariés

Conducteurs d’engins agricoles ou forestiers

(hors viandes)

Plus d’un recrutement sur 3 est jugé difficile par les recruteurs

S

ur l’ensemble de la région, le secteur de l’agriculture et de l’industrie agroalimentaire prévoit d’embaucher 7 175 saisonniers pour 2015 soit 75% des recrutements de ce secteur. 2 600 recrutements de viticulteurs, arboriculteurs ou cueilleurs sont envisagés de manière saisonnière sur l’ensemble de la région.

Dans la région, les besoins en main d’œuvre de techniciens et d’agents d’encadrement des exploitations s’expriment exclusivement de manière saisonnière.

7 175 emplois saisonniers seront à pourvoir en 2015 sur ce secteur

* Un métier est dit représentatif lorsque ses besoins en main d’œuvre atteignent au moins 1% des besoins du secteur régional.

65

SERVICES

ans le secteur de l’agriculture et de l’industrie agroalimentaire, 35,3% des projets de recrutement sont anticipés comme difficiles. Avec 56,1% de projets difficiles dans l’agriculture et l’industrie agroalimentaire,

(hors industries agroalimentaires)

2 859

% de recrutements saisonniers

INDUSTRIE

77,4%

recrutements envisagés


AGRICULTURE & INDUSTRIE AGROALIMANTAIRE

AGRICULTURE & INDUSTRIE AGROALIMANTAIRE

Les métiers en tension

Les métiers saisonniers

parmi les métiers représentatifs*

parmi les métiers représentatifs*

COMMERCE CONSTRUCTION

recrutements envisagés % de recrutements jugés difficiles

104 430 210 162 214 942 61,5%

58,9%

39,6%

38,3%

36,9%

Bûcherons, élagueurs, sylviculteurs salariés et agents forestiers

Conducteurs d’engins agricoles ou forestiers

Éleveurs salariés

Apprentis et ouvriers non qualifiés de l’alimentation

Ouvriers qualifiés des industries agroalimentaires

Maraîchers, horticulteurs salariés

D 64

“l’Indre est le département qui enregistre la plus forte proportion de recrutements difficiles dans ce secteur.”

Au contraire, les recrutements sont jugés moins difficiles dans le Loir-etCher puisqu’ils représentent 27,1% des besoins en main d’œuvre. Plus de trois quarts des projets de recrutement liés aux métiers de la sylviculture sont jugés difficiles par les recruteurs. Par ailleurs, plus de 250 conducteurs d’engins agricoles ou forestiers seront difficiles à recruter sur l’année 2015.

3 182

942

430

91%

88,4%

79,4%

78,4%

Viticulteurs, arboriculteurs salariés, cueilleurs

Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles

Maraîchers, horticulteurs salariés

Conducteurs d’engins agricoles ou forestiers

(hors viandes)

Plus d’un recrutement sur 3 est jugé difficile par les recruteurs

S

ur l’ensemble de la région, le secteur de l’agriculture et de l’industrie agroalimentaire prévoit d’embaucher 7 175 saisonniers pour 2015 soit 75% des recrutements de ce secteur. 2 600 recrutements de viticulteurs, arboriculteurs ou cueilleurs sont envisagés de manière saisonnière sur l’ensemble de la région.

Dans la région, les besoins en main d’œuvre de techniciens et d’agents d’encadrement des exploitations s’expriment exclusivement de manière saisonnière.

7 175 emplois saisonniers seront à pourvoir en 2015 sur ce secteur

* Un métier est dit représentatif lorsque ses besoins en main d’œuvre atteignent au moins 1% des besoins du secteur régional.

65

SERVICES

ans le secteur de l’agriculture et de l’industrie agroalimentaire, 35,3% des projets de recrutement sont anticipés comme difficiles. Avec 56,1% de projets difficiles dans l’agriculture et l’industrie agroalimentaire,

(hors industries agroalimentaires)

2 859

% de recrutements saisonniers

INDUSTRIE

77,4%

recrutements envisagés


AGRICULTURE & INDUSTRIE AGROALIMANTAIRE

L’essentiel…

projets de recrutement

COMMERCE

Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles

COMMERCE

9 585

Top 5 des métiers

PLUS DE

sont déclarés difficiles par les employeurs

Maraîchers, horticulteurs salariés

5 700

CONSTRUCTION

35,3%

Viticulteurs, arboriculteurs salariés, cueilleurs

PROJETS DE RECRUTEMENT ENVISAGÉS EN RÉGION CENTRE-VAL DE LOIRE

sont liés à une activité saisonnière

des établissements prévoient de recruter en 2015

66

Ouvriers non qualifiés de l’emballage et manutentionnaires

Pour la région Centre-Val de Loire, la proportion d’établissements du secteur du commerce qui prévoient de recruter s’établit à 15,6%. Ce sont plus de 5 737 recrutements qui sont envisagés soit 10,8% du total des prévisions d’embauche. Les établissements du commerce déclarent une baisse de plus de 500 besoins en main d’œuvre par rapport à l’année 2014. En France, le secteur du commerce présente un poids plus important : 18,2% d’établissements recruteurs et 12,1% des embauches prévues. L’Eure-et-Loir est le département de la région qui enregistre la plus forte proportion d’embauches dans le commerce avec un besoin en main d’œuvre sur quatre.

SERVICES

24,9%

Conducteurs d’engins agricoles ou forestiers

INDUSTRIE

75%

67


AGRICULTURE & INDUSTRIE AGROALIMANTAIRE

L’essentiel…

projets de recrutement

COMMERCE

Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles

COMMERCE

9 585

Top 5 des métiers

PLUS DE

sont déclarés difficiles par les employeurs

Maraîchers, horticulteurs salariés

5 700

CONSTRUCTION

35,3%

Viticulteurs, arboriculteurs salariés, cueilleurs

PROJETS DE RECRUTEMENT ENVISAGÉS EN RÉGION CENTRE-VAL DE LOIRE

sont liés à une activité saisonnière

des établissements prévoient de recruter en 2015

66

Ouvriers non qualifiés de l’emballage et manutentionnaires

Pour la région Centre-Val de Loire, la proportion d’établissements du secteur du commerce qui prévoient de recruter s’établit à 15,6%. Ce sont plus de 5 737 recrutements qui sont envisagés soit 10,8% du total des prévisions d’embauche. Les établissements du commerce déclarent une baisse de plus de 500 besoins en main d’œuvre par rapport à l’année 2014. En France, le secteur du commerce présente un poids plus important : 18,2% d’établissements recruteurs et 12,1% des embauches prévues. L’Eure-et-Loir est le département de la région qui enregistre la plus forte proportion d’embauches dans le commerce avec un besoin en main d’œuvre sur quatre.

