Issuu on Google+

PK52_N29_COUV_Casino.indd 1

17/05/12 17:06


PK52_N29_COUV_Casino.indd 2

17/05/12 17:06


PK52_N29_Commun1.indd 1

21/05/12 16:27


PK52_N29_Commun1.indd 2

21/05/12 16:27


PK52_N29_Commun1.indd 3

21/05/12 16:27


PK52_N29_Commun1.indd 4

21/05/12 16:27


PK52_N29_Commun1.indd 5

21/05/12 16:27


PK52_N29_Commun1.indd 6

21/05/12 16:27


ÉDiTo

Avec 4 bracelets l’an dernier et de nombreuses tables finales, la France avait marqué les esprits et confirmé la très bonne forme des joueurs hexagonaux

Chers lecteurs, Le mois d’avril aura été riche en émotions, et après des heures passées les yeux rivés sur les retransmissions live de l’EPT Berlin puis de la grande finale à Monte-Carlo, c’est avec beaucoup de plaisir que nous avons pu faire la couverture avec les deux plus grands champions de ces dernières semaines : Davidi Kitai et la Triple Crown décrochée par sa victoire à Berlin, et Lucille Cailly, valeureuse runner-up à un million d’euros de l’EPT Monte-Carlo. Leurs exploits sont à leur image : tout en flegme et sourire chez Davidi, en émotion et en parfaite maîtrise chez Lucille. Pour cette dernière, la vie a basculé en ce premier mai 2012, entrant dans le club très fermé des millionnaires de tournois, et se hissant, à quelques semaines des WSOP, tout en haut du classement français HendonMob de l’année. Tous deux, ainsi que la majeure partie de la communauté poker française, font déjà leurs bagages pour l’eldorado du poker, à Las Vegas. Cette édition sera-t-elle à la hauteur des espérances nées de la formidable cuvée 2011 ? Avec 4 bracelets l’an dernier et de nombreuses tables finales, la France avait marqué les esprits et confirmé la très bonne forme des joueurs hexagonaux. Cette année encore, Poker52 sera sur place dès le début des hostilités, à partir du grand tournoi heads-up du 6 juin. Au programme sur Poker52.fr, un live blog quotidien sous forme de journal de bord des World Series et une série de vidéos au concept inédit, confessions de joueurs face caméra dans leur intimité.

Téléchargez l’application sur App Store

PK52_N29_Commun1.indd 7

21/05/12 16:27


PK52_N29_Commun1.indd 8

21/05/12 16:27


PK52_N29_Commun1.indd 9

21/05/12 16:27


PK52_N29_Commun1.indd 10

21/05/12 16:27


Sommaire 14

ActuAlités

laurent Fontaine, Pierrick torasso & comanche : le jt du poker s’installe sur Rtl9

36

REPORtAgEs

64

chRONiquEs

68

lA tEAM PMu Au quOtiDiEN

30

POKER MéDiA

36 EPt Monte-carlo 46 EPt Berlin 50 Winamax Poker tour 54 BPt Nice 56 unibet Open 58 PPD cannes 60 FPs Amnéville 62 cNic 64 tony g. 66 isabelle Mercier

Welcome back in Vegas !

106 clAssEMENt hENDONMOB 114 AgENDA - tOuRNOis

116 tOuRNOis RéguliERs ONliNE éVéNEMENts ONliNE 120 lE POKER, côté légAl

36

que risque un opérateur illégal de poker ?

74

30

46

>>> exclusivement en kioSque RENcONtRE

74 Davidi Kitai & lucille cailly entrent dans l’histoire

chRONiquEs 86 Pedro canali élémentaire !

88 Doyle Brunson

« tu ne vis qu’une seule fois. si tu donnes assez, une fois suffira »

tEchNiquE

90 quelle est sa meilleure main ? par thibaud guenegou

92 la bonne décision par ludovic Riehl

94 Poker Panache par Elie Payan

96 Pressuriser le stack adverse en tournoi par Basile Yaïche

stRAtégiE

96 les sept types de tilt par Pokerstrategy

102 l’intérêt d’un calldown par Pokerstrategy

PK52_N29_Commun1.indd 11

21/05/12 19:17


PK52_N29_Commun1.indd 12

21/05/12 16:28


PK52_N29_Commun1.indd 13

21/05/12 16:28


ACTuALiTÉS // CiRCuiT inTERnATionAL

LES wSoP aRRivenT suR un nouveau ConTinenT

Après la réussite de l’implantation du plus grand festival de poker au monde en Europe, les WSOP continuent leur expansion en annonçant une nouvelle série de tournois au Crown Casino de Melbourne, organisée du 2 au 15 avril 2013. Au total, 5 grands events décerneront les fameux bracelets en or aux prochains vainqueurs de ces premiers World Series of Poker Asia-Pacific. « Notre objectif est de mettre en place un grand chelem du poker à travers le monde et d’utiliser notre plateforme pour élever le jeu vers une série de championnats majeurs, annonce Ty Stewart, le directeur exécutif des WSOP. Avec la croissance annuelle des WSOP à Las Vegas et la réussite des WSOPE, le moment est venu de nous tourner vers la scène dynamique du poker présente en Asie et en Australie. Étant donné le succès du Crown avec l’Aussie Million Poker Championship, nous ne pouvions pas demander mieux que ce partenariat pour organiser ce festival du poker dans la région Asie-Pacifique. »

De son côté, le chef du bureau exécutif du Crown, Greg Hawkins, se félicite de cette collaboration, qui a l’ambition de créer le premier événement de poker de la région : « Notre accord s’aligne avec notre objectif d’attirer la crème des joueurs locaux mais également internationaux. Nous sommes très fiers de ce que nous avons fait avec l’Aussie Million et attendons impatiemment avril 2013 et le début des WSOP Asia-Pacific. » Une annonce qui ne pouvait que ravir Joe Hachem, le seul joueur australien à avoir décroché le titre suprême, en 2005 : « C’est excitant de penser que les WSOP s’installent sur le sol australien. Je sais à quel point remporter ce bracelet peut changer votre vie. C’est un rêve qui devient réalité d’accueillir ce championnat au Crown. Je n’attends que ça. » Le programme complet des WSOP Asia-Pacific 2013 sera annoncé prochainement. Il y aura probablement des qualifications sur BarrierePoker.fr.

// PokER onLinE

JEAn-PhiLiPPE RohR

REMPoRtE LE Main EVEnt Du PoKERFEst Organisé par le réseau Partygaming, qui regroupe des opérateurs online tels que PMU Poker, PartyPoker et ACFPoker, le Pokerfest est une série de 45 tournois qui s’est déroulée de la fin du mois d’avril au début du mois de mai, attirant de nombreux joueurs venus se disputer une partie des prizepools garantis. Et ils étaient même 843 participants à s’inscrire au Main Event à 215 € de buyin et 250 000 € garantis, qui se jouait pendant dix heures pour conclure en beauté ce festival du poker online avec la plus grosse dotation jamais proposée sur le réseau. Membre de la Team PMU Poker, Jean-Philippe Rohr (jouant sous le pseudo « joliamo ») atteignait le haut du classement dès les premiers niveaux de jeu, et il ne quittait pas cette position jusqu’à la fin du tournoi, qu’il remportait après un heads-up victorieux contre « affreux », pour la coquette somme de 41 500 €, inscrivant une nouvelle ligne à son tableau des gains. Déjà vainqueur de plus de 700 000 $ de gains en tournois live, notamment grâce à ses troisièmes places dans des side events WPT et EPT en 2009 et 2011 ainsi qu’à sa 6e place dans la Grande Finale du Partouche Poker Tour 2008, l’ancien joueur de football professionnel montrait à la planète poker qu’il était aussi doué dans les tournois online que dans les events live.

CLASSEMEnT DE LA TABLE FinALE 1er - Jean-Philippe Rohr « joliamo » : 41 500 € 2e - « affreux » : 31 500 € 3e - « CAROLOL » : 28 000 € 4e - « PffffCDurrrr » : 24 000 € 5e - « hervehelene » : 12 500 € 6e - « NarcoFishoo » : 10 000 € 7e - « pepitovargas » : 7 500 € 8e - « BabaKoool » : 5 000 € 9e - « GIORGIOGEDE » : 3 750 € 10e - « frenchchris » : 2 750 € 

14 NUMÉRO 29 // JUIN 2012 // POKER 52

PK52_N29_Commun1.indd 14

21/05/12 16:28


PK52_N29_Commun1.indd 15

21/05/12 16:28


ACTuALiTÉS // LivRE PokER

LA BANQUE A SAUTÉ, DE PATRICK PARTOUCHE

Héritier et patron du premier groupe européen de casinos et pionnier du poker online en France, Patrick Partouche est le casinotier le plus célèbre de France. Ayant exercé tour à tour les fonctions de responsable de la communication, de directeur de casino, de président du directoire puis de président du conseil de surveillance, il connaît de A à Z les rouages de l’économie du jeu, l’un des secteurs d’activités les plus concurrentiels de l’économie de marché. Aussi, depuis 2008 et le début de la crise financière mondiale, il entend les commentateurs économiques comparer à l’envi le monde de la bourse et celui du casino, le plus souvent avec de très grandes inexactitudes, et c’est tout naturellement qu’il a pris sa plume pour livrer sa vision de cette comparaison et donner son point de vue sur le monde de la finance moderne, qu’il compare à une partie de poker « qui se dispute depuis des décennies entre le même cercle fermé de joueurs », mais qui risquerait de se terminer plus tôt que prévu, « faute de jetons ». Dans cet ouvrage, intitulé La banque a sauté : L’économie casino pour sortir de la crise, Patrick Partouche entend, de manière pédagogique et haletante, expliquer comment

le sérieux de la gestion d’un groupe de casino pourrait mettre fin aux turpitudes de la crise financière, dont les consommateurs sont les premières victimes. À travers un livre qui se lit comme un roman, dans lequel les grands acteurs/joueurs de l’économie mondiale (Georges le Grec, Silvio l’Italien et José Luis l’Espagnol, entre autres) se retrouvent autour d’une partie de poker pour jouer, avec un niveau plus que médiocre, les 96 trillions d’euros prêtés par la finance internationale, il distille son analyse de la situation et propose des solutions, compréhensibles pour les néophytes de la finance, pour mettre fin à cette partie de poker improbable. « Ils ont pris l’habitude de recaver sans limite de montant et à crédit, affirme-t-il, et ce depuis si longtemps que l’on ne peut plus indiquer, avec précision, à quelle date la partie a dérapé. Ce qui est sûr, c’est qu’il n’y a plus de jetons, ni aux autres tables, ni en caisse centrale, et la contrepartie jeton-cash a explosé : plus personne ne peut se faire payer. » Avec La banque a sauté, Patrick Partouche propose un livre salutaire, qui donne à réfléchir et parlera de toute évidence à tous les passionnés de poker intéressés par cette période trouble de la finance globale. Patrick Partouche, La banque a sauté : L’économie casino pour sortir de la crise, éditions Michel Lafon. 194 pages, 12 €

// EXCLu PokER ACTu

LE PokER DoiT-iL AvoiR SA PRoPRE oRgAniSATion DE ConTRôLE ? Alors que les incidents de triche se multiplient dans les tournois de poker, la question se pose de la mise en place d’une organisation capable au niveau mondial d’arbitrer et de sanctionner en cas de problème. Une fédération internationale de poker existe bien mais celle-ci n’a aucun pouvoir si ce n’est celui de légiférer sur les règles du jeu. Les tournois sont organisés par des entreprises privées qui ne sont soumises qu’à la juridiction des pays dans lesquels elles se trouvent, donc la justice de ceux-ci. La boucle se ferme. Pourtant dans les autres sports, de nombreux cas de triche ont été commis et suivis de sanctions, ainsi, dans le football, le club turc de Fenerbahçe a été exclu de la coupe d’Europe, pas par la justice turque mais bien par l’UEFA. Cette

sanction faisait suite à des soupçons de triche dans le championnat turc. Pour les sports olympiques, le CIO fait autorité et suspend les sportifs coupables de dopage. Cela est possible grâce à la création de l’Agence mondiale de lutte contre le dopage. Alors pourquoi ne pas envisager la même chose dans le poker ? Une Agence mondiale de lutte contre la triche, reliée à la Fédération internationale de poker, qui aurait des pouvoirs élargis. Mais il faudrait pour cela que les organisateurs privés acceptent de s’y soumettre. Même sans réel pouvoir de sanction, l’agence contre la triche pourrait créer une sorte de liste noire des joueurs à bannir de tous les tournois. Les grands acteurs du poker devraient certainement se pencher sur un sujet aussi sensible.

16 NUMÉRO 29 // JUIN 2012 // POKER 52

PK52_N29_Commun1.indd 16

21/05/12 16:28


PK52_N29_Commun1.indd 17

21/05/12 16:28


ACTuALiTÉS // FESTivAL LivE

LES SuMMER SERiES DE L’AVIATION CLUB DE FRANCE L’un des festivals phare du cercle des Champs-Élysées depuis plus de 15 ans, les Summer Series, reviennent du 8 au 24 juin 2012 avec un total de 11 tournois et 15 satellites accessibles à partir de 50 €. L’ACF proposera des tournois quotidiens avec des buy-in allant de 100 à 500 €, et organisera, entre autres, un tournoi Ladies à 100 € de buy-in le 8 juin, un event Pot Limit Omaha Triple Chance à 500 € le 13 juin ainsi qu’un tournoi 8-Game à 200 € le 24 juin.

Mais les deux grands événements de ces Summer Series seront bien entendu le Main Event, le Summer Deepstack à 1 000 € de droit d’entrée organisé du 21 au 24 juin avec 30 000 jetons de départ et des niveaux d’une heure, ainsi que la troisième étape de l’ACFPoker Tour, les 16 et 17 juin, avec son tournoi à 750 € de buy-in. Vous trouverez ci-dessous le programme complet de ces Summer Series 2012.

• 8 juin : satellite à 50 € pour le tournoi à 500 € • 8 juin : Ladies event à 100 € • 9 juin : nLHe à 500 € • 10 juin : nLHe à 150 € • 10 juin : satellite à 100 € pour le summer deepstack • 11 juin : satellite à 50 € pour le tournoi Bounty Hunter • 11 juin : satellite à 100 € pour l’aCfPoker Tour mazagan • 12 juin : satellite à 50 € pour le tournoi Pot Limit omaha • 12 juin : Tournoi Bounty Hunter à 250 € • 13 juin : satellite à 50 € pour le tournoi Pot Limit omaha • 13 juin : Tournoi Pot Limit omaha Triple Chance à 500 € • 14 juin : satellite à 50 € pour le tournoi nLHe Triple Chance • 14 juin : Tournoi nLHe Triple Chance à 250 € • 15 juin : satellite à 50 € pour l’aCfPoker Tour

• 15 juin : satellite à 100 € pour l’aCfPoker Tour • 16 juin : aCfPoker Tour à 750 € • 17 juin : satellite à 150 € pour le summer deepstack • 18 juin : satellite à 50 € pour le summer deepstack • 18 juin : Tournoi nLHe short Handed à 300 € • 19 juin : satellite à 50 € pour le summer deepstack • 19 juin : Tournoi nLHe shootout à 300 € • 20 juin : satellite à 50 € pour le summer deepstack • 20 juin : satellite à 150 € pour le summer deepstack • 21 juin : summer deepstack à 1 000 € day 1a • 22 juin : summer deepstack à 1 000 € day 1B • 24 juin : Tournoi 8-Game à 200 € • 24 juin : satellite à 100 € pour le WPT national series mazagan

> Retrouvez le coverage live du Summer Deepstack et de l’ACFPoker Tour sur Poker52.fr

// SPonSoRing LivE

LA TEAM PRo MYPok ReCRuTe PouR 2013

Depuis le 4 mai, et jusqu’au 31 décembre 2012, MyPok mène une grande campagne de recrutement pour désigner deux des prochains membres de sa Team Pro, qui auront l’honneur de jouer des tournois live aux côtés de JoeyStarr, Roger Hairabedian, Karine Nogueira, Jean-Jacques Mars et Cédric Carrasso. Six phases de qualifications, ainsi qu’une phase finale, seront proposées à tous les membres du site, et elles décerneront des points à tous les participants, en fonction du nombre de mains jouées, du rake généré, du parrainage et de la publication. Au terme de chaque phase mensuelle, les trois premiers du classement seront sélectionnés pour la finale, alors que le premier remportera 1 200 € et le deuxième 600 €. Les 18 joueurs qualifiés pour la phase finale effectueront une série de tests et passeront devant un jury de joueurs dirigé par Roger Hairabedian en personne, qui désignera les deux heureux élus. Le joueur qui sortira premier de cette finale recevra, en plus de ses gains des phases mensuelles, une dotation de 8 000 € pour des tournois live, tandis que le deuxième remportera 7 000 € pour jouer sous les couleurs de la Team Pro MyPok en 2013.

CALEnDRiER DES PhASES DE QuALiFiCATion

Phase 1 :

du 4 au 31 mai 2012

Phase 2 :

du 1er au 30 juin 2012

Phase 3 :

du 1er au 31 juillet 2012

Phase 4 :

du 1er au 30 septembre 2012

Phase 5 :

du 1er au 31 octobre 2012

Phase 6 :

du 1er au 30 novembre 2012

Phase finale :

du 1er au 31 décembre 2012

18 NUMÉRO 29 // JUIN 2012 // POKER 52

PK52_N29_Commun1.indd 18

21/05/12 16:28


PK52_N29_Commun1.indd 19

21/05/12 16:28


ACTuALiTÉS // CiRCuiT LivE

LE PRoGRaMME DE L’EUROPEAN POKER TOUR saison 9

Alors que la saison 8 de l’EPT se concluait en beauté à Monte-Carlo, les dirigeants du circuit européen annonçaient le programme de la saison suivante, qui a subi quelques modifications notables. Avec un calendrier resserré, et plus que 8 dates, l’EPT saison 9 proposera des festivals plus longs, sur deux semaines, avec une quarantaine de tournois à chaque étape dont certains proposés avec des variantes nouvelles. Les tournois à buy-in modérés seront plus nombreux, tout comme les tournois High Roller, pour le grand plaisir des professionnels mondiaux.

Du côté des villes choisies, l’EPT a décidé de se recentrer, pour sa saison 2012-2013, sur ses fondamentaux. Exit donc les étapes de Tallinn, Loutraki, Copenhague, Madrid et Campione, tandis que l’étape de Deauville, l’une des plus populaires du circuit, est assurée sur une période de trois ans, suite au renouvellement du contrat entre l’EPT et le casino Barrière de Deauville. La saison 9 débutera à Barcelone du 15 au 25 août, et se terminera une fois de plus à Monte-Carlo, du 6 au 15 mai 2013.

EPT Barcelone : 15-25 août 2012 / Main Event du 19 au 25 août / 5 300 € EPT San Remo : 3-11 octobre 2012 / Main Event du 5 au 11 octobre / 5 300 € EPT Prague : 5-15 décembre 2012 / Main Event du 9 au 15 décembre / 5 300 € PCA 2013 : 6-15 janvier 2013 / Dates du Main Event à confirmer / 10 300 $ EPT Deauville : 30 janvier-9 février 2013 / Main Event du 3 au 9 février / 5 300 € EPT Londres : 6-16 mars 2013 / Main Event du 10 au 16 mars / 5 300 € EPT Berlin : 24 avril-4 mai 2013 / Main Event du 28 avril au 4 mai / 5 300 € EPT Monte-Carlo : 6-15 mai 2013 / Main Event du 6 au 12 mai / 10 600 €

// ÉvÉnEMEnT onLinE/LivE

L’iSPT CoMMEnCERa À WEMBLEY En 2013 Ce sera certainement le grand événement du printemps prochain : l’International Stadiums Poker Tour, créé par Laurent Tapie et Prosper Masquelier, et financé par Bernard Tapie, a annoncé que sa première édition se tiendra dans le mythique stade de Wembley, dans le Nord de Londres, du 31 mai au 6 juin 2013. Ce tournoi exceptionnel à 600 € de buyin pourra accueillir jusqu’à 30 000 joueurs, venus des quatre coins du monde pour se disputer une partie des 20 millions d’euros du prizepool. Et l’ISPT innove dès son premier essai, puisque cet événement aux dimensions hors norme, qui sera retransmis dans plus de 28 pays, verra tout d’abord s’affronter les 30 000 participants, installés confortablement dans les gradins entièrement

rénovés de Wembley, sur tablette graphique ! En effet, la première partie du tournoi se déroulera online, avant que les 3 000 derniers joueurs encore en course pour ce premier titre reçoivent l’honneur de descendre sur la pelouse et de jouer le tournoi live à l’endroit même où s’est écrite une partie de l’histoire du sport international. Le défi est ambitieux, mais les organisateurs sont persuadés que l’événement, qui sera le plus grand tournoi de poker online-live jamais organisé, rencontrera un gros succès et révolutionnera le monde du poker. Et avec 20 millions d’euros en jeu pour un buy-in de 600 €, il y a fort à parier que les passionnés de poker seront de la partie ! Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.ispt.com.

20 NUMÉRO 29 // JUIN 2012 // POKER 52

PK52_N29_Commun1.indd 20

21/05/12 16:28


PK52_N29_Commun1.indd 21

21/05/12 16:28


ACTuALiTÉS // ÉvÉnEMEnT LivE

REnAuD RoSiER

CHaMPion Du WinaMaX CLuB tRoPHY 2012

Ils étaient 208 représentants de 104 clubs de joueurs amateurs à avoir reçu l’honneur de porter les couleurs de leur association pour ce troisième Winamax Club Trophy, organisé le week-end du 12 mai, dans le cadre somptueux du château de Vallery, dans l’Yonne. Que ce soit dans la salle principale ou sous la verrière, la bonne humeur était au beau fixe, tout comme le temps, et les joueurs entraient rapidement dans la partie, sous le regard protecteur de Davidi Kitai, Michel Abécassis, Gaëlle Baumann et Stéphane Matheu, venus assister à ce grand rendez-vous du poker amateur et animer des événements parallèles qui ont rythmé tout le week-end. Chacun avait pour objectif de représenter son club le mieux possible, en terminant dans les 27 places payées et, dans le meilleur des cas, en décrochant l’un des 15 packages pour le prochain Winamax Poker Open de Dublin mis en jeu. La structure rapide du tournoi ne gâchait pas l’intensité de la partie, et la bulle éclatait peu après le magnifique feu d’artifice tiré depuis les jardins du château, lorsque Lionel Estebenet, du Bordeaux Poker Club, voyait sa paire de 7 dominée par la paire de Rois de son adversaire. Le Day 1 se terminait avec 22 joueurs toujours en course, menés par Bastien Callet, de Poker Chalonnais et Laurent Callet, de Pok du Rhône. Le Day 2 reprenait sur un rythme encore plus soutenu, et les éliminations s’enchaînaient à grande vitesse jusqu’à la table finale, avec l’élimination de Nicolas Vallée, qui repartait avec un package Dublin « Silver », d’une valeur de 550 €. Le niveau des blindes, très élevé en ce début de TF, était fatal aux short stacks, qui sortaient tous en moins de trois heures de jeu, laissant le trio de tête se partager les trois packages « Platinium », qui offraient en plus des 550 € de buy-in et des 400 € pour le transport et l’hébergement, un ticket pour un side event d’une valeur de 200 €. Bastien Callet sortait à la troisième place, battu par la paire de 9 de son homonyme, qui entrait dans le heads-up face à Renaud

Rosier, du Saintes Poker Club, avec une large avance. Mais c’était sans compter la détermination de son adversaire, qui parvenait à doubler par deux fois et à reprendre la tête, notamment en touchant une double paire avec 10 et 4 en main qui dominait la paire d’As de Laurent Callet. Quelques mains plus tard, Renaud Rosier s’imposait grâce à une double paire 10-7, et il décrochait, en plus de son package « Platinium » et du titre de champion de France des Clubs de Poker, l’occasion d’offrir à son club, dont il a porté haut les couleurs, 10 tables de poker et 5 mallettes de 1 000 jetons. À noter également la victoire de Claudio Gabeau, de Poker 05, devant Marc Pomarel, du Poker Club Val d’Essonne, et Anthony Offe, de Cherbourg Poker, dans le Side Event Turbo, nouveauté de cette troisième édition du WCT. Ils sont repartis tous les trois avec un package pour Dublin. Toutes nos félicitations aux participants, et un grand bravo aux organisateurs qui ont fait de ce week-end un grand moment du poker amateur !

