Page 1

PK52_N25_COMMUN_1.indd 1

19/01/12 19:55


PK52_N25_COMMUN_1.indd 2

19/01/12 19:55


PK52_N25_COMMUN_1.indd 3

19/01/12 19:55


PK52_N25_COMMUN_1.indd 4

19/01/12 19:55


PK52_N25_COMMUN_1.indd 5

19/01/12 19:55


PK52_N25_COMMUN_1.indd 6

19/01/12 19:55


ÉDITO

Avec 14 millions de dollars de gains cumulés, personne n’ira mettre en cause les carrières éclatantes de Sam Trickett et Jason Mercier

Chers lecteurs, Comme chaque année, le monde du poker remet les compteurs à zéro dans la grande course au titre de meilleur joueur de l’année. Après un début d’année peu agité (mis à part le WPT Dublin et le PCA aux Bahamas), la saison poker est lancée avec coup sur coup des compétitions à Paris, Deauville puis Venise, Vienne et même l’Île Maurice… Les grands joueurs, bien évidemment, seront tous au rendez-vous et devraient se positionner dans le peloton de tête très rapidement. Avec ce numéro, Poker52 fait la part belle aux stars du poker anglo-saxonnes, en vous proposant trois rencontres inédites. Honneur aux dames, puisque notre couverture kiosque consacre une des joueuses et ambassadrices poker les plus belles et les plus talentueuses du circuit, Kara Scott. Cette Anglo-Canadienne aux résultats impressionnants est également une figure du poker télévisé puisqu’elle a été aux commandes des meilleurs shows, de High Stakes Poker à la retransmission des WSOP ! Côté joueurs, un Anglais et un Canadien nous livrent leurs secrets. Et avec 14 millions de dollars de gains cumulés, personne n’ira mettre en cause les carrières éclatantes de Sam Trickett et Jason Mercier, parfaits représentants de la nouvelle génération de grinders live. Il y a fort à parier que 2012 sera pour eux l’année de l’explosion, que ce soit en tournoi ou dans les parties endiablées du Big Game de Macao…

POKER 52 // FÉVRIER 2012 // NUMÉRO 25

PK52_N25_COMMUN_1.indd 7

7

19/01/12 19:55


PK52_N25_COMMUN_1.indd 8

20/01/12 09:21


PK52_N25_COMMUN_1.indd 9

20/01/12 09:21


PK52_N25_COMMUN_1.indd 10

19/01/12 19:55


SOMMAIRE 14 28

ACTUALITÉS ÉVÉNEMENT

36

REPORTAGES

54 60 64 66 68

Tony Parker

36 World Poker Tour Irlande 42 PokerStars Caribbean Adventure 50 Cannes Winter Poker 52 Montgenèvre Poker Tour

POKER BUSINESS Be King, la mode poker

CHRONIQUES

42

64

60 Tony G. 62 Isabelle Mercier

LE POKER, CÔTÉ LÉGAL

L’interdiction volontaire : le recours le plus efficace contre l’addiction aux jeux d’argent et de hasard

INTERVIEW ONLINE Steven Moreau

LA TEAM PMU AU QUOTIDIEN 2012, l’année des confirmations

106 CLASSEMENT HENDONMOB 114 AGENDA - TOURNOIS 116 TOURNOIS RÉGULIERS ONLINE ÉVÉNEMENTS ONLINE 120 BETJOB 74

28

>>> EXCLUSIVEMENT EN KIOSQUE RENCONTRE

74 En tête à tête avec Kara Scott

INTERVIEWS 78 Jason Mercier La cool attitude

82 Sam Trickett

Dominer le Big Game

CHRONIQUES

86 Thibaud Guénégou

L’importance d’une bonne préparation physique

90 Daniel Negreanu

Mes objectifs poker 2012

92 Antony Lellouche

Bienvenue aux Mixed-Games

94 Elie Payan

Dans la tête d’Elie Payan

96 Basile Yaïche

Profiter du pot control

STRATÉGIE

88 EV jetons, EV dollars par Pedro Canali

TECHNIQUE

98 Le facteur bulle pour différents types de SnG par PokerStrategy

PK52_N25_COMMUN_1.indd 11

19/01/12 19:55


PK52_N25_COMMUN_1.indd 12

19/01/12 19:55


PK52_N25_COMMUN_1.indd 13

19/01/12 19:55


ACTUALITÉS // L’EXCLU

LES RETARDS SONT DE RETOUR La première édition des Poker Retards, entourée de son lot de mystères, avait créé le buzz l’an passé et attiré un grand nombre d’internautes qui étaient invités à voter pour certaines personnalités du poker et de l’industrie du jeu en ligne à travers diverses catégories. L’opération reprenant l’humour parodique des Gérards du Cinéma, les nominés n’étaient, on l’imagine, pas forcément ravis de figurer au palmarès de certaines catégories comme « Le joueur qui s’acharne,

mais quand ça chatte pas Papa, bah ça chatte pas » ou encore « La pub qui se veut drôle, mais en fait, t’as envie de zapper quand tu tombes dessus ». Bref, mauvaise nouvelle pour ceux-là, mais on l’espère bonne nouvelle pour les autres, les Poker Retards reviennent donc en force avec de nombreuses catégories plus décalées les unes que les autres. Découvrez dès le 15 février les aspirants Retards 2012 et votez pour vos favoris en vous rendant sur www.poker-retards.fr

// POKER MEDIA

HOLDEMPIX.COM S’ASSOCIE AVEC HENDONMOB Né de l’association de deux grands photographes du monde du poker, Jules Pochy et Guillaume Carron, qui couvrent les plus grands tournois du monde depuis 2007, Holdempix.com, parrainé par le champion français Fabrice Soulier, vient d’annoncer son nouveau partenariat avec le site web international HendoMob.com. Partenaire de « 52 magazine », HendonMob est la référence et le numéro un mondial de la base de données en direct des résultats de poker, avec près de 200 000 joueurs référencés. Ainsi, Holdempix devient le fournisseur officiel de photographies pour toutes les fiches joueurs du site HendonMob, et les internautes pourront découvrir des photos, anciennes et nouvelles, portant le filigrane Holdempix sur la fameuse base de données. Jules Pochy et Guillaume Carron couvriront la plupart des grands événements poker en 2012 et au-delà, ils continueront à tirer le portrait des grands noms du poker mondial, ainsi que celui des nouveaux venus, amateurs ou futurs grands champions. De plus, à chaque tournoi pour lequel Holdempix sera officiellement mandaté, les photos de tous les joueurs entrant dans les places payées seront automatiquement ajoutées à la base de données de HendonMob, alors si votre nom figure déjà dans la base de données HendonMob et que vous croisez un membre d’Holdempix sur un tournoi, n’hésitez pas à le solliciter pour qu’il vous identifie ! Courant 2012, une boutique en ligne verra le jour, en parallèle sur les deux sites Internet, qui permettra aux joueurs amateurs ou professionnels, ainsi qu’à tous les médias du monde, d’acheter les photos du catalogue des deux photographes. Une bonne idée cadeau pour les passionnés de poker ! 14 NUMÉRO 25 // FÉVRIER 2012 // POKER 52

PK52_N25_COMMUN_1.indd 14

19/01/12 20:05


PK52_N25_COMMUN_1.indd 15

19/01/12 19:55


ACTUALITÉS // TOURNOI LIVE HOMMAGE À ERIC HAÏK

AU GRAND CASINO LA MAMOUNIA À MARRAKECH Eric Haïk nous a quittés au mois de décembre dernier, laissant sa famille, ses proches et l’ensemble de la communauté du poker dans une profonde tristesse. Mi-janvier, le célèbre Cercle Gaillon lui a consacré une soirée-tournoi en guise d’hommage où étaient présents la famille du défunt ainsi que ses nombreux amis du monde du poker. Habitué des tables parisiennes, le joueur se rendait aussi très régulièrement au Maroc, où il participait depuis de nombreuses années aux tournois organisés par le Grand Casino La Mamounia de Marrakech, où il a signé certains de ses plus grands succès, de même que sa dernière performance sur le circuit, avec sa 4e place dans le side event à 450 € lors de la Million Poker Race 7. Et c’est ainsi tout naturellement, afin de rendre hommage à ce grand joueur, que le Casino a décidé d’organiser un tournoi spécial en l’honneur de cet ami disparu, dans le cadre du Million Poker Race 9, qui se tiendra du 7 au 15 avril, pendant les fêtes de Pessah. Ainsi, dès le début de cette rencontre, les 7 et 8 avril, le Casino mettra en place un side event freezout à 5 500 dhs (environ 500 €), intitulé « Memorial Eric Haïk », et dont 50 % du prizepool seront reversés à ses filles et à son ex-femme, qui seront les invitées du Casino. La Mamounia offrira également la somme de 100 000 dhs (environ 9 000 €). Nous vous invitons tous à faire le déplacement pour ce tournoi très spécial, afin de rendre un dernier hommage au membre de Poker Leaders, dans l’ambiance qu’il affectionnait tant, celle des tables de poker. Nous souhaitons un grand succès pour ce tournoi, qui réunira les amis d’Eric Haïk, venus de France et du Maroc.

// MARCHÉ FRANÇAIS

UNIBET REVIENT EN FRANCE, ONLINE ET EN LIVE Fondé en 1997 et regroupant depuis 15 ans plus de 5,7 millions d’utilisateurs dans plus de 100 pays, Unibet fait son grand retour en France, après avoir reçu son agrément de l’Autorité de régulation des jeux en ligne à la fin de l’année 2011. Pour réintégrer le marché français, un an et demi après la mise en place de la nouvelle législation sur les jeux en ligne, l’opérateur a racheté Eurosportbet.fr, s’assurant ainsi dès son lancement un grand nombre de joueurs dans l’Hexagone. Également organisateur de tournois live, aussi conviviaux que très bien organisés et qui attirent en moyenne entre 400 et 500 participants à chacune de ses étapes, le site offre d’ores et déjà la possibilité de se qualifier pour l’Unibet Open de Prague, qui se déroulera dans la capi-

tale tchèque du 16 au 19 février prochain, avec de nombreux packages à gagner. Unibet entend bien marquer son retour sur la scène française de la plus belle des manières, puisque le site a déjà annoncé la création d’une nouvelle étape parisienne dans son circuit live européen, avec un tournoi organisé dans la première quinzaine du mois de mai au cercle Cadet, pour un grand event de milieu de saison. Nous reviendrons dans les prochaines éditions du magazine sur ce nouveau grand rendez-vous du circuit international.

16 NUMÉRO 25 // FÉVRIER 2012 // POKER 52

PK52_N25_COMMUN_1.indd 16

19/01/12 19:55


PK52_N25_COMMUN_1.indd 17

19/01/12 19:56


ACTUALITÉS // LITTÉRATURE POKER

« POKER BLUES », « POKER FACES », ET « SOUS LES NÉONS »

Trois livres dédiés au monde du poker et des jeux viennent animer la rentrée littéraire de janvier, pour le plus grand bonheur des passionnés de poker amateurs de beaux livres et de belles histoires. Le premier est « Poker Blues », du romancier suisse Patrik Didisheim, publié aux éditions L’Harmattan (254 pages, 21,85 €). Cet ouvrage raconte l’histoire de Monsieur Delvi, qui gagne un voyage pour la Californie et qui, dans un road trip inattendu, se retrouve à Las Vegas, où il fait la rencontre d’un joueur de poker, mafieux de son état, pour lequel il est amené à blanchir un million de dollars. Écrit avec une grande précision, avec de belles descriptions des paysages de l’Ouest américain et teinté par l’ambiance des romans policiers, « Poker Blues » souffre néanmoins d’une intrigue, un peu trop oubliée, noyée sous les cartes postales littéraires dépeignant le contexte de l’histoire, où l’on peine à entrer en résonance avec les personnages principaux. Ensuite, Hugues Fournaise, photographe spécialisé dans le monde du poker depuis plusieurs années, nous livre son premier ouvrage, « Poker Faces », publié aux Éditions de La Martinière (232 pages, 35 €), en partenariat avec les journalistes Emmanuel Vanglabeke et Lénaïc Wadoux. Préfacé par Bertrand « ElkY » Grospellier, cet ouvrage regroupe certains des meilleurs clichés du photographe, qui nous plongent dans le monde des joueurs, avec comme fil rouge la progression d’un joueur dans un tournoi, de l’inscription à la table finale, en passant par la bulle. Si certaines photos sont vraiment très intéressantes, comme celle où Fournaise réussit à saisir Doyle Brunson, Howard Lederer, T. J. Cloutier et ElkY à la même table, ce livre aurait mérité une plus grande créativité, tant les ouvrages illustrés sur le poker sont désormais nombreux aujourd’hui. Il bénéficie néanmoins de la grande qualité des textes d’Emmanuel Vanglabeke et de Lénaïc Wadoux. Enfin, pour terminer cette sélection du début d’année en beauté, soulignons la sortie de « Sous les néons » de Matthew O’Brien, publié aux éditions Inculte (288 pages, 20 €), qui est certainement le livre le plus marquant consacré actuellement à Las Vegas. Le journaliste et écrivain américain a réalisé pendant deux ans, une plongée dans les entrailles de la ville du Vice, à la rencontre des joueurs ruinés et des laissés pour compte de Las Vegas, qui symbolise pour un grand nombre de joueurs le rêve américain. Pendant les deux années de cette immersion incroyable, qui l’amène jusque dans les égouts de la ville du jeu, où ont décidé de se réfugier ces âmes perdues, véritables zombies invisibles, O’Brien recueille le matériel de cet ouvrage poignant, qui fait figure de best-seller aux États-Unis. Agrémenté des splendides photographies de Danny Mollohan, c’est l’ouvrage à lire pour connaître, enfin, l’envers du décor de cette ville mythique pour tous les amoureux du jeu.

18 NUMÉRO 25 // FÉVRIER 2012 // POKER 52

PK52_N25_COMMUN_1.indd 18

19/01/12 19:56


PK52_N25_COMMUN_1.indd 19

19/01/12 19:56


ACTUALITÉS

3,86

// LE CHIFFRE DU MOIS

MILLIONS DE DOLLARS

C’est la somme remportée par Gus Hansen en trois longues sessions dans le Big Game du Poker King Club du Casino StarWorld de Macao, face à Phil Ivey, John Juanda, Andrew Robl et des hommes d’affaires chinois. Le Great Dane est en grande forme avant de se rendre à Melbourne, pour l’Aussie Million et l’Open d’Australie de Tennis, son autre sport de prédilection.

// TV POKER

LA LIVE TV

DE POKERSTARS Du poker, rien que du poker et encore du poker, voici le credo de cette nouvelle Live TV PokerStars, le site communautaire du plus gros site mondial, qui diffuse, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, des programmes inédits. La grille des émissions est riche et variée, avec notamment le All Star Mag, animé par Alexis Laipker, Marion Nedellec et PierreF, qui traite tous les mercredis à 22 h 30 de l’actualité générale du poker et le SuperNova Show, présenté par Benjamin Domenget tous les jeudis à 21 heures, qui présente les nouveautés de l’élite des joueurs du site. Mais ce n’est pas tout, puisqu’en plus de la diffusion de programmes connus et reconnus du poker, tels que le Big Game, la Maison du Bluff ou l’European Poker Tour, PokerStars Live propose également des émissions inédites, tels que les cours de poker distillés par ElkY, qui commente également le replay du Sunday Special, le plus gros tournoi de PokerStars. Enfin, les lundis de 20 heures à 4 heures du matin, vous pouvez retrouver le Big Show, avec le retour tant attendu de Benny et Yu. Vous trouverez le Live et toutes les vidéos sur www.pokerstarslive.fr.

// FESTIVAL LIVE

PREMIERS RÉSULTATS DES EFOP 2012 À L’ACF Alors que nous écrivons ces lignes, les Euro Final of Poker se déroulent à l’Aviation Club de France, pour l’un des plus grands événements européens de ce début d’année. Certains tournois ont d’ores et déjà été joués, comme le Senior Championship à 250 € de buy-in, remporté par la joueuse polonaise Violetta Szczerba devant 48 adversaires, pour 5 070 € de gain, après avoir dominé en table finale l’Irlandais Frank Gruess Callaghan et l’Italien Fabio Calo. Du côté du Ladies Championship à 150 €, c’est Elsa Bargiarelli qui s’impose devant ses 43 concurrentes, pour un gain de 2 630 €. Enfin, Hocine Nouadri est sorti vainqueur du Re-entry Tournament à 250 €, qui réunissait 125 joueurs. Il s’est imposé devant le Suisse Raphaël Taffareu et le Français Mohamed El Bakkouri, pour un premier prix de 8 620 €. Toutes nos félicitations aux vainqueurs ! 20 NUMÉRO 25 // FÉVRIER 2012 // POKER 52

PK52_N25_COMMUN_1.indd 20

19/01/12 19:56


PK52_N25_COMMUN_1.indd 21

19/01/12 19:56


ACTUALITÉS // TOURNOI LIVE

LE CHAMPIONNAT NATIONAL INDIVIDUEL DES CLUBS EN MAI 2012 Pour la cinquième année consécutive, et en partenariat avec ACFPoker.fr, le Club des Clubs tiendra son rendez-vous annuel au printemps prochain, le Championnat national individuel des clubs, réservé aux joueurs membres des clubs adhérents du CdC. Depuis sa création en 2007, le CdC fédère les cercles associatifs français, et il regroupe aujourd’hui 210 clubs membres. Associé à ACFPoker.fr, il organisera, à la fin du mois de mai, sa grande finale live capée à 400 joueurs, avec 40 000 € de prizepool estimé, pour un buy-in de 75 €, et qui sera accompagné de side events, de sit’n’go, et de cash-game.

Trois cent quarante joueurs se sont d’ores et déjà qualifiés dans les clubs participants, qui seront rejoints par 60 joueurs supplémentaires qui se seront qualifiés sur ACFPoker.fr. Le site propose en effet un championnat en dix groupes de huit manches, avec un buy-in de 3 € par manche, plus un tournoi « bonus » auquel seront invités les joueurs ayant participé à au moins cinq de ces huit manches. Le lieu de cette grande finale reste encore à déterminer, et nous vous l’indiquerons dans les prochaines éditions du magazine.

