Page 1

U NE A N Nテ右 DESSINテ右 FA I TS ET GE ST E S DE L A L I BR A I R I E


Avertissement Les illustrations et les textes ont été conçus séparément, toute correspondance est purement fortuite.

U NE A NNÉE DESSINÉE FA ITS ET GESTES DE L A LIBR A IR IE

P 70-97 : © Olivier O. Olivier, ADAGP Paris 2015. P 24-25, 222-227, 306-308 : © Jean-Michel Jaquet, ADAGP Paris 2015. P 164-168, 204-208, 250-252, 264-265, 296-299, 338-339, 375 : © Saul Steinberg, ADAGP Paris 2015. P 281 : © Roland Topor, ADAGP Paris 2015. © Les Cahiers dessinés ; Éditions Association Verbes.

L E S C A H I E R S R DE S SI N É S


DOIS-JE VOUS FAIRE UN DESSIN ? que vous avez en mains est un improbable assemblage : un éphéméride unissant 365 œuvres de dessinateurs et presque autant de faits, gestes, pensées et citations provenant de la librairie indépendante. Les libraires ont bien voulu nous confier ce bouquet hétéroclite composé à partir de leur quotidien. Une véritable remontée de terrain, spontanée, oscillant entre rêve et réalité. À travers tous ces fragments, événements microscopiques, nous pouvons ainsi offrir aux lecteurs un début d’approche anthropologique de notre métier et les faire voyager de librairie en librairie. Notre profession est un artisanat courageux, jusqu’au-boutiste et sans cynisme. Vous serez frappés, en lisant ces textes, par leur grande vitalité et leur fraîcheur, à contre-courant du discours morbide ambiant. Pour moi, ils sont la certitude du grand avenir qui s’ouvre encore devant nous. Ce livre, on peut le voir aussi comme une sorte d’arche de Noé lancée dans les flots tourmentés de notre époque. C’est dans ce déluge-là que j’ai osé cet empaquetage hâtif et hasardeux. Rien n’est de la même chair, du même ton, ni du même univers dans ce petit musée où se côtoient des gouaches, des lavis, des crayons, des encres, des stylos, des feutres, des fusains… et des mots de

le livre

–5–


libraires. Radieuses et vibrantes, ces pages vous feront dériver chaque jour de cette année vers l’inconnu et naviguer sans boussole, comme Ulysse, entre le monde des dessinateurs et celui des libraires. Au cours du travail, s’est révélé ce qui nous réunissait : un tempérament commun de graine belliqueuse devant les assauts parfois tyranniques des évolutions technologiques modernes et les pulsions de rentabilité des exterminateurs économiques. Les dessinateurs sont pour nous des modèles car ils incarnent radicalement cet esprit d’insoumission, vivent avec la partie la plus profonde d’eux-mêmes, la plus sauvage, la plus libre, la plus fantaisiste. Avec eux, on respire, on explore, on descend des fleuves, on touche des fantômes au fond de nous, on rit jaune, on trouve des questions sans réponse, on déambule, lentement. Personne ne pourra les assassiner. Le dessin n’a peur de rien. Ce sont des voyants, qui portent en eux les ravages et l’infinie douleur des exclus. Chez eux, j’aime ce mélange de ruine et de reste d’honneur. Ils donnent sans compter aux puissances de la nuit. C’est avec plaisir que je cite notre ami Frédéric Pajak : le dessin est « la langue d’une autre réalité. Tout dessinateur est un anarchiste. Il obéit à la grâce, à l’instinct, au rêve, à la vie intérieure. Il noircit quand il faut colorier et colorie quand il faut noircir. » Le jour où j’ai eu en mains le premier Cahier dessiné publié par Frédéric Pajak et le jour où j’ai lu L’Immense solitude, son livre déchirant sur Nietszche et Pavese, j’ai instantanément réenfiévré mon métier en le trempant dans la forge de tous ces dessinateurs que des monographies d’un perfectionnisme fascinant dévoilaient. Saluons, depuis dix ans, la détermination désintéressée de Vera Michalski dans ce projet éditorial d’exception. Tous ces dessinateurs, j’aimerais qu’ils soient pour les libraires et les lecteurs

des guides hallucinés, tâtonnants, qui, toujours, nous incitent à repartir à l’assaut, ce soir, demain, plus tard… Chers lecteurs, reconnectez-vous à vos existences « écarlates » ! La vie vous attend, il n’y a qu’un « trait » à franchir pour que resurgissent du fond de vous-même les figures de l’Île de Pâques… Lâchez les suiveurs, les besogneux, nous sommes malheureux devant nos I-phones intelligents. Retrouver les dessinateurs, c’est cultiver avec eux leurs inquiétudes si fertiles. Dans l’intimité de nos librairies, nous avons tous créé un petit royaume, un château où nous frémissons pour des valeurs qui nous dépassent. Cette année, 450 libraires indépendants en France et Belgique francophone se sont rassemblés une fois de plus, forts des différences qui les unissent et de leurs parentés. Dans vos villes, nous aimerions que nos lieux soient phosphorescents. Ils le seront si vous les fréquentez… Les multinationales vous capturent et vous livrent sans effort des livres à domicile. Mais est-ce cela la vie ? Dans une librairie, tous les sens sont en éveil. Nous tentons de vous déloger de ce que vous connaissez, de vous faire émigrer vers d’autres formes, d’autres auteurs, de vous déposséder ! Certains voudraient agenouiller notre métier dans le ressassement des meilleures ventes. Notre vocation n’est pas de bétonner l’establishment mais d’allumer des feux pour ceux que l’on étouffe dans les marges, de rattraper les fugitifs, de chercher les inconnus, ceux qui se cachent, les orphelins. Je vous souhaite des librairies remplies d’une diaspora de joyaux…

–6–

–7–

marie-rose guarniéri association verbes librairie les abbesses


« un pas de côté » : tel était le mot d’ordre de Gébé. Ce pas de côté, la librairie indépendante le fait depuis toujours. Le dessin aussi. L’une comme l’autre créent des espaces parallèles, loin des autoroutes du papier et de l’image. Au lieu d’accélérer, ils ralentissent. Au lieu de jeter, ils gardent, regardent, s’interrogent. Ils ne proposent rien qu’ils n’aient d’abord désiré. Entre ces deux mondes, le mariage est quotidien et la cohabitation heureuse. Depuis douze ans, Les Cahiers dessinés savent ce qu’ils doivent au goût et à l’audace de plus de quatre cents libraires en France, en Suisse et en Belgique. Mais ce mariage, pour réussi qu’il soit, manquait d’éclat et de cérémonie. Il fallait des fleurs, du champagne. En voici. Dans cet éphéméride se mêlent dessins et paroles de libraires. Jour après jour, le crayon, la plume et le feutre rencontrent le geste, la culture et l’humeur de la librairie. Puissent les lecteurs, qui sont nos invités, y trouver leur plaisir et leur trouble, leur surprise et leur émerveillement, notre seule raison d’être. les cahiers dessinés

dessin de gébé

–9–


S te Mar ie 

JEUDI 1 ER JANVIER

Expliquer aux clients qu’il fait plus doux dans une librairie parce que le livre est un très bon isolant thermique ! librairie au temps lire, lomme.

gébé


VENDREDI 2 JANVIER 

S t B asi le

S te G ene v iè ve 

SAMEDI 3 JANVIER

La semaine qui a suivi l’ouverture, j’ai eu un afflux étonnant de visites. Les vendeurs d’extincteurs et d’espaces publicitaires. gérard lambert-ullmann, dernier chapitre, éditions joca seria.

– Je pars ! gébé

gébé


DIMANCHE 4 JANVIER 

S t O di lon

S t É dou ard



LUNDI 5 JANVIER

L’informatique, qui ignore tout du savoir-vivre, nous joue parfois de mauvais tours. Associant mécaniquement des familles décomposées, recomposées, ou bien feu un mari à son épouse vivante. C’est toujours un moment particulier qui requiert de nous une touche d’humanité et de sincérité. librairie des danaïdes, aix-les-bains.

gébé

gébé


MARDI 6 JANVIER 

S t Mél aine

Un jour, une petite fille me dit : « Tu as de la chance, toi, moi j’aimerais tellement vivre ici. » librairie papageno, clermont-ferrand.

S t R ay mond



MERCREDI 7 JANVIER

Franck Ribéry a refusé de jouer en Angleterre parce qu’il ne voulait pas être payé en livres… librairie rue de verneuil, annecy.

Aujourd’hui, on a eu un cours d’histoire.

el roto

micaël


JEUDI 8 JANVIER 

S t Lucien

Internet n’indique que des références voisines de celles qu’on a déjà. La librairie reste un lieu de trouvailles accidentelles. On peut encore espérer y devenir un autre.  un libraire anonyme.

micaël

S te A lix 

VENDREDI 9 JANVIER

Allumer ma playlist sélectionnée titre après titre pour une ambiance musicale aux petits oignons. librairie du marais, mayenne.

el roto


SAMEDI 10 JANVIER 

corinne véret-collin

S t Gui l l aume

S te Pau line 

DIMANCHE 11 JANVIER

corinne véret-collin


LUNDI 12 JANVIER 

S te Tat i ana

Sur les tables, nos mains de libraires qui agencent avec soin les livres comme pour trouver l’équilibre idéal des formes et contenus me font songer à la composition patiente d’une mosaïque sans cesse renouvelée. librairie comme un roman, paris.

corinne véret-collin

S te Yvette 

MARDI 13 JANVIER

J’étais plus jeune, beaucoup plus jeune, alors que je lui proposais un livre, il s’est mis derrière moi, légèrement décalé, tout contre moi mais sans me toucher, nous avons feuilleté ensemble l’ouvrage, une minute d’alchimie, de sensualité. librairie courtial, tournon.

corinne véret-collin


MERCREDI 14 JANVIER



S te Ni na

Les adolescentes : cette manière inconsciente qu’elles ont d’avancer le bassin vers les livres comme une offrande de féminité naissante en quête de séduction intellectuelle. gérard lambert-ullman, dernier chapitre, éditions joca seria.

S t R émi 

JEUDI 15 JANVIER

Jeanine. Sourires doux, robes, colliers, jupes. Coquette. Vous êtes née le même jour que moi et on parle de chats, de brocante, de couture. Des années nous séparent, qui un jour vous emmènent. Quelques fleurs entourées de tissu, mon dernier cadeau. librairie l’autre rive, toulouse.

Juliette et Pépé jean-michel jaquet

Compter ses amis sur les doigts d’une main jean-michel jaquet


VENDREDI 16 JANVIER 

S t Marcel

S te R os eline 

SAMEDI 17 JANVIER

Une jeune femme rentre dans la librairie et demande : « Est-ce que vous auriez Les Madeleines de Proust ? » librairie la lucarne, paris.

chaval

pierre fournier


DIMANCHE 18 JANVIER 

S te Pr is c a

S t Mar ius 

LUNDI 19 JANVIER

Choisir, échanger, diffuser, ranger, éveiller, agiter. Faire un café expresso, avec de la mousse. Sans sucre. En offrir, le partager, parfois un thé. Allumer une chandelle. librairie l’or des étoiles, vézelay.

chaval

chaval


MARDI 20 JANVIER 

S t S éb ast ien

S te Ag nès 

MERCREDI 21 JANVIER

Plus qu’un geste, c’est un son qui nous marque, le même, sans doute inversé mais quand même semblable, de la grille qui se lève le matin et se ferme le soir.

Chaque mois, une demi-douzaine de rendez-vous — entre amoureux, ou entre collègues, ou entre connaissances ­—, se tiennent dans notre librairie. Il est rare qu’ils soient suivis d’un achat.

librairie torcatis, perpignan.

librairie la balustrade, paris.

– C’est pour offrir ? chaval

chaval


JEUDI 22 JANVIER 

S t Vincent

« À travers les feuilles d’un bon livre, on pourra entendre un écho qui ressemble au bruit des forêts. » henri-david thoreau, journal 1, éditions finitudes.

S t B ar nard 

VENDREDI 23 JANVIER

Regarder le chiffre d’affaires du jour : ça sert à rien et c’est pas glamour, mais c’est quotidien. librairie la rose des vents, dreux.

librairie papyrus, namur, belgique. • librairie les oiseaux rares, paris.

kamagurka

kamagurka


SAMEDI 24 JANVIER 

marcel katuchevski

S t François de Sa les

S t Ag i lé e 

DIMANCHE 25 JANVIER

marcel katuchevski


LUNDI 26 JANVIER 

S te Pau le

Découpage de cœurs en carton rouge pour matérialiser nos coups de cœur. librairie livres en tête, sallanches.

mahler

S te Angèle 

MARDI 27 JANVIER

« On doit éteindre la télé et ouvrir les livres, c’est notre seul rempart contre la bêtise. » Mario Rigoni Stern. librairie la licorne, épinal.

mahler


MERCREDI 28 JANVIER 

S t Thomas d’Aquin

« My heart is full » m  aylis de kerangal, réparer les vivants (exergue), éditions verticales. librairie la passerelle, antony.

leiter

S t Gi ld as 

JEUDI 29 JANVIER

Une fidèle cliente très érudite qui donne des conseils judicieux aux autres clients. Un jour d’orage, un arc électrique a traversé nos rayons. librairie hisler even, metz.

leiter


VENDREDI 30 JANVIER 

S te Mar t ine

S te Marcel le 

SAMEDI 31 JANVIER

Une table (rose) avec une chaise (rose) est installée tous les matins afin de signaler notre ouverture et, quand la pluie n’est pas de circonstance, elle sert à présenter différentes actions autour de la culture concernant notre librairie et notre ville. librairie la sainte famille, agen.

Le tour kamagurka

leiter


DIMANCHE 1 ER FÉVRIER 

S te E l l a

S t Thé ophane 

LUNDI 2 FÉVRIER

On grondait jadis les enfants qui lisaient trop avec autant d’énergie qu’on leur reproche aujourd’hui de ne plus lire. un libraire anonyme

Pensée leiter

leiter


MARDI 3 FÉVRIER 

S t Bl ais e

Choisir et ouvrir avec fébrilité le carton de nouveautés dans lequel il y a ce livre tant attendu, lu il y a quelques semaines. librairie le passage, alençon.

S te Véronique 

MERCREDI 4 FÉVRIER

Je n’ai pas de citation particulière sur le métier mais j’aime particulièrement la première phrase du roman Ce que je sais de Vera Candida, de Véronique Ovaldé : « Quand on lui apprend qu’elle va mourir dans six mois, Vera Candida abandonne tout pour retourner à Vatapuna. » Je trouve que c’est la quintessence du romanesque ! librairie la carline, forcalquier.

