Issuu on Google+

[ n°4 ] Automne/hiver 2010 Printemps/été 2011

le mag

La magie des sommets toute l’année Rock on Snowboard Tour, Come On 4 Ski, Mondial du VTT, Mountain of Hell, Junior Foliz, 2 Alpes Poker Week, Freeride Attitude… la station vit toute l’année au rythme des rendez-vous festifs et sportifs.


[ sommaire ] ÉDITO

Micro ouvert à l’Office du Tourisme  Les news



p. 6

Un an d’actu en bref



© DR

D’abord, l’arrivée d’un nouvel actionnaire dans la société des remontées mécaniques, D.A.L., avec des projets de construction de nouvelles remontées ainsi que de nouvelles pistes, nous encourageant à continuer notre marche en avant, désir profond des habitants de nos deux communes, puis la création d’une communauté de communes Oisans qui devrait nous permettre d’être plus forts à l’avenir dans la promotion de notre massif et de pouvoir planifier les multiples évènements organisés par les uns et les autres.

p. 8



p. 10

Du côté des enfants : la Junior Foliz et autres semaines à thèmes 

p. 12

Ils ont marqué l’année Beaucoup de nouveautés cette saison 2010-2011 concernant aussi bien le plateau des Deux Alpes que les Chefs-lieux de Mont de Lans et Venosc.

p. 4

La station côté « free » : comment devient-on p. 14 à 19 Arthur Longo ?  Les 2 Alpes, La Planète du VTT alpin 

p. 20 à 26

Les 2 Alpes vues du ciel  p. 28 à 30

A un autre niveau, notons une belle avancée des travaux d’aménagement des trottoirs sur notre station qui amènent un plus tant esthétique que pratique ainsi que l’obtention d’une 4e étoile pour l’hôtel Chalet Mounier, récompense d’un travail tout entier dévoué à l’hôtellerie depuis des générations. Cette montée en gamme va pouvoir satisfaire une demande non négligeable d’hébergement de luxe.

Les spots préférés de la championne Marion Rolland 

p. 31 à 33

Comment obtient-on ses labels ? 

p. 34 à 35

L’abondance de neige ces deux derniers hivers nous promet, je l’espère, une troisième saison tout aussi généreuse, avec souhaitonsle un peu plus d’ensoleillement car neige et soleil sont le cocktail idéal d’un séjour réussi aux sports d’hiver.

Les coulisses de la Poker Week

p. 36 à 39



Bienvenue aux Deux Alpes et merci de votre fidélité. Sportivement

Que faire quand on ne skie pas ? 

p. 40 à 42

Jean-Noël Chalvin

Agenda



p. 44 à 48

Président de l’Office de tourisme des 2 Alpes

2 Alpes Connexion est réalisé par les Editions Le Dauphiné Libéré en collaboration avec l’Office de tourisme des 2 Alpes. Directeur de l’office de tourisme Gilles Vanheule Ont collaboré à ce numéro Cathy Baschenis, Jeanne Mounaut et Lucie Rolland Remerciements à toutes les personnes qui ont participé à l’élaboration de ce numéro Contacts : • Office de tourisme des 2 Alpes Maison des 2 Alpes - BP 7 - 38860 Les 2 Alpes - Tél. 04 76 79 22 00 - Fax 04 76 79 01 38 • Point information de Mont-de-Lans - Tél. 04 76 79 25 00 • Point information de Venosc - Tél. 04 76 79 26 41 • Centrale de réservation Pour réserver votre séjour : reservation@2alpes.com Tél. 04 76 79 24 38 - Fax 04 76 79 51 13 Les dates des manifestations peuvent être sujettes à modifications. La reproduction, même partielle, des articles et illustrations est interdite. Magazine gratuit. Ne peut être vendu. Document non contractuel.

Pratique Numéros et adresses utiles  p. 50

Les Éditions Le Dauphiné Libéré 38913 Veurey Cedex - Tél. 04 76 88 71 59. www.ledauphine.com Président directeur général Henri-Pierre Guilbert Rédacteur en Chef chargé du développement Patrick Peltier Directeur d’édition Georges Bosi Coordination éditoriale et rédaction Marion Morgana et Isabelle Gazania-Haas Régie publicitaire Publiprint Dauphiné 38913 Veurey Cedex - Tél. 04 76 88 71 31. Directeur général Antoine Reboul / Chef de produit Romain Béhar - Tél. 04 76 88 70 24. romain.behar@ledauphine.com / Chef de publicité Aurélien Bouclier - Tél. 04 76 88 70 22. aurelien.bouclier@ledauphine.com / Assistante commerciale Déborah Josserand - Tél. 04 76 88 71 12. deborah.josserand@ledauphine.com Maquette, réalisation et montage La Firma (Grenoble - 38) Imprimé en France Photo de couverture Bruno Longo

03


04

Chargés d’accueillir, de loger ou de distraire les vacanciers: ils sont au plus proche de leurs attentes. Quels regards portent Astrid, Sonia et Thierry sur les 2 Alpes? Portraits croisés.

Thierry, animateur

Sonia, agent de réservation surtout en été. Mais les préférences sont les mêmes : «Les touristes aiment en général loger aux pieds des pistes. L’hiver, les gens peuvent chausser leurs skis sitôt sortis de leur appartement ou de leur hôtel et l’été, ils sont à côté des sentiers de randonnée. » En intersaison, la station se vide peu à peu mais le travail ne ralentit pas pour Sonia qui se prépare au grand rush de l’hiver. « Durant cette saison, on a davantage de clients qui souhaitent reprendre le même logement que les années précédentes car ils ont leurs habitudes. C’est le signe que nous avons su répondre à leurs attentes.»

© Vincent Lozzi

Si elle n’est pas en contact direct avec sa clientèle, Sonia a su nouer des relations avec certains vacanciers à la recherche du logement idéal sur la station. «Quand ils sont contents de leur séjour, beaucoup reviennent d’une année sur l’autre, et c’est une de mes plus grandes satisfactions. » Depuis 2004, elle a constaté que globalement, les séjours se font plus courts,

Astrid, hôtesse d’accueil Toujours entre deux éclats de rire, cette Hollandaise installée aux 2 Alpes depuis 11 ans, est le premier sourire que les touristes découvrent en arrivant à l’office du tourisme. Et elle en a à revendre de la bonne humeur et de l’énergie, y compris durant la deuxième quinzaine de juillet et la première du mois d’août où l’équipe peut accueillir jusqu’à 35 personnes en une heure. «Il faut faire très court tout en étant complet dans ses réponses, explique Astrid, car les vacanciers veulent tout savoir en peu de temps sur le plan des pistes, les sentiers de VTT, les activités pour les enfants, les spots pour sortir le soir… » Le profil du touriste a changé en 5 ans. « En général, il a déjà pioché les informations dont il a besoin sur Internet et vient à l’Office du tourisme pour se faire confirmer des informations, être

rassuré parfois. De plus en plus, les gens ont besoin d’un accueil personnalisé. Certains reviennent d’ailleurs tous les jours.» C’est ce contact direct qu’elle préfère dans son travail ; « le secret pour être efficace, c’est une bonne écoute. » ajoute-t-elle. Une vraie disponibilité dont les touristes lui sont reconnaissants. « Je me rappelle d’un restaurateur lyonnais qui était tellement content de ses vacances dans la station qu’il m’a invitée à venir déjeuner dans son établissement. Je n’ai malheureusement jamais eu l’occasion de m’y rendre ! »

© Vincent Lozzi

© Vincent Lozzi

Micro ouvert à l’office de tourisme

[ actu ]

Depuis 15 ans qu’il est le « Monsieur Forme » des 2 Alpes, Thierry a constaté le passage progressif d’une animation sportive à une animation plus familiale. « Les gens goûtent de plus en plus à un sport avec leurs enfants et nous nous sommes adaptés ». Tennis de table, badminton, pétanque, course à pied, beach-volley, balade en forêt et soccer dans le sable… c’est ensemble que petits et grands passent leur journée aux 2 Alpes. Et ils sont nombreux. Ils étaient une centaine, par exemple, à se présenter à l’activité ping-pong cet été. Une affluence que Thierry et son collègue savent parfaitement gérer grâce aux nouvelles infrastructures - Amphibia - et en organisant des tournois selon les niveaux et les catégories d’âge. Autre évolution observée par Thierry : la fidélité des touristes. « De plus en plus, explique-t-il, les familles participent aux activités chaque jour de la semaine. Ils débutent par le réveil musculaire du matin, et c’est parti ensuite pour une journée de remise en forme. » Le sport ne fait plus peur à ceux qui associaient vacances au farniente, car les 2 Alpes ont su le mettre à la portée de tous.


[ actu ]

Les news

En plus de la nouvelle grotte de glace, des travaux ont débuté cet été sur les pistes aux 2 Alpes pour la réalisation des projets 2011. Tour d’horizon Une nouvelle grotte de glace sur le glacier des 2 Alpes 

© Vincent Lozzi

En 1993, naît une grotte de glace aux 2 Alpes. Conçue à 3400 mètres par 2 guides de haute montagne : Bernard Lambolez et Bruno Gardent, elle fait la joie des plus grands et des enfants pendant 17 ans. Aujourd’hui elle doit faire peau neuve. Changement de site et de décor, elle va être construite au pied du glacier à 3200 mètres face à l’arrivée de la télécabine du Jandri Express. C’est un travail harassant qui les attend car tout doit se faire à la force des bras. La réalisation de la nouvelle grotte de glace va se dérouler en plusieurs étapes, au printemps puis à l’automne cependant la première galerie a déjà été ouverte début juillet.

Nouvelle signalétique sur l’ensemble du domaine de ski des 2 Alpes

Le Télésiège du Sautet reliera le domaine de la Toura au secteur de la Fée.

La signalétique étant devenue obsolète et difficile à comprendre ou même illisible, la société Deux Alpes Loisirs a pris conseil auprès de l’agence Essor BVD. Ils ont travaillé ensemble sur la meilleure délimitation des secteurs, la signalisation des pistes la plus performante (les pistes prennent le nom de la remontée mécanique à laquelle elles accèdent), la qualité des matériaux utilisés (lisibles à 80 mètres) et le design des différents matériels. Concrètement, ce sont 500 flèches à installer, 160 poteaux d’intersection et une quinzaine de portiques (avec bandeaux électroniques défilants). 6 personnes travaillent sur ce chantier, qui représente un budget d’1 million d’euros et qui sera achevé pour l’hiver 2011.

Un nouveau télésiège 4 places fixe de 474M de longueur (dénivelé : 164M) drainant 2000 personnes à l’heure est réalisé par l’entreprise Pomagalski. Les travaux ont débuté le 15 juillet et se termineront à la Toussaint, soit 4 mois de travail pour un investissement de 2,7 millions d’euros. La dernière semaine d’août verra le montage des 7 pylônes, ensuite la gare motrice, les câbles, l’électricité et les essais fin octobre. Ce télésiège permettra l’accès plus facile au secteur de la Fée, un bel itinéraire…

Deux nouveaux catex

06

Les catex sont des déclencheurs d’avalanches assurant la sécurisation des pistes. Ce déclenchement se fait de façon manuelle depuis une tour. Ces 2 nouveaux catex sont sur le secteur de la Fée et du Thuit ; ainsi, toutes les pentes à risques seront sécurisées avec un système fiable et performant et plus sécuritaire pour les salariés de l’entreprise. Ces déclenchements permettent effectivement de ne pas exposer les pisteurs. Ces travaux représentent un coût de près de 700 000 euros.

© Bruno Longo


[ actu ]

Un an d’info

Mondial du VTT Free Raid classic VTT Mag

Mountain of Hell

3 463, c’est le nombre d’inscriptions aux différentes randonnées. 8 000 visiteurs étaient présents sur les stands malgré une météo capricieuse ! C’est l’événement des 2 Alpes à ne pas manquer. Les « riders » professionnels ont bluffé les spectateurs sur le Public Work. Dans une ambiance de chantier, sur un parcours « slopestyle » avec des modules géants et une nacelle suspendue à une grue, les pilotes ont réalisé des figures incroyables.

Marco Pantani Memorial Cycling

L’année dernière, les tournois Main Event et Satellites ont affiché complet avec 300 personnes chaque soir ! Le vainqueur 2010, Patrice Crochet, avait déjà participé à la première édition. Des figures emblématiques du poker étaient présentes, comme par exemple Thomas «Fougan» Fougeron ; Pascal dit «PP The Bandit» Perrault ; Lise «The Pink Lady» Vigezzi ; Slimam Mameche et Antoine Saout - 3e de la finale des World Series of Poker (lire notre reportage page 36).