// RADIO POKER

WINAMAX LANCE SA WEBRADIO

Le site de poker français ne cesse d’innover pour proposer aux amateurs d’actualité de nouvelles manières de se tenir au courant des dernières nouvelles du monde du tapis vert. Dernière nouveauté en date, la création de la webradio Winamax, lancée dimanche 15 janvier à 20 heures (avec comme invités et parrains Patrick Bruel et Antony Lellouche), pour plus de quatre heures de direct. Animée par Benjo, Harper et Jipé, cette émission dominicale, décrypte l’actualité poker en toute décontraction, avec un programme taillé sur mesure pour les joueurs : à 20 heures, l’actualité décalée, à 21 heures l’invité de la semaine, à 22 heures les commentaires du tournoi Multiplex (qui commence à 20 h 15, pour 1 € de buy-in), et à 23 heures, la troisième mi-temps animée par Vikash Dhorasoo, qui revient sur les moments forts de la semaine footballistique. À la fin de l’émission le direct retournera au poker, avec les commentaires des finales du site. Le chat permet également aux auditeurs de participer, en toute convivialité, aux animations de la radio. Vous pouvez écouter la radio Winamax sur www.winamax.fr/la-radio. 22 NUMÉRO 25 // FÉVRIER 2012 // POKER 52

PK52_N25_COMMUN_1.indd 22

19/01/12 19:56


PK52_N25_COMMUN_1.indd 23

19/01/12 19:56


ACTUALITÉS // TOURNOI LIVE

FREDDY DEEB REMPORTE SA PREMIÈRE BAGUE WSOP

Très apprécié du circuit français, Freddy Deeb est un habitué des cercles parisiens, et le joueur américain vient de remporter en ce début d’année l’étape inaugurale du World Series of Poker Circuit, au Bicycle Casino de Los Angeles, pour 171 810 $, soit le 6e plus gros gain de sa grande carrière. Déjà détenteur de deux bracelets WSOP, dont le HORSE Championship à 50 000 $, remporté en 2007 devant le champion français Bruno Fitoussi, Freddy Deeb a ainsi décroché en Californie son premier titre sur ce circuit parallèle. Cinq cent quarante-neuf joueurs s’étaient inscrits à ce Main Event à 1 600 $ de buy-in, qui fonctionnait sur le mode re-entry, mais Deeb a préféré entrer directement dans le Day 2, en laissant passer les deux premières journées inaugurales ! Ce retard ne lui a pourtant pas du tout porté préjudice, puisque avec seulement 20 big blinds à son entrée dans le tournoi, soit moins de la moitié du stack moyen, il parvenait à prendre la tête du classement provisoire après seulement 5 niveaux de jeu, pour se hisser parmi les 17 survivants de la journée qui pouvaient espérer revenir pour le dernier jour du tournoi. Ce Day 3 commençait très bien pour le joueur d’origine libanaise, notamment grâce à un pot à trois qui l’opposait à Cy Williams et Chris Summer et qu’il remportait grâce à une paire de Valets. Alors qu’il ne restait plus que 9 joueurs, il était même chip-leader du tournoi, avant de perdre un gros pot face à David Singontiko. Néanmoins, il s’imposait comme l’homme fort de cette table finale en éliminant coup sur coup trois adversaires. Mais ses concurrents ne comptaient

pas le laisser gagner aussi facilement, et Freddy Deeb détenait le plus petit tapis à 3 joueurs left. Pourtant, c’était sans compter la détermination du champion, qui réussissait tout d’abord à doubler face à Leroy Spires, avant de l’éliminer sur le board Valet-83-Dame-3, avec 8-8 en main pour un full, contre une couleur touchée sur le turn pour son adversaire. Arrivé en heads-up avec près des trois quarts des jetons face à Alex Masek, il remportait quelques mains plus tard ce grand tournoi avec une paire de Dames contre As-Roi. En plus des 171 810 $ du premier prix et de la bague WSOP, le joueur de 56 ans, dont les gains en tournoi live s’approchent désormais des 7,5 millions de dollars, a décroché un ticket pour le WSOP Circuit National Championship doté d’un prizepool garanti d’un million de dollars. Tournoi auquel il participera peut-être encore une fois à partir du Day 2…

24 NUMÉRO 25 // FÉVRIER 2012 // POKER 52

PK52_N25_COMMUN_1.indd 24

19/01/12 19:56


PK52_N25_COMMUN_1.indd 25

19/01/12 19:56


26 NUMÉRO 25 // FÉVRIER 2012 // POKER 52

PK52_N25_COMMUN_1.indd 26

19/01/12 19:56


PK52_N25_COMMUN_1.indd 27

19/01/12 19:56


PK52_N25_COMMUN_1.indd 28

19/01/12 19:56


ÉVÉNEMENT

PARTEZ AFFRONTER

TONY PARKER À SAN ANTONIO Betclic Poker offre un prix exceptionnel aux trois grands vainqueurs du premier tournoi de poker « Money Time ». Un séjour à San Antonio au Texas en compagnie de la star de la NBA, Tony Parker ! Star de la NBA, Tony Parker est aussi un grand amateur de poker. En bon ambassadeur de Betclic Poker, il tient à récompenser lui-même les trois grands vainqueurs de Money Time en les accueillant chez lui à San Antonio. Au programme : tournoi de poker avec « TP » dans sa salle de jeu perso, nuits dans un hôtel de luxe, accueil VIP à un entraînement de basket, places au premier rang pour assister à l’un de ses matchs en NBA et plein d’autres surprises made in US… Rencontre.

Par Jérôme Schmidt Vous êtes connu pour être un des sportifs les plus assidus aux tables de poker… Comment avez-vous découvert le Texas Hold’Em ?

C’était il y a presque dix ans en fait : mon petit frère pratiquait déjà le Texas Hold’Em avec ses amis, pour passer le temps, et il m’a inculqué les bases. En fait, je jouais déjà en basketteur pro, et pendant les déplacements, on s’ennuie, il faut bien qu’on s’occupe ! Et puis, quand je suis allé aux États-Unis, avec tous les voyages en avion à chaque nouveau match, on s’est mis à avoir toujours des cartes et des jetons dans l’équipe… Aux États-Unis, c’était le plein boom du poker : tu ne pouvais pas allumer ESPN ou Fox Sports sans qu’il n’y ait une retransmission de tournoi de poker. Ça avait véritablement explosé et avec l’équipe, on passait souvent du temps à regarder ça…

Vous vous êtes lancé dans les tournois live ou le online ?

Live, principalement. En fait, j’ai tellement chopé le virus du poker que je me suis mis à organiser des tournois privés à San Antonio, là où je joue avec les Spurs, presque tous les mois. Des parties privées, mais à 60-70 joueurs environ. On louait un endroit avec mon coéquipier Tim Duncan (ndlr : un géant de 2,11 m) et les gens se battaient pour venir ! C’était un tournoi à 500 $, avec re-buy illimité pendant 90 minutes et add-on à ce terme… De quoi passer de belles soirées… Comment avez-vous appris le poker ?

Au début, avec mon frère, qui est un vrai dingue de ce jeu. Il est bien meilleur que moi, il lit et étudie les livres, etc. Et puis, un jour, Eva (Longoria) m’a fait un super

cadeau car elle savait que j’aimais beaucoup le poker : elle m’a offert une série de leçons avec Phil Hellmuth pour mon anniversaire. Il est venu le soir de la fête, et après il est revenu à plusieurs reprises pour me coacher. Vous connaissez d’autres joueurs de poker ?

Je suis vraiment devenu ami avec Phil Hellmuth, et depuis, on monte des tournois pour notre association caritative avec lui. Et puis, c’est un type qui a un sacré caractère, un vrai showman, donc il est très médiatique aux États-Unis. Par exemple, je connais bien Phil Ivey également, que j’ai rencontré à plusieurs reprises à Las Vegas ou à Los Angeles, mais il est moins communicatif…

POKER 52 // FÉVRIER 2012 // NUMÉRO 25

PK52_N25_COMMUN_1.indd 29

29

19/01/12 19:56


ÉVÉNEMENT

Vous parlez plutôt poker ou basket avec Phil Ivey ?

Les deux ! (Rires). Mais Phil adore le basket et il mise des millions sur les rencontres, donc je crois que lorsqu’on se rencontre, il a surtout envie de me parler de la NBA… J’ai passé des soirées entières à parler avec lui : c’est un type brillant, qui arrive tout de suite à lire les gens… Il m’a aussi refilé quelques tuyaux pour mieux jouer au poker, et à mon avis, ça vaut de l’or, vu combien il arrive à gagner dans les gros cash-games ! (Rires). Vous avez des modèles chez les joueurs de poker ?

Modèle, je ne sais pas, mais en tout cas, j’aimerais beaucoup rencontrer Daniel Negreanu : c’est lui qui me fait le plus délirer lorsque je le vois à la télévision ! Il a une super lecture de ses adversaires, et il met toujours une ambiance vraiment agréable. Le seul problème, c’est que son truc à lui, c’est le hockey et le football américain, donc je ne suis pas certain qu’il ait envie de rencontrer un basketteur… Quel parallèle existe-t-il entre le sport de haut niveau et le poker ?

C’est un jeu qui se joue souvent à 5, et qui demande une très bonne connais-

sance de son adversaire ! (Rires). Plus sérieusement, au basket comme au poker, il faut savoir jouer avec les points faibles et les points forts de celui que vous affrontez. Vous pouvez battre un joueur censé meilleur que vous si vous appuyez là où ça fait mal, si vous le contrez comme il peut l’être… Et puis, la prise de risque est centrale, mais elle doit être réfléchie, mesurée. Quels sont vos points forts ?

Comme sur un terrain de basket, j’adore mettre la pression au poker. Vraiment pousser les autres joueurs dans leurs retranchements, pour qu’ils ne soient plus dans leur zone de confort. J’ai un caractère assez agressif dans mon jeu, mais au sens positif du terme. Le problème, c’est que les tournois peuvent durer des heures et des heures, et que je ne suis pas assez patient pour garder ce régime-là très longtemps… Vous imaginez vous reconvertir dans le poker après votre carrière de basketteur NBA ?

Bien évidemment ! Je suis déjà porteparole pour Betclic, qui est un opérateur de jeu en ligne qui dispose d’une

philosophie très proche de la mienne, avec qui je partage les mêmes valeurs. Un sponsor, ça aide à faire plus de tournois, à véhiculer une certaine image. Et puis, mon petit frère m’en parle tellement souvent qu’il serait hyperfier de moi si je faisais ça à plein-temps ! Lui, il préfère Internet au live, mais moi, je n’arrive pas à véritablement me concentrer… Je fais toujours autre chose en même temps, et puis cela dure trop longtemps, il n’y a pas l’ambiance des casinos autour de moi… Le côté social du poker me plaît énormément, car on rencontre des gens très simplement, sans barrière de culture, d’origine, de travail, etc. À Las Vegas, par exemple, je vais toujours jouer en cash-game, au Bellagio la plupart du temps, en 5-10 $ et c’est fou tous les gens avec qui on sympathise ! Et puis, dès que j’aurai arrêté le basket, une des premières choses que je ferai, ce sera de donner 10 000 $, comme tout le monde, pour les perdre au Main Event ! (Rires). Je n’en ai pas encore eu le temps à cause de tous mes matchs, mais ça me tente comme pas mal de gens dans le monde…

COMMENT GAGNER SUR À partir du 22 janvier 2012, Betclic Poker donne rendez-vous à tous les passionnés pour participer à Money Time. Tous les soirs à 22 h 30, jusqu’au 12 février, les amateurs pourront tenter leur chance lors de tournoi gratuit (freeroll) dotés de 1 000 € garantis. « Money Time » est inspiré du « Money Time » en basket qui désigne dans un match la période pendant laquelle chaque possession devient cruciale et où les joueurs clés sont censés s’exprimer.

?

Pour tout savoir sur les phases qualificatives, du 22 janvier au 12 février :

Trois tournois quotidiens • 21 h - tournois payant (1€ buy-in) • •

> 12 qualifiés/jour 22 h 30 - tournois gratuit (freeroll) > 10 qualifiés/jour – 1000 € garantis 23 h 00 - tournois payant (1€ buy-in) > 12 qualifiés/jour

La Grande Finale

Les qualifiés s’affronteront le 15 février pour gagner les trois packages avec Tony Parker à San Antonio.

30 NUMÉRO 25 // FÉVRIER 2012 // POKER 52

PK52_N25_COMMUN_1.indd 30

20/01/12 10:14


PK52_N25_COMMUN_1.indd 31

20/01/12 10:14


PK52_N25_COMMUN_1.indd 32

19/01/12 19:56


PK52_N25_COMMUN_1.indd 33

19/01/12 19:56


REPORTAGES TOURNOIS

34 NUMÉRO 25 // FÉVRIER 2012 // POKER 52

PK52_N25_COMMUN_1.indd 34

19/01/12 19:56


POKER 52 // FÉVRIER 2012 // NUMÉRO 25

PK52_N25_COMMUN_1.indd 35

35

19/01/12 19:56


REPORTAGE

WORLD POKER TOUR IRLANDE

DAVE SHALLOW

PREMIER CHAMPION

À DUBLIN PK52_N25_COMMUN_1.indd 36

19/01/12 19:56


Le World Poker Tour s’est arrêté pour la première fois de son histoire dans la capitale irlandaise en ce début d’année 2012, pour un Main Event à 2 500 € qui a animé les tables du Citywest Hotel de Dublin pendant quatre jours de jeu très intenses. Le joueur anglais Dave Shallow s’est imposé devant ses 337 adversaires, pour un premier prix de 222 280 €, soit le plus gros gain de sa carrière. À noter également la présence de quatre joueurs français dans les vingt premières places : Franck Boyer, Romain Gravisse, Rémi Marras et Steven Moreau, qui s’est incliné à la 6e place, pour 31 120 €, sur un énorme bad beat imposé par le futur vainqueur. Retour sur cette session irlandaise du WPT.

à

À l’ouest de la grande couronne dublinoise, entre les grands parcours de golf de la capitale irlandaise, se trouve le Citywest Hotel, le temple du poker irlandais, qui accueille depuis de longues années les plus grands tournois du pays, ainsi que des événements internationaux, tels que l’Unibet Open ou l’UKIPT. Cette année, pour la première fois de son histoire, l’Irlande recevait une étape du World Poker Tour, pour un grand tournoi à 2 500 € de buy-in prévu sur quatre jours, qui devait accueillir, en ce début de saison 2012, des grands joueurs du circuit européen.

Julien Dolay, 10e du Day 1

Trois cent trente-huit joueurs avaient fait le déplacement, générant un prizepool total de 760 500 € à répartir entre les 36 meilleurs joueurs, dont 222 280 € pour le grand vainqueur. Dans le field, on pouvait croiser les stars du poker anglais Jake Cody, Sam Trickett, Praz Bansi, Kara Scott, Barny Boatman, John Eames et James Akenhead, accompagnés du joueur suisse Sam El Sayed, de l’Allemand Marvin Rettenmaier, de l’Espagnole Leo Margets et des local heros Andy Black et Dermot Blain. Du côté des joueurs français, on retrouvait Benjamin Pollak, Arnaud Courreges, Vanessa Hellebuyck, Julien Dolay, Rémi Marlair, Thibaud Guenegou et Steven Moreau, les deux joueurs français à être allés le plus loin, avec Arnaud Mattern, dans le Main Event des WSOP Europe de Cannes en 2011. Arnaud Courreges prenait le chip-lead au début du tournoi, notamment grâce à une confrontation face à son compatriote Benjamin Pollak, où il touchait une double paire sur le flop Valet5-2-Roi-Valet, avec As-Roi en main. Mais c’était sans compter la très bonne première journée de l’Irlandais Dave Callaghan, qui terminait le neuvième niveau de jeu en position de chip-leader, devant les 194 autres survivants du Day 1. Julien Dolay pointait à la 10e place du classement provisoire, juste derrière Andy Black, tandis que Rémi Marlair et Thibaud Guenegou tiraient leur révérence, à l’instar de Sam Trickett, James Akenhead, John Eames, Praz Bansi et Padraig Parkinson.

Par Julien Morello

Quatre Français dans les places payées

Le Day 2 devait se terminer avec 36 joueurs left, soit le nombre exact de places payées, et il a été fatal à de nombreuses célébrités du poker, puisque Andy Black, Jake Cody, James Dempsey, Kara Scott, Leo Margets et Sam El Sayed quittaient le tournoi avant les places payées, tout comme le chip-leader du Day 1, Dave Callaghan. Rémi Marras, Steven Moreau et Romain Gravisse passaient sans encombre cette journée de tous les dangers, et Franck Boyer, le quatrième mousquetaire, s’adjugeait même l’honneur d’éliminer le bubble boy du tournoi, Oliver Nilsson, sur un énorme pot avec quinte floppée pour le Suédois contre full touché sur la river pour le Français, qui se voyait propulsé à la deuxième place du classement, derrière Dave Shallow, et devant Steve Watts, William Dorey et Charles Harvey. Les éliminations ont été très rapides en ce début de Day 3. Dermot Blain sortait à la 22e place, pour 6 300 €, après une confrontation à hauteur As contre Stuart Fox, qui détenait un meilleur kicker. Il était rejoint peu de temps après par Franck Boyer, qui n’a pas connu la meilleure journée de sa carrière. À tapis pré-flop avec Valet-7, il était payé par la paire de Dames de Charles Chattha, qui tenait sur le board Roi-9-6-9-3, et quittait le tournoi à la 20e place, pour 6 300 €, juste devant Romain Gravisse, sorti quelques minutes plus tard, pour le même gain. Après une relance standard de Charles Harvey, Gravisse poussait ses derniers jetons au milieu avec As-6, mais la main Roi-7 de l’Irlandais s’améliorait dès le flop, avec une paire de 7.

Steven Moreau dans la dernière table

Les éliminations se poursuivaient alors que Patrik Vestlin prenait le chip-lead, détenu par Dave Shallow depuis le début de la journée. Rémi Marras sortait quant à lui à la 12e place pour 8 520 €, sa double paire As-4 battue par la couleur du chip-leader, et Ross Boatman terminait à la 10e place. Arrivés à la dernière table du

POKER 52 // FÉVRIER 2012 // NUMÉRO 25

PK52_N25_COMMUN_1.indd 37

37

19/01/12 19:56


REPORTAGE

tournoi, Vestlin détenait un stack plus de deux fois plus important que le deuxième du classement provisoire, Dave Shallow. Néanmoins, il devait faire face aux assauts de plus en plus répétés de ses adversaires, et les tapis se retrouvaient peu à peu équilibrés. Steven Moreau, le dernier rescapé français de cette étape irlandaise, se retrouvait même chip-leader de cette table, après avoir doublé grâce à une couleur contre Dave Shallow, qui remontait ensuite son retard en éliminant Robert Bruil à la 8e place. Puis est arrivée la plus grosse main du tournoi, jouée par trois joueurs, alors que la bulle de la table finale était sur le point d’éclater. Shallow relance en début de parole, sur-relancé par Moreau, avant que Shaun Conning fasse tapis. Shallow se mettait également à tapis, payé sans hésitation par Moreau.

Ronan Gilligan inquiète Dave Shallow

Le Français était en tête pré-flop, avec sa paire d’As, contre paire de Valets pour Shallow et paire de Dames pour Conning. Le flop 10-9-7 lui laissait une nette avance, mais le Valet sorti au turn donnait ce pot énorme à Shallow, qui récoltait ainsi près de 60 % des jetons en jeu dans le tournoi. Shaun Conning prenait la 7e place, pour 23 340 €, tandis que Steven Moreau quittait le tournoi à la 6e place pour 31 120 €, sans même avoir atteint la table finale, et sans cacher sa déception après cet énorme bad beat, si près de son premier titre dans un tournoi majeur. Le lendemain, pour une table finale jouée officiellement à cinq joueurs seulement, chose inédite dans le circuit, Dave Shallow arrivait avec une lourde avance. Pourtant, c’est Ronan Gilligan qui décidait de prendre les choses en main en ce début de table finale, en doublant contre Shallow, pour remonter à environ la moitié du stack du chip-leader. Le joueur irlandais éliminait ensuite Steve Watts à la 5e place, pour 39 270 €, avec une quinte hauteur As contre une paire de 10 pour le joueur anglais. Il passait même en tête avec l’élimination de Patrik Vestlin à la 4e place (52 600 €). Sur le flop 9-7-3 de pique, le Suédois misait son tapis avec As de pique et Dame de trèfle, payé par Gilligan avec Valet de pique et 9 de carreau. Le 8 du turn et le 10 de la river, tous les deux à trèfle, n’aidaient pas Vestlin, et permettaient à Galligan de prendre, pendant un temps, le chip-lead.

Premier titre majeur pour Dave Shallow

En effet, les espoirs de Gilligan se retrouvaient vite anéantis. Shallow remportait d’abord quelques pots, qui lui permettaient de repasser en tête. Puis, avec 10-9 de carreau, Shallow relançait pré-flop, payé par Gilligan, avec 4-3 dépareillés. Le flop donnait alors la top paire pour Shallow, et un tirage gutshot pour Gilligan, assez pour que les deux joueurs partent à tapis. Le Roi et le 8 ne changeaient rien, et Gilligan prenait la troisième place pour 74 090 €, laissant Shallow affronter Charles Chattha avec une avance de près de 3 contre 1. Chattha gagnait quelques pots et réussissait même à doubler pour prendre pour la première fois du tournoi la tête du classement provisoire. Mais Shallow ne pouvait pas lâcher si près du titre, et il reprenait l’avantage, juste avant la dernière main du tournoi. Avec chacun une paire en main, les Dames pour Shallow et les 9 pour Chattha, les deux joueurs faisaient all-in pré-flop. Le board Roi-Roi-2-8-3 laissait respirer Shallow, tandis que son adversaire repartait avec 111 129 €. Dave Shallow remportait les 222 280 € du premier prix pour le premier titre majeur de sa carrière, commençant ainsi en beauté l’année 2012.