Le dur et le bichon anne gorouben

Belle, lourde, lente peut-être anne gorouben


JEUDI 5 FÉVRIER 

S te Agat he

« Bien écouter, c’est presque répondre. »

marivaux.

«Pour bien lire, il faut digérer sa lecture et la convertir en sa propre substance. » 

fénelon.

S t Gaston 

VENDREDI 6 FÉVRIER

« Allô, est-ce que c’est vous la bouquinerie ? Je suis bien à la maison de la presse ? Allô, la FNAC ? » gérard lambert-ullmann, dernier chapitre, éditions joca seria.

«Le libraire est l’ami du livre, pas de tous les livres, mais ceux qu’il considère assez pour les transmettre aux lecteurs. » éloge de l’amitié, tahar ben jelloun. librairie hisler even, metz.

La tendresse de l’écureuil anne gorouben

Martine Broda, le cri du chat abandonné anne gorouben


SAMEDI 7 FÉVRIER 

S te Eugénie

La vigilance du chat intérieur anne gorouben

S te Jacqueline 

DIMANCHE 8 FÉVRIER

Christian et le chat de Caracas anne gorouben


LUNDI 9 FÉVRIER 

S te Ap ol line

« La librairie a une couleur élégante. Ça sent la littérature. La libraire est attentive au regard du lecteur. Les livres, elle les connaît, les a lus, sentis, elle connaît les auteurs, le maisons d’édition, les critiques. Elle peut en parler, conseiller, aider à entrer dans la lecture. Discrète, mais présente, elle propose son aide. » françoise cloarec.

S t Ar naud 

MARDI 10 FÉVRIER

Un client me fait un commentaire élogieux concernant un petit ouvrage publié récemment. Un autre se mêle à la conversation, et essaie d’en savoir plus. C’était l’auteur, que nous ne connaissions pas ! librairie oxygène, neufchâteau, belgique.

librairie l’esprit large, guérande.

mix & remix

mix & remix


MERCREDI 11 FÉVRIER 

« Les mots sont les passants mystérieux de l’âme. »

muzo

S te Not re-D ame de L ourdes victor hugo. librairie courtial, tournon.

S t Félix 

JEUDI 12 FÉVRIER

Ouvrir la librairie pour une nouvelle journée et saluer mes livres, remettre une pile en place tout en allant dans mon bureau déposer mes effets personnels. Tous les jours, je rentre dans un univers romanesque. librairie antigone, gembloux , belgique.

muzo


VENDREDI 13 FÉVRIER 

S te B é at r ice

S t Va lent in 

SAMEDI 14 FÉVRIER

Hasard, fidélité ? Je visite le MUCEM à Marseille. Avec ce détour par la librairie du musée. Et là, sous mon regard, un livre « rare », en coffret : Alexandrie la divine, qu’un client m’a commandé cette semaine. Est-il passé par là ? librairie majolire, bourgoin-jallieu.

frédéric pajak

frédéric pajak


DIMANCHE 15 FÉVRIER 

S t C l aude

S te Ju lienne 

LUNDI 16 FÉVRIER

Elle entre et me demande où je range les livres de chez Corti. Je lui réponds qu’ils sont parmi d’autres, classés par auteurs, sur les étagères. Ça lui déplaît. Elle les aurait voulus tous ensemble car elle aime beaucoup Corti. Elle fréquentait sa librairie autrefois quand elle était étudiante à Paris, et il l’a initiée à l’amour des livres. Je lui montre les mémoires de José Corti, dont elle ignorait l’existence. Elle s’empresse de les acheter comme une relique et part, tout illuminée. Elle ne viendra jamais m’acheter d’autres livres. Corti doit suffire à combler son amour de la lecture. gérard lambert-ullmann, dernier chapitre, éditions joca seria.

frédéric pajak

mix & remix


MARDI 17 FÉVRIER 

S t A lexis

Le client se fait parfois libraire. Alors, il conseille et dirige un autre client et immanquablement un troisème client va donner son avis…et la librairie se transforme en club de lecture !

S te B er nadette 

MERCREDI 18 FÉVRIER

Le bonheur d’un lecteur qui découvre que le libraire partage l’amour du même livre que lui. librairie l’ange, gisors.

librairie itinérances, angers.

Ils ont déjà congelé mon salaire et maintenant ils veulent me congeler les ovaires.

el roto

Sortez, sortez ! On est venus vous vacciner !

el roto


JEUDI 19 FÉVRIER 

S t Gabin

« La littérature est une affaire sérieuse pour un pays, elle est au bout du compte, son visage. » louis aragon. librairie la bastide, saint-affrique.

S te Aimé e 

VENDREDI 20 FÉVRIER

Un habitué amène sa nouvelle femme à la librairie. La dame lui dit : « Je comprends que ce soit ta librairie préférée. L’homme répond : ma chérie, tu n’es pas ma femme préférée, tu es ma femme. Et c’est ma librairie. » librairie la licorne, bruxelles, belgique.

– Vous connaissez les congés à l’amiable ? micaël

micaël


SAMEDI 21 FÉVRIER 

S t D amien

Golfeur leiter

S te Is ab el l e 

DIMANCHE 22 FÉVRIER

L’esprit leiter


LUNDI 23 FÉVRIER 

S t L azare

Un de nos clients érudit et grand lecteur venait de perdre son épouse et perdait également la vue et par là-même le moral, son ressort, les raisons de poursuivre sa route. J’ai encore à l’esprit le jour où il est entré dans la librairie après son opération : transformé, heureux de pouvoir retrouver la lecture, les livres qui lui permettent d’assouvir sa soif de connaissance et de combler un peu l’absence.  librairie au temps lire, lomme.

gébé

S t Mo deste 

MARDI 24 FÉVRIER

Toujours essayer de procurer le livre souhaité par le lecteur, même si c’est chez un éditeur confidentiel, ou à compte d’auteur. librairie broglie, strasbourg.

gébé


MERCREDI 25 FÉVRIER 

S t R omé o

Un lecteur a fait plus de quatre cent kilomètres pour rencontrer un auteur jeunesse que j’ai réussi à inviter à un salon du livre. Ils vivent désormais ensemble.

S t Nestor 

JEUDI 26 FÉVRIER

Il a repéré un livre dans la vitrine et entre me demander si on peut le trouver partout ? Oui, même ici. gérard lambert-ullmann, dernier chapitre, édition joca seria.

librairie sauramps polymômes, montpellier.

corinne véret-collin

corinne véret-collin


VENDREDI 27 FÉVRIER 

S te Honor ine

S t R omain 

SAMEDI 28 FÉVRIER

Dans un livre d’occasion, je trouve une lettre datant de 1912 d’un homme qui conseille à son petit-fils de faire preuve de prudence lors de sa venue prochaine à Bruxelles car « le trafic automobile est impressionnant ». librairie polar and co, mons, belgique.

– C’est grave ? chaval

chaval


DIMANCHE 1 ER MARS 

S t Aubin

S t C harles le B on 

LUNDI 2 MARS

Serrer la main de mes fidèles clients : c’est comme si je les recevais à la maison et cette poignée de mains signifie aussi que je suis là pour eux. librairie la passerelle, antony.

olivier o. olivier

olivier o. olivier


MARDI 3 MARS 

S t Guénolé

« Lire, c’est boire et manger. L’esprit qui ne lit pas maigrit comme le corps qui ne mange pas. » victor hugo.

« Ce livre est le plus beau jour de ma vie. » 

S t C asimir 

MERCREDI 4 MARS

Un enfant qui passe le seuil en courant pour se diriger vers le rayon jeunesse en criant à sa mère : « La Librairie ! » librairie la passerelle, antony.

henri monnier.

« Toute phrase doit être en soi un monument bien coordonné. L’ensemble de tous ces monuments formant la ville qui est le Livre. » charles baudelaire. librairie de l’école professionnelle à metz.

olivier o. olivier

olivier o. olivier


JEUDI 5 MARS 

S te Olive

Les petits gâteaux que nous apporte une de nos clientes après les rencontres-dédicaces pour nous remercier du moment partagé. librairie comme un roman, paris.

olivier o. olivier

S te C olette 

VENDREDI 6 MARS

Deux passages de la paume pour en lisser la couverture. L’œil s’attarde, les mains s’animent : aller, retour, première, quatrième. Le libraire caresse ses livres, comme de doux chats de papier. librairie pax, liège, belgique.

olivier o. olivier


SAMEDI 7 MARS 

olivier o. olivier

S te Félicité

S t Je an-de-Dieu 

DIMANCHE 8 MARS

olivier o. olivier


LUNDI 9 MARS 

S te François e

Lever le rideau de fer le matin. Prendre le petit café du matin, entre nous, tout en racontant nos lectures. librairie entre les lignes, creil.

olivier o. olivier

S t Viv ien 

MARDI 10 MARS

Ouvrir des cartons aux esprits en passant par les lettres (avec ou sans majuscule). librairie l’or des étoiles, vézelay.

olivier o. olivier


MERCREDI 11 MARS 

Lire un bon livre, c’est faire une rencontre.

S te R osine librairie sauramps en cévennes, alès.

S te Just ine 

« Un livre, c’est le seul lieu du monde où deux étrangers peuvent se rencontrer de façon intime. »  paul auster. 

olivier o. olivier

JEUDI 12 MARS

librairie sauramps odyssée, montpellier.

olivier o. olivier


VENDREDI 13 MARS 

S t R o dr igue

S te Mat hi lde 

SAMEDI 14 MARS

« Le temps de lire, comme le temps d’aimer dilate le temps de vivre. »

daniel pennac. librairie l’autre rive, toulouse.

olivier o. olivier

olivier o. olivier


DIMANCHE 15 MARS 

S te L ouis e

S te B éné dic te 

LUNDI 16 MARS

Il y a chaque jour, des dizaines de rencontres, de la plus menue à la plus intense… Il y a ce bon client qui, pour chaque achat, offre en plus un livre « suspendu » afin d’ouvrir le territoire des livres à ceux qui, sans ça, resteraient au pas de la porte. librairie papyrus, namur, belgique.

olivier o. olivier

olivier o. olivier


MARDI 17 MARS 

S t Pat r ice

Les deux principales qualités d’un libraire sont de se munir d’un bon cutter et de deux gros bras de déménageur… Le reste viendra avec le temps. librairie saint christophe, lesneven.

S t Cy r i l le 

MERCREDI 18 MARS

« Tu n’es jamais vraiment fichu tant qu’il te reste une bonne histoire à raconter et quelqu’un à qui la raconter. » alessandro baricco. « Poussez la porte, le soleil est à l’intérieur. » paul nougé. librairie la licorne, bruxelles, belgique.

olivier o. olivier

olivier o. olivier


JEUDI 19 MARS 

S t Jos eph

« Celui qui te traite d’inculte est celui qui te prend de haut parce que tu ignores le peu qu’il sait. Moi, je préfère nous regarder, tous, avec nos petites connaissances, et me dire qu’à plusieurs, on sait beaucoup de choses ». catherine bessonart, et si notre-dame la nuit, éditions de l’aube. librairie les mots passants, aubervilliers.

olivier o. olivier

S te Herb er t 

VENDREDI 20 MARS

J’ai la chance d’avoir pu choisir de créer ma librairie dans un lieu incroyable : l’Unité d’habitation de Le Corbusier à Marseille. Et depuis plusieurs années, je propose des posters à mes clients internationaux… du coup, je « roule » quotidiennement des posters pour les insérer dans des tubes qui voyagent vers tous les pays ! librairie imbernon, marseille.

olivier o. olivier


SAMEDI 21 MARS 

olivier o. olivier

S te C lémence

S te L é a 

DIMANCHE 22 MARS

olivier o. olivier


LUNDI 23 MARS 

S t Vic tor ien

Parce que la librairie est un sacré pari, on dira sûrement de nous ce que disait M. Twain : « Ils ne savaient que c’était impossible, alors ils l’ont fait. » au temps lire, lomme.

olivier o. olivier

S te C at her ine 

MARDI 24 MARS

Le client phobique cherche à éviter tout contact. Il attendra que vous ayez le dos tourné pour entrer et s’enfuira dès que vous lui aurez adressé la parole.  un libraire anonyme.

olivier o. olivier


MERCREDI 25 MARS 

« Dieu préserve ceux qu’il chérit des lectures inutiles. » 

olivier o. olivier

Annonci at ion johann kaspar lavater. librairie livres en tête, sallanches.

S te L ar iss a 

JEUDI 26 MARS

Voir les enfants grandir au fil de leurs lectures. librairie la petite marchande d’histoires, uzerche.

olivier o. olivier


VENDREDI 27 MARS 

S t Rup er t

S t G ont ran 

SAMEDI 28 MARS

Chaque matin avant l’ouverture, le libraire s’inspire de l’ambiance générale, met en lumière certains livres et les propose à ses futurs lecteurs. le monde d’uranie, lille.

olivier o. olivier

olivier o. olivier


DIMANCHE 29 MARS 

S te Gl adys

S t Amé dé e 

LUNDI 30 MARS

« J’aime le plaisir quand il est partagé. C’est ma définition du luxe. » jean-claude ellena, journal d’un parfumeur, éditions sabine wespieser. librairie chapitre 8, strasbourg.

gébé

gébé


MARDI 31 MARS 

S t B enj amin

Lever la tête du document que je lis ou de l’ordinateur où j’écris, pour dire bonjour à la personne qui entre. Une fois sur deux, la personne répond par « bonjour » ou par un signe de tête. librairie la balustrade, paris.

S t Hugues 

MERCREDI 1 ER AVRIL

« J’ai trouvé la couleur du carrelage de la salle de bains ! » dit ce client à sa compagne, en brandissant un livre à la jaquette orangée. Bien composée, une table de librairie offre un assortiment de couleurs et de textures plus riche et plus suggestif qu’un rayon frais d’hypermarché. un libraire anonyme.

marcel katuchevski

marcel katuchevski


JEUDI 2 AVRIL 

« Un livre est une fenêtre par laquelle on s’évade. »

S te Sandr ine julien green. librairie folies d’encre, les lilas.

S t R ichard 

VENDREDI 3 AVRIL

Il me demande si j’ai Les Fleurs du mal en livre de poche mais d’occasion parce que : « Vous comprenez. C’est pour mon fils. Pour l’école. Ca sert une année et on s’en débarrasse après ! » gérard lambert-ullmann, dernier chapitre, éditions joca seria.

chaval

chaval


SAMEDI 4 AVRIL 

S t Isidore

– Toujours fâché ? tetsu

S te Irène 

DIMANCHE 5 AVRIL

– C’est malin ces petites bêtes… Elles se méfient quand même… tetsu


LUNDI 6 AVRIL 

S t C élest in

Avoir de l’empathie pour les livres. Les placer suivant leurs affinités, leur trouver la juste place, les chouchouter, les chuchoter pour enfin les faire vivre. Ils ont tous droit de cité.