CLASSEMEnT DE LA TABLE FinALE 1er - Renaud Rosier (Saintes Poker Club) : Package Platinium 2e - Laurent Callet (Pok du Rhône) : Package Platinium 3e - Bastien Callet (Poker Chalonnais) : Package Platinium 4e - Benjamin Lavie (Blois Poker Club) : Package Gold 5e - Naouale Cobigo (Alsace Poker) : Package Gold 6e - Stéphane Josse (Hold’Emeraude Poker) : Package Gold 7e - David Lapoutge (Toulouse All In Poker) : Package Gold 8e - Benoît Levert (Ouest Poker) : Package Gold 9e - Frédéric Voydie (Caen Poker) : Package Gold

80

// LE ChiFFRE Du MoiS

miLLiaRds C’est le nombre de mains jouées en 10 ans sur PokerStars, au début du mois de mai. Dans le cadre de son programme « La route vers les 100 milliards », le site offre des prix en cash tous les cinq milliards de mains aux joueurs qui y participent, et ceux qui ont eu la chance de jouer la main numéro 80 000 000 000 ont reçu entre 10 000 et 22 940 $ de cadeaux. 22 NUMÉRO 29 // JUIN 2012 // POKER 52

PK52_N29_Commun1.indd 22

21/05/12 16:28


PK52_N29_Commun1.indd 23

21/05/12 16:28


actuaLitÉs // DÉcÈs D’amariLLo sLim

une LÉgenDe Du Poker nous a quittés Hospitalisé en urgence la nuit du 16 avril, Thomas Austin Preston Junior, plus connu dans le monde du poker sous le nom d’Amarillo Slim, est décédé des suites d’un cancer et de complications cardiaques le 29 avril, à l’âge de 83 ans. Né dans l’Arkansas en 1928, Amarillo Slim était, aux côtés de Doyle Brunson et de Sailor Roberts, l’un des premiers rounders du Sud des États-Unis, qui sillonnaient les routes du Texas, de l’Arkansas et du Nevada pour jouer des parties de poker et proposer des paris plus invraisemblables les uns que

les autres. En véritable pro de la cote sportive, il lançait dès la fin des années 1950 avec ses comparses la première agence de bookmakers du Nevada, et a continué à vivre de sa passion jusqu’à la fin de sa vie, dans la capitale mondiale du jeu. Amarillo Slim a également été l’un des premiers ambassadeurs du poker. Vainqueur du Main Event des WSOP en 1972, il a été l’invité de talk-shows américains tels que The Tonight Show Good, Morning America, ainsi que des émissions de Larry King et de Jay Leno, se faisant ainsi le porte-parole des joueurs de poker aux États-Unis, et il publiait en 1973, avec Bill G. Cox, l’une des premières méthodes de poker, Play Poker to Win. Il a décroché 3 autres bracelets WSOP en 1974, 1985 et 1990 (dont deux en Pot Limit Omaha) et a réalisé sa dernière grande performance en tournoi en 2000, en perdant en headsup face à Phil Ivey dans l’event Pot Limit Omaha à 2 500 $ des WSOP. En attendant le film retraçant sa vie, actuellement en tournage avec Nicolas Cage dans le rôle principal, nous vous invitons à vous plonger dans son autobiographie, Amarillo Slim in a World Full of Fat People (Amarillo Slim : ma vie est un pari en français, publié par MA Éditions), qui fourmille d’anecdotes étonnantes, comme ses parties de poker avec les présidents américains Richard Nixon et Lyndon Johnson, et à lire dans nos pages la chronique que son vieil ami Doyle Brunson lui a consacrée.

// ÉvÉnement Live

Les summer sats Partouche Poker tour Le Partouche Poker Tour vient d’annoncer le programme de la saison 5 de ses Summer Sats, une série de 5 tournois qui se joueront à travers la France (Pléneuf-ValAndré, Arcachon, Juan-les-Pins, La Grande-Motte, Saint-Amand), et où la totalité du prizepool sera reversé en tickets d’entrée d’une valeur de 8 500 € pour la finale du Partouche Poker Tour, qui se déroulera au casino du Palm Beach de Cannes du 3 au 9 septembre. Chacune de ces 5 étapes des Summer Sats se déroulera de la même façon : le vendredi seront

organisés deux tournois satellites à 170 € pour le Main Event à 1 250 € qui se jouera sur deux jours, samedi et dimanche. Et pour ceux qui ne passeront pas le Day 1, un side event à 250 € se tiendra le samedi à 21 heures. Le parcours de ces Summer Sats Partouche suivra à la carte la route des vacanciers : du 28 au 29 juillet, les Summer Sats débuteront à Pléneuf-Val-André, dans les Côtesd’Armor, avant de rejoindre le Sud-Ouest le week-end suivant, à Arcachon du 4 au 5 août. La cité balnéaire de Juan-les-Pins accueillera le tournoi satellite

du 11 au 12 août, et la Grande-Motte, un autre grand lieu de villégiature, recevra la caravane des Summer Sats les 18 et 19 août. Enfin, cette tournée se conclura dans le Nord, à Saint-Amand-les-Eaux, du 25 au 26 août. Les Summer Sats du Partouche Poker Tour offrent un bon moyen de concilier passion du poker et détente dans des destinations estivales et vous donneront peutêtre l’occasion de décrocher votre ticket d’entrée pour le plus grand tournoi d’Europe, la finale du PPT, qui terminera cette 5e saison en beauté.

24 NUMÉRO 29 // JUIN 2012 // POKER 52

PK52_N29_Commun1.indd 24

22/05/12 08:57


PK52_N29_Commun1.indd 25

21/05/12 16:28


ACTuALiTÉS // RAChAT DE FuLL TiLT PokER

PokERSTARS Coiffe Le GRouPe BeRnaRd TaPie suR Le PoTeau Rebondissement dans l’affaire du rachat de Full Tilt Poker. Alors que le Groupe Bernard Tapie, mené par le fils de l’homme d’affaires, Laurent Tapie, entretenait depuis des mois de difficiles négociations avec le département de la Justice américain concernant le rachat de l’ancien plus gros site de poker et le remboursement de ses joueurs, un message posté sur le forum du site 2plus2 annonçait que le site PokerStars, actuel numéro 1 mondial, s’était porté acquéreur de son ancien concurrent. Le Groupe Bernard Tapie réagissait rapidement, en expliquant les difficultés qu’il rencontrait pour obtenir l’aval de l’État américain, par l’intermédiaire de son avocat, Behnam Dayanim, qui s’inquiétait au passage de la naissance de ce qu’il considère être un monopole mondial du poker et présentait ses regrets aux salariés de Full Tilt Poker, dont la pérennisation des emplois était la priorité du Groupe. Selon lui, deux raisons principales ralentissaient les négociations. La première concernait les complications judiciaires inhérentes au rachat du site : les actifs de Full Tilt Poker étant situés en dehors des États-Unis, la décision du département de la Justice risquait fortement d’être invalidée par une Cour de Justice étrangère, mettant ainsi le nouvel acquéreur en grande insécurité judiciaire et financière. La deuxième de ces difficultés était le planning du remboursement des joueurs de Full Tilt Poker. Alors que le Groupe Bernard Tapie assurait pouvoir rembourser rapidement 94,9 % des joueurs hors États-Unis (pour un montant estimé à 16 millions de dollars, alors que les 5,1 % restants représentent environ 180 millions de dollars) selon un plan de remboursement qui aurait bloqué la bankroll des joueurs pendant de longs mois, voire plusieurs années, le département de la Justice a imposé une période maximale de 90 jours, ce que le Groupe Bernard Tapie n’était pas en mesure de réaliser, faute de liquidités. Du côté de PokerStars, l’on ne donne aucune information à l’heure actuelle, en raison du caractère confidentiel des négociations. Mais Alexandre Dreyfus évoque néanmoins la somme de 750 millions de dollars pour cette transaction, dont 330 millions de dollars seraient réservés au remboursement des joueurs, le reste étant destiné à s’acquitter des accusations qui planent encore

sur PokerStars depuis le Black Friday. Selon les informations circulant sur cette reprise par le numéro 1 actuel de son ancien concurrent, les deux groupes coexisteraient en parallèle, sans fusion, et tous les employés retrouveraient leur place. Cette révélation ne rassure néanmoins pas certains observateurs, inquiets à l’idée qu’un seul énorme site de poker online puisse écraser le marché et tuer dans l’œuf toute concurrence. C’est d’ailleurs l’une des préoccupations du Groupe Bernard Tapie, soucieux du sort des joueurs sur le long terme, qui a annoncé dès la révélation du rachat de FTP par PokerStars qu’il pourrait être amené à lancer son « propre plan d’action ». Ainsi, selon un mail de Laurent Tapie envoyé aux dirigeants de Pocket Kings, le GBT, qui a déjà investi beaucoup d’argent dans le secteur, souhaiterait lancer une plate-forme de jeu indépendante, en partenariat avec de grands acteurs du monde du poker. Rien n’est encore officiel, que ce soit du côté de Full Tilt Poker, qui se dit résolument « optimiste » concernant son rachat et le remboursement de ses joueurs, ou du côté de la création d’un site de poker autonome par le Groupe Bernard Tapie, mais il y a fort à parier que le dénouement de cette affaire, qui met la planète du poker en ébullition depuis le Black Friday, soit sur le point d’arriver. La suite dans notre prochaine édition.

26 NUMÉRO 29 // JUIN 2012 // POKER 52

PK52_N29_Commun1.indd 26

21/05/12 16:28


// onLinE

Du nouVEau

ChEz BARRiEREPokER.FR Quelques jours avant son 26 e anniversaire, Woody « wario » Henry a remporté la deuxième finale de la Recrue BarrierePoker.fr et succède ainsi à Pierre « quamiK » Deville, la Recrue #1. Il intègre la Team Pro BarrierePoker.fr pour 3 mois, lors du BPT Toulouse et du Main Event des WSOP à Las Vegas. Ses objectifs : « Gagner en expérience, découvrir le quotidien des joueurs de la Team Pro et pourquoi pas réaliser des ITM ! » Côté technique, en juin, BarrierePoker.fr réserve de nouvelles surprises à ses joueurs. Après le partenariat technique avec les WSOP, le site porte ses efforts vers un nouveau produit appelé « My Poker Manager ». Il s’agit d’un développement technologique à destination des joueurs amateurs de multi-tabling. Parmi

les outils innovants : configuration optimisée des tables en stacking ou en mosaïque, code couleur pour les tables à jouer en priorité, affichage des résultats et des déroulements d’un coup des autres tables à la table principale mais surtout télécommande virtuelle pour gérer toutes les tables en un clin d’œil. Affaire à suivre dans le courant du mois de juin…

// inSoLiTE

DES MoinES BouDDhiSTES ARRêTÉS PouR JEu CLAnDESTin

Triste nouvelle pour la communauté bouddhiste : six leaders de l’ordre bouddhiste sud-coréen (ordre Jogye) ont été contraints de quitter leurs fonctions suite à la diffusion d’une vidéo invraisemblable dans laquelle on observe plusieurs moines boire, fumer et jouer à des parties de poker High Stakes durant plusieurs heures. Les procureurs ont déjà lancé une enquête afin d’éclaircir les circonstances de ce marathon poker ayant pris place dans l’un des plus luxueux hôtels du pays. À l’heure actuelle, il semblerait que l’argent mis en jeu soit celui des donateurs. L’ordre Jogye, avec plus de 10 millions d’adeptes, est l’une des communautés les plus importantes et les plus respectées du pays.

POKER 52 // JUIN 2012 // NUMÉRO 29

PK52_N29_Commun1.indd 27

27

21/05/12 16:28


PK52_N29_Commun1.indd 28

21/05/12 16:28


PK52_N29_Commun1.indd 29

21/05/12 16:28


PK52_N29_Commun1.indd 30

21/05/12 19:21


Poker méDia

Le Jt Du Poker Laurent Fontaine, Pierrick torasso & comanche

s’instaLLe sur rtL9

À partir du 28 juin, 23 h 30, le poker aura enfin son grand journal télévisé. Aux commandes de cet ambitieux projet : Laurent Fontaine, amoureux du beau jeu depuis des années et Pierrick Torasso, directeur de tournoi reconnu et apprécié, accompagnés par des chroniqueurs de choc, tels que Comanche (Nicolas Chaï), Guillaume Darcourt, Philippe Ktorza et Bruno Fitoussi. Rencontre à quelques jours du tournage de la grande première de ce rendez-vous hebdomadaire. Par Julien Morello / photos Hold’Em Pix

Comment vous est venue cette idée du JT du Poker ?

Laurent Fontaine : Toute l’idée est contenue dans le titre. C’est un produit qui n’existe pas en France jusqu’à maintenant. C’est un véritable JT, comme celui de Laurent Delahousse, qui est uniquement consacré au poker. On y parlera aussi bien des joueurs, des résultats que du business. C’est aussi l’une des premières fois que l’on croisera des joueurs connus mais aussi des anonymes que nous avons envie de faire découvrir. C’est un rendez-vous d’une demi-heure qui va devenir, nous l’espérons, très vite incontournable. Pierrick Torasso : Cela fait plusieurs années que je parcours les casinos en France comme à l’étranger et une réflexion revenait souvent de la part de spectateurs qui ne franchissaient pas le

pas, ils me disaient : « Lorsque je zappe et que je tombe sur une émission de poker, ça a l’air très intéressant mais je ne comprends rien », et je cherchais depuis plusieurs mois le concept qui pouvait répondre à cette question ! Comment s’est ensuite développé le projet ?

Pierrick Torasso : Pour la partie réflexion du programme, il m’a fallu plusieurs mois, mais concernant sa mise en place opérationnelle, c’est allé très vite, et je n’ai pas eu à courir après les sponsors ou les partenaires. J’ai présenté le projet à RTL9 et j’ai reçu un accord de principe quasi immédiat avec une diffusion chaque jeudi soir de 23 h 30 à minuit juste avant le programme WPT et une rediffusion le mardi soir, un véritable sésame ! Ensuite, je suis parti en Bulgarie soutenir mon pote

Guillaume Darcourt lors du lancement de la Darcourt Poker Room et j’ai rencontré par hasard Stéphane Auffret de PMU Poker, je lui ai parlé quelques minutes, le courant est passé et nous nous sommes fixé un rendez-vous à Paris pour en discuter ! Ensuite, je me suis naturellement tourné vers mes partenaires historiques et le casino de Marrakech, très dynamique depuis un an en télévision, m’a dit oui tout de suite. Il me restait donc à trouver un présentateur/animateur et un producteur et là, comme au poker, j’ai eu le petit coup de pouce du destin en sortant d’une salle de tournoi. Je croise Philippe Ktorza pour parler des payouts et son ami Laurent Fontaine est là. Je ne me dégonfle pas, et en dix minutes Laurent me répond qu’il est aussi producteur et que l’on devrait en discuter dans ses bureaux à Paris… J’en ai ensuite parlé à Bruno Fitoussi d’ACFPoker.fr qui n’a

POKER 52 // JUIN 2012 // NUMÉRO 29

PK52_N29_Commun1.indd 31

31

21/05/12 19:21


Poker méDia pas hésité un instant. Il était également impensable pour moi de ne pas monter le projet avec le n° 1 de la presse poker et très naturellement j’ai eu le soutien de Bruno Benveniste pour Poker52. Laurent Fontaine : Le rythme hebdo s’est très vite imposé, avec 30 minutes pleines dédiées au poker. Nous allons donc commencer la première diffusion fin juin, le jeudi 28 à 23 h 30 et continuer pendant tout le mois de juillet. Par contre, nous faisons une pause au mois d’août, puisqu’il n’y a quasiment pas d’actualité poker à ce moment-là, pour reprendre dès la rentrée sur le même rythme hebdomadaire. Le JT est proposé avant la diffusion de la saison VIII du WPT, désormais diffusée par RTL9, et il est rediffusé le mardi soir avant les diffusions des EPT, sur la même chaîne. Présentez-nous votre équipe au grand complet…

Pierrick Torasso : Laurent Fontaine présentera le JT, les joueurs pros Guillaume Darcourt et Philippe Ktorza auront une chronique assez incisive, Comanche présentera les actualités, Bruno Fitoussi nous emmènera dans les plus belles poker rooms du monde et pour ma part je présenterai les « Bons plans poker » et je répondrai dans mon rôle de TD aux questions de règles. Laurent Fontaine : Il y aura trois grosses sessions d’actualités, sponsorisées par Poker52, et présentées par Comanche, avec Clovis à la vidéo. Pierrick Torasso est le rédacteur en chef du programme, et nous allons inviter de nombreuses personnes pour nous raconter des anecdotes, des infos, etc. La priorité est à l’image, bien évidemment, ainsi qu’aux grands entretiens, comme lors de notre rubrique « Face à face », une rencontre en profondeur avec un journaliste, un écrivain, un Team manager, un joueur, un croupier, etc. Il y aura également toujours un invité économique, qui nous parlera des dessous du poker business. Bruno Fitoussi nous parlera quant à lui des plus belles destinations poker au monde. Il nous parlera des endroits où il est allé, c’est-à-dire aux quatre coins de la planète. Comanche : Je m’occupe des trois fois 52 secondes d’actualités à chaque émission, avec Clovis, un réalisateur avec qui je bosse depuis longtemps. On avait fait

C’est un véritable JT, comme celui de Laurent Delahousse, qui est uniquement consacré au poker. On y parlera aussi bien des joueurs, des résultats que du monde du business. (...) C’est un rendez-vous d’une demi-heure qui va devenir, nous l’espérons, très vite incontournable. pas mal de vidéos et de parodies sur Club Poker qui avaient cartonné, et je crois que c’est comme ça qu’on a pensé à nous. Passer sur le petit écran, c’est un peu une consécration, mais on ne va pas perdre le côté « déconneur » qui est le nôtre et qui a plu sur internet et les réseaux sociaux. Quelle interaction existe entre le JT et vos partenaires ?

Laurent Fontaine : Lors de chaque émission, les joueurs et téléspectateurs pourront gagner des weekend poker de trois jours offerts par le casino d’Annecy en s’inscrivant gratuitement sur le site internet www.lejtdupoker.com et disposeront de tournois privés sur les site d’ACFPoker.fr et de PMUpoker.fr ! Comanche : Grâce à Poker52, nous allons également couvrir les WSOP cet été à Las Vegas, d’une manière décalée. Je pars là-bas retrouver Clovis, qui est déjà sur place, afin d’avoir des infos et des images inédites à proposer à nos spectateurs. Nous voulons être au plus près de l’action, mais aussi faire découvrir les coulisses, les off et les bruits de couloir, toujours de façon amusante et second degré. Pierrick Torasso : Nos partenaires de lancement sont en tout cas très motivés par cette nouvelle aventure, et notre collaboration s’inscrit dans la durée. En dehors de ce JT du Poker, vous avez une grosse actualité…

Pierrick Torasso : Le casino d’Annecy, dont je suis le Poker Manager résident

depuis quelques semaines, organisera dès le mois de septembre 2012 un tournoi mensuel Deepstack à 450 + 50 sur 3 jours avec des rounds de 45 min et un stack de départ de 30 000 jetons. Ensuite, le casino organisera un Open semestriel de 7 jours en novembre 2012 avec 25 tournois et toutes les variantes, et nous débutons d’ores et déjà des satellites dans la poker room du casino chaque soir… Concernant le casino de Marrakech, nous poursuivons notre dynamique du 24 au 28 mai et enchaînons les succès avec 200 joueurs lors de la dernière édition. Le casino de Cazaubon-Barbotan est en train de finaliser la seconde édition des Barbotan Masters of Poker qui se dérouleront du 25 au 28 mai 2012 et je discute d’un Open et d’une série de tournois qui se tiendront prochainement avec le casino de Saint-Gilles de La Réunion. Qu’aimez-vous particulièrement dans le poker ?

Laurent Fontaine : J’y joue depuis des années, bien évidemment au départ au poker fermé, et j’ai vite compris que le poker est le jeu le plus complet qui soit. Je dis souvent que j’aimerais que mon fils de 15 ans joue au poker, car cela demande énormément de compétences : les mathématiques, les probabilités, l’adaptabilité, la gestion en temps réel d’une vingtaine de paramètres avec sa propre grille de lecture, la mémoire, etc. Je suis un matheux du poker, et je regrette de ne pas être aussi bon que nécessaire car cela me passionne. C’est ce qui m’intéresse dans le poker, qui est une belle métaphore de la vie. n

32 NUMÉRO 29 // JUIN 2012 // POKER 52

PK52_N29_Commun1.indd 32

21/05/12 19:21


PK52_N29_Commun1.indd 33

21/05/12 16:28


PK52_N29_Commun1.indd 34

21/05/12 16:28


PK52_N29_Commun1.indd 35

21/05/12 16:29


PK52_N29_Commun1.indd 36

21/05/12 16:29


REPoRTAgES TouRnoiS

RésuLTaTs eT PeRfoRmanCes

du CiRCuiT PokeR

PK52_N29_Commun1.indd 37

21/05/12 16:29


REPoRTAgE

euRoPean PokeR TouR monTe-CaRLo GRand finaL

unE DERniÈRE ÉTAPE

En APoThÉoSE

À

La saison 8 de l’European Poker Tour se clôturait en beauté à la fin du mois d’avril avec une série de tournois exceptionnels organisée à Monaco, qui a attiré la crème de la crème du poker mondial. 36 events étaient joués au cours de cette semaine intense dans le luxueux casino de Monte-Carlo, dont deux High Rollers aux enjeux incroyables, un tournoi Champion of Champions réservé aux titulaires d’un bracelet EPT et bien entendu le Main Event à 10 600 € qui a déchaîné les passions pendant 5 jours. Justin Bonomo s’imposait devant Tobias Reinkemeier et Bertrand Grospellier dans le Super High Roller à 100 000 € mais terminait quelques jours plus tard à la 4e place du High Roller à 25 000 € derrière Daniel Negreanu et Igor Kurganov. Christophe Benzimra portait haut les couleurs françaises dans le tournoi des Champions, tout comme Lucille Cailly, première femme à entrer dans une table finale de Main Event EPT, qui créait la sensation de la semaine en terminant 2e du tournoi principal pour plus d’un million d’euros, derrière Mohsin Charania, le dernier champion EPT de la saison. Retour sur cette belle semaine monégasque, qui a répondu à toutes les attentes. Par Julien Morello 38 NUMÉRO 29 // JUIN 2012 // POKER 52

PK52_N29_Commun1.indd 38

21/05/12 16:29


À

À la fin du mois d’avril, Monaco renouait avec son statut de place forte du poker mondial, retrouvant sa place de finaliste dans le programme de l’European Poker Tour après l’avoir concédée l’année dernière à la capitale espagnole. Toutes les stars du poker mondial savouraient ce retour en grâce, et après l’avant-dernière étape du circuit européen à Berlin, elles se rendaient sur le Rocher pour disputer l’une des plus belles séries de tournois de la saison. Phil Ivey, Daniel Negreanu, Jason Mercier, Tom Dwan, John Juanda, ElkY, Sorel Mizzi, Sam Trickett, Jonathan Duhamel, Tony G., Daniel Cates, Gus Hansen ou encore Patrik Antonius, le local de l’étape, étaient présents à Monaco dès le premier grand event de la série, le Super High Roller à 100 000 € de buy-in, prévu sur trois jours.