CLASSEMENT DE LA TABLE FINALE 1re - Dave Shallow : 222 280 €

2e - Charles Chattha : 111 129 €

3e - Ronan Gilligan : 74 090 € 4e - Patrik Vestlin : 52 600 €

5e - Steve Watts : 39 270 €

6e - Steven Moreau : 31 120 €

38 NUMÉRO 25 // FÉVRIER 2012 // POKER 52

PK52_N25_COMMUN_1.indd 38

19/01/12 19:56


PK52_N25_COMMUN_1.indd 39

19/01/12 19:56


PK52_N25_COMMUN_1.indd 40

19/01/12 19:56


PK52_N25_COMMUN_1.indd 41

19/01/12 19:56


REPORTAGE

PK52_N25_COMMUN_1.indd 42

19/01/12 19:56


POKERSTARS CARIBBEAN ADVENTURE

LES STARS DU POKER

SE RETROUVENT

AUX BAHAMAS

L’Atlantis Resort & Casino de Paradise Island était le lieu de rendez-vous des stars du poker mondial en ce début d’année 2012. Pour sa cinquième édition, le PokerStars Caribbean Aventure avait prévu un programme taillé sur mesure pour les grands joueurs habitués des circuits internationaux, avec pas moins de quarante et un tournois, qui ont tous attiré de nombreux participants, pendant ces dix jours de festival poker sous le soleil des tropiques. Le grand Main Event était bien entendu au centre de toutes les attentions, et c’est le joueur amateur John Dibella qui succédait à Galen Hall en s’imposant après six jours de jeu, devant Kyle Julius et Faraz Jaka. Mais les pros se sont rattrapés sur les autres tournois, avec les victoires de Viktor Blom et de Leonid Bilokur dans les deux tournois High Roller, tandis que Jonathan Duhamel réalisait une énorme série, avec quatre places payées pour un total de plus de 1,2 million de dollars. L’année 2012 commençait en beauté dans les Bahamas.

L

L’ouverture du PokerStars Caribbean Adventure sonne depuis 2008 comme une grande rentrée des classes pour les joueurs de poker, après la trêve des fêtes de fin d’année. Et avec plus de 15 millions de dollars distribués l’année dernière, les top pros ne pouvaient raisonnablement se permettre de rater ce grand rendezvous. Le Day 1 du tournoi Super High Roller à 100 000 $ de buyin, avec re-entry, ouvrait les hostilités. Ils étaient 30 à s’acquitter de cet énorme droit d’entrée, pour un buy-in de 3 136 000 $, à répartir entre les cinq meilleurs joueurs, avec 1 254 000 $ pour le vainqueur. Isaac Haxton prenait la tête dans cette journée, en éliminant Jonathan Duhamel (qui revenait directement dans la

Par Julien Morello partie), puis en sortant Justin Smith. Jason Mercier, Erik Seidel, Bertrand « ElkY » Grospellier, Mike McDonald, Daniel Negreanu et Viktor Blom restaient en course, tandis qu’Eugene Katchalov, Matt Glantz, Shawn Buchanan et Bill Perkins sortaient prématurément.

Viktor Blom, champion du Super High Roller

Galen Hall continuait sur sa lancée lors du Day 2, voyant ElkY, Will Molson ou encore Jason Mercier, le champion en titre, quitter le tournoi. Daniel Negreanu éliminait Erik Seidel avec un brelan de Dames contre As-Valet et Galen Hall mettait fin à cette journée

POKER 52 // FÉVRIER 2012 // NUMÉRO 25

PK52_N25_COMMUN_1.indd 43

43

19/01/12 19:56


REPORTAGE

en sortant Isaac Haxton, bubble boy de la table finale. Celle-ci regroupait un casting de rêve, puisque Jonathan Duhamel, Daniel Negreanu, Viktor Blom et Humberto Brenes étaient toujours en course pour le titre, ou du moins pour l’une des cinq places payées. Galen Hall sortait Scott Seiver à la 6e place, et Viktor Blom éliminait Daniel Negreanu à la 5e place, pour 250 900 $, avec une paire de 8 contre As-Roi, avant de sortir le deuxième Canadien de la table finale, Jonathan Duhamel, avec une couleur contre une double paire. Le champion du Main Event repartait avec 313 600 $. Puis, c’était au tour de Galen Hall de s’avouer vaincu face au Suédois, sa paire de 9 dominée par la paire d’As de Blom. Seul face à Dan Shak, Blom réalisait un sans-faute et la superstar du poker online repartait avec plus de 1,2 million de dollars, pour la deuxième place payée en live de sa carrière, dont il se souviendra certainement longtemps.

Arnaud Mattern commence bien le Main Event

Puis, était venu le tour du Main Event à 10 300 $, et tous se demandaient qui prendrait la succession de Galen Hall, qui s’était imposé en 2011 pour 2,3 millions de dollars. Quatre cent dix-huit joueurs entraient dans le Day 1A, dont Isaac Haxton, Shaun Deeb,

Chris Moneymaker, Chad Brown et Chris Oliver. À la fin de la journée, ils n’étaient plus que 217, avec le Russe Alexey Repkin en tête du leader board, suivi par Faraz Jaka, Victor Ramdin et Adam Levy. Le field du Day 1B était un peu plus important, avec l’entrée en course de 654 joueurs supplémentaires, dont les stars du poker Barry Greenstein, Jason Mercier, Jonathan Duhamel, Daniel Negreanu, Luca Pagano, Carlos Mortensen, Lex Vedhuis et les Français ElkY et Arnaud Mattern. Ce dernier réalisait un très bon début de tournoi, en touchant les As deux fois en moins de vingt minutes et terminait dans le top 10, aux côtés de Chino Rheem, Philippe D’Auteuil et Luca Pagano. La journée était fatale pour Daniel Negreanu, Jason Mercier, Eugene Katchalov et Pius Heinz. Cinq cent quarante-quatre joueurs se retrouvaient pour le Day 2, et ils n’étaient plus que 184 après six niveaux de jeu. Si Arnaud Mattern continuait sa bonne progression, il quittait le top 10 à la fin de la journée, dominée avec une avance incroyable par l’Américain Faraz Jaka, qui prenait le large en éliminant Chino Rheem avec As-Valet contre As-9 sur le board As-Valet-2-RoiDame. Parmi les nombreux éliminés de la journée, on retrouvait entre autres Vanessa Selbst, Kevin MacPhee, Victor Ramdin et notre ElkY national, qui sortait sur un pot à trois remporté par Connor Drinan.

44 NUMÉRO 25 // FÉVRIER 2012 // POKER 52

PK52_N25_COMMUN_1.indd 44

19/01/12 19:56


Faraz Jaka vs Barry Greenstein

Le Day 3 était la journée du Canadien Philippe D’Auteuil. Bien placé à la fin du Day 2, il prenait le chip-lead grâce à de bonnes mains tombées au bon moment pour lui permettre de sortir quelques adversaires. Faraz Jaka, de son côté, perdait un très gros pot contre Barry Greenstein, mais terminait la journée avec le troisième tapis, devant Anthony Gregg, Kyle Julius et Luca Pagano, qui signait ici une nouvelle place payée en EPT et la Canadienne Xuan Liu, la dernière joueuse du tournoi. Arnaud Mattern, quant à lui, peinait à terminer la journée dans les 64 rescapés du Day 3, après avoir perdu deux gros pots avec paire de Dames et As-Roi contre deux fois une paire d’As, mais il parvenait tout de même à rester en vie avec 15 big blinds. Et pendant ce temps-là, dans le side event à 5 000 $, Jonathan Duhamel, Jason Mercier et Pius Heinz réussissaient à se hisser en table finale... Galen Hall sortait dès le début de la journée, et mettait de côté ses espoirs de doublé. Arnaud Mattern tentait de doubler coûte que coûte à l’entame du Day 4, et il parvenait à remporter un joli pot avec une paire de 10 contre une paire d’As en touchant une quinte sur la river. Mais quelques mains plus tard, il envoyait son tapis sur le flop 8-Valet-7 avec Roi-10 en main, et il était payé par Alex Fitzgerald, qui détenait As-Valet. Le 10 du turn lui donnait

un peu d’espoir, mais l’As de la river envoyait le Français dans les rails, avec 32 500 $ pour sa 58e place. Dans le haut du tableau, Faraz Jaka tenait à reprendre la tête et donnera un véritable spectacle en sortant de nombreux adversaires, dont Barry Greenstein, pour la revanche de la veille. Greenstein envoyait son tapis pré-flop avec 10-7, payé par Jaka avec As-3, qui mettait fin à la journée en sortant short-stack Barry à la 25e place, grâce à sa paire d’As touchée sur la river. Il dominait alors de manière presque indécente ses 23 adversaires, avec 1,5 million de jetons de plus qu’Alex Fitzgerald, toujours suivi par Phil D’Auteuil et Anthony Gregg.

Deuxième table finale pour Anthony Gregg

Le Day 5 devait se conclure sur la composition de la table finale, et il aura fallu attendre plus de douze heures de jeu pour que les noms de huit derniers joueurs soient enfin connus. Faraz Jaka rencontrait quelques difficultés alors que le rythme du tournoi se ralentissait considérablement, mais reprenait un style agressif alors qu’il ne restait plus que 18 joueurs, pour finalement atteindre la table finale avec 6 470 000 jetons. Pourtant, il devait partager le chip-lead avec deux autres joueurs, Kyle Julius et Xuan Liu, qui

POKER 52 // FÉVRIER 2012 // NUMÉRO 25

PK52_N25_COMMUN_1.indd 45

45

19/01/12 19:57


REPORTAGE JONATHAN DUHAMEL, L’HOMME FORT DE CE DÉBUT D’ANNÉE

Le champion canadien du Main Event des WSOP 2010 a commencé l’année 2012 tambours battants avec une incroyable réussite lors de ce premier festival majeur de la saison. Alors que le joueur a alimenté à la fin de l’année 2011, bien involontairement, les chroniques poker en étant victime d’un cambriolage, pour lequel ont été arrêtées quatre personnes, dont une ex-petite amie, cela n’a semble-t-il pas affecté l’efficacité et la régularité de son jeu. En effet, s’il n’a pas encore remis la main sur le bracelet du Main Event, Duhamel a de quoi se remonter le moral, avec pas moins de quatre places payées, dont quatre tables finales, lors de ce PCA, pour un total incroyable de 1 205 970 $ ! Il a d’abord pris la 4e place du tournoi Super High Roller à 100 000 $ pour plus de 313 000 $, avant de terminer 5e de l’event 8 Max Turbo à 5 000 $. Puis, il a remporté le 8 Max à 5 000 $ devant Jason Mercier et Pius Heinz pour 240 000 $, avant de s’incliner en heads-up face à Leonid Bilokur, pour 634 000 $ de plus. Inconnu du grand public avant la finale du Main Event 2010, Jonathan Duhamel est sur le point de réaliser une autre très grande année, et l’on surveillera avec attention les résultats du Québécois, l’homme fort de ce début de saison.

profitaient de leurs nombreuses éliminations, pour pointer respectivement à 6 450 000 et 6 355 000 jetons. Ils étaient accompagnés par Ruben Visser et John Dibella, avec des tapis moyens, et les short-stacks Mark Drover, David Bernstein et Anthony Gregg, qui signait là sa deuxième table finale dans cette compétition, après sa deuxième place en 2009. Cette finale s’annonçait très serrée et a été pleine de surprises et de rebondissements. Anthony Gregg parvenait à doubler par deux fois, d’abord contre Mark Drover, puis contre Ruben Visser. Ce dernier était finalement éliminé à la 8e place, en perdant son coin flip avec une paire de 6 contre Kyle Julius, qui tenait As-Dame. Le joueur hollandais était rejoint par David Bernstein, qui envoyait ses derniers jetons avec une paire de 4, payé instantanément par John Dibella avec sa paire d’As. Puis, Xuan Liu stoppait l’ascension d’Anthony Gregg, avec As-Dame contre As-10, et l’Américain, sorti à la 6e place, ne pouvait ainsi faire mieux qu’en 2009. Enfin, juste avant le dinner break, Mark Drover sortait en 5e position, sa main Roi-Valet battue par la paire de 6 de Faraz Jaka, qui passait sur cette main la barre des 10 millions de jetons.

John Dibella, un amateur au sommet

Arrivé à quatre joueurs, John Dibella créait la surprise en battant Jaka avec un brelan de 4 contre une paire de Valets, mais quelques mains plus tard, l’ancien chip-leader reprenait la tête en doublant avec sa main Roi-Dame qui touchait une quinte sur le turn, contre une paire d’As pour Dibella. Le phénomène Jaka sortait ensuite la Canadienne Xian Liu, qui lançait son tapis avec As-7 sur le flop 3-As-6, payé par l’Américain avec As-6. Mais quelques mains plus tard, il lançait un 5-bet à tapis avec Roi-Valet, payé par Kyle Julius avec As-Roi. Le board 7-As-Roi-9-8 donnait l’avantage à

46 NUMÉRO 25 // FÉVRIER 2012 // POKER 52

PK52_N25_COMMUN_1.indd 46

19/01/12 19:57


PK52_N25_COMMUN_1.indd 47

19/01/12 19:57


REPORTAGE CLASSEMENTS ET PLACES PAYÉES MAIN EVENT À 10 300 $ CLASSEMENT DE LA TABLE FINALE 1er - John Dibella : 1 775 000 $ 2e - Kyle Julius : 1 500 000 $ 3e - Faraz Jaka : 755 000 $ 4e - Xuan Liu : 600 000 $ 5e - Mark Drover : 468 000 $ 6e - Anthony Gregg : 364 000 $ 7e - David Bernstein : 260 000 $ 8e - Ruben Visser : 156 400 $ SUPER HIGH ROLLER À 100 000 $ PLACES PAYÉES 1er - Viktor Blom : 1 254 400 $ 2e - Daniel Shak : 846 700 $ 3 - Galen Hall : 470400$ e

4 - Jonathan Duhamel : 313 600 $ e

5 - Daniel Negreanu : 250 900 $ e

HIGH ROLLER À 25 000 $

CLASSEMENT DE LA TABLE FINALE 1er - Leonid Bilokur : 1 134 930 $

2 - Jonathan Duhamel : 634 550 $ e

3 - Isaac Haxton : 380 730 $ e

4 - Jason Koon : 271 950 $ e

5e - Nicolas Fierro : 217 560 $

6e - Govert Metaal : 181 300 $

7e - Michael Telker : 145 040 $ 8e - Randy Lew : 108 780 $ NO LIMIT HOLD’EM

8 MAX TURBO À 5 000 $ PLACES PAYÉES

1er - Kunimaro Kojo : 92 540 $

NO LIMIT HOLD’EM – 8 MAX À 5 000 $ CLASSEMENT DE LA TABLE FINALE 1er - Jonathan Duhamel : 239 830 $ 2e - Edward Kim : 134 100 $ 3e - Jason Mercier : 80 460 $ 4e - Keven Stammen : 57 470 $ 5e - Pius Heinz : 45 980 $ 6e - Owen Crowe : 38 320 $ 7e - Laurence Houghton : 30 650 $ 8e - Kenny Hallaert : 22 990 $ POT LIMIT OMAHA - 8 MAX TURBO PLACES PAYÉES 1er - Noah Schwartz : 85 250 $

2e - Yulius Sepman : 59 120 $

2e - David Rheem : 75 000 $

4e - Brian Lemke : 25 700 $

4e - Ryan Schmidt : 27 160 $

6e - Corey Burbick : 14 140 $

6e - Philippe D’auteuil : 14 940 $

3e - Isaac Haxton : 35 990 $

5e - Jonathan Duhamel : 17 990 $ 7 - Anthony Emerson : 11 570 $ e

Julius, qui éliminait ensuite Jaka sur le board Roi-6-2-10-As avec Roi-10 contre As-Valet. Seul face à Kyle Julius, Dibella possédait un léger avantage, mais acceptait un deal à 1,5 million de dollars chacun, avec 275 000 $ pour la gagne. Il n’aura fallu que quelques mains pour que le joueur amateur prenne le dessus sur son adversaire. D’abord, il touchait un full sur la river, qui mettait à mal Julius. Puis, il touchait une couleur sur le board As-Dame-3-8-10, dont trois piques, avec 5-6 de pique, au moment où Julius tentait un bluff fatal avec 9-6 dépareillés. Trader de profession et qualifié grâce à un satellite à 1 000 $, John Dibella réalisait un véritable exploit en s’imposant dans une finale très relevée, et avec un placement à table pour le moins inconfortable.

Leonid Bilokur, vainqueur du tournoi High Roller

Mais la fête caribéenne du poker n’était pas pour autant terminée, puisque se déroulait en parallèle le tournoi High Roller à 25 000 $, qui réunissait 141 joueurs, pour un prizepool total de 3 626 000 $. Nick Yunis prenait la tête du Day 1, tandis que Jonathan Duhamel et Elio Fox fermaient le top 10. Galen Hall, Kevin MacPhee, Joe Cada et Barry Greenstein sortaient avant l’argent dans la deuxième

3e - Erik Cajelais : 38 020 $ 5e - Robert Mizrachi : 19 010 $ 7e - Ilya Ermakov : 12 220 $

journée, tout comme Mike McDonald, qui se retrouvait bubble boy du tournoi. À la table finale, très cosmopolite avec cinq nationalités différentes, se retrouvait une nouvelle fois Jonathan Duhamel, décidément très en forme en ce début d’année (voir encadré ci-contre), face au Russe Leonid Bilokur, au Hollandais Govert Metaal, au Chilien Nicolas Fierro et aux Américains Isaac Haxton, Jason Koon, Michael Telker et Randy « nanonoko » Lew. Ce dernier avait réalisé quelques jours plus tôt le record du plus grand nombre de mains jouées online pendant huit heures de jeu, avec 23 493 mains, pour un profit final de 7,65 dollars. Il était néanmoins le premier éliminé de cette finale, suivi par Telker et Metaal, qui sortait un rang plus tôt que lors de l’édition précédente, où il avait terminé 5e. Puis Bilokur prenait le chip-lead face à Koon, avant qu’Isaac Haxton ne sorte Fierro en 5e position avec une paire de 10 contre une paire de 2. Duhamel prenait ensuite une bonne option en mettant fin au tournoi de Koon avec une paire de Rois, avant de sortir Haxton à la troisième place avec hauteur As contre hauteur Roi. Néanmoins, le champion canadien ne parvenait pas à profiter de son avantage de 2,5 contre 1, et Bilokur réussissait à reprendre le dessus, avant de remporter le tournoi avec un brelan d’As, pour 1 134 930 $, soit la plus grosse récompense de sa carrière.

48 NUMÉRO 25 // FÉVRIER 2012 // POKER 52

PK52_N25_COMMUN_1.indd 48

20/01/12 10:15


PK52_N25_COMMUN_1.indd 49

20/01/12 10:15


REPORTAGE

CANNES CROISETTE WINTER DEEPSTACK

LA PASSE DE TROIS

POUR ADRIEN ALLAIN

Cannes est décidément la ville de prédilection du vainqueur du WPT Amnéville, puisque après avoir remporté le tournoi à 1 000 € d’avril 2011, pour 50 000 €, puis celui de décembre pour 21 900 € de gain, Adrien Allain a réitéré cet exploit en s’imposant face à ses 124 adversaires au bout de deux journées acharnées de jeu, pour décrocher le premier prix de 28 000 €, et signer ainsi un splendide triplé. Retour sur cet exploit, au cours duquel le jeune prodige a croisé la route de nombreux joueurs locaux, dont le champion du monde Antonin Teisseire, qui termine 7e de cette édition. Par Julien Morello - Photos : William Daguanno 50 NUMÉRO 25 // FÉVRIER 2012 // POKER 52

PK52_N25_COMMUN_1.indd 50

19/01/12 19:57


CASINO CROISETTE DEEPSTACK À 1 000 €

CLASSEMENT DE LA TABLE FINALE 1er - Adrien Allain : 28 000 € + un ticket BPT

2e - Nicolas Zammataro : 16 000 € + un ticket BPT 3e - Anthony Giangrasso : 11 000 €

4e - Bruno Castel : 8 600 €

5e - Jean-Luc Benguigui : 7 500 € 6e - Alain Taieb : 6 500 €

L

Le Casino Croisette de Cannes accueillait en ce mois de janvier ses Winter Series, avec comme point d’orgue son tournoi Deepstack à 1 000 € de buy-in, prévu sur deux jours. Et ce premier grand tournoi de l’année dans le Sud de la France attirait de nombreux joueurs, puisque 125 participants faisaient le déplacement pour rejoindre le casino de la célèbre promenade du bord de mer, pour tenter de s’adjuger les 28 000 € promis au vainqueur, et le titre de premier vainqueur 2012.