Des panoramas grandioses tout au long du parcours, un club hongrois qui avait réalisé pour l’occasion des maillots à l’effigie de la course... La Marco Pantani Memorial Cycling restera gravée dans les mémoires. Nicolas Ougier était le grand vainqueur de l’édition 2010 (sur 502 inscriptions)… Qui va lui succéder cette année?

© Bruno Longo

Les 2 Alpes Poker Week

© Bruno Longo

© Gary Perkin

520 vététistes sont venus participer à la désormais incontournable Mountain of Hell et défier la montagne hors des sentiers battus. Un moment authentique et sauvage. Lors de la finale de l’édition précédente, les concurrents ont traversé le bar Le Maya… sous le regard ébahi du public ! Mais l’impressionnant départ en ligne du glacier, à 3 400 mètres d’altitude, restera le moment fort de la course.

Junior Foliz

© Vincent Lozzi

800 enfants ont participé l’année dernière à la Junior Foliz. Arts du cirque, créathèque, « lecturodrome »… Les petits et leurs familles ne savaient plus où donner de la tête ! Pour en savoir plus, rendez-vous à la page 12.

08

Une pensée pour M. René Faure qui nous a quittés en septembre 2010. Premier directeur de l’Office de Tourisme des 2 Alpes (directeur administratif technicien et sportif de la station) de novembre 1957 à décembre 1970 ; maire de Mont de Lans-Les 2 Alpes de 1965 à 1995. René Faure, il a été à l’origine, au développement et de l’organisation du tourisme aux 2 Alpes.

© DR

© Julia Sauerbronn

René Faure nous a quittés


[ actu ]

Ils ont fait la Une Sandrine Aubert : la moisson peut commencer

Marion Rolland : remonter la pente

010

La compétition, Marion est tombée dedans quand elle avait 5 ans. 24 ans plus tard, elle continue de courir en descente et en super G. Malheureusement, sa première et médiatique participation olympique - la saison dernière - ne lui aura rien rapporté d’autre qu’une blessure au genou dont elle se remet doucement. Membre de l’équipe de France depuis 12 ans, elle figure régulièrement dans les 10 premières en coupe du monde et se classe 9e au rang mondial en descente (lire page 31).

© Bruno Longo

© Bruno Longo

© Marion Morgana

© Bruno Longo

Membre de l’équipe de France féminine de ski alpin, Sandrine a passé son enfance aux 2 Alpes. Elle partageait son temps entre entraînements du ski-club, cours de judo, piano et école. Puis, la petite princesse s’est vite transformée en jeune prodige. Plus à l’aise sur les skis que sur les bancs de l’école, elle progresse à la vitesse grand V. Elle connaît sa première victoire en 1999, lorsqu’elle remporte la médaille d’or aux J.O. des jeunes. C’est le début d’une longue carrière sportive. La saison passée, l’athlète s’est brillamment illustrée en remportant quatre manches de coupe du monde en slalom (deux en Suisse, une en Suède et une en Croatie). Elle a également participé aux J.O. de Vancouver à Whistler Creekside, dans les catégories slalom - où elle s’est classée 5e - et super combiné (24e en descente). La saison précédente aux championnats du monde à Val d’Isère, Sandrine était arrivée 9e en super combiné. Á 28 ans et après une décennie de progression linéaire, l’heure des résultats et des premières grosses victoires a enfin sonné pour la 5e slalomeuse mondiale.

Jean-Baptiste Berlioux : la tête dans les nuages… les pieds aussi ! Jean-Baptiste Berlioux, 34 ans, connaît les 2 Alpes comme sa poche. Si l’enfant du pays parcourt le monde pour ses compétitions de parapente, il n’en a pas oublié sa station fétiche. Le pilote, qui fait partie de l’équipe de France, y a créé l’école de parapente Air 2 Alpes, au sein de laquelle il est moniteur. Le sportif est classé 19e mondial et 3e Français en parapente. L’année dernière, il est arrivé 14e en finale de coupe du monde. Jean-Ba a gagné cet été en Grèce son billet pour la finale de la coupe du monde, qui se déroulait à Denizli (Turquie) entre le 21 septembre et le 2 octobre.

Arthur Longo : une avalanche de talent La relève des 2 Alpes est assurée, et porte un nom d’ores et déjà connu dans le milieu sportif : Longo. Pas Jeannie, non, mais Arthur, le petit « rider » de 22 ans qui porte en lui tous les espoirs du snowboard français. C’est la saison dernière que le surfeur est entré dans la cour des grands, remportant en janvier une épreuve de la coupe du monde de half-pipe (au Canada), deux semaines avant de se lancer dans l’aventure olympique à Vancouver, où il a terminé 19e dans cette même discipline. L’avenir s’annonce donc prometteur pour le petit dernier de la station (voir notre dossier page 14).


[ actu ]

Les semaines à thème La Junior Foliz, le rendez-vous des enfants

© Romain Poyet

© Bruno Longo

La station des 2 Alpes a le label national « famille plus montagne », ce qui signifie un accueil et des prestations de qualité pour les familles. Les enfants y sont choyés. La preuve : du 25 au 29 avril, de 14 à 18 heures, ce sera la fête avec le festival Junior Foliz. Une semaine d’animations, d’ateliers et de spectacles pour les 6-12 ans et leurs parents. La mascotte, le bonhomme de neige, se mettra dans la peau d’un globe-trotter et donnera le la au festival… Avec lui, les enfants pourront parcourir les différents continents et prendre goût au voyage ! Le village changera sa décoration tous les jours, mettant à l’honneur la couleur thème de la journée ! Entre deux ateliers ou avant d’aller prendre son goûter, des jeux en libre accès seront installés pour que les enfants ne s’ennuient jamais… Et les parents non plus, puisque chaque après-midi, des spectacles ambulants viendront animer le village. Un « lecturodrôme » sera également mis en place. Et pour terminer la journée en beauté, plusieurs spectacles seront proposés. La Junior Foliz, c’est enfin un gros goûter de clôture le vendredi avec un cadeau surprise pour chaque enfant !

012

© Marion Morgana

© Marion Morgana

La station fait bouger votre été ! Clément, du cirque Gones (Nancy) et ses quatre compères participent à de nombreux festivals. Il était aussi présent en août dernier pour la semaine du cirque, un événement mis en place pour « redynamiser » la station. Les 2 Alpes a pour projet d’en faire toujours plus pour ses estivants. De cette ambition est née l’idée de créer chaque été une semaine spéciale dédiée à l’enfance, mais aussi à la famille. Pour cette première édition, ce sont des ateliers ouverts et libres pour les enfants et leurs parents qui permettaient de « découvrir le cirque de manière ludique et en famille ». Les parents, qui venaient au départ pour accompagner leurs petits, se sont finalement pris au jeu. C’est ce qui intéressait la compagnie, plus habituée à enseigner aux enfants seuls. Les ateliers se sont achevés par un spectacle de cirque d’un genre nouveau, mélangeant techniques circassiennes et jeu d’acteurs. « Pour nous c’est presque des vacances, et le cadre est super sympa », se réjouit Clément, qui reviendra certainement pour d’autres aventures. Si le thème de l’été 2011 n’a pas encore été décidé, la station, forte du succès de cette 1ère édition, assure que les festivités de l’an prochain seront au moins aussi réussies.


[ freeride ]

[ freeride ]

Comment devient-on

Arthur Longo ?

Derrière son visage de gamin, il a tout d’un grand… Un enfant des 2 Alpes en passe de devenir le roi du half-pipe, puisqu’il s’est classé 12e au classement mondial la saison passée dans la discipline. Mais comment en est-il arrivé là, Arthur ? Ce jeune prodige nous a raconté son parcours au cœur de sa station natale et du plus grand glacier skiable d’Europe avec, surtout, un snowpark de renommée internationale. Bref, tous les ingrédients pour cuisiner un champion aux petits oignons !

015

014

© Bruno Longo

© Bruno Longo

Par Marion Morgana


[ freeride ]

[ freeride ]

Conseils de pro pour débuter en beauté

Arthur, le petit « rider » qui monte, qui monte… Chez Arthur, la montagne, c’est une affaire de famille… Ce sont ses parents qui, avant qu’il ne voit le jour, ont fui Paris et son stress pour rejoindre les 2 Alpes et se rapprocher ainsi de la nature. Vélo, ski, alpinisme… l’endroit offre en effet plus de 80 activités différentes, été comme hiver ! Sportifs, M. et Mme Longo l’ont toujours soutenu dans sa carrière. Tel père, tel fils, Arthur a chaussé les spatules, et parallèlement sa première planche à l’âge de cinq ans. D’abord un jeu, auquel vient s’ajouter cinq ans plus tard la quête de médailles, avec ses premières compétitions. À 10 ans, le petit Arthur rentre dans l’arène et participe à son premier championnat de France (jeunes poussins). Petit à petit, il fait sa place dans le monde des « riders », jusqu’en 2007 où il décide de faire de son

sport préféré sa priorité. C’est à cette époque que les sponsors commencent à l’approcher. Après des débuts timides vient le temps du succès, des premières performances… « C’est venu naturellement », sourit le snowboarder. Son meilleur souvenir restera sa première grosse victoire dans une compétition majeure,  l’Arctic challenge à Oslo (Norvège), qu’il remporte haut la main en février 2009. Si son niveau augmente tranquillement, son leitmotiv n’a pas bougé d’un flocon : « J’ai juste envie de faire ce qui me plaît, tout en profitant de la nature qui m’entoure ». Simple et efficace. A 22 ans, le champion pense également à son avenir sur le plus long terme. Après un bac scientifique, il a attaqué il y a deux ans un IUT Technique de commercialisation, aménagé bien sûr, qu’il a tout de même dû interrompre cette année faute de temps…

Jeux Olympiques obligent ! Mais ce n’est que partie remise, car le jeune homme compte bien assurer ses arrières.

Carnet de voyage Passionné et curieux, il se décrit comme un touche à tout … « Même si je ne vais pas très loin dans ce que je fais, à part pour le snowboard », complète-t-il. Son truc du moment, c’est la guitare, qu’il est en train d’apprendre, entre deux vols en parapente, une partie de foot et les sorties entre copains. Il affectionne aussi le surf des mers, même s’il n’a pas le temps de s’y mettre sérieusement. Sans oublier les voyages… Avec un passeport dont les nombreux tampons feraient rougir les plus grands voyageurs, Arthur passe beaucoup de temps sur les routes, et pas n’importe lesquelles. Etats-Unis, Suisse, Autriche, Alaska (E.U)…

la liste de ses voyages est longue comme le bras, un bras de géant. Il était cet été en Nouvelle-Zélande, pour participer à un circuit pro TTR (un circuit international hors du cadre fédéral). Là-bas, il est allé perfectionner sa technique de « slopestyle ». Cette discipline, dont les pratiquants sont souvent comparés à des kamikazes - rapport à la prise de risque qu’elle induit - consiste à utiliser au mieux des modules placés sur la piste, tout en gardant sa vitesse. Rampes tremplins, et même parfois mobilier urbain… place à l’imagination !

Deux versants pour une montagne de talent Les vidéos qui tournent sur le Net retracent son parcours et ses exploits aux quatre coins de la planète. Surprenant de modestie et de discrétion, lorsque l’on se retrouve en face de lui, on n’a pas l’impression de rencontrer le fou de la glisse qu’exhibent

les nombreuses images de ses sponsors que sont Les 2 Alpes, Volcom, Vans, G-Shock et Electric (lunettes et masques). Autant dire qu’il est bien loti. Bref, Arthur, sous ses airs timides, cache bien son jeu. C’est la force tranquille. C’est sa fougue sur les pistes, alliée à sa prudence dans la vie, qui sont peut-être la clé de son succès. « Je reste toujours un petit cran en-dessous de la limite, j’avance lentement mais sûrement », livre-t-il. Et ça marche, puisque depuis ses débuts, il ne s’est jamais rien cassé ! Pas une fracture. Étonnant lorsque le simple fait de visionner ses vidéos donne déjà le tournis. « C’est peut être aussi l’appréhension qui me protège un peu »… Car le champion reste vigilent, rien n’est jamais acquis. Mais il est solide. Et pour cause : il mange sainement, s’étire, s’entraîne très régulièrement et sait lever le pied quand il le faut. « Souvent, on est sur la route, alors

3. « Ne pas aller jusqu’à l’usure » et pratiquer uniquement lorsque l’on en ressent l’envie. 4. Attaquer le plus tôt possible, privilégier la découverte. 5. Ne pas brûler les étapes et ne pas surestimer ses forces. Il faut se préparer physiquement et surtout, savoir se reposer. 6. Parce qu’il est important « de savoir ce qui se passe autour », pratiquer en musique n’est pas recommandé, surtout lorsque l’on débute sur une piste bondée. Un accident est vite arrivé. 7. Enfin, et c’est le mot d’ordre de notre champion : « se faire plaisir » et trouver l’équilibre qui est propre à chacun dans la pratique du snowboard. « Un bon apprentissage passe aussi par le rire, par tes copains qui se moquent de toi quand tu prends une gamelle ».