Justin Bonomo domine les High Rollers

Premier Super High Roller organisé par le circuit européen, celui-ci réunissait 38 des meilleurs joueurs de la planète, prêts à tout pour décrocher les 1 640 000 € promis au vainqueur, même à débourser deux, voire trois buy-in pour rester en course. Sam Trickett sortait Daniel Cates, mais subissait les foudres de Phil Ivey et de Sorel Mizzi, tandis que l’Anglais Talal Shakerchi, bourreau de Viktor Blom, terminait le Day 1 en première position devant Jonathan Duhamel et Dan Shak. La deuxième journée se concluait sur la composition de la table finale, et Daniel Negreanu, troisième du classement provisoire, voyait se profiler la première place de la All Time Winner List, après avoir éliminé ses deux principaux adversaires, Phil Ivey et Erik Seidel. Il était accompagné par Justin Bonomo, chip leader, Tobias Reinkemeier, Masa Kagawa, Jonathan Duhamel, Patrik Antonius, Eugene Katchalov et ElkY, qui pouvait quant à lui réaliser la passe de deux après sa victoire dans le High Roller berlinois.

Premier Super High Roller organisé par le circuit européen, celui-ci réunissait 38 des meilleurs joueurs de la planète Cette table finale de rêve consacrait Bonomo, solide du début jusqu’à la fin, qui mettait fin aux espoirs du Canadien, éliminé à la 6e place, et qui faisait preuve de toute sa technique en sortant Antonius à la 4e place, ElkY sur la dernière marche du podium, et Tobias Reinkemeier dans le heads-up final, pour remporter son plus gros gain en tournoi live.

665 joueurs pour le main event

Pendant que cette table finale se déroulait, les 271 inscrits du Day 1A se présentaient aux tables du Main Event pour jouer les 8 premiers niveaux du tournoi. Si Phil Ivey, Sam Trickett, Freddy Deeb et John Eames passaient sans encombre cette première journée, ce n’était pas le cas de Roberto Romanello, James Akenhead, Jake Cody, Elio Fox et Luca Pagano, qui ne figuraient pas dans le groupe des 164 survivants, menés par le chip leader Martin Kabrhel. Lucille Cailly, Alain Roy, Lucien Cohen et Guillaume Darcourt étaient encore en course, et Tristan Clémençon pointait à la 5e place du classement provisoire, juste devant Freddy Deeb.

POKER 52 // JUIN 2012 // NUMÉRO 29

PK52_N29_Commun1.indd 39

39

21/05/12 16:29


REPoRTAgE

394 joueurs venaient s’ajouter au field dans la deuxième journée de départ, parmi lesquels on pouvait croiser Jonathan Duhamel, ElkY, Viktor Blom, Patrik Antonius, David Williams, Davidi Kitai et Eugene Katchalov 394 joueurs venaient s’ajouter au field dans la deuxième journée de départ, parmi lesquels on pouvait croiser Jonathan Duhamel, ElkY, Viktor Blom, Patrik Antonius, David Williams, Davidi Kitai et Eugene Katchalov, tous éliminés avant la fin de la journée. Erik Seidel, Annette Obrestad, Pius Heinz et Jason Mercier comptaient parmi les 243 rescapés, aux côtés des joueurs français Fabrice Soulier, Bruno Lopes, Thibaud Guenegou, Basile Yaïche, et du Chilien Nick Yunis, qui prenait le chip lead à la fin de la journée.

18 français en day 3, 3 en day 4

Les 407 joueurs qualifiés pour le Day 2 reprenaient le chemin des tables pour une journée qui s’annonçait fatale pour de grands noms du circuit : Jason Mercier, Chris Moorman, Vanessa Rousso, Sam Trickett, Sorel Mizzi, Chris Moneymaker et Barry Greenstein quittaient le tournoi à cette occasion, tout comme Phil Ivey et Daniel Negreanu, qui laissaient le chemin libre à Erik Seidel pour conforter sa place de plus gros vainqueur en tournoi live de tous les temps. Si Fabrice Soulier, Lucien Cohen, Antoine Saout, Yann Brosolo et Idris Ambraisse sortaient également pendant cette journée, les chances françaises étaient tout de même bien défendues

puisque 18 joueurs tricolores se qualifiaient pour le Day 3, parmi lesquels Lucille Cailly, Paul Testud, Ilan Boujenah et Tristan Clémençon, ainsi que Bruno Fitoussi et Guillaume Darcourt, en tête des joueurs hexagonaux. Dans le haut du tableau, Max Martinez et Mohsin Charania faisaient la course en tête, devant leurs 128 adversaires. Prévu pour voir éclater la bulle, ce Day 3 s’annonçait décisif. Marcel Luske et Pius Heinz comptaient parmi les premiers éliminés de la journée, tandis qu’Annette Obrestad sortait à la 99e place, juste devant Adam Levy, le malheureux bubble boy du tournoi, qui voyait Andrew Badecker et Martin Finger se partager la première place payée, en sortant tous les deux sur la même main. Erik Seidel, Pierre Neuville, Leo Margets, Sandra Naujoks, Max Martinez et Matthias De Meulder sortaient dans les places payées, tout comme les Français Bruno Fitoussi, Tristan Clémençon, Paul Testud, Guillaume Darcourt et Franck Blanc, dont l’élimination à la 27e place mettait fin à la partie. 3 Français entraient dans la dernière ligne droite, dont deux avec des stacks confortables : Bernard Guigon s’adjugeait en effet la deuxième place du classement provisoire, juste derrière le chip leader Geert-Jan Potijk, et Lucille Cailly réalisait d’ores et déjà la meilleure performance de sa carrière,

40 NUMÉRO 29 // JUIN 2012 // POKER 52

PK52_N29_Commun1.indd 40

21/05/12 16:29


dans le top 10 à la 6e place, après avoir profité ingénieusement de l’éclatement de la bulle pour faire gonfler son tapis, grâce à des coups pleins de maîtrise.

Lucille Cailly en table finale…

Mais compter parmi les 26 derniers joueurs de la Grande Finale de l’EPT n’était pas une fin en soi, et Lucille Cailly montrait toute sa détermination pour aller le plus loin possible, et entrait dans cette avant-dernière journée avec pour premier objectif de décrocher sa place en table finale, un exploit encore jamais réalisé par une joueuse dans le circuit européen. Et après de longues heures de jeu, dont 5 jouées à 9 joueurs, Lucille Cailly parvenait à entrer en table finale, aux côtés de Rodrigo Caprioli, Daniel Gomez, Mohsin Charania, Michael Dietrich, Clayton Mozdzen, Sergio Castelluccio et de son compatriote Bernard Guigon, qui menait le groupe de finalistes avec un tapis plus de deux fois supérieur à la moyenne, notamment après avoir éliminé Alex Mostafavi, le bubble boy de la TF, avec une paire de Valets contre As-7. Trois joueurs s’illustraient en menant les débats en ce début de finale : Mohsin Charania, Sergio Castelluccio et Lucille Cailly, qui s’échangeaient le chip lead au fur et à mesure qu’ils éliminaient leurs concurrents. Daniel Gomez sortait le premier, suivi par Clayton Mozdzen, dont l’élimination donnait le chip lead à Lucille, avant que la joueuse ne concède des jetons à Castelluccio. Mohsin Charania sortait Michael Dietrich avec As-Roi contre As-9, mais se faisait dépasser quelques mains plus tard par Castelluccio, qui bustait Rodrigo Caprioli avec une paire d’As contre Dames-Dames. Alors que Bernard Guigon laissait ses adversaires animer la table à quatre joueurs left, Charania et Castelluccio se disputaient le chip lead sur de nombreuses mains. Mais c’était Lucille Cailly qui jouait le rôle de l’arbitre, d’abord en faisant folder ses deux principaux adversaires avec une mise très agressive sur un

énorme pot, puis en éliminant Castelluccio sur un coin flip avec As-Dame contre Valet-Valet pour son adversaire, qui tournait à son avantage sur le board 3-10-9-Dame-3 et lui donnait une large avance.

… marque l’histoire du poker français

Lucille poussait encore sur les mains suivantes, mais elle concédait un pot important à Charania, en payant sur le board 9-Valet-9-Roi-Valet avec 7-9 face à Dame-Valet pour son adversaire. Charania mettait fin au tournoi de Guigon avec un brelan de Dames contre As-4, et prenait du même coup l’avantage en entrant dans le heads-up, avec un peu plus de 3 millions de jetons de plus que sa concurrente. Après avoir conclu un deal (1 150 000 € pour Charania, 1 050 000 € pour Cailly, avec 200 000 € à la gagne), les deux joueurs

Et après de longues heures de jeu, Lucille Cailly parvenait à entrer en table finale, un exploit encore jamais réalisé par une joueuse dans le circuit européen POKER 52 // JUIN 2012 // NUMÉRO 29

PK52_N29_Commun1.indd 41

41

21/05/12 16:29


REPoRTAgE débutaient ce face-à-face, qui se concluait après seulement 4 mains jouées : après une série de relances pré-flop, Lucille Cailly payait le tapis de Mohsin Charania, avec As-Roi, mais elle s’inclinait face à la paire de Dames de son adversaire, qui tenait sur le board 9-3-2-7-2. Si Lucille s’avouait vaincue devant ses supporters réunis en nombre autour de la table finale, elle n’était pas peu fière de son exploit, réalisant d’un seul coup, et au terme d’un magnifique tournoi, la meilleure performance de sa carrière et le meilleur résultat féminin sur le circuit européen, et décrochant la première place de la All Time Winner List des joueuses françaises, marquant ainsi l’histoire du poker français.

igor kurganov s’adjuge le High Roller, Christophe Benzimra champion des champions

Mais le temps des émotions n’était pas pour autant terminé, puisque d’autres grands tournois se jouaient encore sur le

célèbre rocher. 117 joueurs s’acquittaient des 25 000 € de buy-in du tournoi High Roller, et ils n’étaient plus que 45 à l’entrée du Day 2, menés par Andrew Badecker. Seuls 14 joueurs pouvaient espérer terminer dans les places payées, et David Williams, Chris Moorman, Patrik Antonius, Liv Boeree et Viktor Blom sortaient avant la bulle, tout comme le malheureux Andrey Pateychuk, qui se voyait éliminé par Justin Bonomo à la pire des places. Le vainqueur du Super High Roller quelques jours plus tôt se chargeait de mettre fin à cette deuxième journée en sortant Phil Ivey à la 9e place en touchant une couleur sur la river qui dominait au finish le brelan du Tiger Woods du poker. Bonomo entrait en TF avec la meilleure position, prêt à réitérer son exploit, et il affrontait en finale de grands pros de la scène mondiale, dont Daniel Negreanu, Noah Schwartz et Max Lykov. Ce dernier, short stack, s’inclinait en début de finale, qui voyait le joueur canadien dominer ses adversaires, en sortant Bonomo à la 4 e place et Philipp Gruissem en 3e position, pour commencer le heads-up face à Igor Kurganov avec

42 NUMÉRO 29 // JUIN 2012 // POKER 52

PK52_N29_Commun1.indd 42

21/05/12 16:29


une légère avance. Mais Kurganov reprenait le dessus dans cette dernière confrontation, et s’imposait sur une paire de Rois, laissant tout de même Daniel Negreanu repartir avec 398 000 € de gains, pour un profit total de plus de 900 000 € en seulement une semaine. Cette extraordinaire série s’achevait avec le tournoi Champion of Champions, qui réunissait 40 des 80 détenteurs d’un titre EPT pour un freeroll doté d’un prizepool de 100 000 €. Cette journée très intense se terminait sur une confrontation entre le champion de l’EPT Varsovie 2009 Christophe Benzimra et Zimnan Ziyard, vainqueur à Loutraki en 2011, et elle tournait à l’avantage du Français, qui repartait avec 35 000 € pour avoir dominé ce field très relevé, où l’on retrouvait Mohsin Charania, Frederik Jensen, Arnaud Mattern et Jake Cody dans les places payées. Cette saison 8 de l’European Poker Tour se terminait sur une victoire française et l’on espère qu’elle sera de bon augure pour la prochaine saison du circuit européen, qui débutera à Barcelone dès le 15 août prochain.

euRoPean PokeR TouR monTe-CaRLo

RÉSuLTATS DES PRinCiPAuX TouRnoiS super High Roller à 100 000 €

1er - Justin Bonomo : 1 640 000 €

2e - Tobias Reinkemeier : 1 064 000 €

3e - Bertrand Grospellier : 621 000 € 4e - Patrik Antonius : 443 000 €

5e - Masa Kagawa : 354 500 €

6e - Daniel Negreanu : 310 000 €

main event

1er - Mohsin Charania : 1 350 000 €

2e - Lucille Cailly : 1 050 000 €

3e - Bernard Guigon : 545 000 €

4e - Sergio Castelluccio : 400 000 € 5e - Rodrigo Caprioli : 315 000 €

6e - Michael Dietrich : 245 000 €

7e - Clayton Mozdzen : 185 000 € 8e - Daniel Gomez : 130 000 €

High Roller à 25 000 € 1er - Igor Kurganov : 1 080 000 €

2e - Daniel Negreanu : 598 600 €

3e - Philipp Gruissem : 366 000 €

4e - Justin Bonomo : 266 000 € 5e - Artem Litvinov : 216 000 €

6e - Noah Schwartz : 166 000 €

7e - Nathan Schoo : 133 000 €

8e - Max Lykov : 100 000 €

Champion of Champions 1er - Christophe Benzimra : 35 000 € 2e - Zimnan Ziyard : 25 000 €

3e - Jake Cody : 17 500 €

4e - Arnaud Mattern : 10 000 €

5e - Frederik Jensen : 7 500 €

6e - Mohsin Charania : 5 000 €

POKER 52 // JUIN 2012 // NUMÉRO 29

PK52_N29_Commun1.indd 43

43

21/05/12 16:29


PK52_N29_Commun1.indd 44

21/05/12 16:30


PK52_N29_Commun1.indd 45

21/05/12 16:30


Q

REPoRTAgE

euRoPean PokeR TouR BeRLin

DAviDi kiTAi TiEnT SA TRiPLE CouRonnE

745 joueurs se sont présentés pour l’avant-dernier Main Event de la saison 8 de l’European Poker Tour, qui se tenait pendant 6 jours dans la capitale allemande. Les stars mondiales du poker étaient au rendez-vous pour ce tournoi à 5 300 € de droit d’entrée, générant un énorme prizepool de 3 725 000 €, et c’est au final le joueur belge Davidi Kitai qui s’imposait au terme d’un tournoi solide, et d’une table finale mémorable, où il a dominé ses adversaires jusqu’au dernier. L’habitué des tables françaises, déjà vainqueur d’un tournoi WPT et d’un tournoi WSOP, décrochait ainsi son premier titre EPT (le premier pour la Belgique), et rejoignait l’Américain Gavin Griffin, les Anglais Roland De Wolfe et Jake Cody, ainsi que notre ElkY national, dans le cercle très fermé des détenteurs de la tant désirée triple couronne. Retour sur cette consécration en terre berlinoise, où Davidi Kitai a inscrit son nom dans l’histoire du poker mondial. Par Julien Morello 46 NUMÉRO 29 // JUIN 2012 // POKER 52

PK52_N29_Commun1.indd 46

21/05/12 16:30


Q

Quelques jours avant le lancement de la grande finale de sa saison 8 à Monaco, l’European Poker Tour faisait escale à Berlin, pour une semaine de tournois dont le moment fort était bien entendu le Main Event à 5 300 € de buyin. Embarquées dans cette fin de tournée européenne, les stars du poker se retrouvaient au Grand Hyatt Hotel et au Spielbank Casino pour tenter de succéder au Canadien Ben Wilinofsky, vainqueur en 2011 pour 825 000 € devant 772 adversaires.

stéphane albertini et davidi kitai dans le haut du tableau Le Day 1A de cette édition 2012 attirait 243 joueurs, parmi lesquels se trouvaient Olivier Busquet, Pierre Neuville, Shaun Deeb, Anton Wigg, Vanessa Selbst, Scott Seiver et Barry Greenstein du côté des joueurs internationaux, ainsi que Lucien Cohen, Ludovic Lacay, Antonin Teisseire, Stéphane Albertini, Ilan Boujenah, Antoine Labat et Michel Abécassis du côté des joueurs français. Si Teisseire, Labat et Lacay ne parvenaient pas à terminer parmi les 110 survivants de cette première journée, le dernier étant éliminé dans le dernier des 10 niveaux avec 6-6 contre paire de Valets pour Martin Quack, Stéphane Albertini réussissait à se hisser dans le top 10, à la 6e place derrière le Suédois Anton Wigg, 4e, le Brésilien Ariel Celestino, l’Allemand Jens Weigel et le Russe Vladimir Geshkenbein, vainqueur de l’EPT SnowFest 2011 et chip leader à la fin du Day 1A. Le gros des troupes arrivait au début du Day 1B, puisque ce sont 502 joueurs supplémentaires qui rejoignaient les tables berlinoises, faisant ainsi monter le nombre total de joueurs à 745, pour un prizepool général de 3 725 000 €. Du côté des joueurs tricolores, Arnaud Mattern, Bruno Lopes, Jean-Pierre Rohr et Fabrice Soulier sortaient avant la fin de la journée, tandis que Bertrand « ElkY » Grospellier, Anthony Picault et Yorane Kerignard gagnaient leur ticket d’entrée pour le Day 2. L’intensité était également sans concession pour les stars internationales, puisque Jonathan Duhamel, Eugene Katchalov, Mike McDonald, Roberto Romanello, Sorel Mizzi, Chris Moorman, Victor Ramdin, Pius Heinz, Liv Boeree, Marvin Rettenmaier, et le champion en titre Ben Wilinofsky quittaient le tournoi prématurément. L’on retrouvait néanmoins, qualifiés pour le Day 2, Jake Cody, Viktor Blom et David Vamplew, ainsi que Davidi Kitai, qui réalisait un très bon début de tournoi pour finir dans le top 5 du Day 1B, où les 219 survivants étaient menés par le joueur turc Cengiz Ulusu, chip leader devant l’Américain Calvin Anderson.

Wigg et Geshkenbein mènent le day 2

9 Français comptaient parmi les 329 joueurs à retrouver les tables pour le Day 2, et seulement trois d’entre eux arrivaient à tirer leur épingle du jeu au cours de ces 6 niveaux très intenses. Michel Abécassis, Lucien Cohen, Ilan Boujenah, Yorane Kerignard et ElkY comptaient parmi les éliminés du jour, et seuls Stéphane Albertini, Anthony Picault et Damien Langlois pouvaient espérer représenter la France au plus haut

POKER 52 // JUIN 2012 // NUMÉRO 29

PK52_N29_Commun1.indd 47

47

21/05/12 16:30


REPoRTAgE

Le gros des troupes arrivait au début du Day 1B, puisque ce sont 502 joueurs supplémentaires qui rejoignaient les tables berlinoises, passant ainsi à 745 joueurs niveau, malgré des tapis en dessous de la moyenne. La journée a été fatale pour de grands noms du poker, puisque Barry Greenstein, Viktor Blom, Theo Jorgensen et Jake Cody, éliminé par Davidi Kitai, se retrouvaient sur les rails, laissant leurs concurrents se disputer l’une des 112 places payées du tournoi. Prévue pour être atteinte au début du Day 3, la bulle arrivait en réalité à la fin du Day 2, tant les éliminations se sont enchaînées à un rythme soutenu. Et c’était le champion EPT Londres 2010 David Vamplew qui prenait la plus mauvaise place du tournoi, laissant s’échapper le rêve du doublé. 10 éliminations plus tard, cette rude journée prenait fin, et l’on retrouvait à la place de chip leader un autre champion EPT, Anton Wigg, qui s’était imposé à Copenhague en 2010, et qui a su résister à la remontée de Vladimir Geshkenbein, deuxième à seulement 20 000 jetons grâce notamment à une double élimination. Vanessa Selbst entrait dans le top 10 à la 9e place, et Davidi Kitai restait en embuscade, en bonne position pour les dernières journées.

Pas de français en demi-finale, l’anglais marc Wright en tête Tous assurés d’un minimum de 7 500 €, les 102 participants au Day 3 ne revenaient néanmoins pas pour une partie de plaisir, puisque seuls 24 d’entre eux pouvaient espérer décrocher l’une des places synonymes de qualification pour le Day 4. Anton Wigg augmentait son avance en début de journée, avant de perdre une bonne partie de son tapis sur des confrontations face à Tim Bettingen et Vanessa Selbst. Celle-ci s’approchait du chip lead, mais elle reversait de nombreux jetons à Kevin MacPhee, vainqueur de l’édition 2010 encore en course pour un doublé historique, avant de s’incliner à la 48e position face à Andrew Chen. Le Canadien prenait même à un moment la tête du tournoi, avant de se faire rattraper par le jeune joueur anglais Marc Wright, qui écrasait tous ses adversaires jusqu’à la fin de la journée. Il gardait la position de chip leader tandis que Vladimir Geshkenbein pointait à la 10e place, juste devant Anton Wigg.

Davidi Kitai produisait de son côté un jeu très solide, et terminait cette antépénultième journée en 13e position, avec un tapis légèrement au-dessus de la moyenne. Il éliminait pour cela Stéphane Albertini, qui retrouvait ses deux compatriotes sur les rails, aucun d’entre eux ne réussissant l’exploit d’atteindre les demi-finales.

Le rêve d’un exploit historique

Vladimir Geshkenbein, Anton Wigg et Kevin MacPhee, tous champions EPT, étaient les trois joueurs à pouvoir réaliser un doublé historique dans ce Main Event berlinois. Pourtant, les choses ne se sont pas déroulées comme ils l’auraient souhaité, et ils laissaient un autre prétendant à un exploit historique s’approcher de son rêve. Marc Wright laissait tout d’abord l’Allemand Bahadir Kilickeser prendre la tête sur une confrontation brelan de 8 contre paire de Rois, tandis que Davidi Kitai éliminait Andreas Vlachos grâce à une paire d’As contre une paire de Valets. Kevin MacPhee sortait à la 19e place, rejoint ensuite par Anton Wigg à la 14e place, alors que la fin de la journée approchait, et que les rebondissements s’enchaînaient. Et c’était Davidi Kitai qui faisait sensation dans cette dernière ligne droite avant la table finale, en battant le dernier prétendant au doublé grâce à un brelan de Dames qui envoyait le Russe vers la sortie et plaçait le Belge en 3e position. À 9 joueurs left, Kitai remportait un énorme pot face à Bahadir Kilickeser, en valorisant de la plus belle des façons un brelan de 8 qui lui donnait le chip lead, avant de mettre un terme à cette journée en sortant Jordi Riba Corrons grâce à un full contre paire de 5, prenant ainsi une très bonne option pour cette table finale. L’idée d’une triple couronne belge était sur toutes les lèvres à l’entame de cette table finale qui s’annonçait historique. Déjà vainqueur d’un tournoi WSOP en 2008 et d’un event WPT

48 NUMÉRO 29 // JUIN 2012 // POKER 52

PK52_N29_Commun1.indd 48

21/05/12 16:30


en 2011 (les deux fois étant les premières victoires belges sur ces circuits), Davidi Kitai se retrouvait face à son destin, avec un net avantage sur ses concurrents, dont les plus dangereux étaient Kilickeser, Marc Wright et Andrew Chen. Et il faisait la démonstration de tout son talent, répondant ainsi aux attentes de toute la communauté francophone.

davidi kitai : solide en finale…

Kitai entrait déterminé dans cette finale, et augmentait rapidement son avance en remportant un gros pot face à Kilickeser, qui se chargeait d’éliminer le joueur américain Pratyush Buddiga grâce à une paire de 10 touchée au turn. L’Allemand se faisait ensuite délester d’une grosse partie de son tapis par Marc Wright, qui trouvait une paire de 3 avec As-3 en main, et il concédait ensuite de nombreux jetons à Andrew Chen. Puis le joueur belge éliminait Wright sur une décision difficile : sur le board 4-As-8-10, Kitai misait avec As-Roi, relancé à tapis par l’Anglais. Le francophone payait, et voyait Dame-Valet chez son adversaire, qui ne touchait pas sa ventrale sur le 3 de la river. Kitai détenait alors 9 des 22 millions de jetons en jeu dans cette finale. Mario Puccini sortait ensuite César Garcia à la 6e place, et inquiétait quelque peu le joueur belge, qui lui concédait quelques jetons, mais c’était Andrew Chen qui parvenait à passer devant Kitai en éliminant Kilickeser à la 5e place grâce à une paire de Rois contre une paire de 7. Mario Puccini n’en démordait pas, et prenait la tête du classement provisoire en dominant le Canadien sur une confrontation full aux 3 par les 8 contre full aux 3 par les 4. Mais Kitai ne lâchait rien : après avoir fait folder ses deux principaux opposants avec une grosse sur-relance, il éliminait Mario Puccini à la 4e place en poussant au maximum avec sa paire de Dames, qui tenait face à la main Valet-10 du joueur allemand. À trois joueurs left, Kitai se retrouvait avec 12 millions de jetons, le double de Chen, deuxième du classement.

une hauteur As victorieuse. Puis, son 5-bet all-in avec Valet-7 faisait folder Chen, avec 10-7, et lui donnait quelques jetons supplémentaires pour faire pression sur son adversaire. Mais c’est la main qui lui permettait de reprendre le dessus que l’on retiendra le plus longtemps : en sur-relance pré-flop avec Roi-5, Kitai voyait Chen lancer un 3-bet avec Roi-Valet. Le flop dévoilait alors 2-Dame-8, et le Belge payait la mise de son adversaire, tout comme sur le 4 du turn. Sur le 5 de la river, Chen misait son tapis, mettant Kitai devant un choix crucial et devant le risque de perdre le tournoi sur ce coup. Après avoir réfléchi un instant, le joueur belge décidait de payer avec sa petite paire de 5 ! Le choix était le bon, et Kitai retrouvait la tête de cette finale grâce à ce call magnifique, pour ne plus jamais la concéder. Après un break, les deux joueurs reprenaient les hostilités, et après quelques petits pots remportés, Davidi Kitai misait son tapis avec Roi-7, payé par Andrew Chen avec As-Dame. Le flop Roi-6-6-3Roi lui donnait le plus beau des fulls pour la plus belle des victoires, et le jeune joueur mettait un terme à une finale de rêve, qui le propulsait dans le Panthéon des meilleurs joueurs mondiaux. Après Griffin, De Wolfe, Cody et ElkY, la planète poker réunie à Berlin couronnait un nouveau roi, et nous le félicitons chaleureusement pour cette consécration !