Premiers tours de chauffe

Parmi les joueurs connus à entrer dans ce tournoi, nous pouvions croiser Jean-Philippe Rohr, Philippe Ktorza, Rémi Biechiel, Alain Roi, Jérémy Palvini, Barbara Martinez, Pierre Canali, Yann Migeon, Laurent Bourgeois, Alain Taieb, Laurent Badin, Rémi Marrale, Adrien Allain et Antonin Teisseire, le local de l’étape. Trente mille jetons chacun, pour des niveaux de 40 minutes, et le tournoi était lancé. Les premiers coups joués étaient plutôt prudents, et l’observation durait alors quelques niveaux de jeu, jusqu’à ce qu’une main qui impliquait trois joueurs sur le board Valet-2-9-2-7 ne crée la première sensation de la journée avec un énorme pot. Full aux 9 par les 2 contre carré de 2, et la gagnante était propulsée large chip-leader en ce début de tournoi. Elle était rejointe quelques mains plus tard par Laurent Badin, qui touchait un full aux 6 par les 7 face à deux adversaires, tandis que Michael Azoulay sortait peu de temps après un joueur shortstack avec une quinte floppée et qu’Antonin Teisseire énervait ses adversaires en montrant ses mains bluffées. Puis, de retour de la pause, Michael Azoulay réussissait à doubler son tapis grâce à un brelan d’As contre brelan de 3, ce qui lui évitait de s’éloigner un peu trop de la tête de la course, occupée par Jérémy Gestin, avec environ 125 000 jetons.

Antonin Teisseire parmi les chip-leaders

De son côté, Philippe Ktorza imposait son jeu agressif en faisant passer ses adversaires grâce à de grosses sur-relances, mais il gardait néanmoins un stack proche de la moyenne. Puis, Barbara Martinez quittait le tournoi, après une confrontation face à Alain Taieb et

7e - Antonin Teisseire : 5 500 €

8e - Michel Moysan : 4 700 € 9e - Sylvain Mazza : 3 900 €

10e - William Aouizzerat : 3 100 €

un autre joueur : à tapis pré-flop avec une paire de 9, Barbara Martinez était dominée par le brelan d’As de son adversaire. Elle était rejointe quelque temps plus tard par Philippe Ktorza, battu par une paire de Dames et Giuseppe Zarbo, battu par une paire de Rois. Antonin Teisseire voyait son stack grimper en flèche, et le champion WSOP prenait le chip-lead à 65 joueurs left. Rémi Biechel sortait avant la fin de la journée, battu avec sa paire d’As par un meilleur kicker, laissant seul son coéquipier Adrien Allain en course pour le titre. La fin de la journée voyait seulement 39 survivants prêts à revenir le lendemain. Adrien Allain commençait très bien cette journée, en doublant avec une couleur face à l’un des plus gros tapis du tournoi, tandis qu’Antonin Teisseire sortait d’autres joueurs.

Adrien Allain prend le large

Puis Allain doublait encore face à Ness, la dernière joueuse du tournoi, avec une paire de 9, avant de prendre officiellement la tête de la course grâce à une couleur qui éliminait Laurent Badin. Le jeune joueur en profitait alors pour accentuer son avance, et il éliminait quelques niveaux de jeu plus tard Rémi Marrale, bubble boy de la table finale. Le chip-leader, en bonne position pour réaliser le triplé se retrouvait alors face à Antonin Teisseire et Alain Taieb, pour une table qui promettait beaucoup d’action. Antonin Teisseire était l’un des premiers éliminés de cette table, après des confrontations contre Nicolas Zammataro et Adrien Allain, suivi par Alain Taieb, sorti par Bruno Castel, et Jean-Luc Benguigui, éliminé par Allain avec une paire de Dames. Bruno Castel sortait juste avant le podium, et Anthony Giangrasso quittait la table pour laisser Adrien Allain affronter l’un de ses plus farouches adversaires de la soirée, Nicolas Zammataro. Mais la confrontation ne durait pas longtemps, puisque Allain parvenait à faire jouer sa large avance, pour remporter son troisième tournoi de suite à Cannes, une ville qui réussit plutôt bien au jeune joueur breton. Il sera, à n’en pas douter, le plus terrible adversaire que pourront croiser les joueurs du Casino Croisette lors du prochain tournoi à 1 000 €, prévu en février.

POKER 52 // FÉVRIER 2012 // NUMÉRO 25

PK52_N25_COMMUN_1.indd 51

51

20/01/12 09:37


REPORTAGE

POKER DANS LA POUDREUSE MONTGENÈVRE POKER TOUR BWIN.FR

Mi-janvier, la Maison du village de Montgenèvre s’est transformée en un véritable cercle de jeu afin d’accueillir la grande finale du Montgenèvre Poker Tour 05. Reportage.

Par Antoine Salvi 52 NUMÉRO 25 // FÉVRIER 2012 // POKER 52

PK52_N25_COMMUN_1.indd 52

19/01/12 19:57


A

Après une semaine durant laquelle plus de 300 participants se sont affrontés au Texas Hold’em poker, dans une ambiance tamisée, neuf joueurs du tournoi principal et le finaliste du side event, ont eu le privilège de jouer la finale avec notamment à la clé deux voyages à Dublin pour disputer le Super Poker Event of Europe offert par Bwin.fr. Parmi les dix finalistes, quatre Italiens et six Français. Une cinquantaine de spectateurs étaient venus assister à cette grande partie, également diffusée sur écran géant. Les encouragements fusaient dans les deux langues. Le coup d’envoi a été donné par Monsieur Hermitte, maire de Montgenèvre après la remise des cadeaux et blousons des remontées mécaniques aux jeunes de l’Académie de foot Bernard-Diomède, venus effectuer leur stage de troisième dans des entreprises montgenevoises. La tension était palpable, le dealer très concentré arbitrait, en collaboration avec le commentateur micro, cette partie de poker internationale, où les blindes augmentaient dans le temps.

PK52_N25_COMMUN_1.indd 53

Après une heure de jeu environ, quatre joueurs sortent de la table, dont le premier après dix minutes de jeu. À la table, on retrouve une égalité parfaite entre Italiens et Français... Dans le heads-up, trois Français. La partie s’est terminée vers 23 heures, pour inscrire le classement suivant : 1. Gabriel Pointel, dont c’était le premier tournoi ; 2. Yves Zissi, amateur confirmé ; 3. Léo Ionatis, joueur cash-game en casino. Un podium cette année 100 % français ! Tous les participants ont tenu à remercier chaleureusement toute l’équipe organisatrice guidée par Nicolas Redt, responsable des événements, ainsi que tous les bénévoles et partenaires qui ont œuvré pour la médiatisation et le bon déroulement de ce tournoi. C’est donc dans un souci de pérennisation de ces tournois, qui rencontrent toujours un immense succès auprès du public, que Montgenèvre a d’ores et déjà décidé de reprogrammer des tournois de poker cet été.

19/01/12 19:57


POKER BUSINESS

PK52_N25_COMMUN_1.indd 54

19/01/12 19:57


BE KING

LA MODE

POKER

Avec Be King, nouvelle marque lancée fin 2010 par un joueur pro du circuit, Jean-Bernard Bot, et commercialisée quelques mois plus tard par un des joueurs phares du Team Poker X-Trem, et industriel accompli, Franck Kalfon, le poker se met à la mode. Au menu, t-shirts mais aussi polos, vestes, sweats, casquettes, etc. De quoi briller par son look à la table de jeu… Rencontre avec son créateur, Jean-Bernard Bot.

Par Antoine Salvi

De quand date Be King ? Be King a été officiellement créé fin 2010.Mais c’est en fait, la continuité d’une marque dont l’idée a vu le jour en 2005.En effet, à cette époque, vivant le poker au quotidien, je visualisais assez bien la place que pourrait occuper une marque textile ciblée dans un monde de poker en pleine effervescence. Graphiste de formation, je dessinais dès cette époque mes premiers logos et imaginais mes premiers slogans, que je déposais à l’INPI (Institut national de la propriété intellectuelle) très décidé à commercialiser ce concept et à offrir à tous les « aficionados »

du jeu une nouvelle proposition vestimentaire à la mesure de leur passion. Au fil du temps, j’ai fini par concevoir une collection et un nombre de visuels très codifiés poker assez abouti. Mais n’étant pas un professionnel du textile, ayant un travail à temps complet et continuant surtout à évoluer sur le circuit poker, il m’a été fort difficile de mener à bien toutes mes ambitions, si bien que l’exploitation commerciale de Be King ne s’est finalement faite, à grande échelle, qu’à partir de 2011, après le partenariat avec le groupe Adventure Land, dirigé par un grand joueur de poker et ami, Franck Kalfon.

POKER 52 // FÉVRIER 2012 // NUMÉRO 25

PK52_N25_COMMUN_1.indd 55

55

19/01/12 19:57


POKER BUSINESS

L’idée était de rassembler certaines valeurs fortes du poker incarnées par l’image du Roi, comme la gloire de la victoire, la combativité, la stratégie, l’âpreté des tournois Comment vous est venu ce nom de « Be King » ? Il me fallait un nouveau nom avec une consonance internationale (en anglais donc), facile à retenir, esthétiquement « tendance » et visuellement très poker. De plus, l’idée était de rassembler à travers ce nom certaines valeurs fortes du poker incarnées par l’image du Roi (du King), comme la gloire de la victoire, la combativité, la stratégie, l’âpreté des tournois (en référence aux tournois des chevaliers). Le King, incarne parfaitement toutes ces valeurs, et puis, n’est-ce pas la plus belle carte du deck ! Donc, soyez Roi ! Be King ! Tout un programme, non ? En plus, il y en a toujours que pour les As, ça change un peu. Pour qui sont faits ces vêtements ? Be King est une marque de poker faite par des joueurs de poker et pour des joueurs de poker ! Be King s’adresse à tous les joueurs de poker, professionnels ou amateurs, à leur entourage et à tous ceux qui sont à la recherche d’une proposition vestimentaire différente, branchée, accessible et en phase avec son temps. Les tarifs se situent entre 26 et 35 € par modèle pour un t-shirt et avoisineront les 75 € pour les plus belles pièces (vestes brodées, blousons, etc.). Des accessoires viendront compléter les lignes textiles. Chaque pièce est déclinée dans toutes les tailles du XS au XXL et en plusieurs coloris. L’intégralité de la collection au design Made in France est fabriquée à l’étranger sous la supervision des équipes d’Adventure Land à partir des meilleures matières première. Quels sont les « slogans » de la marque imprimés sur vos lignes de vêtements ? Nos slogans sont multiples : soit très codifiés poker, soit plus génériques. Dans le premier cas, ils s’adressent davantage aux joueurs qui maîtrisent la terminologie moderne du jeu et qui pourront, du premier coup d’œil, en appréhender les messages décalés (Kicker Problem!, Bad beat Area, Seat open, Raise me baby).

Dans le second, nous utilisons des slogans plus accessibles à tous les férus de poker en général (University of Poker, Pokaïne, Poker Attitude, Hotpok, Bluff me I’m famous.) Où trouver vos vêtements ? La première collection est déjà en vente sur notre boutique en ligne : www.beking-poker.com. Cette collection est composée exclusivement de t-shirts pour le moment, mais elle sera complétée par toute une gamme de sweat-shirts, polos, vestes, casquettes... pour février-mars 2012. Notre but est de développer une gamme la plus large possible et de la rendre disponible pour un public réuni autour d’une même passion. Dès ce printemps, nous serons disponibles dans un grand nombre de magasins, via l’effort fourni par Franck Kalfon et Adventure Land, qui gère déjà des marques leaders comme Airness, Lulu Castagnette, American College et Segura. Quel est votre parcours dans le monde du poker ? Passionné par la compétition dès mon plus jeune âge, j’ai malheureusement dû abandonner ma future carrière de tennisman pour des soucis de santé. Je me suis alors dirigé vers des études « arts graphiques », et j’ai commencé à jouer au poker — ce qui a largement contribué à financer mes années d’étudiant ! Lorsque l’Aviation Club de France est devenu le principal cercle de poker parisien en 1995, je suis devenu l’un des premiers croupiers français. Mais j’ai fini par vite abandonner le deal et le nœud papillon pour le plaisir du jeu, et tenter ma chance sur le circuit pro. Avec mes compères de l’époque, David Benyamine et Fabrice Soulier, nous nous sommes initiés aux secrets du board, à la patience des tournois et surtout à la violence du cash-game. Je me suis attaqué aux grosses parties et aux tournois internationaux. Mais, trop pressé, trahi par ma gestion approximative de jeune pro en herbe, j’ai rapidement digéré ma « bankroll » et explosé en vol ! Il est clair que toutes ces notions de gestion et de temps de jeu sont beaucoup mieux appréhendées par les jeunes talents d’aujourd’hui, qui ont davantage travaillé et appris, à travers le jeu en ligne notamment, pour être des joueurs beaucoup plus complets qu’à l’époque. n

56 NUMÉRO 25 // FÉVRIER 2012 // POKER 52

PK52_N25_COMMUN_1.indd 56

19/01/12 19:57


PK52_N25_COMMUN_1.indd 57

19/01/12 19:57


58 NUMÉRO 25 // FÉVRIER 2012 // POKER 52

PK52_N25_COMMUN_1.indd 58

19/01/12 19:57


POKER 52 // FÉVRIER 2012 // NUMÉRO 25

PK52_N25_COMMUN_1.indd 59

59

19/01/12 19:57


TONY G.

EN GRANDE

FORME Il y a tellement de tournois de poker en 2012

qu’il me semble difficile de pouvoir déterminer un agenda. J’ai remarqué, néanmoins, que les Français tiraient leur

épingle du jeu. Qui s’est permis de dire, à PMU : « J’ai une idée, faisons un WPT à l’Île Maurice » ? Qui que vous soyez,

CHRONIQUE TONY G

toutes mes félicitations pour cette fan-

tastique idée ! Oh chérie, je viens juste

d’être éliminé du deuxième side event, allons pêcher le marlin ! Mon dieu, quel concept. Je sais

que ce festival fait par-

tie des National Series,

mais pourquoi n’a-t-il

pas été intégré au Tour principal ? Des bans de fish français sur

une île paradisiaque, c’est le paradis.

60 NUMÉRO 25 // FÉVRIER 2012 // POKER 52

PK52_N25_COMMUN_1.indd 60

19/01/12 19:57


Les nits ne sont tout simplement pas qualifiés, ils sont éliminés, disqualifiés et sont achevés par la police anti-nits personnelle de Tony G Mais je dois me faire à l’idée : le WPT Île Maurice commence le 29 février, et à ce moment-là, je serai en train de souffler un vent de panique aux États-Unis. Mais si cela avait été programmé à un autre moment, j’aurais été de la partie. Je serais venu avec le yacht TonyBet comme dans le clip de « Rio » de Duran Duran, j’aurais amarré le navire et je serais allé chercher tout le monde pour faire un petit tour de moto, en particulier Darcourt avec ses cheveux roses. Bref, à tous les organisateurs de tournois du monde entier : proposez plus de tournois dans des endroits comme l’Île Maurice ! C’est important de se relaxer après avoir tyrannisé tout le monde au bureau.

on vient d’annoncer que le PartyPoker.com Big Game VI sera à Vienne cette fois-ci également. C’est la partie de cash-game de 48 heures retransmise à la télévision, dans laquelle je gagne toujours gros. Les règles sont simples, on parle et on s’amuse beaucoup et vous devez relancer toutes les mains. C’est une zone strictement interdite aux nits : les nits ne sont tout simplement pas qualifiés, ils sont éliminés, disqualifiés, et sont achevés par la police anti-nits personnelle de Tony G. Venez à Vienne – tout est possible dans cette ville, vous deviendrez une star quand je vous ferai faire un tour de moto – on se mettra à la recherche de victimes consentantes quand elles auront été éliminées du Main Event.

J’ai un programme très chargé pour les prochains mois. Après un détour par le WPT Venise, où je me ferai le malin plaisir d’éliminer mon ami, le pirate italien Max Pescatori, je pense que je participerai aux WPT Los Angeles et Bay 101 – ce qui me donnera l’occasion, j’espère, de prouver une nouvelle fois mon amour pour Phil Hellmuth. Je suis en train de lire l’un de ses tweets dans lequel il demande à partir de quel rang un politicien peut faire fermer les routes. Président ? Vice-président ? Non, Phil, il faut être capitaine pour ça, et il n’y a aucune chance pour que tu le sois un jour ou l’autre !

L’année dernière, le propriétaire du Dusk till Dawn, Rob Young, et le Prince de Galles Roberto Romanello avaient été mes premières victimes. M. Bruno Fitoussi était là, mais il s’était enfui par le tunnel sous la Manche quand il a entendu dire que j’arrivais à sa table. J’espère qu’il y aura quelques joueurs français cette année au Big Game, et que je pourrai battre ElkY dans la Premier League (je suis sûr que ça sera le seul qualifié français). Mais s’il n’y a pas de Français, je trouverai bien quelques Italiens et d’autres joueurs à renvoyer en Russie !

Après ça, j’irai à Vienne en avril pour le WPT Premier League V. Buy-in de 125 000 $, et 16 joueurs réunis au Montesino de Vienne pendant le Main Event. Trike Schwartz a confirmé sa participation, tout comme Sam « Je fais baisser la tête aux tigres » Trickett et d’autres joueurs, mais qu’en est-il de Phil Hellmuth ? J’ai entendu dire que 125 000 $ serait un peu trop cher pour lui – j’ai parié 50 K$ avec lui qu’il ne sera pas sélectionné pour la Premier League cette fois-ci. C’est un grand tournoi, l’un de mes favoris : les différentes étapes de la League poussent à jouer de manière très tactique, et mon sponsor PartyPoker.com ajoute même 200 000 $, ce qui est rare de nos jours. Vous pourrez aussi voir quatre heures de retransmission pour chaque étape. En plus de tout cela,

Pendant que j’écris ces lignes je suis en train de me préparer pour l’Aussie Millions, qui aura lieu au Crown de Melbourne. Zasko se sent comme à la maison lorsqu’il garde l’Empire. L’action des parties de cash-game débutera très tôt, et j’ai très hâte de voir arriver les hommes d’affaires chinois (ils aiment les tables animées). Patrik Antonius avait dominé les parties pendant les premiers jours, mais de nombreux joueurs sont en train d’arriver pour reprendre le combat. Cela semble normal, quand vous gagnez autant d’argent que Patrik Antonius, de ne boire que de la Fiji Water, mais une question se pose : qu’est-ce qui cloche avec l’Evian ? Si elle est assez bonne pour mon fidèle Zasko, alors elle est assez bonne pour une superstar du poker.