SERVICES

24,9%

Conducteurs d’engins agricoles ou forestiers

INDUSTRIE

75%

67


Projets de recrutement 2015 : le commerce en recul

Top 10 des métiers les plus recherchés 30,7% 17%

3,5%

30,7%

540

66

629

17%

3,5%

130

14,2% 224

19,3%

7,2% 58

11,8% 294

58

10,8% 125

19,3%

290

Employés de libre-service

Caissiers, pompistes

Vendeurs en habillement, accessoires et articles de luxe, sport, loisirs et culture

Ouvriers non qualifiés de l’emballage et manutentionnaires

nombre de recrutements prévus

512

249

180

153

Dont non saisonniers

471

182

88

137

Commerciaux

(techniciens commerciaux en entreprise)

Vendeurs en ameublement, équipement du foyer, bricolage

Vendeurs en produits alimentaires

Ouvriers qualif. de la manutention

nombre de recrutements prévus

151

135

Dont non saisonniers

151

135

Mécaniciens et électroniciens de véhicules

Représentants auprès des particuliers

10,4% 28

8,7% 39

12,6%

14% 334

60

14% 334

8,7% 39

15,8%

15,8%

316

15,4%

316

55

15,4% 55

1,6%

1,6% 95

% établissements recruteurs dans ce secteur Centre-Val de Loire

15,6%

(y compris agents immobiliers non cadres)

Ensemble des recrutements 5 737

13,8%

460

EURE-ET-LOIR

20,2%

1 391

Indre

10,5%

449

Indre-et-Loire

17,7%

1 364

12%

643

15,2%

1 430

SERVICES

Cher

Loir-et-Cher

(caristes, préparateurs de commandes, magasiniers…)

INDUSTRIE

95

Loiret

421

42

28

63

60

68

299

14,3%

132 14,3%

10,4%

10,5% 12,6%

des établissements de l’Eure-etLoir recrutent dans le secteur du commerce

485

42

63

20,2%

Dont non saisonniers

391

132

10,5%

535

CONSTRUCTION

1 109

661

850

850

7,2% 19,1%

692

391

16,7%

14,7%

16,7%

11,8% 294 19,1%10,8% 1 109 125

948

14,7%

15,5%

156

224

130

156

21,7%

14,2%

15,5%

21,7%

540

66

nombre de recrutements prévus

COMMERCE

COMMERCE

629

69


Projets de recrutement 2015 : le commerce en recul

Top 10 des métiers les plus recherchés 30,7% 17%

3,5%

30,7%

540

66

629

17%

3,5%

130

14,2% 224

19,3%

7,2% 58

11,8% 294

58

10,8% 125

19,3%

290

Employés de libre-service

Caissiers, pompistes

Vendeurs en habillement, accessoires et articles de luxe, sport, loisirs et culture

Ouvriers non qualifiés de l’emballage et manutentionnaires

nombre de recrutements prévus

512

249

180

153

Dont non saisonniers

471

182

88

137

Commerciaux

(techniciens commerciaux en entreprise)

Vendeurs en ameublement, équipement du foyer, bricolage

Vendeurs en produits alimentaires

Ouvriers qualif. de la manutention

nombre de recrutements prévus

151

135

Dont non saisonniers

151

135

Mécaniciens et électroniciens de véhicules

Représentants auprès des particuliers

10,4% 28

8,7% 39

12,6%

14% 334

60

14% 334

8,7% 39

15,8%

15,8%

316

15,4%

316

55

15,4% 55

1,6%

1,6% 95

% établissements recruteurs dans ce secteur Centre-Val de Loire

15,6%

(y compris agents immobiliers non cadres)

Ensemble des recrutements 5 737

13,8%

460

EURE-ET-LOIR

20,2%

1 391

Indre

10,5%

449

Indre-et-Loire

17,7%

1 364

12%

643

15,2%

1 430

SERVICES

Cher

Loir-et-Cher

(caristes, préparateurs de commandes, magasiniers…)

INDUSTRIE

95

Loiret

421

42

28

63

60

68

299

14,3%

132 14,3%

10,4%

10,5% 12,6%

des établissements de l’Eure-etLoir recrutent dans le secteur du commerce

485

42

63

20,2%

Dont non saisonniers

391

132

10,5%

535

CONSTRUCTION

1 109

661

850

850

7,2% 19,1%

692

391

16,7%

14,7%

16,7%

11,8% 294 19,1%10,8% 1 109 125

948

14,7%

15,5%

156

224

130

156

21,7%

14,2%

15,5%

21,7%

540

66

nombre de recrutements prévus

COMMERCE

COMMERCE

629

69


Les métiers en tension

Les métiers saisonniers

parmi les métiers représentatifs*

COMMERCE

COMMERCE

parmi les métiers représentatifs*

e

76

151

512

135

recrutements envisagés

98

692

180

948

% de recrutements jugés difficiles

85%

81,3%

74,1%

57,2%

% de recrutements saisonniers

66,5%

56,8%

51,1%

48,8%

Ouvriers qualifiés de la maintenance en mécanique

Mécaniciens et électroniciens de véhicules

Commerciaux

Représentants auprès des particuliers (y

Vendeurs généralistes

Caissiers, pompistes

Vendeurs en produits alimentaires

Employés de libre-service

(techniciens commerciaux en entreprise)

#

compris agents immobiliers non cadres)

M

153

249

180

recrutements envisagés

535

59

661

% de recrutements jugés difficiles

54,3%

45%

38,1%

% de recrutements saisonniers

45,7%

42,8%

36,3%

Ouvriers qualifiés de la manutention

Vendeurs en ameublement, équipement du foyer, bricolage

Vendeurs en produits alimentaires

Ouvriers non qualifiés de l’emballage et manutentionnaires

Conducteurs et livreurs sur courte distance

Vendeurs en habillement, accessoires et articles de luxe, sport, loisirs et culture

P

our le commerce, en région Centre-Val de Loire, la proportion de projets d’embauche jugés difficiles est de 36,8% et concerne 2 100 recrutements potentiels.

70

36,8% des intentions d’embauche jugées difficiles par les recruteurs

S

ur l’ensemble des besoins en main d’œuvre déclarés, le secteur du commerce cherche à recruter 31,7% de saisonniers sur l’ensemble de la région. Cette proportion est plus élevée dans les départements du Loir-et-Cher (43,9%) et de l’Indre (42,7%).

De nombreuses intentions d’embauches de nature saisonnière se font dans les métiers de caissiers, vendeurs et employés de libre-service.

3 recrutements sur 10 sont liés à une activité saisonnière

* Un métier est dit représentatif lorsque ses besoins en main d’œuvre atteignent au moins 1% des besoins du secteur régional.