017

016

2. Prendre des cours, afin de partir sur de bonnes bases et ensuite pouvoir trouver sa propre technique. Le hic selon Arthur, c’est qu’il n’existe pas de Brevet d’État de moniteur de snowboard. Ce sont des moniteurs de ski qui se spécialisent « Il faut donc être bon skieur pour avoir ton diplôme de snow aujourd’hui », alors que ça ne va pas forcément de pair.

© Bruno Longo

© Bruno Longo

1. Un bon matériel est indispensable, ne pas hésiter à essayer plusieurs modèles, notamment pour les chaussures.


[ freeride ]

2010 

Mars : première participation aux X-Games à Tignes en « slopestyle » 17 février : première participation aux JO de Vancouver. Il termine 19e en « half-pipe ». 30 janvier : vainqueur de l’épreuve de coupe du monde de « half-pipe » de Calgary (Canada). 7 janvier : 29e de l’épreuve de coupe du monde de « half-pipe » à Kreischberg (Autriche).

2009 

13e au classement Swatch TTR World Snowboard Tour. 5 novembre : 16e de l’épreuve de coupe du monde de « half-pipe » à Saas Fee (Suisse). 21 février : Arthur gagne l’Arctic challenge (épreuve six étoiles du circuit pro TTR) à Oslo (Norvège). Il est le premier Français à remporter l’épreuve mythique. Du 4 au 8 février : Arthur remporte le Camps Open 2009 à Crans Montana (Suisse). 5 avril : 3e aux championnats de France de « half-pipe » à Risoul.

il est très important de savoir se reposer ». Même si depuis juillet dernier il « n’a pas arrêté », il sait où sont ses limites. Cela il l’a appris avec les années : la jugeote et l’expérience sont ses meilleures conseillères. Même s’il n’aime pas se vanter, il est réaliste sur sa progression, et avoue avoir acquis, au fil des années, « une technique assez précise ».

De la neige été comme hiver ? Si quand vient le soleil et la chaleur, il aime s’exiler dans l’hémisphère sud, qui offre de meilleures conditions pour parfaire son entraînement, il n’en oublie pas pour autant les 2 Alpes, qui reste pour lui la station numéro 1. Mais il reconnaît volontiers que « plus on voyage, plus on se rend compte qu’en France, et notamment aux 2 Alpes, on est bien loti. Je trouve que les montagnes sont spécialement belles ». C’est pourquoi il aime profiter du glacier et de son snowpark de 18 hectares au début de l’été, quand le gros des touristes n’est pas encore là.

La station accueille chaque été quelque 3 000 amateurs de glisse du monde entier par jour, les Italiens les premiers. Elle a toujours favorisé le développement des sports de glisse « alternatifs ». Pour la petite histoire, c’est aux 2 Alpes que les snowboarders ont pu, pour la première fois, utiliser toutes les remontées mécaniques, y compris les téléskis. Très axée sur les sports « free », il s’y organise toute l’année des événements festifs de référence en la matière, le Rock on Snowboard Tour et le Come on Four Ski à l’automne.

De janvier à décembre, le climat offre à Arthur Longo la possibilité de faire des vidéos de qualité, chose à laquelle il se consacre plus l’été, les conditions étant idéales. « L’hiver, on est beaucoup plus tributaires de la météo », précise-t-il. La station, véritable berceau de champions, lui offre les conditions optimums pour progresser toute l’année… L’ensemble du domaine, ouvert de novembre à avril (et pendant les vacances de la Toussaint), comprend 225 kilomètres de pistes pour une glisse entre 1 300 et 3 600 mètres d’altitudes. « Au niveau du snowpark, c’est bien entretenu et il y a vraiment de quoi se faire plaisir, été comme hiver. Depuis peu, on a un half pipe aux dimensions olympiques, ce qui me permet de m’entraîner à la maison ! », se réjouit le jeune prodige. Ce n’est pas un

2. Pour les fixations, Arthur recommande la méthode « à l’ancienne » : celles avec des sangles que l’on resserre… pas de risque de déchausser avec ça. Le snowboarder privilégie le matériel souple, pour un meilleur ressenti. 3. Pour les chaussures, le confort est un critère déterminant. « Moi j’ai commencé avec des chaussures de ski », se souvient Arthur, le sourire aux lèvres… Avec le large choix disponible aujourd’hui, plus besoin de souffrir pour être un surfeur !

hasard s’il se sent si bien dans sa station qu’il appelle « maison ».

2010 la révélation, 2011… la consécration ? « Cet hiver avant la coupe, j’ai enchaîné les périodes pas terribles… Mais ça apprend à perdre ! ». Malgré son jeune âge, Arthur semble avoir le recul nécessaire pour apprendre de ses échecs. Et il l’a brillamment démontré en remportant l’épreuve de coupe du monde de « half-pipe » de Calgary, fin janvier. Le mois suivant, il participait à ses premiers JO, et se classait 19e dans cette même discipline… La consécration n’est pas loin. Elle viendra peut-être, on l’espère, lors des prochains championnats du monde qui auront lieu en janvier prochain à La Molina (Espagne). Pour avancer, le « rider » prend comme modèle Guillaume Chastagnol, l’un des rares

24 octobre : 3e en coupe d’Europe de half-pipe à Saas Fee (Suisse).

2007 

Arthur Longo, parrainé par Mathieu Crépel, est couronné Étoile de l’année 2007 à La Plagne lors des Etoiles du Sport, qui rassemblent l’élite du sport français.

CLASSEMENT ACTUEL

snowboardeurs à avoir réussi un 1080° en compétition (et qui a notamment participé aux JO de Nagano). Il reste l’un des sportifs français les plus titrés, et se consacre aujourd’hui à un autre style de glisse : le « snowkite » (l’utilisation d’une voile de traction avec un snowboard ou des skis). En dehors de nos frontières, c’est Terje Haakonsen - champion norvégien - qui a dominé le milieu du snowboard freestyle dans les années 1990, qui donne des frissons à Arthur. Et, bien sûr, son « frère » de glisse reste son voisin Mathieu Crépel, qui l’a beaucoup aidé « à faire sa place ». Espérons que sa planche et sa carrière restent dans les traces de ces trois références du monde de la glisse.

4. Les vêtements doivent être chauds, et surtout étanches… Le vent et les - 20° en haut des cimes en découragent plus d’un. Mieux vaut donc être paré ! 5. Agrémenter sa tenue de dompteur des neiges par quelques protections, ça n’est pas du luxe, surtout lorsque l’on débute. Le plus important : le casque, qui peut être porté par dessus un bonnet. Protéger le dos et le coccyx, premières accusatrices des chutes, peut aussi s’avérer plus qu’utile. « Quand tu tombes, même à l’arrêt, tu peux vite te faire mal ! » rappelle le jeune talent. Alors, sur les pistes, gare à vos fesses… Coudières et genouillères sont enfin un bon complément, d’autant qu’elles ne pèsent pas lourd. Note : De nombreux magasins de sports proposent à la location, été comme hiver, du matériel varié et de qualité. Alors n’hésitez pas à tester avant de faire votre choix !

019

© Bruno Longo

e

018

1. Choisir une planche à la bonne taille, c’est-à-dire qui arrive à peu près au niveau du menton. Pour débuter elle doit aussi être « tolérante », pas très nerveuse.

Le soleil des Alpes

2008 

56 au classement général - avec 1 200 points - de la Fédération internationale de ski (Fis). 12e en half-pipe (avec 1 200 points).

Bien choisir son matériel

© Bruno Longo

ITINÉRAIRE D’UN ESPOIR DE LA GLISSE

[ freeride ]


[ VTT ]

[ VTT ]

Les 2 Alpes,

Les 2 Alpes ont compris très tôt le potentiel touristique et économique du VTT alpin. Devenue un spot très couru de descente free ride, la station a conquis les aficionados du genre par l’ampleur de ses versants et la diversité de ses itinéraires. Retour sur une belle aventure avec l’association Choucas Bikers, le responsable des pistes Vincent Roz, le rédacteur en chef de « VTT Mag », Vincent Ranchoux et Mike Hannah, le champion. Par Isabele Gazania-Haas

021

020

la Planète du VTT alpin

© Gary Perkin


[ VTT ]

[ VTT ]

© DR

« Les pistes doivent être impeccables »

Vincent Roz

« Le premier métier de Deux Alpes Loisirs est de monter les gens en altitude via les remontées mécaniques, explique Vincent Roz, responsable VTT dans la société, la société de remontées mécaniques, et le mien est de gérer leur descente via les pistes de

actions mécaniques – pelles araignées qui sont efficaces dans n’importe quel degré de pente, le travail au GPS – ou à la main. « Pour les pistes destinées aux débutants, précise Vincent, il faut maintenir une certaine largeur de la piste et un faible degré de pente ». Seconde étape : mettre à disposition des aficionados depuis 2005 un terrain ludique, le bike park. Situé au centre de la station, il est desservi par le téléski des Lutins. On y retrouve souvent des riders de renommée, des démonstrations et des spectacles ahurissants. Enfin, Vincent et son équipe assurent un parfait balisage des pistes-en tout 126 kilomètres-, avec le même code couleur que pour le ski : 3 pistes vertes, 7 bleues, 6 rouges et 4 noires. Et pour les itinéraires type cross country : 1 bleue, 3 rouges, et une noire.

©Monica Dalmasso

VTT. » Une nouvelle profession qui évolue chaque année pour ce moniteur diplômé de VTT depuis qu’Henri Brac de la Perrière, président de la société, a initié avec les Choucas Bikers l’aventure du VTT aux 2 Alpes il y a 8 ans. Car on ne badine pas avec la sécurité et la fréquentation étant exponentielle, le défi consiste à assurer l’infaillibilité des pistes. Ce qui lui prend cinq mois par an. « L’année dernière, nous avons enregistré 276 000 passages aux remontées mécaniques, contre 20 000 il y a 8 ans. » Autre chiffre significatif : l’augmentation de 400% de la fréquentation entre 2003 et 2004. Certes, cette augmentation s’est infléchie depuis, mais elle poursuit son ascension chaque année. Première mission de Vincent : assurer l’intégration des 21 pistes de VTT au paysage, et il y a du travail : 20 pistes et 6 itinéraires. On regazonne les abords, on intervient sur les pistes abîmées par des

Les Choucas Bikers « quand on y a goûté, on ne peut plus s’en passer. » Et puis, quel accro du VTT bouderait un tel domaine avec 126 km de pistes (voir encadré) doté d’un système de remontées mécaniques hors pair ? « Ici, dit Cédric Chalvin, les pistes sont bien pensées et bien préparées… » (lire page 22). Pour ceux qui skient l’hiver, c’est le même principe. On accroche son VTT au télésiège au lieu d’avoir ses skis aux pieds, et on troque la descente sur sol sec contre celle sur la neige. Et les pistes ont le même code couleur. Le VTT est une « nouvelle glisse qu’on ne peut pas se permettre l’hiver », renchérit Nicolas Cassegrain. Avec le VTT, on goûte aux joies de la glisse l’été sans s’interroger sur la qualité de la neige du glacier. Et puis « le VTT nous permet d’aller où l’on ne peut pas se rendre à pied », renchérit Cédric Chalvin, qui a ramassé la veille des myrtilles avec un groupe de vététistes. « Le VTT en famille est en effet un des vecteurs essentiels de cette activité, précise Cédric Chalvin, fondateur de Choucas Kids. D’autant que le matériel a beaucoup évolué en matière de sécurité. Tout est fait aujourd’hui par les fabricants pour faciliter l’apprentissage de ce sport. Les vélos sont aujourd’hui notamment plus légers. C’est l’idéal pour faire du VTT aux 2 Alpes où il y a principalement de la descente. » Du coup, le VTT devient le « ticket vendeur » de l’été aux 2 Alpes, dixit Cédric Chalvin.