… magistral dans le heads-up

Le Canadien sortait André Morath à la troisième place, et il se retrouvait en heads-up face au joueur belge avec un tapis de 10,2 millions de jetons, contre 12 millions pour Kitai. Les deux joueurs concluaient un deal, 632 000 € pour Kitai, 613 000 € pour Chen, avec 80 000 € pour le vainqueur, mais les enjeux n’étaient pas seulement financiers : Kitai voulait sa victoire, et il allait la décrocher avec brio et lucidité. Si Chen reprenait directement l’avantage dans ce heads-up, en faisant folder Kitai avec une hauteur As sur le board Valet6-Dame-5-4 pour remonter à 17 millions de jetons, le joueur belge ne comptait pas laisser passer sa chance, et il faisait preuve d’une lecture incroyable sur son adversaire pendant toute la fin de la finale, faisant parler son style, avec des check-raise sur la river et des 3-barrels en plein bluff, des 5-bets pré-flop et des hero calls incroyables qui ont fait pâlir son adversaire. Parmi ce festival, trois mains illustrent tout le talent du vainqueur. Tout d’abord sur le board 7-Valet-5-9-10, le Canadien relançait la mise du Belge avec 4-2. Après quelques minutes de réflexion, Kitai décidait de payer avec As-3, pour

CLASSEMEnT DE LA TABLE FinALE 1er - Davidi Kitai : 712 000 €

2e - Andrew Chen : 613 000 €

3e - André Morath : 290 000 €

4e - Mario Puccini : 220 000 €

5e - Bahadir Kilickeser : 172 000 € 6e - César Garcia : 133 000 € 7e - Marc Wright : 97 000 €

8e - Pratyush Buddiga : 72 000 €

POKER 52 // JUIN 2012 // NUMÉRO 29

PK52_N29_Commun1.indd 49

49

21/05/12 16:30


REPoRTAgE

Winamax PokeR TouR – CeRCLe CLiCHy-monTmaRTRe

un SuCCÈS PouR L’oRgAniSATion, un TRioMPhE PouR

PhiLiPPE PERTuiSoT

Philippe Pertuisot remporte la première édition du Winamax Poker Tour, mardi 1er mai. Le Marnovallien triomphe à domicile puisqu’il est un joueur régulier du cercle Clichy-Montmartre. Il s’impose à l’issue d’un véritable marathon… un marathon organisé sans fausse note. Par Matthieu Sustrac

I

Il y a six mois à la Grande Halle de la Villette, Patrick Bruel donnait le coup d’envoi de la Bataille de Paris. Le chanteur-joueur-actionnaire promettait un circuit accessible à tous. Animations superbes, Team Pro au grand complet et majorettes avaient conquis le public amateur. Un public présent en masse pour ce qui reste à ce jour le plus gros événement poker gratuit dans l’hexagone. Un événement monstrueux par la taille mais qui avait su rester très convivial. Interrogée sur le budget de cette opération séduction, Canel Frichet, la directrice générale de Winamax, avait insisté sur le rôle que son entreprise revendique. « Combien cela coûte ? Un certain budget. Je dirais même un budget certain. Il n’y a pas de logique de retour sur investissement sur cette opération. Le but c’est d’assumer notre rôle d’acteur majeur du marché. Aujourd’hui, c’est un défi pour Winamax », avait-elle répondu. Au moment où Philippe Pertuisot soulevait la coupe après avoir triomphé de 1 137 adversaires, le pari était gagné pour le Winamax Poker Tour et ses organisateurs. Matthieu Duran, responsable des événements live pour Winamax, pouvait rêver d’une bonne semaine de sommeil. Lui et son équipe venaient à bout d’un véri-

table tour de France du poker. Pendant six mois, il avait sillonné le territoire national, réunissant plus de 10 000 participants à travers 69 étapes gratuites. Plus de 200 000 joueurs ont aussi tenté de se qualifier gratuitement pour l’événement sur internet ! Les 170 joueurs qualifiés en freeroll partout en France s’étaient donc donné rendez-vous pour l’ultime partie au cercle ClichyMontmartre. Cercle historique de Paris, le CCM organisait là son premier tournoi de cette envergure. Pascal Rollin et ses équipes ont eux aussi remporté le pari. Avec un investissement exemplaire et toujours une pensée pour les joueurs, ils ont accueilli 1 138 participants sur le tournoi principal. Cet événement au prix d’entrée de 550 € devient le tournoi le plus important jamais organisé dans l’hexagone. Jamais en France un tournoi live payant n’avait attiré autant de concurrents ! « C’est une fierté de battre le record du nombre de joueurs sur un tournoi payant », a confirmé Patrick Bruel. Avec quatre journées de départ, il a fallu six journées d’intense compétition pour arriver à un verdict. Joueurs récréatifs, professionnels aguerris, rois des freerolls, réguliers des cercles parisiens, qualifiés live et online et même quelques célébrités s’étaient donné rendez-vous à Clichy pour faire valser les jetons. Les plus courageux avaient choisi de démarrer à 10 heures du matin, les oiseaux de nuit préféraient eux la session s’étalant de 19 heures à 5 heures du matin. Avec une amplitude de jeu s’étalant sur 19 heures lors des deux premières journées, les organismes des membres du staff et de la presse ont été mis à rude épreuve. Le marathon de Paris passait aussi par la place de Clichy. Tout commençait donc jeudi 26 avril pour le Day 1A de l’épreuve. Après une journée de 9 heures, le field était passé de 279 à 142 joueurs. À peine le temps d’emballer les jetons des survivants que les participants du Day 1B entraient dans l’arène. Avec un tapis de 124 000 jetons, Ching Moua terminait chip leader au classement provisoire. Juste derrière, on retrouvait Laurent Michot alias « Loorent » avec un tapis de 117 000 jetons. L’horloge du Cercle marquait alors un peu plus de 20 heures et 284 passionnés s’installaient en table pour une nuit de poker. Sur les coups de 5 heures du matin, Guillaume Gleize, le directeur du

50 NUMÉRO 29 // JUIN 2012 // POKER 52

PK52_N29_Commun1.indd 50

21/05/12 16:30


tournoi, envoyait au lit les 128 survivants sur les 279 inscrits du Day 1B. François Lemonier pointait en tête avec 199 225 jetons. La première journée du WiPT a rassemblé un total de 558 joueurs. 270 joueurs ont finalement franchi le Day 1A et le Day 1B.

michel abécassis en patron

Le même programme était mis en place pour la deuxième journée avec des Day 1C et 1D disputés entre 10 heures et 5 heures du matin. Le Winamax Poker Tour faisait encore le plein. 280 joueurs se sont pressés au cercle Clichy-Montmartre pour le Day 1C. Le field s’est montré prudent avec un total de 150 rescapés et un chip leader ayant juste monté 98 000 jetons, le Wameur Joffrey Lhote. Pour la dernière première journée du WiPT, l’organisation invitait 294 joueurs à prendre place. Il n’en restait que 148 à l’aube. Maxime Durville s’offrait un joli cadeau en prenant la place honorifique de chip leader du jour avec 143 000 jetons. À peine le temps de prendre un peu de repos et le Day 2 pouvait commencer. Au programme, encore une journée découpée en deux avec un Day 2A le matin et le Day 2B dans la foulée, durant la nuit. Les 1 138 participants du WiPT ont constitué une cagnotte de 569 000 € et ils étaient encore 568 à croire au premier prix de 100 000 €. Seuls 145 joueurs atteindront l’argent. Le Day 2A concernait 292 joueurs qui se sont affrontés pendant six niveaux d’une heure. Il a été marqué par l’envolée de Michel Abécassis, chip leader provisoire avec 379k et un gros écrémage puisqu’il ne restait que 92 concurrents. La sélection a été encore plus sévère lors du Day 2B. Il ne restait plus que 87 joueurs à l’issue d’une énorme bataille. Pierre Antoine alias « Nunux » avait monté un gros tapis et pointait à 355k au petit jour.

en route vers l’argent

Le jeu reprenait dimanche à 15 heures pour le Day 3 et l’accès à l’ITM. Il restait alors 179 joueurs pour 145 places payées. Le show Winamax commençait avec une radio en direct du cercle Clichy où tout le monde ou presque a eu droit à ses 15 secondes de gloire. Pendant ce temps-là, Thibaud Audibert terminait 146e du Winamax Poker Tour. Bubble-boy officiel, il a pu se consoler avec un ticket pour la prochaine finale du Winamax Poker Tour, un ticket offert par l’organisation. Qualifié sur l’étape freeroll de Saint-Étienne, il était finalement moins malheureux que le 147e du classement, un régulier de Clichy qui n’a eu droit à aucun cadeau, Jean-Baptiste Hall… D’autres petits veinards ont pu profiter du bonus de Damien Lhommeau. Le joueur PokerXtrem fêtait ses 30 ans par un ITM et son sponsor régalait les joueurs de sa table d’une coupe de champagne. Parti avec 44k en début de journée, Anthony Rodrigues terminait en tête du classement à l’orée du Day 4. Millionnaire en jetons, le Belge était chip leader avec 1 250k à 45 joueurs left. Deux poursuivants avaient passé cette barre symbolique. Benjamin Chevalier (1 166k) et Alexandre Gama (1 060k) étaient eux aussi plus que jamais dans la course aux demi-finales. Le Day 4 est marqué par l’accession à la table finale. Les joueuses se mettent aussi à l’honneur. Tombeuse de Ludovic Lacay, Rania Triki rend les armes en table télévisée. Chip leader alors qu’il ne restait que trois tables, Carole Joseph va rater la dernière marche d’un rien. Anthony Rodrigues va lui aussi manquer de

réussite. Irina Batorevich sera finalement l’unique représentante des femmes en table finale. Joueuse d’expérience, la Tchèque aura rendu fous plusieurs joueurs avec une énorme agressivité et réalise un strike pour éliminer Benjamin Chevalier et Vincent Londez, bubble-boys de la TF. Laurent Michot était en tête à l’issue du Day 4. Il devançait un joueur qu’il croise régulièrement à l’Aviation Club de France, Laurent Polito. Sur la troisième marche du podium provisoire, le futur vainqueur, Philippe Pertuisot. Irina Batorevich et Thomas Fonce auront beau s’accrocher lors de la table finale, ils ne pourront rien face à ce père de famille qui réalisera une finale exemplaire. Patrick Doisneau, Pierre Antoine, Sacha Thery et Damien Gervais devront eux aussi s’incliner mais leur parcours durant le marathon de Paris restera un souvenir mémorable pour longtemps…

CLASSEMEnT DE LA TABLE FinALE 1er - Philippe Pertuisot : 80 700 € * 2e - Laurent Michot : 64 000 € * 3e - Laurent Polito : 64 000 € *

4e - Irina Batorevich (Qualifiée Winamax) : 34 000 € 5e - Patrick Doisneau (Qualifié Winamax) : 26 000 €

6e - Thomas Fonce : 21 000 €

7e - Damien Gervais (Qualifié Winamax) : 18 000 €

8e - Pierre-Grégory Antoine : 15 000 € 9e - Sacha Thery : 13 000 €

* Les prix indiqués tiennent compte d’un arrangement financier.

POKER 52 // JUIN 2012 // NUMÉRO 29

PK52_N29_Commun1.indd 51

51

21/05/12 16:30


PK52_N29_Commun1.indd 52

21/05/12 16:30


PK52_N29_Commun1.indd 53

21/05/12 16:30


REPoRTAgE

BaRRièRe PokeR TouR niCe

DEniS BiSCALDi ChAMPion SuR LA CôTE D’AzuR

La quatrième étape de la saison 5 du Barrière Poker Tour se déroulait à Nice du 4 au 6 mai, pour une série de tournois qui a attiré de nombreux joueurs au casino Ruhl, situé sur la célèbre promenade des Anglais. Le Main Event à 1 500 € de buy-in a attiré un field record de 117 participants, tous venus pour tenter de décrocher l’un des 6 packages d’une valeur de 12 000 € pour le Main Event des WSOP-Europe de Cannes. Retour sur cette étape méridionale, avant que le Tour ne rejoigne Toulouse, du 8 au 10 juin, et Enghien-les-Bains, du 20 au 22 juillet.

A

Avec 117 joueurs présents pour le Main Event de cette quatrième étape du BPT 2012, l’édition niçoise du célèbre circuit français battait en ce début du mois de mai son record de participation, avec 14 joueurs de plus que lors de l’année précédente, qui avait vu la victoire de Jean-Michel Texier, pour 20 000 €. Cette année encore, de grands noms du poker français avaient répondu à l’appel du casino Ruhl de la capitale azuréenne, et l’on pouvait croiser dans le bâtiment qui surplombe la fameuse promenade des Anglais Antoine Saout, Stephan Gérin, Rémy Biechel, Adrien Allain, Paul Testud, Sarah Herzali, Nesrine Kourdourli, Barbara Martinez, Carlos Lopes, ou encore Pedro Canali.

saout pris la main dans le sac

Ce dernier perdait un gros pot dès l’entame du tournoi, quand Philippe Ouakil envoyait son tapis sur le board Valet-5-10-10Dame qui faisait folder le récent vainqueur du tournoi Shoot The Team. De son côté, Antoine Saout se faisait prendre la main dans le sac sur un bluff avec As-Roi sur le board 10-Valet-3-6-2, payé par son adversaire avec As-Valet, tandis que Rémy Biechel bénéficiait d’une belle livraison de Gilbert Lautier, parti à tapis pré-flop avec paire de Dames, payé instantanément par le joueur du circuit qui doublait son tapis grâce à une paire d’As. Si Stephan Gérin, finaliste à Ribeauvillé, sortait du tournoi dans le 3e niveau, Adrien Allain commençait plutôt bien cette rencontre en remportant deux pots conséquents qui faisaient gonfler son tapis.

adrien allain en tête du day 1

Descendu à moins d’un tiers du tapis de départ, Antoine Saout parvenait à revenir dans la course, d’abord en doublant grâce

Par Julien Morello / photos Matthieu Sustrac à une paire de Rois, avant d’éliminer un joueur avec la couleur contre une paire de Rois, montant en quelques mains un tapis plus que confortable. Pedro Canali tirait sa révérence en perdant ses derniers jetons avec 6-9 contre paire de Rois en milieu d’après-midi, et il était rejoint sur les rails par Claude Metais, vainqueur du BPT Enghien 2011, battu avec quinte hauteur As par une couleur. En début de soirée, Nesrine Kourdourli abandonnait un pot dans lequel elle avait placé une bonne partie de son stack après une relance d’Alban Juen qui la mettait à tapis, et Adrien Allain prenait tranquillement la tête du tournoi en doublant sur Jean-Philippe Peyratoux, qui envoyait son tapis sur le board As-Dame-9-5-5 avec 4-2, payé et remporté par le jeune joueur avec 9-10. Puis, c’était au tour de Nesrine Kourdourli et de Barbara Martinez de quitter le tournoi, à seulement 10 minutes d’intervalle. La première envoyait son tapis après une série de relances pré-flop avec une paire de Rois, et elle était payée par As-Valet, qui touchait une quinte flush royale… Barbara Martinez se retrouvait quant à elle dominée par Mathieu Maroccini, qui détenait un meilleur kicker, avec As-9 contre As-8 pour la joueuse. À l’approche du dernier niveau de la journée, Jérémy Quehen portait un mauvais coup à Rémy Biechel, avec RoiDame contre paire de Rois sur le board As-Dame-4-Dame-3, tandis que Gaëtan Balleur trouvait un brelan de Dames qui lui permettait de doubler son tapis. À la fin de cette première journée, Adrien Allain pointait en tête des 52 survivants, ce qui ne lui était pas arrivé sur le circuit BPT depuis un an, et devançait de quelques dizaines de milliers de jetons ses deux plus proches poursuivants, Florent Bourget et Patrick Schuhl.

54 NUMÉRO 29 // JUIN 2012 // POKER 52

PK52_N29_Commun1.indd 54

21/05/12 16:30


allain sort en 3 coups, saout chute avant la table finale Revenue avec un petit stack dans ce Day 2, Julie Monsacré, qui avait réussi à résister aux attaques de ses adversaires dans le jour suivant, sortait quelques minutes après la reprise, dominée par ses deux adversaires sur une main où elle aurait pu tripler son tapis. Adrien Allain abandonnait le chip lead en perdant avec As-Roi contre As-Dame, et Antoine Saout frôlait la sortie, payant une relance à tapis avec la paire d’As sur le board 2-4-5-9 pour voir son adversaire retourner 9-9, et il était sauvé par le 3 de la river qui lui donnait une quinte miraculeuse. Une quinte touchée à la river donnait également l’avantage à Gaëtan Balleur qui éliminait sur le coup Florent Bourget, rejoint en tout début d’après-midi par Adrien Allain, qui a vu son tapis fondre en trois coups, avant de s’incliner avec 9-2 contre paire de 7. Rémy Biechel pensait sauver son tournoi en doublant avec 9-9 contre As-Roi, mais il abandonnait la table quelques minutes plus tard, son brelan de 8 battu par un brelan de Dames. De son côté, Antoine Saout dominait calmement sa table, et montait un stack qui le plaçait en haut du classement provisoire. Le 3e du Main Event des WSOP 2009 éliminait Jérémy Quehen à la 24e place avec As-3 qui touchait un As à la river contre paire de Rois, et il mettait également un terme au tournoi de Giovanni Rosadoni à la 19e place, pour ouvrir la voie aux demi-finales. Gaëtan Balleur se chargeait de faire éclater la bulle, en sortant Nicolas Le Floch à la 18e place, assurant aux 17 survivants un gain minimum de 2 416 €. L’« effet bulle » de la table finale se faisait néanmoins sentir, et les éliminations se succédaient au ralenti. Mais tout se décantait en début de soirée, lorsque Thibaud Demoulin éliminait Fred Renez à la 12e place, suivi de Joffrey Zhendre à la 11e place (busté par Denis Biscaldi), et d’Antoine Saout à la 10e place, sorti par le chip leader Hervé Clerc, qui mettait fin au suspense concernant les noms des participants à la table finale.

La troisième bulle du tournoi, celle des packages WSOPE, éclatait avec l’élimination de Laurent Bourgois à la 7e place, elle aussi à mettre sur le compte de Biscaldi, qui dominait alors ses 5 derniers adversaires. Thibaud Demoulin était le suivant à quitter la table, et Stephan Sismondini éliminait Lionel Lacolas à la 5e place, avant de les rejoindre sur les rails à la 4e place, laissant ainsi Hervé Clerc, Gaëtan Balleur et Denis Biscaldi se disputer le titre, avec des stacks équilibrés. Balleur mettait fin au tournoi de Clerc avec As-As contre DameDame, et il se retrouvait avec deux fois plus de jetons que son adversaire au début du heads-up. Mais Biscaldi n’avait pas dit son dernier mot, puisqu’il pliait ce face-à-face en quelques minutes, d’abord en reprenant la tête avec paire de 9 contre paire de 6, avant de porter le coup fatal avec As-7 contre As-3, qui lui permettait de remporter 11 500 € en plus de son package à 12 000 €, tandis que son runner-up, Gaëtan Balleur, se consolait avec un chèque de 8 800 € accompagnant son ticket pour le Main Event européen du mois de septembre, organisé à quelques kilomètres de là. La caravane du Barrière Poker Tour s’arrêtera à Toulouse du 8 au 10 juin, avant de rejoindre Enghien-les-Bains du 20 au 22 juillet.

CLASSEMEnT DE LA TABLE FinALE 1er - Denis Biscaldi : 23 500 € *

2e - Gaëtan Balleur : 20 800 € * 3e - Hervé Clerc : 18 500 € *

4e - Stephan Sismondini : 16 500 € * 5e - Lionel Lacolas : 15 000 € *

6e - Thibaud Demoulin : 14 000 € *

denis Biscaldi devance Gaëtan Balleur en heads-up

7e - Laurent Bourgois : 7 500 €

Rachid Ferchil faisait les frais de Gaëtan Balleur et était le premier à quitter la TF, suivi par Thomas Alarcon, sorti par Denis Biscaldi.

* dont un package de 12 000 € pour le Main Event des WSOPE

8e - Thomas Alarcon : 6 100 € 9e - Rachid Ferchil : 5 000 €

POKER 52 // JUIN 2012 // NUMÉRO 29

PK52_N29_Commun1.indd 55

55

21/05/12 16:30


REPoRTAgE

uniBeT oPen de PaRis – CeRCLe CadeT

JARoSLAw BARgLik DRoiT Au BuT

Après Prague en février, l’Unibet Open s’est arrêté à Paris pour sa deuxième étape de la saison. Quatre jours d’intense poker au cercle Cadet ont été nécessaires pour en connaître le dénouement. Et c’est finalement le Polonais Jaroslaw Barglik qui remporte le titre et ses 140 539 €, venant à bout d’un field très international de 439 joueurs.

A

Avec deux Day 1, un Day 2 et un Day 3, le cercle montant de la rue Cadet a été au centre de tous les débats durant ces quatre jours de compétition. Des joueurs venant de toute l’Europe se sont acquittés de leur buy-in de 1 650 €, proposant un stack de départ de 20 000 jetons pour des niveaux de 60 minutes. Le prizepool ainsi généré a atteint 653 673 € et a été redistribué aux 45 premières places du tournoi. Avec 202 inscrits au Day 1A et 237 au Day 1B, cette édition parisienne inédite se classe directement deuxième au record d’affluence d’un Unibet Open, derrière l’étape de Budapest et ses 460 participants en 2010. Un streaming live d’une qualité exceptionnelle a permis au plus grand nombre de suivre ce Main Event, du Day 1A à la remise du trophée. Des commentateurs de choix se sont succédé tout au long de l’épreuve et toutes les têtes de série sont passées en table télévisée. Tout était fait pour que tout le monde soit dans les meilleures conditions.