SERVICES

“C’est dans le département du Cher que les difficultés de recrutement sont les plus importantes avec plus de la moitié des recrutements.”

A l’inverse, les établissements du commerce de l’Indre-et-Loire anticipent moins de difficultés à recruter (28,2% des intentions d’embauche).

INDUSTRIE

recrutements envisagés

(caristes, préparateurs de commandes, magasiniers…)

CONSTRUCTION

recrutements envisagés

71


Les métiers en tension

Les métiers saisonniers

parmi les métiers représentatifs*

COMMERCE

COMMERCE

parmi les métiers représentatifs*

e

76

151

512

135

recrutements envisagés

98

692

180

948

% de recrutements jugés difficiles

85%

81,3%

74,1%

57,2%

% de recrutements saisonniers

66,5%

56,8%

51,1%

48,8%

Ouvriers qualifiés de la maintenance en mécanique

Mécaniciens et électroniciens de véhicules

Commerciaux

Représentants auprès des particuliers (y

Vendeurs généralistes

Caissiers, pompistes

Vendeurs en produits alimentaires

Employés de libre-service

(techniciens commerciaux en entreprise)

#

compris agents immobiliers non cadres)

M

153

249

180

recrutements envisagés

535

59

661

% de recrutements jugés difficiles

54,3%

45%

38,1%

% de recrutements saisonniers

45,7%

42,8%

36,3%

Ouvriers qualifiés de la manutention

Vendeurs en ameublement, équipement du foyer, bricolage

Vendeurs en produits alimentaires

Ouvriers non qualifiés de l’emballage et manutentionnaires

Conducteurs et livreurs sur courte distance

Vendeurs en habillement, accessoires et articles de luxe, sport, loisirs et culture

P

our le commerce, en région Centre-Val de Loire, la proportion de projets d’embauche jugés difficiles est de 36,8% et concerne 2 100 recrutements potentiels.

70

36,8% des intentions d’embauche jugées difficiles par les recruteurs

S

ur l’ensemble des besoins en main d’œuvre déclarés, le secteur du commerce cherche à recruter 31,7% de saisonniers sur l’ensemble de la région. Cette proportion est plus élevée dans les départements du Loir-et-Cher (43,9%) et de l’Indre (42,7%).

De nombreuses intentions d’embauches de nature saisonnière se font dans les métiers de caissiers, vendeurs et employés de libre-service.

3 recrutements sur 10 sont liés à une activité saisonnière

* Un métier est dit représentatif lorsque ses besoins en main d’œuvre atteignent au moins 1% des besoins du secteur régional.

SERVICES

“C’est dans le département du Cher que les difficultés de recrutement sont les plus importantes avec plus de la moitié des recrutements.”

A l’inverse, les établissements du commerce de l’Indre-et-Loire anticipent moins de difficultés à recruter (28,2% des intentions d’embauche).

INDUSTRIE

recrutements envisagés

(caristes, préparateurs de commandes, magasiniers…)

CONSTRUCTION

recrutements envisagés

71


L’essentiel…

COMMERCE

5 737

Top 5 des métiers

CONSTRUCTION

Employés de libre-service

projets de recrutement

sont déclarés difficiles par les employeurs

M Vendeurs en habillement, accessoires et articles de luxe, sport, loisirs et culture

sont liés à une activité saisonnière

des établissements prévoient de recruter en 2015

72

PROJETS DE RECRUTEMENT ENVISAGÉS EN RÉGION CENTRE-VAL DE LOIRE

Ouvriers non qualifiés de l’emballage et manutentionnaires

Commerciaux (techniciens commerciaux en entreprise)

12,3% des établissements de la construction en région Centre-Val de Loire déclarent au moins une intention d’embauche sur l’année 2015. Au total, ce secteur regroupe 2 174 projets de recrutement, en baisse de plus de 25% par rapport à 2014, soit 4,1% de l’ensemble des recrutements. Avec plus de 13% d’établissements recruteurs et plus de 600 projets d’embauche, les départements du Loiret et de l’Indre-et-Loire sont les plus dynamiques dans le secteur de la construction.

SERVICES

15,6%

2 000

INDUSTRIE

31,7%

PLUS DE

CONSTRUCTION

36,8%

Caissiers, pompistes

73


L’essentiel…

COMMERCE

5 737

Top 5 des métiers

CONSTRUCTION

Employés de libre-service

projets de recrutement

sont déclarés difficiles par les employeurs

M Vendeurs en habillement, accessoires et articles de luxe, sport, loisirs et culture

sont liés à une activité saisonnière

des établissements prévoient de recruter en 2015

72

PROJETS DE RECRUTEMENT ENVISAGÉS EN RÉGION CENTRE-VAL DE LOIRE

Ouvriers non qualifiés de l’emballage et manutentionnaires

Commerciaux (techniciens commerciaux en entreprise)

12,3% des établissements de la construction en région Centre-Val de Loire déclarent au moins une intention d’embauche sur l’année 2015. Au total, ce secteur regroupe 2 174 projets de recrutement, en baisse de plus de 25% par rapport à 2014, soit 4,1% de l’ensemble des recrutements. Avec plus de 13% d’établissements recruteurs et plus de 600 projets d’embauche, les départements du Loiret et de l’Indre-et-Loire sont les plus dynamiques dans le secteur de la construction.

SERVICES

15,6%

2 000

INDUSTRIE

31,7%

PLUS DE

CONSTRUCTION

36,8%

Caissiers, pompistes

73


Top 10 des métiers les plus recherchés

nombre de recrutements prévus

263

230

203 202

Dont non saisonniers

231

178

194

192

Ouvriers non qualifiés du gros œuvre du bâtiment

Ouvriers non qualifiés du second œuvre du bâtiment

Menuisiers et ouvriers de l’agencement et de l’isolation

Plombiers, chauffagistes

nombre de recrutements prévus

192

165

100

94

Dont non saisonniers

145

125

97

79

Ouvriers qualifiés de la peinture et de la finition du bâtiment

Électriciens du bâtiment

Couvreurs

Ouvriers qualifiés des travaux publics, du béton et de l’extraction

nombre de recrutements prévus

92

55

Dont non saisonniers

82

42

Maçons

Chefs de chantier, conducteurs de travaux (non cadres)