Le domaine  • 1 domaine typé descente avec un dénivelé : de 3 200 à 900 m • 126 km de pistes, 21 pistes dédiées à la seule pratique du VTT • 10 remontées mécaniques sont équipées pour le transport des vététistes • 21 € la journée pour profiter de 10 remontées mécaniques • 1 bike park composé d’un four cross, de passerelles & North Shore (VTT extrême), walls, tables et lignes de dirt. • 4 stations de lavage : Vallée Blanche, Diable, Venosc et centre station. • 1 chrono de descente chaque semaine sur la piste des Lutins à partir de 8 ans (équipements de protection nécessaires). • 5 écoles : école de VTT MCF (moniteurs cyclistes de France), bureau des guides des 2 Alpes, UCPA et Jacques Sport 2000, Com’n Bike.

023

022

© Bruno Longo

Une vraie success story. Les pionniers du VTT aux 2 Alpes via l’association Choucas Bikers le disent eux-mêmes : ils ont toujours bénéficié d’une adhésion forte et d’un soutien de la première heure autour du VTT. Celui d’Henri Brac de la Perrière, président de 2 Alpes Loisirs, d’abord qui sait leur prêter l’écoute dont ils ont besoin pour créer l’association Choucas Bikers en 1999. Ils sont cinq copains alors : Nicolas Cassegrain, Thierry Michaud, Boris Ney, Cédric Chalvin, Pascal Veilex qui veulent créer un évènement VTT sur la station. « Nous voulions par ce biais amener le plus de monde possible au VTT, mais aussi promouvoir le développement des pistes, explique Pascal Veilex, 2 Alpes Loisirs ayant joué le jeu à fond, les pistes sauvages ont pu être référencées.» La première édition de la Mountain of Hell en 2000 sonne le début de l’avènement de ce sport dans la station, connue davantage pour ses pistes de ski que pour ses descentes VTT. Avec cette course très technique, une des plus difficiles d’Europe, la station gagne ses galons de spot incontournable pour le VTT alpin. Une sacrée dynamique apportée à la station qui voit sa fréquentation boostée l’été. Autre appui essentiel, celui de l’Office du tourisme via Gilles Vanheule notamment, qui a compris très tôt l’apport du VTT à l’image et à la fréquentation de la station. D’autant qu’il est aisé de fidéliser les touristes à ce sport car, affirme Cédric Chalvin,


[ VTT ]

[ VTT ]

L’œil de l’expert :  Les 2 Alpes ont donné des ailes au VTT alpin

© DR

(Piste rouge, 700m de dénivelé, 3 km, durée : 10 minutes, retour par la télécabine de Venosc, départ à proximité de la zone des parapentistes) Pour attaquer cette piste très rythmée : levez la tête, relevez la visière de votre casque pour bien lire le terrain. Durant toute la descente, gardez les doigts sur les freins mais en laissant rouler et changez de vitesse autant de fois que nécessaire ; vous pouvez en effet passer de 20 à 60 km/h au

ne plaisante pas avec l’équipement, surtout dans la pratique du VTT alpin où le terrain est plus accidenté. »

Comment Mike Hannah, qui est monté en 2009 sur les marches du podium des quatre premières manches de Coupe du Monde après une année sans compétition, voit-il les 2 Alpes ? Quand êtes-vous venu pour la première fois aux 2 Alpes? En 2007 pour le Moutain of Hell. C’est aujourd’hui la course que je préfère. Qu’aimez-vous le plus dans le VTT alpin aux 2 Alpes? J’aime les vues spectaculaires et les pistes sont étonnantes ; certaines sont tellement longues. Quelle est votre piste favorite aux 2 Alpes ? Je n’en ai pas, mais j’aime explorer la montagne sur mon vélo!

Qu’est ce qui vous a le plus marqué ici ? Rouler au bas du glacier en concourant pour la Mountain of Hell et explorer toutes ces pistes incroyables. Avec qui aimeriez-vous rouler en VTT? Ma femme, Hannah et mes deux fils Duke et Rowdy! Quel est votre restaurant préféré aux 2 Alpes? J’aime le « Crêpes à Gogo » et j’ai souvent mangé à la « La Grange ».

cours de cette descente très sprint. Attaquez la ligne droite et positionnez-vous bien avant le premier virage à 150 mètres. Attention notamment à ne pas bloquer la roue arrière ; tentez plutôt de la « balancer » dans le sens du virage. Pour prendre les quatre virages suivants, freinez fort au dernier moment. Une fois dans le virage, lâchez les freins pour prendre de la vitesse et favoriser l’accroche des pneus. Après les quatre premiers virages, survient un step-up ; saut caractérisé par une réception plus haute que la sortie de la zone d’appel. C’est impressionnant mais pas aussi difficile qu’il n’y paraît. Suivent encore quelques petits virages en pif paf (virages à plat un peu serrés) : soyez très mobile sur votre VTT afin d’anticiper, de basculer au besoin, car il y a beaucoup de relance. Survient une partie boisée au sein de laquelle vous roulez en équilibre sur des passerelles en bois d’un mètre de large. Attention ensuite au terrain parfois poussiéreux de la troisième partie de la piste, qui peut rendre médiocre la visibilité. Contrôlez plus que jamais votre vélo si vous ne voulez pas faire de roulé-boulé. Aux abords du sous-bois, vous pouvez faire une pause car la dernière partie n’est pas de tout repos. Engagez-vous sur le petit pont surplombant la rivière, le regard porté sur la sortie du pont, et non sur l’entrée. Après avoir pris deux petites routes du village de Venosc, longez un torrent puis un sous-bois. Restez concentré ; les répits ne durent pas plus de 10 secondes dans cette dernière partie. Pour garder le contrôle, il faut se servir du terrain, soit pour garder le contact avec le sol, soit au contraire pour survoler des sections difficiles. C’est une succession de flexions/extensions qui vous permettront d’alléger le vélo ou de le plaquer au sol.

©Monica Dalmasso

Les conseils des 5 de Choucas Bikers 1 On choisit son vélo en fonction de sa taille et de son poids. Si l’on fait de la descente, on prend l’équipement qui convient ; pas de casque de cross country par exemple, en descente. On vérifie son matériel ; le freinage, les passages de vitesse, les réglages de suspension. 2 Avant d’enjamber son VTT, on met son casque, ses protections dorsales, ses coudières, genouillères et ses gants. Surtout pour le VTT alpin car, plus on monte, plus on trouve du caillou. 3 On emmène avec soi un petit kit de survie ; de quoi resserrer une vis, de l’eau en abondance, de la nourriture. 4 Le VTT reste un sport très physique. On étudie bien la piste et la trajectoire pour éviter les chutes. On commence par la piste verte de la Vallée Blanche ; une zone de maniabilité a été spécialement étudiée pour vous initier aux bases du VTT. 5 Si on part seul, on informe absolument un de ses proches de son itinéraire. Et on ne préjuge, ni de ses forces, ni de son niveau. Même si les vélos amortissent de mieux en mieux les chocs aujourd’hui, ils ne vous protégeront pas de tout. 6 On respecte la signalétique

025

024

Avec Pascal Veilex, de l’association Choucas

© Bruno Longo

La station des 2 Alpes occupe une place particulière dans la « top list » de Vincent Ranchoux, un des plus grands spécialistes de VTT en France. Et pour cause, le premier essai descente de son magazine, il y a 15 ans, s’est fait aux 2 Alpes. C’est aussi dans la station, jugée plus adaptée à sa manifestation autrefois organisée aux Portes du Soleil, que la Free Raid Classic VTT Mag s’est installée. « A nos yeux, Les 2 Alpes ont toujours innové en matière de VTT, et pris des risques. Car développer les infrastructures nécessaires à la pratique de ce sport coûte cher », explique Vincent Ranchoux. Si le

VTT alpin, qui a un développement très proche de celui du ski, a pris des ailes, la station y est pour beaucoup, selon le journaliste. « C’est vrai que le site est parfait avec son terrain engagé qui permet de tracer des pistes. » Il ajoute : « Le VTT alpin reste du vélo, mais se rapproche beaucoup des sports mécaniques ; il séduit donc les motards qui retrouvent certaines sensations, de suspension notamment, sans se faire reprocher le bruit ou la pollution qu’ils génèrent. » Ses spots préférés aux 2 Alpes ? « L’intégralité du site est superbe, même si la piste de Venosc reste mythique. Elle est ludique, accessible quand on pratique déjà le VTT et tout le monde y adhère. » Autre avantage de la station : la pluralité de l’offre de location : « Le budget pour la pratique de ce sport étant conséquent, pouvoir bénéficier d’un parc varié et compétitif en termes de prix est un véritable atout. On

© Stéphane Ceccarelli

Rédacteur en chef de VTT Mag, Vincent Ranchoux salue la station des 2 Alpes qui a su très tôt investir dans ce sport. Il est conquis par ce site « typé descente » qui donne du fil à retordre aux plus grands champions mais sait aussi accueillir le VTT en famille.

La piste de Venosc en test 


© Jérémie Reuiller

[ VTT ]

L’incroyable Mountain of Hell Course de descente VTT par excellence, la Mountain of Hell démarre sur un glacier… en plein mois de juillet, à l’image d’une station aussi attractive l’été, que l’hiver.

© Gary Perkin

Initiée par les Choucas bikers, organisateurs de la course, la Mountain of Hell symbolise l’engouement et le développement du VTT alpin aux 2 Alpes depuis 11 ans. Réunissant plus de 500 amateurs et professionnels doués de technicité, de rapidité

et de ténacité, cette course va très vite sur 25 kilomètres de descente pure. Il ne faut pas avoir froid aux yeux pour prendre le départ qui se fait sur les hauts sommets à 3400 mètres d’altitude. C’est à dire les pneus dans la neige ! Avant de s’élancer sur les singles, il y a 200 mètres à parcourir sur le glacier des 2 Alpes… à plus de 100 km/h. C’est dire le spectacle pour les yeux du sommet jusqu’au pied du glacier.

Les filles gagnent des places

026

Bénéficiant d’un site grandiose, la Mountain of Hell attire aussi les plus grands pros : Karim Amour, Nicolas Lau, Olivier Giordanengo, Jérôme Clements… Même les filles viennent défier l’incroyable Mountain of Hell ou « montagne de l’enfer»

et d’année en année, elles gagnent des places. Chapeau notamment à Pauline Dieffenthaler et Morgane Such. Neige, glace, pierrier, rocher, dévers, single gras, glissade dans les parties schisteuses, de l’insolite avec le passage obligatoire

dans le bar le « Maya » (passage rafraîchissant dans un bain de mousse) avant de finir pour le plus grand plaisir de tous, sur le chemin de randonnée de Venosc village… De la peur au ludique, de l’enfer au paradis : c’est cela, la Mountain of Hell.


[  Parapente ]

[ Parapente ]

Les 2 Alpes vues du ciel Photos Marion Morgana

Photos : © DR

Jean-Baptiste Berlioux, c’est la référence en matière de parapente aux 2 Alpes. Membre de l’équipe de France et amoureux de sa station natale, il nous prend sous son aile pour une visite des environs… vus du ciel.

« Les vents nous font dévier sur la droite, et nous nous retrouvons nez à nez avec la face nord de Pied Moutet ».

« Ma voile est prête, étalée au décollage, j’attends la prochaine petite brise qui nous permettra de décoller… Trois, deux, un, c’est parti ! ».

« Je vous emmène découvrir les 2 Alpes et les montagnes qui l’entourent, avec mon parapente ». « Changement de cap moussaillon ! Et direction la télécabine, je trouve de généreux courants ascendants (les fameux thermiques) qui me permettent de prendre de l’altitude rapidement » « Les 2 Alpes se dévoilent petit à petit sous nos pieds ».

« L’aile se gonfle, quelques foulées et adieu la terre ».

« De la place de Venosc à 2 Alpes 1800, en passant par le Petit Plan et son lac de la Buissonnière, aucun détail ne peut nous échapper. Vu d’ici, la station ressemble à une maquette remplie de maisons de poupées ».

029

028

« Rapidement, nous apercevons sous nos pieds le village de Venosc, qui, vu du ciel, paraît minuscule. Il fait face à la Muzelle et au Pic de Venosc, ces sommets mythiques des 2 Alpes qui s’imposent de par leur majesté ».


[ Parapente ]

[ visite guidée ]

Une guide

« On distingue clairement le logo végétal de la station sculpté dans les alpages ».

« Encore quelques secondes dans ce généreux courant ascendant et il nous est permis de voir une petite partie du Parc national des Écrins. Juste à côté, le glacier de la station ainsi que son snowpark se démarquent ».

« Un peu plus à droite, c’est l’impressionnant sommet des Perrons qui pointe le bout de son nez ».

