Page 33

Point de mire | 33

particulièrement attrayants en comparaison avec les autres notations ou les BB des autres régions. En Europe, les obligations 5 ans de ces BB traitent proches des niveaux de 2015 à 230bp (contre 320bp début janvier). Mais les disparités dans ce segment, que nous privilégions, comme dans celui des BBB où nous identifions de la valeur, sont particulièrement importantes. Au sein des BBB, les CDS varient entre 25bp pour Merck ou Wolters Kluwer et 290bp pour Telecom Italia et dans le segment des BB, les CDS affichent des écarts allant de 75bp pour Clariant à 430bp pour Casino. Par ailleurs, certains secteurs ont souffert des changements de paradigmes comme la distribution (avec l’arrivée d’Amazon et le changement de comportement du consommateur) ou la télécommunication (concurrence globale et importance de la mise à jour des technologies) ou encore l’automobile (respect de l’environnement et cyclicité du secteur). Pourtant ces trois secteurs offrent des opportunités uniques. Aux EtatsUnis par exemple, le distributeur Macy’s a annoncé un plan de restructuration ambitieux et favorable aux porteurs de dette alors que son concurrent Sears Holding faisait défaut en 2018. Ainsi, l’obligation Macy’s 2024 offrait début janvier 2019 près de 300bp et encore plus de 225bp aujourd’hui alors que les émetteurs BBB affichent des spreads de crédit de moins de 180bp (cf graphique). Enfin, si nous pensons que des opportunités résident dans les segments BBB et BB des

secteurs en mutations, nous observons aussi que les maturités de 3 à 5 ans répondent pleinement à la recherche de rendement compte tenu de la pentification des courbes sur le court terme et la pente moins prononcée au-delà de 7 ans. Enfin, le marché offre des opportunités chez les émetteurs de grandes qualités et dont les instruments sont subordonnés comme les titres perpétuels avec ou sans clauses de rappels anticipés. Le lecteur comprendra donc l’importance de discerner les histoires spécifiques au sein même des secteurs ou des segments que nous identifions aujourd’hui comme des poches d’opportunités. A défaut, les gérants devront s’accommoder de performances plus modestes en raison des faibles coupons et d’un resserrement potentiel

BBBs Corporate Bonds vs. Macy’s

mais contenu des spreads de crédit (cf graphique). Il convient donc pour 2019 de profiter pleinement de tous les moteurs de performances, y compris de l’alpha potentiel issue de la sélection des titres des entreprises. Le lecteur comprendra donc l’importance de discerner les histoires spécifiques au sein même des secteurs ou des segments que nous identifions aujourd’hui comme des poches d’opportunités. A défaut, les gérants devront s’accommoder de performances plus modestes en raison des faibles coupons et d’un resserrement potentiel mais contenu des spreads de crédit (cf graphique). Il convient donc pour 2019 de profiter pleinement de tous les moteurs de performances, y compris de l’alpha potentiel issue de la sélection des titres des entreprises.

Profile for Point de Mire

Point de Mire no.76 - mai 2019  

A son 25ème anniversaire, Point de Mire a réglé son horloge sur celle de son temps pour vous offrir le premier e-magazine dédié aux professi...

Point de Mire no.76 - mai 2019  

A son 25ème anniversaire, Point de Mire a réglé son horloge sur celle de son temps pour vous offrir le premier e-magazine dédié aux professi...

Advertisement