CONSTRUCTION

CONSTRUCTION

Dans la construction, des intentions d’embauche plus modérées en 2015

INDUSTRIE

% établissements recruteurs dans ce secteur

74

Centre-Val de Loire

12,3%

2 174

Cher

10,4%

225

Eure-et-Loir

10,3%

351

7,3%

66

INDRE-ET-LOIRE

14,8%

608

Loir-et-Cher

12,7%

279

LOIRET

13,6%

645

Indre

SERVICES

Indre-et-Loire et Loiret confirment cette année encore leur dynamisme

Ensemble des recrutements

75


Top 10 des métiers les plus recherchés

nombre de recrutements prévus

263

230

203 202

Dont non saisonniers

231

178

194

192

Ouvriers non qualifiés du gros œuvre du bâtiment

Ouvriers non qualifiés du second œuvre du bâtiment

Menuisiers et ouvriers de l’agencement et de l’isolation

Plombiers, chauffagistes

nombre de recrutements prévus

192

165

100

94

Dont non saisonniers

145

125

97

79

Ouvriers qualifiés de la peinture et de la finition du bâtiment

Électriciens du bâtiment

Couvreurs

Ouvriers qualifiés des travaux publics, du béton et de l’extraction

nombre de recrutements prévus

92

55

Dont non saisonniers

82

42

Maçons

Chefs de chantier, conducteurs de travaux (non cadres)

CONSTRUCTION

CONSTRUCTION

Dans la construction, des intentions d’embauche plus modérées en 2015

INDUSTRIE

% établissements recruteurs dans ce secteur

74

Centre-Val de Loire

12,3%

2 174

Cher

10,4%

225

Eure-et-Loir

10,3%

351

7,3%

66

INDRE-ET-LOIRE

14,8%

608

Loir-et-Cher

12,7%

279

LOIRET

13,6%

645

Indre

SERVICES

Indre-et-Loire et Loiret confirment cette année encore leur dynamisme

Ensemble des recrutements

75


Les métiers en tension

Les métiers saisonniers

parmi les métiers représentatifs*

recrutements envisagés

34

55

202

192

recrutements envisagés

26

50

192

165

% de recrutements jugés difficiles

100%

80,1%

68,9%

67,3%

% de recrutements saisonniers

47,6%

36,6%

24,4%

23,9%

Représentants auprès des particuliers

Chefs de chantier, conducteurs de travaux

Plombiers, chauffagistes

Ouvriers qualifiés de la peinture et de la finition du bâtiment

Ouvriers qualifiés de l’électricité et de l’électronique

Techniciens et chargés d’études du bâtiment et des travaux publics

Ouvriers qualifiés de la peinture et de la finition du bâtiment

Électriciens du bâtiment

(y compris agents immobiliers non cadres)

(non cadres)

(câbleurs, bobiniers…)

165

203

230

recrutements envisagés

35

55

230

94

% de recrutements jugés difficiles

61,6%

59,4%

55,1%

% de recrutements saisonniers

23,4%

22,8%

22,5%

15,9%

Électriciens du bâtiment

Menuisiers et ouvriers de l’agencement et de l’isolation

Ouvriers non qualifiés du second œuvre du bâtiment

Secrétaires bureautiques et assimilés

Chefs de chantier, conducteurs de travaux (non

Ouvriers non qualifiés du second œuvre du bâtiment

Ouvriers qualifiés des travaux publics, du béton et de l’extraction

(y compris secrétaires médicales)

cadres)

INDUSTRIE

recrutements envisagés

CONSTRUCTION

CONSTRUCTION

parmi les métiers représentatifs*

* Un métier est dit représentatif lorsque ses besoins en main d’œuvre atteignent au moins 1% des besoins du secteur régional.

P 76

“Les métiers de plombier, électricien, menuisier et les ouvriers du bâtiment connaissent des difficultés de recrutement importantes.”

Plus d’1 recrutement sur 2 est jugé difficile par les recruteurs

S

i la construction anticipe des difficultés de recrutement, ce secteur a, comme celui de l’industrie, peu recours aux saisonniers (13,2% des intentions d’embauche).

Peu d’emplois saisonniers dans ce secteur

SERVICES

our la région Centre-Val de Loire, c’est dans le secteur de la Construction que les difficultés de recrutement sont les plus importantes avec plus d’un projet sur deux. Les difficultés de recrutement sont encore plus importantes dans les départements du Cher (70,3%), du Loir-et-Cher (60,2%) et du Loiret (59,8%).

77


Les métiers en tension

Les métiers saisonniers

parmi les métiers représentatifs*

recrutements envisagés

34

55

202

192

recrutements envisagés

26

50

192

165

% de recrutements jugés difficiles

100%

80,1%

68,9%

67,3%

% de recrutements saisonniers

47,6%

36,6%

24,4%

23,9%

Représentants auprès des particuliers

Chefs de chantier, conducteurs de travaux

Plombiers, chauffagistes

Ouvriers qualifiés de la peinture et de la finition du bâtiment

Ouvriers qualifiés de l’électricité et de l’électronique

Techniciens et chargés d’études du bâtiment et des travaux publics

Ouvriers qualifiés de la peinture et de la finition du bâtiment

Électriciens du bâtiment

(y compris agents immobiliers non cadres)

(non cadres)

(câbleurs, bobiniers…)

165

203

230

recrutements envisagés

35

55

230

94

% de recrutements jugés difficiles

61,6%

59,4%

55,1%

% de recrutements saisonniers

23,4%

22,8%

22,5%

15,9%

Électriciens du bâtiment

Menuisiers et ouvriers de l’agencement et de l’isolation

Ouvriers non qualifiés du second œuvre du bâtiment

Secrétaires bureautiques et assimilés

Chefs de chantier, conducteurs de travaux (non

Ouvriers non qualifiés du second œuvre du bâtiment

Ouvriers qualifiés des travaux publics, du béton et de l’extraction

(y compris secrétaires médicales)

cadres)

INDUSTRIE

recrutements envisagés

CONSTRUCTION

CONSTRUCTION

parmi les métiers représentatifs*

* Un métier est dit représentatif lorsque ses besoins en main d’œuvre atteignent au moins 1% des besoins du secteur régional.

P 76

“Les métiers de plombier, électricien, menuisier et les ouvriers du bâtiment connaissent des difficultés de recrutement importantes.”

Plus d’1 recrutement sur 2 est jugé difficile par les recruteurs

S

i la construction anticipe des difficultés de recrutement, ce secteur a, comme celui de l’industrie, peu recours aux saisonniers (13,2% des intentions d’embauche).

Peu d’emplois saisonniers dans ce secteur

SERVICES

our la région Centre-Val de Loire, c’est dans le secteur de la Construction que les difficultés de recrutement sont les plus importantes avec plus d’un projet sur deux. Les difficultés de recrutement sont encore plus importantes dans les départements du Cher (70,3%), du Loir-et-Cher (60,2%) et du Loiret (59,8%).