Le tour de la station avec Marion Rolland À chaque piste sa particularité « Tout le domaine de Pied Moutet est très sympa à faire en début de journée. C’est le seul endroit à être en plein soleil dès l’ouverture des remontées mécaniques. J’aime donc commencer la journée sur ce versant un peu plus « sauvage » que le reste du domaine. Les journées de poudreuse, j’aime rester dans le coin de « La Fée ». On y accède par l’ancien hors-piste des « Gours ». C’est là que j’ai fait mes premières courbes en « peuf » avec mes entraîneurs du ski-club. Si la fatigue se fait sentir, on peut toujours s’arrêter dans un transat du refuge de La Fée pour reprendre son souffle. Pour terminer la journée en beauté, le retour jusqu’à la station par la

Par Marion Morgana

piste du « Diable » finira de vous couper le souffle par sa vue sur la station… Et les jambes aussi ! »

La magie de la butte de « La Croix » « Tout au bout de la station, au dessus du départ de la télécabine qui descend au village de Venosc et derrière l’hôtel « Le Chalet Mounier » se trouve la bute de « La Croix ». Le point de vue qu’offre cet endroit est pour moi magique, car c’est la vue que j’ai depuis des années quand j’ouvre les volets de ma chambre. Une table d’orientation permet de découvrir le nom des montagnes qui font ce panorama. Petite, je m’amusais à les apprendre par cœur. »

031

030

« Ce vol reste à mes yeux l’un des plus beaux du monde, tant nos montagnes sont magnifiques avec leurs neiges éternelles. Il nous faudra quelques minutes pour descendre nous poser en bordure de la station… Avant, finalement, de redécoller pour admirer tout ça encore une fois ! ».

Marion Rolland, c’est la fierté des 2 Alpes. À 29 ans, la skieuse, court en coupe du monde de descente et super-G. Elle a également participé aux J.O. de Vancouver, où elle a vu s’effondrer ses rêves de médailles, suite à une malheureuse faute de carre. Licenciée au ski-club des 2 Alpes depuis toute petite, elle est membre de l’équipe de France depuis l’âge 12 ans. Même si, il y a trois ans, elle s’est rapprochée d’Albertville pour des raisons pratiques, la station reste pour elle indétrônable. « J’essaye de remonter le plus souvent possible pour voir ma famille et mes montagnes. J’aime Les 2 Alpes parce que c’est là que j’ai grandi, que j’ai fait mes premières glissades et c’est là que j’ai mes racines », confie l’athlète. L’enfant chérie des 2 Alpes vous propose donc un tour du propriétaire de ses endroits incontournables…

© Bruno Longo

d’exception


[visite guidée ]

[ visite guidée ]

Avec Marion Rolland

Avec Marion Rolland

Après l’effort, le réconfort Les 2 Alpes en chiffres

Le restaurant « L’Igloo Gourmand » pour se régaler « Il y a trop de bons restaurants pour que je les cite tous alors voilà mon chouchou : « L’Igloo Gourmand ». De bons petits plats bien de chez nous servis par une équipe adorable de passionnés de cuisine. L’Igloo Gourmand soutient mon fan-club depuis le début et le fan-club le lui rend bien ! »

À vos baskets ! Les sommets à portée de main © DR

« La meilleure ambiance nocturne des 2 Alpes ! C’est aussi dans ce quartier général qu’a été organisée la fête de mon fan-club en fin de saison dernière. Comme l’Igloo Gourmand, le Maya soutient le fan-club depuis le début. C’est toujours un plaisir de retrouver tous mes amis pour fêter la fin de saison dans cette bonne ambiance. Le Maya organise toutes les semaines des soirées à thèmes. Faites parler votre imagination en trouvant le costume le plus fou ! »

Sur le replat, en haut de ce piton rocheux, une vue à 360° sur l’Oisans s’offre aux marcheurs. J’aime cette balade car elle est un peu plus technique, sans être très compliquée. Je suis aussi fière que mon grand-père ait fait partie de l’équipe qui a monté la croix à l’époque des « pionniers » des 2 Alpes. »

© DR

Le Lac du Lauvitel ou le paradis sur terre « Sûrement une des plus belles balades à faire dans les environs des 2 Alpes. Le chemin part du petit village de La Danchère situé dans la vallée du Vénéon, quelques kilomètres avant Venosc. Après une montée qui variera entre une heure et une heure et demie selon votre forme, vous arriverez dans un petit coin de paradis. Les eaux bleu turquoise appellent les plus courageux à se rafraîchir avant de faire la sieste au soleil, comme les marmottes que vous pourrez essayer d’approcher sur les pierres des berges du lac. Il est interdit de les nourrir. Mais à force de voir passer les randonneurs, ces petites sont devenues de moins en moins farouches. Depuis que je suis enfant, cette promenade fait partie des « classiques » qu’on peut assez facilement faire en famille. Une journée pique-nique / baignade au Lauvitel est presque un passage obligé dans l’été. »

© DR

© DR

« Voilà une balade un peu plus physique mais avec encore un superbe panorama à la clé. Il faut monter en haut du télésiège du Super-Venosc par le petit chemin qui démarre au pied de cette remontée mécanique. De là, on attaque la montée du rocher de Pied Moutet. Entre escalade et passages escarpés, cette petite ascension demande quand même d’avoir une certaine assurance. Avant d’arriver au sommet vous tomberez sur la croix de Pied-Moutet, qui a été montée à dos d’hommes à l’époque où la station des 2 Alpes n’était encore qu’un alpage.

© DR

Le bar « Le Maya » pour des soirées endiablées

La croix de Pied Moutet, ça se mérite !

Comme chez mémé ! « Le jardin de ma grand-mère reste mon endroit préféré parmi tous les autres ! Á côté du magasin de photos-cadeauxsouvenirs de ma tante, Alpes Photos, c’est le meilleur endroit pour passer un après-midi en famille. Au milieu des roses, des lupins et des lys orangés qui fleurissent tout l’été, c’est le lieu idéal pour retrouver toutes les personnes que j’aime pour un déjeuner au soleil. »

… Et aussi l’été !

• Ouverture des remontées mécaniques de 7 h 15 à 12 h 30 pour les skieurs, et jusqu’à 16 h 30 pour les promeneurs et vététistes. • Un accès rapide via le téléphérique du « Jandri Express ». • 90 hectares de pistes : 4 bleues, 2 vertes et 2 rouges, avec en plus 1 zone « freestyle » et un domaine hors-piste. • 16 remontées mécaniques.

Le palmarès de Marion • 9e du classement mondial en descente. • Régulièrement dans les 10 premières en coupe du monde (4e en janvier 2010 de la descente de Haus Im Ennstal - Autriche (son meilleur résultat). • Février 2010 : Marion est sélectionnée pour les Jeux Olympiques 2010 en descente, super-G et super combiné (forfait après une chute au départ de la descente féminine). • Février 2009 : 5e à la descente des championnats du monde à Val d’Isère.

033

032

• Ouverture du domaine 7 jours sur 7 de 9 à 17 heures. • 471 hectares de pistes balisées (dont 80 sur le glacier) et 1 400 ha de hors-pistes. • 225 kilomètres de pistes entre 1 300 et 3 600 mètres d’altitude. • 50 remontées mécaniques. • 104 pistes (14 noires, 18 rouges, 45 bleues et 27 vertes). • 8 restaurants d’altitude et 3 bars sur les pistes. • 12 écoles de ski, 350 moniteurs et 6 guides de haute montagne.

© Bruno Longo

« Voici un petit tour sympa qui ne nécessite pas de grosses compétences physiques mais tout de même d’avoir le pied sûr ! Au bout de la station, il faut prendre le chemin des « Perrons » en direction de la piste de décollage des parapentes. Continuez tout droit jusqu’à l’arrivée de la via ferrata de Venosc. Après un petit passage « chamois » mais équipé de mains courantes, vous pourrez admirer la magnifique couleur bleu-glacier du Vénéon qui coule 800 mètres sous vos pieds. Certains jours, vous aurez l’impression de pouvoir toucher le sommet de la Muzelle rien qu’en tendant le bras… Vos yeux n’ont qu’à bien se tenir ! »

Skier l’hiver…


[ coulisses ]

[ coulisses ]

Par Isabelle Gazania-Haas

Labels et services

aux 2 Alpes

© Pascal Boulgakow

Depuis plus d’un an, la station a rejoint le label national « Famille + Montagne ». « Il s’agit de donner aux vacanciers une offre véritablement adaptée, explique Gilles Vanheule, directeur de l’office du tourisme, par le biais de l’accueil, de l’hébergement, de la restauration et des activités. »

« Nous nous sommes rendus compte au fil des années, souligne Gilles Vanheule, que les clients avaient de plus en plus envie de faire des choses avec leurs enfants. » Un programme d’animations spécialement édité pour les enfants guide le vacancier durant son séjour. D’autre part, la prise en charge des plus jeunes est personna-

Au-delà de cette charte, les 2 Alpes offrent de surcroît des infrastructures adaptéescrèche, garderie, centre de loisirs, espace Amphibia-, propose des tarifs familiaux pour l’accès aux remontées mécaniques et facilite la prise en charge des familles recomposées auxquelles on ne demande plus de justificatifs aussi précis que par le passé. Enfin, le label « Famille + Montagne » s’engage aussi, au niveau de la restauration, à ne pas proposer que le sempiternel steak-frites aux enfants. « Les vacances peuvent être aussi l’occasion d’ouvrir ses horizons en matière culinaire,» rappelle Gilles Vanheule. Passer de belles vacances nécessite aussi d’être bien logé. Le label « 2 Alpes

Qualité » certifié par Clévacances Isère est une démarche mise en œuvre par l’office de tourisme des 2 Alpes pour garantir des logements répondant à des normes de qualité reconnues (classement en 2, 3 ou 4 clefs). C’est un suivi annuel qui certifie un logement de qualité dans la durée. Les principaux critères d’attribution du label sont : la propreté et l’excellent état du mobilier et du logement, un équipement ménager adapté et complet (c’est-à-dire un chauffe-biberon ou un lit-bébé lorsque cela s’avère nécessaire), un bon fonctionnement de l’électroménager, un accueil personnalisé de qualité. « Sur l’ensemble de notre parc de 350 appartements, nous obligeons les propriétaires de logement à être référents sur la station pour la remise des clés aux vacanciers et à leur présenter les lieux », insiste Gilles Vanheule. De même, les critères de décoration sont exigeants ; on est bien loin décidément de l’image d’Epinal des appartements au look douteux jamais rendus dans les temps, véhiculée par le film « Les bronzés font du ski ». Autre label visant à améliorer encore et toujours l’accueil –qui est le premier contact du vacancier avec la station-, l’appellation « Qualité Tourisme », label national fondé sur un référentiel très précis qui spécifie que le client ne doit pas

avoir de mauvaise surprise en arrivant aux 2 Alpes et que surtout, chacun soit accueilli de la même façon. « Nous avons créé une charte d’accueil entre les offices de tourisme et le département qui vise à la fois à un auto-pilotage et à une auto-évaluation. Cela a eu pour effet une forte prise de conscience de l’équipe chargée du premier contact avec le vacancier.» Enfin, le label « Club des hôteliers » permettrait à une certaine catégorie d’établissements de se regrouper pour valoriser leurs offres. « L’accueil serait là aussi soumis à une norme, précise Gilles Vanheule, pour offrir là aussi une offre familiale. Des services nouveaux se développeraient comme la remise de forfaits de ski à l’hôtel, du programme des activités de la station… » Une association visant à aider au maximum le client dans la préparation de son séjour et à lui faciliter l’accès à une multitude de produits et d’animations sur la station. « En obtenant tous ces labels, conclut Gilles Vanheule, nous proposons une offre véritablement concrète et ciblée à nos vacanciers. En venant aux 2 Alpes, on choisit de plus en plus de vrais services et une recherche continue de qualité. »

Rendre les lieux de vacances et les sites touristiques accessibles aux personnes handicapées, tel est l’objectif du label national « Tourisme et Handicap », créé à l’initiative du Ministère chargé du Tourisme. N’oublions pas qu’environ 40% de la population déclare une déficience ou une difficulté, pérenne ou temporaire, dans la vie quotidienne en raison d’un problème de santé. Issu d’un travail commun entre associations d’usagers et professionnels du tourisme, il garantit l’accessibilité des équipements touristiques labellisés. Chaque site fait l’objet d’une visite de contrôle réalisée par des évaluateurs formés à cet effet. Un même équipement peut être labellisé pour une ou plusieurs déficiences. « Aux 2 Alpes, nous sommes actuellement dans notre phase de recensement, explique Gilles Vanheule qui a ce projet à cœur. Je ne vous cache pas qu’en station, le travail à faire est énorme, même si l’école de ski propose déjà des cours de ski en fauteuil. Mais nous n’avons pas le choix, nous devons être prêts pour 2015. » En ce qui concerne l’office du tourisme, outre l’accessibilité technique et matérielle de la structure, l’équipe devra être formée à l’accueil des personnes en situation de handicap, une offre adaptée devra leur être présentée par le personnel saisonnier et des aides techniques seront prévues à l’accueil en fonction des déficiences de la clientèle concernée.