Par Tommy Mandel

Malheureusement pour les espoirs tricolores, de nombreux pros n’ont pu réussir à passer la toujours aussi piégeuse première journée, à l’image de Jean-Paul Pasqualini, Roger Hairabedian, les Team Pro Unibet Basile Yaïche et Nicolas Dervaux, Philippe Ktorza, Stéphane Benadiba, Franck Kalfon, Ilan Boujenah, Hugo Lemaire, Paul Guichard ainsi que les Pro Factory Unibet Flavien Guenan et Jimmy Gillot. En revanche, ce premier obstacle sourit à Quentin Lecomte, Clément Thumy, Dathuy Chung et David Lichentin qui furent les meilleurs frenchies de ce début de tournoi ; même s’ils devaient se méfier du Suédois vainqueur de l’EPT Barcelone 2010 Kent Lundmark et de l’Italien runnerup de la précédente édition à Prague Ruggiero Scommegna qui prenait déjà la place de chip leader à l’issue de ces dix premiers niveaux. Sur les 132 joueurs qualifiés pour le Day 2, Clément Thumy, Valentin Messina, Giuseppe Zarbo, Almira Skripchenko,

56 NUMÉRO 29 // JUIN 2012 // POKER 52

PK52_N29_Commun1.indd 56

21/05/12 16:30


Steven Moreau ou encore le journaliste football Pierre Ménès ont dû s’incliner avant les places payées. La poker room fut ensuite le théâtre d’une bulle complètement folle durant laquelle plus de dix joueurs sont partis à tapis couvert mais ont néanmoins réussi à doubler. Un moneytime interminable qui profita au Polonais Jaroslaw Barglik, à Kent Lundmark et à notre ovni Quentin Lecomte. Après plus de deux heures de main par main, Gaëtan Ancobard fut finalement désigné bubble-boy, vite consolé par Unibet qui lui offrit alors son package pour la prochaine étape de septembre, à Londres.

vladimir Geshkenbein, longtemps figure de favori Le Russe Vladimir Geshkenbein (notamment vainqueur de l’EPT Snowfest 2011 et de l’APPT Macao 2009) fit longtemps figure de favori mais c’était sans compter sur un énorme set-up dont il fut victime à la bulle, contre Patrick Dejean, qui l’obligea à rendre les armes un peu plus tard, à la 26 e place. De nombreux Français se sont également adjugé les min-caches de cette fin de Day 2 : Loïc Berardengo (42e), Lionel Rozenberg (40e), Rony Halimi (35e), Dathuy Chung (31e), Louis-Dominique Pradelle (19e), Patrick Dejean (15e) ou Erwann Pécheux (13 e). En début de Day 3, les élimi-

nations de Jérémy Routier (11e) et de Bruno Damien (10 e) ouvrirent les portes de la table finale aux neuf survivants. Short stacks, les Français Tarek Bouchama et Franck Tzafa furent les premiers finalistes à devoir quitter la table télévisée. L’incontournable Roumain Dan Murariu rendit les armes à la 7e place, suivi ensuite par David Lichentin (6e). Un peu plus tard, Quentin Lecomte rata son 3-barrel bluff à tapis contre le futur vainqueur du tournoi et dut alors se contenter de la 5e place, pour 39 220 €. Giorgio La Iacona s’empala ensuite avec ses Dames sur les Rois du Suédois Kent Lundmark et fut ainsi privé de podium. En 3-handed, Jaroslaw Barglik trouva tout d’abord un carré pour éliminer Daniel Pastor puis les As au cours d’un heads-up indécis pour enfin buster Lundmark et soulever le trophée. Le Polonais Jaroslaw Barglik remporte donc l’Unibet Open de Paris pour 140 539 €. Ce Main Event d’un Unibet Open est son second titre en live mais de loin la meilleure performance de toute sa carrière. Le bilan du tournoi est très positif à tous les niveaux et l’Unibet Open et le cercle Cadet ont donc bien remporté leur pari concernant cette nouvelle édition. Ce succès donne le ton pour les prochaines étapes du circuit : Londres en septembre et Saint-Martin (Bahamas) en décembre.

CLASSEMEnT DE LA TABLE FinALE 1er - Jaroslaw Barglik : 140 539 € 2e - Kent Lundmark : 98 051 €

3e - Daniel Pastor : 70 596 €

4e - Giorgio La Iacona : 54 908 €

5e - Quentin Lecomte : 39 220 € 6e - David Lichentin : 29 873 €

7e - Dan Murariu : 21 048 € 8e - Franck Tzafa : 16 342 €

9e - Tarek Bouchama : 13 073 €

POKER 52 // JUIN 2012 // NUMÉRO 29

PK52_N29_Commun1.indd 57

57

21/05/12 16:30


REPoRTAgE

PaRTouCHe PokeR deePsTaCk Cannes

LE BELgE RoLAnD

vAn MoRCkhovEn DoMinE LES DÉBATS

58 NUMÉRO 29 // JUIN 2012 // POKER 52

PK52_N29_Commun1.indd 58

21/05/12 16:30


Le Sud de la France était la région où il fallait jouer au poker pendant ce dernier week-end d’avril. Alors que l’EPT battait son plein à Monaco, le Palm Beach de Cannes accueillait le Partouche Poker Deepstack à 500 €, qui a réuni 436 joueurs pour un prizepool de 184 166 €.

L’

L’on pouvait y croiser des habitués du tournoi, tels que Franck Kalfon, Sébastien Compte, Paul Hannequin, Jérémy Palvini, Constant Rijkenberg, ou encore Coralie Nauder et Stéphane Benadiba, venus pour prendre la succession de Sébastien Guidez, présent pour défendre son titre. Le groupe des 174 survivants du Day 1 était mené par Laurent Benhayoun et Constant Rijkenberg, alors que dans les éliminés du Day 1 figuraient Antonin Teisseire, Franck Delmas et Ondine Monnanteuil. Le début de Day 2 était marqué par une passe d’armes entre Rijkenberg et Guidez, qui tournait à l’avantage du champion 2011. Stéphane Benadiba entrait dans le top 10 alors que Coralie Nauder tirait sa révérence. Jérémy Palvini devenait chip leader du tournoi avant de s’incliner face à la quinte de Salem Yacoubi. Ce dernier perdait ensuite face à Rijkenberg, qui assurait ainsi sa première place, devant Benadiba. La bulle éclatait avec l’élimination de Julien Cesarini à la 49e place, et le Day 2 s’achevait quelques mains plus tard, avec 29 joueurs encore en course.

van morckhoven s’impose en finale

Kreshnik Morina prenait la tête dans le début du Day 3, avant d’être à nouveau dépassé par le joueur hollandais, alors que Stéphane Benadiba décrochait à l’approche de la table finale, ouverte après les éliminations de Laurent Benhayoun et de Julien Sitbon. Entré avec le 3e tapis, le joueur belge Roland Van Morckhoven, 4e du WPT Barcelone 2009, dominait ses derniers adversaires, dont Constant Rijkenberg qui voyait sa paire de Valets battue par un brelan de 8. Kreshnik Morina sortait Robert Palazzi à la 4e place, et Van Morckhoven prenait le large sur un pot

Par Antoine Salvi

qui réunissait les trois derniers joueurs : 9-3 pour Morina, As-2 pour Sounder Cannoussamy et Valet-10 pour le joueur belge. Le board 7-6-Valet-9-6, envoyait Cannoussamy sur les rails et le heads-up tournait rapidement à l’avantage de Van Morckhoven, qui repartait avec les 40 000 € du premier prix. Les joueurs du PPD le retrouveront certainement lors de la prochaine édition du Tour, du 22 au 24 juin au casino de Chaudfontaine.

PaRTouCHe PokeR deePsTaCk Cannes

RÉSuLTATS DE LA TABLE FinALE

1er - Roland Van Morckhoven : 40 000 € 2e - Kreshnik Morina : 31 000 €

3e - Sounder Cannoussamy : 18 500 €

4e - Robert Palazzi : 12 700 €

5e - Constant Rijkenberg : 8 266 €

6e - Steven Salerno : 5 900 €

7e - Tanja Hild : 4 800 €

8e - Sébastien Seguin : 4 800 €

POKER 52 // JUIN 2012 // NUMÉRO 29

PK52_N29_Commun1.indd 59

59

21/05/12 16:30


REPoRTAgE

fRanCe PokeR seRies amnéviLLe

BEnJAMin DoBSon DoMinE LES FRAnçAiS

60 NUMÉRO 29 // JUIN 2012 // POKER 52

PK52_N29_Commun1.indd 60

21/05/12 16:30


La quatrième étape de la deuxième saison des France Poker Series se déroulait au Seven Casino d’Amnéville du 10 au 13 mai, pour un Main Event qui a fait le plein, puisque 317 participants se sont acquittés des 1 100 € de buy-in, générant ainsi un prizepool de 304 320 € à répartir entre les 36 premiers joueurs.

P

Par Philippe Aronson

Parmi les 109 joueurs à entrer dans le Day 1A, l’on pouvait compter sur la présence de Julien Brécard, Julien Ferey, Grégory Raffalli et Mathieu Thiry, mais aucun d’eux ne parvenait à passer le cap des 11 premiers niveaux de jeu. Les TV stars Gaëlle Acerbis et Nicolas Lambert comptaient parmi les 46 survivants de cette première journée, aux côtés de Jérôme Dumayet, dans le top 10, et du chip leader Nevzat Kaya. 208 nouveaux joueurs complétaient le field pour le Day 1B, et seuls 78 d’entre eux ont pu se frayer un chemin vers le jour suivant. Arnaud Mattern rejoignait Brécard sur les rails, accompagné de Céline Bastian et de Marion Nedellec, alors que Guilhem Delaporte passait tranquillement la journée. Il se qualifiait en compagnie de Léo Truche et Jean-Philippe Rohr, alors que Jimmy Gillot dominait les 124 joueurs encore en course à l’entrée du Day 2.

Benjamin dobson s’impose pour 70 000 € Cette journée s’annonçait fatidique, puisqu’elle devait voir éclater la bulle. Si Truche, Rohr, Acerbis, Lambert ou encore Delaporte ne passaient pas la barrière des places payées, tout comme Olivier Maurice, bubble-boy du tournoi, Nevzat Kaya terminait 32e, Jérôme Dumayet 27e et Jimmy Gillot 16e, sortant juste avant la fin de la journée. Le groupe des 15 joueurs qualifiés pour la troisième et dernière étape était alors mené par Jean-Michel Texier, devant l’Allemand Johannes Meyer Zu Wendischhoff et Jonathan Klifa. La première partie de ce Day 3 commençait sur l’élimination de Jean-Louis Abras à la 15e place et se concluait sur la sortie de Jean-Yves Malherbe, 9e, aux portes de la table finale. Jonathan Klifa sortait rapidement de la dernière table, rejoint quelque temps plus tard par Jean-Michel Texier qui subissait les foudres du joueur allemand. Celui-ci parvenait à résister aux attaques de ses adversaires, mais il échouait juste avant le heads-up, d’abord battu par le qualifié online Guillaume Roiron, puis par le jeune chip leader anglais Benjamin Dobson, avec paire de 2 contre hauteur As. Au final, après de nombreuses mains jouées dans le heads-up, c’est le Britannique qui s’imposait pour le titre et les 70 000 €

fRanCe PokeR seRies amnéviLLe

RÉSuLTATS DE LA TABLE FinALE

1er - Benjamin Dobson : 70 000 € 2e - Guillaume Roiron : 44 320  €

3e - J. M. Zu Wendischhoff : 30 000 €

4e - Michel Dubert : 24 000 €

5e - Marc Huyghebaert : 19 200 €

6e - Jean-Michel Texier : 15 300 €

7e - Enrico Rudelitz : 11 800 € 8e - Jonathan Klifa : 8 800 €

Tournoi High Roller 1er - Karim Sidaoui : 25 000 €

2e - Sebastian Winkler : 17 000 €

3e - Paul Guichard : 9 000 €

4e - Pierre Drochon : 6 024 €

du premier prix, avec Valet-8 contre 8-7, laissant tout de même 44 320 € de gain à son runner-up, cheminot dans le civil, qui a bien su faire fructifier ses 50 € misés lors des qualifications.

karim sidaoui vainqueur du High Roller Enfin, dans le High Roller à 3 000 € de droit d’entrée, Karim Sidaoui s’est imposé devant 21 adversaires, dont Sebastian Winkler, Paul Guichard et Pierre Drochon, pour décrocher le premier prix de 25 000 € et conclure en beauté cette deuxième édition des FPS Amnéville. La prochaine étape des France Poker Series se déroulera du 27 juin au 1er juillet au casino de Gujan-Mestras, en Gironde.

POKER 52 // JUIN 2012 // NUMÉRO 29

PK52_N29_Commun1.indd 61

61

21/05/12 16:30


REPoRTAgE

CHamPionnaT naTionaL individueL des CLuBs

LA gRAnDE FêTE Du PokER AMATEuR

Le Seven Casino d’Amnéville accueillait du 5 au 7 mai la grande finale live du poker amateur français, le Championnat National Individuel des Clubs, pour un long weekend de tournois et de cash-game où les associations de joueurs de tout le pays ont été mises à l’honneur, grâce à l’organisation sans faille du Club des Clubs. Ces trois journées étaient entièrement consacrées au jeu, et le fil rouge était bien entendu le tournoi principal, qui réunissait 400 joueurs qualifiés en live dans leurs clubs ou online sur ACFPoker.fr, le sponsor principal de l’événement, et c’est au terme d’une table finale très disputée que Florian Leconte, de Saint-Lô Poker, décrochait un package de 8 500 € pour le WPT Paris. La compétition s’est également déroulée par équipes, puisque 10 teams se sont affrontées au cours du Club des Clubs Team Challenge, parrainé et disputé par Bruno Fitoussi et Freddy Deeb, et l’équipe victorieuse, les « Fishs d’à côté » repartait avec 2 000 € et 4 invitations pour la prochaine soirée prestige de l’Aviation Club de France. Une belle entreprise collective, de laquelle sortira peut-être l’un des futurs grands professionnels du poker français.

A

Par Antoine Salvi

Après des mois et des mois d’organisation, et des heures incalculables à jouer en live ou online, les joueurs amateurs qualifiés dans la France entière et les membres du Club des Clubs, la plus grande fédération de poker amateur français, pouvaient enfin tous se retrouver au Seven Casino d’Amnéville pour la grande finale de cette année. Il a fallu en effet de la patience et un sens aigu de l’organisation pour pouvoir permettre aux 340 représentants des 160 associations de poker amateur, qui ont organisé au total plus de 4 100 tournois live pour près de 12 000 participants, et aux 60 qualifiés online sur ACFPoker.fr, sponsor de l’événement, de rejoindre cette finale du Championnat National Individuel des Clubs, la grande fête du poker amateur. Le Seven Casino d’Amnéville accueillait tous les finalistes pour la deuxième année consécutive, et l’ambiance était bon enfant alors que débutait ce grand rendezvous du poker associatif. Les tables de cash-game et les trois tournois annexes à 65 € de buy-in affichaient complet, mais 62 NUMÉRO 29 // JUIN 2012 // POKER 52

PK52_N29_Commun1.indd 62

21/05/12 16:30


toute l’attention était évidemment portée sur le Main Event et ses 400 participants, tous venus dans l’espoir de décrocher la plus grosse part des 40 000 € de dotation, ainsi que le titre de champion de France de poker amateur.

florian Leconte devance ses 399 adversaires Des 200 premiers joueurs à entrer en course dans le Day 1A, il n’en restait que 57 à la fin du dernier niveau, et ce premier groupe de survivants était mené par Charles Collin, représentant du Bourges Poker Club et vice-président de la fédération, devant Jean-Pierre Pedesini, de Pays Haut Poker, et Guillaume Martin, du 7-1club2poker. Le lendemain, les 200 autres participants se retrouvaient pour le Day 1B et c’était Florent Ursulet, du Bordeaux Poker Club, qui prenait la tête des 66 rescapés, devant Thierry Postat, de Provence Poker, et Steven Maiffredy, d’Arkane Poker. Les 123 joueurs se retrouvaient pour la journée décisive, qui devait d’abord décerner les premières places payées, pour des gains en cash allant de 75 € pour les joueurs parvenant à atteindre la 50e place, à 385 € pour ceux qui terminaient aux portes de la table finale. Celle-ci était composée dans la soirée de lundi, et tous les finalistes (Steven Maiffredy, André Kolikoff du Poker Team 510, Wilfried Achalé du Bordeaux Poker Club, Thierry Postat de Provence Poker, Sylvain Tacheau du Limoges Poker Club, Sylvain Aubry du Mesnil Hold’em, Marvin Tifaou de l’Ascap Poker, ainsi que Sébastien Lechevalier et Florian Leconte, tous deux de Saint-Lô Poker) s’assuraient un package offert par ACFPoker. Mais encore fallait-il en préciser la valeur, puisque ces dotations allaient de 1 150 € à 5 000 € pour participer à l’ACFPoker Tour, alors que le premier prix était un package d’un montant de 8 500 €

pour le World Poker Tour Grand Prix de Paris 2012. Arrivé à trois joueurs left, Florian Leconte, chip leader, éliminait Steven Maiffredy à la 3e place grâce à une couleur, et il mettait un terme au tournoi dès la main suivante sur une confrontation quinte hauteur 9 contre paire de 8 qui laissait Sylvain Aubry à la 2e place. Florian Leconte recevait ainsi l’invitation pour le WPT parisien de l’automne prochain, auquel il participera auréolé de son titre de champion de France.

Les « fishs d’à côté » champions par équipe Mais si cette belle série décernait un titre individuel au jeune joueur manchois, elle faisait également le bonheur de 4 autres joueurs, venus disputer à Amnéville la finale du CdC Team Challenge, une compétition originale qui réunissait 9 équipes qualifiées online et la Team ACFPoker.fr, menée par les parrains de l’événement, Bruno Fitoussi et Freddy Deeb. Et ce sont les membres des « Fishs d’à côté », Géraldine Vuillemin, Sylvain Mouhot, Anthony Ceccarello et Jérôme Crantz, venant des clubs de l’ASCAP Montbéliard et d’Ornans, qui décrochaient les 2 000 € promis aux vainqueurs de ce championnat ainsi que 4 invitations pour la prochaine soirée prestige de l’Aviation Club de France, au cours de laquelle ils pourront affronter de célèbres amateurs de poker. Nous tenons à féliciter chaleureusement tous les vainqueurs de cette édition 2012, mais également tous les participants ainsi que les clubs partenaires, qui ont porté haut les couleurs du poker amateur pendant ces longs mois de qualifications. Un grand bravo également aux membres du Club des Clubs, qui ont réussi une nouvelle fois à faire de cette grande finale du CNIC la grande fête du poker associatif français !

POKER 52 // JUIN 2012 // NUMÉRO 29

PK52_N29_Commun1.indd 63

63

21/05/12 16:30


TONY G.

Le BiG Game

s’instaLLe à minsk Mesdames et Messieurs, je crois bien avoir découvert les meilleures parties de cash-game au monde, et

elles se trouvent à Minsk, en Biélorussie. À

l’heure où j’écris ces lignes, j’ai vraiment du mal à m’en arracher tellement elles

sont intenses et me permettent d’assu-

rer ma place pour le One Drop des WSOP

! J’ai récolté énormément de ca$$$$$$$h

CHRONIQUE TONY G.

et je tiens à remercier ceux qui m’ont

invité pour leur hospitalité. Je revien-

drai, Minsk est une ville fantastique et une nouvelle frontière du poker.

Les meilleures tables de PLO sont désormais à Minsk, venez m’y retrouver.

J’ai trouvé un nouveau paradis sur terre,

propre, sain et sûr.

Ajoutez-y quelques

Français et je pourrai vraiment appeler ça le paradis.


Je suis ravi de voir l’expansion des WPT National Series en Espagne, en Italie et en France ! La seule table qui soit potentiellement plus intéressante que Minsk est celle des moines bouddhistes en Corée du Sud, j’ai lu pas mal d’articles sur ces moines qui buvaient et fumaient la semaine dernière. Suis-je le seul à me demander si Andy « Mad Monk » Black en était ? Je suis désormais de retour au Tony Resort en Lituanie. Zasko, mon fidèle berger allemand, a désormais atteint sa taille adulte et il profite pleinement de la vie. Il s’amuse dans la forêt, court dans tous les sens tout en faisant bien attention à se tenir éloigné des ours. Il aime tout le monde, mais faites attention s’il est prêt à attaquer, il ne vaut mieux pas être son ennemi. Il a été spécialement entraîné pour garder le Tony Resort, et il frappe fort. Il est assez tolérant, mais quoi que vous fassiez, ne le prenez pas par surprise, sa mâchoire est très grande. Zasko est très actif en ce moment, et il est à la recherche de son âme sœur, maintenant qu’il est adulte. Zasko était là lorsque je composais le casting du nouveau groupe de musique qui va se produire bientôt au Tony Resort, The Tony Betties. Allez faire un tour sur YouTube pour voir leur premier single, je suis sûr que leur succès va faire exploser la Lituanie sur la scène internationale. Ils sont en feu et je serai leur Simon Cowell en les accueillant ici au Tony Resort. Ils sont bourrés de talent. J’ai dit à PartyPoker de les sponsoriser, j’espère qu’ils m’écouteront. Pour le moment, je pense que le travail va me garder dans cette partie du monde. J’ai créé mon compte twitter @tonyguoga, et j’ai participé au Championship Challenge de @PartyPoker. J’ai aussi récemment rencontré Jungleman sur

les tables de cash-game de PartyPoker – je sais qu’il a peur de moi puisqu’il ne relèvera pas mon défi. Un bon garçon, mais je crois qu’il a certaines faiblesses en live et online… Je suis ravi de voir l’expansion des WPT National Series en Espagne, en Italie et en France ! J’essayerai de participer au plus grand nombre de tournois possible dans les prochains mois, mais je vais aussi tout tenter pour ramener la médaille d’or en Lituanie avec l’équipe nationale de basket lors des J.O. de Londres 2012. Je suis sûr qu’on entendra beaucoup parler de notre ami joueur de poker monsieur Michael Phelps, mais je vous jure que ce n’est pas du tout un dauphin, c’est un fish ! Je suis sûr aussi qu’il va appeler Phil Hellmuth toutes les nuits pour lui demander des conseils pour savoir comment réussir ses Jeux. C’est ce que je ferais en tout cas si j’étais l’un des plus grands champions olympiques de tous les temps ! Vous êtes nombreux à me demander des tuyaux au sujet de mes paris sportifs et je vais vous en donner un. J’ai décidé de placer l’Ukraine vainqueur de l’Euro 2012 à 40/1 (41). Ils accueillent ce championnat d’Europe et il ne faut pas les sousestimer. Je suis aussi persuadé que leur cote va monter avant et pendant le tournoi. De l’argent facile. L’Angleterre, absolument aucune chance ! La France ? Eh bien, l’époque de Desailly et Zidane est terminée depuis longtemps maintenant, mais je pense que ça vaut la peine de miser sur eux. Je les mettrais au même niveau que l’Italie, juste en dessous des favoris, l’Espagne et l’Allemagne. Et pour les Jeux Olympiques ? Misez tout sur l’équipe de basket lituanienne ! N’oubliez pas celui qui vous a donné ce conseil !