S t Je an-B apt iste 

« Tel qu’en lui-même, l’éternité le change. »

MARDI 7 AVRIL mallarmé librairie la balustrade, paris.

librairie carnot, vichy.

el roto

el roto


MERCREDI 8 AVRIL 

S te Ju lie

Souvent les clients me demandent un ouvrage « pour quelqu’un qui… » La fin de la phrase est parfois inattendue… Alors je passe ma main sur les rayons doucement, je caresse le dos des livres, et je trouve… librairie courtial, tournon.

S t Gaut ier 

JEUDI 9 AVRIL

Lorsque j’écris des bandeaux sur mes livres coups de cœur, je suis régulièrement amené à les réécrire car les clients partent avec : ils veulent le livre avec mon commentaire ou le conserver. librairie sauramps polymômes, montpellier.

Siège mystère mahler

mahler


VENDREDI 10 AVRIL 

S t Fu lb er t

« La littérature est la preuve que la vie ne suffit pas. »

Escalier mystère mahler

St

Stanislas

SAMEDI 11 AVRIL

fernando pessoa. librairie brouillon de culture, caen.

Toilette mystère mahler


DIMANCHE 12 AVRIL 

S t Ju les

S te Id a 

LUNDI 13 AVRIL

Son mari vient de mourir. Il m’avait laissé en dépôt trois livres auto-édités de ses mémoires. Sa première préoccupation est de savoir si je les ai vendus et si je peux lui payer tout de suite. Ça, c’est de l’amour ! gérard lambert-ullmann, dernier chapitre, éditions joca seria.

micaël

micaël


MARDI 14 AVRIL 

S t Maxime

Le jeu, le choix iconoclaste, la provocation, l’association de couleurs, la contradiction… telle est la pratique d’élaboration d’une table, qui se construit toujours sur un appel à l’intelligence et à la curiosité du lecteur. Les livres ne se côtoient pas, ils se parlent, débattent, se contredisent, s’invectivent, s’harmonisent : ce sont les mots dont les clients font des phrases lorsqu’ils les choisissent.

S t Pater ne 

MERCREDI 15 AVRIL

« Les livres sont pour moi de véritables amis. Il n’est pas un seul livre publié où je n’ai trouvé du réconfort. Si les hommes lisaient davantage, ils seraient meilleurs. » pierre bourgeade, l’empire des livres, gallimard. librairie sauramps polymômes, montpellier.

librairie sauramps, montpellier.

kamagurka

kamagurka


JEUDI 16 AVRIL 

S t B enoît-Jos eph

En faisant partager notre engouement pour un livre à l’une de nos clientes, plusieurs personnes se sont approchées et ont elles aussi acheté ce livre ! L’effet « boule de neige » de notre passion de la lecture… librairie le temps de lire, libramont, belgique.

S t Anicet 

VENDREDI 17 AVRIL

Dans un salon où le thème dominant est l’Inde, je présente des livres qui s’écartent parfois de la thématique. Une dame pointilleuse feuillette un polar : – Mais, alors… ce livre. Quel rapport avec l’Inde ? – Page 102, le héros mange un curry. gérard lambert-ullmann, dernier chapitre, éditions joca seria.

muzo

muzo


SAMEDI 18 AVRIL 

S t Par fait

ComitĂŠ de lecture leiter

S te Emma 

DIMANCHE 19 AVRIL

Epizootie leiter


LUNDI 20 AVRIL 

S te O dette

« Ce que je reproche aux journaux, c’est de nous faire prêter attention tous les jours à des choses insignifiantes, tandis que nous lisons trois ou quatre fois dans notre vie les livres où il y a des choses essentielles. » marcel proust

S t Ans elme 

MARDI 21 AVRIL

Le « sauvetage » d’un livre déjà mis de côté pour être retourné quand un client le demande. librairie la lucarne, paris.

librairie doucet, le mans.

mix & remix

mix & remix


MERCREDI 22 AVRIL 

S t A lexandre

En faisant les cartons de retour, ne pas pouvoir s’empêcher de mettre de côté certains livres, romans, essais, albums jeunesse, qui sont passés entre les mailles du filet et qui nous interpellent in extremis, arrêter son travail pour les lire et peut-être les sauver… Nous ne sommes pas des machines.  librairie les goûts des mots, mortagne-au-perche.

mix & remix

S te G e orges 

JEUDI 23 AVRIL

Nicole, Georges, René, Vincent, Catherine, Jeanine lancés un jour de marché dans une grande discussion sur le rayon philo de la librairie, nos choix, leur (im)pertinence et l’envie de se retrouver régulièrement pour des cafés-philo. librairie tout un monde, ambert.

mix & remix


VENDREDI 24 AVRIL 

S t Fidèle

S t Marc 

SAMEDI 25 AVRIL

Voir revenir les jeunes qui ont grandi en même temps que la librairie. librairie entre les lignes, creil.

corinne véret-collin

corinne véret-collin


DIMANCHE 26 AVRIL 

S te A l d a

S te Z it a 

LUNDI 27 AVRIL

Ouvrir des cartons, c’est normal, mais passer une partie non négligeable de la journée à détruire des cartons vides pour en faire des petits morceaux qui entrent dans un sac poubelle, ça devient rageant, surtout que nous n’attendons qu’une chose… trouver le temps de lire les livres tout droit sortis de leurs cartons ! au temps lire, lomme.

corinne véret-collin

corinne véret-collin


MARDI 28 AVRIL 

S te Va lér ie

« Vous n’avez plus le livre de Valérie T. ? Tant pis, je vais vite aller acheter Match ! »

MERCREDI 29 AVRIL

« Peu de livres changent une vie. Quand ils la changent, c’est pour toujours, des portes s’ouvrent que l’on ne soupçonnait pas. » christian bobin. librairie livres en tête, sallanches.

kamagurka

S te C at her ine de Sienne 



librairie brunetaux, laon.

kamagurka


JEUDI 30 AVRIL 

S t R ob er t

Quand il n’y a pas de clients, on a le temps de commander tranquillement les livres qu’on ne vendra pas. gérard lambert-ullmann, dernier chapitre, éditions joca seria.

marcel katuchevski

S t Jérémie 

VENDREDI 1 ER MAI

Travailler moins pour lire plus ! (Éditions Rue du Monde). alain serres, éditions rue du monde. librairie entre les lignes, creil.

marcel katuchevski


SAMEDI 2 MAI 

marcel katuchevski

S t B or is

S t Phi lipp e, S t Jacques 

DIMANCHE 3 MAI

marcel katuchevski


LUNDI 4 MAI 

S t Sy lvain

« Et puis, il y a toi au milieu de cette lente agitation qui conseille, qui répond, qui oriente, qui dit : “Non, nous ne faisons pas de cartes postales”, et qui met dans les mains des gens ces drôles de petits compagnons silencieux, lesquels ne réclament rien, se tiennent toujours disponibles et ont été inventés pour arracher les larmes et faire battre les cœurs. » sylvain tesson.

S te Judit h 

MARDI 5 MAI

Remettre les piles de livres droits sur les tables ou en rayon. C’est tellement inconscient qu’on le fait même lorsqu’on n’est pas dans notre librairie. librairie page et plume, limoges.

librairie pax, liège, belgique.

marcel katuchevski

marcel katuchevski


MERCREDI 6 MAI 

S te Pr udence

Le coût de fabrication de beaucoup de livres a baissé au même rythme que le nombre de leurs lecteurs potentiels. un libraire anonyme.

S te Gis èle 

JEUDI 7 MAI

Depuis maintenant trois ans, préparer les petits-déjeuners pour la présentation de nos coups de cœur. librairie le passage, alençon.

– Dieu, en revanche, n’a jamais mis en doute mon existence micaël

micaël


VENDREDI 8 MAI 

S t D ésiré

S t Pacôme 

SAMEDI 9 MAI

Certes, lorsque j’écris ce n’est pas pour tel être que j’aime — mais c’est pour quelqu’un qui est tous et chacun. Je veux que le lecteur y trouve non pas mes souvenirs ni les siens mais son avenir. henri thomas, la défeuillée, éditions le temps qu’il fait. librairie le neuf, saint-dié.

La manche muzo

leiter


DIMANCHE 10 MAI 

S te S ol ange

S te E stel l e 

Caresser la couverture et sentir l’odeur du papier.

LUNDI 11 MAI librairie la bastide, saint-affrique.

L’observateur leiter

leiter


MARDI 12 MAI 

S t Achi l le

« On ne se bat bien que pour les causes qu’on modèle soi-même et avec lesquelles on se brûle en s’identifiant.» rené char. 

librairie la sainte famille, agen.

La main de dieu pascal

S te R ol and e 

MERCREDI 13 MAI

J’aime toucher les livres, les changer de place. Leur contact me rassure. J’ai du mal à me séparer de ceux que j’ai le plus aimés alors je les ressors régulièrement des étagères pour les mettre sur table… librairie itinérances, angers.

Surpris en train de refaire le plafond pascal


JEUDI 14 MAI 

S t Matt hi as

Nous essayons d’écrire quotidiennement une citation autour du livre et de la lecture. Tous les matins, juste à l’ouverture de la librairie, je cherche celle qui correspondra à la journée et à l’humeur. librairie brouillon de culture, caen.

frédéric pajak

S te D enis e 

VENDREDI 15 MAI

Accueillir un client à l’heure où le café est prêt, et le partager en papotant. librairie la licorne, épinal.

frédéric pajak


SAMEDI 16 MAI 

frédéric pajak

S t Honoré

S t Pas c a l 

DIMANCHE 17 MAI

frédéric pajak


LUNDI 18 MAI 

S t É r ic

Il y a les livres que l’on qualifie souvent de difficiles — pas forcément à lire, mais à coup sûr difficiles à écrire, à éditer, à lancer, à vendre. eric hazan, le livre : que faire, la fabrique. librairie livre aux trésors, liège, belgique.

S t Yves 

MARDI 19 MAI

Le poète Yves Bergeret lit ses poèmes au son clair d’un saxophone. Les mots, la musique, l’écoute, le calme. Un client : « Ça manque d’harmonie, c’est à fuir !» Ouverture, fermeture, accueil, rejet : au libraire de conjuguer les contraires… librairie le pincerais, poissy.

mix & remix

mix & remix


MERCREDI 20 MAI 

S t B er nardin

« Dans les grandes librairies, il n’y a personne pour conseiller. Dans les petites comme la vôtre on n’ose pas demander. On est intimidé. » gérard lambert-ullmann, dernier chapitre, éditions joca seria.

St

Constantin

JEUDI 21 MAI

« Toute connaissance est, à nos yeux, une chose belle et admirable ; pourtant nous préférons une connaissance à une autre… parce qu’elle traite d’objets d’une valeur supérieure et plus dignes d’admiration. » aristote. le monde d’uranie, lille.

anna somer

anna somer


VENDREDI 22 MAI 

S te Émi lie

S t Didier 

SAMEDI 23 MAI

La librairie est aussi une escale : les parents y déposent leurs enfants, les habitués s’arrêtent prendre un café, on se donne rendez-vous. Au fil du temps, il s’est créé une ambiance chaleureuse, la parole circule autour des livres. librairie carnot, vichy.

frédéric pajak

tetsu


DIMANCHE 24 MAI 

S t D onat ien

S te S ophie 

LUNDI 25 MAI

Le sourire après la lecture d’un bel album jeunesse quand je le partage avec ma collègue. librairie la petite marchande d’histoires, uzerche.

La vache en moi après le steak tetsu

pascal


MARDI 26 MAI 

S t B érenger

« Les mélodies nouvelles engendrées par le cœur succèdent aux vieux mots éteints sur ma langue. » rabindranath tagore.

S t August in 

MERCREDI 27 MAI

Tout le malheur des hommes vient d’une seule chose, qui est de ne pas savoir demeurer en repos dans une chambre (Blaise Pascal)… sans un bon livre. librairie l’ange, gisors.

librairie la hulotte, annonay.

Solo de carillon tubulaire pascal

Le calice de trop pascal


JEUDI 28 MAI 

S t G er main

Ah ! L’ouverture de la porte au public, tôt le matin. Ce moment où nous ne connaissons pas encore ce qui va advenir, mais nous espérons passer une bonne journée en compagnie des livres et des clients, en faisant une belle découverte.

S te Ursu le 

VENDREDI 29 MAI

Qui n’aime pas lire dit qu’il n’a pas le temps de lire. Qui aime lire dit qu’il n’a jamais assez de temps pour lire. gérard lambert-ullmann, dernier chapitre, éditions joca seria.

librairie oxygène, neufchâteau, belgique.

On se la fume à deux pascal

posada


SAMEDI 30 MAI 

S t Ferdinand

Tout-va-bien leiter

S te Tr initĂŠ 

DIMANCHE 31 MAI

Synergie leiter


LUNDI 1 ER JUIN 

S t Just in

Dès la création de la librairie, des parents, des amis, m’aident fincièrement. À la mesure de leurs moyens. Ils me font un petit chèque. Pas Byzance, mais un coup de pouce. Le banquier, étonné de cela, me demande : « Vous avez des sponsors » ? « Non, dis-je, j’ai des amis ». Je constate que la notion a du mal à entrer dans son logiciel.

S te Bl andine 

MARDI 2 JUIN

Un geste qui est une manie commune à beaucoup d’entre nous : ouvrir un livre, souvent une nouveauté, et mettre notre nez en son cœur, comme pour respirer l’essence même de son contenu. librairie siloë saint-léon, nancy.

gérard lambert-ullmann, dernier chapitre, éditions joca seria.