035

034

© Eric Gravier

Afin de mieux répondre aux attentes des vacanciers, les 2 Alpes se sont engagées à respecter une charte de qualité « via un cahier des charges très précis ». Six engagements sont à la clé : un accueil personnalisé pour les familles, des animations et des tarifs adaptés à tous les âges, des activités pour petits et grands, à vivre séparément ou ensemble.

lisée au jardin d’enfants avec un référent pour chacun d’entre eux, le matin comme le soir. Autre item exigé : un service médical de proximité pour les petits bobos, des enfants choyés par les professionnels.

© Monica Dalmasso

Améliorer l’accueil des familles et garantir un logement de qualité dans la station, telle est la volonté clairement affichée par les 2 Alpes avec le sigle « Famille + Montagne », le label « 2 Alpes Qualité » et l’appellation « Qualité tourisme ». Autres projets en cours : être classée station de ski adaptée pour les personnes en situation de handicap et le label « Club des hôteliers ». Etat des lieux avec Gilles Vanheule, directeur de l’office du tourisme.

Le label Handicap à l’horizon 2015


[ coulisses ]

[ coulisses ]

Au cœur des

2 Alpes Poker week

Par Isabelle Gazania-Haas

Surfer sur la poudreuse la journée et abattre son jeu le soir ; voici la formule inédite que la station offre durant une semaine aux amateurs de bluff et de beau jeu avec l’évènement « Les 2 Alpes Poker Week », dédié au « Texas Hold’hem No Limit ». Pourquoi le poker ? « Il y a trois ans, raconte Elodie Chalvin du service événementiel, nous cherchions une idée de manifestation qui se différenciait du sport. Ce jeu de stratégie et de hasard étant de plus en plus tendance, nous avons misé sur lui ». Pari gagné puisqu’entre la première et la deuxième édition, les 2 alpes enregistre 50% d’augmentation de fréquentation, ce qui représente 50 joueurs en plus chaque soir soit au total sur les 5 jours, 250 joueurs supplémentaires. Une fréquentation qui nécessite une grande préparation sur le long terme ; dès la fin du mois de juillet, le service événementiel est sur le pont pour contacter les partenaires et mettre en place les nouveautés. Puis, une grande partie de l’automne est consacrée à la communication autour de l’évènement. « L’idée est d’associer le ski et le poker aux 2 Alpes. Ici, les participants se font plaisir la journée sur les pistes, et le soir,

ils rivalisent de talent et de patience aux tables de jeux.» Durant une semaine, la station devient donc l’antre du bluff, du suspense et de la stratégie car, précise Elodie, « même si aucun argent n’est mis en jeu, les participants ne lâchent rien.» « L’année dernière, se souvient-elle, les joueurs avaient tellement à cœur de l’emporter, que les parties se finissaient à 3 heures du matin ». L’ambiance est d’ailleurs à la mesure de la concentration des joueurs ; « dans un silence quasi-religieux, on n’entend que le bruit des jetons, raconte Elodie, et parfois, des cris fusant de l’autre bout de la salle, qui ajoutaient à la pression ambiante. » Certains cachent même leurs émotions derrière des verres fumés. Il faut dire que toutes les conditions sont réunies pour que les 200 participants accueillis chaque soir à l’Amphibia, le centre sportif et culturel de la station, se croient à l’intérieur d’un vrai casino. Banderoles suspendues avec des figurines royales, tapis rouge, centres de tables… rien n’est laissé au hasard. Chaque soirée, au choix : initiation ou perfectionnement pour ceux qui souhaitent

découvrir ou redécouvrir ce jeu, tournois multi-tables Shoot Out à l’issue desquels les meilleurs joueurs sont sélectionnés pour le « Main Event », Sit’n go, en marge des tournois permettant aux vainqueurs de gagner par tirage son ticket pour la finale. Une buvette et un buffet permet même aux joueurs de reprendre des forces entre deux parties. Pour qui souhaite peaufiner son jeu, des conférences avec les pros de la discipline attirent chaque soir un nombreux public. Ajoutez à cela la présence de croupiers aux tables de jeux, celle de joueurs ; tout est réuni pour faire de cette manifestation un incontournable rendez-vous des aficionados de poker qui viennent de toutes les régions de France, avec pour certains des palmarès époustouflants (lire les portraits). Enfin, si aucun argent n’est mis en jeu, des lots sont à gagner chaque soir ; mallettes de poker, jeux de carte, forfaits été ou hiver, cours de ski, et le must : un séjour VIP d’une semaine aux 2 Alpes pour l’édition suivante ! De quoi donner à tous les accrocs du poker un goût de « revenez-y » ! www.les2alpes-pokerweek.com

037

036

© Julia Sauerbronn

Du 9 au 14 janvier, la station fera rimer glisse et poker, coup de bluff et poudreuse, lors de la manifestation « Les 2 Alpes Poker Week ». Tournois en freeroll, Sit’n Go, conférences et initiations, le succès ne se dément pas pour la troisième édition de cet évènement dédié au « Texas Hold’hem No limit ». 2 Alpes Connexion lève le voile sur les coulisses de sa préparation et les astuces des meilleurs joueurs.


[ coulisses ]

Laurent et Vincent TRousselLier, frères et adversaires (Herault) Quand on demande à Laurent -12 au tournoi l’année dernière- qui est le meilleur e

Aurèle Farrugia, la mascotte (32 ans, Seine-Saint-Denis)

 Pourquoi êtes-vous devenue une fidèle de la 2 Alpes Poker week ? J’en ai rêvé, la 2 Alpes Poker Week l’a fait. Elle réunit mes deux grandes passions le ski et le poker. Grâce au ski, j’ai connu l’esprit de compétition puisque j’ai couru  pendant plus de 10 ans, mon frère a été d’ailleurs entraîneur de l’équipe de

© DR

Interview

différence femme/homme, ils savent qu’elles peuvent être aussi agressives que les hommes, nous sommes des adversaires comme les autres, ils en oublient presque la galanterie...  En fait, le tapis vert est un modèle pour l’égalité des sexes ! France. Pour moi ski et poker me procurent la même adrénaline.  Pour  jouer contre des pros, il faut pouvoir participer à des tournois aux buy-in très chers. Ici, c’est l’occasion non seulement de les affronter gratuitement mais aussi d’écouter leurs conseils. Et pour nous, ça nous permet aussi d’échanger nos points de vue sur le jeu et son évolution. Bravo, l’idée est géniale! 

«Les femmes jouent très serré (NDLR : quand elles ont un très bon jeu) et sont extrêmement prudentes. Elles ont également tendance à ne pas agresser. » Même s’il apprécie lui aussi l’ambiance de la 2 Alpes Poker Week, son esprit de compétition est le plus fort : « On est entourés de gens vraiment très sympas mais il ne faut pas faire de sentiments, il faut manger l’adversaire ». Le ton est donné. Ajoutez à cela que Patrice vient aux 2 Alpes pour se perfectionner encore et encore ; « J’ai beaucoup appris en jouant à la table de pros et notamment aux côtés de Thomas Fougeron.

Si elle attire les plus grands champions, la 2 Alpes Poker Week est aussi ouverte aux néophytes. Tenté pour pénétrer dans la Poker Room ? Initiez-vous aux règles de base de ce jeu associé aujourd’hui à la station des 2 Alpes et suivez les conseils des fidèles du tournoi. Un petit tour d’horizon s’impose pour ceux qui souhaitent s’initier au jeu. Avant la distribution des cartes, la grosse blind et la petite blind sont versées (sommes obligatoires). La petite blind est déposée par le joueur à gauche du donneur et la grosse blind par le joueur à gauche de la petite blind et qui vaut 2 fois cette dernière (ex  : quand la petite blind est de 50 la grosse blind équivaut à 100). La donne se fait dans le sens des aiguilles d’une montre une par une. Le donneur distribue 2 cartes fermées à chaque joueur, ces cartes ne sont visibles que par le joueur qui les possède. Vient le 1er tour d’enchère. Le joueur se trouvant à gauche de la grosse blind parle en premier et a le choix : [ se coucher ou Fold, il ne mise rien et se couche, il laisse ses cartes sur la table sans les dévoiler, jusqu’à la prochaine donne il ne peut plus intervenir [  suivre ou call, il mise l’équivalent

de la grosse blind [ relancer ou raise, il s’aligne sur le joueur précédent puis relance d’une somme minimum égale à la grosse blind. Les joueurs suivants ont les mêmes choix. Vient le tour de la petite blind qui a les mêmes choix, soit la petite blind doit être complétée pour s’aligner sur les mises des autres joueurs soit elle relance soit elle se couche et perd sa mise. Vient le tour de la grosse blind qui procède aux mêmes choix. Après ce tour, le donneur dépose 3 cartes ouvertes au centre de la table. Ces 3 cartes sont appelées le Flop et sont visibles par tous. Vient après le 2ème tour d’enchère. Le premier joueur à parler est celui qui se trouve à gauche du donneur, il a le choix suivant : [ passer ou check il ne mise rien mais reste dans le coup [ ouvrir ou bet, il mise une somme égale ou supérieure à la relance minimum. Le second joueur choisit : [ passer et se coucher ou check fold, si le joueur précédent n’a pas ouvert cela signifie qu’il laisse lui aussi la parole aux autres, si le joueur précédent a ouvert cela signifie abandonner [ ouvrir ou bet, si le joueur précédent n’a pas ouvert [ suivre ou

Conseils de joueurs Laurent TrousseLlier - Il faut jouer à son niveau, c’est-àdire participer à des tournois où l’on peut gagner - Etre patient : On peut très bien ne pas jouer une seule main pendant les deux premières heures. En une seule après-midi, il m’est arrivé de ne jouer que trois mains. - Profiter du fait que l’on ne joue pas pour analyser le jeu des autres.

Patrice Crochet - Si un joueur a un jeu très fort et que le vôtre n’est pas à la hauteur, ça ne vaut pas le coup de le suivre. Sur le long terme, on est perdant. Il ne faut pas hésiter à se coucher alors, même quand on a de bonnes mains. - Savoir optimiser les bonnes cartes et minimiser les pertes. - Tenir compte de sa position à la table : si le donneur est à votre droite, vous êtes le premier à « parler ». Ce qui laisse tout le temps aux autres d’adapter leur stratégie aux mains de leurs adversaires.

Aurèle Farrugia - Il faut pouvoir lire votre adversaire comme un livre ouvert ; savoir percevoir son énervement, ou son assurance, son envie d’action ou son inattention. - Etre prudent, vos adversaires vont tout faire pour vous induire en erreur. - Sachez sortir des schémas classiques pour étonner vos adversaires.

call [ relancer ou raise. Après ce tour, le donneur pose une carte ouverte sur la table appelée le Turn. Vient alors le 3ème tour d’enchère (identique au précédent) après lequel le donneur dépose une dernière carte ouverte sur la table, la River. Après vient le dernier tour d’enchère (indique aux précédents) à l’issue duquel la meilleure combinaison de 5 cartes remporte le pot.

039

038

Le Poker, chez vous, c’est une histoire de famille ? C’est même le jeu des 7 familles : dans la Poker Family, vous pouvez demander la mère, le père, le fils etc... Nous sommes sept et tout le monde sait jouer, enfin la

petite dernière qui n’a que sept ans débute seulement.      Pensez vous qu’une femme joue différemment ? Avant oui, puisque notre réputation de joueuses «serrées» nous permettaient de  bluffer un peu plus. Souvent sous-estimées, nous pouvions tirer notre épingle du jeu, puis  étant moins nombreuses, jouer de notre charme. Maintenant, le niveau du poker féminin a énormément évolué même si notre légendaire intuition nous permet d’analyser plus rapidement une table, que nos adversaires masculins. Dans les tournois importants les bons joueurs ne font plus de

Patrice Crochet, Le gagnant (40 ans, Bretagne)

Les 2 Alpes Poker Week, mode d’emploi

A lui seul, il fait l’animation lors des tournois, à tel point qu’il est devenu la mascotte des organisateurs. A la tête de l’association 66 team, il a remporté avec elle 13 lots l’année dernière. Chemise aux couleurs vives, doté d’un bagout unique, rigolard, il dénote

Lise Vigezzi (Pink lady) « Le tapis vert est un modèle pour l’égalité des sexes ! » Comment avez-vous attrapé  le virus du poker ? Rien d’original, comme beaucoup de femmes de joueurs, j’ai été contaminée par mon compagnon, Pascal Perrault.  Quand, il y a 10 ans, je me suis retrouvée à table avec des cadors du Poker, la chance du débutant a fait que je les ai éliminés les uns après les autres pour finir en tête à tête avec...  mon cher et tendre.

au milieu des joueurs mais n’en reste pas moins concentré. Son atout : le calcul des probabilités (« Vous savez, quand on a 18-19 de moyenne en maths durant ses études, on part forcément gagnant ») et son jeu (Il faut venir me voir miser : je suis impressionnant ! ».) Les champions ne lui font pas peur, moins que les femmes en revanche. « Ce sont les meilleurs joueuses, assène-t-il tout de go, elles ne transpirent pas, cachent leurs émotions derrière des verres fumés et chez elles, on ne voit pas venir le danger.» Même son de cloche du côté du vainqueur de l’année dernière, Patrice, qui a remporté une semaine VIP aux 2 Alpes, pour la troisième édition.