POKER 52 // FÉVRIER 2012 // NUMÉRO 25

PK52_N25_COMMUN_1.indd 61

61

19/01/12 19:57


” y c r eMERCIER

ISABELLE o M “N

WSOPE

PAILLETTES & GLAMOUR CHRONIQUE ISABELLE MERCIER

(PART 2)

Ladies Event des WSOPE de Cannes… Retour de l’arrêt dîner et impressionnée par l’ensemble de mes adversaires féminines au cours de ce tournoi ; bien loin du niveau de jeu que j’avais trouvé lors du WPT Ladies Night 2004. Nous sommes presque dix ans plus tard, vous me direz… Mais quand même, toujours un très faible taux de participation des Ladies au Main Event des Championnats du Monde… Un petit 3,5 % pour être tout à fait exacte. Enfin bref, dans ce tournoi 100 % Ladies, c’est aussi avec Alice Taglioni que j’ai l’occasion de jouer, pendant que Barbara joue l’éliminatrice de la table, et que je tente de survivre à une traversée du désert. À trois tables restantes de cette journée de 14 niveaux, c’est mon coup chanceux de la soirée ! À tapis avec A8 assortis vs AK assortis dans une bataille Bouton vs BB, je trouve un 8 chanceux sur le flop et double mon tapis ! Quelques petits coups plus tard, j’en suis à la moyenne avec 60K de tapis, avec encore deux niveaux à jouer et une vingtaine de joueuses toujours en course. Je trouve une paire d’As, et un petit tapis envoie tout en UTG pour 3 200, sur des blindes 1K-2K et antes 300. Je relance à 6 400 deux positions plus loin, et Jessica juste derrière moi paye ma relance. Miss AK assortis face à qui j’ai touché mon 8 miraculeux, fait elle aussi tapis pour 5 200… Il commence à y avoir du monde dans ce coup… Le flop inoffensif ; J-4-2 arc-en-ciel, et il ne me reste qu’une adversaire ayant toujours des jetons… Je mise 12K, elle jette ses cartes. Showdown time, le tapis UTG de 3 200

dévoile 3-4 assortis en main, et Miss AK avec un tapis de 5 200 nous présente son 10-7 non assortis. Je me sens plutôt bien sur ce flop ! Le turn affiche un 9, et la river – un autre magic 8 ! Qui donne donc une quinte à Miss AK avec son 10 et 7 ! Un joli petit pot de 24K qui m’échappe sur ce runner-runner et qui changeait bien des choses quant à ma position à la table à ce stade du tournoi… Mathématiques obligent, j’ai gagné avec A8 vs AK pour rester alive dans le tournoi, puis j’ai perdu avec AA vs 10-7, m’empêchant ainsi de prendre un sérieux avantage en jetons sur mes adversaires… Après ce coup, je perds des petits pots pendant le dernier niveau de la journée, mais je me console avec les propos amusants de ma voisine de table Jessica, qui m’explique qu’elle a commencé à jouer au poker grâce à un documentaire télé que j’avais tourné : « Tu m’as fait rêver »… Un commentaire qui vaut bien plus que tous les jetons du monde. Et heureusement, car je termine la journée avec un tapis de 53K face à une moyenne de 67K et 20 joueuses restantes.

62 NUMÉRO 25 // FÉVRIER 2012 // POKER 52

PK52_N25_COMMUN_1.indd 62

19/01/12 19:57


Quatrième arrêt et troisième déplacement aller-retour entre Monaco et Cannes, retour sur la Croisette et sous le « sunshine » pour le Jour 2 du Ladies Event. Cette foisci, dans une salle du Majestic, nous sommes 20 Ladies sur deux tables avec des blindes de 1 500-3 000, antes 500, soit un impressionnant 9 500 jetons du tour, face à mon non impressionnant tapis de 53K… Tout y passe pré-flop avec mon A-D assortis face à l’improbable AK de la joueuse en grosse blinde. Troisième main de la journée et hop, exit trois minutes plus tard en 20e position. Vraiment déçue, mais plus qu’enchantée d’apprendre plus tard la victoire de Barbara, qui le mérite pleinement et qui a su dominer ses tables au cours de ce tournoi. Mille fois bravos ! Very inspiring… En bref, un Ladies mémorable avec Lucille, Monica, Barbara, Jessica et Alice ; du Girl-Power en pleine puissance ! Interviews pour les caméras de Poker 52, puis en compagnie de Lionel Rosso et Virginie de Clausade (une bombe atomique de 30 ans qui en paraît à peine 18 !), sous la rotonde, champagne Louis Pommery, en pleine canicule azuréenne de fin octobre et face à la Méditerranée ; les WSOPE à cannes sont définitivement un concept paillettes et glamour ! Bloody Mary au bar-piscine du Majestic, suivi de quelques meetings business, puis retour à Monaco en ce dimanche pour un Sunday Poker classique sur écran géant et entre amis à la maison !

Degenerate ? Un mot anglais qui vous dit quelque chose ? La définition même de ce tournoi Charity aux recaves illimitées à 100 € – pendant une heure ! Avec des joueurs tels que notre Elky, national notre champion du monde 2010 Jonathan Duhamel, le super flambeur Victor Ramdin, l’action-man Sorel Mizzi, la top model Liv Boeree, le November Niner Joseph Cheong, et une vingtaine d’autres rigolos qui ont pris part à cet événement, ce tournoi restera gravé dans ma mémoire ! Cette bande réunie, plusieurs coupes de champagne plus tard, et vous vous imaginez facilement la suite de l’histoire, avec les tapis et relances à gogo sur tous les coups. Degenerate… comme je l’ai rarement vu au cours des dernières années ! Une vidéo du directeur de tournoi Jack Effel, en sueur courant d’une recave à l’autre sur les trois tables de tournoi, vaudrait tout l’or du monde. Ambiance à mourir de rire, ça fait réellement plaisir de participer à ce tournoi et de s’amuser comme des fous tout en jouant au poker ! Rendez-vous next year pour les prochains WSOPE de Cannes ! n Isabelle « No Mercy » Mercier joue au Sun Casino de Monaco et anime des Séminaires Coaching Poker au Monte-Carlo Bay.

Aller-retour à Paris le mardi pour les enregistrements hebdomadaires des deux épisodes des WSOP 2011 qu’ESPN nous fournit chaque semaine, puis « re-re-reretour » à Cannes le mercredi soir afin de participer au Charity Event qui se déroule dans le Casino de la Croisette. Cinquième arrêt, et quel luxe de partir de la maison pour être dans la salle de tournoi 45 minutes plus tard ! Sans bagages, of course…

POKER 52 // FÉVRIER 2012 // NUMÉRO 25

PK52_N25_COMMUN_1.indd 63

63

19/01/12 19:57


LE POKER, CÔTÉ LÉGAL

Par Olivier Karsenti

L’INTERDICTION VOLONTAIRE :

LE RECOURS LE PLUS EFFICACE CONTRE L’ADDICTION AUX JEUX D’ARGENT ET DE HASARD

Olivier Karsenti, KAZA AVOCATS, avocat aux barreaux de Paris et New York

Le législateur a prévu un dispositif complet permettant, entre autres, à toute personne « dépendante » ou « souffrant d’une addiction » aux jeux de se faire exclure des salles de jeux physiques et virtuelles sur demande volontaire adressée au ministre de l’Intérieur afin de figurer sur le fichier des personnes interdites de jeux. En vertu (i) de l’article 14 du décret n°59-1489 du 22 décembre 1959 portant réglementation des jeux dans les casinos, (ii) de l’article 38 de l’instruction ministérielle du 15 juillet 1947 sur la réglementation des jeux dans les cercles et (iii) de l’article 26 de la loi n°2010-476 relative à l’ouverture à la concurrence et à la régulation du secteur des jeux d’argent et de hasard en ligne, l’ensemble des salles de jeux, physiques et virtuelles, autorisées en France sont tenues de faire obstacle à la participation aux jeux ou des personnes interdites de jeu en vertu de la réglementation en vigueur ou exclues de jeu à leur demande. L’article 22 de l’arrêté du 14 mai 2007 modifié relatif à la réglementation des jeux dans les casinos dispose, notamment, que « le ministre de l’Intérieur prononce l’exclusion des salles de jeux : 1° Des personnes qui ont volontairement sollicité cette mesure, pour une durée de trois années, renouvelable tacitement ; […] ». Les dispositions qui précèdent complétées par le fait que les salles de jeux physiques (casinos et cercles) et virtuelles (opérateurs de jeux en ligne agréés par l’ARJEL) sont tenues de mettre en place un dispositif de contrôle systématique de l’identité à l’entrée des salles de jeux, permettent de restreindre leur accès à certaines personnes à risque. La décision d’exclusion volontaire et d’inscription sur le fichier des interdits de jeux est prise par le ministre de l’Intérieur en vertu d’une procédure spécifique (notamment envoi d’une demande par courrier, entretien avec des officiers de police –

voir http://www.interieur.gouv.fr/sections/a_votre_service/vos_demarches/interdiction-jeux) et doit être motivée. Le fichier des interdits de jeux ainsi constitué est communiqué par le ministère de l’Intérieur, tous les mois, avec effet sous deux jours ouvrables, par voie électronique sous forme d’un fichier sécurisé au directeur des jeux de chaque établissement de jeux en France ainsi qu’à l’ARJEL pour mise à disposition des opérateurs agréés. À défaut d’empêcher une personne inscrite sur le fichier des interdits de jeux d’accéder et de jouer, chaque salle de jeux encourt le risque de voir le contrat de jeux conclu entre elle et le joueur, faisant l’objet de la mesure d’interdiction, annulé par un tribunal pour défaut de capacité du joueur ou illicéité de l’objet ou de la cause du contrat. La nullité du contrat entraîne, par l’effet des dispositions de droit commun, la nécessité de remettre les parties en l’état - comme si le contrat n’avait jamais été conclu. Dans ce cas, il est de jurisprudence constante que la salle de jeux ayant permis l’accès d’un joueur interdit se voit contrainte de rembourser les pertes dudit joueur. À l’inverse, un joueur interdit de jeux ayant pu jouer et gagner ne pourrait se voir payer ses gains (voir notamment Cass. Civ. 22 février 2007) à quelque titre que ce soit (y compris de dommages-intérêts). En effet, en application de certaines dispositions du Code civil, les gains aux jeux obtenus par une personne interdite de jeux en prenant part à des jeux d’argent interdits par l’effet de la loi sont illicites. Enfin, il est intéressant de noter, au regard de la jurisprudence établie, que les tribunaux reconnaissent difficilement, outre les pertes financières subies, l’existence d’un dommage ouvrant droit à réparation.

64 NUMÉRO 25 // FÉVRIER 2012 // POKER 52

PK52_N25_COMMUN_1.indd 64

19/01/12 19:57


PK52_N25_COMMUN_1.indd 65

19/01/12 19:57


RENCONTRE ONLINE

STEVEN MOREAU Steven Moreau fait partie de la jeune génération de joueurs formés à la fois à l’école du online et des cercles parisiens. Après une belle fin d’année 2011 en live, il commence 2012 par une table finale au WPT Dublin. Rencontre.

Par Elaine Bulteau - Photos : Jules Pochy 66 NUMÉRO 25 // FÉVRIER 2012 // POKER 52

PK52_N25_COMMUN_1.indd 66

19/01/12 19:57


Tu as récemment réalisé de belles performances (14/593 WSOPE Cannes, 1/136 500 € Clichy, 27/274 WPT Marrakech, 6/338 WPT Dublin…), comment expliques-tu ce good run ?

Je pense tout d’abord que mon deep run lors des WSOPE, qui est l’un des tournois les plus beaux et les plus difficiles de l’année, m’a fait passer un cap concernant mon niveau de jeu en MTT live. Il m’a notamment permis de prendre confiance en moi et de mieux appréhender les tournois. En quatre jours de compétition, où j’ai pu affronter des joueurs comme Patrik Antonius, Eric Seidel, Ben Lamb, Jake Cody ou encore Chris Moorman pour ne citer qu’eux, j’ai vraiment progressé et j’en suis sorti grandi et avec une énorme expérience. Lorsque j’étais à table avec ces joueurs, j’observais leurs moindres faits et gestes, leur range d’ouverture, le sizing de leur 3-bet, leur posture, etc. Et me rendre compte que je n’avais rien à leur envier sur le court terme m’a fait prendre conscience de mon niveau de jeu et m’a apporté énormément d’assurance. Alors qu’il y a quelque temps, je me méfiais beaucoup des bons joueurs, je suis désormais très serein à leur côté, et je joue en toute sérénité. Tu es passé pro depuis 2010, qu’est-ce qui a été l’élément déclencheur pour prendre cette décision ?

J’ai commencé à jouer de manière « professionnelle » à partir de 2010 après ma première « grosse » performance dans un tournoi à 1000 € au Cercle ClichyMontmartre. Je venais d’arrêter mes études par un Master 1 en Ressources Humaines, et j’avais comme objectif de prendre une année sabbatique et d’aller vivre à Londres pour changer un peu d’environnement et pour progresser en anglais. Malheureusement, les choses ont fait que cela ne s’est pas très bien passé et je suis rentré après seulement trois semaines sur place. J’avais joué pendant une semaine au Victoria, un célèbre casino londonien, et j’avais eu la chance de gagner pas mal d’argent. Quand je suis rentré à Paris, je n’avais pas spécialement envie de trouver un job tout de suite et je me suis alors forcé à jouer un peu plus. J’en ai donc profité pour faire beaucoup de session de cashgame live. Un mois après, je faisais 36e du

France Poker Tour pour ce qui était mon premier gros tournoi sur le sol français, puis je remportais trois semaines après un side-event à Dublin pour 15 000 €. À partir de là, je me suis vraiment motivé pour tenter ma chance dans le milieu du poker en me disant que si ça se passait mal, j’avais toujours un diplôme qui pourrait me servir. Au final, et même si c’est parfois difficile, je n’ai pas à regretter mon choix et je suis vraiment très content de ma vie actuelle. As-tu fait des rencontres marquantes dans le poker qui t’ont donné envie de te surpasser et de devenir – toi aussi – le meilleur ?

Je me rappelle de la première personne qui m’a impressionné dans un tournoi live. C’est William Thorson le Suédois, et c’était lors d’un tournoi en Estonie à Tallin en juin 2010, pour lequel je m’étais qualifié sur PokerStars. Il était arrivé à ma table un peu en retard, et tout de suite il a pris le contrôle de la table en jouant d’une justesse incroyable. Il dégageait une prestance et une sureté que j’avais vraiment trouvées impressionnantes. Je me rappelle également de ma première rencontre avec Tristan Clémençon, c’était durant le Championnat de Belgique à Namur en octobre 2010. J’étais à l’époque vraiment moins bon et j’avais accumulé plusieurs petites erreurs qui m’avaient coûté cher. En face de moi, je voyais ce jeune garçon qui récitait une partition parfaite, et qui montait des jetons sans jamais aller au showdown. Il était déjà très jeune mais avait une telle maîtrise des événements et une expérience qui était déjà énorme. De plus, et cela n’est pas négligeable, il était très accessible, sympa et n’avait pas hésité à me donner quelques conseils sur certaines mains. Je me suis alors rendu compte du chemin qu’il me restait à parcourir pour pouvoir atteindre un jour ce niveau de jeu et cette gestion du tournoi, et cela m’a vraiment motivé pour progresser. Comment essaies-tu d’améliorer ton jeu au quotidien ?

À vrai dire, je ne suis pas un énorme bosseur dans le quotidien. Cependant, je suis toujours avide de tout ce qui est vidéo ou autre article stratégique, que j’essaie de sélectionner car il n’y’a pas

toujours que du bon. Je me suis abonné très récemment à un site francophone de vidéos de coaching, et même si je n’ai pas encore eu le temps de regarder de manière approfondie, je compte le faire assez vite. Je compte également essayer de me faire coacher en cash-game en 2012, car je suis à la base un joueur de tournoi et je me suis mis à cette discipline bien particulière que depuis quelques mois seulement. Même si j’ai énormément progressé, je suis conscient d’avoir encore quelques lacunes. Je pense que prendre un peu de temps avec des vrais professionnels et des joueurs meilleurs que moi peut rendre mon jeu encore plus complet et être bénéfique pour la suite. Pour finir, lorsque j’ai un doute sur certaines mains dans les gros tournois live ou lors de mes rares sessions online, il m’arrive de discuter de ces mains avec des amis proches qui ont toujours un avis intéressant. Je discute souvent avec mon ami Ronan Monfort mais je partage également quelques hand history avec des joueurs comme Ludovic « Dreamz » Heinry, ou encore Adrien Allain. Tu viens de réaliser une très belle performance à Dublin en terminant 6e sur 338 du WPT. Quel souvenir t’a laissé cette expérience ?

Le WPT Dublin m’a laissé un souvenir très amer… En effet, ce n’est pas tous les jours que l’on a la chance de jouer un pot pour 3 fois la moyenne avec 75 % d’équité à 6 left d’un World Poker Tour… Ce coup-là me fait vraiment très mal car je pense avoir joué de manière vraiment parfaite durant ces trois jours et sortir d’un tournoi comme ça, à ce moment-là, c’est vraiment douloureux … Ce coup me coûte beaucoup d’argent d’EV mais également en terme d’image et de fierté personnelle. Je voulais à tout prix faire cette table finale télévisée et le fait d’échouer si près du but me rend vraiment triste. En prenant un peu de recul, je me dis que cela reste une magnifique performance, et si l’on m’avait dit il y a cinq ans, quand j’ai commencé le poker, que je finirais 6e d’un World Poker Tour un jour, je ne l’aurais sans doute pas cru…

POKER 52 // FÉVRIER 2012 // NUMÉRO 25

PK52_N25_COMMUN_1.indd 67

67

19/01/12 19:57


LA TEAM

PMU au quotidien

2012

L’ANNÉE DES CHRONIQUE TEAM PMU

CONFIRMATIONS Il y a un peu plus d’un an (14 mois exactement), lorsque la Team PMU s’était présentée à son premier tournoi au WPT Amnéville, cette nouvelle venue dans le monde du poker avait suscité quelques sourires et pas mal d’interrogations. Comment allait donc se comporter cette nouvelle équipe composée de joueurs principalement issus du live au milieu de tous ces jeunes requins venus du online ? Pour sa première année, les « 4 fantastiques » ont permis au PMU de crédibiliser sa présence sur ce nouveau marché. Au fil des mois, nos joueurs ont enchaîné les ITM et les grandes performances, permettant à notre jeune Team de s’installer sur le podium des meilleures équipes françaises. Rares furent les tournois où nous sommes rentrés où l’on ne trouvait pas un ou une Team Pro dans le palmarès des places payées. Mais le plus dur commence en 2012 : confirmer une première année assez exceptionnelle sur le circuit international, et c’est sans doute là l’objectif premier de notre « écurie ». Le second est assez simple également à définir, mais beaucoup moins à obtenir : nous rêvons que l’un de nos joueurs vienne inscrire son nom au palmarès d’un grand tournoi international. Nous avons en

effet glané quelques victoires dans des tournois français ou dans des side events et nous nous sommes plusieurs fois arrêtés aux portes des tables finales mais tous ont plus que jamais faim de grands succès. Le calendrier de cette année 2012 ressemblera assez au programme que nous avons connu l’année dernière. La Team Pro (Guillaume Darcourt, Rebecca Gerin, Philippe Ktorza et Jean-Philippe Rohr) sera représentée sur tous les grands tournois se déroulant en France et participera à presque toutes les étapes du WPT sur le Vieux Continent et disputera également quelques EPT. Nous serons d’ailleurs présents au grand complet à Deauville pour cette première manche européenne de l’année, pour un tournoi qui devrait encore battre des records

68 NUMÉRO 25 // FÉVRIER 2012 // POKER 52

PK52_N25_COMMUN_1.indd 68

19/01/12 19:57


Il y a (et il y aura toujours) une compétition entre les différents circuits, ce qui est dû notamment aux sponsors propres à chaque Tour, mais à défaut d’une harmonisation des dates, ce sont non seulement les joueurs qui seront perdants, mais aussi les organisateurs eux-mêmes et déjà vous annoncer que nous avons une réunion programmée en mars prochain avec les organisateurs de l’un des trois grands circuits mondiaux pour échanger avec eux sur ce sujet. Ça bouge, et ce n’est pas fini !

de fréquentation. Il est d’ailleurs rassurant de noter que le poker en France se porte on ne peut mieux, battant record sur record en terme de participants et de prizepool. Entre le Partouche Poker Tour, les WSOP Europe, les WPT se déroulant en France et l’EPT Deauville, tous les voyants sont au vert, conférant à la France une place de premier ordre sur l’échiquier du poker international. Pour que ce phénomène s’inscrive dans la durée, il devient cependant vraiment nécessaire que les organisateurs de ces grands événements réussissent enfin à définir ensemble un véritable calendrier international, pour éviter que certains tournois ne se chevauchent sur une même semaine, voire un même week-end. Il y a (et il y aura toujours) une compétition entre les différents circuits, ce qui est dû notamment aux sponsors propres à chaque Tour, mais à défaut d’une harmonisation des dates, ce sont non seulement les joueurs qui seront perdants, mais aussi les organisateurs eux-mêmes. Dans le même ordre d’idée, vous avez sans doute suivi le grand débat lancé par Philippe Ktorza sur le sujet des structures de paiement des tournois. Nous sommes heureux de vous confirmer que les choses sont en train de changer. L’Aviation Club de France a, par exemple, décidé de revoir ses payout pour 2012, et se rapproche des formules que nous avions préconisées. Après le WPT Marrakech et d’autres cercles et casinos, c’est une avancée importante dans ce débat, et nous pouvons d’ores

Mais revenons-en à notre année 2012 et à nos objectifs ! À Deauville, notre Team Pro sera renforcée par notre jeune Team Online, qui a été lancée en septembre dernier et qui n’a pas tardé, elle aussi, à se faire remarquer, par ses performances (Clément Beauvois a remporté un side event pendant les WSOP Europe et Émile Petit a terminé à la bulle de la table finale lors du dernier PPT). Des joueurs dotés d’une grande expérience en live, associés à des jeunes qui ont déjà plus que prouvé leur valeur online, nous ne pouvions rêver d’un plus bel attelage ! Tous prendront ensuite fin février (du 26 au 5 mars) la direction de l’Île Maurice pour un nouveau WPT National Series dont le PMU sera le partenaire principal et exclusif. À ce titre, plus de 20 joueurs qualifiés online nous retrouveront pour une grande semaine de poker dans une île paradisiaque. Nous sommes vraiment heureux d’être associés à ce tournoi qui présente le poker sous une autre dimension : famille, amis, soleil, plages, convivialité… C’est aussi de cette façon-là que nous aimons ce jeu, et d’après les premiers chiffres des inscriptions, il semble que ce concept ait déjà séduit beaucoup de joueurs, jeunes et moins jeunes. Le coverage sera bien évidemment à suivre sur Poker 52 et sur le blog PMU, mais nous essaierons aussi dans le prochain numéro, de vous faire revivre ce tournoi vu pas l’un de nos qualifiés. Retour en Europe après l’Île Maurice avec plusieurs WPT et EPT, dont bien sûr la Grande Finale qui retrouvera Monaco cette année et qui sera un temps fort de ce premier semestre, avant de repartir à Vegas en juin pour les WSOP où nous avons tous hâte de retourner pour revivre (en encore mieux) les émotions que nous avions connues en 2011 lors du fameux deep run de notre Pink Boa ! 2012 s’annonce donc passionnante et nous en sommes convaincus, le meilleur est à venir !