La fin de l’histoire leiter

Court-circuit leiter


MERCREDI 3 JUIN 

S t Ke v in

« I knew that if I failed I wouldn’t regret that, but I knew the one thing I might regret is not trying. » « Je savais qu’en cas d’échec je ne le regretterais pas, et que la seule chose que j’aurais pu regretter c’est de ne pas avoir essayé. » jeff bezos (fondateur d’amazon) Nous faisons nôtre cette citation en essayant de contrer l’action d’Amazon par tous les moyens ! Ou la fable de l’arroseur arrosé. librairie broglie, strasbourg.

saul steinberg

S te C lot i lde 

JEUDI 4 JUIN

Je ne peux ouvrir pour la première fois un livre sans le toucher, le caresser, le sentir. C’est devenu un tic, presque un toc, et je sais que ces sensations resteront en moi comme une mémoire indélébile.  librairie papageno, clermont-ferrand.

saul steinberg


VENDREDI 5 JUIN 

S t Igor

S t Norb er t 

SAMEDI 6 JUIN

C’est toujours ceux qui feuillettent les livres le plus sauvagement et les abîment qui demandent des livres en bon état. Certains précisent même : « Je suis maniaque.» gérard lambert-ullmann, dernier chapitre, éditions joca seria.

saul steinberg

saul steinberg


DIMANCHE 7 JUIN 

S t Gi lb er t

S t Mé d ard 

LUNDI 8 JUIN

« Trop de livres ! »… Du temps où il y avait des disquaires, qui s’est jamais plaint qu’il y ait eu trop de disques ? Qui a jamais déploré le trop grand nombre d’œuvres dans un musée ? Preuve que le livre nous réquisitionne avec plus d’autorité que n’importe quel objet. Au fin fond d’une étagère, il nous reproche en silence le temps que nous ne lui donnerons pas. un libraire anonyme.

saul steinberg

el roto


MARDI 9 JUIN 

S te Di ane

« C’est quoi le style ? C’est un accord entre sa voix à soi la plus profonde, indicible, et la langue, les ressources de la langue. C’est réussir à introduire dans la langue cette voix, faite de son enfance, de son histoire. »  annie ernaux, le vrai lieu.

S t L andr y 

MERCREDI 10 JUIN

L’art de la table, une obsession de libraire ? Horizontalité organisée, verticalité assurée, crescendo, decrescendo, avant, arrière, bords, limites, piles ou pyramides ?… Futilité, maniaquerie ou organisation ? Réflexion, assurément. librairie le pincerais, poissy.

librairie le chant de la terre, pont-saint-esprit.

Donnez-moi une mèche et je fais l’Histoire !

Mais qui c’est, l’ennemi ? Tu tires et il te répond. C’est tout.

el roto

el roto


JEUDI 11 JUIN 

S t B ar nab é

Ceux qui notent la référence pour commander après ailleurs, ils font pareil avec le pâté chez le charcutier ? gérard lambert-ullmann, dernier chapitre, éditions joca seria.

S t Guy 

VENDREDI 12 JUIN

Commencer sa première semaine seul en librairie et recevoir une centaine de cartons de livres scolaires dans un espace de 45 m2, petit coup de stress inoubliable ! librairie au temps lire, lomme.

– Plus haut, il faut chercher plus haut ! – Doucement, doucement, on va demander d’abord...

el roto

tetsu


SAMEDI 13 JUIN 

S t Antoine de Padoue

S t É lis é e 

DIMANCHE 14 JUIN

– Quand je pense à ce qu’il y avait là-dedans lorsque nous nous sommes mariés !… tetsu

tetsu


LUNDI 15 JUIN 

S te G er maine

Réserver automatiquement l’office d’une collection de romances pour une grand-mère dont c’était l’unique plaisir, et recevoir un appel de son fils pour nous dire de ne plus les lui mettre de côté car elle n’est plus capable de lire. Ce qui du coup met fin à l’office de cette collection.

S t Je an-François-R ég is 

MARDI 16 JUIN

Une cliente de passage me demande un conseil, je venais de terminer Seule Venise, de Claudie Gallay, je lui résume le livre. C’était son histoire, elle m’a envoyé une carte postale de Venise. librairie sauramps en cévennes.

librairie page et plume, limoges.

tetsu

tetsu


MERCREDI 17 JUIN 

S t Her vé

Ce jeune garcon de douze ou treize ans, qui n’achètera peut-être jamais un livre (et quand bien même ?), mais qui est visiblement soulagé qu’on l’accueille, plusieurs jours de suite, en sueur, sur le chemin de retour du collège. Il se débrouille seul — sa mère n’a « pas le temps » ­—, et nous demande un verre d’eau qu’on lui offre bien volontiers, ravis de voir son visage rond s’illuminer d’un sourire fabuleux. librairie voyelles, les sables d’olonne.

anna sommer

S t L é once 

JEUDI 18 JUIN

« Savoir tourner la page », c’est exactement, dans le sens littéral de l’expression, ce qu’il faudra apprendre à faire aux nouvelles générations. librairie siloë saint léon, nancy.

anna sommer


VENDREDI 19 JUIN 

S t R omu a l d

S t Si lvère 

SAMEDI 20 JUIN

« Élevons nos enfants dans une furie de livres. Le papier imprimé est une chance qu’il faut leur faire courir. » boris moissard. librairie au temps lire, lomme.

micaël

micaël


DIMANCHE 21 JUIN 

S t R o d olphe

S t A lb an 

LUNDI 22 JUIN

« Il est possible que le livre soit le dernier refuge de l’homme libre. Si l’homme tourne décidément à l’automate, s’il lui arrive de ne plus penser que selon les images toutes faites d’un écran, ce termite finira par ne plus lire. Toutes sortes de machines y suppléeront : il se laissera manier l’esprit par un système de visions parlantes ; la couleur, le rythme, le relief, mille moyens de remplacer l’effort et l’attention morte, de combler le vie ou la paresse de la recherche et de l’imagination particulières ; tout y sera, moins l’esprit. » andré suarès. librairie rêv’en pages, limoges.

micaël

tetsu


MARDI 23 JUIN 

S te Audre y

S t Je an-B apt iste 

MERCREDI 24 JUIN

Être libraire c’est aussi devoir s’excuser de ne pas avoir le dernier livre de photos sur le Vendée globe, et essayer d’expliquer pourquoi on n’a pas « tout Blanchot » pour l’allumée anorexique qui le cherche de toute urgence.

Un ami à qui je confie que j’ai fait une erreur en baptisant ma librairie « Voix au chapitre » sans penser que ça allait m’attirer tous les bigots des environs me conseille : tu n’as plus qu’une solution, ajouter sur ton enseigne « Ni Dieu, Ni maître ».

gérard lambert-ullmann, dernier chapitre, éditions joca seria.

gérard lambert-ullmann, dernier chapitre, éditions joca seria.

mahler

mahler


JEUDI 25 JUIN 

S te É lé onore

Caresser et ensuite ouvrir les livres qui viennent d’arriver. Me promener seule dans les rayons lorsque la librairie est fermée. librairie sauramps en cévennes, alès.

mahler

S t Ant helme 

VENDREDI 26 JUIN

Des figurants clients parlant à des figurants libraires dans un décor tapissé de fausses couvertures de livres : ainsi se profile la future librairie de centre ville, dont les emplacements appartiennent désormais à de grandes marques de luxe. Même en trompe-l’œil, un certain climat culturel favorise l’achat de parfums et de sacs griffés. un libraire anonyme.

mahlr


SAMEDI 27 JUIN 

tetsu

S t Fer nand

S t Iréné e 

DIMANCHE 28 JUIN

tetsu


LUNDI 29 JUIN 

S t Pier re, S t Pau l

Catherine travaille à la librairie à temps partiel, mais elle ajoute : partiel étoilé. gérard lambert-ullmann, dernier chapitre, éditions joca seria.

frédéric pajak

S t Mar t i a l 

MARDI 30 JUIN

« Le verbe lire ne supporte pas l’impératif. » La citation vient de notre parrain : Daniel Pennac. librairie comme un roman, paris.

frédéric pajak


MERCREDI 1 ER JUILLET 

S t Thier r y

Une cliente qui prend un livre au hasard, lit la quatrième de couverture, et se rend aussitôt à la caisse avec un grand sourire ! Devant mon étonnement, elle me dit : « J’ai toujours eu la main chanceuse ! » librairie du marais, mayenne.

kamagurka

S t Mar t inien 

JEUDI 2 JUILLET

Vendre sur internet avec un site performant et bien animé, avec un fond conséquent et des commandes possibles pour tout autre livre, afin de permettre à tout lecteur qui serait loin d’une librairie d’y avoir accès. librairie broglie, strasbourg.

kamagurka


VENDREDI 3 JUILLET 

S t Thomas

S t Florent 

SAMEDI 4 JUILLET

Raconter, présenter, échanger, tendre un livre et voir pleurer quelqu’un sans pouvoir le consoler : nous ne sommes que des passeurs. librairie les enfants terribles, nantes.

kamagurka

kamagurka


DIMANCHE 5 JUILLET 

S t Antoine

S te Mar iette 

LUNDI 6 JUILLET

Ouvrir la porte pour une personne âgée, ou pour un monsieur avec son enfant en poussette. Faire des recherches d’albums sur une thématique pour une classe ou un accueil de loisirs. Tenir des tables dans des lieux auxquels je n’aurais jamais pensé (un cinéma par exemple). librairie la marmite à mots, belfort.

muzo

muzo


MARDI 7 JUILLET 

S t R aou l

Je voudrais un roman. Oui, quel genre ? ….! Quel genre de littérature vous aimez ? Ah. Non, pas de la littérature, un roman.

S t Thib aut 

MERCREDI 8 JUILLET

Tous les matins, nous faisons notre réassort avec l’ensemble de l’équipe. C’est un moment précieux d’échanges entre nous et une façon de commencer la journée avec un état d’esprit collectif. librairie la hulotte, annonay.

gérard lambert-ullmann, dernier chapitre, éditions joca seria.

muzo

muzo


JEUDI 9 JUILLET 

S te Amandine

Cet été, une de mes « vieilles » clientes tout juste majeure a décroché le bac brillamment. Je l’en félicite, et pour réveiller l’enfant en elle que j’avais connu de nombreuses années auparavant, lui tire des rayons ses livres premier âge préférés… son sourire a alors été extraordinaire. Un pur moment de bonheur pour moi. librairie le chat perché, le puy-en-velay.

mix & remix

S t Ul r ich 

VENDREDI 10 JUILLET

En cas d’accident nucléaire ou d’une autre catastrophe thermique, un mur couvert de livres à la pagination serrée — des Pléiades, par exemple, ou des dictionnaires — pourra nous protéger quelques fractions de seconde. un libraire anonyme

mix & remix


SAMEDI 11 JUILLET 

corinne véret-collin

S t B enoît

S t Oliv ier 

DIMANCHE 12 JUILLET

corinne véret-collin


LUNDI 13 JUILLET 

S t Henr i

Allumer une allumette le matin pour faire brûler le papier d’Arménie. C’est la seule odeur qui convient à ma librairie Rue de Verneuil ; Henri Verneuil est arménien. librairie rue de verneuil, annecy.

saul steinberg

S te C ami l le 

VENDREDI 14 JUILLET

Depuis vingt-cinq ans, une cliente vient tous les jours errer dans la librairie. Mentalement dérangée. Elle passe d’une humeur à l’autre. Depuis vingt-cinq ans, nous vivons nous aussi ses colères et ses exaltations. librairie brouillon de culture, caen.

saul steinberg


MERCREDI 15 JUILLET 

S t D ona ld

« Un libre-air » à l’air libre : pléonasme ou oxymore ? Oxymore ou métaphore ? miguel dupont, librairie la hune, paris.

S te Not re-D ame du Mont-C ar mel 

JEUDI 16 JUILLET

« Cérémonie du simple, exercice de la patience. Lire est un chemin, parmi tant d’autres : croître en clarté, voilà le but. » christian bobin, le colporteur. « Écrire seulement pour être. Pour s’engager vers les autres. Avec les autres. » jacques lacarrière, sourates. librairie l’or des étoiles, vézelay.

saul steinberg

saul steinberg


VENDREDI 17 JUILLET 

S te C harlotte

S t Fré dér ic 

SAMEDI 18 JUILLET

« Merci à vous, la librairie fait du bien au quartier, elle y apporte une belle vie. » « Vous faites un beau métier dans un lieu magique. » « C’est la caverne d’Ali-Baba chez vous ! » librairie la marmite à mots, belfort.

saul steinberg

frédéric pajak


DIMANCHE 19 JUILLET 

S t Ars ène

S te Mar ina 

LUNDI 20 JUILLET

Un jour d’été, une maman avait les yeux qui brillaient devant les bijoux de la vitrine d’en face… Sa jeune fille la tirait par la manche pour entrer dans la librairie, ses yeux à elle brillant devant les ouvrages… Par la porte ouverte, j’entendis la maman s’écrier : « Un livre ?! Mais tu en as déjà un ! » La jeune fille est revenue seule, le lendemain, et nous avons choisi un récit passionnant. Moralité : le trésor était dans le livre… librairie mots et merveilles, saint-omer.

frédéric pajak

frédéric pajak


MARDI 21 JUILLET 

S t Vi c tor

« Je crois que je n’aime pas beaucoup que la lecture soit une vertu publique dont on tire une gloriole (…) Je crois que je voudrais toujours qu’elle soit un vice privé, un chemin de traverse, une échappée belle et que chacun lise pour soi, contre le monde (…) Il me semble que rien ne prépare mieux à tenir tête à la meute, à la peur, à l’autorité (…) que l’expérience solitaire de cette liberté. »  marie desplechin, lire est le propre de l’homme, l’école des loisirs.

S te Mar ie-Madeleine 

MERCREDI 22 JUILLET

L’ouverture d’un carton, le jour où votre auteur de cœur sort enfin un livre.

librairie l’esprit large, guérande.

librairie le goût des mots, mortagne-au-perche.

mix & remix

mix & remix


JEUDI 23 JUILLET 

S te Br ig itte

« Le livre est un morceau de silence dans les mains du lecteur. Celui qui écrit se tait. Celui qui lit ne rompt pas le silence. » pascal quignard.

S te C hr ist ine 

VENDREDI 24 JUILLET

« On ne lit jamais un livre, on se lit à travers les livres, pour se découvrir. » romain rolland. librairie le pinçerais, poissy.

librairie la petite marchande d’histoires, uzerche.

mix & remix

mix & remix


SAMEDI 25 JUILLET 

frédéric pajak

S t Jacques

S te Anne 

DIMANCHE 26 JUILLET

frédéric pajak


LUNDI 27 JUILLET 

S te Nat ha lie

«… Qu’il voue sa vie entière à quelque chose qui tout simplement n’existe pas et tourne le dos à ce qui existe vraiment : la chaleur des corps, la saveur douce-amère de la vie, l’imperfection merveilleuse du réel. » emmanuel carrère. librairie les vraies richesses, juvisy-sur-orge.