POKER 52 // JUIN 2012 // NUMÉRO 29

PK52_N29_Commun1.indd 65

65

21/05/12 17:23


” y c r eMERCiER

iSABELLE o M “N

CHRONIQUE ISABELLE MERCIER

En DiRECT DE LA SALLE DES ÉToiLES

Un tournoi de poker à 100 000 € l’inscription ? Oui, et dans un endroit somptueux… Le « spot » par excellence, la salle des Étoiles du Sporting d’été de Monaco, fut l’hôte de ce tout premier tournoi à six chiffres en sol européen ! Avec un format tout particulier de « Re-entry », où les joueurs sortants ont eu l’occasion de se recaver à tout moment jusqu’au 2e jour… Une petite recave à 100 000 €, rien de moins ! Un total de 38 participants et 7 recaves pour un prizepool faramineux et une bourse de 1,6 millions d’euros au gagnant… De quoi faire rêver ! Et Monte-Carlo est l’endroit parfait pour rêver… Un mini-casino était d’ailleurs construit temporairement sur place, afin que les joueurs puissent accéder aux tables de poker, blackjack, roulette et craps, sans avoir à se déplacer en Principauté. Dès le premier jour, une centaine de joueurs répondaient présents à l’appel et les tables de cash-game étaient remplies. Business oblige, j’ai profité du 2e jour de l’événement poker de l’année pour planifier les interviews de la semaine, effectuer mes meetings, et bien sûr, m’inscrire à la grande finale de l’European Poker Tour, enfin de retour à Monaco après une courte absence. Mercredi 25 avril, Jour 1A, j’arrive à ma table avec un poil de retard, pendant que les joueurs du Super High Roller sont eux en table de finale. Une seule joueuse que je reconnais à ma table, Lucille Cailly. Nous avons récemment interchangé nos couleurs de cheveux, elle est devenue blonde et moi rouquine, et nous rigolons de ce fait ! Cependant, je rigole beaucoup moins suite au tout premier coup dans lequel je m’engage, engageant aussi

au passage presque un tiers de mon tapis… Je reçois As-4 de trèfle au bouton, et paie une relance de 250 effectuée par Lucille en UTG et également payée par le joueur au cut-off. La big blind se joint à nous, pour un pot total de 1 050. Le flop arrive comme un miracle et de très bon augure pour ce tournoi : 2-3-5 rainbow ! Lucille mise 575 d’entrée de jeu, et le joueur au cut-off jette sa main. Déjà, je ne la place pas sur 4-6, et donc je pense avoir la meilleure main à ce stade du coup. Des mains comme AK ou AQ sont très possibles, ainsi qu’une paire supérieure, ce qui ferait mon plus grand bonheur. Je veux en savoir un peu plus sur son jeu et opte pour une petite relance à 1 225, qui selon moi a de très bonnes chances d’être payée par les overcards, et très certainement par la paire supérieure, incitant peut-être même une sur-relance immédiate. Lucille paie les 1 225, constituant maintenant un pot de 3 500. Le turn, un As de la 4e couleur, me réjouit complètement. Bien que ce dernier puisse effrayer Lucille si elle avait en main une paire moyenne, il peut aussi maximiser mes profits si elle a un des deux As restants

66 NUMÉRO 29 // JUIN 2012 // POKER 52

PK52_N29_Commun1.indd 66

21/05/12 16:31


Mes plus grandes félicitations à Lucille pour ce méga-parcours jusqu’en 2e place du tournoi de l’EPT le plus prestigieux au monde ! Nous avons besoin de plus de femmes sur les podiums poker et autour des tapis verts… Merci pour cette fabuleuse inspiration ! en main. Elle opte pour un check, et je mise 2 150, tentant de garder mon adversaire dans le coup. Lucille paie ma mise, me confirmant qu’elle a une vraie main et que je pourrai probablement value-bet la river et rentabiliser un maximum ma quinte servie. La river présente un autre As ! Il est maintenant beaucoup moins probable qu’elle possède le dernier As en main, et en même temps très improbable que j’en possède un moi-même, de son point de vue. Elle est donc toujours susceptible de me payer avec une paire supérieure au flop, et assurément avec un As, si elle avait ce dernier As en main. L’option 4-6 est dorénavant totalement écartée, vu les mises payées et signes démontrés par Lucille. Je décide donc de value-bet à 5 025 sur ce pot de 7 800. Lucille n’hésite pas trois secondes avant de payer, à reculons, comme obligée. Et elle retourne instantanément sa main avant même que j’aie pu montrer ma quinte ; paire de 2. Brelan servi et complété par le full house sur la river.

coup, mon tapis descend sous la barre des 22K, depuis les 30K de départ, et celui de Lucille est boosté au max en ce début de tournoi, dont on connaît maintenant l’issue… Mes plus grandes félicitations à Lucille pour ce méga-parcours jusqu’en 2e place du tournoi de l’EPT le plus prestigieux au monde ! Nous avons besoin de plus de femmes sur les podiums poker et autour des tapis verts… Merci pour cette fabuleuse inspiration ! D’ailleurs, bien qu’ayant perdu ce coup, j’étais encore autour du tapis vert de l’EPT, et le parcours ne faisait que commencer… À SUIVRE ! n Isabelle « No Mercy » Mercier joue au Sun Casino de Monaco et offre des séminaires coaching poker.

Je suis tombée de ma chaise ! Je ne m’attendais pas du tout à voir cette main, et je suis surprise de ne pas avoir été relancée à la river. Maintenant et au vu du résultat, je remets bien sûr en doute cette dernière mise de 5 025, mais je devais suivre mon raisonnement et la main sur laquelle je plaçais Lucille. Du

POKER 52 // JUIN 2012 // NUMÉRO 29

PK52_N29_Commun1.indd 67

67

21/05/12 16:31


LA TEAM PMu Au QuoTiDiEn

wELCoME BACk in vEgAS !

CHRONIQUE TEAM PMU

À l’heure où vous lirez cet article, les 42e WSOP viendront tout juste de commencer. Toute la planète poker a rendez-vous à Las Vegas pour cet événement incontournable du calendrier poker. Et toute la Team PMU sera bien évidemment présente sur place avec le rêve secret de revivre les émotions que nous avons connues l’année dernière avec le deep run de notre capitaine, Guillaume Darcourt, dans le Main Event. Ce mois-ci, nous avons souhaité vous faire partager les bons plans de la Team PMU dans la ville qui ne dort jamais…

Commençons par les hôtels. Chacun a désormais ses petites habitudes. Philippe Ktorza et Jean-Philippe Rohr ne peuvent concevoir un séjour à Vegas sans être au Bellagio ! Avec des chambres entièrement rénovées cette année, cet hôtel mythique ouvert en 1998 sera encore cette année le camp de base de nombreux joueurs. Avec ses fontaines, ses immenses piscines (que Philippe affectionne tout particulièrement), sa poker room et ses multiples activités (dont une superbe salle de sport qui est le fief de Jean-Philippe), c’est le passage obligé pour ceux qui ne sont jamais allés à Vegas. C’est au Cosmopolitan que Guillaume Darcourt prendra ses quartiers d’été. Dernier hôtel créé, le Cosmo est en effet l’un des seuls à offrir des terrasses avec vue imprenable sur le Strip, un vrai plus lorsque vous posez vos valises pour plus d’un mois. Ultra-moderne et doté de nombreux restaurants et bars, ce complexe attire également de nombreux jeunes grinders français. Émile Petit a quant à lui ses habitudes au Wynn, plus bas sur le Strip, juste à côté de son petit frère « Encore ». De par son architecture, sa décoration, ses activités, cet hôtel a su séduire notre « Paullepoulpe » que vous aurez de fortes chances de croiser le matin à la piscine ou plus tard dans la journée à ses belles tables de cash-game et de craps ! Côté restaurants, vous n’avez que l’embarras du choix. Nous allons cependant vous donner quelques lieux où nous aimons nous retrouver après les tournois. Guillaume est un grand amateur de viande et le STK du Cosmopolitan

s’est très rapidement imposé comme l’une des références en matière de steakhouse à Vegas. Le cadre et la qualité de ses T-bones et autres côtes de bœuf grand format ne vous décevront pas ! Dans le même style, nous vous conseillons également le Boa (!) situé dans le Forum Shop du Caesars, bien connu pour son excellent bœuf de Kobe que notre « Pink Boa » affectionne tout particulièrement. Si vous êtes amateur de sushis, le Blue Ribbon Sushi Bar & Grill du Cosmo pourra rapidement devenir votre cantine. Vous y retrouverez tous les standards de la gastronomie japonaise mis en scène par deux chefs très connus aux États-Unis, les frères Eric et Bruce Bromberg. Toujours au Cosmopolitan, le Scarpetta est l’un des fleurons de la gastronomie italienne à Vegas. Si vous avez pris quelques dollars en tournoi ou en cash, vous pourrez vous laisser tenter par le menu dégustation qui reste l’une de nos plus belles découvertes de l’année dernière… Dans cette même catégorie, le Bartolotta Ristorante Di Mare du Wynn est plus classique mais les tables à l’extérieur, surplombant le lagon de ce Resort, vous permettront, le temps d’un dîner, d’oublier l’effervescence du Strip. Et si jamais la gastronomie française vous manque et que votre bankroll vous le permet, l’Atelier de Joël Robuchon au MGM vous offrira une expérience unique à Vegas. Enfin, et pour un budget plus abordable, vous pourrez également le temps d’un dîner vous retrouver en plein cœur de Venise en dînant à la pizzeria Otto, située square SaintMarc au Venetian, dépaysement assuré ! Un dernier mot enfin pour vos petits déjeuners, si vous êtes au Bellagio : avant de rejoindre la piscine, ne manquez

68 NUMÉRO 29 // JUIN 2012 // POKER 52

PK52_N29_Commun1.indd 68

21/05/12 16:31


Dernier hôtel créé, le Cosmo est en effet l’un des seuls à offrir des terrasses avec vue imprenable sur le Strip, un vrai plus lorsque vous posez vos valises pour plus d’un mois pas Jean-Philippe Pâtisserie, et ses croissants et pains au chocolat qui vous rappelleront les meilleures boulangeries de notre bon pays ! Après ces bons dîners, un petit verre s’impose dans une ambiance lounge, par exemple au Caramel Bar situé au milieu des machines à sous du Bellagio. Au Cosmo, vous pourrez déguster d’excellents cocktails au Chandelier ou au Vesper Bar. Nous aimons bien aussi le Shadow Bar du Caesars et l’ombre de ses sympathiques danseuses. Pour ceux et celles qui ne jouent pas de tournoi le lendemain à midi, quelques hauts lieux de la vie nocturne sont à visiter… Le Pure du Caesars et sa magnifique terrasse surplombant le Strip est un incontournable, tout comme le Banks au Bellagio. Mais c’est le Marquee au Cosmopolitan qui s’est imposé l’année dernière comme « the place to be ». Enfin, vous ne pourrez quitter Vegas sans avoir visité le trio XS, Surrender et Tryst du Wynn et leurs ambiances électriques au bord de la piscine.

Pour terminer, un petit mot de poker, quand même ! Si vous ne voulez pas faire les 1 000 $ ou 1 500 $ des WSOP et si vous aimez les Deepstacks, n’hésitez pas un seul instant et inscrivez-vous très vite aux Extravaganza Series du Venetian. Du 24 mai au 15 juillet, tous les jours à partir de midi, de vrai Deepstacks vous attendent à partir de 400 $. Il n’est d’ailleurs par rare d’y retrouver de nombreux joueurs français (et quelques bloggers profitant de leur journée de repos pour venir y tâter cartes et jetons) et de nombreux pros sont aussi présents sur les 1 100 $ et 2 500 $ qui rassemblent quotidiennement plus de 500 joueurs. Les Mega Stack Series du Caesars ne sont pas en reste avec des tournois quotidiens à partir de 100 $. Enfin, si vous voulez retrouver downtown l’ambiance et l’esprit des tout premiers WSOP, le Binion’s Poker Classic est fait pour vous ! Voilà, vous savez tout (ou presque !) sur la vie de la Team PMU pendant ces WSOP !

POKER 52 // JUIN 2012 // NUMÉRO 29

PK52_N29_Commun1.indd 69

69

21/05/12 16:31


NUMÉRO 29 // JUIN 2012 Photos de couverture :

Kiosque : © Loïc Sabbate Casino : © Jules Pochy

Offre exceptionnelle d’abonnement

est édité par Game Prod 14, rue de Berri 75008 PARIS 01 53 89 14 00 contact@poker52.fr www.poker52.fr Directeur de la publication :

Bruno Benveniste 01 53 89 14 08 brunobenveniste@poker52.fr Assistante de direction :

Samantha Delmas samantha@poker52.fr

1 an 12 numéros

RÉDACTION Rédacteur en chef :

Jérôme Schmidt jerome@poker52.fr Rédacteurs :

Julien Morello, Antoine Salvi, Tommy Mandel, Philippe Lemaire, Matthieu Sustrac, Philippe Aronson Service Diffusion Kiosque :

Boost Media www.boostmedia.pro Denis Rozes denis.rozes@boostmedia.pro Tél. : 06 43 73 16 37 (réservé aux marchands de journaux) Contact Publicité :

Magali Bienvenu 01 53 89 14 03 magali@poker52.fr Ont collaboré à ce numéro :

Isabelle Mercier, Fabrice Soulier, Tony G., Pierre Canali, Elie Payan, Loïc Sabatte, Thibaud Guénégou, Doyle Brunson, Basile Yaïche. Fondateur :

Bruno Fitoussi Contact abonnement :

abonnement@poker52.fr PK52_N14_COUV_Kiosque_6e90.indd 1

PK52_N12_COUV_Kiosque_3euros.indd 1

PK52_N11_COUV_Kiosque.indd 1

16/02/11 18:25:00

17/12/10 12:51:15

PK52_N13_COUV_Kiosque_6e90.indd 1

14/01/11 19:35:20

16/11/10 17:42:43

RÉALISATION Directeur artistique :

Frédéric Hallier fredhallier@gmail.com Maquettiste-graphiste :

Jennifer Bouvard Secrétaire de rédaction :

Mathilde Helleu Photos et illustrations :

Jules Pochy, Neil Stoddart, XDR

35 € seulement au lieu de 54 €

Impression :

Imprimerie Clément Rue des Pommiers 30120 Le Vigan 40 000 exemplaires ISSN édition Kiosque : 2106-8356 ISSN édition Gratuite : 2109-1382 CPPAP : 0212 K 90200

PK52_N29_Commun1.indd 70

Vous pouvez aussi vous abonner directement sur www.poker52.fr

21/05/12 16:32


Abonnez-vous à Poker52 et recevez le livre «Poker Masterclass 2.0» de Phil Gordon - MA Editions (d’une valeur de 25 )

Abonnez-vous dès aujourd'hui à retourner avec votre règlement à Game Prod - 14, rue de Berri - 75008 PARIS

Oui !

je m'abonne pour

1 an à Poker52

soit 12 numéros pour seulement 35 *

2 ans à Poker52

soit 24 numéros pour seulement 65 ** Ci-joint mon règlement par : Chèque bancaire ou postal à l’ordre de Game Prod Je désire recevoir une facture acquittée

Nom : .................................................................................. Prénom : ............................................................................. Adresse : ............................................................................. ........................................................................................... Code postal : Ville : ................................................................................... E-mail : ..................................... @ ..................................... Date et signature :

Pour la Belgique, la Suisse et les DOM-TOM : *49 € (1 an) et **89 € (2 ans)

PK52_N29_Commun1.indd 71

21/05/12 16:32


EXCLUSIVEMENT EN KIOSQUE • RENCONTRE

DAVIDI KITAI & LUCILLE CAILLY ENTRENT DANS L’HISTOIRE

P.74

par Jérôme Schmidt

• CHRONIQUES PEDRO CANALI

P.86

Élémentaire !

DOYLE BRUNSON

« Tu ne vis qu’une seule fois. Si tu donnes assez, une fois suffira »

P.88

• TECHNIQUE QUELLE EST SA MEILLEURE MAIN ?

P.90

Par Thibaud Guenegou

LA BONNE DÉCISION

P.92

Par Ludovic Riehl

POKER PANACHE

P.94

Par Elie Payan

PRESSURISER LE STACK ADVERSE EN TOURNOI Par Basile Yaïche

P.96

• STRATÉGIE

LES SEPT TYPES DE TILT par PokerStrategy

L’INTÉRÊT D’UN CALLDOWN par PokerStrategy

PK52_N29_Commun1.indd 72

P.96 P.102

21/05/12 17:22


Connectez-vous à thehendonmob/database afin de découvrir dès aujourd’hui nos nouvelles fonctionnalités gratuites.

Si le monde du poker online est dans la tourmente, une chose reste inébranlable : la base de données de The Hendon Mob, la meilleure qui existe pour les médias et les joueurs, amateurs ou pros. Un outil exceptionnel gratuit et accessible à tous.

Quelle est votre réussite ? Où en sont vos adversaires ? Dans le creux de la vague ? Renseignez jusqu’où vous êtes prêts à voyager, et notre nouvel outil de recherche de tournois vous proposera les événements poker incontournables à venir, carte à la clé. Et si vous ne voulez jouer qu’en Omaha, pas de souci, nous pouvons filtrer les résultats à l’envie.

En 2004, lors de son lancement, The Hendon Mob disposait d’une base de données de 20 000 joueurs. En 2011, nous sommes arrivés à quasiment 200 000 joueurs, et nous proposons chaque mois de nouveaux outils, comme des graphiques afin de comparer jusqu’à 10 joueurs qui ont joué ensemble dans les années et les tournois passés.

PK52_N29_Commun2.indd 105

21/05/12 16:52


CLASSEMENT FRANÇAIS

Classement Des Joueurs par Gains

DU 01/01/2012 AU 15/05/2012 En finissant en deuxième place de l’EPT Monte-Carlo, après un deal à 1 050 000 €, Lucille Cailly se place directement en première place du classement HendonMob France 2012, à quelques semaines seulement des WSOP. Derrière elle, en embuscade, ElkY signe un retour en force après sa victoire au High Roller de l’EPT Berlin et une place sur le podium lors du 100 000 € de l’EPT Monte-Carlo : plus d’un million de dollars de gains au total en l’espace de quatre jours et deux tournois. Nul doute cependant que les World Series vont tout bouleverser…

Lucille Cailly

Classement

Joueur

Paul Guichard

Bertrand Grospellier

Gains (en $)

Classement

Joueur

1

Lucille Cailly

1 397 420

21

Laurent Polito

2

Bertrand Grospellier

1 266 165

22

Michel Kirchner

Gains (en $) 97 244 96 006

3

Paul Guichard

732 538

23

Nicolas Lévi

91 108

4

Bernard Guigon

728 368

24

Yann Brosolo

89 260

5

Vuong Trong

431 369

25

Jean-Philippe Rohr

89 019

6

Fabrice Soulier

401 061

26

Xavier Carruggi

86 873

7

Éric Sfez

369 396

27

Antoine Saout

84 624

8

Yorane Kerignard

341 939

9

Bruno Lopes

341 724

10

Bruno Jais

11

Aubin Cazals

191 117

12

Philippe Clerc

171 828

263 030

13

Grégory Benac

120 811

14

Jérôme Naye

114 762

15

Ludovic Sultan

110 170

16

Pierre Calamusa

107 071

17

Christophe Benzimra

106 912

18

Guillaume Darcourt

105 751

19

Franck Boyer

20

Alain Roy

102 010 97 823

28

Laurent Michot

84 505

29

Samir Choubani

79 696

30

Julien Leloire

69 353

31

Sébastien Guidez

66 504

32

Paul Chapelle

65 757

33

Benjamin Dadon

65 724

34

Jean-Pierre Petroli

65 182

35

Adam Cédric

36

Jean-Noël Thorel

62 665

63 175

37

Pascal Willemin

61 643

38

Tristan Clémençon

59 201

39

Sasha Novitskij

57 797

40

Phillippe Ktorza

57 760

106 NUMÉRO 29 // JUIN 2012 // POKER 52

PK52_N29_Commun2.indd 106

21/05/12 16:52


Classement

Joueur

Gains (en $)

Classement

Joueur

Gains (en $)

41

Fayez Bourgi

57 747

93

Denis Biscaldi

30 894

42

Steven Moreau

57 603

94

Tarik Abdenou Bouabdellah

30 599

43

Yves Hallague

57 560

95

Michel Dubert

30 263

44

Jonathan Khalifa

56 706

96

Patrick Nataf

30 248

45

Roger Hairabedian

54 739

96

Antonio Guerrero

30 248

46

Brian Benhamou

54 699

98

Paul Hannequin

29 335

47

Dan Abouaf

52 810

99

Alexandre Amiel

29 071

48

Julien Duveau

49

Christophe Pereira

52 579

100

Thierry Fardel

28 696

49 608

101

Julien Ferey

50

28 549

Arnaud Mattern

47 203

102

Raymond Santucci

28 276

51

Jean-Paul Pasqualini

47 108

103

Anne Le Clainche

28 273

52

Albert Bernardo

46 376

104

Gilbert Diaz

27 831 27 802

53

Franck Blanc

46 209

105

Julia Vassort Salvans

54

Suat Uyanik

45 591

106

Alain Goldberg

55

Basile Yaïche

45 379

107

Antoine Valantin

26 839

56

Vincent Devauchelle

45 312

108

Mohamed El Bakkouri

26 602

57

Jimmy Gillot

45 224

109

Gregory Raffalli

26 601

58

Stéphane Albertini

41 186

110

Marc Gea Gregori

26 595

59

Thomas Fonce

40 999

111

Anthony Hnatow

26 434

60

Mikael Azoulay

40 100

112

Mikael Guenni

26 303

61

Paul Testud

40 009

112

Julien Ehrhardt

26 303

62

Hervé Clerc

39 988

114

Johnny Nguyen Huyen

26 138

63

Bruno Launais

39 608

115

Kamel Chhiti

25 801

64

Mathieu Gabouleaud

39 603

116

Arnaud Roy

25 479

65

Pierre Antona

39 308

117

Alexandre Réard

25 477

66

Anthony Giangrasso

38 251

118

Pierre Barthélémy

25 469

67

Marc Inizan

38 213

119

Franck Bitan

25 448

27 187

68

Philippe Abdoul

38 042

120

Xavier Detournel

25 251

69

Barbara Martinez

37 777

121

Saliou Fagbohoun Adegoke

25 223

70

Adrien Allain

37 692

122

Rachid Chaouki

25 222

71

Brahim Oubella

37 562

123

Yvan Charruau

25 065

72

Steve Berdah

36 307

124

Jean-Bosco Cannoussamy Sounder

24 470

73

Gilles Haddad

35 920

125

Magali Fabron

24 287

74

Yoni Houri

35 699

126

Stephan Gerin

24 170 24 164

75

Nicolas Cardyn

35 635

127

Nicolas Langlois d'Estaintot

76

Claude Amar

34 999

128

David Pagnard

24 138

77

Imad Aboukhalil

34 928

129

Franck Kalfon

24 089 24 057

78

Karim Lehoussine

34 819

130

Thierry Massei

79

Ugo Jaskula

34 134

131

Martial Blangenwitsch

23 871

80

Ludovic Lacay

33 347

132

Christian Caillat

23 578

81

Adil Iddir

33 287

133

Leon Cohen

23 501

82

Antoine Labat

33 013

134

Michel Anthonioz

23 286

83

Benoit Albiges

32 972

135

Anthony Guibert

23 003

84

Éric Verger

32 703

136

Robert Giordano

22 974

85

William Saad

32 216

137

Benjamin Chevalier

22 937

86

Idris Ambraisse

31 878

138

Mohamed Chadli

22 699

87

Richard Abou

31 831

139

Evrard Lionel Zaouche

22 522

88

Denis Zerbib

31 802

140

Jeremy Palvini

22 462

89

Alexandre Viard

31 728

141

Nicolas Zammataro

22 360

90

Lucien Cohen

31 692

142

Costa Bataille

22 358

91

Angelo Besnainou

31 407

142

Benjamin Saada

22 358

92

Phillipe Barouk

31 133

142

Michael Dogliani

22 358

POKER 52 // JUIN 2012 // NUMÉRO 29

PK52_N29_Commun2.indd 107

107

21/05/12 16:52


Classement Des Joueurs par Gains

All timE mOnEy list - FRAncE

Avec sa victoire lors du 100 000 € de l’EPT Monte-Carlo combinée à une quatrième place lors du 25 000 € de la même compétition, Justin Bonomo double par la bande d’arrêt d’urgence Phil Ivey, malgré ses 100 000 $ de gains dans la principauté monégasque. Antonius reste sur le podium grâce à sa quatrième place lors du 100 000 € de Monte-Carlo, assez pour garder à courte distance le vainqueur du Main Event, Mohsin Charania, qui signe ainsi sa meilleure année depuis qu’il joue sur le circuit live.