77


L’essentiel…

2 174 projets de recrutement

CONSTRUCTION

51,5%

Top 5 des métiers

Ouvriers non qualifiés du gros œuvre du bâtiment

Ouvriers non qualifiés du second œuvre du bâtiment

sont déclarés difficiles par les employeurs

Menuisiers et ouvriers de l’agencement et de l’isolation

sont liés à une activité saisonnière

des établissements prévoient de recruter en 2015

78

4 100

PROJETS DE RECRUTEMENT ENVISAGÉS EN RÉGION CENTRE-VAL DE LOIRE

Plombiers, chauffagistes

Ouvriers qualifiés de la peinture et de la finition du bâtiment

Pour la région Centre-Val de Loire, la proportion d’établissements de l’industrie qui prévoient de recruter s’établit à 18,2%. Ce sont plus de 4 100 recrutements qui pourraient être réalisés, soit 7,7% du total des recrutements. Le secteur de l’industrie est plus dynamique que l’année 2014 avec 200 projets de recrutement supplémentaires. En France, s’il y a une plus grande proportion d’établissements recruteurs (19%), la proportion des recrutements dans l’industrie est cependant moindre avec 5,4% de l’ensemble des recrutements. C’est dans le Loiret qu’il y a le plus d’établissements recruteurs (19,8%) avec près de 1 000 projets de recrutement.

SERVICES

12,3%

PLUS DE

INDUSTRIE

13,2%

INDUSTRIE

79


L’essentiel…

2 174 projets de recrutement

CONSTRUCTION

51,5%

Top 5 des métiers

Ouvriers non qualifiés du gros œuvre du bâtiment

Ouvriers non qualifiés du second œuvre du bâtiment

sont déclarés difficiles par les employeurs

Menuisiers et ouvriers de l’agencement et de l’isolation

sont liés à une activité saisonnière

des établissements prévoient de recruter en 2015

78

4 100

PROJETS DE RECRUTEMENT ENVISAGÉS EN RÉGION CENTRE-VAL DE LOIRE

Plombiers, chauffagistes

Ouvriers qualifiés de la peinture et de la finition du bâtiment

Pour la région Centre-Val de Loire, la proportion d’établissements de l’industrie qui prévoient de recruter s’établit à 18,2%. Ce sont plus de 4 100 recrutements qui pourraient être réalisés, soit 7,7% du total des recrutements. Le secteur de l’industrie est plus dynamique que l’année 2014 avec 200 projets de recrutement supplémentaires. En France, s’il y a une plus grande proportion d’établissements recruteurs (19%), la proportion des recrutements dans l’industrie est cependant moindre avec 5,4% de l’ensemble des recrutements. C’est dans le Loiret qu’il y a le plus d’établissements recruteurs (19,8%) avec près de 1 000 projets de recrutement.

SERVICES

12,3%

PLUS DE

INDUSTRIE

13,2%

INDUSTRIE

79


Industrie : une hausse des besoins en main d’œuvre en 2015

Top 10 des métiers les plus recherchés

17,9% 177

21,2%

10,4%

334

74

17,9% 177

21,2%

10,4%

180

22,2%

601

424

12,1% 17,6% 287

140

98

140

14,6% 103

16,6%

18,4%

163

152

Techniciens et agents de maîtrise de la maintenance et de l’environnement

Ouvriers non qualifiés travaillant par enlèvement ou formage de métal

Monteurs, ajusteurs, contrôleurs et autres ouvriers qualifiés de la mécanique

Ingénieurs et cadres d’études, recherche et développement

154

149

136

149

90

60

Chaudronniers, tôliers, traceurs, serruriers, métalliers, forgerons

Ouvriers qualifiés des industries chimiques et plastiques

Ouvriers qualifiés de l’électricité et de l’électronique

Ouvriers non qualifiés des industries chimiques et plastiques

14,2%

20,8%

40

75

75

191

191

46

14,2% 14,1% 263

14,1% 263

20,8%

40

46

17,5%

17,5%

234

16,6%

234

16,6%

41

41

6,9%

nombre de recrutements prévus

119

117

Dont non saisonniers

106

113

Ouvriers qualifiés travaillant par enlèvement de métal

Techniciens des industries de process

(moulistes, usineurs...)

6,9%

141 123 (câbleurs, bobiniers…)

(interventions techniques)

INDUSTRIE

35

(industrie)

Dont non saisonniers

25,1%

25,1%

176 154

nombre de recrutements prévus

119

15,7%

INDUSTRIE

181

119

18,4%

98

15,7%

208

231

23,1%

16,6%

Dont non saisonniers

424

21,4%

12,1% 19,9%

181

231

23,1%

276

17,6% 287 19,9%14,6% 601 103

213

21,4%

12,9%

136

276

180

136

17%

22,2%

12,9%

17%

334

74

nombre de recrutements prévus

35

% établissements recruteurs dans ce secteur

80

Centre-Val de Loire

18,2%

4 102

Cher

16,7%

497

Eure-et-Loir

18,3%

721

Indre

14,6%

314

Indre-et-Loire

18,4%

929

Loir-et-Cher

18,4%

666

LOIRET

19,8%

976

SERVICES

Loiret, chef de file des départements qui recrutent

Ensemble des recrutements

81


Industrie : une hausse des besoins en main d’œuvre en 2015

Top 10 des métiers les plus recherchés

17,9% 177

21,2%

10,4%

334

74

17,9% 177

21,2%

10,4%

180

22,2%

601

424

12,1% 17,6% 287

140

98

140

14,6% 103

16,6%

18,4%

163

152

Techniciens et agents de maîtrise de la maintenance et de l’environnement

Ouvriers non qualifiés travaillant par enlèvement ou formage de métal

Monteurs, ajusteurs, contrôleurs et autres ouvriers qualifiés de la mécanique

Ingénieurs et cadres d’études, recherche et développement

154

149

136

149

90

60

Chaudronniers, tôliers, traceurs, serruriers, métalliers, forgerons

Ouvriers qualifiés des industries chimiques et plastiques

Ouvriers qualifiés de l’électricité et de l’électronique

Ouvriers non qualifiés des industries chimiques et plastiques

14,2%

20,8%

40

75

75

191

191

46

14,2% 14,1% 263

14,1% 263

20,8%

40

46

17,5%

17,5%

234

16,6%

234

16,6%

41

41

6,9%

nombre de recrutements prévus

119

117

Dont non saisonniers

106

113

Ouvriers qualifiés travaillant par enlèvement de métal

Techniciens des industries de process

(moulistes, usineurs...)