© DR

les 2 Alpes ont choisi la variante Texas Hold’em que les deux frères préfèrent nettement au poker à cinq cartes, qu’ils appellent le « poker de Lucky Luke ». La distribution des cartes est plus rapide et l’on peut plus facilement estimer le jeu de son adversaire. Mais il l’avoue, ce qu’ils préfèrent, c’est pouvoir venir skier la journée, et abattre leurs cartes le soir dans une ambiance « bon enfant ». « On croise nos adversaires au restaurant d’altitude en journée et on sympathise car nous sommes tous là en vacances.» Mais convivialité ne rime pas avec légèreté, loin s’en faut… Une fois les skis et les surfs remisés au placard, les parties débutent dans le plus grand silence. Sauf quand retentissent des cris, quand la pression se fait trop forte. Ceux, très célèbres d’Aurèle Farrugia.

© DR

Si les garçons constituent la majorité écrasante des joueurs à la Poker Week, les filles tirent leur épingle du jeu (Lire l’interview de Lise Vigezzi) par une tactique tout en finesse et plus maîtrisée, qui décontenance parfois leurs adversaires. Certains jouent en famille, comme les frères Troussellier, au coude à coude chaque année, ou la famille Perrault. D’autres, comme Patrice Crochet, vainqueur l’année dernière, reviennent mettre leur titre en jeu. Et il y a les inconditionnels, comme Aurèle Farrugia, personnage si haut en couleurs qu’il est devenu la mascotte de la 2 Alpes Poker Week. Ils apprécient la convivialité de l’évènement, ont même noué de vraies amitiés mais tous n’ont qu’une idée en tête : gagner.

entre son frère Vincent et lui, il part d’un grand rire et on l’imagine chercher une réponse adaptée : « Ca dépend!» finit-il par lâcher. Lui qui a l’esprit mathématique maîtrise mieux les probabilités, son frère Vincent joue davantage sur le ressenti de ses adversaires. « Il juge le joueur sur ses Tells* – ensemble de comportements, d’attitudes, de gestes ou d’expressions du visage qui peuvent donner des indices ou des informations aux autres joueurs sur son propre jeu-explique Laurent. Par exemple, si un joueur ne mise qu’une fois, c’est en général, que son jeu n’est pas terrible. A moins qu’il ne bluffe. Mais il faut déjà un certain niveau pour cela. » C’est ce qui leur a fait aimer le poker, qu’ils ont découvert dans le World Poker Tour sur Canal + : il n’y a pas de profil type de joueur. Mais « il faut avoir la gagne!» appuie Laurent qui vient avec la ferme intention de remporter le tournoi à la 2 Alpes Poker Week. « On n’y va pas pour tricoter ! » D’autant que

© DR

Portraits de joueurs


[ quoi faire]

[ quoi faire ]

En hiver L’excursion glaciaire : la « croisière blanche »

Pour les amateurs de sensations fortes

© Cathy Ribier

© Bruno Longo

Tenté par le parapente ? Vous avez la possibilité dans la journée, skis aux pieds, de prendre de l’altitude depuis 2400 m (sommet du télécabine du Diable) en volant en parapente (biplace, découverte ou vol libre). Entre le parapente et le parachute, ski ou snowboard aux pieds, le speed riding est le sport de glisse tendance, une façon de venir taquiner la poudreuse, à quelques centimètres du sol. Attention, ce sport se pratique uniquement en pente école (à l’écart des zones de ski balisées). Enfin, le baptême de l’air en hélicoptère depuis le secteur des Crêtes (2100 m) est une aventure extraordinaire à vivre.

Hors piste : leçon de bonne conduite

Le big air bag

La station souhaitant informer et non interdire le hors-piste, l’animation Freeride Attitude se déroule chaque semaine, les lundis et mardis. Depuis 12 ans, cette animation fait se rencontrer le ride et la sécurité en alliant cours théoriques et pratiques sur la montagne : ateliers de sensibilisation aux risques liés à la pratique du ski hors piste, présentation et manipulation du matériel de sécurité, échanges, débats avec des professionnels, sessions hors piste encadrées par des professionnels (pro - riders, pisteurs secouristes, guides de haute montagne, moniteurs de ski).

© Bruno Longo

C’est un énorme matelas de 15 mètres par 11 mètres qui permet à chacun de venir s’initier au Freestyle en toute sécurité, soit pour un saut ou un cours particulier. Cette activité, pédagogique prend place sur le bas des pistes, chaque après-midi de 13h à 18h ; elle est encadrée par des moniteurs diplômés d’Etat.

Robocoaster

© Bruno Longo

Bien-être

Différents centres de remise en forme sont mis à disposition de la clientèle. Outre les bains à remous, hammam, sauna, tanking, parcours santé, stages minceur, massages, relaxation, gym, musculation, fitness, cardio - training, solarium, UVA... on peut se laisser tenter par l’aquagym, par le shiatsu (Technique orientale, de plus en plus répandue en Occident). C’est une forme d’acupuncture sans aiguille, qui consiste à stimuler certains points par pression avec les doigts ou les coudes.

« Soirées Pleine Lune » : ski de nuit sur les hauts sommets…

Skier de nuit aux 2 Alpes lors des « Soirées pleine lune », c’est possible depuis 25 ans. Le principe est de skier à la fermeture des remontées mécaniques alors que la lune éclaire de façon surréaliste les pistes de ski, offrant ainsi aux skieurs qui n’ont pas froid aux yeux des sensations fortes et inoubliables. Une soirée de ski nocturne unique en son genre car elle se déroule sur le glacier des 2 Alpes à 3200 m d’altitude… Au programme, ski sur le glacier jusqu’au coucher du soleil, dîner montagnard en altitude et descente au clair de lune jusqu’à la station (1600 m d’altitude), un peu plus de 1600 m de dénivelé. Ouvert aux 150 premiers inscrits.

Vous connaissez peut-être l’attraction du Futuroscope « Danse avec les Robots » ? Sur le même principe Les 2 Alpes proposent le « Robocoaster Avalanche », une attraction inédite en France ! Il s’agit d’un robot articulé de 7 mètres de long, avec 6 axes de rotation, des images en 3D, qui permet de faire l’expérience et de vivre les sensations d’une avalanche. Une façon de sensibiliser de façon lucide les vacanciers aux dangers de la pratique du hors piste.

Jeudi 23 décembre 2010, jeudi 20 janvier 2011, vendredi 18 février 2011, vendredi 18 mars 2011, mercredi 20 avril 2011. Tarif : 40 €.

041

040

© Cathy Ribier

Mille et une façons de randonner

Après une journée passée à dévaler les pistes, les balades en calèche vous offrent une traversée inoubliable de la station des 2 Alpes ou vous emmènent à la ferme de la Molière. La randonnée en raquettes à neige permet également d’accéder facilement à la montagne, de se maintenir en forme, faire des rencontres, découvrir la montagne autrement. Le ruisseling est une randonnée qui se pratique sur des rivières gelées, plutôt sportive car elle nécessite cordes et crampons. En fin de journée, lorsque les pistes sont désertées par les skieurs, on peut, enfin, participer à une randonnée encadrée et règlementée en motoneige, une autre conquête des sentiers enneigés.

Même à pied, on peut découvrir les hauts sommets grâce à la Croisière Blanche. C’est la découverte du plus grand glacier skiable d’Europe à bord de minibus à chenilles (12 personnes maxi à bord) conçu pour le raid au royaume des neiges éternelles. C’est une incroyable excursion glaciaire entre 3400 m et 3600 m. C’est l’avantage de découvrir un panorama unique, sur la chaîne des Alpes, les Ecrins, le Mont Blanc, Belledonne, le Massif des Grandes Rousses…


[ quoi faire ]

© Vincent Lozzi

© Vincent Lozzi

En été

Pour la famille 

© Pascal Boulgakow

De part son profil plateau, Les 2 Alpes proposent sur le bas des pistes des activités à parcourir en famille : karting (dévalkart), mini golf, centre équestre, luge d’été, trampolines, pit pat, tir à l’arc, paint ball, jeux gonflables (P’tit jumper), quad, practice de golf, vélo, course à pied… On peut se défouler aussi sur les terrains de beach volley, beach soccer, foot, tennis, volley ball, squash ou skate park. A Venosc, il y a un parcours acrobatique dans la forêt : Aventure parc (différents types de parcours plus ou moins difficiles. Un espace ouvert à tous, à partir de 8 ans). Le golf club des 2 Alpes compte une centaine de licenciés aujourd’hui et s’ouvre à un public de plus en plus large, notamment aux familles, en proposant durant tout l’été des stages d’initiation. Golf 9 trous et un practice de 40 postes.

Pour les randonneurs

Un paradis pour les enfants 

Envie de sport extrême ?

Avis aux amateurs d’eau

Située à la limite des Alpes du Nord et du Sud, au cœur de l’Oisans et aux portes du parc National des Ecrins, la station des 2 Alpes est le point de départ idéal d’un nombre incroyable de randonnées telles la vallée du Vénéon, de la Bérarde, de la Romanche et du col du Ferrand. D’est en ouest, le domaine des 2 Alpes s’ouvre sur une quantité de vallons et sommets de haute et moyenne montagne. Du sentier d’alpage à l’arête escarpée, du ruisseau discret au grand lac, de la station animée au hameau perdu, la région cultive le paradoxe.

042

L’escalade aux 2 Alpes se pratique sur les Aiguilles de Champamé, un mur artificiel : 3 faces, 45 voies, 550 m² de surface et 30 mètres de haut. Deux via ferrata sont possibles: Venosc et Saint Christophe en Oisans, la plus ancienne. Et pour les fous de voltige, ils peuvent assouvir leurs envies d’extrême avec l’un des plus grands sauts à l’élastique d’Europe (140 m), effectué depuis un téléphérique à 2100 m d’altitude.

Le « Bonhomme de neige», au cœur de la station, accueille 3 structures : une crèche, une garderie et un centre de loisirs. Des stages pitchouns pour les 4-7 ans proposent par groupes de 5 enfants maxi avec au programme : tennis, trampoline, patin à glace, circuit écureuil, escalade, randonnée à dos d’ânes, chasse aux trésors, activité cerf volant, école du cirque. A partir de 15 ans, sont proposés des stages Adrénaline Junior, groupes de 8 ados maxi : rafting sur la Grave, VTT, hydrospeed, via ferrata, canyoning à la journée… Pour les enfants âgés de 8 à 10 ans et de 11 à 14 ans : de petits groupes de 6 enfants maxi sont formés avec au programme : rafting, trampoline, base ball, golf, Aventure Parc, escalade sur site naturel, tennis, waterpolo, sorties VTT, hockey sur glace…

Rendez-vous dans la vallée du Vénéon proche du village de Venosc pour des sensations canyoning, rafting, nage en eaux vives, canoë, cano raft, kayak de rivière… Deux piscines chauffées en plein air et 1 piscine couverte permettent de se rafraîchir. On peut également pêcher dans les torrents de Venosc, de la Romanche ou dans le lac du Plan ou encore se baigner ou flâner au Lac de la Buissonnière des 2 Alpes.


[ agenda ]

HIVER 2010/2011

Station ouverte du 23 octobre au 1er novembre 2010 et du 27 novembre 2010 au 30 avril 2011

Rock on Snowboard Tour

Fête de Noël

Fort du succès de l’an passé, le Rock on Snowboard Tour présente sa 2e édition. Il s’agit d’une tournée nationale de tests de snowboards. Le premier rendez-vous 2010 des amoureux de la glisse est fixé aux 2 Alpes. Convivial avant tout, l’événement fait se rencontrer les marques de snowboard et leur public. Pendant deux jours, chacun pourra tester des équipements dernier cri. Les tests sont gratuits et se déroulent sur le glacier. Pour agrémenter le tout, des compétitions sont organisées pour le grand public et les enfants.