Bertrand Grospellier

Classement 1

2 3

Joueur

1 022 208

Fabrice Soulier

3 990 863

28

Jérôme Zerbib

1 009 224

3 367 375

30

Guillaume Darcourt

2 525 172

32

David Benyamine

Roger Hairabedian

Antony Lellouche

Bruno Fitoussi

6 189 182

3 948 059 2 537 734

2 429 275

27

29 31

33

9

Alain Roy

2 280 294

34

11

Ludovic Lacay

1 998 553

36

13

Paul Testud

1 779 355

38

12 14

Arnaud Mattern

Nicolas Lévi

Antonin Teisseire

1 513 520

17

19

20 21

22

1 160 143

1 071 842

1 093 907

Cédric Rossi

1 061 628

25

Tristan Clémençon

108 NUMÉRO 29 // JUIN 2012 // POKER 52

1 039 513

Éric Haïk

909 769

Marc Inizan Éric Qu

Arnaud Esquevin

912 355

881 598

858 565

756 218

44

Thomas Bichon

934 690

Paul Guichard

1 356 189 1 227 754

947 459

Christophe Benzimra

814 106

Adrien Allain

Hugo Lemaire

982 950

Michel Abécassis

42

Raphaël Kroll

Christophe Savary

999 608

39

1 492 901

1 434 037

Remy Biechel

1 013 686

Bernard Guigon

Lucille Cailly

Lucien Cohen

Patrick Bruel

37

40

Patrick Bueno

PK52_N29_Commun2.indd 108

35

1 539 199

23

24

1 783 813

1 667 619

Jan Boubli

18

2 151 928

Pascal Perrault

15

16

Gains (en $)

Angelo Besnainou

Jean-Paul Pasqualini

10

Joueur

26

6 8

Classement

9 912 768

Antoine Saout

7

Gains (en $)

Fabrice Soulier

Bertrand Grospellier

4 5

David Benyamine

41

43

Yorane Kerignard Eli Marciano Hervé Costa

Antoine Amourette

831 025 825 557

782 241 738 752

712 231

David Tavernier

709 686

46

Xavier Detournel

676 665

48

Gilles Haddad

659 552

50

Bruno Launais

45 47

49

Jean-Philippe Rohr Benjamin Pollak

Antoine Arnault

700 157 672 015

645 742

635 882

Découvrez les 1 000 premiers du classement chaque jour sur www.poker52.fr

21/05/12 16:52


CLASSEMENT INTERNATIONAL

Classement Des Joueurs par Gains

DU 01/01/2012 AU 15/05/2012

Justin Bonomo

Classement 1

2 3

4 5

6 7

8

9

10 11

12 13

14 15

16 17

18

19

20 21

22 23

24 25

26 27

28

29

30 31

32 33

34 35

36 37

38

39

40

pays

Joueur

Phil Ivey

Gains (en $)

Justin Bonomo

2 562 614

Patrik Antonius

1 945 242

John Dibella

1 786 653

Dan Smith

1 748 943

Phil Ivey

Mohsin Charania Oliver Speidel Allan Le

Kyle Julius

Daniel Negreanu

Tobias Reinkemeier Igor Kurganov

Devan Tang

Daniel Shak Moon Kim

Davidi Kitai Faraz Jaka

Obaid Habib

570 200

1 602 263

48

Masaaki Kagawa

521 908

47

1 465 148

51

50

1 447 882

52

1 397 420

54

1 348 742

56

1 248 173

58

1 196 965

53

55

57

59

1 043 638

60

998 589

62

967 933

64

902 106

66

873 108

68

1 039 693

984 480 952 262

Gus Hansen

823 579

Tommy Vedes

45

49

1 478 660

888 446

John Dolan

43

1 500 000

Jannick Wrang David Sands

820 465

818 720

61

63

65 67

69 70 71

732 538

72

Daniel Kelly

692 876

74

Noah Schwartz

678 793

76

Mile Krstanoski

632 875

78

Paul Guichard

Bernard Guigon Frederik Brink Jensen Mikhail Smirnov Joseph Serock Scott Seiver

604 449

46

1 266 165

Andrew Chen

Gains (en $)

1 767 371

Bertrand Grospellier

Ken Wong

Joueur Kevin Vandersmissen

44

1 370 986

Vadim Kursevich

pays

1 815 075

Jonathan Duhamel

Leonid Bilokur

41

42

1 400 182

Viktor Blom

Classement

2 258 538

Sean Jazayeri Lucille Cailly

Patrick Antonius

728 368 682 148

675 943

628 826

609 407

73

75 77

79

80

Xuan Liu

Sheng Sun

Olivier Busquet

Sergio Castelluccio

Joshua Mancuso Galen Hall

Philipp Gruissem Anthony Gregg Mark Drover

Mickey Petersen Yong Seng Chen Shawn Cunix

600 000

599 153 597 153

572 851 551 219

502 900 500 208 474 151

468 000

444 595 439 379

436 260

Isaac Haxton

435 600

Morten Lihn Christensen

431 390

Stephen O'Dwyer

424 966

Ruben Visser

416 997

Andrei Stoenescu

Vuong Than Trong Eui Woong Kim

Mohamad Kowssarie

Rodrigo Dos-Santos Caprioli

432 912

431 369

419 650 416 937

415 880

Joe Hachem

403 543

Emanuel Failla

392 765

Fabrice Soulier

Tom Middleton

Andrew Badecker Fraser MacIntyre Andre Morath Juha Helppi

401 061 391 682 389 331

380 438

379 125

372 148

Eric Sfez

369 396

Samuel Chartier

360 727

Govert Metaal Keith Gipson

Dominykas Karmazinas Antanas Guoga Jason Koon

Yorane Kerignard

364 501

359 492 352 568 349 133

345 298 341 939

POKER 52 // JUIN 2012 // NUMÉRO 29

PK52_N29_Commun2.indd 109

109

21/05/12 16:52


Classement 81

82 83

84 85

86 87

88

89

90 91

92 93

94 95

pays

Joueur Bruno Lopes Erik Cajelais

Mike Dietrich

Robert Baguley Artem Litvinov Ercin Corc

Gains (en $) 341 724

140

334 037

142

326 354

144

325 745

146

312 483

148

338 462 331 135

326 092

Jeffrey Papola

318 109

Patrick Healy

312 203

Jia Liu

Nicky Evans

Abraham Araya Pierre Neuville

Rinat Bogdanov

309 128

304 234 301 939

Daniel Cates

300 000

98

Thomas Beer

296 419

99

100 101

102 103

104 105

106 107

108

109

Martin Kabrhel Talal Shakerchi

Kevin MacPhee Dave Shallow

Mario Puccini

Andreas Eiler

Konstantin Tolokno Davide Biscardi

Gordon Robert Huntly

115

116 117

118

119

120 121

122 123

124 125

126 127

128

129

130 131

132 133

134 135

136 137

138

289 032 287 612

Bruno Jais

David Bernstein Michael Telker

Ognjen Sekularac Sorel Mizzi Jason Burt Bjorn Li

James Calderaro Isaac Baron

Borge Dypvik Besim Hot

149

Vojtech Ruzicka

150

Jerry Ard

202 910 202 533 202 114

201 030

201 000

TOP 30

ALL TIME MONEY LIST Classement

pays

Joueur

Gains (en $)

Phil Ivey

16 118 482

Phil Hellmuth Jr

5

Jamie Gold

12 242 748

6

Michael Mizrachi

12 083 661

7

John Juanda

11 817 382

8

Joe Hachem

11 742 845 11 433 919

265 545 265 217

264 351

264 135

263 030

13 133 461

9

Scotty Nguyen

260 000

10

Allen Cunningham

11 251 335

11

Jonathan Duhamel

10 974 929

256 304

12

Peter Eastgate

10 918 443

13

Carlos Mortensen

10 806 141

14

Men Nguyen

10 425 896

15

Gus Hansen

10 210 073

16

Bertrand Grospellier

9 912 768

17

T.J. Cloutier

9 898 749

18

Joe Cada

260 176 258 014 253 738

252 980 247 630 246 745 240 512 237 351

8 891 572

19

Pius Heinz

8 876 067

232 032

20

Johnny Chan

8 545 593

21

Erick Lindgren

8 457 543

229 637

22

David Pham

8 424 197

227 983

23

Jerry Yang

8 387 498

24

Chris Ferguson

8 281 926

25

David Williams

8 270 844

26

Justin Cuong Van Tran

8 207 448

27

Kassem Deeb

7 875 494 7 828 911

226 395

Damiano Sette

223 428

223 732

220 164

219 860 219 356

César García

218 394

Tripp Kirk

217 214

Kevin Calenzo

147

3

James Harnden

Nicolas Fierro

203 493

Jason Somerville

203 848

4

227 985

Max Lykov

Vyacheslav Igin

265 825

Craig Bergeron

Shawn Buchanan

204 493

270 905

230 930

Koen De Visscher

Joe Kuether

Olivier Rogez

145

206 354

16 918 173

Chris Moorman

Kassem Deeb

205 895

16 129 219

232 856

Balazs Botond

Brendon Rubie

Daniel Negreanu

Bahadir Kilickeser

Kevin McGuiness

209 608

Danny Shiff

143

212 253

David Dean

2

238 243

Sharon Levin

141

Gains (en $)

Erik Seidel

Roman Romanovskyi Matthias De Meulder

Joueur Kurt Jewell

1

270 484

Anthony Marsico

112 114

291 302

Clayton Mozdzen

Oleksii Kovalchuk

113

294 417

280 605

110 111

296 542

Matthew Juttelstad Steen Ronlov

pays

302 647

96 97

139

341 646

Marvin Guido Rettenmaier Stefan Huber

Classement

217 560 213 575

28

Mike Matusow

29

Paul Wasicka

7 811 284

30

Jason Mercier

7 687 031

Découvrez les 1 000 premiers du classement chaque jour sur www.poker52.fr

110 NUMÉRO 29 // JUIN 2012 // POKER 52

PK52_N29_Commun2.indd 110

21/05/12 16:53


> 1 DVD au choix au prix de 7,90 € > 3 DVD au choix au prix de 16,90 € au lieu de 23,70 > INTÉGRALE 14 DVD, plus de 36 heures de poker au prix exceptionnel de 59 € au lieu de 110,60

Commandez vos DVD dès aujourd'hui à retourner avec votre règlement à Game Prod - 14, rue de Berri - 75008 PARIS

Oui !

Nom : .................................................................................. Je commande :

1 DVD au choix au prix de 7,90 €

Prénom : .............................................................................

3 DVD au choix au prix de 16,90 €

L’intégrale 14 DVD au prix de 59 €

Adresse : ............................................................................ ............................................................................................ Code postal :

FPS Divonne-les-Bains Saison 1

EPT Monte-Carlo Saison 5

FPS Lyon Saison 1

EPT Dortmund Saison 5

FPS Paris - Grande finale et High Roller Saison 1

EPT Pokerstars Carribean Adventure Saison 5

EPT Barcelone Saison 5

EPT Kiev Saison 6

Ville : ................................................................................... EPT Londres Saison 6 E-mail : ..................................... @ ..................................... EPT Londres High Roller Saison 6 Date et signature : EPT PCA High Roller Saison 6 EPT Pokerstars Carribean Adventure Saison 6

EPT San Remo Saison 5

EPT Barcelone Saison 6

L’intégrale 14 DVD

Ci-joint mon règlement par : Chèque bancaire ou postal à l’ordre de Game Prod Je désire recevoir une facture acquittée Frais de port offerts (nous consulter pour tout envoi à l’international - abonnement@poker52.fr)

PK52_N29_Commun2.indd 111

22/05/12 09:12


PK52_N29_Commun2.indd 112

21/05/12 16:54


PK52_N29_Commun2.indd 113

21/05/12 16:54


aGenDa Des tournois Juin

31 mai-3 juin

WPT National Series, Casino Cannes Croisette

2-3 juin

WorlD series oF poKer 2012 1er juin

Omaha High-Low Split Eight-Or-Better 1 500 $

ACFPoker Tour, Casino Cannes Croisette

2 juin

European Masters of Poker Bulgaria Crystal Crown Casino, Bulgarie

3 juin

5-12 juin

8-10 juin

BPT Toulouse, Casino Barrière, Toulouse

8-24 juin

ACF Summer Series, Aviation Club de France, Paris

10-13 juin

Portugal Poker Series Figueira da Foz, Portugal

16-17 juin

ACFPoker Tour, Aviation Club de France, Paris

19-22 juin

Chilipoker DeepStack Open Las Vegas, USA

27 juin-1er juillet

France Poker Series Casino Gujan-Mestras

29 juin-1er juillet

Satellite Main Event Partouche Poker Tour, Forges-les-Eaux

Juillet

1er-8 juillet

GUKPT Series, Plymouth, UK

11-14 juillet

WPT National Series Casino Mazagan, Maroc

13-15 juillet

Partouche Poker Deepstack Casino Aix-En-Provence

13-15 juillet

Grand Casino Brussels Summer Challenge, Bruxelles

14-15 juillet

ACF Poker Tour, Casino Mazagan, Maroc

NLHE Re-Entry - 1 500 $ Seven-Card Stud - 5 000 $

PLO World Championship - 10 000 $ Six-Handed Limit Hold’em - 2 500 $

22 juin

5 juin

23 juin

Heads-up NLHE World Championship 10 000 $ LHE - 1 500 $

6 juin

NLHE Shootout - 1 500 $ Seven-Card Stud High-Low Split EightOr-Better - 5 000 $

7 juin

Six-Handed NLHE - 1 500 $

8 juin

PLHE World Championship - 10 000 $ Razz - 2 500 $

9 juin

NLHE - 1 500 $ LHE - 5 000 $

10 juin

NLHE - 1 000 $ 2-7 Triple Draw Lowball - 2 500 $

11 juin

Six-handed NLHE - 3 000 $ Omaha High-Low Split Eight-Or-Better 5 000 $

12 juin

LHE Shootout - 1 500 $ PLO - 3 000 $

13 juin

HORSE - 1 500 $

14 juin

NLHE - 1 500 $

24 juin

NLHE - 1 000 $ Poker Players Championship - 50 000 $

25 juin

NLHE - 2 500 $

26 juin

Plo High-Low Split Eight-Or-Better - 1 500 $ LHE - 3 000 $

27 juin

Ante only NLHE - 1 500 $

28 juin

NLHE - 5 000 $

29 juin

Ladies NLHE Championship - 1 000 $ 10-Game Mixed Event - 2 500 $

30 juin

NLHE - 1 500 $

1er juillet

NLHE - 1 000 $ The Big One for One Drop - 1 000 000 $

2 juillet

Four-Handed NLHE - 2 500 $

NLHE - 1 500 $

15 juin

3 juillet

BPT Enghien-les-bains, Casino Barrière Enghien-les-bains

NLHE - 1 500 $ HORSE World Championship - 10 000 $

25-31 juillet

21 juin

NLHE - 3 000 $ Omaha/Seven-Card Stud Split - 2 500 $

CAPT Velden Open, Autriche

20-22 juillet

NLHE - 1 500 $

PLO - 1 500 $

4 juin

Seniors World Championship - 1 000 $ No-limit 2-7 Draw Lowball - 1 500 $

14-22 juillet

20 juin

16 juin

Six-handed NLHE World Championship - 10 000 $ PLO High-Low Split Eight-Or-Better 3 000 $

17 juin

4 juillet

NLHE - 1 000 $

NLHE - 1 000 $

26-29 juillet

18 juin

5 juillet

26 juillet-8 août

19 juin

APT Asian Series Macau, Starworld Casino, Macao Estrellas Poker Tour, Casino Estrellas, San Sebastian Merit Cyprus Classic, Casino Merit, Kyrenia, Chypre

Six-Handed Pot-Limit Omaha - 5 000 $ Mixed Hold’em - 2 500 $ NLHE Shootout - 3 000 $ Eight-Game Mix - 2 500 $

2-7 Draw Lowball World Championship - 10 000 $

7 juillet - 16 juillet

NLHE Main Event - 10 000 $

114 NUMÉRO 29 // JUIN 2012 // POKER 52

PK52_N29_Commun2.indd 114

21/05/12 16:54


TOURNOIS RÉGULIERS CERCLES DE JEUX PARISIENS aviation Club de France tournois de l’après-midi à 14h00 • Lundi Texas Hold’em - No Limit - 50  - Sans recave • Mardi et mercredi Satellite 50  Re-buy + Add-on pour le mercredi soir • Jeudi Satellite 50  Re-buy + Add pour le ACF1000 • Vendredi Texas Hold’em - No Limit - 100  - Sans recave • Samedi Texas Hold’em - No Limit - 150  - Sans recave • Dimanche Deepstack Texas Hold’em - No Limit - 200  - Sans recave tournoi de l’après-midi à partir de 14h30 • Samedi Satellite - Single Table - pour le samedi soir Texas Hold’em No Limit - 80  - Sans recave tournois du soir à 20h00 • Lundi Satellite SUPER WPT 100  Re-buy + Add-on Les 5 premiers de chaque satellite se qualifient avec leurs jetons pour le satellite final organisé le lundi 3 septembre. Un joueur se qualifiant plus d’une fois accumulera ses jetons pour la finale. Le WPT Grand Prix de Paris se déroulera en septembre 2012 (Buy-in 7500 ). • Mardi Knock-out - Bounty 50  Texas Hold’em No Limit - 200  Sans recave • Mercredi Texas Hold’em - No Limit - 500  - Sans recave • Jeudi Short-Handed Texas Hold’em No Limit - 250  - Sans recave • Vendredi Texas Hold’em - No Limit Crazy Friday Inscriptions illimitées jusqu’à minuit - 100  • Samedi Texas Hold’em - No Limit - 300  - Sans recave • Dimanche Satellite 100  avec un Re-buy ou un Add-on autorisé pour la finale de l’ACFPoker Tour qui se déroulera en septembre 2012 (Buy-in 1 500 ).

Cercle Cadet tournois de l’après-midi à 15h30 • Du lundi au jeudi Tournois Freezeout 30 € - 3 000 jetons - Texas Hold’em No Limit

• Vendredi Samedi et Dimanche à 15h00 Tournois Freezeout 50 € - 4 000 jetons - Texas Hold’em No Limit • Dimanche 200 € Freezeout « Cadet Deepstack » 10 000 en jetons tournois du soir à 21h00 • Mardi Tournoi EveryBounty : Buy-in 70 € incluant un Bounty Knockout de 30 € pour tous, avec un seul Add-on (30 €) autorisé à tout moment • Mercredi 100 € Freezeout 8 000 en jetons • Vendredi 15 000 € garantis 150 € Freezeout 10 000 en jetons

Cercle Clichy-montmartre • Lundi à 21h 60  Freezeout (5 500 jetons, rounds 20 min) • Mardi à 21h 50 + 50  Bounty (5 500 jetons, rounds 20 min) • Mercredi à 21h 100  Freezeout (7 500 jetons, rounds 25 min) • Jeudi, vendredi, samedi et dimanche à 15h30 50  Freezeout (4 500 jetons, rounds 20 min) • Vendredi à 21h 150  DeepStack (12 500 jetons, rounds 30 min)

Cercle Gaillon • Lundi à 19h30 Double Impact Deepstack THNL 300  Freezeout • Jeudi à 18h30 Double Chance - THNL 120  Freezeout • Vendredi à 16h – Triple Chance THNL - 90/120/150  Freezeout • Dimanche à 17h Lucky Sunday - THNL 200  Freezeout

POKER 52 // JUIN 2012 // NUMÉRO 29

PK52_N29_Commun2.indd 115

115

21/05/12 16:54


TOURNOIS RÉGULIERS ONLINE Nom

Super Lundi

2 packages garantis Tournoi Live 250 € 2 packages garantis Tournoi Live 1000 € 2 packages garantis Tournoi Live 500 € 2 packages garantis Tournoi Live 300 € 1 000 € 7 500 € 1 000 € 1 000 € Tickets 1 600 € pour un tournoi live au choix 10 000 € 66 000 € 10 000 € 10 000 € 15 000 € 40 000 € 2 000 € 2 500 € 10 000 € 8 000 € 50 000 € 9 000 € 2 500 € 5 000 € 100 000 € 25 000 € 1 000 € 500 € 1 000 € 2 500 € 500 € 10 000 € 7 500 € 7 500 € 20 000 € 100 000 € 10 000 € 50 000 € 1 000 € 10 000 € 100 000 € 25 000 € 15 000 € 20 000 € 200 000 € 50 000 € 150 € 500 € 2,7 € par joueur éliminé 350 € 10 000 € 40 000 € 10 000 € 2 000 € 50 000 € garantis + lot d'exception 15K € garantis en semaine, 25K € le lundi et 40K € le dimanche De 18 000 € à 30 000 € garantis le dimanche 50 000 €

100K Garantis

100 000 €

Destination ACF 250

aCFpoker.fr

Destination ACF 1000 Destination ACF 500 Destination ACF 300

Barrierepoker.fr BetClic.fr

Bwin Chilipoker.fr everestpoker.fr joa-online.com luckyJeux mypok.fr

partouche.fr partypoker.fr pKr.fr poker.pmu.fr pokerstars.fr pokerXtrem.fr unibet

Le Majestic Le Royal Classic 1 000 € Crazy Night Saturday Side Event Le King Step Big Prime Super 9 Dimanche Deepstack Sunday Poker Hero Super Lundi 2K Garantis 2 500 Garantis 10K Garantis Double Reshot Le Big Prime King Step Tournoi hebdomadaire Tournoi hebdomadaire 100K Garantis La Ferveur du Dimanche PLO LTD du programme PLO PLO LTD du programme PLO TNL LTD du new program TNL TNL LTD du new program TNL TNL LTD du new program TNL Lundi c'est permis Garanti mon Mardi Le 7500 L'Enfer du Dimanche 100K Garantis 10K Garantis La Ferveur du Dimanche Open Bounty Les Masters Le King La Queen Le Spécial Le Week Starter Sunday Special Le Classico Fast Lunch Saturday Night Fever Xtrem Knockout 350 Garantis Super 9 Super Lundi Dimanche Deepstack Unibet Deepstack 50 Sunday Surprise

Winamax.fr Winga Wpt.fr

Garanties

avec

Xtase L'Afterwork

Buy-in

Jours

Heure

25+2 €

Mercredi

21h30

100+9 €

Jeudi 1

21h30

50+5 €

Mardi

21h30

10+1 €

Vendredi

21h30

50 € 15 € 5€ 20+2 €

Dimanche Dimanche Quotidien Quotidien

18h00 15h00 19h30 00h00

134+10 €

Samedi

20h00

134+10 € 100+9 € 50 € 20 € 100 € 150 € 10 € 10 € 50 € 40+3 € 100+9 € 134+10 € 10 € 50 € 200+15 € 100+9 € 18+2 € 9+1 € 10 € 25 € 5€ 100 € 100 € 100 € 300 € 200+15 € 55 € 100+9 € 10 € 100 € 215 € 109 € 45 € 22 € 100 € 10 € 3,30 € 10 € 3€ 9+1 € 45+5 € 140+10 € 18+2 € 45+5 €