6,9%

141 123 (câbleurs, bobiniers…)

(interventions techniques)

INDUSTRIE

35

(industrie)

Dont non saisonniers

25,1%

25,1%

176 154

nombre de recrutements prévus

119

15,7%

INDUSTRIE

181

119

18,4%

98

15,7%

208

231

23,1%

16,6%

Dont non saisonniers

424

21,4%

12,1% 19,9%

181

231

23,1%

276

17,6% 287 19,9%14,6% 601 103

213

21,4%

12,9%

136

276

180

136

17%

22,2%

12,9%

17%

334

74

nombre de recrutements prévus

35

% établissements recruteurs dans ce secteur

80

Centre-Val de Loire

18,2%

4 102

Cher

16,7%

497

Eure-et-Loir

18,3%

721

Indre

14,6%

314

Indre-et-Loire

18,4%

929

Loir-et-Cher

18,4%

666

LOIRET

19,8%

976

SERVICES

Loiret, chef de file des départements qui recrutent

Ensemble des recrutements

81


Les métiers en tension

Les métiers saisonniers

parmi les métiers représentatifs*

parmi les métiers représentatifs*

K

j

recrutements envisagés

123

96

98

76

% de recrutements saisonniers

51%

47,1%

43,2%

39,7%

Techniciens en électricité et en électronique

Ouvriers non qualifiés du papier-carton et du bois

✴ recrutements envisagés

48

111

96

% de recrutements jugés difficiles

91,7%

82,5%

80,6%

79,7%

74,4%

Ouvriers qualifiés du travail du bois et de l’ameublement

Ouvriers qualifiés de la maintenance en électricité et en électronique

Soudeurs

Chaudronniers, tôliers, traceurs, serruriers, métalliers, forgerons

Techniciens et agents de maîtrise de la maintenance et de l’environnement

154 213

70

% de recrutements jugés difficiles

68,1%

63,3%

61,8%

47,9%

Ouvriers qualifiés travaillant par enlèvement de métal (moulistes,

Ouvriers qualifiés de la maintenance en mécanique

Ouvriers non qualifiés travaillant par enlèvement ou formage de métal

Ingénieurs et cadres d’études, recherche et développement

INDUSTRIE

119 usineurs...)

Dans l’industrie, sur l’ensemble des intentions de recrutements de la région, 40,9% sont jugées difficiles.

Le département de l’Indre connaît la situation la plus défavorable avec 47,5% de projets difficiles. 82

A l’inverse, la situation semble moins délicate dans le Loir-et-Cher avec un peu plus d’un tiers de projets jugés difficiles. Ce sont les métiers d’ouvriers qualifiés du travail du bois et de la maintenance en électricité et électronique qui risquent d’être les plus difficiles à recruter.

recrutements envisagés

141

63

48

48

60

% de recrutements saisonniers

36,1%

16,2%

16,1%

14,6%

13,2%

Ouvriers qualifiés de l’électricité et de l’électronique

Ouvriers de l’assainissement et du traitement des déchets

Ouvriers non qualifiés métallerie, serrurerie, montage

Ouvriers qualifiés du travail du bois et de l’ameublement

Secrétaires bureautiques et assimilés (y

(câbleurs, bobiniers…)

(industrie)

4 recrutements sur 10 sont jugés difficiles par les recruteurs

M

oins de 10% des projets de recrutement dans l’industrie sont de nature saisonnière pour la région. Les établissements industriels du Loiret-Cher envisagent plus de 22% de projets saisonniers parmi les besoins en main d’œuvre alors que, ceux de l’Indre-et-Loire, seulement 5,2%.

(y compris réparateurs)

compris secrétaires médicales)

Loir-et-Cher : 22% des projets de recrutements sont liés à une activité saisonnière

* Un métier est dit représentatif lorsque ses besoins en main d’œuvre atteignent au moins 1% des besoins du secteur régional.

SERVICES

“Cette proportion est en nette baisse par rapport à l’année dernière (-10,2 points).”

181 154

w

INDUSTRIE

recrutements envisagés

Ouvriers non Ouvriers non qualifiés qualifiés des du textile et du cuir (y industries chimiques compris blanchisserie industrielle) et plastiques

83


Les métiers en tension

Les métiers saisonniers

parmi les métiers représentatifs*

parmi les métiers représentatifs*

K

j

recrutements envisagés

123

96

98

76

% de recrutements saisonniers

51%

47,1%

43,2%

39,7%

Techniciens en électricité et en électronique

Ouvriers non qualifiés du papier-carton et du bois

✴ recrutements envisagés

48

111

96

% de recrutements jugés difficiles

91,7%

82,5%

80,6%

79,7%

74,4%

Ouvriers qualifiés du travail du bois et de l’ameublement

Ouvriers qualifiés de la maintenance en électricité et en électronique

Soudeurs

Chaudronniers, tôliers, traceurs, serruriers, métalliers, forgerons

Techniciens et agents de maîtrise de la maintenance et de l’environnement

154 213

70

% de recrutements jugés difficiles

68,1%

63,3%

61,8%

47,9%

Ouvriers qualifiés travaillant par enlèvement de métal (moulistes,

Ouvriers qualifiés de la maintenance en mécanique

Ouvriers non qualifiés travaillant par enlèvement ou formage de métal

Ingénieurs et cadres d’études, recherche et développement

INDUSTRIE

119 usineurs...)

Dans l’industrie, sur l’ensemble des intentions de recrutements de la région, 40,9% sont jugées difficiles.

Le département de l’Indre connaît la situation la plus défavorable avec 47,5% de projets difficiles. 82

A l’inverse, la situation semble moins délicate dans le Loir-et-Cher avec un peu plus d’un tiers de projets jugés difficiles. Ce sont les métiers d’ouvriers qualifiés du travail du bois et de la maintenance en électricité et électronique qui risquent d’être les plus difficiles à recruter.

recrutements envisagés

141

63

48

48

60

% de recrutements saisonniers

36,1%

16,2%

16,1%

14,6%

13,2%

Ouvriers qualifiés de l’électricité et de l’électronique

Ouvriers de l’assainissement et du traitement des déchets

Ouvriers non qualifiés métallerie, serrurerie, montage

Ouvriers qualifiés du travail du bois et de l’ameublement

Secrétaires bureautiques et assimilés (y

(câbleurs, bobiniers…)

(industrie)

4 recrutements sur 10 sont jugés difficiles par les recruteurs

M

oins de 10% des projets de recrutement dans l’industrie sont de nature saisonnière pour la région. Les établissements industriels du Loiret-Cher envisagent plus de 22% de projets saisonniers parmi les besoins en main d’œuvre alors que, ceux de l’Indre-et-Loire, seulement 5,2%.

(y compris réparateurs)

compris secrétaires médicales)

Loir-et-Cher : 22% des projets de recrutements sont liés à une activité saisonnière

* Un métier est dit représentatif lorsque ses besoins en main d’œuvre atteignent au moins 1% des besoins du secteur régional.

SERVICES

“Cette proportion est en nette baisse par rapport à l’année dernière (-10,2 points).”