POKER 52 // FÉVRIER 2012 // NUMÉRO 25

PK52_N25_COMMUN_1.indd 69

69

19/01/12 19:57


NUMÉRO 25 // FEVRIER 2012 Photos de couverture :

Offre exceptionnelle d’abonnement

Kiosque : © Anne Laymond Casino : DR / Betclic.fr

est édité par Game Prod 14, rue de Berri 75008 PARIS 01 53 89 14 00 contact@poker52.fr www.poker52.fr Directeur de la publication :

Bruno Benveniste 01 53 89 14 08 brunobenveniste@poker52.fr Assistante de direction :

Samantha Delmas samantha@poker52.fr

1 an 12 numéros

RÉDACTION Rédacteur en chef :

Jérôme Schmidt jerome@poker52.fr Rédacteurs : Julien Morello, Antoine Salvi, Elaine Bulteau, Philippe Lemaire, Philippe Aronson, Julien Gaignard, Tommy Mandel Service Diffusion Kiosque :

Boost Media www.boostmedia.pro Denis Rozes denis.rozes@boostmedia.pro Tél. : 06 43 73 16 37 (réservé aux marchands de journaux) Contact Publicité :

Magali Bienvenu 01 53 89 14 03 magali@poker52.fr Ont collaboré à ce numéro :

Isabelle Mercier, Daniel Negreanu, Tony G., Pierre Canali, Elie Payan, Thibaud Guénégou, Basile Yaiche. Fondateur :

Bruno Fitoussi Contact abonnement :

abonnement@poker52.fr PK52_N10_COUV_Kiosque.indd 1

RÉALISATION

www.mayapress.net Directeur artistique :

Sébastien Martorell s.martorell@mayapress.net Secrétaire de rédaction :

Valérie Lapalus Maquettistes :

Jennifer Bouvard, Laetitia Rossi, Cécile Chatelain Photos et illustrations :

Jules Pochy, Neil Stoddart, William Daguanno, XDR

18/10/10 15:45:41

PK52_N12_COUV_Kiosque_3euros.indd 1

PK52_N11_COUV_Kiosque.indd 1

PK52_N14_COUV_Kiosque_6e90.indd 1

16/02/11 18:25:00

17/12/10 12:51:15

PK52_N13_COUV_Kiosque_6e90.indd 1

14/01/11 19:35:20

16/11/10 17:42:43

35 € seulement au lieu de 54 €

Impression :

Imprimerie Clément Rue des Pommiers 30120 Le Vigan 40 000 exemplaires ISSN édition Kiosque : 2106-8356 ISSN édition Gratuite : 2109-1382

Vous pouvez aussi vous abonner directement sur www.poker52.fr

CPPAP : 0212 K 90200

PK52_N25_COMMUN_1.indd 70

19/01/12 19:58


Abonnez-vous à Poker52 et recevez le livre de Matthew O’Brien

« Sous les Néons : vie et mort dans les égoûts de Las Vegas » un document exceptionnel (valeur 20 €)) sur l’envers de Las Vegas, ville du jeu et des pêchés.

Abonnez-vous dès aujourd'hui à retourner avec votre règlement à Game Prod - 14, rue de Berri - 75008 PARIS

Oui !

Nom : ..................................................................................

je m'abonne pour

Prénom : .............................................................................

1 an

Adresse : .............................................................................

à Poker52 soit 12 numéros pour seulement 35 €.

........................................................................................... Code postal : Ville : ...................................................................................

E-mail : ..................................... @ ..................................... Ci-joint mon règlement par : Date et signature : Chèque bancaire ou postal à l’ordre de Game Prod Je désire recevoir une facture acquittée

PK52_N25_COMMUN_1.indd 71

19/01/12 19:58


EXCLUSIVEMENT EN KIOSQUE • RENCONTRE

EN TÊTE À TÊTE AVEC KARA SCOTT par Jérôme Schmidt

P.74

• INTERVIEWS JASON MERCIER

P.78

La cool attitude

SAM TRICKETT

Dominer le Big Game

P.82

• CHRONIQUES THIBAUD GUENEGOU L’importance d’une bonne préparation physique

DANIEL NEGREANU Mes objectifs poker 2012

ANTONY LELLOUCHE

Bienvenue aux Mixed-Games

ELIE PAYAN

Dans la tête d’Elie Payan

BASILE YAÏCHE

Profiter du pot control

P.86 P.90 P.92 P.94 P.96

• STRATÉGIE

EV JETONS, EV DOLLARS par Pedro Canali

P.88

• TECHNIQUE

LE FACTEUR BULLE POUR DIFFÉRENTS TYPES DE SNG par PokerStrategy

PK52_N25_COMMUN_1.indd 72

P.98

19/01/12 19:58


Connectez-vous à thehendonmob/database afin de découvrir dès aujourd’hui nos nouvelles fonctionnalités gratuites.

Si le monde du poker online est dans la tourmente, une chose reste inébranlable : la base de données de The Hendon Mob, la meilleure qui existe pour les médias et les joueurs, amateurs ou pros. Un outil exceptionnel gratuit et accessible à tous.

Quelle est votre réussite ? Où en sont vos adversaires ? Dans le creux de la vague ? Renseignez jusqu’où vous êtes prêts à voyager, et notre nouvel outil de recherche de tournois vous proposera les événements poker incontournables à venir, carte à la clé. Et si vous ne voulez jouer qu’en Omaha, pas de souci, nous pouvons filtrer les résultats à l’envi.

En 2004, lors de son lancement, The Hendon Mob disposait d’une base de données de 20 000 joueurs. En 2011, nous sommes arrivés à quasiment 200 000 joueurs, et nous proposons chaque mois de nouveaux outils, comme des graphiques afin de comparer jusqu’à 10 joueurs qui ont joué ensemble dans les années et les tournois passés.

PK52_N25_COMMUN_2.indd 105

19/01/12 18:11


CLASSEMENT FRANÇAIS

CLASSEMENT DES JOUEURS PAR GAINS

DU 01/01/2012 AU 15/01/2012 L’année ne fait que commencer et, à part le WPT Dublin et le PCA Bahamas, peu de grandes compétitions ont eu lieu avant la mi-janvier. Après les EFOP, l’EPT Deauville et les WPT européens (Venise, Vienne), tous les classements devraient être bouleversés et indiquer des tendances fortes. L’an dernier, à Deauville, un inconnu du nom de Lucien Cohen remportait le tournoi, ce qui lui a permis de rester dans le Top 5 tout au long de l’année…

Steven Moreau

Aubin Cazals

Classement

Joueur

1

Aubin Cazals

2

Gains (en $)

Arnaud Mattern

Classement

Joueur

Gains (en $)

45 511

16

Jean Bertrand

13 718

Steven Moreau

40 466

17

Sébastien Beaulaton

13 523

3

Arnaud Mattern

34 000

17

Alexandre Coussy

13 523

4

Eric Verger

32 703

19

Nicolas Dieu

13 479

5

Yvan Charruau

23 861

20

David Abbas

13 003

6

David Assouline

20 000

21

Benjamin Kessas

12 258

7

Yoni Houri

17 229

22

Thierry Chabrand

11 898

8

Julien Ferey

16 690

22

Davy Lay

11 898

9

Ludovic Lacay

16 250

22

Patrick Guintrand

11 898

10

Christophe Pereira

15 539

22

Rafik Kissou

11 898

11

Christophe Benzimra

15 330

22

Donato Sparavilla

11 898

12

Tarik Bouabdellah

14 758

22

Alexandre Correia

11 898

13

Christopher Jetten

14 620

22

Julien Gouhier

11 898

14

Mahdi Amichi

14 303

22

Abdelhak Benaissa

11 898

15

Brian Benhamou

14 238

22

Olivier Borie

11 898

106 NUMÉRO 25 // FÉVRIER 2012 // POKER 52

PK52_N25_COMMUN_2.indd 106

19/01/12 18:11


Classement

Joueur

Gains (en $)

Classement

Joueur

Gains (en $)

22

Jean Michelet

11 898

66

Johnny Martin

2 682

22

Cyril Huguenin

11 898

67

Elsa Bargiarelli

2 614

33

Rémi Marras

11 079

68

Nassima Ouberdous

2 608

34

Stephan Fajg

11 053

69

Jean-Jacques Mars

2 607

34

Anthony Giangrasso

11 053

70

Mohamed Cheikh

2 601

34

Benjamin Chevalier

11 053

71

Karim Lehoussine

2 569

34

Jean Dominique

11 053

72

Gilbert Diaz

2 340

34

Christian Bricout

11 053

73

Elie Zabal

2 308

34

Gaël Mans

11 053

74

Jad Khaddage

2 200

34

Stéphane Francois

11 053

75

Mustapha Haddad

2 093

34

Isabel Baltazar

11 053

76

Cyril Fauquet

1 950

42

Hocine Noudari

10 992

77

El Welly

1 920

43

François-Charles Scapula

9 102

78

Marine Labernardie

1 915

44

Maxence Dupont

9 000

79

Angelo Besnainou

1 836

45

Jonathan Khalifa

8 920

80

Pierre Marques

1 795

46

Carlos Lopes

8 387

81

Francis Agusti

1 599

47

Franck Boyer

8 192

82

Bertrand Berard

1 532

48

Moise Attal

8 071

83

Guillaume Lebossé

1 500

49

Gang Wang

7 789

83

Anthony Monestes

1 500

50

Jean Traval

6 385

83

Philippe Lucas

1 500

51

Thibault Hetroit

6 306

83

Sami Ahmed

1 500

52

Mohamed El Bakkouri

5 496

87

Patrice Laval

1 435

53

Mehdi Senoussi

5 240

88

Yves Bueno

1 300

54

Harry Loria

5 201

89

Alex Milgrom

1 290

55

Christophe Dartagnan

5 108

90

Hocine Eldjoudi

1 256

56

Yasmine Ballal

5 005

91

Reine Ganansia

1 122

57

Charles Barsaco

4 200

92

Guy Halimi

1 103

58

Christian Caillat

4 086

93

Kevin Far

1 042

59

Miguel Use

3 710

94

Tony Marmolle

910

60

Darko Stojanovic

3 666

95

Eric Lopez

894

61

Kalil Rahal

3 453

96

Dominique Chauliac

830

62

Grégory Caubet

3 320

97

Manuel Mandez

780

63

Abderrahmane Laidouni

3 251

98

Mohamed Fawaz

775

64

Mathieu Vizioz

3 147

98

Thierry Bourru

775

65

Richard Bouette

2 697

100

Isabelle Cohen

746

POKER 52 // FÉVRIER 2012 // NUMÉRO 25

PK52_N25_COMMUN_2.indd 107

107

19/01/12 18:11


TOP 100

ALL TIME MONEY LIST - FRANCE Classement

Joueur

1

Bertrand Grospellier

3

Antoine Saout

2 4 5

6

13

53

Mesbah Guerfi

54

Antony Lellouche

2 523 540

56

2 416 651

58

Roger Hairabedian

Alain Roy

12

Nicolas Cardyn

3 589 802

Bruno Fitoussi

Arnaud Mattern

3 863 435 3 295 258

2 476 629

2 182 471

57

59

60

1 739 346

62

1 981 456

Pascal Perrault

1 724 714

Paul Testud

55

2 138 725

Ludovic Lacay

61

63

14

Nicolas Levi

1 692 705

64

16

Antonin Teisseire

1 494 645

66

15

17

Jan Boubli

Lucien Cohen

18

Adrien Allain

20

Hugo Lemaire

19 21

22

Raphaël Kroll

Thomas Bichon

1 539 199

1 402 345 1 318 497

1 213 287

1 148 147

1 093 907

65 67

68

69 70 71

Patrick Bueno

1 069 304

72

24

Patrick Bruel

1 013 686

74

26

Angelo Besnainou

992 637

76

23

25 27

28

29

30

Cédric Rossi

1 055 807

Jérôme Zerbib

1 009 224

Rémy Biechel

992 386

Christophe Savary

947 459

Tristan Clémençon

980 312

73

75

84

36

Michel Abecassis

812 257

86

738 752

88

843 108

37

Eli Marciano

782 241

39

David Tavernier

709 686

Benjamin Pollak

662 754

38

40 41

42 43

Herve Costa

Antoine Amourette Xavier Detournel Antoine Arnault

83

85

92 93

Jean-Philippe Rohr

618 457

96

48

Claude Cohen

608 137

98

50

Bruno Launais

Eric Larcheveque

108 NUMÉRO 25 // FÉVRIER 2012 // POKER 52

PK52_N25_COMMUN_2.indd 108

596 274

587 309

Jean-Bernard Bot David Miara Eric Koskas

Haim Kakoun

Coco Tigroudja

453 047

450 931

438 050

436 830

433 127

432 761

427 223

Rachid Rami

426 509

Nicolas Dervaux

414 900

Jean-Pierre Gleize

426 176

Chuc Hoang

Youcef Benzerfa Emmanuel Sebag

408 521

404 991 386 283

384 417

Cyril André

381 844

Francois Balmigere

369 521

Phillipe Barouk Elie Payan

Julien Claudepierre

377 347

365 849

362 696

344 223

46

49

Stéphane Albertini

Jean-Jacques Mars

651 414

613 027

David Jaoui

460 558

91

94

Stéphane Bazin

460 420

345 963

629 430

47

Nicolas Babel

Suat Uyanik

90

623 632

466 380

Manuel Bevand

89

Michel Leibgorin Gilles Haddad

Franck Pepe

Jean-Yves Chicheportiche

44 45

477 798

468 182

87

700 645

645 742

Robert Cohen

483 618

Michel Janvier

858 565

Christophe Benzimra

Stéphane Benadiba

81

Arnaud Esquevin

35

Yorane Kerignard

491 397

487 997

388 386

34

874 142

Vikash Dhorasoo

515 480

Ronan Collet

78

82

Marc Inizan

Mickael Sebban

529 038

79

874 890

33

Philippe Narboni

555 838

544 081

408 083

Eric Qu

32

Jean Thorel

566 230

Gabriel Nassif

77

80

877 199

Anthony Roux

585 990

408 548

909 769

Guillaume Darcourt

Pierre Canali

Gains (en $)

Phillipe Rouas

Eric Haïk

31

Joueur

51

Fabrice Soulier

9

11

Classement 52

Jean-Paul Pierre Pasqualini

10

8 646 603 6 189 182

David Benyamine

7

8

Gains (en $)

95 97

99

100

Paul Pires-Trigo

Alexandre Brivot

357 462 347 783

345 501

Valentin Messina

343 829

Ilan Rouah

339 470

Thibaut Durand

334 659

Brice Cournut

Thierry Cazals Rémi Marrale Guy Sitbon

Jonathan Layani Basile Yaïche

340 757

335 531

333 683

332 127

331 027

324 580

Découvrez les 1 000 premiers du classement chaque jour sur www.poker52.fr

19/01/12 18:11


CLASSEMENT INTERNATIONAL

CLASSEMENT DES JOUEURS PAR GAINS

DU 01/01/2012 AU 15/01/2012

John Dibella

Classement 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 33 35 36 37 38 39 40 41 42 42 44 45 45 47 48 49 50

Joueur

John Dibella Kyle Julius Viktor Blom Jonathan Duhamel Leonid Bilokur Daniel Shak Faraz Jaka Xuan Liu Galen Hall Mark Drover Isaac Haxton Anthony Gregg Dave Shallow Jason Koon David Bernstein Daniel Negreanu Michael Telker Andrew Chen Shawn Buchanan Nicolas Fierro Stefan Huber Govert Metaal Joe Cada Kassem Deeb Kunimaro Kojo Ruben Visser Charles Chattha Edward Kim Randy Lew Thomas Gabriel Joseph Mckeehen Alexandru Masek Lee Goldman Martin Jacobson Ronan Gilligan Andrew Wan Adam Coviensky Jonathan Turner Scott Seiver Hans Winzeler Stevie Tripp Mike Gorodinsky Georgios Kapalas Noah Schwartz Danny Shiff Phil D'Auteuil Nick Yunis Jason Mercier Terje Augdal Ty Spikes

Kyle Julius

Gains (en $)

1 775 000 1 500 000 1 254 400 1 205 970 1 134 930 846 700 755 000 600 000 502 900 468 000 416 720 364 000 289 032 271 950 260 000 250 900 238 210 227 344 219 860 217 560 187 936 181 300 175 550 171 810 157 810 156 400 144 502 134 100 126 280 124 210 119 910 107 810 101 000 101 000 96 340 95 815 95 220 93 130 92 020 90 000 86 820 86 350 86 350 85 250 85 000 85 000 82 500 80 460 79 770 77 570

Viktor Blom

Classement 51 52 53 54 55 55 57 57 59 60 61 62 63 64 65 66 67 67 69 69 71 72 73 74 75 76 77 78 78 78 78 78 78 84 85 86 87 88 89 89 91 92 92 92 92 92 92 98 99 100

Joueur

Anatoly Gurtovy Erik Cajelais David Rheem Scott Williams Elijah Berg Matt Marafioti Alexander Fitzgerald Nikolaos Alafogiannis Patrik Vestlin Corey Burbick Leonid Vichman Daniel Schmieding Yulius Sepman Justin Gardenhire Henrique Riggenbach Muller Andre Moreira Elio Fox Bill Perkins David Granados Sam Greenwood David Singontiko Keven Stammen Konstantin Buecherl Frank Flanagan James McCrink Tommie Janssen Erik Van Leer Daniel Chevalier Alexander Venovski David Peters Maksim Semisoshenko Charles Furey Byron Kaverman Reggi Trotter Steve Watts Chad Pease Huy Quach Josh Palmer Luca Pagano Jan Heitmann Dmitry Gromov Andrei Folescu Lawrence Greenberg Warren Strong William Luciano Roberto Rivera Barry Greenstein Pius Heinz Shannon Shorr Aubin Cazals