Dimanche Dimanche Dim-Mar-Mer-Je Dimanche Dimanche Lundi Mercredi Vendredi Dimanche Dimanche Dimanche Dimanche Vendredi Dimanche Dimanche 1 Dimanche 2, 3, 4, 5 Lundi Jeudi Mercredi Mardi Vendredi Lundi Mardi Samedi Dimanche Dimanche 1 Quotidien Dimanche Mercredi Dimanche 5 Dimanche 1 Dimanche 2, 3, 4, 5 Samedi 4 Lundi Dimanche Dimanche Quotidien Samedi Quotidien Quotidien Mar-Mer-Je-Di Lundi Dimanche Vendredi

22h00 20h00 21h00 18h00 20h00 21h00 21h00 21h00 21h00 21h00 20h00 22h00 21h00 21h00 21h00 21h00 20h30 20h30 20h30 20h30 20h30 21h00 20h30 21h00 21h00 21h00 21h00 21h00 18h45 18h00 21h00 21h00 20h00 21h00 20h00 18h00 13h00 23h30 22h00 18h30 21h00 21h00 18h00 21h00

10 €

Dimanche

20h30

100 €

Quotidien

20h15

20 €

Quotidien

20h15

150 €

Lundi

21h00

200+15 €

Dimanche 1

21h00

116 NUMÉRO 29 // JUIN 2012 // POKER 52

PK52_N29_Commun2.indd 116

21/05/12 16:54


avec Événements Destination ACF Poker Tour

aCFpoker.fr

Barrierepoker.fr

Bwin Chilipoker.fr everestpoker.fr

Step 2 ACF Poker Tour RDV High Rollers PLO

RDV High Rollers NLHE

poker.pmu.fr pokerstars.fr

150+10 €

04, 11, 18 et 25/06/12

21h30

16+2 €

235+15 €

475+25 €

4 packages 2 500 € garantis

100 €

-

Sur qualif

Dimanche

20h00

0,10 €

Quotidien

20h00

freeroll

16/06/12

20h00

100 € 750 €

Super Sat. BPT à la carte

10 packages 2 000 € BPT garantis

200 €

Sat. WPT National Mazagan

Tickets pour la Finale WPT National Mazagan

Finale WPT Mazagan

2 packages 2750 € WPT National Mazagan garantis 10 tickets Finale freeroll Moto GPtm Mugello

À partir de 1€

DSO à la carte

10 tickets Finale freeroll Moto GPtm Mugello Package Moto GPtm Poker Series Mugello+ tickets Grande Finale Online Moto 2 tickets garantis

ED Vegas 2012 Side Event

Package 3 000 € garantis

Finale freeroll GPtm Mugello

22h30

Quotidien

3 packages 4 000 € garantis 10 packages 12 000 € garantis

Sat. Moto GPtm Mugello

04/06/12

21h30

21h30

21h30

Super Sat. WSOP Vegas Event 56

Sat. Moto GPtm Mugello

03, 10, 17 et 24/06/12

04/06/12

03/06/12 Dimanche jusqu'au 10/06/12 Jeudi jusqu'au 07/06/12 04/06/12 Dimanche jusqu'au 17/06/12

Super Sat. Main Event Vegas

10 €

Quotidien

20h30 20h30 20h00 20h00

21h00

10+1 €

Mardi

21h00

134+10 €

04 et 11/06/12

21h00

ED Vegas 2012 Main Event

Package 10 000 € garantis

134+10 €

04/06/12

21h00

Freeroll Vega$tarr Deposit

1 ticket pour la 1/2 Finale Vega$tarr

freeroll

Dimanche

21h00

1/4 Finale Vega$tarr

1/2 Finale Vega$tarr

1 ticket pour la 1/4 Finale Vega$tarr

Tickets pour la 1/2 Finale Vega$tarr

freeroll

Sur qualif

Quotidien

20/06/12

21h00

20h45

Tickets pour la Finale Vega$tarr 1 Package 10 000 € Main Event WSOP Las Vegas garanti

Sur qualif

21/06/12

20h45

Sur qualif

24/06/12

20h45

Super Sat. Access 4 (Re-buy)

10 tickets 1 250 € ou 20 tickets 1 250 € garantis

90+10 €

21h00

Deep Sat. Step 3

5 tickets 500 € ou 10 tickets 500 € garantis

Opération Pro Dream

35 000 € en enveloppes Pro à gagner

Jusqu'au 10/06/12

-

Sat. Main Event Las Vegas

8 packages 11 000 € garantis

Jusqu'au 17/06/12

-

Championship Challenge

Jusqu'à 100 000 € à gagner

Quotidien

-

Sit&Go Spécial Vegas

Packages pour les Championnats du monde

47+3 € À partir de 0€ À partir de 0€ À partir de 5€ À partir de 0,5 €

Mercredi et Dimanche Lundi et Jeudi

Du 01/06 au 10/06

-

Sat. EPT Saison 8

3 packages garantis

500 €

Dimanche

18h00

Unibet Open Step 1 Londres

25 tickets Step 1 UO Londres garantis

25 tickets Step 1 UO Londres garantis

freeroll

Quotidien

20h30

9+1 €

Tous les 2 jours

21h00

11 et 25/06/12

21h00

Du 03 au 10/06/12

-

Unibet Open Step 3 Londres

1 ticket Qualifier UO Londres garanti

45+5 €

Cash Game Race 5K

5 000 €

Le Main Event

200 000 € garantis (tournoi sur 2 jours)

250+25 € NL4 à NL1000 150 €

550 €

50 €

Mercredi

1 package 1 100 € garanti

10 €

Dimanche

Sat. WPO Dublin

Sat. WPO Dublin

1 package UO Londres garanti

1 package 1 100 € garanti

Sat. WPO Dublin

550 €

Sat. WPO Dublin

1 package 1 100 € garanti

Sat. WPO Dublin Sat. Main Event Las Vegas Sous-qualification Speed WSOP Las Vegas (Recave) Sous-qualification Speed WSOP Las Vegas Sat. de qualification WSOP Las Vegas Sat. de qualification WSOP Las Vegas (speed) Sat. Principal WSOP Las Vegas

19h00

Quotidien

1,8+0,2 €

1 ticket Step 3 UO Londres garanti

22h00

freeroll

1 ticket Step 2 UO Londres garanti

Unibet Open Step 2 Londres

Qualifier Unibet Open Londres

Wpt.fr

Table Finale filmée

Heure

Super Sat. WSOP Vegas Event 59

Freestyle Unibet Open Londres

Winamax.fr

Table Finale filmée

Jours

freeroll

Freestyle Unibet Open Londres

unibet

1 package pour une étape live de l'ACF Poker Tour garanti 2 tickets Destination ACF Poker Tour garantis

Buy-in

3 packages pour la Soirée Prestige à l'ACF garantis

Finale Vega$tarr

partouche.fr

Garanties

Destination ACF Soirée Prestige

Freeroll Vega$tarr

mypok.fr

ÉVÉNEMENTS ONLINE

100 €

50 € 100 €

Quotidien

Dimanche

Dimanche 1

Mardi

Jeudi

Dimanche

20h45

21h00

21h00

20h30

20h30 20h30 20h30

21h00

1 packages 9 500 € Main Event Las Vegas garanti Tickets pour le Sat. de qualification WSOP Las Vegas Tickets pour le Sat. de qualification WSOP Las Vegas

300 €

03/06/12

21h00

2€

Quotidien

-

6,5+0,5 €

Quotidien

-

Tickets pour le Sat. Principal WSOP Las Vegas

60+5 €

Quotidien

20h50

Tickets pour le Sat. Principal WSOP Las Vegas

60+5 €

Dimanche

18h25

1 Package 11 000 € Main Event WSOP Las Vegas garanti

550+50 €

Dimanche 2

20h50

retrouvez tous les détails et les structures de ces tournois dans l’application poker Finder : http://ipokerfinder.fr/

POKER 52 // JUIN 2012 // NUMÉRO 29

PK52_N29_Commun2.indd 117

117

21/05/12 16:54


OÙ tROUVER nOtRE ÉDitiOn cAsinO GRAtUitE ? ÉtaBlissements FranÇais

Casino de Neris-les-Bains Parc du Casino 03310 Neris-les-Bains

Casino de Briançon

7, avenue Maurice Petsche 05100 Briançon

Casino Ruhl

1, promenade des Anglais 06000 Nice

Sofitel Royal Casino

605, av. du Général-de-Gaulle 06210 Mandelieu La Napoule

Casino Les Princes

50, boulevard de la Croisette 06400 Cannes

Casino Le Croisette

1, Espace Lucien-Barrière – BP 284 06414 Cannes Cedex

Casino de Menton

2, bis avenue Félix-Faure – BP 107 06503 Menton Cedex

Casino La Siesta

Route du Bord-de-Mer 06600 Antibes

Casino Terrazur

421, avenue de la Santoline 06800 Cagnes-sur-Mer

Casino des Sables d’Or (Aupiais ) Boulevard de la Mer Sables-d’Or-les-Pins 22240 Frehel

Casino de Saint-QuayPortrieux

2, avenue Carnot 25000 Besançon

Casino de Roscoff

Port du Bloscon – BP 81 29682 Roscoff

Casino de Bénodet

Corniche de la Plage 29950 Benodet

20, rue Guynemer 14530 Luc-sur-Mer

Casino de Villers-sur-Mer Place Fernand-Fanneau 14640 Villers-Sur-Mer

Casino de Saint-Aubin 128, rue Pasteur 14750 St-Aubain-sur-Mer

Hôtel Normandy Barrière 38, rue Jean Mermoz 14800 Deauville

Hôtel Royal Barrière

Boulevard Eugène Cornuché 14800 Deauville

Casino de Deauville

2, rue Edmond Blanc – BP 32400 14802 Deauville Cedex

Casino de La Rochelle Esplanade du Mail 17000 La Rochelle

Casino de Royan

Esplanade de Pontaillac 17200 Royan Cedex

Casino de Fouras Place Bujeau 17450 Fouras

Casino de Santenay

9, avenue des Sources 21590 Santenay

Bois de Coulange 57360 Amneville-les-Thermes

Casino de Pougues

Casino de Saint-Gervais

Route de l’Artisanat «Le Fayet» 74190 Saint-Gervais-les-Bains

Casino de Chamonix

Place HB de Saussure – BP 30 74400 Chamonix

Casino d’Evian

Quai du baron de Blonay – BP 8 74501 Evian-les-Bains Cedex

Casino de Yport

Casino - Théatre de Toulouse

40, Place du Casino 59240 Dunkerque

Bourg 76450 Veulettes-Sur-Mer

18, chemin de la Loge 31400 Toulouse

Casino de CazaubonBarbotan-les-Thermes

Casino de Carry-le-Rouet

Casino de Luc-sur-Mer

Casino d’Amnéville

199, rue Charles-Feige 74120 Megève

Casino de Fécamp

1, avenue El Burgo-de-Osma 33780 Soulac-sur-Mer

Place du Maréchal Foch 14360 Trouville-sur-Mer

Rond point du Crouesty 56640 Arzon

Casino de Megève

Allée Safed Centre Atrium Eurolille Nord 59000 Lille

3, avenue du Centurion 30240 Le-Grau-du-Roi

Casino de Cassis

Casino de Trouville

41, avenue des Salines – BP 165 56343 Carnac Cedex

Allée de l’Impérial 74000 Annecy

Casino du Grau-du-Roi

Route du Baganais 33680 Lacanau Océan

Place Alfred-Thomas 14150 Ouistreham

1, Place des Bains – BP 26 52400 Bourbonne-les-Bains

Esplanade des Thermes 73570 Brides-les-Bains

23, Avenue Conti 58320 Pougues-les-Eaux

Casino Le Phoebus

Casino de Ouistreham

Golden Palace Quévy

Casino Port Crouesty

Casino du Parc

Chemin du Loup 33470 Gujan Mestras

Route Bleue - BP1 13620 Carry-le-Rouet

Casino Impérial Annecy

Place Maréchal-Foch 50400 Granville

Casino de Carnac

Rue du Cardinal Richaud 33300 Bordeaux

Avenue du Prof. René-Leriche 13260 Cassis

Casino de Granville

Plage de Trestraou 22700 Perros-Guirec

Casino de Perros-Guirec

Casino Barrière de Leucate

Boulevard de La Sagne 11430 Gruissan

Cameo Palace Quévy

Casino Bourbonne-les-Bains

Rue d’Albret - BP 16 32150 Barbotan-les-Thermes

Avenue du Roussillon Port-Leucate 11370 Leucate

Casino de Brides-les-Bains

18, Quai Alexandre III 50100 Cherbourg

6, boulevard Général-de-Gaulle 22410 Saint-Quay-Portrieux

Casino d’Ax-les-Thermes Promenade Paul-Salette 09110 Ax-les-Thermes

Casino de Cherbourg

Casino de Bordeaux Casino du Lac de la Magdeleine

Casino de Lille

Casino de Dunkerque

Casino de Bagnoles de l’Orne 6, avenue Robert Cousin 61140 Bagnoles-de-l’Orne

Casino du Palais

Place de l’Hermitage 62520 Le Touquet

Casino de Pau

Parc Beaumont 64000 Pau

Promenade Roger-Denouette 76111 Yport Bd Albert 1 76400 Fecamp er

Casino de Veulettes-sur-Mer Casino du Treport

Esplanade Louis-Aragon 76470 Le Tréport

Casino d’Etretat

1, rue Adolphe-Boissaye 76790 Etretat

Casino du Golfe de Cavalaire Rue du Port 83240 Cavalaire-sur-Mer

Casino de Lacanau Cogit

Casino Barrière de Biarritz

Casino de Soulac

Casino La Pergola

Casino de la Corniche

Casino de Bagnères-de-Bigorre

Casino de Lamalou-les -Bains

Casino d’Argelès Gazost

3, boulevard Franklin Roosevelt – BP 276 85107 Les Sables D’Olonne

Casino de Canet Plage

3, avenue Ville-de-Vichy 88400 Gerardmer

Place Edouard-Herriot 34200 Sète

26, avenue Charcot 34240 Lamalou-les-Bains

Casino du Cap d’Agde Ile des Loisirs 34300 Cap D’agde

Casino de Valras

4, avenue des Elysées 34350 Valras-Plage

1, avenue Edouard VII – BP 226 64205 Biarritz Rue Dalbarade 64500 Saint-Jean-de-Luz

Place des Thermes 65200 Bagnères-de-Bigorre 2, avenue Adrien-Hébrard 65400 Argeles-GazosT 10, promenade de la Côte Vermeille 66140 Canet-en-Roussillon

Casino du Boulou

Casino de Saint-Raphaël Square de Gand 83700 Saint-Raphaël

Casino des Pins

14, avenue Rhin et Danube 85100 Les Sables D’olonne

Casino des Atlantes

Casino de Gerardmer Casino de Vittel

158, avenue de la Bouloumié 88800 Vittel

Route de Mons-Maubeuge 8 7040 Quevy - Belgique Route de Mons-Maubeuge 2A 7040 Quevy - Belgique

Golden Palace Grand Central Rue Grand Central, 33 6000 Charleroi - Belgique

Golden Palace Athus Rue de Rodange 55B 6791 Athus - Belgique

Casino d’Oostende

Oosthelling 12 8400 Oostende - Belgique

Casino de Marrakech Es Saadi Gardens & Resort Rue Ibrahim El Mazini Hivernage Marrakech - Maroc

La Mamounia Le Grand Casino

Av. Bab Jdid - BP 292 Médina Marrakech - Maroc

Mazagan Beach Resort Kerzner International Route de Casablanca, km 10 - Haouzia 24 000 El Jadida - Maroc

Casino Montreux

9, rue du Théâtre 1820 Montreux - Suisse

Casino Barrière du Jura

Sur Haute Rive 1 - BP 57 CH-2830 Courrendlin - Suisse

Suisse Casino de Berne Postfach 488 3000 Berne 25 - Suisse

Grand Casino Basel Flughafenstrasse 225 CH 4025 - Suisse

Casino de Lucerne

6 Haldenstrasse 6002 Lucerne - Suisse

Café de Paris

Place du Casino - MC 98000 Principauté de Monaco

Moods

Place du Casino - MC 98000 Principauté de Monaco

Sun Casino

Casino de Saint-Malo

Route d’Espagne 66160 Le Boulou

Casino d’Enghien-les-Bains

12, avenue des Spélugue MC 98000 Principauté de Monaco

Casino de Dinard

Allée des Pins 66700 Argelès-sur-Mer

3, avenue de Ceinture 95880 Enghien-les-Bains

ÉtaBlissements ÉtranGers

Boulevard Martin Luther King BP 1179 - Dakar - Sénégal

2, chaussée du Sillon 35400 Saint-Malo 4, Bd Wison 35,802 Dinard Cedex

Casino d’Uriage

Palais de la Source 38410 Uriage-les-Bains

Casino de Lons-le-Saunier 795, boulevard de l’Europe 39100 Lons-le-Saunier

Casino de Dax

8, avenue Milliés-Lacroix – BP 257 40106 Dax Cedex

Casino Cesar Palace

Lac de Christus 40990 St-Paul-les-Dax

Casino de Montrond

Rue de Roanne 42210 Montrond-les-Bains

Casino d’ Argelès-sur-Mer Casino de Saint-Cyprien

Résidence Le Neptune Boulevard Desnoyers 66750 Saint-Cyprien Plage

Casino de Niederbronn

10, place des Thermes BP 8 67110 Niederbronn-les-Bains

Casino de Ribeauvillé

Guémar - Rte départem. 106 68151 Ribeauvillé

Casino de Luxeuil

16, rue des Thermes 70300 Luxeuil-les-Bains

Nouveau Casino d’Aix 1, avenue Daniel Rops 73100 Aix-les-Bains

Casino de Saint Brévin

Casino Grand Cercle

Casino de La Baule

Le New Castel Casino

55, boulevard de l’Océan 44250 Saint-Brevin-Les-Pins 24, esplanade Lucien Barrière – BP 108 44503 La Baule Cedex

200, rue du Casino 73100 Aix-les-Bains

229, avenue Domenget 73190 Challes-les-Eaux

Grand Casino Brussels

Casino Terrou-Bi

CerCles De JeuX

Boulevard Anspach 30 1000 - Belgique

Aviation Club de France

Rue Fossé-aux-Loups 10-12 1000 Bruxelles - Belgique

Cercle de l’Avenir

Cameo Palace Bruxelles Brussels Zénith

Place De Bouckère, 33 1000 Bruxelles - Belgique

Golden Palace Waterloo

Chaussée de Bruxelles 200F 1410 Waterloo - Belgique

Golden Palace Tubize Rue de Bruxelles, 75 1480 Tubize - Belgique

Casino de Spa

104, av. des Champs-Élysées 75008 Paris 15, rue du Cloître 13200 Arles

Cercle Cadet 14 rue Cadet 75009 Paris

Cercle Clichy Montmartre 84, rue de Clichy 75009 Paris

Cercle Gaillon

4, rue Royale 4900 Spa - Belgique

11, rue Berri 75008 Paris

1, avenue Baron de Moreau 5000 Namur - Belgique

17, rue Lesage 51000 Reims

Casino de Namur

Multicolore

118 NUMÉRO 29 // JUIN 2012 // POKER 52

PK52_N29_Commun2.indd 118

21/05/12 16:54


PK52_N29_Commun2.indd 119

21/05/12 16:54


LE POKER, CÔTÉ LÉGAL

Par Olivier Karsenti

QUE RISQUE

Un OPÉRAtEUR illÉGAl DE POKER ? Olivier Karsenti, KAZA AVOCATS, avocat aux barreaux de Paris et New York Que ce soit en dur ou en ligne, l’organisation de jeux de poker payant ouverts au public ne peut être réalisée sans un agrément ou une autorisation des autorités publiques compétentes. C’est dans ce cadre que les casinos et cercles de jeux ne peuvent exercer sans l’autorisation du ministre de l’Intérieur et les opérateurs de poker en ligne sans un agrément délivré par l’Autorité de régulation des jeux en ligne (ARJEL). En cas d’exercice illégal d’activité de jeux d’argent et de hasard les sanctions sont lourdes et nombreuses. Pour les jeux en dur, l’article L324-1 du Code de sécurité intérieur – entré en vigueur le 1er mai 2012 et qui codifie l’article 1 de la Loi n° 83-628 du 12 juillet 1983 relative aux jeux de hasard – prévoit une peine de trois ans d’emprisonnement et 90 000 euros d’amende pour toute personne qui participerait à la tenue d’une maison de jeux de hasard où le public est librement admis. Les peines sont portées à sept ans d’emprisonnement et à 200 000 euros d’amende lorsque l’infraction est commise en bande organisée. Cet article prévoit en outre une peine de six mois d’emprisonnement et de 7 500 euros d’amende contre quiconque établirait ou tiendrait sur la voie publique et ses dépendances ainsi que dans les lieux publics ou ouverts au public et dans les dépendances, même privées, de ceux-ci tous jeux de hasard non autorisés par la loi dont l’enjeu est en argent. Pour les jeux en ligne, l’article 56 de la loi n° 2010-476 du 12 mai 2010 relative à l’ouverture à la concurrence et à la régulation du secteur des jeux d’argent et de hasard en ligne prévoit que quiconque aura offert ou proposé au public une offre en ligne de paris ou de jeux d’argent et de hasard sans être titulaire de l’agrément délivré par l’ARJEL – mentionné à l’article 21 de la même loi ou d’un droit exclusif – est puni de trois ans d’emprisonnement et de 90 000 euros d’amende. Ces peines sont portées à sept ans d’emprisonnement et à 200 000 euros d’amende lorsque l’infraction est commise en bande organisée. En outre, les personnes physiques coupables des infractions visées ci-dessus, tant pour le jeu en dur que le jeu en ligne, encourent également les peines complémentaires suivantes :

1° L’interdiction des droits civiques, civils et de famille (dans les conditions prévues à l’article 131-26 du Code pénal) ; 2° La confiscation des biens mobiliers et immobiliers, divis ou indivis, ayant servi directement ou indirectement à commettre l’infraction ou qui en sont le produit, y compris les fonds ou effets exposés au jeu ou mis en loterie ainsi que les meubles ou effets mobiliers dont les lieux sont garnis ou décorés, à l’exception des objets susceptibles de donner lieu à restitution ; 3° L’affichage ou la diffusion de la décision prononcée (dans les conditions prévues à l’article 131-35 du Code pénal) ; 4° La fermeture définitive, ou pour une durée de cinq ans au plus, des établissements ou de l’un ou de plusieurs des établissements de l’entreprise ayant servi à commettre les faits incriminés ; 5° L’interdiction soit d’exercer une fonction publique ou d’exercer l’activité professionnelle ou sociale dans l’exercice ou à l’occasion de l’exercice de laquelle l’infraction a été commise, soit d’exercer une profession commerciale ou industrielle, de diriger, d’administrer, de gérer ou de contrôler à un titre quelconque, directement ou indirectement, pour son propre compte ou pour le compte d’autrui, une entreprise commerciale ou industrielle, ou une société commerciale. Ces interdictions d’exercice peuvent être prononcées cumulativement. Enfin, les personnes morales déclarées responsables pénalement (dans les conditions prévues à l’article 121-2 du Code pénal) de l’une des infractions visées ci-dessus, encourent une amende égale au quintuple de celle prévue pour les personnes physiques par la loi qui réprime l’infraction, soit entre 450 000 et 1 000 000 euros dans le cas décrit ci-dessus, plus une série de sanctions complémentaires pouvant aller jusqu’à la dissolution de la personne morale.

120 NUMÉRO 29 // JUIN 2012 // POKER 52

PK52_N29_Commun2.indd 120

21/05/12 16:54


120 pages + le DVD chaque mois en kiosque

seulement

Également disponible sans DVD au prix de 4,50 PK52_N29_COUV_Casino.indd 3

17/05/12 17:07


PK52_N29_COUV_Casino.indd 4

17/05/12 17:07


Poker52 N°29 éd.casino-Juin2012