Arrivée du Père Noël, descente aux flambeaux, feux d’artifice, chocolat chaud... Venez fêter Noël en station !

Opening Week

Come on 4 Ski

S’inspirant de nos amis néerlandais, l’Opening Week est l’occasion de fêter les premières neiges.

Le 24 décembre 2010

Les 23 et 24 octobre 2010

© Bruno Longo

Réveillon du jour de l’an Le 31 décembre 2010 

Descente aux flambeaux, feux d’artifice et vin chaud pour fêter comme il se doit le passage à l’an 2011.

Les 2 Alpes Poker Week

Du 27 novembre au 1er décembre 2010

Les 23 et 24 octobre 2010 Double dose de sensations pour cet avant-dernier week-end d’octobre, avec un autre événement glisse pendant les vacances de la Toussaint. Le public pourra tester gratuitement des skis. Les tests font leur « come back » aux 2 Alpes pour le plus grand plaisir des sportifs.

Powderweek

Du 27 novembre au 4 décembre 2010 Les 2 Alpes n’ont décidément pas de frontières et passeront à la mode allemande, célébrant encore une fois la fête des premières neiges.

Du 9 au 14 janvier 2011  3e édition !

En janvier, l’heure est au ski bien sûr, mais avec une pause poker. La station des 2 Alpes organise une semaine où se mêlent glisse et cartes à jouer (lire notre dossier page 34). Tournois en freeroll, sit’n go, satellites, une grande finale, des conférences sur le jeu, des initiations et de belles rencontres avec des professionnels et célébrités du milieu… Une semaine riche en animations. Aucune mise d’argent, c’est gratuit ! De nombreux lots sont à gagner. Découvrez le plaisir du jeu tout en profitant de belles journées de ski. Tous les jours de 18 heures à minuit.

Saveurs du Terroir

Du 29 au 30 janvier 2011

044

Venosc Village


[ agenda ] Du 16 au 22 avril 2011 :

Une course nationale de ski et de snowboard. Á vos spatules.

Une semaine où les performances (snowboard et ski) de nos voisins belges seront à l’honneur.

Serge Papagalli 2 mars 2011

Festival Junior Foliz

Mountain of Hell

Semaine famille

Une semaine d’animations, d’ateliers et de spectacles pour les juniors de 6 à 12 ans et leurs familles. La mascotte, le bonhomme de neige, se met dans la peau d’un globe-trotter et donne le ton au festival… Aventures, découvertes et voyages seront les maîtres mots de cette 5e édition (plus de détails page 12).

Il s’agit d’une course de VTT de descente, ouverte à tous pendant trois jours. Elle réunit amateurs et professionnels autour d’un seul objectif : la victoire. Ils seront cette année encore 500 pilotes au maximum à prendre le départ de ce véritable derby de VTT depuis le glacier des 2 Alpes, soit 2 500 m de dénivelé négatif ou près de 25 km. Neige, glace, pierrier, rocher, devers… il y en aura pour tous les goûts.

Après la semaine du cirque l’été dernier (lire page 12), la station remet le couvert avec un autre thème familial et festif, pour le plus grand plaisir des estivants.

Du 15 au 17 juillet 2011 

Du 25 au 29 avril 2011 :

On va tâcher moyen - Spectacle à 20 h 30 au Complexe Amphibia. «Souvenez-vous du Dauphinois libéré et d’On est pas des quand même. La famille Maudru, agriculteurs dauphinois en moyenne montagne se battait pour survivre face à « la mondialisation mondiale » et aux grandes surfaces qui n’écrasent pas que les prix ! Eh bien, voilà... la saga continue. Le gîte rural est né. Une chambre, une seule, mais qu’il va falloir faire fonctionner. Louise, la mère, Aimé, le chef de famille, feront ce qu’ils pourront... Ils vont : « tâcher moyen ! ». Ça tombe bien, c’est le titre de cette nouvelle page de leur vie, de ce nouveau spectacle !

Tout au long de l’hiver

Tour de l’Oisans

Du 28 au 30 juillet 2011 

Soirées pleine lune :

Les 23 décembre 2010 ; 20 janvier, 18 février, 18 mars et 20 avril 2011

Unichamps - Championnats inter-universitaires

Venez profiter des plaisirs de la glisse sur le glacier jusqu’au coucher du soleil. Avec repas, DJ et descente de la station à la lueur de la Lune.

Mars 2011

Un autre événement allemand s’invite sur le snowpark des 2 Alpes.

Freeride attitude  De janvier à avril

Fête des foins

Conférences et débats, tous les lundis et mardis, ateliers de sensibilisation aux risques liés à la pratique du ski hors-piste. Présentation et manipulation du matériel de sécurité (Arva, pelle, sonde). Échanges, débats et sessions freeride encadrées par des professionnels.

Le 7 août 2011 

C’est la fête traditionnelle et incontournable des 2 Alpes. L’occasion de se replonger dans la vie d’autrefois avec ses traditions et coutumes. Le tout en costumes d’époque.

Station ouverte du 18 juin au 27 août 2011 (sous réserve pour le dimanche 28 août).

Mondial du VTT Free Raid classic VTT Mag

© Bruno Longo

Du 23 au 26 juin 2011 

046

Á pied dans la nature, c’est une course d’ultra trail, c’est à dire d’une longueur supérieure à celle du marathon.

© Nico Lafay

ÉTÉ 2011

© Gary Perkin

Championnats belges de freestyle

Janvier 2011

C’est l’événement majeur de l’été aux 2 Alpes. Il ouvre les hostilités en matière de VTT et lance la saison estivale. C’est tout le monde du vélo alpin qui s’y retrouve. C’est un salon des marques avant tout (200 sont représentées). Avec au programme : des tests de matériel et d’accessoires, des randonnées accompagnées, des randonnées raids plus ou moins techniques, une compétition avec la Mavic Free Trail, des animations de dirt, de trial, de short track… En quête de nouveauté chaque année, l’édition 2011 vous réservera bien des surprises. Avec d’abord la Free Raid Black - le raid pour les costauds ! Le 26 juin, un raid extrême inédit et hors des sentiers battus pour les vététistes les plus tenaces. Le parcours très technique typé enduro sera dévoilé uniquement le jour J... La  « rando old school » (avec des anciens VTT) et exposition de VTT anciens débarquera également dans la station.

Kumi yama

Du 1er au 3 juillet 2011  C’est un événement glisse aux couleurs du Japon, qui se déroule pour la 4e édition sur le glacier des 2 Alpes. Pendant trois jours auront lieu des compétitions européennes de ski et snowboard freestyle sur le snowpark.

Raidlight trail

Le 3 juillet 2011 : Pour les amateurs de course à pied en montagne. C’est le trail le plus haut d’Europe. Deux parcours sont proposés : Trail Chibani : 21 kilomètres avec 1 500 mètres de dénivelé. Maratour des Glaciers : une course extraordinaire de 42 kilomètres, dont 6 kilomètres sur le glacier des 2 Alpes, à 3 600 mètres d’altitude, mais aussi des paysages sauvages et des single tracks encaissés.

Du 8 au 12 août 2011 

Fête de Mont-de-Lans village Le 15 août 2011 

Traditionnelle procession et messe en costume d’époque. Vin d’honneur à la salle polyvalente, résultat du concours des maisons fleuries, repas géant, guinguette, différents jeux et concours de pétanque.

Course cyclosportive Les 20 et 21 août 2011 

Samedi : contre la montre – montée des 2 Alpes Dimanche : course cyclosportive avec deux parcours au choix : 64 ou 165 kilomètres.

© Cathy Ribier

Super microbes / poussins


[ infos pratiques ]

Office de tourisme des 2 Alpes

SERVICES DE SECOURS

SERVICE DE SANTÉ

Sapeurs pompiers

MEDECINS 

6 rue des Sagnes – BP 18

Docteur Bernard

Tél. 18 ou 112 / +33 (0)4 76 80 58 63. www.pompiers-2alpes.com info@pompiers-2alpes.com

Secours des pistes

Place des 2 Alpes Maison des 2 Alpes

Docteur Bron

Gendarmerie

Tél. 33 (0)4 76 79 28 96. robert-bron@wanadoo.fr

6 rue des Sagnes

Tél. 17 ou +33 (0)4 76 80 58 57. bta.les-deux-alpes@gendarmerie.interieur.gouv.fr

Centre médical des Bleuets 112 avenue de la Muzelle

Docteurs Joly / Roques / Koch 3 rue des Vikings

Tél. +33 (0)4 76 80 52 48. docteur.joly@wanadoo.fr

Centrale de Réservation 

Police Municipale de Mont de Lans

Place des 2 Alpes Maison des 2 Alpes

Tél. +33 (0)4 76 79 51 30 / + 33 (0)6 88 05 50 50. pm-montdelans@orange.fr

112 avenue de la Muzelle Immeuble les Bleuets

Police Municipale de Venosc

Pharmacie du Glacier

Mairie annexe de Mont de Lans Avenue de la Muzelle

Tél. +33 (0)4 76 79 24 38. www.les2alpesreservation.com reservation@les2alpes.com

Mairie annexe de Venosc Place de Venosc Tél. +33 (0)6 87 88 25 69. pmvenosc@hotmail.fr

Deux Alpes Loisirs

SERVICES ADMINISTRATIFS

(bureau des remontées mécaniques)

Mairie annexe de Mont de Lans

Immeuble le Meijotel

48 avenue de la Muzelle Tél. +33 (0)4 76 79 24 24. www.les-2alpes.net mairie.de.mont.de.lans@wanadoo.fr

Tél. +33 (0)4 76 79 75 00. www.2alpes.com infos@2alpes.com

Mairie annexe de Venosc Place de Venosc Tél. +33 (0)4 76 80 57 22. mairiedevenosc@wanadoo.fr

Communauté de Communes Oisans / Les 2 Alpes BP 5 – Maison des 2 Alpes

Tél. +33 (0)4 76 79 20 25. intercommunal.2alpes@wanadoo.fr

La Poste 48 avenue de la Muzelle Tél. +33 (0)4 76 79 21 09.

Pharmacie des Bleuets Tél. +33 (0)4 76 80 51 63.

80 avenue de la Muzelle

Tél. +33 (0)4 76 79 21 37. pharmacieduglacier@orange.fr

AMBULANCES  2 Alpes Ambulances Alpes Ambulances Secours Ambulances de la Meije

98 avenue de la Muzelle – BP 49 Tél. +33 (0)4 76 80 52 39. ambulancesdesecrins@orange.fr

DENTISTE  Patrick Ceusters 9 rue des Vikings - le Refuge du Diable Tél. +33 (0)4 76 80 51 78.

INFIRMIERE  Laurence Chopard Bons – Mont de Lans village

Tél. +33 (0)4 76 80 11 58 / +33 (0)6 80 42 43 23. laurence.chopard@wanadoo.fr

KINESITHERAPEUTES / OSTEOPATHE  2 Alpes Ostéo

Tél. +33 (0)4 38 02 29 43. www.alpes-osteo.com - www.clicrdv.com/2alpesosteo

Aacqua Center 2 A

Place de Venosc

Tél. +33 (0)6 84 14 00 12.

Espace saisonnier des 2 Alpes © Pascal Boulgakow

PHARMACIE 

Agence postale de l’Alpe de Venosc Tél. +33 (0)4 76 80 94 54.

050

Tél. +33 (0)4 76 79 20 03. centreclinique2A@orange.fr

Deux Alpes Loisirs Immeuble le Meijotel Tél. +33 (0)4 76 79 75 02. pistes@2alpes.com

Tél. +33 (0)4 76 79 22 00. www.les2alpes.com info@les2alpes.com

Centre clinique des 2 Alpes 80 avenue de la Muzelle

Mairie annexe de Mont de Lans 48 avenue de la Muzelle

ANPE +33 (0)4 76 79 50 94 ou +33 (0)4 76 40 60 49. Service logement : +33 (0)4 76 79 08 65. Espace informatique. Espace santé. Informations juridiques et toutes informations station.

94 avenue de la Muzelle - Galerie Lou Veno

Cabinet Paramédical Place de Venosc

Tél. +33 (0)4 76 80 55 07. thierry.dentant@wanadoo.fr

Centre de Kinésithérapie 117 avenue de la Muzelle - Résidence le Cortina Tél. +33 (0)4 76 79 29 32. br.luc.sky@free.fr



2 Alpes Connexion Le Mag 2010