Gains (en $)

75 950 75 520 75 000 74 535 72 520 72 520 70 000 70 000 68 396 66 140 65 270 64 600 64 250 62 709 61 705 59 410 58 020 58 020 58 000 58 000 57 505 57 470 56 830 56 015 54 850 53 100 52 980 52 000 52 000 52 000 52 000 52 000 52 000 51 928 51 063 50 230 49 463 47 370 47 000 47 000 46 020 46 000 46 000 46 000 46 000 46 000 46 000 45 980 45 910 45 511

POKER 52 // FÉVRIER 2012 // NUMÉRO 25

PK52_N25_COMMUN_2.indd 109

109

19/01/12 18:11


TOP 100

ALL TIME MONEY LIST - MONDE Classement 1

2 3

Joueur Erik Seidel

Daniel Negreanu

Phil Ivey

Gains (en $) 16 885 167

Classement

David Rheem

53

Hoyt Corkins

14 901 459

52

13 859 944

Joueur

51

5 763 205

Martin Staszko

5 528 276

Phil Hellmuth

13 098 447

54

6

Michael Mizrachi

12 083 661

56

8

Scotty Nguyen

11 424 602

58

John Anthony Cernuto

11 224 125

60

Daniel Alaei

7

9

Jamie Gold

John Juanda

Joe Hachem

12 242 748

11 817 382

11 339 302

55

57

59

10

Allen Cunningham

12

Jonathan Duhamel

10 809 913

62

14

Men Nguyen

10 378 996

64

Gus Hansen

9 386 494

66

Pius Heinz

8 876 067

68

11

13

15

16

Peter Eastgate

Carlos Mortensen T.J. Cloutier

17

Joe Cada

19

Bertrand Grospellier

18

20 21

22 23

24 25

26 27

28

29

Johnny Chan

Erick Lindgren

9 898 473 8 891 572

8 646 603

8 545 593

8 457 543

63

65 67

69 70

74

8 084 028

76

7 823 572

78

Justin Cuong Van Tran Mike Matusow Kassem Deeb Paul Wasicka

32

John Racener

8 269 824

7 828 911 7 811 284

75 77

79

7 667 831

80

7 318 156

82

7 258 542

84

Barry Greenstein

7 599 643

David Chiu

7 267 028

34

Huck Seed

36

Greg Raymer

7 017 022

38

Ivan Demidov

6 763 309

Alan Goehring Darvin Moon

Dennis Phillips

81

83

5 571 833

5 419 554

5 409 942 5 330 556

5 232 570 5 211 389 5 193 314

5 186 240 5 122 510

Chris Bjorin

5 094 404

Dewey Tomko

4 960 806

Scott Clements Saguhyon Cheong Tuan Lam

4 979 957

4 852 636 4 851 424

Nick Schulman

4 850 501

Vanessa Selbst

4 740 248

Tuan Bui Le

4 733 106

Jeff Lisandro

Antonio Esfandiari

8 281 926

David Williams

Roland de Wolfe

73

Chris Ferguson

8 313 517

Hasan Habib

Jonathan Little

72

David Pham

Bon Phan

71

8 382 996

Jason Mercier

33

10 804 701

61

Jerry Yang

30 31

10 918 443

5 785 297

Gavin Smith

4 5

Gains (en $)

Shawn Buchanan

4 785 971

4 737 435

4 685 823

4 678 970

Gavin Griffin

4 630 079

Surinder Sunar

4 569 126

Steven Dannenmann Andy Bloch

Nenad Medic

Barry Shulman

Antanas Guoga Andy Black

Ylon Schwartz

4 596 052 4 551 673

4 532 598

4 457 549

4 448 990 4 380 253 4 357 148

Layne Flack

4 335 006

86

Yevgeniy Timoshenko

4 293 868

88

Scott Seiver

6 586 357

90

Joe Bartholdi

6 304 098

92

6 189 182

94

Ted Forrest

6 053 905

96

48

Dave Ulliott

6 006 899

98

50

Kathy Liebert

35 37

39

Eugene Katchalov Mike Binger

Dan Harrington

40

Ben Lamb

42

Sam Trickett

41

43

44 45

46 47

49

Howard Lederer Nam Le

David Benyamine

Doyle Brunson

Josh Arieh

Humberto Brenes

110 NUMÉRO 25 // FÉVRIER 2012 // POKER 52

PK52_N25_COMMUN_2.indd 110

7 027 213

6 942 511

6 612 202

6 462 745

6 243 507 6 103 711

6 022 183

5 942 007 5 821 215

85 87

89 91

93

95 97

99

100

Vivek Rajkumar Hieu Ngoc Ma

4 315 714

4 284 225 4 272 749

Annie Duke

4 270 549

Vitaly Lunkin

4 254 916

4 255 022

Scott Montgomery

4 246 266

Mike Sexton

4 206 181

Robert Mizrachi Sorel Mizzi

John Bonetti

David Singer

Lee Watkinson

Shannon Shorr

Matthew Glantz

4 238 030

4 192 211

4 188 332 4 152 674

4 135 227

4 087 150

4 052 946

Découvrez les 1 000 premiers du classement chaque jour sur www.poker52.fr

19/01/12 18:11


> 1 DVD au choix au prix de 7,90 € > 2 DVD au choix au prix de 12,90 € > 3 DVD au choix au prix de 16,90 € > INTÉGRALE 9 DVD, plus de 25 heures de poker au prix exceptionnel de 39 €

Commandez vos DVD dès aujourd'hui à retourner avec votre règlement à Game Prod - 14, rue de Berri - 75008 PARIS

Oui !

Nom : ..................................................................................

Je commande :

1 DVD au choix au prix de 7,90 €

3 DVD AU CHOIX AU PRIX DE 16,90 €

2 DVD AU CHOIX AU PRIX DE 12,90 €

L’INTÉGRALE 9 DVD AU PRIX DE 39 €

Prénom : ............................................................................. Adresse : ............................................................................ ............................................................................................ Code postal :

FPS Divonne-les-Bains

EPT San Remo

Ville : ...................................................................................

FPS Lyon

EPT Monte-Carlo

E-mail : ..................................... @ .....................................

FPS Paris - Grande finale et High Roller

EPT Dortmund

EPT Barcelone

EPT PokerStars Carribean Adventure

EPT Kiev

L’intégrale 9 DVD

Ci-joint mon règlement par : Frais de port offerts

PK52_N25_COMMUN_2.indd 111

Date et signature :

Chèque bancaire ou postal à l’ordre de Game Prod

Je désire recevoir une facture acquittée

19/01/12 18:12


PK52_N25_COMMUN_2.indd 112

19/01/12 18:12


PK52_N25_COMMUN_2.indd 113

19/01/12 18:12


AGENDA DES TOURNOIS FÉVRIER

17-19 février

3 mars

Wynn Classic

17-19 février

Winamax Poker Tour étapes live Orléans, Amiens, Montpellier, Pau

22 janvier-15 février 31 janvier-6 février EPT Deauville 1-7 février

Asian Series Cebu (APT) 2-5 février

CPN Lloret del Mar 2-5 février

GSOP Live Salzburg 3-5 février

Spielbank Schenefeld 3-13 février

WSOP Circuit : Tunica 4 février

Winamax Poker Tour étapes live Strasbourg, Clermont-Ferrand, Toulouse 4-5 février

France Poker Series Deauville 4-5 février

US Ladies Poker Championship (LIPS) 6-11 février

WPT Venice 7-12 février

European Deepstack Poker Championship, Dublin 9-14 février

EPIC Poker League Palms Las Vegas 10-12 février

Partouche Poker Deepstack Lyon 11 février

Winamax Poker Tour étapes live Lorient, Reims, St Etienne, La Rochelle 11-12 février

Mazagan Poker Millions 12 février

Winamax Poker Tour étape live St-Etienne 13-14 février

Epic Poker League Championship Palms, Las Vegas 15-16 février

Marrakech Poker Open 16-19 février

Unibet Open Poker Prague 16-20 février

UKIPT Galway 16-27 février

WSOP Circuit Palm Beach Kennel Club

Betfair Poker Live London Fox Poker Club Londres

4 mars

Le dernier Samourai Casino Barrière de Toulouse

4-11 mars

18 février

18 février

Winamax Poker Tour étapes live Caen, Besançon, Toulon 18-26 février

Macau Poker Cup 19 février

Winamax Poker Tour étapes live Caen, Toulon 19-21 février

Deespstack Extravaganza The Palazzo Las Vegas

Winamax Poker Tour étapes live Amiens, Montpellier Lemurian Poker Tour Madagascar 4-11 mars WPPT Gold Coast Jupiters Hotel, Casino Australie 5-9 mars WPT Bay 101 Shooting Star 7-11 mars Mega Poker Series Nottingham 7-11 mars Mega Poker Series Nottingham

20-25 février

8 au 11 mars

20-25 février

9-11 mars

EPT Copenhague Land Sea Poker Tour Portugal 21-26 février

WSOP Circuit Vanderbijlpark 24-26 février

Sat Partouche Poker Tour Aix-en-Provence 24-27 février

Super Poker Event Dublin 24-29 février

WPT L.A Poker Classic 25 février

Winamax Poker Tour étapes live Le Mans, Auxerre, Lyon, Bordeaux

APPT Seoul BPT Bordeaux 9-18 mars Paris Open of Poker, Aviation Club de France, Paris 10 mars Sky Poker Tour Brighton 12-17 mars EPT Madrid 14-18 mars DSO Cannes 22-25 mars FPS Evian

25-26 février

23 mars-2 avril

26 février

26-31 mars

Super Poker Events – Dublin

Delta Gold Poker Classi5

Winamax Poker Tour étapes live Lyon, Bordeaux

WPT Vienne

27 février-3 mars

PokerFest Bucharest 2012 29 février

WPT National Ile Maurice Casino Ti Vegas 29 février-4 mars

26-31 mars EPT Campione 30 mars-1er avril BPT Ribeauvillé 26-31 mars WPT Vienne

WPT National Serie Ile Maurice

29 mars-1er avril

MARS

30 mars-1er avril

1 -11 mars er

2012 World Poker Challenge 1er-5 mars

Italian Poker Tour Nova Gorcia

Genting Poker Series Londres BPT Ribeauvillé 30 mars-1er avril Partouche Poker Deepstack St Amand les Eaux

114 NUMÉRO 25 // FÉVRIER 2012 // POKER 52

PK52_N25_COMMUN_2.indd 114

19/01/12 18:12


TOURNOIS RÉGULIERS CERCLES DE JEUX PARISIENS Aviation Club de France

Cercle Cadet

Tournoi de l’après-midi à 14h00 • Lundi

• Lundi : 14h30 - 50 € Freezeout - Texas Hold’em No Limit 21h00 - 80 € Knock-out (Bounty 40 €) Texas Hold’em No Limit

• Mardi et mercredi

• Mardi : 14h30 - 50 € Freezeout - Texas Hold’em No Limit 21h00 - 50 € Rebuy + Add-on Double - Texas Hold’em No Limit

Texas Hold’Em - No Limit - 50 € - Sans recave Super-Satellite pour le mercredi soir Texas Hold’Em - No Limit - 50 € Recaves 1h + 1 Add-on

• Jeudi

Super-Satellite pour le 1 000 Mensuel Texas Hold’Em No Limit - 50 € Recaves 1h + 1 Add-on

• Vendredi

Texas Hold’Em - No Limit - 100 € - Sans recave

• Mercredi : 14h30 - 50 € Freezeout - Texas Hold’em No Limit 21h00 - 100 € Freezeout - Omaha Pot Limit • Jeudi : 14h30 - 50 € Freezeout - Texas Hold’em No Limit 21h00 - 100 € Freezeout Texas Hold’em No Limit • Vendredi : 14h30- 50 € Freezeout - Texas Hold’em No Limit 21h00 - 100 € Freezeout Hold’em No Limit Omaha 1 tour sur 2

• Samedi

• Samedi : 14h30 - 50 € Freezeout - Texas Hold’em No Limit 21h00 - 200 € Freezeout Texas Hold’em No Limit

• Dimanche

• Dimanche : 14h30 - 50 € Freezeout - Texas Hold’em No Limit 21h00 - 50 € Knock-out (Bounty 45 €) - Texas Hold’em No Limit

Texas Hold’Em - No Limit - 150 € - Sans recave Deepstack

Texas Hold’Em - No Limit - 200 € - Sans recave Tournoi de l’après-midi à partir de 14h30 • Samedi

Satellite - Single Table - pour le samedi soir Texas Hold’Em No Limit - 80 € - Sans recave

Tournoi du soir à 20h00 • Lundi

SATELLITE pour le WPT POP du 17/24 MARS 2012

• Mardi

Knock-out - Bounty 50 € Texas Hold’Em No Limit - 200 €

Sans recave • Mercredi

Texas Hold’Em - No Limit - 500 € Sans recave

• Jeudi *

Short-Handed

Texas Hold’Em No Limit - 250 € Sans recave

Cercle Clichy-Montmartre • Mardi à 20h30 75 € Bounty (3 500 jetons, rounds 20 min) Début des inscriptions 19h • Mercredi à 20h30 100 € Freezeout (6 000 jetons, rounds 25 min) Début des inscriptions 19h • Jeudi, vendredi, samedi et dimanche à 15h30 50 € Freezeout (3 500 jetons, rounds 20 min) Début des inscriptions 15h • Vendredi à 21h 150 € DeepStack (10 000 jetons, rounds 30 min) Début des inscriptions 19h

Cercle Gaillon

Re-entry

• Lundi à 19h30 Double Impact Deepstack THNL 300 € Freezeout * En plus du prizepool les 3 ou 4 premiers de chaque tournoi seront qualifiés pour la super finale du 21 mai 2012 (freeroll)

Texas Hold’Em - No Limit - 300 €

• Jeudi à 18h30 Double Chance - THNL 120 € Freezeout

• Vendredi

Texas Hold’Em - No Limit CRAZY FRIDAY Inscriptions illimitées - 100 €

• Samedi

Sans recave • Dimanche

SATELLITE pour le WPT POP

du 17/24 MARS 2012 - 100 € 1 seule Recave ou Add-on

• Vendredi à 16h – Triple Chance THNL - 90/120/150 € Freezeout • Dimanche à 17h Lucky Sunday - THNL 200 € Freezeout

POKER 52 // FÉVRIER 2012 // NUMÉRO 25

PK52_N25_COMMUN_2.indd 115

115

19/01/12 18:12


TOURNOIS RÉGULIERS ONLINE

ACFPoker.fr BarrierePoker.fr BetClic.fr Bwin Chilipoker.fr EverestPoker.fr joa-online.com LuckyJeux MyPok.fr Partouche.fr PartyPoker.fr PKR.fr Poker.PMU.fr PokerStars.fr

PokerXtrem.fr Sajoo.fr Unibet

Nom

Garanties

Buy-in

Jours

Heure

Destination ACF 250 Destination ACF 500 Destination ACF 300 Classic 100 € SH Classic 50 € Deepstack Classic 100 € Crazy Night

25+2 € 50+5 € 10+1 € 91+9 € 45+5 € 100 € 20+2 €

Mercredi Mardi Vendredi Jeudi Dimanche Dim-Lun Quotidien

21h30 21h30 21h30 21h00 18h00 21h00 00h00

134+10 €

Samedi

20h00

134+10 € 100+9 € 50 € 20 € 100 € 150 € 10 € 10 € 50 € 40+3 € 109 € 20+2 € 10 € 50 € 200+15 € 100+9 € 18+2 € 9+1 € 10 € 25 € 5€ 94+6 € 94+6 € 94+6 € 282+18 € 200+15 € 55 € 100+9 € 10 € 100 € 215 € 109 € 55 € 22 € 50 € 30 € 10 € 100 € 10 € 3,3 € 11 € 30 € Freeroll 11 € 150 € 150 € 50 € 150 € 20 € 5€

Dimanche Dimanche Dim-Mar-Mer-Je Dimanche Dimanche Lundi Mercredi Vendredi Dimanche Dimanche Dimanche Dimanche Vendredi Dimanche Dimanche 1 Dimanche 2, 3, 4, 5 Lundi Jeudi Mercredi Mardi Vendredi Lundi Mardi Samedi Dimanche Dimanche 1 Quotidien Dimanche Mercredi Dimanche 5 Dimanche 1 Dimanche 2, 3, 4, 5 Quotidien Lundi Dimanche Quotidien Lundi Dimanche Dimanche Quotidien Mar-Mer-Je-Ve-Sa Lundi Dimanche Dimanche Dimanche Lundi Mar-Mer-Je-Di Lundi Dimanche Quotidien

22h00 20h00 21h00 18h00 20h00 21h00 21h00 21h00 21h00 21h00 20h00 19h00 21h00 21h00 21h00 21h00 20h30 20h30 20h30 20h30 20h30 20h30 20h30 20h30 20h30 21h00 21h00 21h00 18h45 18h00 21h00 21h00 21h00 21h00 20h00 22h00 20h00 22h00 18h00 18h30 20h30 20h30 20h15 20h30 19h30 21h00 21h00 21h00 18h00 20h15

300 €

Quotidien

21h30

100 €

Vendredi et Samedi

21h00

10 €

Dimanche

20h30

150 €

Dimanche

21h00

Super Lundi

2 tickets 250 € garantis 2 tickets 500 € garantis 2 tickets 300 € garantis 10 000 € 20 000 € 10 000 € 1 000 € Tickets 1 600 € pour un tournoi live au choix 10 000 € 66 000 € 10 000 € 10 000 € 15 000 € 40 000 € 2 000 € 2 500 € 10 000 € 10 000 € 66 000 € 6 000 € 2 500 € 5 000 € 100 000 € 25 000 € 1 000 € 500 € 1 000 € 2 500 € 500 € 10 000 € 10 000 € 10 000 € 20 000 € 100 000 € 10 000 € 50 000 € 1 000 € 10 000 € 100 000 € 25 000 € 10 000 € 20 000 € 200 000 € 15 000 € 35 000 € 40 000 € 50 000 € 300 € 1 000 € 15 000 € 1 000 € 3 000 € 5 000 € 50 000 € 10 000 € 40 000 € 10 000 € 2 500 € 25 000 € le lundi, 20 000 € en semaine et 50 000 € le dimanche 25 000 € 50 000 € garantis + lot d'exception 100 000 € De 20 000 € à 25 000 € garantis le dimanche 50 000 €

100K Garantis

100 000 €

Saturday Side Event Le King Step Big Prime Super 9 Dimanche Deepstack Sunday Poker Hero Super Lundi 2K Garantis 2 500 Garantis 10K Garantis Double Reshot Le Big Prime Six Series Tournoi hebdomadaire Tournoi hebdomadaire 100K Garantis La Ferveur du Dimanche PLO LTD du programme PLO PLO LTD du programme PLO TNL LTD du new progra m TNL TNL LTD du new program TNL TNL LTD du new program TNL Lundi c'est permis Garanti mon Mardi Nuit Blanche L'Enfer du Dimanche 100K Garantis 10K Garantis La Ferveur du Dimanche Open Bounty Les Masters 100K Garantis 25K Garantis 10K Garantis 20K Garantis Sunday Special Need for Speed Monday French Kiss Night On Stars Le Classico Deepstack Double Chance (R/A) 15K Garantis Rake Race Freeroll Double Chance (R/A) Super Omaha Super Lundi Super 9 Super Lundi Dimanche Deepstack Formule 5000 High Roller