181 154

w

INDUSTRIE

recrutements envisagés

Ouvriers non Ouvriers non qualifiés qualifiés des du textile et du cuir (y industries chimiques compris blanchisserie industrielle) et plastiques

83


L’essentiel…

4 102 projets de recrutement

40,9%

Top 5 des métiers

Techniciens et agents de maîtrise de la maintenance et de l’environnement

Ouvriers non qualifiés travaillant par enlèvement ou formage de métal

sont déclarés difficiles par les employeurs

Monteurs, ajusteurs, contrôleurs et autres ouvriers qualifiés de la mécanique

INDUSTRIE

9,6%

sont liés à une activité saisonnière

des établissements prévoient de recruter en 2015

84

PLUS DE

30 000

PROJETS DE RECRUTEMENT ENVISAGÉS EN RÉGION CENTRE-VAL DE LOIRE

Ingénieurs et cadres d’études, recherche et développement (industrie)

Chaudronniers, tôliers, traceurs, serruriers, métalliers, forgerons

Dans le secteur des services, la proportion d’établissements qui prévoient de recruter s’établit à 20,9% contre 19,2% sur l’ensemble des secteurs de la région. En particulier, plus d’un tiers des établissements de l’hébergement et de la restauration envisagent de recruter en 2015. Le secteur des services reste toujours le plus actif et prépondérant avec 59,4% des projets de recrutement. Les deux bassins d’emploi de Tours et d’Orléans rassemblent à eux deux 42,1% des intentions d’embauche du secteur.

SERVICES

18,2%

SERVICES

85


L’essentiel…

4 102 projets de recrutement

40,9%

Top 5 des métiers

Techniciens et agents de maîtrise de la maintenance et de l’environnement

Ouvriers non qualifiés travaillant par enlèvement ou formage de métal

sont déclarés difficiles par les employeurs

Monteurs, ajusteurs, contrôleurs et autres ouvriers qualifiés de la mécanique

INDUSTRIE

9,6%

sont liés à une activité saisonnière

des établissements prévoient de recruter en 2015

84

PLUS DE

30 000

PROJETS DE RECRUTEMENT ENVISAGÉS EN RÉGION CENTRE-VAL DE LOIRE

Ingénieurs et cadres d’études, recherche et développement (industrie)

Chaudronniers, tôliers, traceurs, serruriers, métalliers, forgerons

Dans le secteur des services, la proportion d’établissements qui prévoient de recruter s’établit à 20,9% contre 19,2% sur l’ensemble des secteurs de la région. En particulier, plus d’un tiers des établissements de l’hébergement et de la restauration envisagent de recruter en 2015. Le secteur des services reste toujours le plus actif et prépondérant avec 59,4% des projets de recrutement. Les deux bassins d’emploi de Tours et d’Orléans rassemblent à eux deux 42,1% des intentions d’embauche du secteur.

SERVICES

18,2%

SERVICES

85


Les services, un secteur d’avenir

Top 10 des métiers les plus recherchés

nombre de recrutements prévus Dont non saisonniers

3 344 2 250 1 706 1 691 804

1 421

Professionnels de l’animation socioculturelle

Aides à domicile, aides ménagères, travailleuses familiales

(animateurs et directeurs)

nombre de recrutements prévus Dont non saisonniers

86

En région CentreVal de Loire, près de 6 recrutements sur 10 concernent le secteur des services

Centre-Val de Loire

20,9%

1 255

Aides, apprentis, Agents d’entretien employés polyvalents de locaux (y compris ATSEM) de cuisine (y compris crêpes, pizzas, plonge …)

1 409 1 357 992

965

448

1 001

574

194

Serveurs de cafés, de restaurants et commis

Aides-soignants

Artistes, professeurs d’art (musique, danse,

Employés de l’hôtellerie

(aides médicopsychologiques, auxiliaires de puériculture, assistants médicaux…)

nombre de recrutements prévus

870

732

Dont non saisonniers

598

506

Employés de maison et personnels de ménage

Jardiniers salariés, paysagistes

spectacles)

Ensemble des recrutements 31 658

Cher

17,9%

2 922

Eure-et-Loir

19,0%

4 366

Indre

15,9%

2 042

Indre-et-Loire

23,9%

9 764

LOIR-ET-CHER

24,6%

4 420

Loiret

20,5%

8143

SERVICES

SERVICES

% établissements recruteurs dans ce secteur

1 016

87


Les services, un secteur d’avenir

Top 10 des métiers les plus recherchés

nombre de recrutements prévus Dont non saisonniers

3 344 2 250 1 706 1 691 804

1 421

Professionnels de l’animation socioculturelle

Aides à domicile, aides ménagères, travailleuses familiales

(animateurs et directeurs)

nombre de recrutements prévus Dont non saisonniers

86

En région CentreVal de Loire, près de 6 recrutements sur 10 concernent le secteur des services

Centre-Val de Loire

20,9%

1 255

Aides, apprentis, Agents d’entretien employés polyvalents de locaux (y compris ATSEM) de cuisine (y compris crêpes, pizzas, plonge …)

1 409 1 357 992

965

448

1 001

574

194

Serveurs de cafés, de restaurants et commis

Aides-soignants

Artistes, professeurs d’art (musique, danse,

Employés de l’hôtellerie

(aides médicopsychologiques, auxiliaires de puériculture, assistants médicaux…)

nombre de recrutements prévus

870

732

Dont non saisonniers

598

506

Employés de maison et personnels de ménage

Jardiniers salariés, paysagistes

spectacles)

Ensemble des recrutements 31 658

Cher

17,9%

2 922

Eure-et-Loir

19,0%

4 366

Indre

15,9%

2 042

Indre-et-Loire

23,9%

9 764

LOIR-ET-CHER

24,6%

4 420

Loiret

20,5%

8143

SERVICES

SERVICES

% établissements recruteurs dans ce secteur

1 016

87


Les métiers en tension

Les métiers saisonniers

parmi les métiers représentatifs*

parmi les métiers représentatifs*

≥ recrutements envisagés % de recrutements jugés difficiles

330 2 250 430

700 389

90,1%

72,6%

68,5%

68,1%

67,3%

Télévendeurs

Aides à domicile, aides ménagères, travailleuses familiales

Conducteurs routiers et grands routiers

Cuisiniers

Ingénieurs et cadres d’études, R et D en informatique, chefs de projets informatiques

recrutements envisagés

381

% de recrutements jugés difficiles

53,5%

52,2%

51,8%

51,2%

42,9%

Formateurs

Employés de l’hôtellerie

Serveurs de cafés, de restaurants et commis

Sportifs et animateurs sportifs

Aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine (y compris

(y compris moniteurs d’auto-école)