S t Sams on 

MARDI 28 JUILLET

1994, un homme entre dans la librairie et dit au libraire : «Vous savez, le livre qui est en vitrine, Adorations perpétuelles, il est interdit. » Le libraire : « Monsieur, le jour où quelqu’un m’interdira de mettre un livre en vitrine… » « Je vous arrête tout de suite, je suis l’auteur, je ne vous critique pas, loin de là. » Des arrêtés municipaux avaient été édictés pour interdire la mise en vitrine du livre. Quelques jours plus tard, sur France-Culture, Denis Roche, qui avait été mis au courant par Jacques Henric, faisait l’éloge de la librairie Torcatis et de sa liberté. librairie torcatis, perpignan.

mahler

mahler


MERCREDI 29 JUILLET 

S te Mar t he

Je l’ai lu celui-là ! Elle le retourne et lit très attentivement la quatrième de couverture. gérard lambert-ullmann, dernier chapitre, éditions joca seria.

S te Ju liette 

JEUDI 30 JUILLET

Dernièrement, deux collègues de travail très proches qui s’étaient perdues de vue se sont fortuitement rencontrées avec beaucoup de plaisir dans la librairie. Elles se sont, depuis, revues en privé et celle qui habite le quartier est venue nous en remercier. librairie chapitre 8, strasbourg.

anna sommer

anna sommer


VENDREDI 31 JUILLET 

S t Ig nace de L oyol a

S t A lphons e 

SAMEDI 1 ER AOÛT

Lorsqu’une personne âgée ou à mobilité réduite entre dans la librairie, nous dégageons un petit fauteuil sur lequel nous présentons habituellement des livres pour que la personne puisse s’asseoir et attendre confortablement son tour.  librairie chapitre 8, strasbourg.

Abysse manuel. jean-michel jaquet

jean-michel jaquet


DIMANCHE 2 AOÛT 

S t Pier re-Ju lien Ey mard

S te Lydie 

LUNDI 3 AOÛT

Lili, trois ans et demi, qui, avant de déménager tient à nous dire : « Quand je serai grande, je voudrai être dame de librairie. » Un homme à la recherche d’un livre dont il ne connaît ni le titre ni l’auteur et à qui nous demandons de quoi le livre parle, nous répond : « Je ne peux pas vous le raconter, je préfère le lire. » librairie les mots passants, aubervilliers.

L’ensemenseur jean-michel jaquet

Dolmen jean-michel jaquet


MARDI 4 AOÛT 

S t Je an-Mar ie Vi anne y

La visite de la commissaire de l’UNESCO lors de la présentation du dossier sur L’Unité d’habitation de Le Corbusier (encore non inscrit au patrimoine mondial) : elle m’a expliqué que la présence de la librairie dans ce lieu était très importante… bientôt des libraires au patrimoine mondial de l’Unesco ? librairie imbernon, marseille.

À tu et à toi. jean-michel jaquet

S t Ab el 

MERCREDI 5 AOÛT

Je rends toujours une petite visite, peu après l’ouverture, un café à la main, à l’un de mes auteurs aimés ; je choisis un livre et je sais qu’avant peu, il aura trouvé son lecteur. librairie le chant de la terre, pont-saint-esprit.

Si tu crains, confie ton bébé au chacal ! jean-michel jaquet


JEUDI 6 AOÛT 

S t O c t av ien

Faire régulièrement du regard le tour de la librairie afin de me rendre compte si tout est au mieux. librairie les vraies richesses, juvisy-sur-orge.

S t Gaét an 

VENDREDI 7 AOÛT

Deux jeunes clients assistant à une de nos animations ne se connaissent pas, on les présente l’un à l’autre car ils ont le même goût du voyage, ils discutent vivement de lectures, et partent ensuite faire la fête ensemble toute la nuit. On est heureux. librairie livre aux trésors, liège, belgique.

chaval

chaval


SAMEDI 8 AOÛT 

chaval

S t D ominique

S t Amour 

DIMANCHE 9 AOÛT

chaval


LUNDI 10 AOÛT 

S t L aurent

Aujourd’hui, en fin d’après-midi, je colle un mot sur la porte : Fermé pour cause d’invisibilité de la clientèle. gérard lambert-ullmann, dernier chapitre, éditions joca seria.

S te C l ai re 

MARDI 11 AOÛT

En août 1831, le libraire-éditeur Gosselin & Canel publie La Peau de chagrin d’Honoré de Balzac. Imprimé début août à 700 exemplaires, l’ouvrage est disponible rue du Bac, exclusivement. Un autre tirage de 700 exemplaires a lieu à la fin de l’été : c’est un grand succès. un libraire anonyme.

– Tu as encore faim, mon gros chat ? chaval

chaval


MERCREDI 12 AOÛT 

S te C l ar iss e

Les éditeurs qui font du beau livre soigné sur un beau papier bien salissant, ne voient pas la tête accablée du libraire quand il les sort du carton du distributeur, artistiquement tachés. gérard lambert-ullmann, dernier chapitre, éditions joca seria.

chaval

S t Hipp olyte 

JEUDI 13 AOÛT

Je suis au téléphone, j’évoque, à l’attention d’une amie, Le Livre de l’Intranquillité ; une cliente me demande qui est ce Pessoa dont j’ai parlé avec tant d’émotion ; je lui remets le livre en mains : rencontre fortuite. librairie le chant de la terre, pont-saint-esprit.

posada


VENDREDI 14 AOÛT 

S t Ev rard

S t A l f re d 

SAMEDI 15 AOÛT

Cela fait plus de cinq ans que la librairie existe et, la semaine dernière, c’était l’anniversaire de Marouane. Il a eu six ans, il est un des bébés de la librairie, inscrit dans son histoire. Nous lui avons offert un livre et il a dit : « Merci Monsieur Soussan », c’est ce qu’il répète quand il franchit le seuil du lieu. « Bonjour Monsieur Soussan », et je lui demande de m’appeler Philippe mais non, il persévère… librairie les vraies richesses, juvisy-sur-orge.

posada

tetsu


DIMANCHE 16 AOÛT 

S t Ar mel

S t Hyacint he 

LUNDI 17 AOÛT

Lorsqu’un nouveau client pénètre dans ma librairie, je vide le cache et l’historique du disque dur dans ma tête (une tabula rasa en quelque sorte), afin d’être plus attentif à ses demandes. librairie polar & co, mons, belgique.

tetsu

tetsu


MARDI 18 AOÛT 

S te Hélène

Chaque matin, je fais le tour des tables pour vérifier que tous les ouvrages lus et méritant un post-it (coups de cœur), sont là. librairie brunetaux, laon.

bosc

S t Je an-Eudes 

MERCREDI 19 AOÛT

« San Antonio, c’est bien. Mais il y a des mots vachement compliqués. » gérard lambert-ullmann, dernier chapitre, éditions joca seria.

bosc


JEUDI 20 AOÛT 

S t B er nard

S t C hr istophe 

VENDREDI 21 AOÛT

Un rituel plus qu’un geste : chaque matin avant l’ouverture, dans le silence et le calme de ma librairie, je regarde si tout est bien en place, j’imagine la journée à venir — un peu comme avant les trois coups annonçant le début de la représentation.

Au bout de vingt-trois ans en librairie, toujours l’émotion d’ouvrir un carton de nouveautés, l’ouvrir délicatement, humer les odeurs, un carton de littérature n’a pas le même fumet qu’un parascolaire. Ne jamais oublier les odeurs en librairie.

librairie folies d’encre, les lilas.

librairie saint-christophe, lesneven.

pierre thomé

pierre thomé


SAMEDI 22 AOÛT 

pierre thomé

S t Fabr ice

S te R os e de L ima 

DIMANCHE 23 AOÛT

pierre thomé


LUNDI 24 AOÛT 

S t B ar t hélémy

On reçoit une lettre d’un directeur d’un service de distribution de livres annonçant une restructuration qui va rendre le service bien plus performant. On peut être sûr que ce sera le bordel pendant quelques semaines. gérard lambert-ullmann, dernier chapitre, éditions joca seria.

S t L ouis 

MARDI 25 AOÛT

« Lisez attentivement et sans relâche. Le Littré, les articles de dernière heure, les insertions nécrologiques, le bulletin des menstrues de Queen Lisbeth, lisez, lisez, lisez tout ce qui passe à votre portée. » « À moins que, comme ce fut souvent mon cas, vous n’ayez même pas de quoi vous acheter le journal du matin. Alors descendez dans le métro, asseyez-vous au chaud sur un banc poisseux… et lisez ! Lisez les avis, les affiches, lisez les pancartes émaillées ou les papiers froissés dans la corbeille, lisez par-dessus l’épaule du voisin, mais lisez ! »  louis calaferte, septentrion. librairie le passage, alençon.

Membres d’une même culture william steig

Homme sur le qui-vive

william steig


MERCREDI 26 AOÛT 

S te Nat acha

S te Monique 

JEUDI 27 AOÛT

Rentrer de vacances la mort dans l’âme, pousser la porte de la librairie et se dire que tout compte fait on est heureux de rentrer. C’est l’odeur qui déclenche le Bonheur.

Nous entendons souvent que notre librairie est de petite taille et justement de taille humaine : nous y présentons une sélection de livres personnelle qui nous ressemble.

librairie la rose des vents, dreux.

librairie la sainte famille, agen.

Petit homme rancunier william steig

Homme qui détermine l’ambiance d’une réunion william steig


VENDREDI 28 AOÛT 

S t August in

S te Sabine 

SAMEDI 29 AOÛT

Des personnes de tous âges et de tous horizons se dévoilent autour des mots et des images… La librairie est un lieu d’échanges où les destins s’entremêlent. librairie le monde d’uranie, lille.

saul steinberg

saul steinberg


DIMANCHE 30 AOÛT 

S t Fi acre

S t Ar ist ide 

LUNDI 31 AOÛT

« Je contesterai toute formule et tout outillage qui m’enlèveraient la moindre parcelle de liberté. » le corbusier. librairie imbernon, marseille.

Chienne de rue. saul steinberg

anne gorouben


MARDI 1 ER SEPTEMBRE 

S t Gi l les

La question que j’entends fréquemment : « Vous vendez des livres ? », sur un ton curieux et incrédule… librairie polar & co, mons, belgique.

S te Ing r id 

MERCREDI 2 SEPTEMBRE

« Lire ou écrire, c’est une façon de prendre la fuite, la plus pure et la plus légitime des évasions. » luis sepulveda, dernières nouvelles du sud, éditions métailié, 2012. librairie la lucarne, paris.

Timide, sensible anne gorouben

Annette, la jeune fille et le cadre anne gorouben


JEUDI 3 SEPTEMBRE 

S t Grégoi re

La librairie Le Comptoir des mots consacre une vitrine aux clients, lecteurs, amateurs, passionnés, enfants, adultes, fidèles, occasionnels… Dans cette vitrine, nous avons aménagé un salon de lecture pour leur permettre de prendre le temps de lire, découvrir, parcourir les ouvrages de la librairie et profiter d’un instant de tranquillité. C’est notre manière de les remercier en les mettant en avant.

S te R os a lie 

VENDREDI 4 SEPTEMBRE

Un samedi matin, une cliente s’approche du comptoir de caisse avec un livre à la main et me chuchote avec un grand sourire : « Vous direz à Frédérique que ça y est, je suis grand-mère. » Émotion. Cette fidèle cliente depuis la première heure nous apporte régulièrement des roses de son jardin. librairie le goût des mots, mortagne-au-perche.

librairie le comptoir des mots, paris.

micaël

micaël


SAMEDI 5 SEPTEMBRE 

micaël

S te R aïss a

S t B er t rand 

DIMANCHE 6 SEPTEMBRE

micaël


LUNDI 7 SEPTEMBRE 

S te R eine

Un lundi de rentrée littéraire, une lectrice très assurée me demande : « – Avez-vous Promenons-nous dans les bois ? – Oui, c’est L’amour et les forêts de Eric Reinhardt ? – Oui, c’est cela. – Voilà, madame. » librairie les abbesses, paris.

corinne véret-collin

Nat iv ité de l a Vierge 

MARDI 8 SEPTEMBRE

La tristesse de voir déménager un couple, devenu depuis des amis. La première fois qu’ils sont venus, ils cherchaient un livre sur la grossesse. En dix ans, nous avons vu naître et grandir leurs trois filles… librairie entre les lignes, creil.

corinne véret-collin


MERCREDI 9 SEPTEMBRE 

S t A l ai n

Le slogan de notre librairie : « Parce que le livre est bien plus qu’un cadeau… » librairie le temps de lire, libramont, belgique.

corinne véret-collin

S te Inès 

JEUDI 10 SEPTEMBRE

« Bonjour, l’école me demande un livre pour mon fils, euh…, c’est Librio, c’est bien pour lui ? » librairie doucet, le mans.

corinne véret-collin


VENDREDI 11 SEPTEMBRE 

S t Adelphe

S t Ap ol linaire 

SAMEDI 12 SEPTEMBRE

À force de logiciels qui classent les informations selon la fréquence de leur consultation, le classement alphabétique des auteurs va finir comme une étrangeté incompréhensible. un libraire anonyme

saul steinberg

saul steinberg


DIMANCHE 13 SEPTEMBRE 

S t Aimé

S t Mater ne 

LUNDI 14 SEPTEMBRE

Ils demandent un livre facile à lire. Je déplore de n’avoir pas un recueil de pages blanches à leur proposer. gérard lambert-ullmann, dernier chapitre, éditions joca seria.

marcel katuchevski

marcel katuchevski


MARDI 15 SEPTEMBRE 

S t R ol and

Ce qui m’amuse, ce sont tous les petits gestes que l’on doit faire en plus parce que nous n’avons pas le temps(ou bien la flemme) de réparer correctement un dispositif qui se met à boîter. Par exemple, le tiroir‐caisse qu’il faut rattraper de la hanche pour éviter que la caisse ne finisse par tomber au sol. Ou bien le coffre de la voiture de livraison qui ne s’ouvre et ne se ferme que si l’on appuie du pied sur le pare‐choc. En général, ce sont d’autres qui nous les font remarquer, ces gestes, parce que nous‐mêmes les absorbons. librairie des danaïdes, aix‐les‐bains.

marcel katuchevski

S te É dit h 

MERCREDI 16 SEPTEMBRE

Accueillir une famille et discuter avec les parents du petit dernier qui commence à s’éveiller au monde grâce aux grands frères ou sœurs qui lui lisent des histoires. librairie antigone, gembloux, belgique.

marcel katuchevski


JEUDI 17 SEPTEMBRE 

S t R enaud

Voir la moto d’un client que l’on a connu enfant et conseillé dans ses lectures, le voir enfourcher sa vie d’homme, désormais, et le laisser emporter avec lui une partie de sa jeunesse… librairie lorguaise, lorgues.

gébé

S te Nadège 

VENDREDI 18 SEPTEMBRE

Un jeune enfant renifle avec délectation l’encre du livre de Gita Wolf, Je vais t’avaler tout cru, publié chez Actes Sud. Il palpe les pages moelleuses de ce livre fabriqué à la main et s’exclame au bord de la pâmoison : « C’est tout moulisseux ! » librairie les oiseaux rares, paris.

gébé


SAMEDI 19 SEPTEMBRE 

gébé

S t Émi le

S t D av y 

DIMANCHE 20 SEPTEMBRE

gébé


LUNDI 21 SEPTEMBRE 

S t Matt hieu

Théodore Monod citant son père : « Croire quand même, espérer quand même, aimer quand même. » librairie des danaïdes, aix-les-bains.