Winamax.fr

Le Galactic Sunday Surprise Le Main Event L'Afterwork

Winga WPT.fr

avec

20 €

Quotidien

20h15

150 €

Lundi

21h00

200+15 €

Dimanche 1

21h00

116 NUMÉRO 25 // FÉVRIER 2012 // POKER 52

PK52_N25_COMMUN_2.indd 116

19/01/12 18:12


avec Événements

ACFPoker.fr

BarrierePoker.fr

BetClic.fr

Bwin

ÉVÉNEMENTS ONLINE

Garanties

Buy-in

Jours

Heure

Destination Club Poker Mini Series

2 pacakages 250 € garantis

25+3 €

06/02/2012

20h30

Destination Club Poker Mini Series

2 pacakages 250 € garantis

25+3 €

13/02/2012

20h30

Rendez-vous des High Rollers PLO

Table finale filmée

235+15 €

06/02/2012

21h30

Rendez-vous des High Rollers NLHE

Table finale filmée

475+25 €

06/02/2012

21h30

Sat. ACF Poker Tour

1 pacakage 750 € garanti

75+5 €

Dimanche à partir du 12/02

21h30

Destination ACF Soirée Prestige

2 tickets garantis

Freeroll

05/02/2012

21h30

Sat. Super Sat. Cannes 1000 €

tickets pour le Super Sat. Cannes du 18 et 19/02/12

185+15

Dimanche 1

20h00

Super Sat. BPT Bordeaux

tickets pour le BPT Bordeaux

185+15

Dimanche du 12 au 26/02

20h00

Super Sat. WSOP

tickets Main Event WSOP 2012

700+50

Lundi 1

20h00

Lun-Mar-Mer-JeVen-Sam

18h00

Freeroll OMPT

1 siège Finale OMPT Etape 3 garanti

Freeroll

Sat. Finale OMPT Etape 3

1 siège Finale OMPT Etape 3 garanti

10 BCP

Sat. Finale OMPT Etape 3

2 sièges Finale OMPT Etape 3 garantis

0,5+0,1 €

Sat. Finale OMPT Etape 3

2 sièges Finale OMPT Etape 3 garantis

0,5+0,1 €

Sat. Finale OMPT Etape 3

4 sièges Finale OMPT Etape 3 garantis

1,35+0,15 €

Sat. Finale OMPT Etape 3

4 sièges Finale OMPT Etape 3 garantis

1,35+0,15 €

22h00

Finale OMPT Etape 3

7 à 8 joueurs qualifiés pour l'étape live au Cercle Cadet à Paris

Lun-Mar-Mer-JeVen-Sam

12+1 €

05,12 et 19/02/12

20h00

45 €

Mar-Je jusqu'au 05/02

20h00

Finale Super Poker Event

2 packages 800 € pour le Super Poker Event Dublin

Lun-Mar-Mer-JeVen-Sam

Lun-Mar-Mer-JeVen-Sam Lun-Mar-Mer-JeVen-Sam

Lun-Mar-Mer-JeVen-Sam

18h00 19h00 20h00 21h00

Finale Super Poker Event

45 €

Chilipoker.fr

2 packages 800 € pour le Super Poker Event Dublin

DSO à la carte

3 tickets garantis

10+1 €

Mardi

21h00

MyPok.fr

Suprême MTM

500 €

250 €

05/02/2012

21h00

Super Sat. Marrakech

3 packages garantis

100 €

05/02/2012

21h00 21h00 21h00

Partouche.fr

Poker.PMU.fr PokerXtrem.fr

Unibet

Winamax.fr

Dimanche jusqu'au 05/02

18h00

Super Sat. Access 4

10 tickets garantis 12 500 €

90+10 €

01,05,08 et 29/02/2012

Super Sat. Access 4

20 tickets garantis 25 000 €

90+10 €

12,15,19 et 22/02/2012

Deep Sat. Step 3

5 tickets garantis 2 500 €

47+3 €

Lundi et Jeudi

22h00

Le Spécial

30 000 €

45 €

24/02/2012

20h00

Dimanche Deep

5 000 €

22 €

Dimanche

15h30

Bounty St Valentin avec Malika Menard

2 200 €

Freeroll

15/02/2012

20h30

Sat. WPT Vienne

7 packages 5 200 € garantis

À partir de 0 €

Quotidien

-

Bubble Up

500 € garantis / prime de 50 €

10 €

Jeudi

21h00

Freestyle Unibet Open Paris

25 tickets Unibet Open Paris Step 1

Freeroll

Quotidien

19h 20h30

Unibet Open Paris Step 1

1 ticket Unibet Open Paris Step 2 garanti

1,8+0,2 €

Quotidien

20h45

Unibet Open Paris Step 2

1 ticket Unibet Open Paris Step 3 garanti

9+1 €

Tous les 2 jours

21h00

Unibet Open Paris Step 3

1 ticket Unibet Open Paris Qualifier fin février garanti

90+10 €

Dimanche

21h00

Challenge Strike 500 Sit&Go

2 000 € minimum

0,5 €,1 € ou 5€

Du 04 au 18/02/2012

-

Cash Game Race

Packages Unibet Open Paris

Du 19/02 au 04/03/2012

-

NL4 à NL1000

Le Main Event (sur 2 jours)

200 000 €

150 €

Dimanche 1

21h00

Sat. Grand Tournoi

2 tickets 1000 € pour le Grand Tournoi

100 €

Dimanche

18h15

Le Grand Tournoi (sur 2 jours)

70 000 €

1 000 €

Dimanche 1

21h15

Retrouvez tous les détails et les structures de ces tournois dans l’application Poker Finder : http://ipokerfinder.fr/

POKER 52 // FÉVRIER 2012 // NUMÉRO 25

PK52_N25_COMMUN_2.indd 117

117

19/01/12 18:12


OÙ TROUVER NOTRE ÉDITION CASINO GRATUITE ? ÉTABLISSEMENTS FRANÇAIS

Casino de Saint-QuayPortrieux

Parc du Casino 03310 Neris-les-Bains

Casino de Perros-Guirec

Casino de Neris-les-Bains

6, boulevard Général-de-Gaulle 22410 Saint-Quay-Portrieux

Casino de Briançon

Plage de Trestraou 22700 Perros-Guirec

Casino Ruhl

2, avenue Carnot 25000 Besançon

Sofitel Royal Casino

Port du Bloscon – BP 81 29682 Roscoff

Casino Les Princes

Corniche de la Plage 29950 Benodet

Casino Le Croisette

3, avenue du Centurion 30240 Le-Grau-du-Roi

7, avenue Maurice Petsche 05100 Briançon 1, promenade des Anglais 06000 Nice 605, av. du Général-de-Gaulle 06210 Mandelieu La Napoule 50, boulevard de la Croisette 06400 Cannes 1, Espace Lucien-Barrière – BP 284 06414 Cannes Cedex

Casino de Menton

2, bis avenue Félix-Faure – BP 107 06503 Menton Cedex

Casino La Siesta

Route du Bord-de-Mer 06600 Antibes

Casino du Parc

Casino de Roscoff

Casino Le Phoebus

Boulevard de La Sagne 11430 Gruissan

Casino de Cassis

Avenue du Prof. René-Leriche 13260 Cassis

Casino de Carry-le-Rouet Route Bleue - BP1 13620 Carry-le-Rouet

Casino de Ouistreham Place Alfred-Thomas 14150 Ouistreham

Casino de Trouville

Place du Maréchal Foch 14360 Trouville-sur-Mer

Casino de Luc-sur-Mer 20, rue Guynemer 14530 Luc-sur-Mer

Casino de Villers-sur-Mer Place Fernand-Fanneau 14640 Villers-Sur-Mer

Casino de Saint-Aubin

128, rue Pasteur 14750 St-Aubain-sur-Mer

Casino de Deauville

2, rue Edmond Blanc – BP 32400 14802 Deauville Cedex

Casino de La Rochelle Esplanade du Mail 17000 La Rochelle

Casino de Royan

Esplanade de Pontaillac 17200 Royan Cedex

Casino de Fouras Place Bujeau 17450 Fouras

Casino de Santenay

9, avenue des Sources 21590 Santenay

Casino des Sables d’Or (Aupiais ) Boulevard de la Mer Sables-d’Or-les-Pins 22240 Frehel

Casino de Saint-Gervais

Golden Palace Quévy

41, avenue des Salines – BP 165 56343 Carnac Cedex

Casino Port Crouesty

Rond point du Crouesty 56640 Arzon

Casino d’Amnéville

Bois de Coulange 57360 Amneville-les-Thermes

Casino de Lille

Casino - Théatre de Toulouse

18, chemin de la Loge 31400 Toulouse

Casino de CazaubonBarbotan-les-Thermes

Rue d’Albret - BP 16 32150 Barbotan-les-Thermes

Casino du Lac de la Magdeleine

Avenue du Roussillon Port-Leucate 11370 Leucate

Casino de Carnac

Casino du Grau-du-Roi

Casino d’Ax-les-Thermes

Casino Barrière de Leucate

Cameo Palace Quévy

Casino de Pougues

Casino de Bordeaux

Promenade Paul-Salette 09110 Ax-les-Thermes

Casino de Megève

1, Place des Bains – BP 26 52400 Bourbonne-les-Bains

Casino de Bénodet

Casino Terrazur

421, avenue de la Santoline 06800 Cagnes-sur-Mer

Casino Bourbonne-les-Bains

Rue du Cardinal Richaud 33300 Bordeaux Chemin du Loup 33470 Gujan Mestras

Casino de Lacanau Cogit Route du Baganais 33680 Lacanau Océan

Casino de Soulac

1, avenue El Burgo-de-Osma 33780 Soulac-sur-Mer

Casino de la Corniche Place Edouard-Herriot 34200 Sète

23, Avenue Conti 58320 Pougues-les-Eaux

Casino de Saint-Malo 2, chaussée du Sillon 35400 Saint-Malo

Casino d’Evian

Quai du baron de Blonay – BP 8 74501 Evian-les-Bains Cedex

Casino de Yport

Promenade Roger-Denouette 76111 Yport

Bourg 76450 Veulettes-Sur-Mer

Casino du Palais

Place de l’Hermitage 62520 Le Touquet

Casino de Pau

Parc Beaumont 64000 Pau

Casino Barrière de Biarritz

1, avenue Edouard VII – BP 226 64205 Biarritz

Casino La Pergola

Rue Dalbarade 64500 Saint-Jean-de-Luz

Casino de Bagnères-de-Bigorre Place des Thermes 65200 Bagnères-de-Bigorre

Casino d’Argelès Gazost

2, avenue Adrien-Hébrard 65400 Argeles-GazosT

Casino de Canet Plage

Route d’Espagne 66160 Le Boulou

4, avenue des Elysées 34350 Valras-Plage

Place HB de Saussure – BP 30 74400 Chamonix

40, Place du Casino 59240 Dunkerque

Casino de Dunkerque

Ile des Loisirs 34300 Cap D’agde

Casino de Valras

Casino de Chamonix

Casino de Fécamp

10, promenade de la Côte Vermeille 66140 Canet-en-Roussillon

Casino du Cap d’Agde

Route de l’Artisanat «Le Fayet» 74190 Saint-Gervais-les-Bains

Allée Safed Centre Atrium Eurolille Nord 59000 Lille

26, avenue Charcot 34240 Lamalou-les-Bains

Casino de Lamalou-les -Bains

199, rue Charles-Feige 74120 Megève

Casino du Boulou

Bd Albert 1er 76400 Fecamp

Casino de Veulettes-sur-Mer Casino du Treport

Esplanade Louis-Aragon 76470 Le Tréport

Casino d’Etretat

1, rue Adolphe-Boissaye 76790 Etretat

Casino du Golfe de Cavalaire Rue du Port 83240 Cavalaire-sur-Mer

Casino de Saint-Raphaël Square de Gand 83700 Saint-Raphaël

Casino des Pins

14, avenue Rhin et Danube 85100 Les Sables D’olonne

Casino des Atlantes

Guémar - Rte départem. 106 68151 Ribeauvillé

Cameo Palace Bruxelles

16, rue des Thermes 70300 Luxeuil-les-Bains

Brussels Zénith

Lac de Christus 40990 St-Paul-les-Dax

Casino de Montrond

Rue de Roanne 42210 Montrond-les-Bains

Casino de Saint Brévin

55, boulevard de l’Océan 44250 Saint-Brevin-Les-Pins

Nouveau Casino d’Aix 1, avenue Daniel Rops 73100 Aix-les-Bains

Casino Grand Cercle 200, rue du Casino 73100 Aix-les-Bains

Le New Castel Casino

229, avenue Domenget 73190 Challes-les-Eaux

Casino de La Baule

Casino de Brides-les-Bains

Casino de Granville

Casino Impérial Annecy

24, esplanade Lucien Barrière – BP 108 44503 La Baule Cedex Place Maréchal-Foch 50400 Granville

Esplanade des Thermes 73570 Brides-les-Bains Allée de l’Impérial 74000 Annecy

Av. Bab Jdid - BP 292 Médina Marrakech - Maroc

Mazagan Beach Resort Kerzner International Route de Casablanca, km 10 - Haouzia 24 000 El Jadida - Maroc

Casino Montreux

9, rue du Théâtre 1820 Montreux - Suisse

Casino Courrendlin

Club 138 sur Haute-Rive 2800 Courrendlin - Suisse

Casino de Berne

Postfach 488 3000 Berne 25 - Suisse Flughafenstrasse 225 CH 4025 - Suisse

Moods

Casino de Lons-le-Saunier

Casino Cesar Palace

La Mamounia Le Grand Casino

Casino d’Enghien-les-Bains

Grand Casino Brussels

8, avenue Milliés-Lacroix – BP 257 40106 Dax Cedex

Rue Ibrahim El Mazini Hivernage Marrakech - Maroc

Café de Paris

10, place des Thermes BP 8 67110 Niederbronn-les-Bains

Casino de Dax

Casino de Marrakech Es Saadi Gardens & Resort

Casino de Vittel

Casino de Saint-Cyprien

Casino de Luxeuil

Casino d’Oostende

Oosthelling 12 8400 Oostende - Belgique

6 Haldenstrasse 6002 Lucerne - Suisse

Casino d’Uriage

795, boulevard de l’Europe 39100 Lons-le-Saunier

Rue de Rodange 55B 6791 Athus - Belgique

Casino de Lucerne

3, avenue de Ceinture 95880 Enghien-les-Bains

Casino de Ribeauvillé

Golden Palace Athus

3, avenue Ville-de-Vichy 88400 Gerardmer

Casino de Dinard

Palais de la Source 38410 Uriage-les-Bains

Rue Grand Central, 33 6000 Charleroi - Belgique

Casino de Gerardmer

Casino d’ Argelès-sur-Mer

Casino de Niederbronn

Golden Palace Grand Central

Grand Casino Basel

Résidence Le Neptune Boulevard Desnoyers 66750 Saint-Cyprien Plage

4, Bd Wison 35,802 Dinard Cedex

Route de Mons-Maubeuge 2A 7040 Quevy - Belgique

3, boulevard Franklin Roosevelt – BP 276 85107 Les Sables D’Olonne

158, avenue de la Bouloumié 88800 Vittel

Allée des Pins 66700 Argelès-sur-Mer

Route de Mons-Maubeuge 8 7040 Quevy - Belgique

ÉTABLISSEMENTS ÉTRANGERS

Rue Grétrystraat 16-20 Brussels 1000 - Belgique

Rue Fossé-aux-Loups 10-12 1000 Bruxelles - Belgique Place De Bouckère, 33 1000 Bruxelles - Belgique

Golden Palace Waterloo

Chaussée de Bruxelles 200F 1410 Waterloo - Belgique

Golden Palace Tubize Rue de Bruxelles, 75 1480 Tubize - Belgique

Casino de Spa

4, rue Royale 4900 Spa - Belgique

Casino de Namur

Place du Casino - MC 98000 Principauté de Monaco Place du Casino - MC 98000 Principauté de Monaco

Sun Casino

12, avenue des Spélugue MC 98000 Principauté de Monaco

Casino Terrou-Bi

Boulevard Martin Luther King BP 1179 - Dakar

CERCLES DE JEUX Aviation Club de France

104, av. des Champs-Élysées 75008 Paris

Cercle de l’Avenir 15, rue du Cloître 13200 Arles

Cercle Cadet 14 rue Cadet 75009 Paris

Cercle Clichy Montmartre 84, rue de Clichy 75009 Paris

Cercle Gaillon

1, avenue Baron de Moreau 5000 Namur - Belgique

11, rue Berri 75008 Paris

6, boulevard des Souverains 5500 Dinant - Belgique

17, rue Lesage 51000 Reims

Casino de Dinant

Multicolore

118 NUMÉRO 25 // FÉVRIER 2012 // POKER 52

PK52_N25_COMMUN_2.indd 118

19/01/12 18:12


PK52_N25_COMMUN_2.indd 119

19/01/12 18:12


BETJOB Betjob.fr, premier site de recrutement français spécialisé sur l’industrie des jeux d’argent et de l’iGaming s’allie à Poker 52 et proposera chaque mois des annonces d’emplois exclusives. Vous pourrez retrouver les annonces complètes sur betjob.fr !

BETJOB

Développeur PHP pour FRANCE-PARI (31)

Assistant chef de marché poker

Type de contrat : CDI

Type de contrat : stage

> Description de l’emploi : Développeur PHP, travaillant sous la responsabilité du DSI. Connaissances techniques : PHP, Ajax, Zend. Langue maternelle française + anglais pro 5 ans d’expérience minimum. (lire la suite sur betjob.fr)

> Description de l’emploi : Rattaché au Département E-pmu et sous la responsabilité d’un chef de projet web, vous contribuez à la mise en place de différents projets web ainsi qu’à la gestion de différentes opérations de community management qui sera la mission principale de ce stage. Vous travaillerez sur la surveillance et le développement de la réputation de la marque sur le web. (lire la suite sur betjob.fr)

Responsable partenariat online France H/F

Assistant(e) chargé de fidélisation

Assistant(e) chargé de fidélisation

Type de contrat : CDI

Type de contrat : stage

Type de contrat : stage

> Description de l’emploi : Vos missions : - Négocier et optimiser un portefeuille de contrats de partenariats ciblant les joueurs de poker et paris sportifs, y compris le partenariat stratégique de betclic.fr conclu avec l’un des acteurs majeurs des médias sportifs. Déterminer les indicateurs de performance (KPI) et analyser les résultats des campagnes afin de maximiser l’acquisition de nouveaux clients et la rentabilité. (lire la suite sur betjob.fr)

> Description de l’emploi : Rattaché aux responsables du département Fidélisation « Sport » et « Poker » de la Direction Marketing, vous agissez sur les opérations promotionnelles auprès de la clientèle du PMU dans le respect du plan marketing. Vous êtes en relation avec l’ensemble des équipes marketing (produits, acquisition, web), les fonctions supports (informatique, juridique, achats...), et en externe, avec l’agence marketing digitale et les prestataires. (lire la suite sur betjob.fr)

> Description de l’emploi : Dans le cadre du développement de son activité, Origaming recherche un(e) stagiaire ingénieur d’affaire des missions suivantes : - démarcher de nouveaux prospects ; - développer le fichier clients ; - constituer des deals ; - gérer la relation commerciale. (lire la suite sur betjob.fr)

Business analyst

Technicien maintenance informatique (H/F)

Type de contrat : CDI

Type de contrat : alternance - contrat professionnel, d’apprentissage

> Description de l’emploi : Rattaché directement à la direction générale, votre mission sera d’analyser le trafic de notre site web, avec identification des indicateurs de performances du site web (KPI), détection et analyse des pics de trafic, étude comportementale des utilisateurs sur le site web, suivi de la rentabilité, analyse des marges, production des tableaux de bord d’analyse de l’activité du site ainsi que des supports statistiques. (lire la suite sur betjob.fr)

> Description de l’emploi : Au sein de l’équipe IT Opération à Paris, vous aurez comme principales missions : - la gestion du support niveau 1 des utilisateurs ; - la gestion du parc utilisateurs ; - l’installation et la configuration des postes, périphériques interne et externe des utilisateurs ; - la rédaction de documentations et de procédures. (lire la suite sur betjob.fr)

Candidats ? Déposez votre CV et trouvez le Job qui vous convient !

Vous êtes recruteurs iGaming ? Découvrez nos services Pour plus d’informations, contactez nous : contact@betjob.fr

120120 NUMÉRO NUMÉRO 25 // 25 FÉVRIER // FÉVRIER 2012 2012 // POKER // POKER 52 52

PK52_N25_COMMUN_2.indd 120

19/01/12 18:12


Poker52 n°25 éd. Casino - Février 2012  

Découvrez gratuitement la dernière édition casino du célèbre magazine Poker52

Advertisement
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you