D SERVICES

88

“Le métier d’aide à domicile est le plus concerné avec plus de 1 600 projets jugés difficiles pour 2015.”

recrutements envisagés % de recrutements saisonniers

965 3 344 1 409 700 79,9%

76%

68,2%

54%

Employés de l’hôtellerie

Professionnels de l’animation socioculturelle

Serveurs de cafés, de restaurants et commis

Cuisiniers

(animateurs et directeurs)

recrutements envisagés

688

% de recrutements saisonniers

53,2%

42,1%

40,4%

36,9%

Agents de services hospitaliers

Artistes, professeurs d’art

Aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine (y

Aides à domicile, aides ménagères, travailleuses familiales

des intentions d’embauche sont jugées difficiles

992 1 706 2 250 (musique, danse, spectacles)

compris crêpes, pizzas, plonge …)

crêpes, pizzas, plonge)

38%



L

e Loir-et-Cher, l’Indre-etLoire et l’Indre envisagent des recrutements saisonniers plus importants que pour les autres départements de la région. Les intentions d’embauche dans l’hébergement et la restauration représentent 27,5% du total des projets de recrutement saisonniers.

Les professionnels de l’animation socioculturelle sont particulièrement recherchés pour des activités saisonnières.

Indre, Indre-etLoire et Loiret-Cher : les 3 départements qui embauchent le plus de saisonniers

* Un métier est dit représentatif lorsque ses besoins en main d’œuvre atteignent au moins 1% des besoins du secteur régional.

89

SERVICES

ans la région, 38% des intentions de recrutement sont jugées difficiles sur l’ensemble des services. Ainsi, plus de 12 000 projets d’embauche sont jugés difficiles par les recruteurs.

965 1 409 606 1 706


Les métiers en tension

Les métiers saisonniers

parmi les métiers représentatifs*

parmi les métiers représentatifs*

≥ recrutements envisagés % de recrutements jugés difficiles

330 2 250 430

700 389

90,1%

72,6%

68,5%

68,1%

67,3%

Télévendeurs

Aides à domicile, aides ménagères, travailleuses familiales

Conducteurs routiers et grands routiers

Cuisiniers

Ingénieurs et cadres d’études, R et D en informatique, chefs de projets informatiques

recrutements envisagés

381

% de recrutements jugés difficiles

53,5%

52,2%

51,8%

51,2%

42,9%

Formateurs

Employés de l’hôtellerie

Serveurs de cafés, de restaurants et commis

Sportifs et animateurs sportifs

Aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine (y compris

(y compris moniteurs d’auto-école)

D SERVICES

88

“Le métier d’aide à domicile est le plus concerné avec plus de 1 600 projets jugés difficiles pour 2015.”

recrutements envisagés % de recrutements saisonniers

965 3 344 1 409 700 79,9%

76%

68,2%

54%

Employés de l’hôtellerie

Professionnels de l’animation socioculturelle

Serveurs de cafés, de restaurants et commis

Cuisiniers

(animateurs et directeurs)

recrutements envisagés

688

% de recrutements saisonniers

53,2%

42,1%

40,4%

36,9%

Agents de services hospitaliers

Artistes, professeurs d’art

Aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine (y

Aides à domicile, aides ménagères, travailleuses familiales

des intentions d’embauche sont jugées difficiles

992 1 706 2 250 (musique, danse, spectacles)

compris crêpes, pizzas, plonge …)

crêpes, pizzas, plonge)

38%



L

e Loir-et-Cher, l’Indre-etLoire et l’Indre envisagent des recrutements saisonniers plus importants que pour les autres départements de la région. Les intentions d’embauche dans l’hébergement et la restauration représentent 27,5% du total des projets de recrutement saisonniers.

Les professionnels de l’animation socioculturelle sont particulièrement recherchés pour des activités saisonnières.

Indre, Indre-etLoire et Loiret-Cher : les 3 départements qui embauchent le plus de saisonniers

* Un métier est dit représentatif lorsque ses besoins en main d’œuvre atteignent au moins 1% des besoins du secteur régional.

89

SERVICES

ans la région, 38% des intentions de recrutement sont jugées difficiles sur l’ensemble des services. Ainsi, plus de 12 000 projets d’embauche sont jugés difficiles par les recruteurs.

965 1 409 606 1 706


L’essentiel…

31 658 projets de recrutement

38%

Top 5 des métiers

Professionnels de l’animation socioculturelle (animateurs et directeurs)

Aides à domicile, aides ménagères, travailleuses familiales

sont déclarés difficiles par les employeurs

Aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine (y compris crêpes, pizzas, plonge …)

35,9% sont liés à une activité saisonnière

SERVICES

des établissements prévoient de recruter en 2015

90

Serveurs de cafés, de restaurants et commis

SERVICES

20,9%

Agents d’entretien de locaux (y compris ATSEM)


L’essentiel…

31 658 projets de recrutement

38%

Top 5 des métiers

Professionnels de l’animation socioculturelle (animateurs et directeurs)

Aides à domicile, aides ménagères, travailleuses familiales

sont déclarés difficiles par les employeurs

Aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine (y compris crêpes, pizzas, plonge …)

35,9% sont liés à une activité saisonnière

SERVICES

des établissements prévoient de recruter en 2015

90

Serveurs de cafés, de restaurants et commis

SERVICES

20,9%

Agents d’entretien de locaux (y compris ATSEM)


bmo.pole-emploi.org !

Sur bmo.pole-emploi.org retrouvez les résultats de l’enquête BMO, et découvrez un nouvel outil dynamique vous permettant d’extraire vos propres données : • Accédez aux données de 2013 à 2015 : sur les secteurs, les métiers, les bassins d’emploi, les départements… • Créez sur-mesure des tableaux et des graphiques à l’aide des outils de data visualisation • Partagez-les sur les réseaux sociaux • Intégrez-les dans vos articles et publications • Accédez directement aux requêtes les plus fréquentes • Réalisez des extractions de données sous format Excel

PÔLE EMPLOI CENTRE-VAL DE LOIRE – 3A RUE PIERRE-GILLES DE GENNES – BÂT B – 45035 ORLÉANS CEDEX 1

www.pole-emploi-centre.fr

Directeur de la publication : Jean-Marc Vermorel – Réalisation : service Statistiques Etudes et Evaluation / service Communication - ISSN 2109-1552 • 07/2015 • crédits photos : fotolia • création : Com’ sur un nuage

NOUVEAUTÉ 2015 SUR

BMO 2015  
BMO 2015  

Pôle emploi Centre-Val de Loire publie, pour la septième année consécutive, les résultats de l’enquête sur les besoins en main d’œuvre en ré...

Advertisement