S t Maur ice 

MARDI 22 SEPTEMBRE

Enfoncer la lame du cutter sur le dessus du carton d’un côté, de l’autre, et, dans une ligne rejoignant les deux coupures, façonner un couvercle et accéder aux livres sous leur couche plastique. librairie tout un monde, ambert.

anna sommer

anna sommer


MERCREDI 23 SEPTEMBRE 

« Ce sont des mots, il n’y a que ça, il faut continuer. »

S t C onst ant samuel beckett librairie au temps lire, lomme.

S te Thè cle 

JEUDI 24 SEPTEMBRE

Dans quelques milliers d’années, une librairie restera miraculeusement conservée dans la tourbe ou la lave durcie. Les archéologues, qui sauront déchiffrer ce langage, s’interrogeront sans fin sur le sens de la disposition des livres dans un si petit espace. un libraire anonyme.

muzo

muzo


VENDREDI 25 SEPTEMBRE 

S t Her mann

S t D amien 

SAMEDI 26 SEPTEMBRE

Maniaque, aligner parfaitement les livres sur les étagères, les prendre par-dessus pour les ramener vers l’avant, en profiter pour les faire respirer en repoussant à la planche suivante celui qui les étouffe. librairie livre aux trésors, liège, belgique.

Douce, féline adolescence. anne gorouben

tetsu


DIMANCHE 27 SEPTEMBRE 

S t Vincent de Pau l

S te Vencesl as 

LUNDI 28 SEPTEMBRE

– Bonsoir mon p’tit coco… Entre, et surtout ferme bien la porte ! tetsu

topor


MARDI 29 SEPTEMBRE 

S t Michel

S t Jérôme 

MERCREDI 30 SEPTEMBRE

Lors du passage en caisse, prendre le livre, l’ouvrir et y glisser délicatement notre marque-page avant d’éventuellement faire le paquet et le rendre au client. librairie l’ange, gisors.

Au détour d’une conversation, une fidèle cliente nous vante une petite maison d’édition dont nous n’avons pas connaissance… Les rôles s’inversent, parfois. librairie croisy, bastogne, belgique.

Homme qui préfère qu’on le laisse tranquille

Père

william steig

william steig


JEUDI 1 ER OCTOBRE 

S te Thérès e de l’ Enfant-Jésus

Un petit garcon entre dans la librairie avec sa maman : « Oh là là, maman ! Mais on est dans le musée des livres ou quoi ? » librairie rêv’ en pages, limoges.

kamagurka

S t L éger 

VENDREDI 2 OCTOBRE

« Je n’ai jamais eu de chagrin qu’une heure de lecture n’ait dissipé. »

montesquieu. librairie entre les lignes, creil.

kamagurka


SAMEDI 3 OCTOBRE 

micaël

S t G érard

S t François d’Assis e 

DIMANCHE 4 OCTOBRE

micaël


LUNDI 5 OCTOBRE 

L’éphémère est toujours intense.

micaël

S te Fleur librairie les enfants terribles, nantes.

S t Br uno 

« Le livre doit être une hache qui brise la mer gelée en nous. » 

MARDI 6 OCTOBRE franz kafka. librairie carnot, vichy.

micaël


MERCREDI 7 OCTOBRE 

S t S erge

Un client jamais identifié glissait discrètement et régulièrement un écrit ou un illustré érotique dans le rayon religieux. Le fait a cessé et ne s’est jamais reproduit. L’inconnu a disparu de la circulation ou s’est converti aux lectures licencieuses.  librairie le neuf, saint-dié.

La femme aigle de Ferguson. anne gorouben

S te Pél ag ie 

JEUDI 8 OCTOBRE

« – Avez-vous des résumés de livres ? – Non, j’ai des livres entiers. » gérard lambert-ullmann, dernier chapitre, éditions joca seria.

La lionne dans la rue. anne gorouben


VENDREDI 9 OCTOBRE 

S t D enis

S t Ghisl ain 

SAMEDI 10 OCTOBRE

Le matin, à l’ouverture, la clé que l’on tourne dans la serrure. Une minute qui nous laisse le temps d’observer notre quartier. librairie les mots passants, aubervilliers.

Édith, la noblesse et le courage du cerf. anne gorouben

Pierre Meunier, l’homme volant. anne gorouben


DIMANCHE 11 OCTOBRE 

S t Fir min

S t Wi lf r id 

LUNDI 12 OCTOBRE

« Ouvert » (au recto), « fermé » (au verso), ou la symbolique du panneau. Un « généreux éditeur » nous a offert au printemps un charmant petit panneau à l’ancienne à accrocher sur la porte d’entrée. Depuis, quand je le tourne à l’ouverture, et le retourne à la fermeture, c’est à chaque fois un petit chapitre de la librairie qui s’ouvre le matin et se clôt le soir. librairie le chat perché, le-puy-en-velay.

Un ours parfois siège en l’homme. anne gorouben

Le chien gyrovague. anne gorouben


MARDI 13 OCTOBRE 

S t G éraud

« Ce qu’il y a de bien dans S.A.S c’est que ça parle des problèmes qu’il y a dans le monde. » gérard lambert-ullmann, dernier chapitre, éditions joca seria.

saul steinberg

S te Just 

« La llibertat es una libreria. La liberté est une librairie. »

MERCREDI 14 OCTOBRE

joan margarit (traduit du catalan). librairie torcatis, perpignan.

saul steinberg


JEUDI 15 OCTOBRE 

S te Aurélie

J’aime dire aux personnes qui passent la porte de la librairie et avec lesquels j’échange, que j’ai la chance de faire un métier « où l’on vend du rêve ! » Le libraire vend du rêve… la marmite à mots, belfort.

saul steinberg

S te E dw ige 

VENDREDI 16 OCTOBRE

Un client vient nous voir, timidement, et nous demande : « Je ne lis jamais… pouvez-vous me conseiller ? ». Le bonheur d’accompagner une première fois. librairie sauramps odyssée, montpellier.

saul steinberg


SAMEDI 17 OCTOBRE 

frédéric pajak

S t B audouin

S t Luc 

DIMANCHE 18 OCTOBRE

frédéric pajak


LUNDI 19 OCTOBRE 

S t R ené

S te Adeline 

MARDI 20 OCTOBRE

Alors que vous parlez d’un livre à un client, en voir un autre partir vers la caisse avec ce livre que vous vantez, sans un mot, juste un petit sourire qui veut dire merci.

« Et s’il faut traumatiser les enfants pour leur donner une prise de conscience, faisons-le, et vite — c’est une question d’orientation. À savoir : tous égaux et tous différents. »

librairie saint christophe, lesneven.

tomi ungerer, preface à les enfants sauvés — huit histoires de survie, delcourt, 2008. librairie le chat perché, le puy-en-velay.

Type charmant — mais qui ne sera jamais un ami

william steig

Homme qui cherche à se faire plaindre

william steig


MERCREDI 21 OCTOBRE 

S te C éline

« Madame, je n’ai plus envie de lire. » Après quelques questions, elle extrait un livre des rayonnages, le tend sans hesitation et sans erreur. librairie l’esprit large, guérande.

noyau

S te É lo die 

JEUDI 22 OCTOBRE

Écrire un petit commentaire concernant l’un de nos coups de cœur littéraire et l’apposer sur le livre… librairie le temps de lire, libramont, belgique.

noyau


VENDREDI 23 OCTOBRE 

S t Je an de C apist ran

S t Florent in 

SAMEDI 24 OCTOBRE

Simple, mécanique, sensuel. La caresse quotidienne d’une main de libraire (ou de lecteur) sur une couverture. librairie rêv’ en pages, limoges.

Chien d’arrêt jean-michel jaquet

Masques jean-michel jaquet


DIMANCHE 25 OCTOBRE

S t Crépin

S t Dimit r i 

LUNDI 26 OCTOBRE

Tirer la grille le matin, évaluer le grincement de celle-ci et rajouter le lubrifiant qui génère l’inquiétude du silence qui s’installe. librairie les enfants terribles, nantes.

L’homme à la découverte de son âme ! (de l’impossibilité de se connaitre par soi-même) jean-michel jaquet

marcel katuchevski


MARDI 27 OCTOBRE

S te Émeline

Parole de client : « Je voudrais le livre Mon père ce salaud de Pascal Bruckner. » Il s’agissait du livre intitulé Un bon fils. librairie la hulotte, annonay.

pierre thomé

S t Simon 

MERCREDI 28 OCTOBRE

« J’ai commencé ma vie comme je la finirai sans doute : au milieu des livres. » jean-paul sartre. librairie antigone, gembloux, belgique.

pierre thomé


JEUDI 29 OCTOBRE 

S t Narciss e

Un psychothérapeute disponible sans rendez-vous, visible depuis la rue et sans possibilité de fuite : telle est parfois la condition du libraire.  un libraire anonyme.

S te Bienvenue 

VENDREDI 30 OCTOBRE

Chaque matin, après avoir ouvert la porte, déposé mes affaires dans le bureau, redescendu l’escalier : me saisir du balai et balayer le trottoir devant chez nous ! Pour embellir un peu notre rue, pour accueillir un peu plus joliment nos clients, pour arranger un peu le grand désordre du monde, pour croiser des voisins et leur dire bonjour en souriant, pour déblayer symboliquement le chemin jusqu’à la caverne et ses mythes… librairie voyelles, les sables d’olonne

pierre thomé

pierre thomé


SAMEDI 31 OCTOBRE 

pierre thomé

S t Q uent in

Touss aint 

DIMANCHE 1 ER NOVEMBRE

posada


LUNDI 2 NOVEMBRE 

S t Ma l achie

Le décès rapide et imprévu d’une cliente assidue qui avait à 100 % les mêmes goûts que moi. À chaque arrivage, je pense à elle, ce livre lui aurait bien plu. librairie brunetaux, laon.

frédéric pajak

S t Hub er t 

MARDI 3 NOVEMBRE

Lisser un livre du plat de la main avant d’en faire un paquet cadeau. Effeuiller systématiquement le livre avant de le glisser dans une pochette (« un cornet » dans les Vosges). Appeler tous les matins, à heure fixe les jours ouvrables, le directeur commercial d’un grand distributeur pour obtenir une augmentation de la remise. librairie le neuf, saint-dié.

frédéric pajak


MERCREDI 4 NOVEMBRE 

S t C harles

Plutôt qu’un geste, un enchaînement qui se produit souvent : je prends une pile de livres pour les ranger, quelqu’un entre et me demande conseil, je me promène donc avec ma pile, je la pose pour montrer un ou deux livres, je m’enflamme… et j’oublie où je l’ai posée ; jusqu’au moment où je retombe dessus en cherchant autre chose : je la reprends et ça peut durer comme ça un bon moment ! librairie la carline, forcalquier.

kamagurka

S te Sy lv ie 

JEUDI 5 NOVEMBRE

Une cliente vient de perdre son mari. Elle me dit : « C’est dans les livres que je noie mon chagrin. » librairie la bastide, saint-affrique.

kamagurka


VENDREDI 6 NOVEMBRE 

S te B er t i l le

S te C ar ine 

SAMEDI 7 NOVEMBRE

Lorsque le paquet-cadeau est fini, le poser à plat devant le client et le faire pivoter légèrement sur la gauche pour qu’il puisse se rendre compte du soin apporté aux deux côtés. librairie lorguaise, lorgues.

micaël

micaël


DIMANCHE 8 NOVEMBRE 

S t G e of f roy

S t Thé o dore 

LUNDI 9 NOVEMBRE

Je pense à cette anecdote que raconte un auteur : sur un salon quelqu’un lui demande si c’est son éditeur qui met la ponctuation dans ses livres. Non, dit-il, je ne mets que la ponctuation. Je laisse l’éditeur écrire le reste. gérard lambert-ullmann, dernier chapitre, éditions joca seria.

– N’aie pas peur… Aurais-tu oublié que c’est ta fête ?… tetsu

– Un jour je vous le prêterai et vous verrez si je mens… tetsu


MARDI 10 NOVEMBRE 

S t L é on

Années 1980, librairie Mollat (Bordeaux), un client sexagénaire allongé, au pied d’un rayonnage universitaire, la tête sur le carrelage pour voir tous nos ouvrages en stock. Au ras du sol, les livres présents constituaient une réserve ! librairie siloë saint léon, nancy.

– Un rhume de cerveau ?… Tu te prends pour un intellectuel maintenant ? tetsu

S t Mar t in 

MERCREDI 11 NOVEMBRE

« Je suis pessimiste avec l’intelligence, mais optimiste par la volonté. »

antonio gramsci. librairie sauramps, montpellier.

– Eh bien !… Tu rajeunis, ou tu viellis ?… tetsu


JEUDI 12 NOVEMBRE 

S t C hr ist i an

S t Br ice 

VENDREDI 13 NOVEMBRE

La rencontre malheureusement non exceptionnelle avec une ou un client venant chercher des solutions pour apaiser sa douleur suite au décès d’un proche. La relation devient délicate, intime, le livre qui sera proposé est souvent le prolongement de la qualité des échanges. Le livre et le libraire deviennent alors des acteurs sociaux pansant les douleurs du monde.

Ils sont cinq et se bousculent un peu, pas très à l’aise. Un titre, un auteur, mais l’a-t-on bien écrit ? Est-ce bien cela ? Soulagement presque immédiat, on voit de quoi ils parlent, on va chercher le livre. La petite dernière s’est égarée, ils la cherchent un peu, la retrouvent, on lui tend le roman pour son frère, dans un petit sac. Elle sourit. Ils sortent en rang serré. À plus tard ?

librairie sauramps, montpellier.

librairie pax, liège, belgique.

Homme vindicatif william steig

Clown william steig


SAMEDI 14 NOVEMBRE 

micaël

S t Sidoine

S t A lb er t 

DIMANCHE 15 NOVEMBRE

micaël


LUNDI 16 NOVEMBRE 

S te Marguer ite

Le libraire espère toujours trouver quelques minutes dans la journée pour finir un livre. Conseiller avec aplomb un livre que je n’ai pas encore lu. Un geste inconscient mais indispensable… la recherche d’un stylo tout au long de la journée.

S te É lis ab et h 

MARDI 17 NOVEMBRE

Attacher à la couverture d’un roman le petit carton où figure la note de lecture qu’on vient de rédiger à la main, en choisissant chaque mot, pour partager avec les lecteurs nos impressions, nos émotions à la lecture du livre. librairie papyrus, namur.

librairie hisler even, metz.

- Non, la fin du monde c’était il y a longtemps. Là, c’est juste un remake à la télé.

- J’ai eu peur !

Toutes ces petites galaxies, toutes ces petites étoiles, toutes ces petites planètes... Dieu ne pourrait pas avoir une autre idée ?

el roto

el roto


MERCREDI 18 NOVEMBRE 

S te Aude

J’aime particulièrement le fait que des clients échangent des conseils de lecture, ou m’en donnent et me fassent découvrir ainsi des livres que je pourrai à mon tour conseiller. Dernier en date : L’Ancêtre de Juan José Saer, aux éditions Le Tripode.

S t Tanguy 

JEUDI 19 NOVEMBRE

La race des clients honteux s’est éteinte : ceux qui lorgnaient les thrillers sur les tables et passaient à la caisse avec une édition bilingue de Cavafy. En se raréfiant, l’amateur de livres s’est libéré de ses complexes.  un libraire anonyme.

librairie la carline, forcalquier.

Pédant william steig

Fanatique william steig


VENDREDI 20 NOVEMBRE 

S t E dmond

Autoportrait à l’oiseau chanteur anne gorouben

Prés ent at ion de l a Vierge 

SAMEDI 21 NOVEMBRE

Un envol intérieur anne gorouben


DIMANCHE 22 NOVEMBRE 

S te C é ci le

S t C lément 

LUNDI 23 NOVEMBRE

Je lui parle d’un bouquin sur Charonne. Elle demande : Sharon Stone ? gérard lambert-ullmann, dernier chapitre, éditions joca seria.

Guilaine, un vilain petit canard anne gorouben

Patacha, la femme renard anne gorouben


MARDI 24 NOVEMBRE 

S te Flora

« Le papillon, ce billet doux plié en deux qui cherche l’adresse d’une fleur. » jules renard, histoires naturelles.

Le lecteur et son libraire, ou la foi du papillon ? librairie majolire, bourgoin-jallieu.

saul steinberg

S te C at her ine 

MERCREDI 25 NOVEMBRE

La librairie française de Pékin est un curieux endroit. Pour acheter, on est obligé de s’y inscrire, comme dans un club. Pourtant, rien sur les tables ne semble bien dangereux : Segalen, Claudel, le dernier Goncourt. Signe que le livre, même si c’est un classique dans une langue étrangère, inquiète encore dans un pays où les arts plastiques, eux, sont mis en avant sans presque aucune censure.  un libraire anonyme.

saul steinberg


JEUDI 26 NOVEMBRE 

S t D elphine

Le matin lorsque je suis seule, aligner au cordeau les dos des livres sur leur étagère. Passer la main derrière et pousser doucement la tranche de chaque livre contre une planchette de bois de hêtre qui ne sert qu’à cela. Ce geste maniaque du matin me rassure. La journée, avec son joyeux désordre, peut commencer ! librairie les oiseaux rares, paris.

S t S é ver in 

VENDREDI 27 NOVEMBRE

Il entra dans la librairie et me demanda si j’avais des livres de Marc Paillet. Lui répondant positivement, il m’avoua être l’auteur. Devant ma surprise, il me répondit : « Voulez-vous ma carte d’identité ? » Il faisait localement des recherches pour un livre qui, malheureusement, ne fut jamais terminé. Marc Paillet est mort peu après son passage. librairie la licorne, épinal.

kamagurka

kamagurka


SAMEDI 28 NOVEMBRE 

frédéric pajak

S t Jacques de l a Marche

S t Satur nin 

DIMANCHE 29 NOVEMBRE

frédéric pajak


LUNDI 30 NOVEMBRE 

S t And ré

« Si les hommes comprenaient mieux les dangers que comporte l’emploi de certains mots, les dictionnaires, aux devantures des librairies, seraient enveloppés d’une bande rouge : “Explosifs. À manier avec soin.” » andré maurois.

S te Florence 

MARDI 1 ER DÉCEMBRE

Au milieu de circuits d’informations de plus en plus balisés, la librairie la mieux organisée reste un chaos miniature. Un commerce de Babel où des informations sans lien les unes avec les autres coexistent en toute impunité.  un libraire anonyme.

librairie page et plume, limoges.

Sachez les accueillir pascal

État de conscience altérée en forêt de sherwood pascal


MERCREDI 2 DÉCEMBRE 

S te Viv i ane

Elle est devant moi. « Ça serait pour venir chercher un livre que j’avais demandé. »

S t François-Xav ier 

JEUDI 3 DÉCEMBRE

« La culture n’est pas un luxe, elle est une nécessité. »

gao xingjian. librairie papageno, clermont-ferrand.

gérard lambert-ullmann, dernier chapitre, éditions joca seria.

Il reste des Kennedy pascal

Il se prend pour qui çui-là pascal


VENDREDI 4 DÉCEMBRE 

S te B arb e

S t G éra ld 

SAMEDI 5 DÉCEMBRE

Comment reconnaître le vrai poète dans une librairie ? C’est celui qui, annonçant qu’il cherche un opuscule obscur d’un illustre inconnu, sort des rayons vingt ou trente titres n’ayant aucun rapport, et sort sans rien acheter, laissant tout en pile dans un coin. gérard lambert-ullmann, dernier chapitre, éditions joca seria.

La conviction d’être unique william steig

Homme possédé william steig


DIMANCHE 6 DÉCEMBRE 

S t Nicol as

S t Ambrois e 

LUNDI 7 DÉCEMBRE

« Un voyage se passe de motif. Il ne tarde pas à prouver qu’il se suffit à lui-même. On croit qu’on va faire un voyage mais bientôt c’est le voyage qui vous fait… ou vous défait. » nicolas bouvier. librairie itinérances, angers.

gébé

gébé


MARDI 8 DÉCEMBRE 

S te Fr id a

Suspendre… j’adore cette idée d’une librairie où le temps est suspendu. Je suspends des décors aériens dans les vitrines et à l’intérieur de la librairie, des guirlandes de papier, des lettres, des citations, des pages, des nichoirs et des oiseaux, des nuages, et beaucoup d’autres choses encore qui varient au fil des saisons et des envies. librairie au temps lire, lomme.

gébé

S t Pier re Four ier 

MERCREDI 9 DÉCEMBRE

Les pas. Tous ceux que nous devons faire pour amener le lecteur jusqu’à l’ouvrage demandé, au plus près de leur attente. librairie sauramps odyssée, montpellier.

gébé


JEUDI 10 DÉCEMBRE 

S t R omar ic

S t D aniel 

VENDREDI 11 DÉCEMBRE

Garder les jolis petits papiers : marque-pages, cartes postales, affiches... et les accrocher derrière la caisse.  plaisir des yeux, manière d’habiter les lieux... librairie l’autre rive, toulouse

noyau

noyau


SAMEDI 12 DÉCEMBRE 

S t C orent in

S te Lucie 

DIMANCHE 13 DÉCEMBRE

– La voici… Vous allez comprendre de suite pourquoi, au bureau, je m’éclate… noyau

tetsu


LUNDI 14 DÉCEMBRE 

S t Je an de l a Croix

Une fois la pépite littéraire découverte, quel plaisir de retomber en enfance avec le découpage des petits cœurs, noircis de notre plus belle écriture afin d’attirer l’œil des promeneurs.

S te Ni non 

MARDI 15 DÉCEMBRE

Ouvrir un album, sentir l’odeur forte de l’encre encore fraîche. librairie entre les lignes, creil.

librairie croisy, bastogne, belgique.

tetsu

tetsu


MERCREDI 16 DÉCEMBRE 

S te A lice

Elle était venue juste pour voir. Elle a vu. Pendant près d’une heure elle a regardé tous les rayons… depuis le centre de la pièce, sans s’approcher des livres ni en ouvrir un seul. gérard lambert-ullmann, dernier chapitre, éditions joca seria.

Solitude william steig

S t Gaël 

JEUDI 17 DÉCEMBRE

Ouvrir la librairie pour une nouvelle journée et saluer mes livres, remettre une pile en place tout en allant dans mon bureau déposer mes effets personnels. Tous les jours, je rentre dans un univers romanesque.  librairie antigone, gembloux , belgique.

Auto-satisfaction william steig


VENDREDI 18 DÉCEMBRE 

S t Gat ien

S t Urb ain 

SAMEDI 19 DÉCEMBRE

Ranger, encore ranger, accueillir, lire, encore lire et surtout lire avec plaisir ! librairie doucet, le mans.

Frayeur william steig

La douleur d’être dans le monde william steig


DIMANCHE 20 DÉCEMBRE 

S t Abra ham

S t Pier re C anisius 

LUNDI 21 DÉCEMBRE

Affiches, affichettes, signalétiques : le port “droit” s’il vous plaît ! Ni de guingois, ni cornées ou un peu flétries ; et dans le juste temps, à l’avantage du produit dont elles soulignent l’actualité. librairie majolire, bourgoin-jallieu.

Prendre congé william steig

Homme qui manigance quelque chose william steig


MARDI 22 DÉCEMBRE 

S te François e-Xav ière C abr ini

Chaque fin d’année, je confectionne des petits gâteaux de Noël pour les clients qui s’en délectent entre les effluves de cannelle et les piles de livre. Depuis, nous avons eu plusieurs fois la joie de voir des clients nous offrir des gâteaux en disant : « Aujourd’hui, c’est pour vous ! »

S t Ar mand 

MERCREDI 23 DÉCEMBRE

Un geste pour parler du métier de libraire ? Impossible ! Le libraire ne fait jamais un seul geste à la fois. Un libraire est une espèce de poulpe à seulement deux bras, toujours au four et au moulin. librairie la licorne, bruxelles, belgique.

librairie au temps lire, lomme.

– Regardez, c’est un self-made man. chaval

chaval


JEUDI 24 DÉCEMBRE 

S te Adèle

24 décembre, j’ouvre un carton dare-dare, il y a urgence ! Un coup de cutter sur le pouce plus tard, direction d’autres urgences pour cinq points de suture en moins de dix minutes parce que le médecin est un client ! J’adore Noël ! librairie rue de verneuil, annecy.

chaval

Nat iv ité 

VENDREDI 25 DÉCEMBRE

La maman qui allaite dans le fauteuil — une fidèle cliente, un futur lecteur ! librairie folies d’encre, les lilas.

chaval


SAMEDI 26 DÉCEMBRE 

chaval

S t Ét ienne

S t Je an 

DIMANCHE 27 DÉCEMBRE

chaval


LUNDI 28 DÉCEMBRE 

S t Gasp ard

« Un livre n’est pas fait pour être lu, il est fait pour être là. »

État de néant william steig

jean cocteau. librairie lorguaise, lorgues.

S t D av id 

MARDI 29 DÉCEMBRE

« Quand je pense à tous les livres qu’il me reste à lire, j’ai la certitude d’être encore heureux. » jules renard, journal, 1902. librairie croisy à bastogne. • librairie du marais à mayenne. • librairie voyelles, les sables d’olonne

Possession incontestée william steig


MERCREDI 30 DÉCEMBRE 

S t R oger

À nous d’inventer collectivement la librairie de demain ! librairie le comptoir des mots, paris.

saul steinberg

S t Sy lvest re 

JEUDI 31 DÉCEMBRE

Le soir, quand je quitte ma librairie et donne le dernier coup de clef, j’ai toujours un pincement au cœur : je vais livrer tous ces auteurs à eux-mêmes… librairie les abbesses, paris.

saul steinberg


GÉBÉ de son vrai nom Georges Blondeaux,

LES DESSINATEURS dont Vive Gutenberg et Les Oiseaux sont des cons. Il met fin à ses jours en 1968.

BOSC est né à Nîmes en 1924. Enfant, il passe ses vacances à Aigues-Vives, dans le Gard, où ses parents sont vignerons. En 1944, il s’engage dans l’armée française et part pour l’Indochine de 1945 à 1948. Au retour, il se met à dessiner. En 1952, une brillante carrière commence pour lui dans Paris-Match puis Jours de France, Pilote, Hara-Kiri, Le Nouvel Observateur, Elle, Le Monde, L’Express, Combat, La Croix et Le Canard enchaîné. En 1970, il reçoit le grand prix de l’Humour noir. Il se donne la mort à Antibes le 3 mai 1973.

EL ROTO est né en 1947 à Madrid, où il vit. Depuis une vingtaine d’années, il collabore au quotidien espagnol El País. Peintre, signant sous son vrai nom Andrés Rábago, et graveur signant sous l’hétéronyme Ops, il expose régulièrement dans de nombreux pays. Il est l’auteur d’une dizaine de livres, dont le dernier, Viñetas para una crisis, a remporté un très grand succès en Espagne.

CHAVAL est né à Bordeaux en 1915, sous le nom d’Yvan Le Louarn. Il s’installe à Paris en 1948. Ses dessins condensés, visant à l’essentiel, font l’effet d’une bombe. Ils paraissent d’abord dans Le Progrès, puis dans Paris-Match, France Dimanche, Le Rire, Samedi Soir, Bizarre, Le Hérisson, Le Nouvel Observateur, Le Figaro, Planète, Punch... Chaval illustre des œuvres classiques ou contemporaines, comme Pierrot mon ami, de Raymond Queneau. Il tourne de nombreux courts-métrages, pour la plupart disparus. Il est l’auteur de plusieurs albums,

PIERRE FOURNIER , est né en 1937 à SaintJean-de-Maurienne, en Savoie. Artisan aujourd’hui oublié de la contestation écologique en France, il est l’un des pionniers du combat antinucléaire et fonde la revue La Gueule ouverte. Dans Hara-Kiri puis dans Charlie Hebdo, il prône une écologie radicale et libertaire. Discret et rétif au militantisme, il préfère cependant rester dans l’ombre ; son parcours témoigne pourtant de ses aptitudes à devenir, suivant le mot de François Cavanna, l’« apôtre de l’écologie ». Il meurt en 1973, à trente-six ans.

– 376 –

est né en 1929 à Villeneuve-Saint-Georges, en Seine-et-Marne. Durant quinze ans, il est le rédacteur en chef du mensuel HaraKiri. Auteur d’une vingtaine de livres dessinés, il publie une pièce de théâtre, des romans et des recueils d’articles, réalise et écrit des films, dont L’An 01, avec Jacques Doillon, Jean Rouch et Alain Resnais. Il crée également des sketches pour la radio : Europe 1, RTL, France Culture, et pour la télévision : Les Guignols de l’Info, Merci Bernard, Palace. Ses chansons ont été interprétées par Juliette Gréco, Yves Montand et François Béranger. est née en 1959 à Paris. À l’École nationale supérieure des arts décoratifs, elle suit les cours de Zao Wou Ki. Depuis, elle expose régulièrement ses peintures et ses dessins en France ou à l’étranger. En 2003, elle présente notamment un hommage à Paul Celan au musée d’Art et d’Histoire du judaïsme à Paris. Son cycle « d’Odessa à Odessa » est exposé dans différents centres d’art en France et en Ukraine. Ses œuvres sont présentes dans des collections publiques et privées en France et à l’étranger. ANNE GOROUBEN

est né en 1950 à La Chaux-de-Fonds, dans le Jura suisse. Il fait des études d’arts graphiques avant de se consacrer sans partage au dessin. Depuis trente ans, il expose régulièrement en Suisse, en Allemagne, parfois en France.

JEAN-MICHEL JAQUET

Ses travaux figurent dans de nombreuses collections publiques et privées. Il vit et travaille actuellement à Corsiersur-Vevey, au bord du lac Léman. KAMAGURKA est né en 1956 dans la ville somnolente de Nieuport, sur la côte belge. Il commence à publier ses dessins dans le magazine flamand Humo, puis, à partir des années 1980, en Europe et aux ÉtatsUnis, dans Playboy, The Spectator, Titanic, Süddeutsche Zeitung, Zitty, Eulenspiegel, Die Presse, The New Yorker, National Lampoon et bien d’autres. En France, c’est Gébé qui le découvre et le publie dans Hara-Kiri. Chaque semaine, on a retrouvé ses dessins et souvent le personnage de Bert dans Charlie Hebdo. Homme de radio, de télévision et de théâtre, Kamagurka a publié plus de vingt-cinq livres de dessins d’humour. Il est également peintre et participe à de nombreuses expositions aux Pays-Bas et en Belgique. MARCEL KATUCHEVSKI est né aux Andelys en 1947. C’est au Château-Rose qu’il passe les cinq premières années de sa vie, lieu de refuge pour les orphelins de guerre juifs dans lequel travaille son père, militant au Foyer ouvrier juif. D’abord poète et critique — il publie notamment des textes sur Chaissac et Char —, il délaisse l’écrit pour la peinture, puis pour le dessin à l’encre de Chine. Depuis 2006, son dessin s’ouvre à des techniques et à un imaginaire renouvelés.

– 377 –


est né en 1952 dans le Val-de-Travers, en Suisse romande. Il devient célèbre dès le milieu des années 1970 pour ses dessins de presse hostiles à la police, à l’armée, à l’industrie polluante et aux institutions financières. Il les fait paraître dans Le Monde, Die Zeit, Tagesanzeiger, Le Courrier de Genève ou 24 Heures. Ses domaines de création graphique et picturale sont multiples. MARTIAL LEITER

est né à Paris en 1982, d’une mère argentine et d’un père brésilien. Droitier sur le terrain de foot et gaucher pour le dessin, il décide de sa vocation à l’âge de cinq ans, lorsque l’institutrice remarque qu’il est le seul de la classe capable de dessiner des visages de trois quarts. Après vingt années passées à Buenos Aires, il revient vivre à Paris. Il y expose et collabore à différents magazines et revues, en Espagne, en Suisse et en France.

d’humour, il élabore une œuvre au style absolument original. de son vrai nom Jean-Philippe Masson, est né en 1960 à Rennes. Depuis 1979, il vit dans les environs de Paris. Ses premiers dessins ont paru dans Charlie mensuel, Hara-Kiri, Métal hurlant et Libération. Il a cosigné plusieurs ouvrages avec le psychiatre Christophe André aux éditions du Seuil.

MUZO

MICAËL

MIX & REMIX de son vrai nom Philippe Becquelin, naît en Suisse en 1958. Il débute comme dessinateur en 1984, année où il obtient un diplôme de peinture aux Beaux-Arts avec sa femme — d’où son pseudonyme. En Suisse, chaque semaine, il publie des dessins d’actualité dans Le Matin Dimanche et dessine en direct à la télévision. En France, on le retrouve régulièrement dans Siné mensuel, Courrier international, Lire et L’Express. Entre le dessin politique et le pur dessin

de son vrai nom Yves Nussbaum, naît le 31 août 1963 à Neuchâtel, en Suisse. Après une formation d’illustrateur et de graphiste, il s’installe à Zurich où il exerce depuis 1991 le métier de dessinateur, publiant dans divers journaux, dont Tages Anzeiger, Sonntagszeitung et L’Imbécile de Paris.

NOYAU

OLIVIER O. OLIVIER de son vrai nom Pierre-Marie Olivier, est né en 1931 à Paris. À partir de 1964, il fait partie du groupe Panique avec Arrabal, Topor et Jodorowsky. Dès 1955, il devient membre du Collège de ’Pataphysique et, à la fin des années soixante, participe au comité du Salon de la jeune peinture. Pendant plus de trente ans, il expose ses peintures, pastels et dessins en France et à l’étranger. Il meurt le 10 avril 2011.

est né en 1892 dans une famille juive de Galicie polonaise. Gagnant sa vie comme professeur de dessin, il mène une

BRUNO SCHULZ

– 378 –

existence modeste et retirée dans la ville de Drohobycz, travaillant à son œuvre littéraire et graphique. En 1941, après l’invasion allemande, il est obligé de vivre dans le ghetto juif de sa ville. Il devient l’esclave d’un officier de la Gestapo qui l’oblige à réaliser des peintures pour la chambre de ses enfants. Il meurt assassiné en pleine rue en 1942 par un autre officier de la Gestapo. naît en 1968 à Aarau, en Suisse. Elle devient illustratrice et travaille pour des journaux comme Du (revue culturelle de langue allemande), Vibrations (magazine musical francophone), Strapazin (bande dessinée allemande) ou L’Imbécile. Elle vit actuellement à Zurich.

ANNA SOMMER

est né en 1914 dans le village de Râmnicul Sarat, en Roumanie. En 1933, il part étudier l’architecture à Milan. Les lois antisémites italiennes le poussent à émigrer aux États-Unis en 1942, après une brève incarcération. Il participe à la Seconde guerre mondiale dans l’armée américaine, notamment en Chine et en Inde. Dessinateur de presse et illustrateur, il publie pendant près de soixante ans ses dessins au New Yorker, dont il compose des couvertures légendaires. Collages, peintures, dessins, objets assemblés ou sculptés : son œuvre est multiple, toujours inventive et libre des conventions. Son influence aux ÉtatsUnis et en Europe est considérable. Il meurt à New York en 1999.

SAUL STEINBERG

ROLAND TOPOR est né en 1938 dans une famille juive d’origine polonaise. Il est caché en Savoie pendant l’Occupation. À vingt ans, il publie son premier dessin de presse et fonde le groupe Panique avec Arrabal. Dessinateur, peintre, illustrateur, graveur, romancier, poète, chansonnier, cinéaste, acteur, metteur en scène, homme de théâtre, réalisateur de télévision, Topor devient un véritable hommeorchestre, élaborant une œuvre multiple et inclassable. Il disparaît en 1997.

est né à Bourges en 1913 sous le nom de Roger-Jean-Lucien Testu. Il travaille d’abord comme directeur aux Messageries de presse et comme patron d’une savonnerie, avant de commencer, à l’âge de quarante ans, une fulgurante carrière d’humoriste. Ses dessins paraissent dans la presse populaire, France Dimanche, Ici Paris, Jours de France, Le Figaro magazine, Lui, VSD. Il meurt en 2008. TETSU

est née à Paris en 1956. Après les Arts appliqués et les Beaux-Arts de Paris en sculpture, elle est pensionnaire à la Casa Vélasquez, à Madrid. Dans les années 1990, elle vit et travaille dans l’Yonne puis à Paris. Elle s’installe dans le Morbihan en 1998, suite à la découverte d’une maladie invalidante dont elle se remettra peu à peu. Aujourd’hui, elle revient à une forme d’art renouvelée.

CORINNE VÉRET-COLLIN

– 379 –


Ni le livre, ni cette Fête de la Librairie par les libraires indépendants n’auraient vu le jour sans la chaîne chaleureuse de toutes ces personnes, sans leur engagement, leur passion, leur amicale collaboration…

Nous remercions : Véra Michalski pour son précieux soutien. Frédéric Pajak, Marc Prudent et Philippe Garnier. Françoise Nyssen et Jean-Paul Capitani, des Éditions Actes Sud, pour leur engagement indéfectible et bien connu auprès des libraires. C’est grâce aux moyens humains qu’ils mettent à notre disposition que cette journée de la librairie indépendante sans cesse se déploie. Diane Fonsegrive, Sarah Bourguignon, Pascale Gélys, Géraldine Lay, Camille Desproges, des Éditions Actes Sud, qui ont œuvré contre vents et marée afin que l’ouvrage soit fabriqué et diffusé en temps voulu, à vous tous, libraires. Thierry Magnier, notre ange-gardien depuis toujours ( à qui je ne lâcherai jamais la main), et Amandine Lefèbvre, sa proche collaboratrice, si déterminée dans son soutien. Florence Robert (éditrice, secrétaire de l’association Verbes), notre meilleure amie pour toujours. Damien Laval (relations presse et coordination libraires), solide et fin collaborateur. Olivia Goudard et Rémi Bénard, les libraires des Abbesses : engagés, constants, ardents et généreux complices. Les éditions Flammarion, pour la distribution. Xavier Person, Isabelle Reverdy, Laurence Vintejoux (Conseil Régional d’Ile de France). Christine Ferrand, Sylvie Darnis, Anne-Sophie Havard et Thomas Vincy (Livres Hebdo). Vincent Monadé, Thierry Auger, Elisabeth Redolfi, Marc Guillard (Centre National du livre). Bernard Lambert-Ullmann et les éditions Joca Seria pour le texte de l’ouvrage Dernier Chapitre. Le syndicat des libraires francophones de Belgique, qui donne de l’ampleur à notre combat et dont la présence nous touche et nous honore.

– 381 –


LE CAHIER DESSINÉ • R EVUE N° 1 À 10

GILLES AILLAUD • VOIR SANS ÊTRE VU PIERR E ALECHINSK Y • CARNETS EN DEUX TEMPS • PETER ET PIERRE • FLOR A DANICA GUILLAUME APOLLINAIR E • LES DESSINS MARCEL BASCOULAR D • DESSINATEUR VIRTUOSE, CLOCHARD MAGNIFIQUE, FEMME INVENTÉE BOSC • NON ! OLIVIER BR A MANTI, FR ÉDÉRIC DEBOMY • TURQUOISE JEAN-CLAUDE CARRIÈR E • DESSINS D’OCCASIONS CAR DON • LA VÉRIDIQUE HISTOIRE DES COMPTEURS À AIR RICAR DO CAVALLO • PAYSAGE IMMINENT HENRI CARTIER-BR ESSON • AU CR AYON CHAVAL • LES HOMMES SONT DES CONS • MONSIEUR LE CHIEN, JE PRÉSUME ?

PIERR E COLLIN • VERTIGES ORDINAIRES

K A MAGURK A • BERT ET BOBBIE

COPI • UN LIVRE BLANC

GÉR ALDINE KOSIAK • AU TR AVAIL

HERVÉ DI ROSA • JOURNAL MODESTE

LA PASSION DU DESSIN D’HUMOUR • UNE ANTHOLOGIE DE MARTINE GOSSIEAUX

CHRISTIAN DOTR EMONT • J’ÉCRIS POUR VOIR

MARTIAL LEITER • TOUS REBELLES

POUSSIN • LE CATALOGUE DES ANIMAUX DISPARUS DANS LES MAR AIS D’AMNÉSIE R AYMOND QUENEAU • DESSINS, GOUACHES ET AQUARELLES DOMINIQUE R ADRIZZANI • LE DESSIN IMPOSSIBLE DE BOLTANSKI

FRIEDRICH DÜRR ENMATT • DÜRRENMATT DESSINE EL ROTO • LE CAHIER ÉLECTRIQUE

L’UN POUR L’AUTR E • LES ÉCRIVAINS DESSINENT, ANTHOLOGIE

OLIVIER ESTOPPEY • L’HOMME DES LISIÈRES

STÉPHANE MAZURIER • BÊTE, MÉCHANT ET HEBDOMADAIRE

PIERR E FOUR NIER • CARNETS D’AVANT LA FIN DU MONDE • FOURNIER PRÉCURSEUR DE L’ÉCOLOGIE

MICAËL • UN ARGENTIN À PARIS • L’AIR DU TEMPS

SINÉ • DESSINS D’HUMOUR

MIX & R EMIX • GAGS • REGAGS • REMIX

ANNA SOMMER • AMOURETTES • TOUT PEUT ARRIVER • LES GR ANDES FILLES

MUZO • LES HOMMES ET LES FEMMES

WILLIA M STEIG • À PROPOS DES GENS SUIVI DE TOUS GÊNÉS

GÉBÉ • UN PAS DE CÔTÉ • LES HOMMES PORTAIENT DES CHAPEAUX • PAPIER À LETTRES • J’AI VU PASSER LE BOBSLEIGH DE NUIT

ALEX ANDR A ROUSSOPOULOS • FOR MA FABULIS PAVEL SCHMIDT, FR ANZ K AFK A • VOUS CONNAISSEZ LE TROCADÉRO ?

ALBERTO GIACOMETTI • PARIS SANS FIN

NOYAU • LES DOIGTS SALES • DESSINS AU DOIGT

TETSU • MAU VAIS DESSEINS

ANDR É GIR AR D • HITLER, STALINE ET COMPAGNIE

OLIVIER O. OLIVIER • NOTRE MONDE, OU PRESQUE

TOPOR • DESSINATEUR DE PRESSE

ANNE GOROUBEN • 100, BOULEVARD DU MONTPARNASSE

PASCAL • DES FOIS JE VOIS LES CHOSES COMME ÇA • TERRITOIRE DES MOUSSES ET DES LICHENS

LE LIVR E LIBR E • ESSAI SUR LE LIVR E D’ARTISTE

JEAN-MICHEL JAQUET • EUPHORIE

– 382 –

– 383 –


Achevé d’imprimer en février 2015 sous les presses de l’imprimerie Castelli Bolis, à Cenate Sotto, Italie. Imprimé sur Munken Print White 90g d’Arctic Paper (www.arcticpaper.com/fr), pour l’intérieur, et Tintoretto Camoscio 300g de Fedrigoni, pour la couverture.

UNE ANNÉE DESINÉE, faits et gestes de la librairie  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you